EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT TECHNIQUE 1 ère CLASSE Session 2012 EPREUVE PRATIQUE. Spécialité : Mécanique électromécanique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT TECHNIQUE 1 ère CLASSE Session 2012 EPREUVE PRATIQUE. Spécialité : Mécanique électromécanique"

Transcription

1 EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT TECHNIQUE 1 ère CLASSE Session 2012 EPREUVE PRATIQUE Spécialité : Mécanique électromécanique Option : Installation et maintenance des équipements électriques (Durée : 3 heures 30 coefficient 3) Cette épreuve pratique est destinée à permettre d apprécier l expérience professionnelle du candidat, sa motivation et son aptitude à exercer les missions qui lui seront confiées. Elle comporte une mise en situation consistant en l accomplissement d une ou plusieurs tâches se rapportant à la maîtrise des techniques et des instruments que l exercice de cette option implique de façon courante. Vous devez modifier une installation électrique domestique d éclairage pour améliorer le confort d un local technique. Durant cette épreuve pratique vous serez évalué sur les critères suivants : - Analyser un équipement domestique existant. - Réaliser la modification de l installation domestique. - Recherche de pannes sur l installation. - Maîtrise et utilisation d appareils de mesures électriques. - Vérification du respect des règles applicables en matière d hygiène et de sécurité.

2

3 Le responsable du service électrique demande que le dispositif d éclairage du garage où les agents électriciens laissent leurs véhicules soit modifié en installant une minuterie (économie d'énergie) commandée par deux boutons poussoirs. Il est prévu aussi la pose et le raccordement d'une deuxième source de lumière car le local est trop sombre. Vous avez été désigné pour accomplir ce travail. Caractéristiques du local Température + 5 à 35 Altitude 250 m Humidité Négligeable Présence de corps solides Poussières Substances polluantes Aucune Chocs mécaniques inexistants Travail demandé : Décâbler l installation actuelle sans modifier l'implantation et câbler le nouveau circuit d éclairage. Consignes à respecter pour le câblage: - le circuit est réalisé avec des conducteurs H07 V-U rouges, pour la phase, Bleus pour le neutre et noirs pour les autres conducteurs.

4 Cahier des charges Article 1 L installation sera réalisée suivant les règles conformes aux normes en vigueur. Article 2 Les canalisations (conducteurs + conduits) seront posées sur les parois. Article 3 L appareillage sera choisi en saillie. Il sera de marque LEGRAND ou HAGER Article 4 L alimentation des circuits sera issue d un seul tableau électrique situé dans le local. Article 5 Les protections seront des disjoncteurs de type magnéto-thermique Unipolaire avec neutre, de courbe C.

5 Schéma de principe de l installation actuelle

6 Schéma de principe de la nouvelle installation

7 Implantation des appareils de l installation actuelle

8 Implantation des appareils de l installation nouvelle

9

10 Vérification de l isolement : 1) Conditions : - poste de travail non raccordé (Hors tension) ; - disjoncteur Q1 ouvert ; - Bornes A1 et A2 de la minuterie débranchées ; - lampes non installées. 2) Appareil utilisé : mégohmmètre ou contrôleur d'installation. 3) Mesures à effectuer : Entre la borne de phase et la borne du conducteur de protection : Valeur à trouver Valeur mesurée Bon Mauvais - Disjoncteur Q1 est ouvert ; > 250 kω - Disjoncteur Q1 est fermé ; > 250 kω Entre la borne de phase et la borne du conducteur neutre : Valeur à trouver Valeur mesurée Bon Mauvais - Disjoncteur Q1 est ouvert ; > 250 kω - Disjoncteur Q1 est fermé ; > 250 kω

