Fiche de TD n 1 Diagramme de cas d utilisation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche de TD n 1 Diagramme de cas d utilisation"

Transcription

1 1 / 5 Fiche de TD n 1 Diagramme de cas d utilisation Questions de cours : 1) Indiquez les étapes de développement d un logiciel dans un cycle de vie en cascade. Expliquez-les. 2) Quelle est l importance, selon vous, de l expression de besoins pour un projet informatique? Justifier votre réponse. 3) Définissez la notion de modèle. Quel intérêt avons-nous en construire un modèle? 4) Quels sont les éléments de base qui composent un diagramme de cas d utilisation? 5) Quel intérêt avons-nous à construire un modèle de cas d utilisation? En quoi les cas d utilisation sont utiles dans la modélisation d un système? 6) Comment définissez-vous un acteur? Quels types d acteurs pouvons-nous avoir dans un diagramme de cas d utilisation? 7) Quels types de relation pouvons-nous avoir entre deux cas d utilisation? Et entre un cas d utilisation et un acteur? 8) Quelles étapes pouvons-nous suivre afin d obtenir un modèle de cas d utilisation? Exercices : 1) Répondez aux questions ci-dessous pour chacun des diagrammes de cas d utilisation ci-après. a) Quels sont les acteurs impliqués? b) Quelles fonctionnalités il exprime? Que doit faire le système qu il modélise?

2 2 / 5 2) Considérons le système de gestion de la distribution d essence d une station-service. On s intéresse à la modélisation de la prise d essence par un client. a. Le client se sert de l essence de la façon suivante : il prend un pistolet accroché à une pompe et appuie sur la gâchette pour prendre de l essence. Qui est l acteur principal? Est-ce le client, le pistolet ou la gâchette? b. Le pompiste peut se servir de l essence à la station-service pour sa propre voiture. S agit-il d un nouvel acteur? c. La station-service possède un atelier d entretien de véhicules dont s occupe une équipe de mécaniciens. Le chef d atelier, qui est un mécanicien, est également responsable par la gestion de la station. Comment pouvons-nous modéliser cela? d. Construire un diagramme de cas d utilisation qui modélise les informations cidessous. 3) Quels défauts constatez-vous dans le diagramme de cas d utilisation ci-dessous? 4) Remplissez le diagramme de cas d utilisation ci-dessous en considérant le scénario suivant : Une agence de voyages organise des séjours dans lesquels l hébergement se fait en hôtel. Le client doit disposer d un taxi quand il arrive à la gare (ou à l aéroport) pour se rendre à l hôtel. Certains clients demandent à l agence d établir une facture détaillée (uniquement disponible sous demande du client). Par ailleurs, le voyage peut se faire soit par train, soit par avion.

3 3 / 5 5) Remplissez le diagramme de cas d utilisation ci-dessous en indiquant correctement les dépendances entre les cas d utilisation. 6) Le scénario ci-dessous illustre le comportement des clients et d un système de gestion de GAB (Guichet automatique bancaire) pour une banque. Construisez un diagramme de cas d utilisation décrivant les fonctionnalités attendues par le système de gestion du GAB. Monsieur Durand est client de la banque Magot. Il décide de retirer une somme à partir d un guichet automatique bancaire (GAB situé 32 rue de Paris Orsay). Il insère sa carte. La carte est de type carte bleue Visa Master Card, le N est « » et elle expire le 12/12/05. Le GAB détecte l insertion de la carte. Le GAB lui demande son code. Monsieur Durand rentre son code «2314» et valide sa frappe. le GAB lui demande quel type de transaction il souhaite effectuer : retirer, consulter, virer. M. Durand choisit de retirer de l argent. Le GAB lui demande la somme désirée. Monsieur Durand tape la somme et valide sa frappe. Le GAB valide si Monsieur Durand a suffisamment d argent sur son compte (validation du solde). Le GAB rend la carte, donne l argent et un reçu de la transaction. Monsieur Durand décide alors de consulter son compte. Après avoir introduit sa carte et tapé son code, le GAB lui demande quel type de transaction il souhaite effectuer : retirer, consulter, virer. Monsieur Durand choisit de consulter. Le GAB lui donne la liste de ses comptes bancaires : compte chèque, compte épargne, Plan Epargne Logement, PEA. Le GAB affiche également les caractéristiques de chacun de ces comptes suivant leur type (date d ouverture, date de fin, montant maximum limite ). Monsieur Durand choisit le compte dont il souhaite voir apparaître le solde. Le GAB lit le solde et l affiche. Le GAB émet un ticket indiquant le solde. Monsieur Durand lit le solde et prend son ticket.

4 4 / 5 7) Lisez le scénario ci-dessous, sur le fonctionnement d une médiathèque, et répondez aux questions ci-après. Une petite médiathèque du quartier Xi ne compte qu une employée. Celle-ci assume toutes les responsabilités nécessaires au bon fonctionnement de la médiathèque. Ces responsabilités ne se résument pas aux tâches propres à ses fonctions de bibliothécaire (la gestion des œuvres et des adhérents), mais incluent également la gestion des contentieux. Le prêt d un exemplaire d une œuvre donnée est limité à trois semaines. Si l exemplaire n est pas rapporté dans ce délai, cela génère un contentieux. Si l exemplaire n est toujours pas rendu au bout d un an, une procédure judiciaire est déclenchée. On souhaite à l avenir que la gestion des contentieux puisse être réalisée pour un bibliothécaire dédié à ce rôle. Par ailleurs, l accès aux fonctionnalités de gestion des œuvres et des adhérents est réservé au bibliothécaire. Cet accès doit donc être protégé par un mot de passe. a) Quel(s) rôle(s) joue l employée de la médiathèque? b) Quel(s) acteur(s) avons-nous dans ce scénario? c) Quel(s) cas d utilisation pouvons-nous identifier dans ce scénario? d) Modélisez le fonctionnement de la médiathèque par un diagramme de cas d utilisation. 8) Modélisez à l aide d un diagramme de cas d utilisation le fonctionnement d un distributeur automatique de DVD dont la description est donnée ci-après. Une personne souhaitant utiliser le distributeur doit avoir une carte magnétique spéciale. Les cartes sont disponibles au magasin qui gère le distributeur. Elles sont créditées d un certain montant en euros et rechargeables au magasin. Le prix de la location est fixé par tranche de 6 heures (1 par tranche). Le fonctionnement du distributeur est le suivant : le client introduit sa carte ; si le crédit est supérieur ou égal à 1, le client est autorisé à louer une cassette (il est invité à aller recharger sa carte au magasin sinon). Le client choisit alors une cassette et part avec. Quand il la ramène, il l introduit dans le distributeur puis insère sa carte. Celle-ci est alors débitée ; si le montant du débit excède le crédit de la carte, le client est invité à régulariser sa situation au magasin et le système mémorise le fait qu il est débiteur. On ne s intéresse ici qu à la location des DVDs, et non à la gestion du distributeur par le personnel du magasin. 9) Modélisez à l aide d un diagramme de cas d utilisation le système informatique qui gère la distribution d essence dans une station-service dont le fonctionnement est décrit ci-dessous. Avant de pouvoir être utilisée par un client, la pompe doit être armée par le pompiste. La pompe est ainsi apprêtée, mais ce n est que lorsque le client appuie sur la gâchette du pistolet de distribution que l essence est pompée. La distribution d essence à un client se termine lorsque celui-ci remet le pistolet dans son étui. La mesure de l essence distribuée se fait par le un débitmètre. Le paiement peut s effectuer en espèce, par chèque ou par carte bancaire. Le montant à payer s affiche sur le pupitre du pompiste ; le client indique le mode de paiement ; le pompiste sélectionne alors le mode de paiement choisi. Enfin, le pompiste doit s assurer que le niveau des cuves ne descend pas en dessous de 5% de la capacité maximale, sinon les pompes ne peuvent plus être armées.

5 5 / 5 10) Modéliser par un ou plusieurs diagrammes de cas d utilisation le scénario suivant. Une nouvelle loi autorise les particuliers à acheter des voitures entièrement personnalisables et l industrie cherche à exploiter ce nouveau marché. Un client souhaite modeler une voiture selon ses goûts et pour cela il doit soumettre sa requête en allant chez un concessionnaire affilié à l entreprise automobile qui l intéresse. Après avoir exprimé ses souhaits, le concessionnaire envoie une proposition de commande au responsable commercial de l entreprise automobile mère. Cette entreprise est constituée de deux grands services : un service commercial et un Bureau d Etude (BE). Une fois que le responsable commercial a reçu la proposition de commande, il soumet au responsable du BE un devis vide, contenant les spécifications de la voiture à construire. Ce dernier remplit le devis et effectue une évaluation du coût total. Le devis est envoyé au concessionnaire qui se charge de le transmettre au client. Si ce dernier accepte, le devis est retourné au responsable commercial de l entreprise via le concessionnaire. Le service commercial le transforme ensuite en commande qu il fait parvenir au responsable du BE. Celui-ci récupère la commande et la transforme en ordre de fabrication. 11) Modéliser par un ou plusieurs diagrammes de cas d utilisation le scénario suivant. Une entreprise souhaite informatiser sa gestion de stock. Pour se faire, elle interroge le magasinier sur ses rôles et se responsabilités : «Pour chaque nouvelle production, j étudie le planning de production livré six mois avant le lancement de la production et je lance des appels d offre. Je dépouille les résultats et je choisis les meilleurs produits. Je lance les commandes auprès des fournisseurs et j en informe le responsable de production. Je relance les fournisseurs s ils ne répondent pas dans les temps et sinon je réceptionne les marchandises en faisant un contrôle qualité et quantité.». En plus du magasinier, l entreprise considère également les rôles et les responsabilités du responsable de production : «Je m occupe du planning de production. Je dois l établir à l avance et le fournir aux magasiniers. Ils pourront me renseigner sur la faisabilité de mon planning, ce qui me permet de le rectifié au cas où». 12) Modéliser par un ou plusieurs diagrammes de cas d utilisation le scénario suivant. Une agence de gestion de ressources humaines souhaite mettre à jour son système de gestion des offres et des candidats. A travers ce système, les recruteurs peuvent soumettre de nouvelles offres ou mettre à jour celles déjà disponibles. Ils doivent aussi pouvoir analyser les CVs déposés et éventuellement, si un CV semble correspondre au poste, convoquer le candidat concerné. Un candidat peut, à son tour, gérer son CV, à la fois à partir du site Web de l agence ou par l application mobile. Il peut également consulter les offres et, si une offre l intéresse, soumettre sa candidature. Cependant, afin de soumettre sa candidature, le candidat doit d abord accepter les conditions d utilisation du service. Enfin, les recruteurs peuvent souscrire à un service spécial, le contrat premium. Les recruteurs premium ont droit à un service d analyse de CV personnalisé. Idem pour les candidats : les candidats premium ont droit à un service d orientation et de coaching.

IFT2251 Démo 8. Diag. séquences/collaborations Démonstrateur : Guillaume Langelier 1. Professeur : Houari Sahraoui. Question 1

IFT2251 Démo 8. Diag. séquences/collaborations Démonstrateur : Guillaume Langelier 1. Professeur : Houari Sahraoui. Question 1 IFT2251 Démo 8 Professeur : Houari Sahraoui Diag. séquences/collaborations Démonstrateur : Guillaume Langelier 1 Question 1 Un client qui se présente à un GAB peut procéder à un retrait d argent, à un

Plus en détail

Génie Logiciel UML Corrigés des exercices sur les cas d utilisation

Génie Logiciel UML Corrigés des exercices sur les cas d utilisation Génie Logiciel UML Corrigés des exercices sur les cas d utilisation 1 La station-service 1.1 L acteur est le client. 1.2 Diagramme Se servir en carburant 1.3 Diagramme Se servir en carburant Remplir la

Plus en détail

A quoi sert une banque? Emmanuel ALZAR - Directeur CREDIT MUTUEL 24 clos du verger 78480 Verneuil sur Seine

A quoi sert une banque? Emmanuel ALZAR - Directeur CREDIT MUTUEL 24 clos du verger 78480 Verneuil sur Seine A quoi sert une banque? Emmanuel ALZAR - Directeur CREDIT MUTUEL 24 clos du verger 78480 Verneuil sur Seine La Banque? Quelle Banque? Quelques Banques Quelques Banques A quoi sert une banque? La banque

Plus en détail

Modèle de cas d'utilisation: Description détailld

Modèle de cas d'utilisation: Description détailld Modèle de cas d'utilisation: Description détailld taillée Master CCI 2006-2007 Génie Logiciel - ModèlesDeCasDUtilisation - P.Y. Cunin, J.M. Favre, I. Parissis Description détailld taillée de chaque cas

Plus en détail

Comptabilité : Saisie Journal de Vente

Comptabilité : Saisie Journal de Vente Comptabilité : Saisie Journal de Vente Menu [Comptabilité/Saisie/Ventes] Intervalle Intervalle sélectionne l'intervalle de référence soit date, soit date de reporting Date Saisir la période sur laquelle

Plus en détail

UTILISATION DE LA BORNE PAR LE CLIENT UTILISATION DE LA BORNE PAR LE GERANT

UTILISATION DE LA BORNE PAR LE CLIENT UTILISATION DE LA BORNE PAR LE GERANT UTILISATION DE LA BORNE PAR LE CLIENT Achat de jetons en carte bancaire Page 3 et 4 Rechargement de la clé en carte bancaire Page 5 et 6 Achat de jetons en billet Page 7 Explication de quelques messages

Plus en détail

7. LA GESTION DE VOS CANDIDATURES 1 - ACCÉDEZ AUX CANDIDATURES 2 - VOS COURRIERS DE RÉPONSE 3 - TRI DE VOS CANDIDATURES

7. LA GESTION DE VOS CANDIDATURES 1 - ACCÉDEZ AUX CANDIDATURES 2 - VOS COURRIERS DE RÉPONSE 3 - TRI DE VOS CANDIDATURES 7. LA GESTION DE VOS CANDIDATURES 1 - ACCÉDEZ AUX CANDIDATURES ET AUX STATISTIQUES D UNE OFFRE 2 - VOS COURRIERS DE RÉPONSE a) Saisie de vos courriers b) Associez vos courriers à vos offres d emploi 3

Plus en détail

Informations concernant la demande de versement

Informations concernant la demande de versement Informations concernant la demande de versement Rappel des principes généraux Conditions Le porteur de projet et ses partenaires cofinanceurs préfinancent le projet. Le versement de la subvention communautaire

Plus en détail

Logiciel de garantie en ligne

Logiciel de garantie en ligne Logiciel de garantie en ligne Manuel d instruction (Compte de distributeur principal) Sommaire Introduction... 4 Flux d une réclamation de garantie... 5 Procédure de réclamation de garantie en ligne...

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT AVENIR BAC

GUIDE DU CANDIDAT AVENIR BAC GUIDE DU CANDIDAT AVENIR BAC BAC «S» 2016 I - LA CANDIDATURE ELIGIBILITE A AVENIR BAC Peuvent s inscrire à la procédure Avenir Bac : - Les élèves en terminale S (quelle que soit la spécialité), inscrits

Plus en détail

carte de crédit Je m assume!

carte de crédit Je m assume! Ma première carte de crédit Je m assume! Quels sont les avantages et les dangers reliés à ta carte de crédit? Avantages Permet de te bâtir un dossier de crédit. Pratique lorsque tu effectues des achats

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE I- Informations légales Le site www.study-russian-in-russia.com est un site assurant la promotion et la vente des cours et séjours linguistiques proposés par le CREF-R à Moscou,

Plus en détail

CSI - UML TP 2. automne 2005 EPITECH - 3 ème ANNEE

CSI - UML TP 2. automne 2005 EPITECH - 3 ème ANNEE CSI - UML TP 2 automne 2005 EPITECH - 3 ème ANNEE TP d UML n 2. Objectifs : Utilisation du logiciel Rose Premiers diagrammes de classes : exercices 1 à 7 Construction de diagrammes d activité et de séquence

Plus en détail

Rapports financiers. Chapitre 2 Rendement du capital et de la fortune 1.1 Le bilan et les comptes du bilanre

Rapports financiers. Chapitre 2 Rendement du capital et de la fortune 1.1 Le bilan et les comptes du bilanre Exercice 2.a : Calcul du capital + intérêts Une personne place une somme de CHF 1 200.- sur un compte d épargne. La banque affiche un taux d intérêt de 1.5 %. Calculer la somme qu il retirera après 7 mois,

Plus en détail

GestionLV 4.00.0. GestionLV assure la cohérence entre les différents sous-ensembles gérés clients,

GestionLV 4.00.0. GestionLV assure la cohérence entre les différents sous-ensembles gérés clients, GestionLV 4.00.0 GestionLV assure la cohérence entre les différents sous-ensembles gérés clients, conducteurs, véhicules, locations, réservation, entretiens, contrats, statistiques, pour bâtir vos stratégies

Plus en détail

VELIZY 2 - Vélizy-Villacoublay (78)

VELIZY 2 - Vélizy-Villacoublay (78) DOSSIER COMMERCIAL MARCHE DE NOEL 2012 VELIZY 2 - Vélizy-Villacoublay (78) Du 29 Novembre au 31 Décembre 2012 1 Le matériel mis à disposition Hauteur totale: 2,30m Hauteur des comptoirs: 0,80m Hauteurdelaporte:1,80m

Plus en détail

SOLUTIONS. son budget. Grâce à votre carte bancaire, avec l option crédit le terminal de paiement. Cascade : ce service vous permet de

SOLUTIONS. son budget. Grâce à votre carte bancaire, avec l option crédit le terminal de paiement. Cascade : ce service vous permet de L argent mis de côté sur des livrets disponible Tiens, je n aid épargne toujoursestpas reçu le tout moment : vous firemboursement nancez une dépense imprévue ou un selon une de mes frais deprojet santé.

Plus en détail

GP9000 Gestion de production

GP9000 Gestion de production 1 Table des matières 1- Fiche matière première... 3 a) Création d un produit type... 3 b) Caractéristiques générales de la matière première... 4 c) Affectation de conditions par fournisseur... 4 d) Documentation

Plus en détail

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité.

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Logistique Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques du métier de logisticien : présenter et analyser

Plus en détail

MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN

MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN LETTRE DE CONSULTATION Maître d ouvrage : Communauté de Communes du Bassin de Pompey Rue des quatre

Plus en détail

Remplacement de 3 pompes eaux pluviales de la station NORD située à COLMAR

Remplacement de 3 pompes eaux pluviales de la station NORD située à COLMAR 18, rue Edouard Bénès 68027 - COLMAR REGLEMENT DE CONSULTATION R.C. Remplacement de 3 pompes eaux pluviales de la station NORD située à COLMAR Date limite réception des offres Mercredi 16 avril 2014 à

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble (ENSAG) Acte d engagement

Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble (ENSAG) Acte d engagement Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble (ENSAG) Acte d engagement Objet du marché : Dans le cadre de sa collaboration avec la ville de Grenoble (jumelée à celle de Ouagadougou), l ENSAG procède

Plus en détail

DES CYBERCATALOGUES AUX PLACES DE MARCHÉ POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION

DES CYBERCATALOGUES AUX PLACES DE MARCHÉ POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION DES CYBERCATALOGUES AUX PLACES DE MARCHÉ POUR L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION Max-Henri Pollak Directeur des achats, Spie Batignolles Présentation de Spie Batignolles Activités En 1999, le groupe Spie a

Plus en détail

MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES

MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES 2001 2008 / 09 / 22 Politique de remboursement des dépenses de voyage 1.0 INTRODUCTION La présente politique régit

Plus en détail

Conception Orientée Objet Diagramme de cas d utilisation

Conception Orientée Objet Diagramme de cas d utilisation Conception Orientée Objet Diagramme de cas d utilisation Tianxiao LIU Master ISC/SIC 1 ère Année Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/coo.php 1 Sommaire Objectif et motivation Notions

Plus en détail

Lisez l énoncé intégralement - Apportez un soin tout particulier à vos tracés.

Lisez l énoncé intégralement - Apportez un soin tout particulier à vos tracés. Durée 2h SANS Calculatrice, portable, agenda, téléphone etc. SANS document (formulaire non autorisé etc.) Soignez la rédaction svp. Lisez l énoncé intégralement - Apportez un soin tout particulier à vos

Plus en détail

Depuis sa création en 1996 LMR s est beaucoup affirmée en terme de potentialités.

Depuis sa création en 1996 LMR s est beaucoup affirmée en terme de potentialités. Depuis sa création en 1996 LMR s est beaucoup affirmée en terme de potentialités. Passant du statut d Agent général à Courtier, celle-ci s est développée petit à petit, ce qui lui vaut à ce jour un portefeuille

Plus en détail

Cours n 2 : Diagramme des cas d utilisation

Cours n 2 : Diagramme des cas d utilisation UML : Langage de modélisation objet unifié Cours n 2 : Diagramme des cas d utilisation 1) Qu est-ce que le diagramme des cas d utilisation: Avant de se lancer dans la réalisation d un logiciel, Il faut

Plus en détail

TELECHARGER UN CERTIFICAT INITIO SUR INTERNET EXPLORER OU FIREFOX

TELECHARGER UN CERTIFICAT INITIO SUR INTERNET EXPLORER OU FIREFOX TELECHARGER UN CERTIFICAT INITIO SUR INTERNET EXPLORER OU FIREFOX Le présent document indique la procédure à suivre pour télécharger un certificat INITIO, qu il s agisse d un certificat INITIO, INITIO

Plus en détail

Objet de la consultation. Fourniture de carburants à la pompe par cartes accréditives MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Objet de la consultation. Fourniture de carburants à la pompe par cartes accréditives MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation Fourniture de carburants à la pompe par cartes accréditives MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Maître de l ouvrage Communauté d Agglomération

Plus en détail

Background. Renforcer l accès des populations aux infrastructures et équipements socioéconomiques

Background. Renforcer l accès des populations aux infrastructures et équipements socioéconomiques Consultant Individuel Ingénieur Génie Civil pour assister dans la préparation et l exécution des activités liées prioritairement à la construction/réhabilitation de pistes rurales (y compris ouvrages)

Plus en détail

CREATION D UN SITE INTERNET COMMUN ET FOURNITURE ET POSE DE SUPPORTS NUMERIQUES TACTILES EN SUD- ESSONNE

CREATION D UN SITE INTERNET COMMUN ET FOURNITURE ET POSE DE SUPPORTS NUMERIQUES TACTILES EN SUD- ESSONNE D E P A R T E M E N T D E L ' E S S O N N E COMMUNE DE DOURDAN CREATION D UN SITE INTERNET COMMUN ET FOURNITURE ET POSE DE SUPPORTS NUMERIQUES TACTILES EN SUD- ESSONNE REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014

Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014 Durée : 3 heures Corrigé du baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2014 EXERCICE 1 5 points Partie A Cette partie est un questionnaire à choix multiples (QCM). Une agence de voyage, propose un itinéraire

Plus en détail

Guide de l utilisateur du Magasin en ligne de la Croix-Rouge

Guide de l utilisateur du Magasin en ligne de la Croix-Rouge Guide de l utilisateur du Magasin en ligne de la Croix-Rouge La Croix-Rouge a créé le magasin en ligne pour donner la possibilité au grand public et aux partenaires de formation de commander du matériel

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT D UNE COOPÉRATIVE DE SERVICES À LA PERSONNE SPÉCIALISÉE DANS L INFORMATIQUE. Initiative

Plus en détail

Relevé des déductions ------

Relevé des déductions ------ Cahier des charges du mode EDI du téléservice SIMPL-TVA Relevé des déductions ------ Version 1.1 10 Février 2016 SUIVI DES VERSIONS Date N Version Motif de Mise à Jour 24/07/2015 1.0 Création 10/02/2016

Plus en détail

GUIDE DES DÉCHETS TRIER VAUT LE COUP!

GUIDE DES DÉCHETS TRIER VAUT LE COUP! GUIDE DES DÉCHETS TRIER VAUT LE COUP! 02 PRÉFACE DE MONSIEUR LE BOURGMESTRE Chères citoyennes, Chers citoyens, Conformément à la loi du 21 mars 2012 relative à la gestion des déchets, le conseil communal

Plus en détail

Frais relatifs aux cartes

Frais relatifs aux cartes Frais relatifs aux cartes Carte bancaire Banque Cler (CHF) Aucune 1 aux Bancomat 3 2 2 e Carte Maestro Banque Cler (CHF) Compte courant / Compte privé Compte jeunes CHF 40 Aucune aux Bancomat aux distributeurs

Plus en détail

1 - Règlement de consultation (RC)

1 - Règlement de consultation (RC) REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ PUBLIC DE MAÎTRISE D'ŒUVRE 1 - Règlement de consultation (RC) Opération Maître d ouvrage MAITRISE D ŒUVRE POUR LA REALISATION D UN PROJET DE MAISON DES ASSOCIATIONS ET

Plus en détail

BTS MUC :DOSSIER DE METHODOLOGIE

BTS MUC :DOSSIER DE METHODOLOGIE DOMINIQUE TREILLES IFA CCI RODEZ SESSION 2010/2012 d.treilles@rodez.cci.fr site internet : http://ifarodez.unblog.fr BTS MUC :DOSSIER DE METHODOLOGIE EPREUVE PDUC «PROJET DE DEVELOPPEMENT DE L UNITE COMMERCIALE»

Plus en détail

logimot Gestion de parc de véhicules

logimot Gestion de parc de véhicules Gestion de parc de véhicules logimot 155-157 cours Berriat 38028 Grenoble cedex 1 FRANCE Téléphone : (+33) (0)4.76.70.94.70 Fax : (+33) (0)4.76.70.93.22 E-mail : info@logimot.com Site Web : www.logimot.com

Plus en détail

Programmation (grafcet)

Programmation (grafcet) Programmation (grafcet) Supports : Ouvre-portail Distributeur GPL Ilot de soudage TP TD Evaluation Durée : 2h Compétences à acquérir A- Analyser B- Modéliser C- Expérimenter D- Communiquer A1 A2 A3 B1

Plus en détail

Devoir Maison 2009-2010

Devoir Maison 2009-2010 Université Paris 1 Panthéon Sorbonne M1 Gestion UFR 06 Informatique Devoir Maison 2009-2010 Partie I - Questions de cours : (8 points) 1) Quels sont les concepts clés de l approche objet? Vous répondrez

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES Toutes les transactions commerciales entre Heyer Benelux et le client sont régies par les présentes conditions générales. Ces conditions prévalent de plein droit sur les conditions

Plus en détail

RENOVATION D UN COURT DE TENNIS

RENOVATION D UN COURT DE TENNIS COMMUNE DE LE BREUIL Tél. 03.85.55.28.78 Fax : 03.85.56.08.59 mairie@lebreuilbourgogne.fr RENOVATION D UN COURT DE TENNIS Règlement de la consultation MARCHE 2015 Marchés Publics de travaux Date limite

Plus en détail

Guide de la facture électronique. Guide de la facture électronique

Guide de la facture électronique. Guide de la facture électronique Guide de la facture électronique 1 Sommaire Introduction 3 La dématérialisation des factures : comment répondre aux évolutions du marché? 4 La dématérialisation des factures : quels bénéfices? 6 Quelle

Plus en détail

BANQUE AU QUOTIDIEN. Des solutions pour vous accompagner jours après jours. BR, la banque de la Réunion. www.banquedelareunion.fr

BANQUE AU QUOTIDIEN. Des solutions pour vous accompagner jours après jours. BR, la banque de la Réunion. www.banquedelareunion.fr BANQUE AU QUOTIDIEN BR, la banque de la Réunion Des solutions pour vous accompagner jours après jours. BANQUE AU QUOTIDIEN : Banque à distance p3 Forfait Mégawat p4 Forfait Adékwat p6 Forfaits Inventiv,

Plus en détail

O.M.P.C.A de Caze res sur Garonne

O.M.P.C.A de Caze res sur Garonne O.M.P.C.A de Caze res sur Garonne Cahier des charges relatif à l utilisation des aides directes dans le cadre de l O.M.P.C.A CE DOCUMENT EST LE CAHIER DES CHARGES RELATIF A L ACTION N 4 «APPUI AUX INVESTISSEMENTS

Plus en détail

Farde Spéciale. Chapitre 11. LES DÉCORATIONS. Farde Spéciale. Edition 2012. version 01/2012

Farde Spéciale. Chapitre 11. LES DÉCORATIONS. Farde Spéciale. Edition 2012. version 01/2012 Farde Spéciale Toutes les informations administratives de la Fédération Musicale du Luxembourg Belge Edition 2012 Chapitre 11. LES DÉCORATIONS 1 Chapitre 11. LES DÉCORATIONS Les pin s de FMLB Les différentes

Plus en détail

Tarif des frais. Tables des matières. BCVs Conto Pack Gamme des comptes Trafic des paiements Banque restante

Tarif des frais. Tables des matières. BCVs Conto Pack Gamme des comptes Trafic des paiements Banque restante Tarif des frais Tables des matières 2 BCVs Conto Pack 3 Gamme des comptes 4 Trafic des paiements Banque restante Safe pour la clientèle domiciliée hors de Suisse Cartes 6 Cartes de crédit 7 Business Card

Plus en détail

Optical Moon. Chez nous, même la lune arrive à trouver le prix qui lui convient. Domptail Julien 3A2B3

Optical Moon. Chez nous, même la lune arrive à trouver le prix qui lui convient. Domptail Julien 3A2B3 Optical Moon Chez nous, même la lune arrive à trouver le prix qui lui convient. Domptail Julien 3A2B3 1 Sens Teste et réglage des lunettes depuis internet Livraison a domicile forte présence sur les réseaux

Plus en détail

CARTES BCV. Réglez vos dépenses en toute simplicité

CARTES BCV. Réglez vos dépenses en toute simplicité CARTES BCV Réglez vos dépenses en toute simplicité A chaque situation, sa carte bancaire Pour faciliter vos opérations en toute circonstance de manière simple et sûre. Vos besoins au quotidien et pour

Plus en détail

A toute heure, actuelles et partout: les informations essentielles sur votre compte de carte de crédit par SMS

A toute heure, actuelles et partout: les informations essentielles sur votre compte de carte de crédit par SMS A toute heure, actuelles et partout: les informations essentielles sur votre compte de carte de crédit par SMS A toute heure, actuelles et partout: les informations essentielles sur votre compte de carte

Plus en détail

POLE ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises

POLE ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises POLE ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises COMPETITIVITE DES ENTREPRISES DES FILIERES AUTOMOBILE, Nature du dispositif : instruction avec comité de sélection OBJECTIFS Ce

Plus en détail

Bilan de séjour d études. CFVG (Centre Franco Vietnamien de Gestion) Ho Chi Minh Ville, Vietnam

Bilan de séjour d études. CFVG (Centre Franco Vietnamien de Gestion) Ho Chi Minh Ville, Vietnam Bilan de séjour d études CFVG (Centre Franco Vietnamien de Gestion) Ho Chi Minh Ville, Vietnam Inscription Quels documents avez-vous fournis pour votre inscription? - Passeport - TOEFL (par ailleurs, celui

Plus en détail

Osilog On Line. GUIDE UTILISATEUR (Version 3)

Osilog On Line. GUIDE UTILISATEUR (Version 3) Osilog On Line GUIDE UTILISATEUR (Version 3) TABLES DES MATIERES 1. Connexion 3 a. Problèmes de connexion : 3 b. Mot de passe oublié 4 c. Modification du mot de passe 4 d. Espace Client 5 a. Rechercher

Plus en détail

I. Étude de cas sur 10

I. Étude de cas sur 10 EXAMEN FINAL D.A.E.F.L.E. EPREUVE OPTION : FOS CENTRE D EXAMEN N INSCRIT Nom :... Prénom :... Date et lieu de naissance :... Adresse mail :... Note : /20 Durée de l épreuve : 1h30 I. Étude de cas sur 10

Plus en détail

Exercice sur la gestion d une entreprise de négoce

Exercice sur la gestion d une entreprise de négoce e-prelude.com Exercice sur la gestion d une entreprise de négoce Cet exercice a pour objet de démontrer la mise en œuvre des principaux processus d une entreprise de négoce, c est-à-dire qui achète des

Plus en détail

Internet Haut Débit 1. Mon abonnement Découverte

Internet Haut Débit 1. Mon abonnement Découverte L ensemble de ces offres et services est valable en France métropolitaine sous réserve d éligibilités et de compatibilités techniques et géographiques et sous réserve de disposer d un abonnement téléphonique

Plus en détail

CONDITIONS GENREALES DE VENTE site topengo-boutique.fr ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION. 1-1 Conditions Générales de Vente

CONDITIONS GENREALES DE VENTE site topengo-boutique.fr ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION. 1-1 Conditions Générales de Vente CONDITIONS GENREALES DE VENTE site topengo-boutique.fr ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION 1-1 Conditions Générales de Vente Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent, sans restriction ni réserve

Plus en détail

Règlement sur le remboursement des frais des gouverneurs de district

Règlement sur le remboursement des frais des gouverneurs de district Règlement sur le remboursement des frais des gouverneurs de district Les gouverneurs de district peuvent demander le remboursement des activités qui suivent. Tous les déplacements doivent être effectués

Plus en détail

Commerce de gros et de détail

Commerce de gros et de détail 10 Commerce de gros et de détail NOTES EXPLICATIVES Le commerce de détail représente la valeur de l ensemble des ventes faites par les points de vente au détail (lieux physiques comme locaux d affaires

Plus en détail

Monnaie et cours utilisé Dollar américain / billets / vente Livre sterling / devises / vente

Monnaie et cours utilisé Dollar américain / billets / vente Livre sterling / devises / vente 38 Exercices Arithmétique commerciale Exercices Exercice 1 Monnaies et taux de change En vous aidant des cours de change figurant à la page 34, complétez les tableaux suivants. Abréviation de la monnaie

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE STENAY 6, place de la République 55700 STENAY MARCHE 2015 CC 02 PROJET INTERREG CHEMIN DE MEMOIRE : SUR LES TRACES DE LA BATAILLE D AOÛT 1914 PRESTATION DE SERVICES REGLEMENT

Plus en détail

Aéroport de Bordeaux Mérignac CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE RÉSERVATION DE PLACE DE STATIONNEMENT

Aéroport de Bordeaux Mérignac CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE RÉSERVATION DE PLACE DE STATIONNEMENT Aéroport de Bordeaux Mérignac CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ET D UTILISATION DU SERVICE DE RÉSERVATION DE PLACE DE STATIONNEMENT Conditions Générales de Vente et d'utilisation 1/5 04/10/2016 CONDITIONS

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE L'ENTREPRISE ARTISANALE DU BÂTIMENT GEAB

GESTIONNAIRE DE L'ENTREPRISE ARTISANALE DU BÂTIMENT GEAB ARFAB Bretagne tél : 02.99.85.51.21 GESTIONNAIRE DE L'ENTREPRISE ARTISANALE DU BÂTIMENT GEAB ENJEUX La formation de Gestionnaire de l'entreprise Artisanale du Bâtiment (GEAB) s adresse aux personnes en

Plus en détail

Prestations relatives au nettoyage des locaux et des vitreries Acte d engagement (A.E.)

Prestations relatives au nettoyage des locaux et des vitreries Acte d engagement (A.E.) CREPS DE LA REUNION Prestations relatives au nettoyage des locaux et des vitreries Acte d engagement (A.E.) 1 / 7 ACTE D ENGAGEMENT Pouvoir adjudicateur CREPS DE LA REUNION ROUTE DIGUE BP 20222 97 493

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de Saint Martin de Crau Service des Pompes Funèbres Hôtel de ville Direction Administrative Service de la commande publique Place Bagnaninchi

Plus en détail

Guide de paiement. 00800/72 83 55 42 (Appel gratuit depuis la Belgique et les pays limitrophes) ou au +32 78 15 15 15/+32 2 416 0 416.

Guide de paiement. 00800/72 83 55 42 (Appel gratuit depuis la Belgique et les pays limitrophes) ou au +32 78 15 15 15/+32 2 416 0 416. Guide de paiement Pour tout complément d information, veuillez contacter le Service Clientèle de Satellic au 00800/72 83 55 42 (Appel gratuit depuis la Belgique et les pays limitrophes) ou au +32 78 15

Plus en détail

LES SERVICES CONTENUS DANS LE PAD.

LES SERVICES CONTENUS DANS LE PAD. PAD PRESENTATION DU PAD Le «Pack Accueil Déménagement» est une box de services administratifs d aide au déménagement, qui inclut : Une box cartonnée à fenêtre intégrant les Conditions Générales de Ventes

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION SPORTIVE ET CULTURELLE DE FRANCE

REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION SPORTIVE ET CULTURELLE DE FRANCE REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION SPORTIVE ET CULTURELLE DE FRANCE 22, rue Oberkampf 75011 PARIS Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Reconnue d utilité publique par décret du 31 mars 1932

Plus en détail

Problème de lave-linge

Problème de lave-linge Document 1. La panne Scénario A la maison! Problème de lave-linge https://www.youtube.com/watch?v=d4amgex905c Activité - Introduction au thème et contextualisation (compréhension orale) - Quel type de

Plus en détail

Guide d utilisation Programme de recommandation du Mouvement Desjardins

Guide d utilisation Programme de recommandation du Mouvement Desjardins Guide d utilisation Programme de recommandation du Mouvement Desjardins Il existe deux façons de recommander un candidat : 1. Recommandation générale d un profil (spontanée) En tout temps Ne fait pas l

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Institut National Polytechnique - Service des Marchés Publics 6, allée Emile Monso BP 34038 31029 Toulouse cedex 4 ACHAT D UN APPAREIL DE CHROMATOGRAPHIE

Plus en détail

La gestion de votre compte affilinet

La gestion de votre compte affilinet La gestion de votre compte affilinet Contenu 1. Complétez votre profil! 1 1.1 Modifiez vos données personnelles 1 1.2 Détaillez l activité de votre site, ajoutez un nouveau site 2 1.3 Ajoutez un nouveau

Plus en détail

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L EMPLOI 8, rue de Cîteaux 75012 PARIS Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par

Plus en détail

L argent La banque. 1. Identifiez ces objets

L argent La banque. 1. Identifiez ces objets L argent La banque 1. Identifiez ces objets 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 1. 9... 2. 10.. 3. 11.. 4. 12.. 5. 13.. 6. 14.. 7. 15.. 8. 16.. 2. Complétez les mots suivants. 1. une

Plus en détail

Devoir 4 d informatique

Devoir 4 d informatique Devoir 4 d informatique Introduction et objectifs Dans une usine de fabrication d imprimantes, différents tests sont mis en place en fin de chaîne de montage pour valider l assemblage des machines Lors

Plus en détail

Comptabilité : Saisie Journal d Achat. Menu [Comptabilité/Saisie/Achats]

Comptabilité : Saisie Journal d Achat. Menu [Comptabilité/Saisie/Achats] Comptabilité : Saisie Journal d Achat Menu [Comptabilité/Saisie/Achats] Intervalle Intervalle sélectionne l'intervalle de référence soit date, soit date de reporting Date Saisir la période sur laquelle

Plus en détail

Sommaire 1 DEUX PLANS DIFFÉRENTS POUR LETTRES ET E- MAILS... 17

Sommaire 1 DEUX PLANS DIFFÉRENTS POUR LETTRES ET E- MAILS... 17 Sommaire Introduction... 13 Partie I DES RÈGLES À RESPECTER 1 DEUX PLANS DIFFÉRENTS POUR LETTRES ET E- MAILS... 17 La lettre et l e- mail : deux documents désormais complémentaires... 17 Comparaison entre

Plus en détail

EXAMEN D APTITUDE PROFESSIONNELLE DES CANDIDATS REVISEUR D ENTREPRISES

EXAMEN D APTITUDE PROFESSIONNELLE DES CANDIDATS REVISEUR D ENTREPRISES EXAMEN D APTITUDE PROFESSIONNELLE DES CANDIDATS REVISEUR D ENTREPRISES SESSION ORDINAIRE OCTOBRE/NOVEMBRE 2012 EPREUVE ECRITE Première partie 9.00 heures à 12.00 heures (3h.) 51 points 1. N oubliez pas

Plus en détail

Cartes de crédit Visa et Visa Débit

Cartes de crédit Visa et Visa Débit Cartes de crédit Visa et Visa Débit Traitement des transactions à l intention des marchands du commerce électronique Mai 2012 Page 1 sur 9 Table des matières À propos de ce guide Procédures générales Procédures

Plus en détail

Migration des RIB en IBAN

Migration des RIB en IBAN Migration des RIB en IBAN Sommaire 1/ La norme SEPA 2/ Etapes de la migration avec APLON : a. Migration des RIB en IBAN b. Passage au format de fichier SEPA 2 Sommaire 3/ Migration des RIB en IBAN avec

Plus en détail

Le portail de la formation professionnelle. Nos formations par corps de métiers :

Le portail de la formation professionnelle. Nos formations par corps de métiers : Nos formations par corps de métiers : Marketing-Publicité Finance-Banque Fiduciaire-Immobilier Direction-Management Ressources Humaines Informatique-Technologie Biotechnologie-Pharmaceutique Electronique-Mécanique

Plus en détail

Addenda du plan d affaires 2013-2014 de Mitacs Globalink Document présenté à Industrie Canada Février 2014. 1. Introduction. 2.

Addenda du plan d affaires 2013-2014 de Mitacs Globalink Document présenté à Industrie Canada Février 2014. 1. Introduction. 2. 1. Introduction En 2009, Mitacs a ajouté Globalink à sa gamme croissante de programmes. Dans le cadre de Globalink, Mitacs invite de brillants étudiants originaires de pays désignés à venir au Canada,

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

MASTER 2 mention FINANCE Spécialité : Ingénierie Bancaire et Financière Option Conseiller Clientèle de Professionnels

MASTER 2 mention FINANCE Spécialité : Ingénierie Bancaire et Financière Option Conseiller Clientèle de Professionnels DOSSIER DE CANDIDATURE ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 PHOTO MASTER 2 mention FINANCE Spécialité : Ingénierie Bancaire et Financière Option Conseiller Clientèle de Professionnels Formation en alternance

Plus en détail

Pas à pas : SERVICES PARTAGES (postes fractionnés) ou/et TITULAIRES REMPLAÇANTS 1 ER DEGRE

Pas à pas : SERVICES PARTAGES (postes fractionnés) ou/et TITULAIRES REMPLAÇANTS 1 ER DEGRE ULYSSE Pas à pas : SERVICES PARTAGES (postes fractionnés) ou/et TITULAIRES REMPLAÇANTS 1 ER DEGRE Comment saisir un ordre de mission? Comment saisir l état de frais correspondant? VERSION RENTREE 2013

Plus en détail

Thème : POSER MAJ du 29/06/06

Thème : POSER MAJ du 29/06/06 Accompagnement René Brisach 1/ 23 INTERETS DU THEME POSER c Certifier la prestation de la pose c Processus où on perd ou an gagne c Optimiser les ressources par rapport au planning c Phase pendant laquelle

Plus en détail

Analyse fonctionnelle des systèmes

Analyse fonctionnelle des systèmes Analyse fonctionnelle des systèmes 1. Différence entre un produit et un système Commençons par rappeler la définition d un besoin : Le besoin est une nécessité ou un désir éprouvé par un utilisateur. Complétez

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE W GUIDE DU DEMANDEUR www.tc.gc.ca/pfpc 1.0 Aperçu Le Programme de financement de la participation communautaire («PFPC» ou «le Programme») fournit

Plus en détail

Centre franco-ontarien de ressources en alphabétisation, volume 77 printemps 2016

Centre franco-ontarien de ressources en alphabétisation, volume 77 printemps 2016 Journal Mon Centre franco-ontarien de ressources en alphabétisation, volume 77 printemps 2016 * Système d enveloppes La préparation de repas En général, chaque fois que tu fais un achat, tu utilises ta

Plus en détail

12 CONTACTS. Exportation et développement Canada

12 CONTACTS. Exportation et développement Canada GUIDE DE VOTRE ASSURANCE COMPTES CLIENTS Nous vous remercions d avoir assuré vos comptes clients auprès d EDC. Il vous est maintenant possible d accorder du crédit à vos clients tout en vous protégeant

Plus en détail

WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL

WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL Avec le soutien de : SEPTEMBRE 2010 SOMMAIRE A- LE PROJET «PAPERLESS

Plus en détail

Conditions Générales de Vente par Internet Boutique en ligne lemet.fr/boutique SAEML TAMM

Conditions Générales de Vente par Internet Boutique en ligne lemet.fr/boutique SAEML TAMM Conditions Générales de Vente par Internet Boutique en ligne lemet.fr/boutique SAEML TAMM SAEML TAMM Exploitant du réseau LE MET 10 rue des Intendants Joba CS 30009 57063 METZ Cedex2 France Téléphone :

Plus en détail

1. Augmentation d une valeur par un pourcentage

1. Augmentation d une valeur par un pourcentage Objectifs : Etre capable d utiliser le vocabulaire professionnel de base, d analyser un problème de formation de prix, de déterminer un coût ou un prix à une étape quelconque de sa formation. 1. Augmentation

Plus en détail

La liste des imprimantes et scanners éligibles est disponible sur le site Web du programme à l'adresse suivante : www.hp.com/eur/tradein.

La liste des imprimantes et scanners éligibles est disponible sur le site Web du programme à l'adresse suivante : www.hp.com/eur/tradein. 1. Structure du programme HP Trade-In and Save Dans le cadre du programme Trade-In and Save, HP International Sarl (HP) paie un montant de reprise adéquat pour les produits de seconde main qui sont retournés

Plus en détail

RENAULT TRUCKS DMS. 1 sur 24

RENAULT TRUCKS DMS. 1 sur 24 + RENAULT TRUCKS DMS 1 sur 24 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 COMMERCE VÉHICULE 4 2149C - Renault Trucks DMS VN-VO 5 ATELIER 6 2134B - Renault Trucks DMS Réception Atelier 7 2147B - Renault Trucks DMS Gestion

Plus en détail

Exercices FONCTIONS. 1. Généralités. 2. Étude qualitative. On donne l algorithme suivant :

Exercices FONCTIONS. 1. Généralités. 2. Étude qualitative. On donne l algorithme suivant : FONCTIONS Généralités 5 QCM Donner toutes les bonnes réponses x, a, b : réels Entrer (x a x + b a 4 Afficher (b Le nombre obtenu avec l entrée est : a 0 b 4 c Le nombre obtenu avec l entrée est : a 5 b

Plus en détail

Ce document comporte 5 pages numérotées 1/5 à 5/5. Répondre directement sur ce document que vous remettrez en totalité à la fin de. l épreuve.

Ce document comporte 5 pages numérotées 1/5 à 5/5. Répondre directement sur ce document que vous remettrez en totalité à la fin de. l épreuve. Examen : Certificat de formation générale Session : Épreuve : Mathématiques NOM : (en majuscules, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : Appréciation du correcteur : N du candidat (le

Plus en détail