Benoît Billotte. rue de la Navigation, Genève - Ch tél. +41 (0)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Benoît Billotte. rue de la Navigation, 05 1201 Genève - Ch tél. +41 (0)79 564 82 95 benoit.billotte@gmail.com www.benoitbillotte."

Transcription

1 Benoît Billotte rue de la Navigation, Genève - Ch tél. +41 (0)

2

3 Dossier artistique: Ma pratique artistique se caractérise par l importance du dessin qui n est ni exclusif ni uniquement attaché support papier mais peut devenir impression, découpe, intervention au mur ou au sol et parfois même un objet. Mes recherches sont ouvertes et me confrontent à de nouveaux supports ou techniques et m invitent parfois à collaborer avec des artisans ou des professionnels. Artiste arpenteur, je collecte informations et ressources documentaires, données chiffrées, scientifiques, ou techniques qu ensuite je transcris, et traduis visuellement sans être littéral. Maniant alors les cartes, les flux et les statistiques, je propose un détournement formel et conceptuel de ces données objectives produites par notre société pour se donner des repères. Coupées de leur contexte, ramenées à leur pure abstraction elles deviennent des signes graphiques et poétiques aux interprétations ouvertes. Je cherche ainsi à énoncer et dénoncer les diverses formes de propagandes douces qui s imposent à nous. La science et son obsolescence, la cartographie et ses relevés topographiques, les utopies urbanistiques et les formes d architectures parlantes sont des champs privilégiés de la recherche artistique que je développe.

4

5 Les dessins:

6 Concrete Block, série de 10 dessin au béton sur papier 56 x 76 cm, ou sur le mur, dimensions variables, avril Concrete Block propose une sélection de cartes urbanistiques du début du 20ème siècle présentant des villes dites modernistes ou nouvelles (Washington, Canberra), des cités industrielles (Crawley, Houten), des villes portuaires (Boston) ou des villes historiques qui ont toutes connu une forte expansion (Berlin, Athènes) au début du XXème siècle avec le développement du béton. Ces villes peuvent prendre des formes d une linéarité toute géométrique ou des courbes très organiques; allant du plan en damier, au plan radioconcentrique, en passant par le plan biparti. Le plan directeur de ces villes devient ici un véritable paysage de béton qui, réduit à son aspect graphique, offre une lecture non informative mais davantage ouverte à l interprétation et à la dérive visuelle.

7 Photo: Mauve Serra

8 Photo: Carole Parodi

9 Photo: Carole Parodi

10 Mirabilia urbis Romae, adhésif de couleur, sur une circonférence d environ 8 m, installation in-situ, juin Photo: Ciprian Buzila Mirabilia urbis Romae propose une relecture des cartes antiques et modernes de Rome. Elle rassemble les principaux axes antiques, le mur d Hadrien ou encore les axes ferroviaires et militaires sur un même plan ou se superposent un ensemble de formes cercles carrés triangle qui soulignent un agencement géométrique possible de la ville. Les principaux axes relient les monuments antiques, religieux et publics de Rome souvent regroupés sous le terme de Mirabilia. Cette carte évoque Rome à différentes époques et marque l importance particulière de l agencement de ses monuments dans le tissu urbain. L installation au sol sur une superficie d environ 64 m2 permet au visiteur d appréhender physiquement ce propos sur la ville éternelle. Ce dessin est à la base de la performance Sitting Lines d Anne Rochat et Werner Rohner (documentation vidéo disponible).

11

12

13

14 Portulan, dessin mural au graphite, 400 x 300 cm, installation in-situ, mars Photo: Marco Godhino Inspirée des anciennes cartes du XIVe dites nautiques, ce tracé au graphite redessine une map monde où seules les zones maritimes sont parcourues d axes. Portulan revisite les conventions cartographiques et donne par simplification un dessin invitant à la dérive et à l ailleurs. L absence d échelle brouille nos repères et ouvre aux interprétations allant de l astronomie au réseau en passant par le filage.

15

16

17

18 Wind drift, sable et colle, 450 x 1300 cm, installation in-situ, janvier 2013, commande et production Centre Pompidou-Metz Photo: Centre Pompidou-Metz, janvier 2013 Shigeru Ban Architects Europe et Jean de Gastines Archi tectes, avec Philip Gumuchdjian Architects pour la conception du projet lauréat du concours / Metz Métro pole / Centre Pompidou-Metz / Photos Rémi Villaggi Wind Drift propose un détournement formel et conceptuel des données objectives, flux et statistiques, que la société produit pour se donner des repères. Coupées de leur contexte, elles sont ramenées à leur pure abstraction et deviennent des signes graphiques et poétiques aux interprétations ouvertes. Une topographie du vent, élément par essence insaisissable, est ici recomposée. S inspirant de cartes réelles, Wind Drift présente la trêve impossible du vent suspendu dans sa course, traduit dans la carte en flèches tourbillonnant comme un essaim ou un vol d étourneaux. Le sable, élément charrié par le vent, est utilisé pour matérialiser les lignes de force du souffle, l incertitude et l impermanence d un mouvement. Dessin préparatoire Wind Drift.

19

20

21

22 Château de sable, dessin au sable sur le mur, 60 X 350 cm chacun, installation in-situ, septembre Photo: Sonia Chanel. Château de sable présente des bâtiments aux silhouettes en perpétuelle extension. Cette soif de hauteur, proche de l acte démiurgique, est expression de pouvoir et de supériorité. L ossature et l alternance des surfaces vitrées constituent alors des «mur-rideaux» aux lignes graphiques fortes qui accentuent l élévation de l édifice. Une dynamique ascendante, tant optique que physique, ne cesse d étirer la construction. Des colosses aux pieds d argile semblent alors se multiplier dans les mégalopoles contemporaines. Château de sable, par le matériau utilisé, rappelle que toute chose se désagrège et que l érosion des roches comme celle des grattes ciel, et finalement de nos espaces de vie, est immuable. Les grains de sable sont les restes, les ruines d un monde qui n est déjà plus, tout comme ces édifices qui tôt ou tard reviendront à l état de poussière et dont seul une imagerie subsistera.

23

24

25

26 Sunline, craie sur peinture ardoise, 120 x 1014 cm, installation in-situ, janvier 2011, production 49 Nord 6 Est Frac Lorraine, Metz Photo: 49 Nord 6 Est - Frac Lorraine, janvier 2011 Rémi Villaggi. Un tableau noir et un dessin à la craie : les coordonnées et les repères ont disparu ; l espace s ouvre, infini et libre; une sinusoïde traverse le plan. Échappée de quelque graphique mathématique, la courbe donne une impression de savoir et d autorité. Elle incarne une vérité. Mais laquelle? Ligne du Soleil Depuis la Terre, c est en mesurant le nombre de taches sombres visibles à la superficie de l astre solaire que l on se rend compte de son activité. Celle ci varie selon une périodicité de 11,2 ans. Les cycles se répètent, similaires mais jamais identiques. Les chiffres collectés depuis 1761 deviennent une frise qui dresse un portrait décalé et énigmatique du Soleil. Deux cent cinquante années d activité (vingt-quatre cycles) sont résumées en quelques centimètres. Rien pour ainsi dire, à l échelle de l astre.

27

28

29

30

31 Les objets:

32 Patterns paternes, suite de 12 découpes sur hostie, 13 cm de diamètre chacune, socle en accier 254 x 35 x 21 cm, série unique juin Patterns paternes collecte différents plans centrés d églises catholiques essentiellement romaines. Certains se rapprochent davantage du plan rayonnant ou polygonal, mais tous se retrouvent ici inscrits dans le cercle de l hostie. Le plan dessiné en réserve, par l absence de pâte, présente les bases d une forme en volume comme si nous avions le début d une élévation 3D. La découpe donne à l hostie un aspect proche de la dentelle. Les motifs géométriques se transforment en patterns aux formes facilement reconnaissables et rassurantes.

