LE FONDS BRITISH PETROLEUM CNC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE FONDS BRITISH PETROLEUM CNC"

Transcription

1 LE FONDS BRITISH PETROLEUM CNC 1

2 Le fonds British Petroleum donné au CNC en 2001 comprend 174 œuvres qu il est possible de consulter. Pour la grande majorité d entre elles, il s agit de copies d exploitation de court métrage documentaire (en moyenne entre 20 et 30mn), de format 16mm, bien que l on compte également quelques fictions. La plupart des films furent commandités par la British Petroleum et produits par des sociétés indépendantes. Certains d entre eux sont de production française, la BP France (alors Société Française des Pétroles BP) possédant son propre service audiovisuel. La majorité des films sont réalisés dans les années 1960 à 1980 et abordent des thématiques aussi diverses que les techniques pétrolières, l exploration, la découverte, l écologie et l environnement, les questions sociales et internationales, l automobile. Autant de sujets qui de près ou de loin ont à voir avec la recherche et l exploitation du pétrole. Ils n en revêtent pas moins de grandes qualités cinématographiques et remportent plusieurs récompenses, dont un Oscar. Le fonds BP au CNC couvre une période allant de 1950 à

3 I Un fonds aux origines diverses Le fonds BP a des origines diverses. Il est principalement constitué du don reçu par la BP France en 2001, mais aussi, de quelques films déposés au titre du dépôt légal ou encore par différents déposants. Date de réception du don : 8/02/2001 Don : 183 titres > 126 films BP britanniques > 21 films BP français > 21 films déposés par la BP mais hors-catalogue BP > 2 publicités + 2 actualités > 8 titres forgés (films indéterminés ou incomplets) > 3 films inexploitables (détruits ou retirés) > 1 seul titre pour lequel la copie ne provient pas du don BP > 168 titres avec copie(s) consultable(s) Dépôt légal : 35 titres déposés entre 1982 et 2002 > 7 titres : uniquement la copie du dépôt légal Autres déposants : > Pour 6 films, la ou les copies d exploitation proviennent exclusivement d autres déposants Le fonds BP au CNC représente donc au total 174 films consultables. II La British Petroleum Company La BP a porté plusieurs noms au cours de son histoire : Anglo-Persian Oil Company de 1909 à 1935, Anglo-Iranian Oil Company de 1935 à 1954, British Petroleum Company de 1954 à 1998, BPAmoco depuis Autres personnalités liées : Air BP Shell-Mex BP BP Government and Public Affairs Department BP Film Unit En France aussi, la BP a porté plusieurs noms : Société Générale des Huiles de Pétrole (SGHP) de 1921 à 1954, Société Française des Pétroles BP (SFBP) de 1954 à 1987, BP France depuis

4 Autres personnalités liées : Service d information BP Enerciné (service audiovisuel de la raffinerie de Lavéra) III Détail du fonds BP Le fonds BP est constitué de films de commande de production britannique ou française, et d autres films ne faisant pas partie du catalogue de la BP. Nous détaillerons pour chaque commanditaire, le nombre de films correspondant : Films de production britannique Anglo-Iranian Oil Company : 10 films British Petroleum Company : 121 films Shell-Mex BP : 3 films Air BP : 1 film > 135 titres > 127 dons > 131 copies d exploitation, 1 copie de travail, 2 internégatifs, magnétiques mixés > 42 uniquement en version originale anglaise > 90 en version française Soit un total de 131 films consultables, dont 90 en version française. Films de production française Société Générale des Huiles de Pétrole : 1 film Société Française des Pétroles BP : 25 films BP France : 1 film Coproduction franco-anglaise : 1 film > 28 copies d exploitation > 21 dons Soit un total de 28 films consultables. Autres films donnés par la BP Il s agit des films donnés par la BP mais qui n ont pas été commandés par l entreprise. 4

5 > 21 films dont 19 copies d exploitation > 15 en version française > 4 uniquement en version anglaise Soit un total de 19 films consultables, dont 15 en version française. Publicités > 1 publicité anglaise (don BP) : consultable > 1 publicité française (don BP) : consultable > + 5 titres de publicités (autres déposants) : consultables pour la plupart Actualités > 2 actualités françaises (don BP) : consultables Films indéterminés > 8 titres forgés, c est-à-dire des films non-identifiés ou incomplets, dont les éléments ne sont pas consultables. Films inexploitables Les films inexploitables ont été détruits ou retirés car ils étaient en trop mauvais état. > 4 magnétiques (don BP) et 1 copie d exploitation (autre déposant) V Les thématiques abordées Techniques de l industrie pétrolière : A Modern Oil Refinery (1954), Rig 20 (1952) Le «documentaire de voyage» (travelogue) : Scotland (1973), Persian Story (1952) L exploration : Foothold on Antarctica (1956), North Slope Alaska (1964) Questions sociales, internationales : Three Roads to Tomorrow (1958) L écologie, l environnement : The Shadow of Progress (1970), Planet Water (1979) L automobile : History of the Motor-Car (1973), Formula , an Impression of 7 International Grand Prix (1956) Fictions : Giuseppina (1959), The Home-Made Car (1963) VI Histoire des films de la British Petroleum 1909 : suite à la découverte des gisements de pétrole en Perse (l actuel Iran), l entreprise Anglo-Persian Oil Company est créée. Le premier film commandité par cette société date de Il s agit d un film en 35mm, muet noir et blanc d une durée d 1h15, témoignant des activités de l entreprise en Perse. Il est présenté aux dirigeants de l entreprise mais ne fait pas l objet d une projection publique. 5

