Le Tanneur. Les projets d aujourd hui, les profits de demain?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Tanneur. Les projets d aujourd hui, les profits de demain?"

Transcription

1 EuroLand Finance Cours au 29/09/05 : 15,05 Maroquinerie Eurolist - C Expert en Valeurs Moyennes Le Tanneur Les projets d aujourd hui, les profits de demain? Fair Value : 16,50 Décote : 9,0 % Revue semestrielle EDITORIAL Le Tanneur & Cie produit et distribue des articles de maroquinerie sous les marques Le Tanneur et Soco, avec un positionnement prix raisonnable (panier moyen de 100 ) et un niveau de qualité élevé. Le groupe agit par ailleurs comme sous-traitant pour des marques de luxe réputées dans son atelier de Bort-Les-Orgues. Ces deux divisions contribuent à parts égales au chiffre d affaires. Le Tanneur & Cie a annoncé un REX de -0,06 M au 1S 2005, contre 0,24 M au 1S 2004, malgré un chiffre d affaires en progression de 7,1 % à 23,3 M. Cette dégradation peut être attribuée à deux phénomènes : la progression des dépenses publicitaires (impact estimé de 0,13 M ) et les coûts de démarrage liés à l expansion du réseau de franchisés (5 magasins opérationnels). Le résultat net affiche une perte de 0,19 M, contre 0,1 M au 1 er semestre 2004, sachant que la rentabilité est traditionnellement déprimée au cours de la première partie de l année. Evolution du cours et des volumes sur 2 ans Au 29 septembre 2005 Capitalisation : 20,6 M Nombre de titres : titres Volume moyen / 6 mois : 2 759titres Extrêmes / 12 mois : 7,01 / 17,25 Rotation du capital / 6 mois : 26,2 % Flottant : 44,2 % Code ISIN : FR A noter! Valeur d entreprise VE/CA 05 En 2005e Évolution CA REX/CA En 2004 REX/CA Gearing 22,3 M 0,5 6,9 % 2,7 % 2,9 % 49,8 % OVERVIEW Actionnariat Louis Vuitton Malletier 27,4 % Dirigeant 21,6 % Cadres 1,6 % Autocontrôle 5,2 % Public 44,2 % Forces Une marque plus que centenaire qui véhicule une image de qualité et de fonctionnalité. Un gearing en forte diminution. Opportunités Le développement des points de ventes affiliés va accroître les ventes et renforcer la notoriété de la marque. Une activité à l export à développer. Faiblesses Des difficultés rencontrées au Japon qui pénalisent le CA export. Des résultats qui ne progresseront pas en Menaces Un niveau de consommation des ménages qui semble marquer le pas. Une activité «fabrication pour maisons de luxe» dépendante de 2 donneurs d ordres. 1