33

34

35

36 Scénographie architecturale pour narration urbaine, découpe de carton et mpression 3D en plastique blanc poli, 30 x 25 x 35 cm chaque ensemble 4 ensembles uniques juin - aôut Scénographie architecturale pour narration urbaine présente un ensemble de différents modèles réduits inspirés de monuments dit mineurs à cause de leurs formes architecturales (formes simples souvent proches du volume géométrique). Ces monuments pour la plupart inspirés des mausolées, des monuments funéraires ou votifs se retrouvent dans l antiquité la Renaissance ou l époque fasciste. Cet ensemble constitue un répertoire de formes et d objets présentés comme les personnages d une histoire urbaine, d un théâtre architectural. Chacune de ces architectures que nous pouvons qualifier de «parlantes» endossent ici le rôle d un personnage imaginaire. Un acte ou une scène peut être alors imaginé pour chacun de ces protagonistes urbains.

37

38

39

40 Axonométries, verres colorés, sérigraphie sur verre et plomb, 80 x 105 x 15 cm en collaboration avec Glass-Fabrik pièce unique , Axonométries propose une représentation d un projet de construction. A mi chemin entre plan d architecte et vue déformée par une perspective en axonométrie, ce vitrail joue sur les codes visuels des projets urbanistiques. Le choix du verre et plus spécifiquement du vitrail transforme cette représentation initialement technique et utile en un objet décoratif accentué par le cadre composé de verres colorés. L importance donnée aux couleurs et l accentuation de la vue en perspective est largement inspirée des vues axonométriques de Van Doesburg.

41

42 Plaque Pioneer (version beta), plaque en plomb moulée, 23 X 17 cm multiple de 12 exemplaire en collaboration avec l atelier Ergastule de Nancy, septembre Ce multiple est un remake de la plaque de Pioneer envoyée dans l espace en Il revisite de manière anachronique les informations scientifiques gravées sur cet artefact. Certains de ces éléments, comme notre système solaire, ont déjà été remis en cause Les données scientifiques peuvent en effet évoluer, être complétées, être modifiées ou s avérer erronées au fil du temps. Dans cet esprit d obsolescence de la science, Plaque Pionner (version beta) reprend des théories ou des représentations scientifiques qui n ont plus court. Elles semblent aujourd hui totalement incongrues et absurdes mais ont été largement diffusées et tenues pour exactes quelques siècles auparavant (la théorie d une Terre creuse, les signes alchimiques, la représentation du squelette dans des positions théâtrales...). Dessin de la Plaque Pioneer (version beta).

43

44 Crystal House in the mountains, série de module en verre de 30 cm à 5 cm de hauteur sur 6 cm de côté, en collaboration avec Glass-Fabrik et le CIRVA, acquisition du Mudac Lausanne. pièce unique, août A mi-chemin entre élément minéral (roche prismatique) et forme architecturale, Crystal House in the mountains est une série de modules en verre de hauteur différente qui jouent sur les modes d assemblages et les jeux de transparence. Une forme est multipliée et agencée en une structure dynamique pouvant s approcher d un plan de ville, d une chaîne de montagne ou d une colonne de quartz. La géométrie régulière avec des angles nets est contre balancée par une pointe arrondie à chaque fois légèrement différente proche du rendu organique. Essentiellement inspiré des recherches de l architecte Bruno Taut et du poète Paul Scheerbart avec la Chaîne de verre, ce travail s apparente à un modèle, une maquette en devenir oscillant entre combinaison naturelle et projection humaine.

45

46 Architectone, série de module découpé dans du bois balsa, 11cm de haut sur environ 7,5 cm de large série unique, mai Suite à une lecture de New York Délire de Rem Koolaas, je me suis intéressé aux «architectures sculptures». Plus précisément j ai sélectionné différentes constructions des XXe et XXIe siècles présentant des formes géométriques particulières pouvant parfois être rapprochées de l architecture révolutionnaire, avant gardistes ou quasi fantastique. Proche de la sculpture, chaque pièce est débitée dans un carré de bois de même format (11cm de haut sur 7.5 cm de côté). Les bâtiments sont ainsi tous ramenés à la même échelle. Ceci permet une mise à niveau de chaque architecture pour une meilleure appréciation et comparaison de leur forme globale. Les buildings deviennent de simple forme géométriques pouvant évoquer certaines sculptures minimales.

47

48 Framework for trade, impression couleur sur soie 90 x 90 cm, 3 exemplaires + 1 exemplaire d artiste, juin Le carré de soie est l accessoire vestimentaire par excellence. Il permet d accorder une tenue tout en soulignant une personnalité et fait partie intégrante du costume de nombreuses professions (hôtesse de l air, agent d accueil, avocate, conseillère financière...). Son histoire est également liée aux premiers échanges commerciaux mondiaux et à la Route de la Soie, reliant l Asie et l Europe depuis le IIe siècle av. J.-C. Avec Framework for trade, le foulard devient le support de planisphères où se dessinent les principaux éléments graphiques relatifs aux échanges internationaux. Une série de flèches, de points ou de lignes aux couleurs vives apparaissent à leur surface. On y distingue alors, à l échelle mondiale, les flux migratoires, de marchandises ou encore les grandes places financières. Elément d apparat et source d information géo-économique, Framework for trade se porte tout comme il se lit.

49

50

51 Les impressions et animations:

52 Organicisme, une animation Flash, 3 min édition 2014 à 5 exemplaire + 1 exemplaire d artiste visible sur ce lien avril - mai Issue de la pensée philosophique, l organicisme affirme que la réalité est mieux comprise comme un tout organique. Il est fréquent d assimiler des éléments comme la société humaine à un organisme, les humains à ces cellules, les villes à des structures biologiques en croissance. De ce point de départ l animation Organicisme rejoue, à l échelle de la boite de pétri, la mise en culture de ville à l instar de micro-organismes. Le coeur de la ville se développe à partir de ses premiers axes de circulation, puis s étend au fur et à mesure comme une cellule en expansion. Les rues, les artères se multiplient et grandissent au rythme d une croissance biologique. Les quatre cultures cylindriques permettent une comparaison entre le développement des villes et leur forme. On peut observer aussi bien Shenzen, Astana, Vienne que Rome, chacune ayant ses spécificités urbanistiques et de mutations architecturales.

53

54 still screen animation:

55

56 Affiche Quartier Général - Centre d art contemporain, tirage laser pour affichage SGA F4, 90 X130 cm, mai L affiche a été créée dans le cadre de l appel à participation Quartier Général - Centre d art contemporain à La Chaux-de-Fonds pour une présentation dans l espace publique. Elle s inspire du thème de «quartier général» non pas d une manière formelle ou conceptuelle mais plus comme une évocation. Un quartier général est un lieu de repli, une place stratégique cachée des autres, permettant l observation d un territoire et la planification d une stratégie, de futures actions. Inspirée des films de sciences-fictions mais aussi des projections scientifiques et militaires des années 70 et 80, cette affiche présente la Lune comme le site d un quartier général par excellence. La forme de l astre est dessinée par ses cratères, lieux où l on a souvent projeté des campements ou lieux de replis. A mi chemin entre science-fiction et étude astronomique, cette proposition relève un territoire inaccessible physiquement mais que tout le monde a pu imaginer, voire s y projeter.

57

58 Somnia forma urbis, sérigraphie noir, 65 x 50 cm 12 exemplaires + 3 exemplaires d artiste et une animation Flash avec une piste audio, 6 min édition 2013 à 5 exemplaire + 1 exemplaire d artiste visible sur ce lien mai - août Somnia forma urbis prend comme point de départ la publication Il Campo Marzio de Piranèse (1762) dans lequel il redessine les plans de la Rome Antique. Cette ville n est qu une projection possible de ce que fut la Rome éternelle. Chaque bâtiment, après avoir été isolé et redessiné, est agencé de manière libre avec les autres éléments architecturaux, tel un puzzle. Une ville, proche d une constellation ou d une station spatiale, se met alors en place et s étend inlassablement dans le plan. Sa forme modulaire et orthogonale peut notamment rappeler la Villa Adriana de Tivoli. L animation propose une déambulation dans cette ville songe. A la manière d un scan, un oculus balaye les différents bâtiments sans pour autant en donner une vue complète. Proche de la frustration, ce parcours urbanistique partiel ouvre sur une contemplation où chacun peut y projeter sa propre ville rêvée.

59

60 still screen animation:

61

62 Apollo / Futuro, montage photo numérique, tirage en sérigraphie, 12 exemplaires + 3 tirages d artiste, 57.5 X 41 cm Apollo / Futuro est un montage photo reprenant les trois astronautes de la mission Appolo 1 en train de prier devant leur module lunaire. Ce dernier est ici remplacé par la Maison Futuro conçue par Matti Suuronen et connue pour ses formes circulaires proches d une soucoupe volante. A mi chemin entre hommage et montage de science-fiction, cette sérigraphie fait se rencontrer deux mondes distincts présentant tout de même des ressemblances ou des métonymies de formes. La perception de la photo est dès lors déformée, et se joue des repères et des codes de lecture. Une rencontre improbable entre conquête spatiale, révolution architecturale et ferveur religieuse se donne ainsi à voir et à décrypter.

63

64 Cadre Un tour enchanteur, du monde pour euros, série impression de 19 numérique impressions couleur, numériques couleurs, format carte postale, A6 décembre 12 exemplaires tirages d artiste, format papier A0, octobre Une somme de 10 euros est convertie en 53 monnaies sur un site Internet de change sans frais. Par le biais d outils informatiques et de leur caractère immédiat, un tour du monde a put être effectué en moins de deux heures sans même bouger de son siège. Ce voyage virtuel, dans un réseau économique mondialisé, souligne la rapidité des flux financiers et leur immatérialité. Proche d une poésie du déplacement, cette planche offre tant une esthétique graphique qu une portée symbolique.

65 détail de la mise en page. planche complète.

66 Benoît Billotte rue de la Navigation, 5; 1201 Genève - CH né le 30/12/1983 à Metz - Fr vit et travaille à Genève depuis 2008 EXPOSITIONS PERSONNELLES Concrete Block, Studio Sandra Recio, Genève, Ch. - Mirabilia, Laboratoire d expression élastique, Metz, Fr Somnia forma urbis, Milkshake Agency, Genève, Ch. - Mirabilia urbis Romae, Screen Space gallery, Melbourne, Au Borrow my studio, Daan Noppen s studio, Amsterdam, Nl. - Cherche la rose, Parc Saint Léger, Centre d art contemporain, Pougues-les-Eaux, Fr Vivarium, galerie Stargazer, Genève, Ch Trait de taille *, Centre culturel français, Timisoara, Ro Variables, atelier, Montrouge, Fr. - Inauguration de l OMAC organisation mondiale de l art contemporain, espace kugler, Genéve, Ch Crashtest, espace LX5, Luxembourg ville, Lx. EXPOSITIONS COLLECTIVES SELECTION Monument, Musée des Beaux Arts - Calais et Frac Basse Normandie - Caen, Fr. - Suivre les lignes, Laboratoire d expression élastique, Metz, Fr. - aliquid mirari, Piano Nobile, Genève, Ch. - exposition collective, galerie 14, Luxembourg ville, Lx. - Utopie Picturale 2, Usine Kugler, Genève, Ch. - Spazi Aperti *, académie roumaine, Rome, It Le Verre Vivant *, collection d Art verrier contemporain, Mudac, Lausanne, Ch. - The End *, collectif Deriva, See Studio, Paris, Fr. - Re-Transcultures, collectif P4, Recycl Art, Bruxelles, Be. - Autonomia, 11 bienal de artes mediales, invitation Frac Lorraine, Santiagi du Chili, Cl. - Spazi Aperti *, académie roumaine, Rome, It. - Une brève histoire des lignes *, Centre Pompidou-Metz, Fr Bourses Fonds Berthoud, Lissignol-Chevalier et Galland, c.a.c., Genève, Ch. - Totalité Vécue 2, collection de multiples d Ergastule, POCTB, Orléans, Fr. - The material feat *, espace Labo avec Glass-Fabrik et le Cirva, Genève, Ch. - Overgamed, collectif NotOnlyKidsPlay, Villa Dutoit, Genève, Ch Totalité Vécue, collection de multiples d Ergastule, Espace Adagio, Thionville, Fr. - Elephantiasis, espace d art contemporain Standard Deluxe, Lausanne, Ch. - Concours fédéral d art 2011, Swiss Art Awards, Bâle, Ch. - Prix d Art Robert Schuman *, Luxembourg ville, Lx. - Geste serpentine et autres prophéties *, Frac Lorraine, Metz, Fr Moving Worlds - Roundabout II *- Triennale Jeune Création, Luxembourg ville, Lx. - Bourses Kiefer Hablitzel *, Swiss Art Awards, Bâle, Ch. - Drawing time - Le temps du dessin *, Musée des Beaux-Arts de Nancy, Fr Prix d Art Robert Schuman *, Metz, Fr Version Bêta, Centre pour l Image Contemporaine, Genève, Ch. - Sombres Desseins / Dark Designs *, avec la Maison d Ailleurs, Yverdon-Les-Bains, Ch Sharing common playground *, LX5 et le collectif syntosil, Esch-Belval, Lx. - Jeune création européenne, Biennale itinérante d art contemporain, Montrouge, Fr. - Source Froide, Kunstraum Wacheturm, Zurich, Ch. - 52em Salon d art contemporain * de Montrouge, Fr Liste 06, galerie art contemporain Nosbaum & Reding, Bâle, Ch. * exposition avec catalogue

67 RESIDENCES, PRIX prix Act Artl, Genève, Ch résidence à l Institut Suisse de Rome, It résidence atelier au CIRVA de Marseille avec Glass-Fabrik, Fr résidences secondaires du Parc Saint Léger centre d art contemporain, Fr. - prix Kiefer Hablitzel, Swiss Art Awards, Bâle, Ch atelier/résidence alloué par la ville de Montrouge, Fr. FORMATION Postgrade Nouveaux Médias, HEAD, Haute Ecole d Art et de Design, Genève, Ch DNSEP option art, ESAL, Ecole supérieure d art de Lorraine, Metz, Fr DNAP option art, ESAL, Ecole supérieure d art de Lorraine, Metz, Fr. ACTIVITES PROFESSIONNELLES depuis 2013 depuis membre de l association Art sans rdv, membre de l équipe de travail, Genève, Ch. - co-responsable du module médiation prospective avec Claude-Hubert Tatot au sein du master TRANS - enseignement et médiation de la HEAD Genève, Ch assistant master TRANS - enseignement et médiation au sein de la HEAD, Genève, Ch responsable du module Espace public - Espace privé pour les Bachelor 1, l IMUS - Institut demanagement de l Université de Savoie, Annecy, Fr membre de l équipe de rédaction de la revue en ligne Daté.es, Genève, Ch. Bourse pour médiateur en art contemporain, ville de Genève, 2009 depuis accueil et service au public, guide volant au Mamco - Musée d art moderne et contemporain de Genève, Ch intervenant plasticien en milieu scolaire pour le centre d art contemporain la Villa

68

69 Textes de référence:

70 Wind drift, 2013, sable et colle, 450 x 1300 cm, commande et production Centre Pompidou - Metz. Maniant les cartes, les flux et les statistiques, Benoît Billotte propose un détournement formel et conceptuel de ces données objectives que la société produit pour se donner des repères. Coupées de leur contexte, elles sont ramenées à leur pure abstraction et deviennent des signes graphiques et poétiques aux interprétations ouvertes. Pour Une brève histoire des lignes, l artiste recompose une topographie du vent, élément par essence insaisissable. S inspirant de cartes réelles, il présente la trêve impossible du vent suspendu dans sa course, traduit dans la carte en flèches tourbillonnant comme un essaim ou un vol d étourneaux. L artiste utilise le sable, élément charrié par le vent, pour matérialiser les lignes de force du souffle, l incertitude et l impermanence d un mouvement. Hélène Guénin Co-curatrice pour l exposition Une brêve histoire des lignes, Centre Pompidou-Metz Sunline, 2010, craie sur peinture ardoise, 120 x 1014 cm, production Frac Lorraine Un tableau noir et un dessin à la craie : les coordonnées et les repères ont disparu ; l espace s ouvre, infini et libre ; une sinusoïde traverse le plan. Échappée de quelque graphique mathématique, la courbe donne une impression de savoir et d autorité. Elle incarne une vérité. Mais laquelle? Ligne du Soleil Depuis la Terre, c est en mesurant le nombre de taches1 sombres visibles à la superficie de l astre solaire que l on se rend compte de son activité. C est en Asie, il y a plus de 2000 ans, que ces taches ont été pour la première fois relevées. Depuis, l astronomie moderne a permis de les explorer, voire d anticiper leur apparition et disparition. Grâce aux astronomes Samuel Heinrich Schwabe et Johann Rudolph Wolf, on sait en effet que leur nombre varie selon une périodicité de 11,2 ans. Les cycles se répètent, similaires mais jamais identiques. S emparant des données chiffrées collectées depuis 1761, Benoît Billotte en fait une frise qui dresse un portrait décalé et énigmatique du Soleil. Deux cent cinquante années d activité (vingt-quatre cycles) sont résumées en quelques centimètres. Rien pour ainsi dire, à l échelle de l astre dont l espérance de vie est évaluée à plus de 12 milliards Et la ligne se poursuit potentiellement à l infini : vers la gauche hors d atteinte de l homme non encore apparu ; vers la droite dans un futur que l on peut, si peu, imaginer. Il y a encore quelques mois, la communauté scientifique s alarmait du prolongement anormal de la période d inactivité du Soleil (coresponsable dans le passé du Petit âge glaciaire); des astronomes américains prévoyaient même la disparition complète des taches pour Depuis, son activité a repris et l on s inquiète déjà de ses trop fortes répercussions sur le champ électromagnétique terrestre L histoire n est pas la même selon le repère qu on adopte. L infini petit et l infini grand se rejoignent : cette ligne du Soleil est son électrocardiogramme. En chiromancie, la ligne du Soleil est une ligne de la main liée à la réussite et au succès. D un revers de manche, elle peut ici disparaître. Effacée. Tout est aléatoire, rien n est parfait : Sunline est une invitation à changer nos modes de voir et de penser, une incitation à nous laisser dériver Eléonore Jacquiau Chamska Coordinatrice des expositions et de la communication, Le Geste Seprpentine Frac Lorraine Si on les nomme «taches», ces superficies n en mesurent pas moins, pour les plus grandes, plusieurs dizaines de milliers de kilomètres. Elles se caractérisent par une température inférieure et une activité magnétique plus forte que sur le reste du globe solaire.

71 Prix d art Robert Schuman Si Benoit Billotte est un arpenteur, c est dans les méandres du gigantesque espace d informations et de ressources documentaires que constitue Internet. On pense alors à Aby Warburg qui disposait sur de grands panneaux des centaines de documents, et dont les mises en regard lui permettaient de créer des liens et des sens nouveaux. Si Benoit Billotte est un observateur attentif du monde qui l entoure, c est donc d abord depuis la fenêtre de son ordinateur personnel, ou pour être plus précis, devant les innombrables fenêtres simultanées que celui-ci lui permet d ouvrir, collectant, recoupant, accumulant sans relâche des informations, des données qu il va tamiser, recomposer, organiser ; c est la matière première d un travail qui ne se satisfait pas des catégories classiques. Les concepts que Benoit Billotte recoupe dans ses œuvres trouvent leur résolution formelle dans une multiplicité de médiums qui ne sont pas tant dictés par la recherche d un style et d une signature que par la volonté d imbriquer les œuvres dans divers systèmes de traduction. Framework for trade en est un bon exemple. Les imprimés de ces trois foulards de soie sont pour le moins inattendus Loin des motifs habituels de l industrie du luxe, ils proposent diverses cartographies du monde, sur lesquelles sont retranscrits les flux et les échanges internationaux. Plans, graphiques, schémas, sont le produit de données chiffrées censées traduire de manière objective la réalité du monde. Le glissement de ces données sur des foulards de soie crée pourtant une ambivalence sur la valeur d usage, tant des outils vestimentaires, que des outils statistiques. Cet agencement crée une tension critique que l on retrouve dans Vivarium, installation composée d une carte, de 7 médailles gravées et de pousses de cocotiers. L artiste évoque Wonderland, un archipel utopique, composé de 7 îles tout droit tirées de l imaginaire disneyien. Chaque île correspond à un parc d attraction, forme ultime de l artifice et de la maîtrise absolue du monde, largement théorisée et concrétisée par Walt Disney lui-même. L utopie de Benoit Billotte est davantage une dystopie, un monde drôle et séduisant mais définitivement sous cloche, où la maîtrise absolue de l urbanisme et de l architecture impose sa forme et ses usages au moindre espace de vie, de travail ou de loisir La série de sculptures Architectone évoque là encore ce rapport de l architecture à la maîtrise des idées, des formes, et par delà de l espace public. Cette série de petites architectures reproduit différents bâtiments des XXème et XXIème siècles, que l artiste a choisis pour leurs qualités plastiques indéniables. Leur échelle est rendu uniforme, créant ainsi un ensemble ludique, comme un jeu de construction ou un improbable échiquier dans lequel chaque module peut faire office de pion, déplaçable au gré des envies ou d une stratégie de conquête du territoire. Le monde selon Benoit Billotte serait le lieu d enjeux de pouvoirs complexes. Qu ils soient traduits en statistiques, cartes, plans, architectures, il nous révèle également les diverses formes de propagande douces dans lesquelles nous évoluons Monde de signes, d information en continu, d artifices plus ou moins cachés, de rêves de pacotilles, dans les ruines duquel il nous propose quelques outils de navigation. Marie Cozette Curatrice pour la sélectione messine Texte issu du catalogue Prix d art kunstpreis Robert Schuman 2011.

72 Prix Kiefer Hablitzel, Swiss Art Awards Forma incognita Imprimées sur des carrés de soie, les cartes mondiales des grandes places financières, des flux migratoires et des principaux échanges commerciaux ont un je ne sais quoi de familier et d inquiétant tout à la fois. Ces motifs en deviennent même, pour peu qu on les ait vus à Bâle lors des derniers Swiss Art Awards, entêtants. A la façon d une fragrance couture puisant des notes contraires dans les registres de l industrie pétrochimique et des fleurs de printemps, de l impérialisme post-colonial et du train de Madame. Mais également comme la proposition singulière, déconcertante d un artiste contemporain. L installation de Benoît Billotte, Framework For Trade, peut se lire d une part à l aune de son obsession pour l imagerie du contrôle et de l institution, initiée avec grand fracas trois années plus tôt à Genève avec l inauguration de son ONG, d autre part dans la continuité des recherches qu il mène depuis 2005, constituant patiemment, pièce à pièce, son répertoire formel. Deux productions, réalisées en 2008, me semblent emblématiques d une attitude: sa série de cartes pop-up Credit Crunch, et la cyber-déambulation de son Tour du monde pour euros. L artiste y évolue comme le promeneur discret d un univers désincarné de cartes, de graphes et de flux, un sémionaute dérivant sans hâte dans l idiosphère de l économie mondialisée, étudiant ses codes et ses représentations. Aride au possible, cet environnement imaginaire révèle, au passage de l artiste, une profondeur plastique de prime abord insoupçonnable : inertes, standardisées jusqu à en être insipides, les motifs et les outils que l artiste y repère prennent une consistance singulière et dévoilent d étonnantes propriétés. A la manière d un botaniste ou d un anthropologue, Benoît Billotte les isole, les soupèse et les remet en jeu. Activés par le déplacement et la contextualisation, les effets des images qu il utilise se structurent et deviennent sensibles, lisibles : ainsi la ligne irrégulière du taux de change du Tour du monde... fonctionne comme un pivot dimensionnel, faisant appel simultanément à l élévation paysagère, rappelant la crête accidentée d un cirque montagneux, et à la projection plane d une carte routière. Associée au crash boursier de 2008, cette même ligne revêt dans Credit Crunch une dimension pittoresque, suggérant l existence d un folklore global et d un continent imaginaire encore, à certains égards, sauvage. Fondées sur cette exploration, ses installations les plus récentes, Vivarium et Framework For Trade, témoignent quant à elles d une étape nouvelle dans la pratique, intégrant un enjeu supplémentaire, dépassant le cadre de l étude formelle ou encore du dessin. Les motifs y sont associés à des supports, créant ainsi des possibilités d usage et des amalgames aux conséquences imprévisibles. La question de l utopie, chère à l artiste, y gagne une valeur programmatique, activable en tous temps et par tout un chacun : réarticulés, les signes suggèrent des possibilités relationnelles inédites. Peut-être même incongrues, comme une Yayoi Kusama croisant, dans les first d un Concorde ou à l ombre d un champignon géant, Balenciaga. Lauro Foletti Texte issu du catalogue Swiss Art Awards 2010, Office fédéral de la culture, Suisse, 2010

73 Prix d art Robert Schuman Le projet de Benoît Billotte, inauguré le 14 mars 2008 à Genève au siège de l OMAC (Organisation mondiale de l art contemporain) ou WCAO (World contemporary art organization) ouvre quelques pistes sur la nature polyvalente du travail de l artiste. En effet, cette organisation non gouvernementale à but non lucratif nous plonge au centre de sa recherche artistique. Entre une envie d organiser, de planifier, de prendre en charge, d analyser, il aime jouer à des jeux de sens et d écriture, ainsi qu avec les structures de la pensée par les idées et surtout avec les concepts qui influencent nos comportements et valeurs humaines au quotidien. En y insérant des utopies et des facteurs fictifs en plein éblouissement, il s intéresse aux images, aux mots et à leur apologie, à leur niveau de construction en passant par un processus de décontextualisation constant. Il rend ainsi aux images une lisibilité initiale qui nous alerte sur leur nature essentielle ou à l opposé n hésite pas à les rendre plus complexes par l effet d assemblage ou de superposition sans jamais dénaturer son concept de base. On retrouve ce procédé de croisement successif dans la série de dessins à l encre de chine intitulée 29/10/08. Cet ensemble présente six journaux périodiques français du même jour qui se voient dépouillés de toutes leurs informations. Textes et images disparaissent et laissent apparaître la structure de base, la grille de lecture où ont été disposés les éléments typographiques. La totalité de la mise en page de chaque journal a été alors dessinée à chaque fois sur une seule et même surface. Cette unité de calcul s apparente à un diagramme complexe de notre économie actuelle et non sans absurdité. Comme dans le projet OMAC les codes sont mis en abîme pour aboutir au plus essentiel de l information. Mais ces expériences ne sont pas un but en soi, elles restent vivantes et dépendent de l instant auquel elles sont réactivées, marquant ainsi un espace-temps mesurable. La mission de l organisation consiste comme le dit l artiste «à élaborer un système international équilibré et accessible de développement de l art contemporain tant au niveau de sa création, de sa diffusion que de son statut face aux institutions privées, publiques, culturelles, sociales de tous les pays». C est dans le «souhait d universalité» que Billotte porte un réel désir utopique de rendre l art accessible aux différents peuples et cultures. Dans son Un tour du monde pour euros, il voyage dans un réseau économique mondialisé et comme d autres conceptuels ayant procédé à des expériences identiques avant lui, c est une certaine poésie du déplacement virtuel qui est sollicitée. Faire l expérience de cette transition avec les outils informatiques contemporains change la temporalité et la nature du travail. Donc, de façon plus rapide que jamais auparavant, la somme de 10 euros a été convertie 53 fois en 53 monnaies différentes, le jeudi 30 octobre 2008 entre 15 heures et 16h42. Il lui reste après cette opération 9,98328 euros et en moins de deux heures cet argent a parcouru le tour de la terre, soit plus de Km. Dans À la bonne heure, trois horloges indiquent l heure à New York, Tokyo et Zurich. Celle du milieu, une pendule coucou, n affiche pas, comme on pourrait le penser, l heure de Zurich mais celle de Tokyo. Par des micro-détournements, l artiste questionne l origine même de notre identité, de notre monde maintenant complètement globalisé. Les traditions et autres mythes culturels se condensent dans une tentative de groupement dans Star dream catcher, animation vidéo où des fragments dispersés en forme de constellation dessinent une accumulation circulaire au centre de la surface noire amnésique dont la boucle recommence sans fin. C est donc par une certaine recherche du déplacement invisible des idées et des concepts qui organisent nos sociétés que Benoît Billotte structure sa pensée. Il n hésite pas à recourir à la mémoire collective, à des faits historiques ou scientifiques pour appuyer ses recherches. Tous ces procédés de travail liés au graphisme, au design et à une certaine mise en scène des formes n est pas strictement rigide et générique puisque l artiste y insère toujours une sorte de subjectivité personnelle, une trace qui déstabilise la lecture linéaire de l ensemble qui la rend plus humaine et plus vivante. Marco Godinho Curateur pour la sélectione messine Texte issu du catalogue Prix d art kunstpreis Robert Schuman 2009.

Benoît Billotte. benoit.billotte@gmail.com www.benoitbillotte.fr

Benoît Billotte. benoit.billotte@gmail.com www.benoitbillotte.fr Benoît Billotte benoit.billotte@gmail.com www.benoitbillotte.fr Dossier artistique: Ma pratique artistique se caractérise par l importance du dessin qui n est ni exclusif ni uniquement attaché support

Plus en détail

Benoît BILLOTTE. 13 rue de la Servette 1201 Genève - Ch tél. 079 564 82 95 E-mail. benoit.billotte@gmail.com website. www.benoitbillotte.

Benoît BILLOTTE. 13 rue de la Servette 1201 Genève - Ch tél. 079 564 82 95 E-mail. benoit.billotte@gmail.com website. www.benoitbillotte. Benoît BILLOTTE 13 rue de la Servette 1201 Genève - Ch tél. 079 564 82 95 E-mail. benoit.billotte@gmail.com website. www.benoitbillotte.com Benoît Billotte né le 30/12/1983 à Metz - Fr vit et travaille

Plus en détail

Halle Nord. Benoît Billotte Passeggiata. lauréat 2014 de la Bourse act-art Exposition : 19.09 18.10.2014 Vernissage : jeudi 18 septembre 18h.

Halle Nord. Benoît Billotte Passeggiata. lauréat 2014 de la Bourse act-art Exposition : 19.09 18.10.2014 Vernissage : jeudi 18 septembre 18h. Benoît Billotte Passeggiata lauréat 2014 de la Bourse act-art Exposition : 19.09 18.10.2014 Vernissage : jeudi 18 septembre 18h Capsule 1. 16 Capsule 2. 16 Sandrine Pelletier, Olivier Ducret & Lugano Fell

Plus en détail

LES 4 OPERATIONS PLASTIQUES 1

LES 4 OPERATIONS PLASTIQUES 1 LES 4 OPERATIONS PLASTIQUES 1 ISOLER REPRODUIRE TRANSFORMER ASSOCIER - priver de contexte : copier - modifier, dissocier, - rapprocher, juxtaposer, Supprimer doubler fragmenter, effacer, ajouter, superposer,

Plus en détail

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais SOMMAIRE La scénographie page 3 Concept général Concept secondaire Les espaces page 4 Le parcours La signalétique L installation page 5 Les supports et matériaux

Plus en détail

Quality Street Nicolas Chardon

Quality Street Nicolas Chardon La vitrine frac île-de-france, le plateau, paris Quality Street Nicolas Chardon 14.10 22.11.15 Entretien entre Nicolas Chardon et Gilles Baume Gilles Baume : Pour la vitrine, tu proposes un projet contextuel,

Plus en détail

ASSEMBLAGE COLLECTIF D ARTS APPLIQUÉS MAGAZINE ET ÉVÉNEMENT ANNUEL «TANZ-LA DANCE SUISSE», BERNE_1996-2000

ASSEMBLAGE COLLECTIF D ARTS APPLIQUÉS MAGAZINE ET ÉVÉNEMENT ANNUEL «TANZ-LA DANCE SUISSE», BERNE_1996-2000 Présentation Le collectif d arts appliqués «ASSEMBLAGE» est composé de collaborateurs spécialisés dans le graphisme, la communication visuelle, l architecture, l architecture d intérieur et le design.

Plus en détail

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3

Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 Atelier «Avec les documents pédagogiques» FORMATION ECOLE ET CINEMA CYCLES 2 ET 3 L objectif de cet atelier de pratique est de travailler avec les documents pédagogiques (affiche, carteélève) qui favorisent

Plus en détail

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015 LE PREMIER STUDIO 3D Recherche de Partenariat Mai 2015 SOMMAIRE 1. THE VIBRANT PROJECT 1 2. MOÏMEE, PREMIER STUDIO 3D EN FRANCE 2-3 2.1. Concept 2 réinvention de la photo 2 nouveaux santons 2 2.2. Conmment

Plus en détail

Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE»

Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE» Plutôt que 55 millions d Euros pour le centre culturel du vin 55 millions d Euros pour : Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE» La municipalité actuelle se félicite d une fréquentation

Plus en détail

frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008

frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008 frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008 frac franche-comté +33 (0)3 81 61 55 18 / frac@franche-comte.fr

Plus en détail

Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà

Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà P i s t e s p é d a g o g i q u e s Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà été consacrée à cet artiste. Elle permet de suivre le travail d un artiste de loin en loin

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014

aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014 aurélie gravelat sélection de travaux 2009-2014 dessiner Mes dessins ne montrent presque rien. Je cherche à éliminer les tracés, à ne réduire le sujet, ou le dessin, qu à un essentiel. Une, quelques lignes,

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités 161 Étudier la commande de film institutionnel 1.1. Analyser le contexte de la commande s informer sur les attentes du commanditaire ou du client analyser les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE galerie binôme

DOSSIER DE PRESSE galerie binôme DOSSIER DE PRESSE galerie binôme photographie contemporaine thibault brunet vice city Mois de la Photo à Paris / 26 octobre - 24 novembre Dans le cadre du Mois de la Photo, première exposition à Paris

Plus en détail

Saskia maaike Bouvier Genève

Saskia maaike Bouvier Genève , June 2011 Des montres à complications créées par une femme pour des femmes Saskia maaike Bouvier (SMB) a su aller au-delà de la pratique pure de l art horloger et apporter sa créativité et son talent

Plus en détail

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Philippe Delaite, (phildelaite(a)hotmail.com) est enseignant

Plus en détail

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne.

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne. Généralités Dans le générateur d états des logiciels Ciel pour Macintosh vous avez la possibilité de créer différents types d éléments (texte, rubrique, liste, graphiques, tableau, etc). Nous allons détailler

Plus en détail

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Fiche 6 : approche scientifique et technique, du projet à la réalisation par le plan Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture

Plus en détail

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE Le MuséAl a ouvert ses portes au début du mois d Octobre 2013. Il permet d accueillir les élèves dans un cadre contemporain

Plus en détail

ARCHITECTURE VITALE ECTURE VITALE

ARCHITECTURE VITALE ECTURE VITALE Nadia RUSSELL 16, rue du Portail 33800, Bordeaux 06 63 27 52 49 n.russell@galerie-tinbox.com www.galerie-tinbox.com du mardi au samedi de 16h à 20h et sur rdv ARCHITECTURE VITALE Vincent Testard Du 28

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

THE MODULAR 28 «FAIR» Une Œuvre à la frontière du design et des Arts décoratifs signée Béatrice Blanchard

THE MODULAR 28 «FAIR» Une Œuvre à la frontière du design et des Arts décoratifs signée Béatrice Blanchard THE MODULAR 28 «FAIR» Une Œuvre à la frontière du design et des Arts décoratifs signée Béatrice Blanchard 1 L OEUVRE Pensée et créée par Béatrice Blanchard, The Modular 28 «Fair» est une table basse modulable

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE 2014 Charlotte Barry

DOSSIER ARTISTIQUE 2014 Charlotte Barry DOSSIER ARTISTIQUE 2014 Charlotte Barry BARRY Charlotte 25 ans 4 rue Laennec 44 000 Nantes 06 98 80 08 09 barrycharlotte30@gmail.com www.barrycharlotte.free.fr FORMATION Juin 2012 Obtention du Diplôme

Plus en détail

PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en collaboration avec des associations.

PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en collaboration avec des associations. graphisme + espace public Bérangère Magaud {74 rue d Hautpoul 75019 Paris } 06 62 07 07 27 PRÉSENTATION Vous trouverez dans ce document une sélection de travaux effectuez pendant mes études et ceux en

Plus en détail

EXPOSITION ITINÉRANTE

EXPOSITION ITINÉRANTE jeune public DÉTOURS D OBJETS DÉTOURS D OBJETS UNE EXPOSITION ITINÉRANTE DESTINÉE AUX ENFANTS DE 5 À 12 ANS AUTOUR DES ŒUVRES DE CLAUDE COURTECUISSE Direction de l action éducative et des publics Service

Plus en détail

Les expos itinérantes du CAUE de la Sarthe

Les expos itinérantes du CAUE de la Sarthe Les expos itinérantes du CAUE de la Sarthe Conseil d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de la Sarthe 1, rue de la Mariette 72000 Le Mans - tél : 02 43 72 35 31 - www.caue-sarthe.com Sommaire

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS Cette extension du programme «VisualQie Entreprise» vous permet des visualisations graphiques immédiates de la situation géographique de tous vos produits

Plus en détail

Les panneaux d affichage

Les panneaux d affichage GUIDE De la définition et des bons usages Des MATERIAUX DE REVETEMENT Et du PETIT MOBILIER URBAIN Relatifs à l espace public Le mobilier urbain Les panneaux d affichage Année 2011 Syndicat Mixte d Action

Plus en détail

Quadrilatère St-Laurent

Quadrilatère St-Laurent Quadrilatère St-Laurent Mémoire présenté à l attention de l Office de consultation publique de Montréal Par Alain Vranderick Juin 2009 Introduction Étant résidant de la grande région métropolitaine de

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

+ Nette ma Gare, + Net mon Train, + Nette ma Voie. Projet Flash. 3 semaines pour un projet. Concours d idées

+ Nette ma Gare, + Net mon Train, + Nette ma Voie. Projet Flash. 3 semaines pour un projet. Concours d idées SNCF Propreté + Nette ma Gare, + Net mon Train, + Nette ma Voie Projet Flash 3 semaines pour un projet Concours d idées Gare de Paris Saint Lazare Passage souterrain Rome-Londres Le transport ferroviaire

Plus en détail

Exposition du 24 janvier au 12 février 2012 VERNISSAGE LE DIMANCHE 22 JANVIER A PARTIR DE 15H

Exposition du 24 janvier au 12 février 2012 VERNISSAGE LE DIMANCHE 22 JANVIER A PARTIR DE 15H Exposition du 24 janvier au 12 février 2012 VERNISSAGE LE DIMANCHE 22 JANVIER A PARTIR DE 15H Noriyuki Muraki est né en 1982 à Tsu au Japon. Il vit et travaille à Besançon. Après avoir étudié et pratiqué

Plus en détail

Maurits Cornelis ESCHER Escher, graveur néerlandais, est né en 1898 et disparu en 1972. Après des études d architecture et d art graphique, il entreprend de nombreux voyages, surtout en Italie jusqu en

Plus en détail

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Collectif audiovisuel : Installations / VJing / lives audio-vidéo Artistes : Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Thomas Vaquié Musicien,

Plus en détail

La ville. Pièces de terre cuite, estampage de dix modules différents répétés une dizaine de fois, 2010-2011

La ville. Pièces de terre cuite, estampage de dix modules différents répétés une dizaine de fois, 2010-2011 Perception? Perception? Mon travail se base sur la déformation de la perception visuelle qui m est propre : celle de ma forte myopie. De cette myopie (-7,50 à gauche ; -5,75 à droite), plus un peu d astigmatisme

Plus en détail

Diploma of Advanced Studies / REALisation - Céramique & Polymères

Diploma of Advanced Studies / REALisation - Céramique & Polymères Diploma of Advanced Studies / REALisation - Céramique & Polymères Andy Storchenegger, 2015, Hunting the wild, céramique, fourrure HEAD Genève, Raphaëlle Muller Formation continue REAL Le CERCCO est le

Plus en détail

L ABRIS Réalisation et performance. Festival Les grands chemins en Minervois 2014 Site du moulin de Félines-Minervois (Hérault)

L ABRIS Réalisation et performance. Festival Les grands chemins en Minervois 2014 Site du moulin de Félines-Minervois (Hérault) SANDRA BIGNON Par mes réalisations éphémères, actions, rites, j habite les lieux, traversant les espaces qui m environnent, y laissant une trace. J y puise ma matière. A travers l histoire, l archéologie

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art.

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. APPEL A CANDIDATURE L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. La communauté d agglomération Cap Calaisis, en charge de la gestion

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts de Nantes Métropole

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts de Nantes Métropole Section des Formations et des diplômes Evaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts de Nantes Métropole Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Évaluation des diplômes de l

Plus en détail

M é t r o p o l e (Not In My Back Yar d) Dominique Gauthey Photographies. Septembre de la Photographie Identité - Lyon 2008. Musée Urbain Tony Garnier

M é t r o p o l e (Not In My Back Yar d) Dominique Gauthey Photographies. Septembre de la Photographie Identité - Lyon 2008. Musée Urbain Tony Garnier M é t r o p o l e (Not In My Back Yar d) Photographies Septembre de la Photographie Identité - Lyon 2008 18 septembre 26 octobre Musée Urbain Tony Garnier Galerie Caroline Vachet Chrystel Egal, Artiste

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

Lionel Catelan. DNSEP Design Graphique 2010 École des beaux-arts de Valence

Lionel Catelan. DNSEP Design Graphique 2010 École des beaux-arts de Valence Lionel Catelan DNSEP Design Graphique 2010 École des beaux-arts de Valence Mon principal sujet d étude est le paysage et son expérience de perception. Au cours de mon DNSEP en Design Graphique à l École

Plus en détail

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Chapitre 1 Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Sommaire : 1.1 La construction logicielle, qu est-ce que c est? : page 3 1.2 Pourquoi la construction logicielle est-elle importante? :

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Jérémie Mazurek Cinéaste d animation Bruxelles - Belgique

Jérémie Mazurek Cinéaste d animation Bruxelles - Belgique Jérémie Mazurek Cinéaste d animation Bruxelles - Belgique Candidature en vue d une résidence-mission à des fins d éducation artistique et culturelle menée en faveur des enfants et des jeunes du territoire

Plus en détail

<< PLATFORM > < Grand Est >>

<< PLATFORM > < Grand Est >> PROGRAMME DE RÉSIDENCES DES FRAC DU GRAND EST EDITION 2008 // Appel à candidature >>> PRESENTATION DES FRAC >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> Les Fonds régionaux d art contemporain du Grand

Plus en détail

Benjamin Mis. Portfolio. +33 6 18 01 65 71 contact@benjamin-mis.net

Benjamin Mis. Portfolio. +33 6 18 01 65 71 contact@benjamin-mis.net Benjamin Mis Portfolio +33 6 18 01 65 71 contact@benjamin-mis.net Faits & Gestes La locution Faits & gestes pose un cadre conceptuel où converge l ambivalence actif / passif : c est là que concorde la

Plus en détail

Sonate Parisienne Images de Vincent Winter photographe américain

Sonate Parisienne Images de Vincent Winter photographe américain La galerie HEGOA présente Sonate Parisienne Images de Vincent Winter photographe américain SIGHTS - Red Shoes (2012) 433 x 647 mm (image) Du 26 juin 2014 au 25 juillet 2014 Textes et photos à télécharger

Plus en détail

HANS SEGERS LA VIGIE ART CONTEMPORAIN

HANS SEGERS LA VIGIE ART CONTEMPORAIN HANS SEGERS DOSSIER SUR «LES RENCONTRES 40» AVEC CAROLE MANARANCHE ET MARIE-PIERRE BUFFLIER LA VIGIE ART CONTEMPORAIN NÎMES NOVEMBRE 2012 photo M.P.Bufflier Vue d installation dans «les Rencontres 40»

Plus en détail

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal Avant Projet - Projet un regard numérique sur la ville - Œuvre interactive multimédia Le projet est la réalisation

Plus en détail

LES WEEK- ENDS DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES

LES WEEK- ENDS DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES LES WEEK- ENDS DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES LES STAGES PHOTO DES RENCONTRES D ARLES LES STAGES DE DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES des Rencontres d Arles proposent aux photographes amateurs comme aux simples

Plus en détail

93 Ken Sortais. 18 septembre - 18 octobre 2014 Vernissage le jeudi 18 septembre à 19h

93 Ken Sortais. 18 septembre - 18 octobre 2014 Vernissage le jeudi 18 septembre à 19h Dossier de presse, le 10 septembre 2014 93 Ken Sortais 18 septembre - 18 octobre 2014 Vernissage le jeudi 18 septembre à 19h Christine, Ken Sortais, latex, 2014 La Straat démarre la rentrée 2014 avec en

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration Proposition de création

Plus en détail

GREGORY MARKOVIC Dessins

GREGORY MARKOVIC Dessins Dossier de presse GREGORY MARKOVIC Dessins Exposition du 5 février au 28 mars 2010 Vernissage le 4 février à partir de 18h30 La Galerie Particulière 16 rue du Perche 75003 Paris +33.(0)1.48.74.28.40 www.lagalerieparticuliere.com

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

TRAVAUX TOPOGRAPHIQUES LIDAR SCANNER EXTERNALISATION INGENIERIES INFRASTRUCTURES SIG / MODELISATION 3D

TRAVAUX TOPOGRAPHIQUES LIDAR SCANNER EXTERNALISATION INGENIERIES INFRASTRUCTURES SIG / MODELISATION 3D TRAVAUX TOPOGRAPHIQUES LIDAR SCANNER EXTERNALISATION INGENIERIES INFRASTRUCTURES SIG / MODELISATION 3D QUI SOMMES NOUS? FUTURMAP est une société internationale spécialisée dans la topographie, la cartographie

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

ATELIER ATHENAÏS. Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle.

ATELIER ATHENAÏS. Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle. ATELIER ATHENAÏS Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle Mars 2015 SOMMAIRE Le contexte La demande du client Ma proposition Les

Plus en détail

LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE

LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE «et en plus, il faut faire un tableau.» Alberto Giacometti Ecrire sur la peinture pourrait signifier écrire «par-dessus», recouvrir des signes arbitraires de l écriture

Plus en détail

Techniques Artistiques

Techniques Artistiques Enseignement technique Section de qualification 2 ème degré Techniques Artistiques Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré de qualification Techniques artistiques Grille Horaire A. FORMATION

Plus en détail

Berkeley Center for new media

Berkeley Center for new media Berkeley Center for new media Greg Niemeyer : Comme nous le savons, le monde visuel consiste en une réflexion de la lumière qui est constituée elle même de molécules. La lumière se diffuse par ondes dont

Plus en détail

SHAKING PAPER ------------------------

SHAKING PAPER ------------------------ SHAKING PAPER ------------------------ Qubo Gas ------------------ Jef Ablézot, Morgan Dimnet & Laura Henno LA MALTERIE, 42 rue Kuhlmann, F-59000 LILLE qubogas@qubogas.com www.qubogas.com - www.smalticolor.com

Plus en détail

Stage au PORTUGAL. Du 23 au 28 Juillet 2016 à Santa Cruz. 3 artistes pour 6 jours de stage

Stage au PORTUGAL. Du 23 au 28 Juillet 2016 à Santa Cruz. 3 artistes pour 6 jours de stage Stage au PORTUGAL Du 23 au 28 Juillet 2016 à Santa Cruz Santa Cruz de l'aquarelle 3 artistes pour 6 jours de stage Renseignements et contacts: superviolaine@free.fr; brot.didier@gmail.com; david.chauvin37@gmail.com

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

Les outils de représentations paysagères

Les outils de représentations paysagères Les outils de représentations paysagères Les outils de représentation paysagère sont dans un entre-deux : entre l observateur du paysagère qui, par l outil graphique, donne corps à sa compréhension subjective

Plus en détail

Programmation scientifique du parcours de visite

Programmation scientifique du parcours de visite Programmation scientifique du parcours de visite Chaine opératoire La programmation des collections consiste à préciser et hiérarchiser le traitement à appliquer aux collections, en distinguant programmation

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

'A, NDA MAGAZINE. AVRIL/JUIN 13 Trimestriel CÔTÉ LOUNGE. Surface approx. (cm²) : 2284 N de page : 76-80. Page 1/5

'A, NDA MAGAZINE. AVRIL/JUIN 13 Trimestriel CÔTÉ LOUNGE. Surface approx. (cm²) : 2284 N de page : 76-80. Page 1/5 Page 1/5 CÔTÉ LOUNGE 'A, Eléments de recherche : AGENCE ET RIVIERE ou ALAIN ET HENRI RIVIERE ARCHITECTES : à Paris 11ème Page 2/5 UN DINER OU UN THE A BEYROUTH AU CŒUR DE BEYROUTH, DANS LE QUARTIER DES

Plus en détail

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique «Expérience monochrome» Fiche technique Monochrome Le pouvoir des couleurs Monochrome (Définition issue du «vocabulaire d Esthétique» d Etienne Souriau) : Qui est d une seule couleur. On ne qualifie guère

Plus en détail

WORKSHOPS JULIEN BILLAUDEAU

WORKSHOPS JULIEN BILLAUDEAU WORKSHOPS JULIEN BILLAUDEAU Une ville dans la ville ROBOTS EN KITS blogs dessinés DE GOOGLE IMAGE À L AFFICHAGE PUBLIC UNE VILLE DANS LA VILLE Avec la classe de CE2 de l école Jean Moulin à Bron. En collaboration

Plus en détail

Habiter le musée plutôt que le traverser!

Habiter le musée plutôt que le traverser! Habiter le musée plutôt que le traverser! «Les images ne sont pas un simple auxiliaire de l écrit. Elles sont déclencheur d émotions et de pensées, et porteurs de messages. Cet apprentissage relève d une

Plus en détail

Patrimoine Architectural et Archéologique

Patrimoine Architectural et Archéologique Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du

Plus en détail

Simon Deppierraz. fastt INGPHI. deillon delley. Dreier Frenzel

Simon Deppierraz. fastt INGPHI. deillon delley. Dreier Frenzel Simon Deppierraz fastt INGPHI deillon delley Dreier Frenzel IMPRESSUM deillon delley architectes / Bulle Parti scénographique «C est le pilier en béton qui a très rapidement retenu notre attention. Nous

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

David Leleu Portfolio Avril 2015

David Leleu Portfolio Avril 2015 David Leleu Portfolio Avril 2015 Image-monument Complexes, impossibles à situer, les images produites par les dispositifs de David Leleu constituent une mémoire singulière. Au lieu de considérer leurs

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

Annexe. L opéra de toulon Projet scolaire // octobre 2014 identité visuelle interface web

Annexe. L opéra de toulon Projet scolaire // octobre 2014 identité visuelle interface web Dossier de créations graphiques 2015 01 pages 2-5 L opéra de toulon // octobre 2014 identité visuelle interface web 02 pages 6-7 voyages immersifs projet scolaire // février 2015 interface web 03 pages

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition promotion 52-2012 Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition I N S A de Lyon Tristan Delizy Introduction Présentation du projet Ce PPH s intéresse à la scénographie de musée (mettre en espace

Plus en détail

Travail mené par Florence HOUVENAEGHEL Professeur de technologie (académie Aix-Marseille)

Travail mené par Florence HOUVENAEGHEL Professeur de technologie (académie Aix-Marseille) Début septembre, je suis contactée pour expérimenter l approche des Arts appliqués en Technologie. Mi-septembre, le projet Course-en-cours est lancé dans les deux classes de troisième. Le support choisi

Plus en détail

DISPOSITIF E.A.C. ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET CULTUREL VILLE D'AIX EN PROVENCE APPEL A PROJET ARTS VISUELS 2015 / 2016

DISPOSITIF E.A.C. ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET CULTUREL VILLE D'AIX EN PROVENCE APPEL A PROJET ARTS VISUELS 2015 / 2016 DISPOSITIF E.A.C. ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE ET CULTUREL VILLE D'AIX EN PROVENCE APPEL A PROJET ARTS VISUELS 2015 / 2016 Nom de l'association ou de l'artiste : DECLOMESNIL ISABELLE Adresse : 8 RUE ALDEBERT

Plus en détail

Tania Mignacca. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone

Tania Mignacca. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Question Présentez-vous : Nom Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Ville Biographie Mot clé choisi Résumé Answer Individu Tania Mignacca Montréal Illustratrice

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Devynck. Roxane. Portfolio. 4. Elle se gratte l oreille, le paysage se transforme. 5. Elle se gratte l oreille, le décor change.

Devynck. Roxane. Portfolio. 4. Elle se gratte l oreille, le paysage se transforme. 5. Elle se gratte l oreille, le décor change. 15 Devynck 4. Elle se gratte l oreille, le paysage se transforme. Roxane 5. Elle se gratte l oreille, le décor change. Type DR : Structures directionnelles Type ID : Structures d identifications Type IN

Plus en détail

POÉTIQUE DE LA RETENUE

POÉTIQUE DE LA RETENUE POÉTIQUE DE LA RETENUE Exposition collective Du 24 avril au 2 mai 2015 Vernissage le 23 avril à 18h Photographies, vidéos et installations de: Gilles DEWALQUE Sandra GAILLARDON Marie-Claude LACROIX Anthony

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE DE L ART 2 LIEUX / 2 EXPOSITIONS (MARS & JUIN) - 2

Plus en détail

du 24 janvier au 1er février 2015

du 24 janvier au 1er février 2015 Clara Scremini Gallery à BRAFA ART FAIR Bruxelles du 24 janvier au 1er février 2015 Maria Bang Espersen, Attitude l, 18x37x20cm, 2013 Clara Scremini Gallery Clara Scremini Gallery participe à du samedi

Plus en détail

Utiliser le site Voyages-sncf.com

Utiliser le site Voyages-sncf.com voyages-sncf.com 17 mars 2014 p 1 Utiliser le site Voyages-sncf.com Avec ce tutoriel, vous apprendrez à utiliser le site de la SNCF dédié aux trajets grandes lignes et plus particulièrement à : rechercher

Plus en détail

tel : 06 32 16 57 83 site : ma-ma.biz mail : thomas.mouillon@gmail.com

tel : 06 32 16 57 83 site : ma-ma.biz mail : thomas.mouillon@gmail.com MA tel : 06 32 16 57 83 site : ma-ma.biz mail : thomas.mouillon@gmail.com présentation janvier 2014 MA est une histoire qui a commencée par hasard. L une de ces idées qui prend forme lentement, et qui

Plus en détail

Espaces Imprévus. Sonia Bazantay. Trames et Décors porteurs de sens

Espaces Imprévus. Sonia Bazantay. Trames et Décors porteurs de sens Espaces Imprévus Sonia Bazantay Trames et Décors porteurs de sens P1 «Espaces Imprévus» «Espaces Imprévus» est une réflexion sur la perception de l espace et du décor. Directrice Artistique et Designer,

Plus en détail

Gilberto Güiza Rojas

Gilberto Güiza Rojas La représentation du travail et le (jeu de) rôle du travailleur Gilberto Güiza Rojas Présentation de portfolio artistique Le quotidien comme succession de fragments liés par le tissu de l individu Ma

Plus en détail