Master en Biochimie et Biologie Moléculaire et Cellulaire (ULB-UMons) Finalité spécialisée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Master en Biochimie et Biologie Moléculaire et Cellulaire (ULB-UMons) Finalité spécialisée"

Transcription

1 Master en Biochimie et Biologie Moléculaire et Cellulaire (ULB-UMons) Finalité spécialisée Règlement concernant le mémoire de fin d étude Le mémoire est effectué sous la direction d'un membre du jury ou tout autre membre du corps académique du DBM de l ULB, de l Institut de Biologie de l UMONS et de la Faculté de Médecine de l UMONS. Le jury peut également désigner comme promoteur le membre du corps académique ou du corps scientifique non définitif auprès duquel le travail est principalement effectué. Dans ce cas, le sujet du mémoire, accompagné des noms du directeur et du promoteur pressentis, seront soumis à l'accord du jury. Sauf dérogation expresse, le mémoire porte sur un sujet qui se rattache à une des matières du programme d'études. Les Facultés des sciences de l ULB et de l UMONS déterminent en concertation les modalités précises du dépôt des sujets. Les étudiants sont encouragés à s informer sur les sujets de mémoire des différents laboratoires durant la 1 ère année de master. Cependant, les directeurs de mémoire ne prendront pas d engagement officiel vis-à-vis d étudiants demandeurs avant le 15 mars de l année académique; ce délai a été fixé pour permettre aux étudiants d explorer toutes les possibilités de mémoire et d effectuer leurs choix dans les meilleures conditions. Chaque étudiant admis en seconde année de master devrait avoir choisi son laboratoire d accueil au plus tard la 1 ère semaine de la rentrée académique de l Université où l étudiant est inscrit. Le mémoire sera rédigé, déposé, présenté et évalué selon les modalités suivantes: La rédaction. Le mémoire sera rédigé conformément au «Guide pratique pour la rédaction d un mémoire de fin d études» joint en annexe. L ensemble du texte imprimé sur une face de papier de format A4, en caractères de taille 12 et avec un interligne de 1,5 ne doit pas excéder 40 pages (hormis les parties «Matériel et Méthodes et «Références bibliographiques»). Les illustrations peuvent apparaître au verso des pages de texte. Le manuscrit est rédigé en anglais ou en en français. Un résumé du travail sera réalisé dans les deux langues (français et anglais). Les deux résumés seront imprimés à l arrière du document. Le dépôt. Le mémoire sera remis avant la date limite fixée par la commission du jury (plus ou moins 2 semaines avant la défense) en 5 exemplaires : 3 seront déposés au secrétariat du jury ( dont 1 exemplaire sera remis, respectivement, au secrétariat de la faculté de sciences de l ULB et de l UMONS) et les 2 autres seront remis par l étudiant à chaque rapporteur. Les dates de défense et de limite de dépôt du mémoire seront fixées annuellement par le bureau du jury. Le jury se réserve le droit de refuser un mémoire (ce qui entraîne l'ajournement de l'étudiant) en cas de

2 retard de dépôt non justifié. Un exemplaire de chaque mémoire sera disponible auprès du secrétaire du jury pour qui souhaite le consulter. La composition du jury du mémoire. Le jury du mémoire correspond au jury du master (enseignants titulaires). Chaque manuscrit de mémoire sera examiné en profondeur par deux rapporteurs membres du corps académique. Au moins un des rapporteurs sera membre du jury. Le jury peut faire appel à un autre rapporteur porteur au minimum d un titre de docteur. Le choix des rapporteurs est établi par la commission du jury en concertation avec le directeur du mémoire. La défense. Le travail sera présenté oralement, en français ou en anglais, en minutes. L étudiant répondra ensuite aux questions des deux rapporteurs qui disposeront d'environ 10 minutes pour leur intervention, et à celles des autres membres du jury qui souhaiteraient intervenir. Le temps total de la défense ne devrait pas excéder 40 minutes. L évaluation. La note globale du mémoire établie par le jury de mémoire correspondra à la moyenne pondérée (arrondie au nombre entier supérieur si elle dépasse un nombre entier d au moins une demi-unité) selon les critères suivants : - une note d'évaluation de la prestation globale de l'étudiant dans le service d'accueil, attribuée par le promoteur (pondération 30%). - une note d'évaluation de la qualité du document, établie par le jury de mémoire sur proposition des rapporteurs (pondération 20%). - une note sur l'exposé oral, établie par le jury de mémoire (pondération 10%). - une note sur la défense, établie par le jury sur proposition des rapporteurs (pondération 20%). - une note sur la prestation globale de l'étudiant (exposé et défense du mémoire), établie par le jury de mémoire (pondération 20%).