2 Répartition du chiffre d affaires CA par activités en 2004 Distribution sélective Le Tanneur ACTIVITE Créé il y a plus d un siècle, Le Tanneur et Cie crée, fabrique et commercialise des produits de maroquinerie sous ses trois marques : Le Tanneur, Soco et Upla. Le Tanneur propose des gammes complètes pour homme et femme : porte-monnaie, sacs à main, serviettes et bagages. Ces produits haut de gamme ont pour cœur de cible les femmes de ans. Soco est spécialisée dans les sacs à main et accessoires de maroquinerie pour les jeunes femmes (entre 20 et 30 ans) avec des gammes de produits chics et fantaisie. Enfin, Upla, dont la notoriété est liée au succès de Fabrication pour son sac besace s adresse à des jeunes femmes actives à la recherche maisons de luxe de produits fonctionnels. La moitié de son CA est réalisé dans la fabrication de produits de maroquinerie pour deux grandes maisons de luxe. L activité se décompose en 3 phases : Magasins contrôlés et af f iliés CA par zones en 2004 A mériques Afrique M oyen- Orient La conception : La société dispose d une équipe marketing qui analyse les tendances et d un bureau d étude de stylistes (4 en interne et 2 externe à l entreprise) qui dessinent les futures collections vendues sous marques propres. Une fois les prototypes fabriqués, les modèles choisis sont mis en fabrication. La fabrication : La société dispose de deux sites de production. L usine de Bort Les Orgues (Corrèze) compte 310 personnes et fabrique uniquement des produits destinés aux maisons de luxe. Pour ses marques propres, le groupe fabrique 20 % de ses produits dans son usine située en Roumanie. Créée en 2001, cette filiale compte 177 personnes. Enfin, les 80 % restant sont réalisés par une dizaine de soustraitants en Asie et au Maghreb avec qui Le Tanneur a noué des relations à long terme. Asie/ Océanie Europe La distribution : Le Tanneur dispose de corners dans la plupart des grands magasins. Le groupe distribue aussi ses produits auprès de quelques 500 détaillants multimarques en France et travaille à l export avec des importateurs ou des clients directs. En parallèle, la société détient son propre réseau de magasins qui compte 12 boutiques et 4 magasins d usine en France et 1 magasin à Bruxelles. Les produits sous les marques du groupe sont vendus dans 40 pays et notamment en Europe et en Asie. FAITS MARQUANTS Après avoir mené à bien sa restructuration (fermeture de boutiques non rentables, arrêt de la marque Tann s), Le Tanneur est parvenu à négocier auprès d un groupe de banques une ligne de crédit de 7 M. Seul un tiers environ de cette ligne de crédit sera utilisé pour le refinancement de la dette existante (2,5 M ). Les capitaux restants seront à la disposition du groupe pour le développement de son activité (ouverture d un flagship store à Paris, financement des stocks des magasins franchisés, développement à l international). Fort des ces moyens financiers retrouvés, Le Tanneur prévoit l ouverture d une succursale au Japon dès janvier prochain, qui comptera deux représentants, puis en Chine dans le courant de l année La société espère ainsi relancer ses ventes en Asie après qu une mésentente avec son agent japonais se soit traduite par une cessation de l activité dans ce pays. Le Tanneur souhaite transférer une partie de sa production aujourd hui soustraitée par des entreprises marocaines et tunisiennes, vers des ateliers indiens. L intérêt est double : bénéficier de coûts de main d œuvre attractifs, mais aussi profiter d une production locale de cuir de qualité. 2

3 Le Tanneur PERSPECTIVES STRATEGIQUES Si l objectif de réaliser une marge opérationnelle de 7 % en 2007 est maintenu, Le Tanneur devrait en revanche réduire ses ambitions en matière de recrutement de nouveaux franchisés. Le groupe table désormais sur 30 magasins affiliés en 2007, contre 40 auparavant. A ce jour, la société compte 5 magasins franchisés, 5 autres devant s ajouter à ce réseau d à ici la fin de l année. En matière de stratégie marketing, le groupe met l accent sur la marque Le Tanneur, avec un accroissement des dépenses publicitaires. Ces dernières ont augmenté de 32 % au 1S et devraient croître sur l année de 40 %. A l inverse, les autres marques feront l objet de moins d attentions. La cession d Upla est toujours à l ordre du jour, même si Le Tanneur rencontre des difficultés à trouver un repreneur. Comme indiqué dans les faits marquants, le groupe va accentuer son effort à l international, notamment en Asie. Le Tanneur reste en effet une marque essentiellement nationale avec 82 % du CA 2004 réalisé sur le territoire français. Au 1S 2005, les ventes à l international ont progressé de 18,7 %, ce qui constitue un élément encourageant. Il est toutefois vraisemblable que cet effort accru, lors de la phase de montée en puissance des succursales étrangères pèsera, sur la rentabilité du groupe. PERSPECTIVES FINANCIERES Le 1S est toujours plus faible en terme de résultats pour Le Tanneur, compte tenu d un mix d activité défavorable. En effet, le groupe réalise une majorité de son chiffre d affaires du 1 er semestre dans la soustraitance de production pour les grandes marques de luxe (55 % au 1S 2005), qui véhicule des marges structurellement plus faibles. En revanche, le 2S devrait profiter de la prédominance des ventes de produits de marques propres S 2S 1S 2S 1S Magasins contrôlés en propre 2,65 3,22 2,44 3,18 2,5 % du CA 12,3% 14,9% 11,2% 14,6% 10,7% Autres distributions 7,57 9,54 7,18 8,6 7,94 % du CA 35,0% 44,2% 33,0% 39,6% 34,1% Fabrications pour maisons de luxe 11,38 8,82 12,14 9,94 12,87 % du CA 52,7% 40,9% 55,8% 45,8% 55,2% TOTAL 21,6 21,58 21,76 21,72 23,31 Ceci étant précisé, les chiffres du 1S 2005 apparaissent relativement décevants. Alors que le chiffre d affaires a progressé de 7,1 %, le REX recule de 0,27 M sous le poids des charges nouvelles. En matière de marketing, Le Tanneur a renforcé sa présence dans les magazines de presse féminine, une politique qui devrait être poursuivie au 2S. Si nous comprenons le bien-fondé d une stratégie marketing plus agressive, vecteur nécessaire de promotion de la marque, nous craignons toutefois qu elle continue de peser sur les marges du groupe dans un futur proche. Nous attendons d ailleurs une marge opérationnelle de 2,77 % cette année, contre 2,94 % en D autres foyers de coûts doivent également être pris en compte, à commencer par les efforts de recrutement liés au développement de la franchise et à l expansion internationale, ainsi que l ouverture escomptée du flagship store parisien. Il est probable que cette politique de développement ambitieuse ait un impact temporairement négatif sur le rentabilité du groupe. Cependant, Le Tanneur espère compenser une partie de ces coûts additionnels par des économies de sourcing liées à la délocalisation d une partie de sa production en Inde, avec des coûts estimés 30 % inférieurs à ce qu ils sont au Maroc et en Tunisie. L impact de ces délocalisations ne se fera toutefois sentir qu à partir de A plus court terme, l activité du groupe a été contrastée pendant les mois d été. Juillet a été qualifié de «très très mauvais», alors que le mois d août a marqué une progression de 20 % grâce au bon accueil réservé à la collection Automne-Hiver. Septembre semble partir sur de bonnes bases, ce qui a permis au groupe de confirmer son objectif d une croissance de 7 % de son chiffre d affaires sur l année. Nous tablons pour notre part sur un chiffre d affaires en progression de 6,9 %, pour un REX stable par rapport à l an dernier à 1,3 M. La politique menée aujourd hui par Le Tanneur développement du réseau franchisé, recours accru au marketing, expansion internationale ne nous paraît pas totalement dénuée de risques. Ainsi, en dépit d une décote de 9 % sur notre fair value (16,50 ), le titre nous semble raisonnablement valorisé. 3

