Labeaume accusé de mentir sur la dette

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Labeaume accusé de mentir sur la dette"

Transcription

1 Journal de Québec en édition électronique - Le Journal de Quebec - 7 mai Labeau... Page 1 sur 1 Article précédent Article suivant Classement de l'article 7 mai 2014 Le Journal de Quebec MARIANNE WHITE Le Journal de Québec Labeaume accusé de mentir sur la dette LE BRAS DE FER AVEC LE SFMQ CONTINUE LE SYNDICAT DEs FONCTIONNAIRES MUNICIPAUX DE QUÉBEC Et LE MAIRE LABEAUME ont OUVERT HIER un NOUVEAU Front DANS LEUR GUERRE DE CHIFFRES Au SUJET DE LA DETTE. Lors du conseil municipal de lundi, Régis Labeaume a soutenu que la dette de Ville a grimpé de 360 millions $ à 1,3 milliard $ depuis qu il est en poste. Il a affirmé que sur cette hausse, 100 millions $ sont dus au déficit des régimes de retraite des employés municipaux. Cela a fait bondir le président du syndicat, qui a accusé le maire de mentir. «C est totalement faux, a affirmé Jean Gagnon. Le déficit des régimes de retraite ne peut pas être comptabilisé dans la dette de la Ville. C est un mensonge» GUERRE DES CHIFFRES Le maire Labeaume a réitéré qu une bonne partie de la hausse de la dette est attribuable aux investissements en infrastructures, et non aux déficits des régimes de retraite. «Il est complètement dans les patates. Il n a pas de bon sens ce gars-là», a dit le maire. La Ville et les syndicats se livrent depuis des mois à une guerre de chiffres sur la véritable étendue de ces déficits. M. Gagnon soutient que ces chiffres vont donner raison aux syndicats, qui accusent le maire de gonfler les données à son avantage. Printed and distributed by NewpaperDirect US/Can: , Intern: Copyright and protected by applicable law. Article précédent Article suivant

2 LeSoleilSurMonOrdi.ca - Le Soleil - 7 mai Étincelles avec les syndicats Page 1 sur 1 Article précédent Article suivant 7 mai 2014 Le Soleil SIMON BOIVINET STÉPHANIE MARTIN Étincelles avec les syndicats Le maire de Québec, Régis Labeaume, et le président des cols blancs, Jean Gagnon, n ont pas manqué l occasion de se crêper de nouveaule chignon sur la question de régimes de retraite, hier. Le syndicaliste a taxé le maire de tenir des «propos mensongers» en exagérant le poids du déficit des caisses de travailleurs sur les finances de la Ville. M. Labeaume a répliqué que M. Gagnon était «complètement dans les patates» et qu il lui attribuait des propos qu il n avait pas tenus. «Encore une fois, le maire Labeaume tente de se donner le bon rôle et de leurrer la population en mettant l augmentation de la dette sur le dos de ses employés», a déploré M. Gagnon. «Il faut qu il se calme, a enjoint M. Labeaume. Qu il réécoute très attentivement ce que j ai dit. Et s il ne comprend pas, qu il m appelle, je vais lui expliquer. Printed and distributed by NewpaperDirect US/Can: , Intern: Copyright and protected by applicable law. Article précédent Article suivant

3 Les fonctionnaires municipaux de Québec accusent le maire de mauvaise foi ICI.Radio-... Page 1 sur 3 Les fonctionnaires municipaux de Québec accusent le maire de mauvaise foi Mise à jour le mardi 6 mai 2014 à 15 h 07 HAE Le président du Syndicat des fonctionnaires municipaux Jean Gagnon dénonce les propos du maire Labeaume Le président du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec est en colère contre le maire qu'il accuse de véhiculer des propos mensongers concernant le déficit des caisses de retraite. Jean Gagnon soutient que l'affirmation du maire Régis Labeaume lors du conseil municipal, lundi, selon laquelle la dette de la Ville de Québec a augmenté à 1,3 milliard entre autres en raison de l'augmentation de 300 millions du déficit des régimes de retraite est totalement fausse. «Quand il dit que ça a augmenté de 300 millions, c'est faux. C'est de l'incompétence, c'est un mensonge, c'est de la mauvaise foi, c'est totalement faux», affirme Jean Gagnon. Le Syndicat estime que le maire exagère au sujet de l'augmentation des déficits des régimes de retraite et déplore qu'il fasse un lien entre ces déficits et la dette de 1,3 milliard. Jean Gagnon prévient que le dossier sera remis aux procureurs du syndicat des cols blancs. «Nos procureurs vont se pencher sur le dossier parce qu'on en a ras-le-bol de se faire dire toutes sortes de niaiseries et de se faire raconter toutes sortes d'histoires», dit M. Gagnon. À trois jours d'un possible vote de grève des professionnels de la Ville de Québec, Régis Labeaume continue pour sa part de demander aux syndicats de négocier. Il reproche notamment aux associations syndicales de multiplier les sorties sur la place publique plutôt que de discuter. «Qu'ils mettent autant de temps à négocier qu'ils en mettent à travailler avec les médias et à faire des assemblées. Qu'ils mettent au moins autant d'heures à négocier qu'à faire ça et ça va avancer», a lancé le maire lundi. Le président du Syndicat des fonctionnaires municipaux rétorque que le Syndicat négocie de bonne foi et qu'il n'a pas reçu de réponse à l'offre finale qu'il a déposée à la dernière rencontre de négociation. Jean Gagnon dénonce les chiffres avancés par le maire alors que ce dernier rencontrait mardi le premier ministre Philippe Couillard pour discuter notamment du projet de loi sur les régimes de retraite. Les statuts particuliers de Québec et de Montréal ont aussi été abordés au cours de cette rencontre à laquelle participait également le maire de Montréal, Denis Coderre. Glissez cette icône dans la barre des tâches Windows pour accéder plus rapidement au site web de Radio-Canada. En savoir plus

4 Les fonctionnaires municipaux de Québec accusent le maire de mauvaise foi ICI.Radio-... Page 2 sur 3 Important Afin de favoriser des discussions riches, respectueuses et constructives, chaque commentaire soumis sur les tribunes de Radio- Canada.ca sera dorénavant signé des nom(s) et prénom(s) de son auteur (à l'exception de la zone Jeunesse). Le nom d'utilisateur (pseudonyme) ne sera plus affiché. En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio-Canada a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette. Bonne discussion! Connexion S'inscrire 13 Commentaires Écrire un commentaire ici Soumettre Les plus récents Stéphane Landry 300 millions est le même montant que les citoyens de Québec verseront directement pour l'éléphant en plus des 200 millions de tous les payeurs d'impôts du Québec donc je me dis que si nous trouvons que ce n'est pas beaucoup alors que nous le donnons pour enrichir une seule compagnie, le 300 millions pour le régime de retraite ne devrait pas nous déranger alors que nous le donnerons à des milliers de personnes André Dubois C'est fini M.Gagnon. Ghislain Coté Ben oui mon petit Jean, ce que tu oublis c'est que Labeaume n'a pas le choix de travailler avec les chiffres officiels que les fonctionnaires de la ville lui donnent et non pas les chiffres du Syndicat... Julien Lepage Il fallait bien que la maire Labeaume fasse une sortie sur les régimes de retraite la veille de rencontrer le premier ministre Couillard; ça donne du caractère Claude Robitaille on a qu á observer le dossier du Concorde pour constater comment est gouvernée notre ville... Labeaume nous promet sa vérité!!!!! y va de quelques insultes, de démagogie et de non-dits on se retrouve encore devant un fouillis ou le citoyen ne sait pas se faire une téte... Labeaume sortira de sa rencontre Laurel et Hardy-Couillard gonflé a bloc pour faire mirroiter a ses ouailles que tous les maux de la ville viennent des employés... alors qu ils ne viennent que de LUI et sa...» plus Bruno Robitaille. Pis, y paraît qu'en plus, on va avoir ( dans la semaine des 4 jeudi ) un club de hockey... Pathétique!!! Glissez cette icône dans la barre des tâches Windows pour accéder plus rapidement au site web de Radio-Canada. En savoir plus

5 Les fonctionnaires municipaux de Québec accusent le maire de mauvaise foi ICI.Radio-... Page 3 sur 3 *** Sophie Cartier *** Une augmentation de 300 millions des déficits en raison des caisses de retraite c'est énorme. Ça prend une loi et vite. Afficher 2 autres réponses Bruno Dubois. Seulement les siennes... Anna Sophie Cartier *** Effectivement, ça prend une loi interdisant au ville de prendre congé de cotisation au caisse de retraite. C'est ce que la ville de Québec a fait, et maintenant, certaines radios privées et quelques "commentateurs" crient à l'injustice sociale!! Eric Therrien Marrant le maire qui dit aux syndicats de négocier. Comment on dit déjà? L hôpital qui se moque de la charité? Marc Therrien Je doute que quiconque serait d'humeur à négocier avec ce maire. Négocier, c'est un échange, tu me donnes ceci et je sacrifie cela... pas sûr que ce maire a compris ça. Accueil Grands titres International Régional Politique Économie Sports Arts et divertissement Santé Techno Science Alimentation Insolite Réflexion Plaisirs Audio Vidéo Dossiers Interactif Blogues Webfictions Conditions météo Conditions routières Conditions de ski Concours Témoin Télévision et radio ICI Radio-Canada Télé ICI Radio-Canada Première Espace musique Autres sites ICI Tou.tv Espace.mu ICI RDI Radio Canada International ICI Artv ICI Explora Jeunesse CBC.ca Archives Partenaires Sirius TV5 Ressources À propos de CBC/Radio-Canada Aide à la navigation Boutique Radio-Canada Centre de production Comment soumettre un projet Communiqués Contenus éducatifs - Curio Emplois Foire aux questions Hyperliens de référence Mises au point Publicité Services français de Radio-Canada Signalétique Transparence et responsabilisation Vente d'archives Vidéodescription Centre des membres Baladodiffusion Cyberlettre Fils RSS Mon profil MP3 en direct Services mobiles Widgets ICI Radio-Canada en page d'accueil Conditions d'utilisation Ombudsman Pour nous joindre Tous droits réservés Société Radio-Canada 2014 Glissez cette icône dans la barre des tâches Windows pour accéder plus rapidement au site web de Radio-Canada. En savoir plus

6 Journal de Québec en édition électronique - Le Journal de Quebec - 7 mai Une loi... Page 1 sur 3 Article précédent Article suivant Classement de l'article 7 mai 2014 Le Journal de Quebec Marianne White lmwhitejdq Une loi d ici la fin de l année Le PM s engage sur les régimes de retraite auprès des maires Labeaume et Coderre Denis Coderre et Régis Labeaume sont ressortis de leur rencontre avec le premier ministre, Philippe Couillard, convaincus qu un projet de loi sur les régimes de retraite sera adopté avant la fin de l année. Régis Labeaume et Denis Coderre étaient tout sourire à la sortie de leur

7 Journal de Québec en édition électronique - Le Journal de Quebec - 7 mai Une loi... Page 2 sur 3 rencontre avec le premier ministre, Philippe Couillard, qui a assuré que la nouvelle mouture de la loi sur les régimes de retraite sera présentée avant le congé d été. Le nouveau chef du gouvernement a assuré aux deux maires que la nouvelle mouture de la loi sera présentée avant le congé d été. Cependant, en raison du dépôt du budget, son adoption sera remise à la session parlementaire de l automne. «Avant la fin de l année, il n y a aucun doute. Aucun, aucun doute, a soutenu le maire Labeaume à l issue de la rencontre au bureau du premier ministre. C est aussi rapide qu on pouvait l espérer.» Les maires croient que le cheminement du projet de loi, qui sera étudié en commission parlementaire, sera rapide. «Nous, c est sûr qu il faut que tout soit réglé pour 2014», a insisté M. Coderre. M. Labeaume a affirmé que la législation permettra aux municipalités de forcer le partage à des déficits des régimes de retraite de leurs employés, ce à quoi les libéraux s étaient engagés en campagne électorale. Ils avaient aussi proposé qu un arbitre intervienne dans le processus de négociation entre les syndiqués et les villes si les parties ne s entendent pas. STATUTS PARTICULIERS Les élus municipaux ont également discuté de l obtention de statuts particuliers de métropole et de capitale le jour même où un sondage obtenu par Le Journal de Québec et Le Journal de Montréal montre que la population appuie ces demandes à 55 %. «Contents» de ce coup de sonde, les deux hommes ont souligné l ouverture de M. Couillard aux demandes du nouvel axe Coderre-Labeaume et le fait que les discussions avaient été «faciles». «Je ne trahis pas (M. Couillard) en disant que comme premier ministre, les statuts de Montréal et Québec renouvelés font partie de l héritage qu il veut laisser au Québec. Il nous l a dit. Il est très sérieux et c est encore plus réconfortant pour nous», a noté M. Labeaume. Les équipes des deux maires vont travailler ensemble pour préciser les nouveaux pouvoirs et statuts avec le gouvernement. M. Coderre a indiqué qu il va s intéresser à trois enjeux principaux pour la métropole: la gouvernance, le développement économique et le développement social. PACTE FISCAL Le maire Coderre a par ailleurs salué la volonté de M. Couillard à redéfinir le lien entre le gouvernement du Québec et le monde municipal. Ils ont discuté du pacte fiscal et les deux maires ont dit vouloir s entretenir avec leurs collègues de l Union des municipalités du Québec (UMQ) avant de se prononcer sur la place publique. Printed and distributed by NewpaperDirect US/Can: , Intern: Copyright and protected by applicable law.

8 Journal de Québec en édition électronique - Le Journal de Quebec - 7 mai Une loi... Page 3 sur 3 Article précédent Article suivant

9 Journal de Québec en édition électronique - Le Journal de Quebec - 7 mai Plan de... Page 1 sur 2 Article précédent Article suivant Classement de l'article 7 mai 2014 Le Journal de Quebec KARINE GAGNON Adjointe au directeur de l'information Plan de match Les maires de Québec et de Montréal devraient ratisser très large dans leurs demandes visant à conférer davantage de pouvoirs aux municipalités, comme en témoigne le «grand chantier» qu ils envisagent afin d établir leur plan de match. «Qu est-ce que vous voulez faire, avec quels moyens?» c est la question qu il faut poser aux deux maires, comme l exprimait Rémy Trudel, exministre des Affaires municipales, hier, à l émission Québec 12-30, sur les ondes de Radio-Canada. M. Trudel insistait sur le fait qu il faudrait éclaircir les endroits et les moments où les Villes pourraient tirer de nouveaux revenus. Ça prend un plan de match, après quoi ça deviendra la responsabilité du gouvernement de marquer les limites. Or, à leur sortie d une rencontre avec le premier ministre, les deux élus se sont empressés d exprimer qu un projet de loi sur les régimes de retraite serait déposé en juin. Les maires Coderre et Labeaume n avaient toutefois pas d échéancier à offrir en ce qui concerne le plan de match qu ils doivent remettre au premier ministre afin d obtenir plus de pouvoirs. Ils ont qualifié la démarche d énorme, d immense et de très gros chantier. On n en doute pas. POUMON ÉCONOMIQUE Montréal et Québec veulent pouvoir jouer pleinement leur rôle de catalyseur et de poumon économique. Comme le ministre Pierre Moreau a affirmé qu il n y aurait pas d a priori et que tout serait sur la table, les maires seraient fous de ne pas en profiter pour tout passer au peigne fin, ce que feront les comités mis en place par chacune d entre elles. Il sera toujours temps de négocier après et de jeter du lest au besoin. CÔTE D ABRAHAM Dans un tout autre dossier, les amendes plus que salées qui seront distribuées à ceux qui persistent à se stationner sur le terrain de l ancienne église Saint-Vincent-de- Paul pourraient avoir le mérite de forcer le propriétaire, Jacques Robitaille, à enfin passer à l action pour lui donner une nouvelle vocation. C est du moins ce qu on peut souhaiter. En pleine entrée de la vieille ville, dans la côte d Abraham, l endroit pourrait accueillir un magnifique projet d hôtel. Au lieu de ça, il s est transformé en un horrible terrain vacant où les gens stationnent illégalement. Ça devient franchement gênant. Printed and distributed by NewpaperDirect US/Can: , Intern:

10 Journal de Québec en édition électronique - Le Journal de Quebec - 7 mai Plan de... Page 2 sur 2 Copyright and protected by applicable law. Article précédent Article suivant

11 Journal de Québec en édition électronique - Le Journal de Quebec - 7 mai Labeau... Page 1 sur 1 Article précédent Article suivant Classement de l'article 7 mai 2014 Le Journal de Quebec MARIANNE WHITE Le Journal de Québec Labeaume veut éviter une hausse de taxes Régis Labeaume veut éviter une hausse des taxes résidentielles en lien avec les déficits des régimes de retraite et il tente de convaincre le gouvernement de lui accorder un délai de grâce. La Ville de Québec va recevoir d ici quelques mois une nouvelle évaluation actuarielle des déficits des régimes de retraite au 31 décembre La loi oblige la municipalité à compenser immédiatement l écart. Le maire Régis Labeaume a déjà indiqué que si les déficits grimpent à 743 ou 860 millions $, cela va se traduire par une hausse de taxes résidentielles de respectivement 125 $ ou 175 $ en 2015 pour une maison moyenne de $. M. Labeaume a demandé hier, lors d une rencontre avec le premier ministre, Philippe Couillard, qu il accorde aux villes comme Québec une période de grâce d un an ou deux le temps que la Ville négocie une entente avec ses syndicats. «Il faut qu on ait une espèce de moment de grâce pour pas qu on ait à taxer immédiatement l augmentation du déficit», a plaidé M. Labeaume. FACTURE Le projet de loi sur les retraites, qui devrait être adopté d ici la fin de 2014, prévoit une période de 18 mois pour la négociation, la conciliation et l arbitrage. «Ça veut dire qu on peut embarquer sur deux budgets : 2015 et 2016», a dit le maire de Québec, qui voudrait que les lois fiscales soient modifiées pour lui permettre d attendre l issue des discussions avec les syndicats avant de refiler la facture aux citoyens. M. Labeaume a menacé plusieurs fois dans les derniers mois d augmenter les taxes l an prochain s il n arrive pas à s entendre avec les syndicats sur le partage des déficits. PARTAGE DES DÉFICITS La nouvelle loi qui sera présentée par le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, pourrait lui donner un coup de pouce en forçant le partage des déficits passés en parts égales entre la Ville et les syndiqués. Le maire Labeaume a réitéré hier l ouverture du gouvernement à cet égard. «C est clair, clair. C est sur le passé», a dit le maire. Printed and distributed by NewpaperDirect US/Can: , Intern: Copyright and protected by applicable law. Article précédent Article suivant

12 LeSoleilSurMonOrdi.ca - Le Soleil - 7 mai Pour «une période de grâce» Page 1 sur 2 Article précédent Article suivant 7 mai 2014 Le Soleil SIMON BOIVIN Pour «une période de grâce» Régis Labeaume demande une «période de grâce» au gouvernement du Québec pour éviter que les régimes de retraite le forcent à hausser les taxes au cours des deux prochaines années. PHOTO LE SOLEIL, JEAN-MARIE VILLENEUVE Lors d une rencontre entre Régis Labeaume, Pierre Moreau (ministre des Affaires municipales), Denis Coderre et Philippe Couillard hier, les deux maires ont obtenu la certitude qu un projet de loi pour encadrer les négociations sur le déficit des caisses de retraite serait déposé avant l été. Le maire de Québec et son homologue montréalais sont sortis ravis, hier, d une rencontre avec le premier ministre Philippe Couillard et son ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau. Les deux maires ont obtenu la certitude qu un projet de loi

13 LeSoleilSurMonOrdi.ca - Le Soleil - 7 mai Pour «une période de grâce» Page 2 sur 2 pour encadrer les négociations sur le déficit des caisses de retraite serait déposé avant l été, et adopté cette année. «C est aussi rapide qu on pouvait l espérer» dans les circonstances, a souligné M. Labeaume. La prochaine session parlementaire, qui s ouvrira le 20 mai, devrait être de courte durée. Et le menu est déjà bien occupé par un discours inaugural, le dépôt d un budget et l étude des crédits. Mais le processus privilégié par les libéraux pour encadrer le redressement des régimes de retraite, et qui comprend le partage des déficits passés, peut s étendre sur 18 mois, a noté M. Labeaume. Une période qui risque de s étendre sur deux budgets de la Ville de Québec. Le maire doit recevoir à l automne une évaluation actuarielle du régime des employés municipaux. Il s attend à ce qu un déficit accru de la caisse engendre de nouvelles dépenses. Et comme la Loi sur les cités et villes exige que les villes atteignent l équilibre budgétaire chaque année, M. Labeaume soutient qu il n aurait d autre choix que de hausser les taxes pour joindre les deux bouts. «Ce que j ai dit au gouvernement, c est qu avec la loi qui va être votée, il faut qu on ait une espèce de moment de grâce pour ne pas qu on ait à commencer à taxer immédiatement l augmentation du déficit, a indiqué M. Labeaume. Il y a bien des technicalités, même au point de vue fiscal. Il faut que le ministère des Finances embarque là-dedans pour nous permettre de ne pas taxer immédiatement et de laisser aller le processus.» Le gouvernement aurait montré de l ouverture à cet égard. Les deux maires ont obtenu l assurance que le gouvernement Couillard irait de l avant avec la définition de statuts particuliers pour la capitale et la métropole. TABLES DE DISCUSSION Deux tables de discussion ont déjà été mises sur pied pour définir l ensemble des nouveaux pouvoirs qui pourraient être dévolus aux villes. Un processus qui peut prendre jusqu à deux ans. «Le premier ministre nous a dit : moi, comme premier ministre, les statuts de Québec et Montréal renouvelés, ça fait partie de l héritage que je veux laisser, a noté M. Labeaume. Il est très sérieux.» Le nouveau ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, doit aussi négocier un nouveau pacte fiscal qui définit les sources de revenus des municipalités. Le maire Labeaume doit rencontrer demain matin le ministre des Finances, Carlos Leitao, qui mène ses consultations prébudgétaires. Hier, M. Labeaume a affirmé que M. Couillard l a remercié de sa position conciliante sur les projets de Québec en raison du contexte des finances publiques. «Je lui ai dit : ça me fait plaisir, mais on se reverra plus tard», a indiqué M. Labeaume. Printed and distributed by NewpaperDirect US/Can: , Intern: Copyright and protected by applicable law. Article précédent Article suivant

