PRÉFET DES HAUTS-DE-SEINE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉFET DES HAUTS-DE-SEINE"

Transcription

1 PRÉFET DES HAUTS-DE-SEINE Arrêté complémentaire DRE n du 5 mars 2012 imposant des prescriptions à la société TOTAL RAFFINAGE MARKETING en charge des travaux et du suivi de la remise en état de l ancien site FINA LUBRIFIANTS situé au 114, avenue Jules Quentin à Nanterre et des sites mitoyens exploités par la Compagnie Commerciale de Manutention Pétrolière (CCMP), GRT Gaz et la Société des Lubrifiants de Nanterre LE PREFET DES HAUTS-DE-SEINE, OFFICIER DE LA LÉGION D HONNEUR, OFFICIER DE L ORDRE NATIONAL DU MERITE, Vu le Code de l environnement, parties législative et réglementaire, et notamment son article R , Vu l arrêté préfectoral n du 11 juin 2001 prescrivant à la société Total Raffinage Distribution S.A. une dépollution du terrain anciennement exploité par la Société Fina Lubrifiants, située au 114, avenue Jules Quentin à Nanterre, Vu l arrêté préfectoral n du 21 décembre 2004 prescrivant à la société Total Raffinage Distribution S.A. les mesures propres à assurer la sécurité publique, suite à l accident survenu le 15 décembre 2004, en application de l article L du Code de l environnement, Vu l arrêté préfectoral n du 6 février 2009 complétant l arrêté n du 11 juin 2001 prescrivant à la société TOTAL RAFFINAGE MARKETING une dépollution du terrain, anciennement exploité par la société Fina France, situé au 114 avenue Jules Quentin à Nanterre, Vu les courriers reçus entre les 8 juin et 14 septembre 2011 par lesquels la société TOTAL Raffinage Marketing a transmis les mémoires de fin de travaux de la première et la deuxième phase du chantier de traitement des sols, conformément à l article 6 de l arrêté du 21 décembre 2004 précité, ainsi que les rapports des campagnes de suivi du traitement de la nappe d eau souterraine conformément à l arrêté préfectoral précité du 11 juin 2001, Vu le rapport en date du 6 janvier 2012 du Chef de l Unité territoriale des Hauts-de-Seine de la Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie en Ile de France- Inspection des Installations Classées, proposant d imposer à la société TOTAL RAFFINAGE MARKETING, par arrêté complémentaire, le suivi semestriel de plusieurs paramètres dans la nappe d eau souterraine, une Interprétation de l Etat des Milieux (IEM) à l extérieur de la zone de traitement, ainsi qu une Analyse des Risques Résiduel (ARR) à l issue des travaux de remise en état, Vu la lettre en date du 10 janvier 2012, notifiée le 13 janvier 2012, informant la société TOTAL RAFFINAGE MARKETING des propositions formulées par Monsieur le Chef de l Unité territoriale des Hauts-de-Seine de la Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie en Ile de France-Inspection des Installations Classées et de la faculté qui lui est Adresse postale : , avenue Joliot Curie Nanterre Cedex Serveur vocal interactif : / Télécopie : / Courriel : Adresse Internet :

2 réservée d être entendue par le Conseil Départemental de l Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques, Vu l avis du Conseil Départemental de l Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques, en date du 17 janvier 2012, Vu la lettre en date du 1 er février 2012, communiquant à la société intéressée les conclusions du Conseil Départemental de l Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques, et rappelant à la dite société, le délai de 15 jours à compter de la réception de la lettre précitée, pour formuler, le cas échéant, des observations par écrit sur ce projet, Vu l absence d observation formulée par l exploitant, Considérant que des Installations Classées pour la Protection de l Environnement sous les anciennes rubriques 153bis/B déclaration (activité de combustion) et 261/A déclaration (installation de mélange, traitement ou emploi de liquides inflammables) ont été exploitées dans une usine de lubrifiants au 114, avenue Jules Quentin à Nanterre, Considérant que le dernier exploitant, Fina France, société du Groupe TOTAL FINA ELF ainsi que de la société TOTAL RAFFINAGE DISTRIBUTION, a déposé un dossier de déclaration de cessation définitive d activité le 10 juillet 1995, Considérant que par arrêté préfectoral du 11 juin 2001, complété par les arrêtés du 21 décembre 2004, et 6 février 2009, il a été demandé au dernier exploitant de procéder à une remise en état du site situé au 114, avenue Jules Quentin à Nanterre, Considérant que dans son rapport du 6 janvier 2012 Monsieur le Chef de l Unité territoriale des Hauts-de-Seine de la Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie en Ile de France-Inspection des Installations Classées conclut, comme suite à l analyse des mémoires de fin de travaux de la première et la deuxième phase du chantier de traitement des sols et des rapports des campagnes de suivi du traitement de la nappe d eau souterraine transmis par la société TOTAL RAFFINAGE MARKETING que la surveillance de la nappe souterraine ne concerne que l épaisseur de la phase flottante et ne permet pas de connaître et de suivre la qualité de la nappe en terme de concentration de polluants, Considérant que par ce rapport du 6 janvier 2012 précité, Monsieur le Chef de l Unité territoriale des Hauts-de-Seine de la Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie en Ile de France-Inspection des Installations Classées constate que les analyses transmises mettent en évidence une extension de la phase flottante de la pollution de la nappe souterraine vers l angle de la rue Louis Ecuyer et de l avenue Jules Quentin, Considérant que des habitations se trouvent dans la zone de la rue Louis Ecuyer, et qu il apparaît nécessaire de vérifier la compatibilité entre l usage d habitation et l état du sol et du sous-sol au droit des maisons, Considérant qu il convient de s assurer que l état des sols résultant des travaux de remise en état effectués dans le cadre des arrêtés préfectoraux des 1 er juin 2001, 21 décembre 2004 et 6 février 2009 est compatible avec les usages prévus industriel et de voierie, compatibles avec la présence d une pollution résiduelle du sous-sol et de la nappe phréatique, Sur la proposition de Monsieur le Secrétaire Général de la Préfecture des Hauts-de-Seine, p 2 / 6