4 Le Tanneur COMPTES HISTORIQUES & PREVISIONNELS En K p 2006p Chiffre d'affaires Résultat d'exploitation Résultat financier Résultat exceptionnel RNPG av. goodwill et exceptionnel Résultat net part du groupe Actif immobilisé dont goodwill Actif circulant Trésorerie Total bilan Capitaux propres Emprunts et dettes financières Dettes d'exploitation CA attendu en hausse de 7% suite à l ouverture de 5 franchisé au 2 S Un report déficitaire de 4,7M. Le groupe devrait recommencer à payer de l impôt en 2007 Capacité d'autofinancement Variation du BFR Investissements opérationnels Free Cash Flows opérationnels Marge d'exploitation 1,3% 1,5% 2,9% 2,8% 5,1% Marge nette avant goodwill 2,6% 2,4% 2,7% 2,3% 3,8% Rentabilité des fonds propres 14,8% 14,3% 14,4% 11,5% 16,7% Taux de rotation des actifs 4,3 x 4,0 x 4,3 x 4,2 x 4,2 x Gearing net 66,3% 48,9% 21,5% 18 % 5,3% Effectif Charges de personnel / CA 31,3% 30,4% 32,2% 32,0% 30,6% - Une marge opérationnelle qui devrait baisser en raison de dépenses publicitaires en hausse de 39,5 % Un gearing qui continue à décroître BNPA av. goodwill et excep. (en ) -0,06 0,36 0,63 0,78 1,37 BNPA (en ) 0,71 0,76 0,87 0,78 1,37 Source : Euroland Finance - Progression des charges de personnel liée à la reprise d une unité de production de 13 personnes et au paiement d heures supplémentaires COMPARABLES VE/CA 05 VE/CA 06 VE/REX 05 VE/REX 06 PER 05 PER 06 Barbara Bui 0,47 0,44 24,5 15,1 ns 22,5 St Dupont 0,40 0,35 ns 16,7 ns ns Giorgio Fedon 0,71 0,69 12,2 10,9 19,8 17,3 Moyenne comparables 0,52 0,49 18,4 14,2 19,8 19,9 Le Tanneur 0,48 0,45 17,4 8,9 19,3 11,0 4