14 Régimes de retraite: une loi sera déposée en juin TOMMY CHOUINARD Politique q... Page 1 sur 2 Publié le 06 mai 2014 à 15h11 Mis à jour le 06 mai 2014 à 16h07 Régimes de retraite: une loi sera déposée en juin Tommy Chouinard La Presse (QUÉBEC) Le premier ministre Philippe Couillard s'est engagé auprès des maires Denis Coderre et Régis Labeaume à déposer en juin un projet de loi pour restructurer les régimes de retraite des employés municipaux. Mais il n'a pu promettre que la pièce législative sera adoptée avant la pause estivale. Les maires de Montréal et de Québec sont sortis satisfaits d'une rencontre avec M. Couillard dans ses bureaux de Québec, mardi. Photo CLEMENT ALLARD, PC Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve Les maires de Montréal et de Québec sont sortis satisfaits d'une rencontre avec M. Couillard dans ses bureaux de Québec, mardi. L'enjeu des déficits des régimes de retraite a été au coeur des discussions. Un projet de loi «sera déposé en juin» et, «avant la fin de l'année, il n'y a aucun doute» qu'il sera adopté, a affirmé Régis Labeaume. «La question des régimes de retraite est une priorité pour nous. On a pu obtenir que, dans cette session parlementaire, il va y avoir dépôt d'un projet de loi. Par la suite, ils vont cheminer très rapidement», a dit de son côté Denis Coderre. Une heure plus tôt, avant le début de la rencontre, Régis Labeaume affirmait que «dans la mesure où c'est possible, on souhaite que (le projet de loi) soit voté avant la fin de la session qui s'en vient». Mais à moins d'un revirement de situation, la courte durée de cette session parlementaire ne le permettra pas. La session débutera le 20 mai pour se terminer à la mi-juin - à moins que les partis s'entendent pour la prolonger, ce qui est probable dans les circonstances. Il doit entre autres y avoir débat sur le discours d'ouverture que prononcera M. Couillard, un autre sur le budget, et des commissions parlementaires sur les crédits des ministères.

15 Régimes de retraite: une loi sera déposée en juin TOMMY CHOUINARD Politique q... Page 2 sur 2 Régis Labeaume s'est dit conscient que la session est très courte. Il se réjouit que M. Couillard soit déterminé à régler le dossier dans les plus brefs délais. «Tout le monde a la volonté de faire ça le plus rapidement possible. Les discussions qu'on a eues sur l'échéancier nous soulagent et nous confortent dans l'idée que le gouvernement veut vraiment aller aussi vite qu'on pouvait l'espérer», a-t-il soutenu à la sortie de la rencontre. Le gouvernement Marois avait déposé un projet de loi sur la restructuration des régimes de retraite avant de déclencher des élections. Les libéraux en déposeront un nouveau. Le Parti libéral a déjà indiqué qu'il souhaite donner un an aux parties pour négocier et trouver des solutions en vue de remettre à flot les régimes de retraite. En cas d'échec des pourparlers, un arbitre serait appelé à trancher. La Presse, ltée. Tous droits réservés.

16 Régime de retraite: Labeaume et Coderre satisfaits - Politique - Québec Hebdo Page 1 sur 2 Québec Hebdo > Actualités > Politique Régime de retraite: Labeaume et Coderre satisfaits Publié le 06 mai 2014 Rencontre avec le premier ministre Philippe Couillard Les maires de Québec et de Montréal, Régis Labeaume et Denis Coderre, devraient obtenir du gouvernement qu'il dépose sous peu un projet de loi pour régler les déficits des régimes de retraite. À la suite de leur rencontre de cet après-midi avec le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, les maires des deux grandes villes ont indiqué que le projet était en voie de se concrétiser. «Les régimes de retraite, c'est une priorité pour nous. On a pu obtenir que dans cette session parlementaire il va y avoir dépôt d'un projet de loi et par la suite ils vont cheminer très rapidement», a fait savoir Denis Coderre.

17 Régime de retraite: Labeaume et Coderre satisfaits - Politique - Québec Hebdo Page 2 sur 2 Voir la galerie «L'idée que ce soit voté rapidement, c'est convenu avec le premier ministre. Ça nous conforte dans l'idée que le gouvernement veut aller aussi vite qu'on pouvait l'espérer», a indiqué Régis Labeaume. (T.M.) Groupe Québec Hebdo

18 Coderre et Labeaume confiants d'obtenir une loi sur les retraites avant 2015 ICI.Radio-... Page 1 sur 5 Coderre et Labeaume confiants d'obtenir une loi sur les retraites avant 2015 Mise à jour le mercredi 7 mai 2014 à 7 h 08 HAE Le reportage de François Cormier Les maires de Montréal et Québec sont sortis très satisfaits de leur rencontre avec le premier ministre Philippe Couillard, mardi. Ils disent avoir obtenu l'assurance que le projet de loi pour régler les déficits des régimes de retraite sera déposé à l'assemblée nationale en juin prochain. Ils croient que l'adoption de la loi se fera avant la fin de l'année «Il n'y a aucun doute», a estimé Régis Labeaume après la réunion. «C'est sûr que pour nous, tout doit être réglé pour 2014», a ajouté Denis Coderre. «Il va y avoir un cheminement rapide, parce qu'il doit y avoir une consultation, il faut parler avec les syndicats, une commission parlementaire», a expliqué M. Coderre, affirmant que les villes devront laisser les élus faire leur travail. «C'est aussi rapide qu'on pouvait l'espérer.» Régis Labeaume MM. Labeaume et Coderre n'ont pas donné de détails sur le contenu du projet de loi. «On sait déjà pas mal où on s'en va, mais on va laisser le ministre [des Affaires municipales Pierre Moreau] vous en parler», a ajouté le maire de Québec. En campagne électorale, le PLQ avait proposé qu'un arbitre soit ajouté au processus de négociation entre les syndiqués et l'administration des villes pour en venir à une entente sur la stabilisation des régimes de retraite. Statuts de capitale et de métropole Autre sujet à l'ordre du jour : l'obtention par Montréal et Québec de statuts particuliers, qui permettrait notamment de mettre un terme à la dépendance de la métropole et de la capitale par rapport au gouvernement provincial. «On a mis de l'avant de façon très concrète deux tables de concertation, Québec-Montréal et Québec-Québec, tant sur le plan technique que sur la rédaction de la future loi, que sur les questions politiques», a indiqué M. Coderre.

19 Coderre et Labeaume confiants d'obtenir une loi sur les retraites avant 2015 ICI.Radio-... Page 2 sur 5 Les deux maires n'ont pas voulu préciser leurs demandes. «C'est un grand chantier», a dit M. Labeaume. «Je ne trahis pas M. Couillard en disant que, comme premier ministre, les statuts de Montréal et Québec renouvelés font partie de l'héritage qu'il veut laisser. Il nous l'a dit. Il est très sérieux et c'est réconfortant pour nous. En même temps, c'est un immense chantier, alors il faut commencer quelque part.» Changer la configuration des camions? Par ailleurs, le maire de Montréal a réagi aux deux derniers accidents survenus dans les rues de sa ville impliquant un camion, qui ont coûté la vie à une cycliste la semaine dernière et à une piétonne mardi matin. Il a laissé entendre que la configuration des camions pourrait être modifiée pour éviter que de telles tragédies se répètent. «On est en train de voir si le Code de la route s'applique bien et s'il y a quelques changements que ce soit à faire, a-t-il ajouté. J'ai parlé par exemple avec le regroupement de mobilité vélo. On parle à tout le monde. On veut vraiment que les choses bougent et fonctionnent.» Le ministère des Transports a indiqué plus tôt cette semaine que des modifications seraient apportées au Code de la route. Important Afin de favoriser des discussions riches, respectueuses et constructives, chaque commentaire soumis sur les tribunes de Radio- Canada.ca sera dorénavant signé des nom(s) et prénom(s) de son auteur (à l'exception de la zone Jeunesse). Le nom d'utilisateur (pseudonyme) ne sera plus affiché. En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio-Canada a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette. Bonne discussion! Connexion S'inscrire 61 Commentaires Écrire un commentaire ici Soumettre Les plus récents Ghislain Coté Lorsque je lis les commentaires, plusieurs accusent les ville d'une mauvaise gestion ce qui aurait créer le problème des caisses de retraites... Mais il n'est pas là le problème, fin années 80, début 90, sous les régimes Péquiste et aussi Libéral, le gouvernement a fait de grosses coupures auprès des villes, des subventions qui ne leur était pas accordé qui servait a entretenir routes et infrastructures... Du jour au lendemain, le gouvernement a coupé, ok a l'époque la population ne...» plus Ghislain Coté J'ai encore souvenir des premières démarches de Labeaume ou certains venaient nous dire que ce clown ne trouverait pas d'allier, que c'était une bataille vaine et patati et patata

20 Coderre et Labeaume confiants d'obtenir une loi sur les retraites avant 2015 ICI.Radio-... Page 3 sur 5 Et pourtant, il a fait du chemin, il a de bon appuis et vont enfin pouvoir stabiliser ces dossiers mal traités par le passé par des maires paresseux Anna Derwaun Effectivement, ça prend une loi interdisant aux villes de prendre congé de cotisation aux caisses de retraite. C'est ce que la ville de Québec a fait, et maintenant, certaines radios privées et quelques "commentateurs" crient à l'injustice sociale!! Ghislain Derwaun La Villes se sont fait imposer des coupures par le gouvernement et le gouvernement leur a dit prenez ce qu'il manque dans les surplus se caisses de retraite, par le passé bien sur et même avant les fusions... Maintenant qu'il faut renflouer, ne serait ce pas au gouvernement de combler ce manque car ils en sont à l'origine... Pas les villes ou les maires mais bel et bien ceux qui leur ont imposé cette façon d'agir... Georges StDenis Les Syndicats ont des avantages abusifs qui menacent même l'équilibre budgétaire de millions de familles au Québec. Si la raison n'a jamais été l'apanage des Syndicats, les lois les remettrons face à la réalité. Le bon peuple en a assez de ces abus sans limite qui empêchent tout développement aujourd'hui comme demain! Ghislain StDenis Ça c'est clair et les demandes deviennent exponentielles mais ceux qui payent au bout, c'est nous... Yvan Dubois S'il n'y a pas d'entente, la loi devrait forcer tout le monde à mettre ce qu'il devait dans le fond de retraite. Ensuite le transférer sous le contrôle du gouvernement. François Dubois Bien d'accord. Les mêmes règles que pour les employés provinciaux serait très raisonnable. Ghislain Dubois Sauf que c,est le gouvernement lui même qui a poussé les vide a combler ce qu'il leur enlevait avec les surplus des caisses de retraites

Régime de retraite des élus municipaux - La capitale et la métropole demandent le partage des coûts à parts égales entre les élus et les municipalités

Régime de retraite des élus municipaux - La capitale et la métropole demandent le partage des coûts à parts égales entre les élus et les municipalités Accueil [ Le réseau d'information municipale du Québec ] Page 1 sur 1 Réseau d'information Municipale FERMER CETTE FENÊTRE IMPRIMER Régime de retraite des élus municipaux - La capitale et la métropole

Plus en détail

Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec

Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES MUNICIPAUX DE MONTRÉAL (SCFP) Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec 25 février 2014 1 Contexte et évolution 22 JUIN 2011 Conférence de presse des maires Gérald

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE LA NÉGOCIATION DU RÉGIME AGRÉÉ DE PENSION ALCAN (RAPA)

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE LA NÉGOCIATION DU RÉGIME AGRÉÉ DE PENSION ALCAN (RAPA) PRÉSENTATION DES RÉSULTATS DE LA NÉGOCIATION DU RÉGIME AGRÉÉ DE PENSION ALCAN (RAPA) PAR : Alain Proulx, président Syndicat National des employés de l aluminium d Arvida (FSSA) et Pierre Bergeron, actuaire

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus La retraite n est pas un privilège! Fascicule 1 Avantpropos Depuis plusieurs mois déjà, de grands médias tirent à boulets rouges sur les régimes

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

ANALYSE DE L ENTENTE DE PRINCIPE SUR L EXCÉDENT DE LA CAISSE DE RETRAITE ET DU RÉGIME D ASSURANCE-MALADIE COMPLÉMENTAIRE

ANALYSE DE L ENTENTE DE PRINCIPE SUR L EXCÉDENT DE LA CAISSE DE RETRAITE ET DU RÉGIME D ASSURANCE-MALADIE COMPLÉMENTAIRE ANALYSE DE L ENTENTE DE PRINCIPE SUR L EXCÉDENT DE LA CAISSE DE RETRAITE ET DU RÉGIME D ASSURANCE-MALADIE COMPLÉMENTAIRE 12 juin 2008 Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN) 301-1411, rue

Plus en détail

Une galaxie près de chacun de nous

Une galaxie près de chacun de nous Une galaxie près de chacun de nous Le SSESOCQ c'est comme une galaxie Vu de loin, on peut y voir un ensemble de composantes qui impressionnent et invoquent l admiration. De plus près, ces composantes sont

Plus en détail

Labeaume jubile, les syndicats fulminent

Labeaume jubile, les syndicats fulminent Journal de Québec en édition électronique - Le Journal de Quebec - 22 mai 2014 - Labea... http://edition-e.lejournaldequebec.com/epaper/showarticle.aspx?article=04af6886-b840-4... Page 1 sur 1 Article

Plus en détail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail Trousse des nouveaux arrivants Impôt sur le revenu Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON K1Y 4N6 Tel: 613-594-3535

Plus en détail

Révision de l ombudsman à propos du reportage au Téléjournal/Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les négociations au Quotidien et au Progrès-Dimanche

Révision de l ombudsman à propos du reportage au Téléjournal/Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les négociations au Quotidien et au Progrès-Dimanche 1 Révision de l ombudsman à propos du reportage au Téléjournal/Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les négociations au Quotidien et au Progrès-Dimanche SOMMAIRE Par la voie de son avocat, le président du syndicat

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Comment les entreprises devraient-elles entrevoir l avenir en matière de régime de retraite

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Rapport étude quantitative. 15 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Rapport étude quantitative. 15 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Rapport étude quantitative 15 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public dans l ensemble

Plus en détail

ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE DU TRAVAIL DU QUÉBEC (L.R.Q., c. C-27) CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR

ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE DU TRAVAIL DU QUÉBEC (L.R.Q., c. C-27) CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE DU TRAVAIL DU QUÉBEC (L.R.Q., c. C-27) ENTRE : SYNDICAT DES INFIRMIERS ET INFIRMIÈRES DU CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR ET : ET : CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR JULIENNE

Plus en détail

Formulaire d ouverture

Formulaire d ouverture Formulaire d ouverture Groupe Fondaction Page 1 Étapes d ouverture d un groupe Fondaction (GF) Employeur Fondaction ou SSQ (1) Employés Le responsable du groupe doit remplir le formulaire d ouverture de

Plus en détail

Mémoire portant sur l indexation des Régimes de retraite des secteurs public et parapublic

Mémoire portant sur l indexation des Régimes de retraite des secteurs public et parapublic Mémoire portant sur l indexation des Régimes de retraite des secteurs public et parapublic Mémoire présenté à la Commission des finances publiques Par le Front commun : Le Secrétariat intersyndical des

Plus en détail

Le 15 décembre 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ FINANCIÈRE ET LA SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 14-22

Le 15 décembre 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ FINANCIÈRE ET LA SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 14-22 SOMMAIRE Restructuration obligatoire pour tous les régimes Processus de restructuration Autres dispositions Tableau des principaux amendements depuis le 12 juin 2014 ADOPTION DE LA LOI FAVORISANT LA SANTÉ

Plus en détail

MÉMOIRE DE L ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SUR LE PROJET DE LOI 55

MÉMOIRE DE L ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SUR LE PROJET DE LOI 55 MÉMOIRE DE L ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SUR LE PROJET DE LOI 55 INTRODUCTION En juin 2005, le gouvernement fédéral déposait un projet de loi sur la refonte des règles sur l insolvabilité afin

Plus en détail

Interventions d urgence pour deux bris d aqueduc

Interventions d urgence pour deux bris d aqueduc LeSoleilSurMonOrdi.ca - Le Soleil - 11 janvier 2015 - Interventions d urgence pour deu... http://lesoleil.newspaperdirect.com/epaper/showarticle.aspx?article=afa1fded-08a4-4ea6-... Page 1 sur 1 11 janvier

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part :

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part : ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC et d autre part : LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) LA CONFÉDÉRATION DES SYNDICATS NATIONAUX (CSN) LA FÉDÉRATION

Plus en détail

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le 19 avril 2013 Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le comité d experts a été formé vers la fin de 2011, et on lui a donné le mandat de formuler des

Plus en détail

SYNTHÈSE HISTORIQUE VÉCU DE L'AAR PARTIE 2

SYNTHÈSE HISTORIQUE VÉCU DE L'AAR PARTIE 2 ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SYNTHÈSE HISTORIQUE DU VÉCU DE L'AAR PARTIE 2 Par Jacques Guilmain (Membre de l'association des employés retraités de la ville de Montréal et membre du conseil d'administration

Plus en détail

Madame Lise Lalonde, conseillère. Monsieur Jacques Brisebois, directeur général Madame Danielle Gauthier, directrice générale adjointe

Madame Lise Lalonde, conseillère. Monsieur Jacques Brisebois, directeur général Madame Danielle Gauthier, directrice générale adjointe PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES LAURENTIDES MUNICIPALITÉ DE SAINT-FAUSTIN-LAC-CARRÉ PROCÈS-VERBAL de la séance spéciale du conseil de la Municipalité de Saint-Faustin- Lac-Carré, présidée par Monsieur le maire

Plus en détail

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 15 mai au 1 ier juin 2015

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 15 mai au 1 ier juin 2015 Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Ligne directrice n o 2015-07 Élection partielle remplacée par une élection générale Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle,

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps Fiche pédagogique

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h.

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE DÉLÉAGE PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil de la Municipalité de Déléage, présidée par Monsieur le Maire Bernard

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. Séance régulière du conseil municipal. Tenue le 07 février 2014

PROCÈS-VERBAL. Séance régulière du conseil municipal. Tenue le 07 février 2014 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC MARIA-CHAPDELAINE MUNICIPALITÉ DE ST-EUGÈNE-D ARGENTENAY PROCÈS-VERBAL Séance régulière du conseil municipal Tenue le 07 février 2014 Séance régulière de la municipalité de

Plus en détail

En avril 2006, un citoyen produit sa déclaration de revenus 2005. En septembre de la même année, il constate une erreur dans sa déclaration initiale et produit une déclaration amendée à laquelle il joint

Plus en détail

L enquête sur la lettre de menaces au point mort

L enquête sur la lettre de menaces au point mort Journal de Québec en édition électronique - Le Journal de Quebec - 4 mai 2014 - L enqu... http://edition-e.lejournaldequebec.com/epaper/showarticle.aspx?article=d6efef2b-6edb-4... Page 1 sur 1 Classement

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

PROTÉGEONS LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS DÉTERMINÉES

PROTÉGEONS LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS DÉTERMINÉES PROTÉGEONS LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS DÉTERMINÉES Par : Pierre-Guy Sylvestre Service de la recherche Syndicat canadien de la fonction publique 2 Protégeons les régimes de retraite à prestations

Plus en détail

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE Service des ressources humaines et affaires juridiques 20 octobre 2014 TABLE DES MATIÈRES Contenu Introduction 1 Les dispositions

Plus en détail

Volume 787 Page 171. Sont aussi présents: - M. Serge Lamontagne, directeur général; - Me Chantal Sainte-Marie, greffière. RÉSOLU À L'UNANIMITÉ:

Volume 787 Page 171. Sont aussi présents: - M. Serge Lamontagne, directeur général; - Me Chantal Sainte-Marie, greffière. RÉSOLU À L'UNANIMITÉ: Page 171 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVAL PROCÈS-VERBAL D UNE SÉANCE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE LA VILLE DE LAVAL tenue à huis clos le mardi 30 juin 2015 à 9:35 heures à l hôtel de ville, 1 Place du Souvenir,

Plus en détail

Le Bulletin de la retraite

Le Bulletin de la retraite Le Bulletin de la retraite PRÉSENTÉ PAR L OBSERVATOIRE DE LA RETRAITE NO 2 JANVIER 2015 DU PROJET DE LOI 3 À LA LOI 15 Cette édition du Bulletin est consacrée aux enseignements de la Loi favorisant la

Plus en détail

Foire aux questions : grève et lockout

Foire aux questions : grève et lockout Foire aux questions : grève et lockout 1 Aucun syndicat responsable ne débute une ronde de négociations collectives dans l intention d aller en grève (ou de se voir imposer un lockout). Toutefois, l APUO

Plus en détail

Non aux violentes hausses d impôts à Grenoble et à la Métro. Priorité au social et à la solidarité

Non aux violentes hausses d impôts à Grenoble et à la Métro. Priorité au social et à la solidarité www.ades-grenoble.org www.lesverts38.org www.alternatifs.org/38 Conférence de presse du mercredi 10 décembre 2008 Non aux violentes hausses d impôts à Grenoble et à la Métro. Priorité au social et à la

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES Présences Absences Employés Marcel Paul Raymond (président), Robert Bissonnette

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE RECOMMANDATIONS PROPOSÉES (Ce guide doit être utilisé avec le Programme de vérification des syndics) **Ce n est pas nécessaire de le retourner au Bureau national**

Plus en détail

Législatives 2012. Le financement de la campagne électorale

Législatives 2012. Le financement de la campagne électorale Législatives 2012 Le financement de la campagne électorale Quelques rappels : La campagne débutera après l investiture du nouveau Président de la République et la formation du nouveau gouvernement soit

Plus en détail

Projet de loi n o 3 (2014, chapitre 15)

Projet de loi n o 3 (2014, chapitre 15) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 3 (2014, chapitre 15) Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal

Plus en détail

Comment avoir une banque sans banque. Tome 2

Comment avoir une banque sans banque. Tome 2 Comment avoir une banque sans banque Tome 2 Bonjour, Philippe Hodiquet à votre service. Je vous avais promis de mettre dans votre bibliothèque d'ebooks, un système économique fou furieux: une banque sans

Plus en détail

placement sont un élément important de la précarité du travail et une menace pour le respect des droits des travailleuses et des travailleurs.

placement sont un élément important de la précarité du travail et une menace pour le respect des droits des travailleuses et des travailleurs. À LA DÉFENSE DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS D AGENCES DE PLACEMENT TEMPORAIRE IL EST PLUS QUE TEMPS QUE LE GOUVERNEMENT PASSE À L ACTION! AIDEZ NOUS À FAIRE DES GAINS DANS CE DOSSIER PRIMORDIAL MISE

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage?

COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage? COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE Pour diffusion immédiate UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage? Montréal, le 14 décembre 1999

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Il y sera pris en considération les sujets suivants : 1. Ouverture de la séance (428-08-2015); 2. Adoption de l ordre du jour (429-08-2015);

Il y sera pris en considération les sujets suivants : 1. Ouverture de la séance (428-08-2015); 2. Adoption de l ordre du jour (429-08-2015); PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE TERREBONNE AVIS DE CONVOCATION A : M. Jean-Marc Robitaille M. Marc Campagna Mme Brigitte Villeneuve M. Frédéric Asselin Mme Nathalie Bellavance M. Clermont Lévesque Mme Marie-Claude

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION?

A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION? L épargne, la fiscalité et les régimes de retraite Congrès 2012 de l ASDEQ, Session 1, conférence 3, A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION? Jean-Pierre Aubry, fellow

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER Romain Girard Vice-président exécutif Congrès Camping Québec 14 avril 2007 10 ans à la direction d une entreprise de transport par autobus 11 ans

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE

Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE Mr Abdeljalil ZERHOUNI SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DU MAROC SUR LA COMMUNICATION DES ASSEMBLÉES PARLEMENTAIRES

Plus en détail

Syndicat des interprètes professionnels (CSQ)

Syndicat des interprètes professionnels (CSQ) Syndicat des interprètes professionnels (CSQ) ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Procès-verbal Lundi, le 28 novembre 2011 Cégep du Vieux Montréal Local : A8.53 À 17h00 : Document : SIP, Procès-verbal de l assemblée générale

Plus en détail

Compte rendu du colloque organisé à la Maison de l'europe "Retraites : qu'en disent nos voisins européens?" Le 7 octobre 2010

Compte rendu du colloque organisé à la Maison de l'europe Retraites : qu'en disent nos voisins européens? Le 7 octobre 2010 Compte rendu du colloque organisé à la Maison de l'europe "Retraites : qu'en disent nos voisins européens?" Le 7 octobre 2010 Face au vieillissement de la population et aux déficits publics aggravés par

Plus en détail

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations»

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Point d étape de la négociation PPCR 10 Mars 2015 Discours d ouverture de Marylise LEBRANCHU Mesdames et Messieurs, Nous

Plus en détail

Préparez la retraite que vous voulez

Préparez la retraite que vous voulez Préparez la retraite que vous voulez Vous méritez une retraite agréable La retraite est l un des événements les plus importants de votre vie. Elle marque le passage vers une nouvelle étape merveilleuse

Plus en détail

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal

Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Sondage sur le travail de conseiller d arrondissement et de conseiller municipal Mémoire déposé dans le cadre des consultations citoyennes sur le projet de réforme de la gouvernance du Renouveau Sherbrookois

Plus en détail

Madame Nathalie Ouellet, OMA, directrice générale et Madame Rita Parent, OMA, greffière assistent également à cette assemblée.

Madame Nathalie Ouellet, OMA, directrice générale et Madame Rita Parent, OMA, greffière assistent également à cette assemblée. La parution de ce procès-verbal est autorisée conditionnellement à la réserve suivante : Le procès-verbal sera approuvé lors de la séance du 03 octobre 2011 et signé par le greffier et le maire ou la personne

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA Ce questionnaire vous permet d explorer si, dans votre situation, vous pouvez obtenir les services du SARPA. Pour plus d information, nous vous invitons à visiter

Plus en détail

MODALITÉS D ENCADREMENT EN MATIÈRE D ENTENTES DE PAIEMENT

MODALITÉS D ENCADREMENT EN MATIÈRE D ENTENTES DE PAIEMENT MODALITÉS D ENCADREMENT EN MATIÈRE D ENTENTES DE PAIEMENT RÉPONSES D HYDRO-QUÉBEC À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS DE LA RÉGIE Page 1 de 12 1 Référence : HQD-16, document 1, page 17 de 21 «La DSR a négocié

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique Financement électoral pour les candidats et les tiers Contrôleur du financement politique 2014 Objectifs de la formation 1. Documents importants 2. Portée de la Loi sur le financement de l activité politique

Plus en détail

Salaires des journalistes : attention danger!

Salaires des journalistes : attention danger! Salaires des journalistes : attention danger! La direction vient de remettre aux délégués syndicaux sa dernière version du «Projet d accord sur l évolution des salaires des journalistes de l AFP» qui devra

Plus en détail

REGROUPEMENT DES PROPRIÉTAIRES DE TAXI DE MONTRÉAL. Att: M. ROBERT POÊTI- Ministre du transport du Québec.

REGROUPEMENT DES PROPRIÉTAIRES DE TAXI DE MONTRÉAL. Att: M. ROBERT POÊTI- Ministre du transport du Québec. REGROUPEMENT DES PROPRIÉTAIRES DE TAXI DE MONTRÉAL Le 13 décembre 2014 Att: M. ROBERT POÊTI- Ministre du transport du Québec. Sujet : Transport illégal et l industrie de taxi à Montréal. M. Le Ministre,

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Projet de loi n o 102. Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite

Projet de loi n o 102. Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite FÉDÉRATION DE L ÂGE D OR DU QUÉBEC AVIS PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES Projet de loi n o 102 Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de Mai 2000 Introduction Fondée en 1970,

Plus en détail

Québec LETTRE D INTENTION RELATIVE AU RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS POUR:

Québec LETTRE D INTENTION RELATIVE AU RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES PUBLICS POUR: POUR: Québec POUR LE COMPTE DES GROUPES SYNDICAUX QU ILS REPRÉSENTENT LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) AU RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DU GOUVERNEMENT LA FÉDÉRATION DES TRAVAILLEURS

Plus en détail

Était également présente Angèle Germain, directrice générale/secrétaire-trésorière.

Était également présente Angèle Germain, directrice générale/secrétaire-trésorière. Procès-verbal d'une séance ordinaire du Conseil de la municipalité de Villeroy, tenue le mardi 5 juin 2012, à 19 h 30, à la salle de l'école Centrale, 378, Principale. Sont présents : Réjean Perron, Yvan

Plus en détail

Mes droits aux vacances. ... en survol

Mes droits aux vacances. ... en survol Mes droits aux vacances... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR

NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR Bulletin de la Section de Québec Septembre 2012 NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR Suite aux élections qui ont été tenues au cours des dernières semaines, Michel Doyon est devenu le représentant

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

3 articles gratuits restants sur 8 Connexion S abonner Édition numérique Tous les articles. Membre du groupe Acadie Média Mardi 16 décembre 2014

3 articles gratuits restants sur 8 Connexion S abonner Édition numérique Tous les articles. Membre du groupe Acadie Média Mardi 16 décembre 2014 1 sur 6 2014-12-16 09:35 3 articles gratuits restants sur 8 Connexion S abonner Édition numérique Tous les articles Membre du groupe Acadie Média Mardi 16 décembre 2014 Téléchargez Le LogicielGratuit:TestDe

Plus en détail

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE Position du Regroupement des jeunes gens d'affaires du Québec sur le projet de loi no 140 Loi sur l assurance parentale Document soumis

Plus en détail

Le risque de négociation dans la gouvernance des régimes de retraite

Le risque de négociation dans la gouvernance des régimes de retraite dans la des Professeur au département des relations industrielles Université Laval frederic.hanin@rlt.ulaval.ca 30 mars 2015 - InterContinental Montréal, 14h10 Introduction Cette communication porte sur

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Directeur général des élections du Québec, 2009 Dépot légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 Bibliothèque nationale

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

233-2015 OUVERTURE DE LA SÉANCE ET CONSTAT DU QUORUM. Le président d assemblée ouvre la séance et constate le quorum.

233-2015 OUVERTURE DE LA SÉANCE ET CONSTAT DU QUORUM. Le président d assemblée ouvre la séance et constate le quorum. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE CRABTREE Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil de la municipalité de Crabtree tenue le 6 juillet 2015 au lieu ordinaire des séances au centre administratif,

Plus en détail

Production de paies 461-122 CORRIGÉ. Tables 2012

Production de paies 461-122 CORRIGÉ. Tables 2012 Production de paies 461-122 CORRIGÉ Tables 2012 Simple Comptable 2010 Exercice 1 Martin : (40 * 12,34) + (7,5 * 12,34 *1,5) = 632,43 $. Marcel : (78 * 13,88) + (5 * 13,88 * 1,5) + (3 *13,88 * 2) = 1 270,02

Plus en détail

veuillez prendre note que les trames factuelles de ce document n ont fait l objet d aucune mise à jour. Ainsi, les réponses présentées dans le

veuillez prendre note que les trames factuelles de ce document n ont fait l objet d aucune mise à jour. Ainsi, les réponses présentées dans le ÉVALUATION NOTÉE 1 EXEMPLES DE QUESTIONS Mise en garde : veuillez prendre note que les trames factuelles de ce document n ont fait l objet d aucune mise à jour. Ainsi, les réponses présentées dans le corrigé

Plus en détail

AGIRFINANCES. Votre partenaire Budget. Son objectif est de vous permettre d établir votre budget.

AGIRFINANCES. Votre partenaire Budget. Son objectif est de vous permettre d établir votre budget. Votre partenaire Budget Ce guide vous est offert Son objectif est de vous permettre d établir votre budget. Pourquoi? Parce que sans cette étape, il n est pas possible de bien gérer son compte bancaire

Plus en détail

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»?

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Neuf questions pour les partis politiques : les réponses du Parti Québécois QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Depuis 2009, l immense majorité des contribuables québécois doivent

Plus en détail

REVENDICATIONS PARTICULIÈRES : NÉGOCIER L ACQUITTEMENT DE LA DETTE NATIONALE DU CANADA

REVENDICATIONS PARTICULIÈRES : NÉGOCIER L ACQUITTEMENT DE LA DETTE NATIONALE DU CANADA REVENDICATIONS PARTICULIÈRES : NÉGOCIER L ACQUITTEMENT DE LA DETTE NATIONALE DU CANADA Chef Maureen Chapman Comité des Chefs sur les revendications Mémoire prébudgétaire au Comité permanent des finances

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

Les services publics: un outil historique Le SISP, le secteur public et la négociation Avenir du SISP et du SISP-N Une centrale des travailleurs du

Les services publics: un outil historique Le SISP, le secteur public et la négociation Avenir du SISP et du SISP-N Une centrale des travailleurs du Les services publics: un outil historique Le SISP, le secteur public et la négociation Avenir du SISP et du SISP-N Une centrale des travailleurs du secteur public? 2 Les services publics, une réponse aux

Plus en détail

RAPPORT ET RECOMMANDATIONS

RAPPORT ET RECOMMANDATIONS COMMISSION PERMANENTE SUR LES FINANCES ET L ADMINISTRATION Étude des prévisions budgétaires 2012, des budgets des sociétés paramunicipales de la Ville de Montréal ainsi que du budget 2012 et du programme

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 1er juin 2013 au bureau de Badminton Québec. Ordre du jour

Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 1er juin 2013 au bureau de Badminton Québec. Ordre du jour Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 1er juin 2013 au bureau de Badminton Québec Ordre du jour 1- Ouverture de la réunion 2- Adoption de l'ordre du jour 3- Lecture et adoption

Plus en détail

Message du président

Message du président Vol. 23 numéro 8 8 avril 2008 Message du président Intégration des élèves et plan d action de la Ministre Courchesne La Presse présentait au cours des derniers jours, des articles sur les difficultés reliées

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale Quebec Provincial Association of Teachers L Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (RQAP) et le Régime québécois d assurance parentale Mes droits Ce guide destiné au personnel

Plus en détail

Mesdames Diane Charbonneau, Mariette Sigouin et messieurs Claude Monfils, Paul Morin et Robert Paquet, commissaires.

Mesdames Diane Charbonneau, Mariette Sigouin et messieurs Claude Monfils, Paul Morin et Robert Paquet, commissaires. PAGE 70 Procès-verbal de la 10 e séance ordinaire du comité exécutif de la Commission scolaire des Draveurs, tenue au centre administratif, situé au 225, rue Notre-Dame à Gatineau, le lundi 17 mai 1999

Plus en détail

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles 4 e édition Génération 2.0 Dernièrement, en lisant un article dans L Actualité du mois de mars concernant les 18-30 ans, j ai constaté qu en général, les jeunes d aujourd hui sont conscients de leur rareté

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent

il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs de fumée sont-ils vraiment efficaces? «Oui : ils diminuent PIERRE RACINE À qui revient la responsabilité de rendre obligatoires les avertisseurs de fumée? Le débat est ouvert PHOTOS : ELENKA ALEXANDROV TODOROV il n y a pas d avertisseur de fumée sans feu Les avertisseurs

Plus en détail

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion

Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Résultats du sondage sur l utilisation des indicateurs de gestion Janvier 2010 Présentés au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire (MAMROT) Par François Bellavance

Plus en détail

SECRÉTARIAT DU CONSEIL DE GESTION

SECRÉTARIAT DU CONSEIL DE GESTION BUDGET DES DÉPENSES 2001-2002 1 SOMMAIRE Le Secrétariat du Conseil de gestion (SCG) fournit des services de qualité, administre de manière efficace les ressources du gouvernement (ressources humaines et

Plus en détail