Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap"

Transcription

1 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap Etude réalisée à partir des données du recensement des équipements sportifs, espaces et sites de pratiques 2010 PRÉFET DE LA RÉGION

2

3 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 3 Éditorial La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, impose la mise en accessibilité des établissements recevant du public à l horizon de L accès à une pratique sportive pour tous implique que les installations sportives soient rendues accessibles aux personnes en situation de handicap. Cette étude portant sur l accessibilité des piscines en Île-de-France s appuie sur les données du recensement des équipements sportifs complétées par une analyse par équipement de la situation actuelle. Elle fait état de préconisations visant à en améliorer l accès. Elle s adresse en particulier aux services de l Etat, aux gestionnaires de ces équipements, au premier rang desquels les collectivités territoriales, mais aussi bien sûr aux usagers. Les conclusions générales de l étude sont présentées ici ; les données relatives à chacun des équipements concernés étant à la disposition de leurs gestionnaires. Le Directeur régional Gilles GRENIER Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d Ile-de-France

4

5 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 5 Sommaire Contexte de l étude Etat des lieux de l offre des piscines recensées Caractéristiques des bassins Nature des bassins Année de construction des bassins Modalités de l enquête Résultats de l enquête : Accessibilité des piscines pour la pratique sportive Les personnes à mobilité réduite (PMR) Les personnes handicapées moteur en fauteuil roulant Les personnes déficientes sensorielles : handicap visuel-handicap auditif La circulation verticale : les ascenseurs Résultats de l enquête : Accessibilité des piscines pour le spectacle sportif Conclusion Annexes Annexe 1. Résultats de l enquête : données générales Annexe 2. Glossaire Annexe 3. Questionnaire de l enquête... 33

6

7 Contexte de l étude

8

9 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 9 L accessibilité définit en général le caractère possible de la liberté de déplacement dans l espace, d utilisation d outils et de compréhension. Depuis 2006, les pouvoirs publics en ont donné une plus large définition : «L accessibilité permet l autonomie et la participation des personnes ayant un handicap, en réduisant, voire supprimant, les discordances entre les capacités, les besoins et les souhaits d une part, et les différentes composantes physiques, organisationnelles et culturelles de leur environnement d autre part. L accessibilité requiert la mise en œuvre des éléments complémentaires, nécessaires à toute personne en incapacité permanente ou temporaire pour se déplacer et accéder librement et en sécurité au cadre de vie ainsi qu à tous les lieux, services, produits et activités. [ ]». Le gouvernement français, dès 1975 via l adoption de la loi n du 30 juin 1975 d orientation en faveur des personnes handicapées, a établi un cadre législatif et réglementaire qui s est vu réformé en 2005 par la loi pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées (loi n du 11 février 2005). L article 41 de celle-ci prévoit que les dispositions architecturales des établissements recevant du public doivent être telles que ces locaux soient accessibles à tous, quel que soit le type de handicap notamment physique, sensoriel, cognitif, mental ou psychique. Les équipements sportifs, établissements recevant du public (ERP), sont donc concernés par ces dispositions. En ce qui concerne les équipements sportifs existants, la loi n prévoit deux échéances : au 1 er janvier 2011, tous les établissements déjà ouverts au public devront avoir fait l objet d un diagnostic analysant leurs conditions d accessibilité et évaluant les travaux à réaliser, au 1 er janvier 2015, tous les travaux nécessaires au regard des obligations définies par la loi devront être réalisés. Dans ce contexte d obligation législative, la prise en compte de l accessibilité des usagers est aujourd hui un enjeu prioritaire. L étude «Accessibilité des piscines d Île-de-France aux personnes en situation de handicap» se veut être un outil d aide à la décision et à l élaboration des politiques publiques. Elle constitue un document de référence, afin d analyser l état des lieux relatif à la mise en accessibilité des piscines (pour la pratique sportive et l accessibilité au spectacle sportif), d informer et de dégager des pistes de réflexion à l attention des différents acteurs concernés (services de l Etat, usagers, propriétaires, gestionnaires ). Pour ce faire, un recueil de données complémentaires aux informations disponibles dans le Recensement des Equipements Sportifs (RES), espaces et sites de pratiques, a été au préalable établi à l aide d un questionnaire d enquête évaluant l autonomie effective des usagers en situation de handicap au sein des piscines. Celui-ci a été réalisé essentiellement à partir des recommandations issues du Guide d usage conception et aménagements des piscines (juillet 2009), première publication de la collection «Accessibilité des équipements, espaces, sites et itinéraires sportifs» coordonnée par le Pôle Ressources National Sport et Handicap du Ministère des Sports.

10

11 Etat des lieux de l offre des piscines recensées

12

13 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 13 L Île-de-France comptabilise 705 bassins répartis dans 437 piscines. Cependant, avec un taux de 0,6 bassins pour habitants, la région se situe à l avant-dernier rang des régions métropolitaines en termes d équipements, la moyenne nationale étant d un bassin pour habitants. La forte densité de population de la région explique en partie cette situation. Toutes les installations sportives n ont pas été prises en compte pour l étude. L échantillon déterminé n inclut pas les établissements tels que les clubs de remise en forme ou les hôtels, les établissements scolaires (collège, lycée, enseignement supérieur), ainsi que tous les équipements qui ne sont pas destinés au grand public (avec un accès limité aux scolaires et/ou aux clubs par exemple), réduisant à 327 le nombre d installations sportives concernées. De juillet à octobre piscines, soit 520 bassins, ont pu être recensées : 28 installations sportives sont actuellement fermées, soit temporairement pour cause de travaux, soit de façon définitive, et 12 n ont pas souhaité participer à l étude. Localisation des piscines d Ile-de-France recensées piscine recensée piscine non recensée piscine fermée Piscine globale Piscine recensée Piscine non recensée Piscine fermée PARIS SEINE-ET-MARNE YVELINES ESSONNE HAUTS-DE-SEINE SEINE-SAINT-DENIS VAL-DE-MARNE VAL-D'OISE TOTAUX Sources : AddressMap Réalisation : DRJSCS Ile-de-France - MOEA - novembre 2010

14 14 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 1. Caractéristiques des bassins 244 installations sportives sont régies par un propriétaire et un gestionnaire publics (collectivités locales), 13 par un propriétaire et un gestionnaire privés (association, établissement privé commercial, établissement privé non commercial), et 30 par un propriétaire public et un gestionnaire privé, en délégation du service public. Propriétaire public et gestionnaire privé 30 Proriétaire et gestionnaire privés 13 Caractéristiques des bassins Propriétaire et gestionnaire publics 244 La Fédération Française de Natation différencie cinq types de bassins selon leur activité principale. Sont relevés dans cette étude : 328 bassins sportifs de natation : de forme rectangulaire, ces bassins sont classés selon leur longueur. Leur largeur dépend du nombre de couloir (ligne d eau) que contient le bassin (entre 4 et 8). 265 installations sportives se composent d au moins un bassin de ce type, soit 92,3% des installations sportives recensées, parmi lesquelles nous discernons : o 241 bassins sportifs d une longueur de 25 m (73,5%) ; o 28 bassins sportifs d une longueur de 50 m (8,8%) ; o 8 bassins sportifs d une longueur de 33 m (2,4%) : ce type de bassin est spécifique aux anciennes piscines parisiennes (généralement mises en service avant 1945); o 51 bassins sportifs de 10 à 20 m (15,2%) : bassin d initiation. 159 bassins ludiques de natation : de forme et de taille diverses et variées (47,4% des installations sportives recensées en comportent au moins un) 10 bassins mixtes de natation : ces bassins sont à vocation sportive et ludique 6 bassins à réception de toboggan 10 fosses à plongeon 7 fosses à plongée Types de bassins Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val de Marne Val d'oise sportif ludique mixte toboggan plongeon

15 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 15 Les bassins sportifs de natation Les bassins sportifs de natation sont les plus représentés en Île-de-France. Le nombre d installations sportives possédant au moins un bassin de ce type est en moyenne de 39,25 par département. Les Hauts-de-Seine et Paris sont les départements les mieux équipés avec respectivement 48 et 45 installations. La Seine- Saint-Denis et le Val-de-Marne présentent l offre la plus faible dans la région francilienne avec respectivement 33 et 34 installations sportives équipées. Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val de Marne Val d'oise Bassins sportifs de natation m 50 m 33 m 10 à 20 m Nombre d'installations avec au moins un bassin sportif de natation 25 mètres Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val de Marne Val d'oise Les bassins sportifs sont en grande majorité d une longueur de 25 m. 228 installations possèdent au moins un bassin de cette longueur. Ils se répartissent de façon relativement homogène entre les huit départements, Paris étant le moins bien équipé Les bassins sportifs d une longueur de 50 m sont peu nombreux, seules 28 installations sportives en possèdent au moins un. Généralement assimilés aux compétitions nationales et internationales, ils sont en plus grande concentration dans le département des Hautsde-Seine. Le département du Val-d Oise en est dépourvu. Nombre d'installations avec au moins un bassin sportif de natation 50 mètres Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val de Marne Val d'oise

16 16 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap Nombre d'installations avec au moins un bassin sportif de natation 33 mètres Les bassins sportifs d une longueur de 33 m sont peu nombreux sur la région. Spécifiques aux anciennes piscines parisiennes, plus de la moitié se situe à Paris intra-muros. Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val de Marne Val d'oise Nombre d'installations avec au moins un bassin sportif de natation 10 à 20 mètres Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val de Marne Val d'oise Les bassins sportifs d initiation, d une longueur de 10 à 20 m, se répartissent dans 50 installations sportives. Ils sont localisés en plus grand nombre dans les départements des Hauts-de-Seine et de Paris. La Seine-Saint-Denis et la Seine-et- Marne en sont pratiquement dépourvues avec respectivement 2 et 3 installations sportives. Les bassins ludiques de natation Généralement peu profonds, les bassins ludiques de natation sont des bassins réservés aux jeux. Ils sont souvent utilisés dans le cadre d activités de forme et de santé (aquagym, aquafitness, aquabiking ), d activités d initiation (les bébés nageurs) ou d apprentissage (école de natation). Présents dans 136 installations sportives franciliennes, nous les retrouvons en plus grande quantité dans les départements des Yvelines et du Val-de-Marne, avec respectivement 24 et 23 installations. Paris présente l offre la plus faible avec 11 installations. Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Saint Val de Marne Val d'oise Nombre d'installations avec au moins un bassin ludique de natation

17 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 17 Les bassins mixtes de natation (à vocation ludique et sportive) De forme rectangulaire et aux dimensions variables, ces bassins peu profonds permettent la pratique de différentes activités pouvant être axées autant sur la natation sportive que sur la baignade de loisir. La région en comptabilise 10 répartis sur l ensemble des départements à l exception de l Essonne et du Val-de-Marne. Les bassins à réception de toboggan Les bassins à réception de toboggan sont des espaces réservés, n accueillant aucune activité. Seules six des installations recensées en proposent. Ce faible chiffre n est pas représentatif de l offre en toboggan dans les piscines franciliennes. Un toboggan ne possède pas forcément une réception dans un bassin séparé, le plus couramment celle-ci s effectue dans un bassin ludique. Une délimitation est alors créée à l aide de bouées pour éviter tout accident. Les fosses à plongeon / Les fosses à plongée Ces types de bassin nécessitent une grande profondeur : - Les fosses à plongeon sont destinées aux piscines de grandes dimensions. Majoritairement dans les bassins sportifs de natation, la fosse est égale ou supérieure à 2 mètres de profondeur. - Les fosses de plongée présentent différents espaces d évolution Espace proche : de 0 à 6 mètres de profondeur Espace médian : de 6 à 20 mètres de profondeur Espace lointain : de 20 à 40 mètres de profondeur Les 10 fosses à plongeon et les 7 fosses à plongée se répartissent sur l ensemble du territoire, principalement dans les départements de la Seine-Saint-Denis, de l Essonne et du Val-de-Marne. Installations avec une fosse à plongeon Installations avec une fosse à plongée Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint DenisSaint Val de Marne Val d'oise Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Saint Val de Marne Val d'oise

18 18 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 2. Nature des bassins Les piscines recensées présentent majoritairement des bassins couverts (66,9%). Paris et la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, et Val-de-Marne) en rassemblent le plus grand nombre. Les bassins découverts et découvrables sont essentiellement présents dans les départements de la Seine-et-Marne et des Yvelines. Certaines installations sportives peuvent se composer de plusieurs bassins de natures différentes : une même installation peut intégrer un bassin couvert et un bassin découvrable, c est d ailleurs le cas pour 16,4% des installations enquêtées. Nature des bassins 16,4% Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val de Marne Val d'oise 0% 20% 40% 60% 80% 100% 12,2% 4,5% 66,9% Piscines ne possédant que des bassins couverts Piscines ne possédant que des bassins découverts Piscines ne possédant que des bassins découvrables Piscines possédant des bassins de i d i d différentes natures Couvert Découvert Découvrable 3. Année de construction des bassins Les bassins de natation franciliens recensés sont relativement récents, 69,8% d entre eux ont été inaugurés ou ont subi de gros travaux de rénovation après L Essonne et les Hauts-de-Seine sont les deux départements où l on recense le plus grand nombre de bassins récents. A l inverse, le département de la Seine-et-Marne possède une grande majorité de bassins construits avant 1984 (85,2% de l offre des bassins de natation pour ce département). Bassins de natation francilien : Année de construction 68 bassins de natation mis en service avant 1975 n ont jamais subi de gros travaux de rénovation depuis leur création. Le plus ancien a été inauguré en 1937 dans les Hauts-de-Seine. Paris Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint DenisSaint Val de Marne Val d'oise avant à partir de % 20% 40% 60% 80% 100%

19 Modalités de l enquête

20

21 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 21 Deux axes de travail ont été définis : l accessibilité effective à la pratique sportive des personnes handicapées et l accessibilité au spectacle sportif. Les améliorations à apporter, relatives à la mise en autonomie de ces usagers, ont également été spécifiées pour les deux supports. Les caractéristiques de mise en accessibilité des éléments relatifs au cheminement sont plus ou moins différentes selon la déficience de l usager. Une personne circulant en fauteuil roulant n a pas les mêmes besoins qu une personne malvoyante par exemple, les nécessités en termes d aménagement sont donc partiellement distinctes. De ce fait, il a été choisi de réaliser trois analyses en considérant trois types de handicap : Les personnes à mobilité réduite (PMR). Elles regroupent les usagers qui éprouvent des difficultés à se déplacer de manière permanente ou provisoire (femmes enceintes, personnes âgées, usagers avec un handicap moteur ne nécessitant pas l utilisation d un fauteuil, etc.). Il s agit ici d améliorer leur accès aux équipements et de sécuriser leur circulation dans la structure. Les personnes handicapées moteur en fauteuil roulant. Il s agit pour cette catégorie d optimiser leur accès et leur circulation en toute autonomie dans la structure. Les personnes déficientes sensorielles (non-voyantes, malvoyantes, sourdes et malentendantes). La signalétique reste la principale mesure en termes de repérage, d orientation et d autonomie. Seule l autonomie physique a été prise en compte, de ce fait le handicap mental n est pas considéré dans cette enquête, car ces usagers sont accompagnés usuellement par des personnels habilités. Leur autonomie ne peut donc être vérifiée. Afin de déterminer au mieux les piscines permettant un accès autonome à la pratique et aux spectacles sportifs, deux classifications ont été définies selon une chaîne de déplacement. Il s agit de déterminer jusqu où un usager en situation de handicap, tel que défini supra, peut circuler dans l installation sportive de façon autonome et cohérente, sans l aide d une tierce personne. La première classification correspond au cheminement parcouru par l utilisateur souhaitant pratiquer la natation, soit du parking jusqu au bassin de natation. Parking Cheminement vers la structure Entrée / Accueil Cheminement à l intérieur de la structure Espace vestiaires / douches / sanitaires Pédiluve Aire d évolution Mise à l eau dans le bassin Autonomie complète Autonomie jusqu à l aire d évolution Autonomie jusqu à l espace «vestiaire» Autonomie jusqu à l accueil de l installation Aucune autonomie La seconde classification correspond au cheminement parcouru par l utilisateur souhaitant se rendre à un spectacle sportif, soit du parking jusqu à la tribune. Parking Cheminement vers la structure Entrée / Accueil Cheminement à l intérieur de la structure Tribune Autonomie complète Autonomie jusqu à l accueil de l installation Aucune autonomie

22 22 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap En nous référant au questionnaire d enquête nous spécifions les différents éléments constituant la chaîne de déplacement à étudier pour chacun des trois handicaps traités. CRITERES RETENUS POUR LES PERSONNES A MOBILITE REDUITE Parking Aucun critère retenu Cheminement vers la structure - Sol dur, absence de sable ou de gravillons - Si escaliers : hauteurs des marches adaptées, mains courantes Entrée / Accueil - Absence de rupture de niveau à l entrée de l installation - Sol antidérapant Cheminement à l intérieur de la structure - Sol antidérapant, - Si escaliers : hauteurs des marches adaptées, mains courantes Espace vestiaires / douches / sanitaires - Au moins un vestiaire, une douche et un sanitaire aménagés : dimensions, barre d appui, équipement permettant de s asseoir (pour le vestiaire et la douche) Pédiluve - Présence d une main courante Aire d évolution (plages et bassins) - Au moins un bassin possédant un système de mise à l eau (potence, pente d accès au bassin, plan élévateur) - Si installation d une pente d accès, présence d une main courante - Aucun critère retenu Tribune CRITERES RETENUS POUR LES PERSONNES HANDICAPEES MOTEUR EN FAUTEUIL ROULANT Parking - Place de stationnement adaptée à proximité de l entrée Cheminement vers la structure - Cheminement praticable (largeur adaptée, absence d obstacles) - Sol dur, absence de sable ou de gravillons Entrée / Accueil - Largeur des portes adaptée - Accès de plain-pied, cheminement alternatif si présence d escalier - Borne d accueil accessible en position assise Cheminement à l intérieur de la structure - Cheminement praticable (largeur adaptée, absence d obstacles) - Accès de plain-pied, cheminement alternatif si présence d escalier Espace vestiaires / douches / sanitaires - Au moins un vestiaire, une douche et un sanitaire aménagés : dimensions, barre d appui, équipement permettant de s asseoir (pour le vestiaire et la douche) Pédiluve - Pente d accès au pédiluve ou accès secondaire praticable Aire d évolution (plages et bassins) - Au moins un bassin possédant un système de mise à l eau (potence, pente d accès au bassin, plan élévateur) - Si installation d une pente d accès, présence d une courante Tribune - Nombre de places accessibles - Accessibilité par un cheminement praticable, des places aménagées - Largeur des places aménagées CRITERES RETENUS POUR LES PERSONNES DEFICIENTES SENSORIELLES Parking Aucun critère retenu Cheminement vers la structure - Si escalier, présence d une main courante et d une bande d éveil (outil de repérage, sensible au toucher du pied et à la canne) Entrée / accueil - Absence de rupture de niveau /sol antidérapant - Présence d une boucle magnétique si la borne d accueil est sonorisé - Signalétiques adaptées Cheminement à l intérieur de la structure - Si escalier, présence d une main courante et d une bande d éveil - Système de guidage au sol (lignes guides) Espace vestiaires / douches / sanitaires Aucun critère retenu Pédiluve Présence d une main courante Aire d évolution (plages et bassins) - Système de guidage (lignes guides) - Installation d un dispositif lumineux et sonore pour prévenir d un danger - Aucun critère retenu Tribune

23 Résultats de l enquête: Accessibilité des piscines pour la pratique sportive

24

25 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap Pour les personnes à mobilité réduite (PMR) Les piscines accessibles doivent permettre à ces utilisateurs d accéder à l équipement, de circuler dans celui-ci en toute sécurité afin de pouvoir bénéficier de l ensemble des prestations offertes. Pour optimiser leurs déplacements, il convient d en sécuriser au mieux le cheminement au sein de la structure, par la présence de barres d appui, de mains courantes, et d équipements permettant de s asseoir. Il est également important de limiter le risque de chute avec la présence d un sol dur et antidérapant. Mains courantes et barres d appui étant les critères principaux d accessibilité pour les PMR, il a été observé que pour 38,7% des piscines enquêtées, les usagers concernés ne sont plus autonomes de façon complète depuis l espace vestiaires/douches/sanitaires. Ce constat est prégnant sur les départements de la Seine-Saint-Denis, de l Essonne, et des Yvelines. Autre fait à relever, 28 piscines franciliennes présentent au moins un pédiluve et un bassin aménagés, mais restent peu accessibles sur les premiers éléments constituant la chaîne de déplacement. Seules 1,4% présentent des aménagements où l utilisateur est autonome sur toute la chaîne de déplacement. Ces piscines sont localisées dans les départements de la Seine-et-Marne et du Val-de-Marne. Parking Cheminement vers la structure Entrée / Accueil Cheminement à l intérieur de la structure Espace vestiaires / douches / sanitaires Pédiluve Aire d évolution Mise à l eau dans le bassin NBRE DE STRUCTURES REPONDANT AUX CRITERES D EVALUATION % DES STRUCTURES REPONDANT AUX CRITERES D EVALUATION Autonomie complète 4 1,4% Autonomie jusqu à l aire d évolution 0 0% Autonomie jusqu à l espace «vestiaire» 7 2,4% Autonomie jusqu à l accueil de l installation ,7% Aucune autonomie ,5% Préconisations : aménagements à court terme Les espaces vestiaires/douches/sanitaires Ces lieux nécessitent la mise à disposition d accessoires ergonomiques, facilitant le soutien et le maintien de l usager au passage de la position debout à la position assise et inversement. Les barres d appui constituent des matériels simples et de faible coût, dont la pause nécessite peu de technicité. Elles fournissent à l utilisateur des points d appui qui sécurisent ses déplacements dans un espace où l autonomie et l intimité sont essentielles. L aménagement des vestiaires rendrait 121 piscines accessibles pour ce critère, 118 piscines pour les espaces douches et 65 piscines pour l agencement des sanitaires. Les personnes à mobilité réduite constituent un public dit «fragile» et fatigable. Agencer des équipements permettant la position assise, le long du cheminement et dans les espaces vestiaires/douches, sécuriserait le cheminement de ces usagers : la réalisation de ces aménagements permettrait de rendre accessibles les vestiaires de 73 piscines et les espaces douches de 46 piscines.

26 26 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap Les pédiluves Ces dispositifs ont une fonction essentiellement sanitaire. Lieu de cheminement obligatoire pour accéder au bassin, l installation d une main courante en sécuriserait le passage. L aménagement du pédiluve rendrait 194 piscines accessibles pour ce critère. En considérant la chaîne de déplacement établie pour les usagers à mobilité réduite, installer une barre d appui et un siège dans au moins un vestiaire, une douche et un sanitaire, ainsi qu une main courante au niveau du pédiluve, augmenteraient le nombre de structures accessibles. 55 piscines supplémentaires seraient comptabilisées pour la classe «Autonomie complète», sur la région francilienne pour cet handicap. Parking Cheminement vers la structure Entrée / Accueil Cheminement à l intérieur de la structure Espace vestiaires / douches / sanitaires Pédiluve Aire d évolution Mise à l eau dans le bassin SI TRAVAUX EFFECTUES : NBRE DE STRCUTURES REPONDANT AUX CRITERES D EVALUATION SI TRAVAUX EFFECTUES : % DES STRUCTURES REPONDANT AUX CRITERES D EVALUATION Autonomie complète 59 20,6% Autonomie jusqu à l aire d évolution 0 0% Autonomie jusqu à l espace «vestiaire» 7 2,4% Autonomie jusqu à l accueil de l installation ,2% Aucune autonomie 94 32,7% Préconisations : aménagements à long terme Les cheminements horizontaux Il faut prioriser les sols durs et non glissants. Un revêtement antidérapant est recommandé, afin de maintenir l adhérence des chaussures, de l extrémité d une canne, ou de béquilles d autant plus si le sol est humide. Si des aménagements sont effectués, 28 piscines de plus seront accessibles pour ce critère.

27 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 27 Les personnes à mobilité réduite ETAT DES LIEUX ACTUEL Autonomie complète Autonomie jusqu au bassin Autonomie jusqu à l aire d évolution Autonomie jusqu à l accueil Aucune autonomie Structure ne participant pas à l étude Les personnes à mobilité réduite ETAT DES LIEUX EN CAS D AMENAGEMENTS A COURT TERME Autonomie complète Autonomie jusqu au bassin Autonomie jusqu à l aire d évolution Autonomie jusqu à l accueil Aucune autonomie Structure ne participant pas à l étude

28 28 Accessibilité des piscines d Ile-de-France aux personnes en situation de handicap 2. Pour les personnes handicapées moteur en fauteuil roulant L accessibilité des piscines pour les personnes handicapées moteur se déplaçant en fauteuil roulant doit permettre à celles-ci d accéder au bâtiment et de circuler dans celui-ci en toute autonomie, sans l aide d une tierce personne, afin de bénéficier de l ensemble des prestations offertes. L autonomie pour cette catégorie d usagers est liée à la prise en compte totale ou partielle du fauteuil roulant lors du cheminement. Il s agit d adapter la largeur des portes d accès aux différents espaces, d éviter les ruptures de niveau, ou encore d aménager un cheminement secondaire (rampe d accès ou ascenseur) en cas d escaliers. Ainsi les dimensions et les caractéristiques du stationnement, des cheminements extérieurs et intérieurs, des espaces vestiaires/douches/sanitaires, ont été examinées, ainsi que les équipements adaptés permettant une pratique autonome (siège humide, barre d appui, potence ). Seules 2,1% des structures enquêtées répondent aux besoins en termes d autonomie complète, l usager est ici en mesure de se déplacer de façon autonome sans l assistance d une tierce personne, du parking jusqu à la mise à l eau dans le bassin. Ces piscines s étendent sur les départements du Val-de-Marne, des Yvelines, de l Essonne, et de la Seine-et-Marne. 28 piscines présentent un cheminement accessible pour les usagers en fauteuil roulant, du parking jusqu au bassin, seuls les espaces vestiaires/douches/sanitaires non adaptés, rompent la chaîne de déplacement. 112 potences ont également été dénombrées, mais seules 6 piscines présentent un cheminement où l usager est en autonomie complète. Le questionnement s oriente sur la réelle fonctionnalité des systèmes de mise à l eau, et sur la formation des maîtres-nageurs sauveteurs quant à l emploi de ces dispositifs. Nous comptabilisons 214 équipements, soit 74,5% des piscines étudiées, ne présentant aucune autonomie d usage depuis le parking et/ou l accueil de l établissement. Celles-ci se concentrent majoritairement sur les départements de Paris, des Hauts-de-Seine, et du Val-d Oise. Parking Cheminement vers la structure Entrée / Accueil Cheminement à l intérieur de la structure Espace vestiaires / douches / sanitaires Pédiluve Aire d évolution Mise à l eau dans le bassin NBRE DE STRUCTURES REPONDANT AUX CRITERES D EVALUATION % DES STRUCTURES REPONDANT AUX CRITERES D EVALUATION Autonomie complète 6 2,1% Autonomie jusqu à l aire d évolution 2 0,7% Autonomie jusqu à l espace «vestiaire» 0 0% Autonomie jusqu à l accueil de l installation 65 22,6% Aucune autonomie ,5%

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs FORMATION DRJSCS BASSE-NORMANDIE 26 OCTOBRE 2012 L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs Objectif: acquérir des connaissances sur l accessibilité des équipements sportifs. Les principales

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs

L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs FORMATION DRJSCS BASSE-NORMANDIE 26 OCTOBRE 2012 L accessibilité des équipements sportifs et de loisirs Objectif: acquérir des connaissances sur l accessibilité des équipements sportifs. Programme Eléments

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE

DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE Référence : Piscine de Vic en Bigorre 10 10.04.12 Le 13/04/2012 Date de visite : 13/04/2012 Technicien : Métais Loïc Piscine de Vic en Bigorre 1/23 SOMMAIRE NOTE

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

Nom et adresse :...Tél :... Nom et adresse :... Qualité :... Tél :...

Nom et adresse :...Tél :... Nom et adresse :... Qualité :... Tél :... Direction Départementale des Territoires et de la Mer Aude Service Habitat et Constructions Durables Unité Accessibilité et Réglementation de la Construction janvier 2010 NOTICE D ACCESSIBILITE ETABLISSEMENTS

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

L ACCESSIBILITE. Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques

L ACCESSIBILITE. Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques L ACCESSIBILITE Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques DEFINITION Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC EXISTANTS AUX PERSONNES HANDICAPEES

ACCESSIBILITE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC EXISTANTS AUX PERSONNES HANDICAPEES ACCESSIBILITE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC EXISTANTS AUX PERSONNES HANDICAPEES - La loi d orientation du 30 juin 1975 en faveur des personnes handicapées, - La loi du 13 juillet 1991 portant diverses

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 1/30 Le demandeur et l établissement 1- Le demandeur Nom, Prénom : Adresse : Téléphone : E-mail : 2- L établissement Nom : Adresse : Activité

Plus en détail

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité)

L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) L accessibilité des commerces et des services de proximité (classés en 5 e catégorie au sens du règlement de sécurité) La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous» qui implique

Plus en détail

ACCESSIBILITE DANS LES ERP

ACCESSIBILITE DANS LES ERP ACCESSIBILITE DANS LES ERP SOMMAIRE 1 La législation SOMMAIRE 2 Règles générales applicables aux ERP existants 3 Les possibilités de dérogation 1ère partie La législation Accessibilité: le principe La

Plus en détail

Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap

Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap Accueillez l ensemble de votre clientèle quel que soit son handicap Loi du 11 février 2005 modifications suite à la publication de l ordonnance du 25 septembre 2014 et du décret du 8 décembre 2014 Après

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

ACCESSIBILITE DANS LES ERP

ACCESSIBILITE DANS LES ERP ACCESSIBILITE DANS LES ERP SOMMAIRE 1 La législation SOMMAIRE 2 Règles générales applicables aux ERP existants 3 Les possibilités de dérogation 4 Conclusion Accessibilité aux handicapés : un grand principe

Plus en détail

Organiser une réunion accessible à tous

Organiser une réunion accessible à tous Organiser une réunion accessible à tous L accessibilité, condition indispensable à la possibilité pour les personnes en situation de handicap de se déplacer, d accéder et de participer aux activités sociales,

Plus en détail

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées SML Focus Accessibilité des locaux aux personnes handicapées Bien connaître les obligations qui vous concernent Définition, types et catégories des ERP Les locaux des professionnels de santé ouverts aux

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

Schéma Directeur de mise en Accessibilité

Schéma Directeur de mise en Accessibilité Schéma Directeur de mise en Accessibilité Audits accessibilité des Etablissements Recevant du Public et des Installations Ouvertes au Public Communauté de Communes de DOL DE BRETAGNE Siége Social Maison

Plus en détail

1 Définition d un ERP et ses obligations. 2 Règles générales applicables aux ERP. 3 Les possibilités de dérogation

1 Définition d un ERP et ses obligations. 2 Règles générales applicables aux ERP. 3 Les possibilités de dérogation SOMMAIRE SOMMAIRE 1 Définition d un ERP et ses obligations 2 Règles générales applicables aux ERP 3 Les possibilités de dérogation Accessibilité aux handicapés : quel handicap? Accessibilité aux handicapés

Plus en détail

L accès à l accueil de l hôtel depuis le parking se fait par le biais de l ascenseur.

L accès à l accueil de l hôtel depuis le parking se fait par le biais de l ascenseur. Radisson Blu Royal Localisation L hôtel se situe à proximité des transports en communs. Stationnement Présence d un parking couvert au sein de l hôtel. Le parking couvert comporte des emplacements PMR.

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Code de la Construction de l Habitation : articles L 111-7-1 à L 111-26, L 125-2-4, L 151-1, R 111-19, R 111-19-1 à

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Le contexte Le point de départ L accessibilité

Plus en détail

Communauté de communes du Pays d Ancenis. Ancenis le 14 mai 2014 Riaillé le 3 juin 2014

Communauté de communes du Pays d Ancenis. Ancenis le 14 mai 2014 Riaillé le 3 juin 2014 Communauté de communes du Pays d Ancenis Ancenis le 14 mai 2014 Riaillé le 3 juin 2014 SOMMAIRE SOMMAIRE 1 Définition d un ERP et ses obligations 2 Règles générales applicables aux ERP 3 Les possibilités

Plus en détail

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places.

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places. Handicap : Les normes d'accessibilité La loi du 11 février 2005 est l'une des principales lois sur les droits des personnes handicapées, depuis la loi de 1975. Elle réaffirme que les locaux d habitation,

Plus en détail

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21 Janvier 2006 Page 1 sur 21 LE FORUM Rue pont d Avroy, 14 4000 Liège Tél. : 04/ 223 18 18 Fax : 04/ 223 15 43 Web : www.leforum.be 0 3 0 2 1 8 Avec le soutien financier de la Ministre de la Santé, de l

Plus en détail

3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE

3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE Notice de prise en compte de l accessibilité aux personnes Handicapées dans les établissements recevant du public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Notice à compléter et à joindre en trois exemplaires

Plus en détail

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE Direction Départementale des Territoires de la Haute-Savoie service habitat/pôle bâtiment durable Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au

Plus en détail

LABEL TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES HÔTELLERIE DE PLEIN AIR

LABEL TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES HÔTELLERIE DE PLEIN AIR LABEL TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES HÔTELLERIE DE PLEIN AIR 1.1 - La sensibilisation du personnel Le personnel doit être sensibilisé à l accueil et à l accompagnement des clients susceptibles

Plus en détail

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22 Mars 2005 Page 1 sur 22 GÎTES AUX ÂNES Rue sur le Batty, 79 4870 TROOZ Tél. : 087/26 76 26 Fax : 087/26.67.07 E-Mail :info@gitesauxanes.be Web : www.gitesauxanes.be! 7 8 4 3 9 8 Avec le soutien financier

Plus en détail

PREFECTURE DE LOIR ET CHER

PREFECTURE DE LOIR ET CHER SOUS-COMMISSION DEPARTEMENTALE D ACCESSIBILITE Secrétariat : Direction Départementale des Territoires de Loir et Cher 17 quai de l Abbé Grégoire 41012 BLOIS CEDEX Tél : 02.54.55.75.22 Fax : 02.54.55.75.73

Plus en détail

DEFINITIONS E.R.P HANDICAP

DEFINITIONS E.R.P HANDICAP DEFINITIONS E.R.P L abréviation E.R.P, établissements recevant du public, défini dans l'article R123-2 du Code de la construction et de l'habitation, nous indique en droit français les lieux privés ou

Plus en détail

2- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE

2- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE Modèle de notice explicative accessibilité aux personnes handicapées des établissements et installations ouverts au public (E.R.P. et I.O.P.) à inclure dans le dossier «accessibilité» prévue par les articles

Plus en détail

1/11 1- RAPPELS 3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE

1/11 1- RAPPELS 3- OBLIGATIONS DU MAITRE D'OUVRAGE direction départementale de l Equipement et de l agriculture Cher Notice de prise en compte de l'accessibilité aux personnes handicapées dans les établissements recevant du public (E.R.P. et I.O.P.) -----------------

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie : Ces

Plus en détail

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT 2 2.1 REPÉRAGE ET SIGNALÉTIQUE À L ENTRÉE DU SITE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Le site où se situent le ou les ERP doit pouvoir être repéré le plus en amont possible. Ce repérage se fait notamment

Plus en détail

LES SALLES RECEVANT DU PUBLIC

LES SALLES RECEVANT DU PUBLIC 7 7.1 SALLES DE RÉUNION / SALLES DE CLASSE FOCUS 1 : CIRCULATIONS, ESPACES DE ROTATION ET EMPLACEMENTS PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Les salles de réunion et autres salles de classe doivent être

Plus en détail

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie Guide pratique Règlementation, recommandations et préconisations Préambule 2 Définition d un ERP: Sont considérés comme des Établissements

Plus en détail

NOTICE EXPLIQUANT COMMENT LE PROJET PREND EN COMPTE L ACCESSIBILITE

NOTICE EXPLIQUANT COMMENT LE PROJET PREND EN COMPTE L ACCESSIBILITE Direction Départementale des Territoires ARIEGE S.C.A.T. Accessibilité Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux établissements recevant du public NOTICE EXPLIQUANT COMMENT LE PROJET PREND EN

Plus en détail

NOTICE D'ACCESSIBILITE

NOTICE D'ACCESSIBILITE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Expertive Technique Bureau Aménagement Durable, Ecoquartiers et Accessibilité affaire suivie par : Hervé Parrain Tél. : 04 73 42 14 82 Fax : 73 42 16 70

Plus en détail

1- RAPPELS. Réglementation - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 - Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1 er août 2006 Arrêté du 21 mars 2007

1- RAPPELS. Réglementation - Loi n 2005-102 du 11 février 2005 - Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1 er août 2006 Arrêté du 21 mars 2007 Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Document obligatoirement joint au dossier de permis de construire

