Thérapies ciblées en Onco-Hématologie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thérapies ciblées en Onco-Hématologie"

Transcription

1 Thérapies ciblées en Onco-Hématologie 1 er au 4 avril 2014 salle de séminaire Institut Universitaire d Hématologie Hôpital Saint-Louis, Paris Coordination: Dr Guilhem Bousquet Comité scientifique: Philippe Bertheau, Jean-Christophe Bories, Patricia de Cremoux, Hervé Dombret, Jacqueline Lehmann, Jean-Louis Misset, Rose Ann Padua Module ouvert à tous Inscription gratuite préalable par mail à Module intégré à la formation de l Ecole Doctorale B2T et au PhD Program P5-P7 Pré-programme 2014

2 Mardi 01/04/2014 matin Thérapies ciblées en Onco-Hématologie : bases médicales et scientifiques (1) ü 8h45-10h00 Diagnostic des cancers Jean-Louis Misset, Oncologie, et Philippe Bertheau, Pathologie, Hôp St-Louis ü 10h05-10h50 Histoire des chimiothérapies anticancéreuses: vers des thérapies ciblées? Hervé Dombret, Hématologie et Guilhem Bousquet, Oncologie, Inserm, Hôp St-Louis ü 11h10-11h40 Angiogenese tumorale Stéphane Germain, Laboratoire d excellence, CIRB, CNRS, Inserm, Collège de France ü 11h45-12h15 Cellules souches et cancer Christine Chomienne et Dominique Bonnet, Biologie Cellulaire, Inserm, Hôp St-Louis

3 Mardi 01/04/2014 après-midi Thérapies ciblées en Onco-Hématologie : bases médicales et scientifiques (2) ü 13h45-14h25 Voies biologiques du cancer François Sigaux, Directeur Ecole Doct B2T, Directeur IUH, Directeur Cancéropôle IDF (en attente) ü 14h30-15h10 Apoptose, sénescence et cancer Morgane Le Bras, CNRS, IUH (en attente) ü 15h30-16h10 Activation anormale des RTK et oncogenèse Jacques Ghysdael, CNRS, Institut Curie ü 16h20-17h00 Des modèles expérimentaux aux traitements des patients : un long chemin Christophe Le Tourneau, Institut Curie ü 17h05-17h30 Introduction aux thérapies ciblées Laurent Degos, Président de la Haute Autorité de Santé (en attente)

4 Mercredi 02/04/2014 matin De l'altération moléculaire à la thérapeutique (1) ü 9h00-9h25 Signalisation HER et cancer du sein Patricia de Cremoux, Oncologie, Hôp St-Louis ü 9h30-9h55 Protéines kinases et hémopathies Delphine Rea, Hématologie, Hôp St-Louis ü 10h30-10h55 PNES poumon: identification de nouvelles cibles Christian Brambilla, Inserm, Grenoble ü 11h00-11h25 Cancer du rein et ciblage de l angiogénèse tumorale Bernard Escudier, IGR ü 11h30-11h55 DLCBL - Puce pronostique et réponse thérapeutique Catherine Thieblemont, Hôp St-Louis, et Rémi Houlgatte, Inserm, Nancy.

5 Mercredi 02/04/2014 après-midi De l'altération moléculaire à la thérapeutique (2) ü 14h00-14h25 Mélanome, programme MELBASE C.Lebbé, Dermatologie, Saint-Louis ü 14h30-14h50 Développement réussi des inhibiteurs d ALK, exemple du crizotinib Damien Pouessel, Oncologie, Hôpital Saint- Louis ü 14h55-15h20 Immunothérapie et inhibiteurs du protéasome dans le myélome Bertrand Arnulf, Hématologie, Saint-Louis ü 15h25-15h50 Biomarqueurs et prédiction de la réponse dans le cancer du colon Jacqueline Lehmann Biochimie et Jean- Marc Gornet, Gastro-Entérologie, Saint-Louis ü 16h20-16h45 Ciblage épigénétique en Onco-Hématologie Pierre Fenaux, Hématologie, et Fabien Guidez, Inserm, Paris (en attente) ü 16h50-17h15 Tumeurs neuro-endocrines Eric Raymond, Hôpital Beaujon, Clichy. ü 17h05-17h35 Bases de la résistance aux thérapies ciblées Guilhem Bousquet, Inserm, Saint-Louis

6 Jeudi 03/04/2014 matin De l'altération moléculaire à la thérapeutique (3) ü 9h-9h25 Leucémie aigue promyélocytaire Hugues de Thé, CNRS, Hôp St-Louis, Paris ü 9h30-9h55 Carcinome hépatocellulaire et stratégies multidisciplinaires Jessica Zucman-Rossi, INSERM, Paris Méthodologie des approches ciblées ü 10h15-10h40 Recueil, conservation et utilisation des ressources biologiques humaines: pré-requis indispensable à la détection des cibles moléculaires Anne Janin, INSERM, Pathologie, Hôp St-Louis, Paris ü 10h45-11h10 Détection des cibles en histopathologie Philippe Bertheau, INSERM, Pathologie, Hôp St-Louis, Paris ü 11h15-11h40 Détection des cibles en biologie moléculaire Jacqueline Lehmann, CNRS et Biochimie, Hôp St-Louis, Paris ü 11h45-12h00 Méthodologie des essais cliniques appliqués aux thérapies ciblées Jean-Louis Misset, Hôp St-Louis, Paris