3 PRÉAMBULE GUIDE PRATIQUE POUR LA REDACTION D UN MEMOIRE DE FIN D ETUDES Le mémoire de fin d étude est un travail individuel, et le sujet, son style et son contenu reflètent inévitablement les choix et la personnalité de son auteur. Cependant ce travail est destiné à être lu par un jury de personnalités académiques, et doit donc respecter une série de conventions et usages en vigueur au sein du monde scientifique. Ces règles ne sont pas propres à la rédaction d un mémoire, mais sont inspirées des conventions utilisées lors de la rédaction d un article destiné à être publié dans une revue scientifique à comité de lecture. Il faut cependant garder à l esprit que le mémoire constitue aussi une épreuve académique, qui donne lieu à une appréciation / note, et contrairement à un article scientifique, les lecteurs de votre mémoire sont connus à l avance. Il convient donc d adapter la rédaction de votre travail à l auditoire auquel il est destiné, afin qu il produise un effet plutôt favorable sur celui ci! Cet effet dépend du degré auquel votre travail rencontrera les attentes des membres du jury. Quelles sont ces attentes? Fondamentalement il s'agit de montrer que vous êtes capable de produire des connaissances selon la méthode scientifique. Cette méthode n'est rien d'autre qu'un ensemble de conventions sur l'art et la manière de produire et de communiquer des connaissances ayant la probabilité la plus élevée possible d'être justes. Ces conventions sont connues du jury et doivent être connues de vous. Une part non négligeable de l'appréciation consiste justement à vérifier que vous possédez la connaissance de ces conventions. Le mémoire doit donc montrer que vous avez acquis une connaissance non seulement théorique de votre discipline mais aussi pratique de ces conventions. En d autres termes, que vous pouvez justifier le choix d une méthode expérimentale en fonction de l objectif choisi et que les expériences comportent les contrôles adéquats. Et enfin, que vous êtes capables de tirer des conclusions valables, soutenues par les résultats obtenus (et pas ceux espérés par vous ou votre promoteur!). Votre mémoire s adresse donc en premier lieu aux membres de votre jury. Le jury est composé de professeurs et chercheurs généralement experts dans des domaines scientifiques distincts du votre. Ils vous considèrent donc comme le principal expert dans le sujet que vous avez choisi, et il convient donc de ne pas les décevoir. Contrairement à un examen classique (l examinateur pose une question pour laquelle il connaît déjà la réponse), les questions généralement posées lors de votre défense sont des questions d information (destinées à éclaircir un point précis de votre travail) ou des questions suscitées par la curiosité du lecteur. En résumé, le mémoire est destiné à montrer que vous êtes capables de : - analyser, critiquer, synthétiser un ensemble de publications scientifiques - définir un problème et une stratégie expérimentale pour le résoudre - maîtriser un ensemble de techniques expérimentales - analyser les résultats obtenus et les comparer à ceux de la littérature et enfin - communiquer ces résultats et leurs conclusions à la communauté scientifique. LE STYLE Un travail écrit permet de transmettre un message et un contenu de nature scientifique, à condition de respecter certaines règles et usages en vigueur dans la communauté scientifique. La difficulté de la rédaction d un mémoire réside dans la

4 capacité de transmettre un message nouveau, original et si possible captivant, tout en respectant des conventions bien établies. Le lecteur cherchera l originalité et la nouveauté dans les idées et le contenu scientifique du texte, pas dans la forme ou le choix de la police de caractère! Le passage à l écrit n est pas une simple transcription du langage oral (souvent entaché de «jargon» propre à chaque discipline, voir annexe), mais doit respecter un certain nombre de conventions. Certaines de ces conventions sont censées être bien maîtrisées par des étudiants en fin de parcours universitaire. C'est en particulier le cas de la maîtrise de la grammaire, l orthographe et la syntaxe de la langue (français ou anglais) que vous allez utiliser tout au long de votre manuscrit. Faites donc relire votre travail plusieurs fois, avant de le soumettre sous sa forme définitive! L'écrit scientifique n'est pas une œuvre littéraire ni un récit documentaire. Il ne vise pas l'élégance ou l esthétique mais la clarté, la précision et la fonctionnalité. Un écrit scientifique repose sur des observations, des expérimentations, des recherches bibliographiques qui permettent de décrire des faits, de formuler des pistes de travail et des hypothèses explicatives, de mettre en évidence et de décrire des relations. Le lecteur doit pouvoir suivre un raisonnement ou l exposition d une série d observations reprises de la littérature, et il faut donc que l écrit scientifique s organise autour d une argumentation et d une pensée qui se structure. Il s agit de trier les données importantes, de les présenter dans un certain ordre et de manière organisée. Le style doit donc être au service du message scientifique. Le lecteur ne s'intéresse qu'aux idées et concepts véhiculés par le texte et vous devez donc les mettre en valeur en privilégiant un style sobre et concis. La «platitude» délibérée du style est destinée à rendre le texte clair et non ambigu. Le choix de mots appropriés (dont vous connaissez la signification), des phrases courtes et un plan de rédaction simple contribuent à la bonne lisibilité d un mémoire. Le principe général qui prévaut est celui d'une idée par phrase et d'aller directement au fait. La séparation en paragraphes n est pas uniquement une méthode pour aérer ou embellir un texte, mais doit être utilisée pour faciliter la lecture. Il est donc conseillé de regrouper au sein d un même paragraphe des phrases qui illustrent ou soutiennent une idée ou un concept commun. Un paragraphe correspond donc à une idée et à son développement. Les métaphores, expressions idiomatiques et autres enjolivures ne sont pas conseillées car elles risquent de créer de la confusion dans l'esprit du lecteur. De même il ne faut pas craindre les répétitions de termes scientifiques. La variation élégante pour montrer qu'on maîtrise le dictionnaire des synonymes est à proscrire. Une même donnée ou concept doit pouvoir être répété par le même mot tout au long du texte. Quelques variations sont parfois possibles (les cellules T, les lymphocytes T), mais en général le même terme devra être utilisé inlassablement au cours de votre travail. Évitez l'emploi de néologismes non justifiés, bannissez également le recours systématique au jargon franglais et limitez l usage des sigles et acronymes. Bien que leur emploi soit inévitable pour alléger la rédaction et la lecture de certains textes, leur prolifération peut rendre ces textes totalement incompréhensibles. Bien que la règle voudrait que les acronymes utilisés dans le texte soient en accord avec la langue utilisée (CD pour cellules dendritiques, CPA pour cellules présentatrices d antigène, etc.) l usage d acronymes «anglais» dans un texte rédigé en français est aujourd hui admis, voire conseillé (DC, BMDC, MHC, APC,..). En effet ces acronymes sont abondamment utilisés au laboratoire et peuvent être utilisés par le lecteur comme mots clés dans les banques de données habituelles (comme Medline ou Google Scholar). Il faut cependant rester vigilant, et éviter l abus d acronymes au sein d une même phrase. «Les BMDC sont des

