Une nouvelle filière de recyclage pour les déchets électriques professionnels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une nouvelle filière de recyclage pour les déchets électriques professionnels"

Transcription

1 dossier de presse Une nouvelle filière de recyclage pour les déchets électriques professionnels En route vers des chantiers plus écologiques! 01 Les DEEE Pro : de quoi parle-t-on? 02 Pourquoi faire appel à la filière DEEE Pro? 03 Qui est concerné par la filière DEEE Pro? 04 Cinq syndicats professionnels à l origine de la filière DEEE Pro 06 Un dispositif de collecte simple et gratuit Une démarche partenariale Contacts Presse 09 Annexe 05 Pourquoi Récylum?

2 La filière collective de recyclage des DEEE Pro : une première européenne! On connaît les filières d élimination des déchets d équipements électriques et électroniques ménagers, qui depuis novembre 2006 permettent aux détenteurs d appareils électriques usagés de s en défaire en toute conformité. Mais qu en est-il des déchets d équipements professionnels liés aux activités du bâtiment? Ils ont désormais leur filière de recyclage opérationnelle sur l ensemble du territoire national à compter du 1 er juillet Il s agit de la toute première filière collective européenne dédiée aux DEEE professionnels issus des activités du bâtiment. > Une envergure collégiale sans précédent : 5 syndicats professionnels fondateurs, 120 industriels impliqués, 7 organisations professionnelles partenaires. > Un dispositif de proximité inédit simple et gratuit, adapté aux besoins des entreprises du BTP.

3 Filiè r ww recyclage om w.re cylum.c Etroitement associée à la problématique des déchets de chantiers, une gestion rigoureuse et efficace des DEEE Pro du bâtiment repose sur des intervenants et des circuits de collecte bien particuliers. La nouvelle filière DEEE Pro a pour objet de traiter les équipements détenus principalement par les entreprises du bâtiment (installateurs électriciens, entreprises de déconstruction ), tels les matériels : d éclairage général (éclairages de voirie, luminaires intérieurs et extérieurs ) ; d éclairage de sécurité (BAES, BAEH ) ; électroniques de sécurité (contrôle d accès, alarme intrusion ) ; de contrôle et de régulation (thermostats, programmateurs, capteurs physico-chimiques ) ; de sécurité incendie. Matériel d éclairage Plafonniers / Encastrés Carrés, rectangulaires & ronds Etanches Projecteurs Lanternes Hublots / Appliques / Spots Armatures industrielles Matériel électronique de sécurité et de régulation Eclairage de sécurité Surveillance / Accès Intrusion Thermostat Régulation Alarme incendie SERVICE GRATUIT! La filière DEEE Pro est une réponse pragmatique aux spécificités de la gestion des déchets du bâtiment, parmi lesquels les équipements électriques usagés constituent un gisement extrêmement diffus, souvent généré dans le cadre de chantiers de rénovation ou de déconstruction. Estimés à tonnes par an, les DEEE Pro représentent une part importante de l ensemble des déchets électriques professionnels qui doivent faire l objet d un traitement approprié pour éviter les risques de pollution et préserver les ressources naturelles. Or en 2007, moins de 8%* de ces équipements ont fait l objet d une collecte sélective en vue de leur traitement. Seul un dispositif de collecte de proximité, simple et dédié, réunissant le plus grand nombre de producteurs, peut répondre aux attentes des acteurs de la filière et bénéficier de la visibilité qui incitera le plus grand nombre d entre eux à faire recycler leurs DEEE Pro dans des conditions respectueuses de l environnement. *source : Rapport ADEME 2008 sur la filière des DEEE. d iée LES DEEE Pro : de quoi parle-t-on? de éd 01 e

4 02 Pourquoi faire appel à la filière DEEE Pro? Une solution efficace pour répondre à une réglementation exigeante 1975 : le Code de l Environnement oblige tout détenteur de déchets à les faire traiter dans des conditions respectueuses de l environnement, et à pouvoir le prouver : le décret DEEE relatif à la composition des équipements électriques et électroniques et à l élimination des déchets issus de ces équipements donne aux producteurs de ces derniers l obligation d organiser et de financer un service de collecte et de recyclage de leurs équipements hors d usage. C est le principe de la responsabilité élargie du producteur (REP), qui permet au détenteur, tout en restant responsable du devenir de ses déchets, de disposer de filières adaptées financées par les producteurs. A noter : juridiquement, la REP ne s applique pas aux DEEE professionnels issus d équipements mis sur le marché avant le 13 août 2005 (dits déchets historiques) dont l élimination demeure de la responsabilité du détenteur. Dans le cadre de la filière DEEE Pro, les producteurs vont au delà de la réglementation en reprenant sans distinction l ensemble des DEEE visés y compris ceux mis sur le marché avant août 2005.Cet engagement volontaire éco-responsable est de nature à faciliter le geste de tri et favoriser ainsi le recyclage du plus grand nombre de DEEE : La loi Grenelle II instaure la réalisation d un diagnostic déchets préalable à tout chantier de démolition et de réhabilitation de plus de m 2, avec pour conséquence une exigence de transparence accrue sur les filières utilisées par les maîtres d œuvre. Un dispositif respectueux de notre environnement Jusqu à présent, les DEEE Pro étaient au mieux considérés comme de la ferraille faisant partiellement l objet d un recyclage, mais le plus souvent comme des déchets industriels banals (DIB) éliminés en décharges sans la moindre dépollution préalable. Or, certains équipements peuvent contenir des composants particuliers ou potentiellement dangereux (cartes électroniques, piles, batteries, écrans, mercure ) qui nécessitent un traitement approprié pour neutraliser les risques de pollution. Par ailleurs, ils sont majoritairement composés de matières recyclables (métaux, plastiques, verre ) qui peuvent être utilisées dans la fabrication de produits neufs, permettant ainsi de préserver les ressources naturelles de la planète. Un levier pour réduire les coûts d élimination des déchets de chantier L augmentation régulière des coûts de mise en décharge oblige les maîtres d oeuvre à trier leurs déchets pour les envoyer vers les filières de traitement appropriées. La prise en charge collective du traitement des DEEE Pro par les producteurs allègera d autant le budget affecté à la gestion des déchets de chantier.

