Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie"

Transcription

1 Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie RÉSULTATS DE L ENQUÊTE NATIONALE JUIN 2013 Tél : , rue Frederick Lemaître Paris Twitter

2 Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie Enquête nationale : les internes en Pharmacie et le souhait de carrière hospitalo- universitaire

3 Préambule La Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie (FNSIP) est le seul syndicat représentatif de tous les internes en pharmacie et en biologie médicale au niveau national. La FNSIP est présente dans les 24 villes hospitalo- universitaires et rassemble plus de 1800 internes répartis sur les filières : Biologie médicale et Sciences pharmaceutiques (Pharmacie et Innovation Pharmaceutique et Recherche). Rappelons tout d abord que les internes en Pharmacie sont des praticiens de santé en formation. Ils accèdent à ce statut à la suite d un concours national auprès duquel l inscription est fondée sur le volontariat, à l issue de cinq années d études pharmaceutiques comprenant une année de formation hospitalo- universitaire à mi- temps. Il s agit d une formation d excellence réalisée entre les facultés de Pharmacie et les CHU, dont les modalités d entrée sont très sélectives. Chaque année, un peu moins de 500 étudiants en Pharmacie sont inscrits en rang utile à l issue des épreuves et autorisés à devenir interne. Leur formation dure quatre années organisées en huit semestres. En Juin 2013, la FNSIP a lancé une grande enquête nationale (en annexe) auprès de ses adhérents afin de connaitre leurs souhaits de poursuivre une carrière dans une voie hospitalo- universitaire. Nous voulions également identifier les moyens que les internes utilisent pour y arriver et la nature des obstacles rencontrés. Cette enquête a enfin eu pour objectif d apporter une plus grande lisibilité sur l activité de recherche produite par les internes durant leur cursus. Le questionnaire a été diffusé à l ensemble de nos adhérents. Les réponses colligées ont concerné 586 internes soit plus de 32% des internes sur les quinze jours de l enquête, répartis dans l ensemble des filières. Nous vous présentons ici les résultats et les conclusions. Une liste non exhaustive des publications issues des travaux de recherche des internes en Pharmacie est exposée, ainsi que des axes d amélioration proposés afin de permettre à chaque interne de poursuivre son cursus dans la voie qu il souhaite. La FNSIP remercie l ensemble de ses adhérents pour leur participation et leur réactivité qui nous ont permis, en quinze jours, de récupérer tous ces renseignements pour cette enquête inédite. Clémentine NESME & Clément MASSÉ Co- présidents de la FNSIP La FNSIP, seul syndicat représentatif de tous les internes en Pharmacie et en Biologie médicale

4 Rédacteurs Clémentine NESME, co- présidente Clément MASSÉ, co- président Thomas RIQUIER, secrétaire général Jean- Baptiste CAMPERGUE, vice- président Biologie médicale Elise PAPE, vice- présidente en charge des Relations Universitaires Lorraine LEGELEUX, vice- présidente Sciences Pharmaceutiques Véronique MENET, vice- présidente Sciences Pharmaceutiques Florian SLIMANO, chargé de mission Anthony LÉON, chargé de mission Remerciements Les personnes ayant collaboré à l élaboration de ce document tiennent à remercier chaleureusement les adhérents à la FNSIP pour leur large participation et la rapidité et la qualité de leurs réponses. Le bureau national actuel tient tout autant à remercier le bureau national précédent dont certains membres continuent à participer aux réflexions et qui ont su apporter leurs exigence, expérience et qualité dans le travail présenté. Le bureau se félicite de l élaboration de ce rapport, témoin fidèle de l actualité de l internat, de ses fondements présents et des perspectives qu il offre pour les internes et par les internes à la santé publique, aux patients et aux hôpitaux. C est avec un plaisir partagé que nous vous présentons notre analyse, nos conclusions et les propositions qui en découlent, dans la droite ligne de nos actions passées, présentes et futures, depuis 1983.

5 Résumé La FNSIP (Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie) a demandé à ses 1800 adhérents internes de Pharmacie des disciplines biologiques et pharmaceutiques de répondre à un questionnaire portant sur leurs projets professionnels vis- à- vis des carrières hospitalo- universitaires. Les réponses colligées ont permis de constituer un échantillon large et représentatif de l internat en Pharmacie actuel (1/3 des internes en Pharmacie français ont répondu durant les 15 jours de recueil des données). Les résultats se sont montrés éloquents sur la volonté de poursuivre une carrière hospitalière et hospitalo- universitaire : 81% des internes conçoivent leur projet professionnel à l hôpital. Ces résultats ont mis en avant la volonté forte et constructive de développer des compétences de recherche en lien avec l université comme le montrent les résultats des communications scientifiques, et des publications scientifiques, dans une moindre mesure. La proportion d internes possédant ou envisageant de réaliser un master 2 et/ou une thèse montre l appétence générale pour l ouverture professionnelle et la spécialisation vers la recherche académique. Afin de soutenir cet engouement dont les résultats sont déjà tangibles, la FNSIP demande la poursuite de l augmentation du nombre d années- recherche puisqu encore plus de 70% des internes financent l année de master 2 sur leurs propres ressources ou par des aménagements de stage qui peuvent compromettre la qualité de leur formation au sein de ce stage. La dynamique serait d ailleurs avantageusement renforcée par l augmentation du nombre d années médaille qui permettent le soutien aux thèses universitaires désirées par 50% des internes toutes filières confondues. Concernant les débouchés hospitalo- universitaires, nous demandons que les AHU soit soutenus et pérennisés, notamment par la création de postes de MCU- PH, en particulier pour soutenir le développement encore insuffisant du CHU pharmaceutique et ne pas créer de goulot d étranglement pour les AHU actuellement en poste. La FNSIP y voit le moyen pour les étudiants en UFR de Pharmacie de bénéficier d enseignants pharmaciens de formation et exerçant au plus près des exigences actuelles du terrain. Concernant les débouchés hospitaliers, nous proposons de renforcer et d identifier les spécialisations observées sur le terrain par la création de DESC. En effet, nous croyons que les disciplines aujourd hui émergentes dans nos filières et qui seront les axes de développement de la santé de demain seront avantageusement accompagnés par des professionnels dument qualifiés aux exercices les plus récents et techniques. La perspective de ce projet est de valoriser la recherche appliquée en la sécurisant et en la rapprochant de ses débouchés industriels potentiels.

