SOUTIEN AU RESEAU TRES HAUT DEBIT DE LA SEINE-ET- MARNE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOUTIEN AU RESEAU TRES HAUT DEBIT DE LA SEINE-ET- MARNE"

Transcription

1 Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE <%moiscx%> 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE : SOUTIEN AU RESEAU TRES HAUT DEBIT DE LA SEINE-ET- MARNE <%numcx%> CP

2

3 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 RAPPORT N <%numcx%> CP Chapitre budgétaire : 905 Aménagement des territoires Code fonctionnel : 56 Technologies de l information et de la communication Programme : Aide au développement du territoire numérique Action : Aide aux projets d infrastructure haut débit Sommaire EXPOSE DES MOTIFS Annexe au rapport : Stratégie générale pour le réseau Très Haut Débit de «Seine-et- Marne Numérique» Annexe au rapport : Cartographie des EPCI membres de Seine-et-Marne Numérique Annexe au rapport: Programme d investissement Réseau Très Haut Débit Phase Annexe au rapport: Tableau de programmation financière de la phase PROJET DE DELIBERATION ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF ANNEXE 2 A LA DELIBERATION : FICHES PROJETS ANNEXE 3 A LA DELIBERATION : CONVENTION

4 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 4 RAPPORT N <%numcx%> CP EXPOSE DES MOTIFS Le présent rapport a pour objet d attribuer une subvention au Syndicat Mixte «Seine-et-Marne Numérique», en vue de la construction d un réseau Très Haut Débit en Seine-et-Marne maillant l ensemble du territoire, en complémentarité des réseaux existants (Semafor 77). Ce projet est inscrit dans le contrat particulier Région Département de Seine-et-Marne (projet d extension par capillarité du réseau de fibre optique départemental : mise en place du projet Seine-et-Marne numérique) adopté par délibération n CR du 17 avril 2008 et modifié par délibération n CR du 28 juin Le présent rapport s inscrit également dans la poursuite du soutien à la mise en œuvre du programme d actions en faveur du développement numérique du territoire, en application de la délibération cadre n du XX septembre 2013 relative à l Ajustement de la politique régionale en faveur du développement numérique. Le très haut débit constitue un enjeu majeur pour l attractivité de la région Ile-de-France, pour la réduction de la fracture numérique, ainsi que pour le rayonnement international de la région. Le Département de Seine-et-Marne, via le Syndicat Mixte Seine-et-Marne Numérique auquel la Région a adhéré par délibération n CR du 28 juin 2012, considère que la mutation des réseaux actuels vers le très haut débit revêt des intérêts hautement stratégiques. Cette mutation doit se faire dans les meilleurs délais, pour l ensemble des habitants, entreprises et services publics du territoire, dans des conditions économiques acceptables afin que tous puissent en bénéficier. A ce titre le département lance un plan ambitieux, porté par le syndicat mixte Seine-et-Marne Numérique d équipement en infrastructure numérique pour son territoire dans sa première phase. Il est proposé de soutenir la mise en œuvre de ce projet détaillée en annexe 2 à la délibération en affectant une autorisation de programme de disponible sur le Chapitre 905, Aménagement des territoires, Code fonctionnel 56, Technologies de l information et de la Communication, Programme HP (156001) Aide au développement du territoire numérique, Action Aide aux projets d infrastructures haut débit code nature 204, du budget Je vous prie de bien vouloir en délibérer. Le président du conseil régional d Ile-de-France JEAN-PAUL HUCHON

5 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 5 RAPPORT N <%numcx%> CP Annexe au rapport : Stratégie générale pour le réseau Très Haut Débit de «Seine-et-Marne Numérique» Le Département a conçu son Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique (SDTAN) sur la base d un critère principal, celui de l aménagement du territoire, tout en cherchant l optimisation globale des coûts. Par nature, les collectivités posent de la fibre mutualisée, neutre et dont les conditions d accès sont identiques quelque soit l opérateur demandeur. Ainsi, un réseau d initiative publique (RIP) a pour clients les opérateurs de détail et à ce titre, n interfère nullement avec le marché de ces derniers. Une intervention publique globale est incontournable pour plusieurs raisons : - techniques : Depuis que les opérateurs privés ont déclaré leurs intentions, il ne reste que des zones peu denses, mitées et disparates, qui verront apparaître des bouts de réseaux, des mini-nro qui n intéresseront pas les grands opérateurs, pas plus que les réseaux WiMax, WiFi et autres n ont pu les intéresser. Ces réseaux, outre le fait qu ils seront particulièrement coûteux à construire, seront donc non rationalisable dans le contexte actuel sur le plan technique, et peu voire pas commercialisables par la suite ; - commerciales : l intervention publique permet le plus souvent un accroissement de la concurrence entre les opérateurs au bénéfice des consommateurs. En Seine-et-Marne, le réseau mis en place àl origine par le Département compte à ce jour 18 opérateurs de services différents. De sorte qu une entreprise qui souhaite s implanter à Provins bénéficie aujourd hui des mêmes conditions tarifaires et d un choix d opérateurs plus large que si elle s implantait à la Défense, où domine la concurrence par les infrastructures. A titre d exemple, avant le réseau le Département, comme la plupart des collectivités, obtenait une à deux réponses à ses appels d offres de services de télécommunications. Aujourd hui, le Département en obtient au minimum cinq. La cible des RIP est d avoir 100% des opérateurs de détail sur 100% d un territoire pour un coût d accès identique car péréqué, garantissant ainsi une réelle concurrence et un réel aménagement du territoire. Pour cela, la collectivité doit avoir des contrats d accès à son réseau neutres, attractifs et simples. A contrario, la cible des FAI est d avoir 100% des clients raccordés à leur seule fibre existante. Pour cela, il ne faut pas pour ces derniers que les collectivités développent leurs propres réseaux, car cela amènerait de la concurrence dont ils ne veulent pas. - budgétaires : Seine-et-Marne Numérique a chiffré le coût d un déploiement FTTH en technique dite point à point et bi-fibre pour la sous-boucle, afin de garantir au mieux la concurrence entre les opérateurs. Ce coût annoncé pour couvrir les 100% des habitations, entreprises et administrations du territoire est de 502 millions d Euros. Les zones rentables pour les opérateurs dans notre département, soit entre 20 et 26% de la population, nécessiteront des investissements compris entre 16 et 35 millions d Euros. Mais les 5 derniers pourcents de foyers, ceux les plus coûteux à réaliser, coûteront à eux seuls 84 millions d Euros. En effet, en pratique, il faut s attendre à ce que peu de communes, voire aucune soient fibrées à 100%, y compris en zone très dense. Les collectivités auront donc non seulement à couvrir une grande partie de leur territoire, mais également à boucher les «trous» de couverture laissés quartier par quartier, ville par ville, par les opérateurs. Or n ayant pu investir dans les zones dites «rentables», les collectivités ne pourront pas tirer profit de recettes suffisamment conséquentes pour pouvoir amortir les lourds investissements à assurer. En effet, même si de tels réseaux peuvent être amortis en

6 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 6 RAPPORT N <%numcx%> CP à 35 ans selon les territoires, soit sur des rythmes intéressant très peu les investisseurs privés, priver les collectivités de recette sur les zones les moins coûteuses à déployer enlève toutes perspectives d amortissement même partiel des investissements consentis. Pourtant, effectuer une péréquation entre certaines zones rentables et non rentables permet de minimiser la dépense publique. Les études conduites par le Département et Seine-et-Marne Numérique concluent TOUTES en ce sens.

7 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 7 RAPPORT N <%numcx%> CP Annexe au rapport : Cartographie des EPCI membres de Seine-et-Marne Numérique

8 Adhésions au Syndicat Mixte8 "Seine-et-Marne Numérique" Oise 60 Val-d'Oise 95 CC Pays de la Goële et du Multien CC Plaine de France Seine-SaintDenis 93 Commune de Mitry-Mory CA Pays de Meaux hab. CC Portes de la Brie hab. CA Marne et Chantereine CA Marne et Gondoire hab. CA Val d'europe Aisne 02 CC Pays Fertois CC Pays Créçois hab. CA Val Maubuée CC Brie des Morin hab. CC Brie des Moulins hab. CA Brie Francilienne Val-de-Marne 94 CC Pays de l'ourcq hab. CC Monts de la Goële CC Brie Boisée CC Pays de Coulommiers hab. CC Portes Briardes E.V.F hab. CC Val Bréon hab. CC Orée de la Brie Marne 51 CC Coeur de la Brie hab. CC Sources de l'yerres hab. CC Gués de l'yerres SAN Sénart Ville Nouvelle hab. CC Brie Centrale hab. CC Brie Nangissienne hab. CC Seine-Ecole hab. CA Melun Val de Seine Aube 10 CC Pays de Seine hab. Essonne 91 CC Provinois hab. CC de L'Yerres à l'ancoeur hab. CC Vallées et Châteaux hab. CC Montois hab. CC Pays de Bière hab. CC Pays de Fontainebleau CC Entre Seine et Forêt CC Bassée hab. CC Deux Fleuves hab hab. Yonne 89 CC Terres du Gâtinais hab. CC Moret, Seine et Loing hab. CC Pays de Nemours hab. Adhésion CC Bocage Gâtinais hab. Intercommunalité adhérente et communes FTTH Intercommunalité en cours de délibération Loiret 45 Intercommunalité non adhérente à ce jour CC Gâtinais - Val de Loing hab. Zones conventionnées Zone AMII Orange Zone Très Dense (ARCEP) Cartographie : Département de Seine-et-Marne - Mai 2013 S o urce s : Département de Seine-et-Marne - DADT REPRODUCTION INTERDITE N km CG Zone AMII SFR

9 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 9 RAPPORT N <%numcx%> CP Annexe au rapport: Programme d investissement Réseau Très Haut Débit Phase Etat des lieux actuel de Seine-et-Marne Numérique Par arrêté préfectoral en date du 26 décembre 2012, la Préfète de Seine-et-Marne a procédé à la création du syndicat mixte «Seine-et-Marne Numérique». L objet de ce syndicat est la conception, la construction, l exploitation et la commercialisation, d infrastructures, de réseaux et de communications électroniques et activités connexes. Ce syndicat mixte regroupait au moment de sa création, outre la Région Île-de-France et le Département, 7 EPCI. Depuis, 11 nouveaux EPCI ont adhéré à Seine-et-Marne Numérique et 11 autres sont en cours d adhésion (cf. carte des EPCI membres en Annexe). Du fait de l adhésion du Département de Seine-et-Marne à Seine-et-Marne Numérique, la compétence télécommunication du Département est transférée au syndicat, ainsi que l ensemble des contrats qui y sont associés, y compris le contrat de délégation de service public Le Département reste cependant compétent en matière de le Schéma Départemental Territorial d Aménagement Numérique (SDTAN), et sa révision prochaine, devenue nécessaire, lui incombera. Cette révision sera lancée au second semestre Les EPCI primo-adhérents était au nombre de 7 : six ruraux et un urbain. Deux de ces EPCI étaient partiellement concernés par les zones d intervention des opérateurs privés. Depuis le mois de janvier, 11 nouveaux EPCI à dominante rurale ont adhéré et 11 autres EPCI sont en cours d adhésion et devraient rejoindre Seine-et-Marne Numérique avant la fin de l année. A cette échéance, 70% des communes (356) et plus de la moitié de la population du département seront représentés au travers des EPCI adhérents à Seine-et-Marne Numérique. Les adhésions en cours sont à double titre intéressantes : il s agit dans 2 cas d EPCI intégralement situés en zone conventionnée (anciennement zone AMII), qui attendent de Seine-et-Marne Numérique que le syndicat les aide à défendre leurs intérêts auprès des opérateurs nationaux et aident ces derniers à déployer le FttH conformément à leurs intentions affichées. Il s agit également d EPCI plus urbanisés et donc plus peuplés, ce qui garantit pour le futur délégataire un volume très conséquent de prises FttH qui seront construites dans un délai suffisamment court et donc des perspectives de commercialisation bien meilleures. En conformité avec le SDTAN de Seine-et-Marne, les EPCI adhérents du Syndicat ont établi leurs choix technologiques sur leurs territoires, choix qui se portent soit sur des opérations de Montée En Débit (MED) sur cuivre, soit sur des déploiements de fibre optique jusqu aux habitations (FTTH), le syndicat mixte se chargeant des compléments radio à apporter. Concernant ce dernier point, un avenant financier d environ 500 K est en cours de négociation avec pour moderniser le réseau hertzien WiMax et 5,4 Ghz existant et permettre de délivrer des offres allant de 7 à 20 Mbps en lieu et place des offres actuelles à 2 Mbps. Par la suite, la subvention des équipements terminaux sera versée au fil de l eau, en fonction du rythme de raccordement. Le résultat des premières programmations des EPCI est très différent de ce qui était prévu au SDTAN. Il ressort ainsi une très nette option en faveur du FttH au détriment de la montée en débit à la sous-boucle, y compris dans des secteurs très ruraux où le déploiement est certes plus coûteux, mais également où l attente et donc les perspectives de commercialisation sont les plus fortes, d autant que l impact du VDSL2 y sera limité.

10 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 10 RAPPORT N <%numcx%> CP Ainsi, sur les 189 PRM MED prévus au SDTAN, moins de la moitié devraient au final voir le jour. Nous estimons au regard des chantiers en cours et des demandes projetées que 86 PRM MED au maximum seront construits, dont 26 hors SDTAN, ces derniers étant portés par des EPCI ou Communes non adhérents à Seine-et-Marne Numérique et, le plus souvent, consistant dans des opérations de montée en débit plus coûteuses que le déploiement du FttH. Ces PRM MED s ajouteront aux 22 NRA ZO déjà construits précédemment par le Département de Seine-et- Marne, et des communes et communautés de communes ayant contractualisées avec le Département. Ce sont donc lignes environ qui devraient être traitées via la montée en débit dans le cadre de Seine-et-Marne Numérique, contre près de lignes prévues au SDTAN. De ce fait, le nombre de lignes à traiter en FttH augmente mathématiquement. Ce transfert de la MED vers le FttH n est pas le seul facteur impactant augmentant la volumétrie des prises FttH à traiter : l adhésion plus rapide que prévue au projet des EPCI et leurs attentes très fortes en matière de rapidité de desserte FttH conduisent à revoir à la hausse les objectifs quantitatifs du SDTAN Perspectives économiques et financières Echéancier de mise en œuvre des différentes composantes du projet La durée de référence du projet Seine-et-Marne Numérique retenue est de 25 ans, en cohérence avec l objectif de couverture en THD de 99% des besoins fixé au SDTAN. Cette durée de 25 ans a également été retenue pour le contrat de DSP FttH en cours de passation. Cependant, les déploiements pourraient s étendre sur une période nettement plus courte, d environ une dizaine d années. Le déploiement des prises du réseau FttH hors zones conventionnées représentent un investissement de 317,5 M (hors raccordements des usagers), soit un coût moyen de HT / prise, en constants valeur Ces estimations doivent par ailleurs être confrontées aux réponses que remettront les candidats dans le cadre de la procédure de DSP FttH en cours. Au-delà de la possible réévaluation des montants globaux d investissement, seuls les détails de la délimitation des volets concessif et affermé du futur contrat permettront de déterminer précisément la répartition de l effort financier pour chaque Collectivité engagée dans le projet Seine-et-Marne Numérique Investissement sur la composante «Collecte fibre optique» Grâce à l appui technique et financier de la Région Île-de-France, la Seine-et-Marne a saisi très tôt l opportunité qui a été donnée aux collectivités territoriales de bâtir des réseaux d initiative publique. Une délégation de service public a ainsi été conclue dès 2006, avec comme principal objectif de déployer un réseau de fibre optique sur l ensemble du territoire départemental Le déploiement du réseau de collecte compte1 300 km de fibre optique déployée, le réseau traverse 290 communes (sur 514) et raccorde d ores et déjà les zones d activités, les principaux services publics (Universités, lycées, collèges, hôpitaux, maisons de retraites).

11 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 11 RAPPORT N <%numcx%> CP Un programme d extension du réseau est encore en cours pour terminer le raccordement de sites prioritaires (collèges, lycées et certains établissements d enseignement associés), mais également pour préparer le FttH et la collecte des NRO. A ce jour, il ne devrait rester que quelques 30 kilomètres de collecte à réaliser, essentiellement dans les franges très rurales du sud et de l est du département, où le réseau est encore insuffisamment présent. Néanmoins, il conviendra d attendre la fin des négociations de la DSP pour s assurer de la nécessité de déployer ces compléments de collecte. Si tel était le cas, ces compléments seraient réalisés sous maîtrise d ouvrage et maîtrise d œuvre de Seine-et-Marne Numérique à compter du deuxième semestre Les investissements sur cette composante sont donc très faibles, puisque ne concernant a priori que 30 km de linéaire réseau, pour un coût estimé s agissant des éléments passifs (génie civil, pose des fourreaux, pose et tirage de la fibre, etc.) à 59 / ml, soient 1,8 M d investissements Investissements sur la collecte optique et l acquisition des armoires PRM MED : Le deuxième semestre 2012 et le premier semestre 2013 ont été l occasion, pour Seine-et-Marne Numérique, d entamer concrètement la mise en œuvre des opérations de modernisation des réseaux filaires, dans l objectif d améliorer le débit en zone rurale, dans l attente d une couverture par le FTTH. Cette dynamique s est d abord traduite par un travail de programmation technique visant à évaluer concrètement, avec les services des EPCI primo-adhérents, l opportunité de procéder, au niveau de chaque SR, à des opérations de Montée en Débit transitoire. Ce travail de terrain, qui est toujours en cours, conduit à revoir à la baisse les estimations initiales quant aux besoins identifiés de MED sur le territoire seine-et-marnais. Seine-et-Marne Numérique à extrapolé l évolution à la baisse constatée sur les EPCI adhérents à l ensemble du territoire seine-et-marnais, hors zones conventionnées, ce qui aboutirait au déploiement de 49 PRM MED sur la totalité du territoire hors zones conventionnées dans le cadre de la maîtrise d ouvrage Seine-et-Marne Numérique. A cette estimation, fondée sur les premiers retour de programmation technique, a été ajoutée une marge de sécurité de 20 PRM MED, qui anticipe notamment le fait que certains EPCI ayant entamé les démarches d adhésion au syndicat mixte ont d ores et déjà fait part de leur intention de procéder à des opérations de MED à plus grande échelle que les primo-adhérents : Coût de la collecte optique : le coût de la collecte optique tient compte d un dimensionnement permettant une réutilisation pour le FttH, conformément aux prescriptions de l ARCEP ; ce coût est évalué à Coût des armoires PRM MED : le coût d acquisition des 69 armoires PRM MED est estimé à (soit 46 k / PRM en moyenne). La dynamique engagée par Seine-et-Marne Numérique sur le programme de modernisation des réseaux filaires s est également concrétisée par la passation d un marché de travaux ayant pour objet de construire l ensemble du génie civil (y compris sous-fourreautage des fourreaux de FT/Orange) nécessaire au fibrage et à l accueil du PRM MED. Ce marché, lancé en février 2013, devrait aboutir à la désignation d un prestataire pour juillet Dans ce cadre, les premières opérations de MED devraient être réalisées sur le terrain à compter de septembre En termes de délais, l objectif de Seine-et-Marne Numérique est de concentrer les investissements de montée en débit filaire sur 2013/2014.Le syndicat entend avoir engagé la totalité des opérations

12 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 12 RAPPORT N <%numcx%> CP de MED sur le territoire seine-et-marnais, hors zones conventionnées, d ici mi Cet objectif calendaire pourra néanmoins être revu à la marge pour tenir compte des nouvelles adhésions d EPCI mais aussi de la capacité de France Telecom à réaliser ces prestations Investissements sur le FttH (desserte et raccordements FttH) Les études de piquetage réalisées en ont permis de d établir une architecture précise de la forme que pourrait prendre le réseau FttH seine-et-marnais : la Collectivité dispose du détail de la localisation et du coût de déploiement de chaque zone arrière de point de mutualisation (SRO dans la suite du document), ce qui permet une approche très fine du coût de déploiement. Les chiffrages retenus dans l étude de piquetage intègrent les coûts d étude pour la conception et la réalisation du réseau, les infrastructures passives sur les tronçons NRO / SRO ainsi que les infrastructures passives de desserte sur les tronçons SRO / PBO, pour lesquels il n est pas fait mention de la possibilité d une utilisation du génie civil de France Telecom (câbles en pleine terre, saturation du génie civil existant, ). Depuis mi-2012, l adhésion progressive des EPCI au syndicat mixte a par ailleurs permis de préciser les orientations des Collectivités quant à l arbitrage entre opérations de MED et déploiement direct de la fibre optique. Les travaux de programmation technique opérés auprès des EPCI primo-adhérents ont révélé une nette tendance des décideurs locaux, services et élus, à privilégier le déploiement du FttH à des opérations transitoire de MED. Les opérations de programmation technique réalisées sur le territoire de 19 EPCI permettent d ores et déjà de prévoir le déploiement de plus de prises FttH d ici 2019 dans le cadre du projet Seine-et-Marne Numérique, pour une montant d investissement de 156,6 M HT. Les prises restantes pourraient être déployées d ici 2023, pour un montant total cumulé de 317,5 M, mais rien n est encore programmé à ce stade. Au global, le programme de déploiement du réseau de desserte FttH prévoit le déploiement du prises FttH pour une montant de 317,5 M HT, dont prises d ores et déjà programmées avec les adhérents (156,6 M ) d ici Le phasage du déploiement du réseau FttH a été calé sur la procédure de DSP en cours de passation. La date de signature avec l attributaire de la DSP est envisagée au 2ème trimestre Compte-tenu de la phase de conception de réseau et de lancement des travaux, les premières prises FttH devraient être réceptionnées à compter de mi Prévisions de raccordements FttH A horizon 10 ans, le taux de pénétration de la fibre anticipé par Seine-et-Marne Numérique est de 63%. Cette hypothèse est certes moins ambitieuse que ce qui a été constaté sur la commercialisation de Chevry-Cossigny, où après 2 ans, 76% de la population a été ou est en cours de raccordement, et où, chaque mois, quelques nouvelles demandes de raccordement sont enregistrées. Cependant, outre le fait que Chevry-Cossigny n est peut-être pas suffisamment représentatif, deux facteurs sont apparus limitant : la présence de 6400 résidences secondaires sur la zone cible, l impact possible du VDSL, qui touchera 14% des prises FttH déployées. En conséquence, sur les prises FttH et FttOd ores et déjà programmées d ici 2019, Seineet-Marne Numérique considère que seront commercialisées à horizon 2024.

13 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 13 RAPPORT N <%numcx%> CP S agissant du chiffrage du coût de raccordement par prise, Seine-et-Marne Numérique se fixe comme objectif un coût moyen de raccordement de 300 HT / raccordement. Cette estimation est fondée sur un coût prévisionnel moyen de 190 / raccordement en habitat vertical et 330 / raccordement en habitat pavillonnaire, tel que déterminé à partir des coûts unitaires en fonction de l emplacement du PBO suivants : Ces coûts ont fait l objet d études terrain poussées par le Département de Seine-et-Marne durant l année La prise en compte de la répartition entre habitat vertical et habitat pavillonnaire sur le périmètre hors zone conventionnée tel que tiré des données INSEE permet d anticiper un coût de raccordement total de 72,7 M, qui permet de valider l objectif de 300 HT / prise. Au-delà de cet objectif, le syndicat propose néanmoins à ce stade de retenir une hypothèse conservatrice de 600 HT / raccordement. En effet, si l bjectif reste d obtenir un raccordement à 300, les retours de discussions, de négociations d autres DSP montre que l on est plus souvent sur un coût de l ordre de 500 à 600. Par ailleurs, le Syndicat a constaté lors des premiers déploiements la complexité particulière des raccordements en aérien ou aéro-souterrain. Il faut donc également tenir compte à la fois d un fort taux de raccordement en aérien pour les logements des premiers EPCI adhérents de Seine-et- Marne Numérique, mais aussi du nombre significatif de fourreaux inutilisables dans la desserte interne des parcelles. Or, s agissant du raccordement en aérien, le retour d expérience en la matière reste limité à quelques centaines de logements, mais semble nécessiter des coûts spécifiques importants (location de nacelle, travail en hauteur, ). S agissant des fourreaux inutilisables, sur le projet pilote de Chevry-Cossigny, le syndicat constate que leur nombre est très significatif rendant la réalisation de la desserte interne des parcelles plus coûteuses. Or, lorsque le règlement de l appel à projet considère que l utilisateur final dispose d un consentement à payer pour son raccordement FttH, nous considérons que celui-ci doit en premier lieu être consacré à la remise en état des infrastructures de desserte à l intérieur de la parcelle. De fait, il faut donc prendre une hypothèse conservatrice basée sur les quelques retours d expérience des différents projets pilotes, des exploitants de réseaux (publics et privés) et des différentes collectivités porteuses des projets les plus avancés. Les résultats de la mise en concurrence permettront vraisemblablement d améliorer cette hypothèse Raccordement FttO Le déploiement du réseau de collecte a d ores et déjà permis de largement entamer la desserte des sites prioritaires, avec le raccordement en très haut débit de 207 zones d activités ainsi que 589 sites publics (hôpitaux, universités, collèges et lycées, l ensemble des sites du Conseil général de Seine-et-Marne, etc.). Au global, Seine-et-Marne Numérique considère qu à de rares exceptions près (une douzaine de sites tout a plus) l ensemble des sites prioritaires e-santé et e-éducation seront desservis en fibre optique à horizon fin Il reste cependant un grand nombre d entreprises pour lesquelles le coût actuel de raccordement à la fibre reste prohibitif, y compris pour des entreprises situées dans des ZAE non intégralement fibrées. L estimation du nombre d entreprises susceptibles de faire l objet d un raccordement FttO implique, à partir du nombre total de locaux professionnels adressables, d exclure successivement : Les entreprises qui ne sont pas susceptibles de recourir aux services spécifiques apportés par un réseau FttO : pour se faire, il a été déterminé, en fonction du nombre de salariés de l entreprise, le taux de pénétration estimé à horizon 10 ans, qui varie de 5% pour les TPE (< 10 salariés) à 85% pour les entreprises comptant plus de 20 salariés. Le marché potentiel estimé à horizon 10 ans s en trouve réduit à 922 prises FttO. Ce marché est estimé sur la base des entreprises actuellement clientes des offres FttO (rappel : à l échelle nationale d après l ARCEP), mais aussi sur la base de celles clientes d offres

14 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 14 RAPPORT N <%numcx%> CP basées sur du cuivre mais exigeant une qualité de services ie. «GTR» (rappel : à l échelle nationale d après l ARCEP). Les entreprises situées dans des ZAE d ores et déjà desservies par estimées à 15% du total. Au final, le nombre de prévisionnel de prises FttO raccordées par le nouveau RIP THD s en trouve réduit à 784 unités. Les retours d expérience sur les coûts de raccordement FttO réalisés par indiquent par ailleurs que le coût moyen est d environ / raccordement pour le tronçon allant du PBO à la PTO, coûts de conception inclus. Compte tenu de ces éléments, les coûts d investissements en FttO sont estimés à 9,8 M (7,8 M pour les extensions de réseau et 2 M pour les raccordements à la demande).il est souhaité un subventionnement régional à hauteur de 35% sur ce poste de dépense Montée en débit des réseaux hertziens (WIMAX, satellites) Le SDTAN de la Seine-et-Marne prévoit de compléter les opérations de MED par la mise en place d une MED radio (WIMAX + satellite) dont le coût était évalué entre 4 et 5 M, raccordements compris. Les besoins en la matière ont également fait l objet de précisions importantes depuis mi-2012 : les négociations engagées avec le délégataire ont permis d affiner le coût de l opération. Il a ainsi été convenu que, dans le cadre de la passation d un avenant, et Seine-et-Marne Numérique se partagent les investissements de modernisation. Un avenant est en cours de négociation, et devrait conduire à une charge publique liée à cette modernisation de 500 K environ. Il conviendra par la suite de procéder aux nouveaux raccordements ou aux changements des raccordements existants pour ceux des clients actuels qui souhaiteraient bénéficier de débit plus importants que ceux actuellement permis par le matériel installé lignes seraient ainsi déployées. Ces chiffres ont été calculés au regard des déploiements actuels de ces deux technologies ; il n est pas envisagé à ce stade que cette volumétrie soit bouleversée, pour deux raisons : les opérations de PRM MED sont moins nombreuses que prévues et il devrait donc y avoir moins de lignes longues concernées que dans le programme initial ; ces technologies étaient surtout déployées à l intention de territoires ruraux qui ont massivement et rapidement choisi le FttH et qui devraient donc majoritairement bénéficier, à l horizon 2017, d un «bon haut débit pour tous». Le montant prévisionnel de modernisation du réseau WiMax est estimé à 1M, dont 500 K de charge nette publique. Il est souhaité un subventionnement régional à hauteur de 50% sur ce poste de dépense.le montant d investissement pour les raccordements est estimé à 1,4 M.Il est souhaité un subventionnement régional à hauteur de 35% sur ce poste de dépense.

15 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 15 RAPPORT N <%numcx%> CP Annexe au rapport: Tableau de programmation financière de la phase 1

16 16 Travaux programmés pour la périod Nature du projet Description du projet Coût estimé (HT) Montant à la charge du SMO Montant à la charge de la Région Autres participations Coût estimé (HT) Montant à la charge du SMO Montant à la charge de la Région Autres participations Hertzien Modernisation du réseau WiMax et 5,4 Ghz (Hertzien) Hertzien Fibrage des points hauts Hertzien Raccordements - Hertzien TOTAL Collecte NRO Extension du réseau de collecte en vue de compléter la collecte des NRO TOTAL FttO Fibrage Zones d'activités FttO Fibrage de sites privés hors ZA FttO Fibrage de sites publics TOTAL FttH FttH Réalisation des premières prises FttH de la nouvelle DSP en mode concessif (subvention) Réalisation des premières prises FttH de la nouvelle DSP en mode affermage (marché de travaux) TOTAL PRM MED Voir détail des collectes optiques des PRM MED en annexe PRM MED Voir détail des armoires PRM MED en annexe TOTAL Total

17 17 Travaux programmés pour la période Total Nature du projet Description du projet Coût estimé (HT) Montant à la charge du SMO Montant à la charge de la Région Autres participations Coût estimé (HT) Montant à la charge du SMO Montant à la charge de la Région Autres participations Hertzien Hertzien Hertzien Collecte NRO FttO FttO FttO FttH FttH PRM MED PRM MED Modernisation du réseau WiMax et 5,4 Ghz (Hertzien) Fibrage des points hauts Raccordements - Hertzien Extension du réseau de collecte en vue de compléter la collecte des NRO Fibrage Zones d'activités Fibrage de sites privés hors ZA Fibrage de sites publics TOTAL TOTAL TOTAL Réalisation des premières prises FttH de la nouvelle DSP en mode concessif (subvention) Réalisation des premières prises FttH de la nouvelle DSP en mode affermage (marché de travaux) TOTAL Voir détail des collectes optiques des PRM MED en annexe Voir détail des armoires PRM MED en annexe TOTAL Total

18 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 18 RAPPORT N <%numcx%> CP PROJET DE DELIBERATION DU POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE : SOUTIEN AU RESEAU TRES HAUT DEBIT DE LA SEINE-ET-MARNE LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU Le Code général des collectivités territoriales ; VU Les lignes directrices communautaires pour l application des règles relatives aux aides d Etat dans le cadre du déploiement rapide des réseaux de communication à haut débit (2013/C 25 01) VU La délibération du Conseil Régional n CR du 16 avril 2010 relative aux délégations d attributions du Conseil Régional à sa Commission Permanente ; VU La délibération du Conseil Régional n CR du 17 juin 2010 relative au règlement budgétaire et financier ; VU La délibération du Conseil Régional n CR du 17 avril 2008 approuvant le contrat particulier Région-Département de Seine-et-Marne ; VU La délibération du Conseil Régional n CR du 28 juin 2012 relative à l ajustement des contrats particuliers Région Départements avec la Seine-et-Marne, l Essonne et le Val-de-Marne ; VU La délibération du Conseil Régionale n CR du 28 juin 2012 relative à l adhésion au Syndicat mixte Seine-et-Marne Numérique, VU La délibération du Conseil Régional n CR du XX septembre 2013 intitulée «Ajustement de la politique régionale en faveur du développement numérique» ; VU Le budget de la Région d Ile-de-France pour 2013 ; VU Le rapport <%numcx%> CP présenté par monsieur le Président du Conseil régional d Ile-de-France ; VU L avis de la Commission du Développement économique, emploi, NTIC, tourisme, innovation, économie sociale et solidaire ; VU L avis de la Commission des Finances, de la contractualisation et de l Administration Générale ; APRES EN AVOIR DELIBERE

19 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 19 RAPPORT N <%numcx%> CP Article 1 : «Aide au développement du territoire numérique Réseau Très Haut Débit du Département de la Seine-et-Marne» Décide de participer, au titre du contrat particulier Région Département de Seine-et- Marne, au financement du projet porté par le syndicat mixte «Seine-et-Marne Numérique», détaillé en annexe 2 (fiches projets) à la présente délibération, par l attribution d une subvention d un montant maximum de représentant 30,17 % des dépenses éligibles d un montant prévisionnel de HT. Subordonne le versement de cette subvention à la signature de la convention jointe en annexe 3 à la présente délibération et autorise le président du Conseil régional à la signer. Affecte une autorisation de programme de disponible sur le Chapitre 905, Aménagement des territoires, Code fonctionnel 56, Technologies de l information et de la Communication, Programme HP (156001) Aide au développement du territoire numérique, Action Aide aux projets d infrastructures haut débit code nature 204 du budget 2013, conformément à l état récapitulatif joint en annexe 1. Autorise la prise en compte des dépenses éligibles à l attribution de cette subvention à compter du 1 er janvier 2013, par dérogation prévue à l article 17 alinéa 2 de l annexe à la délibération n CR du 17 juin 2010 relative au règlement budgétaire et financier. JEAN-PAUL HUCHON

20 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 20 RAPPORT N <%numcx%> CP ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF

21 21

22 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 22 RAPPORT N <%numcx%> CP ANNEXE 2 A LA DELIBERATION : FICHES PROJETS

23 23 FICHE PROJET DU DOSSIER N Commission Permanente du 17 octobre 2013 Objet : SOUTIEN A LA MISE EN OEUVRE DU RESEAU TRES HAUT-DEBIT DE LA SEINE-ET- MARNE - TRAVAUX Libellé base subventionnable Réseaux d'initiative publique (collectivités) Montant base subventionnable Taux d intervention Montant de subvention maximum ,00 30,17 % ,00 Montant Total de la subvention ,00 Imputation budgétaire : Aide aux projets d'infrastructures haut débit PRESENTATION DE L ORGANISME Dénomination : SYNDICAT MIXTE SEINE ET MARNE NUMERIQUE Adresse administrative : 3 rue Paul Cézanne MELUN Statut Juridique : Syndicat Mixte Représentant : Monsieur Bertrand CAPARROY, Président N SIRET : PRESENTATION DU PROJET Dispositif d aide : Réseaux d'initiative publique (collectivités) Date prévisionnelle de début de projet : 1 janvier 2013 Date prévisionnelle de fin de projet : 31 décembre 2016 Démarrage anticipé de projet : Oui Motivation démarrage anticipé : Le projet constitue la continuité du projet soutenu par délibérations n CP du 16 novembre 2011 et CP du 30 mai Aucune interruption des travaux n'était envisageable. Objectifs : En conformité avec le SDTAN de Seine-et-Marne, les EPCI adhérents du Syndicat ont établi leurs choix technologiques sur leurs territoires, choix qui se portent soit sur des opérations de Montée En Débit (MED) sur cuivre, soit sur des déploiements de fibre optique jusqu aux habitations (FTTH), le syndicat mixte se chargeant des compléments radio à apporter. Concernant ce dernier point, un avenant financier d environ 500 K est en cours de négociation avec pour moderniser le réseau hertzien haut débit WiMax et 5,4 Ghz existant et permettre de délivrer des offres allant de 7 à 20 Mbps en lieu et place des offres actuelles à 2 Mbps. Par la suite, la subvention des équipements terminaux sera versée au fil de l eau, en fonction du rythme de raccordement. Le résultat des premières programmations des EPCI est très différent de ce qui était prévu au SDTAN. Il ressort ainsi une très nette option en faveur du FttH au détriment de la montée en débit à la sous-boucle

24 24 sur le réseau cuivre existant (ADSL), y compris dans des secteurs très ruraux où le déploiement est certes plus coûteux, mais également où l attente et donc les perspectives de commercialisation sont les plus fortes, d autant que l impact du VDSL2 (VDSL2 est le successeur du VDSL, lui même successeur de l'adsl) y sera limité. Ainsi, sur les 189 PRM MED (Armoire de rue Montée en Débit) prévus au SDTAN, moins de la moitié devraient au final voir le jour. Nous estimons au regard des chantiers en cours et des demandes projetées que 86 PRM MED au maximum seront construits, dont 26 hors SDTAN, ces derniers étant portés par des EPCI ou Communes non adhérents à Seine-et-Marne Numérique et, le plus souvent, consistant dans des opérations de montée en débit plus coûteuses que le déploiement de la Fibre. Ces PRM MED s ajouteront aux 22 NRA ZO (Nœuds de raccordement Zone d'ombre) déjà construits précédemment par le Département de Seine-et-Marne, et des communes et communautés de communes ayant contractualisées avec le Département. Ce sont donc lignes environ qui devraient être traitées via la montée en débit dans le cadre de Seine-et-Marne Numérique, contre près de lignes prévues au SDTAN. De ce fait, le nombre de lignes à traiter en FttH augmente mathématiquement. Ce transfert de la MED vers le FttH n est pas le seul facteur impactant augmentant la volumétrie des prises FttH à traiter : l adhésion plus rapide que prévue au projet des EPCI et leurs attentes très fortes en matière de rapidité de desserte FttH conduisent à revoir à la hausse les objectifs quantitatifs du SDTAN. Description : Grâce à l appui technique et financier de la Région Île-de-France, la Seine-et-Marne a saisi très tôt l opportunité qui a été donnée aux collectivités territoriales de bâtir des réseaux d initiative publique. Une délégation de service public a ainsi été conclue dès 2006, avec comme principal objectif de déployer un réseau de fibre optique sur l ensemble du territoire départemental Le déploiement du réseau de collecte compte1 300 km de fibre optique déployée, le réseau traverse 290 communes (sur 514) et raccorde d ores et déjà les zones d activités, les principaux services publics (Universités, lycées, collèges, hôpitaux, maisons de retraites). Un programme d extension du réseau est encore en cours pour terminer le raccordement de sites prioritaires (collèges, lycées et certains établissements d enseignement associés), mais également pour préparer le FttH et la collecte des NRO. A ce jour, il ne devrait rester que quelques 30 kilomètres de collecte à réaliser, essentiellement dans les franges très rurales du sud et de l est du département, où le réseau est encore insuffisamment présent. Néanmoins, il conviendra d attendre la fin des négociations de la DSP (Délégation de service Public)pour s assurer de la nécessité de déployer ces compléments de collecte. Si tel était le cas, ces compléments seraient réalisés sous maîtrise d ouvrage et maîtrise d œuvre de Seine-et-Marne Numérique à compter du deuxième semestre Concernant le FTTO : Le déploiement du réseau de collecte a d ores et déjà permis de largement entamer la desserte des sites prioritaires, avec le raccordement en très haut débit de 207 zones d activités ainsi que 589 sites publics (hôpitaux, universités, collèges et lycées, l ensemble des sites du Conseil général de Seine-et-Marne, etc.). Au global, Seine-et-Marne Numérique considère qu à de rares exceptions près (une douzaine de sites tout a plus) l ensemble des sites prioritaires e-santé et e- éducation seront desservis en fibre optique à horizon fin Enfin, pour les zones où le FTTH serait trop onéreux, le SDTAN de la Seine-et-Marne prévoit de compléter les opérations de MED par la mise en place d une MED radio (WIMAX + satellite) dont le coût était évalué entre 4 et 5 M, raccordements compris. Les besoins en la matière ont également fait l objet de précisions importantes depuis mi-2012 : les négociations engagées avec le délégataire ont permis d affiner le coût de l opération. Il a ainsi été convenu que, dans le cadre de la passation d un avenant, et Seine-et-Marne Numérique se partagent les investissements de modernisation.

25 25 Un avenant est en cours de négociation, et devrait conduire à une charge publique liée à cette modernisation de 500 K environ. Il conviendra par la suite de procéder aux nouveaux raccordements ou aux changements des raccordements existants pour ceux des clients actuels qui souhaiteraient bénéficier de débit plus importants que ceux actuellement permis par le matériel installé lignes seraient ainsi déployées. Ces chiffres ont été calculés au regard des déploiements actuels de ces deux technologies ; il n est pas envisagé à ce stade que cette volumétrie soit bouleversée, pour deux raisons : les opérations de PRM MED sont moins nombreuses que prévues et il devrait donc y avoir moins de lignes longues concernées que dans le programme initial ; ces technologies étaient surtout déployées à l intention de territoires ruraux qui ont massivement et rapidement choisi le FttH et qui devraient donc majoritairement bénéficier, à l horizon 2017, d un «bon haut débit pour tous». Moyens mis en œuvre : Le deuxième semestre 2012 et le premier semestre 2013 ont été l occasion, pour Seine-et-Marne Numérique, d entamer concrètement la mise en œuvre des opérations de modernisation des réseaux filaires, dans l objectif d améliorer le débit en zone rurale, dans l attente d une couverture par le FTTH. Cette dynamique s est d abord traduite par un travail de programmation technique visant à évaluer concrètement, avec les services des EPCI primo-adhérents, l opportunité de procéder, au niveau de chaque SR, à des opérations de Montée en Débit transitoire. Ce travail de terrain, qui est toujours en cours, conduit à revoir à la baisse les estimations initiales quant aux besoins identifiés de MED sur le territoire seine-et-marnais. Seine-et-Marne Numérique à extrapolé l évolution à la baisse constatée sur les EPCI adhérents à l ensemble du territoire seine-et-marnais, hors zones conventionnées, ce qui aboutirait au déploiement de 49 PRM MED sur la totalité du territoire hors zones conventionnées dans le cadre de la maîtrise d ouvrage Seine-et-Marne Numérique. A cette estimation, fondée sur les premiers retour de programmation technique, a été ajoutée une marge de sécurité de 20 PRM MED, qui anticipe notamment le fait que certains EPCI ayant entamé les démarches d adhésion au syndicat mixte ont d ores et déjà fait part de leur intention de procéder à des opérations de MED à plus grande échelle que les primo-adhérents. Coût de la collecte optique :le coût de la collecte optique tient compte d un dimensionnement permettant une réutilisation pour le FttH, conformément aux prescriptions de l ARCEP ; ce coût est évalué à Coût des armoires PRM MED : le coût d acquisition des 69 armoires PRM MED est estimé à (soit 46 k / PRM en moyenne). La dynamique engagée par Seine-et-Marne Numérique sur le programme de modernisation des réseaux filaires s est également concrétisée par la passation d un marché de travaux ayant pour objet de construire l ensemble du génie civil (y compris sous-fourreautage des fourreaux de FT/Orange) nécessaire au fibrage et à l accueil du PRM MED. Ce marché, lancé en février 2013, devrait aboutir à la désignation d un prestataire pour juillet Dans ce cadre, les premières opérations de MED devraient être réalisées sur le terrain à compter de septembre En termes de délais, l objectif de Seine-et-Marne Numérique est de concentrer les investissements de montée en débit filaire sur 2013/2014.Le syndicat entend avoir engagé la totalité des opérations de MED sur le territoire seine-et-marnais, hors zones conventionnées, d ici mi Cet objectif calendaire pourra néanmoins être revu à la marge pour tenir compte des nouvelles adhésions d EPCI mais aussi de la capacité de France Telecom à réaliser ces prestations. Concernant le FTTH, les études de piquetage réalisées en ont permis de d établir une architecture précise de la forme que pourrait prendre le réseau FttH seine-et-marnais : la Collectivité dispose du détail de la localisation et du coût de déploiement de chaque zone arrière de point de

26 26 mutualisation (SRO dans la suite du document), ce qui permet une approche très fine du coût de déploiement. Les chiffrages retenus dans l étude de piquetage intègrent les coûts d étude pour la conception et la réalisation du réseau, les infrastructures passives sur les tronçons NRO / SRO ainsi que les infrastructures passives de desserte sur les tronçons SRO / PBO, pour lesquels il n est pas fait mention de la possibilité d une utilisation du génie civil de France Telecom (câbles en pleine terre, saturation du génie civil existant, ). Depuis mi-2012, l adhésion progressive des EPCI au syndicat mixte a par ailleurs permis de préciser les orientations des Collectivités quant à l arbitrage entre opérations de MED et déploiement direct de la fibre optique. Les travaux de programmation technique opérés auprès des EPCI primo-adhérents ont révélé une nette tendance des décideurs locaux, services et élus, à privilégier le déploiement du FttH à des opérations transitoire de MED. Les opérations de programmation technique réalisées sur le territoire de 19 EPCI permettent d ores et déjà de prévoir le déploiement de plus de prises FttH d ici 2019 dans le cadre du projet Seine-et- Marne Numérique, pour une montant d investissement de 156,6 M HT. Les prises restantes pourraient être déployées d ici 2023, pour un montant total cumulé de 317,5 M, mais rien n est encore programmé à ce stade. Au global, le programme de déploiement du réseau de desserte FttH prévoit le déploiement du prises FttH pour une montant de 317,5 M HT, dont prises d ores et déjà programmées avec les adhérents (156,6 M ) d ici Intérêt régional : A horizon 10 ans, le taux de pénétration de la fibre anticipé par Seine-et-Marne Numérique est de 63%. Cette hypothèse est certes moins ambitieuse que ce qui a été constaté sur la commercialisation de Chevry-Cossigny, où après 2 ans, 76% de la population a été ou est en cours de raccordement, et où, chaque mois, quelques nouvelles demandes de raccordement sont enregistrées. La Seine-et-Marne est un territoire moteur pour faire de la Région Île-de-France, la première région fibrée d'europe. Public(s) cible(s) : Bâtiments administratifs, collèges, lycées, CFA, Hôpitaux, entreprises, population seine-et-marnaise... Détail du calcul de la subvention : Transfert du volet Aménagement Numérique du CPRD avec le département de la Seine-et-Marne vers le SMO Seine-et-Marne Numérique Localisation géographique : SEINE ET MARNE Contrat Particulier : Contrat particulier CPRD77/Extension réseau fibre optique départemental CPER : Hors CPER L organisme récupère tout ou partie de la TVA. PLAN DE FINANCEMENT PREVISIONNEL PROPOSE PAR LE DEMANDEUR

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire

Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Aménagement numérique de la Saône-et-Loire Département de Saône-et-Loire Comité stratégique permanent du numérique du 21 septembre 2015 Sommaire 1- Un réseau d acteurs 2- Rappel de la stratégie de déploiement

Plus en détail

PROJET «SEINE-ET-MARNE NUMÉRIQUE» --- Stratégie du Département de Seine-et-Marne pour la mise en œuvre de son SDTAN mars 2012

PROJET «SEINE-ET-MARNE NUMÉRIQUE» --- Stratégie du Département de Seine-et-Marne pour la mise en œuvre de son SDTAN mars 2012 PROJET «SEINE-ET-MARNE NUMÉRIQUE» --- Stratégie du Département de Seine-et-Marne pour la mise en œuvre de son SDTAN --- 19 mars 2012 Historique du RIP de la Seine-et-Marne q 2003 : vote du projet Sem@for77

Plus en détail

Mise en œuvre du SDAN du Limousin

Mise en œuvre du SDAN du Limousin Mise en œuvre du SDAN du Limousin «France Très Haut Débit Réseaux d Initiative Publique» Comité de concertation du 28 janvier 2015 DOCUMENT CONFIDENTIEL DORSAL, un projet au service d une ambition partagée

Plus en détail

Dossier de presse. Favoriser l aménagement numérique du territoire

Dossier de presse. Favoriser l aménagement numérique du territoire Dossier de presse Marianne Fresnais Attachée de presse du conseil général du Calvados 02 31 57 11 20-06 98 96 05 45 - presse@calvados.fr 1 Sommaire Avant-propos p. 3 Les choix stratégiques du Calvados

Plus en détail

Projet Très Haut Débit de la Meuse. Comité de Concertation France Très Haut Débit

Projet Très Haut Débit de la Meuse. Comité de Concertation France Très Haut Débit Projet Très Haut Débit de la Meuse Comité de Concertation France Très Haut Débit 24 MARS 2016 1 Caractéristiques du Territoire Meusien Caractéristiques du territoire 192 800 habitants en 2012, superficie

Plus en détail

Présentation du schéma d ingénierie du très haut débit. «Nord Pas de Calais numérique» Comité syndical du 22 Janvier 2014

Présentation du schéma d ingénierie du très haut débit. «Nord Pas de Calais numérique» Comité syndical du 22 Janvier 2014 Présentation du schéma d ingénierie du très haut débit 1. Pourquoi un schéma d ingénierie? 2. Comment produit on un schéma d ingénierie? 3. Eléments constitutifs d un réseau 4. Illustrations du schéma

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional SEPTEMBRE 2015 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE

Rapport pour la commission permanente du conseil régional SEPTEMBRE 2015 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE Rapport pour la commission permanente du conseil régional SEPTEMBRE 2015 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE

Plus en détail

Dossier de demande de soutien financier par le Fonds pour la Société Numérique. Présentation au Comité de Concertation FTHD du 26 novembre 2014

Dossier de demande de soutien financier par le Fonds pour la Société Numérique. Présentation au Comité de Concertation FTHD du 26 novembre 2014 Dossier de demande de soutien financier par le Fonds pour la Société Numérique Présentation au Comité de Concertation FTHD du 26 novembre 2014 Préambule 2006 : mise en place d un programme départemental

Plus en détail

Présentation du projet Très Haut Débit des Hautes-Pyrénées

Présentation du projet Très Haut Débit des Hautes-Pyrénées Comité de concertation France Très Haut Débit 16 juin 2016 Présentation du projet Très Haut Débit des Hautes-Pyrénées 1 Le Territoire Etat des lieux Le projet d aménagement numérique Les aspects organisationnels,

Plus en détail

SDAN de la Haute-Garonne

SDAN de la Haute-Garonne 11 Sommaire 1. Contexte de la Haute-Garonne 2. Historique du numérique 3. Le SDAN de Haute-Garonne 4. Etat de lieux 5. Mix technologique 6. Objectifs phase1 7. Focus Financier 8. Mode de dévolution 9.

Plus en détail

Le SIPPEREC aux côtés des collectivités pour développer leur réseau très haut débit

Le SIPPEREC aux côtés des collectivités pour développer leur réseau très haut débit SIPPEREC télécommunications Le SIPPEREC aux côtés des collectivités pour développer leur réseau très haut débit Édito Permettre aux habitants, acteurs économiques et publics l égal accès au très haut débit

Plus en détail

Comité de concertation France Très Haut Débit. 4 mars Présentation du Projet Très Haut Débit Landes

Comité de concertation France Très Haut Débit. 4 mars Présentation du Projet Très Haut Débit Landes 4 mars 2015 Présentation du Projet Très Haut Débit Landes 1 Présentation du SDTAN Landais Adopté le 1 er mars 2013 Constats : Les 2 agglomérations desservies en FTTH d ici 2020 Marsan agglomération en

Plus en détail

DELIBERATION DU 17 OCTOBRE 2013 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE : SOUTIEN AU RESEAU TRES HAUT DEBIT DE LA SEINE-ET-MARNE

DELIBERATION DU 17 OCTOBRE 2013 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE : SOUTIEN AU RESEAU TRES HAUT DEBIT DE LA SEINE-ET-MARNE 1 CP 13-703 DELIBERATION DU 17 OCTOBRE 2013 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE : SOUTIEN AU RESEAU TRES HAUT DEBIT DE LA SEINE-ET-MARNE LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL

Plus en détail

PLAN NUMÉRIQUE ORNAIS

PLAN NUMÉRIQUE ORNAIS PLAN NUMÉRIQUE ORNAIS (PNO) Échange avec le Comité de concertation France très haut débit 2 octobre 2014 L ORNE? 2 293 000 habitants 48 hab./km² 158 000 logements Hors zones AMII : 233 000 habitants 39

Plus en détail

Projet Très Haut Débit du Gard

Projet Très Haut Débit du Gard Projet Très Haut Débit du Gard Comité de Concertation France Très Haut Débit du 16 Juin 2016 Groupement de cabinets Le département du Gard 735 000 hab. (49% hors zone conventionnée) 4 ème pour la croissance

Plus en détail

Comité de Concertation France Très Haut Débit. Aménagement numérique du département des Pyrénées-Orientales

Comité de Concertation France Très Haut Débit. Aménagement numérique du département des Pyrénées-Orientales Comité de Concertation France Très Haut Débit Aménagement numérique du département des Pyrénées-Orientales Pyrénées-Orientales Présentation au CCFTHD 1 Le département des Pyrénées Orientales 454 000 habitants

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET DE RÉSEAU D INITIATIVE PUBLIQUE TRÈS HAUT DÉBIT «SEINE-ET-MARNE NUMÉRIQUE» («PHASE 1»)

PRÉSENTATION DU PROJET DE RÉSEAU D INITIATIVE PUBLIQUE TRÈS HAUT DÉBIT «SEINE-ET-MARNE NUMÉRIQUE» («PHASE 1») PRÉSENTATION DU PROJET DE RÉSEAU D INITIATIVE PUBLIQUE TRÈS HAUT DÉBIT «SEINE-ET-MARNE NUMÉRIQUE» --- COMITÉ DES RÉSEAUX D INITIATIVE PUBLIQUE DU FONDS POUR LA SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE («PHASE 1») --- 12 AVRIL

Plus en détail

Aménagement numérique de la Mayenne Comité de concertation «France très haut débit»

Aménagement numérique de la Mayenne Comité de concertation «France très haut débit» 13 juillet 2016 Aménagement numérique de la Mayenne Comité de concertation «France très haut débit» Sommaire Etat des lieux et des services Description des initiatives existantes Présentation du projet

Plus en détail

Réunion d information Communauté de communes du Pays Créçois 13 novembre 2014

Réunion d information Communauté de communes du Pays Créçois 13 novembre 2014 Réunion d information Communauté de communes du Pays Créçois 13 novembre 2014 Dominique LEROY (dominique.leroy@seineetmarnenumerique.fr) Geneviève GUIGUIN (genevieve.guiguin@seineetmarnenumerique.fr) Pierre

Plus en détail

Programme de déploiement du Très Haut Débit Comité de Concertation France THD du 17 juin 2015

Programme de déploiement du Très Haut Débit Comité de Concertation France THD du 17 juin 2015 Programme de déploiement du Très Haut Débit 2015-2020 Comité de Concertation France THD du 17 juin 2015 Agenda Présentation du porteur du projet Diagnostic et perspectives sans intervention Description

Plus en détail

Oise Très Haut Débit SMOTHD Comité de Concertation France Très Haut Débit 29/09/2016 SMOTHD 1

Oise Très Haut Débit SMOTHD Comité de Concertation France Très Haut Débit 29/09/2016 SMOTHD 1 Oise Très Haut Débit Comité de Concertation France Très Haut Débit 29/09/2016 1 29 Sept. 2016 L OISE À TRÈS HAUT DÉBIT Sommaire 1 Le Département de l Oise 2 Le syndicat mixte Oise THD 3 L ambition FttH

Plus en détail

Appel à Projet France Très Haut Débit. Projet de la Nièvre. Réunion avec le Comité de concertation France THD - 15 juillet 2015

Appel à Projet France Très Haut Débit. Projet de la Nièvre. Réunion avec le Comité de concertation France THD - 15 juillet 2015 Appel à Projet France Très Haut Débit Projet de la Nièvre Réunion avec le Comité de concertation France THD - 15 juillet 2015 1 La Nièvre Population : 218 341 habitants - 312 communes - Densité : 32 habitant/km

Plus en détail

3 e Conférence annuelle du Plan France Très Haut Débit

3 e Conférence annuelle du Plan France Très Haut Débit 3 e Conférence annuelle du Plan France Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE Mardi 28 juin 2016, Bercy ÉDITO D EMMANUEL MACRON, MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE ET AXELLE LEMAIRE, SECRETAIRE

Plus en détail

Projet bi-départemental de déploiement du réseau de fibre optique à la maison de l Ardèche et de la Drôme

Projet bi-départemental de déploiement du réseau de fibre optique à la maison de l Ardèche et de la Drôme Projet bi-départemental de déploiement du réseau de fibre optique à la maison de l Ardèche et de la Drôme Comité de concertation France Très Haut Débit du 22 mai 2014 Hervé RASCLARD Président du Syndicat

Plus en détail

PENSER DEMAIN. Une Région numérique à 100%

PENSER DEMAIN. Une Région numérique à 100% PENSER DEMAIN Une Région numérique à 100% Inauguration FttH Expérimentation d Issoire Jeudi 7 avril 2011 Sommaire du dossier Fiche 1 - De l'auvergne, 1ère région de France 100% Haut Débit à l Auvergne

Plus en détail

Réseau Jalles-O-Débit. Résorption des zones blanches sur la commune de St-Médard-en-Jalles

Réseau Jalles-O-Débit. Résorption des zones blanches sur la commune de St-Médard-en-Jalles Dossier de presse JallesODébit Mairie de SaintMédardenJalles Altitude Infrastructure Réseau JallesODébit Résorption des zones blanches sur la commune de StMédardenJalles Lancement des travaux pour la construction

Plus en détail

1. COORDONNEES DU DEPARTEMENT ET DU PORTEUR DE PROJET

1. COORDONNEES DU DEPARTEMENT ET DU PORTEUR DE PROJET Consultation publique pour les investissements envisagés sur le Département de l Aude dans le dossier de soumission à l appel à projets France Très Haut Débit Objet de la consultation : La présente consultation

Plus en détail

Contact technique : Monsieur Yann BRETON, Directeur de Gironde Numérique. Projet d'investissements objet de la demande de subvention FSN

Contact technique : Monsieur Yann BRETON, Directeur de Gironde Numérique. Projet d'investissements objet de la demande de subvention FSN Objet de la consultation Cette consultation s inscrit dans le cadre des recommandations de l appel à projets des réseaux d initiative publique du plan «France Très Haut Débit». Elle vise à exposer aux

Plus en détail

AMENAGEMENT NUMERIQUE TRES HAUT DEBIT DE LA LOIRE-ATLANTIQUE

AMENAGEMENT NUMERIQUE TRES HAUT DEBIT DE LA LOIRE-ATLANTIQUE AMENAGEMENT NUMERIQUE TRES HAUT DEBIT DE LA LOIRE-ATLANTIQUE SOUTIEN DU FONDS POUR LA SOCIETE NUMERIQUE DEMANDE D ACCORD PREALABLE DE PRINCIPE Dossier de synthèse à l attention des membres du Comité de

Plus en détail

FAQ. L arrivée de la fibre optique - FttH - par Seine-et-Marne Numérique en zone d intervention publique. Foire aux Questions. Version 1 février 2016

FAQ. L arrivée de la fibre optique - FttH - par Seine-et-Marne Numérique en zone d intervention publique. Foire aux Questions. Version 1 février 2016 FAQ Foire aux Questions L arrivée de la fibre optique - FttH - par Seine-et-Marne Numérique en zone d intervention publique Version 1 février 2016 Seine-et-Marne Numérique FAQ Foire aux Questions mars

Plus en détail

AMENAGEMENT NUMERIQUE DU DEPARTEMENT DU LOT. Comité de concertation France très haut débit. 15 juillet 2015

AMENAGEMENT NUMERIQUE DU DEPARTEMENT DU LOT. Comité de concertation France très haut débit. 15 juillet 2015 AMENAGEMENT NUMERIQUE DU DEPARTEMENT DU LOT Comité de concertation France très haut débit 15 juillet 2015 Le département du Lot 179 000 habitants Le territoire en quelques chiffres 340 communes dont 15

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET THD DE L INDRE ET LOIRE. Comité de concertation France THD du 1 er juin 2017

PRÉSENTATION DU PROJET THD DE L INDRE ET LOIRE. Comité de concertation France THD du 1 er juin 2017 PRÉSENTATION DU PROJET THD DE L INDRE ET LOIRE Comité de concertation France THD du 1 er juin 2017 SOMMAIRE 1 2 3 Porteur du projet et montage juridique Description du projet et planning Aspects financiers-

Plus en détail

Aménagement Numérique du Département de la Dordogne. Comité de concertation France Très Haut Débit 4 mars 2015

Aménagement Numérique du Département de la Dordogne. Comité de concertation France Très Haut Débit 4 mars 2015 Aménagement Numérique du Département de la Dordogne Comité de concertation France Très Haut Débit 4 mars 2015 Agenda Objectifs du SDTAN Le plan d action Organisation départementale et régionale Investissements

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2015

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2015 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2015 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE

Plus en détail

ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS DES PERSONNES LES PLUS MODESTES EN ILE-DE-FRANCE

ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS DES PERSONNES LES PLUS MODESTES EN ILE-DE-FRANCE Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS

Plus en détail

Comité de Concertation France THD Aménagement Numérique du Gers. 26 septembre 2013

Comité de Concertation France THD Aménagement Numérique du Gers. 26 septembre 2013 Comité de Concertation France THD Aménagement Numérique du Gers 26 septembre 2013 Introduction : le Gers, département rural En quelques chiffres Bien qu en apparence élevé, le plafond du FSN est rapidement

Plus en détail

ANNEXE 1 : FICHE SYNTHETIQUE PROJET DU SYNDICAT MIXTE VAL D OISE NUMERIQUE

ANNEXE 1 : FICHE SYNTHETIQUE PROJET DU SYNDICAT MIXTE VAL D OISE NUMERIQUE 1 ANNEXE 1 : FICHE SYNTHETIQUE PROJET DU SYNDICAT MIXTE VAL D OISE NUMERIQUE 1. TERRITOIRE Pop. : 1 180 365 habitants sur le territoire du Val-d Oise selon l INSEE en 2011, dont 176 648 habitants situés

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR TERRITORIAL D AMENAGEMENT NUMERIQUE. Point de situation Novembre 2012

SCHEMA DIRECTEUR TERRITORIAL D AMENAGEMENT NUMERIQUE. Point de situation Novembre 2012 SCHEMA DIRECTEUR TERRITORIAL D AMENAGEMENT NUMERIQUE Point de situation Novembre 2012 Objectif et Démarche Objectif du SDTAN : Permettre à tous les Bas-rhinois d accéder au Très Haut-Débit (THD) = la fibre

Plus en détail

Oise THD : Lancement des travaux 2 Décembre 2013 Dossier de presse

Oise THD : Lancement des travaux 2 Décembre 2013 Dossier de presse Oise THD : Lancement des travaux 2 Décembre 2013 Dossier de presse Contact média SMOTHD : Marie-Hélène BRU-DURE (06-74-95-02-56) / Pascal BLOND (03-44-06-60-10) Courriel : contact-smothd@cg60.fr Ouverture

Plus en détail

Comité de Concertation France Très Haut Débit. Aménagement numérique du département du Jura. Jura Présentation au CCFTHD 1 06/2015

Comité de Concertation France Très Haut Débit. Aménagement numérique du département du Jura. Jura Présentation au CCFTHD 1 06/2015 Comité de Concertation France Très Haut Débit Aménagement numérique du département du Jura Jura Présentation au CCFTHD 1 Le département du Jura 261 300 habitants (dont 79% hors zones conventionnées) 17

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2016

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2016 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france TRES HAUT DEBIT POUR LES EPLE DE SEINE-ET-MARNE ACHEVEMENT

Plus en détail

Consultation publique pour les investissements envisagés sur le département de Maine-et-Loire par le Syndicat Mixte Ouvert Anjou Numérique

Consultation publique pour les investissements envisagés sur le département de Maine-et-Loire par le Syndicat Mixte Ouvert Anjou Numérique Consultation publique pour les investissements envisagés sur le département de Maine-et-Loire par le Syndicat Mixte Ouvert Anjou Numérique Objet de la consultation : La présente consultation formelle s