7 Jeudi 03/04/2012 après-midi Technologies innovantes ü 13h30-13h55 Imagerie par TEP, nouveaux traceurs, perspectives en thérapeutique ciblée Pascal Merlet, Médecine Nucléaire, Hôp St-Louis ü 14h-14h25 Nanovecteurs et ciblage thérapeutique Mariana Varna, ESPCI ü 15h-15h25 Supprimer la fonction d un gène : approches sirna Tula Saison, Museum National d Histoire Naturelle, Paris (en attente) ü 15h30-15h55 SiDNA, de la recherche à la clinique Marie Dutreix, Institut Curie, Orsay ü 16h-16h20 Synthèse - Conclusions - Perspectives Guilhem Bousquet, Oncologie, Hôp St-Louis, Paris

8 Vendredi 04/04/2012 : Journée des ateliers pratiques Des groupes d étudiants constitués sur inscription préalable (écrire à assistent à un atelier le matin et/ou un atelier l après-midi. Trois thématiques sont proposées : 1) Tumeurs «solides» : groupes 1 et 2 (coordonnateurs : Philippe Bertheau, Luc Legrès, François Plassa, Jacqueline Lehmann) RDV à 8h55 (gr1) et 10h10 (gr2) à l U728 sous-sol Bâtiment Hayem 9h 10h15 groupe 1, 10h15-11h30 groupe 2 : Une tumorothèque : origine, conservation et cession des échantillons (U728, Sylvain Arien) Tests immunohistochimiques (HER2, R-EGF, C-KIT) (Service de Pathologie, Philippe Bertheau, Philippe Ratajczak) 10h15-11h30 groupe 1, 11h30-12h45 groupe 2 : Tests moléculaires RT-PCR : ampli ADN HER2 et surexp ARN HER2, test FASAY TP53 (Service de Biochimie, Unité d Oncologie Moléculaire, Jacqueline Lehmann, Patricia de Cremoux ) 2) Hémopathies malignes : groupes 3 et 4 (coordonnateurs : Jean- Michel Cayuela, Samuel Quentin ) RDV à 13h55 au Laboratoire d Hématologie Biologique, 1er étage hop St-Louis 14h 15h groupe 3, 15h-16h groupe 4 : Cytogénétique conventionnelle et moléculaire (Service d Hématologie Biologique, Samuel Quentin) 14h-15h groupe 4, 15h-16h groupe 3 : Biologie moléculaire (Service d Hématologie Biologique, Jean-Michel Cayuela) 3) Cytométrie de flux : groupes 5 et 6 (coordonnateur : Nicolas Dulphy) RDV à 8h55 (gr5) et 10h15 (gr6) au 3ème étage du Bâtiment Hayem (en rentrant dans le Centre Hayem par la porte 7) 9h 10h15 groupe 5, 10h15-11h30 groupe 6 : Phénotypage des populations lymphocytaires avec un cytomètre 8 couleurs : pièges et bonnes pratiques

Cap sur la recherche translationnelle

Cap sur la recherche translationnelle 1 Champagne- Ardenne Cap sur la recherche translationnelle Lorraine Alsace Bourgogne Franche- Comté Le Cancéropôle du Grand-Est Mobilisation inter-régionale et transfrontalière en faveur de la recherche

Plus en détail

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale

Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Les Thérapies ciblées Dix ans après... Evaluation médicale Dominique JAUBERT Oncologie-Hématologie Clinique Tivoli BORDEAUX Réseau de cancérologie d Aquitaine La recherche de nouvelles molécules anticancéreuses

Plus en détail

CRB cancérologie CHU Grenoble

CRB cancérologie CHU Grenoble CRB cancérologie CHU Grenoble mise en place en 2001 dans le cadre d un appel à projet de l'inserm et du Ministère de la Recherche puis validé par la DHOS Thématique «cancer» Autorisation du Ministère de

Plus en détail

En partenariat avec :

En partenariat avec : PRÉ-PROGRAMME En partenariat avec : Sous l égide de 2 ÉDITORIAL Dans l élan impulsé par le troisième Plan Cancer et par le renouvellement de la labellisation du Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes pour

Plus en détail

Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages

Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages Centre Hospitalier Pontoise Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages Chef de service : Dr Hugo GONZALEZ Accueil secrétariat 01 30 75 49

Plus en détail

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers

Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers Plateformes hospitalières de génétique moléculaire des cancers Biomarqueurs et cancers o Identification d altérations génétiques au sein des cellules cancéreuses => nouveaux biomarqueurs moléculaires diagnostic

Plus en détail

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie

Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Les Biomarqueurs moléculaires en Oncologie Institut de Cancérologie de Lorraine Service de Biopathologie CNRS UMR7039 CRAN Université de Lorraine Pr Jean-Louis Merlin Définition Un biomarqueur est une

Plus en détail

Actualités de l année en. oncologie

Actualités de l année en. oncologie Actualités de l année en Le cru 2015 oncologie Angers,, Jeudi 5 mars 2015, Journées FMC Médecins généralistes Actualités et nouveautés Biologie Prévention Diagnostic précoce Traitements Cancérogenèse Sport

Plus en détail

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les tumorothèques, enjeu structurant des Cancéropôles Charline Frandemiche, chargée de mission pour la coordination des ressources biologiques

Plus en détail

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron à Saint-Louis Cancers & imagerie médicale Un progrès majeur pour une meilleure prise en charge des patients. Accroitre les possibilités

Plus en détail

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION LABORATOIRE DE THERAPIE CELLULAIRE 16 FEVRIER 2012 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE Le 16 février

Plus en détail

LISTE DES SERVICES AGREES EN BIOLOGIE MEDICALE REGION LORRAINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012

LISTE DES SERVICES AGREES EN BIOLOGIE MEDICALE REGION LORRAINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 LISTE DES SERVICES AGREES EN BIOLOGIE MEDICALE REGION LORRAINE ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 070 - BIOLOGIE BACTERIOLOGIE - VIROLOGIE C.H.U. DE NANCY - HOPITAL CENTRAL NANCY MEURTHE ET MOSELLE LABORATOIRE

Plus en détail

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire

Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Cancer du sein : bénéfices de la radiothérapie per-opératoire Ramona ITTI, physicienne médicale Service de Cancérologie - Radiothérapie hôpital St. Louis Les Matinées de l Innovation, 27 septembre 2013

Plus en détail

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris LYRIC Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris CONTEXTE DE L AO DES SIRIC (SITES DE RECHERCHE INTÉGRÉS SUR LE CANCER) AO publié

Plus en détail

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Octobre 2014 Médecine «génomique» personnalisée La médecine «génomique» personnalisée repose sur l identification de sous-groupes de

Plus en détail

La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013

La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013 La recherche BRAF : intérêts et limites en 2013 Réunion GFPC Paris, décembre 2013 Pr D Damotte Pathologie Hôpitaux universitaires paris centre BRAF: voie MEK / ERK AMM mélanome en 2011 La recherche BRAF

Plus en détail

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Tumorothèque Caen Basse-Normandie Nathalie Rousseau, Ingénieur Tumorothèque Rencontres annuelles des Data Managers Académiques 12 et 13 Juin

Plus en détail

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche 64 ème réunion du GERM Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche Tumeurs du sein triple négatif (TN) 12-17% des cancers du sein Contexte familial porteuses des mutations

Plus en détail

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en 2012

Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en 2012 RECHERCHE DÉCEMBRE 2012 Les tests de génétique moléculaire pour l accès aux thérapies ciblées en 2012 C O L L E C T I O N Bilans d activité & d évaluation LES TESTS PRÉDICTIFS DANS LES PLATEFORMES DE GÉNÉTIQUE

Plus en détail

Les biomarqueurs comme tests d éligibilité aux thérapies ciblées

Les biomarqueurs comme tests d éligibilité aux thérapies ciblées Les biomarqueurs comme tests d éligibilité aux thérapies ciblées Christophe Le Tourneau, MD, PhD Institut Curie Département d Oncologie Médicale Unité d Investigation Clinique INSERM U900 Académie Nationale

Plus en détail

Vendredi 23 Mai 2014

Vendredi 23 Mai 2014 Vendredi 23 Mai 2014 Session lymphomes cutanés Vendredi Matin 08h30-08h35 Mot du président 08h35-09h05 Diagnostic anatomo-pathologique et classification des LNH cutanés B. Vergier 09h05-09h50 09h50-10h05

Plus en détail

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce que HER2? HER2 est un récepteur. Il signifie human epidermal growth factor

Plus en détail

Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010

Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010 Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010 Dr Laurent ARNOULD Département de Biologie et de Pathologie des Tumeurs Centre G-F

Plus en détail

LES REGIONALES DE CANCEROLOGIE Une réflexion pluridisciplinaire autour du patient

LES REGIONALES DE CANCEROLOGIE Une réflexion pluridisciplinaire autour du patient LES REGIONALES DE CANCEROLOGIE Une réflexion pluridisciplinaire autour du patient 11 décembre 2003 Cité des congrès, Nantes Congrès réalisé en collaboration avec Le Centre René Gauducheau de Nantes et

Plus en détail

Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie

Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie Mise en place du programme AcSé Moléculaire Accès Sécurisé à des thérapies ciblées innovantes en Oncohématologie Plateforme de génétique moléculaire des cancers de l Arc Alpin CHU de Grenoble Les incontournables

Plus en détail

Programme Année Universitaire 2015 2016 (Sous réserve de l'accord des intervenants) MASTER 1 «MEDECINE LEGALE & CRIMINALISTIQUE»

Programme Année Universitaire 2015 2016 (Sous réserve de l'accord des intervenants) MASTER 1 «MEDECINE LEGALE & CRIMINALISTIQUE» Programme Année Universitaire 2015 2016 (Sous réserve de l'accord des intervenants) MASTER 1 «MEDECINE LEGALE & CRIMINALISTIQUE» Lieu des cours Se reporter au programme MAJ du 02 sept 2015 - Master 1 2015/2016

Plus en détail

La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie

La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie Les Incontournables 2013 en Cancérologie 8 octobre 2013 - Chambéry La Biologie Moléculaire au service de la Dermatologie Présent & Futur Benoît BUSSER bbusser@chu-grenoble.fr Présent L INCa et les PF de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 4 octobre 2010 L ARC ET LA RECHERCHE SUR LES TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN

DOSSIER DE PRESSE 4 octobre 2010 L ARC ET LA RECHERCHE SUR LES TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN DOSSIER DE PRESSE 4 octobre 2010 L ARC ET LA RECHERCHE SUR LES TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN SOMMAIRE Communiqué de presse...p.3 Mettre au point des traitements pour les cancers du sein insensibles aux

Plus en détail

leucémie lymphoïde chronique

leucémie lymphoïde chronique la leucémie lymphoïde chronique S.Taoussi, M.T. Abad Service hématologie, EHS ELCC Blida Ce travail a été réalisé au laboratoire hématologie du CAC Blida avec le soutien du CMNG et du laboratoire de recherche

Plus en détail

Approches génomiques des cancers Exemple des leucémies aiguës. Jean Soulier Laboratoire d Hématologie, Hôpital Saint-Louis

Approches génomiques des cancers Exemple des leucémies aiguës. Jean Soulier Laboratoire d Hématologie, Hôpital Saint-Louis Approches génomiques des cancers Exemple des leucémies aiguës Jean Soulier Laboratoire d Hématologie, Hôpital Saint-Louis Leucémies aiguës : prolifération de progéniteurs immatures Leucémies aiguës lymphoblastiques

Plus en détail

ANNUAIRE DES REUNIONS DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE EN REGION ALSACE RESEAU REGIONAL DE CANCEROLOGIE

ANNUAIRE DES REUNIONS DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE EN REGION ALSACE RESEAU REGIONAL DE CANCEROLOGIE ANNUAIRE DES REUNIONS DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE EN REGION ALSACE RESEAU REGIONAL DE CANCEROLOGIE RESEAU REGIONAL DE CANCEROLOGIE CAROL 2/ 15 INDEX CANCEROLOGIE PAGE DIGESTIVE FOIE PANCREAS GYNECOLOGIE

Plus en détail

L'ÉQUIPE DE ROBIN FAHRAEUS, AU CENTRE, À PARIS CHERCHE À DÉCRYPTER LES VOIES DE RÉGULATIONS DE P53.

L'ÉQUIPE DE ROBIN FAHRAEUS, AU CENTRE, À PARIS CHERCHE À DÉCRYPTER LES VOIES DE RÉGULATIONS DE P53. Pour guérir Reportage L'ÉQUIPE DE ROBIN FAHRAEUS, AU CENTRE, À PARIS CHERCHE À DÉCRYPTER LES VOIES DE RÉGULATIONS DE P53. p53, Saint Graal La protéine p53 dévoile ses secrets. Des chercheurs de l équipe

Plus en détail

Biomarqueurs en Cancérologie

Biomarqueurs en Cancérologie Biomarqueurs en Cancérologie Définition, détermination, usage Biomarqueurs et Cancer: définition Anomalie(s) quantitative(s) ou qualitative(s) Indicative(s) ou caractéristique(s) d un cancer ou de certaines

Plus en détail

Formation DP04 "Aspects éthiques de la recherche et enjeux de société" de l école doctorale «Biologie, santé, biotechnologies» Module DP04A

Formation DP04 Aspects éthiques de la recherche et enjeux de société de l école doctorale «Biologie, santé, biotechnologies» Module DP04A Formation DP04 "Aspects éthiques de la recherche et enjeux de société" de l école doctorale «Biologie, santé, biotechnologies» A compter de 2011, cette formation est scindée en deux modules indépendants

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

Nom : GUIRIMAND Prénom : Nicolas E-mail : nicolas.guirimand@univ-rouen.fr Statut : MCF

Nom : GUIRIMAND Prénom : Nicolas E-mail : nicolas.guirimand@univ-rouen.fr Statut : MCF UFR DES SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETE Département des Sciences de l Éducation Laboratoire CIVIIC- équipe d accueil 2657 Centre de recherches Interdisciplinaires sur les Valeurs les Idées les Identités

Plus en détail

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE 2014 L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE L Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) est un nouveau modèle français d organisation

Plus en détail

Les plateformes de génétique

Les plateformes de génétique Thérapies ciblées : de l anatomopathologie th l à la biothérapie i Les plateformes de génétique moléculaire PO Schischmanoff UF Génétique moléculaire et oncogénétique CHU Avicenne ACP FHF 29 mars 2012

Plus en détail

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA DOSSIER DE PRESSE GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA Une alliance au service des patients CONTACTS PRESSE : Véronique Simon 01.45.03.56.58 / 06.68.86.32.30 / v.simon@ljcom.net GUSTAVE ROUSSY Christine Lascombe

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

Fiche : CARACTERISATION CYTOGENETIQUE ET MOLECULAIRE DES LEUCEMIES PROLYMPHOCYTAIRES B. Coordonnateurs : F Nguyen Khac, E Chapiro

Fiche : CARACTERISATION CYTOGENETIQUE ET MOLECULAIRE DES LEUCEMIES PROLYMPHOCYTAIRES B. Coordonnateurs : F Nguyen Khac, E Chapiro 1 Fiche : CARACTERISATION CYTOGENETIQUE ET MOLECULAIRE DES LEUCEMIES PROLYMPHOCYTAIRES B Coordonnateurs : F Nguyen Khac, E Chapiro CONTEXTE La leucémie prolymphocytaire B (LPL B) est une pathologie rare,

Plus en détail

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral.

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral. - La cytométrie en flux est une méthode d analyse de cellules en suspension, véhiculées à grande vitesse jusqu à une chambre d analyse traversée par des faisceaux lasers. L interaction des cellules avec

Plus en détail

PARIS. 24 et 25 JUIN 2014. www.congres-sfcancer.fr. CONgrèS

PARIS. 24 et 25 JUIN 2014. www.congres-sfcancer.fr. CONgrèS PARIS 24 et 25 JUIN 2014 palais des CONgrèS Programme synoptique www.congres-sfcancer.fr PRÉSENTATION DU CONGRÈS La Société Française du Cancer, Eurocancer, UNICANCER et la Fédération Hospitalière de France

Plus en détail

Étude des coûts de fonctionnement et recommandations pour la mise à disposition de ressources biologiques à des fins de recherche

Étude des coûts de fonctionnement et recommandations pour la mise à disposition de ressources biologiques à des fins de recherche 2009 2013 Mesure 1 RECHERCHE Étude des coûts de fonctionnement et recommandations pour la mise à disposition de ressources biologiques mars 2010 C O L L E C T I O N Etudes & expertises Mise À disposition

Plus en détail

Les lymphomes. Ouvrage réalisé sous la direction du Professeur Gérard Sébahoun

Les lymphomes. Ouvrage réalisé sous la direction du Professeur Gérard Sébahoun Les lymphomes Ouvrage réalisé sous la direction du Professeur Gérard Sébahoun 3 PRÉFACE On peut être surpris que Bioforma ait sollicité pour un public de biologistes un fascicule sur les lymphomes. Si

Plus en détail

Thérapeutiques ciblées en cancérologie: du criblage à la prescription. Christine Rebischung, oncologie médicale

Thérapeutiques ciblées en cancérologie: du criblage à la prescription. Christine Rebischung, oncologie médicale Thérapeutiques ciblées en cancérologie: du criblage à la prescription Christine Rebischung, oncologie médicale Mécanisme d action de la chimiothérapie -Action sur les mécanismes de division de la cellule

Plus en détail

Repenser le cancer de l ovaire après. Jérôme ALEXANDRE, Université Paris Descartes, Oncologie, GH Cochin Hôtel Dieu

Repenser le cancer de l ovaire après. Jérôme ALEXANDRE, Université Paris Descartes, Oncologie, GH Cochin Hôtel Dieu Repenser le cancer de l ovaire après Jérôme ALEXANDRE, Université Paris Descartes, Oncologie, GH Cochin Hôtel Dieu Objectifs Faire une recherche exhaustive des anomalies génétiques et épigénétiques des

Plus en détail

Coupe Saint-Louis. 25 mai - 14 juin - 19 septembre - 4 octobre 2012

Coupe Saint-Louis. 25 mai - 14 juin - 19 septembre - 4 octobre 2012 25 mai - 14 juin - 19 septembre - 4 octobre 2012 Coupe Saint-Louis 2012 Saint-Nom-la-Bretèche - Saint-Cloud - Chantilly - Le Prieuré Quatre greens de prestige pour un parcours vers la guérison Association

Plus en détail

3C de la Vienne, du Nord Deux-Sèvres et Du Blanc

3C de la Vienne, du Nord Deux-Sèvres et Du Blanc 3C de la Vienne, du Nord Deux-Sèvres et Du Blanc Coordonnées du secrétariat Adresse Pôle Régional de Cancérologie (PRC) CHU de Poitiers 2, rue de la Milétrie 86021 POITIERS Cédex MARTIN Anne-Marie et RINAUD

Plus en détail

PREMIÈRE ANNONCE. Tristan Deschamps_Bureau des Congrès de Lyon

PREMIÈRE ANNONCE. Tristan Deschamps_Bureau des Congrès de Lyon PREMIÈRE ANNONCE Tristan Deschamps_Bureau des Congrès de Lyon LIEU DU CONGRÈS : ESPACE TÊTE D OR - 103, boulevard de la Bataille de Stalingrad - 69100 Lyon-Villeurbanne MERCREDI 10 SEPTEMBRE 2014 PROGRAMME

Plus en détail

Recherche expérimentale en cancérologie : apport des modèles murins

Recherche expérimentale en cancérologie : apport des modèles murins La recherche médicale à l aube du XXI e siècle : recherche médicale et modèle animal Medical research at the dawn of the 21st century: medical research and animal models 2002 Éditions scientifiques et

Plus en détail

Cellules souches et Médecine régénératrice

Cellules souches et Médecine régénératrice DIPLOME D'UNIVERSITE 2015 / 2016 Cellules souches et Médecine régénératrice Ce Diplôme Universitaire est ouvert aux étudiants des écoles doctorales des Universités Paris / Paris-Saclay, aux cliniciens

Plus en détail

Cancers - Pronostics à long terme Une expertise collective de l Inserm

Cancers - Pronostics à long terme Une expertise collective de l Inserm Paris, le 19 avril 2006 Dossier de presse Cancers - Pronostics à long terme Une expertise collective de l Inserm En 2000, d après les estimations issues des registres, le nombre de nouveaux cas de cancer

Plus en détail

Actualités Prévention Informations. Medi CMS

Actualités Prévention Informations. Medi CMS Actualités Prévention Informations Medi CMS Table des matières 1.1. Découverte d'un gène de prédisposition commun au mélanome et au cancer du rein.... 3 2.1. Un mélanome mieux compris et mieux traité....

Plus en détail

Le CRB des Hospices Civils de Lyon. Dr Marie-Claire Mazé Direction de la Recherche Clinique et de l Innovation

Le CRB des Hospices Civils de Lyon. Dr Marie-Claire Mazé Direction de la Recherche Clinique et de l Innovation Le CRB des Hospices Civils de Lyon Dr Marie-Claire Mazé Direction de la Recherche Clinique et de l Innovation Le CRB des HCL Création du CRB HCL en 2005 CRB HCL 29/06/2015 Fédération de plusieurs biothèques

Plus en détail

MODÈLE DE COMPTE RENDU DE GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE POUR LA RECHERCHE DE MUTATIONS SOMATIQUES DANS LES TUMEURS SOLIDES

MODÈLE DE COMPTE RENDU DE GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE POUR LA RECHERCHE DE MUTATIONS SOMATIQUES DANS LES TUMEURS SOLIDES MODÈLE DE COMPTE RENDU DE GÉNÉTIQUE MOLÉCULAIRE POUR LA RECHERCHE DE MUTATIONS SOMATIQUES DANS LES TUMEURS SOLIDES Octobre 2012 Mesure 21 : Garantir un accès égal aux traitements et aux innovations Ce

Plus en détail

Programme régional d ETP pour les chimiothérapies per os : FACE (Formation Action Cancer Education) Dr Nathalie FABIE, RRC ONCOLOR

Programme régional d ETP pour les chimiothérapies per os : FACE (Formation Action Cancer Education) Dr Nathalie FABIE, RRC ONCOLOR Programme régional d ETP pour les chimiothérapies per os : FACE (Formation Action Cancer Education) Dr Nathalie FABIE, RRC ONCOLOR L appel à projet INCa (juin 2014) Promouvoir l éducation thérapeutique

Plus en détail

Labellisation 2015 2017

Labellisation 2015 2017 Du mercredi 10 juin au vendredi 12 juin 2015 8 èmes Labellisation 2015 2017 Décision de labellisation par l INCa : 15 février 2015 (Suite à évaluation par un jury international) «L'évaluation scientifique

Plus en détail

CYCLE CELLULAIRE et CANCER. L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Novembre 2011

CYCLE CELLULAIRE et CANCER. L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Novembre 2011 CYCLE CELLULAIRE et CANCER L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Introduction Le cycle cellulaire est l'ensemble des modifications qu'une cellule subit entre sa

Plus en détail

Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques?

Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques? Quel apport de l imagerie dans les traitements anti-angiogéniques? L Fournier, D Balvay, CA Cuénod Service de radiologie, Hôpital Européen Georges Pompidou Laboratoire de Recherche en Imagerie, Equipe

Plus en détail

La Reptine, une protéine surexprimée dans les carcinomes hépatocellulaires, régule la réparation des cassures double brin de l ADN.

La Reptine, une protéine surexprimée dans les carcinomes hépatocellulaires, régule la réparation des cassures double brin de l ADN. 2014 La Reptine, une protéine surexprimée dans les carcinomes hépatocellulaires, régule la réparation des cassures double brin de l ADN. Anne-Aurélie RAYMOND Physiopathologie du Cancer du Foie (GREF INSERM

Plus en détail

Apport des nouvelles classes moléculaires dans la prise en charge.des cancers du sein

Apport des nouvelles classes moléculaires dans la prise en charge.des cancers du sein Apport des nouvelles classes moléculaires dans la prise en charge.des cancers du sein MC Mathieu 26 octobre 2012 Classification classique Type de carcinome infiltrant : classification OMS avec 18 types

Plus en détail

TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers

TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers Principe Construction Techniques réalisables sur TMA Analyse des résultats: lecture Interprétation - Intégration des résultats Intérêts

Plus en détail

Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014

Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014 Les incontournables 2014 en cancérologie Pneumologie Les thérapies ciblées dans le cadre de l AMM en octobre 2014 Anne-Claire TOFFART EGFR mutés Gefitinib 250 mg x 1/J Cp 250 mg Erlotinib 150 mg x 1/J

Plus en détail

Thérapies ciblées en oncologie

Thérapies ciblées en oncologie Thérapies ciblées en oncologie Quelle place dans l arsenal thérapeutique en 2015? Angers, 5 mars 2015, Journées FMC Médecine Générale De la biologie à la thérapie Comprendre pour traiter Hanahan, Cell,

Plus en détail

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Pr. Christian Chabannon Directeur Cancéropôle PACA Lundi 19 septembre 2011 Place croissante de la biologie dans la

Plus en détail

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Dr Frédéric Eberlé, responsable médical Roche Diagnostics France Marseille, 27 mars 2015 Terminologie Biomarqueurs, Tests de diagnostic, Tests-compagnons

Plus en détail

Marqueurs tumoraux. Notion de valeurs usuelles :

Marqueurs tumoraux. Notion de valeurs usuelles : Dr F Desroys du Roure, mars 2011 Marqueurs tumoraux Notion de valeurs usuelles : Le PSA varie en fonction de l âge, le CA125 est significativement plus bas après la ménopause, En pratique, inapplicable

Plus en détail

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II.

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II. Ecrins Therapeutics est une entreprise de biotechnologie centrée sur la découverte et le développement de nouvelles petites molécules pour la thérapie contre le cancer. L entreprise vise le développement

Plus en détail

Cancérologie: la roue de la confiance

Cancérologie: la roue de la confiance Cancérologie: la roue de la confiance B. Danhieux, I.Rousseau,G-B Zocco 20 septembre 2012 INTRODUCTION 60.000 nouvelles tumeurs cancéreuses diagnostiquées chaque année en Belgique o1 homme sur 3 o1 femme

Plus en détail

MATWIN. Programme national d identification et d accompagnement d innovations en oncologie

MATWIN. Programme national d identification et d accompagnement d innovations en oncologie MATWIN Programme national d identification et d accompagnement d innovations en oncologie PLATEFORME NATIONALE PUBLIC-PRIVÉ AU SERVICE DE L INNOVATION ET DU TRANSFERT DE TECHNOLOGIE EN CANCÉROLOGIE PARTENAIRE

Plus en détail

Enjeux de la biologie haut débit en oncologie

Enjeux de la biologie haut débit en oncologie Enjeux de la biologie haut débit en oncologie Pascal BARBRY, CNRS, Sophia Antipolis o Les technologies haut-débit ont enrichi considérablement nos approches quantitatives en biologie. o Des applications

Plus en détail

Le point de vue du biologiste : L activité des plateformes de génétique moléculaire

Le point de vue du biologiste : L activité des plateformes de génétique moléculaire Le point de vue du biologiste : L activité des plateformes de génétique moléculaire Institut de Cancérologie de Lorraine Service de Biopathologie CNRS UMR7039 CRAN Université de Lorraine Jean-Louis Merlin

Plus en détail

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu id & Société L état des lieux d un pari Le Rapport Cordier 1 Biomarqueurs prédictifs 2 L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu & Société

Plus en détail

CANCER BRONCHIQUE AVEC TRANSLOCATION ALK CIBLES ET DIAGNOSTIC

CANCER BRONCHIQUE AVEC TRANSLOCATION ALK CIBLES ET DIAGNOSTIC Faculté de Médecine CANCER BRONCHIQUE AVEC TRANSLOCATION ALK CIBLES ET DIAGNOSTIC Florian CABILLIC Laboratoire Cytogénétique RÉCEPTEURS À TYROSINE KINASE Domaine TK 90 tyrosine kinases 58 récepteurs, répartis

Plus en détail

MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ

MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé OBJECTIFS Le Master Biologie Santé est une formation qui s adresse

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie. Allocations 2015. Guide d instructions

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie. Allocations 2015. Guide d instructions Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie 1. Contexte Allocations 2015 Guide d instructions La Fédération Hospitalo-Universitaire «Cancer, Microenvironnement et Innovation»

Plus en détail

Etude de l implication des miarns. dans le cancer du sein basal-like. et la régulation de BRCA1

Etude de l implication des miarns. dans le cancer du sein basal-like. et la régulation de BRCA1 Etude de l implication des miarns dans le cancer du sein basal-like et la régulation de BRCA1 Insaf FKIH M HAMED fkihinsaf@yahoo.com Laboratoire d'oncologie Moléculaire Centre Jean Perrin Clermont-Ferrand

Plus en détail

Planning Groupe 1. du Lundi 24 Aout au Samedi 5 Septembre. Matin. Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31. Samedi 5.

Planning Groupe 1. du Lundi 24 Aout au Samedi 5 Septembre. Matin. Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31. Samedi 5. Planning Groupe 1 Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31 Samedi 5 RDV à 14h00 Planning Groupe 2 Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31 Samedi 5 RDV à 14h30 Planning

Plus en détail

Décision * Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Décision * Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie PCFRT Doctorat en sciences Décisions 2015 BALOGOUN Ralyath Classification moléculaire des cancers colorectaux, corrélation anatomo-clinique et implication pronostique BONDARENKO Maryna Schéma métronomique:

Plus en détail

Hiver 2013. Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces?

Hiver 2013. Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Hiver 2013 Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Notre article précédent, Médecines personnalisées,

Plus en détail

MOT DE BIENVENUE. Excellent Colloque à toutes et à tous! Le Comité d Organisation

MOT DE BIENVENUE. Excellent Colloque à toutes et à tous! Le Comité d Organisation MOT DE BIENVENUE Bienvenue à ONCOTRANS 2013. Cette 3 ème édition du Colloque Inter-régional Grand Est de Recherche Translationnelle en Oncologie est co-organisée par l Université de Reims Champagne-Ardenne,

Plus en détail

DOSSIER DE PARRAINAGE

DOSSIER DE PARRAINAGE DOSSIER DE PARRAINAGE INFORMATION ET INSCRIPTION : forum@canceropole-clara.com www.canceropole-clara.com/manifestations/forum2015 En partenariat avec : MOT DE BIENVENUE Le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes

Plus en détail

Médicaments du futur : Tendances et enjeux. Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014

Médicaments du futur : Tendances et enjeux. Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014 Médicaments du futur : Tendances et enjeux Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014 Quelques mots sur Debiopharm Groupe fondé en 1979 Siège à Lausanne 350 collaborateurs Financièrement

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

PANORAMA DE LA CANCÉROLOGIE À CLERMONT-FERRAND EN 2015

PANORAMA DE LA CANCÉROLOGIE À CLERMONT-FERRAND EN 2015 DOSSIER DE PRESSE PANORAMA DE LA CANCÉROLOGIE À CLERMONT-FERRAND EN 2015 État des lieux et perspectives JUIN 2015 ACCÉLÉRATEUR D AVANCÉES CONTRE LE CANCER SOMMAIRE 2003-2015, PLUS DE 10 ANS DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Étude des mutations PIK3CA

Étude des mutations PIK3CA Étude des mutations PIK3CA Application dans les cancers du sein et les cancers colorectaux métastatiques Alexandre Harlé a.harle@nancy.unicancer.fr Centre Alexis Vautrin Unité de Biologie des tumeurs Département

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Transporteurs en Imagerie et Radiothérapie en Oncologie (TIRO) sous tutelle des établissements et organismes : Université de Nice-Sophia

Plus en détail

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO

LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES DE L ASCO Communiqué de presse Villejuif, jeudi 30 mai 2013 49 ème congrès de l American Society of Clinical Oncology (ASCO, Chicago, USA, 31 mai 4 juin 2013) LES PRESENTATIONS DE GUSTAVE ROUSSY AU 49 ème CONGRES

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : GVH et GVL : Physiopathologie chez l homme et chez l animal, incidence et rôle thérapeutique UMR_S 728 de l université Paris

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. alliance clcc & chu alsace. Contacts presse :

DOSSIER DE PRESSE. alliance clcc & chu alsace. Contacts presse : institut régional du cancer alliance clcc & chu alsace DOSSIER DE PRESSE Invitation Presse 17 décembre 2013 Institut Régional du Cancer : une plateforme d oncobiologie ouvre la voie aux traitements personnalisés

Plus en détail

L INSTITUT DE RECHERCHE EN

L INSTITUT DE RECHERCHE EN 1 L INSTITUT DE RECHERCHE EN IMMUNOLOGIE ET EN CANCÉROLOGIE COMMERCIALISATION DE LA RECHERCHE VISION Être un centre reconnu internationalement pour ses activités de maximisation de la valeur de la recherche

Plus en détail

Nicole MOREL Chargée de Mission Réseau ONCOLIE

Nicole MOREL Chargée de Mission Réseau ONCOLIE Nicole MOREL Chargée de Mission Réseau ONCOLIE DEUX ENTITÉS AVEC UNE SYNERGIE PARTAGÉE ET UNE ÉQUIPE COMMUNE Le Réseau Régional de Cancérologie ONCOLIE Association sous la responsabilité de l Institut

Plus en détail

Médicaments prescrits en Oncologie Cas cliniques et QCM

Médicaments prescrits en Oncologie Cas cliniques et QCM Médicaments prescrits en Oncologie Cas cliniques et QCM Dr Florence BANNIE, Pharmacien Dr Laure Kaluzinski, Oncologue Centre Hospitalier Public du Cotentin ARKM 17éme Rencontre Médicale 29 novembre 2014,

Plus en détail

LA LETTRE DE LA SFR Février 2015 n 6

LA LETTRE DE LA SFR Février 2015 n 6 1 LA LETTRE DE LA SFR Février 2015 n 6 VISITE DU CONSEIL SCIENTIFIQUE STRATEGIQUE DE LA SFR CAP-SANTE DU 28 JANVIER 2015 Le Conseil Scientifique Stratégique s est réuni à Reims 28 Janvier 2015. Il était

Plus en détail

LAM et SMD secondaires à la radio-chimiothérapie : Une série de 116 cas provenant de 2 Centres de lutte contre le Cancer.

LAM et SMD secondaires à la radio-chimiothérapie : Une série de 116 cas provenant de 2 Centres de lutte contre le Cancer. LAM et SMD secondaires à la radio-chimiothérapie : Une série de 116 cas provenant de 2 Centres de lutte contre le Cancer. H BENNANI 1, V SAADA 2 1 Institut Curie-Hôpital René Huguenin, Saint Cloud 2 Institut

Plus en détail

PLANNING BTS CI1 ALTERNANCE 2010 / 2011

PLANNING BTS CI1 ALTERNANCE 2010 / 2011 Prof référente: Mme Omiecinski Effectif : 3 étudiants Cours septembre 2010 Jeudi 16 Vendredi 17 Cours octobre 2010 Lundi 18 Mardi 19 PLANNING BTS CI1 ALTERNANCE 2010 / 2011 ATELIER RECHERCHE STAGE PRESENTATION

Plus en détail

AIDEZ LA RECHERCHE POUR QUE VIVE L ESPOIR

AIDEZ LA RECHERCHE POUR QUE VIVE L ESPOIR AIDEZ LA RECHERCHE POUR QUE VIVE L ESPOIR Institut Leucémie Espoir IRTMS - CHRU Brest Service Hématologie 2 avenue Foch 29609 Brest Cedex Té.l : 02 98 22 30 57 - Mobile : 06 08 61 43 90 Email : institut.fle@leucemie-espoir.org

Plus en détail

Plateforme de radiothérapie expérimentale en 2012

Plateforme de radiothérapie expérimentale en 2012 Plateforme de radiothérapie expérimentale en 2012 Frédéric POUZOULET (responsable) Marie DUTREIX (Chargée de mission) Plateforme de radiothérapie expérimentale Personnels: 1 ingénieur de recherche, radiobiologiste,

Plus en détail

Radiopharmaceutiques : diagnostic et applications

Radiopharmaceutiques : diagnostic et applications Radiopharmaceutiques : diagnostic et applications Les traceurs en oncologie Cible moléculaire Radiopharmaceutique 90 Y 90 Y Gamma: Scinti/SPECT-CT Récepteur: SMS Antigène: ACE Transporteur: GLUT1 90 Y

Plus en détail