11 Vérification d absence de court-circuit : 1) Conditions : - poste de travail non raccordé (Hors tension) ; - disjoncteur Q1 fermé ; - Bornes A1 et A2 de la minuterie débranchées ; - lampes non installées. 2) Appareil utilisé : Contrôleur d'installation ou ohmmètre. 3) Mesures à effectuer : Entre la borne de phase et la borne du neutre Valeur à trouver Valeur mesurée Bon Mauvais - S1 et S2 ouverts ; > 6 Ω - S1 seul fermé ; > 6 Ω - S2 seul fermé ; > 6 Ω 4) Raccorder les bornes A1 et A2 de la minuterie

12 Vérification de la présence de tension : 1) Conditions : - poste de travail raccordé à une alimentation 2P + T 230v 16A ; - disjoncteur Q1 ouvert ; - lampes non installées. 2) Appareil utilisé : Voltmètre et E.P.I. (gants isolants, casque ou lunettes anti U.V). 3) Mesures à effectuer : Entre les bornes : Valeur à mesurer Valeur mesurée Bon Mauvais En amont de Q1 En aval de Q1 230 v 230 v Essais de l installation : 1) Installez les lampes. 2) Fermez le disjoncteur Q1. 3) Vérifiez le fonctionnement en agissant sur les boutons S1 et S2. PROCEDURE Q1 fermé MINUTERIE L1 L2 Appui sur S1 Appui sur S2

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise

CFA Lycée Gustave EIFFEL LA CAGE D'ESCALIER. Niveau de Maîtrise S3.1 LA CAGE D'ESCALIER Savoir S3.1 S3.2 S6.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 4 3 3 3 page 1 / 20 FICHE CONTRAT Capacités Prénom : THEME : INSTALLATIONS ET EQUIPEMENTS ELECTRIQUES Fonctions Organisation Réalisation

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT SPECIALITE: INSTALLATIONS ELECTRIQUES SANITAIRES ET THERMIQUES MERCREDI

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

Etude du Lave-vaisselle

Etude du Lave-vaisselle ACADEMIE DE LILLE Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques Mathématiques et Sciences Physiques épreuve E1 Durée : 3 h Date : Sous - épreuve E 12 : Travaux pratiques scientifiques sur

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON

INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON THEME 2 INSTALLATION ELECTRIQUE D UN PAVILLON REALISATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES «HABITAT / TERTIAIRE» Thème N 2 Lycée Risle-Seine BEP les métiers de l électrotechnique. Prénom :. Gr :.. THEME 2

Plus en détail

Détecteurs de condensation

Détecteurs de condensation Détecteurs de condensation pour la régulation de plafonds refroidisseurs JOLA SARL 14 rue du Progrès 93230 Romainville France Tél. +33 (0)1 48 70 01 30 Fax +33 (0)1 48 70 84 44 www.jola.fr F-1 51-1-0 Ces

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

I GENERALITES SUR LES MESURES

I GENERALITES SUR LES MESURES 2 Dans le cas d intervention de dépannage l usage d un multimètre est fréquent. Cet usage doit respecter des méthodes de mesure et des consignes de sécurité. 1/ Analogie. I GENERALITES SUR LES MESURES

Plus en détail

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière.

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière. Chapitre n 2 3 Conduction électrique et structure de la matière. T.P.n 1: Les solutions aqueuses sont-elles conductrices? >Objectifs: Tester le caractère conducteur ou isolant de diverses solutions aqueuses.

Plus en détail

Interrupteurs Différentiels 2P jusqu à 40 A

Interrupteurs Différentiels 2P jusqu à 40 A 87045 LIMOGES Cedex Téléphone 05 55 0 87 87 Télécopie 05 55 0 88 88 Interrupteurs Différentiels DX³-ID 411 10,, 11 11,, 13, 14, 1, 17, 23, 31 411 32 32,, 34 34,, 35 35,, 37 37,, 38 38,, 44 SOMMAIRE PAGES

Plus en détail

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre.

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre. NOM : Prénom : Groupe : Câblage HABITAT TP n 2 : Câblage Chambre Objectif général du T. P Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre Bac Pro ELEEC 1 - Cahier des charges : Lors de la

Plus en détail

Banc d essai DOMOTIQUE

Banc d essai DOMOTIQUE Banc d essai DOMOTIQUE 2010 LE CABLAGE DOMOTIQUE Situation de départ : L agence immobilière nous a vendu une maison qui a le pouvoir de s adapter aux besoins de ses propriétaires. Il nous a vanté cette

Plus en détail

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS :

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS : SMARTPHONE - DUAL-CORE - NOIR 3483072425242 SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLEU XXXX SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLANC 3483072485246 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROSE 3483073704131 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROUGE XXXX

Plus en détail

Fonction publique territoriale. Concours d agent de maîtrise territorial. Spécialité «Techniques de la communication et des activités artistiques»

Fonction publique territoriale. Concours d agent de maîtrise territorial. Spécialité «Techniques de la communication et des activités artistiques» Fonction publique territoriale Concours d agent de maîtrise territorial Spécialité «Techniques de la communication et des activités artistiques» Concours externe et interne Mercredi 7 février 2007 Vérification

Plus en détail

Atelier A : Polyprod. APO03 : Changement de format. APO03 : Changement de format Page 1

Atelier A : Polyprod. APO03 : Changement de format. APO03 : Changement de format Page 1 Atelier A : Polyprod APO03 : Changement de format APO03 : Changement de format Page 1 Buts de l exercice : La ligne ermaflex est prévue pour travailler avec plusieurs types de contenants différents. La

Plus en détail

PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES

PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES Formation à la prévention des risques électriques PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES Partie B :

Plus en détail

TP DOMOTIQUE. 01 avril 2012. Objectifs : Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques.

TP DOMOTIQUE. 01 avril 2012. Objectifs : Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques. Objectifs : 1 Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques. Appréhender les technologies utilisées dans ce domaine. Comparer ces technologies en fonction des contraintes d installation. Simuler

Plus en détail

Nouveau jeune collaborateur

Nouveau jeune collaborateur Insérez le logo de l'entreprise LIVRET D'ACCUEIL Nouveau jeune collaborateur Livret d accueil de : Prénom NOM ACCUEIL ACCOMPAGNEMENT Nous sommes heureux de vous accueillir au sein de notre entreprise.

Plus en détail

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES

Pavillon Uranus 1. Réalisation des circuits d'éclairage de la chambre 1 et de l'escalier et du circuit du chauffe-eau CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES T.P. habitat n 1 p1/9 Mr CLYAN vous confie une partie de la réalisation de l installation électrique de sa maison. Lot «chambre 1, escaliers,» Pose, montage et raccordements dans les

Plus en détail

Structure d une installation électrique

Structure d une installation électrique Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. S6 : Representation graphique et modélisation. Mise en situation : Mr et Mme Dupond ont fait appel à votre entreprise pour rédiger les schémas

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE D OUJDA

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE D OUJDA REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE D OUJDA 1 ABSENCES 1- La présence est obligatoire à toutes les séances de formation, contrôle, et examens, ainsi qu à toutes les formes de formation

Plus en détail

Travailler hors tension C est possible!

Travailler hors tension C est possible! Travailler hors tension C est possible! Les risques associés à l électricité: mieux les comprendre pour mieux les éviter Ø Par Yanick Vaillancourt, ing. Ingénieur-conseil en électricité http://www.vaillancourting.com

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité S. Bourdreux Sciences Physiques au lycée Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité L installation domestique Presque tous les particuliers sont alimentés en «230V 50Hz monophasé». Dans

Plus en détail

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION TESTEUR ANALOGIQUE D'ISOLEMENT ET DE CONTINUITE KYORITSU MODELE 3132A REMARQUE Ce mesureur a été développé conformément à la norme de qualité de Kyoritsu et a passé le contrôle dans

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SPECIALITE : MAGASINAGE DES ATELIERS MERCREDI 17 SEPTEMBRE 2008 EPREUVE

Plus en détail

Coffrets de regroupement Gamme de coffrets pour poste haute tension

Coffrets de regroupement Gamme de coffrets pour poste haute tension Poste de transformation aute Tension dp_011_a La solution pour > > Poste de transformation haute tension TB/TB et TB/TA Les points forts > > Raccordement aisé > > Contraintes climatiques > > Coffret clé

Plus en détail

RENAULT TWIZY Véhicule électrique Guide pour les Services de Secours

RENAULT TWIZY Véhicule électrique Guide pour les Services de Secours RENAULT TWIZY Véhicule électrique Guide pour les Services de Secours 2 Introduction Ce document est destiné à l information des Services de Secours pour l'intervention en cas d'accident sur TWIZY. Le TWIZY

Plus en détail

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT Pôle Industrie 19- CONTROLE INDUSTRIEL Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT BAREME DE NOTATION Nom : Métier :.. Prénom :... N du candidat :... EPREUVES CRITERES

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT SPECIALITE: INSTALLATIONS ELECTRIQUES, SANITAIRES ET THERMIQUES MERCREDI

Plus en détail

Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE

Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE Dr Geoffroy LALLEMANT Emilien JOUANNO Alexandre ROUSSELLE Définitions Electrisation : Différentes manifestations physiopathologiques dues au passage du courant électrique à travers le corps Electrocution

Plus en détail

Série HarmonicGuard Application Omnibus Filtre Harmonique Actif. Démarrage Rapide Configuration du Logiciel de l unité

Série HarmonicGuard Application Omnibus Filtre Harmonique Actif. Démarrage Rapide Configuration du Logiciel de l unité Série HarmonicGuard Application Omnibus Filtre Harmonique Actif Démarrage Rapide Configuration du Logiciel de l unité TCI, LLC W132 N10611 Grant Drive Germantown, Wisconsin 53022 Téléphone: 414-357-4480

Plus en détail

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage TSET Projet 00-00 Temps alloué h Lycée Louis Armand Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage Objectifs : Afin de vous préparer à l Epreuve Professionnelle de Synthèse, nous vous proposons

Plus en détail

REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES ***************************************** ****************************************** Avertissement : Tout diagnostic d installations électriques

Plus en détail

BODYGUARD (Alarme personnelle)

BODYGUARD (Alarme personnelle) Descriptif et caractéristiques DOC 2 Eclaté et nomenclature partie générale DOC 3 Eclaté et nomenclature partie électronique DOC 4 Câblage du circuit imprimé DOC 5 Mise en place et collage du buzzer. DOC

Plus en détail

Déclencheurs manuels d alarme interactifs Adress +

Déclencheurs manuels d alarme interactifs Adress + Cerberus Déclencheurs manuels d alarme interactifs Adress + DM1132 D Déclencheur manuel d alarme pour le système de détection incendie interactif Adress + de Cerberus D Identification individuelle des

Plus en détail

BT 12 TESTEUR DE BATTERIE EN PUISSANCE Pour batterie 12V de type automobile

BT 12 TESTEUR DE BATTERIE EN PUISSANCE Pour batterie 12V de type automobile BT 12 TESTEUR DE BATTERIE EN PUISSANCE Pour batterie 12V de type automobile Référence : 6588 PERMET ÉGALEMENT DE TESTER LE CIRCUIT DE CHARGE DU VÉHICULE CONSIGNES DE SÉCURITÉ LES BATTERIES DE TYPE AUTOMOBILE

Plus en détail

Distribution Basse Tension

Distribution Basse Tension Distribution Basse Tension Structure d une installation de distribution de l énergie électrique. Choix des protections électriques d une installation. Choix de canalisations électriques. Objectifs : justifier

Plus en détail

Conseil Accompagnement Matériel

Conseil Accompagnement Matériel Conseil Accompagnement Matériel L équipe EMS Consulting composée d experts du terrain, vous accompagne dans toutes les phases de votre projet d équipement de matériel d urgence. Equiper votre organisation

Plus en détail

45610/ZW2001/ZW2002. Interrupteur auxiliaire de commande d éclairage sans fil de la marque GE

45610/ZW2001/ZW2002. Interrupteur auxiliaire de commande d éclairage sans fil de la marque GE 45610/ZW2001/ZW2002 Interrupteur auxiliaire de commande d éclairage sans fil de la marque GE Cet interrupteur auxiliaire est une composante du système de commande d éclairage Z-Wave de la marque GE et

Plus en détail

U-1000 R2V : Cuivre U-1000 AR2V: Aluminium

U-1000 R2V : Cuivre U-1000 AR2V: Aluminium U-1000 R2V : Cuivre U-1000 AR2V: Aluminium NF C 32-321 Caractéristiques Tension assignée 0,6/1 kv Ame Rigide, câblée classe 2 rigide, massive, classe 1, pour S =< 4 mm², rigide câblée, classe 2, pour S

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Une installation électrique est constituée par l ensemble des circuits qui sont associés en vue de l utilisation de l énergie électrique. L installation électrique d

Plus en détail

Sortie à collecteur ouvert 30 Vc.c. NPN, courant de charge : 100 ma, tension résiduelle : 1 V max.

Sortie à collecteur ouvert 30 Vc.c. NPN, courant de charge : 100 ma, tension résiduelle : 1 V max. CELLULE A FIBRE OPTIQUE Cellule révolutionnaire capable de détecter une grande diversité d objets brillants I Fonction d apprentissage simple d utilisation Format compact, sans contact avec la fibre optique

Plus en détail

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit ENONCE : Une lampe à incandescence de 6 V 0,1 A est branchée aux bornes d une pile de force électromotrice E = 6 V et de résistance

Plus en détail

Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282

Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282 Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282 Domaine des fusibles moyenne tension européens Les systèmes moyenne tension sont maintenant classés HTA Tension maximum: 72500V Nos fusibles: jusqu à 40500V

Plus en détail

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage

PROGRAMME. Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage PROGRAMME Recyclage BR chargé d intervention BT d entretien et de dépannage Action d acquisition, d entretien ou de perfectionnement des connaissances PREV 0016/3095 Objectifs Maintenir les compétences

Plus en détail

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Circuit à réaliser Réalisez les circuits ci-dessous, constitué d une lampe (ou une D.E.L. qui est plus sensible que la lampe), une pile et des objets conducteurs ou isolants.

Plus en détail

MONTAGE BALLON SOLAR. manuel_cesi_zenit.doc. 1 de 9. capacité nominale. Gaz femelle

MONTAGE BALLON SOLAR. manuel_cesi_zenit.doc. 1 de 9. capacité nominale. Gaz femelle MONTAGE BALLON SOLAR Connexions 1 entrée eau sanitaire 2 sortie eau chaude 3 entrée échangeur solaire 4 sortie échangeur solaire 5 recyclage 6 instrumentation 7 instrumentation 13 instrumentation 14 instrumentation

Plus en détail

Projet en énergie Renouvelable

Projet en énergie Renouvelable Projet en énergie Renouvelable Creuze Maxime, Francq Benoît, Lemaire Loïc, Toulotte Antoine IUT de Béthune Introduction Les supports de panneaux solaires Installations panneaux solaires Calcul de l angle

Plus en détail

Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence.

Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence. Réglage, paramétrage, contrôle, modification. Salle de conférence. Session 2011 Enseignants : Laurent BOUSQUET Bernard TAULOU SYSTEME : Salle de conférence THEME D ETUDE : Automatisme du bâtiment CCF sous

Plus en détail

Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque

Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque nature qu elles soient, qui pourraient se trouver dans

Plus en détail

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 Lycée Privé Alfarabi SFAX Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 2011 / 2012 Section : Sciences de l informatiques Coefficient : 3 EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures M. Abdmouleh Nabil Le devoir

Plus en détail

ELECTRICIEN. 1. Explications. 1.1. Tâches effectuées par un électricien. 1.2. Les facteurs de risque électrique

ELECTRICIEN. 1. Explications. 1.1. Tâches effectuées par un électricien. 1.2. Les facteurs de risque électrique Prévention et Intérim 1. Explications 1.1. Tâches effectuées par un électricien L électricien est la personne qui installe, entretient, répare, protège, les installations électriques domestiques et industrielles.

Plus en détail

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL REGLEMENTATION PREVENTION PROTECTION Les sources de dangers : L électricité Le travail en hauteur Le travail en espace confiné

Plus en détail

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A1.1. Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A1.1. Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Diplôme d études en langue française Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Transcription des documents audio Épreuves collectives Durée Note sur Compréhension de l oral Réponse

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

FROID ET CLIMATISATION

FROID ET CLIMATISATION SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

Vos besoins, nos obligations

Vos besoins, nos obligations S Ingénierie Assistance Technique - Conseil Management des projets Prévention des risques Vos besoins, nos obligations Contact: Mr EL AAMRANI Saïd, Gérant 43 rue des Hirondelles, BP 600-68 76330 Notre

Plus en détail

8.3.1. Modèle de registre de sécurité

8.3.1. Modèle de registre de sécurité 8.3.1. Modèle de registre de sécurité Dans les établissements/associations recevant du public, doit être tenu un registre de sécurité incendie, sur lequel sont reportés les renseignements indispensables

Plus en détail

Document de révision

Document de révision Document de révision 1. La loi des charges électriques se résume en trois points. Énonce-les. 1-Les charges de signes contraires s attirent 2-Les charges de mêmes signes se repoussent 3-Les objets neutres

Plus en détail

PROGRESSION EN SCIENCES PHYSIQUES CLASSE DE 3 ème B

PROGRESSION EN SCIENCES PHYSIQUES CLASSE DE 3 ème B PROGRESSION EN SCIENCES PHYSIQUES CLASSE DE 3 ème B Mardi 31/08 Mardi 7/9 : 1h Mardi 14/9 : Chapitre 1 : Production de l énergie électrique Quel est le point commun des différentes centrales électriques?

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

CONTRÔLE DE BALISES TYPE TB-3 MANUEL D'INSTRUCTIONS. ( Cod. 7 71 087 ) (M 981 342 01-02 06H) ( M 981 342 / 99G ) (c) CIRCUTOR S.A.

CONTRÔLE DE BALISES TYPE TB-3 MANUEL D'INSTRUCTIONS. ( Cod. 7 71 087 ) (M 981 342 01-02 06H) ( M 981 342 / 99G ) (c) CIRCUTOR S.A. CONTRÔLE DE BALISES TYPE TB-3 ( Cod. 7 71 087 ) MANUEL D'INSTRUCTIONS (M 981 342 01-02 06H) ( M 981 342 / 99G ) (c) CIRCUTOR S.A. ------ ÉQUIPEMENT CONTRÔLE DE BALISES TB-3 ------ Page 2 de 6 ÉQUIPEMENT

Plus en détail

AQ300. Guide technique AQ 300. Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE

AQ300. Guide technique AQ 300. Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE AQ300 Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE Page 1 Sommaire Description générale de l'aquatrol 300 Page 2 Installation du kit AQUATROL 300 Page

Plus en détail

Chapitre 3 : L'oscilloscope

Chapitre 3 : L'oscilloscope Chapitre 3 : L'oscilloscope I Présentation de l'appareil A) À quoi sert un oscilloscope Coller la fiche d'exercice L'oscilloscope est un appareil permettant de visualiser directement une tension au cours

Plus en détail

FROID ET CLIMATISATION

FROID ET CLIMATISATION SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

Évaluation en électricité : Sens du courant, série, dérivation... ( 55min)

Évaluation en électricité : Sens du courant, série, dérivation... ( 55min) Évaluation en électricité : Sens du courant, série, dérivation... ( 55min) Branchement des appareils dans une installation domestique Sa1 Ordre des dipôles dans un circuit en série. Nombre de boucles formées

Plus en détail

APPLICATION DE LA MODIFICATION DE LA DIRECTIVE SEVESO II

APPLICATION DE LA MODIFICATION DE LA DIRECTIVE SEVESO II INDUSTRIE CONSEIL ENVIRONNEMENT Etudes Conseils Ingénierie en environnement et risques industriels Votre partenaire dans les domaines de l environnement et des risques industriels APPLICATION DE LA MODIFICATION

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

Blocs autonomes d alarme sonore manuels BAAS type Ma, MaMe, BAAS + DL type Ma + DL, MaME + DL 405 40/41/42/43

Blocs autonomes d alarme sonore manuels BAAS type Ma, MaMe, BAAS + DL type Ma + DL, MaME + DL 405 40/41/42/43 Blocs autonomes d alarme sonore manuels BAAS type Ma, MaMe, BAAS + DL type Ma + DL, MaME + DL 405 40/41/42/43 R Présentation BAAS Types Ma, MaMe Réf. : 405 40/42 BAAS + DL Types Ma + DL, MaMe + DL Réf.

Plus en détail

Signalétique LED Messages lumineux de robusto

Signalétique LED Messages lumineux de robusto Signalétique LED Messages lumineux de robusto Comme simple éclairage à LED pour l'affichage de l'état ou comme point de repère, ou encore comme élément de design avec un pictogramme servant de support

Plus en détail

http://www.lamoot-dari.fr Distribué par Lamoot Dari contact@lamoot-dari.fr GTS-L 5 / 10 / 15 DONNEES TECHNIQUES

http://www.lamoot-dari.fr Distribué par Lamoot Dari contact@lamoot-dari.fr GTS-L 5 / 10 / 15 DONNEES TECHNIQUES GTS-L / 0 / GROUPES STATIQUES DE PUISSANCE A COMMANDE LOGIQUE Applications principales Lignes d'extrusion et presses d'injection pour matières plastiques Canaux chauds Thermoformeuses Machines d'emballage

Plus en détail

Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages)

Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages) Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages) Si la substance déversée est connue et le volume de déversement est d un litre et moins, suivre la procédure suivante 1) Alerter les personnes dans le

Plus en détail

*Raccordement correct nécessaire pour une de commutation de passage zéro

*Raccordement correct nécessaire pour une de commutation de passage zéro 2 2 310 317 02 LUNA LUNA 109 109 0 100, 109 0 200 110 0 100, 110 0 200 F Notice de montage et d utilisation Interrupteur crépusculaire Test 2 2000 LUNA 109 I:2-35 II : 35-200 III : 200-1000 min max IV:1-5klx

Plus en détail

Habilitation Electrique BR

Habilitation Electrique BR Habilitation Electrique BR Nom et prénom : Les dangers de l électricité 1 - Y-a-t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? 3 - En alternatif, le

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE

EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE EXAMEN PROFESSIONNEL ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ère CLASSE SESSION 2015 EPREUVE D ADMISSIBILITE Durée : 1 heure 30 / Coefficient : 2 Une épreuve écrite à caractère professionnel portant sur

Plus en détail

Bi-Jonction. Notice d Utilisation Installation et Bon de Garantie. Convecteur C EST AUSSI... Gamme de Sèche-Serviettes...

Bi-Jonction. Notice d Utilisation Installation et Bon de Garantie. Convecteur C EST AUSSI... Gamme de Sèche-Serviettes... En raison de l évolution de la technique, la société Applimo se réserve le droit de modifier le matériel sans préavis - Textes et photos non contractuels - 421AA2194.A01 09/08 C EST AUSSI... Bi-Jonction

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

a m p l i f i c a t e u r d e p u i s s a n c e s e p t c a n a u x guide d utilisation

a m p l i f i c a t e u r d e p u i s s a n c e s e p t c a n a u x guide d utilisation A30.7 a m p l i f i c a t e u r d e p u i s s a n c e s e p t c a n a u x guide d utilisation Bienvenue! Bienvenue avec l ampli Primare A30.7! Le A30.7 est un ampli modulaire sept canaux destiné à une

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

Mémento. pour partir en montagne l été en. sécurité. www.sports.gouv.fr

Mémento. pour partir en montagne l été en. sécurité. www.sports.gouv.fr Mémento pour partir en montagne l été en sécurité www.sports.gouv.fr Avant une sortie Choisissez une activité à votre mesure. Choisissez votre itinéraire en fonction de vos capacités (ne pas se surestimer,

Plus en détail

ATTENTION INTRODUCTION

ATTENTION INTRODUCTION ATTENTION 1. Ce système de démarrage à distance doit être installé sur voitures automatiques uniquement. 2. Les télécommandes à distances doivent être protégées des coups et de l eau. 3. Mis à part pour

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Borne de recharge de niveau 2 pour véhicule électrique EVC30T/EVC30T-IN ELMEC inc. JUIN 2014 (REV8) Table des matières 1 Aperçu... 2 2 Liste des pièces... 3 3 Spécifications...

Plus en détail

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique STI2D Option SIN Terminale AP1.1 : Montages électroniques élémentaires Électricité et électronique Durée prévue : 3h. Problématique : connaître les composants élémentaires de l'électronique Compétences

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

Les lois de Kirchhoff sont des outils simples et efficaces pour la résolution des circuits électriques simples et complexes.

Les lois de Kirchhoff sont des outils simples et efficaces pour la résolution des circuits électriques simples et complexes. ircuits électriques simples hapitre 5 IRITS ELETRIQES SIMPLES Sommaire ircuits électriques Lois des nœuds et des mailles Kirchhoff ouplages parallèles, séries ouplages mixtes ode des couleurs des résistances

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011 BUREAU VERITAS 5 bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX Urbania Val d Ouest 38 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES Téléphone :01 47 52 49 70 Télécopie : 01 47 77 03 22 A l attention de Mme ALILI

Plus en détail

Maquette N 0837 associée au devis N 20120837

Maquette N 0837 associée au devis N 20120837 Maquette N 0837 associée au devis N 20120837 Création de l'architecture de votre blog d'entreprise avec la technologie Worpress à partir d'un thème entièrement customisé dans le code PHP et la feuille

Plus en détail

Manuel d utilisation. Digital Multimètre. Extech 410

Manuel d utilisation. Digital Multimètre. Extech 410 Manuel d utilisation Digital Multimètre Extech 410 Introduction Nous tenons à vous féliciter pour l achat du modèle EX410 de la marque Extech, soit un multimètre. Cet appareil mesure la tension AC/DC,

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises

PLAN DE PREVENTION. OPERATION N du. Responsables des Entreprises PLAN DE PREVENTION Décret N 92-158 du 20 février 1992 : Travaux effectués dans un établissement par une entreprise extérieure Arrêté du 19 mars 1993 : Liste des dangereux - Code du travail articles R.237-1

Plus en détail

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I La diode à jonction I.1 Constitution Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I.2 Caractéristique d'une diode Définition : c'est le graphique qui donne

Plus en détail

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques

A Généralités. Courant continu. Courant alternatif. Courant alternatif monophasé 1. Courant alternatif triphasé 3. B Appareillages électriques A Généralités Courant continu Courant alternatif Courant alternatif monophasé 1 Courant alternatif triphasé 3 B Appareillages électriques Représentation générale d'un tableau, d'un coffret de répartition

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail