SOA : une brique de la 4 ième génération de l architecture informatique? Hervé Crespel Président du club urba-ea

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOA : une brique de la 4 ième génération de l architecture informatique? Hervé Crespel Président du club urba-ea"

Transcription

1 SOA : une brique de la 4 ième génération de l architecture informatique? Hervé Crespel Président du club urba-ea

2 Gartner 1992 : styles of client-server computing L origine du SOA? Presentation Presentation Presentation Presentation Presentation Presentation Application logic Application logic Application logic Application logic Presentation Data management Data management Application logic Application logic Application logic Data management Data management Data management Data management Data management 2 Groupe France Télécom

3 Sommaire 2 expériences de transformation de système d information, : l architecture technique nationale : archimède et aristote pour comprendre l architecture à 3 niveaux, et anticiper la prochaine transformation, la nouvelle donne du web 2.0 qui prépare l architecture informatique 4.0 que va embrasser chaque entreprise pour créer du revenu avec ses services. 3 Groupe France Télécom

4 : Architecture Technique Nationale Une même infrastructure pour toutes les applications OS2 Presentation Windows Station de Travail Banalisée LAN Application logic PC bureautique LAN OS2 Unix émulateurs serveur bureautique / Windows X25 Data management Groupe France Télécom

5 SOA dans l ATN = banaliser les tuyaux L API-FT Un tuyau pour messages bruts entre client et serveur Refus d un format structuré L API-T Un tuyau pour appels de programmes CFT Normalisation du transfert de fichier Le RPC est interdit Le problème de l explosion combinatoire => rejet du client-serveur 5 Groupe France Télécom

6 Archimède : ouvrir le SI sur le monde millions de clients Presentation Tout IP web servers Presentation portail metaframe application servers portail Application logic Middleware servers Tout IP 5 2 Data management 6 Groupe France Télécom

7 SOA = standardiser les tuyaux avec le middleware Infrastructure = serveurs techniques + middleware Middleware orienté messages (MOM) MQ-series : véhicule de services Middleware orienté transactions (MOT) Tuxedo : véhicule de services Les questions qui persistent : Le mirage de Corba Extensibilité et faible couplage? Le purisme de la transaction! A quoi sert le commit à 2 phases? Synchrone ou asynchrone? 7 Groupe France Télécom

8 Aristote : la vision d un chef Programme de transformation fonctionnelle : Déployer une architecture de services : EAI + web services Définir ce qu est un service Créer un référentiel de services Résistance au changement Qui finance? Plus compliqué, plus risqué et plus cher!!! Le succès d un projet phare entraîne les autres 8 Groupe France Télécom

9 SOA = urbaniser les échanges et rationaliser le middleware Référentiel des Produits et Services Annuaire de localisation Bus d'accès aux gisements de données patrimoniaux QS Client facturés par FE Serveur de Parc facturation FE maj parc Service après vente Référentiel Client Entreprise Gestion du contact Client Gérer dossier facturation Commander OT Bus d'interconnexion des FO avec les BO et entre BO Agate Cristal GCN Commander P & S Traitement de la commande Bus de mise à jour du parc de facturation Gérer client Client facturés par 02Z Frégate Client Compta/ Reco Pilotage 02Z, 02E, T1, T2 Back Office Front Office Serveur de Parc facturation 02Z maj parc 9 Groupe France Télécom Vente Back Office

10 Les clés du succès d une transformation : archimède + aristote Définir deux objectifs de performance : réduire les coûts et améliorer la QS. Le futur sera moins coûteux si chaque projet a moins de budget pour faire en plus la transformation. Etablir les bonnes pratiques des nouvelles technos. Le tableau de bord de QS est un BAM. La QS sera meilleure si chaque personne est intéressée. Récompenser pour rendre visible : le prix Performance du SI. Résultat : 12 milliards de francs économisés en 4 ans Disponibilité annuelle : SI/mainframe : 99,97% - le reste : 99,2% 10 Groupe France Télécom

11 Comprendre l architecture à 3 niveaux 1 pays langue terminal Adapter Présentation 1-2 scalable 2 organisation processus Découpler? 2-3 flexible 3 données Unifier Patrimoine 3 niveaux fonctionnels (pas plus) 5 niveaux techniques (ou plus) 11 Groupe France Télécom

12 La nouvelle donne 12 Groupe France Télécom

13 1- Interface riche (RIA) Les interfaces homme-machine du web 2.0 résultent de la fusion des interfaces graphiques de l informatique d entreprise et des arts graphiques numériques. L image devient support de l interaction. Les flux multimédia s ajoutent aux flux de données. 13 Groupe France Télécom

14 2- Remplacer la communication requête-page terminal browser User activity Attente, scintillement, pagination submit url page page page time Échanges visibles -10% données utiles server Server-side processing 14 Groupe France Télécom

15 par des échanges asynchrones structurés terminal Fluidité, multimédia, tout en un browser User activity input display engine client-side processing time data tansmission data tansmission Échanges invisibles +50% données utiles server Server-side processing Data sync Notification, Data sync Data sync 15 Groupe France Télécom

16 Asynchrone La plupart des actions de l utilisateur ne remontent pas vers le serveur Lorsqu une action remonte vers le serveur, elle demande une information du serveur. L attente de la réponse ne doit pas dégrader la fluidité de l interaction avec l utilisateur Questions d architecture (SOA BPM) : Quelles actions doivent remonter vers le serveur? Quelles relations entre ces actions et les processus métiers? Comment garantir les temps de réponse? 16 Groupe France Télécom

17 Une cinématique client-serveur terminal Cinématique client Action réalisée Actions possibles Cinématique serveur serveur 17 Groupe France Télécom

18 3- Le mash-up housingmaps GoogleMaps Craig s list 18 Groupe France Télécom

19 Mash-up : nouvelle technique de SOA? Le mash-up entrelace des flux de toutes natures qui peuvent être des services fournis par le SOA Le mash-up peut être fait sur le terminal ou sur le serveur Le mash-up peut être une solution d attente au SOA : Le mash-up expose des services construits sur l existant pendant que les projets fabriquent les services web. Questions d architecture : Où faire les mash-up? terminal ou serveur? Quelle complémentarité entre mash-up et SOA? 19 Groupe France Télécom

20 Une architecture de mash-up - côté serveur Interaction avec les services vues Logique d interaction Cinématique client Distribution de services assemblés Cinématique serveur Logique de mash-up Connecteurs mash-up d entreprise (Jackbe, Denodo, Damia, Swashup, ) Production de services qui exposent le patrimoine Google Maps Craig s list 20 Groupe France Télécom

21 4- Loading. Le serveur télécharge le logiciel sur le terminal le déploiement est automatique Mais : si les programmes sont conservés en cache dans un proxy ou dans le terminal, le changement de version est laborieux. le temps de chargement peut être important. que se passe-t il si 2 serveurs différents : téléchargent 2 programmes ayant le même nom? téléchargent des programmes qui entrent en conflit sur le terminal? A l avenir, il est probable que Le logiciel reste caché dans le terminal et soit télémanagé par le serveur 21 Groupe France Télécom

22 Web 2.0 = 4 ième génération d architecture informatique 1.0 : le programme fonctionne dans le serveur le terminal est passif. 2.0 : le programme fonctionne dans le terminal le terminal est un vrai ordinateur (PC). Le serveur en fait le moins possible, pour offrir un maximum d accès simultanés. 3.0 : le programme fonctionne dans le serveur. Le serveur fait tout. Le terminal doit être léger et ne rien faire. 4.0 : le programme est réparti entre terminal et serveur. Toute la présentation est faite sur le terminal. Le serveur ne connait pas la présentation et expose et consomme des services. Character Graphical Illustration Animation 22 Groupe France Télécom Architecture 4.0 = RIA + SOA

23 Architecture 4.0 = APIs ouvertes sur Internet APIs de services SOA interaction API access API agregation API production API Service Interaction Réseau d accès Service distribution front-end servers Réseau d aggrégation Service Production Back-end servers Mash-up REST Mash-up WS orchestration WS orchestration WS exposition 23 Groupe France Télécom

24 5- Le cloud : infrastructure de l architecture 4.0 milliards Service Interaction Très peu d entreprises auront les moyens de posséder l architecture 4.0, de bout en bout millions Réseau d accès Service distribution front-end cloud computing Réseau d agrégation Service Production back-end servers Questions d urbanisme : - Quelles briques mon entreprise doit détenir, voire fournir? - Quelles briques doit-elle utiliser comme SaaS? - Quels contrats de services avec les tiers vont garantir la satisfaction des clients et l efficacité des employés? Qui garantit le fonctionnement de bout en bout? 24 Groupe France Télécom

25 Service Oriented Enterprises Les entreprises vont fournir les services qui leur créent des revenus. Elles seront interconnectées avec leur concurrents et partenaires dans la même architecture 4.0, multi-entreprises. Questions d Architecture d Entreprise : Quel patrimoine informationnel de l entreprise mérite d être développé pour créer des revenus? Comment les partenariats vont entrelacer les SI? Comment des concurrents peuvent partager la même architecture? Urbanisme 1.0 = Service Oriented Enterprise Architecture 25 Groupe France Télécom

26 Questions? Web 2.0 => Architecture 4.0 => Service Oriented Enterprises => Urbanisme 1.0 (Enterprise Architecture) Président du club urba-ea

Le modèle client-serveur

Le modèle client-serveur Le modèle client-serveur Olivier Aubert 1/24 Sources http://www.info.uqam.ca/~obaid/inf4481/a01/plan.htm 2/24 Historique architecture centralisée terminaux passifs (un seul OS, systèmes propriétaires)

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Les serveurs applicatifs et les architectures Java

Les serveurs applicatifs et les architectures Java 03 Lucas Part 02 Page 179 Lundi, 20. août 2001 2:58 14 Chapitre 15 Les serveurs applicatifs et les architectures Java Nous avons vu jusqu ici, dans les chapitres précédents, que les utilisateurs accèdent

Plus en détail

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Dr. Benmerzoug D. Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 INTA - Master 2 - Recherche 66 Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail

Nouvelles Plateformes Technologiques

Nouvelles Plateformes Technologiques Cycle de présentation du développement Nouvelles Plateformes Technologiques Observatoire Technologique, CTI Observatoire Technologique 4 mai 2004 p 1 Plan de la présentation 1. Historique du projet 2.

Plus en détail

L EAI. par la pratique. François Rivard. Thomas Plantain. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11199-1

L EAI. par la pratique. François Rivard. Thomas Plantain. Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11199-1 L EAI par la pratique François Rivard Thomas Plantain ISBN : 2-212-11199-1 Table des matières Avant-propos................................................ Quel est l objectif de cet ouvrage...............................

Plus en détail

Fusion : l interopérabilité chez Oracle

Fusion : l interopérabilité chez Oracle Standardisation et interopérabilité Fusion : l interopérabilité chez Oracle Lionel Dubreuil,, Applications Technology Product Manager, Oracle France, lionel.dubreuil@oracle.com 29/03/2006 Page : 1 Oracle

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Success story client : développement d applications Web avec mode déconnecté Depuis quatre ans, les applications de guichet pour

Plus en détail

l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA

l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA Initiative SOA Gaël Blondelle CTO EBM WebSourcing Chairman Technology Council OW2 13 Juin 2007 Agenda Ptf de référence OW2 Initiative SOA PEtALS, l'esb d'ow2 2 Opportunité

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

La CFDT & le Cloud. Retour d expérience

La CFDT & le Cloud. Retour d expérience La CFDT & le Cloud Retour d expérience Sommaire Présentation de la CFDT Les enjeux de la DSI & le Cloud Comment le Cloud sert les objectifs de la CFDT Conclusion Présentation de la CFDT Premier syndicat

Plus en détail

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere Conférence VisualAge Pacbase 13 décembre 2001 Fernand Bonaguidi Jean-François Lévi 1 La plateforme logicielle WebSphere Applications de s et de Partenaires Accélérateurs

Plus en détail

e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant profondément les structures des organisations et par conséquence

e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant profondément les structures des organisations et par conséquence e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant Alain Fernandez Consultant indépendant, il intervient depuis plus de 15 ans auprès des grands comptes et des PME sur la conception des systèmes

Plus en détail

Poste de travail 2.0. Apports des mashups d entreprise. ERIC SAMSON Product Marketing Manager- Convertigo Paris -13 avril 2010

Poste de travail 2.0. Apports des mashups d entreprise. ERIC SAMSON Product Marketing Manager- Convertigo Paris -13 avril 2010 Poste de travail 2.0 Apports des mashups d entreprise ERIC SAMSON Product Marketing Manager- Convertigo Paris -13 avril 2010 Préambule De l usage du copier / coller à travers les âges - La préhistoire

Plus en détail

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures Software propose une offre d intégration unique, qui apporte l équilibre parfait entre investissements et performances pour les entreprises qui doivent sans cesse améliorer leurs processus. Des caractéristiques

Plus en détail

Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs

Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs Jean-Pierre Meinadier Professeur du CNAM, meinadier@cnam.fr Révolution CS : l utilisateur

Plus en détail

Objectifs du cours. Master mention Informatique M1. Construction d Applications Réparties. Sommaire. Organisation.

Objectifs du cours. Master mention Informatique M1. Construction d Applications Réparties. Sommaire. Organisation. Master mention Informatique M1 Construction d s Réparties Lionel Seinturier USTL-LIFL Équipe GOAL/Projet INRIA Jacquard Lionel.Seinturier@lifl.fr 2006/2007 1 Objectifs du cours Appréhender la conception

Plus en détail

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation

Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud. SFR Business Team - Présentation Technique et architecture de l offre Suite infrastructure cloud Les partenaires de l offre Cloud Computing SFR Le focus HP Les principes de mise en œuvre réseau Les principes de fonctionnement de la solution

Plus en détail

L'interopérabilité. Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD

L'interopérabilité. Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD L'interopérabilité Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD Présentation Ingénieur Physicien Docteur en Sciences Biomédicales

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

de Les l Informatique systèmes d information critiques avec Thales Services Nouvelle génération Architectures efficaces Transformation

de Les l Informatique systèmes d information critiques avec Thales Services Nouvelle génération Architectures efficaces Transformation www.thalesgroup.com L évolution des echnologies de Les l nformatique systèmes d information critiques avec hales Services Nouvelle génération Architectures efficaces ransformation Sommaire 1 La nouvelle

Plus en détail

Synthèse de son offre logicielle

Synthèse de son offre logicielle Connecting your business Synthèse de son offre logicielle Copyright 2006, toute reproduction ou diffusion non autorisée est interdite STREAM MIND Créateur de produits logiciels innovants dans le traitement

Plus en détail

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI «Le service Orange, satisfait quand vous l'êtes» Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI Stéphane Guérin Orange DSI Orange France Directeur Centre de Compétences Relation Client Août

Plus en détail

IBM Endpoint Manager for Mobile Devices

IBM Endpoint Manager for Mobile Devices IBM Endpoint Manager for Mobile Devices Basé sur la technologie BigFix Vue d ensemble Les smartphones basés sur Google Android et Apple ios ont rapidement investi les entreprises, apportant des gains de

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Publication (avancée) de données spatiales dans Internet

Publication (avancée) de données spatiales dans Internet Publication (avancée) de données spatiales dans Internet GMT-4152 & GMT-6006 Capsule 3 - Architectures pour le développement d applications sur web Thierry Badard & Frédéric Hubert Université Laval, Dép.

Plus en détail

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats.

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Retour d expérience RATP Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Les intervenants Alexis Bourgeois Chef de projet MOE (front web)

Plus en détail

Journée de l informatique de gestion 2010

Journée de l informatique de gestion 2010 Journée de l informatique de gestion 2010 Nouvelles technologies du SI «Le Cloud Computing et le SaaS au service quotidien de l informaticien de gestion» Prof. Ph. Daucourt Neuchâtel, 17 novembre 2010

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA?

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Jean-Marc Pierson pierson@irit.fr IRIT, Université de Toulouse Agenda! Le Cloud! Le SOA! Quelle différence!?! Cloud et SOA! Mise en

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Objectif Mesurer concrètement les apports des nouvelles applications SI. Être capable d'évaluer l'accroissement de la complexité des applications. Prendre

Plus en détail

MultiPoint Server 2011. Jean Charles LAURET AIRRIA TOULON Responsable Pole de Compétence Microsoft Multipoint Server

MultiPoint Server 2011. Jean Charles LAURET AIRRIA TOULON Responsable Pole de Compétence Microsoft Multipoint Server Microsoft Windows MultiPoint Server 2011 Jean Charles LAURET AIRRIA TOULON Responsable Pole de Compétence Microsoft Multipoint Server Sommaire 1. Etat des lieux 2. La solution Windows MultiPoint Server

Plus en détail

C4 Lien entre Gestion de projet et urbanisme

C4 Lien entre Gestion de projet et urbanisme 1 C4 Lien entre Gestion de projet et urbanisme 2 C3. Introduction L urbanisation est basée sur un certain nombre d axes stratégiques et donc d objectifs à atteindre à court et moyen terme. Pour ce faire

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

Symposium International sur les Technologies de l Information.

Symposium International sur les Technologies de l Information. Symposium International sur les Technologies de l Information. Sheraton, Alger, 9-11 décembre 2002 I ntégration des technologies de l information dans l entreprise algérienne. Conséquences sur l organisation

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

DSI Le pragmatisme ne tue pas l Architecture Claire Mayaux Pascal Pozzobon 23 septembre 2010

DSI Le pragmatisme ne tue pas l Architecture Claire Mayaux Pascal Pozzobon 23 septembre 2010 DSI Le pragmatisme ne tue pas l Architecture Claire Mayaux Pascal Pozzobon 23 septembre 2010 On fait quoi pour vous aujourd hui? 2 La transformation du SI (PMT 2010-2012) Séquoia 2009 2010 2011 2012 Mobilité

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

1. Conception. Système d'information. En général, les couches peuvent être définies comme suit:

1. Conception. Système d'information. En général, les couches peuvent être définies comme suit: Polytech'Marseille 1 er Semestre 2013 Département Informatique, Réseaux & Multimédia 4ème année Mohamed Quafafou (mohamed.quafafou@univ-amu.fr) Système d'information C O N C E P T I O N - A R C H I T E

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Business Process Management

Business Process Management Alain Darmon Responsable Avant-Vente BPM, IBM 1 er mars 2011 Business Process Management Améliorez l agilité de l entreprise avec la gestion des processus métier Les processus sont partout! Ouverture de

Plus en détail

Construction d Applications Réparties

Construction d Applications Réparties Construction d Applications Réparties Jean-Francois Roos LIFL - équipe GOAL USTL - bâtiment M3 Extension - bureau 204 Jean-Francois.Roos@lifl.fr Avril 1 Objectifs du cours Appréhender la conception d applications

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE TROPHEES ORACLE 2013

DOSSIER DE CANDIDATURE TROPHEES ORACLE 2013 DOSSIER DE CANDIDATURE TROPHEES ORACLE 2013 1 Sommaire Présentation de la 6 ème édition des Trophées Page 3 Dossier de candidature Page 9 2 Présentation Catégories Récompenses Critères de sélection Calendrier

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Fiche technique WS2012

Fiche technique WS2012 Le 18/03/013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique Objectif 18/03/2013 26/03/2013 WS2012

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Bourse de l emploi Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Deux (02) Ingénieurs Sécurité Système d Information Direction Qualité, Méthodes

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Licence Pro Réseaux Télécom Systèmes Internet et Intranet pour l entreprise Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau

Plus en détail

L Information en Temp Réel

L Information en Temp Réel L Information en Temp Réel Christophe Toulemonde Program Director Integration & Development Strategies christophe.toulemonde @metagroup.com Europe 2004 : Environnement économique Importance du pilotage

Plus en détail

La S O A O pen S ource avec. Démos / Outils PEtALS

La S O A O pen S ource avec. Démos / Outils PEtALS La S O A O pen S ource avec Démos / Outils PEtALS Sept. 2007 La route vers la SOA Un ESB (Enterprise Service Bus) basé sur les standards Java, JBI et Web Services est une bonne technologie pour instancier

Plus en détail

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES Pourquoi WebSphere La complexité des affaires exerce une forte pression sur l IT : Challenges Globalisation Pressions de la compétition Erosion de la fidélité des clients Complexité de la chaine logistique

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

Workflow et Service Oriented Architecture (SOA)

Workflow et Service Oriented Architecture (SOA) White Paper Workflow et Service Oriented Architecture (SOA) Présentation Cet article offre une approche pragmatique de la SOA et du workflow à travers des problématiques d'entreprises, une méthodologie

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

par Philippe Poulard Web services 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard

par Philippe Poulard Web services 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard Sommaire Qu est-ce? Middleware XML Web Services in situ Couches de services Architecture des Web Services avec Java JAX-RPC JAXR JAXM Outils 1 Présentation

Plus en détail

En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs

En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs En quoi l EMM représente-t-il le futur de la gestion des Macs Lors du discours d ouverture du WWDC 2014, Craig Federighi, vice-président de

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

25 octobre 2012. JD EDWARDS ENTERPRISEONE et DÉMATÉRIALISATION

25 octobre 2012. JD EDWARDS ENTERPRISEONE et DÉMATÉRIALISATION 25 octobre 2012 JD EDWARDS ENTERPRISEONE et DÉMATÉRIALISATION Sommaire Oracle Webcenter Suite Processus de dématérialisation Intégration de la Solution dans JDE Facture Fournisseurs Démonstration dématérialisation

Plus en détail

CONSOTEL : Leader de l édition TEM grâce aux performances des solutions Oracle

CONSOTEL : Leader de l édition TEM grâce aux performances des solutions Oracle CONSOTEL : Leader de l édition TEM grâce aux performances des solutions Oracle Interview «CONSOTEL» du 11 Octobre 2011, postée sur : http://www.itplace.tv Christian COR, Directeur Associé Brice Miramont,

Plus en détail

La gestion des processus humain et documentaires / Session Number Pascale Vincent Manager Tech Sales IBM ECM

La gestion des processus humain et documentaires / Session Number Pascale Vincent Manager Tech Sales IBM ECM La gestion des processus humain et documentaires / Session Number Pascale Vincent Manager Tech Sales IBM ECM 2 Le constat Les processus d entreprise ne sont rien d autre qu un enchaînement de prises de

Plus en détail

Stratégie d intégration des logiciels libres à la STM

Stratégie d intégration des logiciels libres à la STM Stratégie d intégration des logiciels libres à la STM Salon du logiciel libre et des technologies ouvertes du Québec 17 Septembre 2014 Jacques Dagenais 1 Agenda Aperçu de la STM et de ses technologies

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

4. Survol du système UO - SMARTStream

4. Survol du système UO - SMARTStream 4. Survol du système UO - SMARTStream 4.1 Plate-forme technologique SMARTStream est un système client-serveur dont la composante serveur roule à partir d un IBM RS-6000 (une petite boîte d apparence semblable

Plus en détail

Master Informatique et Systèmes. Architecture des Systèmes d Information. 03 Architecture Logicielle et Technique

Master Informatique et Systèmes. Architecture des Systèmes d Information. 03 Architecture Logicielle et Technique Master Informatique et Systèmes Architecture des Systèmes d Information 03 Architecture Logicielle et Technique Damien Ploix 2014-2015 Démarche d architecture SI : structuration en vues Quels métiers?

Plus en détail

Virtualisation de postes de travail et d application. Jean-Claude DAUNOIS Senior Systems Engineer VMware

Virtualisation de postes de travail et d application. Jean-Claude DAUNOIS Senior Systems Engineer VMware Virtualisation de postes de travail et d application Jean-Claude DAUNOIS Senior Systems Engineer VMware Avantages du Cloud Computing pour les utilisateurs Meilleur confort d utilisation Disponibilité et

Plus en détail

Evolutions des solutions d accès aux mainframes

Evolutions des solutions d accès aux mainframes Evolutions des solutions d accès aux mainframes Web Access 2 Sommaire Table des matières p 2 Essentiel p 3 Introduction p 4 1- Solutions d émulation d accès aux applications mainframe IBM (Emulation 3270)

Plus en détail

Avantages. Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée

Avantages. Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée Protégez votre univers Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée Avantages Gestion centralisée de protection des postes de travail des serveurs de fichier Windows et des serveurs de messagerie

Plus en détail

Evolution stratégique du cloud computing

Evolution stratégique du cloud computing Evolution stratégique du cloud computing Etat des lieux et tendances 2010-2013 www.idc.com Bruno TEYTON Directeur Consulting IDC France Copyright 2010 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized.

Plus en détail

Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés :

Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés : extension des moniteurs transactionnels «anciens» (CICS d IBM par exemple) à la gestion de transactions réparties hétérogènes implantation du modèle DTP (Distributed Transaction Processing) de X/Open TUXEDO

Plus en détail

Systèmes d Information

Systèmes d Information Master 1 Management - filières MPS-IDL Management des Systèmes d Information Un cours de Mathias Szpirglas Maître de Conférences en Sciences de gestion IAE Gustave Eiffel - UPEM mathias.szpirglas@u-pem.fr

Plus en détail

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0 Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 STARXPERT VERSION 1.0 StarXpert 2011 STARXPERT Siège social : 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel 01 75 57 84 80 info@starxpert.fr

Plus en détail

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware 1 Introduction Ce chapitre décrit Oracle Fusion Middleware. Il comprend : o Qu'est-ce que Middleware o Les fonction de Middleware o L'architecture de conception Middleware o L'architecture orientée services

Plus en détail

du poste de travail à l environnement de travail

du poste de travail à l environnement de travail du poste de travail à l environnement de travail edouard lorrain / end user computing / elorrain@vmware.com L Atelier / 21 septembre 2011 2009-2011 VMware Inc. Tous droits réservés. L ADN de l ère PC 2

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison WWW.ZETES.COM ALWAYS A GOOD ID Donnez une nouvelle dimension à vos services de preuve de livraison Que vous soyez une entreprise de transport

Plus en détail

Architecture client/serveur

Architecture client/serveur Architecture client/serveur Table des matières 1. Principe du client/serveur...2 2. Communication client/serveur...3 2.1. Avantages...3 2.2. Inconvénients...3 3. HTTP (HyperText Transfer Protocol)...3

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT LA GESTION DE LA RELATION CLIENT 1 Présentation de Logial 2 Organigramme 3 La Gestion de la Relation Client 1 Présentation de Logial OPH créé en 1921, soumis à la comptabilité de commerce depuis sa transformation

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE

AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE 1 AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE Objectifs : vérification du plan d adressage audit des postes en service création de documents sur le LAN et le matériel informatique LE RESEAU ET LE PARC INFORMATIQUE

Plus en détail

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées

Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Chapitre I : Protocoles client serveur et architectures distribuées Eric Leclercq & Marinette Savonnet Département IEM / UB Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Bureau G212 Aile des Sciences de l Ingénieur Mise-à-jour

Plus en détail

Mes logiciels d'entreprise dans le Cloud. Didier Gabioud www.yoocloud.ch

Mes logiciels d'entreprise dans le Cloud. Didier Gabioud www.yoocloud.ch Mes logiciels d'entreprise dans le Cloud Didier Gabioud www.yoocloud.ch 06.09.2012 A propos de Yoocloud Société simple fondée en 2012 à Martigny Objectif: Aider les PME à faire leurs premiers pas vers

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Cloud Computing Stratégie Esri

Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Cloud Computing Stratégie Esri Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Cloud Computing Stratégie Esri Gaëtan LAVENU Plan de la présentation Evolution des architectures SIG Qu'est ce que le Cloud Computing? ArcGIS et

Plus en détail

AMUE : PRISME - Référentiel des données partagées. 3 décembre 2009

AMUE : PRISME - Référentiel des données partagées. 3 décembre 2009 AMUE : PRISME - Référentiel des données partagées 3 décembre 2009 1 Architecture cible 2 Fonctionnalités 3 Illustration 4 Technologie Sommaire 2 1 Architecture Sommaire 3 Architecture Vue d ensemble d

Plus en détail

Note d étonnement. Session du vendredi 22 juin 2012

Note d étonnement. Session du vendredi 22 juin 2012 Note d étonnement Session du vendredi 22 juin 2012 Évolutions technologiques dans le domaine des systèmes d information et de communication Les impacts sur les métiers du ministère de la Défense PROBLÉMATIQUE

Plus en détail

Présentation générale de NatStar. Nat Systems

Présentation générale de NatStar. Nat Systems Présentation générale de NatStar 1 L'atelier NatStar Pourquoi NatStar Composants de NatStar Ade et le référentiel Graphical Builder : modéliser les fenêtres Process Modeling : modéliser les traitements

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

TalenTs RessOURCes HUMaInes

TalenTs RessOURCes HUMaInes Talents RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Formation et développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS

Plus en détail