5 EuroLand Finance CONTACT ANALYSE : Maha Baalbaki : Sonia Fasolo : CONTACTS INVESTISSEURS: Simon QUIRET : Guillaume Anselin : CONTACT EMETTEUR: Cyril TEMIN : DETECTION POTENTIELLE DE CONFLITS D INTERETS Corporate Finance Intérêt personnel de l analyste Détention d actifs de l émetteur Communication préalable à l émetteur Contrats de liquidité Non Non Non Oui Non La présente étude est diffusée à titre purement informatif et ne constitue en aucune façon un document de sollicitation en vue de l'achat ou de la vente des instruments financiers émis par la société objet de l'étude. Cette étude a été réalisée par et contient l'opinion qu'euroland Finance s'est forgée sur le fondement d'information provenant de sources présumées fiables par EuroLand Finance, sans toutefois que cette dernière garantisse de quelque façon que ce soit l'exactitude, la pertinence ou l'exhaustivité de ces informations et sans que sa responsabilité, ni celle de ses dirigeants et collaborateurs, puisse être engagée en aucune manière à ce titre. Il est important de noter qu'euroland Finance conduit ses analyses en toute indépendance, guidée par le souci d'identifier les atouts, les faiblesses et le degré de risque propre à chacune des sociétés étudiées. Toutes les opinions, projections et/ou estimations éventuellement contenues dans cette étude reflètent le jugement d'euroland Finance à la date à laquelle elle est publiée, et peuvent faire l'objet de modifications par la suite sans préavis, ni notification. EuroLand Finance attire l'attention du lecteur sur le fait que dans le respect de la réglementation en vigueur, il peut arriver que ses dirigeants ou salariés possèdent à titre personnel des valeurs mobilières ou des instruments financiers susceptibles de donner accès aux valeurs mobilières émises par la société objet de la présente étude, sans que ce fait soit de nature à remettre en cause l'indépendance d'euroland Finance dans le cadre de l'établissement de cette étude. Tout investisseur doit se faire son propre jugement quant à la pertinence d'un investissement dans une quelconque valeur mobilière émise par la société mentionnée dans la présente étude, en tenant compte des mérites et des risques qui y sont associés, de sa propre stratégie d'investissement et de sa situation légale, fiscale et financière. Les performances passées et données historiques ne constituent en aucun cas une garantie du futur. Du fait de la présente publication, ni EuroLand Finance, ni aucun de ses dirigeants ou collaborateurs ne peuvent être tenus responsables d'une quelconque décision d'investissement. Aucune partie de la présente étude ne peut être reproduite ou diffusée de quelque façon que ce soit sans l'accord d'euro- Land Finance. Ce document ne peut être distribué au Royaume-Uni qu aux seules personnes autorisées ou exemptées au sens du UK Financial Services Act 186 ou aux personnes du type décrit à l article 11(3) du Financial services Act. La transmission, l envoi ou la distribution de ce document sont interdits aux Etats-Unis ou à un quelconque ressortissant des Etats-Unis d Amérique (au sens de la règle «S» du U.S. Securities Act de 1993). 5

ebizcuss.com Encore un petit effort!

ebizcuss.com Encore un petit effort! EuroLand Finance Cours au 06/10/05 : 2,68 E-commerce Eurolist C Expert en Valeurs Moyennes ebizcuss.com Encore un petit effort! Fair Value : 3,00 Décote : 10,7 % Revue semestrielle EDITORIAL Ebizcuss vient

Plus en détail

Monceau Fleurs L International, engrais de marge pour le groupe

Monceau Fleurs L International, engrais de marge pour le groupe Expert en Valeurs Moyennes Cours au 26/10/09 (c) : 9,50 Target Price : 11,50 (vs 8,00 ) Potentiel : 21,0 % Opinion : ACHAT Distribution Date de 1ère diffusion : Mardi 27 octobre 2009 Analyste : Le Guillou

Plus en détail

Ausy. Un nouveau départ

Ausy. Un nouveau départ EuroLand Finance Services informatiques Second Marché IT CAC, Next Economy, SBF SM Ausy Un nouveau départ INTRODUCTION Acteur du conseil et de l ingénierie en technologies avancées, Ausy semble avoir atteint

Plus en détail

De bonnes surprises, encore et toujours

De bonnes surprises, encore et toujours EuroLand Finance Cours au 27/10/05 : 18,39 Robotique Eurolist - C Expert en Valeurs Moyennes Finuchem De bonnes surprises, encore et toujours Fair Value : 19,30 Décote : 4,7 % Revue semestrielle EDITORIAL

Plus en détail

Bastide. La fin du rallye?