Plus en détail

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

Accessibilité des ERP existants

Accessibilité des ERP existants CONSEIL D ARCHITECTURE D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT DU TARN Accessibilité des ERP existants 27 janvier 2015 www.caue-mp.fr 188, rue de Jarlard 81000 ALBI - Tél : 05 63 60 16 70 - Fax : 05 63 60 16

Plus en détail

Comment se mettre aux normes pour les artisans - commerçants

Comment se mettre aux normes pour les artisans - commerçants Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Comment se mettre aux normes pour les artisans - commerçants Logo

Plus en détail

ACCESSIBILITE DANS LES ERP. Région de Nozay 26 juin 2015

ACCESSIBILITE DANS LES ERP. Région de Nozay 26 juin 2015 ACCESSIBILITE DANS LES ERP Région de Nozay 26 juin 2015 SOMMAIRE 1 La législation SOMMAIRE 2 Règles générales applicables aux ERP existants 3 Les possibilités de dérogation 4 Conclusion Accessibilité :

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAUX. Place Georges Clémenceau 34490 MURVIEL-LES-BEZIERS

DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAUX. Place Georges Clémenceau 34490 MURVIEL-LES-BEZIERS Dossier n 1409 Phase DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAU D.C.E. NOTICE D ACCESSIBILITE HANDICAPES PHASE PC N : 9 Echelle : Date : 29.05.2015. MAITRE

Plus en détail

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP Dossier à l intention des professionnels souhaitant s améliorer dans l accueil des personnes handicapées. Réaliser les aménagements fondamentaux pour l accueil des personnes

Plus en détail

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE COMMERCE Accessibilité Auto-diagnostic Contact CCI Seine-et-Marne: Constance VANDERMARCQ 01 74 60 51 00 constance.vandermarcq@seineetmarne.cci.fr Evaluez votre accessibilité AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ HANDICAPÉ DES ERP SITUÉS DANS LE CADRE D UN BÂTI EXISTANT

ACCESSIBILITÉ HANDICAPÉ DES ERP SITUÉS DANS LE CADRE D UN BÂTI EXISTANT LE MEMENTO ACCESSIBILITÉ HANDICAPÉ DES ERP SITUÉS DANS LE CADRE D UN BÂTI EXISTANT Mieux comprendre les prescriptions techniques Juin 2015 Préambule 1 Préambule PRÉSENTATION L arrêté du 8 décembre 2014

Plus en détail

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Loi du 11 février 2005 L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie Direction Départementale des Territoires des Yvelines Séance du 30 octobre 2012 Intervenant : François ALEMANY Chargé d opérations DREAL

Plus en détail

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Octobre 2010 Accessibilité : une démarche «associée» 3 Les solutions d accessibilités mises en place dans les gares et les trains

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES ERP/ IOP EXISTANT

ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES ERP/ IOP EXISTANT ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES ERP/ IOP EXISTANT Le lundi 23 novembre 2015 de 18h à 20h, au Cegecoba, 10 Allée du bois de Florence à Anglet Justine de PARSCAU Année 2015 GABARIT FAUTEUIL ROULANT

Plus en détail

1- RAPPELS 1/11. direction départementale des Territoires Creuse

1- RAPPELS 1/11. direction départementale des Territoires Creuse direction départementale des Territoires Creuse Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Document obligatoirement

Plus en détail

Métallerie. & Accessibilité EN ERP, HABITATIONS & LIEUX DE TRAVAIL

Métallerie. & Accessibilité EN ERP, HABITATIONS & LIEUX DE TRAVAIL Métallerie & Accessibilité EN ERP, HABITATIONS & LIEUX DE TRAVAIL. 1. Les grands principes de l accessibilité 2. Une réglementation par types de bâtiments 3. Les obligations du métallier 4. Les enjeux

Plus en détail

CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS

CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS 3ème RENCONTRE TECHNIQUE DE L'ACCESSIBILITE CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS Patricia QUOY et Carole ROUGEOLLÉ DDT 91 - STANE 29/06/12 CADRE REGLEMENTAIRE Définition d'un ERP (R.123-2 du CCH) = lieu

Plus en détail

L'ACCESSIBILITE. un enjeu pour tous. Présentation octobre 2010. Direction Départementale des Territoires

L'ACCESSIBILITE. un enjeu pour tous. Présentation octobre 2010. Direction Départementale des Territoires L'ACCESSIBILITE R un enjeu pour tous Présentation octobre 2010 Direction Départementale des Territoires Le plan de l'intervention 1. La loi et ses objectifs 2. Les règles applicables aux ERP 3. Les éléments

Plus en détail

Agir ensemble pour être plus fort

Agir ensemble pour être plus fort Agir ensemble pour être plus fort Les Journées de l accessibilité RESPECT DES NORMES Par Aurélie Digue, Expert Diagnostic à l APAVE Rennes I / LOI HANDICAP 2005 Loi n 2005-102 du 11 Février 2005 Décret

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Déficience visuelle. Déficience motrice

Déficience visuelle. Déficience motrice Déficience auditive Déficience mentale Déficience visuelle Déficience motrice PROCESS DE GUIDE METHODOLOGIQUE ET DE RECOMMANDATION D ACCESSIBILITE DES PLAGES Agence de Développement Touristique Maison

Plus en détail

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html en détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html La règlementation sur l'accessibilité dans les ERP et IOP, quels que soient leur

Plus en détail

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous Guide Sommaire La réglementation... 3 A savoir...... 4 Le calendrier... 5 Le coût... 6 Les démarches... 6 Les dérogations... 7 Exemples... 8 Les

Plus en détail

Accessibilité. Janvier 2013

Accessibilité. Janvier 2013 Accessibilité aux commerces Janvier 2013 SOMMAIRE Préambule 1 Définition d un ERP et ses obligations 2 Règles générales applicables aux ERP 3 Les possibilités de dérogation PREAMBULE Accessibilité aux

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Les établissements recevant du public (ERP) sont définis aux articles R. 123-1 et suivants du Code de la construction

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Réglementation en matière Cliquez pour modifier les styles du texte d accessibilité du masque du cadre bâti, des espaces Deuxième publics niveau et de

Plus en détail

TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES SITES NATURELS

TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES SITES NATURELS TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES SITES NATURELS 1.1 - La sensibilisation du personnel Le personnel doit être sensibilisé à l accueil et à l accompagnement des clients susceptibles de se trouver

Plus en détail

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP Dossier à l intention des professionnels souhaitant s améliorer dans l accueil des personnes handicapées. Conseils pour recevoir des personnes handicapées selon le type de

Plus en détail

Fiche signalétique. Conseils d utilisation. Informations préalables. Identification de l'équipement

Fiche signalétique. Conseils d utilisation. Informations préalables. Identification de l'équipement Fiche signalétique Informations préalables - Date de l évaluation :.. - Nom des évaluateurs : - Organismes des évaluateurs : Identification de l'équipement Etablissement :... Nom et raison sociale de l'organisme

Plus en détail

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle :

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Personnes ayant une diversité fonctionnelle physique Personnes ayant une diversité fonctionnelle

Plus en détail

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces www.loir-et-cher.cci.fr Commerce et Services L A.B.C. de l accessibilité des commerces Au 1 er janvier 2015, tout commerce devra être accessible à toute personne souffrant de tout handicap (Loi du 11 février

Plus en détail

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s)

Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux. identification du/des logement(s) concerné(s) Acquisition, amélioration, réhabilitation et création de logements locatifs sociaux communaux page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P. Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public et aux installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- Accessibilité Avril 2009 (d'autres types

Plus en détail

PRINCIPALES DISPOSITIONS TECHNIQUES CONCERNANT LE PRESENT PROJET

PRINCIPALES DISPOSITIONS TECHNIQUES CONCERNANT LE PRESENT PROJET Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) prévue par les articles D111-19-18 et R.111-19-19 du Code de la construction

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée PRÉFET DE LA SARTHE Direction Départementale des Territoires de la Sarthe Sous-Commission Départementale d Accessibilité VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11

Plus en détail

Signalétique Multisensorielle

Signalétique Multisensorielle sigma systems Signalétique Multisensorielle Accessibilité pour Tous dans les Etablissements Recevant du Public sigma systems signalétique des lieux publics Siège Social : ZA de Kerourvois Nord Ergué-Gabéric

Plus en détail

ERP accessible? Synthèse de l arrêté du 1er Aout 2006

ERP accessible? Synthèse de l arrêté du 1er Aout 2006 ERP accessible? Synthèse de l arrêté du 1er Aout 2006 Avertissement Ce document est une synthèse de l arrêté du 1 er Aout 2006. Aucune modification n a été apportée à la tournure des phrases et à leur

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP

Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP Accessibilité des personnes handicapées dans les ERP 09-2011 http://www.ville-libourne.fr La loi du 11 février 2005 dite "Loi Handicap" vise à susciter un nouvel élan dans la prise en compte de l'insertion

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

CCI NANTES ST-NAZAIRE. vers une. accessibilité. généralisée. Accès à tout pour tous

CCI NANTES ST-NAZAIRE. vers une. accessibilité. généralisée. Accès à tout pour tous CCI NANTES ST-NAZAIRE vers une accessibilité généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent

Plus en détail

Le stationnement Le cheminement extérieur L entrée du bâtiment Le cheminement intérieur Les sanitaires. à faire. à ne pas faire

Le stationnement Le cheminement extérieur L entrée du bâtiment Le cheminement intérieur Les sanitaires. à faire. à ne pas faire É D I T O «En juin 00, dans le cadre de sa Charte de Développement Durable, le Pays Yon et Vie s est donné pour ambition d offrir à ses habitants des services adaptés et accessibles à tous. Certains publics

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurant

- Grille d'autodiagnostic Restaurant - Grille d'autodiagnostic Restaurant L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

PC 39 - Document obligatoirement joint au dossier de permis de construire ou d'autorisation de travaux

PC 39 - Document obligatoirement joint au dossier de permis de construire ou d'autorisation de travaux Accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) ----------------- PC 39 - Document obligatoirement joint au dossier de permis de

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Villages Vacances

- Grille d'autodiagnostic Villages Vacances - Grille d'autodiagnostic Villages Vacances L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise

Plus en détail

Accessibilité des ERP neufs

Accessibilité des ERP neufs Accessibilité des ERP neufs Emilie Jeannesson-Mange CETE IDF 13/03/2012 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Direction régionale et interdépartementale de l'equipement et de l'aménagement Ile-de-France

Plus en détail

Rapport de diagnostic accessibilité

Rapport de diagnostic accessibilité Crysalide Bureau : 202 Quai de Clichy 92 110 Clichy Tél : 01 47 30 77 77 Fax : 01 42 54 10 43 www.crysalide.fr CABINET 010 78 URPS N de dossier : 010 Nom du bâtiment : CABINET 010 Adresse du bâtiment :

Plus en détail

PRÉFECTURE DE L AVEYRON. Sous-commission départementale d'accessibilité

PRÉFECTURE DE L AVEYRON. Sous-commission départementale d'accessibilité PRÉFECTURE DE L AVEYRON Sous-commission départementale d'accessibilité Secrétariat : Direction Départementale des Territoires de l'aveyron 9 rue de Bruxelles - Bourran 12033 RODEZ cedex9 Notice d accessibilité

Plus en détail

1- RAPPELS. Réglementation

1- RAPPELS. Réglementation Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) prévue par les articles R.111-19-18 et R.111-19-19 du Code de la construction

Plus en détail

MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle

MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE DEMANDEUR ET L'ETABLISSEMENT 1 DEMANDEUR (bénéficiaire de l autorisation) NOM, prénoms...

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

DIAGNOSTIC DE L'ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Agence de GRENOBLE ACTIPOLE 150 allée du Sautaret 38113 VEUREY-VOROIZE Tel : 04.38.12.98.97 Fax : 04.38.12.08.87 DIAGNOSTIC DE L'ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

Plus en détail

NOR: SOCU0611478A. Version consolidée au 1 décembre 2014

NOR: SOCU0611478A. Version consolidée au 1 décembre 2014 ARRETE Arrêté du 1 août 2006 fixant les dispositions prises pour l application des articles R. 111-19 à R. 111-19-3 et R. 111-19-6 du code de la construction et de l habitation relatives à l accessibilité

Plus en détail

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement Loi du 11 février 2005 L accessibilité des ERP de 5ème catégorie Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement WWW.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Préambule I.

Plus en détail

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 1/35 Le demandeur et l établissement 1- Le demandeur Nom, Prénom : Adresse : Téléphone : E-mail : 2- L établissement Nom : Adresse : Activité

Plus en détail