6 Portrait des internes ayant répondu au questionnaire Répartition par filière Au total, 586 internes ont répondu au questionnaire et chaque filière est bien représentée. La répartition selon les filières reste fidèle à celle du numerus clausus de l internat en Pharmacie : 49% des participants (soit 289 internes) sont internes en Pharmacie, 38% (soit 224 internes) suivent le D.E.S. de Biologie médicale et 13% (soit 73 internes) sont en Innovation Pharmaceutique et Recherche (IPR). Filière 13% Pharmacie 38% 49% Biologie médicale IPR Figure 1 : Répartition par filière des internes ayant répondu au questionnaire de l enquête nationale

7 Répartition par semestre Toutes les promotions sont représentées et ce, dans les mêmes proportions, en incluant également tous les internes inscrits dans un régime «spécial» : Les internes en année «médaille» Les internes en année recherche Les internes en disponibilité pour convenance personnelle ou pour études et recherches en vue de l obtention d un master 2 ou d une thèse d Université Semestre en cours 4% 2% 2ème 3ème 4% 18% 1% 4ème 5ème 20% 6ème 7ème 2% 25% 8ème 23% Disponibilité Année Recherche Figure 2 : Répartition par semestre des internes ayant répondu au questionnaire de l enquête nationale Semestre en cours Nombre Pourcentage 2ème % 3ème 3 1%* 4ème % 5ème 8 1%* 6ème % 7ème 13 2%* 8ème % Disponibilité 22 4% Année Recherche 23 4% Année médaille 11 2% Tableau 1 : Table des données pour la répartition par semestre 1% Année médaille *internes décalés à la suite de demande en disponibilité

8 Carrières envisagées Le cœur de notre enquête concernant le souhait d accès aux carrières hospitalo- universitaires est présenté ci- dessous. Nous considérons qu il s agit d une tendance de fond bien qu il s agisse d une photographie d un moment m dans l internat et de la conjoncture actuelle. L enquête s appuie sur un large échantillon parfaitement représentatif de la population particulière que constituent les internes en Pharmacie de France. Carrière envisagée 9% 10% 39% Hospitalière Hospitalo- Universitaire 42% Libérale Autres Figure 3 : Répartition par carrière envisagée Carrière envisagée Nombre Pourcentage Hospitalière % Hospitalo- universitaire % Libérale 54 9% Autre 58 10% Tableau 2 : Table des données des réponses par souhait de carrière N.B. : Autres = industrie, institution, universitaire mono- appartenant Constat : 81 % des internes formés souhaitent donc exercer à l hôpital. Le choix d une carrière libérale concerne exclusivement les internes inscrits en D.E.S. de biologie médicale (en effet, l activité libérale de la pharmacie d officine n exige pas de passer par la filière internat). Ainsi, 24% des internes biologistes souhaitent s orienter vers des carrières en laboratoire privé de biologie médicale et par voie de conséquence, 76% envisagent de rester dans le secteur public. Cet engouement pour les carrières hospitalières, et a fortiori hospitalo- universitaires est une conséquence directe de la récente loi portant réforme de la biologie médicale, qui place le biologiste au centre de la recherche hospitalière au sein des laboratoires. La FNSIP salue cet engouement, puisqu elle n a eu de cesse de défendre ardemment la place du biologiste médical dans les laboratoires de recherche, en vue de réaliser des carrières hospitalo- universitaires.

9 Internes et master 2 : projets, réalisations et obstacles Projets et réalisations Master 2 : projet et réalisation Master 2 validé ou en cours de validation Master 2 envisagé 0% 20% 40% 60% 80% 100% Master 2 envisagé Master 2 validé ou en cours de validation oui non Figure 4 : Proportion des projets de master et des masters réalisés, toutes filières confondues Nous attirons votre attention sur le fait que la question relative au M2 réalisé ou en cours de validation a permis de collecter les réponses de 556 internes (30 internes n ont pas répondu) et une nette tendance en ressort : 37% des internes (tous semestres confondus) sont déjà titulaires d un master 2 (la distinction entre masters orientés recherche ou professionnel n est plus faite). In fine, ces données nous montrent que 60% des internes en Pharmacie ont l intention d obtenir un Master 2 durant leur Internat.

10 Obstacles rencontrés Autre Stage aménagé : formation continue Stage aménagé : master en formation initiale Bourse Emprunt Année Recherche Année Recherche Financement du M Emprunt Bourse Stage aménagé : master en formation initiale Stage aménagé : formation continue Financement du M Figure 5 : Types de financements des masters 2 des internes ayant réalisé un master 2 (298 réponses) Autre Du fait de l abandon de la distinction entre master orienté recherche ou orienté professionnel aujourd hui, nous ferons la différence entre les masters réalisés en formation initiale ou en formation continue, compte- tenu des difficultés d organisation que cela implique dans la vie professionnelle de l interne en stage. Ainsi, soit l interne obtient un financement et dans ce cas, est totalement libre de son choix quant à la nature de la formation dans laquelle il s inscrit ; soit l interne ne trouve pas de financement et deux cas de figure sont à considérer : - En formation initiale, les enseignements sont répartis sur l ensemble de l année et ne sont pas adaptés à la poursuite d une activité professionnelle : l étudiant doit donc trouver un accord avec son lieu de stage avant de s y engager ou alors demander une mise en disponibilité (non rémunérée) pour un voire deux semestres. - En formation continue, les enseignements sont concentrés sur une à trois journées par semaine et permettent de poursuivre une activité professionnelle, surtout si le sujet de stage du master est en lien étroit avec l activité professionnelle. Ce choix nécessite là aussi l accord du responsable du terrain de stage de l interne. L aménagement du stage concerne 39% des internes ; 27% d entre eux suivant un master en formation initiale et 13% un master en formation continue.