Bastide. La fin du rallye? EuroLand Finance Matériel médical Eurolist C Cac all share Expert en Valeurs Moyennes Bastide La fin du rallye? Cours au 25/10/05 : 85,00 Fair Value : 84,90 Surcote : 0,3 % Revue annuelle EDITORIAL Troisième

Plus en détail

Consort NT. Un challenger à découvrir

Consort NT. Un challenger à découvrir EuroLand Finance Expert en Valeurs Moyennes Services informatiques Marché Libre Consort NT Un challenger à découvrir Cours au 03/04/06 : 8,6 Fair Value : 10,1 Décote : 14,9 % Revue annuelle EDITORIAL La

Plus en détail

Panier Mai 2014 ARKEON

Panier Mai 2014 ARKEON Cette offre ne donne pas lieu à un prospectus visé par l AMF Réduction ISF 2014 Réduction de 50% de l investissement plafonnée à 45 000 en contrepartie d une durée de blocage de 5 ans + année de souscription

Plus en détail

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Guy Cohen guy@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 30 août 2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Données boursières Compte de résultat, M 2005 2006 e 2007 e 2008e Dern. Cours 7,70 Chiffre

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

LE TANNEUR & CIE. Sommaire. Les activités de LE TANNEUR & CIE. Les faits marquants de 2014. Les comptes 2014. Les perspectives

LE TANNEUR & CIE. Sommaire. Les activités de LE TANNEUR & CIE. Les faits marquants de 2014. Les comptes 2014. Les perspectives LE TANNEUR & CIE A SSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ACTIONNAIRES Le 9 juin 2015 Sommaire Les activités de LE TANNEUR & CIE Les faits marquants de 2014 Les comptes 2014 Les perspectives L actionnariat et la Bourse

Plus en détail

Gameloft. Une longue et belle route ensoleillée...

Gameloft. Une longue et belle route ensoleillée... EuroLand Finance Cours au 26/03/07 : 4,98 Expert en Valeurs Moyennes Fair Value : 6,60 Potentiel : 32,5% Opinion : Achat Jeux vidéo Eurolist B Gameloft Une longue et belle route ensoleillée... Initiation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004

COMMUNIQUE DE PRESSE. GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 22 juillet 2004 GROUPE DANONE : Résultats estimés du 1 er semestre 2004 Croissance comparable des ventes de +8,8% Amélioration de la marge opérationnelle de 11,9% à 12,3%

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 Chiffre d affaires de 48,5 Mds, en progression organique de + 4,7 % En France : - Fin du cycle de repositionnement tarifaire des enseignes discount (Géant et Leader Price) - Développement

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013 LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE Résultats 2012/2013 Novembre 2013 1 Résultats annuels 2012/2013 Profil Les faits marquants 2012/13 Des résultats en fort redressement Une nouvelle dynamique

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF MERCREDI 11 SEPTEMBRE 2013 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS DU 1 ER SEMESTRE 2013 02 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 Le groupe Linedata UN GROUPE

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Ivry, le 30 juillet 2014 Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Stabilisation du chiffre d affaires du Groupe au 2 nd trimestre : -0,3% à magasins comparables,

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE PONTON Fanny Blossier Analyste Financier 16 rue Victor Hugo BP 54000 Nancy Tél : 06 65 66 87 42 E-mail : fanny.blossier@pretup.fr 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Fiche

Plus en détail

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010 Résultats de l exercice 2009-2010 Mardi 1 er juin 2010 Agenda 1. Retour de la croissance 2. Amélioration des résultats au second semestre 3. De solides atouts pour bénéficier de la reprise 2 Principales

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**)

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Paris, 17 juin 2015 Résultats annuels consolidés 2014-15 (avril 2014 mars 2015) Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Au 31 mars 2015, Rémy Cointreau

Plus en détail

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008

Assemblée générale mixte. du 3 juin 2008 1 Assemblée générale mixte du 3 juin 2008 3 juin 1993 3 juin 2008 2 15 e anniversaire de l introduction en bourse d Hermès 3 La société de Bourse Ferri en charge de l introduction en bourse d Hermès écrivait

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M

RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M www.tekka.com Brignais, le 22 juillet 2011 RESULTATS ANNUELS 2010/11 Chiffre d affaires en croissance de 23% à 15 M Amélioration de la marge brute à 74,4% Perte d exploitation de 3,1 M tekka (FR0010999425,

