Très haut débit en Aquitaine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Très haut débit en Aquitaine"

Transcription

1 DOSSIER Très haut débit en Aquitaine L appel aux élus locaux Les Assises aquitaines du très haut débit réuniront, le 9 avril prochain à Bordeaux, élus locaux et acteurs du déploiement de la fibre optique sur le territoire régional. Le Conseil régional et AEC, en collaboration avec la Caisse des dépôts, souhaitent impulser une dynamique de débats, d échanges et une réflexion approfondie sur l avenir numérique de l Aquitaine. Le déploiement de réseaux de fibre optique «relève d une nécessité implacable», écrit Bernard Vauriac, conseiller régional délégué aux TIC, dans ce dossier. Son développement ne peut être que cohérent, coordonné. Mais il doit surtout naître d une volonté et de convictions. A travers des prises de paroles d élus régionaux, des exemples d actions locales et internationales, des témoignages d utilisateurs de l internet et un décryptage de l actualité législative, ce dossier de l Aquitaine Numérique offre aux acteurs du déploiement de la fibre quelques clés pour comprendre les enjeux du très haut débit en Aquitaine. Sommaire p10 Le mot d Alain Rousset : «NKM et le THD» p11 Région Aquitaine : Vers un schéma directeur «d u haut débit au très haut débit» p12 p14 Juridique : Le cadre légal du déploiement de la fibre optique se précise Initiative publique : Le «reflexe fibre optique» de Morcenx p15 Témoignage : Oui au très haut débit, et vite! p16 A l étranger : Des modèles de déploiement performants 9

2 Dossier Nathalie Kosciusko-Morizet Le 15 janvier 2009, elle est nommée secrétaire d État à la prospective et au développement de l économie numérique, auprès du Premier Ministre Mme Nathalie Kosciusko-Morizet a été une Secrétaire d Etat en charge du développement durable ouverte au dialogue, tenace et investie dans son dossier. Désormais au pilotage de l économie numérique, cette image a priori favorable lui donne, parmi bien d autres, une obligation singulière : être à la hauteur de l enjeu du très haut débit. Dans quel cas pourrait-elle y parvenir? En prenant en compte quelques réalités : SI elle se rappelle que la compétence des collectivités locales en matière de réseaux de communications électroniques leur est «tombée dessus» comme un engagement a priori accessoire : elles peuvent s y adonner, sans aucune ressource nouvelle, à leurs risques et périls. Une compétence accessoire devenue désormais ardente obligation. Les collectivités doivent en effet pallier l absence des opérateurs privés dans les territoires non rentables et, plus inquiétante, la carence de l Etat : celui-ci néglige d assumer son rôle d aménageur voire même de faire jouer financièrement la solidarité nationale en faveur des espaces à l écart. S il édicte de plus en plus normes et contrôles, il investit de moins en moins. SI elle encourage l ouverture, pour l heure mesurée, de la Commission européenne qui reconnaît mezzo voce la nécessité d investissements publics de cohésion pour le haut débit dans les zones démunies. SI elle veut bien entendre le message, très audible celuici, de Barak Obama qui place l investissement fédéral pour les nouveaux réseaux dans les toutes premières priorités du plan de relance états-unien. Le mot d Alain Rousset NKM et le THD développement durable. SI elle choisit de confirmer que le bon niveau territorial d information, d animation, de pilotage, est celui de la Région. Une Région qui est prête et décidée à jouer ce rôle, dans une relation avec l Etat qui serait faite d humilité partagée et de confiance retrouvée. Humilité et confiance SI elle veut bien enfin tirer les conséquences de l avis du Conseil économique, social et environnemental de la France, remis au Premier ministre le 28 janvier dernier. Dans ce Rapport, le constat est fait : - Que nombre de collectivités locales n interviennent pas dans les télécommunications faute de moyens - Qu il est indispensable qu elles disposent de la meilleure information sur les infrastructures existantes ; ce qui, malgré quelques décrets alambiqués, est encore loin d être le cas ; - Que le haut débit d aujourd hui et le très haut débit de demain doivent être désormais traités de concert. Dorsale de transport, réseaux de collecte et boucle locale optique ou hertzienne ne sauraient être désormais dissociés ; - Que les besoins de financement du très haut débit, qui rajoutent un zéro à la facture du haut débit, nécessitent, citons le Rapport, «de dégager des ressources budgétaires par la création d un fonds national de soutien aux initiatives des collectivités locales». Alors, le Très haut débit sera une belle aventure, nécessaire, à la hauteur de notre pays. SI elle sait convaincre son environnement que le très haut débit est un instrument indéniable du Alain Rousset Président du Conseil régional d Aquitaine Les Assises aquitaines du Très haut débit Jeudi 9 avril, de 9 heures à 17h30 Au Conseil régional d Aquitaine 10 Il aura fallu 10 ans pour que l internet devienne un média mondial, et encore 10 ans pour que les collectivités locales intègrent la nécessité de traiter zones d ombres et concurrence dans l accès aux réseaux. A une échéance de 10 ans de plus, l implantation du très haut débit est désormais un objectif inéluctable. Comment explorer les solutions technico-économiques, immédiates et à long terme? Faire du niveau régional un maillon du mondial? Les Assises aquitaines du Très Haut Débit seront l occasion pour les élus locaux et acteurs du déploiement de la fibre d en débattre et d approfondir leur réflexion sur l aménagement numérique du territoire régional. Au programme, contexte de déploiement de la fibre dans le monde, exemples de réseaux THD d initiative publique, mise en débat de la stratégie de développement du très haut débit de la Région Aquitaine.

3 Région Aquitaine : Vers un schéma directeur «du haut débit au Très haut débit» Par Bernard Vauriac, conseiller régional, délégué aux TIC Les Assises aquitaines du Très haut débit doivent contribuer, selon le Conseil régional, à alimenter notre réflexion pour l élaboration du Schéma directeur dont il entend se doter. Il est donc trop tôt, à cette date, pour afficher une quelconque finalisation des travaux de la Région. On peut, en revanche, d ores et déjà, en décrire quelques pistes fondatrices, au motif que le dossier de l instruction de ce Schéma est ouvert. Il est ainsi patent que la Région entend jouer un rôle pilote en la matière. C est dans sa mission comme cela est souligné par tous les acteurs, d assurer - de garantir même - cette fonction de coordination. Il est aussi naturel, comme cela a été le cas pour le haut débit et avec les résultats très positifs que l on sait, que la Région soit la première à assumer sa responsabilité en définissant le rôle institutionnel, technique et bien sûr financier qu elle entend jouer. En la matière, elle contribuera aussi à l indispensable schéma de cohérence des infrastructures numériques auquel devront également participer les opérateurs, l Etat et les grandes collectivités. Avec les soutiens attendus de l ARCEP et de la Caisse des Dépôts. Dans cette mission de pilotage, pour traduire cette obligation de cohérence, la production et le partage d un système d information géographique permettant une identification fine des infrastructures d accueil, des réseaux, ainsi que des territoires de performance des différents accès, fera partie de l action de la Région. Un outil de première génération est déjà disponible sur le Web (http://cartes.aquitaine.fr) Il importe enfin que l ensemble des acteurs de notre territoire mesure l ampleur du chantier : une évaluation des coûts d objectif, à la dimension de l Aquitaine s avère indispensable, sachant que différents scénarios sont à examiner, du plus ambitieux au plus malthusien. Nous avons lancé cette analyse qui affinera, à notre taille, l étude de l Association des Régions de France (lire ci-dessous). Cela dit, la Région invite dès à présent chacun à prendre conscience de trois faits majeurs : - Le déploiement du très haut débit prendra du temps, coûtera cher, mais relève d une nécessité implacable. La compétitivité de nos territoires est à ce prix ; - La capillarité très haut débit, par la fibre ou parfois par l hertzien, nécessitera l utilisation de réseaux de collecte denses et ouverts. L initiative publique pour le haut débit, déjà largement engagée, ne saurait donc se résumer désormais à une couverture tardive des zones blanches avec des réponses qui ne seront utiles qu à court terme si elles ne portent que sur la desserte. - Ne nous leurrons pas : la fibre ne pénètrera pas partout et tout de suite. Aucun retour prévisionnel sur investissement, aucune capacité financière des aménageurs que doivent être l Europe, l Etat (s il s y décide enfin!) et les grandes collectivités territoriales n y suffiront pas. Il est donc indispensable que tous les acteurs publics s investissent pour l arrivée future de la fibre dans nos périphéries urbaines, nos bourgs et nos campagnes, en réalisant progressivement, de manière coordonnée, un patrimoine d infrastructures d accueil (fourreaux et pylônes) qui permettra plus tard d assurer à moindre coût final l arrivée des services. En adressant à tous les maires d Aquitaine un guide pratique pour préparer l arrivée de la fibre optique (1), notre Région a ouvert la voie et montré l exemple au niveau national. Ce chantier n est donc pas seulement mondial, il est aussi celui de la tranchée de proximité, de travaux de voirie, d actes d urbanisme Il doit devenir celui de tous. (1) Voir aussi p 14 et sur «Le new deal numérique» des Régions En décembre 2008, le Rapport d étude sur la couverture très haut débit des territoires, réalisé pour l ARF (avec le soutien de l AMF et l ADF**, la Caisse des dépôts et l Avicca), pose la question de l intervention des collectivités dans le développement du Très haut débit en France. Extraits : «L intervention publique réfléchie, coordonnée, se doit d exprimer la volonté de mieux maîtriser les réseaux stratégiques, les infrastructures essentielles dont le déploiement, l agenda et l ouverture ne peuvent pas être laissés aux seules logiques de marché et de profits. Les Régions de France entendent proposent un new deal numérique pour contribuer à un effort d investissement dont l utilité est incontestable pour l avenir de notre pays. D ores et déjà, nous souhaitons que les 30 milliards d euros nécessaires soient mobilisés selon une programmation à l échelle de la prochaine décennie. C est pourquoi nous interpellons l Etat, l Europe et les opérateurs privés en proposant à l issue de cette étude, une vision de déploiement du très haut débit en France.» Le rapport d étude est en ligne sur **Association des maires de France ; Assemblée des Départements de France. Bernard Vauriac Dossier 11

4 Dossier Juridique. Pour faciliter le déploiement des réseaux à très haut débit (THD) en fibre optique, le gouvernement met en œuvre un programme dont l objectif est qu au moins quatre millions de foyers soient raccordés d ici à 2012.Dans le cadre de ce programme, plusieurs dispositions ont été intégrées à la loi du 4 août 2008 de modernisation de l économie (article 109) Le cadre légal du déploiement de la fibre optique se précise les modalités d information, par l opérateur, du propriétaire ou du syndicat de copropriétaires et des autres opérateurs. Informations sur les infrastructures et réseaux Décret n du 12 février 2009 pris en application de l article 109, IV de la LME (entre en vigueur le 31 mars 2009) La LME prévoit que l Etat et les collectivités territoriales puissent demander aux opérateurs et aux gestionnaires d infrastructures de communications électroniques la communication gratuite des informations relatives à l implantation et au déploiement de leurs infrastructures et réseaux sur le territoire. Quatre décrets d application de la Loi de modernisation de l économie (LME), essentiels tant pour le déploiement des réseaux en fibre optique jusqu à l abonné (FTTH) que pour favoriser l aménagement numérique du territoire, ont été publiés au Journal Officiel en ce début d année Un cinquième décret, relatif à la couverture par les services a également été adopté. Décryptage. Ce décret précise que les informations transmises aux collectivités sont suffisamment précises et à jour pour garantir les conditions d une information effective. Le délai de transmission est fixé à 2 mois. Le texte liste par ailleurs la nature des informations susceptibles d être demandées et insiste sur le caractère confidentiel et sensible des données. Les demandes sont adressées aux opérateurs ou aux gestionnaires d infrastructures par les Préfets de Région. Le «droit au THD» Décret n du 15 janvier 2009 application de l article 109, VI de la LME pris en 12 Convention opérateurs / propriétaires Décret n du 15 janvier 2009 pris en application de l article 109, III de la LME La LME prévoit l encadrement par voie conventionnelle des relations entre opérateur et propriétaire ou syndicat de copropriétaires. Ce décret précise les clauses de la convention, notamment : le suivi et la réception des travaux, les modalités d accès aux parties communes de l immeuble, la gestion de l installation et La LME prévoit une faculté d accès à la fibre optique d effet similaire aux dispositions existantes relatives au «droit à l antenne». Ce décret détermine à quelles conditions l occupant d un immeuble peut demander à ce que son logement ou ses locaux professionnels soient raccordés à un réseau très haut débit en fibres optiques. Il détermine également les conditions dans lesquelles le propriétaire de ce logement ou de l immeuble peut s opposer à l installation d un tel réseau, cette opposition ne pouvant être exprimée que pour des motifs sérieux et légitimes.

5 Le calendrier de l Arcep - Fin janvier : l Autorité de régulation des télécoms (Arcep) réunit les principaux opérateurs impliqués dans le déploiement de la fibre en France. - D ici au 31 mars : les opérateurs réalisent des expérimentations pour déployer la fibre dans les immeubles. - Dès le 31 mars : au vu de ces expérimentations, l Autorité publie un premier tableau de bord sur le déploiement de la fibre en France. - Mi 2009 : l Arcep précise le cadre règlementaire de la mutualisation des réseaux de fibre optique. Pré-cablage des immeubles neufs Décret n du 15 janvier 2009 pris en application de l article 109, VII de la LME La LME prévoit une obligation pour les immeubles neufs groupant plusieurs logements ou locaux à usage professionnel d être pourvus des lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique nécessaires à la desserte de chacun des logements ou locaux à usage professionnel par un réseau de communications électroniques à très haut débit en fibre optique ouvert au public. Ce décret fixe les modalités de desserte à l intérieur des immeubles. Tous les immeubles neufs de plus de 25 logements seront pré-câblés en fibre optique à partir de Par anticipation de cette disposition, tous les nouveaux logements, dont la construction a été décidée dans le cadre du plan de relance, seront équipés de réseaux de communication à très haut débit en fibre optique. Connaissance de la couverture par les services Décret n du 12 février 2009 Ce décret impose aux opérateurs de rendre publiques les informations relatives à la couverture du territoire par leurs services de communications électroniques, sous forme de cartes numériques précises mises à jour tous les six mois. Les informations doivent être transmises à la demande à l Etat et aux collectivités territoriales sous forme de données géolocalisées pouvant être reprises dans des systèmes d informations géographiques. Seront précisées ultérieurement les informations non-communicables en raison de leur sensibilité pour la sécurité publique ou la sécurité nationale. D autre part, il faudra aussi définir les opérateurs et les services qui seront soumis à ces obligations. Ces points feront l objet de deux arrêtés. Juriste TIC Le B-a.ba de la fibre optique - C est la technique par excellence pour le Très haut débit - Débits d accès à internet symétriques jusqu à 1Gbits/s (ADSL : de 256 kbits/s* à 20 Mbits/s ; Modem : 56 kbits/s) - Usages attendus : télétravail, visioconférence, vidéo à la demande, télévision HD en 3 dimensions... *Selon critère établi par l OCDE. Glossaire : FTTx, fiber to the «x»: terme générique pour définir le déploiement de la fibre optique jusqu à un point «x». Ce point peut être le trottoir (FTTC), le logement (FTTH), le bureau (FTTO) ou le site (FTTP). FTTC, fiber to the curb : à ce niveau, la fibre n est pas amenée jusqu au bâtiment mais reste au niveau du trottoir. FTTH, fiber to the home : en langage courant, ce terme évoque l idée d amener la fibre du centre de raccordement de l opérateur (répartiteur) jusqu au foyer de l abonné. «Il définit plus précisément une infrastructure de télécommunications utilisant la fibre optique pour transmettre des informations entre l internaute et son fournisseur d accès. Les débits sont symétriques et très largement supérieurs à ceux de l ADSL (de l ordre du Gigabit)» FTTP, fiber to the premises (fibre jusqu au site) : ce terme englobe la volonté d amener la fibre optique au plus près de l abonné, qu il soit particulier (FTTH) ou entreprise (FTTO). FTTO, fiber to the office : infrastructure de télécommunications visant à déployer de la fibre optique jusqu aux bureaux. Dans les faits, la fibre est amenée jusqu au commutateur d étage. Boucle locale : la partie dite «terminale» du réseau reliant le répartiteur de France Telecom à la prise téléphonique de l utilisateur. Elle fait aujourd hui l objet de convoitises chez les opérateurs. Dossier 13

6 Dossier Le Conseil régional a diffusé, fin 2007, à tous les maires d Aquitaine, ce Guide pratique pour préparer l arrivée de la fibre. Le maire est un acteur central de l aménagement numérique de son territoire : dans le cadre des missions relevant de ses compétence, il peut préparer l avenir par des choix simples, rappelés dans ce guide.par exemple, enfouir les fourreaux techniques dans lesquelles passera la fibre optique. Un site Internet complète et précise toutes ces informations. Il met à disposition tous les outils, ressources techniques, administratives et contractuelles utiles à l action. 14 Initiative publique. A Morcenx, dans les Landes, la municipalité a anticipé l arrivée du Très haut débit en procédant, dès 2002, à l enfouissement de fourreaux vides pour la fibre optique. Une impulsion qui fait de Jean-Claude Deyres, maire de la commune, un pionnier en Aquitaine. Entretien Le «réflexe fibre optique» de Morcenx Fin 2009, les quelques 5000 administrés de Morcenx pourront recevoir à leur domicile jusqu à 1 Gbit/s de débit de connexion à internet. Une perspective dont n aurait pu rêver cette commune rurale des Landes si elle avait laissé faire les lois du marché : les opérateurs déployant des infrastructures Très haut débit concentrent leurs efforts sur les espaces urbains denses où le potentiel commercial, en termes d abonnement au réseau, est acquis. Face à ce constat, la municipalité a su adopter le bon réflexe : installer des fourreaux vides à l occasion de tous les chantiers de voirie. Résultat : 5 kilomètres de réseau réalisés, des économies effectuées et des perspectives de développement non négligeables pour Morcenx. Qu est-ce qui a motivé cette impulsion municipale à une époque où l on parlait peu de Très haut débit? Jean-Claude Deyres : Grâce au Plan d Urbanisme, nous savions que plusieurs opérateurs avaient déployé de la fibre optique sur Morcenx. Mais aucun n aurait investi dans un réseau de desserte à l abonné (FTTx, NDLR). Il fallait donc miser sur l initiative publique pour offrir le Très haut débit aux habitants. En 2002, nous entendions parler d ADSL et de fracture numérique. Nous savions que la fibre optique représentait l avenir pour notre territoire. Nous avons donc décidé de profiter des travaux effectués sur les réseaux d eau, d électricité, de gaz pour installer des fourreaux vides destinés à accueillir de la fibre optique. Au fil des ans, nous avons constitué un patrimoine public numérique de 5 kilomètres qui quadrille Morcenx, et ce n est pas fini. Qui bénéficiera de ce réseau? J-C.D : Il relie les administrations publiques locales et bientôt les zones commerciales et industrielles. Il dessert aussi 200 habitations en centre-ville et quatre lotissements construits ces dernières années sur la commune. Est-ce un investissement lourd pour Morcenx? J-C.D : Le surcoût engagé par l achat de fourreaux vides est symbolique au regard de la dépense engendrée par un chantier de voirie pour poser de la fibre. Morcenx fera même des économies car nous aurons un seul abonnement à internet pour l ensemble de la collectivité au lieu des 30 ou 40 abonnements actuels. Enfin, l investissement est rentable à long terme car la fibre sera louée aux opérateurs. S il y a des bénéfices, ils nous permettront d étendre le réseau. Vous avez choisi le modèle de la location du réseau aux opérateurs? J-C.D : En 2007, une fois les fourreaux installés, nous avons demandé assistance à un bureau d études pour connaître le meilleur modèle d activation de notre réseau. Il nous a conseillé de louer aux opérateurs de la fibre noire, c est-à-dire inactive. Avec 5000 habitants dans la commune, une Délégation de service public pour installer leur propre fibre optique n aurait pas été perçue comme un modèle rentable. En étant locataires du réseau, les opérateurs ne prennent aucun risque financier. Preuve que nous avons fait le bon choix : Free, Neuf et Orange/France Telecom se sont déjà manifestés! A quelles conditions louerez-vous votre réseau? J-C.D : Notre objectif est de créer de la concurrence pour permettre aux entreprises et aux habitants de bénéficier d offres de services compétitives. Il y aura des négociations entre la mairie et les opérateurs mais on ne louera notre fibre ni plus cher, ni moins cher qu à Paris ou à Lyon. Comment réagissent vos administrés face à l arrivée du Très haut débit? J-C.D : Les entreprises locales sont intéressées par la qualité des services qu il peut offrir et nous espérons que d autres feront le choix de s installer dans notre commune. La fibre représente pour Morcenx un atout de vitalité économique et culturel évident qui la place sur un pied d égalité avec les grandes agglomérations! Les habitants, eux, ne se sentent pas encore très concernés mais nous allons entamer cette année des actions de sensibilisation et de formation à internet. En tout cas, à l avenir, Morcenx ne sera pas exclue du Très haut débit. Nous serons même très en avance. Contact :

7 Témoignages. Installés dans des communes de taille moyenne, à quelques encablures des agglomérations aquitaines, un habitant et un chef d entreprise expliquent les bénéfices que pourrait apporter l arrivée du très haut débit dans leur territoire Oui au Très haut débit, et vite! Le chef d entreprise Laurent Raboteau, directeur associé de ComWith Biscarosse (Landes) : habitants* «ComWith sort actuellement d une phase d incubation et connaît un fort développement. Pour assumer cette croissance, la fibre optique apparaît comme un élément déterminant : le débit est notre matière première. Les clients d une agence de «communication web» comme la nôtre ne sont pas sur Biscarosse ou dans les Landes mais à Paris, pour la plupart. Notre problématique est celle de l informatique ubiquitaire : nous devons être présents à tout moment sans avoir à nous déplacer. Actuellement, notre offre ADSL2+ professionnelle nous permet, en théorie, d atteindre des débits de données de plus de 20 Mbit/s dans le sens descendant. En pratique, les débits sont plutôt de l ordre de 9 Mbit/s. Cela ne suffit plus à répondre à nos besoins et, en termes de coûts, c est exagéré : environ 300 euros pas mois en fonction des services offerts. Dans un contexte non concurrentiel, je ne peux souscrire qu aux offres d Orange ou me tourner vers des offres de services ultra spécialisés qui coûtent extrêmement chers. Pour développer notre activité, nous aurions besoin de mettre la voix sur IP (communiquer par la voix via l Internet, ndlr). Le Très haut débit, c est aussi la L habitant Philippe Lacombe, 53 ans Langon (Gironde) : 7300 habitants* «Etant développeur de sites web à mon compte, je m intéresse de près au déploiement de la fibre optique en Aquitaine, et plus particulièrement à Langon. Par ailleurs, je suis handicapé. Mes déplacements sont donc forcément limités. Le Très haut débit est important pour moi car sur la toile, où que vous habitiez, vous êtes en concurrence avec d autres développeurs, dont certains sont installés dans les grandes villes. Dans le cadre de mon activité, je monte par exemple une Webradio. J aurais besoin de recevoir chez moi des débits symétriques afin de diffuser correctement du son et de l image sur internet. On devrait pouvoir faire ça depuis Langon! L hérésie, c est de parler économies d énergie et d envoyer travailler des gens sur un ordinateur à 60 kilomètres de chez eux. Le télétravail participe au repeuplement des zones rurales. Malheureusement, je doute que les élus locaux se préoccupent d internet, de la fibre et de ses enjeux. Beaucoup ne savent possibilité d organiser des visioconférences ou de tenir des réunions virtuelles dans des espaces numériques comme Second Life. Le Pôle e-business sud Aquitain (Peba), dont ComWith est adhérent, développe un projet dans ce sens. Que dois-je faire pour m inscrire dans ces évolutions? Créer un deuxième bureau à la Technopôle Hélioparc de Pau ou à celle d Izarbel, à Bidart? Quitter Biscarosse, où l on se sent bien, pour s installer à Paris? Je n en n ai pas envie et je ne crois pas que ce soit une solution. Notre territoire a un potentiel de développement très important et la fibre serait un élément d attractivité évident. Nous avons de l espace, un maillage autoroutier et une légitimité avec le Centre d essais des Landes à proximité On pourrait imaginer ici la création d une technopôle, à l image de ce qui a été fait il y a 30 ans avec Sofia Antipolis (Antibes). Ce serait une aubaine pour le développement économique et social du Pays de Born. Mais cela nécessite un engagement politique fort en termes d aménagement du territoire. Un réseau très haut débit d initiative publique ne pourra se faire qu en fédérant la Région, la communauté de communes, la ville mais aussi les artisans et tous les acteurs économiques locaux.» même pas envoyer un Le premier chantier commence là : dans la formation des élus. Et ce n est pas seulement l apanage des zones rurales! A Langon, où je me suis présenté sur une liste d opposition lors des dernières élections municipales, rien ne semble avancer sur ces questions. Il ne peut pas y avoir deux aménagements du territoire avec d un côté les villes équipées de technologies du futur et de l autre des zones rurales transformées en no man s land numérique. Seul un réseau optique à l échelle régionale me paraît pertinent. Le Conseil régional devrait chapeauter la création d une entité indépendante qui regrouperait des opérateurs de télécommunication français et étrangers, la Région, les Départements et mènerait sur 10 ans une politique d aménagement cohérente du territoire. Dans une économie mondialisée, nous allons devoir transformer l Aquitaine en produit d appel financier. Dans cette perspective, la fibre optique est l outil du 3e millénaire». Dossier 15

8 Dossier 16 Le compterendu de la mission en Suède est téléchargeable : aecom.org/ blog/rdv/cr- Suede2007.pdf Le compterendu de la mission au Japon et en Corée est aussi en ligne : com/bq4pma A l étranger. AEC et l IDATE s associent pour proposer, chaque année, aux représentants de collectivités aquitaines et aux administrations de tutelles, un programme de missions d études dans des pays exemplaires pour leur développement et l application de politiques innovantes en matière de TIC. C est le cas de la Suède et du Japon, visités en 2007 et Quels enseignements tirer de leurs choix politiques, économiques ou techniques? Des modèles de déploiement performants Japon : le gouvernement intervient Avec 13 millions d abonnés, le Japon est le pays où la fibre à domicile (FTTH) est la plus développée au monde. Le taux de pénétration rapporté au nombre de foyers avoisine les 60%. Deux programmes gouvernementaux, «E-Japan» puis «U-Japan», fixent à 90% l objectif de couverture des ménages en Très haut débit à l horizon «Etat et conglomérats savent se réunir autour de programmes communs, ce n est pas le cas en France. Par exemple, les réseaux de fibre ont en partie été financés par les bénéfices du mobile», remarque Bernard Vauriac, maire de Saint-Jory-de-Chalais (Dordogne) et Conseiller régional délégué aux TIC. En octobre dernier, l élu participait à la mission AEC/ IDATE organisée en Asie. A ses côtés, Anne-Marie Keiser, Vice-Présidente du Conseil général de Gironde chargée de la communication tire elle aussi les enseignements de cette mission d étude. Et critique le désengagement de l Etat français : «Le plan France Numérique 2012 de Besson ne prévoit pas d accompagnement des collectivités qui assurent elles-mêmes le maillage du territoire», déplore Anne-Marie Keiser. Les autorités japonaises ont favorisé plus tardivement qu en France l émergence d une concurrence sur le développement du haut débit en dégroupant en 2000 le secteur pour s affranchir de l opérateur historique NTT. Mais «au Japon, les nouvelles technologies sont une grande cause nationale car elles peuvent répondre aux enjeux du vieillissement de la population ou de la sécurité face aux catastrophes naturelles. Cela a forcé les opérateurs et les pouvoirs publics à accélérer le pas», analyse-t-elle. Autre atout de l Asie, le déploiement des réseaux de fibre en technique aérienne a permis de rentabiliser rapidement les investissements consentis par rapport à un génie civil enterré, beaucoup plus onéreux. Bernard Vauriac regrette en France «les normes techniques très lourdes» en matière d enfouissement des réseaux. Enfin, au Japon, les fortes densités démographiques asiatiques ont permis aux opérateurs alternatifs de prendre rapidement des parts de marché significatives. Suède : des réseaux ouverts et neutres La Suède comptait en 2008 environ abonnés au Très haut débit (THD) sur 1,3 millions de foyers raccordés à la fibre. L action des collectivités locales suédoises (municipalités) a été déterminante pour l implémentation des réseaux THD ouverts et mutualisés : elles ont financé - soit directement, soit par l intermédiaire des sociétés d énergie qu elles contrôlent à 100% - l ensemble de ces réseaux de télécommunication. Le réseau ouvert permet au client final de choisir son fournisseur d accès à internet (FAI) quel que soit le propriétaire du réseau et la concurrence se fait à tous les échelons pour éviter les situations de monopole : FAI, opérateur de communication, opérateur d infrastructure. «La particularité suédoise c est que 40% du logement appartient à la collectivité, par le biais de sociétés d économie mixte. Elle peut fortement influer sur le marché et déployer des réseaux pour une grande partie de la population», remarque Bernard Vauriac. Les collectivités locales suédoises ont par ailleurs bénéficié de subventions publiques, notamment en zone rurale. Un bémol au tableau : sur quelque 155 réseaux THD développés en Suède, 10 à 15% seulement possèdent la qualité requise pour des offres internet et TV. On trouve beaucoup de «petits» réseaux de quelques centaines, voire milliers d abonnés, ce qui semble insuffisant pour attirer les fournisseurs d accès et offrir des services innovants aux utilisateurs. Des communes se sont ainsi regroupées pour connecter leur réseau THD. D une manière générale, aussi bien en Europe que sur le marché asiatique, le développement du FTTH est tiré par l offre télévisuelle, en particulier l IPTV, la VOD voire la TVHD. «Il faut bâtir un réseau, bien sûr, mais aussi proposer des services innovants. L un ne peut pas aller sans l autre», conclut Bernard Vauriac. Responsable des missions d étude

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés En présence des opérateurs Bouygues, Free, Numéricâble, Orange et SFR Présentation aux professionnels de l immobilier 6 février 2014 Page 1 Plan de la présentation

Plus en détail

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL Conseil municipal du 15 décembre 2008 1 PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) 1. Le Très Haut Débit, pourquoi?

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS TRÈS HAUT DÉBIT en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS éditorial Pour que chacun puisse bénéficier des progrès des nouvelles technologies, le Conseil général de Seine-et-Marne, le Conseil régional d Île-de-France

Plus en détail

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence 1 MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence Dès 1995, le

Plus en détail

Sommaire 2 Juillet 2011

Sommaire 2 Juillet 2011 LES RAPPORTS DE L ARCEP RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Juillet 2011 La montée vers le très haut débit sur l ensemble du territoire Guide sur le déploiement de la fibre optique à l usage des élus et des collectivités

Plus en détail

Très Haut débit et Aménagement du territoire

Très Haut débit et Aménagement du territoire Les réunions de terrain du Sénateur Très Haut débit et Aménagement du territoire Sondage des maires* 95 % (63% «tout de suite» + 32% à 5 ans) des maires ruraux veulent le très haut débit d ici 5 ans. *réalisé

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

Avoir la fibre très haut débit! n 165 - Mai 2012. > Nouvelles technologies. Grand prix de la presse municipale. Actualité.

Avoir la fibre très haut débit! n 165 - Mai 2012. > Nouvelles technologies. Grand prix de la presse municipale. Actualité. n 165 - Mai 2012 Grand prix de la presse municipale > Nouvelles technologies Avoir la fibre très haut débit! Actualité Ouverture d un accueil de jour pour les malades d Alzheimer à la Pie Voleuse P4-5

Plus en détail

Le Limousin à Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE. Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE

Le Limousin à Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE. Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Le Limousin à Très Haut Débit Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE 1 Communiqué de synthèse - Lundi 14 avril 2014 Le Limousin accueille la Mission France Très Haut Débit Le lundi 14

Plus en détail

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy une approche ouverte avec les collectivités locales pour un aménagement harmonieux du territoire Orange est ouvert : plus de débits pour tous à des formes

Plus en détail

Montée en débit : la mise en œuvre de l accès à la sous-boucle et son articulation avec le développement des réseaux FttH

Montée en débit : la mise en œuvre de l accès à la sous-boucle et son articulation avec le développement des réseaux FttH février 2010 Montée en débit : la mise en œuvre de l accès à la sous-boucle et son articulation avec le développement des réseaux FttH Orientations de l ARCEP - 1 - Introduction Bénéficier d une montée

Plus en détail

OISE TRES HAUT DEBIT FAQ

OISE TRES HAUT DEBIT FAQ OISE TRES HAUT DEBIT FAQ (Questions les plus fréquentes) SMOTHD - FAQ - 10/2013 1 1 - Le projet OISE THD 1.0-2004/2012, le haut débit : Teloise Le Réseau d Initiative Publique (RIP) haut débit, Teloise,

Plus en détail

INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION

INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION -Eléments dans le cadre de la GTEC du Pays de Figeac - Contenu de l analyse Cette fiche étudie l accessibilité et la qualité du réseau numérique sur le département

Plus en détail

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs Céliéno La REG.I.E.S. (Régie Intercommunale d Énergies et de Services) développe sur le département de l Eure-et-Loir un important réseau de fibre optique. Le déploiement de la,, permet de réduire la fracture

Plus en détail

Le déploiement du Très Haut Débit

Le déploiement du Très Haut Débit Le Haut Débit Débits : 512Kbit/s à 20 Mbits/s pour la voie montante Assuré sur le réseau cuivre, coaxial, réseau câblé, mobile 3G et UMTS, satellite et wifi La Technologie ADSl a été utilisée sur le réseau

Plus en détail

L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS

L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS Économie L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS SYNTHÈSE DE L ÉTUDE L installation de la fibre optique très haut débit 100 Mégabits/s dans les principaux immeubles

Plus en détail

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit Docsis 3 LTE WiFi ADSL VDSL xdsl Câble Débit Haut Débit Très Haut Débit Cuivre Satellite

Plus en détail

Plan France Très Haut Débit Dossier de presse

Plan France Très Haut Débit Dossier de presse Plan France Très Haut Débit Dossier de presse ÉDITORIAL Fleur Pellerin Ministre déléguée auprès du ministre du Redressement Productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l Innovation et de

Plus en détail

Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre

Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre Vendredi 29 novembre 2013 Internet Très Haut Débit : le Département a la fibre Plus de 133 millions d'euros seront consacrés dans les cinq années à venir au déploiement du Très Haut Débit sur le territoire

Plus en détail

Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune?

Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune? Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune? 1 er juillet 2013 Ordre du jour MELISA COMMENT SE RACCORDER

Plus en détail

Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC

Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC Février 2013 Les infrastructures de réseaux très haut débit

Plus en détail

Transcript du «chat» organisé par l ARCEP, le 21 décembre 2010, sur la fibre

Transcript du «chat» organisé par l ARCEP, le 21 décembre 2010, sur la fibre Transcript du «chat» organisé par l ARCEP, le 21 décembre 2010, sur la fibre Bonjour à toutes et à tous, nous recevons les experts de l'arcep. Aurélie Barré et Antoine Véron se prêtent au jeu des questions-réponses

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique!

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! 0 Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! L objectif régional est simple et ambitieux : se rapprocher au plus vite de 100 % de Bourguignons connectés, quel que soit

Plus en détail

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT COMMUNIQUE DE PRESSE Laon, le jeudi 1 er octobre 2015 AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée La Celle Saint-Cloud, ville fibrée Préambule Quelles sont les caractéristiques du réseau cuivre actuellement utilisé? Actuellement, la majorité des français bénéficient des services voix, internet et TV

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com

1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com 1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com Les Réseaux d Initiative Publique Le mot du directeur Le réseau La couverture du réseau Les usages de la fibre optique

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement du Très Haut Débit sur l ensemble du territoire

La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement du Très Haut Débit sur l ensemble du territoire La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement du Très Haut Débit sur l ensemble du territoire 0Bsous l égide du Ministère du Redressement productif et du 1BMinistère délégué chargé des Petites

Plus en détail

Aménagement numérique des territoires

Aménagement numérique des territoires Aménagement numérique des territoires Comprendre l'évolution des réseaux Nantes TIC et territoires ruraux : un enjeu de Développement Durable Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

L aménagement numérique du territoire, un enjeu stratégique

L aménagement numérique du territoire, un enjeu stratégique L aménagement numérique du territoire, un enjeu stratégique Demain, la fibre optique sera le support des services de télécommunications les plus performants utilisés par nos concitoyens, nos entreprises,

Plus en détail

Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique

Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique 16 mars 2015 Benoit LOUTREL Sommaire 1. Introduction : Les enjeux du très haut débit 2. L accès au haut débit et très haut débit repose

Plus en détail

Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit

Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit en partenariat avec le Conseil Général de Mayotte Avec la participation de : AMCI, ETIC services, IDOM Technologies, Orange, SFR, SI Telecom, STOI Sommaire

Plus en détail

Aménagement Numérique des Territoires Lorrains

Aménagement Numérique des Territoires Lorrains Conférence annuelle du Tourisme Lorrain - 19 novembre 2014 Maison Régionale des Sports - TOMBLAINE Aménagement Numérique des Territoires Lorrains Etat des lieux, enjeux et perspectives Conseil Régional

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie Tous droits réservés Communauté d Agglomération Dracénoise Octobre 2010 Internet et le haut débit en Dracénie Explication et évolution du réseau Conception & réalisation Nexus Communication 04 93 92 92

Plus en détail

Programme national «très haut débit»

Programme national «très haut débit» Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Programme national «très haut débit» - 1 - Sommaire I. ENJEU 3 II. DESCRIPTION GENERALE 4 III. PILOTAGE DU PROGRAMME 4 IV. PHASE DE LANCEMENT DU PROGRAMME

Plus en détail

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit LECOCQ Marc & LOTH Ludovic Réseaux Mobile et Haut Débit Plan xdsl Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le marché Son avenir FTTx Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le

Plus en détail

sommaire C'est quoi le Très Haut Débit? Pourquoi se raccorder au Très Haut Débit? Qui m'accompagne et me soutient dans ce projet?

sommaire C'est quoi le Très Haut Débit? Pourquoi se raccorder au Très Haut Débit? Qui m'accompagne et me soutient dans ce projet? DOSSIER DE PRESSE sommaire 3 4 5 6 7 8 9 Introduction C'est quoi le Très Haut Débit? Pourquoi se raccorder au Très Haut Débit? Qui m'accompagne et me soutient dans ce projet? Quels sont les critères d

Plus en détail

11 juillet 2014. 1. La capacité pour les collectivités de recouvrer les coûts d investissements ;

11 juillet 2014. 1. La capacité pour les collectivités de recouvrer les coûts d investissements ; Contribution de la Caisse des Dépôts à la consultation publique de l ARCEP sur le modèle générique de tarification de l accès aux réseaux en fibre optique jusqu à l abonné en dehors des zones très denses

Plus en détail

Réseaux et usages numériques au service des missions des bailleurs sociaux

Réseaux et usages numériques au service des missions des bailleurs sociaux Réseaux et usages numériques au service des missions des bailleurs sociaux Mercredi 6 février 2013 09h30-16h00 72 avenue Pierre Mendès-France - 75013 Paris Salle Auditorium - B 013 Accueil à partir de

Plus en détail

Aménagement numérique du territoire. Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015

Aménagement numérique du territoire. Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015 Aménagement numérique du territoire Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015 1. La fibre optique 2. Le MiMo Le FttH : un réseau d initiative publique Sur le territoire de la Manche, il n y a pas d initiative

Plus en détail

OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE. 16 septembre 2014 COTITA OUEST

OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE. 16 septembre 2014 COTITA OUEST OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE 16 septembre 2014 COTITA OUEST LES INFRAS Les acquis Avant Après Programme 2006-2014 - Dégroupage DSL -1500 kms de fibre pour 138 NRA opticalisés(sur 146) -équipement

Plus en détail

Comprendre et améliorer son débit internet

Comprendre et améliorer son débit internet Comprendre et améliorer son débit internet Lorraine Pour une entreprise, accéder à Internet est devenu vital. Les débits et réseaux accessibles s avèrent néanmoins très variables d un territoire à l autre.

Plus en détail

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Un choix déterminant d aménagement et de développement du territoire MONTS D ARDÈCHE Pour quels usages? Un développement des usages dans

Plus en détail

MISE EN SERVICE DU RÉSEAU TRÈS HAUT DÉBIT D ALÈS AGGLOMÉRATION ( ZONE «CAP O SUD»), INITIÉ PAR LE PÔLE MÉTROPOLITAIN NÎMES / ALÈS

MISE EN SERVICE DU RÉSEAU TRÈS HAUT DÉBIT D ALÈS AGGLOMÉRATION ( ZONE «CAP O SUD»), INITIÉ PAR LE PÔLE MÉTROPOLITAIN NÎMES / ALÈS D O S S I E R D E P R E S S E MISE EN SERVICE DU RÉSEAU TRÈS HAUT DÉBIT D ALÈS AGGLOMÉRATION ( ZONE «CAP O SUD»), INITIÉ PAR LE PÔLE MÉTROPOLITAIN NÎMES / ALÈS vendredi I4 février 2OI4 LE CONTEXTE Le Gouvernement

Plus en détail

1 - Quels sont les principaux obstacles rencontrés à la mise en accessibilité?

1 - Quels sont les principaux obstacles rencontrés à la mise en accessibilité? 1 Audition de Claire-Lise Campion C.E.S.E. 30 avril 2014 Seul le prononcé fait foi 1 - Quels sont les principaux obstacles rencontrés à la mise en accessibilité? Rappel : la loi du 11 février 2005 prévoit

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN)

AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN) AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN) Adopté à l unanimité des membres du Bureau présents et représentés,

Plus en détail

Rencontre professionnelle organisée par l ANDGDGARD - SYNTHESE -

Rencontre professionnelle organisée par l ANDGDGARD - SYNTHESE - Aménagement numérique du territoire : enjeu des collectivités territoriales pour un égal accès aux nouveaux services numériques, au réseau du savoir et au développement économique. Rencontre professionnelle

Plus en détail

Fibre optique: Etat des lieux & perspectives. Orange Tunisie

Fibre optique: Etat des lieux & perspectives. Orange Tunisie Fibre optique: Etat des lieux & perspectives Orange Tunisie Septembre 2014 Agenda 1 Etat des lieux dans le monde & Footprint Orange 2 Best Practices Programmes Nationaux HD/THD & stratégies des opérateurs

Plus en détail

Rapport d études. L équipement du parc social en fibre optique. Analyse des enjeux et des modalités d actions

Rapport d études. L équipement du parc social en fibre optique. Analyse des enjeux et des modalités d actions Rapport d études L équipement du parc social en fibre optique Analyse des enjeux et des modalités d actions Sommaire Introduction Éléments de contexte Marché et acteurs de l Internet haut débit...7 Perspectives

Plus en détail

SYNDICAT DES PROPRIETAIRES DU PARC D'ACTIVITE DE TEMPLEMARS

SYNDICAT DES PROPRIETAIRES DU PARC D'ACTIVITE DE TEMPLEMARS SYNDICAT DES PROPRIETAIRES DU PARC D'ACTIVITE DE TEMPLEMARS Compte rendu de l'assemblée générale du 7 décembre 2010. La séance est ouverte à 18h 35 Monsieur ROGER Président Monsieur DEMOUY Trésorier Monsieur

Plus en détail

Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS. Mardi 8 juillet 2014

Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS. Mardi 8 juillet 2014 A Paris, le 17 juillet 2014 Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS Mardi 8 juillet 2014 I / INTRODUCTION Monsieur DAUBIGNY, Préfet de la région d Ile-de-France, Préfet de Paris, Président de la mission

Plus en détail

Tous concernés, tous acteurs. Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire

Tous concernés, tous acteurs. Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire Bretagne Très Haut Débit Tous concernés, tous acteurs Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire Conférence numérique Avril 2011 1 TABLE DES MATIERES Synthèse du Schéma de Cohérence

Plus en détail

FORUM E G8 CONTRIBUTION DE LA FIEEC

FORUM E G8 CONTRIBUTION DE LA FIEEC FORUM E G8 CONTRIBUTION DE LA FIEEC La Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication (FIEEC) est un acteur clé et structurant de l industrie française par sa représentation des

Plus en détail

L'aménageur numérique. des territoires

L'aménageur numérique. des territoires L'aménageur numérique des territoires Un acteur global d infrastructures télécoms Filiale du Groupe ETDE (Bouygues Construction), Axione est un acteur global d infrastructures télécoms au service des collectivités

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Délégataire de Service Public du DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Lotim Télécom et Saint-Etienne Métropole lancent le premier Cloud Park de France : un concept ultra-innovant de zone d activité «augmentée»

Plus en détail

Le haut débit Pourquoi? Pour qui? Comment?

Le haut débit Pourquoi? Pour qui? Comment? supplément au magazine du département de l Oise Le haut débit Pourquoi? Pour qui? Comment? Le Conseil général vous apporte le haut débit Les nouvelles technologies révolutionnent le quotidien. Aujourd

Plus en détail

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE Dans le cadre de la dérégulation des télécommunications d un pays Africain, un industriel Européen s appuyant sur sa filiale basée dans ce pays, souhaite devenir «ISP»

Plus en détail

SOMMAIRE. Le Mot du Président. Présentation d Eure-et-Loir Numérique. Les élus du Bureau. Les faits marquants d Eure-et-Loir Numérique

SOMMAIRE. Le Mot du Président. Présentation d Eure-et-Loir Numérique. Les élus du Bureau. Les faits marquants d Eure-et-Loir Numérique SOMMAIRE Le Mot du Président Présentation d Eure-et-Loir Numérique Les élus du Bureau 3 4 5 Les faits marquants d Eure-et-Loir Numérique o Janvier à juin 2013 o Juin 2013 o Septembre 2013 o Décembre 2013

Plus en détail

héma Haut débit : La Sarthe connectée

héma Haut débit : La Sarthe connectée S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Haut débit : La Sarthe connectée Que vous soyez à Pontvallain, Bérus, La Ferté-Bernard, Saint- Georges-du-Bois

Plus en détail

Liste des protocoles de la séparation comptable

Liste des protocoles de la séparation comptable France Télécom SA au capital de 10 595 541 532-78 rue Olivier de Serres - 75505 Paris Cedex 15-380 129 866 RCS Paris Liste des protocoles de la séparation comptable Protocole 1 : Accès Analogiques et Numéris

Plus en détail

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014 Réunion d information Accès Internet 25 avril 2014 Rappel des étapes 2011 : lancement de la démarche de gestion Associant les communes, CCI, AEZA, Grand Lyon Objectif : améliorer le «cadre de vie» des

Plus en détail

Etude portant sur le recensement des applications de la boucle locale cuivre et la migration de ces applications vers d autres réseaux.

Etude portant sur le recensement des applications de la boucle locale cuivre et la migration de ces applications vers d autres réseaux. Etude portant sur le recensement des applications de la boucle locale cuivre et la migration de ces applications vers d autres réseaux Synthèse RÉFÉRENCE : DATE : CGIDF/ARCEP/BLC/14.024/ AVERTISSEMENT

Plus en détail

Roannais Agglomération et le SIEL déploient la fibre optique à l habitant

Roannais Agglomération et le SIEL déploient la fibre optique à l habitant Lundi 3 mars 2014 Communiqué Roannais Agglomération et le SIEL déploient la fibre optique à l habitant Roannais Agglomération et le Syndicat intercommunal d énergies du département de la Loire (SIEL) annoncent

Plus en détail

Tous concernés, tous acteurs. Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire

Tous concernés, tous acteurs. Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire Bretagne Très Haut Débit Tous concernés, tous acteurs Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire Conférence numérique Avril 2011 1 TABLE DES MATIERES Synthèse du Schéma de Cohérence

Plus en détail

Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation de plus de 19 000 emplois d ici à 2022

Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation de plus de 19 000 emplois d ici à 2022 DOSSIER DE PRESSE Appui Technique Prospectif relatif aux besoins en formation, emplois et compétences liés au déploiement de la fibre optique Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.»

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» 39 e Congrès de la Mutualité Française Résolution générale «La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» La crise financière, économique, sociale et écologique frappe durement notre pays,

Plus en détail

Stratégie de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique de l Ile-de-France. Document d orientations. Version 2

Stratégie de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique de l Ile-de-France. Document d orientations. Version 2 Stratégie de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique de l Ile-de-France Document d orientations Version 2 Synthèse de la Stratégie de Cohérence Régionale Le déploiement du très haut débit grâce à la

Plus en détail

Réponse de l AVICCA Juillet 2010. C est pourquoi l AVICCA demande des modifications ou précisions au projet de décision.

Réponse de l AVICCA Juillet 2010. C est pourquoi l AVICCA demande des modifications ou précisions au projet de décision. Consultation publique de l ARCEP sur les modalités de l accès aux lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique en dehors des zones très denses Réponse de l AVICCA Juillet 2010

Plus en détail

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT Développement du numérique DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX SOCIETAUX, DE CROISSANCE ET D EMPLOI SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique.

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique. SEPTEMBRE 2012 Dossier de presse Liberte Egalite Tous connectes Paesi N 8 AOÛT / d Aiacciu Le magazine de la Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien Nouvelle station d épuration des Sanguinaires Participez

Plus en détail

Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre

Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre Hervé CHASTAGNOL Directeur Général de Paris Nord 2 Paris

Plus en détail

ETUDE SUR LE TRES HAUT DEBIT POUR LE PAYS DE MORLAIX. Morlaix Communauté

ETUDE SUR LE TRES HAUT DEBIT POUR LE PAYS DE MORLAIX. Morlaix Communauté ETUDE SUR LE TRES HAUT DEBIT POUR LE PAYS DE MORLAIX Morlaix Communauté mars 2010 Stéphane Lelux Jean-François Celhabe slelux@tactis.fr jfcelhabe@tactis.fr SOMMAIRE 1 CONTEXTE NATIONAL DU TRES HAUT DEBIT...

Plus en détail

Présentation de Bretagne Très Haut Débit

Présentation de Bretagne Très Haut Débit Présentation de Bretagne Très Haut Débit «Fibre optique, Très Haut Débit : un enjeu majeur pour le Centre Bretagne» Vendredi 14 décembre 2012, à 18 heures 30, à l espace Glenmor à Carhaix Un «nouveau»

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Présenté par : Damien Guiavarch Sommaire 1. Introduction... 3 2. Présentation de la VàD... 4 2.1 Technologie de la VàD... 4 2.2 La VàD dans le monde...

Plus en détail

Est d avis de répondre à la demande présentée dans le sens des observations qui suivent :

Est d avis de répondre à la demande présentée dans le sens des observations qui suivent : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 10-A-18 du 27 septembre 2010 relatif à un projet de décision de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes portant sur le déploiement de la fibre

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN FEUILLE DE ROUTE POUR L ASSAINISSEMENT, LE REDRESSEMENT ET LA DYNAMISATION DU SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS ET

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Axione et Saint-Etienne Métropole lancent le premier Cloud Park de France : un concept ultra-innovant de zone d activité «augmentée» Contact Presse : Caroline Nigdelian,

Plus en détail

3ème forum national TRES HAUT DEBIT Jeudi 14 janvier 2010 - - - Présentation de l opération LIAin (Liaison Internet de l Ain)

3ème forum national TRES HAUT DEBIT Jeudi 14 janvier 2010 - - - Présentation de l opération LIAin (Liaison Internet de l Ain) 1 3ème forum national TRES HAUT DEBIT Jeudi 14 janvier 2010 - - - Présentation de l opération LIAin (Liaison Internet de l Ain) Le SIEA et la communication électronique Objectifs Couvrir le département

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Accédez au Très Haut Débit. www.reso-liain.fr PARTICULIERS, Testez votre éligibilité. Les opérateurs partenaires du réseau Li@in

Accédez au Très Haut Débit. www.reso-liain.fr PARTICULIERS, Testez votre éligibilité. Les opérateurs partenaires du réseau Li@in PARTICULIERS, un Nouveau Monde s ouvre à vous! Accédez au Très Haut Débit Vos Fournisseurs d Accès Internet Les opérateurs partenaires du réseau Li@in www.adeli.fr Tél : 04 78 66 11 85 www.k-net.fr Tél

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

INTERNET AU MAROC BILAN & PERSPECTIVES

INTERNET AU MAROC BILAN & PERSPECTIVES INTERNET AU MAROC BILAN & PERSPECTIVES M. Hicham LAHJOMRI Directeur, Responsable de l Entité Prospective&Nouvelles Technologies 10/05/2011 Séminaire INET «L'avenir de l'internet : vers une nouvelle ère?»

Plus en détail

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes 1

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes 1 21 Janvier 2014 Modalités de l accès aux lignes à très haut débit en fibre optique pour les immeubles de moins de 12 logements ou locaux à usage professionnel des zones très denses Recommandation de l

Plus en détail

DANS L OISE, LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE EST EN MARCHE AVEC LA FIBRE OPTIQUE

DANS L OISE, LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE EST EN MARCHE AVEC LA FIBRE OPTIQUE DANS L OISE, LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE EST EN MARCHE AVEC LA FIBRE OPTIQUE Le Très Haut Débit va révolutionner votre quotidien Vous ne perdrez plus votre temps avec la fibre, vous pourrez tout faire en même

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET

L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET 8ème édition Pourquoi les internautes ont-ils résilié leur abonnement internet en 2014? L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET www.ariase.com L observatoire 2 Pourquoi les internautes ont-ils résilié

Plus en détail

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC INTRODUCTION La mise en œuvre d un projet de rénovation urbaine suppose un pilotage opérationnel fort, s appuyant

Plus en détail

I. POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT

I. POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) 2 AMÉLIORER L ACCÈS AUX TIC PAR UNE STRATÉGIE D AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique. Appel à projets. France Très Haut Débit Ecoles connectées

Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique. Appel à projets. France Très Haut Débit Ecoles connectées Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à projets France Très Haut Débit Ecoles connectées 2014 Modalités pratiques Projets à déposer par les opérateurs de communications électroniques

Plus en détail