RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ"

Transcription

1 Mardi technique De L Arc RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ Enjeux, perspectives et retours d'expérience 1

2 Copropriété Paris XII Place d'aligre 107 logements 800 K de travaux dont 500 K de menuiseries Baisse de la consommation énergétique de 236 à 127 kwh / m² / an SOIT 64% D'ÉNERGIE ÉCONOMISÉE 2

3 Notre cœur de métier L'étude, la fabrication et la mise en œuvre des menuiseries. Notre savoir-faire Depuis plus de 75 ans, le Groupe LORILLARD est reconnu pour son expertise dans la rénovation, la réhabilitation en milieu occupé sur le territoire national, pour le secteur public, le secteur privé et les ouvrages d'art. 3

4 Nos cœurs de métier L industrie de la transformation des polymères et l étude, la fabrication et la mise en œuvre des menuiseries. Notre domaine phare Depuis 60 ans, REHAU développe pour le Bâtiment des systèmes et solutions en polymères, destinés à la construction neuve et la rénovation, la maison individuelle et le tertiaire, les commerces et les industries. Depuis plus de 75 ans, le groupe LORILLARD est reconnu pour son expertise dans la rénovation, la réhabilitation en milieu occupé sur le territoire national pour le secteur public, le secteur privé et les ouvrages d art. 4

5 Nos activités Activité chantiers Vente aux particuliers Négoce vente sans pose Activité en copropriété 5

6 LORENOVE GRANDS COMPTES Un service dédié à la copropriété, qui s'adresse : à la copropriété dans le cadre d'un projet global aux regroupements de copropriétaires 6

7 RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ LORILLARD INDUSTRIE Chiffres clés Consommations annuelles de matières premières : PVC Bois Aluminium Vitrage tonnes 1700 m3 350 tonnes m²

8 LORILLARD INDUSTRIE Chiffres clés Production annuelle : fenêtres en PVC fenêtres en bois fenêtres en aluminium et mixte BOIS (22%) ALUMINIUM (13%) PVC (65%) 8

9 LORILLARD INDUSTRIE Chiffres clés Chiffre d'affaires : 120 M dont 25 M dans le secteur de la copropriété (soit plus de 20% de l'activité) 9

10 RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ UNE PRODUCTION FRANCAISE UN SAVOIR-FAIRE HISTORIQUE CHARTRAIN Un site de 23 hectares dédié à la menuiserie 10

11 RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ UN ENJEU NATIONAL 11

12 UNE DÉMARCHE ÉCO-RESPONSABLE Un approvisionnement responsable 12

13 UNE DÉMARCHE ÉCO-RESPONSABLE Un approvisionnement responsable Des décisions visant à réduire l'impact sur l'environnement 13

14 UNE DÉMARCHE ÉCO-RESPONSABLE Un approvisionnement responsable Des décisions visant à réduire l'impact sur l'environnement Un engagement de chacun 14

15 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie La menuiserie qui ferme la baie est la paroi sensible entre l'intérieur et l'extérieur. 15

16 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie La menuiserie qui ferme la baie est la paroi sensible entre l'intérieur et l'extérieur. Partie intégrante de la façade, elle obéit à la fois aux fonctions : de luminosité d'aération de protection 16

17 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie La menuiserie qui ferme la baie est la paroi sensible entre l'intérieur et l'extérieur. Partie intégrante de la façade, elle obéit à la fois aux fonctions : de luminosité d'aération de protection C'est un élément important de l'expression architecturale, elle appartient à l'histoire du bâtiment. Aujourd'hui, avec l'évolution des techniques et l'apparition des matériaux modernes, le remplacement systématique des fenêtres anciennes se généralise, dans un souci de lutte contre les déperditions d'énergie. 17

18 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie L'enjeu est d'adapter les envies esthétiques, et les contraintes techniques, thermiques et acoustiques en effectuant les bons choix. Il est donc impératif de tenir compte : 18

19 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie L'enjeu est d'adapter les envies esthétiques, et les contraintes techniques, thermiques et acoustiques en effectuant les bons choix. Il est donc impératif de tenir compte : du choix architectural du bâti 19

20 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie L'enjeu est d'adapter les envies esthétiques, et les contraintes techniques, thermiques et acoustiques en effectuant les bons choix. Il est donc impératif de tenir compte : du choix architectural du bâti de la luminosité naturelle 20

21 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie L'enjeu est d'adapter les envies esthétiques, et les contraintes techniques, thermiques et acoustiques en effectuant les bons choix. Il est donc impératif de tenir compte : du choix architectural du bâti de la luminosité naturelle de la ventilation 21

22 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie L'enjeu est d'adapter les envies esthétiques, et les contraintes techniques, thermiques et acoustiques en effectuant les bons choix. Il est donc impératif de tenir compte : du choix architectural du bâti de la luminosité naturelle de la ventilation du besoin de confort et d'aisance de manipulation 22

23 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie L'enjeu est d'adapter les envies esthétiques, et les contraintes techniques, thermiques et acoustiques en effectuant les bons choix. Il est donc impératif de tenir compte : du choix architectural du bâti de la luminosité naturelle de la ventilation du besoin de confort et d'aisance de manipulation des couleurs et des teintes 23

24 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie L'enjeu est d'adapter les envies esthétiques, et les contraintes techniques, thermiques et acoustiques en effectuant les bons choix. Il est donc impératif de tenir compte : du choix architectural du bâti de la luminosité naturelle de la ventilation du besoin de confort et d'aisance de manipulation des couleurs et des teintes des contraintes liées au feu 24

25 LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS Le rôle de la menuiserie L'enjeu est d'adapter les envies esthétiques, et les contraintes techniques, thermiques et acoustiques en effectuant les bons choix. Il est donc impératif de tenir compte : du choix architectural du bâti de la luminosité naturelle de la ventilation du besoin de confort et d'aisance de manipulation des couleurs et des teintes des contraintes liées au feu des budgets concernés 25

26 PERFORMANCES THERMIQUES Mur non isolé Mur isolé (1) : ITI ou ITE Source : Pouget consultant Initial (DV ancien) Remplac ement des baies ITI + Baies ITE + baies Sans retour tab. ITE + baies avec retour tab. ITE + baies nu extérieur (2) retour tab. retour tab. extérieur Plus l'indice est faible, plus la menuiserie est performante

27 CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES MENUISERIES Les fenêtres participent à l'efficacité énergétique des bâtiments par 3 effets : Les déperditions thermiques Caractérisées par le coefficient de transmission thermique Uw (W/m².K), elles correspondent à la capacité d'une fenêtre à conserver la chaleur à l'intérieur du bâtiment. Plus le coefficient Uw est faible, plus la fenêtre limite les déperditions thermiques plus elle est performante 27

28 CONFORT THERMIQUE Le vitrage Ug = 5,7 W/m²K Ug = 2,8 W/m²K Ug = 1,1 W/m²K 28

29 CONFORT THERMIQUE L'intercalaire Intercalaire aluminium Warm-edge Swisspacer 29

30 Les apports solaires L'énergie du soleil traverse le vitrage et créé des apports énergétiques gratuits pour le bâtiment. La capacité de la fenêtre à laisser passer l'énergie solaire est mesurée par le facteur solaire Sw, compris entre 0 et 1. Ces apports solaires sont bénéfiques en hiver pour réduire la consommation en chauffage. En revanche, un facteur solaire bas aide à limiter les surchauffes en été. L'ajustement du facteur solaire entre hiver et été peut être obtenue en utilisant des protections solaires. Plus le coefficient Sw est élevé, plus la fenêtre favorise les apports solaires 30

31 Les apports lumineux En apportant de la lumière naturelle à l'intérieur des bâtiments, les fenêtres participent au confort visuel des occupants, et aident à réduire la consommation électrique du logement engendrée par l'éclairage artificiel. La capacité de la fenêtre à laisser entrer la lumière est caractérisée par la transmission lumineuse Tlw, exprimée en pourcentage Plus le coefficient Tlw est élevé, plus la fenêtre favorise la pénétration de la lumière naturelle dans le logement 31

32 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE L'objectif est de permettre aux consommateurs de comparer différentes menuiseries entre elles selon plusieurs critères : 32

33 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE L'objectif est de permettre aux consommateurs de comparer différentes menuiseries entre elles selon plusieurs critères : les besoins totaux en énergie (chauffage + climatisation) = Bilan énergétique annuel 33

34 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE L'objectif est de permettre aux consommateurs de comparer différentes menuiseries entre elles selon plusieurs critères : les besoins totaux en énergie (chauffage + climatisation) = Bilan énergétique annuel les besoins en climatisation uniquement (essentiel pour les grandes baies vitrées) = Confort d'été 34

35 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE Zones climatiques Découpage du territoire en 3 zones climatiques : 35

36 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE Zones climatiques Découpage du territoire en 3 zones climatiques : 36

37 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE Zones climatiques Découpage du territoire en 3 zones climatiques : Zone Z1 = Nord et Est Zone Z2 = Ouest et Sud Zone Z3 = Pourtour méditerranéen 37

38 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE Bilan énergétique annuel Gains réalisés sur les consommations annuelles de chauffage et de climatisation suite au remplacement d'une ancienne fenêtre par la menuiserie évaluée. 38

39 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE Bilan énergétique annuel Gains réalisés sur les consommations annuelles de chauffage et de climatisation suite au remplacement d'une ancienne fenêtre par la menuiserie évaluée. 39

40 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE Bilan énergétique annuel Gains réalisés sur les consommations annuelles de chauffage et de climatisation suite au remplacement d'une ancienne fenêtre par la menuiserie évaluée. Niveau A = Gains énergétiques considérables Niveau G = Gains énergétiques plus restreints 40

41 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE Indicateurs de performances thermiques Mention du coefficient de transmission thermique Uw du facteur solaire Sw du coefficient de transmission lumineuse Tlw 41

42 L'ÉTIQUETTE ÉNERGÉTIQUE Indicateurs de performances thermiques Mention du coefficient de transmission thermique Uw du facteur solaire Sw du coefficient de transmission lumineuse Tlw 42

43 CONFORMITÉ ET AUTOCONTRÔLE 43

44 MASSES VISIBLES DES PROFILÉS Aluminium 44

45 MASSES VISIBLES DES PROFILÉS Aluminium PVC 45

46 MASSES VISIBLES DES PROFILÉS Aluminium PVC Bois 46

47 LES TYPES DE POSE Examen de l'existant 47

48 LES TYPES DE POSE Examen de l'existant 48

49 LES TYPES DE POSE Examen de l'existant 49

50 LES TYPES DE POSE Examen de l'existant 50

51 LA MISE EN ŒUVRE Quelque soit le type de menuiserie, la mise en œuvre est une étape essentielle. Elle est régie par : 51

52 LA MISE EN ŒUVRE Quelque soit le type de menuiserie, la mise en œuvre est une étape essentielle. Elle est régie par : Le respect des règles de l'art, encadrées par un DTU (DTU 36.5) 52

53 LA MISE EN ŒUVRE Quelque soit le type de menuiserie, la mise en œuvre est une étape essentielle. Elle est régie par : Le respect des règles de l'art, encadrées par un DTU (DTU 36.5) Des hommes formés, expérimentés et qualifiés, ayant une aptitude à opérer en milieu occupé. Ils sont les acteurs et les garants du respect du planning, des délais d'intervention et de la coordination. 53

54 LA MISE EN ŒUVRE Quelque soit le type de menuiserie, la mise en œuvre est une étape essentielle. Elle est régie par : Le respect des règles de l'art, encadrées par un DTU (DTU 36.5) Des hommes formés, expérimentés et qualifiés, ayant une aptitude à opérer en milieu occupé. Ils sont les acteurs et les garants du respect du planning, des délais d'intervention et de la coordination. Des garanties : - avis techniques - qualifications professionnelles validées - suivi et marquage des produits - assurance et garantie décennale 54

55 LA MISE EN ŒUVRE Quelque soit le type de menuiserie, la mise en œuvre est une étape essentielle. Elle est régie par : Le respect des règles de l'art, encadrées par un DTU (DTU 36.5) Des hommes formés, expérimentés et qualifiés, ayant une aptitude à opérer en milieu occupé. Ils sont les acteurs et les garants du respect du planning, des délais d'intervention et de la coordination. Des garanties : - avis techniques - qualifications professionnelles validées - suivi et marquage des produits - assurance et garantie décennale Un SAV de proximité 55

56 VALENTON Résidence du Château 56

57 VALENTON Résidence du Château Aucune déperdition de la luminosité et des apports solaires 57

58 VALENTON Résidence du Château ITE avec parement terre cuite Amélioration du cadre de vie 58

59 VALENTON Résidence du Château 59

60 PARIS XVIIe Immeuble Art Déco 60

61 VERSAILLES Copropriété (menuiseries aluminium) 61

62 PARIS XIXe Copropriété Encapsulage des allèges glasal et remplacement ponctuel des menuiseries 62

63 PARIS XIIIe Tour du Nouveau Monde Remplacement de 370 menuiseries 63

64 PARIS XIIIe Tour du Nouveau Monde L'Étude Des besoins Des attentes Des exigences Personnalisation 64

65 VERSAILLES Copropriété 65

66 EXEMPLE EN DÉPOSE TOTALE 66

67 67 Merci de votre attention

Enveloppe du bâtiment Isolation des façades vitrées

Enveloppe du bâtiment Isolation des façades vitrées Enveloppe du bâtiment Isolation des façades vitrées 44 personnes 13,7 M de CA en 2013 PRESENTATION DE L ENTREPRISE Structure et Organisation Conception et réalisation de façades vitrées et verrières architecturales

Plus en détail

SI VOUS CHANGEZ VOS FENÊTRES, SI VOUS FAITES CONSTRUIRE, NE NÉGLIGEZ PAS LE RÔLE DES APPORTS SOLAIRES!

SI VOUS CHANGEZ VOS FENÊTRES, SI VOUS FAITES CONSTRUIRE, NE NÉGLIGEZ PAS LE RÔLE DES APPORTS SOLAIRES! SERVICE DE PRESSE : FP&A - Frédérique PUSEY - Farida IBBARI / 10, rue Maurice Utrillo - 78360 Montesson - Tel : 01 30 09 67 04 - Fax : 01 39 52 94 65 - Email : fpa.farida@wanadoo.fr Visuels disponibles

Plus en détail

Fenêtre et coulissant. Menuiseries M3D... p.24. Bois... p.29. Aluminium... p.26 PVC... p.30. Mixte... p.28 Fenêtre de toit... p.31

Fenêtre et coulissant. Menuiseries M3D... p.24. Bois... p.29. Aluminium... p.26 PVC... p.30. Mixte... p.28 Fenêtre de toit... p.31 23 Fenêtre et coulissant Menuiseries M3D... p.24 Bois... p.29 Aluminium... p.26 PVC... p.30 Mixte... p.28 Fenêtre de toit... p.31 23 Fenêtre & coulissant M3D Un concept de menuiseries multi-matériaux optimisées,

Plus en détail

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Jean-Louis ANDRE Aubenas le 25/09/2014 Présentation de CERIBOIS Performances énergétique

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET BATI NEUF André POUGET Sommaire Retours d expérience Deux dates qui comptent : 1974, 2012 L offre «boite à bâtis» Hit-parade BBC : Bâti Bien Conçu Balcons autrement Et les baies? Effets induits Sommaire

Plus en détail

ECO PRET 0% en toute confiance

ECO PRET 0% en toute confiance ECO PRET 0% L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet,grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie

Plus en détail

Surfaces vitrées et RT 2012

Surfaces vitrées et RT 2012 Surfaces vitrées et RT 2012 Comment choisir les caractéristiques des fenêtres en fonction du contexte et pour quelles performances? Jean-Luc Marchand, Délégué Général SNFA Hervé Lamy, Directeur technique

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE

PRESENTATION GENERALE Feurs, le 14 septembre 2010 Rémi PERNATON (Responsable Technique) INEED / ROVALTAIN / TGV ; 1 rue Marc Seguin BP 11168 Alixan ; 26958 Valence cedex 9 Tél : 04 75 58 59 50 contact@ceribois.com PRESENTATION

Plus en détail

MENUISERIES ALUMINIUM COULISSANTS ET GALANDAGES FENÊTRES ET PORTES FENÊTRES - PORTES D ENTRÉE

MENUISERIES ALUMINIUM COULISSANTS ET GALANDAGES FENÊTRES ET PORTES FENÊTRES - PORTES D ENTRÉE MENUISERIES ALUMINIUM COULISSANTS ET GALANDAGES FENÊTRES ET PORTES FENÊTRES - PORTES D ENTRÉE R KYRIELYS Menuiserie Spécialiste de la menuiserie aluminium, nous nous attachons à accompagner nos clients

Plus en détail

Isolation des ouvertures

Isolation des ouvertures Isolation des ouvertures Mise à jour le 15/09/2010 Dans une maison aux murs et au toit bien isolés, les déperditions thermiques au niveau des fenêtres peuvent atteindre 40%! Cette fiche a pour but de vous

Plus en détail

Communiqué de presse - novembre 2008

Communiqué de presse - novembre 2008 Communiqué de presse - novembre 2008 5 organisations professionnelles membres de la FFB représentatives des activités fenêtres, façades vitrées, vérandas, vitrages, fermetures et stores, conscientes de

Plus en détail

EFFINOV BOIS : Optimisation de solutions «seconde peau» en ossature bois pour la réhabilitation de bâtiments existants

EFFINOV BOIS : Optimisation de solutions «seconde peau» en ossature bois pour la réhabilitation de bâtiments existants EFFINOV BOIS : Optimisation de solutions «seconde peau» en ossature bois pour la réhabilitation de bâtiments existants L utilisation du bois répond parfaitement au respect de l environnement et aux attentes

Plus en détail

Pourquoi changer ses fenêtres? Les performances thermiques des fenêtres

Pourquoi changer ses fenêtres? Les performances thermiques des fenêtres Les menuiseries isolantes 18 mars 2014 changer ses fenêtres? Les performances des fenêtres La réglementation : Thermique Fenêtres : un peu de vocabulaire Glossaire La menuiserie : la partie opaque (le

Plus en détail

RÉNOVATION LA CARTE NUMÉRIQUE

RÉNOVATION LA CARTE NUMÉRIQUE Paris avril 2015 RÉNOVATION LA CARTE NUMÉRIQUE C est quand qu on va où? André POUGET 01 42 59 53 64 PROJET DE LOI «LTE» * Article 4 bis: carnet numérique de suivi et d entretien Objectif : pour tous les

Plus en détail

Schüco Baie Coulissante ASS 39 SC

Schüco Baie Coulissante ASS 39 SC S IT OT C D IBLE A IG U Technologie Verte pour la Planète Bleue Une Énergie Propre grâce au Solaire et aux Fenêtres S 39 S CRE AS EL NCE THE MA IQUE RM PERFO R La nouvelle performance BBC et RT 2012 D

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 1: Menuiseries performantes Epinal Le 25 février 2016

JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 1: Menuiseries performantes Epinal Le 25 février 2016 > JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 1: Menuiseries performantes Epinal Le 25 février 2016 Sommaire 2 / 35 Les performances d une menuiserie Performances thermo-optiques AEVM Autres performances La conformité aux

Plus en détail

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine. La mention RGE et les aides financières qui en découlent Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE 1. Les missions et le rôle de l ALEC 2. La mention

Plus en détail

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest Au

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : 6142513 / 1 / 2 / 1 Réf. Ademe : 1434V4000104F

Plus en détail

CALCUL DU COEFFICIENT DE TRANSMISSION THERMIQUE (Uw) ET DU FACTEUR SOLAIRE (Sw) D UNE FENETRE

CALCUL DU COEFFICIENT DE TRANSMISSION THERMIQUE (Uw) ET DU FACTEUR SOLAIRE (Sw) D UNE FENETRE CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 Eckbolsheim, le 24 avril 2014 CALCUL DU COEFFICIENT

Plus en détail

Point sur la nouvelle réglementation thermique, la RT2012 et sur les nouveaux labels de performance énergétique associés

Point sur la nouvelle réglementation thermique, la RT2012 et sur les nouveaux labels de performance énergétique associés Point sur la nouvelle réglementation thermique, la RT2012 et sur les nouveaux labels de performance énergétique associés La réglementation thermique 2012 est entrée en vigueur pour immeubles neufs dont

Plus en détail

L Etiquette Energie Menuiserie

L Etiquette Energie Menuiserie L Etiquette Energie Menuiserie Fenêtres & Portes Dossier de presse Conférence de presse 18 avril 2013 Contact presse VP Communication Chrystelle Reganha Tel : 01 40 22 08 66 creganha@vp-communication.com

Plus en détail

La rénovation en copropriété. zoom sur: La menuiserie. Par Thierry ANTORE

La rénovation en copropriété. zoom sur: La menuiserie. Par Thierry ANTORE La rénovation en copropriété zoom sur: La menuiserie Par Thierry ANTORE LA MAÎTRISE DES DÉPERDITIONS EN COPRO La menuiserie dans l existant Les techniques de construction permettent de répondre à toutes

Plus en détail

Verre et isolation thermique

Verre et isolation thermique Verre et isolation thermique 2010 Isolation Thermique Isolation Acoustique Contrôle Solaire Sécurité Esthétique et décoration Verre et isolation thermique Introduction Convection, conduction et rayonnement

Plus en détail

LA FENÊTRE DANS LE BÂTI ANCIEN Conservation - Remplacement

LA FENÊTRE DANS LE BÂTI ANCIEN Conservation - Remplacement 21/10/2005 La menuiserie qui ferme la baie est la membrane sensible entre le dedans et le dehors. Partie intégrante de la composition et de l ordonnance de la façade, elle obéit à la fois aux fonctions

Plus en détail

Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment

Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment 1 Ce qui change autour de nous Le monde change La société change Le bâtiment change Ce qui va changer pour nous Les artisans à la croisée des chemins Quelle entreprise artisanale demain? 2 La vision des

Plus en détail

Fenêtres et portes-fenêtres Maestro : La maîtrise de la lumière et du confort.

Fenêtres et portes-fenêtres Maestro : La maîtrise de la lumière et du confort. Fenêtres et portes-fenêtres Maestro : La maîtrise de la lumière et du confort. Sapa Building System Maestro : Lumière maximum et isolation parfaite. Des baies vitrées qui se font oublier, des espaces confortables

Plus en détail

Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti?

Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti? Atelier «réhabilitation du bâti ancien» Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti? Emmanuel Mouton, artisan CAPEB Franck Turlan, coordonnateur Pôle Energies 11 Conférence annuelle

Plus en détail

Performances des fenêtres, châssis et vitrages Antoine Tilmans

Performances des fenêtres, châssis et vitrages Antoine Tilmans Avec le support de la guidance technologique écoconstruction et développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale subsidiée par l Institut Bruxellois pour la Recherche et l Innovation (InnovIRIS)

Plus en détail

FENÊTRES ET COULISSANTS MIXTE DUOBA. Extérieur en Aluminium, intérieur en Bois : la combinaison idéale pour défier le temps.

FENÊTRES ET COULISSANTS MIXTE DUOBA. Extérieur en Aluminium, intérieur en Bois : la combinaison idéale pour défier le temps. FENÊTRES ET COULISSANTS MIXTE DUOBA Extérieur en Aluminium, intérieur en Bois : la combinaison idéale pour défier le temps www.bieber-eu.com FENÊTRES ET COULISSANTS MIXTE DUOBA 58 à 88 Spécialiste de la

Plus en détail

SILVERSTAR ZERO E. Le top des doubles vitrages isolants à isolation thermique

SILVERSTAR ZERO E. Le top des doubles vitrages isolants à isolation thermique SILVERSTAR ZERO E Le top des doubles vitrages isolants à isolation thermique Le top des doubles vitrages isolants avec une valeur g de 60 % et un coefficient Ug de 1,0 Avantages de SILVERSTAR ZERO E Applications

Plus en détail

Kendall PALAISEAU. À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies!

Kendall PALAISEAU. À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies! Kendall PALAISEAU À ce prix, sculptez votre avenir au gré de vos envies! Le centre-ville Palaiseau, une ville dynamique tournée vers l avenir et la nature! Palaiseau offre tous les avantages de la région

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

MENUISERIES. Bois Aluminium

MENUISERIES. Bois Aluminium MENUISERIES EXTérieures Bois Aluminium ) HuET, Le Bois Aluminium Hautes performances Des configurations infinies... Isolant par Nature Pour limiter les dépenses en énergie dans les bâtiments, le niveau

Plus en détail

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques Jérôme Bertrand Centre Urbain Commune d Etterbeek 25 avril 2012 Pour rénover votre logement aujourd hui: Cycle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Arrêté du 17 avril 2009 définissant les caractéristiques

Plus en détail

FENÊTRES ET COULISSANTS BOIS INOVA. La quintessence de la performance alliée à une esthétique irréprochable.

FENÊTRES ET COULISSANTS BOIS INOVA. La quintessence de la performance alliée à une esthétique irréprochable. FENÊTRES ET COULISSANTS BOIS INOVA La quintessence de la performance alliée à une esthétique irréprochable. www.bieber-eu.com FENÊTRES ET COULISSANTS BOIS INOVA 58 à 88 Depuis plus de 80 ans, BIEBER a

Plus en détail

Portes et Fenêtres à ouvrant caché. Diva 70 : Confort thermique et luminosité maximale. Sapa Building System

Portes et Fenêtres à ouvrant caché. Diva 70 : Confort thermique et luminosité maximale. Sapa Building System Portes et Fenêtres à ouvrant caché Diva 70 : Confort thermique et luminosité maximale Sapa Building System Diva 70 : Grand confort thermique et transparence optimale. Un flot de lumière dans toutes les

Plus en détail

Guide de la rénovation thermique

Guide de la rénovation thermique Guide de la rénovation thermique et de la performance énergétique A B C D E F Dépensez moins Polluez moins Vivre mieux Les réponses aux questions que vous vous posez pour la rénovation de votre logement

Plus en détail

Schüco Baie Coulissante ASS 39 SC

Schüco Baie Coulissante ASS 39 SC Schüco Baie Coulissante ASS 39 SC La nouvelle performance BBC et RT 2012 Uw PERFORMANCE THERMIQUE 1.3 A S S 39 S C ELIGIBLE AU CREDIT D IMPOTS Technologie Verte pour la Planète Bleue Une Énergie Propre

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans une maison classique 1. Pertes par les murs et les

Plus en détail

Les aides financières. équipement

Les aides financières. équipement Les aides financières équipement Modification à venir Le début d année 2011 augure des modifications dans les aides financières. Parution prochaine de la loi de finance. Les aides dans le neuf Nouveau

Plus en détail

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires La maison bioclimatique Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Sommaire Introduction Le Plan Climat Énergie du Grand Nancy et de la ville de

Plus en détail

Bien choisir les vitrages de vos fenêtres et baies vitrées

Bien choisir les vitrages de vos fenêtres et baies vitrées Bien choisir les vitrages de vos fenêtres et baies vitrées 2 Isolation thermique 4-5 Contrôle solaire 6 Isolation acoustique 7 Sécurité 8 Facilité d entretien 9 Intimité et esthétique 10 Des vitrages pour

Plus en détail

Screenl ine Copyright by GLASTEC Rosenheimer Glastechnik GmbH 1/2013 Sous réserve de modifications techniques

Screenl ine Copyright by GLASTEC Rosenheimer Glastechnik GmbH 1/2013 Sous réserve de modifications techniques Description Screenline Screenline est un verre isolant avec, intégré dans l'espace intercalaire, un store vénitien. Les fonctions du vitrage à store vénitien Screenline sont d une part la protection solaire

Plus en détail

LORENOVE étoffe sa gamme de fenêtres et de baies vitrées coulissantes

LORENOVE étoffe sa gamme de fenêtres et de baies vitrées coulissantes COULISSANTS Juillet 2014 LORENOVE étoffe sa gamme de fenêtres et de baies vitrées coulissantes Lumys, Olympe, Traviata, Ecrin, Evasion 5 nouveaux coulissants en Alu, Bois, PVC et Mixte. Qu ils soient classiques,

Plus en détail

Protections solaires

Protections solaires Protections solaires Enjeux : (Energétique / patrimoniaux) Lors de la rénovation d un bâtiment, il est important de s intéresser aux protections solaires. En plus d assurer l intimité des occupants et

Plus en détail

AVIGNON Vert Lumière. Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts

AVIGNON Vert Lumière. Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts AVIGNON Vert Lumière Vivre l authenticité d Avignon, à 800 mètres des remparts * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Cabinet Thierry GINGEMBRE GEOMETRE Parc Industriel Sud / ZI Edison 6, rue Louis Verdet 57200 SARREGUEMINES N siret 340 637 131 00053 Tél : 03 87 98 11 30 Fax : 03 87 95 03 70 Email : sge@gingembre-geometre-expert.com

Plus en détail

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable Région Grand Est, site de Strasbourg 1. Identification... 1 Structure : Région Grand Est... 1 en partenariat avec l ADEME Délégation Alsace Champagne-Ardenne

Plus en détail

ETE / HIVER. Agence France Nord Tél : Fax : avenue du Général Leclerc Paris

ETE / HIVER. Agence France Nord Tél : Fax : avenue du Général Leclerc Paris ETE / HIVER Agence France Nord Tél : 01 46 89 30 22 Fax : 09 70 63 03 86 101 avenue du Général Leclerc - 75014 Paris Agence France Sud Tél : 05 64 25 04 93 - Fax : 05 64 25 04 94 BP4022-47520 Le Passage

Plus en détail

M. Ahmed FRIKHA Architecte & Expert en audit énergétique Diplôme Architecte de l'institue technologique d'art d'architecture et d'urbanisme de Tunis ITAAUT Ex-Assistant technologue ( 1997-2003 ) Ex - Expert

Plus en détail

Assortiment pour créer des toitures en pente

Assortiment pour créer des toitures en pente Isolation 7 ème édition Mars 2015 Assortiment pour créer des toitures en pente ISOLATION DURABLE POUR TOITURES PLATES ET LÉGÈREMENT INCLINÉES l Mousse rigide PIR à haut rendement, valeur lambda à partir

Plus en détail

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ;

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; Subventions pour l isolation performante - Communauté de Communes de Feurs-en en-forez - Communauté de Communes des Collines du Matin - MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; I.1. Descriptif

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE / novembre 2006

DOSSIER DE PRESSE / novembre 2006 K LINE, PRET A REPONDRE AUX NOUVELLES REFERENCES DE LA RT 2005 Depuis le 1 er septembre 2006, la RT 2005 s applique à tous les permis de construire pour les bâtiments neufs (habitats et non-résidentiels).

Plus en détail

ETUDE THERMIQUE RT2012

ETUDE THERMIQUE RT2012 2014 ETUDE THERMIQUE RT2012 Ce document comporte : Une copie de l attestation de conformité qui a été jointe au permis de construire La synthèse de l étude thermique réalisée comprenant : - La composition

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 41114.654 Valable jusqu au : 3/11/224 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : Entre 21 et 25 Surface habitable : 45.37 m² N Lot:

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Les critères de performance énergétique des fenêtres aluminium Impact des fenêtres sur la consommation d un bâtiment d

Plus en détail

Isolation Thermique Extérieure par

Isolation Thermique Extérieure par Isolation Thermique Extérieure par VOTRE ARTISAN À CONTACTER POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS SUR L I.T.E. : parexlanko.com PAREXLANKO RCS NANTERRE B 342 913 191 - CBA - MAI 2015 UN PROJET DE RAVALEMENT? SOMMAIRE

Plus en détail

Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai

Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai Du BBC à la RT Quels impacts sur la construction des logements et quels coûts de fonctionnement? Didier CACHARD d.cachard@enrconcept.fr SOMMAIRE RT

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Marché Public de travaux Consultation n 2015 T 01 Objet du marché : RENOVATION ET MISE EN ACCESSIBILITE DU BATIMENT DE L ECOLE PRIMAIRE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Procédure adaptée

Plus en détail

Corrigé TD Comportement thermique des matériaux. 1 Brique mono mur. Prof

Corrigé TD Comportement thermique des matériaux. 1 Brique mono mur. Prof 1 Brique mono mur Pour une maison à énergie positive, on prévoit d équiper les murs de l extension en brique «mono mur» R = 3,25 m 2 K / W masse : 19 kg 1. Déterminez l épaisseur et la conductivité équivalente

Plus en détail

Des performances à la hauteur de vos exigences. Atlantem HARMOLINE. Le conseil professionnel par Atlantem

Des performances à la hauteur de vos exigences. Atlantem HARMOLINE. Le conseil professionnel par Atlantem Atlantem HARMOLINE Le conseil professionnel par Atlantem L esthétisme traditionnel des vantaux est préservé grâce au montant central L oscillo-battant est idéal pour assurer une meilleure ventilation de

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Menuiseries extérieures : comment choisir? Bruxelles Environnement EN RÉNOVATION, CONSERVATION, RÉNOVATION ET AMÉLIORATION DES CHÂSSIS Introduction à la thématique Frederic

Plus en détail

LES MURS D'UNE MAISON

LES MURS D'UNE MAISON LES MURS D'UNE MAISON 2. Quel est la fonction de service assurée par les MURS d'une maison? Résister aux... Bloc Béton Manufacturé Béton cellulaire Coffrage en béton Métal Brique creuse en terre cuite

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE 2012* Villars les Dombes L Écrin de Dombes

REGLEMENTATION THERMIQUE 2012* Villars les Dombes L Écrin de Dombes REGLEMENTATION THERMIQUE 2012* Villars les Dombes L Écrin de Dombes Un cadre de vie protégé au cœur des étangs de la Dombes. Villars les Dombes offre aux visiteurs tout le charme pittoresque hérité de

Plus en détail

Obtenues par la méthode 3CL - DPE, version 1.3, estimé à l immeuble / au logement*, prix moyen des énergies indexés au 15/08/2015

Obtenues par la méthode 3CL - DPE, version 1.3, estimé à l immeuble / au logement*, prix moyen des énergies indexés au 15/08/2015 DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 15 septembre 2006, Arrêté

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) DIAGSOLOGIS 81 route du Rhin Napoléon 67000 Strasbourg Tél. : 03 88 43 37 59 / 06 15 54 38 29 - Fax : 03 88 39 67 80 RCS : 513247189 Compagnie d assurance : HISCOX n HARCP 0083339 Diagnostic de performance

Plus en détail

Équipements. d un fonctionnement perturbé par des bouches condamnées. de la perméabilité à l air de l enveloppe mal maîtrisée.

Équipements. d un fonctionnement perturbé par des bouches condamnées. de la perméabilité à l air de l enveloppe mal maîtrisée. Équipements E.3 1/5 VMC simple flux Domaine d application Cette fiche traite des interfaces rencontrées dans les installations de ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux en bâtiment tollectif

Plus en détail

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Eau chaude solaire pour les professionnels du tourisme Jeudi 31 octobre 2013 Rôle et missions de la CAPEB Eco-conditionnalité

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 // CONSORTIUM MOBILISÉ Phénix Evolution : filiale de GEOXIA Travaux de rénovation et d embellissement Renforcement des

Plus en détail

Présentation des résultats graphiques (intermédiaires) de l'étude thermique. Répartition des surfaces vitrées selon les façades 0% 6% 12% 40%

Présentation des résultats graphiques (intermédiaires) de l'étude thermique. Répartition des surfaces vitrées selon les façades 0% 6% 12% 40% RAPPORT Numéro du rapport : # 01 Titre : Présentation des résultats graphiques (intermédiaires) de l'étude thermique La présentation se porte sur la version 0 situation existante : Répartition des surfaces

Plus en détail

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT?

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? Atelier d Architecture Delsinne Concepteur Maisons Passives CEPH www.delsinnearchitecte.fr Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable

Plus en détail

Annexe. Liste des travaux subventionnables par l'anah

Annexe. Liste des travaux subventionnables par l'anah Annexe Liste des travaux subventionnables par l'anah destinés à l'amélioration de l'habitat en matière de sécurité, de salubrité ou d'équipement des Immeubles (bâti) Raccordements et branchements Gros-œuvre

Plus en détail

PERFORMANCES DES MENUISERIES EXTÉRIEURES

PERFORMANCES DES MENUISERIES EXTÉRIEURES PERFORMANCES DES MENUISERIES EXTÉRIEURES PERFORMANCES DES MENUISERIES EXTÉRIEURES La caractérisation des performances des menuiseries extérieures L affichage des performances d une menuiserie permet de

Plus en détail

ISOLATION THERMIQUE DES PAROIS VITREES

ISOLATION THERMIQUE DES PAROIS VITREES ISOLATION THERMIQUE DES PAROIS VITREES Mise à jour en 26/06/13 De par leur fonction d'ouverture et de transparence, les baies vitrées sont les parois les plus vulnérables aux déperditions thermiques hivernales

Plus en détail

TOUTE LA LUMIÈRE SUR LES VITRAGES COMMENT FAIRE LE BON CHOIX?

TOUTE LA LUMIÈRE SUR LES VITRAGES COMMENT FAIRE LE BON CHOIX? TOUTE LA LUMIÈRE SUR LES VITRAGES COMMENT FAIRE LE BON CHOIX? Le groupement VIR a réalisé une brochure afin de vous permettre de choisir les solutions de vitrages adaptées à vos besoins en toute connaissance

Plus en détail

SALON RÉHABITAT 11 mars 2017

SALON RÉHABITAT 11 mars 2017 SALON RÉHABITAT 11 mars 2017 Le Cluster Eco-Energies Objectif: Favoriser le développement économique des entreprises Domaine d activité: La filière du bâtiment performant (maîtrise de l énergie, efficacité

Plus en détail

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Les textes réglementaires Le décret relatif aux caractéristiques thermiques

Plus en détail

PERFORMANCE POUR LE VITRAGE DU SECTEUR RÉSIDENTIEL

PERFORMANCE POUR LE VITRAGE DU SECTEUR RÉSIDENTIEL TABLEAU COMPARATIF PERFORMANCE POUR LE VITRAGE DU SECTEUR RÉSIDENTIEL Québec Version 2.0 tél. : 1 800 463-2810 et fax : 418 687-0804 PARAMÈTRES Valeur U : Une mesure du gain ou la perte de chaleur à travers

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

performance 70 CL Coulissant Haute performance thermique Architecte : De Brito

performance 70 CL Coulissant Haute performance thermique Architecte : De Brito performance 70 CL Coulissant Haute performance thermique Architecte : De Brito performance 70 CL Baie coulissante Haute performance thermique Gamme complète et modulable, Performance 70 CL est disponible

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Siège social Abyss expertise 82 Cours de verdun 01100 Oyonnax SARL au capital de 15 400 EurosTel : 04 74 73 67 15 /Fax : 08 26 16 67 45 E- mail : berthetalain@wanadoo.fr WWW.ABYSS-EXPERTISE.COM ABYSS EXPERTISE

Plus en détail

HOPITECH 2014 Stratégies pour un hôpital durable et performant

HOPITECH 2014 Stratégies pour un hôpital durable et performant HOPITECH 2014 Stratégies pour un hôpital durable et performant De la maintenance à la rénovation du patrimoine Prise en compte de l état du bâti et des exigences réglementaires Patrimoine existant et réglementation

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique - Logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique - Logement (6.A) 1/7 Diagnostic de performance énergétique - Logement (6.A) N : FG-0908-054 Valable jusqu au : 05/08/2019 Type de bâtiment :T2 - Etage 1 Droit - Lot n 6 Année de construction :

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort

Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort Anticipation des qualités requises pour les habitations futures 14/02/2012 Olivier Servant Saint-Gobain Habitat France Directeur des marchés La maison Saint-Gobain

Plus en détail

Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés

Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés Dans le cadre du programme RAGE (Règles de l Art Grenelle Environnement 2012), dont la mission est d accompagner les entreprises et artisans du bâtiment

Plus en détail

Désignation du ou des bâtiments

Désignation du ou des bâtiments Tél. : 02 51 05 15 33 Fax : 02 51 08 92 30 Agence BG IMMOBILIER 27 Place Saint Brice 44115 BASSE GOULAINE CLISSON, le 03/02/2009 Nos Références : MAUGÉ/FF/030209 Objet : Envoi des résultats des diagnostics

Plus en détail

Confort dans le bâti

Confort dans le bâti Conseil en Confort dans le bâti Contraintes thermiques et acoustiques Eclairage performant Conseil en Confort dans le bâti Contraintes thermiques Confort dans le bâti - Thermique Climat tropical Température

Plus en détail

"Calcul thermique Uw"

Calcul thermique Uw "Calcul trmique Uw" Entreprise : THIEBAUD Date : mardi 4 mars 2014 Modèle : Porte fenêtre 1 vantail Gamme : Bois 128 mm Description : Porte fenêtre 1 vantail Description de la Menuiserie : Hauteur : 2180

Plus en détail

La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois)

La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois) La réglementation 2020 enfoncera le clou du stockage de Carbone Jean-Marc Pauget, CNDB (Comité National Développement Bois) Horizon 2020: le BEPOS. Quid de l énergie grise Bois et autres matériaux Réhabiliter

Plus en détail

Villa Cossus-Bay, Montpellier (34)

Villa Cossus-Bay, Montpellier (34) Commission d évaluation : CONCEPTION du 23 avril 2014 V3 Villa Cossus-Bay, Montpellier (34) Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO A.Bay S.Cossus Gael Lhenry CAEP Philippe Guigon Accompagnateur :

Plus en détail

Phase Pré-programmation Analyse HQE du Site. Groupe scolaire élémentaire Site Caserne de Bonne - Grenoble

Phase Pré-programmation Analyse HQE du Site. Groupe scolaire élémentaire Site Caserne de Bonne - Grenoble PRESENTATION Phase Pré-programmation Analyse HQE du Site Groupe scolaire élémentaire Site Caserne de Bonne - Grenoble Groupe scolaire élémentaire PRESENTATION METHODE IMPLANTATION 1 - IDENTIFICATION DES

Plus en détail

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez MARCHE DE MAÎTRISE D ŒUVRE «PROCEDURE ADAPTEE» (ARTICLE 28 DU CODE DES

Plus en détail

La fiabilité d un industriel,

La fiabilité d un industriel, FENÊTRES PVC 02/03 50 ANS D INNOVATION À VOS CÔTÉS Depuis plus de cinquante ans, les fenêtres PVC Franciaflex sont reconnues par les professionnels pour leur fiabilité et leur robustesse. Alliant les avantages

Plus en détail

Avec la nouvelle génération de MENUISERIE ALUMINIUM SY MA

Avec la nouvelle génération de MENUISERIE ALUMINIUM SY MA La marque 100% menuiserie! Fenêtres Coulissants Avec la nouvelle génération de MENUISERIE ALUMINIUM SY MA CRÉEZ VOTRE PROJET ET MODULEZ VOTRE BUDGET! Groupe MILLET Industrie 3 MATÉRIAUX S Groupe MILLET

Plus en détail

Recensement des mesures de réhabilitation et des incertitudes liées à la caractérisation de la performance énergétique

Recensement des mesures de réhabilitation et des incertitudes liées à la caractérisation de la performance énergétique Tâche n : 2.2 - Conception de l opération et définition de l objectif de performance Recensement des mesures de réhabilitation et des incertitudes liées à la caractérisation de la performance énergétique

Plus en détail