3 p 3 / 6 ARRÊTE ARTICLE 1 La société TOTAL RAFFINAGE MARKETING, dont le siège social est situé 24 cours Michelet à PUTEAUX (département des Hauts-de-Seine), représentée par Monique MATHIEU, Responsable du Service Réhabilitation Dépôts Passifs, en charge de la remise en état de l'ancien site FINA LUBRIFIANTS situé au 114 de l'avenue Jules Quentin à Nanterre et des sites mitoyens exploités par la compagnie Commerciale de Manutention Pétrolière de Nanterre, GRT gaz et la société des lubrifiants de Nanterre, est tenue de se conformer aux prescriptions du présent arrêté. ARTICLE 2 La surveillance de la qualité de la nappe superficielle des alluvions, qui est déjà effective au travers de mesures mensuelles de la hauteur de la phase flottante de polluants, est complétée comme suit. La société TOTAL RAFFINAGE MARKETING est tenue de réaliser une surveillance des paramètres suivants : Hydrocarbures totaux, Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), BTEX (Benzène, toluène, éthylbenzène, xylène). Les prélèvements sont effectués sur une dizaine de piézomètres. L'exploitant détermine préalablement, avec l'accord de l'inspection des installations classées, les ouvrages les plus pertinents, parmi le réseau piézométrique déjà en place, de façon à pouvoir surveiller efficacement l'évolution de la qualité des eaux souterraines. Les prélèvements sont réalisés conformément aux normes en vigueur. La mesure de la hauteur d'eau dans les ouvrages doit être effectuée préalablement à toute campagne de prélèvement afin de déterminer le sens d'écoulement des eaux souterraines. Les campagnes de surveillance des eaux souterraines sont effectuées au moins deux fois par an (une en période de basses eaux et une en période de hautes eaux) sur chacun des piézomètres. Les analyses sont effectuées selon les normes en vigueur par un organisme accrédité. Les résultats de la surveillance sont transmis à l inspection des installations classées dans le mois qui suit leur réception sous forme d un rapport comportant une analyse des résultats, une comparaison par rapport aux valeurs antérieures et aux valeurs de référence sur la qualité des eaux souterraines ainsi que des commentaires sur l évolution de la qualité des eaux. Des mesures de gestion devront être proposées en cas de dérive. En fonction des résultats obtenus, la fréquence, la durée et les caractéristiques des prélèvements et analyses pourront être revues à tout moment à la demande de l'inspection des installations classées. L'exploitant réalise un bilan de la surveillance des eaux souterraines tous les quatre ans qui est adressé à Monsieur le Préfet au plus tard dans les six mois suivants son achèvement. Le cas échéant, sur la base de propositions de l'exploitant, au regard des évolutions constatées sur la période quadriennale écoulée, de nouvelles modalités de surveillance pourront être appliquées après accord de l'inspection des installations classées. Par ailleurs, concernant l'ensemble des ouvrages exploités pour la surveillance de la nappe, les piézomètres doivent être nivelés et protégés contre les risques de détérioration. Les ouvrages font l'objet d'un entretien et d'un contrôle régulier. Tout incident pouvant compromettre les intérêts

4 protégés par l'article L de Code de l'environnement sera signalé sans délai à l'inspection des installations classées. En cas de cessation d'utilisation des ouvrages, et afin d'éviter la pollution de la nappe d'eau, toutes les mesures appropriées seront prises pour leur comblement dans les règles de l'art. p 4 / 6 ARTICLE 3 La société TOTAL RAFFINAGE MARKETING est tenue de réaliser dans un délai de 3 mois une démarche d'interprétation de l'état des milieux selon la note d'instruction ministérielle du 8 février Cette démarche consiste à s'assurer que l'état du milieu à l'extérieur de la zone de traitement est compatible avec les usages constatés (logements d'habitations notamment). Elle comprend : Un schéma conceptuel présentant de façon synthétique les voies de transfert de la pollution potentielle à l'extérieur de la zone et les enjeux à protéger, Une campagne de mesures portant sur la qualité des milieux en dehors de la zone de traitement. Elle portera notamment sur la qualité des eaux souterraines, des gaz du sol et de l'air intérieur des habitations et des lieux de travail présents autour de la zone de traitement. Les BTEX, HAP et hydrocarbures seront intégrés aux paramètres retenus pour évaluer l'état des milieux. A défaut, en cas d'impossibilité technique justifiée, une modélisation justifiée de l'état des milieux pourra être réalisée à partir du diagnostic de la zone traitée, Une comparaison des valeurs mesurées ou évaluées de l'état des milieux avec les valeurs de références pour les paramètres considérés (valeurs limites sanitaires, valeurs du milieu naturel...), Un schéma conceptuel mis à jour présentant de façon synthétique les voies de transfert de la pollution rencontrée ou qualifiée à l'extérieur de la zone et les enjeux à protéger, Une interprétation des valeurs mesurées ou évaluées pour lesquelles aucune valeur de référence n'existe, basée sur le schéma conceptuel évoqué précédemment, correspondant à une évaluation quantitative des risques, Un classement des zones en fonction qu'elles nécessitent ou non un traitement ou des mesures de gestion particulières, Une proposition des mesures de gestion nécessaires le cas échéant. ARTICLE 4 A l'issue des travaux de dépollution, la société TOTAL RAFFINAGE MARKETING fournira une analyse des risques résiduels prenant en compte les travaux de décontamination réalisés et les usages au droit de la zone de traitement. Elle sera réalisée conformément à la note ministérielle du 8 février 2007 et ses annexes. Elle doit comporter a minima : Un diagnostic de l'état de la zone traitée et de ses environs après travaux, Un schéma conceptuel présentant de façon synthétique les voies de transfert de la pollution résiduelle et les cibles sur site ainsi qu'à l'extérieur du site, selon les résultats de l'interprétation de l'état des milieux visée à l'article 3 du présent arrêté, Une évaluation quantitative des risques sanitaires démontrant l'acceptabilité des risques en considérant également les cibles situées à l'extérieur de la zone traitée, Une proposition des mesures de gestion complémentaires le cas échéant,