Plus en détail

Stratégie du Département pour l aménagement numérique des Pyrénées Atlantiques

Stratégie du Département pour l aménagement numérique des Pyrénées Atlantiques Stratégie du Département pour l aménagement numérique des Pyrénées Atlantiques Forum des pratiques numériques pour l éducation : EIDOS64 28 janvier 2015 Sommaire I. Accès internet sur les Pyrénées Atlantiques,

Plus en détail

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy une approche ouverte avec les collectivités locales plus de débits pour tous pour un aménagement harmonieux du territoire Orange est ouvert : à des formes

Plus en détail

Comité de concertation France Très Haut Débit. 4 novembre 2015

Comité de concertation France Très Haut Débit. 4 novembre 2015 Comité de concertation France Très Haut Débit 4 novembre 2015 page 1 PLAN Le Département La Gironde - Chiffres clés Le Syndicat Mixte Ouvert Gironde Numérique Couverture internet actuelle Le projet «Initiative

Plus en détail

ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS DES PERSONNES LES PLUS MODESTES EN ILE-DE-FRANCE

ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS DES PERSONNES LES PLUS MODESTES EN ILE-DE-FRANCE Rapport pour la commission permanente du conseil régional MARS 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ACTION REGIONALE D AIDE AU FINANCEMENT DES DEPLACEMENTS DES

Plus en détail

"!# " $ )*+ ), -, " './0111( " $$..%2

!#  $ )*+ ), -,  './0111(  $$..%2 ! "!# " $ %&'( )*+ ), -, " './0111( " $$..%2 (345 une économie qui repose sur les activités industrielles (aéronautique, automobile, biens d'équipements industriels, maroquinerie ), l'agro-alimentaire,

Plus en détail

Le Conseil général aux côtés des Valdoisiens. Création du syndicat mixte Val d Oise Numérique. Dossier de presse

Le Conseil général aux côtés des Valdoisiens. Création du syndicat mixte Val d Oise Numérique. Dossier de presse Le Conseil général aux côtés des Valdoisiens Création du syndicat mixte Val d Oise Numérique Dossier de presse valdoise.fr L e-mag du conseil général > juin - juillet 2014 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2016

Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2016 Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france ATTRIBUTION D UNE SUBVENTION DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CP

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CP CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CP 10-320 AFFECTATION DE CREDITS EN FAVEUR DES PARCS NATURELS REGIONAUX DE LA HAUTE VALLEE DE CHEVREUSE, DU VEXIN FRANÇAIS, DU GATINAIS FRANÇAIS ET OISE- PAYS DE FRANCE

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france Rapport pour la commission permanente du conseil régional MARS 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ATTRIBUTIONS DE SUBVENTIONS DANS LE CADRE DE LA

Plus en détail

Catalogue de services et grille tarifaire

Catalogue de services et grille tarifaire Catalogue de services et grille tarifaire Version de janvier 2014 1/50 SOMMAIRE 1. Offre d accès aux lignes FTTH... 6 1.1. Informations préalables... 7 1.1.1. Information d intention de déploiement...

Plus en détail

Oise Très Haut Débit SMOTHD Commune de LAVERSINES 09/02/2015 SMOTHD 1

Oise Très Haut Débit SMOTHD Commune de LAVERSINES 09/02/2015 SMOTHD 1 Oise Très Haut Débit Commune de LAVERSINES 09/02/2015 1 HAUT DÉBIT AVANT 2004 5 Le réseau TELOISE Construction du réseau départemental TELOISE 63,3 M investis à fin 2012 dont 47 % de financement public

Plus en détail

Déploiement optimisé des réseaux très haut débit SHD Le dispositif juridique et le cadre de la régulation Conseil régional de Poitou-Charentes 28 janvier 2009 Haut débit, très haut débit Un constat: le

Plus en détail

Projets de RIP THD : premier bilan

Projets de RIP THD : premier bilan le point sur... Projets de RIP THD : premier bilan Le plan France très haut débit ambitionne d offrir au moins 30 Mbit/s à tous les usagers français à horizon 2022. Un objectif que les seuls déploiements

Plus en détail

Les travaux de la fibre optique pour le Très Haut Débit (THD) en Alsace

Les travaux de la fibre optique pour le Très Haut Débit (THD) en Alsace Les travaux de la fibre optique pour le Très Haut Débit (THD) en Alsace Communauté de communes de la Région de Haguenau Haguenau, le 28 novembre 2016 1 Le contexte alsacien : un risque réel de fracture

Plus en détail

Oise Très Haut Débit SMOTHD Communes de Balagny-sur-Thérain, Cauvigny, Foulangues et Ully-Saint-Georges SMOTHD 1

Oise Très Haut Débit SMOTHD Communes de Balagny-sur-Thérain, Cauvigny, Foulangues et Ully-Saint-Georges SMOTHD 1 Oise Très Haut Débit Communes de Balagny-sur-Thérain, Cauvigny, Foulangues et Ully-Saint-Georges 1 19/02/2015 HAUT DÉBIT AVANT 2004 2 Le réseau TELOISE Construction du réseau départemental TELOISE 63,3

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Etat d avancement du Plan Très Haut Débit de la Haute-Saône,

DOSSIER DE PRESSE. Etat d avancement du Plan Très Haut Débit de la Haute-Saône, DOSSIER DE PRESSE Etat d avancement du Plan Très Haut Débit de la Haute-Saône, à l occasion de la commercialisation du 100ème Nœud de Raccordement d Abonnés - Montée en Débit Mercredi 7 septembre 2016

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 10-981 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION 07/10/10 10:10:00 4 Université Paris 8 Extension de l IUT de Montreuil Convention de cofinancement n 10 ES 03 La Région Ile-de-France,

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2016

Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2016 Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france TRES HAUT DEBIT POUR LES EPLE DE SEINE-ET-MARNE REDEVANCE

Plus en détail

TRIP AVICCA 13 novembre Retours d expériences de déploiements FTTH

TRIP AVICCA 13 novembre Retours d expériences de déploiements FTTH TRIP AVICCA 13 novembre 2014 Retours d expériences de déploiements FTTH SOMMAIRE Le Syndicat mixte Seine-et-Marne Numérique 2011-2013 : l expérimentation FTTH de Chevry-Cossigny 2012-2014 : les 2 pilotes

Plus en détail

Déploiement de l Internet Haut Débit dans les Zones Blanches. Haut Débit Auvergne

Déploiement de l Internet Haut Débit dans les Zones Blanches. Haut Débit Auvergne Déploiement de l Internet Haut Débit dans les Zones Blanches Haut Débit Auvergne Un objectif commun Une approche solidaire Une action concertée entre les 4 Départements et la Région CONVENTION EN VUE DE

Plus en détail

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE TRÈS HAUT DÉBIT

AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE TRÈS HAUT DÉBIT AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DE LA CHARENTE DOSSIER DE DEMANDE DE SOUTIEN FINANCIER AU TITRE DU FONDS POUR LA SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE Fiche synthétique à destination des membres du CCFTHD TERRITOIRE

Plus en détail

MODALITÉS DE PRÉSENTATION DES PROJETS AU COMITÉ DE CONCERTATION «FRANCE TRÈS HAUT DÉBIT»

MODALITÉS DE PRÉSENTATION DES PROJETS AU COMITÉ DE CONCERTATION «FRANCE TRÈS HAUT DÉBIT» MODALITÉS DE PRÉSENTATION DES PROJETS AU COMITÉ DE CONCERTATION «FRANCE TRÈS HAUT DÉBIT» Juin 2013 Dès lors que la complétude du dossier aura été établie par le comité d experts, le porteur du projet sera

Plus en détail

Sommaire. Communiqué de presse...2. Carte : taux de conventionnement FFTH...3. THD Seine, un atout capital dans la compétition mondiale...

Sommaire. Communiqué de presse...2. Carte : taux de conventionnement FFTH...3. THD Seine, un atout capital dans la compétition mondiale... Sommaire Communiqué de presse...2 Carte : taux de conventionnement FFTH...3 THD Seine, un atout capital dans la compétition mondiale...4 THD Seine tisse sa toile...5 1 Communiqué de presse Le 27 juin 2013

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional SEPTEMBRE 2015

Rapport pour la commission permanente du conseil régional SEPTEMBRE 2015 Rapport pour la commission permanente du conseil régional SEPTEMBRE Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CONVENTION DU 20 DECEMBRE 2002 RELATIVE AU FONCTIONNEMENT,

Plus en détail

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique (SDTAN) d Indre-et-Loire Version 3. Document approuvé le 24 février 2016

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique (SDTAN) d Indre-et-Loire Version 3. Document approuvé le 24 février 2016 Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique (SDTAN) d Indre-et-Loire Version 3 Document approuvé le 24 février 2016 Délibération du comité syndical n CS 07/2016 Sommaire 1. Historique et rappel

Plus en détail

Avec le soutien de : Présentation - Fibre Optique Maintenon - 26 octobre 2016

Avec le soutien de : Présentation - Fibre Optique Maintenon - 26 octobre 2016 Avec le soutien de : Présentation - Fibre Optique Maintenon - 26 octobre 2016 LES OBJECTIFS DU PROJET Une stratégie d équipement numérique du territoire par les collectivités locales : Grâce à cette initiative,

Plus en détail

créer de l emploi dans les territoires

créer de l emploi dans les territoires 3 créer de l emploi dans les territoires 3 Créer de l emploi dans les territoires L Économie sociale et solidaire trouve sa force dans les territoires : quartiers urbains, zones rurales, bassins industriels

Plus en détail

Présentation - Fibre Optique

Présentation - Fibre Optique Présentation - Fibre Optique Écrosnes - 14 décembre 2016 Avec le soutien de : LES OBJECTIFS DU PROJET Une stratégie d équipement numérique du territoire par les collectivités locales : Grâce à cette initiative,

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2015 DOTATIONS POUR LA MAINTENANCE IMMOBILIERE 3EME RAPPORT DE L ANNEE 2015

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2015 DOTATIONS POUR LA MAINTENANCE IMMOBILIERE 3EME RAPPORT DE L ANNEE 2015 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2015 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france DOTATIONS POUR LA MAINTENANCE IMMOBILIERE 3EME RAPPORT

Plus en détail

SERVICES FIXES HAUT ET TRES HAUT DEBIT (SUIVI DES DÉPLOIEMENTS)

SERVICES FIXES HAUT ET TRES HAUT DEBIT (SUIVI DES DÉPLOIEMENTS) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SERVICES FIXES HAUT ET TRES HAUT DEBIT (SUIVI DES DÉPLOIEMENTS) 2 E TRIMESTRE 2016 - RÉSULTATS PROVISOIRES OBSERVATOIRE DES MARCHÉS DES COMMUNICATIONS ÉLECTRONIQUES 8 SEPTEMBRE 2016

Plus en détail

PLF EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE

PLF EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE PLF 2017 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE Version du 04/10/2016 à 08:43:48 PROGRAMME 343 : PLAN 'FRANCE TRÈS HAUT DÉBIT' MINISTRE CONCERNÉ : MICHEL SAPIN, MINISTRE DE L ÉCONOMIE ET

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2014

Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2014 Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PROROGATION DES CONTRATS PARTICULIERS REGION- DEPARTEMENTS 2007-2014 CR 74-14

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional

Rapport pour le conseil régional Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france APPROBATION DES STATUTS ET ADHESION DE LA REGION ILE-DE- FRANCE A L

Plus en détail

EXEMPLE DE RESOLUTION POUR L ASSEMBLEE GENERALE

EXEMPLE DE RESOLUTION POUR L ASSEMBLEE GENERALE EXEMPLE DE RESOLUTION POUR L ASSEMBLEE GENERALE Après examen de la proposition de SFR d équiper à ses frais la copropriété d un réseau de fibres optiques FTTH permettant la fourniture, sans aucune obligation,

Plus en détail

COOPERATION INTERREGIONALE CPIER «SEINE»

COOPERATION INTERREGIONALE CPIER «SEINE» Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france COOPERATION INTERREGIONALE CPIER «SEINE» 2007-2013

Plus en détail

Sommaire. 1. Les grands enjeux de l aménagement numérique. 2. Le Schéma Directeur d Aménagement Numérique de l Auvergne (SDAN) : Origine et Ambition

Sommaire. 1. Les grands enjeux de l aménagement numérique. 2. Le Schéma Directeur d Aménagement Numérique de l Auvergne (SDAN) : Origine et Ambition Sommaire 1. Les grands enjeux de l aménagement numérique 2. Le Schéma Directeur d Aménagement Numérique de l Auvergne (SDAN) : Origine et Ambition 3. Mobilisation des collectivités et des gestionnaires

Plus en détail

Avec le soutien de : Présentation - Fibre Optique Epernon 23 février 2016

Avec le soutien de : Présentation - Fibre Optique Epernon 23 février 2016 Avec le soutien de : Présentation - Fibre Optique Epernon 23 février 2016 LES OBJECTIFS DU PROJET Une stratégie d équipement numérique du territoire par les collectivités locales : Une desserte en fibre

Plus en détail

SERVICES FIXES HAUT ET TRES HAUT DEBIT (SUIVI DES DÉPLOIEMENTS)

SERVICES FIXES HAUT ET TRES HAUT DEBIT (SUIVI DES DÉPLOIEMENTS) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SERVICES FIXES HAUT ET TRES HAUT DEBIT (SUIVI DES DÉPLOIEMENTS) 1 ER TRIMESTRE 2016 - RÉSULTATS PROVISOIRES OBSERVATOIRE DES MARCHÉS DES COMMUNICATIONS ÉLECTRONIQUES 2 JUIN 2016 ISSN

Plus en détail

phénomènes de spéculation et de constitution de réserves doivent être évités, et la couverture la plus large possible des services doit être assurée.

phénomènes de spéculation et de constitution de réserves doivent être évités, et la couverture la plus large possible des services doit être assurée. Réponse de TDF à la consultation publique de l ARCEP sur les enjeux liés aux nouvelles fréquences pour les réseaux d accès aux services de communications électroniques TDF remercie l Autorité de lui donner

Plus en détail

Projet très haut débit - THD

Projet très haut débit - THD Projet très haut débit - THD EPCI - 2016 Direction des Systèmes d Information Aménagement numérique - Laurent Gras Haut Débit, Très Haut Débit, et après? Haut Débit : à partir de 1 Méga bit par seconde

Plus en détail

Présentation du projet Très Haut Débit des Pyrénées-Atlantiques. Comité de Concertation France THD, le 13 juillet 2016

Présentation du projet Très Haut Débit des Pyrénées-Atlantiques. Comité de Concertation France THD, le 13 juillet 2016 Présentation du projet Très Haut Débit des Pyrénées-Atlantiques Comité de Concertation France THD, le 13 juillet 2016 Le territoire Etat des lieux Le projet d aménagement numérique Les aspects organisationnels,

Plus en détail

SERVICES FIXES HAUT ET TRES HAUT DEBIT (SUIVI DES DÉPLOIEMENTS)

SERVICES FIXES HAUT ET TRES HAUT DEBIT (SUIVI DES DÉPLOIEMENTS) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE SERVICES FIXES HAUT ET TRES HAUT DEBIT (SUIVI DES DÉPLOIEMENTS) 3 E TRIMESTRE 2016 - RÉSULTATS PROVISOIRES OBSERVATOIRE DES MARCHÉS DES COMMUNICATIONS ÉLECTRONIQUES 1 er DECEMBRE 2016

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional AVRIL 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ATTRIBUTIONS DE SUBVENTIONS ET AFFECTATIONS DE

Plus en détail

Aménagement numérique du territoire CONVENTION ENTRE TOURAINE CHER NUMERIQUE ET LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU DUNOIS

Aménagement numérique du territoire CONVENTION ENTRE TOURAINE CHER NUMERIQUE ET LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU DUNOIS Communauté de communes du Dunois Aménagement numérique du territoire CONVENTION ENTRE TOURAINE CHER NUMERIQUE ET LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU DUNOIS Convention de financement n 2015-01 Page 1 sur 12 ENTRE

Plus en détail

Eléments de problématique de la migration de la télévision analogique vers la TNT (pour contribution CSA)

Eléments de problématique de la migration de la télévision analogique vers la TNT (pour contribution CSA) Eléments de problématique de la migration de la télévision analogique vers la TNT (pour contribution CSA) A l étude du document de la consultation établie par le CSA, différents éléments semblent revêtir

Plus en détail

! " #$%%& Présentation du territoire

!  #$%%& Présentation du territoire ! " #$%%& Présentation du territoire Créé le 18 septembre 2000 le Pays Cœur Entre-deux-Mers est composé de 71 communes regroupées en 7 intercommunalités aux portes de Bordeaux sur la rive droite de la

Plus en détail

Visite d avancement du projet de Très Haut Débit : l attractivité en ligne de mire

Visite d avancement du projet de Très Haut Débit : l attractivité en ligne de mire 28 janvier 2013 Visite d avancement du projet de Très Haut Débit : l attractivité en ligne de mire Contact presse Service Communication Cyril Rizk, attaché de presse 05 49 39 62 43, cyril.rizk@mairie-poitiers.fr

Plus en détail

INFRASTRUCTURES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES (I.R.V.E.) Compétence exercée par le Syndicat d Energie de l Oise

INFRASTRUCTURES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES (I.R.V.E.) Compétence exercée par le Syndicat d Energie de l Oise INFRASTRUCTURES DE RECHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES ET HYBRIDES RECHARGEABLES (I.R.V.E.) Compétence exercée par le Syndicat d Energie de l Oise CONDITIONS ADMINISTRATIVES, TECHNIQUES ET FINANCIERES

Plus en détail

Une DSP pour desservir tout le territoire en haut débit

Une DSP pour desservir tout le territoire en haut débit Une DSP pour desservir tout le territoire en haut débit Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Guery Florence publié le 27 mai 2003, mise à jour le 16 avril 2008 Description

Plus en détail

La fibre dans les immeubles

La fibre dans les immeubles La fibre dans les immeubles Sommaire : Le choix de votre opérateur 1. Que puis-je faire pour que la fibre optique soit installée dans mon immeuble? 2. Qui décide quel opérateur va déployer dans mon immeuble?

Plus en détail

SOMMAIRE I/ LA GENÈSE DU PROGRAMME TRÈS HAUT DÉBIT DANS LE TERRITOIRE. II / LA FEUILLE DE ROUTE EST ACTÉE AU TRAVERS DE CETTE CONVENTION.

SOMMAIRE I/ LA GENÈSE DU PROGRAMME TRÈS HAUT DÉBIT DANS LE TERRITOIRE. II / LA FEUILLE DE ROUTE EST ACTÉE AU TRAVERS DE CETTE CONVENTION. DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PROGRAMMATION ET DE SUIVI DES DÉPLOIEMENTS DE LA FIBRE OPTIQUE SUR LES COMMUNES DE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR Une convention de programmation et

Plus en détail

REPONSE A L APPEL A PROJETS PROGRAMME NATIONAL «TRES DEBIT» RESEAUX D INITIATIVE PUBLIQUE

REPONSE A L APPEL A PROJETS PROGRAMME NATIONAL «TRES DEBIT» RESEAUX D INITIATIVE PUBLIQUE REPONSE A L APPEL A PROJETS PROGRAMME NATIONAL «TRES HAUT DEBIT» RESEAUX D INITIATIVE PUBLIQUE DEMANDE DE SUBVENTION AU FONDS POUR LA SOCIETE NUMERIQUEE (FSN) 1- Coordonnées du porteur du projet Syndicat

Plus en détail

Aménagement Numérique de la Marne

Aménagement Numérique de la Marne Aménagement Numérique de la Marne Réunion EPCI scénario FTTH 24 novembre 2015 Aménagement numérique de la Marne Novembre 2015 1 Sommaire 1. Etat des lieux de l adhésion des EPCI à la compétence Aménagement

Plus en détail

Table-ronde «Démocratiser la fibre pour les entreprises et services publics»

Table-ronde «Démocratiser la fibre pour les entreprises et services publics» Table-ronde «Démocratiser la fibre pour les et services publics» Colloque Territoires et réseaux d initiative publique 6 avril 2016 Fibre et Entreprises : chantiers prioritaires de la revue stratégique

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2016

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2016 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france VERSEMENT DE LA CONTRIBUTION DE LA REGION A L EXPLOITATION

Plus en détail

2013 DF 110 Avenant à convention pour la gestion et exploitation de la tour Eiffel (7e). PROJET DE DELIBERATION

2013 DF 110 Avenant à convention pour la gestion et exploitation de la tour Eiffel (7e). PROJET DE DELIBERATION Direction des finances Sous Direction des Partenariats Public Privé 2013 DF 110 Avenant à convention pour la gestion et exploitation de la tour Eiffel (7e). PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Mesdames,

Plus en détail

Le Schéma Directeur d Aménagement Numérique. Présentation Pays de Brocéliande / 5 septembre 2012

Le Schéma Directeur d Aménagement Numérique. Présentation Pays de Brocéliande / 5 septembre 2012 Le Schéma Directeur d Aménagement Numérique d Ille et Vilaine i (SDTAN) Présentation Pays de Brocéliande / 5 septembre 2012 > Un schéma de territoire pour un déploiement cohérent et équilibré é du numérique

Plus en détail

DELIBERATION N CP

DELIBERATION N CP CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 14-67 DELIBERATION N CP 14-67 DU 17 OCTOBRE 214 ATTRIBUTIONS DE SUBVENTIONS DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE REGIONALE DE «TRANSPORT» LGV EST EUROPEENNE 2 E PHASE LA

Plus en détail