11 Notons que dans l option de réponse «Autre» (29%), existe une forte disparité de financement possible : un apport personnel sans emprunt, une aide familiale, un emprunt bancaire, etc. Ces modes de financement, qui démontrent pourtant la motivation exemplaire des internes pour obtenir un master 2, ne sont pas à la portée de tous, créant de fait une forte disparité et une inégalité des chances entre les différents internes, en fonction des moyens dont disposent leur famille et/ou leurs proches. Pour les internes engagés dans cette voie, il s agit d un sacrifice social et financier important, qui est décourageant pour ceux qui souhaiteraient en faire de même pour réaliser leur projet professionnel, d autant plus que l internat en Pharmacie est déjà un processus de formation d excellence qui est extrêmement sélectif. Parmi les 298 internes ayant déjà validé leur master 2 et ayant répondu à cette question, seulement 23% d entre eux ont pu bénéficier d une année recherche (16%) ou d une bourse (7%). Le doublement du nombre d année recherche est donc salvateur pour de nombreux internes désireux de réaliser un M2 dans leur cursus. Bien qu insuffisant, il va permettre de diminuer le chiffre actuel de 77% d internes ayant dû arranger leur financement de master 2, soit dans leur stage, soit par leurs propres moyens. Thèse d Université : engagement des internes dans la voie hospitalo- universitaire Thèse d'université envisagée 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Thèse d'université oui 282 non 288 Figure 6 : Proportion d internes souhaitant réaliser une thèse d université (570 réponses). 49% des internes souhaitent réaliser une thèse d université Ce résultat démontre la très forte orientation universitaire dans le cursus pharmaceutique et biologique aujourd hui et met en exergue la cohérence des souhaits de carrière hospitalo- universitaire exposée en figure 3 où les internes souhaitent pour 42% d entre eux, une carrière hospitalo- universitaire et pour 39% une carrière

12 hospitalière. C est une tendance de fond, qui n est à l heure actuelle pas soutenue par la création d un nombre suffisant de postes d assistant hospitalo- universitaire (AHU), surtout en UFR de Pharmacie. Par extension, le nombre de postes de maîtres de conférence universitaire (MCU) et de professeurs des universités (PU) devra également suivre l éventuelle augmentation subséquente à celle des postes d AHU afin de ne pas créer un goulot d étranglement dans les débouchés proposés. Quant aux internes désireux d obtenir une thèse d Université, nous leur avons posé la question du moment qu ils choisiraient pour la débuter. Voici ce qui ressort de leurs témoignages (commentaires libres) : Nous notons que les internes souhaitent tout autant débuter leur thèse d université pendant leur internat que pendant leur assistanat. D après notre enquête, plusieurs possibilités s offrent aux internes désireux de commencer leur thèse d université durant leur internat, notamment par : l obtention d une année recherche car ils sont plusieurs à penser qu il est impossible de réaliser une thèse d université pendant leur stage d internat ; l obtention d une année médaille ou lors de la réalisation d un 9 ème semestre d internat ; Ou durant la réalisation d un semestre d interne, après l obtention de leur M2, donc majoritairement après le 6 ème semestre validé. De nombreux internes sont contraints de débuter leur thèse d université pendant leur assistanat car ils trouvent difficile de concilier thèse d université et apprentissage de la biologie médicale ou de la pharmacie hospitalière. A noter, certains cas exceptionnels d internes ayant obtenu leur thèse d université avant leur prise de fonction d interne.

13 Implication des internes dans l activité de recherche de leur service J'ai déjà publié ou fait des communications orales 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Communication orale Oui 150 Non 401 Figure 7 : proportion d internes ayant déjà fait des communication orales J'ai déjà publié ou fait des communications af]ichées (posters) 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Communication afuichée oui 335 non 241 Figure 8 : proportion d internes ayant déjà réalisé des communications affichées Les internes ayant participé au questionnaire ne se sont pas tous positionnés par rapport à la problématique des communications orales ou affichées. Cependant, ces résultatsnous montrent que : - concernant les communications orales (551 internes ont répondu à cette question), 150 (soit 27%) ont publié ou fait des communications orales et ce, tous semestres confondus. - concernant les communications affichées ou posters (576 internes ont répondu), 335 (soit 58%), tous semestres confondus, ont déjà publié ou fait des communications afichées.

14 Publications des internes Pour rappel, le logiciel SIGAPS (Système d Interrogation, de Gestion et d Analyse des Publications Scientifiques) recense toutes les publications biomédicales. Il permet à chaque établissement d obtenir un score, lequel intervient dans une partie du financement MERRI (Missions d Enseignement, de Recherche, de Référence et d Innovation). Ainsi, il y a un lien direct entre la production scientifique d un établissement et l importance de la dotation qu il perçoit. Notre étude n a pas pu être suffisamment affinée afin qu il soit possible de déterminer la hauteur du crédit rapporté par les internes. Cependant, comme en atteste le nombre non exhaustif de publications scientifiques ci- dessus, les internes pharmaciens, dans les laboratoires ou les pharmacies, participent activement aux missions de recherche du CHU, donc à la fois à son financement et à sa renommée internationale dans un cadre universitaire de recherche fondamentale ou appliquée. La place qu ils occupent en tant qu auteur au sein des publications montre leurs implications actives dans les travaux scientifiques auxquels ils participent. Parmi les différents articles recensés dans notre étude (66 articles publiés ou en cours de publication pour rappel, notre étude concerne tous les internes en Pharmacie, du 2 ème semestre à l interne en année médaille), nous remarquons que les internes sont référencés en tant que premier auteur dans 47% des cas! Ce chiffre montre donc un engagement actif et productif des internes au sein des unités de recherche de leurs services. La place de second auteur correspond à 17% des travaux et dans 36% des cas, l interne est cité en troisième position ou plus. Comme annoncé précédemment, notre enquête ne permet pas de chiffrer les points SIGAPS relatifs aux travaux entrepris par les internes au sein de leur service, mais ces chiffres réaffirment une fois encore la volonté des internes en Pharmacie de participer de façon concrète aux activités universitaires, profitant de leur internat pour s initier aux différentes possibilités qui s offrent à eux en termes de publications et de communications.

15 Point par filière La suite de ce travail a consisté à détailler les résultats propres à chaque filière de l internat en Pharmacie. Biologie Médicale Parmi les 224 internes de biologie médicale ayant répondu à notre questionnaire, 43% d entre eux ont pu participer à la rédaction d au moins un travail tel que poster, communication orale ou publication dans une revue à caractère scientifique. On note, chez les internes en biologie médicale, une plus grande fréquence de participation (38%) dans l élaboration de communications écrites (posters) présentées lors de divers congrès (nationaux et internationaux) ; la participation aux communications orales concerne 20% d entre eux. Enfin, seuls 9% des internes en biologie médicale ont déjà pu rédiger et publier des articles scientifiques dans la littérature issus de leurs travaux de recherche au sein de leur service d accueil. Ce chiffre ne prend pas en compte les articles en cours de publication. Réalisation de posters Posters 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Posters Oui 85 Non 139 Figure 9 : Proportion d internes en biologie médicale ayant déjà réalisé une communication affichée (poster) Communication orale Communication orale 0% 20% 40% 60% 80% 100% Communication orale Oui 45 Non 179 Figure 10 : Proportion d internes en biologie médicale ayant déjà fait une communication orale

16 Publication d'article Publication 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Publication Oui 21 Non 203 Figure 11 : Proportion d internes en biologie médicale ayant déjà publié leurs travaux de recherche. La réalisation de posters est plus fréquente que les autres types de travaux (communications orales et rédaction d articles scientifiques). Les posters sont considérés comme plus accessibles et donc choisis comme voie d initiation durant la formation de stage dans les laboratoires. Ils sont impliqués dans tous types de travaux de recherche : 43% des participants au questionnaire ont déjà réalisé plusieurs types de travaux. Travaux de recherche effectués pas les internes en biologie médicale 14% 25% Posters + communications orales (n=24) Posters + publications (n=2) 2% 2% Communicatoins orales + publications (n=2) 1 seul type de travail (n=54) 57% Les 3 types de travail (n=13) Figure 12 : Répartition des travaux de recherche au sein des internes en biologie médicale Parmi les internes qui n ont jamais rédigé (57%) un travail de recherche, il faut rappeler que notre enquête inclut les internes allant du 2 ème au 9 ème semestre (le niveau 1 étant consacré à notre formation polyvalente) ainsi que les internes se destinant à une carrière de biologiste dans le secteur libéral. Les publications scientifiques nécessitent un bagage et une expérience minimale ; ces publications sont valorisables en fin

17 d internat en priorité pour ceux dont le projet professionnel se destine à l exercice au sein des structures publiques de biologie médicale. Pharmacie Hospitalière Parmi les 275 internes en D.E.S. de pharmacie qui ont répondu à notre enquête, 72 % ont participé à la rédaction d au moins un travail de recherche. La majorité des travaux réalisés par les internes en pharmacie sont des communications orales ou des posters. 50% des internes ont réalisé une communication affichée dans des congrès nationaux ou internationaux et 28% ont présenté une communication orale dans des congrès nationaux ou internationaux. 7 internes (3%) ont participé à la rédaction d une publication dans des revues à caractère scientifique, nationales ou internationales. RéalisaLon de posters Posters 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Oui Non Posters Figure 13 : Proportion d internes en pharmacie ayant déjà réalisé une communication affichée (poster). RéalisaLon de communicalons orales CommunicaNons orales 0% 20% 40% 60% 80% 100% CommunicaNons orales Oui 78 Non 197 Figure 14 : Proportion d internes en pharmacie ayant déjà fait une communication orale.

18 PublicaLon d'arlcle PublicaNons 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Oui Non PublicaNons Figure 15 : Proportion d internes en pharmacie ayant déjà publié leurs travaux de recherche. Travaux de recherche effectués par les internes en pharmacie 2% Posters + communications orales (n=69) 25% Posters = publications (n=3) 44% 1% 0% Communications orales + poublications (n=0) Aucun travail (n=78) 28% 1 seul type de travail (n=121) Les 3 types de travaux (n=4) Figure 16 : Répartition des travaux de recherche au sein des internes en pharmacie Les 72% d internes impliqués dans des travaux de recherche au sein de leurs services ont des profils de publications variant en fonction de leur avancement dans leur internat, de l implication du service dans la recherche ou encore du temps accordé pour la réalisation de ces travaux : la majorité (45%) n a réalisé qu un seul type de travail 25% (69 internes) ont pu participer à la réalisation de deux types de travaux de recherches : posters et communications orales, 28% (78 internes) n ont réalisé aucun travail de recherche, et 1% (4 internes) ont participé aux trois types de travaux. Les internes n ayant réalisé aucun travail de recherche sont en 2 ème jusqu au 6 ème semestre d internat et/ou sont des internes ne souhaitant pas réaliser de carrière universitaire.

19 Innovation Pharmaceutique et Recherche Plus de la moitié des internes (58%, n=42) ont déjà réalisé un ou des posters. Ceux- ci réalisent quasiment dans les mêmes proportions (40%, n=29) des communications orales de leur travail lors de congrès nationaux. 28% (soient 20 internes), ont écrit une publication au cours de leur internat. Nous rappelons qu il s agit d une photographie en juin 2013 de l état des publications et constatons que ces 20 internes ont, en moyenne, déjà publié 2 articles chacun, ce qui porte à 41 le nombre de publications pour 72 internes en IPR ayant répondu à l enquête. Ce D.E.S. tourné vers la recherche et l innovation est un grand pourvoyeur de travaux de recherches et de publications. Les internes concernés bénéficient d un contexte favorable pour la réalisation de ces travaux de recherche : exemptés pour la plupart du travail de routine, ils peuvent rester jusqu à quatre années, soit l intégralité de leur internat, au sein de la même unité de recherche (la stabilité étant propice à la réalisation et à la publication de recherche sur des travaux de fonds, réclamant un temps très long de recherche). Réalisation de posters Poster 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Poster Oui 43 Non 29 Figure 17: Proportion d internes inscrits dans le D.E.S. IPR ayant déjà réalisé un poster

20 Communication orale Communication orale 0% 20% 40% 60% 80% 100% Communication orale Oui 29 Non 43 Figure 18 : Proportion d internes IPR ayant fait une communication orale Publication d'article Publication 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Publication Oui 20 Non 52 Figure 19 : Proportion d internes IPR ayant publié leurs travaux de recherche Cependant, encore 39% n ont réalisé aucun type de travail cité précédemment. Travaux de recherche effectués par les internes IPR Posters + communications orales (n=12) 22% 17% 1% 4% Posters + publications (n=1) Communications orales + publications (n=3) 18% Aucun travail (n=27) 38% 1 seul type de travail (n=13) Les 3 types de travaux (n=16) Figure 20 : Répartition des travaux de recherche au sein des internes IPR

21 Les chiffres clés Cette enquête inédite menée par la FNSIP a donc permis de rassembler les témoignages de plus de 32% des internes en Pharmacie tous semestres confondus. 42% des internes envisagent une carrière hospitalo- universitaires et 39 % une carrière hospitalière. On note donc que 81% des internes en Pharmacie formés souhaitent exercer à l hôpital. 37% des internes sont déjà titulaires d un M2 et 60% souhaitent l obtenir pendant leur internat. Parmi les internes titulaires d un M2, seulement 16% ont pu bénéficier d une année- recherche et 7% ont obtenu une bourse pour le financer. Nous notons donc que 77% des internes en Pharmacie sont contraints de financer eux- mêmes leur M2 ou de trouver un arrangement avec leur terrain de stage. 49 % des internes souhaitent faire une thèse d université. 27% des internes ont déjà fait une communication orale lors de congrès nationaux ou internationaux. 58 % des internes en Pharmacie ont déjà réalisé une communication affichée. Nous avons pu référencer 66 articles publiés issus de travaux de recherche des internes. Dans 47% des cas, l interne apparaît en premier auteur et dans 17 % dans cas, se situe en deuxième position. Cette enquête souligne donc l intérêt et la motivation des internes pour les carrières hospitalières. La FNSIP réaffirme donc son engagement formel dans la promotion des carrières hospitalières et universitaires.

22 Conclusion Ce rapport traduit fidèlement l état d avancement de la recherche au sein de l internat en Pharmacie aujourd hui. Des évolutions présentes (loi portant réforme de la Biologie médicale) ou futures (DES qualifiant de Pharmacie) permettront de conforter l universitarisation de nos cursus, renforçant son excellence au bénéfice de la santé publique, des patients et des hôpitaux. L engouement pour les carrières hospitalo- universitaires va croissant au sein de notre internat. Pourtant, les moyens et les outils pour accompagner ce phénomène sont insuffisants, autant pendant l internat qu en post- internat. L internat en Pharmacie souffre de manques. D une part, pendant l internat, trop d internes sont obligés de contracter des emprunts bancaires pour effectuer le master 2 désiré. D autre part, en post internat, le C.H.U. pharmaceutique est insuffisamment développé : le nombre de postes d assistants hospitalo- universitaire est très insuffisant. Les postes plus pérennes sont ceux de maîtres de conférences et de praticien hospitalier (bi- appartenants) qui doivent être augmentés afin de ne pas créer de goulot d étranglement des AHU, au risque de décourager ceux- ci de continuer dans la voie de la recherche. Les bi- appartenants permettent aux étudiants en Pharmacie de bénéficier de cours donnés par leurs pairs, au fait des pratiques de routine et de donner perspectives et cohérence aux étudiants et à leurs projets professionnels. Les UFR y gagneraient également en dynamisme sur les pratiques émergentes au sein des établissements de santé et cela renforcerait l émergence du CHU Pharmaceutique en leur sein. Du fait de leur position centrale et par leurs activités transversales au sein des hôpitaux, bénéficiant de liens à la fois avec les services cliniques et avec les unités de recherche, laboratoires et pharmacies à usage intérieur sont de grands producteurs scientifiques du C.H.U. Ils peuvent se targuer d être au cœur de la maîtrise médicalisée des dépenses de santé et des processus de mise en place de la qualité et de la sécurité des soins, notamment depuis la réforme de la T2A puis de la montée en puissance de la loi HPST. Les internes, futurs praticiens, en sont l avenir et le moteur. Comme le montre notre enquête, quelle que soit la filière choisie, les internes en Pharmacie sont nombreux à déjà avoir fait partager leurs différents travaux de recherche auprès de leurs pairs ainsi qu à la communauté scientifique. La FNSIP réaffirme son engagement dans la promotion de la recherche et des carrières hospitalo- universitaires au sein de son internat.

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale president@fnsip.fr Tél : 06.10.28.39.18 5, rue Frederick Lemaître 75020 Paris www.fnsip.fr Twitter : @fnsip Fédération

Plus en détail

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie. Premier bilan du niveau 2 du DES de pharmacie Bilan PIBM Enquête FNSIP du 01 mars 2012

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie. Premier bilan du niveau 2 du DES de pharmacie Bilan PIBM Enquête FNSIP du 01 mars 2012 Association loi 191 Co-présidents president@fnsip.fr Guilaine Boursier 6.16.77.32.89 Bastien Langrée 6.19.32.7.76 Secrétaire général secretaire@fnsip.fr Guillaume Sujol 6.15.99.24.22 Trésorier tresorier@fnsip.fr

Plus en détail

Comment devenir hospitalo-universitaire en pharmacie clinique?

Comment devenir hospitalo-universitaire en pharmacie clinique? 1 ères Journées SFPC/ANEPC Lyon 10-11 Avril 2013 ASSOCIATION NATIONALE DES ENSEIGNANTS DE PHARMACIE CLINIQUE Comment devenir hospitalo-universitaire en pharmacie clinique? Marie-Claude Saux, PU-PH en Pharmacie

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie et bioingénierie crâniennes, faciales, et dentaires de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Pourquoi faire de la recherche?

Pourquoi faire de la recherche? Pourquoi faire de la recherche? Accès à l enseignement universitaire (MCU, PU) et Hospitalo- Universitaire (AHU, MCU- PH, PU- PH) Carrières industrielles Travail en équipe dans un laboratoire de recherche

Plus en détail

MASTER 2 SEJOUR A L ETRANGER. Baptiste Kurtz, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Service de Cardiologie. (François Tournoux, CHU Montréal)

MASTER 2 SEJOUR A L ETRANGER. Baptiste Kurtz, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Service de Cardiologie. (François Tournoux, CHU Montréal) 13 éme Séminaire National de Cardiologie et Maladies Vasculaires MASTER 2 SEJOUR A L ETRANGER Baptiste Kurtz, Centre Hospitalier Universitaire de Rouen, Service de Cardiologie (François Tournoux, CHU Montréal)

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ODONTOLOGIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION ODONTOLOGIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION ODONTOLOGIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / ODONTOLOGIE Sous réserve d accréditation LISTE DES FORMATIONS PROPOSÉES EN ODONTOLOGIE DIPLOMES NATIONAUX DIPLOME D ETAT

Plus en détail

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Michel Brazier Université de Picardie Jules Verne Faculté de Pharmacie Amiens Au nom des membres de la CPNEP Le Contexte Evolution des études de Pharmacie:

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Présentation de l échantillon

Présentation de l échantillon Cette année, rien ne va plus pour la filière AES! Après une baisse de 5,4% d inscrits pour l année 2013-2014 par rapport à l année passée, la licence pluridisciplinaire par excellence souffle ses 40 bougies

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

ZOOM ETUDE Les études médicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015

ZOOM ETUDE Les études médicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015 ZOOM ETUDE Auditorium de l Institut Français du Bénin 31 octobre 2015 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat avec des CHU (Centres

Plus en détail

L internat en Pharmacie

L internat en Pharmacie L internat en Pharmacie Le concours de l internat Les filières et les débouchés 10 février 2015 PPT Étudiants pharmacie 1 Schéma des études de pharmacie 2 Le concours de l Internat Concours national où

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale

Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale Partie A - Votre profil Q01. Vous êtes? 001. Une femme 002. Un homme Q02. Agé(e) de : ans Q03. De quelle faculté

Plus en détail

Master Droit européen et international

Master Droit européen et international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit européen et international Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

SOMMAIRE I. UNE STRUCTURE... 3 II. TROIS MISSIONS... 3. A. Informer...3 B. Représenter...3 C. Défendre...3

SOMMAIRE I. UNE STRUCTURE... 3 II. TROIS MISSIONS... 3. A. Informer...3 B. Représenter...3 C. Défendre...3 Plate-forme de travail de l ISNAR-IMG Juin 2012 286 rue Vendôme 69003 LYON Tél. 04 78 60 01 47 06 73 07 53 00 - Fax 04 78 60 27 14 administration@isnar-img.com - www.isnar-img.com SOMMAIRE I. UNE STRUCTURE...

Plus en détail

MEDECIN DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE : Statuts, carrière et salaire

MEDECIN DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE : Statuts, carrière et salaire DOCUMENTATION MEDECIN HOSPITALIER 05 49 44 57 96 www.cgtlaborit.fr Email : contact@cgtlaborit.fr MEDECIN DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE : Statuts, carrière et salaire DOCUMENT EDITE PAR LE SYNDICAT

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Pour une faculté de pharmacie moderne et tournée vers l avenir.

Pour une faculté de pharmacie moderne et tournée vers l avenir. Pour une faculté de pharmacie moderne et tournée vers l avenir. Le 14 Mai prochain sera élu le nouveau doyen de la faculté de pharmacie. Celui-ci sera en charge pour les 5 prochaines années, du développement

Plus en détail

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession La qualité n'est pas une notion nouvelle dans le monde de la santé. Depuis un certain temps, des actions ont été engagées pour améliorer la qualité des prestations proposées dans ce domaine. Dans l'environnement

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

GUIDE DE L INTERNE EN CHIRURGIE DIGESTIVE

GUIDE DE L INTERNE EN CHIRURGIE DIGESTIVE GUIDE DE L INTERNE EN CHIRURGIE DIGESTIVE Vous avez choisi la chirurgie Digestive : Excellent choix!.c est une spécialité très riche, variée, en constant progrès et passionnante. Elle nécessite un lourd

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Qu est-ce que l ANEPF?... 1. Qu est-ce que l IPSf?... 4

Qu est-ce que l ANEPF?... 1. Qu est-ce que l IPSf?... 4 Sommaire Qu est-ce que l ANEPF?... 1 Qu est-ce que l IPSf?... 4 Qu est-ce que le STUDENT EXCHANGE PROGRAMME?... 5 Les étudiants :... 6 Logement et voyage :... 6 Contact... 7 Qu est-ce que l ANEPF? L Association

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Administration publique de l Université de la Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit et gestion de la santé de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Les études de pharmacie : système actuel, futur système (L1 santé) et débouchés

Les études de pharmacie : système actuel, futur système (L1 santé) et débouchés Les études de pharmacie : système actuel, futur système (L1 santé) et débouchés Les études de pharmacie Si échec mais moyenne >8, passerelle L2 1 2 3 4 CONCOURS Formation commune de base (FCB) Officine

Plus en détail

Mission sur l évolution du statut hospitalo-universitaire. Rapport Raphaël Gaillard

Mission sur l évolution du statut hospitalo-universitaire. Rapport Raphaël Gaillard Mission sur l évolution du statut hospitalo-universitaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Rapport Raphaël Gaillard Conférence des Doyens7 juin 2011 Le contexte de nos travaux Des

Plus en détail

Master Droit des affaires

Master Droit des affaires Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit des affaires Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

La biologie médicale en France : présent et avenir. Académie Nationale de Pharmacie Mercredi 4 Février 2015

La biologie médicale en France : présent et avenir. Académie Nationale de Pharmacie Mercredi 4 Février 2015 La biologie médicale en France : présent et avenir Académie Nationale de Pharmacie Mercredi 4 Février 2015 Les fondamentaux de la biologie médicale en France Une discipline jeune, apparue dans les années

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2011 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Action 1.2 Date limite de soumission en ligne du dossier : 06 décembre 2010 http://www.e-cancer.fr/aap/for2011

Plus en détail

Statut, Reconnaissance et Formation. Coût de la vie des étudiants en Médecine

Statut, Reconnaissance et Formation. Coût de la vie des étudiants en Médecine Statut, Reconnaissance et Formation Coût de la vie des étudiants en Médecine 0 Dans le contexte actuel marqué par une volonté forte des acteurs décisionnaires de modifier profondément, à la fois les études

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

REGLEMENT D INDEMNISATION AUX ETUDIANTS INSCRITS DANS LES FILIERES MEDICALES

REGLEMENT D INDEMNISATION AUX ETUDIANTS INSCRITS DANS LES FILIERES MEDICALES REGLEMENT D INDEMNISATION AUX ETUDIANTS INSCRITS DANS LES FILIERES MEDICALES «Partir, revenir» Page 1 PREAMBULE Avec un déficit médical abyssal (v. tableau ci-joint transmis par l Observatoire Régional

Plus en détail

Master Sciences cognitives et ergonomie

Master Sciences cognitives et ergonomie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives et ergonomie Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières / Master of Science (MSc) in Nursing Sciences. Règlement

Master ès Sciences en sciences infirmières / Master of Science (MSc) in Nursing Sciences. Règlement Master ès Sciences en sciences infirmières / Master of Science (MSc) in Nursing Sciences Règlement 2012 Approuvé par le Conseil de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne le 13

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / PHARMACIE Sous réserve d accréditation (Licences et Masters) LISTE DES FORMATIONS

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques - Economie de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie de Recherche & Communication Scientifique En Santé «Concevoir, Conduire, Communiquer»

Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie de Recherche & Communication Scientifique En Santé «Concevoir, Conduire, Communiquer» Ministère de l enseignement supérieur & de la Recherche Scientifique ******************* Université de Sfax ******************** Faculté de Médecine de Sfax Certificat d Etudes Complémentaires Méthodologie

Plus en détail

L ANNEE RECHERCHE EN 10 QUESTIONS

L ANNEE RECHERCHE EN 10 QUESTIONS 1 L ANNEE RECHERCHE EN 10 QUESTIONS Texte de référence : - Arrêté du 8 juillet 2010 modifiant l'arrêté du 4 octobre 2006 définissant les modalités d'organisation de l'année-recherche durant le troisième

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des systèmes d information Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Conseil National des Universités Sous-section 50 01 Rhumatologie

Conseil National des Universités Sous-section 50 01 Rhumatologie 1 MODALITES DU CONCOURS DE ET DE VERSION DE SEPTEMBRE 2014 Les épreuves du concours d aptitude aux fonctions de, et Professeur associé à temps plein (candidats français) en comportent : - l analyse de

Plus en détail

V. LE DEUXIEME CYCLE

V. LE DEUXIEME CYCLE V. LE DEUXIEME CYCLE MASTER EN THÉOLOGIE RECHERCHES et PROFESSIONNEL DIRECTEUR : R. BERGEY La durée du Master de recherches ou du Master professionnel est de deux ans (Master 1 et 2). Pour obtenir le diplôme

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES Validé en CA du 24 septembre 2015

REGLEMENT DES ETUDES Validé en CA du 24 septembre 2015 REGLEMENT DES ETUDES Validé en CA du 24 septembre 2015 Titre I : Dispositions générales communes aux cinq années du diplôme Article 1 Les études sont organisées en cinq années. Elles donnent lieu à l'obtention

Plus en détail

Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses

Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses Guide du concours d'admission au programme de formation et bourses d'excellence MÉDITIS 28 novembre 2014 Ce document fournit des renseignements importants sur les règlements du concours d admission de

Plus en détail

Après un Master 2. Après un Master 2. Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage. Devenir des diplômés Promotion 2010

Après un Master 2. Après un Master 2. Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage. Devenir des diplômés Promotion 2010 Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage Esplanade des Antilles - 33 607 PESSAC Cedex ode@u-bordeaux3.fr - www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Après un Master 2 Après un Master 2 Devenir des diplômés

Plus en détail

GUIDE DE L INTERNE EN PHARMACIE

GUIDE DE L INTERNE EN PHARMACIE GUIDE DE L INTERNE EN PHARMACIE Édition 2013/2014 SPÉCIAL PHARMACIEN SOMMAIRE Lexique des sigles utilisés dans ce guide...4 Le mot de la FNSIP...5 Le mot du Président de Groupe Pasteur Mutualité...7 Le

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes anglophones de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En vertu

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques (AGEST)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques (AGEST) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Aménagement et gestion des équipements, sites et territoires touristiques (AGEST) Manager les territoires et leurs composantes touristiques Cette formation est positionnée

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Des études pour un emploi

Des études pour un emploi Consultation «Universités entreprises» http://www.universites-entreprises.com Des études pour un emploi Premiers résultats filière par filière Mai 6 Union nationale interuniversitaire 8 rue de Musset 7516

Plus en détail

CONTRAT D ANNÉE-RECHERCHE EN MÉDECINE, PHARMACIE OU ODONTOLOGIE

CONTRAT D ANNÉE-RECHERCHE EN MÉDECINE, PHARMACIE OU ODONTOLOGIE CONTRAT D ANNÉE-RECHERCHE EN MÉDECINE, PHARMACIE OU ODONTOLOGIE Contrat n : N d immatriculation : NOM de l allocataire (2) : (Pour les femmes mariées, nom de jeune fille) Épouse de (2) : Prénom(s) : Date

Plus en détail

MASTER M1. Mention Droit des Affaires. M1 : Tronc Commun. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine :

MASTER M1. Mention Droit des Affaires. M1 : Tronc Commun. BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : MASTER M1 2013-2014 Mention Droit des Affaires M1 : Tronc Commun BAC + 1 2 3 4 5 Domaine : Droit, Economie, Gestion 1. Editorial du responsable Le M1 de la Mention Droit des Affaires vise à approfondir

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE ANNEE RECHERCHE

DOSSIER DE CANDIDATURE ANNEE RECHERCHE NOM : Prénom : INTERREGION NORDEST DOSSIER DE CANDIDATURE ANNEE RECHERCHE 2015 2016 Merci de compléter ce formulaire au format Word et de le transmettre en deux exemplaires à : gilbert.vicente@unistra.fr

Plus en détail

Maîtrise universitaire d études avancées en pharmacie hospitalière / Master of Advanced Studies in hospital pharmacy (MAS)

Maîtrise universitaire d études avancées en pharmacie hospitalière / Master of Advanced Studies in hospital pharmacy (MAS) Maîtrise universitaire d études avancées en pharmacie hospitalière / Master of Advanced Studies in hospital pharmacy (MAS) RÈGLEMENT Article 1 Objet 1. Les Universités de Genève et Lausanne (ci-après «les

Plus en détail

Parcours : DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE

Parcours : DISTRIBUTION PHARMACEUTIQUE CURRICULUM 204-205 MASTER PROFESSIONNEL (M2) Domaine : Sciences Technologie Santé Mention : Sciences de la Vie et de la santé Spécialité : «Produits de Santé : Développement et Distribution» Parcours :

Plus en détail

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête 1. Les faits L enquête sous forme de questionnaire a été menée durant le mois d octobre 2011 auprès des assistants diplômés

Plus en détail

STAGE ACTIF D INITIATION A LA VIE PROFESSIONNELLE CARNET DE STAGE NOM DE L ETUDIANT :,

STAGE ACTIF D INITIATION A LA VIE PROFESSIONNELLE CARNET DE STAGE NOM DE L ETUDIANT :, STAGE ACTIF D INITIATION A LA VIE PROFESSIONNELLE CARNET DE STAGE 2015 2016 NOM DE L ETUDIANT :, 1 POUR L ETUDIANT STAGIAIRE Vous allez accomplir un stage actif d initiation à la vie professionnelle d

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Licence professionnelle Développement international PME- PMI

Licence professionnelle Développement international PME- PMI Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Développement international PME- PMI Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Tableau de bord Processus PA 17 : «Suivre l étudiant diplômé» Enquête d insertion professionnelle sur les étudiants diplômés en 2010

Tableau de bord Processus PA 17 : «Suivre l étudiant diplômé» Enquête d insertion professionnelle sur les étudiants diplômés en 2010 Cette enquête d insertion professionnelle a été réalisée d avril à mai 2011 auprès des étudiants diplômés en 2010 des Masters «Finance et Banque», «Comptabilité, Contrôle, Audit» ou «Distribution et Marketing»

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences physiques pour l'environnement de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Le Double cursus médecine/sciences en France : état des lieux en 2013

Le Double cursus médecine/sciences en France : état des lieux en 2013 1 Année universitaire 2012-2013 Le Double cursus médecine/sciences en France : état des lieux en 2013 Lynn Uhrig Mémoire DIU de Pédagogie médicale Université Pierre et Marie Curie 2 Table des matières

Plus en détail

Un cours d introduction à la démarche mathématique. Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry

Un cours d introduction à la démarche mathématique. Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry Aide à la transition dans une formation universitaire d un mathématicien en Belgique Un cours d introduction à la démarche mathématique Martine De Vleeschouwer, Suzanne Thiry Université de Namur, Unité

Plus en détail

Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour accéder au marché de l emploi

Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour accéder au marché de l emploi Centre de ressources et de recrutement pour les jeunes diplômés issus de l immigration Lancement d une enquête AFIP dans le cadre du colloque Diversité + Université = Chômage? Freins et perspectives pour

Plus en détail

PRIX LINE POMARET DELALANDE 2015

PRIX LINE POMARET DELALANDE 2015 PRIX LINE POMARET DELALANDE 2015 [Notice explicative] 1. Critères communs pour le financement de chercheurs participant à un projet de recherche Constitution d un dossier Qui doit faire la demande? La

Plus en détail

Évaluation de la formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier anesthésiste, en vue de la délivrance du grade de master

Évaluation de la formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier anesthésiste, en vue de la délivrance du grade de master Section des Formations et des diplômes Évaluation de la formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier anesthésiste, en vue de la délivrance du grade de master 2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Marketing. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Marketing. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Marketing Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion juridique des contrats d assurance de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Remarque préliminaire : les dates d arrêt de la Cifre s étalent sur toute l année 2011, ce qui entraîne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et mathématiques de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit privé. Université Savoie Mont Blanc - USMB. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit privé Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences sociales, économiques et politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Gestion de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

Licence Mathématiques, informatique appliquées et sciences humaines et sociales (MIASHS)

Licence Mathématiques, informatique appliquées et sciences humaines et sociales (MIASHS) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Mathématiques, informatique appliquées et sciences humaines et sociales (MIASHS) Université Toulouse II - Jean Jaurès -UT2J Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012 Une enquête de l Observatoire Cegos Quel climat social chez les assistantes en 2012? Enquête menée auprès de plus de 1 000 assistantes en février/mars 2012 Méthodologie de l enquête 2 - L Observatoire

Plus en détail

Evaluation du bachelier en Ergothérapie 2012-2013

Evaluation du bachelier en Ergothérapie 2012-2013 Evaluation du bachelier en Ergothérapie 2012-2013 RAPPORT FINAL DE SYNTHESE Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHa) Comité des experts : Mme Marie-Laure KAISER, présidente Mme Maria Manuela ALVES FERREIRA,

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * *

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Direction Générale de la Santé Direction des Laboratoires Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * PLAN DE FORMATION DES PERSONNELS

Plus en détail

Journée de réflexion sur la formation à la recherche 30 avril 2013. Document de synthèse

Journée de réflexion sur la formation à la recherche 30 avril 2013. Document de synthèse Journée de réflexion sur la formation à la recherche 30 avril 2013 Document de synthèse Service de la planification et de la performance, 2 mai 2013 1 Table ronde : Besoins futurs de la société et débouchés

Plus en détail

Recherche clinique dans les établissements privés

Recherche clinique dans les établissements privés Documentation AFC-U N H P C Recherche clinique dans les établissements privés Sondage AFC - UNHPC, en collaboration avec la FHP-MCO Avril 2015 La recherche clinique va devenir de plus en plus complexe,

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Institut Régional de management en santé de l Océan Indien DOSSIER DE PRESSE 8 DÉCEMBRE 2014 OUVERTURE DE L IRMS-OI EN 2015 Sommaire 3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Plus en détail

Politique initialement approuvée par les membres du CRIE en mai 2010, modifiée en février 2012 par le Comité des bourses CRIE-APECS

Politique initialement approuvée par les membres du CRIE en mai 2010, modifiée en février 2012 par le Comité des bourses CRIE-APECS POLITIQUE D ATTRIBUTION 2012 DE LA BOURSE GÉRARD-RAYMOND ROY Politique initialement approuvée par les membres du CRIE en mai 2010, modifiée en février 2012 par le Comité des bourses CRIE-APECS s adressant

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PHARMACIE EN FRANCE POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE ET POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME

Plus en détail

MIAGE Connection. Fédération Nationale des Étudiants et Diplômés de MIAGE. Dossier de Partenariat

MIAGE Connection. Fédération Nationale des Étudiants et Diplômés de MIAGE. Dossier de Partenariat MIAGE Connection Fédération Nationale des Étudiants et Diplômés de MIAGE Dossier de Partenariat MIAGE Connection est une association de loi 1901, créée en 2004 par et pour les étudiants et diplômés de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE ACCORD

Plus en détail