LA CONSERVATION DES SUPPORTS INFORMATIQUES : CONSEQUENCES POUR LES SID

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CONSERVATION DES SUPPORTS INFORMATIQUES : CONSEQUENCES POUR LES SID"

Transcription

1 LA CONSERVATION DES SUPPORTS INFORMATIQUES : CONSEQUENCES POUR LES SID SUPPORT ET INFORMATION La conservation, dans le domaine de l'informatique, a cela de particulier qu'il est possible de distinguer, dans une certaine mesure, la conservation du support et celle de l'information qu'il contient. En effet, si dans le cas d'un livre "classique", par exemple, le support et l'information qu'il contient sont intimement liés, le document électronique n'est plus forcément un objet matériel. Il n'est pas accessible de manière directe, mais doit être lu par machine interposée. On pourrait objecter que ce phénomène n'a rien de totalement nouveau : les microformes aussi nécessitent une lecture par machine. Mais l'accès au document informatique, qui est codé, demande encore une transcription que l'on pourrait qualifier cette fois d'intellecuelle : les logiciels. L'accès à l'information est ainsi devenu, en suivant les évolutions technologiques, dépendant de facteurs de plus en plus nombreux, que l'on pourrait représenter de manière simplifiée : Livre, parchemin Microforme, cassette audio Document numérique Support => information Suppport + machine => information Support + machine (hardware) + logiciels => information Pour que l'information soit intelligible sur le long terme, ce qui est le sens même de la conservation, il est impératif de préserver non seulement le support, mais aussi les couches technologiques permettant son appréhension. Nous allons donc étudier les choix offerts à un producteur d'information sur support informatique et les conséquences de ces choix sur la conservation. Le choix de la machine : Il sera déterminant, dans une certaine mesure, pour l'intelligibilité de l'information. Comme pour toute machine de lecture (phonographe, lectueur de cassettes audio ou vidéo ), ses caractéristiques techniques lui permmettent d'interpréter certains types de codes : dans le cas du matériel informatique, il s'agira de pouvoir décoder les instructions présentes sous formes de bits dans les logiciels. Si les caractéristiques techniques d'une machine permettant l'interprétation d'un logiciel particulier sont perdues, l'information codée à l'aide de ce programme sera impossible à interpréter, donc perdue elle-aussi. On comprend alors l'intérêt, si l'on en reste à ce niveau, de conserver le hardware. Mais on imagine les difficultés de stockage rencontrées : problèmes de place et durée de vie des pièces limitée avec le risque de ne plus trouver de pièces de rechange en cas de besoin.

2 L'évolution extrêmement rapide du matériel informatique rend ce problème encore plus aigu. Le choix du logiciel : Les programmes informatiques déterminent eux-aussi la compréhension du document : selon le logiciel qui aura permi la création d'un document, la forme de celui-ci pourra être parfois modifiée et, la plupart du temps, il ne sera simplement pas être consulté. La perte d'un logiciel risque donc de conduire à la perte de toute l'information qu'il a permis de coder. C'est ainsi que la première base de donnée sur les personnes handicapées créée aux Etats-Unis a littéralement disparu, non pas physiquement mais "intellectuellement", par le biais d'un changement de logiciel. En France, les logiciels sont d'ailleurs compris dans le dépôt légal, ce qui repréente une entorse à la lettre de la loi, le dépôt légal ne concernant normalement que les œuvres de l'esprit et non les œuvres techniques comme le sont les programmes informatiques. Mais le lien entre les œuvres produites avec des moyens informatiques et les logiciels ayant permis leur création est trop étroit pour que l'on puisse les dissocier. Le choix du support : C'est dans ce domaine que la diversité des choix est peut-être la plus évidente : de la disquette magnétique 5 ¼ p. aux DVD, en passant par le CD-Rom ou le disque dur, la palette offerte est des plus larges. L'enregistrment est magnétique, optique, ou encore magnétique et optique à la fois, ce qui influence naturellement les conditions de conservation à leur appliquer. Si les choses s'arrêtaient là, la situation serait encore relativement simple à étudier : chacun de ces supports a une capacité de stockage donnée et une durée de vie plus ou moins longue encore que l'on manque de recul pour s'assurer de l'espérance de vie des disques optiques. Mais comment considérer le cas des documents présents sur Internet? pour la première fois, un document peut être consulté par un grand nombre de personnes de manière simultanée : la question se pose alors de savoir si le support du document est le serveur auquel il est rattaché, l'endroit physique où il occupe de la mémoire, ou le réseau sur lequel il peut être consulté, comme un objet immatériel. La conservation de tels documents accessibles en réseau est un cas particulier et sera traitée à part, en étudiant le projet PANDORA de la "National Library of Australia".

3 DOCUMENTS NUMERIQUES DE SUBSTITUTION L'arrivée de documents électroniques dans les SID a suscité de nombreuses réactions : nous nous intéresserons plus particulièrement aux bibliothèques nationales ainsi qu'aux archives, institutions pour lesquelles la conservation est une des missions. La conservation des documents électroniques n'est pas toujoursune priorité, et l'informatique a été et est encore aujourd'hui source de paradoxes. De nombreux SID s'en servent comme d'un outil pour la sauvegarde. Le scanning de documents rares, anciens ou fragiles permet une consultation souvent plus aisée et en tous les cas profitable pour les originaux, qui évitent ainsi en partie chocs thermiques et hygrométriques, manipulations maladroites et usure liés à leur sortie des magasins. Cette pratique, qui au premier abord, ne semble offrir que des avantages, trouve rapidement ses limites : la numérisation de documents coûte cher. L'argent qui est alloué à cette opération risque d'être pris sur le budget alloué à la conservation et/ou à la restauration. Or, s'il n'existe pas, en parallèle, une réflexion sur la sauvegarde à long terme du document numérique, on arrivera à une double perte. Les soins que l'on n'aura pu apporter aux originaux nuiront à leur durée de vie et les documents de substitution seront perdu rapidement. L'importance d'une véritable politique de conservation des documents électroniques est évidente : d'un côté sauvegarde des documents électroniques originaux, de l'autre sauvegarde des documents électroniques de substituion et donc protection des documents nonélectroniques originaux. DOCUMENTS NUMERIQUES ORIGINAUX La constante évolution des machines, des logiciels et des supports ainsi que leur grande hétérogénéité pose naturellement problème à qui veut conserver des documents sur supports informatiques. Certains auteurs préconisent simplement d'imprimer une version papier des documents, ce qui permet de se défaire des contraintes techniques. Mais la perte d'information est importante : plus de possibilité de navigation hypertexte, présentation différente. La notion d'original, jusque là prépondérante disparaît alors complètement. D'autres proposent la migration, à savoir le passage d'un document d'un système informatique vers un système plus moderne de manière régulière : dans ce cas, la conservation du matériel et des logiciels anciens perd son importance. Le but étant d'avoir des documents les plus normalisé possibles afin de faciliter ces passages. Si cette solution paraît plus respectueuse de la forme originale du document, elle n'en conduit pas moins à une perte d'information due à la différence entre logiciels (ou entre diverses versions d'un logiciel). Cette perte semble d'ailleurs inéluctable, sous peine de "transformer la bibliothèque en musée de la technologie" (Klaus-Dieter Lehmann, "La Deutsche Bibliothek", p.33). Les institutions se doivent de donner la priorité à la conservation du contenu, au détriment du matériel. Malgré cette concession, semble-t-il inévitable, la solution

4 migratoire reste encore extrêmement coûteuse et demande une somme de travail non négligeable, si l'on songe qu'un changement du parc informatique est nécessaire tous les cinq ou dix ans. Les facteurs temps et finances poussent ainsi les bibliothèques nationales à se regrouper : le problème du dépôt légal de documents électroniques a ainsi amené à la réalisation du projet NEDLIB (Networked European Deposit Library), auquel participe la Bibliothèque nationale suisse, à côté des bibliothèques nationales des principaux pays européens. LE PROJET "PANDORA" Le projet PANDORA (Preserving and Accessing Networked Documentary Resources of Australia) date de juin La "National Library of Australia" ayant pour mission de conserver les Australiana, il lui est revenu le devoir de préserver les E-Australiana, ou du moins de concevoir le système général permettant de remplir cette mission. Le travail à fournir étant en effet trop important pour une seule institution, une important collaboration devaitse mettre en place entre différentes bibliothèques du pays. Chaque institution participante s'engage à respecter certains principes s'occuper d'une aire de responsabilité délimitée, effectuer un catalogage normalisé, de façon à entrer dans la "National Bibliographic Database", assurer la conservation à long terme des titres dont elle est responsable, négocier avec les éditeurs pour assurer à long terme un accès ouvert, accessible en réseau et gratuit. Les documents présents sur Internet présentent une grande hétérogénéité : les formats les plus standards (HTML, PDF) sont recherchés, à défaut d'une norme acceptée par tous. Si ce n'est pas le cas, la NLA demande à l'éditeur une copie dans un format standard, une copie du logiciel ayant permis la création de la publication, ou, si ces deux requêtes ne sont pas satisfaites, elle convertit elle-même la publication dans un des formats standards d'archivage. Les stratégies mises en œuvre ont été les suivantes identifier les requis fonctionnels pour un système de gestion et de conservation, identifier, tester et évaluer une palette de tehniques, de standards et des produits compris dans le procédé de conservation, incluant la saisie, le catalogage et l'archivage, estimer les ressources financières, matérielles et humaines requises pour la gestion des publication sélectionnées pour une conservation nationale,

5 développer des recommandation set des stratégies pour la conservation à long terme et l'accès aux publication sélectionnées, incluant des considérations de ragraîchissement des données, de reformatage et de migration pour contrer l'obsolescence ou la perte, développer une proposition pour approche nationale de la conservation à long terme de ces publications. Le cas de l'évolution constante du document électronique, sorte de "palimpseste informatique" et de la disparition toujours possible de certains sites est aussi résolu par le projet : il s'agit pour la NLA d'attribuer à chaque version, édition, sortie ou publication d'un document un PURL (Persistent Universal Resource Locator). LES PERIODIQUES ELECTRONIQUES Le cas des périodiques électroniques, généralement dans le domaine scientifique est particulier. Lorsque la publication existe à la fois en ligne et en version papier, il reste possible de choisir l'un ou l'autre des supports pour la conservation. Mais, de plus en plus souvent, le seul accès offert est électronique. Les éditeurs n'étant pas à proprement parler de grands philanthropes, il est difficile de négocier une conservation des numéros déjà parus, surtout dans le cas où un abonnement est résilié : et les institutions ont beau argumenter qu'auparavant, aucun éditeur n'aurait eu l'idée de venir chercher les collections papier dans les fonds d'une bibliothèque, les détenteurs des droits prétendent que les deux situations ne sont pas comparables et que tout accès "rétrospectif" est exclu. AVENIR DE LA CONSERVATION DANS LES SID Le mandat des services d'archives les oblige à conserver le document original, donc de préserver la forme originale. Pour les documents électroniques, nous l'avons vu, le respect absolu de cette instruction exigerait la sauvegarde du support, du logiciel ayant permis sa création et d'une machine capable de lire le programme. Situation intenable qui demande une remise en cause de ces directives. Les archives semblent donc devoir adopter la politique de migration préconisée par la plupart des auteurs. Ainsi les agences fédérales américaines en rapport avec les National Archives and Records Administration sont tenues de " (c) Establishing procedures for regular recopying, reformatting, and other necessary maintenance to ensure the retention and usability of electronic records throughout their authorized life cycle"(see Sec ). (In : gopher://gopher.nara.gov/00/about/cfr/records/1234.txt, consulté le ).

6 L'élément mis en avant est donc la sauvegarde de l'accès au document plutôt que la conservation du document "original". Pour les bibliothèques nationales, une plus grande collaboration entre institutions à l'intérieur de chaque pays et au niveau international semble la seule solution viable. Elle aurait deux avantages : réduction des coûts par la création d'instituts centralisés s'occupant plus particulièrement des documents électroniques, réflexion commune sur les formats standards de conservation à adopter. La rapidité des changements dans le monde de l'informatique est un nouveau défi pour les SID, qui doivent obligatoirement se remettre en question. Le manque de recul qu'ils peuvent avoir quant à l'évolution du matériel, des formats rend les choix particulièrment difficiles et peu sûrs : cependant, l'arrivée relativement récente de ces nouveaux supports permet d'espérer que les premiers balbutiements, les premières erreurs ne sont que la conséquence naturelle de l'adaptation à une technologie nouvelle, qu'un peu plus d'expérience permettra d'éviter. Le grand nombre de projets de conservation de documents électroniques en bibliothèque ou dans des centres d' archives (nous n'avons étudié que le cas australien, mais les Etats-Unis et les Européens ne sont pas en reste) démontre d'ailleurs que la réaction s'organise de manière positive. Raphaël Althaus

CRÉER UN COURS EN LIGNE

CRÉER UN COURS EN LIGNE Anne DELABY CRÉER UN COURS EN LIGNE Deuxième édition, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-54153-3 2 Que recouvre le concept d interactivité? Dans une perspective de cours en ligne, une activité interactive est

Plus en détail

Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF. 23/03/2009 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1

Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF. 23/03/2009 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1 Plan Collections numériques de la BnF L archivage numérique Solution

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 1.0 PRÉAMBULE La présente politique est fondée sur les éléments suivants : Tel que stipulé dans la Loi sur les archives, la Commission scolaire doit

Plus en détail

Projet. Politique de gestion des documents et archives. Service du greffe (Avril 2012)

Projet. Politique de gestion des documents et archives. Service du greffe (Avril 2012) Projet Politique de gestion des documents et archives Service du greffe (Avril 2012) Ensemble des documents, quel que soit leur date, leur nature ou leur support, réunis (élaborés ou reçus) par une personne

Plus en détail

Questionnaire sur l état de préparation d un établissement

Questionnaire sur l état de préparation d un établissement Questionnaire sur l état de préparation d un établissement Nous avons créé ce questionnaire pour vous aider dans votre préparation à l atelier et pour vous faire réfléchir sur divers aspects portée, priorités

Plus en détail

Conservation des documents numériques

Conservation des documents numériques Conservation des documents numériques Qu'est ce qu'un document numérique? Matthieu GIOUX matthieu.gioux@bnf.fr Contexte de la préservation des documents numériques Une croissance en expansion Développement

Plus en détail

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier:

La GEIDE. Dans une solution GEIDE, il est possible d'associer au sein même d'un dossier: La GEIDE Historique de La GEIDE Anciennement "Archivage électronique", La Gestion électronique de Documents "GED" est apparu dans les années 80. Mais le terme GED paraissait restrictif par rapport à ses

Plus en détail

I. LE PROJET DE RENOUVELLEMENT DES SUPPORTS D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE

I. LE PROJET DE RENOUVELLEMENT DES SUPPORTS D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE SUIVI D UN PROJET D ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE : LES DIFFICULTÉS D APPLICATION DU CADRE NORMATIF DANS LE MONDE BANCAIRE Le poste que j occupe au sein du service d archives du Crédit Lyonnais qui sont désormais

Plus en détail

Plan d action spécifique. Archivage

Plan d action spécifique. Archivage Plan d action spécifique Présenté dans le cadre de la 165 e réunion régulière du Conseil d administration (CAO-16514) Les 15, 16 et 17 août 2014 À Montréal Plan d action spécifique 1 Table des matières

Plus en détail

FICHIER d' IMAGE & Compression/Compactage

FICHIER d' IMAGE & Compression/Compactage Partie 1 - Section 2 FICHIER d' IMAGE & Compression/Compactage Guy Kivits - p. 1 Fichier - Contexte Pour conserver une information, ou la transmettre, dans un système informatique il faut " l' emballer

Plus en détail

1 sur 5 10/06/14 13:10

1 sur 5 10/06/14 13:10 Time Machine est un outil proposé par Mac OS depuis sa version 10.5 (Leopard) et qui permet d'effectuer des sauvegardes de votre disque dur de manière régulière. Mais au-delà de la simple sauvegarde périodique,

Plus en détail

B2i. LE B2i Brevet Informatique et Internet. Niveau : tous. 1 S'approprier un environnement informatique de travail. b2ico1.odt.

B2i. LE B2i Brevet Informatique et Internet. Niveau : tous. 1 S'approprier un environnement informatique de travail. b2ico1.odt. 1 S'approprier un environnement informatique de travail 1.1) Je sais m'identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification. 1.2) Je sais accéder aux logiciels et aux documents disponibles

Plus en détail

Règles de destruction des records

Règles de destruction des records Règles de destruction des records Ces instructions définissent les 5 règles à suivre pour les bureaux des Nations Unies afin de s'assurer que les records sont détruits de façon adéquate et responsable.

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE CH : 3 EVOLUTION DES SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE 3.1 Systèmes de vidéosurveillance classique CCTV : 3.2 Systèmes de vidéosurveillance analogique avec magnétoscopes traditionnels

Plus en détail

Informatique pour Tous

Informatique pour Tous Informatique pour Tous Introduction et plan d'un cours en 15 chapitres François Guiberteau Introduction Analogie L'apprentissage de notions nouvelles, souvent abstraites, est complexe. L'informatique fait

Plus en détail

Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique

Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique 1 Un cas unique, une expérience à partager BnF, département de l Audiovisuel : Les collections audiovisuelles de la Bibliothèque nationale de France

Plus en détail

Chapitre 5 La sécurité des données

Chapitre 5 La sécurité des données 187 Chapitre 5 La sécurité des données 1. Les risques de perte des données La sécurité des données La sauvegarde des données est essentielle pour une entreprise, quelle que soit sa taille, à partir du

Plus en détail

Fahrenheit 2451 * Votre message vers le futur

Fahrenheit 2451 * Votre message vers le futur Fahrenheit 2451 * Votre message vers le futur www.fahrenheit2451.fr AvecleprojetFahrenheit2451,lessociétésArnanoetXYALIS,encollaborationavecla société Kolor, veulent sensibiliser le grand public sur le

Plus en détail

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS Conformément à la Politique sur la gestion de documents et des archives de l Université de Montréal (ajouter le numéro), et à la norme ISO 15489, la Division

Plus en détail

Sauvegarde des fichiers

Sauvegarde des fichiers Sauvegarde des fichiers 1 Hiérarchie des fichiers Stockage à la racine d un disque. Stockage dans un dossier. Stockage dans un dossier utilisateur : problématique de l accès aux fichiers. Stockage sur

Plus en détail

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Information sur la consultation/contrat de service Titre Projet Type de contrat Durée initiale Lieu d affectation CONSULTANT NATIONAL

Plus en détail

: 1121-01-12 : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO

: 1121-01-12 : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO Recueil de gestion RÈGLEMENT Code : 1121-01-12 Nombre de pages : 6 RÈGLEMENT NUMÉRO 10 Gestion des documents administratifs au Cégep de Lévis-Lauzon Adopté le 29 novembre 1989 Amendé le 4 octobre 2006

Plus en détail

Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique

Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique Textes exposés Partie 2 : Thèmes THÈME PAGE ÉVALUATION 2 LE PLAN DE CLASSEMENT 2 LE CALENDRIER DE CONSERVATION 2 LE VERSEMENT

Plus en détail

POLITIQUE DOCUMENTAIRE DE LA BIBLIOTHÈQUE DU LYCÉE-COLLÈGE DES CREUSETS

POLITIQUE DOCUMENTAIRE DE LA BIBLIOTHÈQUE DU LYCÉE-COLLÈGE DES CREUSETS POLITIQUE DOCUMENTAIRE DE LA BIBLIOTHÈQUE DU LYCÉE-COLLÈGE DES CREUSETS La bibliothèque du Lycée-Collège des Creusets, dans sa fonction de bibliothèque scolaire, vise le développement d'une offre documentaire

Plus en détail

CyberSoda 2005 - Interface3 / ADA - www.interface3.be - www.ada-online.be 1/8

CyberSoda 2005 - Interface3 / ADA - www.interface3.be - www.ada-online.be 1/8 CyberSoda 2005 - Interface3 / ADA - www.interface3.be - www.ada-online.be 1/8 1. L Ecran ou Moniteur L'écran est l'appareil qui sert à afficher le signal provenant de la carte vidéo de l'ordinateur. 2.

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ.

Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. Logiciel de capture et de gestion des flux de documents MOINS DE PAPIER, PLUS D EFFICACITÉ. un FLUX DE TRAVAIL AUTOMATIQUEMENT AMÉLIORÉ. C est un fait, même si votre bureau est parfaitement organisé, les

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

ApiCrypt - Réception des résultats de biologie

ApiCrypt - Réception des résultats de biologie ApiCrypt - Réception des résultats de biologie ApiCrypt vous permet de recevoir, de manière sécurisée, les résultats de laboratoire ou lettres de confrères dans AlmaPro. Vous devez préalablement vous abonner

Plus en détail

Proposition préliminaire 1 Les modalités de travail de l Equipe multi-partenariale pour la grande orientation C8

Proposition préliminaire 1 Les modalités de travail de l Equipe multi-partenariale pour la grande orientation C8 Préparé par le Secrétariat de l UNESCO Réunion de consultation sur la Grande orientation C8, SMSI, 12 mai, Genève, Suisse Proposition préliminaire 1 Les modalités de travail de l Equipe multi-partenariale

Plus en détail

Directive de la Direction 0.12 Ressources informationnelles et archives de l Université de Lausanne

Directive de la Direction 0.12 Ressources informationnelles et archives de l Université de Lausanne Directives de la Direction Directive de la Direction 0.12 Ressources informationnelles et archives de l Université de Lausanne 0.12.1. Préambule La présente directive porte sur les opérations de base en

Plus en détail

6761 Validation de la conformité 21.03.2007

6761 Validation de la conformité 21.03.2007 6761 Validation de la conformité 21.03.2007 Peter DAEHNE 1 Tests de stress Les tests de stress permettent d étudier le comportement du logiciel lorsque celui-ci est mis dans des situations extrêmes, aux

Plus en détail

Archivage. des dossiers

Archivage. des dossiers Archivage des dossiers Par : BERTIL CHAPUIS, SYLVAIN NEYROUD DAMIEN SNOECK, SIMÉON RÜFENACHT Classe 32 M Date 23/02/06 Définition du projet...3 But principal...3 Etat initial...3 Liste des Besoins...3

Plus en détail

Article premier. Définitions. "Convention" signifie la Convention relative au contrat de transport international de marchandises par route (CMR) ;

Article premier. Définitions. Convention signifie la Convention relative au contrat de transport international de marchandises par route (CMR) ; PROTOCOLE ADDITIONNEL À LA CONVENTION RELATIVE AU CONTRAT DE TRANSPORT INTERNATIONAL DE MARCHANDISES PAR ROUTE (CMR) CONCERNANT LA LETTRE DE VOITURE ÉLECTRONIQUE LES PARTIES AU PRÉSENT PROTOCOLE, ÉTANT

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus CHAPITRE UN EXEMPLES DE FORMATIONS EN LIGNE En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus pratique que les autres méthodes, l apprentissage en ligne est aujourd hui en train de transformer

Plus en détail

Politique WHOIS relative aux noms de domaine.eu

Politique WHOIS relative aux noms de domaine.eu Politique WHOIS relative aux noms de domaine.eu 1/7 DEFINITIONS Les termes définis dans les Conditions et/ou les Règles de résolution des conflits.eu employés aux présentes commencent par une lettre majuscule.

Plus en détail

USE your Extranet v1.0

USE your Extranet v1.0 PCA Services - Contrat de vente - page 1 sur 5 T : + 41 22 348 74 76 - F : PCA Services - Contrat de vente - page 2 sur 5 :: Description du produit PCA Services est une agence web & print fondée en 2002,

Plus en détail

MARS 2006. La mise en place d un réseau informatique facilite la communication interne d une entreprise. # #

MARS 2006. La mise en place d un réseau informatique facilite la communication interne d une entreprise. # # MARS 2006 La mise en place d un réseau informatique facilite la communication interne d une entreprise. L accessibilité aux informations dans et en dehors de l entreprise est le principal moteur de la

Plus en détail

WHITE PAPER. Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image

WHITE PAPER. Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image Copyright Acronis, Inc., 2000 2008 Les organisations liées aux technologies de l information ont découvert que la technologie de virtualisation peut

Plus en détail

Installation de Windows XP www.ofppt.info

Installation de Windows XP www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail XP DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC XP Sommaire 1 Introduction... 2 2 Vérification de la

Plus en détail

Le patrimoine numérique : vers une meilleure conservation de notre mémoire?

Le patrimoine numérique : vers une meilleure conservation de notre mémoire? Le patrimoine numérique : vers une meilleure conservation de notre mémoire? Publié le 16 mai 2005Tags : Management de l'information, Patrimoine numérique. Le numérique constitue une véritable révolution

Plus en détail

USE your Website v1.0

USE your Website v1.0 PCA Services - Contrat de vente - page 1 sur 5 T : + 41 22 348 74 76 - F : PCA Services - Contrat de vente - page 2 sur 5 :: Description du produit PCA Services est une agence web & print fondée en 2002,

Plus en détail

Programmation web & logicielle

Programmation web & logicielle Programmation web & logicielle INTRODUCTION Bien plus qu'une simple société de programmation, RisData prend votre projet en main de A à Z. Nous sommes à votre écoute pour vous guider dans la conception

Plus en détail

1.1 Les objectifs par I adoption de Ia présente politique sont Ies 0 REGLEMENT CODE: SG-01.00 POLITIQUE

1.1 Les objectifs par I adoption de Ia présente politique sont Ies 0 REGLEMENT CODE: SG-01.00 POLITIQUE 0 DIRECTIVE Page: 1 de 11 Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l Outaouais sujet précis; d) constituer un dossier de gestion unique et complet pour un perlinente pour tous les usagers; c) assurer I accessibilité

Plus en détail

RESPONSABLE DE LA DOCUMENTATION DU CONSEIL GENERAL

RESPONSABLE DE LA DOCUMENTATION DU CONSEIL GENERAL Direction des Ressources humaines RESPONSABLE DOCUMENTALISTE J RESPONSABLE DE LA DOCUMENTATION DU CONSEIL GENERAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Service : Documentation Poste de rattachement

Plus en détail

Document de présentation du projet

Document de présentation du projet Document de présentation du projet PROGRAMME MEMOIRE DU MONDE DOCUMENT DE PRESENTATION DE PROJET Ce modèle est prévu pour les éléments du patrimoine documentaire qui sont soit inscrits sur le Registre

Plus en détail

CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE?

CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE? CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE? LA NÉCESSITÉ DE DÉMATÉRIALISER LES PROCESSUS GUIDE ÉLECTRONIQUE DE L'ÉCONOMIE DE L'INFORMATION POURQUOI VOUS DEVEZ

Plus en détail

1. INTRODUCTION. Un peu d histoire

1. INTRODUCTION. Un peu d histoire 1. INTRODUCTION Avant de nous intéresser aux technologies des réseaux actuelles, il est important de retracer en quelques points l évolution de l outil informatique afin de nous permettre d appréhender

Plus en détail

Serveur d'archivage 2007 Serveur Archivage : Manuel Utilisateur

Serveur d'archivage 2007 Serveur Archivage : Manuel Utilisateur Type du document Manuel utilisateur Auteur(s) Eric Bouladier Date de création 26/03/2007 Domaine de diffusion Illimité Validé par Versions Date Auteur(s) Modifications 1.0 26/03/2007 Eric Bouladier Création

Plus en détail

CHAPITRE 4: RAID (Redundant Array of Independant / Inexpensive Disks)

CHAPITRE 4: RAID (Redundant Array of Independant / Inexpensive Disks) CHAPITRE 4: RAID (Redundant Array of Independant / Inexpensive Disks) Le system RAID peut être Matériel ou Logiciel I. RAID 0 : Volume agrégé par bandes (Striping) On a un fichier découpé en plusieurs

Plus en détail

Installation et Réinstallation de Windows XP

Installation et Réinstallation de Windows XP Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

mai-2008 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1

mai-2008 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp SIS alp 1 Infogérance pour OpenERP solutions intégrées en abonnement mensuel OpenERP-Online OpenERP-Infogérance versions VDS et Dédié OpenERP-Serveur HaaS OpenERP-Continuité

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8 Présentation de la technologie RAID, un article de «Comment ça marche» La technologie RAID (acronyme de Redundant Array of Inexpensive Disks, parfois Redundant Array of Independent Disks, traduisez Ensemble

Plus en détail

La grille de services du TGE Adonis

La grille de services du TGE Adonis La grille de services du TGE Adonis 16 septembre 2011 Quatre actions Diffusion sur internet via un cluster web à l exception des sites de laboratoire Stockage intermédiaire sécurisé des données «hors osmurs

Plus en détail

Qualité et archivage pérenne

Qualité et archivage pérenne Qualité et archivage pérenne Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr Journée d'étude BnF / AFNOR CG46 7 Juin 2010 Sommaire Rappel : qu est-ce que l archivage pérenne? Pourquoi la qualité? Qualité

Plus en détail

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sauvegarde Version 1.0 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sommaire I. Introduction... 3 II. Définition de la sauvegarde... 3 III. Stratégie de sauvegarde... 3 IV. Types de sauvegarde... 4 A. La sauvegarde

Plus en détail

Archivage pérenne : les formats conformes Version : 24-02-2015

Archivage pérenne : les formats conformes Version : 24-02-2015 Archivage pérenne : les formats conformes Table des matières 1. L outil PAC du Cines...1 2. Objectif de l archivage pérenne...2 3. Liste des formats acceptés pour l'archivage PAC...3 4. Structure d un

Plus en détail

Informations légales et définitions

Informations légales et définitions Le présent document a pour objet de définir les modalités et conditions dans lesquelles d une part, Talentis, ci-après dénommé l EDITEUR, met à la disposition de ses utilisateurs le site, et les services

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable

CORRIGE 01.10. Éditions Foucher Expertise comptable EXERCICE 01.10 Pour faciliter l'accès aux fichiers et initier le travail collaboratif, le responsable informatique d'une PME a mis en place l'architecture suivante : Chaque collaborateur est doté d'un

Plus en détail

Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs

Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs Archivage des e-mails : présentation à l'intention des décideurs La mise en œuvre d'une solution d archivage d e-mails peut apporter de nombreux avantages, tant sur le plan juridique et technique que financier,

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE Utiliser un espace de stockage en ligne avec des élèves en situation de handicap.

Plus en détail

PROTOCOLE D UTILISATION DE LA TES

PROTOCOLE D UTILISATION DE LA TES PROTOCOLE D UTILISATION DE LA TES Le présent Protocole contient les conditions d utilisation du système informatique de transmission électronique des soumissions (la TES) et prévoit les droits et les obligations

Plus en détail

Physiquement présent préservé pour l avenir

Physiquement présent préservé pour l avenir Physiquement présent préservé pour l avenir INTRODUCTION Réinventer l archivage numérique Assurer pour demain l accès à vos données d aujourd hui est un défi constant. Les données étant de plus en plus

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

TAI @ AFPA Lomme 35 rue de la Mitterie 59160 Lille

TAI @ AFPA Lomme 35 rue de la Mitterie 59160 Lille 2012 Yann VANDENBERGHE TAI @ AFPA Lomme 35 rue de la Mitterie 59160 Lille [ACTIVITE USUELLES] Activités usuelles dans le cadre d'un stage effectué à l'epsm des Flandres en rapport avec les trois activités

Plus en détail

TapeWare. Logiciel de sauvegarde

TapeWare. Logiciel de sauvegarde TapeWare Logiciel de sauvegarde TapeWare est un logiciel de sauvegarde utilisé avec les lecteurs DAT, notamment de marque Hewlett-Packard. Les lecteurs DAT utilisent une bande magnétique enfermée dans

Plus en détail

RECUEIL POLITIQUE DES

RECUEIL POLITIQUE DES RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) Adoptée par le Conseil d'administration

Plus en détail

La technologie RAID. L'essentiel. Que choisir?

La technologie RAID. L'essentiel. Que choisir? La technologie RAID L'essentiel Que choisir? Alben21 - Tous droits réservés - Edition 2012 RAID (Redundant Array of Independent Disks) = Ensemble redondant de disques indépendants La technologie RAID permet

Plus en détail

Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle

Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle De nombreux archivistes se sont déjà interrogés sur la manière d organiser un stage en archives pour des

Plus en détail

Documents musicaux à la Médiathèque de l Ircam Michel Fingerhut Directeur de la Médiathèque de l Ircam

Documents musicaux à la Médiathèque de l Ircam Michel Fingerhut Directeur de la Médiathèque de l Ircam Michel Fingerhut Directeur de la Médiathèque de l Ircam La numérisation de documents principalement sonores a débuté à l Ircam en interne et sur ressources propres lors de l établissement de sa Médiathèque

Plus en détail

Fort en innovation Niveau eleve de connaissances Soutien maximal. Pionnier en telephonie

Fort en innovation Niveau eleve de connaissances Soutien maximal. Pionnier en telephonie Fort en innovation Niveau eleve de connaissances Soutien maximal Pionnier en telephonie Pionnier en X2com X2com fournit des services télécom professionnels aux entreprises et aux institutions. L organisation

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013)

POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013) POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013) Le générique masculin est utilisé sans discrimination uniquement dans le but d alléger le texte. 1. OBJECTIFS Gérer efficacement

Plus en détail

REMUNERATION. Passage au nouveau système 2015

REMUNERATION. Passage au nouveau système 2015 REMUNERATION Passage au nouveau système 2015 Document d'information au personnel Etat au 12 décembre 2014 En bref Le 18 décembre 2013, le Parlement jurassien a adopté en seconde lecture le décret sur les

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr TITRE DE LA FICHE B2I et Déficience Visuelle DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mise à jour Novembre

Plus en détail

Moodle - Guide de l'étudiant

Moodle - Guide de l'étudiant Quelques conseils pour bien démarrer avec Moodle 20/07/2015 Version : 1.0 Quelques conseils pour bien démarrer avec Moodle Version : 1.0 Date : 20/07/2015 Editeur : Auteur(s) : Université de Haute-Alsace,

Plus en détail

LES PERIPHERIQUES AUDIOVISUELS

LES PERIPHERIQUES AUDIOVISUELS LES PERIPHERIQUES AUDIOVISUELS Plan Introduction Périphérique o Définjtion Les périphériques d entrée I )Définition II )les périphériques d entrée les plus courants III )les autres périphériques d entrées

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données

Guide d utilisation de la base de données Guide d utilisation de la base de données Introduction Ce guide a pour objet de présenter le contenu de la base de données relatives aux traductions de textes économiques disponibles sur le site Web EE-T

Plus en détail

Master of Science HES-SO en Sciences de l information Rentrée Année académique 2015

Master of Science HES-SO en Sciences de l information Rentrée Année académique 2015 Master of Science HES-SO en Sciences de l information Rentrée Année académique 015 Formulaire relatif aux enseignements en prérequis en vue de demandes d équivalence Seuls les étudiants devant effectuer

Plus en détail

Conformité aux exigences de la réglementation "21 CFR Part 11" de la FDA

Conformité aux exigences de la réglementation 21 CFR Part 11 de la FDA Conformité aux exigences de la réglementation "21 CFR Part 11" de la FDA Définition de la réglementation 21 CFR partie 11 Au cours de la dernière décennie, l'industrie pharmaceutique a très rapidement

Plus en détail

VMware vsphere 5 Maîtrisez l exploitation de votre infrastructure virtuelle

VMware vsphere 5 Maîtrisez l exploitation de votre infrastructure virtuelle 212 VMware vsphere 5 Maîtrisez l exploitation de votre infrastructure virtuelle Quoi qu'il en soit, gardez à l esprit que nous n avons pas voulu favoriser une technologie en particulier. Cependant, nous

Plus en détail

Mémoire du Conseil canadien des archives (CCA) au comité législatif sur le projet de loi C-32 (CC32)

Mémoire du Conseil canadien des archives (CCA) au comité législatif sur le projet de loi C-32 (CC32) Mémoire du Conseil canadien des archives (CCA) au comité législatif sur le projet de loi C-32 (CC32) Fondé en 1985, le Conseil canadien des archivistes est né d une volonté fédéraleprovinciale de favoriser

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS Code: Politique 2.8 Date d entrée en vigueur : Mai 2000 Nombre de pages: 9 Origine: Services juridiques

Plus en détail

Avantages de l'archivage des e-mails

Avantages de l'archivage des e-mails Avantages de l'archivage des e-mails En plus d'être l'un des plus importants moyens de communication actuels, l'e-mail est aussi l'une des sources d'information les plus complètes et précieuses. Or, les

Plus en détail

Dossier projet isn 2015 par Victor Gregoire

Dossier projet isn 2015 par Victor Gregoire Dossier projet isn 2015 par Victor Gregoire Plan: I) But du projet: créer un jeu de blackjack fonctionnel et le poster sur une page web mise en ligne. Le jeu sera developpé en C++ a l'aide de code blocks.

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Qu est-ce qu un livre numérique?

Qu est-ce qu un livre numérique? Le livre numérique Ce tutoriel peut être utilisé comme une introduction au concours «Bookin avec nous». Il présente en quelques slides les différents concepts associés au livre numérique et permet de mieux

Plus en détail

Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo

Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo Les enjeux du stockage de masse sur bande vidéo et les alternatives 15 mars 2006 1 Rappels sur le travail d archivage Des procédures définies par les organisations internationales Procédures identiques

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE. Appel d offres. Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services

LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE. Appel d offres. Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services LA FÉDÉRATION FRANCO-TÉNOISE Appel d offres Refonte du site Web de la Fédération franco-ténoise et ses services Date de lancement : le 17 décembre 2015 Date limite de soumission : le 17 janvier 2016 Page

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 11

Acronis Backup & Recovery 11 Acronis Backup & Recovery 11 Guide de démarrage rapide S'applique aux éditions suivantes : Advanced Server Virtual Edition Advanced Server SBS Edition Advanced Workstation Serveur pour Linux Serveur pour

Plus en détail

GED MARKETING. Page 1 sur 18

GED MARKETING. Page 1 sur 18 GED MARKETING I. Présentation du produit... 2 II. Page principale de l application... 3 L arbre... 3 Le menu... 4 La fenêtre de navigation... 4 III. La recherche de documents... 4 Rechercher tous les documents...

Plus en détail

Messagerie & accès Internet

Messagerie & accès Internet 05/03/2008 Introduction Introduction L'offre de services de la DSI à destination de tous les utilisateurs du Système d'information de l'institut témoigne de notre volonté de passer d'une logique de service

Plus en détail

Pour des collections numériques durables

Pour des collections numériques durables Pour des collections numériques durables L archivage Larchivage des documentsnumériques numériques Alain Boucher Directeur de la numérisation Bibliothèque et Archives nationales du Québec Stage pratique

Plus en détail

Qu est-ce qu une boîte mail

Qu est-ce qu une boîte mail Qu est-ce qu une boîte mail Sur Internet, la messagerie électronique (ou e-mail en anglais) demeure l application la plus utilisée. La messagerie permet à un utilisateur d envoyer des messages à d autres

Plus en détail

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI de 1 à 300 millions de ligne de log par jour Dans ce document, nous allons étudier les différentes architectures à mettre en place pour Click&DECiDE NSI.

Plus en détail

La Série Digta 7 DssMover Portable

La Série Digta 7 DssMover Portable La Série Digta 7 DssMover Portable Publication: Avril 2012 Contenu 1 DICTEE NUMERIQUE SANS INSTALLATION LOGICIEL....3 2 DESCRIPTION DU DSSMOVER PORTABLE...3 2.1 INSTALLATION... 3 2.2 DÉMARRAGE DE L'APPLICATION...

Plus en détail