5 Une évaluation des limitations ou interdictions nécessaires concernant l'aménagement ou l'utilisation du sol ou du sous-sol, accompagnées, le cas échéant, de propositions pour mettre en œuvre des servitudes ou des restrictions d'usage. p 5 / 6 ARTICLE 5- DÉLAIS ET VOIES DE RECOURS Le présent arrêté est soumis à un contentieux de pleine juridiction. Recours contentieux : En application de l article L514-6 et R du Code de l Environnement, le demandeur ou l'exploitant a la possibilité dans un délai de deux mois suivant la notification de la présente décision d effectuer un recours devant le Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise 2/4, boulevard de l Hautil BP CERGY-PONTOISE Cedex. Les tiers, personnes physiques ou morales, les communes intéressées ou leurs groupements, ont la possibilité d effectuer un recours contre la présente décision devant le Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise, dans un délai d un an à compter de la publication ou de l affichage de cette décision. Toutefois, si la mise en service de l installation n est pas intervenue six mois après la publication ou l affichage de cette décision, le délai de recours continue à courir jusqu à l expiration d une période de 6 mois après cette mise en service. Les tiers qui n ont acquis ou pris à bail des immeubles ou n ont élevé des constructions dans le voisinage d une installation classée que postérieurement à l affichage ou à la publication de l acte portant autorisation de cette installation ou atténuant les prescriptions primitives ne sont pas recevables à déférer ledit arrêté à la juridiction administrative. Recours non contentieux : Dans le même délai de deux mois, le demandeur a la possibilité d effectuer : - soit un recours gracieux devant l autorité qui a signé la présente décision : Monsieur le Préfet des Hauts-de-Seine 167, avenue Joliot-Curie Nanterre Cedex. - soit un recours hiérarchique auprès de Madame la Ministre de l Energie, de l Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, Grande Arche Tour Pascal A et B La DEFENSE Cedex. Le silence gardé par l administration sur un recours gracieux ou hiérarchique pendant plus de deux mois à compter de la date de réception de ce recours fera naître une décision implicite de rejet qu il sera possible de contester devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise. ARTICLE 6 Une ampliation du présent arrêté sera déposée à la Mairie de Nanterre et pourra y être consultée. Une ampliation du présent arrêté devra être affichée : - à la Mairie de Nanterre, au lieu accoutumé, pendant une durée minimale d'un mois ; - de façon visible et permanente sur les lieux de l installation, par les soins de l exploitant. Un avis sera publié au recueil des actes administratifs de la préfecture des Hauts-de-Seine.

6 ARTICLE 7 Monsieur le Secrétaire Général de la Préfecture des Hauts-de-Seine, Monsieur le Maire de Nanterre, Monsieur le Chef de l Unité territoriale de Hauts-de-Seine de la Direction régionale et interdépartementale de l Environnement et de l Energie en Ile-de-France, Monsieur le Directeur Territorial de la Sécurité de Proximité, sont chargés, chacun en ce qui les concerne, de l exécution du présent arrêté. p 6 / 6 Nanterre, le 5 mars 2012 Le Préfet, Pour le Préfet, et par délégation, Le Secrétaire Général Signé Didier MONTCHAMP

ARRETE D AUTORISATION TEMPORAIRE N

ARRETE D AUTORISATION TEMPORAIRE N DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS Service protection de l'environnement GRENOBLE, LE 15 OCTOBRE 2012 AFFAIRE SUIVIE PAR : A. MICHEL : 04.56.59.49.68 : 04.56.59.49.96 ARRETE D AUTORISATION

Plus en détail

Société TOTAL RAFFINAGE MARKETING à PUTEAUX Création d'une station-service sur le territoire de la commune de MERCEUIL

Société TOTAL RAFFINAGE MARKETING à PUTEAUX Création d'une station-service sur le territoire de la commune de MERCEUIL ARRÊTÉ N 041 du 23 janvier 2014 Installations Classées pour la Protection de l'environnement Société TOTAL RAFFINAGE MARKETING à PUTEAUX Création d'une station-service sur le territoire de la commune de

Plus en détail

PRÉFET DU CHER. La Préfète du cher, Chevalier de la Légion d Honneur, Officier de l Ordre National du Mérite,

PRÉFET DU CHER. La Préfète du cher, Chevalier de la Légion d Honneur, Officier de l Ordre National du Mérite, 1 Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations PRÉFET DU CHER Pôle de la protection des populations Service de la santé et de la protection animales et de l environnement

Plus en détail

PRÉFÈTE DE LA LOIRE. ARRETÉ N 13-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires dans le cadre de la cessation d'activité

PRÉFÈTE DE LA LOIRE. ARRETÉ N 13-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires dans le cadre de la cessation d'activité PRÉFÈTE DE LA LOIRE ARRETÉ N 13-DDPP-15 portant prescriptions complémentaires dans le cadre de la cessation d'activité La préfète de la Loire Chevalier de la Légion d Honneur Officier de l Ordre National

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOIRE. ARRETÉ N 130-DDPP portant modification des conditions d'exploitation. Le préfet de la Loire

PRÉFET DE LA LOIRE. ARRETÉ N 130-DDPP portant modification des conditions d'exploitation. Le préfet de la Loire 1 PRÉFET DE LA LOIRE ARRETÉ N 130-DDPP- 2015 portant modification des conditions d'exploitation Le préfet de la Loire VU l article L.511-1 du Code de l Environnement ; VU l article L.512-17 du Code de

Plus en détail

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL DE MISE EN DEMEURE n

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL DE MISE EN DEMEURE n PREFET DE VAUCLUSE Direction départementale de la protection des populations Service Prévention des Risques et Production Affaire suivie par : Sylvie HACHE Téléphone : 04-88-17-88-86 Télécopie : 04-88-17-88-99

Plus en détail

la réalisation par un organisme agréé F2C selon la norme NF EN 62305-2, version de novembre 2006

la réalisation par un organisme agréé F2C selon la norme NF EN 62305-2, version de novembre 2006 PREFECTURE DES ALPES-MARITIMES Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Provence-Alpes-Côte d'azur Nice, le 29/01/2015 Unité territoriale Alpes-Maritimes Nice Leader Tour

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS AGENCE REGIONALE DE SANTE N Spécial 1er octobre 2013 1 PREFET DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial Agence Régionale de Santé du 1 er octobre 2013

Plus en détail

PREFET DE L'AIN. Arrêté préfectoral fixant des prescriptions complémentaires à l autorisation d exploiter de M. Guy DESTOUR à MONTREAL-LA-CLUSE

PREFET DE L'AIN. Arrêté préfectoral fixant des prescriptions complémentaires à l autorisation d exploiter de M. Guy DESTOUR à MONTREAL-LA-CLUSE Préfecture de l'ain Direction de la réglementation et des libertés publiques Bureau des réglementations Références : ACM PREFET DE L'AIN Arrêté préfectoral fixant des prescriptions complémentaires à l

Plus en détail

ARRÊTÉ N 2015-1-1339 fixant les prix maxima des tarifs des courses de taxi dans le département du Cher pour l'année 2016

ARRÊTÉ N 2015-1-1339 fixant les prix maxima des tarifs des courses de taxi dans le département du Cher pour l'année 2016 PRÉFÈTE DU CHER Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Service Protection et Sécurité du Consommateur ARRÊTÉ N 2015-1-1339 fixant les prix maxima des tarifs

Plus en détail

ARRETE. Le Préfet de Loir-et-Cher Chevalier de l Ordre national du Mérite

ARRETE. Le Préfet de Loir-et-Cher Chevalier de l Ordre national du Mérite PRÉFECTURE d INDRE-ET-LOIRE DIRECTION DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L'AMÉNAGEMENT Bureau de l'aménagement du territoire et des installations classées PREFECTURE DE LOIR-ET-CHER DIRECTION DEPARTEMENTALE

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE ET INTERDEPARTEMENTALE DE L HEBERGEMENT ET DU LOGEMENT N Spécial 16 juillet 2013 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL D ENREGISTREMENT n

ARRETE PREFECTORAL D ENREGISTREMENT n PREFET DE VAUCLUSE Direction départementale de la protection des populations Service Prévention des Risques et Production Affaire suivie par : Sylvie HACHE Téléphone : 04-88-17-88-86 Télécopie : 04-88-17-88-99

Plus en détail

ARRETE COMPLEMENTAIRE N

ARRETE COMPLEMENTAIRE N DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS Service protection de l'environnement GRENOBLE, LE 27 NOVEMBRE 2013 AFFAIRE SUIVIE PAR : Michelle LEDROLE : 04.56.59.49.61 : 04.56.59.49.96 ARRETE

Plus en détail

ARRETÉ N 281-DDPP-15 portant mise en œuvre des garanties financières pour la mise en sécurité des installations. Le préfet de la Loire

ARRETÉ N 281-DDPP-15 portant mise en œuvre des garanties financières pour la mise en sécurité des installations. Le préfet de la Loire PRÉFET DE LA LOIRE ARRETÉ N 281-DDPP-15 portant mise en œuvre des garanties financières pour la mise en sécurité des installations Le préfet de la Loire VU l article L.516-1 du Code de l Environnement,

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE N Spécial 21 juin 2017 1 PREFET DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial DDCS du 21 juin 2017 SOMMAIRE

Plus en détail

RECEPISSE DE DECLARATION Epandage des boues chaulées de la station d épuration du SIVU de BEAUGENCY-TAVERS-VILLORCEAU

RECEPISSE DE DECLARATION Epandage des boues chaulées de la station d épuration du SIVU de BEAUGENCY-TAVERS-VILLORCEAU PRÉFET DU LOIRET PREFET DE LOIR-ET-CHER Direction départementale des territoires du Loiret Direction départementale des territoires de Loir et Cher RECEPISSE DE DECLARATION Epandage des boues chaulées

Plus en détail

PRÉFÈTE DU CHER. La Préfète du Cher, Chevalier de la Légion d Honneur,

PRÉFÈTE DU CHER. La Préfète du Cher, Chevalier de la Légion d Honneur, Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Pôle de la Protection des Populations Service de la Protection de l Environnement Installation classée soumise à autorisation

Plus en détail

PREFET DES COTES- D ARMOR

PREFET DES COTES- D ARMOR PREFET DES COTES- D ARMOR Direction départementale des territoires et de la mer Service eau, environnement, forêts Arrêté portant prescriptions complémentaires à déclaration en application de l'article

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE. ARRÊTÉ portant sanction administrative à l encontre de la SARL INTER TRANSPORTS

PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE. ARRÊTÉ portant sanction administrative à l encontre de la SARL INTER TRANSPORTS DIRECTION RÉGIONALE DE L ENVIRONNEMENT, DE L AMÉNAGEMENT ET DU LOGEMENT PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE ARRÊTÉ portant sanction administrative à l encontre de la SARL INTER TRANSPORTS Le Préfet de la région

Plus en détail

ARRÊTÉ INTERPRÉFECTORAL N APPROUVANT LE PLAN RÉVISÉ D EXPOSITION AU BRUIT DE L HÉLIPORT DE PARIS - ISSY-LES-MOULINEAUX ----

ARRÊTÉ INTERPRÉFECTORAL N APPROUVANT LE PLAN RÉVISÉ D EXPOSITION AU BRUIT DE L HÉLIPORT DE PARIS - ISSY-LES-MOULINEAUX ---- PRÉFECTURE DE PARIS PRÉFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE ARRÊTÉ INTERPRÉFECTORAL N 2007-108-1 APPROUVANT LE PLAN RÉVISÉ D EXPOSITION AU BRUIT DE L HÉLIPORT DE PARIS - ISSY-LES-MOULINEAUX ---- Le préfet de la

Plus en détail

15- LES RISQUES QUI INTERFERENT SUR L URBANISATION

15- LES RISQUES QUI INTERFERENT SUR L URBANISATION 15- LES RISQUES QUI INTERFERENT SUR L URBANISATION Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU Décembre 2015 219 L étude «risquologie» réalisée par Environnement, Aménagement, Carrières et Matériaux

Plus en détail

DOSSIER D INSTITUTION DE SERVITUDE D UTILITE PUBLIQUE

DOSSIER D INSTITUTION DE SERVITUDE D UTILITE PUBLIQUE DOSSIER D INSTITUTION DE SERVITUDE D UTILITE PUBLIQUE Contexte : La société ARKEMA FRANCE, société anonyme, dont le siège est à Colombes (Hauts de Seine), 420 rue d Estienne d Orves, identifiée sous le

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION CENTRE ET DU LOIRET

PREFECTURE DE LA REGION CENTRE ET DU LOIRET PREFECTURE DE LA REGION CENTRE ET DU LOIRET CABINET SIRACED-PC ARRETE PREFECTORAL N 09-48 RELATIF A L INFORMATION DES ACQUEREURS ET DES LOCATAIRES DE BIENS IMMOBILIERS SUR LES RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

PRÉFET DE LA CREUSE. Le Préfet de la Creuse

PRÉFET DE LA CREUSE. Le Préfet de la Creuse PRÉFET DE LA CREUSE Préfecture Secrétariat Général aux Affaires Départementales Pôle des Procédures d Intérêt Public Arrêté n 2012006-04 rejetant la demande d autorisation présentée par la SARL Affinerie

Plus en détail

Arrêté Préfectoral du 4 Juillet 1977

Arrêté Préfectoral du 4 Juillet 1977 Arrêté Préfectoral du 4 Juillet 1977 LE PREFET DES HAUTS DE SEINE - Chevalier de la Légion d Honneur Vu les articles L 183-1, L 183-2 et L 181-13 du Code des Communes, Vu l ordonnance n 69.15090 du 17

Plus en détail

2.1. Constats de l inspection des installations classées

2.1. Constats de l inspection des installations classées PREFET DES ALPES MARITIMES Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Provence-Alpes-Côte d'azur Nice, le 19 février 2016 Unité territoriale des Alpes-Maritimes Nice Leader

Plus en détail

Décret n relatif à l application de l article L du code de l environnement

Décret n relatif à l application de l article L du code de l environnement RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Décret n du relatif à l application de l article L.512-21 du code de l environnement NOR : [ ] Public : exploitants

Plus en détail

VU le dossier de demande de déclaration d utilité publique déposé le 24 juillet 2013 ;

VU le dossier de demande de déclaration d utilité publique déposé le 24 juillet 2013 ; PRÉFET DE LA CREUSE AGENCE REGIONALE DE SANTE DU LIMOUSIN Direction de la Santé Publique Arrêté n 2015035-0008 ARRETE DECLARANT D UTILITE PUBLIQUE, AU BENEFICE DE LA COMMUNE DE JANAILLAT, L ETABLISSEMENT

Plus en détail

11. OUTILS TECHNIQUES : IDENTIFICATION ET TRAITEMENT DES

11. OUTILS TECHNIQUES : IDENTIFICATION ET TRAITEMENT DES 11. OUTILS TECHNIQUES : IDENTIFICATION ET TRAITEMENT DES SOLS POLLUÉS Cette fiche documentée présente les procédures techniques mises en place pour identifier et caractériser les sols pollués ainsi que

Plus en détail

Paris, le 8 février 2007. La Ministre à Mmes et MM les Préfets de départements

Paris, le 8 février 2007. La Ministre à Mmes et MM les Préfets de départements Service de l Environnement Industriel Bureau de la pollution des sols et des pollutions radioactives Affaire suivie par : Laurent OLIVÉ Tél : 01 42 19 14 60 - Fax : 01 42 19 14 67 laurent.olive@ecologie.gouv.fr

Plus en détail

PREFET DES COTES-D ARMOR

PREFET DES COTES-D ARMOR PREFET DES COTES-D ARMOR direction départementale des territoires et de la mer service environnement Arrêté portant prescriptions spécifiques à déclaration en application de l'article L. 214-3 du code

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 02/03/2016 Conseil d État N 387507 ECLI:FR:CESSR:2016:387507.20160210 Mentionné dans les tables du recueil Lebon 10ème / 9ème SSR Mme Isabelle Lemesle, rapporteur Mme Aurélie Bretonneau, rapporteur

Plus en détail

Gestion et exploitation d un Bar-restaurant-commerce multiservices à LURS

Gestion et exploitation d un Bar-restaurant-commerce multiservices à LURS M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Gestion et exploitation d un Bar-restaurant-commerce multiservices à LURS R È G L E M E N T D E L A C O N S U L T A T I O N M A R C H E P U B L I C E

Plus en détail

- - PREAMBULE DISPOSITION. Sont susceptibles d'être concernés, les immeubles sis dans les secteurs suivants :

- - PREAMBULE DISPOSITION. Sont susceptibles d'être concernés, les immeubles sis dans les secteurs suivants : Règlement d'attribution de l'aide municipale à la réfection des couvertures et façades d'immeubles annexé à la délibération du conseil municipal n 51 du 11 avril 1997 - - PREAMBULE Par délibération en

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE L ENVIRONNEMENT BELP INSTITUTION DES BUREAUX DE VOTE DANS LES HAUTS-DE-SEINE A COMPTER DU 1 ER DECEMBRE 2015 Commune de MARNES-LA-COQUETTE

Plus en détail

«OGM: utilisation confinée à des fins de recherche, de développement ou d'enseignement»

«OGM: utilisation confinée à des fins de recherche, de développement ou d'enseignement» «OGM: utilisation confinée à des fins de recherche, de développement ou d'enseignement» Les articles L532-1 et suivants du code de l environnement. posent un principe : toute utilisation d organismes génétiquement

Plus en détail

PREFET DE L'AIN. Le préfet de l'ain,

PREFET DE L'AIN. Le préfet de l'ain, PREFET DE L'AIN Préfecture de l'ain Direction de la réglementation et des libertés publiques Bureau des réglementations et des élections Références : ACM préfectoral fixant des complémentaires à l autorisation

Plus en détail

Les Installations Classées pour la Protection de l'environnement (ICPE), comment ça marche?

Les Installations Classées pour la Protection de l'environnement (ICPE), comment ça marche? Les Installations Classées pour la Protection de l'environnement (ICPE), comment ça marche? La législation ICPE réglemente les installations dont les activités, à vocation industrielle ou agricole, sont

Plus en détail

PREFET DE L'AIN. Le préfet de l'ain,

PREFET DE L'AIN. Le préfet de l'ain, Préfecture de l'ain Direction de la réglementation et des libertés publiques Bureau des réglementations Références : ACM PREFET DE L'AIN Arrêté préfectoral fixant des prescriptions complémentaires à l

Plus en détail

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement)

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) 1 L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) L agrément d association de protection de l environnement permet d être appelé

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS ISSN 0984-2543 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 2010/11 Document affiché en préfecture le 12/02/2010 1 SOMMAIRE DU RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 2010/11 Document affiché en préfecture le 12/02/2010

Plus en détail

PREFECTURE DES ALPES MARITIMES

PREFECTURE DES ALPES MARITIMES PREFECTURE DES ALPES MARITIMES Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Provence Alpes Côte d'azur Unité territoriale Alpes Maritimes Nice Leader Tour Hermès 64/66 route

Plus en détail

Chapitre premier : Des dispositions générales

Chapitre premier : Des dispositions générales REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès ORDONNANCE N 2011-22 du 23 février 2011 Portant Charte d accès à l information publique et aux documents administratifs LE PRESIDENT DU CONSEIL SUPREME POUR

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL SPECIAL DU 7 AOUT 2014

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL SPECIAL DU 7 AOUT 2014 PREFET DU VAL DE MARNE ISSN 0980-7683 RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL SPECIAL DU 7 AOUT 2014 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE - 94038 CRETEIL CEDEX - 01 49 56 60 00 PREFET DU VAL-DE-MARNE RECUEIL

Plus en détail

POLICE DES EAUX ET DES MILIEUX AQUATIQUES RÉCÉPISSÉ DE DÉCLARATION N

POLICE DES EAUX ET DES MILIEUX AQUATIQUES RÉCÉPISSÉ DE DÉCLARATION N PRÉFET DE L'ESSONNE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Environnement Bureau de l'eau POLICE DES EAUX ET DES MILIEUX AQUATIQUES RÉCÉPISSÉ DE DÉCLARATION N 91-2016-00012 au titre de la loi

Plus en détail

Le Préfet du Loiret Officier de la Légion d'honneur Commandeur de l'ordre National du Mérite

Le Préfet du Loiret Officier de la Légion d'honneur Commandeur de l'ordre National du Mérite Direction départementale de la protection des populations Service de la sécurité de l environnement industriel Affaire suivie par Nadège ROLAIN Téléphone : 02.38.42.42.77 Courriel : nadege.rolain@loiret.gouv.fr

Plus en détail

RALLYE DE FRANCE - ALSACE 2013 CONVENTION DE FINANCEMENT

RALLYE DE FRANCE - ALSACE 2013 CONVENTION DE FINANCEMENT RALLYE DE FRANCE - ALSACE 2013 CONVENTION DE FINANCEMENT Entre les soussignés Le Département des Vosges sis 8 rue de la Préfecture 88088 EPINAL Cedex 9, représenté par M. Christian PONCELET, Président

Plus en détail

PRÉFET DE LA DRÔME. Arrêté Préfectoral n portant agrément de la société ACVV

PRÉFET DE LA DRÔME. Arrêté Préfectoral n portant agrément de la société ACVV PRÉFET DE LA DRÔME Direction départementale des territoires Service eau, forêt et espaces naturels Affaire suivie par : Céline Béziat Tél. : 04 81 66 81 93 Fax : 04 81 66 80 80 courriel : celine.beziat@drome.gouv.fr

Plus en détail

Vous souhaitez devenir conducteur de taxi dans le département de l'essonne

Vous souhaitez devenir conducteur de taxi dans le département de l'essonne TAXIS TAXIS Vous souhaitez devenir conducteur de taxi dans le département de l'essonne Les dates de la partie locale de l'examen relatif au certificat de capacité professionnelle permettant l'accès à l'activité

Plus en détail

PRÉFET D EURE-ET-LOIR

PRÉFET D EURE-ET-LOIR PRÉFET D EURE-ET-LOIR Préfecture d Eure-et-Loir Direction de la réglementation et des libertés publiques Bureau des procéres environnementales IC16423-v2 EXTRAIT DE L ARRÊTÉ PRÉFECTORAL COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

LA CREATION D UNE INSTALLATION CLASSEE SOUMISE A AUTORISATION

LA CREATION D UNE INSTALLATION CLASSEE SOUMISE A AUTORISATION LA CREATION D UNE INSTLATION CLASSEE SOUMISE A AUTORISATION Sont soumises à autorisation les installations présentant : un impact notable des risques importants. L autorisation ne peut être accordée que

Plus en détail

PERMIS TACITES : LÉGISLATION ET CONTENTIEUX

PERMIS TACITES : LÉGISLATION ET CONTENTIEUX PERMIS TACITES : LÉGISLATION ET CONTENTIEUX PLAN Dispositif légal du permis tacite Principe : acquisition d une décision implicite au terme des délais d instruction Principe : naissance d une décision

Plus en détail

DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES

DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE ET PARCELLAIRE CONJOINTE RELATIVE AU PROJET DE CREATION D UN EQUIPEMENT POUR LA PETITE ENFANCE, sis 1 avenue

Plus en détail

Objet : Congés de longue maladie et de longue durée Temps partiel thérapeutique I LES CONGES DE LONGUE MALADIE ET DE LONGUE DUREE

Objet : Congés de longue maladie et de longue durée Temps partiel thérapeutique I LES CONGES DE LONGUE MALADIE ET DE LONGUE DUREE Guyancourt, le 12 juin 2014 Le Directeur académique des services de l éducation nationale, directeur des services départementaux de l éducation nationale des Yvelines A Monsieur le Recteur d Académie,

Plus en détail

Imprimerie Officielle de la République Tunisienne

Imprimerie Officielle de la République Tunisienne REPUBLIQUE TUNISIENNE Code de la Nationalité Tunisienne 2016 Publications de l Edition revue et corrigée le 16 juin 2015 Adresse: avenue Farhat Hached 2098, Radès ville - Tunisie Tél.: 216 71 43 42 11

Plus en détail

FICHE N 5. Charte départementale d urbanisme en Aveyron

FICHE N 5. Charte départementale d urbanisme en Aveyron Charte départementale d urbanisme en Aveyron FICHE N 5 Le principe de réciprocité en matière de distances d'éloignement à l'égard de bâtiments agricoles Pour limiter les atteintes à l'environnement et

Plus en détail

PROTOCOLE TRANSACTIONNEL

PROTOCOLE TRANSACTIONNEL PROTOCOLE TRANSACTIONNEL ENTRE L Agence des Espaces Verts de la Région Ile de France, établissement public administratif, représentée par son Président en exercice, domicilié en cette qualité au siège

Plus en détail

Arrêté du [ ] relatif à la constitution de garanties financières [titre]

Arrêté du [ ] relatif à la constitution de garanties financières [titre] RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du [ ] relatif à la constitution de garanties financières [titre] NOR : [ ] La ministre de l

Plus en détail

ARRETE Inter-départemental N 2012

ARRETE Inter-départemental N 2012 PREFET du GARD PREFET de l'herault Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Eaux et Milieux Aquatiques Direction des relations avec les collectivités territoriales Affaire suivie par

Plus en détail

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis,

Vu le règlement n 360/2012 de la Commission européenne du 25 avril 2012 relatif aux aides dites de minimis, Convention relative au versement d une Subvention d Investissement en faveur du Groupe Hospitalier du Centre Alsace à COLMAR pour l installation de 18 nouvelles places d EHPAD transférées du Centre Départemental

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS MISSION DE COORDINATION INTERMINISTERIELLE DTPJJ Service territorial éducatif de milieu ouvert N Spécial 7 juin 2016 1 PREFET DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

PREFET DE LA MEUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ARRÊTÉ PRÉFECTORAL

PREFET DE LA MEUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ARRÊTÉ PRÉFECTORAL Arrêté n 2011-0133 Agrément n ANC-55-2011-001 PREFET DE LA MEUSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ARRÊTÉ PRÉFECTORAL PORTANT AGREMENT AU BENEFICE DE MONSIEUR JEAN-MICHEL HENRY DOMICILIE A DOULCON,

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.2

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.2 Le présent document a été rédigé dans un but informatif par le CNIPT. Toutes les positions, informations et données présentées sont censées être exactes et précises, mais ne comportent ni garantie ni responsabilité,

Plus en détail

Lettre de Consultation

Lettre de Consultation Diagnostic amiante et état parasitaire avant démolition du Village Médiéval de La HUME Lettre de Consultation Date et heure limites de réception des offres : 22 février 2010 à 12h00. N de marché 1. Organisme

Plus en détail

Circulaire électorale n 9 Le CHSCT

Circulaire électorale n 9 Le CHSCT UNSA-territoriaux 21, rue Jules Ferry 93 177 Bagnolet Cedex elections@unsa-territoriaux.org 06 17 43 57 96 Circulaire électorale n 9 Le CHSCT Nous avons moins de trois semaines pour faire en sorte que

Plus en détail

ARRETE n LE PREFET DE VAUCLUSE CHEVALIER DE L'ORDRE NATIONAL DU MERITE

ARRETE n LE PREFET DE VAUCLUSE CHEVALIER DE L'ORDRE NATIONAL DU MERITE PREFET DE VAUCLUSE Direction départementale de la protection des populations Service de prévention des risques et production Affaire suivie par : Alain PIEYRE Téléphone : 04 88 17 88 87 Télécopie : 04

Plus en détail

A R R Ê T É P R É F E C T O R A L

A R R Ê T É P R É F E C T O R A L Direction Régionale de l'environnement de l'aménagement et du Logement Bourgogne-Franche-Comté Unité Départementale de Côte d'or PRÉFET DE LA CÔTE D OR A R R Ê T É P R É F E C T O R A L PORTANT ENREGISTREMENT

Plus en détail

APPEL À PROJET. 38 Rue du Moulin à Tan CAHIER DES CHARGES DE CESSION D UN TERRAIN

APPEL À PROJET. 38 Rue du Moulin à Tan CAHIER DES CHARGES DE CESSION D UN TERRAIN APPEL À PROJET CESSION D UN IMMEUBLE PROPRIETE DE LA COMMUNE D ETAMPES 38 Rue du Moulin à Tan CAHIER DES CHARGES DE CESSION D UN TERRAIN Commune d Etampes - cession d un terrain à bâtir 38 rue du Moulin

Plus en détail

Le Préfet du Loiret, Officier de la Légion d Honneur, Commandeur de l'ordre National du Mérite

Le Préfet du Loiret, Officier de la Légion d Honneur, Commandeur de l'ordre National du Mérite Direction départementale de la protection des populations Service sécurité de l environnement industriel AFFAIRE SUIVIE PAR : TELEPHONE : BOITE FONCTIONNELLE : REFERENCE : Sophie Gaillard 02.38.42.42.78

Plus en détail

PRÉFÈTE DU CHER ARRETE N 2014-DDCSPP-061

PRÉFÈTE DU CHER ARRETE N 2014-DDCSPP-061 PRÉFÈTE DU CHER DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE ET DE LA PROTECTION DES POPULATIONS PÔLE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS Service de la Protection de l Environnement Installation classée

Plus en détail

Pas d assignation sans médiation préalable?

Pas d assignation sans médiation préalable? 1 Pas d assignation sans médiation préalable? A la suite du DÉCRET n 2015-282 du 11 mars 2015, toute assignation devra désormais être précédée de tentatives de règlement amiables des différends. Si la

Plus en détail

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE. ARRÊTÉ n 2009/1207 du 6 avril 2009

PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE. ARRÊTÉ n 2009/1207 du 6 avril 2009 PRÉFECTURE DU VAL DE MARNE DIRECTION DE LA RÉGLEMENTATION ET DE L ENVIRONNEMENT BUREAU DE L ENVIRONNEMENT ET DE LA PRÉVENTION DES RISQUES ARRÊTÉ n 2009/1207 du 6 avril 2009 portant prescription d un plan

Plus en détail

PREFET DE LA CORSE-DU-SUD

PREFET DE LA CORSE-DU-SUD Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement PREFET DE LA CORSE-DU-SUD Extrait de l arrêté préfectoral complémentaire n 2013224-0004 du 12 août 2013 Portant sur les modalités

Plus en détail

REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE-ATLANTIQUE REGLEMENT GENERAL

REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE-ATLANTIQUE REGLEMENT GENERAL REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE-ATLANTIQUE REGLEMENT GENERAL Préambule La réutilisation des informations publiques La réutilisation des informations

Plus en détail

PREFET DE L'AIN. Arrêté préfectoral fixant des prescriptions spéciales à la SAS ELECTRICFIL AUTOMOTIVE pour son établissement de BEYNOST

PREFET DE L'AIN. Arrêté préfectoral fixant des prescriptions spéciales à la SAS ELECTRICFIL AUTOMOTIVE pour son établissement de BEYNOST PREFET DE L'AIN Préfecture de l'ain Direction de la réglementation et des libertés publiques Bureau des réglementations et des élections Références : VM Arrêté préfectoral fixant des prescriptions spéciales

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Décret n o 2015-1614 du 9 décembre 2015 modifiant et simplifiant le régime des installations

Plus en détail

S O M M A I R E DELEGATION DE SIGNATURE

S O M M A I R E DELEGATION DE SIGNATURE S O M M A I R E DELEGATION DE SIGNATURE Arrêté préfectoral n 2003.2060 du 25 septembre 2003 de délégation de signature à M. l animateur de la mission modernisation et mutualisation des moyens...p. 6 AGENCE

Plus en détail

AIDE A L AMELIORATION DE L HABITAT POUR DES PERSONNES AGEES OU HANDICAPEES REGLEMENT D OCTROI D UNE AIDE FINANCIERE

AIDE A L AMELIORATION DE L HABITAT POUR DES PERSONNES AGEES OU HANDICAPEES REGLEMENT D OCTROI D UNE AIDE FINANCIERE AIDE A L AMELIORATION DE L HABITAT POUR DES PERSONNES AGEES OU HANDICAPEES REGLEMENT D OCTROI D UNE AIDE FINANCIERE Préambule : La Communauté de Communes du Chardon Lorrain a inscrit dans son projet de

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS MISSION DE COORDINATION INTERMINISTERIELLE N Spécial 9 décembre 2016 1 PREFET DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial MCI du 9 décembre 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS MISSION DE COORDINATION INTERMINISTERIELLE délégation de signature N Spécial 18 décembre 2014 1 PREFET DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial MCI

Plus en détail

DEPARTEMENT DU CHER. COMMUNE de VIERZON ENQUETE PUBLIQUE PARCELLAIRE

DEPARTEMENT DU CHER. COMMUNE de VIERZON ENQUETE PUBLIQUE PARCELLAIRE DEPARTEMENT DU CHER COMMUNE de VIERZON ENQUETE PUBLIQUE PARCELLAIRE concernant 2 immeubles du centre ville de VIERZON pour l Opération de Restauration Immobilière (O.R.I.) 13 FEVRIER 2014 au 28 FEVRIER

Plus en détail

RÉGLEMENT DE CONSULTATION. N 2016/00001 du 10 Juin 2016

RÉGLEMENT DE CONSULTATION. N 2016/00001 du 10 Juin 2016 PRÉFÈTE DE L'ESSONNE RÉGLEMENT DE CONSULTATION N 2016/00001 du 10 Juin 2016 Relatif au remplacement et à l extension du système de contrôle des accès de la préfecture de l Essonne et de la Cité Administrative

Plus en détail

Règlement d attribution

Règlement d attribution RENOUVELLEMENTURBAINDES CENTRES ANCIENS AIDE COMMUNALE AU RAVALEMENT DE FACADE Règlement d attribution Approuvé par délibération n 14 du conseil municipal du 21 mars 2013 Prise d'effet au 1er avril 2013

Plus en détail

Sommaire STANDARD INTERNE

Sommaire STANDARD INTERNE à toutes les entreprises Page : 1/7 Sommaire 1. Objectif et Champ d application du présent document... 2 2. Responsabilités... 2 3. Contraintes générales... 2 3.1. Contexte général... 2 3.2. Discipline

Plus en détail

LES GARANTIES FINANCIERES

LES GARANTIES FINANCIERES LES GARANTIES FINANCIERES Sommaire CHAPITRE 1 : L ORIGINE DES GARANTIES FINANCIERES... 2 CHAPITRE 2 : PRESENTATION DU MECANISME DES GARANTIES FINANCIERES... 3 CHAPITRE 3 LA REFORME DU MECANISME DES GARANTIES

Plus en détail

RECUEIL DES. ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DE L ADMINISTRATION LOCALE Bureau des finances locales

RECUEIL DES. ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DE L ADMINISTRATION LOCALE Bureau des finances locales PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DE L ADMINISTRATION LOCALE Bureau des finances locales N SPECIAL 24 octobre 2012 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE

Plus en détail

C est dans ce contexte que la société ISNARD a effectué sa demande de bénéfice des droits acquis par courrier du 30/11/2015.

C est dans ce contexte que la société ISNARD a effectué sa demande de bénéfice des droits acquis par courrier du 30/11/2015. PREFET DES ALPES MARITIMES Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Provence-Alpes-Côte d'azur Nice, le 17 mars 2016 Unité territoriale Alpes-Maritimes Nice Leader Tour

Plus en détail

Exercice : 2010 REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. La chambre régionale des comptes de Champagne-Ardenne, Lorraine,

Exercice : 2010 REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. La chambre régionale des comptes de Champagne-Ardenne, Lorraine, Audience publique du 18 novembre 2014 Jugement n 2014-030 Lecture publique du 9 décembre 2014 EPLEFPA «Philippe de Vilmorin» de Bar-le-Duc N du compte : 055134990 Poste comptable : Agence comptable de

Plus en détail

Sommaire. ENM - Cahier Clauses Particulières 15ENM08 - Formation «La conduite du changement» FC Page 2 sur 8

Sommaire. ENM - Cahier Clauses Particulières 15ENM08 - Formation «La conduite du changement» FC Page 2 sur 8 Sommaire GENERALITES ET CONTEXTE DES FORMATIONS... 3 I. NATURE DES PRESTATIONS... 4 II. CONDITIONS D EXECUTION... 4 a) Durée du marché et notification du marché au titulaire... 4 b) Formation «la conduite

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION POUVOIR ADJUDICATEUR COMMUNE DE ROUSSILLON MARCHE PUBLIC PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE Articles 26 et 28 du Code des Marchés Publics REGLEMENT DE LA CONSULTATION OBJET DU MARCHE FOURNITURE DE GAZ ET

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C)

REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C) Copropriété AGRIVERT Cité de l'agriculture 43 Avenue Albert Raimond BP 51 42275 SAINT PRIEST EN JAREZ REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C) Objet du marché Travaux de sécurisation de la copropriété AGRIVERT

Plus en détail

Groupe scolaire Jules Ferry. Fourniture et installation d un bâtiment type construction modulaire

Groupe scolaire Jules Ferry. Fourniture et installation d un bâtiment type construction modulaire Groupe scolaire Jules Ferry Fourniture et installation d un bâtiment type construction modulaire REGLEMENT DE CONSULTATION Date limite de remise des offres : Jeudi 16 avril 2015, avant 16H00 Règlement

Plus en détail

PREFET DE VAUCLUSE LE PRÉFET DE VAUCLUSE CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR

PREFET DE VAUCLUSE LE PRÉFET DE VAUCLUSE CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Eau et Milieux Naturels Affaire suivie par : Fabienne CANAUD Françoise BEAUMONT Tél : 04 90 16 21 36/04 90 16 21 25 Télécopie : 04 90 16 21 88 Courriel

Plus en détail

Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON

Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON RÉPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DU TRANSPORT ET DES SOURCES Montrouge, le 29 Décembre 2015 Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON Objet : Suite d une inspection

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 DECEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/05.389 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Stratégie d'accompagnement des entreprises en croissance : Programme de développement des investissements internationaux

Plus en détail

Association Clichoise d Aide aux Handicapés et aux Familles (ACAHF) Le Tribunal Interrégional de la Tarification Sanitaire et Sociale de Paris,

Association Clichoise d Aide aux Handicapés et aux Familles (ACAHF) Le Tribunal Interrégional de la Tarification Sanitaire et Sociale de Paris, TRIBUNAL INTERREGIONAL DE LA TARIFICATION SANITAIRE ET SOCIALE DE PARIS REPUBLIQUE FRANÇAISE CONTENTIEUX N 08.005 PRESIDENT/RAPPORTEUR : Monsieur LEVY COMMISSAIRE DU GOUVERNEMENT : Monsieur GUILLOU SEANCE

Plus en détail

L entretien des lignes téléphoniques aériennes Un enjeu pour assurer la continuité du service universel de téléphonie

L entretien des lignes téléphoniques aériennes Un enjeu pour assurer la continuité du service universel de téléphonie L entretien des lignes téléphoniques aériennes Un enjeu pour assurer la continuité du service universel de téléphonie L objectif de ce document est de partager les références légales et des éléments de

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE POLICE PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE DE PARIS N Spécial 17 mars 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N

Plus en détail

Décision de la Mission régionale d autorité environnementale après examen au cas par cas sur l élaboration du PLU de La Chevillotte (Doubs)

Décision de la Mission régionale d autorité environnementale après examen au cas par cas sur l élaboration du PLU de La Chevillotte (Doubs) Bourgogne-Franche-Comté Décision de la Mission régionale d autorité environnementale après examen au cas par cas sur l élaboration du PLU de La Chevillotte (Doubs) N FC-2016-571 Décision après examen au

Plus en détail