5 APC qui après stimulation par les ligands de TLR LPS et CpG surexpriment le MHC.» est évidemment une phrase à proscrire. La lecture d'un écrit est facilitée par l'existence de quelques figures, diagrammes et tableaux situés si possible à proximité du texte qui s'y rapporte. L'avantage des illustrations graphiques, si elles sont bien conçues, est qu'elles permettent une meilleure visualisation d une idée, d un concept ou d un mécanisme. Elles illustrent les idées du texte sous une autre forme et, bien souvent, remplacent avantageusement de longues explications. N oubliez pas que chaque illustration doit être compréhensible en tant qu'unité d'information autonome sans recours au texte : la clarté et la précision de la légende sont donc cruciales. Le plagiat Dans la rédaction du mémoire (ainsi que tous les autres travaux écrits demandés dans le cadre des travaux pratiques), on est amené à insérer les idées de différents auteurs. Il est donc indispensable de mentionner honnêtement et correctement la provenance des informations utilisées dans un travail pour ne pas se retrouver en situation de plagiat. Le plagiat peut être défini comme un «vol littéraire. Il consiste à s approprier les mots ou les idées de quelqu un d autre et de les présenter comme siens». On peut se rendre coupable de plagiat de différentes manières : - «Copier textuellement un passage d un livre, d une revue ou d une page web sans le mettre entre guillemets et/ou sans en mentionner la source. - Insérer dans un travail des images, des graphiques, des données, etc. provenant de sources externes sans indiquer la provenance (par ex. provenant du web..). - Résumer l idée originale d un auteur en l exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d en indiquer la source. - Traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance. - Réutiliser un travail produit dans un autre cours sans avoir obtenu au préalable l accord du professeur. - Utiliser le travail d une autre personne et le présenter comme le sien (et ce, même si cette personne a donné son accord). Comme mentionné dans le règlement du mémoire, l étudiant qui se rend coupable de plagiat s expose, d une part, à une sanction au niveau de l évaluation (c est-à-dire l échec à l épreuve du mémoire) et, d autre part, à une éventuelle sanction dans le cadre de la procédure disciplinaire prévue par l Université où l étudiant s est inscrit.

6 LE FORMAT La structure du travail est conforme à celle de la publication scientifique (le format IMRAD pour Introduction, Methods, Results and Discussion). Ce format (qui peut être légèrement modifié, voir plus loin) correspond à la forme la plus simple et la plus logique de communiquer les résultats de la science, et vous y êtes déjà familiarisés par vos lectures d articles scientifiques de nature expérimentale (les articles de revue et/d opinion possèdent une structure plus «libre»). Classiquement, le mémoire est structuré de la manière suivante : - Page de couverture - Page de remerciements (non numérotée) - Table des matières (non numérotée) - Page d abréviations (non numérotée) - Partie INTRODUCTION - Partie BUT DU TRAVAIL - Partie RESULTATS - Partie DISCUSSION, CONCLUSIONS GENERALES et PERSPECTIVES - Partie MATERIEL ET METHODES - Partie REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES - ANNEXES (si nécessaire) - Page de résumé PAGE DE COUVERTURE et TITRE La page de couverture doit être présentée selon les modèles joints en annexe. Deux modèles sont présentés selon que le directeur et promoteur du mémoire sont la même personne ou des personnes différentes. C est la Faculté et le Service du directeur du mémoire qui apparaitra dans la coin supérieur gauche de la couverture. Le titre doit être clair et surtout en rapport avec le contenu du travail. Il est préférable de retenir un titre court sans dépasser quinze mots. Si ce n'est pas possible, utilisez un sous titre. INTRODUCTION Le principal objectif de ce chapitre consiste à convaincre le lecteur de l intérêt de votre travail. Il faut donc le justifier compte tenu de l état actuel des connaissances dans votre domaine. Votre travail s adresse à des chercheurs qui possèdent une bonne formation générale en Biologie Cellulaire et Moléculaire, mais qui connaissent peu la littérature ou les techniques spécifiques de votre sujet particulier. L introduction doit donc combler l'écart d'information qui peut exister entre le lecteur et vous même, en principe plus «savant» dans le domaine. Le lecteur doit être informé de ce qui est déjà connu mais il ne doit pas être noyé dans un panorama extensif ou dans une introduction générale à l immunologie. L introduction de votre travail doit aussi constituer un "appât". Elle doit être intéressante, et si possible susciter des questions ou mettre en lumière un problème important mais non encore résolu, en relation avec votre travail. Si le lecteur trouve l introduction longue et fatigante (évitez les compilations!), il est improbable que vous ranimiez son intérêt dans le chapitre de matériels et méthodes! Si par contre le lecteur a l impression d apprendre et de découvrir un problème intéressant, il approchera votre travail expérimental avec plus d enthousiasme.

7 BUT DU TRAVAIL Cette partie doit être brève (1 page max.), il représente souvent l'aboutissement de l'introduction. Vous avez rassemblé dans l'introduction les données de base et mis en évidence un problème, formulé une hypothèse... le but de votre travail est de soumettre cette hypothèse à l'épreuve expérimentale! RÉSULTATS Cette partie se caractérise par sa précision, sa concision, sa modestie. Les données recueillies par les méthodes utilisées doivent être livrées à l'état "brut" pour que le lecteur puisse se rendre compte des observations expérimentales. Il est possible, après avoir montré un résultat «brut» (ex. profil d une coloration en cytométrie de flux) de présenter ensuite les résultats sous forme de tableaux. Toute figure doit pouvoir être comprise indépendamment du texte, et doit donc être accompagnée d'une légende complète (comportant un titre), quitte à répéter ce que vous avez mentionné dans le texte. Il est aussi important d uniformiser la présentation des résultats, et d utiliser par exemple les mêmes symboles pour les mêmes groupes expérimentaux dans toutes les figures (les wt toujours en noir, les KO en blanc.). La lisibilité de ce chapitre est évidemment primordiale ; les résultats doivent être présentés dans un ordre logique, qui n est pas toujours l ordre chronologique d obtention des résultats. La subdivision en sections disposant de titres permet de mieux structurer cette partie et facilite sa lecture. Cette façon de structurer l exposition des résultats est aujourd hui utilisée par de nombreuses revues scientifiques. DISCUSSION, CONCLUSIONS GENERALES ET PERSPECTIVES Cette partie du mémoire vise plusieurs objectifs : (i) Juger de la qualité des résultats (ii) Reprendre les conclusions principales des Résultats à la lumière des objectifs fixés (iii) Commenter la portée des principales conclusions au regard de l état de l art développé dans la partie Introduction (iv) Proposer des directions pour la poursuite du travail de recherche Aucune règle ne peut être imposée ici dans la mesure où ces objectifs sont atteints, mais la rédaction de ce chapitre nécessite d'avoir très bien assimilé la bibliographie sur le sujet : Elle interprète les résultats : «Nos résultats montrent que...» mais en évitant à tout prix le péché capital qui consiste à «sur évaluer» la portée de ses propres résultats. Elle évalue leur validité à la lumière des réserves possibles sur le matériel d'étude et les interprétations statistiques en particulier (nombre de fois ou l expérience a été réalisée, nombre d échantillons dans chaque groupe,.). Elle les confronte avec les objectifs poursuivis tels qu'ils ont été annoncés dans l'introduction mais en évitant les affirmations non appuyées sur les résultats rapportés. Elle les compare aux observations faites par d'autres lors des études antérieures portant sur le même sujet. La discussion peut soutenir aussi de nouvelles hypothèses mais elles doivent être présentées comme telles. Enfin, elle peut se terminer par les implications du travail en termes de recherches futures qui restent à mener pour continuer le travail. MATÉRIEL ET MÉTHODES Le chapitre " Matériel et Méthodes" est le garant du sérieux et de l'honnêteté de l'étude. Il doit être précis, reproductible et détaillé. Il ne comporte aucun commentaire ou résultats. Le principe est simple: il devrait être possible pour un chercheur compétent, suivant votre description, de reproduire exactement ce que vous avez fait. Une méthodologie classique peut être citée sans commentaire. En revanche, toute modification apportée à une technique habituelle, toute nouvelle

8 méthode, doit être décrite de façon complète. S'il s'agit d'une méthodologie originale, il convient d en discuter soigneusement sa spécificité et reproductibilité. Pour cette partie, une autre taille de caractère et un autre interligne peuvent être utilisés. BIBLIOGRAPHIE La bibliographie doit être à la fois complète, c'est-à-dire n'omettre aucun article important, et sélective pour éviter de longues listes inutiles. Vous pouvez citer des articles de référence pour illustrer certains aspects généraux (comme ceux décrits dans l introduction), mais préférez les articles originaux comme référence à un argument précis et important pour votre travail. Veillez aussi à citer des articles que vous avez lus, ou dont vous connaissez au moins le contenu ou le message. Les références doivent être complètes (on doit y trouver au minimum le nom des auteurs, le titre de l article, le nom du journal, le numéro de volume et les numéros des pages de l article) et être présentées dans un format homogène (par ex. celui employé par un journal scientifique). L emploi d un logiciel de gestion bibliographique (EndNote, Reference Manager,..) est plus que recommandé. Pour cette partie, une autre taille de caractère et un autre interligne peuvent être utilisés. et enfin REMERCIEMENTS Bien que généralement présentés en premier lieu, cette partie est généralement rédigée en dernier. Vous avez ample liberté de remercier vos amis et/ou proches, tout en respectant la tradition en vigueur dans le monde scientifique qui consiste à remercier les personnes qui vous ont encadrés, ainsi que les membres du laboratoire qui vous auraient aidé de manière ponctuelle (aide pour une expérience, prêt d un réactif, conseils divers,.). RESUME Cette partie doit être brève (max. 1 page) et doit surtout pouvoir se lire indépendamment du reste du mémoire. Il convient donc de présenter de manière synthétique le sujet du mémoire replacé dans un contexte général, le but précis du mémoire et ses principales conclusions. Le résumé sera imprimé à l arrière du document.

9 Annexe 1 : page de couverture si le(s) directeur(s) du mémoire est (sont) aussi promoteur(s)

10 Académie Universitaire Wallonie-Bruxelles Master Interuniversitaire ULB-UMONS L effet réparateur de la poudre de perlimpinpin sur les capacités locomotrices des drosophiles titubantes Directeur du mémoire : Dr. A. Haddock Service.. Université Libre de Bruxelles ou Université de Mons Mémoire présenté en vue de l obtention du grade légal de diplômé du Master en Biochimie et Biologie Moléculaire et Cellulaire Finalité spécialisée Physiopathologie moléculaire Jerry Canne Année académique

11 Annexe 2 : page de couverture si le directeur et le promoteur du mémoire sont des personnes différentes

12 Académie Universitaire Wallonie-Bruxelles Master Interuniversitaire ULB-UMONS L effet réparateur de la poudre de perlimpinpin sur les capacités locomotrices des drosophiles titubantes Directeur du mémoire : Dr. A. Haddock Université Libre de Bruxelles ou Université de Mons Promoteur du mémoire : Dr. A. Tintin Mémoire présenté en vue de l obtention du grade légal de diplômé du Master en Biochimie et Biologie Moléculaire et Cellulaire Finalité spécialisée Physiopathologie moléculaire Service.. Université.. Jerry Canne Année académique

13

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Guide du mémoire de fin d études

Guide du mémoire de fin d études Guide du mémoire de fin d études à destination des enseignants et des étudiants Septembre 2011 AVERTISSEMENT Ce document rassemble les dispositions réglementaires d une part, le cadre des dispositions

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 3 ème année de Licence Économie-Gestion Parcours Gestion Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 4 semaines à temps plein

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Principes de base Durant le premier semestre, vous serez amenés à remettre un travail effectué en groupe. Le but de celui-ci est de s intéresser

Plus en détail

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire)

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire) b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES (Mémoire) 17 I Définition L art 8.1 du Règlement d études (ci-après RE) précise que le travail de fin d études est composé du mémoire et de sa soutenance.

Plus en détail

Règlement facultaire pour le mémoire des masters en Sciences psychologiques, en Logopédie et en Sciences de l éducation

Règlement facultaire pour le mémoire des masters en Sciences psychologiques, en Logopédie et en Sciences de l éducation Règlement facultaire pour le mémoire des masters en Sciences psychologiques, en Logopédie et en Sciences de l éducation 1. Définition, principes et objectifs 1.1 Définition Un mémoire est un travail de

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015 Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement ECCG Monthey Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen HFMS Monthey GUIDE METHODOLOGIQUE pour le travail

Plus en détail

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR E. Angel, F. Pommereau Université d Évry-Val d Essonne Sommaire 1 Le travail de mémoire d un étudiant en M2 ASR..................................

Plus en détail

Master Droit 1 ère année Règlement des études

Master Droit 1 ère année Règlement des études PRES Université Lille Nord de France Faculté de Droit de Boulogne sur Mer Centre universitaire Saint Louis 21, rue Saint Louis BP 774 62327 Boulogne sur Mer Master Droit 1 ère année Règlement des études

Plus en détail

Épreuve orale de TIPE

Épreuve orale de TIPE Banque Agro Veto. Session 2012 Rapport sur les concours A TB Épreuve orale de TIPE Concours Nb cand. Moyenne Ecart type TB ENSA- ENITA Note la plus basse Note la plus haute 65 11,98 3,09 5 20 TB ENV 28

Plus en détail

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Université de Tunis Institut Supérieur de Gestion La Direction des Stages www.isg.rnu.tn GUIDE DU STAGIAIRE Téléchargeable sur le site

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER Vous êtes chargés d effectuer un stage à l étranger en vue de réaliser principalement des missions commerciales dans un pays étranger : vers un autre pays ; vers la France

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un master à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Cellule de Pédagogie Universitaire Document élaboré à la demande du comité d organisation de la Matinée des Chercheurs 2007 1 Un poster pour communiquer

Plus en détail

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Travail de Maturité Guide de travail 2014-2015 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Tables des matières 1. Qu est-ce que le travail de maturité? 2. Planification générale du travail

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques

Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques 9 mai 01 Règlement d'études et d'examens du Bachelor of Science en sciences économiques Le Conseil de faculté de la faculté des sciences économiques, vu les articles 6, al., lettre c et 70, al., de la

Plus en détail

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus) Année Universitaire 2014/2015 Master MEEF mention «premier degré» Guide technique des écrits/dossiers à produire dans le cadre des UE3 et UE4/UE5 Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Plus en détail

Conseils pour rédiger votre CV et lettre de motivation Conseils pour votre recherche de stage Planning à suivre

Conseils pour rédiger votre CV et lettre de motivation Conseils pour votre recherche de stage Planning à suivre Conseils pour rédiger votre CV et lettre de motivation Conseils pour votre recherche de stage Planning à suivre La recherche d un stage est un travail, cela demande du sérieux et du temps. Les CV et les

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES

REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES Dans les articles 1 à 24 du présent règlement général, il faut entendre «section ou département directement rattaché à la Faculté» partout où il est

Plus en détail

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D)

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) Introduction Ce guide a été préparé pour assister l étudiant dans la rédaction

Plus en détail

Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre

Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre Ecole de Communication www.uclouvain.be/comu Octobre 2014-LM Mémoire du Master 120 modalités : Table des matières Différentes formules de mémoire...

Plus en détail

Introduction. Étapes préalables: 6 phases. Consignes. Plan du mémoire. Conventions de formes. Conventions de structures

Introduction. Étapes préalables: 6 phases. Consignes. Plan du mémoire. Conventions de formes. Conventions de structures SAMEDI 16 FEVRIER 2013 METHODOLOGIE DE RECHERCHE Mme. ZinebEl Hammoumi SOMMAIRE Introduction Étapes préalables: 6 phases Consignes Plan du mémoire Conventions de formes Conventions de structures 2 INTRODUCTION

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL (2 ème année)

MASTER PROFESSIONNEL (2 ème année) C U R R I C U L U M 04-05 MASTER PROFESSIONNEL ( ème année) Domaine : Sciences Technologies Santé Mention : Sciences de la Vie et de la Santé Spécialité : Produits de Santé : développement et distribution

Plus en détail

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 2012 Année universitaire 2011 MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 1 - DEFINITION ET ENJEUX Cet UE prolonge l initiation à la recherche, commencée en M1 à travers

Plus en détail

Guide d élaboration d un Projet de Fin d études

Guide d élaboration d un Projet de Fin d études Guide d élaboration d un Projet de Fin d études Partie 1 : Guide d orientation pour le choix d un PFE Partie 2 : Guide de rédaction du rapport de PFE Partie 3 : Guide d évaluation d un PFE Département

Plus en détail

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil)

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil) (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

RÈGLEMENT DES STAGES

RÈGLEMENT DES STAGES Université de Liège - Faculté de Philosophie et Lettres Département des Arts et Sciences de la Communication Master en Communication multilingue à finalité spécialisée en communication économique et sociale

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique ---- *** ---- Ecole Supérieure Privée de d Ingénierie, Sciences et Technologies de Sousse (SupTech Sousse) Projet

Plus en détail

Guide de préparation du mémoire de projet personnalisé et de la soutenance

Guide de préparation du mémoire de projet personnalisé et de la soutenance سيدي ثابت Sidi Thabet Université de La Manouba Institut Supérieur de biotechnologie de Sidi Thabet Guide de préparation du mémoire de projet personnalisé et de la soutenance 1- Introduction Dans le cadre

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES. Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance»

MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES. Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance» MODALITES DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Année universitaire 2015 2016 Règlement relatif à l obtention du diplôme de MASTER ECONOMIE Mention «Monnaie Banque Finance Assurance» I Dispositions générales I.1.

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises. Vade-mecum

Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises. Vade-mecum Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises Vade-mecum Guide de l étudiant pour la réalisation d un travail de qualification Table des matières Fiche 1 : OBJECTIF

Plus en détail

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE"

REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION ECONOMIE APPLIQUEE REGLEMENT DU DIPLOME DE MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION "ECONOMIE APPLIQUEE" SPECIALITE FINANCE DE MARCHE, EPARGNE INSTITUTIONNELLE ET GESTION DE PATRIMOINE (Dispositions générales Contrôle des connaissances

Plus en détail

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Département Licence Sciences & Technologies 480 Avenue Centrale B.P. 53 38041 GRENOBLE CEDEX 9 Téléphone : +33 (0)4.76.51.49.29 - Fax : +33 (0)4.76.51.42.68 GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Année Universitaire

Plus en détail

MÉDECINE ET SOCIÉTÉ. Préparation des mémoires Semestre n 2 2014-2015. Chapron A., Caubet A., Darnault P., Chalès G., Gouyet T.

MÉDECINE ET SOCIÉTÉ. Préparation des mémoires Semestre n 2 2014-2015. Chapron A., Caubet A., Darnault P., Chalès G., Gouyet T. MÉDECINE ET SOCIÉTÉ Préparation des mémoires Semestre n 2 2014-2015 Chapron A., Caubet A., Darnault P., Chalès G., Gouyet T. Semestre 1: /10 QROC +/- QCM Semestre 2: /10 Mémoire tutoré soutenance du trinôme

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

1/ Présentation générale

1/ Présentation générale LE RAPPORT DE STAGE Le Présent document s adresse aux étudiants inscrits en deuxième année de la formation Théorie et Pratique des arts, parcours Master Professionnel Les métiers du film documentaire.

Plus en détail

Règlement du doctorat en Faculté des sciences économiques

Règlement du doctorat en Faculté des sciences économiques 15 novembre 2005 Règlement du doctorat en Faculté des sciences économiques Le Conseil de faculté, vu les articles 36 alinéa 2 et 70 alinéa 2 de la loi sur l Université du 5 novembre 2002 (LU), arrête:

Plus en détail

Écrire pour internet. Comment les internautes lisent ils? La lecture à l'écran

Écrire pour internet. Comment les internautes lisent ils? La lecture à l'écran Écrire pour internet Beaucoup d'études le montrent : l'avènement d'internet a transformé en profondeur nos habitudes et nos méthodes lecture. Ces mutations peuvent se constater non seulement dans la manière

Plus en détail

Rapport de stage d initiation

Rapport de stage d initiation Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de SILIANA Département Technologies de l

Plus en détail

- Version adoptée par la CNaCES -

- Version adoptée par la CNaCES - CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU MASTER EN SCIENCES ET TECHNIQUES -MST- - Version adoptée par la CNaCES - 1. NORMES RELATIVES AUX FILIERES (FL) Définition de la filière FL 1 Une filière du

Plus en détail

Plan de rédaction d un projet de programme d études UQAM

Plan de rédaction d un projet de programme d études UQAM Plan de rédaction d un projet de programme d études UQAM Ce document est une version modifiée du Guide d'élaboration d'un projet de nouveau programme de 2e ou de 3e cycle de l Université du Québec, disponible

Plus en détail

TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de bourse du CRSNG

TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de bourse du CRSNG TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de bourse du CRSNG Narration : Lorsque vous présentez une demande de bourse au CRSNG, votre demande doit vous permettre de vous démarquer parmi

Plus en détail

ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE

ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE Guide de rédaction Mémoire de master MEEF Année universitaire 2014-2015 Sommaire 1 Informations générales à suivre impérativement... 2 1.1 Volume, pagination... 2 1.2 Orthographe

Plus en détail

Style, format et longueur du CV

Style, format et longueur du CV Style, format et longueur du CV Il existe plus d une façon de structurer un CV, ce choix peut varier selon les demandes et les préférences personnelles. Il arrive que l employeur exige un format en particulier,

Plus en détail

La rédaction d un courriel

La rédaction d un courriel La rédaction d un courriel Le courriel est un moyen de communication rapide et efficace pour transmettre des renseignements à des collègues, clients, supérieurs ou amis. Sa simplicité d utilisation permet

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL CATALOGUE FORMATION EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL NOS FORMATIONS 1. COMMUNICATION ECRITE-PRISE DE NOTE COMPTE RENDU DE REUNION 2. SECRETARIAT ADMINISTRATIF 3. SECRETARIAT COMMERCIAL 4. CREER

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

MANUEL EN VUE DE LA SOUTENANCE D UNE THÈSE DE DOCTORAT D ÉTAT (OU D UNIVERSITÉ) EN MÉDECINE ******************** MODE D UTILISATION

MANUEL EN VUE DE LA SOUTENANCE D UNE THÈSE DE DOCTORAT D ÉTAT (OU D UNIVERSITÉ) EN MÉDECINE ******************** MODE D UTILISATION 1 MANUEL EN VUE DE LA SOUTENANCE D UNE THÈSE DE DOCTORAT D ÉTAT (OU D UNIVERSITÉ) EN MÉDECINE MODE D UTILISATION Les étudiants, les Directeurs de Thèse et les Présidents de Jury sont invités à respecter

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Master «Éducation et métiers de l enseignement du premier degré» Vadémécum du Contrôle des connaissances. Master 1 et Master 2

Master «Éducation et métiers de l enseignement du premier degré» Vadémécum du Contrôle des connaissances. Master 1 et Master 2 Master «Éducation et métiers de l enseignement du premier degré» Vadémécum du Contrôle des connaissances 2012 2013 Master 1 et Master 2 24-08-2012 master 1 er degré Sommaire I. PRINCIPES GÉNÉRAUX... 3

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

Atelier préparatoire à la réalisation. d un travail de recherche

Atelier préparatoire à la réalisation. d un travail de recherche Atelier préparatoire à la réalisation d un travail de recherche Appliqué au cours SCP 4010 pour la partie «recherche sur le nucléaire» Atelier du 26 Septembre 2008 Document réalisé le 25/09/2008 par Table

Plus en détail

Objet : Demande d admission à l Université de Mons Année académique 2010-2011 (Etudiants hors Union Européenne)

Objet : Demande d admission à l Université de Mons Année académique 2010-2011 (Etudiants hors Union Européenne) Objet : Demande d admission à l Université de Mons Année académique 2010-2011 (Etudiants hors Union Européenne) Madame, Mademoiselle, Monsieur, Afin de permettre l examen de votre demande d admission à

Plus en détail

Méthodes d apprentissage

Méthodes d apprentissage UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Annexe au plan d études du BMed en médecine humaine Méthodes d apprentissage

Plus en détail

LA MISE EN PAGE ET LA PRÉSENTATION

LA MISE EN PAGE ET LA PRÉSENTATION Protocole de rédaction d un curriculum vitæ Le but d un curriculum vitæ est de décrocher une entrevue. Il est donc préférable de ne pas le surcharger; il faut y mettre juste assez d information pour piquer

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Conservatoire National des Arts et Métiers

Conservatoire National des Arts et Métiers Conservatoire National des Arts et Métiers Règlement de délivrance du diplôme d ingénieur En formation continue hors temps de travail Vu la loi du 10 juillet 1934 relative au titre d ingénieur diplômé,

Plus en détail

Définition. Caractéristiques

Définition. Caractéristiques REPENSER LA PRESENTATION DU BUDGET : UNE NOMENCLATURE STRATEGIQUE Le budget des collectivités de plus de 3 500 habitants peut être présenté par nature et par fonction. La nomenclature fonctionnelle permet

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

183 h 183 h 240 h h 606 h

183 h 183 h 240 h h 606 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Volume horaire étudiant : S.T.A.P.S. Mention : S.T.A.P.S. L1 60 ES 183 h 183 h 240 h h 606 h cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou

Plus en détail

CONCOURS «MA THÈSE EN 180 SECONDES»

CONCOURS «MA THÈSE EN 180 SECONDES» CONCOURS «MA THÈSE EN 180 SECONDES» (édition 2015) ouvert aux doctorants et docteurs diplômés de l année 2014-2015 Informations : http://www.ulb.ac.be/rech/doctorants/doctorat-mt180.html (page ULB) et

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

1 - Les conditions légales et réglementaires

1 - Les conditions légales et réglementaires LES REMPLACEMENTS 1. Les conditions légales et réglementaires 2. Formalités diverses - obligations 3. Responsabilités du médecin remplacé et du médecin remplaçant 1 1 - Les conditions légales et réglementaires

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

1Les clés pour réussir

1Les clés pour réussir 1Les clés pour réussir vos brochures et dépliants Téléchargez également les autres guides de la collection Les Clés pour réussir sur : www.microsoft.com/france/entrepreneur Microsoft France - SAS au capital

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

GUIDE DES PROFESSEURS(ES) POUR LÉA Version du 27 janvier 2009

GUIDE DES PROFESSEURS(ES) POUR LÉA Version du 27 janvier 2009 GUIDE DES PROFESSEURS(ES) POUR LÉA Version du 27 janvier 2009 Table des matières Que signifie LÉA?... 2 1. Accéder à LÉA... 2 2. Choisir votre classe... 3 3. Absences et retards... 4 Saisie d absences...

Plus en détail

MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE. Consignes pour la rédaction du mémoire L ADULTE»

MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE. Consignes pour la rédaction du mémoire L ADULTE» MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE L ADULTE» Consignes pour la rédaction du mémoire UFR de Lettres et Sciences Humaines Mention de Master de Psychologie Spécialité

Plus en détail

Charte des Thèses. Préambule

Charte des Thèses. Préambule Charte des Thèses Préambule Le cycle du doctorat est organisé au sein des centres d'études doctorales accrédités dans les établissements de l'université Moulay Ismaïl conformément à la loi 01-00 et aux

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

144 174 237 30h + 120h 555 h

144 174 237 30h + 120h 555 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : Spécialité : S.T.A.P.S. S.T.A.P.S. MANAGEMENT DU SPORT L2 120 ES Volume horaire étudiant : 144 174 237 30h + 120h 555 h cours magistraux travaux dirigés travaux

Plus en détail

Séjours linguistiques et Stages en entreprise à l étranger

Séjours linguistiques et Stages en entreprise à l étranger Département de L.E.A. Rentrée 2014 Séjours linguistiques et Stages en entreprise à l étranger Ils constituent un élément essentiel de la formation en L.E.A. et sont requis pour l obtention de la Licence

Plus en détail

Comment rédiger correctement le courrier électronique?

Comment rédiger correctement le courrier électronique? Comment rédiger correctement le courrier électronique? Courriel, Mail, Mél Quel terme employer? Si tous ces termes vous sont connus, la commission de Terminologie (qui fixe les termes que l administration

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

Carnet de stage. en vue de l obtention du certificat de culture générale. Domaine socio-éducatif. Nom :... Prénom :... Classe : 3...

Carnet de stage. en vue de l obtention du certificat de culture générale. Domaine socio-éducatif. Nom :... Prénom :... Classe : 3... Ecole de culture générale Fribourg ECGF Fachmittelschule Freiburg FMSF Avenue du Moléson 17, 1700 Fribourg T +41 26 305 65 65, F +41 26 305 65 70 www.ecgffr.ch Carnet de stage en vue de l obtention du

Plus en détail

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT ANNEXE VI MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des

Plus en détail

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE

SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE LICENCE Biologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de diplôme

Plus en détail

Conseil Scientifique

Conseil Scientifique ! Conseil Scientifique Subventions de Recherche Dossier de candidature Nom : Prénom : Titre du projet : Date limite de réception : 06 JUIN 2014! 1 Règlement Les subventions de recherche sont accordées

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

MÉMOIRE SCIENTIFIQUE DE MASTER PROFESSIONNEL

MÉMOIRE SCIENTIFIQUE DE MASTER PROFESSIONNEL Master Transport, Logistique, Territoires & Environnement Directeur : Professeur Raymond Woessner MÉMOIRE SCIENTIFIQUE DE MASTER PROFESSIONNEL Le mémoire est différent d un rapport d entreprise car il

Plus en détail

TITRE I : Organisation générale

TITRE I : Organisation générale REGLEMENTATION CONCERNANT L EVALUATION DES CONNAISSANCES ET DES COMPETENCES ET LA VALIDATION DES PARCOURS DE LICENCE ET DE MASTER ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 VU - le code de l éducation, - le décret

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

DROIT ECONOMIE - GESTION. DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONCTIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques) 202-206 0Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT PUBLIC DROIT DES RESSOURCES HUMAINES DES FONIONS PUBLIQUES (DRH Fonctions Publiques)

Plus en détail