Plus en détail

Entreparticuliers.com

Entreparticuliers.com Recommandation : Valorisation Résultats semestriels Type de marché: code bloomberg: code reuters: code ISIN: Nombre d'actions: Capi. boursière (m ): Flottant: ALENT:FP ALENT.PA FR0010424697 3 522 000 34,9

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N ÉNONCÉ 1 Analyse globale Créée en N-5, la société Armand est devenue sous-traitante d une entreprise qui gère une librairie électronique. Armand assure la logistique de cette entreprise : elle achète,

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 février 2009 DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS Le chiffre d affaires s établit à 37 791 millions d euros, en baisse de 7 %

Plus en détail

Guide d élaboration du business plan

Guide d élaboration du business plan Guide d élaboration du business plan Vous avez un projet d'entreprise innovante, Sherpa Finance, structure du Groupe SAHAM, dédiée à l'accompagnement des porteurs de projet et à la promotion de la création

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2014 IMPACT COMPTABLE DE LA JUSTE VALEUR SIPH SE TIENT PRET A AFFRONTER LE BAS DE CYCLE

RESULTATS ANNUELS 2014 IMPACT COMPTABLE DE LA JUSTE VALEUR SIPH SE TIENT PRET A AFFRONTER LE BAS DE CYCLE RESULTATS ANNUELS 2014 IMPACT COMPTABLE DE LA JUSTE VALEUR SIPH SE TIENT PRET A AFFRONTER LE BAS DE CYCLE Courbevoie, le 30 avril 2015 Comptes audités, arrêtés par le Conseil d Administration du 9 avril

Plus en détail

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Ivry, le 27 février 2015 La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Accélération de la dynamique des ventes en 2014 Chiffre d affaires consolidé en croissance de +0,9% au

Plus en détail

PRESENTATION DU 8 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 40»

PRESENTATION DU 8 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 40» Communiqué de presse 24 juin 2014 PRESENTATION DU 8 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 40» Les entreprises du CAC 40 ont souffert en 2013 de l euro fort Paris, le 24 juin 2014 Ricol Lasteyrie Corporate Finance

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés

Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés COMMUNIQUE DE PRESSE Ingenico T1 2011 : Très bon démarrage de l année Objectifs 2011 de croissance relevés - Chiffre d affaires T1 11 : 204,9 millions d euros o +18,3% en données publiées o +9,2% 1 en

Plus en détail

Pierre Milchior. Richard Simonin. Gérant. Directeur Général Exécutif. L année 2005 a été très encourageante.

Pierre Milchior. Richard Simonin. Gérant. Directeur Général Exécutif. L année 2005 a été très encourageante. Rapportannuel2005 Pierre Milchior Gérant L année 2005 a été très encourageante. Elle restera incontestablement marquée par une progression de notre activité, associée à un retour des bénéfices. Cela s

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Chasseur de Tendances. Fournisseur de la Distribution Internationale

Chasseur de Tendances. Fournisseur de la Distribution Internationale Chasseur de Tendances Fournisseur de la Distribution Internationale Paris, le 9 avril 2014 U10, le Métier 2 Qui sommes-nous? Fournisseur de la distribution internationale Le Métier Notre métier créer,

Plus en détail

TAXIS DU GRAND ORANGE

TAXIS DU GRAND ORANGE TAXIS DU GRAND ORANGE 1. : : Refinancer des investissements faits sur les fonds propres de la societé TAXIS DU GRAND ORANGE (Apport pour achat de licences société TAXIS DU GRAND BOLLENE) RAISON SOCIALE

Plus en détail

Résultats du 1 er trimestre 2014 Poursuite de la transformation du Groupe et confirmation des perspectives 2014

Résultats du 1 er trimestre 2014 Poursuite de la transformation du Groupe et confirmation des perspectives 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 29 avril 2014 Résultats du 1 er trimestre 2014 Poursuite de la transformation du Groupe et confirmation des perspectives 2014 Chiffre d affaires consolidé de 215,7 M, en

Plus en détail

Press Index. Cap sur Internet

Press Index. Cap sur Internet EuroLand Finance Cours au 29/03/07 : 11,35 Médias Alternext CAC AllShares Expert en Valeurs Moyennes Press Index Cap sur Internet Fair Value : 14,50 Potentiel : 27,7% Opinion : ACHAT Initiation de couverture

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 11/02/2013 Résultats annuels 2012 Le Groupe Cafom, acteur européen de la distribution traditionnelle et du e-commerce d équipement de la maison, annonce ses résultats annuels de l exercice clos le 30 septembre

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

Le Club Méditerranée refinance sa dette : Emission d une OCEANE de 130 millions d euros

Le Club Méditerranée refinance sa dette : Emission d une OCEANE de 130 millions d euros Communiqué publié en application du Règlement COB N 98-07 = Le Club Méditerranée refinance sa dette : Emission d une OCEANE de 130 millions d euros Club Pour Méditerranée tirer avantage entend des conditions

Plus en détail

KKO INTERNATIONAL REALISE SON INTRODUCTION EN BOURSE SUR ALTERNEXT BRUXELLES ET ALTERNEXT PARIS

KKO INTERNATIONAL REALISE SON INTRODUCTION EN BOURSE SUR ALTERNEXT BRUXELLES ET ALTERNEXT PARIS La référence dans la production innovante et responsable de cacao Communiqué de presse Paris/Bruxelles, le 22 octobre 2015 KKO INTERNATIONAL REALISE SON INTRODUCTION EN BOURSE SUR ALTERNEXT BRUXELLES ET

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Performance solide et objectifs 2014 atteints Chiffre d affaires T4 en hausse de +13% et croissance organique à +2,5% Chiffre d affaires annuel en hausse de +6,6%, croissance organique

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007

Résultats semestriels 2007 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 lundi 17 septembre 2007 Résultats semestriels 2007 Stratégie et modèle économique

Plus en détail

Résultats annuels 2014-2015. Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015

Résultats annuels 2014-2015. Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015 Résultats annuels 2014 2015 30 juin 2015 Sommaire Présentation générale et faits marquants Résultats consolidés 2014 2015 Stratégie du Groupe Annexes 2 Sommaire Présentation générale et faits marquants

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE Chiffre d affaires semestriel 2014 : 167,4 millions d euros (+4,4 %) Résultat net part du Groupe : -4,5 millions

Plus en détail

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE

/// COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 mars 2015 /// www.id-logistics.com /// COMMUNIQUÉ DE PRESSE En 2014, a franchi une nouvelle étape dans son développement Forte croissance du chiffre d affaires : +19% à 874,5M (+11,4% en organique)

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

COMMUNIQUE ALPHA M.O.S RESULTATS ANNUELS 2013/2014 AMELIORATION IMPORTANTE DE LA RENTABILITE SUR LE DEUXIEME SEMESTRE

COMMUNIQUE ALPHA M.O.S RESULTATS ANNUELS 2013/2014 AMELIORATION IMPORTANTE DE LA RENTABILITE SUR LE DEUXIEME SEMESTRE COMMUNIQUE Toulouse, le 30 janvier 2015 DIFFUSION IMMEDIATE ALPHA M.O.S RESULTATS ANNUELS AMELIORATION IMPORTANTE DE LA RENTABILITE SUR LE DEUXIEME SEMESTRE Le Conseil d Administration d Alpha M.O.S (EuroNext

Plus en détail

Résultats semestriels page 2

Résultats semestriels page 2 Paris, le 31 juillet 2008 Les activités de GO Sport Belgique étant en cours de réorganisation, les données 2008 et 2007 ci-après ont été retraitées en application de la norme IFRS 5 : les activités belges

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

Résultats semestriels 2015

Résultats semestriels 2015 Résultats semestriels 2015 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 22 septembre 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

G G E N E S T A. SIIC de Paris FLASH VALEUR

G G E N E S T A. SIIC de Paris FLASH VALEUR FLASH VALEUR 31 janvier 2011 Immobilier Nicolas DAVID Analyste Financier ndavid@genesta-finance.com 01.45.63.68.87 Opinion 2. Cours (clôture au 28 janvier 11) 17,25 Objectif de cours 20,50 (+18,8 %) Date

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1%

Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1% Limoges, le 7 mai 2015 Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1% Objectifs 2015 confirmés Gilles Schnepp, Président-directeur

Plus en détail

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Résultats semestriels 2012 Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Sommaire I Faits marquants du semestre pages 3 à 5 II Comptes semestriels 2012 pages 6 à 11 III Perspectives Plan OPUS VINI 2015 pages 12 à 22

Plus en détail

Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009. Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année,

Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009. Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année, Saint Quentin en Yvelines, 31 mars 2010 Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009 Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année, dont 422 millions d

Plus en détail

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004

Rapport de Gestion Exposé Sommaire. Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires. SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 Rapport de Gestion Exposé Sommaire Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire Annuelle des Actionnaires SOCIETE BIC Jeudi 3 juin 2004 SOCIÉTÉ BIC 14, rue Jeanne d Asnières 92116 Clichy Cedex, France

Plus en détail

Résultats annuels 2014. 10 avril 2015

Résultats annuels 2014. 10 avril 2015 10 avril 2015 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations 2 Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

Croissance des ventes en France Taux de marge brute stabilisé

Croissance des ventes en France Taux de marge brute stabilisé Ivry, le 30 juillet 2015 Croissance des ventes en France Taux de marge brute stabilisé Croissance des ventes en France au 1 er semestre 2015: +0,4% à magasins comparables malgré des marchés moins favorables

Plus en détail

Saft Groupe SA Résultats annuels 2014

Saft Groupe SA Résultats annuels 2014 Saft Groupe SA Résultats annuels 2014 Paris, 18 février 2015 Avertissement Le présent document contient des informations prévisionnelles concernant l activité, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE

RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE I. EVENEMENTS SIGNIFICATIFS DE LA PERIODE Le 1 er semestre de la société a été l occasion d un changement de direction de la société Anevia avec la nomination de Laurent Lafarge

Plus en détail

Travail à faire. 2. Construire le compte de surplus réel (formation et répartition) pour N. Que peut-on en déduire?

Travail à faire. 2. Construire le compte de surplus réel (formation et répartition) pour N. Que peut-on en déduire? Cas NACRAY S.A. La société anonyme NACRAY a été créée, il y a plus de vingt ans, par un entrepreneur qui venait de déposer un brevet pour un nouveau type de mobilier de rangement, destiné aussi bien aux

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

GROUPE BIC Communiqué de presse

GROUPE BIC Communiqué de presse GROUPE BIC Communiqué de presse Résultats du Groupe BIC 3 ème trimestre et 9 premiers mois 2007 Le chiffre d affaires des 9 premiers mois est en augmentation de 3,7% à données comparables à 1 094,9 millions

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 30 juillet 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes S1 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations

Plus en détail

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 Présentation du Groupe Jean-Hugues Duban Responsable Relations Investisseurs Chiffres clés PSA Peugeot Citroën Deux marques puissantes, différenciées et complémentaires

Plus en détail

Résultats annuels 2011. 22 février 2012

Résultats annuels 2011. 22 février 2012 Résultats annuels 2011 22 février 2012 Sommaire Profil du groupe Spir Communication Résultats consolidés 2011 Médias Généralistes Médias Thématique Immobilier Médias Thématique Automobile Imprimeries Distribution

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE Pyrus 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE : L objet de financement : Financer une phase technique pour valoriser des vieux arbres fruitiers issus de vergers afin de les transférer

Plus en détail

C O M M U N I Q U É. Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés. Réalisations du premier trimestre :

C O M M U N I Q U É. Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés. Réalisations du premier trimestre : Limoges, le 7 mai 2013 Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés Réalisations du premier trimestre : - Croissance totale des ventes hors effets de change

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 PARIS, LE 14 FEVRIER 2013, COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 Le Conseil d administration de SIIC de Paris, dans sa réunion du 13 février 2013 présidée par Monsieur Ignacio Bayón

Plus en détail

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement Cellcom en Bourse Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement Membre du syndicat de Placement Evaluateur 06 Janvier 2014 Plan de la présentation I- Présentation de la société

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

Résultats premier semestre 2009

Résultats premier semestre 2009 Résultats premier semestre 2009 Sommaire Faits marquants 1 er semestre 2009 Activité par marque et par zone 1 er semestre 2009 Résultats 1 er semestre 2009 Lancements 2 ème semestre 2009 Perspectives -2-

Plus en détail

(1) Les chiffres ne sont pas audités.

(1) Les chiffres ne sont pas audités. Paris, le 27 juillet 2015, 07h00 Systèmes Intelligents de Sûreté Protection en Milieux Nucléaires Projets et Services Industriels Impression 3D À propos de Groupe Gorgé Créé en 1990, Groupe Gorgé est un

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 mardi 3 avril 2007 Présentation et positionnement du Groupe Sqli Faits marquants et résultats

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats semestriels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 24 septembre 2014 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail