LIVRE BLANC DE LA RECHERCHE SUR LA PEAU EN FRANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIVRE BLANC DE LA RECHERCHE SUR LA PEAU EN FRANCE"

Transcription

1 LIVRE BLANC DE LA RECHERCHE SUR LA PEAU EN FRANCE SOCIETE DE RECHERCHE DERMATOLOGIQUE 2011

2 BUREAU DE LA SRD Président : Secrétaire : Trésorier : Autres membres : Laurent MISERY, PU-PH Nathalie JONCA, CR CNRS Pierre-Emmanuel STOBNER, MCU-PH Jérôme LAMARTINE, PR Laurence MICHEL, CR INSERM Elena RIZOVA, chercheur dans le privé Anne-Marie SCHMITT, chercheur dans le privé Nadem SOUFIR, MCU-PH

3 SOMMAIRE Introduction 4 Sociétés savantes 5 Organisation générale 7 Axes de développement 8 Equipes académiques 9 Centres de référence et de compétence 9 Réseaux et groupes thématiques 10 Recherche privée 11 Forces et points à améliorer 12 Propositions 13 Liste des équipes académiques 14

4 Introduction La peau est un organe vital, à l interface entre le corps et son environnement. Ses fonctions sont multiples : barrière avec l extérieur, fonctions sensorielles, organe immunitaire, fonction de relation Ses propriétés sont multiples : mécaniques, immunologiques, sensitives Les muqueuses génitale et buccale ou les annexes de la peau (cheveux, poils, ongles) ont aussi des propriétés très spécifiques. Le vieillissement cutané est un modèle de vieillissement, mais aussi celui qui est ressenti le plus durement. Les maladies atteignant la peau altèrent fortement la qualité de vie et la vie psychique. Le prurit est une souffrance tout aussi insupportable que la douleur. La peau peut être le siège de maladies cancéreuses (qui peuvent être mortelles), inflammatoires (dont le psoriasis et l eczéma), auto-immunes, infectieuses, vasculaires (à l origine de plaies) Parce qu il s agit d un notre organe de surface, son examen peut révéler de très nombreuses maladies internes. La recherche sur la peau est donc importante du fait de la place majeure de la peau dans la vie humaine mais aussi pour la compréhension de nombreux phénomènes, à partir d un organe facilement accessible. L importance de la recherche sur la peau est souvent méconnue en France. C est pourquoi la Société de Recherche Dermatologique a pris l initiative de rédiger ce livre blanc. Après un état des lieux, nous ferons des propositions.

5 Sociétés savantes La Société de Recherche Dermatologique (SRD) est la société savante qui rassemble les chercheurs impliqués dans la recherche sur la peau, qu ils soient du secteur public ou privé, qu ils soient médecins, scientifiques, pharmaciens, vétérinaires Elle organise chaque année le Congrès Annuel de Recherche Dermatologique. Elle est francophone et donc ouverte à d autres pays que la France (essentiellement Belgique et Suisse), même si la majorité de ses membres sont français ou d équipes françaises. Une lettre d information, la Lettre de la SRD, est adressée chaque année à ses membres. Elle est le référent principal des autorités pour la recherche dermatologique. Sur appel d offres, elle distribue des subventions de recherche et des bourses. Son site internet est : La Société Française de Dermatologie (SFD) est la société savante des dermatologues. Elle a une activité de formation importante, en particulier avec les Journées Dermatologiques de Paris. Elle est le référent en dermatologie. Sa revue est les Annales de Dermatologie et Vénérologie. Son site internet est encourage la recherche dermatologique par des subventions aux équipes de recherche en réponse à deux appels d offres annuels, après analyse des dossiers par le conseil scientifique. Cette activité est devenue très importante et va être déléguée à une Fondation Française de Dermatologie, créée pour cela. La Société Française des Sciences Humaines sur la Peau (SFSHP) a été créée il y a quelques années pour stimuler la recherche dans ce domaine. Elle rassemble médecins, psychologues, philosophes, historiens, sociologues, plasticiens, etc Elle organise chaque année les forums Peau Humaine et Société. Son site internet est

6 Le Collège des Enseignants de Dermatologie de France (CEDEF) rassemble tous les enseignants de dermatologie (PU-PH et MCU-PH), ainsi que quelques enseignants d autres soussections du CNU qui travaillent essentiellement sur la peau. La recherche est naturellement un sujet régulièrement évoqué lors des réunions, même si les activités les plus spécifiques concernent l enseignement. La recherche constitue une part importante du Livre Blanc sur la Dermatologie Hospitalo-Universitaire publié en 2005 (http://www.cedef.org). L European Society for Dermatological Research (ESDR) est l équivalent européen de la Société de Recherche Dermatologique. Elle organise un congrès annuel, qui a eu lieu à Paris en 2005 et qui est co-organisé avec les sociétés américaine et japonaise tous les 3 ans. Sa revue est le Journal of Investigative Dermatology, première revue de dermatologie pour le facteur d impact. De nombreux français sont membres de l ESDR et deux Français sont habituellement membre du board. Plusieurs chercheurs participent à d autres sociétés internationales. On peut citer par exemple l European Academy of Dermatology and Venerology (EADV- congrès à Paris en 2008), l International Forum for Studies on Itch (IFSI- congrès à Brest en 2011), l European Academy of Dermato-Oncology (EADO- congrès à Nantes en 2011) ou l European Society of Dermatology and Psychiatry (ESDaP- congrès à Paris à 2000 et à Brest en 2017).

7 Organisation générale La recherche sur la peau ne se limite pas à la recherche dermatologique, au sens où elle n est pas uniquement centrée sur la recherche médicale dans l acceptation la plus stricte du terme. En effet, elle comprend aussi la recherche fondamentale, qui vise à comprendre le fonctionnement de la peau, et la recherche appliquée, qui vise à mettre aux points des produits pour l industrie pharmaceutique ou cosmétique. La recherche académique est particulièrement dynamique mais très disséminée. En général autour des Universités et des CHU, elle peut être labellisée de différentes manières : équipes d accueil, unités mixtes de recherche INSERM, CNRS ou même CEA. Peu de laboratoires affichent dans leur titre qu ils font de la recherche sur la peau (Paris-Saint Louis, Nice, Lyon, Toulouse, Brest) mais de nombreuses équipes de recherche sur la peau sont intégrées dans des laboratoires dont la thématique est plus générale. Les équipes hospitalières (surtout dans les CHU mais pas uniquement) font habituellement de la recherche clinique et parfois de la recherche biologique. Mais leur lisibilité est difficile en dehors de ces hôpitaux. En effet, elles ont rarement une labellisation académique propre, sont souvent disséminées en plusieurs équipes de recherche labellisées et parfois ne sont pas labellisées. Une particularité de la recherche sur la peau en France est l association d équipes en plusieurs réseaux et groupes répartis sur tout le territoire.

8 La recherche privée sur la peau est aussi très importante car elle s appuie sur l industrie pharmaceutique, qui est performante, et sur l industrie cosmétique, qui est la première au monde. Les partenariats avec la recherche académique sont nombreux. Axes de développement La recherche sur la peau est principalement articulée autour d axes de développement anciens et structurés : - la biologie cutanée : sur le derme et surtout l épiderme (dont la pigmentation et les kératinocytes) - la recherche clinique - l immunologie - la recherche sur le cancer - la génétique - la cosmétologie. Ceci n empêche pas des axes émergents de se développer : - l étude des relations entre peau et système nerveux - les cellules-souches - les biothérapies - l étude du rôle des agents pathogènes.

9 Equipes académiques Une liste aussi complète des équipes académiques que possible figure en Annexe I. Elle n est pourtant pas exhaustive tant il est difficile d identifier les nombreuses équipes travaillant sur la peau, même pour une société savante spécialisée dans ce domaine. Nous n avons pas listé les équipes de recherche sur le VIH, bien que la vénérologie (et la sidologie) fassent partie des attributions des dermatologues. Ce tableau est le résultat d une enquête et les éléments qui y figurent ont été obtenus par les réponses à cette enquête. De manière plus ou moins importante, la majeure partie des services de dermatologie universitaires et quelques services non universitaires participent à la recherche clinique organisée par des groupes et réseaux (voir plus bas) ou par des partenaires industriels. Nous n avons recensé que les équipes impliquées dans des équipes reconnues et labellisées. Centres de référence et de compétence Plusieurs centres de référence des maladies rares concernent les maladies cutanées sont animés par des dermatologues : - maladies dermatologiques rares (Bordeaux) - maladies dermatologiques rares d origine génétique (Paris) - maladies bulleuses auto-immunes (Rouen) - dermatoses bulleuses acquises toxiques et auto-immunes (Créteil)

10 - épidermolyses bulleuses héréditaires (Nice) - neurofibromatoses (Créteil). Autour de ces centres de référence et d autres centres (comme par exemple des centres sur les maladies systémiques et auto-immunes rares ou sur les neuropathies rares), un réseau de centres de compétence rassemblant la plupart des services de dermatologie des CHU et quelques services non universitaires maille efficacement le territoire. La fonction de ces centres est essentiellement de permettre une meilleure prise en charge du patient mais elle s accompagne d une activité de recherche dans les domaines concernés. Réseaux et groupes thématiques Le Réseau National Interdisciplinaire sur le Mélanome a été créé en 2010 à l initiative du groupe de recherche clinique Peau et Tissus Conjonctifs de l INCa. Il regroupe tous les médecins s intéressant au mélanome et s est donné trois missions : identifier les projets d envergure pour répondre aux appels d offre, structurer la recherche interdisciplinaire et améliorer la visibilité de la recherche clinique française sur ce thème. Un équivalent préexistait dans le Grand Ouest et reste très dynamique : le Réseau Grand Ouest sur les Cancers Cutanés (BIORDERM). Dans le domaine des cancers rares, le Réseau de prise en charge des lymphomes cutanés a été labellisé en 2011 et un projet de réseau sur les cancers cutanés rares devrait pouvoir être labellisé.

11 La Société Française de Dermatologie a organisé plusieurs groupes thématiques, qui coordonnent la recherche et ont un rôle d expertise : cancérologie cutanée, psoriasis, psychodermatologie, maladies bulleuses, éducation thérapeutique, toxidermies, peau et médecine interne, infections sexuellement transmissibles et SIDA, lymphomes cutanés, peau et greffes d organes,angiodermatologie, urticaire, qualité de vie, dermato-allergologie, dermatologie chirurgicale, laser, dermatologie esthétique et correctrice, peau noire, histopathologie cutanée, vulvologie. A côté de cela, il existe plusieurs sociétés savantes spécialisées, qui sont aussi des réseaux de recherche : la Société Française de Dermatologie Pédiatrique (SFDP), la Société Française d Histoire de la Dermatologie (SFHD) et la Société Française de Photo-Dermatologie (SFPD). Recherche privée Il n a pas été possible de recenser tous les groupes privés ayant une activité de recherche, ceux-ci préférant souvent la confidentialité. L industrie cosmétique française est la première au monde et le nombre de sociétés investies dans ce domaine est très important. Certaines sociétés développent une recherche pharmaceutique appliquée à la peau, comme Pierre Fabre, Galderma ou Urgo. Néanmoins, il faut citer plusieurs sociétés disposent de centres de recherche de taille importante : Pierre Fabre (Toulouse et sa région), L Oréal (Clichy), Johnson&Johnson (Val de Reuil), LVMH (Saint Jean de Braye), Bioderma (Aix en Provence) ou Galderma (Sophia Antipolis). La France dispose aussi de nombreux fabricants de matières premières pour la cosmétique, dont Cognis

12 (Nancy). Enfin, il faut citer des sociétés qui font de la recherche appliquée pour le compte de sociétés commercialisant des produits, comme par exemple Dermscan à Lyon ou Bioprédic à Rennes. Le pôle de compétitivité Cosmetic Valley fédère une grand part de la recherche en cosmétologie (cosmétiques et parfums). Il est installé dans la région Centre. Il s agit du premier centre de ressources mondial dans ce domaine. Il rassemble une vingtaine de grandes marques, 400 PME, 6 universités et 15 établissements de formation. Son site internet est : La Chambre Syndicale des Algues et des végétaux marins compte ses membres essentiellement en Bretagne. Les compagnies qui en sont membres fabriquent des produits dérivés des algues qui sont ensuite essentiellement utilisés par l industrie cosmétique et l industrie agroalimentaire. Son site internet est : Forces et points à améliorer La recherche sur la peau dispose donc de nombreux atouts : - une recherche de qualité, reconnue au niveau international, avec de nombreux chercheurs - l appui de la première industrie cosmétique au monde - une bonne connexion avec la clinique - des liens multiples entre les différentes équipes académiques - des partenariats fréquents entre secteurs public et privé - la création de l UE «revêtement cutané» au cours des études de médecine, qui pourrait renouveler l intérêt des étudiants pour la peau

13 - l existence d un master 2 «physiologie et biodisponibilité cutanée» à Lyon et de masters professionnels de cosmétologie et du cours de biologie de la peau (COBIP) à Lyon - l étude de très nombreuses maladies rares, pour lesquelles la recherche est désormais plus encouragée - des sociétés savantes dynamiques et des congrès multiples. Néanmoins, la recherche sur la peau a quelques faiblesses ou points à améliorer : - une lisibilité réduite à cause du faible nombre d équipes mettant en avant le mot-clé «peau» - un nombre insuffisant de chercheurs dont la peau est le thème de recherche principal plutôt qu un modèle - une reconnaissance nationale insuffisante, surtout depuis la disparition du Programme National de Recherche (PNR) en dermatologie et le fait que la spécialité ne soit pas clairement affichée dans un institut thématique multi-organismes (ITMO) de l AVIESAN qui a pour titre immunologie-hématologie-pneumologie (IHP) alors qu il concerne aussi la dermatologie - une intégration européenne non reconnue, alors que les coopérations sont multiples et pourraient se développer mais sont freinées par les barrières nationales - un investissement insuffisant des cliniciens dans la recherche, par rapport à l Allemagne par exemple, qui est en grande partie à des contraintes d emploi du temps - une recherche translationnelle et des liens entre fondamentalistes et cliniciens qui pourraient être plus développés.

14 Propositions Nous formulons plusieurs recommandations qui pourraient aider considérablement la recherche sur la peau si elles étaient appliquées pour répondre à certains objectifs : - une meilleure lisibilité : la création d équipes de recherche centrées sur la peau, qui puissent fédérer des équipes de plusieurs universités, au lieu de disperser les chercheurs dans plusieurs équipes locales mais aux thématiques vagues ; le changement de sigle de l ITMO IHP voire la création d un ITMO sur la peau et les épithéliums - une intégration européenne : la création de fédérations d équipes (puis d équipes communes) au niveau européen qui pourraient rassembler quelques équipes sur une recherche commune à long terme plutôt que de dépendre d appels d offre européens ponctuels - une meilleure recherche translationnelle : la création de centres de compétence ne se limitant pas aux seules maladies rares, mais ayant comme cela existe en Allemagne une fonction clinique et de recherche sur des thématiques pointues mais non rares (ex : prurit, lymphomes, maladies auto-immunes, psoriasis) et un assouplissement des statuts hospitaliers (temps dédié à la recherche) ou universitaires (vacations hospitalières) - une recherche au service du malade : le lancement d un plan prurit comme il y a eu un plan douleur - un pari sur l avenir : un soutien aux plus jeunes par les sociétés savantes pour les aider à s orienter vers la recherche sur la peau, la création de nouveaux masters (et autres diplômes) sur la peau et l augmentation du nombre de postes pour les plus jeunes (PU-PH, MCU-PH, MCF, CR, post-doctorat, PA-PH, CCA, AHU etc ).

15 Annexe : Liste des équipes académiques VILLE LABORATOIRE DIRECTEUR PRINCIPAUX CHERCHEURS SUR LA PEAU THEMATIQUES Angers Biologie NeuroVasculaire et Mitochondriale Intégrée Daniel Henrion Ludovic Martin G. Leftheriotis Yannick Le Corre Pseudo-xanthome élastique (UMR CNRS 6214 / INSERM 771) P. Abraham Besançon Interaction Hôte- Greffon Ingénierie Cellulaire et Génique (Inserm UMR645) Pierre Tiberghien Philippe Humbert Patrice Muret L.Pazart Peaux reconstruites Ingénieurie cutanée Aborption cutanée Bio-métrologie Besançon Carcinogenèse épithéliale : facteurs prédictifs et pronostiques (EA3181) Christiane Mougin François Aubin Interactions HPV- UV-Immunité dans la carcinogenèse épithéliale cutanée Bordeaux Biothérapie des maladies rares et du cancer (INSERM U10-35) Hubert de Verneuil Alain Taieb Frédéric Mazurier Muriel Caro-André Hanaël Rezvain Johann Nissen Vitiligo UV sur peau reconstruite HIF-1 Xeroderma pigmentosum D.Mossalagi Hémangiomes V.Casoli Dermatite atopique Substituts cutanés Bordeaux Histologie et pathologie moléculaire des tumeurs (EA 2406) Jean-Phlippe Merlio Marie Beylot-Barry Jean-Phlippe Merlio Béatrice Vergier Oncogénèse des lymphomes cutanés

16 David Cappellen Edith Chevret Martina Carlotti Brest Laboratoire de Neuro- Biologie cutanée, neuro-sensorielle et gliale (nouvelle EA) Laurent Misery Laurent Misery Anne-Marie Roguedas Nicholas Boulais Virginie Buhé Nicolas Lebonvallet Système nerveux cutané Cellules de Merkel Prurit Psychodermatologie Christelle Le Gall Co-cultures avec neurones Brest Ethique, professionnalisme et santé (JE2535) Pascal David Laurent Misery Myriam Chastaing Sabine Dutray Psychodermatologie Relation médecinmalade Adhésion au traitement Chatenay- Malabry Physico-Chimie, Pharmacotechnie, Biopharmacie (UMR CNRS 8612) Elias Fattal Iuliana Popa Nanoparticules Clermont- Ferrand Molécules marquées et thérapie vectorisée (UMR INSERM 990) Jean-Michel Chezal Michel D Incan Florent Cachin Dominique Mestas Françoise Degoul Bernadette Bouchon Molécules marquées spécifiques de la mélanine, imagerie, thérapie vectorisée Etude des mécanismes d invasion du mélanome (annexine, synthénine) Créteil Laboratoire d'investigation Clinique (EA 4393 Sylvie Bastuji-Garin Sylvie Bastuji-Garin Olivier Chosidow Dermatoses inflammatoires Parasitoses

17 Pierre Wolkenstein S. Bouvresse L. Allanore T. Duong S. Oro Toxidermies sévères Maladies bulleuses auto-immunes Neurofibromatoses Skin Cochrane Hidradénite suppurée E. Sbidian L. Le Cleach F. Canoui-Poitrine Dijon Génétique des Anomalies du Développement (label en cours) Laurence Olivier- Faivre Laurence Olivier-Faivre Pierre Vabres Patrick Callier Christel Chavin Poïkilodermies Mosaïques Syndromes marfanoïdes S. oro-facio-digitaux Evry Laboratoire de génomique et de radiobiologie de la kératinopoïèse (EA 2541) Michèle Martin Michèle Martin Nicolas Fortunel Odile Rigaud Cellules-souches de la peau Evry ISTEM Marc Pechanski Christine Baldecchi Gilles Lemaitre Cellules-souches de la peau Grenoble Laboratoire des Acides Nucléiques (UMR CEA CNRS 5525) Philippe Cinquin Jean-Claude Béani Dommages induits par UV Analyse des risques sanitaires environnementaux et industriels des populations Marqueurs biologiques d exposition humaine aux agents chimiques (HAP) et physiques (UV) Grenoble Immunobiologie et Immunothérapie des Joël Plumas Marie-Thérèse Leccia Cellules dendritiques

18 cancers (INSERM U823) Lille Inserm U837 P Formstecher Lille INSERM U995 Monique Capron Julie Charles Laurent Mortier Philippe Marchetti Jérome Kluza Renata Polakowska Bruno Quesnel Anne-Sophie Hatzfeld Monique Capron Pierre Desreumaux plasmocytoïdes et mélanome - Mélanome : - - Métabolisme bioénergétique - - Dormance tumorale/ cellules souches - - Immunothérapie Inflammation cutanée et muqueuse Lille INSERM U1011 Bart Staels Delphine Staumont David Dombrowicz Psoriasis, récepteurs nucléaires et métabolisme Lille Thérapies Interventionnelles Assistées pas l Image et la Simulation (INSERM U 703) Serge Mordon Serge Mordon Franck Leclère Jean Claude Lesage Cécile Philandrianos Laser Thérapie photodynamique Limoges Homéostasie cellulaire et pathologies (EA3842) Marie-Odile Jaberteau Alexis Desmoulière Marie-Hélène Ratinaud Myofibroblastes et réparation cutanée Mireille Verdier Claire Demiot Lyon Fonctions normales et pathologiques de la barrière cutanée (EA4169) Marek Haftek Marek Haftek Josette Péguet Luc Thomas Différenciation et matrice extracellulaire épidermiques Sylvie Callejon Fonction-barrière Jacques Portoukalian Claude Vincent Cellules dendritiques Pénétration transcutanée et

19 Aurore Rozières Florence Persat Evelyne Colomb Françoise Falson Fabrice Pirot Valérie Bertholle formulation galénique des nanoparticules Conséquences cutanées des transplantations Mélanome Karine Padois Jean Kanitakis Sylvie Euvrard Lyon Institut de Biologie et de Chimie des Protéines : Dysfonctionnements de l homéostasie tissulaire et ingénierie thérapeutique (FRE 3310) Bernard Verrier Patricia Rousselle Odile Damour Fabienne Braye Ali Mojalal Pascal Sommer Caroline Reynaud Romain Debret Adhérence Jonction dermoépidermique Peau reconstruite Vieillissement Fibres élastiques Lysyl-oxydases Biomécaniques et épigénétique de la peau Lyon INSERM U851 Jacqueline Marvel Jean-François Nicolas Philippe Fournier Gabriel Bricard Amine Achachi Olivier Héquet Frédéric Bérard Benoît Bensaïd Jacques Bienvenu Physiopathologie des maladies allergiques cutanées Nouvelles voies de vaccination cutanée Lyon Centre de Génétique et de Phyiologie Guy Jérôme Lamartine Kératinocytes et

20 Moléculaire et Cellulaire (CNRS UMR5534) Mouchiroud Odile Berthier-Vergnes Ingrid Masse stress génotoxique Mélanome en peau reconstruite Lyon Institut de Génomique Fonctionnelle de Lyon (UMR CNRS 5242/ENS/Lyon I) Vincent Laudet Florence Ruggiero Christelle Bonod-Bidaud Tissu conjonctif Ehlers-Danlos Marseille Centre de Recherche en Oncologie Biologique et Oncopharmacologie (UMR INSERM 911) Dominique Lombardo Jean-Jacques Grob Marie-Aleth Richard Lhoucine Ouafik Caroline Gaudy Mélanome Patrick Verrando Marseille Unité des rickettsioses (UMR CNRS 6020) Didier Raoult Didier Raoult Rickettsioses Montpellier Virus et affections cutanéo-muqueuses (INSERM U 1058) Philippe Van de Perre Olivier Dereure Jean-Pierre Molès Rétrovirus et proliférations cutanées Bernard Guillot Flore cutanée virale Vincent Foulongne MCPyV et peau M. Segondy A. du Thanh Virus et lymphomes cutanés primitifs Maladie de Kaposi Nancy Nutrition Métabolisme Exposition aux risques environnementaux (Unité INSERM 954) Jean-Louis Guéant Annick Barbaud - Polymorphisme génétique Anne-Claire Burrztejn cytokinique dans les toxidermies et les dermatoses d hypersensibilité Nantes INSERM U892 Jacques Lependu Brigitte Dreno Amir Khammari Gaëlle Quéreux Anne-Chantal Knol Thérapie cellulaire (TIL) du mélanome Réponse immune aux cancers cutanés Epidémiologie du

21 Jean-Michel Nguyen mélanome Thomas Zuliani Cicatrisation Annabelle Brocard Acné Nantes Laboratoire de Pharmacie industrielle et de Cosmétologie (EA 2160) Yves- François Pouchus Yves-François Pouchus Laurence Coiffard Céline Couteau Photoprotection topique Nice Biologie et physiopathologie cutanée (INSERM U634) Guerrino Meneguzzi Guerrino Meneguzzi Gilles Ponzio Rozer Busca Roger Rezzonico Jean-Philippe Lacour Caractérisation des événements moléculaires qui contrôlent la cicatrisation cutanée et la tumorigenèse. Rôle des micro-arns Epidermolyses bulleuses héréditaires Nice Biologie et pathologies des mélanocytes : de la pigmentation cutanée au mélanome (INSERM U 895) Robert Ballotti Robert Ballotti Jean-Paul Ortonne Thierry Passeron Corine Bertolotto Yann Cheli Stéphane Rocchi Sophie Tartare-Deckert Mélanocyte Mélanome Vitiligo Syndrome de Griscelli Cystinose Dépigmentants Ph. Bahadoran Christine Chiaverini Marilyne Allegra Mickael Ohanna Y. Le Marchand-Brustel Nice Laboratoire de biologie et pathologies Eric Gilson Thierry Magnaldo Maladies prédisposant aux

22 des génomes (UMR 6267 CNRS / INSERM U998) Yannick Gache Sabine Scarzello Gaelle Gendronneau carcinomes cutanés Etudes sur reconstructions organotypiques de peau pathologique Nice INSERM U898 Daniel Aberdam Daniel Aberdam Cellules-souches et cancers Nîmes Institut des Biomolécules Max Mousseron (UMR CNRS 5247) J.Martinez Laurent Meunier P.-Emmanuel Stoebner P. Henry L. Henry S. Carillo I. Guiraud L. Le Gallic T. Lavabre-Bertrand P. Cuq L. Vian Effets biologiques des RUV, photocarcinogenese et photoprotection. Les récepteurs couplés aux proteins G cutanés. Rôles des protéasomes dans les dermatoses inflammatoires et les cancers cutanés, oncopharmacologie et pharmacotoxicologie cutanées Paris Centre de Recherche sur la Peau UMR-S 976 Armand Bensussan Armand Bensussan Martine Bagot Onco-dermatologie, Inflammation chronique cutanée Nicole Basset-Seguin Vincent Descamps Régénération tissulaire Mélanomes Anne-Marie Cardine Nadem Soufir Lymphomes T cutanés Psoriasis. Manuelle Viguier Dominique Bancel Farges- Hervé Bachelez Nicolas Dumaz Céleste Lebbé

23 Andreas Tsapis Christian Schmitt Jean-David Bouaziz Georges Béaud Laurence Michel Valérie Schiavon Patrice Hémon Paris Stress oxydant, prolifération cellulaire et inflammation (UPRES EA 1833) Bernard Weill Nicolas Dupin Philippe Grange Elodie Régnier Stress oxydant, réponse inflammatoire et infections cutanés Ludivine Gressier Virus et oncogénèse cutanée (HHV8, MCV) Syphilis Paris Maladies génétiques cutanées : des mécanismes pathologiques aux traitements (INSERM U781) Arnold Munich Alain Hovnanian Matthias Titeux Nathalie Pironon Sandrina Turczynski Epidermolyses bulleuses congénitales Syndrome de Netherton Laetitia Furio Magali Fradet Florine Oualid Rôle des protéases dans l allergie Maladies de Darier et de Hailey-Hailey Fatiha Merabtène Marina Simon Anissa Edir Génétique de la dermatite atopique Génétique de la maladie de Verneuil Nathalie Godin Snaigüne Miskinyté Paris Centre de Recherche Saint-Antoine Jacqueline Selim Aractingi Cellules souches foetales et de la

24 (INSERM UMRS 938) Capeau Min-Ji Kim Dany Nassar Sarah Guégan Christelle Charbel Kiarash Khosrotehrani Fabien Linay grossesse dans - la réparation cutanée - le mélanome Influence du facteur IGF1R dermique dans l homéostasie des cellules souches de l épiderme Paris Signalisation normale et pathologique : de l embryon aux thérapies innovantes des cancers (CNRS UMR 3347 / Inserm U1021) Simon Paule Lionel Larue Alain Mauviel Développement normal pathologique mélanocytes TGF oncogènèse et des et Paris Institut Cochin (INSERM U 1016, UMR CNRS 8104) Pierre- Olivier Couraud Isabelle Bouragult- Villada Anne Caignard Marie-Françoise Avril HPV, MCV et immunité Régulation de la réponse immune dans le mélanome Armelle Blondel Poitiers Laboratoire Inflammation, tissus épithéliaux et cytokines (EA 4331) Jean-Claude Lecron Jean-Claude Lecron Franck Morel François-Xavier Bernard Cytokines et inflammation cutanée Gérard Guillet Guy Dagrégorio Laure Favot Martine Vincent Jean-François Isabelle Paris Adriana Delwail

25 Reims Matrice extracellulaire en pathologie inflammatoire et tumorale (UMR CNRS/URCA 6237) François- Xavier Maquart Philippe Bernard Florent Grange Franck Antonicelli A.-L. Goeldel G. Bourgeois M. Maizières Progression tumorale dans le mélanome Réponse autoimmune dans les pemphigoïde bulleuse et cicatricielle Rennes Institut de Génétique et Développement de Rennes (UMR6061 CNRS) Claude Prigent Marie-Dominique Galibert Sébastien Corre Nicolas Mouchet Mécanisme moléculaire de la réponse UV : rôles du facteur de transcription USF1 Amine Bouafia Ariane Mogha Génétique et Génomique du mélanome David Gilot Rouen INSERM U905 Olivier.Boyer Philippe Musette Pascal Joly Damien Picard Isabelle Auquit-Auckbur Frédérique Caillot Immunodermatologie Toxidermies Maladies bulleuses TLR Maud Vaillant-Maho Strasbourg Laboratoire de Dermatologie Bernard Cribier Bernard Cribier Dan Lipsker Anatomopathologie des tumeurs cutanées Yann Scrivener M.Mitcov Strasbourg Laboratoire de Dermatochimie (UMR CNRS 7177) Jean-Pierre Lepoitevin Jean-Pierre Lepoitevin Valérie Berl Elena Gimenez-Arnau Interactions protéines-haptènes Molécules photoactivables

26 Strasbourg Immunologie et Chimie Thérapeutiques (CNRS UPR 9021/IBMC) Sylviane Muller Christopher Mueller Immunité cutanée Cycle de renouvellement du poil Epiderme Toulouse Unité de différentiation épidermique et autoimmunité rhumatoïde Guy Serre Guy Serre Michel Simon Carle Paul Barrière cutanée Epiderme Icthyoses (INSERM U1056/CNRS UMR 5165) Juliette Mazereeuw Nathalie Jonca Corinne Leprince Chiung-Yueh Hsu Peeling skin syndrome Dermatite atopique Atrophie cutanée cortico-induite Julie Henry Stefana Balica Laurent Sailler Sophie Garrido Méthodes d évaluation non invasive de la pigmentation cutanée Valérie Pendaries- Rahoul Emilie Leclerc-Moussie Marie-Claire Mechin Pascal Descargues Laure Gibot Toulouse UMR CNRS 1037 Gilles Favre Pierre Brousset Nicolas Meyer Alexis Peyret Lacombe Anne Pradines Anne Casanova Marianne Thomas, RhoB et carcinome épidermoïde Epigénétique mirna dans les mélanomes méta. Biomarqueurs du mélanome Modèles d étude

27 Laurence Lamant du mélanome Audrey Delmas Coline Munsch Siham Lourari Carle Paul CD10 dans le mélanome Imagerie multimodale dans les tumeurs mélano. Tours Imagerie et cerveau (UMR INSERM U930, CNRS ERL 3106) Denis Guilloteau Frédéric Patat Laurent Machet Loïc Vaillant Applications de l échographie cutanée haute résolution Annabel Maruani Fréderic Ossant Jean-Marc Grégoire Sollène Gahagnon Yassine Mogid Tours Protéases et vectorisation pulmonaires (INSERM U618) Francis Gauthier Pierre Coursaget Antoine Touzé Nathalie Vourch Papillomavirus et polyomavirus Versailles Peau, environnement et cancer (EA4339) Philippe Saiag Philippe Saiag Emmanuel Mahé Raymon Frade Anne Pellé Cohortes de patients Etudes épidémiologiques sur photoprotection Alain Beauchet Christine Longvert Thierry Clerici Ute Zimmermann Villejuif INSERM U542 Bernard Charpentier Bruno Azzarone Greffes d épithélium et lymphocytes

Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche

Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche Assises SFD- Partenaires de l Industrie - 19 juin 2015, Paris Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche Marie Beylot-Barry Présidente du Conseil Scientifique de la SFD Présidente

Plus en détail

Où s adresser pour la prise en charge du carcinome à cellules de Merkel?

Où s adresser pour la prise en charge du carcinome à cellules de Merkel? Où s adresser pour la prise en charge du carcinome à cellules de Merkel? Région Nord-Ouest CHRU de Lille Hôpital Huriez, Clinique de Dermatologie Rue Michel Polonovski 59 036 Lille cedex Docteur laurent

Plus en détail

INAUGURATION Labex SIGNALIFE 30 Avril 2013

INAUGURATION Labex SIGNALIFE 30 Avril 2013 INAUGURATION Labex SIGNALIFE 30 Avril 2013 Réseau d innovation sur les voies de signalisation en sciences du vivant Network for Innovation on Signal Transduction Pathways in Life Sciences TUTELLES et PARTENAIRES

Plus en détail

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes)

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Recherche FONDAMENTALE Recherche TRANSLATIONNELLE Recherche CLINIQUE H.RibonCom Règlement 14455_Bourse_dermato_2014_reglement.indd

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie. Allocations 2015. Guide d instructions

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie. Allocations 2015. Guide d instructions Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie 1. Contexte Allocations 2015 Guide d instructions La Fédération Hospitalo-Universitaire «Cancer, Microenvironnement et Innovation»

Plus en détail

Nom Prénom chapter. Repas seul

Nom Prénom chapter. Repas seul Nom Prénom chapter nombre de lieu Repas + conducteur passager motos d'arrivée Nuit 1 DROUX Michel BOURGOGNE 1 1 VERDUN 1 2 BOURDON Jean Marc BRAVEHEART DES DEUX CAPS 1 1 VERDUN 1 3 BOURDON Raphaëlle BRAVEHEART

Plus en détail

Pourquoi faire de la recherche?

Pourquoi faire de la recherche? Pourquoi faire de la recherche? Accès à l enseignement universitaire (MCU, PU) et Hospitalo- Universitaire (AHU, MCU- PH, PU- PH) Carrières industrielles Travail en équipe dans un laboratoire de recherche

Plus en détail

La Dermatite Atopique, est-ce de l Allergie? Dr Antoine KHOURY EPERNAY

La Dermatite Atopique, est-ce de l Allergie? Dr Antoine KHOURY EPERNAY La Dermatite Atopique, est-ce de l Allergie? Dr Antoine KHOURY EPERNAY Définissez-moi d abord ce que vous entendez par Atopie, par Dermatite Atopique (DA) et par Allergie et je vous dirai si le DA c est

Plus en détail

Thérapies ciblées en Onco-Hématologie

Thérapies ciblées en Onco-Hématologie Thérapies ciblées en Onco-Hématologie 1 er au 4 avril 2014 salle de séminaire Institut Universitaire d Hématologie Hôpital Saint-Louis, Paris Coordination: Dr Guilhem Bousquet Comité scientifique: Philippe

Plus en détail

Liste des masters de santé publique et apparentés 2011

Liste des masters de santé publique et apparentés 2011 1. Université Aix-Marseille II... 2 2. Université Amiens... 2 3. Université Angers... 3 4. Université Bordeaux II... 3 5. Université de Clermont-Ferrand... 4 6. Université de Dijon... 4 7. Université Grenoble

Plus en détail

- 2 - faire industriel dans la mise au point des produits biologiques. L Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à

- 2 - faire industriel dans la mise au point des produits biologiques. L Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à Information presse Roche, l Agence Nationale de Recherches sur le Sida et les hépatites virales (ANRS), le Baylor Research Institute (BRI) et Inserm Transfert mettent en place une coopération stratégique

Plus en détail

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Masters Oniris Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes-Atlantique Nantes Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Science and Engineering Secteur «Recherche»

Plus en détail

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Pourquoi, comment, combien, contourner, greffer, restaurer, inhiber, suppléer Responsables : Dr Gilles Prévost

Plus en détail

PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1)

PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1) PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1) Apport de la Biologie Cellulaire et Moléculaire aux innovations médicales (bases et prérequis de biologie cellulaire

Plus en détail

QUEL MEILLEUR INVESTISSEMENT D AVENIR QU UNE ÉTUDE SUR LA SANTÉ DES JEUNES ADULTES?

QUEL MEILLEUR INVESTISSEMENT D AVENIR QU UNE ÉTUDE SUR LA SANTÉ DES JEUNES ADULTES? QUEL MEILLEUR INVESTISSEMENT D AVENIR QU UNE ÉTUDE SUR LA SANTÉ DES JEUNES ADULTES? I-SHARE SUIVRA L ÉTAT DE SANTÉ DE 30 000 JEUNES PENDANT 10 ANS «Les grandes cohortes doivent contribuer à éclairer les

Plus en détail

Rapport scientifique DEBRA France. Année 2013

Rapport scientifique DEBRA France. Année 2013 Rapport scientifique DEBRA France Année 2013 Pr. Alain Hovnanian Services de Génétique et de Dermatologie Coordinateur du projet Européen GENEGRAFT Centre de diagnostic des maladies génétiques cutanées

Plus en détail

La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte

La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Jean-Claude Bernard La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte

Plus en détail

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ACADEMIE Nom et prénom Téléphone MCTR Téléphone secrétariat FAX électronique MCTR électronique secrétariat AIX -MARSEILLE TAUDOU Pierre

Plus en détail

LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE

LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE PRIX LEENAARDS 2011 POUR LA PROMOTION DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE Le système vasculaire lymphatique joue un rôle physiologique majeur dans le transport

Plus en détail

ELECTIONS AU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITES

ELECTIONS AU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITES Section 42 Sous-section 01 Morphologie et morphogenèse Anatomie bre de siège à pourvoir : 1 GRIGNON BRUNO LORRAINE HITIER MARTIN CAEN PRADAL d'usage : PRAT DOMINIQUE MONTPELLIER VOIGLIO ERIC LYON 1 Section

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

Les consultations de pathologies professionnelles et de l environnement d Ile-de-France. Les. chiffres. clés

Les consultations de pathologies professionnelles et de l environnement d Ile-de-France. Les. chiffres. clés de pathologies Les chiffres clés L activité des consultations de pathologies Il existe 6 consultations de pathologies en Ile-de- France situées dans les hôpitaux Cochin, Hôtel- Dieu, Raymond-Poincaré,

Plus en détail

avec atteinte ganglionnaire

avec atteinte ganglionnaire Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Comprendre La maladie et son traitement Le mélanome avec atteinte ganglionnaire Mieux comprendre votre maladie, pour mieux vivre avec Conseil scientifique en dermatologie

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

28 octobre. Session institutionnelle (10h00-10h30) Epidémiologie et Santé Publique (10h30-12h40)

28 octobre. Session institutionnelle (10h00-10h30) Epidémiologie et Santé Publique (10h30-12h40) 28 octobre Session institutionnelle (10h00-10h30) L Institut National du Cancer (en attente de réponse) Le Cancéropôle du Grand-Est - Pierre OUDET, Directeur Scientifique Epidémiologie et Santé Publique

Plus en détail

Organisation de la sous-direction professions médicales et des personnels médicaux (M) et interaction avec le centre national de gestion (CNG)

Organisation de la sous-direction professions médicales et des personnels médicaux (M) et interaction avec le centre national de gestion (CNG) Organisation de la sous-direction professions médicales et des personnels médicaux (M) et interaction avec le centre national de gestion (CNG) 1 Sous-Direction des professions médicales et des personnels

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse Nous avons tous un don qui peut sauver une vie D e v e n i r donneur de moelle osseuse Pourquoi s inscrire comme donneur de moelle osseuse? Pour des personnes atteintes de maladies graves du sang, la greffe

Plus en détail

GUIDE MASTER 2. Radiothérapie-Oncologie

GUIDE MASTER 2. Radiothérapie-Oncologie GUIDE MASTER 2 Radiothérapie-Oncologie Master 2 (M2) : carte d identité -Niveau requis : Bac + 5 -Durée : Un an -S inscrit dans le cadre de la réforme dite LMD (Licence Master Doctorat) Remplace le DEA

Plus en détail

NOM Prénom Etablissement / Structure Fonction

NOM Prénom Etablissement / Structure Fonction 1 AUCHER Philippe CH St Jean d'angély PH GCS Labo 2 BERTRAND Hélène FHP Poitou-Charentes Déléguée régionale FHP 3 BLAHA Amaury CH St Jean d'angély Technicien informatique 4 BLANCHETIERE Christian GCS TéléSanté

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre d études et de recherches en droit administratif, constitutionnel, financier et fiscal (CERDACFF) sous tutelle des établissements

Plus en détail

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE ORGANIGRAMME DES SEMINAIRES Promotion 2013 FORMATION COMPLEMENTAIRE EN MEDECINE POUR LES MEDECINS Pour les enseignants, ces enseignements seront à faire tous les 2 ans 1 - Module

Plus en détail

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING TECHNIQUES D AVENIR Jonathan LONDNER, Aurélie HAUTIER Centre Régional de Traitement des Grands Brûlés Service de chirurgie Plastique, Hôpital de la Conception, Marseille. DIAGNOSTIC DÉTERSION BOURGEONNEMENT

Plus en détail

Droit fondamental et appliqué et droit de l'entreprise (DEG)

Droit fondamental et appliqué et droit de l'entreprise (DEG) Annexe n 1 : Offre de formation de l Université Paris-Sud 11 Diplômes de Masters demandés en habilitation ou cohabilitation pour le contrat quadriennal 2010-2013. Deux domaines (DEG = Droit Economie Gestion,

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

N 252 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 252 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 24 octobre 2007 N 252 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 9 octobre 2007. PROPOSITION

Plus en détail

Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF

Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF Liste des titres de formation autorisés par le CNOSF (Mise à jour au 4 juin 2013) Attention : Conformément aux articles R.4127-339 et R.4127-340 du code de la santé publique, seuls les titres, diplômes

Plus en détail

Les plateformes de génétique

Les plateformes de génétique Thérapies ciblées : de l anatomopathologie th l à la biothérapie i Les plateformes de génétique moléculaire PO Schischmanoff UF Génétique moléculaire et oncogénétique CHU Avicenne ACP FHF 29 mars 2012

Plus en détail

SCIENCES DU MEDICAMENT

SCIENCES DU MEDICAMENT SCIENCES DU MEDICAMENT Présentation : Le Master Mention Sciences du Médicament de Montpellier s appuie sur une forte expérience de formation dans le domaine du médicament et des produits de santé de l

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

Pôles de Compétitivité : installation du groupe des personnalités qualifiées

Pôles de Compétitivité : installation du groupe des personnalités qualifiées COMMUNIQUE DU SERVICE DE PRESSE DU PREMIER MINISTRE 16 MAI 2005 12 heures 11 Pôles de Compétitivité : installation du groupe des personnalités qualifiées Le Premier ministre Jean-Pierre RAFFARIN a installé,

Plus en détail

Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales

Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales Aix 11 Septembre 2006 Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales «Sciences de la Vie» Jean-François DHAINAUT Président du Pôle de Recherche et Enseignement Supérieur «Université Paris-Centre»

Plus en détail

Composition du conseil d administration d AgroParisTech

Composition du conseil d administration d AgroParisTech Personnalités qualifiées Composition du conseil d administration d AgroParisTech Nom Hubert Garaud Olivier de Bohan Gaëlle Regnard Pascale Hébel François Houllier Olivia Rose Qualité Président de Terrena

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Observatoire des discriminations Avril 2006. Olivier, Gérard et Mohammed ont-ils les mêmes chances de faire carrière?

Observatoire des discriminations Avril 2006. Olivier, Gérard et Mohammed ont-ils les mêmes chances de faire carrière? Observatoire des discriminations Avril 2006 Jean-François Amadieu En collaboration avec Sylvain Giry Olivier, Gérard et Mohammed ont-ils les mêmes chances de faire carrière? -Une analyse des enquêtes emploi

Plus en détail

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009 Le GELARC Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique Biotuesday 8 septembre 2009 Pascal Deschaseaux Médecin, MBA Depuis 1990 dans les industrie de santé Pierre Fabre: Directeur Médical

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

Mécanisme des réactions inflammatoires

Mécanisme des réactions inflammatoires 01/04/2014 THOMASSIN Guillaume L2 Revêtement Cutané Dr. Sophie Deplat-Jégo Relecteur 4 8 pages Revêtement cutané Mécanisme des réactions inflammatoires cutanés Mécanisme des réactions inflammatoires Plan

Plus en détail

FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008

FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008 FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008 AUDIENCIA NANTES School of Management 8 Route de la Jonelière B.P. 31222 44312 Nantes Cedex 3 France +33 2 40 37 34 34 +33 2 40 37 34 07 http://www.audencia.com/

Plus en détail

SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES

SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES RENCONTRE des Espaces Culture Multimédia SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES proposée par le Ministère de la culture et de la communication (Délégation au développement et aux affaires internationales) en partenariat

Plus en détail

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F.

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. Annuaire Genopole Mars 2007 G opole Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. +33 1 60 87 83 01 prénom.nom@genopole.fr 2 Réussir

Plus en détail

L UFR des sciences pharmaceutiques

L UFR des sciences pharmaceutiques Séance délocalisée de l Académie nationale de Pharmacie Bordeaux 4 & 5 avril 2014 L UFR des sciences pharmaceutiques L UFR des Sciences pharmaceutiques L une des 5 composantes du Collège Sciences de la

Plus en détail

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis?

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Nathalie QUILES TSIMARATOS Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Ce que nous savons Le psoriasis Affection dermatologique très fréquente,

Plus en détail

MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE

MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : Biologie

Plus en détail

Comité de Région PROVENCE ALPES CÔTE D'AZUR

Comité de Région PROVENCE ALPES CÔTE D'AZUR Stéphane SALORD du Comité de région du Conseil d agence Aix en Provence Robert DARBOIS du Comité de région du Conseil d agence d Avignon Lionel DE CUBBER du Conseil d agence de Marseille Jean FLORES du

Plus en détail

REPERTOIRE TELEPHONIQUE

REPERTOIRE TELEPHONIQUE REPERTOIRE TELEPHONIQUE Centre de Lutte Contre le Cancer RENNES Etablissement de Santé Privé d Intérêt Collectif (ESPIC) Activité médicale : secteur 1 Centre Eugène Marquis www.centre-eugene-marquis.fr

Plus en détail

Cursus Master. Ingénierie. Un cursus en 5 ans à l université

Cursus Master. Ingénierie. Un cursus en 5 ans à l université Cursus Master Ingénierie Un cursus en 5 ans à l université Une nouvelle voie pour le métier d ingénieur raisons de choisir un Cursus Master Ingénierie 51 2 3 4 5 Une formation renforcée licence, master,

Plus en détail

Annuaire des formations bac +5 dans le secteur de la cosmétique

Annuaire des formations bac +5 dans le secteur de la cosmétique Annuaire des formations bac +5 dans le secteur de la cosmétique Le Master 2 FOQUAL est une des formations dispensée à l Université de Nice Sophia-Antipolis. Elle est spécialisée en Formulation, Analyse

Plus en détail

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE 2014 L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE L Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) est un nouveau modèle français d organisation

Plus en détail

Prix ampère De l electricité De FranCe. lauréat de l année 2014. Gilles CHabrier

Prix ampère De l electricité De FranCe. lauréat de l année 2014. Gilles CHabrier Prix ampère De l electricité De FranCe lauréat de l année 2014 1974 Prix annuel (50 000 ) fondé par électricité de France en l'honneur du grand savant dont le 200 ème anniversaire de la naissance a été

Plus en détail

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé 2 EDITION Etablissement relevant du ministère de la santé Le don de sang placentaire Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique

Plus en détail

Section des Unités de recherche

Section des Unités de recherche Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Fédération de Recherche Chimie Balard sous tutelle des établissements et organismes : Nouvelle Université de Montpellier

Plus en détail

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO Communiqué de presse Villejuif, jeudi 30 mai 2013 49 ème congrès de l American Society of Clinical Oncology (ASCO, Chicago, USA, 31 mai 4 juin 2013) LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES

Plus en détail

CONCILIATEURS DE FRANCE Fédération des Associations de Conciliateurs de Justice (Associations de Cour d Appel)

CONCILIATEURS DE FRANCE Fédération des Associations de Conciliateurs de Justice (Associations de Cour d Appel) CONCILIATEURS DE FRANCE Fédération des Associations de Conciliateurs de Justice (Associations de Cour d Appel) Diffusion : Membres du CN Compte Rendu du Conseil National du 15 mars 2012 Présents : 27 Cours

Plus en détail

PART TIME STRATÉGIE ET MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ DES INDUSTRIES DE SANTÉ MANAGEMENT EDUCATION

PART TIME STRATÉGIE ET MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ DES INDUSTRIES DE SANTÉ MANAGEMENT EDUCATION PART TIME MASTÈRE SPÉCIALISÉ STRATÉGIE ET MANAGEMENT DES INDUSTRIES DE SANTÉ MANAGEMENT EDUCATION UNE COLLABORATION ESSEC-PARIS V Le Groupe ESSEC : Un groupe international de management Fondée en 1907,

Plus en détail

Croissance et vieillissement cellulaires Docteur COSSON Pierre Nb réponses = 81 sur 87. Résultats des questions prédéfinies

Croissance et vieillissement cellulaires Docteur COSSON Pierre Nb réponses = 81 sur 87. Résultats des questions prédéfinies Docteur COSSON Pierre Nb réponses = 8 sur 87 A00 8/87 Indicateurs globaux Index global m.= m.=,9 s.=0,. Evaluation générale de cette unité m.=. Sciences médicales de base m.=,. Compétences cliniques m.=,7.

Plus en détail

Calendrier des stages de l'université Lille 1 LES MASTERS EN SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION *

Calendrier des stages de l'université Lille 1 LES MASTERS EN SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION * Master mention Marketing Marketing Vente 15 Mai minimum Marketing, Communication, Culture (MCC) 2 ème année Marketing International, Communication, Culture (MICC) Marketing et commerce Etudes et analyses

Plus en détail

MOT DE BIENVENUE. Excellent Colloque à toutes et à tous! Le Comité d Organisation

MOT DE BIENVENUE. Excellent Colloque à toutes et à tous! Le Comité d Organisation MOT DE BIENVENUE Bienvenue à ONCOTRANS 2013. Cette 3 ème édition du Colloque Inter-régional Grand Est de Recherche Translationnelle en Oncologie est co-organisée par l Université de Reims Champagne-Ardenne,

Plus en détail

Les Applications industrielles et commerciales des cellules souches. Inserm Transfert Pôle Création d Entreprises

Les Applications industrielles et commerciales des cellules souches. Inserm Transfert Pôle Création d Entreprises Les Applications industrielles et commerciales s cellules souches Inserm Transfert Pôle Création d Entreprises Matthieu COUTET, Responsable du Pôle Jean-François RAX, Business Analyst 1 Plan Cellules souches

Plus en détail

Rencontres en Immunologie & Immunothérapie Pratiques

Rencontres en Immunologie & Immunothérapie Pratiques 4 ème édition Programme Rencontres en Immunologie & Immunothérapie Pratiques Du jeudi 20 au samedi 22 mars 2014 Faculté de médecine Pierre et Marie Curie Site Pitié Salpêtrière Paris Sous l égide de :

Plus en détail

DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE

DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DE docteur en pharmacie Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Le diplôme de Docteur en Pharmacie

Plus en détail

L Agence pour la recherche et l innovation en Champagne-Ardenne. au service des laboratoires de recherche et des entreprises.

L Agence pour la recherche et l innovation en Champagne-Ardenne. au service des laboratoires de recherche et des entreprises. L Agence pour la recherche et l innovation en Champagne-Ardenne au service des laboratoires de recherche et des entreprises. Fondée début 2007 sous l impulsion du Conseil Régional Champagne-Ardenne et

Plus en détail

Possibilités offertes après la L2?

Possibilités offertes après la L2? Possibilités offertes après la L2? Licence Pro Licence Générale Formation professionnel Diplôme Bac +3 Diplôme Bac +3 Master Vie Active : Technicien Assistant Ingénieur Laboratoire Public et Privé Master

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER I UFR de PHARMACIE

UNIVERSITE MONTPELLIER I UFR de PHARMACIE UNIVERSITE MONTPELLIER I UFR de PHARMACIE DOPAGE «DE L ANALYSE A LA PREVENTION» EN PARTENARIAT AVEC DOPAGE : de l analyse à la prévention PORTEURS DU PROJET RESPONSABLES S Michel AUDRAN Professeur de pharmacie

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / PHARMACIE Sous réserve d accréditation (Licences et Masters) LISTE DES FORMATIONS

Plus en détail

12. Tourisme : vos interlocuteurs dans le 04

12. Tourisme : vos interlocuteurs dans le 04 POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs Activités de pleine nature 12. Tourisme : vos interlocuteurs dans le 04 Lieux de visite et sites culturels THEMATIQUE : COMMERCIAL REFERENCEMENT

Plus en détail

LE DOSSIER DU PATIENT EN PEDICURIE-PODOLOGIE MAI 2001. Service des recommandations et références professionnelles

LE DOSSIER DU PATIENT EN PEDICURIE-PODOLOGIE MAI 2001. Service des recommandations et références professionnelles LE DOSSIER DU PATIENT EN PEDICURIE-PODOLOGIE MAI 2001 Service des recommandations et références professionnelles Les recommandations pour la pratique clinique sur le thème «Dossier du patient en pédicuriepodologie»

Plus en détail

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises Masters Banque Faculté d économie appliquée 3, avenue Robert Schuman 13628 AIX-EN-PROVENCE Cedex 1 M2 : Analyse Bancaire et Marchés des Professionnels http://www.fea-upcam.fr/categorie_2-13_ Masters.html

Plus en détail

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Tuteur : Anne Muhr-Tailleux cardiovasculaires et diabète (Equipe 1) Institut

Plus en détail

Décision n 2013-686 DC du 23 janvier 2014

Décision n 2013-686 DC du 23 janvier 2014 Décision n 2013-686 DC du 23 janvier 2014 (Loi relative aux modalités de mise en œuvre des conventions conclues entre les organismes d assurance maladie complémentaire et les professionnels, établissements

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 23 avril 2010 à 18 h 00 --------------------------------- AUJOURD HUI vingt trois avril deux mille dix LE CONSEIL MUNICIPAL de la Ville

Plus en détail

LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES

LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES LISTE DES GASTRO-ENTEROLOGUES DES YVELINES AUBERGENVILLE Docteur TENNENBAUM Ruth Centre Hospitalier Privé du Montgardé 32, rue du Montgardé ( 01.30.95.10.24 CARRIERES SOUS POISSY Docteur ELIAS Safwan 257,

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 décembre 2014 à 18 h 00 --------------------------------- AUJOURD HUI dix neuf décembre deux mille quatorze LE CONSEIL MUNICIPAL

Plus en détail

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu id & Société L état des lieux d un pari Le Rapport Cordier 1 Biomarqueurs prédictifs 2 L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu & Société

Plus en détail

Master Développement et Immunologie

Master Développement et Immunologie Master Développement et Immunologie MASTER 2 PROFESSIONNALISANT EN IMMUNOLOGIE Le Master 2 Professionnalisant en Immunologie propose aux étudiants des filières scientifiques et médicales une formation

Plus en détail

Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé

Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé Paris le 3 septembre 2009 Dossier de presse Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé En 2004, l équipe de recherche dirigée par François Pattou (Unité Inserm

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE)

MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) MASTER (LMD) PARCOURS MICROORGANISMES, HÔTES, ENVIRONNEMENTS (MHE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE DES PLANTES

Plus en détail

Dermatoses professionnelles dans la BTP : données issues du rnv3p.

Dermatoses professionnelles dans la BTP : données issues du rnv3p. Dermatoses professionnelles dans la BTP : données issues du rnv3p. Bensefa-Colas L, Crépy MN, Dupas D, Géraut C, Faye S, Luc A, Le Barbier M, Choudat D, Lasfargues G, Paris C et Telle-Lamberton M, et les

Plus en détail

Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux

Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux Unité Inserm UMR 1087-CNRS UMR 6291 Hervé Le Marec Evolution de la médecine et de la recherche biomédicale développement de traitements

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 24 avril 2015 à 18 h 00 --------------------------------- AUJOURD HUI vingt quatre avril deux mille quinze LE CONSEIL MUNICIPAL de la

Plus en détail

vendredi 9 avril 2010

vendredi 9 avril 2010 2 nde séance d installation Le Conseil régional des Pays de la Loire en ordre de marche vendredi 9 avril 2010 Photo Ouest Médias pour la Région Pays de la Loire Dossier de presse Communiqué de synthèse

Plus en détail

Pr. Pierre FUMOLEAU Directeur Général du Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL)

Pr. Pierre FUMOLEAU Directeur Général du Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL) C Ouverture INTRODUCTION RENCONTRES DES 25 et 26 JUIN 2014 Accueil des Participants Pr. Pierre FUMOLEAU Directeur Général du Centre de Lutte Contre le Cancer Georges-François Leclerc (CGFL) 25 juin 9h30

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : sous tutelle des établissements et organismes : «Du malade à la molécule» Université Aix Marseille 2

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : sous tutelle des établissements et organismes : «Du malade à la molécule» Université Aix Marseille 2 Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : «Du malade à la molécule» sous tutelle des établissements et organismes : Université Aix Marseille 2 Juin 2011 Section des

Plus en détail

Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France

Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France Hélène Goulard ( 1,3 ), Julie Homère ( 1,3 ), Sabyne Audignon ( 2,3 ), Patrick Brochard ( 2,3 ), Marcel

Plus en détail

Journée de formation Bioinformatique (24 nov. 2005)

Journée de formation Bioinformatique (24 nov. 2005) Centre Intégré de Bioinformatique de Lille Journée de formation Bioinformatique (24 nov. 2005) "Stockage, gestion et analyse des données de transcriptomiques issues d'expériences de puces à ADN par l'utilisation

Plus en détail