Règlement sur le Service dentaire scolaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement sur le Service dentaire scolaire"

Transcription

1 Règlement sur le Service dentaire scolaire du 15 mai 2003 RDCo Le Conseil de ville de Bienne, se fondant sur l'article 40, chiffre 2, lettre b du Règlement de la Ville de Bienne du 9 juin , arrête: I. Généralités Article premier - Champ d'application 1 Le présent règlement fixe l'organisation du Service dentaire scolaire à Bienne. 2 Il s'applique à toutes les écoles enfantines ainsi qu'aux écoles publiques et privées de la scolarité obligatoire à Bienne. Art. 2 - But Le Service dentaire scolaire a pour but de prévenir la détérioration de la dentition des élèves, et de veiller à des traitements à un prix avantageux. II. Organisation Art. 3 - Mise en oeuvre 1 Le Service dentaire scolaire s'appuie sur la convention conclue entre l'association des dentistes de Bienne et la Commune municipale de Bienne. 2 L'Association des dentistes de Bienne recommande à ses membres de se mettre à disposition en tant que dentistes scolaires. Art. 4 - Commission du Service dentaire scolaire 1 Le Conseil municipal nomme une commission composée comme suit: 1 RDCo 101.1

2 RDCo /6-1 représentant ou représentante de l'office scolaire en tant que président ou présidente; - 2 membres émanant de commissions d'écoles; - 1 membre du corps enseignant; - 1 dentiste; - 1 orthodontiste; - 1 représentant ou représentante des parents. 2 Un représentant ou une représentante de la Société suisse d'odonto-stomatologie (SSO) prend part aux séances avec voix consultative. 3 L'Office scolaire assume les tâches de secrétariat de la commission. Art. 5 - Tâches de la Commission du Service dentaire scolaire 1 La Commission du Service dentaire scolaire conseille l'office scolaire pour toutes les questions relatives aux soins dentaires à l'école, notamment en ce qui concerne - la convention conclue avec l'assocation des dentistes de Bienne; - l'organisation judicieuse des contrôles annuels; - l'engagement de spécialistes en prophylaxie ou l'octroi de mandats correspondants; - la réalisation des mesures prophylactiques dans les écoles; - l'information des parents sur les objectifs en matière de soins dentaires à l'école ainsi qu'à la maison; - l'élection de la personne chargée de la conduite professionnelle du personnel chargé des mesures prophylactiques. 2 La Commission du Service dentaire scolaire désigne un comité de médiation en son sein chargé des litiges pouvant survenir entre les dentistes traitants et les patients et patientes. Deux dentistes ainsi qu'un autre membre de la commission font partie de ce comité. Art. 6 - Tâches de l'office scolaire 1 Le Service dentaire scolaire est géré administrativement par l'office scolaire pour l'ensemble des écoles enfantines et des écoles publiques et privées de la scolarité obligatoire à Bienne. 2 L'Office scolaire informe les parents au début de la scolarité obligatoire quant au contenu et à l'organisation du Service dentaire scolaire ainsi qu'en ce qui concerne les tarifs des soins et les contributions municipales aux frais de traitement. 3 L'Office scolaire transmet aux dentistes scolaires les noms des élèves devant faire l'objet d'un contrôle dentaire, et procède aux décomptes des honoraires.

3 RDCo /6 4 L'Office scolaire traite les demandes de contribution aux frais de traitement concernant les familles de condition modeste domiciliées à Bienne et veille à l'exécution des paiements. 5 L'Office scolaire coopère avec le ou la dentiste responsable des spécialistes chargés des mesures prophylactiques, pour lesquels il assume également la gestion administrative. Art. 7 - Tâches des dentistes Les dentistes annoncés comme dentistes scolaires procèdent aux examens et aux traitements fixés par voie de convention avec la Société des dentistes de Bienne. III. Dispositions financières Art. 8 - Examen annuel La Commune municipale de Bienne supporte les frais relatifs à l'examen annuel des élèves ainsi qu'à l'information et aux mesures prophylactiques. Art. 9 - Contributions aux frais de traitement 1 Exception faite du contrôle annuel prescrit par la loi, les frais des examens et des prestations sont à la charge des parents, qui reçoivent directement les factures correspondantes des dentistes. 2 Afin de garantir les traitements dentaires, la Commune municipale de Bienne participe, à titre subsidiaire à une assurance dentaire privée éventuelle, aux frais de traitement pour les enfants de familles de condition modeste domiciliées à Bienne, et ce, selon le tableau de l'appendice 1 au présent règlement "Clef de calcul des contributions aux frais de traitement du Service dentaire scolaire". Ladite clef de calcul est adaptée périodiquement par le Conseil municipal. 3 Les contributions municipales aux frais de traitement supposent la participation régulière des élèves aux contrôles annuels et le respect des mesures prophylactiques effectués par le Service dentaire scolaire. 4 La Commune municipale ne contribue aux traitements d'orthopédie dento-faciale que si l'anomalie est réputée grave au sens de l'évaluation de la gravité des anomalies dentofaciales d'après les symptomes diagnostiques (appendice 2), et si l'assurance-invalidité ou la caisse-maladie ne participe pas ou seulement partiellement aux frais. Le diagnostic est vérifié par le médecin-dentiste conseil de la commune, et ladite liste est contrôlée périodiquement par le Conseil municipal. 5 La Commune municipale garantit aux médecins-dentistes le paiement des honoraires dus aux prestations fournies dans le cadre de la convention relative au Service dentaire scolaire, et ce, à partir du 3 e rappel de paiement demeuré sans effet. L'Office scolaire veille aux remboursements correspondants par les parents.

4 RDCo /6 IV. Dispositions finales Art Entrée en vigueur Le présent règlement entre en vigueur dès son adoption par le Conseil de ville. Art Abrogation de l'ancien droit L'entrée en vigueur du présent règlement abroge simultanément le Règlement du Service dentaire scolaire du 24 juin Bienne, le 15 mai 2003 Au nom du Conseil de ville de Bienne Le président: Martin Wiederkehr La secrétaire parlementaire: Regula Klemmer

5 RDCo /6 Appendice 1: Clef de calcul des contributions aux frais de traitement du Service dentaire scolaire

6 RDCo /6 Appendice 2: Évaluation de la gravité des anomalies dentofaciales d'après les symptomes diagnostiques 1. Articulé croisé frontal d'au moins trois dents permanentes antérieures ou de toutes les dents de lait antérieures (les canines sont considérées commes des dents antérieures). 2. Déviation fonctionnelle latérale provoquée par des dents permanentes, et associée à une déviation d'au moins 1 mm entre les positions de RC et de IM (OC) et à un articulé croisé unilatéral. 3. Nonocclusion sévère affectant au moins deux paires de dents permanentes antagonistes sur le même côté. 4. Béance occlusale verticale prononcée (au moins six paires de dents permanentes antagonistes n'étant pas en contact). 5. Supraclusie avec impression et inflammation évidentes de la gencive palatine ou avec rétraction gingivale, liée à l'occlusion, au niveau des incisives inférieures. 6. Distocclusion accompagnée d'un overjet supérieur à 8 mm. 7. Anodontie partielle: agénésie d'une canine ou d'un incisive centrale supérieure ou de deux dents adjacentes par quadrant (à l'exclusion des dents de sagesse). 8. Encombrement dentaire grave: - en denture mixte: trois points de contact proximaux brisés entre les incisives permanentes supérieures avec chevauchement important de dents adjacentes et un manque de place de 3 mm au moins au niveau de chaque canine permanente; - en denture permanente: cinq points de contact proximaux brisés entre les dents antérieures supérieures avec chevauchement important de dents adjacentes et un manque de place de 3 mm au moins au niveau des canines. 9. Rétention d'une incisive centrale ou d'une canine.

Aperçu des recommandations concernant le service dentaire scolaire avant sa communalisation

Aperçu des recommandations concernant le service dentaire scolaire avant sa communalisation Aperçu des recommandations concernant le service dentaire scolaire avant sa communalisation Les conditions-cadres régissant le service dentaire scolaire avant sa communalisation (le 1 er janvier 2002),

Plus en détail

Ordonnance concernant le service dentaire scolaire

Ordonnance concernant le service dentaire scolaire 410.71 Ordonnance concernant le service dentaire scolaire du 7 février 007 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu les articles 4, alinéa, 11, 18, alinéa, 0, alinéa, 1, alinéa, et, alinéa,

Plus en détail

Règlement du service dentaire scolaire et barème des contributions

Règlement du service dentaire scolaire et barème des contributions Règlement du service dentaire scolaire et barème des contributions de la commune municipale de ROMONT Règlement du service dentaire scolaire (SDS) 2 Règlement du service dentaire scolaire (SDS) Article

Plus en détail

Le règlement du service dentaire scolaire ci-après :

Le règlement du service dentaire scolaire ci-après : Règlement du service dentaire scolaire (S D S) de la commune municipale de Court Règlement du service dentaire scolaire (SDS) L assemblée municipale de la commune de Court, en vertu de l article 60 de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LA MEDECINE DENTAIRE SCOLAIRE ET LES DEPISTAGES DENTAIRES

CAHIER DES CHARGES POUR LA MEDECINE DENTAIRE SCOLAIRE ET LES DEPISTAGES DENTAIRES DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

Règlement de la Clinique dentaire scolaire (Les fonctions désignées dans ce règlement s adressent tant aux femmes qu aux hommes)

Règlement de la Clinique dentaire scolaire (Les fonctions désignées dans ce règlement s adressent tant aux femmes qu aux hommes) CONSEIL GÉNÉRAL Règlement de la Clinique dentaire scolaire (Les fonctions désignées dans ce règlement s adressent tant aux femmes qu aux hommes) Article premier.- Buts Chapitre 1 - Dispositions générales

Plus en détail

Règlement d application de la Clinique dentaire scolaire

Règlement d application de la Clinique dentaire scolaire Règlement d application de la Clinique dentaire scolaire Edition du 1 er septembre 2014 TABLE DES MATIÈRES Article 1. Relations avec le Conseil communal...1 Article 2. Dépistage...1 Article 3. Soins préventifs

Plus en détail

Arrêté concernant la santé scolaire durant la scolarité. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Arrêté concernant la santé scolaire durant la scolarité. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, CONSEIL D'ETAT Arrêté concernant la durant la scolarité Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi de santé (LS), du 6 février 1995; vu la loi sur l'organisation scolaire (LOS),

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.1.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL Relatif à la modification du règlement de la Clinique dentaire scolaire du Locle Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Préambule Le 23 mars 1962,

Plus en détail

Règlement de la Clinique dentaire scolaire

Règlement de la Clinique dentaire scolaire Règlement de la Clinique dentaire scolaire Edition du 27 mars 2013 TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1. Dispositions générales... 1 Article 1. Buts...1 Article 2. Bénéficiaires...1 Article 3. Personnel...1 Article

Plus en détail

Décret concernant le service dentaire scolaire

Décret concernant le service dentaire scolaire 410.7 Décret concernant le service dentaire scolaire vu l'article 5 de la Constitution cantonale 1), du 1 décembre 006 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 15 à 17 de la loi

Plus en détail

Revenu effectif 1 enfant 2 enfants 3 enfants (ou plus)

Revenu effectif 1 enfant 2 enfants 3 enfants (ou plus) Commune de Val-de-Travers: Rapport du Conseil communal au Conseil général à l'appui d'un arrêté de subventionnement des soins dentaires aux enfants en âge de fréquenter l école enfantine et la scolarité

Plus en détail

DENTURE ET DENTITIONS.

DENTURE ET DENTITIONS. DENTURE ET DENTITIONS. Deux termes souvent confondus. 1. Définitions a. Dentition Terme dynamique Ensemble des phénotypes de développement des arcades (origine, minéralisation, croissance, éruption ) Développement

Plus en détail

Ordonnance sur les assurances de choses

Ordonnance sur les assurances de choses Ordonnance sur les assurances de choses du 17 août 2001 RDCo 156.52 Le Conseil municipal de Bienne, se fondant sur l'article 50, 1 er alinéa du Règlement de la Ville du 9 juin 1996 1, arrête: I. Généralités

Plus en détail

1. Mon assurance n'offre pas de "petite complémentaire" couvrant une partie des frais de soins dentaires de mon enfant. Que puis-je faire?

1. Mon assurance n'offre pas de petite complémentaire couvrant une partie des frais de soins dentaires de mon enfant. Que puis-je faire? Service dentaire scolaire mis en vigueur au 1 er avril 2007 Questions fréquentes 1. Pas d'assurance complémentaire, que faire? 2. Calcul de la réduction pour enfant à charge (pour l'année transitoire 2007)

Plus en détail

Vu la loi du 19 décembre 2014 sur la médecine dentaire scolaire ; Sur la proposition de la Direction de la santé publique et des affaires sociales,

Vu la loi du 19 décembre 2014 sur la médecine dentaire scolaire ; Sur la proposition de la Direction de la santé publique et des affaires sociales, DIR/[Avant-]projet du 00.00.0X Règlement du sur la médecine dentaire scolaire (RMDS) Le Conseil d'etat du canton de Fribourg Vu la loi du 9 décembre 04 sur la médecine dentaire scolaire ; Sur la proposition

Plus en détail

Informations à l'usage des médecins-dentistes concernant l'assurance-invalidité fédérale (AI)

Informations à l'usage des médecins-dentistes concernant l'assurance-invalidité fédérale (AI) Informations à l'usage des médecins-dentistes concernant l'assurance-invalidité fédérale (AI) Edition Mai 2009, màj juin 2015 Le texte allemand des directives constitue la version originale, le texte français

Plus en détail

A.R. 06.12.2005 + A.R. 26.05.2008 + A.R. 20.03.2009 E.V. 01.05.2009 «A.R. 31.07.2007+ A.R. 26.05.2008 + A.R. 20.03.2009 E.V. 01.05.

A.R. 06.12.2005 + A.R. 26.05.2008 + A.R. 20.03.2009 E.V. 01.05.2009 «A.R. 31.07.2007+ A.R. 26.05.2008 + A.R. 20.03.2009 E.V. 01.05. Art. 5. Sont considérés comme des prestations qui requièrent la qualification de praticien de l'art dentaire, comme défini à l article 4 : Un coefficient de pondération P est attribué aux prestations par

Plus en détail

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre Règlement adopté lors de la réunion du CHSCT du 16 février 2015,

Plus en détail

Règlement relatif au subventionnement de frais dentaires de la commune mixte de Nods

Règlement relatif au subventionnement de frais dentaires de la commune mixte de Nods Règlement relatif au subventionnement de frais dentaires de la commune mixte de Nods - 1 - Règlement relatif au subventionnement de frais dentaires de la commune mixte de Nods Vu l article 60 de la loi

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à l'interpellation urgente écrite de Mme Ariane Wisard-Blum : La profession d'hygiéniste dentaire: quel avenir?

Réponse du Conseil d Etat à l'interpellation urgente écrite de Mme Ariane Wisard-Blum : La profession d'hygiéniste dentaire: quel avenir? Secrétariat du Grand Conseil IUE 108-A Date de dépôt: 25 août 2004 Messagerie Réponse du Conseil d Etat à l'interpellation urgente écrite de Mme Ariane Wisard-Blum : La profession d'hygiéniste dentaire:

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.1.1. RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL Relatif à la modification du règlement de la commission scolaire, à l engagement d une hygiéniste dentaire et à la modification des tarifs de la clinique

Plus en détail

PRESENTATION D UN CAS CLINIQUE : TRAITEMENT D UN CAS DE CLASSE II AVEC AGENESIE DES DEUXIEMES PREMOLAIRES INFERIEURES

PRESENTATION D UN CAS CLINIQUE : TRAITEMENT D UN CAS DE CLASSE II AVEC AGENESIE DES DEUXIEMES PREMOLAIRES INFERIEURES PRESENTATION D UN CAS CLINIQUE : TRAITEMENT D UN CAS DE CLASSE II AVEC AGENESIE DES DEUXIEMES PREMOLAIRES INFERIEURES S. REGRAGUI : Professeur Assistant d' ODF F. ZAOUI : Professeur d' ODF E. AALLOULA

Plus en détail

Dysharmonie dentodentaire

Dysharmonie dentodentaire Chapitre 6 Dysharmonie dentodentaire ndré Pujol PLN DU CHPITRE Étiologie et fréquence 246 Diagnostic 246 Traitement 249 Orthodontie de l enfant et du jeune adulte 2013, Elsevier Masson SS. Tous droits

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL INSTRUCTION PUBLIQUE 13-4102 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL concernant l approbation du règlement de la Clinique dentaire scolaire du Locle (Du 13 mars 2013) Madame la Présidente, Mesdames,

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

et de conduire la recherche;

et de conduire la recherche; WHA18.44 Création d'un Centre international de Recherche sur le Cancer La Dix -Huitième Assemblée mondiale de la Santé, Attendu que l'article 18 de la Constitution prévoit, notamment, que l'une des attributions

Plus en détail

Aide au financement des soins dentaires entrée en vigueur au 1 er avril 2007

Aide au financement des soins dentaires entrée en vigueur au 1 er avril 2007 Aide au financement des soins dentaires entrée en vigueur au 1 er avril 2007 Questions fréquentes 1. Quelle taxation utiliser pour définir le revenu déterminant? 2. Faut-il appliquer le barème sur la facture

Plus en détail

I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité

I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité Soins de Santé Circulaire OA n 2014/189 du 22 avril 2014 3910/1376 En vigueur à partir du 1 mai 2014 Tarifs; soins dentaires;. Suite aux arrêtés

Plus en détail

Pourquoi des soins dentaires scolaires? Les objectifs des soins dentaires scolaires

Pourquoi des soins dentaires scolaires? Les objectifs des soins dentaires scolaires Pourquoi des soins dentaires scolaires? Dans tous les cantons des lois, des ordonnances et des décrets régissent l organisation et la mise en œuvre des soins dentaires scolaires; il s agit pour partie

Plus en détail

I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité

I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité Soins de Santé Circulaire OA n 2015/39 du 11 février 2015 3910/1430 En vigueur à partir du 1 mars 2015 Tarifs ; soins dentaires ; Suite aux arrêtés

Plus en détail

Décret sur les traitements du personnel de l'etat

Décret sur les traitements du personnel de l'etat Décret sur les traitements du personnel de l'etat du 7 novembre 0 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu l'article 44 de la loi du septembre 00 sur le personnel de l'etat

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2012 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2012 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 01 du brevet Assurance-maladie (AMal) No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre de

Plus en détail

Les tarifs des prestations dentaires étaient déjà indexés linéairement de 1,577% le 1er janvier 2012.

Les tarifs des prestations dentaires étaient déjà indexés linéairement de 1,577% le 1er janvier 2012. I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité Soins de Santé Circulaire OA n 2012/168 du 26 avril 2012 3910/1091 En vigueur à partir du 1 mai 2012 Tarifs; soins dentaires;. Les tarifs des

Plus en détail

Examen de la face et de la cavité buccale

Examen de la face et de la cavité buccale Examen de la face et de la cavité buccale Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Examen exobuccal...1 2 Examen endobuccal... 2 2. 1 Examen de la muqueuse...1 2.

Plus en détail

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE»

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» INDEX: 1. Bases 2. Objectifs de formation postgrade 3. Candidature en vue de l obtention du

Plus en détail

Règlement grand-ducal portant nomenclature des actes et services des médecins - dentistes pris en charge par l'assurance maladie

Règlement grand-ducal portant nomenclature des actes et services des médecins - dentistes pris en charge par l'assurance maladie MEDECINS-DENTISTES Règlement grand-ducal portant nomenclature des actes et services des médecins - dentistes pris en charge par l'assurance maladie Caractère personnel de l'acte Art. 1er.- Les actes et

Plus en détail

Directives et informations pour les médecins-dentistes concernant le remboursement des frais dentaires dans le cadre des prestations

Directives et informations pour les médecins-dentistes concernant le remboursement des frais dentaires dans le cadre des prestations Tél. 027 324 91 11 Fax 027 324 91 12 www.avs.vs.ch info@avs.vs.ch Cp 19-1945-7 prestations@avs.vs.ch Directives et informations pour les médecins-dentistes concernant le remboursement des frais dentaires

Plus en détail

Article L52-4 Article L52-5 Article L52-6

Article L52-4 Article L52-5 Article L52-6 Article L52-4 Tout candidat à une élection désigne un mandataire au plus tard à la date à laquelle sa candidature est enregistrée. Ce mandataire peut être une association de financement électoral, ou une

Plus en détail

Loi d'application de la loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite

Loi d'application de la loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite - - 8. Loi d'application de la loi fédérale sur la poursuite pour dettes et la faillite du 0 juin 996 Le Grand Conseil du canton du Valais vu l'article premier du chiffre II de la loi fédérale sur la poursuite

Plus en détail

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C

Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la fonction publique Circulaire du 5 janvier 2012 Relative au Règlement intérieur type des comités techniques NOR : MFPF1200536C Le ministre de la fonction publique à

Plus en détail

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015

Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Prise en charge d une canine incluse Recommandations de Bonne Pratique Juillet 2015 Promoteurs Société Française de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Orale Société Médicale d Orthopédie

Plus en détail

Agénésie et prothèse implanto-portée

Agénésie et prothèse implanto-portée Agénésie et prothèse implanto-portée Dr Thierry ROUACH Lʼagénésie dentaire est une pathologie plus ou moins handicapante en fonction du nombre et de la position des dents absentes. Certaines agénésie sont

Plus en détail

REGLEMENT DE L ECOLE DE LA CHAUX-DE-FONDS LE CONSEIL GENERAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS

REGLEMENT DE L ECOLE DE LA CHAUX-DE-FONDS LE CONSEIL GENERAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS 19 mai 2009 REGLEMENT DE L ECOLE DE LA CHAUX-DE-FONDS LE CONSEIL GENERAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS Vu la loi concernant les autorités scolaires (LAS) du 18 octobre 1983; Vu la loi sur l'organisation

Plus en détail

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU

Chapitre 3 : Anatomie dentaire. Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU UE Odontologie Chapitre 3 : Anatomie dentaire Professeur Muriel BRIX Professeur Jacques LEBEAU Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan A- L organe

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI. relatif aux rapports entre les caisses d'assurance. maladie et les praticiens et auxiliaires médicaux. (Texte définitif.

SENAT PROJET DE LOI. relatif aux rapports entre les caisses d'assurance. maladie et les praticiens et auxiliaires médicaux. (Texte définitif. PROJET DE LOI adopté le 24 juin 1971. N 146 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1970-1971 PROJET DE LOI relatif aux rapports entre les caisses d'assurance maladie et les praticiens et auxiliaires médicaux.

Plus en détail

Ordonnance sur le temps de travail flexible (TTF)

Ordonnance sur le temps de travail flexible (TTF) Ordonnance sur le temps de travail flexible (TTF) du 21 novembre 2003 RDCo 153.071 Le Conseil municipal de Bienne, s'appuyant sur l'article 10, alinéa 2 de l'ordonnance sur le personnel 1, arrête: I. Bases

Plus en détail

Association des Boursiers Marie Curie AISBL

Association des Boursiers Marie Curie AISBL Association des Boursiers Marie Curie AISBL Proposition de nouveaux statuts 2015 1. Dénomination, siège, buts et activités 1. Dénomination Les présentes dispositions constituent les statuts de l'association

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Prestations dentaires

Prestations dentaires I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité Soins de Santé Circulaire OA n 2011/524 du 23 décembre 2011 3910/1058 En vigueur à partir du 1 janvier 2012 Abroge circulaire n 2011/517 du 20

Plus en détail

Enseignement de la santé dentaire dans les écoles vaudoises. Guide pour les communes du canton de Vaud

Enseignement de la santé dentaire dans les écoles vaudoises. Guide pour les communes du canton de Vaud Service de la santé publique Service de l'enseignement spécialisé et de l'appui à la formation (SESAF) Office des écoles en santé (ODES) Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne BAP - Av. des Casernes 2 1014

Plus en détail

Ordonnance concernant le fonds pour la désaffectation d'installations nucléaires

Ordonnance concernant le fonds pour la désaffectation d'installations nucléaires Ordonnance concernant le fonds pour la désaffectation d'installations nucléaires du 5 décembre 1983 INIS-mf 9664 Le Conseil fédéral suisse, vu l'article 11, 3 e alinéa, de l'arrêté fédéral du 6 octobre

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,31 = = 37

Plus en détail

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens.

Publication au JORF du 24 septembre 1959. Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959. Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. Publication au JORF du 24 septembre 1959 Décret n 59-1091 du 23 septembre 1959 le Premier ministre, Décret portant statut de la Régie autonome des transports parisiens. version consolidée au 27 décembre

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA. Note explicative (s'il y a lieu) Code : P 10 DG

COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA. Note explicative (s'il y a lieu) Code : P 10 DG COMMISSION SCOLAIRE DE ROUYN-NORANDA Note explicative (s'il y a lieu) Code : P 10 DG Rés. : CC-0109 Date : Le 15 mars 1999 Page : 1 de 8 POLITIQUE TOUCHANT LA CONSULTATION, LES RELATIONS ET LES COMMUNICATIONS

Plus en détail

Union Suisse des Fiduciaires USF

Union Suisse des Fiduciaires USF Union Suisse des Fiduciaires USF Règlement sur l approbation des statuts des sections et la qualité de membre d une section de l USF (Règlement des membres) du 26 novembre 2005 Préambule Conformément à

Plus en détail

Communiqué à l intention de tous les dentistes généralistes et les spécialistes du Programme des SSNA

Communiqué à l intention de tous les dentistes généralistes et les spécialistes du Programme des SSNA Le 30 juin 2011 Communiqué à l intention de tous les dentistes généralistes et les spécialistes du Programme des SSNA Nous tenons à vous informer que nous avons décelé certaines erreurs dans la Grille

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE

REFERENTIEL D AUTO EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE REFERENTIEL D AUTO EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE Dépistage orthodontique en denture temporaire et/ou en denture mixte, des anomalies fonctionnelles dentaires et occlusales Décembre 2004 I. PROMOTEURS

Plus en détail

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR - adopté lors de sa séance du 1 er juillet 2015 - ARTICLE 1 ER : Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser,

Plus en détail

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Adoptée par la Conférence générale de l'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture,

Plus en détail

Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure d'informatique de gestion (ESIG)

Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure d'informatique de gestion (ESIG) Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure d'informatique de gestion (ESIG) du 13 mars 2013 Le Département de la Formation, de la Culture et des Sports, vu l'ordonnance fédérale

Plus en détail

Questions courantes à l orthodontiste?

Questions courantes à l orthodontiste? Questions courantes à l orthodontiste? Qu est ce que L orthodontie? L orthodontie désigne le réalignement de dents et le correction de l occlusion afin de rétablir l harmonie du visage et la fonction dentaire.

Plus en détail

LES IMPLANTS DENTAIRES

LES IMPLANTS DENTAIRES La plupart des soins dentaires peuvent êtres réalisés dès votre première visite en clinique au cours d un même séjour, y compris les greffes osseuses (petites et moyennes), exceptés les soins relevant

Plus en détail

DELIBERE AGENCE DE L'EAU SEINE-NORMANDIE. CONSEIL D'ADMINISTRATION du 28 mai 1999 ARTICLE 1 ARTICLE 2. Point 4.2

DELIBERE AGENCE DE L'EAU SEINE-NORMANDIE. CONSEIL D'ADMINISTRATION du 28 mai 1999 ARTICLE 1 ARTICLE 2. Point 4.2 AGENCE DE L'EAU SEINE-NORMANDIE CONSEIL D'ADMINISTRATION du 28 mai 1999 Point 4.2 Délibération no 99 10 du 28 mai 1999 Relative à l'aide à la mise en place de séparateurs d'amalgame dans les cabinets dentaires

Plus en détail

Règlement relatif aux frais (RFrais)

Règlement relatif aux frais (RFrais) Etat au 28 juin 2012 Règlement relatif aux frais (RFrais) Adopté par le Conseil d'administration le 28 juin 2012. CHAPITRE PREMIER Introduction But Article premier Le présent règlement a pour but de définir

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

Directives pour la formation postgrade structurée en médecine dentaire reconstructrice

Directives pour la formation postgrade structurée en médecine dentaire reconstructrice SSRD Directives pour la formation postgrade structurée en médecine dentaire reconstructrice (Swiss Society for Reconstructive Dentistry) 1 Formation postgrade structurée après l'examen fédéral a) Objectifs

Plus en détail

N 40 SÉNAT PROJET DE LOI. portant réorganisation. du Conseil de gouvernement. de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte définitif.

N 40 SÉNAT PROJET DE LOI. portant réorganisation. du Conseil de gouvernement. de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte définitif. PROJET DE LOI adopté i 13 décembre 1963. N 40 SÉNAT 1 " SESSION ORDINAIRE DE 1963-1964 PROJET DE LOI portant réorganisation du Conseil de gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte

Plus en détail

Bus dentaire scolaire

Bus dentaire scolaire Bus dentaire scolaire Les objectifs du passage du Bus dentaire scolaire dans les écoles: sensibiliser les écoliers à l'importance de la prophylaxie anti-carie et de la prévention des gingivites soutenir

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 3 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,60 = = 37

Plus en détail

Décret n du.fixant le modèle de statut-type des associations de protection du consommateur susceptibles d'être reconnues d'utilité publique

Décret n du.fixant le modèle de statut-type des associations de protection du consommateur susceptibles d'être reconnues d'utilité publique Note de présentation relative au Projet de Décret fixant le modèle de statut-type des associations de protection du consommateur susceptibles d'être reconnues d'utilité publique La loi n 31-08 édictant

Plus en détail

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail d établissement public du Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement

Plus en détail

ARTICLE 1 : BUT ARTICLE 2 : CHAMP D APPLICATION DEVIS ARTICLE 3 : APPLICATION DU RÉFÉRENTIEL. La présente convention a pour but de régler :

ARTICLE 1 : BUT ARTICLE 2 : CHAMP D APPLICATION DEVIS ARTICLE 3 : APPLICATION DU RÉFÉRENTIEL. La présente convention a pour but de régler : Exemplaire qui vous sera retourné dûment signé par nos soins Convention concernant les traitements dentaires entre le Département de la Santé et de l Action Sociale et la Profession Dentaire Vaudoise ARTICLE

Plus en détail

Ordonnance concernant l assurance-accidents et la prévention des accidents dans l agriculture 1)

Ordonnance concernant l assurance-accidents et la prévention des accidents dans l agriculture 1) Ordonnance concernant l assurance-accidents et la prévention des accidents dans l agriculture 1) du 6 décembre 1978 L'Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu les articles 98, 99,

Plus en détail

Prestations des caisses maladie dans les cas de malpositions dentaires et maxillaires

Prestations des caisses maladie dans les cas de malpositions dentaires et maxillaires Pratique quotidienne et formation complémentaire Prestations des caisses maladie dans les cas de malpositions dentaires Mots clés: Caisses maladie, assurance complémentaire, prestations, orthopédie dento-faciale,

Plus en détail

Règlement du corps régional des sapeurs-pompiers de l'agglomération biennoise

Règlement du corps régional des sapeurs-pompiers de l'agglomération biennoise Règlement du corps régional des sapeurs-pompiers de l'agglomération biennoise du 7 juin 2012 RDCo 875.1 Le Conseil de ville de Bienne, en vertu de l'art. 40, al.1, ch. 6, let. b du Règlement de la Ville

Plus en détail

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime Attestation : Constat des lésions bucco-dentaires résultant d un accident du travail (Veuillez faire remplir ce formulaire par un dentiste de votre choix de la façon la plus complète et correcte possible

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. Version actualisée au 22 juin 2013

Conditions Générales de Vente. Version actualisée au 22 juin 2013 Conditions Générales de Vente Version actualisée au 22 juin 2013 Les présentes conditions générales de vente régissent l'ensemble des relations entre l'association du Sanctuaire de la Madone d Utelle,

Plus en détail

Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1)

Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1) Spécialisation en Parodontologie Programme de formation postgraduée 1) Par ce qui suit la société suisse des médecins-dentistes (SSO) approuve l entrée en vigueur du programme révisé de formation postgraduée

Plus en détail

Accord sur l'application de l'article 65 de la Convention sur la délivrance de brevets européens

Accord sur l'application de l'article 65 de la Convention sur la délivrance de brevets européens Accord sur l'application de l'article 65 de la Convention sur la délivrance de brevets européens Les Etats parties au présent accord, EN LEUR QUALITE d'etats parties à la Convention sur la délivrance de

Plus en détail

REGLEMENT SLR LA PARTICIPATION FINANCIERE DES PROPRIETAIRES FONCIERS A L'AMENAGEMENT DES ROUTES ET DES OUVRAGES ANNEXES

REGLEMENT SLR LA PARTICIPATION FINANCIERE DES PROPRIETAIRES FONCIERS A L'AMENAGEMENT DES ROUTES ET DES OUVRAGES ANNEXES COMMUNE DE BELFAUX REGLEMENT SLR LA PARTICIPATION FINANCIERE DES PROPRIETAIRES FONCIERS A L'AMENAGEMENT DES ROUTES ET DES OUVRAGES ANNEXES Le Conseil général vu : la loi du 9 mai 1983 sur l'aménagement

Plus en détail

[ C.A.S.S. 26.05.2003 M.B. 24.06.2003 entrée en vigueur : 24.06.2003 Attention : RI n 12 : e.v. 13.03.2002]

[ C.A.S.S. 26.05.2003 M.B. 24.06.2003 entrée en vigueur : 24.06.2003 Attention : RI n 12 : e.v. 13.03.2002] Règles interprétatives de la nomenclature des prestations de santé Article 14 l Stomatologie [ C.A.S.S. 3.12.2001 M.B. 13.03.2002 entrée en vigueur : 13.03.2002] REGLE INTERPRETATIVE 1 L'article 15, 8,

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

N 113 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1989-1990. Annexe au procès-verbal de la séance du 7 décembre 1989 PROJET DE LOI

N 113 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1989-1990. Annexe au procès-verbal de la séance du 7 décembre 1989 PROJET DE LOI N 113 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1989-1990 Annexe au procès-verbal de la séance du 7 décembre 1989 PROJET DE LOI ADOPTÉ AVEC MODIFICATIONS PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE EN DEUXIÈME LECTURE. relatif

Plus en détail

Accord entre l'organisation des Nations Unies et l'organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle [ * ] Préambule

Accord entre l'organisation des Nations Unies et l'organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle [ * ] Préambule Accord entre l'organisation des Nations Unies et l'organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle [ * ] Préambule En application des dispositions de l'article 57 de la Charte des Nations Unies et

Plus en détail

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial.

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial. S T A T U T S I. NOM, SIÈGE ET BUT. Art. 1 Dénomination 1. L Association "Secours d'hiver / Canton de Fribourg" est une association à durée illimitée au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse.

Plus en détail

Recommandations pour les planifications et les traitements dentaires dans le domaine des prestations complémentaires, de l'aide sociale et de l'asile

Recommandations pour les planifications et les traitements dentaires dans le domaine des prestations complémentaires, de l'aide sociale et de l'asile Recommandations pour les planifications et les traitements dentaires dans le domaine des prestations complémentaires, de l'aide sociale et de l'asile Introduction Ce document suit les recommandations de

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10909 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 11 janvier 2012 Projet de loi modifiant la loi sur le tourisme (LTour) (I 1 60) Le GRAND CONSEIL de la République

Plus en détail

Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire

Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire 10 - CAS DE TRANSPOSITION DENTAIRE DDr Étienne LABASSY Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire a toujours été crucial. Classiquement on évoque les principes d ancrage différentiel

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION LA LUDO REXA

STATUTS DE L'ASSOCIATION LA LUDO REXA STATUTS DE L'ASSOCIATION LA LUDO REXA Article 1 - Nom et siège Entre toutes les personnes qui adhèrent aux présents statuts, il est formé une association dénommée La Ludo Rexa. Cette association est régie

Plus en détail

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet.

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet. ANATOMIE DENTAIRE LES DENTS PERMANENTES Caractères généraux Chaque dent est constituée de 2 parties principales. - Une partie visible, au niveau de la cavité buccale, plus ou moins massive, la couronne

Plus en détail

Le conseil d'établissement comprend au plus 20 membres et il est composé des personnes suivantes:

Le conseil d'établissement comprend au plus 20 membres et il est composé des personnes suivantes: CONSEIL D'ÉTABLISSEMENT 1. Composition 42. Est institué, dans chaque école, un conseil d'établissement. Le conseil d'établissement comprend au plus 20 membres et il est composé des personnes suivantes:

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

Ordonnance sur la rémunération et le remboursement des frais en matière de gestion de mesures de protection de l'enfant et de l'adulte

Ordonnance sur la rémunération et le remboursement des frais en matière de gestion de mesures de protection de l'enfant et de l'adulte 1.1 Ordonnance sur la et le remboursement des frais en matière de gestion de mesures de protection de l'enfant et de l'adulte du septembre 014 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'article

Plus en détail

Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet

Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet Préambule Le Lycée français Josué Hoffet (le Lycée), fondé en 1986, est un établissement d'enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens généralistes et spécialistes

Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens généralistes et spécialistes Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens et Nota : Le tableau ci-dessous été élaboré par la Financière Manuvie, les renseignements sont fondés sur les résultats techniques

Plus en détail