Le vecteur d'énergie de l'avenir

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le vecteur d'énergie de l'avenir"

Transcription

1 SPEECH/03/306 Romano Prodi Président de la Commission européenne Le vecteur d'énergie de l'avenir Conférence sur l'économie de l'hydrogène Bruxelles, le 16 juin 2003

2 Chers orateurs et invités, Mesdames et Messieurs, Nous allons vivre aujourd'hui une journée très importante. Elle est importante parce que vous allez débattre de questions technologiques cruciales -- des questions aux implications politiques, économiques et sociales de très vaste portée. C'est également une journée consacrée à la vision, à la planification et à la conception, à l'engagement social. Il nous faut faire preuve de vision car nous traitons d'objectifs à long terme tels que la protection de l'environnement et l'indépendance stratégique de notre approvisionnement en énergie. Il nous faut réfléchir en termes de planification et de conception, non seulement parce que la discussion doit nous permettre de déterminer où nous voulons être dans vingt ou trente ans, mais aussi parce que nous entamons un processus en vue d'y parvenir efficacement et en temps voulu. Il nous faut par ailleurs faire preuve d'engagement social car nous cherchons toujours à combiner les approches descendantes et ascendantes dans l'union européenne. Nous déployons de grands efforts pour montrer la voie afin que les aspirations de nos peuples puissent devenir réalité. Aujourd'hui, nous nous penchons sur un élément très simple, en fait le plus simple de tous -- l'hydrogène. Cet élément simple offre des perspectives importantes pour le stockage, le transport et la production d'une énergie propre dans un avenir relativement proche. L'hydrogène constitue aussi le point focal d'une révolution de l'énergie -- la révolution de l'hydrogène. Pourquoi avons-nous besoin d'une révolution? La raison est très simple, mais beaucoup ont encore du mal à l'accepter. Notre approche actuelle en matière d'énergie repose essentiellement sur les combustibles fossiles et nucléaires. Cela ne peut pas durer éternellement. Mais la vraie question n'est pas de savoir si les réserves de pétrole, de charbon, de gaz naturel et d'uranium seront un jour épuisées tandis que nos besoins en énergie continueront d'augmenter. Il s'agit plutôt de savoir si nous avons suffisamment d'air, de terre et de mers pour éliminer les déchets gazeux, liquides et solides provenant des combustibles fossiles et nucléaires utilisés pour produire de l'énergie. La réponse est clairement "non". Malgré toute l'efficacité de nos moteurs automobiles et de nos centrales électriques, si nous continuons à consommer de l'énergie au rythme actuel, et si les millions d'individus des pays émergeants font de même -- la situation ne sera pas viable du point de vue environnemental. 2

3 La solution rationnelle serait de nous tourner résolument vers les énergies renouvelables -- à condition que nous puissions trouver le moyen de les stocker. En effet, les énergies renouvelables sont intermittentes. Le soleil ne brille pas en permanence, même à Bruxelles, et le vent ne souffle pas toujours. Aujourd'hui, l'hydrogène fait figure de candidat idéal, mais son potentiel doit encore être attesté. C'est pourquoi votre débat sur l'hydrogène est à même de rendre possible un engagement fort en faveur des énergies renouvelables. Cet engagement a évolué peu à peu. Il y a quelque temps, nous avons commencé par fixer un objectif -- générer 22 % de l'électricité de l'europe à partir de sources d'énergie renouvelables dès C'est le maximum que nous puissions atteindre avec la technologie actuelle. Cet objectif est difficile à réaliser. Mais il est encore beaucoup trop modeste si nous voulons répondre aux objectifs de durabilité fixés à Kyoto et acquérir une indépendance stratégique en termes d'approvisionnement énergétique. Et si nous voulons faire mieux que cet objectif, il faudra une révolution -- passer à l'économie de l'hydrogène. Une autre étape importante a été l'établissement d'un budget ambitieux pour le développement durable et les énergies renouvelables dans le sixième programme-cadre de recherche et de développement, donnant lieu à une augmentation substantielle des fonds à hauteur de 2,1 milliards d'euros. Cette mesure permettra notamment de financer un certain nombre de technologies hautement innovatrices pour produire de l'hydrogène, le stocker sans danger et le convertir efficacement en énergie. Nous ne prétendons pas avoir tiré le bon numéro mais de nombreuses options restent ouvertes. Nous veillerons également à faire progresser la recherche socio-économique afin de définir plus clairement les moyens d'atteindre nos objectifs politiques et industriels. Et nous élaborerons des projets de démonstration pour tester leur faisabilité et leur rentabilité. La troisième mesure a été prise il y a six mois. Il s'agissait de mettre sur pied un groupe à haut niveau sur l'hydrogène et les piles à combustible, placé sous la direction des commissaires De Palacio et Busquin. Le groupe est composé d'experts en recherche et développement dans le domaine de l'énergie, issus d'universités, d'instituts de recherche et de cercles industriels européens. Leur rapport doit être examiné aujourd'hui et demain et il devrait déboucher sur des politiques de recherche, industrielles et publiques. Toutes les parties concernées de la société civile joueront un rôle dans la conception et l'évaluation de ces politiques. 3

4 Sur cette base, nous pouvons définir plus clairement un agenda européen de la recherche, une stratégie de déploiement et une feuille de route européenne. Cet effort de définition des politiques reposera principalement sur les forces du marché. Mais nous sommes entièrement conscients du fait que des mesures d'incitation -- telles que le financement de la recherche, des investissements en matière d'infrastructure, des mesures fiscales et réglementaires -- seront indispensables pour lancer le processus d'innovation. D'autres autorités dans le monde empruntent une voie similaire et nous sommes totalement ouverts à la coopération internationale, que nous souhaitons encourager. Mais affirmons clairement ce qui rend le programme européen sur l'hydrogène réellement visionnaire. Notre objectif déclaré est de passer graduellement à une économie de l'hydrogène totalement intégrée et fondée sur les sources d'énergie renouvelables d'ici le milieu du siècle. Nous soutenons résolument cette vision mais nous sommes également conscients du fait que la route sera très longue. Bien que souhaitant aller aussi vite que possible, nous réalisons que des phases transitoires et des voies parallèles seront nécessaires, et plus particulièrement la coopération internationale. Par exemple, beaucoup sont favorables au passage à une économie de l'hydrogène impliquant l'utilisation de gaz naturel et la gazéification du charbon avec piégeage du dioxide de carbone. Cela n'est certainement pas totalement conforme aux objectifs environnementaux que nous avons fixés mais on peut y voir un terrain d'entente à court terme entre les écologistes et l'industrie de l'énergie, entre la vision à long terme et les besoins à court et moyen terme. Nous soutenons ces efforts et nous voulons coopérer dans le domaine de la recherche avec les États-Unis, le Japon et tout autre pays désireux de participer et disposé à partager des ressources et des programmes. Nous souhaitons que tous s'efforcent de progresser en vue de l'utilisation des technologies liées aux énergies renouvelables et de l'extraction de l'hydrogène de l'eau et de la biomasse. Dans ce contexte, nous continuerons d'insister pour la fixation de normes strictes applicables au transport et à la conservation des ressources fossiles existantes, tout en soutenant pleinement le protocole de Kyoto. En même temps, nous aspirons à un engagement de la part des responsables afin que l'accent soit davantage mis sur un partenariat entre le gouvernement, les entreprises et la société civile en vue de faciliter le passage aux sources d'énergie renouvelables. 4

5 À cette fin, nous lançons un partenariat européen de l'hydrogène et des piles à combustible pour stimuler et mettre en oeuvre les actions et encourager un environnement politique favorable. Nous sommes prêts à étendre ce partenariat au niveau mondial. Et nous sommes très heureux que Monsieur le secrétaire Spencer Abraham soit ici aujourd'hui pour partager notre enthousiasme. J'adresse nos chaleureux remerciements à Monsieur Abraham pour sa présence et sa contribution. Ce partenariat reposera sur les piliers que j'ai évoqués précédemment, à savoir la vision, la planification et la conception, l'engagement social -- la vision, la planification et la conception et l'engagement social de tous les experts ici présents. Vos travaux de recherche, vos propositions et vos analyses critiques permettront de transformer un rêve en réalité. Merci à vous tous de consacrer votre temps et votre énergie à cette grande cause aujourd'hui. Vous accomplissez un travail formidable et je sais que vous continuerez de le faire à l'avenir. Merci. 5

/(XURSHODVDQWpHWODUHFKHUFKH

/(XURSHODVDQWpHWODUHFKHUFKH 63((&+ 03KLOLSSH%XVTXLQ Membre de la Commission européenne en charge de la recherche /(XURSHODVDQWpHWODUHFKHUFKH Conférence "Santé pour tous dans le monde" 3DULVOHMXLQ Mesdames, Messieurs, Le titre de

Plus en détail

Bioéthanol : Atouts et enjeux

Bioéthanol : Atouts et enjeux Bioéthanol : Atouts et enjeux L environnement, véritable défi du Bioéthanol Indépendance énergétique Perspectives économiques L environnement, véritable défi du Bioéthanol Depuis 2 siècles, nos sociétés

Plus en détail

POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE Réflexions de Virginie Gensel, secrétaire générale de la Fédération Nationale des Mines et de l Energie.

POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE Réflexions de Virginie Gensel, secrétaire générale de la Fédération Nationale des Mines et de l Energie. POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE Réflexions de Virginie Gensel, secrétaire générale de la Fédération Nationale des Mines et de l Energie. 2020-2050 : quels scénarios du futur, quelles interdépendances et quelles

Plus en détail

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement La dix neuvième conférence internationale des statisticiens(nes) du travail (CIST), Reconnaissant que la

Plus en détail

FEDRE Forum européen

FEDRE Forum européen FEDRE Forum européen Changements climatiques: Energie et Mobilité Genève, 23-27 janvier 2006 1. Introduction Développement des biocarburants en Europe: situation actuelle et perspectives Dr E. Gnansounou

Plus en détail

Evaluation des finances publiques

Evaluation des finances publiques Evaluation des finances publiques à l occasion du projet de budget pour 2016 et du projet de loi de programmation financière pluriannuelle pour la période 2015-2019 Novembre 2015 Structure de l évaluation

Plus en détail

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat. Madame et Messieurs les Chefs de Gouvernement, Excellences, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat. Madame et Messieurs les Chefs de Gouvernement, Excellences, Mesdames, Messieurs, 1/5 Allocution de SAS le Prince Albert II de Monaco Ouverture COP21 Le 30 novembre 2015 Seul le prononcé fait foi Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat Madame et Messieurs les Chefs

Plus en détail

les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité et pour cela, développer une véritable dynamique d innovation.

les entreprises doivent constamment améliorer leur compétitivité et pour cela, développer une véritable dynamique d innovation. Innovation, moteur de la chimie en France 1,64 Mds d à la R&D En 2012, les industries chimiques ont consacré : 32 Pour que l industrie chimique en France garde une place prépondérante sur la scène internationale,

Plus en détail

***I RAPPORT. FR Unie dans la diversité FR A7-0246/2010 27.10.2010

***I RAPPORT. FR Unie dans la diversité FR A7-0246/2010 27.10.2010 PARLEMENT EUROPÉEN 2009-2014 Document de séance 27.10.2010 A7-0246/2010 ***I RAPPORT sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil modifiant le règlement (CE) n 663/2009 établissant

Plus en détail

Dîner de l association 1X-Nucléaire Lundi 31 mai 2010

Dîner de l association 1X-Nucléaire Lundi 31 mai 2010 Dîner de l association 1X-Nucléaire Lundi 31 mai 2010 Monsieur le Président, Cher Jacques, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Je suis à la fois très heureuse et très honorée d être parmi vous ce soir.

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET 188 (2004-2005) N 1 188 (2004-2005) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET modifiant le Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus en vue de favoriser l utilisation

Plus en détail

2. Les participants conviennent

2. Les participants conviennent Mémorandum d'entente sur l'établissement d'un Partenariat Stratégique entre l'union européenne et la République algérienne démocratique et populaire dans le domaine de l'énergie Le présent Mémorandum a

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

>> ECONOMIES D ENERGIE ENERGIES RENOUVELABLES

>> ECONOMIES D ENERGIE ENERGIES RENOUVELABLES >> ECONOMIES D ENERGIE ENERGIES RENOUVELABLES Les enjeux et le contexte actuel La politique régionale Atelier Energie Journée des Lycées 23.01.2006 1 >> RESSOURCES EPUISABLES En 2100, les ressources d

Plus en détail

14148/17 pad 1 DGG 1A

14148/17 pad 1 DGG 1A Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 9 novembre 2017 (OR. en) 14148/17 RÉSULTATS DES TRAVAUX Origine: Secrétariat général du Conseil en date du: 7 novembre 2017 Destinataire: Objet: délégations

Plus en détail

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE»

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» WANG Haiyuing, directeur général adjoint du département de recherches de la China Law Society L énergie est la base matérielle importante pour

Plus en détail

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité

Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Lancement officiel de la Plateforme UpM sur le marché régional de l électricité Intervention du Docteur Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 12 octobre

Plus en détail

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président PARTENARIAT EUROMED DOC. DE SÉANCE N : 203/08 [FR] EN DATE DU : 03.07.2008 ORIGINE : GSC 7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008 Conclusions du Président La 7ème

Plus en détail

Conférence de presse semestrielle de Swissmem du 20 août 2014 à Berne

Conférence de presse semestrielle de Swissmem du 20 août 2014 à Berne Embargo :, 11 heures Le texte prononcé fait foi Conférence de presse semestrielle de Swissmem du 20 août 2014 à Berne «Les trois champs d'action de Swissmem en faveur de la stratégie de la main-d'œuvre

Plus en détail

Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie

Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie Séminaire «Chauffage à distance» 8 septembre 2011, Monthey P. Abbet,

Plus en détail

Discours d ouverture de Mme Ségolène ROYAL. Ouverture du salon européen de l énergie éolienne

Discours d ouverture de Mme Ségolène ROYAL. Ouverture du salon européen de l énergie éolienne Paris, le Mardi 17 novembre 2015 Discours d ouverture de Mme Ségolène ROYAL Ouverture du salon européen de l énergie éolienne Monsieur le Président de l Association européenne de l énergie éolienne, (Markus

Plus en détail

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs

Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Les achats de l Etat et de ses établissements publics Objectifs et indicateurs Guide de la mesure des résultats Le Service des Achats de l État s assure que les achats de l État et de ses établissements

Plus en détail

Centre d Innovation et de Management Euroméditerranée. Mastère spécialisé MIQE. Soutenance de stage et thèse professionnelle

Centre d Innovation et de Management Euroméditerranée. Mastère spécialisé MIQE. Soutenance de stage et thèse professionnelle Centre d Innovation et de Management Euroméditerranée Mastère spécialisé MIQE Soutenance de stage et thèse professionnelle Thomas Pelletier Lundi 30 janvier 2006 Sommaire I/ Stage Pellenc Selective Technologies

Plus en détail

Plus de clarté pour les régimes patrimoniaux des couples internationaux

Plus de clarté pour les régimes patrimoniaux des couples internationaux Viviane Reding Vice-présidente de la Commission européenne, Commissaire à la Justice Plus de clarté pour les régimes patrimoniaux des couples internationaux Conférence du Conseil des Notariats de l'union

Plus en détail

MOT DE BIENVENUE DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL MONSIEUR ANDRÉ MÉNARD

MOT DE BIENVENUE DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL MONSIEUR ANDRÉ MÉNARD Dans le cadre de la première rencontre des membres du Consortium pour la mise en œuvre d un centre de formation professionnelle pour Autochtones dans les métiers de la construction MOT DE BIENVENUE DU

Plus en détail

Position du Groupe PPE. sur les politiques relatives au climat et à l'énergie. Groupe PPE. au Parlement européen

Position du Groupe PPE. sur les politiques relatives au climat et à l'énergie. Groupe PPE. au Parlement européen sur les politiques relatives au climat et à l'énergie Groupe PPE au Parlement européen Table des matières Les défis... 3 1. Promouvoir une politique énergétique et climatique ambitieuse à l'horizon 2030...

Plus en détail

2 DEMARCHE D'ELABORATION DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL LANGUEDOC-ROUSSILLON :

2 DEMARCHE D'ELABORATION DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL LANGUEDOC-ROUSSILLON : 2 DEMARCHE D'ELABORATION DU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL LANGUEDOC-ROUSSILLON 2014-2020 : L objectif du Plan de Développement Rural (PDR) est de développer durablement la ruralité et l hyper-ruralité

Plus en détail

La Région et la Communauté de communes Caux Vallée de Seine investissent dans les énergies de demain

La Région et la Communauté de communes Caux Vallée de Seine investissent dans les énergies de demain La Région et la Communauté de communes Caux Vallée de Seine investissent dans les énergies de demain Caux Vallée de Seine investissent dans les énergies de demain [Appel à projets Energies] Publié le 27

Plus en détail

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Libérer le potentiel du Nord pour aider à créer un meilleur Canada Page 1 sur 10 Le gouvernement du Yukon est heureux

Plus en détail

OFFICE INTERNATIONAL

OFFICE INTERNATIONAL OFFICE INTERNATIONAL du Coin de Terre et des Jardins Familiaux association sans but lucratif Regroupement des fédérations européennes des jardins familiaux Statut participatif auprès du Conseil de l Europe

Plus en détail

Présenté par Vincent Pouliot, Chef de service Marché du carbone et efficacité énergétique Avril 2016

Présenté par Vincent Pouliot, Chef de service Marché du carbone et efficacité énergétique Avril 2016 De la conférence de Paris à la politique énergétique du Québec Une occasion de se mobiliser ensemble pour lutter contre les changements climatiques Présenté par Vincent Pouliot, Chef de service Marché

Plus en détail

POSITION POLITIQUE DU CAE 2016 LE RÔLE DE L ARCHITECTURE DANS LA CONSTRUCTION ÉCO-ÉNERGÉTIQUE

POSITION POLITIQUE DU CAE 2016 LE RÔLE DE L ARCHITECTURE DANS LA CONSTRUCTION ÉCO-ÉNERGÉTIQUE POLITIQUE ARCHITECTS COUNCIL OF EUROPE CONSEIL DES ARCHITECTES D EUROPE Points clés L architecture d un bâtiment a un impact majeur sur sa performance énergétique. La configuration spatiale et matérielle

Plus en détail

HYDROGENE VECTEUR D ENERGIE DE DEMAIN? FICHE TECHNIQUE.

HYDROGENE VECTEUR D ENERGIE DE DEMAIN? FICHE TECHNIQUE. HYDROGENE VECTEUR D ENERGIE DE DEMAIN? FICHE TECHNIQUE. I. PRECISION SUR L UTILISATION : - Dans toutes les documents on sous-entend par hydrogène, la molécule dihydrogène H 2.On conservera le terme hydrogène

Plus en détail

DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES»

DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» LES DOSSIERS THEMATIQUES DE L APESA DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» Juillet 2012 INTRODUCTION : L ACHAT, LEVIER EFFICACE POUR UN DEVELOPPEMENT PLUS DURABLE! La définition précise de ses besoins

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE SESSION 5

DOCUMENT DE REFERENCE SESSION 5 Exécution du DIID pour les PMA: «Sur la voie de la graduation et au-delà» DOCUMENT DE REFERENCE SESSION 5 Moyens de mise en œuvre : Partenariats DIID pour les PMA 2 I. Objectif de la session L objectif

Plus en détail

Introduire la matière budgétaire comme levier de la réforme est une nouveauté. Surtout lorsqu elle se traduit en actes concrets.

Introduire la matière budgétaire comme levier de la réforme est une nouveauté. Surtout lorsqu elle se traduit en actes concrets. Conférence The Economist le 29 janvier 2003 Intervention d Alain Lambert, ministre délégué au budget et à la réforme budgétaire Quelles innovations budgétaires pour réformer la France? Mesdames, messieurs,

Plus en détail

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE UN LEVIER POUR LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L exemple de la Cuma Ecovaloris et de l association

Plus en détail

Convention-cadre sur les changements climatiques

Convention-cadre sur les changements climatiques NATIONS UNIES Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. LIMITÉE FCCC/CP/2002/L.6/Rev.1 1 er novembre 2002 FRANÇAIS Original : ANGLAIS CONFÉRENCE DES PARTIES Huitième session New Delhi, 23

Plus en détail

LE TEXTE LU FAIT FOI. Cap sur l innovation et la productivité 2

LE TEXTE LU FAIT FOI. Cap sur l innovation et la productivité 2 Allocution de Josée Fortin Directrice générale de Sherbrooke Innopole Chambres de commerce de Sherbrooke et Fleurimont 30 avril 2013 LE TEXTE LU FAIT FOI Cap sur l innovation et la productivité 2 Bonjour,

Plus en détail

Agenda territorial de l Union européenne. Vers une Europe plus compétitive et durable avec des régions diverses

Agenda territorial de l Union européenne. Vers une Europe plus compétitive et durable avec des régions diverses Agenda territorial de l Union européenne Vers une Europe plus compétitive et durable avec des régions diverses Accepté à l occasion de la Réunion informelle des ministres du Développement urbain et de

Plus en détail

Le Power-to-Gas : l avenir des énergies renouvelables?

Le Power-to-Gas : l avenir des énergies renouvelables? Dossier thématique Le Power-to-Gas : l avenir des énergies renouvelables? Réalisé par Claire EA, Référente Veille et Intelligence économique Le 20/01/2016 SOMMAIRE Introduction 3 I. Enjeux et problématiques

Plus en détail

Conduire le développement durable

Conduire le développement durable DECLARATION COMMUNE DES ACADEMIES DU G SCIENCE 2013 Conduire le développement durable Rôle de la science, de la technologie et de l innovation 1. Introduction Les Objectifs du millénaire pour le développement

Plus en détail

9798/15 der/er/ms 1 DGD 1C

9798/15 der/er/ms 1 DGD 1C Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 10 juin 2015 (OR. en) 9798/15 JAI 442 COSI 67 NOTE Origine: Destinataire: Objet: la présidence Conseil Projet de conclusions du Conseil sur la stratégie de sécurité

Plus en détail

Symposium sur l énergie et le climat

Symposium sur l énergie et le climat Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications Symposium sur l énergie et le climat Lima, Pérou 16 juin 2009 Message de Monsieur Jacques GABRIEL Ministre des Travaux Publics, Transports et

Plus en détail

DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU ÉLECTORAL AU CANADA?

DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU ÉLECTORAL AU CANADA? DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU ÉLECTORAL AU CANADA? Du 25 au 27 septembre se tiendra à New York l'assemblée générale des Nations Unies durant laquelle les chefs

Plus en détail

Dimanche 11 novembre 2012. Jean Grossmann Escalier B Concerne l audit énergétique du 15 rue Vauthier. Mesdames, Messieurs,

Dimanche 11 novembre 2012. Jean Grossmann Escalier B Concerne l audit énergétique du 15 rue Vauthier. Mesdames, Messieurs, Jean Grossmann Escalier B Concerne l audit énergétique du 15 rue Vauthier Dimanche 11 novembre 2012 Mesdames, Messieurs, Alors que nos charges combustible ont augmentées de 23% par rapport à l année dernière

Plus en détail

DE Leçon n 3 : OPTIMISATION DE LA GESTION ET DE L UTILISATION DE L ENERGIE

DE Leçon n 3 : OPTIMISATION DE LA GESTION ET DE L UTILISATION DE L ENERGIE DE Leçon n 3 : OPTIMISATION DE LA GESTION ET DE L UTILISATION DE L ENERGIE I- Nécessité de Stocker et transporter l énergie Document 1 : Les énergies fossiles en Europe 2010 : stocks, flux et projets.

Plus en détail

Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 29 septembre 2017 (OR. en)

Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 29 septembre 2017 (OR. en) Conseil UE Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 29 septembre 2017 (OR. en) PUBLIC 12599/17 LIMITE ECOFIN 755 ENV 776 CLIMA 248 FIN 575 NOTE Origine: Destinataire: Objet: Secrétariat général du Conseil

Plus en détail

Acte additionnel n 04/2001 portant adoption de la politique énergétique commune de l'uemoa

Acte additionnel n 04/2001 portant adoption de la politique énergétique commune de l'uemoa Acte additionnel n 04/2001 portant adoption de la politique énergétique commune de l'uemoa LA CONFÉRENCE DES CHEFS D ÉTAT ET DE GOUVERNEMENT DE L UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) VU

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel. Fonds d affectation spéciale pour les énergies renouvelables

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel. Fonds d affectation spéciale pour les énergies renouvelables - Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 mai 2012 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarantième session Vienne, 20-22 novembre 2012

Plus en détail

CLUB 2030 www.club-2030.com

CLUB 2030 www.club-2030.com www.club-.com AFRIQUE COMPTE RENDU DE LA CONFERENCE - DEBAT du 09 Fevrier 2015 www.club-.com PARTICIPANTS Pierre Carpentier Directeur des investissements chez Investisseurs et Partenaires Jean-Claude Houssou

Plus en détail

Qu est ce que le FSE? Eléments de contexte et d histoire

Qu est ce que le FSE? Eléments de contexte et d histoire Qu est ce que le FSE? Eléments de contexte et d histoire Le FSE est un moyen de créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité Le Fonds social européen (FSE) et l'un des Fonds structurels de l'union

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres

Réunion du Conseil au niveau des Ministres Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 CONCLUSIONS POLITIQUES SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE DE LA RCM 2014 DE L OCDE Conclusions politiques sur le changement climatique de la RCM

Plus en détail

La contribution des entreprises à la sécurité énergétique et à la réduction des émissions

La contribution des entreprises à la sécurité énergétique et à la réduction des émissions La contribution des entreprises à la sécurité énergétique et à la réduction des émissions La vision de Total Intervention de Thierry Desmarest, Président de Total, devant la Commission Économique pour

Plus en détail

Chapitre 11 Les enjeux du «développement durable»

Chapitre 11 Les enjeux du «développement durable» Chapitre 11 Les enjeux du «développement durable» Après le Titre I «Diagnostic territorial» - qui s est attaché à présenter de façon synthétique l ensemble des données disponibles sur l état de la commune

Plus en détail

L Alliance pour l avenir des villes. Projet de texte soumis à la discussion et au débat

L Alliance pour l avenir des villes. Projet de texte soumis à la discussion et au débat Réunion du Groupe consultatif Montréal, Canada - 12-13 juin 2000 CG/2 L Alliance pour l avenir des villes Projet de texte soumis à la discussion et au débat L ALLIANCE POUR L AVENIR DES VILLES L Alliance

Plus en détail

Les 3 piliers du développement durable

Les 3 piliers du développement durable questions réponses Les 3 piliers du développement durable Environnement SLN durable Économique Sociétal P.2 Sommaire Fiche technique P.4 État des lieux 1 - Pourquoi remplacer la centrale électrique? P.6

Plus en détail

Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec

Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec Union interparlementaire 128 ème Assemblée et Réunions connexes Quito (Equateur), 22 27 mars 2013 www.ipu2013ecuador.ec COMMERCE EQUITABLE ET MECANISMES NOVATEURS DE FINANCEMENT POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

Madame la Sénatrice, Présidente du conseil départemental, Chère Hermeline MALHERBE, Monsieur le Président de l Association ADEPO, Francis ROQUE

Madame la Sénatrice, Présidente du conseil départemental, Chère Hermeline MALHERBE, Monsieur le Président de l Association ADEPO, Francis ROQUE Discours de Ségolène NEUVILLE Secrétaire d État chargée Personnes handicapées et de la Lutte contre l exclusion --- Samedi 16 avril 2016 «La fraternité face au polyhandicap» Conférence publique de l Association

Plus en détail

10 PROPOSITIONS EN FAVEUR DE L'EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE EN EUROPE

10 PROPOSITIONS EN FAVEUR DE L'EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE EN EUROPE 1 10 PROPOSITIONS EN FAVEUR DE L'EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT ET AU DEVELOPPEMENT DURABLE EN EUROPE MEMORANDUM DE L'EEDD L'Education à l'environnement et au Développement Durable, une nécessité! L'Éducation

Plus en détail

Le Point. sur la situation économique et financière du québec

Le Point. sur la situation économique et financière du québec Le Point sur la situation économique et financière du québec Printemps 2013 Ce document est imprimé sur du papier entièrement recyclé, fabriqué au Québec, contenant 100 % de fibres postconsommation et

Plus en détail

Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène

Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la

Plus en détail

Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable

Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable 2008-2015 Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable 2008-2015 MISE À JOUR DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE En février 2012, le gouvernement du Québec a autorisé le

Plus en détail

Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers

Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers Problèmes d actualité Citoyenneté et responsabilité Métiers L Homme a besoin de matière et d énergie. La croissance démographique place l humanité face à un enjeu majeur : trouver et exploiter des ressources

Plus en détail

Hydrogène : le carburant du futur

Hydrogène : le carburant du futur 26 novembre 2008 Hydrogène : le carburant du futur Vecteur d énergie durable pour la mobilité de demain Capable d éliminer 50% des émissions de CO 2 du transport routier d ici 2050 Nécessité d une forte

Plus en détail

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Objectif Assurer un des achats utiles, efficaces et respectueux de l environnement pour des produits, des services, des marchandises ou des

Plus en détail

Monsieur le Président, cher.e.s collègues,

Monsieur le Président, cher.e.s collègues, Conseil régional de Bretagne Session des 15 et 16 décembre 2016 Présentation du projet document-cadre relatif au Plan algues vertes 2017-2021 pour approbation et proposition d'une stratégie d'engagement

Plus en détail

Vendredi 8 avril 2011

Vendredi 8 avril 2011 www.laregion.fr Vendredi 8 avril 2011 La Région et la Banque Européenne d Investissement (BEI) mettent en place le Fonds photovoltaïque régional en partenariat avec trois banques régionales Muriel PIN

Plus en détail

BIOCARBURANTS BIOCARBURANTS

BIOCARBURANTS BIOCARBURANTS BIOCARBURANTS BIOCARBURANTS Réponse des agriculteurs européens et de leurs coopératives aux préoccupations des citoyens Les biocarburants se divisent en deux catégories principales: le bioéthanol et le

Plus en détail

Réponse de BMO Groupe financier à la demande de renseignements du Carbon Disclosure Project (CDP4)

Réponse de BMO Groupe financier à la demande de renseignements du Carbon Disclosure Project (CDP4) à la demande de renseignements du Carbon Disclosure Project (CDP4) Mai 2006 MD Carbon Disclosure Project (CDP4) Questionnaire sur les émissions de gaz à effet de serre 1. GÉNÉRALITÉS En quoi les changements

Plus en détail

/D &RPPLVVLRQ SUpVHQWH XQH VWUDWpJLH HXURSpHQQH UpVROXPHQWHQIDYHXUGXGpYHORSSHPHQWGXUDEOH

/D &RPPLVVLRQ SUpVHQWH XQH VWUDWpJLH HXURSpHQQH UpVROXPHQWHQIDYHXUGXGpYHORSSHPHQWGXUDEOH ,3 Bruxelles, le 16 mai 2001 /D &RPPLVVLRQ SUpVHQWH XQH VWUDWpJLH HXURSpHQQH UpVROXPHQWHQIDYHXUGXGpYHORSSHPHQWGXUDEOH /D &RPPLVVLRQ HXURSpHQQH D LQYLWp OH &RQVHLO HXURSpHQ TXL VH WLHQGUD OH PRLV SURFKDLQ

Plus en détail

REUNION DE L OBSERVATOIRE DU SIDA EN AFRIQUE (AWA) CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT KIGALI, RWANDA 17 JUILLET 2016 DSISCOURS DE

REUNION DE L OBSERVATOIRE DU SIDA EN AFRIQUE (AWA) CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT KIGALI, RWANDA 17 JUILLET 2016 DSISCOURS DE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA REUNION DE L OBSERVATOIRE DU SIDA EN AFRIQUE (AWA) CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT KIGALI, RWANDA 17 JUILLET 2016 DSISCOURS DE S.E. LE PRESIDENT IDRISS DEBY

Plus en détail

Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus

Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Le Sénégal s est inscrit, dès l origine, dans la dynamique du développement durable.

Plus en détail

COMMISSION EUROPEENNE

COMMISSION EUROPEENNE COMMISSION EUROPEENNE Bruxelles, 22.2.2017 Ц2017) 1236 final Monsieur le Président, La Commission tient à remercier le Sénat pour son avis relatif au premier bilan et aux perspectives du plan d'investissement

Plus en détail

PROGRAMME ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE P-EVA

PROGRAMME ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE P-EVA PROGRAMME ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE P-EVA 2015-2018 Plan Economie Verte: concept Economie Verte et Changement Climatique en Afrique Origine du Programme EVA Résultats de l Initiative EVA Résultats du Programme

Plus en détail

LE PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'EUROPE

LE PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'EUROPE LE PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'EUROPE 1 #InvestEU #InvestEU Le plan d'investissement pour l'europe de 315 milliards d'euros, dont nous sommes convenus ensemble il y a tout juste douze mois, a déjà mobilisé

Plus en détail

La santé dans le programme de développement pour l après-2015

La santé dans le programme de développement pour l après-2015 SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A66/47 Point 14.1 de l ordre du jour provisoire 1 er mai 2013 La santé dans le programme de développement pour l après-2015 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

Mettre ensemble tous les acteurs

Mettre ensemble tous les acteurs Mettre ensemble tous les acteurs Réponse à l Examen du soutien fédéral de la recherche-développement Ingénieurs Canada* Février 2011 *Ingénieurs Canada est le nom commercial utilisé par le Conseil canadien

Plus en détail

Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable

Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable CRÉDIT PHOTO : GETTYIMAGES - FÉVRIER 2008-07102 - Ce document est imprimé sur papier certifié PEFC. 10-31-1143 Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable Édition de février 2008

Plus en détail

Analyse : Ouverture du câble à la concurrence

Analyse : Ouverture du câble à la concurrence Les Analyses du Centre Jean Gol Analyse : Ouverture du câble à la concurrence Olivier Colin Novembre 2015 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique :

Plus en détail

Allocution de Monsieur Ali HADDAD. Président du Forum des chefs d Entreprise FORUM ECONOMIQUE ALGERO-RUSSE

Allocution de Monsieur Ali HADDAD. Président du Forum des chefs d Entreprise FORUM ECONOMIQUE ALGERO-RUSSE Allocution de Monsieur Ali HADDAD Président du Forum des chefs d Entreprise FORUM ECONOMIQUE ALGERO-RUSSE A l occasion de la visite de S.E.M le Premier Ministre, Abdelmalek SELLAL en Fédération de Russie

Plus en détail

PRÉAVIS N 125 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 125 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 125 AU CONSEIL COMMUNAL Immeuble de Bourgogne Demande de crédit de CHF 980'000.- TTC pour la réalisation des travaux de rénovation comprenant : le remplacement partiel des vitrages et fenêtres,

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE

MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE LE 11 MARS 2008 1. L INTÉRÊT DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL POUR LE PROJET «GRIFFINTOWN»

Plus en détail

Monsieur le Maire, Monsieur Président du Pays de Brocéliande, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Maire, Monsieur Président du Pays de Brocéliande, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs, Intervention de Pierrick Massiot Président du Conseil régional de Bretagne Signature contrat de partenariat Région-Europe-Pays Pays de Brocéliande Paimpont 1 er juin 2015 Monsieur le Maire, Monsieur Président

Plus en détail

Optimiser les pratiques rurales exemplaires pour améliorer la qualité de l'eau

Optimiser les pratiques rurales exemplaires pour améliorer la qualité de l'eau Optimiser les pratiques rurales exemplaires pour améliorer la qualité de l'eau Utiliser des technologies et approches SIG avancées pour cibler les lieux de gestion des sols et des éléments nutritifs Un

Plus en détail

Mrd EUR20,6 pour les infrastructures

Mrd EUR20,6 pour les infrastructures Investir dans les infrastructures pour promouvoir la croissance économique Mrd EUR20,6 pour les infrastructures La BEI est un partenaire majeur pour les investissements liés aux infrastructures dans les

Plus en détail

PROJET VARAPPE : LOGEMENT DE TRANSIT

PROJET VARAPPE : LOGEMENT DE TRANSIT PROJET VARAPPE : LOGEMENT DE TRANSIT Un premier pas vers l autonomie PRÉSENTATION DE LA VARAPPE La Varappe est un service d accompagnement à l autonomie travaillant dans le contexte de l Aide à la Jeunesse

Plus en détail

La province Sud œuvre pour le soutien des filières hippiques et du rodéo. Pascal Vittori 2 e vice-président de la province Sud Vous convie à une

La province Sud œuvre pour le soutien des filières hippiques et du rodéo. Pascal Vittori 2 e vice-président de la province Sud Vous convie à une INFO PRESSE Contact presse Marilyne Arcaini Tél. : (687) 20 31 06 Nouméa, le 23 avril 2013 La province Sud œuvre pour le soutien des filières hippiques et du rodéo Réglementation des courses de chevaux

Plus en détail

Dirk Niebel, député du Bundestag Ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du développement

Dirk Niebel, député du Bundestag Ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du développement Dirk Niebel, député du Bundestag Ministre fédéral allemand de la Coopération économique et du développement Discours prononcé lors de la 15 e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies

Plus en détail

Ministère du Développement Économique Bureau du Conseiller Diplomatique ITALIE

Ministère du Développement Économique Bureau du Conseiller Diplomatique ITALIE Ministère du Développement Économique Bureau du Conseiller Diplomatique ITALIE INTERVENTION DE MONSIEUR CLAUDIO SCAJOLA, MINISTRE ITALIEN POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, A L OCCASION DU 50 ANNIVERSAIRE

Plus en détail

Discours UDES journée Emploi 9 mars Madame la présidente du COE, chère Marie Claire Carrère-Gée,

Discours UDES journée Emploi 9 mars Madame la présidente du COE, chère Marie Claire Carrère-Gée, Discours UDES journée Emploi 9 mars 2017 Madame la Ministre, chère Martine Pinville, Monsieur le Président de l UDES, cher Hugues Vidor, Madame la présidente du COE, chère Marie Claire Carrère-Gée, Monsieur

Plus en détail

Voir l' sur le web

Voir l' sur le web Voir l'email sur le web FEVRIER 2015 Appels à projet du moment Comme chaque mois, le cabinet Institutions & Stratégies vous présente l'actualité des appels à projet qui peuvent vous intéresser, afin de

Plus en détail

MHY ENERGY. L autonomie décentralisée. Mars 2012

MHY ENERGY. L autonomie décentralisée. Mars 2012 MHY ENERGY L autonomie décentralisée Mars 2012 Pourquoi? à Non raccordé à Supprimer la problématique d approvisionnement en combustible primaire à Diminuer le gaspillage d énergie renouvelable 2 Non raccordé

Plus en détail

Sommet ministériel 2010 de GEO "Observe, Share, Inform"

Sommet ministériel 2010 de GEO Observe, Share, Inform Vice Président Antonio Tajani De la Commission Européenne Sommet ministériel 2010 de GEO "Observe, Share, Inform" Beijing 5 Novembre 2010 Introduction Mesdames et Messieurs les Ministres, laissez moi une

Plus en détail

La géothermie dans la stratégie renouvelable de la Région bruxelloise

La géothermie dans la stratégie renouvelable de la Région bruxelloise La géothermie dans la stratégie renouvelable de la Région bruxelloise par Philippe Delaisse ir. Secrétaire général Energie Facteur 4 asbl Bruxelles-Brussel 02 février 2017 Sommaire Objectifs Spécificités

Plus en détail

La technologie photovoltaïque, une réalité

La technologie photovoltaïque, une réalité La technologie photovoltaïque, une réalité La technologie photovoltaïque est une réalité. Elle fait partie des solutions qui permettront à la fois de diversifier les sources d énergie et de préserver la

Plus en détail

Nous vous proposons ici quelques pistes de réfléxions afin de faire de votre projet de mise en place de Google Apps For Work un succès.

Nous vous proposons ici quelques pistes de réfléxions afin de faire de votre projet de mise en place de Google Apps For Work un succès. Dans ce guide Déplacer vos applications dans le Cloud vous offre des bénéfices désormais largement éprouvés : optimisera l efficacité et la performance de votre organisation, en augmentant sa réactivité

Plus en détail

Bilan énergétique mondial

Bilan énergétique mondial OBJECTIFS Faire un bilan de l énergie disponible dans le monde. Utilisation de cette énergie dans un cadre de développement durable. POINTS DU PROGRAMME ABORDES 1.2.2 Mise à disposition des ressources

Plus en détail

I) Les différentes centrales et leur point commun Activité 1 p.116

I) Les différentes centrales et leur point commun Activité 1 p.116 Chapitre 1 : Les centrales électriques Une centrale électrique est le point de départ de notre consommation électrique. Il existe de nombreuses centrales différentes. Quel est leur principe de fonctionnement

Plus en détail