5 03 Qui est concerné par la filière DEEE Pro? Le dispositif de collecte mis en place par Récylum s adapte aux exigences de tous les détenteurs et aux contraintes de tous les types de chantiers : installateurs électriciens opérateurs de maintenance entreprises de démolition grands comptes (services techniques des collectivités locales, entreprises du tertiaire, industries, etc.) Chacun bénéficie ainsi d une solution pour facilement participer à la collecte sélective et contribuer au recyclage des DEEE Pro grâce à une offre de reprise adaptée (cf. fiche n 6) En profitant de cette offre, les professionnels répondent à moindre coût aux exigences croissantes de leurs clients en matière de protection de l environnement et avec l assurance de respecter la réglementation. Ce sont ainsi plusieurs dizaines de milliers d entreprises qui peuvent bénéficier d une solution de proximité, gratuite et simple, pour l élimination de leurs DEEE Pro dans des conditions respectueuses de l environnement et de la réglementation.

6 04 Cinq syndicats professionnels à l origine de la filière DEEE Pro Une réponse collective au service de tous les producteurs L évolution règlementaire, conjuguée aux attentes du marché, a conduit cinq syndicats professionnels du secteur électrique à innover en mettant en place un dispositif collégial permettant aux producteurs concernés : de remplir au meilleur coût leurs obligations nées du décret DEEE ; d apporter à leurs clients une réponse adaptée aux contraintes du secteur ; d informer le marché de leur engagement d entreprise citoyenne. DOMERGIE, GESI, GISEL, GIMES et le Syndicat de l Eclairage ont ainsi créé collectivement la filière de recyclage des DEEE Pro. Ils ont fait confiance à Récylum pour en assurer la gestion. Cette nouvelle filière intervient pour le compte de tous les producteurs de matériels électroniques de sécurité, d éclairage et de régulation qui le souhaitent, parmi lesquels la centaine d adhérents des 5 syndicats professionnels fondateurs (voir liste en annexe). Le périmètre de la filière pourra évoluer en fonction de l intérêt à venir d autres organisations professionnelles. Une volonté de pragmatisme et de simplicité pour les détenteurs Conscient que le tri sélectif des DEEE Pro rentrera d autant plus facilement dans les usages que le dispositif de collecte sera simple et visible, les 5 organisations professionnelles à l origine de la filière ont souhaité : 1. Que la filière s appuie sur un réseau de points de collecte de proximité permettant aux entreprises du bâtiment de déposer leurs DEEE Pro là où elles ont l habitude de déposer leurs autres déchets de chantier. C est à ce titre qu il est envisagé à terme de déployer la filière dans plus de 300 déchèteries professionnelles. Ce dispositif sera complété d enlèvement des DEEE Pro sur site à chaque fois que les volumes le justifieront. 2. Que tous les équipements concernés soient acceptés gratuitement sans considération de marque, ni de date de mise en marché*, allant ainsi au-delà des obligations règlementaires. Récylum se chargera de restituer aux producteurs non adhérents les DEEE Pro issus de leurs équipements. *Sous certaines conditions

7 05 Pourquoi Récylum? Du fait de son expérience, de sa proximité opérationnelle et des synergies logistiques qu il peut permettre, Récylum s est imposé aux producteurs comme le partenaire naturel pour permettre aux acteurs de la filière de faire recycler les DEEE Pro du bâtiment au meilleur coût. Son expérience Récylum est l éco-organisme agréé depuis novembre 2006 par les pouvoirs publics pour organiser la collecte et le recyclage des lampes usagées. Récylum a ainsi tissé un réseau national de plus de points de collecte permettant de recycler en moins de trois ans 32 % du gisement des lampes et tubes fluorescents en fin de vie enlèvements ont été effectués en 2009 par les prestataires de Récylum, avec une ponctualité de l ordre de 95 %. Son savoir-faire est reconnu par tous les acteurs de la filière incluant ceux du secteur du bâtiment. Sa proximité opérationnelle Avec points de collecte chez les acteurs de la distribution et de l installation électrique, ou encore chez les collecteurs de déchets professionnels, Récylum travaille quotidiennement avec les entreprises du bâtiment et les grands comptes (industries et tertiaires, privé et public). Il existe à ce titre des accords de partenariat entre Récylum et les principales organisations professionnelles du bâtiment (FFB, CAPEB, FFIE, FEDELEC, SERCE, CSEEE, FGME) et plusieurs d entre elles siègent au comité de suivi de la filière lampes. Sa synergie logistique La légitimité de Récylum repose aussi sur sa capacité à mutualiser la collecte des DEEE Pro avec celles des lampes usagées sur l ensemble du territoire. Sa parfaite connaissance du réseau des entreprises du bâtiment en général et de l installation électrique en particulier favorise l optimisation de la filière.

8 06 Un dispositif de collecte simple et gratuit Deux solutions gratuites pour la collecte des DEEE Pro 1. La dépose en déchèterie professionnelle (sans condition de volume) Récylum s appuie sur un réseau de déchèteries professionnelles auxquelles il fournit gratuitement des conteneurs adaptés au stockage des DEEE Pro et en assure l enlèvement sur demande. Les installateurs électriciens, et plus généralement tout détenteur de DEEE Pro, peuvent y avoir accès gratuitement. Il leur sera remis par la déchèterie un certificat de collecte sélective attestant que les DEEE Pro ont bien été confiés à la filière gérée par Récylum qui en assurera le traitement conformément à la réglementation. 2. L enlèvement sur site (sous condition de volume) Exploitant les synergies logistiques avec la filière de collecte des lampes, Récylum propose aux détenteurs d enlever les DEEE Pro gratuitement chez eux. Cette solution s adresse aux installateurs électriciens, aux entreprises de déconstruction, aux grands comptes (industriels, administrations, hôpitaux, gros tertiaires...) qui détiennent de façon récurrente des quantités significatives de DEEE Pro. Elle s adresse par ailleurs aux distributeurs professionnels qui souhaiteraient proposer à leurs clients la reprise de leurs équipements usagés. Une fois collectés, les DEEE Pro sont acheminés sur le centre de traitement spécialisé le plus proche. C est la phase pilote, menée en Rhône-Alpes à partir de septembre 2009, qui a permis de déterminer les technologies de traitement les plus pertinentes aux plans environnemental et économique, et de sélectionner les centres de traitement les plus performants. Pour plus de simplicité pour les détenteurs, Récylum collecte tous les équipements sans distinction de marque ou de date de mise sur le marché.

9 ww recyclage om w.re cylum.c Financement du dispositif Ce dispositif ne s inscrit pas dans le cadre d un service marchand, Récylum étant un éco-organisme à but non lucratif. Il est totalement financé par les producteurs des équipements électriques concernés à qui les coûts de la filière sont répercutés au prorata de leurs mises en marché. Contributions des producteurs Revenu de Récylum Dépense* de Récylum Conteneur Galva DEEE Pro 1,85 m3 Benne 10 à 30 m3 * Frais de fonctionnement, investissements, communication, recyclage, logistique 0 e Carton DEEE Pro 0,73 m3 Aucun profit pour Récylum d iée Filiè r de éd 06 Un dispositif de collecte simple et gratuit e

10 Filiè r ww recyclage om w.re cylum.c Les syndicats professionnels fondateurs LE SYNDICAT DE L ECLAIRAGE fédère 45 fabricants de lampes, de luminaires et de composants pour l éclairage professionnel et domestique, soit 75 % du marché français. DOMERGIE regroupe 31 industriels de l appareillage électrique d installation et de ses applications domotiques, soit 98 % du marché français. GESI rassemble 12 fabricants de matériels de détection incendie, soit 80 % du marché français. GIMES réunit 30 fabricants de matériels électroniques de sécurité couvrant à la fois les activités des systèmes de détection d intrusion, de contrôle d accès, de sécurisation des fonds, de télésurveillance et de vidéo surveillance, soit 70 % du marché français. GISEL représente 11 entreprises spécialisées notamment dans les solutions d éclairage autonome de sécurité, soit 98 % du marché français. Voir liste des adhérents des syndicats en annexe. Les organisations professionnelles partenaires Les enjeux liés à la protection de l environnement nous concernent tous. C est pourquoi les principales organisations professionnelles du bâtiment et de l installation électrique soutiennent ce projet en diffusant l information auprès de leurs adhérents. CAPEB : Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment FEDELEC : Fédération des professionnels de l électricité et de l électronique FFB : Fédération Française de Bâtiment de la région Rhône-Alpes FFIE : Fédération Française des entreprises de génie électrique et climatique FGME : Fédération des Grossistes en Matériel Electrique SERCE : Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique L éco-organisme RÉCYLUM est l éco-organisme à but non lucratif agréé par les pouvoirs publics pour l élimination des lampes usagées. Les fabricants d équipements électriques professionnels lui ont confié le soin de collecter pour leur compte les équipements usagés, auprès des détenteurs, dans le cadre d une prestation de service à but non lucratif. Pour en savoir plus : ou au d iée Une démarche partenariale de éd 07 e

11 Filiè r ww recyclage d iée Contacts Presse de éd 08 e om w.re cylum.c Récylum Murielle d Audeville Directrice de la Communication Tél : Ophélie Plantard Relations Presse Tél : Thomas Marko&Associés - RCS Paris B DR - Crédit photo : Régis d Audeville - imprimé sur papier recyclé Laure Kuntzinger Tél. : Récylum : 17 rue de l Amiral Hamelin, Paris

12 09 Annexe Liste des adhérents des 5 SYNDICATS professionnels FONDATEURS DOMERGIE ABB ADEE ELECTRONIC BEROMET COOPER SECURITE CROUZET AUTOMATISMES DELTA DORE EBENOID ELECTRIC PRODUCTION GE SECURITY GERARD MANG GROUPE ARNOULD GROUPE ATLANTIC GROUPE LCX HAGER CONTROLS INOVAC LEGRAND MOELLER ELECTRIC NEXANS NKE MICREL P.G.E.P PRYSMIAN Câbles et Systèmes SCHNEIDER ELECTRIC SCHNEIDER ELECTRIC INDUSTRIES SIB ADR - GROUPE MACKPRANG SIEMENS SOCOMEC THEBEN GESI ADT AVISS COOPER sécurité DEF ERIS JOHNSON CONTROLS CEMIS LEGRAND MADICOB NEUTRONIC NOVAR-ESSER by HONEYWELL SIEMENS TYCO FIRE & INTEGRATED SOLUTIONS GIMES ATLS BOSCH Security Systems CDVI COGELEC COOPER SECURITE DAITEM DELTA DORE FDI MATELEC FERMAX FRACARRO FRANCE Portenseigne GE SECURITY GROUPE ARNOULD GUARDALL LEGRAND NORALSY OPTEX SECURITY SCHNEIDER ELECTRIC SCHNEIDER ELECTRIC INDUSTRIES SEPTAM SIEMENS SOMFY SYNCHRONIC URMET GISEL AEES BEHAR SECURITE COOPER SECURITE ETAP KAUFEL LEGRAND SAMMODE SCHNEIDER ELECTRIC URA SYNDICAT DE L ECLAIRAGE 3E INTERNATIONAL ABEL ABI ANSORG ARIC ARLUS ATEA ATELIER SEDAP AUBRILAM COMATÉLEC CONIMAST INTERNATIONAL ECLATEC ERCO ÉTAP FLOS GE LIGHTING GHM HOLIGHT HONEYWELL Div. Eclairage I GUZZINI K.R.S. LEC LEGRAND LENZI LLEDO LUDEC - SE LUX OSRAM PETITJEAN PHILIPS RADIAN REGENT S.E.A.E. SAMMODE SARLAM SECURLITE SOGEXI TARGETTI POULSEN TECHNILUM THORN TRATO INDUSTRIES TRIDONIC-ATCO TRILUX VALMONT VOSSLOH SCHWABE WALDMANN ÉCLAIRAGE

GUIDE PRATIQUE. Les Lampes et les DEEE Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! réglementation.

GUIDE PRATIQUE. Les Lampes et les DEEE Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! réglementation. GUIDE PRATIQUE ENTREPRISES & ADMINISTRATIONS Les Lampes et les DEEE Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! Grâce à votre action, les Lampes et les DEEE Pro sont recyclés en respectant l environnement

Plus en détail

Pro ne se jettent plus : ils se recyclent!

Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! Les Lampes GUIDE PRATIQUE et les DEEE ENTREPRISES & ADMINISTRATIONS Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! Grâce à votre action, les Lampes et les DEEE Pro sont recyclés en respectant l environnement

Plus en détail

> Adresses utiles SYNDICAT DE L ÉCLAIRAGE. AFE (Association française de l éclairage)

> Adresses utiles SYNDICAT DE L ÉCLAIRAGE. AFE (Association française de l éclairage) > Adresses utiles SYNDICAT DE L ÉCLAIRAGE 17, rue Hamelin 75783 Paris Cedex 16 Tél. : 01 45 05 72 72 Télécopie : 01 45 05 72 73 Internet : www.feder-eclairage.fr ADEME (Agence de l environnement et de

Plus en détail

> Adresses utiles SYNDICAT DE L ÉCLAIRAGE. AFE (Association française de l éclairage)

> Adresses utiles SYNDICAT DE L ÉCLAIRAGE. AFE (Association française de l éclairage) > Adresses utiles SYNDICAT DE L ÉCLAIRAGE 17, rue Hamelin 75783 Paris Cedex 16 Tél. : 01 45 05 72 72 Télécopie : 01 45 05 72 73 Internet : www.feder-eclairage.fr ADEME (Agence de l environnement et de

Plus en détail

Pro ne se jettent plus : ils se recyclent!

Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! Les Lampes GUIDE PRATIQUE et les DEEE ENTREPRISES & ADMINISTRATIONS Pro ne se jettent plus : ils se recyclent! SOMMAIRE 01. Les équipements concernés 02. La filière Lampes & DEEE Pro 03. Devenir Point

Plus en détail

GUIDE0309PR01 - édition avril 2009. l éco-organisme agréé pour les lampes usagées

GUIDE0309PR01 - édition avril 2009. l éco-organisme agréé pour les lampes usagées collecte et recyclage des lampes usagées Enjeux, réglementation et solutions pratiques INFORMER FORMER CONSEILLER CONTRÔLER GUIDE0309PR01 - édition avril 2009 1 l éco-organisme agréé pour les lampes usagées

Plus en détail

Aujourd hui le recyclage

Aujourd hui le recyclage dossier de presse 2012 - RCS Paris B 482 323 946 - DR - Imprimé sur papier recyclé Aujourd hui le recyclage des lampes usagées est à portée de main 01 Les lampes : de quoi parle-t-on? 02 Comment faire

Plus en détail

Le décret 2005-829 du 20 juillet 2005 met en place la gestion sélective des DEEE, les Déchets d Equipements Electriques et Electroniques.

Le décret 2005-829 du 20 juillet 2005 met en place la gestion sélective des DEEE, les Déchets d Equipements Electriques et Electroniques. Gestion des DEEE par les artisans distributeurs : petit guide pratique 2006-2007 PRÉAMBULE Le décret 2005-829 du 20 juillet 2005 met en place la gestion sélective des DEEE, les Déchets d Equipements Electriques

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

sommaire Eclairage des cuisines et des salles de bains

sommaire Eclairage des cuisines et des salles de bains Eclairage des cuisines et des salles de bains sommaire Dans une maison, la diversité des activités mérite une attention particulière en matière d éclairage ; la "demande visuelle" est en effet sans cesse

Plus en détail

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006

Plus en détail

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques Faire du déchet une ressource Le groupe Veolia Environnement 271.000 collaborateurs dans 64 pays travaillent pour Veolia Environnement, le

Plus en détail

Bilan des filières R-E-P 2013

Bilan des filières R-E-P 2013 Mardi 6 Mai 2014 Bilan des filières R-E-P 2013 Les grandes actions des filières L émergence de nouvelles REP Données chiffrées des filières R-E-P 1ères Rencontres 1 1/ Les grandes actions des filières

Plus en détail

B U R E A U X, É C O L E S Mieux s éclairer À C O Û T S M A Î T R I S É S

B U R E A U X, É C O L E S Mieux s éclairer À C O Û T S M A Î T R I S É S B U R E A U X, É C O L E S Mieux s éclairer À C O Û T S M A Î T R I S É S Éclairage tertiaire : l efficacité à portée de main Objectifs : ergonomie et développement durable Dans les espaces de bureaux

Plus en détail

Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE 17/06/2015

Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE 17/06/2015 Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE Introduction / présentation Impact de la réglementation Influence de la technique sur la logistique Mobiliser l ensemble

Plus en détail

Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche»

Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche» Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche» Objectifs: - Anticiper les exigences européennes en matière de taux de collecte - Organiser via un Eco-organisme

Plus en détail

>ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. Pour une approche en coût global d une installation d éclairage industriel

>ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL. Pour une approche en coût global d une installation d éclairage industriel >ÉCLAIRAGE INDUSTRIEL Pour une approche en coût global d une installation d éclairage industriel > Les bénéfices d un bon éclairage Qui, sinon vous-même, a intérêt à ce que votre établissement soit éclairé

Plus en détail

Guide pratique Détenteurs Professionnels. Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous?

Guide pratique Détenteurs Professionnels. Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous? Guide pratique Détenteurs Professionnels Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous? Plusieurs solutions existent : Les faire enlever gratuitement par

Plus en détail

Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées

Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées Speed meeting 2015 RECYLUM Collecte et recyclage des lampes usagées Récylum en chiffres Eco-organisme agréé en charge de la collecte et du recyclage des sources lumineuses Chiffres clés : 4800 T de lampes

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES

LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES SYNTHÈSE DE L ÉTUDE FILIÈRE 2014 LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES Comprendre, évaluer, agir QUI EST COREPILE? Créé en 2003, COREPILE est un éco-organisme sous agrément d État

Plus en détail

DEEE PRO. Réunion logistique du 5 & 6 juin 2012. Collecte des DEEE Pro

DEEE PRO. Réunion logistique du 5 & 6 juin 2012. Collecte des DEEE Pro DEEE PRO Réunion logistique du 5 & 6 juin 2012 Collecte des DEEE Pro 1 Du nouveau dans les DEEE Pro! 2 Accroissement du périmètre Catégorie 5 : Matériel d éclairage Eclairage tertiaire et industriel Eclairage

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

VARIATION ET GESTION DE L ÉCLAIRAGE TERTIAIRE ET INDUSTRIEL. Industries. Commerces et surfaces de vente. Couloirs et circulations. de réunion.

VARIATION ET GESTION DE L ÉCLAIRAGE TERTIAIRE ET INDUSTRIEL. Industries. Commerces et surfaces de vente. Couloirs et circulations. de réunion. VARIATION ET GESTION DE L ÉCLAIRAGE TERTIAIRE ET INDUSTRIEL Couloirs et circulations Commerces et surfaces de vente Bureaux Salles de réunion Locaux d enseignement Expositions galeries musées Industries

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation

Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation Elles vous font économiser de l électricité, durent plus longtemps et se recyclent, les lampes basse consommation de la lumière sans gaspillage Impossible de se passer de la lumière des lampes électriques

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ RÉCYLUM. 19.000 points de collecte 100 millions de lampes recyclées

RAPPORT D ACTIVITÉ RÉCYLUM. 19.000 points de collecte 100 millions de lampes recyclées RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 RÉCYLUM 19.000 points de collecte 100 millions de lampes recyclées La vie d un éco-organisme est ponctuée de grandes étapes. D abord le temps de la rencontre des parties prenantes

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Avril 2007. 1 accessoire unique pour 2 positions

DOSSIER PRESSE. Avril 2007. 1 accessoire unique pour 2 positions DOSSIER PRESSE Avril 2007 1 accessoire unique pour 2 positions Contact : Michel De Miranda Tél : 03 86 86 48 62 Fax : 03 86 86 48 44 Mail : michel.demiranda@tnb.com 1 NOUVEAU 1 accessoire unique pour 2

Plus en détail

Présentation du du projet Juillet 2009 Filiè DEEE re Pro

Présentation du du projet Juillet 2009 Filiè DEEE re Pro Présentation du projet Juillet 2009 Filière DEEE Pro Les DEEE Pro*, une nouvelle filière. * DEEE Pro : Déchets d Equipements Electriques et Electroniques Professionnels DEEE Pro = DEEE comme les autres

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

Guide pratique de la Collectivité Locale

Guide pratique de la Collectivité Locale Guide pratique de la Collectivité Locale Objet Ce Guide édité par Récylum* présente : - la procédure de contractualisation (via l Organisme Coordonnateur); - les modalités de mise à disposition et d enlèvement

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :...

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :... Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma d Organisation

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax )

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Annexe 8 Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma

Plus en détail

Introduction. Le développement durable : un enjeu permanent de l éclairage extérieur, renforcé par le Grenelle Environnement

Introduction. Le développement durable : un enjeu permanent de l éclairage extérieur, renforcé par le Grenelle Environnement Introduction Philips Lec Technilum Ville de Chartres 2 Le développement durable : un enjeu permanent de l éclairage extérieur, renforcé par le Grenelle Environnement Depuis les premières lanternes déposées

Plus en détail

Au bureau aussi, recyclons tous nos papiers. Un environnement protégé et 5 fois plus d emplois créés

Au bureau aussi, recyclons tous nos papiers. Un environnement protégé et 5 fois plus d emplois créés Au bureau aussi, recyclons tous nos papiers Un environnement protégé et 5 fois plus d emplois créés 6 bonnes raisons de recycler le papier au bureau Valoriser le principal déchet de bureau : les papiers

Plus en détail

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Le plan doit être introduit en langue française ou néerlandaise. Les données sont reprises

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother

Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother 02 REPRISE ET RECYCLAGE DES CONSOMMABLES USAGÉS... 04 Retour des cartouches d encre... 05 Retour postal (toner et tambour)... 06 Dépose

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ RÉCYLUM

RAPPORT D ACTIVITÉ RÉCYLUM RAPPORT D ACTIVITÉ 2011 RÉCYLUM Avec 4.042 tonnes de lampes collectées cette année, soit une progression de 11% par rapport à 2010, Récylum passe au-dessus de la barre symbolique du tiers des lampes usagées

Plus en détail

Journées SFRP. La gestion des Sources de Rayonnements Ionisants. Réexamen de la justification des détecteurs ioniques de fumée

Journées SFRP. La gestion des Sources de Rayonnements Ionisants. Réexamen de la justification des détecteurs ioniques de fumée Journées SFRP La gestion des Sources de Rayonnements Ionisants Réexamen de la justification des détecteurs ioniques de fumée Intervenante : Nicole SAINT-PAUL 1 Le GESI - Son identité Le GESI Regroupe depuis

Plus en détail

ÉCLAIRAGE DES COMMERCES

ÉCLAIRAGE DES COMMERCES ÉCLAIRAGE DES COMMERCES BIEN ÉCLAIRER POUR MIEUX VENDRE ALIMENTATION RESTAURATION BIJOUTERIES PARFUMERIES FLEURISTES LIBRAIRIES SERVICES PHARMACIES HABILLEMENT BIEN GÉRER L ÉCLAIRAGE ET DÉVELOPPER SES

Plus en détail

ECO.COLLECTOOR. La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010

ECO.COLLECTOOR. La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010 ECO.COLLECTOOR La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010 Pour contribuer à préserver l environnement, Eco.Collectoor a développé une solution de collecte et de recyclage des

Plus en détail

Le Marché des Alarmes Intrusion en France 2008

Le Marché des Alarmes Intrusion en France 2008 Le Marché des Alarmes Intrusion en France 2008 200 175 150 125 100 75 2003 2004 2005 2008 2009 2010 2011 Secteur Non-Résidentiel (Volume, Indice) Secteur Résidentiel (Volume, Indice) UN OUTIL MARKETING

Plus en détail

La fin de vie des équipements TIC et leur traitement. Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014

La fin de vie des équipements TIC et leur traitement. Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014 La fin de vie des équipements TIC et leur traitement Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014 Les principales réglementations Déchets Directive RoHS : RoHS signifie Restriction of the use of

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS Charte Qualité Gestion Février 2004 Contexte d élaboration de la Charte Pour s inscrire dans un développement durable La préservation des ressources naturelles

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

OBJECTIF 10 : GARANTIR DES CHANTIERS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT ET DU VOISINAGE

OBJECTIF 10 : GARANTIR DES CHANTIERS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT ET DU VOISINAGE Rappel : Les signataires de la charte de l aménagement et de la construction urbaine durables s engagent à Assurer la valorisation de 80% des déchets de chantier pour les constructions neuves ; Réaliser

Plus en détail

1 - Le Groupe CHIMIREC p.3. A Son histoire p.3 B Les implantations p.4. 2 - Les savoir-faire de CHIMIREC p.7

1 - Le Groupe CHIMIREC p.3. A Son histoire p.3 B Les implantations p.4. 2 - Les savoir-faire de CHIMIREC p.7 > SOMMAIRE 1 - Le Groupe CHIMIREC p.3 A Son histoire p.3 B Les implantations p.4 2 - Les savoir-faire de CHIMIREC p.7 A La collecte des déchets p.8 B Le tri et le regroupement des déchets p.9 C La valorisation

Plus en détail

RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants RÉPARATION AUTOMOBILE ET TRANSPORT PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE La prévention

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

Rapport d activité Récylum 2014

Rapport d activité Récylum 2014 Rapport d activité Récylum 2014 Grâce à l implication grandissante des français dans le recyclage des lampes, Récylum a collecté en 2014 plus de 43 millions de lampes à économie d énergie, soit un taux

Plus en détail

Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels»

Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels» Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels» SOURCES D INFORMATION Présentation de Valdélia (éco-organisme de la

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

Déchets du BTP et recyclage

Déchets du BTP et recyclage Déchets du BTP et recyclage «Etude sur les volumes et les flux de déchets et matériaux recyclés du BTP dans les Landes» Plan de prévention et de gestion des déchets de chantiers du BTP des Landes Réunion

Plus en détail

MAINTENANCE DE L ECLAIRAGE DE SECURITE L assurance d une évacuation sûre des bâtiments

MAINTENANCE DE L ECLAIRAGE DE SECURITE L assurance d une évacuation sûre des bâtiments MAINTENANCE DE L ECLAIRAGE DE SECURITE L assurance d une évacuation sûre des bâtiments Déjeuner de presse Espace Hamelin Lundi 9 décembre 2013 IGNES : 17, rue de l Amiral Hamelin 75016 Paris Tél : 01 45

Plus en détail

Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert

Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert Syctom 9 décembre 2010 Jan Le Moux Directeur Prévention Eco Emballages mai 2010 ECO EMBALLAGES

Plus en détail

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels Déchèteries du SYELOM Mode d emploi pour les professionnels Sommaire Page Edito du Président 3 Qu est ce que le SYELOM? 4 Quels sont les professionnels 6 acceptés? Vous êtes professionnels? 7 Vous devez

Plus en détail

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement

responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers Votre responsabilité, votre obligation légale, notre accompagnement Vos emballages impliquent votre Responsabilité et engendrent des

Plus en détail

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution?

Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? Responsabilité élargie du producteur de meubles fabricants de meubles Comment répondre aux obligations liées à l éco-contribution? 2015 Depuis le décret du 6 janvier 2012, les metteurs sur le marché d

Plus en détail

COREPILE CONFORTE SES BONS RESULTATS ET PREPARE DE NOUVEAUX CHALLENGES

COREPILE CONFORTE SES BONS RESULTATS ET PREPARE DE NOUVEAUX CHALLENGES COREPILE CONFORTE SES BONS RESULTATS ET PREPARE DE NOUVEAUX CHALLENGES Si 2013 a été, pour Corepile, l année de la décennie réussie, 2014 sera celle des nouveaux défis. La position confirmée de leader

Plus en détail

Sécurité Électronique dans le Secteur Résidentiel en France : Les Nouvelles Propositions du Marché

Sécurité Électronique dans le Secteur Résidentiel en France : Les Nouvelles Propositions du Marché Sécurité Électronique dans le Secteur Résidentiel en France : Les Nouvelles Propositions du Marché Octobre 2009 Les marchés des systèmes de sécurité électroniques n ont cessé d évoluer ces dernières années

Plus en détail

Charte qualité concernant la gestion des déchets de chantier du Lot 05/07/12

Charte qualité concernant la gestion des déchets de chantier du Lot 05/07/12 Charte Qualité Gestion des déchets de chantier du Lot Entre les représentants des organismes signataires de cette charte, il a été convenu et arrêté ce qui suit: Article 1 : Objectifs du partenariat :

Plus en détail

Réunion logisticiens Direction Développement & Partenariats

Réunion logisticiens Direction Développement & Partenariats Réunion logisticiens Direction Développement & Partenariats Les missions de l équipe partenariat Missions de la DDP Développer et optimiser le réseau de collecte des déchets dont Récylum est responsable,

Plus en détail

L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT

L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT L ENVIRONNEMENT DANS L ARTISANAT ELECTRICITE COMMENT ELIMINER VOS DECHETS? Le Code de l Environnement stipule que tout producteur ou détenteur de déchets est responsable de l élimination de ses déchets.

Plus en détail

Réunion logistique du 5 & 6 juin 2012. Le contrat en 10 points

Réunion logistique du 5 & 6 juin 2012. Le contrat en 10 points Réunion logistique du 5 & 6 juin 2012 Le contrat en 10 points Le contrat en 10 points Contrat logistique 2011 Constat: Le contrat logistique est souvent méconnu du prestataire opérationnel Vous devez en

Plus en détail

pile(s) dans la bonne boîte

pile(s) dans la bonne boîte Dossier de presse décembre 2003 pile(s) dans la bonne boîte Le Fonds Français pour la Nature et l Environnement lance une campagne d information pour mobiliser les grandes entreprises, les collectivités

Plus en détail

«L'OPT, une entreprise polynésienne éco-responsable signe une

«L'OPT, une entreprise polynésienne éco-responsable signe une Jeudi 16 mai 2013 SIGNATURE D UNE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L OPT ET LA SEP «L'OPT, une entreprise polynésienne éco-responsable signe une convention avec la SEP afin d'optimiser le tri et la collecte

Plus en détail

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés entre la Fédération des Entreprises de Propreté & Services Associés, d'une part et le Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

AFFIRMER. votre identité lumière

AFFIRMER. votre identité lumière AFFIRMER votre identité lumière L éclairage public contribue à la qualité du cadre de vie. Il a pour objectifs d améliorer la visibilité, la sécurité des biens et des personnes ainsi que la mise en valeur

Plus en détail

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8 Charte d Engagement des industries des produits entrant dans la construction pour le développement des formations aux économies d énergie dans le bâtiment et la promotion de la mention RGE «Reconnu Garant

Plus en détail

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON MAITRE D'OUVRAGE SMINA 135 avenue Pierre SEMARD 84000 AVIGNON Lot n 14 ELECTRICITE DPGF MAITRE D'OEUVRE : Monsieur J. F. QUELDERIE 5 rue Nicolas Lescuyer 84000

Plus en détail

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Crédits photo : Photothèques Eco-Emballages, Tony Stone/Davies and Starr, Stock image, Getty images, Peugeot Document imprimé sur papier recyclé. Août 2006 Le recyclage, vie ou la deuxième des emballages

Plus en détail

La gestion des déchets de construction

La gestion des déchets de construction CCW_DD01 La gestion des déchets de construction Démarches administratives Le présent document résume les principales exigences et règles à respecter en matière de gestion des déchets, en conformité avec

Plus en détail

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 Introduction Les principales nuisances susceptibles d être rencontrées sur un chantier proviennent de la gestion des déchets, du bruit et des

Plus en détail

Groupe de travail n 1 : TRI 09/02/2015

Groupe de travail n 1 : TRI 09/02/2015 Groupe de travail n 1 : TRI 09/02/2015 PRESENTATION Partie 1 Point de départ (décisions externes HAS-ARS) Partie 2 Engagements CHU de NICE Partie 3 Evolution quantitative et économique des déchets d activités

Plus en détail

Projet Aquitaine. Développement de la filière du recyclage des déchets de plâtre

Projet Aquitaine. Développement de la filière du recyclage des déchets de plâtre Projet Aquitaine Développement de la filière du recyclage des déchets de plâtre Sommaire LE PROJET AQUITAINE Le plâtre et l industrie du plâtre La filière du recyclage et ses acteurs Le projet Les attentes

Plus en détail

Présentation du site Valréna

Présentation du site Valréna SITOM SUD GARD Présentation du site Valréna Présentation du SITOM Sud Gard Créé en 1997 et comptant actuellement 81 communes, le syndicat prend en charge le traitement et la valorisation des déchets ménagers.

Plus en détail

La gestion des déchets des professionnels :

La gestion des déchets des professionnels : La gestion des déchets des professionnels : artisans, commerçants, PME 1 service vosgien adapté à vos besoins La collecte et le traitement des déchets des professionnels : éclairage sur la loi en vigueur

Plus en détail

Projet de Plan Départemental de Prévention et Gestion des Déchets Non Dangereux (PDPGDND) - 2015-2027

Projet de Plan Départemental de Prévention et Gestion des Déchets Non Dangereux (PDPGDND) - 2015-2027 Projet de Plan Départemental de Prévention et Gestion des Déchets Non Dangereux (PDPGDND) - 2015-2027 SOMMAIRE Le contexte Organisation de la gestion des déchets / Contexte juridique Contexte local / Définition

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09 Pilot Project on E-Waste Senegal CONTEXTE Nombre considérable d ordinateurs et de téléphones portables en circulation annuellement et demande

Plus en détail

Si le compte est bon...

Si le compte est bon... la gestion des déchets ménagers: Si le compte est bon... 577 Chaque français produit en moyenne de déchets par an d ordures ménagères résiduelles de verre de recyclables de biodéchets & déchets verts d

Plus en détail

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS

RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS VOTRE RESPONSABILITÉ ET VOTRE OBLIGATION LÉGALE RESPONSABILITÉ ÉLARGIE DES PRODUCTEURS POUR LES EMBALLAGES MÉNAGERS Eco-Emballages vous accompagne VOS EMBALLAGES IMPLIQUENT VOTRE RESPONSABILITÉ ET ENGENDRENT

Plus en détail

Foire aux questions de la filière REP Papiers. Les questions

Foire aux questions de la filière REP Papiers. Les questions Foire aux questions de la filière REP Papiers Les questions Que fait EcoFolio, l éco-organisme des papiers, pour inciter les entreprises à éco-concevoir leurs produits? Conformément au cahier des charges

Plus en détail

Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE

Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE 30 juin 2014 Cette note présente le bilan des discussions du groupe

Plus en détail

Le service aux habitants

Le service aux habitants Le service aux habitants La collecte sélective des emballages ménagers a été lancée dans notre collectivité en 2003. 100% de la population de la collectivité est desservie par la collecte sélective : Quasi-totalité

Plus en détail

Appel à projets Valorisation Déchets BTP 2015 en Midi-Pyrénées

Appel à projets Valorisation Déchets BTP 2015 en Midi-Pyrénées Appel à projets Valorisation Déchets BTP 2015 en Midi-Pyrénées Investir dans des installations performantes de regroupement et/ou de valorisation des déchets du BTP Date de lancement : 15/12/2014 Date

Plus en détail

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial Syndicat Mixte d Etudes pour l Elimination des Déchets Comité de pilotage Contrat d Objectif Territorial 23 juin 2010- Le Faou Ordre du jour Introduction Présentation des missions en cours Bilan quantitatif

Plus en détail

Séminaire sur la gestion des déchets dangereux en Guadeloupe. Allocution d ouverture de Monsieur LOUIS GALANTINE,

Séminaire sur la gestion des déchets dangereux en Guadeloupe. Allocution d ouverture de Monsieur LOUIS GALANTINE, Séminaire sur la gestion des déchets dangereux en Guadeloupe Mardi 18 novembre 2014 espace régional du Raizet Allocution d ouverture de Monsieur LOUIS GALANTINE, Président de la Commission de l Environnement

Plus en détail

Rénovation de. l'éclairage. dans les bâtiments tertiaires. Doc. Philips. En partenariat avec :

Rénovation de. l'éclairage. dans les bâtiments tertiaires. Doc. Philips. En partenariat avec : Rénovation de l'éclairage dans les bâtiments tertiaires Doc. Philips En partenariat avec : Rénovation en éclairage dans le tertiaire : s éclairer mieux en consommant moins Le parc d éclairage français

Plus en détail

Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages

Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages IMPACT DE LA LOGISTIQUE RETOUR SUR LA COLLECTE DES EMBALLAGES PERDUS EN CHD Publication octobre 2013 Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages 2 Synthèse La mise en place

Plus en détail

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ Mieux maîtriser les enjeux de la construction et de la rénovation durables Engagé dans une démarche éco-volontaire depuis ses débuts, Raboni lance le programme R+. Son objectif

Plus en détail