6 1925 : un certain Cooper réalise un film produit et distribué par la MGM, Tribes of Iran, sur la migration, deux fois par an, des tribus du sud de l Iran des plaines vers les collines. Plusieurs films sur l activité pétrolière en Perse sont réalisés et montrés au public entre 1920 et En 1934, la Gaumont British Distribution produit un film d'actualité largement distribué, intitulé Raffinerie Llandarcy, l'histoire de la grande raffinerie du Pays de Galles ; il est vu par des milliers de personnes à travers le Royaume-Uni. Dans un monde sans télévision, ces premiers films représentent une fenêtre sur le monde : la société adopte le nom d Anglo-Iranian Oil Company. L année suivante, après force négociations, le gouvernement iranien autorise la production d un film sonore de grande échelle sur l'iran, illustrant les progrès du pays grâce au Shah et le rôle joué par l'aioc dans sa progression. Entre novembre 1936 et mars 1937, on dénombre un grand nombre de tournages en Iran. Des films comme Dawn of Iran (sonore) et Oilfields of Iran (muet) permettent de faire connaître les activités de l entreprise et de montrer au public, ainsi qu au personnel de l AIOC, un Iran méconnu : AIOC devient British Petroleum Company. Au début des années 1960, la BP produit une série de films «trade test» (tests colorimétriques) qui remportent un franc succès. Ils sont diffusés pour la première fois sur la BBC2 entre janvier et avril 1964 et servent à tester la diffusion avant le programme de début de soirée. D autres films «trade test» sont présentés à partir d août Les films sont diffusés de façon sporadique dans l'après-midi et jusqu en fin de soirée, jusqu'au mois d août Novembre 1967 : lancement officiel de la couleur à la BBC2. La chaîne adopte désormais une grille de programmation régulière. Nombre de ces films remportent des prix prestigieux, dont plusieurs BAFTA et 1 Oscar. Le 24 août 1973, le tout dernier film «trade test» présenté par la BP est l oscarisé Giuseppina. Le BP Video Library reçoit encore des demandes pour ces films, dont les téléspectateurs se souviennent avec nostalgie. Au cours des années 1960 et 1970, certains des films BP les plus connus sont réalisés, dans la plus pure tradition du documentaire britannique de Grierson (dit «documentary film movement») dont certains, comme les lauréats de BAFTA The Shadow of Progress et Tide of Traffic se montrent critiques à l égard de la propre entreprise qui les a financés. Cette tradition se poursuit jusque dans les années 80. Les films sont classés dans la catégorie série B et sont très sollicités au sein des écoles et des collèges. Ils sont pédagogiques dans le sens le plus large et donnent, peut-être parfois d une manière biaisée, un aperçu des avantages de l'industrie, du commerce et du business. Dans les années 1970, on estime à plus de 20 millions le nombre de personnes ayant vu des films BP. VII Documentaire et industrie, une tradition britannique La tradition documentaire britannique est intimement liée à l industrie. Il faut remonter au «documentary film movement» ou «école documentaire britannique», créé par John Grierson en 1930 tandis qu il est le responsable du service audiovisuel de l Empire Marketing Board (organisme pour la promotion du commerce au sein de l Empire britannique). Grierson voit le documentaire comme un outil d éducation populaire et il soutient l idée d un cinéma de propagande gouvernementale, financé par différents ministères et organismes publics qui en seraient les commanditaires. En 1933, l unité de production est transférée à la General Post Office. 6

7 A partir de 1936, le groupe se disperse. Les disciples de Grierson souhaitent voler de leurs propres ailes, que ce soit à la GPO (General Post Office), la Shell Film Unit (créée en 1934), la Strand ou la Realist Film Unit. Aussi la plupart des films du «british documentary movement» des années 30 sont-ils des films d état ou d entreprise. Quant à la BP, elle ne commence véritablement à produire des films qu après-guerre mais connaît rapidement un immense succès. Elle ne possède pas sa propre unité de production audiovisuelle comme la Shell Film Unit, mais confie la réalisation à des sociétés de productions indépendantes, et grâce à un budget relativement confortable, elle peut se permettre de faire appel aux documentaristes les plus talentueux de son époque. VIII Films notables Parmi les films BP les plus populaires, on trouve ceux de James Hill, plutôt légers et s adressant au grand public : Giuseppina (1959), oscar du meilleur court-métrage documentaire en 1961 et The Home-Made Car (1963). Tous deux sont diffusés sur la BBC2 en tant que «trade test films» (films pour tests colorimétriques) et connaissent un immense succès populaire. Les téléspectateurs britanniques regrettent beaucoup l arrêt de la diffusion des «trade test films» en Les films de Derek Williams sont quant à eux plus sérieux, caractérisés par une certaine objectivité, un regard critique vis-à-vis de l industrie pétrolière et une véritable réflexion sur l environnement et l écologie, avec notamment la trilogie formée par The Shadow of Progress (La Rançon du progrès, 1970), The Tide of Traffic (1972, absent des AFF) et Planet Water (Planète Océane, 1979). Ces films constituent encore aujourd hui une analyse intéressante du fragile équilibre entre l espèce humaine et son univers et ont participé au débat sur l environnement de plus en plus vif dans les années 70. Par ailleurs, Derek Williams a réalisé plusieurs films d expédition et d exploration, en particulier le film officiel de l expédition Trans-Antarctique de la Commonwealth : Foothold on Antarctica (Antarctique Camp 1, 1956) ou encore North Slope Alaska (Forage par -40 C, 1964). Sur les 37 films BP ayant été récompensés dans la période allant de 1950 à 1991, nous en possédons 27 parmi lesquels une copie incomplète et 5 films uniquement en version originale. 7

8 IX Les films BP en France En 1953, Claude Rolland, diplômé de l Ecole Nationale de Cinématographie, crée la section Cinéma de la Société Générale des Huiles de Pétrole (ancien nom de BP France de 1923 à 1954). C est Gilles Mainaud qui prend sa suite en Parmi les réalisateurs ayant régulièrement travaillé pour le service cinéma de la Société Française des Pétroles BP ( ), on trouve notamment Jean-Jacques Languepin, spécialiste des films de montagne. Source photo : Reflets, magazine de la ville de Martigues, numéro 76, novembre 2013 Notons également que la raffinerie de Lavéra à Martigues (Bouches-du-Rhône) possède sa propre unité de production audiovisuelle, «Enerciné», comme en témoigne le film L Art d instruire qui nous a été déposé, ainsi que le magazine Reflets n 76 (novembre 2013) édité par la ville de Martigues (voir pièce jointe du film L Art d instruire de Fernando Serra, 1950?). Manifestement, la crise de 1973 met fin à cette activité (mais la salle de cinéma est récupérée par la municipalité). Le Trait d'union n 50 (janvier 1961). Magazine interne de la Société Française des Pétroles 8

9 Le Trait d'union n 73 (mars 1967) 9

10 10

11 Sources d identification des films L identification des films a été possible grâce à diverses sources. Par ordre d importance : le générique parfois, la documentation d origine. la base de données du British Film Institute (très complète), qui a servi à dater et à retrouver les titres originaux : la BP Video Library, base de données assez médiocre mais qui a tout de même permis de connaître l histoire des films BP et de vérifier que ceux que nous avions appartenaient bien à cette entreprise : Colonial Film Database, base de données des films des anciennes colonies britanniques : BBC2 Trade Test Colour Films, liste des films «trade test» : Le Trait d Union, magazine d entreprise interne de BP France, numéros consultables en ligne : anciensbp.fr/ Dans le but d inventorier le fonds dans son intégralité, nous avons effectué des recherches avancées dans la base de données Lise : recherche par titre de film, par déposant, par société de production Les films n ayant pas forcément tous été déposés par BP France, cette méthode nous a permis de retrouver l ensemble des films commandités par la BP, présents dans nos collections. Films consultables sur internet (en version originale anglaise) Antarctic Crossing (George Lowe, 1958) Three Roads To Tomorrow (Humphrey Swingler, 1958) Pitcairn People (Peter Newington, 1962) Autres Entrevue avec Derek Williams (en anglais) Coffret DVD édité par la British Film Institute : Shadows of Progress, documentary film in post-war Britain : 2 films BP : The Island (1952) et The Shadow of Progress (1970). 11

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Ce document doit être écrit de façon lisible, en LETTRES CAPITALES, sans oublier de mentionner les accents ou diverses ponctuations afin de permettre une saisie correcte des informations

Plus en détail

www.mareemoderne.com Comment participer?

www.mareemoderne.com Comment participer? www.mareemoderne.com Comment participer? Date limite d inscription : Vous avez jusqu au : 25 juillet 2014 pour nous envoyer votre film accompagné de la fiche d inscription au concours. Comment participer?

Plus en détail

Règlement : Compétition du Film d Entreprise du Festival des Étoiles & des Ailes.

Règlement : Compétition du Film d Entreprise du Festival des Étoiles & des Ailes. Des Étoiles et des Ailes 2015 1 Table des matières Article 1 Nature du Festival 2 Article 2 Catégories de film en compétition 2 Article 3 Qui peut participer? 3 Article 4 Modalite s d inscription a la

Plus en détail

Nouveau pour 2010! Sony Pictures Entertainment. Location de films et licence de présentation publique Catalogue 2010 1 800 289-8887 www.acf-film.

Nouveau pour 2010! Sony Pictures Entertainment. Location de films et licence de présentation publique Catalogue 2010 1 800 289-8887 www.acf-film. Nouveau pour 2010! Sony Pictures Entertainment 2010 Columbia Pictures Industries, Inc. 2010 Columbia Pictures Industries, Inc. 2010 Columbia Pictures Industries, Inc. Location de films et licence de présentation

Plus en détail

SCIENCE-ACTUALITÉS. Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France

SCIENCE-ACTUALITÉS. Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France SCIENCE-ACTUALITÉS Isabel Santos Journaliste-reporter, rédactrice adjointe Science-Actualités Cité des Sciences et de l Industrie, Paris, France Rappel historique La salle Science-Actualités a été inaugurée

Plus en détail

on à l i m a ge Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier...

on à l i m a ge Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier... Ed uc ati on à l i m a ge L e s a te l i e r s d u c i n é m a p o u r to u s Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier... Clair Obscur vous propose des ateliers audiovisuels tout public, des séances

Plus en détail

* Nom : * Lien avec la production : * Numéro de téléphone (le jour) : * Numéro de téléphone (en soirée) : * Courriel :

* Nom : * Lien avec la production : * Numéro de téléphone (le jour) : * Numéro de téléphone (en soirée) : * Courriel : MEILLEUR LONG MÉTRAGE Ce prix reconnaît le meilleur long métrage dans son ensemble. Les soumissions seront évaluées selon les critères suivants : transmission des émotions, personnages et distribution,

Plus en détail

PRIX DE L INITIATIVE NUMERIQUE CULTURE, COMMUNICATION, MEDIAS.

PRIX DE L INITIATIVE NUMERIQUE CULTURE, COMMUNICATION, MEDIAS. REGLEMENT PRIX DE L INITIATIVE NUMERIQUE CULTURE, COMMUNICATION, MEDIAS. 1 Sommaire I. Objet II. Conditions de participation III. Calendrier déroulement du prix IV. Modalités de participation V. Jury VI.

Plus en détail

BOURSES À LA CRÉATION

BOURSES À LA CRÉATION SABAM_BEURZEN_A5_FR_02d_Mise en page 1 4/10/11 14:54 Page1 LA SABAM, PARTENAIRE DE L AUTEUR AUDIOVISUEL BOURSES À LA CRÉATION foto s Fotolia, Istock SOCIÉTÉ BELGE DES AUTEURS, COMPOSITEURS ET ÉDITEURS

Plus en détail

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011

Collège d autorisation et de contrôle. Avis n 02/2011 Collège d autorisation et de contrôle Avis n 02/2011 Première évaluation de la Recommandation du 24 juin 2010 relative à la mise en valeur des œuvres européennes et de la Communauté française dans les

Plus en détail

net-art, dessin de presse, affiche, vidéo, rush, collage...

net-art, dessin de presse, affiche, vidéo, rush, collage... 100jours est un projet cinématographique, artistique, documentaire, collectif et politique. 100jours c est 100 courts-métrages documentaires diffusés en ligne, au rythme d un film par jour, pendant les

Plus en détail

Dossier de candidature 2010-2011

Dossier de candidature 2010-2011 L Université Abdou Moumouni (UAM) de Niamey-Niger 20 73 27 13 / 14 & de L Institut de Formation aux Techniques de l Information et de la Communication (IFTIC) BP: 10701 Niamey-Niger Tél 00227 20 73 37

Plus en détail

LE CURSUS ACADEMIQUE

LE CURSUS ACADEMIQUE PRESENTATION L Institut d études scéniques, audiovisuelles et cinématographiques (IESAV) est un établissement rattaché à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l Université Saint-Joseph de

Plus en détail

La Réunion, terre d images et de tournages

La Réunion, terre d images et de tournages TOP RÉSA 2011 / 20-23 SEPTEMBRE 2011 À PARIS www.regionreunion.com La Réunion, terre d images et de tournages LA RÉUNION AU PATRIMOINE MONDIAL DE L HUMANITÉ cirques, pitons, remparts Terre d images Terre

Plus en détail

C'est notre seconde newsletter. Nous avons pris en considération vos remarques.

C'est notre seconde newsletter. Nous avons pris en considération vos remarques. De: Institut Court-Métrage Rhône-Alpes Objet: Institut du Court-M étrage Rhône-Alpes NEWSLETTER N 2 Date: 13 juin 2005 11:33:09 GMT+02:00 À: a Pièces jointes 4, 48,7 Ko NEWSLETTER N 2 10 juin 2005

Plus en détail

Dossier d inscription

Dossier d inscription Dossier d inscription (A rendre au plus tard le 15 mai 2015) Le dossier comprend les pièces suivantes : Fiche d inscription Autorisation parentale pour les mineurs Fiche descriptive du court métrage Autorisations

Plus en détail

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations IFP School S'ouvrir de nouveaux horizons École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations www.ifp-school.com Transition énergétique demande énergétique mondiale : mieux utiliser

Plus en détail

outil RÉFÉRENCE GLOSSAIRE Agrégateur (n. m.) : logiciel qui permet de recevoir tous les fils RSS auxquels on est abonné.

outil RÉFÉRENCE GLOSSAIRE Agrégateur (n. m.) : logiciel qui permet de recevoir tous les fils RSS auxquels on est abonné. outil RÉFÉRENCE 8 GLOSSAIRE Agrégateur (n. m.) : logiciel qui permet de recevoir tous les fils RSS auxquels on est abonné. Ambiance sonore (n. f.) : ensemble des bruits ambiants et des bruits de fond qui

Plus en détail

Campagne Food Right Now. Concours vidéo. Règlement

Campagne Food Right Now. Concours vidéo. Règlement Campagne Food Right Now Concours vidéo Règlement Règlement I/ Organisation du concours 1) La campagne Food Right Now, portée par l ONG ACTED, organise un concours vidéo gratuit, sans obligation d achat,

Plus en détail

Vers des Médias accessibles. Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques

Vers des Médias accessibles. Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques Vers des Médias accessibles Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques Le Crédit impôt cinema Le Crédit impôt audiovisuel Le Crédit d impôt cinéma Quel Objectif? Soutenir

Plus en détail

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand.

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand profite du temps fort qu est le rendez-vous

Plus en détail

Master 2- Réalisation Documentaire de Création

Master 2- Réalisation Documentaire de Création Dossier de candidature 2012-2013 Master 2- Réalisation Documentaire de Création Photo obligatoire Ce questionnaire est confidentiel. Les questions d état-civil et de curriculum vitae par lesquelles il

Plus en détail

La Normandie et la presse en Grande Bretagne

La Normandie et la presse en Grande Bretagne La Normandie et la presse en Grande Bretagne Plan d action presse du CRT en Grande Bretagne Objectifs de l antenne Grande Bretagne Antenne basée à Londres = attachée de presse relations médias en Grande

Plus en détail

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT Dire «ce document est un texte» ou «c est un tableau de statistiques», cela ne suffit pas à donner avec précision la nature d un document. Plus cette nature est

Plus en détail

REGLEMENT BOURSE PROJET JEUNE

REGLEMENT BOURSE PROJET JEUNE REGLEMENT BOURSE PROJET JEUNE Afin de vous aider à réaliser vos aspirations et à concrétiser vos projets, le CCAS du Touvet vous accompagne avec le dispositif «Bourse Projet Jeune». Les objectifs de la

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

NEWSLETTER N 3 24 juin 2005. Bonjour à tous!

NEWSLETTER N 3 24 juin 2005. Bonjour à tous! De: "Cedric Bellut" Objet: Newletter n 3 - Institut du Court-Métrage Rhône-Alpes Date: 27 septembre 2005 15:37:22 GMT+02:00 À: "Guillaume Dorson" Pièces jointes

Plus en détail

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Directeur de production activité 1 APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Le directeur de production assume les responsabilités de la préparation, de la gestion budgétaire et du bon déroulement

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» L édition de CD/DVD Rapport rédigé par Peter Stockinger

Plus en détail

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier 1 Table des matières : Définir son besoin d information et déterminer le sujet... 3 Les ouvrages de référence ou usuels...

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

WEGO PRODUCTIONS. Cinéma - Audiovisuel Photographie. La gestion mobilité / énergie d un projet audiovisuel pour la valorisation d un territoire

WEGO PRODUCTIONS. Cinéma - Audiovisuel Photographie. La gestion mobilité / énergie d un projet audiovisuel pour la valorisation d un territoire WEGO PRODUCTIONS Cinéma - Audiovisuel Photographie La gestion mobilité / énergie d un projet audiovisuel pour la valorisation d un territoire 1 WEGO PRODUCTIONS Teaser Showreel 2014 2 WeGo Productions

Plus en détail

immersion Summer Sessions* SÉJOURS LINGUISTIQUES INTENSIFS Cet été, École Suger / British Council

immersion Summer Sessions* SÉJOURS LINGUISTIQUES INTENSIFS Cet été, École Suger / British Council Nous contacter : +33 (0)1 49 55 73 00 iledefrance@britishcouncil.fr Summer Sessions* SÉJOURS LINGUISTIQUES INTENSIFS SUGER Retrouvez toutes les informations sur notre site : www.britishcouncil.fr/sejours

Plus en détail

Titre de la thèse : «L Inde vécue. De l objet à la société, les Français à Pondichéry au XVIII e siècle - 1700-1778»

Titre de la thèse : «L Inde vécue. De l objet à la société, les Français à Pondichéry au XVIII e siècle - 1700-1778» LE DOUDIC Kévin Doctorant en Histoire Moderne Document actualisé le 03/01/2015 THÈMES DE RECHERCHES Titre de la thèse : «L Inde vécue. De l objet à la société, les Français à Pondichéry au XVIII e siècle

Plus en détail

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse.

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. A B C 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. 1. Quel est l argument de tous ces documents? 4. Helios est un film L espace traditionnel La Terre en relief Les avions en noir et blanc 2. Dans

Plus en détail

To buzz or not to buzz?

To buzz or not to buzz? Georges CHÉTOCHINE To buzz or not to buzz? Comment lancer une campagne de buzz marketing Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53812-0 CHAPITRE 5 Recruter, former, animer les évangélistes Les vecteurs

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

La télé comme je la veux, quand je le veux!

La télé comme je la veux, quand je le veux! La télé comme je la veux, quand je le veux! Avec la netbox, regardez ce que vous voulez quand vous le voulez! Design, compacte et high-tech, la netbox vous offre le meilleur du numérique. Grâce à son ergonomie

Plus en détail

La télé comme je la veux, quand je le veux!

La télé comme je la veux, quand je le veux! La télé comme je la veux, quand je le veux! Avec la netbox, regardez ce que vous voulez quand vous le voulez! Design, compacte et high-tech, la netbox vous offre le meilleur du numérique. Grâce à son ergonomie

Plus en détail

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées

SOMMAIRE. A b. intermedia. Agences de communication généralistes. Agences de marketing opérationnel. Agences de communication spécialisées A b c d Agences de communication généralistes 01 Communication globale et grand public Agences de marketing opérationnel 01 Promotion des ventes et trade marketing 02 Stimulation et animation des réseaux

Plus en détail

LE TAX SHELTER 2.0. Un produit sécurisé et accessible aux petites comme aux grandes entreprises

LE TAX SHELTER 2.0. Un produit sécurisé et accessible aux petites comme aux grandes entreprises LE TAX SHELTER 2.0 Un produit sécurisé et accessible aux petites comme aux grandes entreprises Intervenants Jean-Paul Philippot Casa Kafka Pictures, Administrateur-délégué Dirk Gyselinck Belfius, Membre

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

COMMENT FINANCER. Cinema et television PIXIT

COMMENT FINANCER. Cinema et television PIXIT ISABELLE TERREL CHRISTOPHE VIDAL COMMENT FINANCER Cinema et television PIXIT SOMMAIRE INTRODUCTION 11 LE MONTAGE FINANCIER OU COMMENT BÄTIR SON PLAN DE FINANCEMENT 13 I L'enjeu du plan de financement 15

Plus en détail

Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution

Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution Strasbourg, le 02/04/2015 Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution Introduction Le programme de soutien à la distribution a pour objectif de renforcer la distribution des films européens

Plus en détail

Evolution de la consommation des médias en CI

Evolution de la consommation des médias en CI Evolution de la consommation des médias en CI depuis décembre 2010 Au niveau TELEVISION : Une partie de la population n est pas du tout exposée aux chaînes de la RTI vue leur inaccessibilité géographique

Plus en détail

Le patrimoine voyageur : une expérience originale de médiation autour d'un petit fonds d'images

Le patrimoine voyageur : une expérience originale de médiation autour d'un petit fonds d'images Le patrimoine voyageur : une expérience originale de médiation autour d'un petit fonds d'images Rencontres Henri-Jean Martin 4 et 5 novembre 2013 par Emilie Dreyfus, Responsable du service Conservation

Plus en détail

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION VO SANG Xuan Hoang 1 Introduction Du moment où une personne se décide de choisir une carrière d enseignant,

Plus en détail

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE L Œil du Baobab Production présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE Contact Chef de projet / Marc Pueyo 0033 (0)6 60 28 49 48 L ŒIL DU BAOBAB PRODUCTION MOTIVATIONS

Plus en détail

Horizons Solidaires. Un portrait photographique et sonore de l Économie Sociale et Solidaire aujourd hui

Horizons Solidaires. Un portrait photographique et sonore de l Économie Sociale et Solidaire aujourd hui Horizons Solidaires Un portrait photographique et sonore de l Économie Sociale et Solidaire aujourd hui «Nous sommes à un moment de l histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l espèce humaine :

Plus en détail

NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC

NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC Blanc, lisse et respectueux de l environnement sans émission de CO 2 Ce nouveau papier 100% recyclé ne génère aucune émission de C0 2 et est

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS MACIF «PRIX MACIF DU FILM ECONOMIE SOCIALE»

REGLEMENT DU CONCOURS MACIF «PRIX MACIF DU FILM ECONOMIE SOCIALE» REGLEMENT DU CONCOURS MACIF «PRIX MACIF DU FILM ECONOMIE SOCIALE» 1. LA SOCIETE ORGANISATRICE La Macif, société d assurance mutuelle à cotisations variables, entreprise régie par le Code des assurances,

Plus en détail

Service des ressources informatiques - Conseil Scolaire de District Catholique Centre-Sud Page 1

Service des ressources informatiques - Conseil Scolaire de District Catholique Centre-Sud Page 1 Service des ressources informatiques - Conseil Scolaire de District Catholique Centre-Sud Page 1 Table des matières 1. Accéder au gestionnaire de notes... 3 2. Sélectionner une classe... 4 3. Première

Plus en détail

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Présenté par : Damien Guiavarch Sommaire 1. Introduction... 3 2. Présentation de la VàD... 4 2.1 Technologie de la VàD... 4 2.2 La VàD dans le monde...

Plus en détail

Fiamp.2014. Festival International de l Audiovisuel et du Multimédia sur le Patrimoine. Dossier d'inscription à la compétition

Fiamp.2014. Festival International de l Audiovisuel et du Multimédia sur le Patrimoine. Dossier d'inscription à la compétition ICOM Conseil International des Musées Comité pour l'audiovisuel et les nouvelles technologies de l'image et du son Fiamp.2014 Festival International de l Audiovisuel et du Multimédia sur le Patrimoine

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Culture Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Thomas Sorin

Plus en détail

C.N.F.L. LES FORMATIONS LINGUISTIQUES. iut de Saint-Nazaire. Service Formation Continue et Apprentissage

C.N.F.L. LES FORMATIONS LINGUISTIQUES. iut de Saint-Nazaire. Service Formation Continue et Apprentissage iut de Saint-Nazaire UNIVERSITE DE NANTES Service Formation Continue et Apprentissage LES FORMATIONS LINGUISTIQUES Anglais Espagnol Allemand Italien Chinois Portugais Japonais Une équipe de formateurs

Plus en détail

Présenté par Monsieur Alain Buisson

Présenté par Monsieur Alain Buisson Conférence du jeudi 12 février 2015 à l Institut Polytechnique LaSalle Beauvais : Un état des lieux sur les ressources en hydrocarbures du bassin de Paris. Présenté par Monsieur Alain Buisson Monsieur

Plus en détail

La préparation et la passation de l épreuve d Histoire des Arts au collège Mignet (Mme Guerpillon, professeur de Lettres en charge du dossier HDA)

La préparation et la passation de l épreuve d Histoire des Arts au collège Mignet (Mme Guerpillon, professeur de Lettres en charge du dossier HDA) La préparation et la passation de l épreuve d Histoire des Arts au collège Mignet (Mme Guerpillon, professeur de Lettres en charge du dossier HDA) L Histoire des arts en classe de 3 ème Présentation L

Plus en détail

L EUROPE DE LA PAIX ET DE LA DEMOCRATIE

L EUROPE DE LA PAIX ET DE LA DEMOCRATIE L EUROPE DE LA PAIX ET DE LA DEMOCRATIE «Unie dans la diversité», cette devise signifie qu au travers de l Union européenne, les européens unissent leurs efforts en faveur de la paix et de la prospérité.

Plus en détail

Ceux qui nous nourrissent

Ceux qui nous nourrissent Ceux qui nous nourrissent Une exposition photographique, sonore Association Avanti Popolo L exposition Depuis 2009, Les photographes Marc Bernard et Céline Delestré et le journaliste Romain Brunel ont

Plus en détail

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ)

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Rue Godefroid 20 5000Namur Belgique 0476 / 84 94 56 081 / 74 29 19 www.acmj.be info@acmj.be Héloïse Rouard : heloise.rouard@acmj.be Manuela

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

Merci de nous aider à offrir plus de bourses!

Merci de nous aider à offrir plus de bourses! Merci de nous aider à offrir plus de bourses! Campagne de financement auprès des parents 2013-2014 Quel est l objectif de la Fondation? Favoriser l engagement et la réussite des étudiants en attribuant

Plus en détail

Communication Scientifique M2 MIV

Communication Scientifique M2 MIV Communication Scientifique M2 MIV CV, lettre de motivation et de recommandation en milieu scientifique M. Bailly-Bechet Université Claude Bernard Lyon 1 Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive Bât.

Plus en détail

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation Le mardi 1 er, mercredi 2 et jeudi 3 juillet 2014 de 9h30 à 16h30 au Centre culturel Le

Plus en détail

Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants.

Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants. 01 CONCOURS TREMPLIN 2014 1. Règlement obligatoire Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants. 2. Objectif du concours Le

Plus en détail

Les archives. On conserve ces documents pour faire des recherches historiques, administratives ou généalogiques.

Les archives. On conserve ces documents pour faire des recherches historiques, administratives ou généalogiques. Les archives Les Archives sont : les documents les administrations qui conservent ces documents les bâtiments dans lesquels sont conservés les documents. Tous les documents produits par les services municipaux

Plus en détail

Convention collective de la production cinématographique : Etude d'impact sur le texte signé le 19 janvier 2012

Convention collective de la production cinématographique : Etude d'impact sur le texte signé le 19 janvier 2012 AFPF APC APFP SPI UPF Convention collective de la production cinématographique : Etude d'impact sur le texte signé le 19 janvier 2012 Notre étude d impact a été réalisée à partir de données objectives

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Projections monumentales Un succès populaire sans précédent

DOSSIER DE PRESSE. Projections monumentales Un succès populaire sans précédent Mardi 1 er octobre 2013 C est la première fois qu un spectacle innovant sur les thèmes de l impressionnisme et Jeanne d Arc est proposé aux habitants et touristes présents sur notre territoire, le résultat

Plus en détail

Le numérique. de vos médiathèques. www.mediatheques.puteaux.fr. www.mediatheques.puteaux.fr

Le numérique. de vos médiathèques. www.mediatheques.puteaux.fr. www.mediatheques.puteaux.fr Le numérique de vos médiathèques Quoi de neuf sur le numérique? Les médiathèques de Puteaux vous proposent plusieurs ressources numériques accessibles depuis chez vous : - un service de formations en ligne

Plus en détail

BOURSES À LA CRÉATION

BOURSES À LA CRÉATION ARTES, LE MEILLEUR CHOIX POUR LES AUTEURS BOURSES À LA CRÉATION RELATIONS MEMBRES SECTEUR AUDIOVISUEL OCTOBRE 2013 PRÉAMBULE Cinéma, télévision, vidéo, multimédia autant de moyens de communication permettant

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. janvier 2014. 23 janvier > 27 février

DOSSIER DE PRESSE. janvier 2014. 23 janvier > 27 février DOSSIER DE PRESSE janvier 2014 23 janvier > 27 février SOMMAIRE I. Qu est-ce que le hyblab? P. 2 II. Présentation de Ouest Médialab P. 3 III. Le HybLab en 5 dates P.4 IV. Partenaires P. 5 V. Déroulement

Plus en détail

La télévision numérique par votre ligne téléphonique. Guide d utilisation. Les services MaLigne TV. http://abonnes.malignetv.fr

La télévision numérique par votre ligne téléphonique. Guide d utilisation. Les services MaLigne TV. http://abonnes.malignetv.fr La télévision numérique par votre ligne téléphonique Guide d utilisation Les services MaLigne TV http://abonnesmalignetvfr Bienvenue sur MaLigne TV Sommaire Page 4 Pages 5-9 Pages 10-17 Page 18 Page 19

Plus en détail

90 ans au service de l'excellence en éducation!

90 ans au service de l'excellence en éducation! Genève, le 19 janvier 2015 Original : anglais 90 ans au service de l'excellence en éducation! SOIXANTE-QUATRIÈME SESSION DU CONSEIL DU BUREAU INTERNATIONAL D ÉDUCATION Genève, 28 30 janvier 2015 VISIBILITÉ

Plus en détail

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr Biblio tech Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville www.deauville.fr Biblio Tech Biblio tech le service de prêt en ligne 1 2 Une insomnie, une chanson qui trotte dans la mémoire, le

Plus en détail

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!»

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» «Mon climat aujourd hui, mon climat dans 20 ans, et moi?» Qu est-ce que «Agite Ta Terre!»? Lancée en 2012 par l association ENERGIES 2050, l initiative

Plus en détail

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Thème Éducation aux médias, journalisme Public Étudiants en journalisme, diplomatie, histoire, sciences politiques ou en relations internationales, écoles

Plus en détail

Studios de Paris. Une nouvelle génération de studios

Studios de Paris. Une nouvelle génération de studios Cinéma Télévision Cinéma & Télévision Une nouvelle génération de studios 9 Studios de tournages de 600 m² à 2 000 m² Euro Media France est l opérateur des, situés au cœur de la Cité du Cinéma (pôle cinématographique

Plus en détail

DU RÉGIME INTERNATIONAL)?

DU RÉGIME INTERNATIONAL)? POSTE AUX LETTRES 1 En quoi consiste le service Poste aux lettres (États-Unis et du régime international)?.............. 1 2 Articles non admissibles.................................................................

Plus en détail

Sommaire analytique. Livre I - Clausier. Agent... I.120 Arbitrage... I.140 Attribution de compétence... I.160 Back-up... I.180

Sommaire analytique. Livre I - Clausier. Agent... I.120 Arbitrage... I.140 Attribution de compétence... I.160 Back-up... I.180 Sommaire analytique Livre I - Clausier Numéro des dossiers PARTIE 1 A B Agent............................................................................................ I.120 Arbitrage........................................................................................

Plus en détail

Règlement du concours photo

Règlement du concours photo Règlement du concours photo " Pré-en-Pail en 2013. Que souhaitez-vous laisser comme témoignage de la vie quotidienne de votre ville pour les générations de demain?" ARTICLE 1 Objet du concours L'association

Plus en détail

La lettre d'information

La lettre d'information La lettre d'information Une lettre d'information trimestrielle Désormais, la bibliothèque Sainte-Barbe vient à vous tous les deux mois. Collections, services et nouveautés, retrouvez toute l'actualité

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude concurrentielle. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

!!!!! !"##$%&'!%'(&%##%' !"##$%&'(

!!!!! !##$%&'!%'(&%##%' !##$%&'( "##$%&'%'(&%##%' "##$%&'( "#$%&'(#)%" +,$-./"#0#)%"/#(01/"&$)/$ 2 3/.-4-"/5/"#.670$/. 8 30$-9%$5/&/.($-&)#.&:)56;# )=)#01?'55)# @,0$).50=/.,$% @,0$).50=/.3%(0#)%"AB6%C3/?01%"&/.3)/'B&/D%'$"0=/.

Plus en détail

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones)

UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première édition se concentrera sur les pays francophones) 27 au 30 mai 2015 1 UN ÉVÉNEMENT MAJEUR DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES, DES INSTITUTIONS DU SECTEUR PUBLIC ET DES COLLECTIVITES LOCALES UNE COMPÉTITION INTERNATIONALE DE FILMS CORPORATE (La première

Plus en détail

Orientations de développement des collections de la Bibliothèque

Orientations de développement des collections de la Bibliothèque Orientations de développement des collections de la Bibliothèque 1. Mission Tel que spécifié dans la Politique de la Bibliothèque (POL-DÉ-03) «La Bibliothèque du Collège de Rosemont a pour mission de permettre

Plus en détail

Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Pix & Tech proposera aux visiteurs différents axes d exposition:

Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Pix & Tech proposera aux visiteurs différents axes d exposition: Pix & Tech est un nouveau salon dédié aux cultures numériques et à l innovation. Son ambition est de présenter au grand public le meilleur de la culture numérique d aujourd hui et les produits, services

Plus en détail

:Réalisé par BELHASSAN Selma

:Réalisé par BELHASSAN Selma :Réalisé par BELHASSAN Selma Introduction Le Plan Première partie: Présentation de l entreprise 1) Bref aperçu 2) Historique 3) Répartition géographique 4) Le développement durable Deuxième partie: L étude

Plus en détail

7. Aide aux étudiants (bourses, allocations, soutien) (2 lignes maximum)

7. Aide aux étudiants (bourses, allocations, soutien) (2 lignes maximum) Code : 11L1ANG11FOM. Libellé : Anglais : Thème & Grammaire Maîtrise des fondamentaux de la langue. Pratique de la traduction au travers d une maîtrise des enjeux linguistiques fondamentaux. a) Thème et

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes

La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes ETAT DE LA SITUATION 2007 V1.1 Direction générale Soins de Santé primaires et Gestion de Crise Bruxelles, octobre 2008 1. Les Kinésithérapeutes

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

A.-M. Cubat PMB - Import de lecteurs - Généralités Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-lecteurs

A.-M. Cubat PMB - Import de lecteurs - Généralités Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-lecteurs A.-M. Cubat PMB - Import de lecteurs - Généralités Page 1 Diverses méthodes d import de lecteurs Les données (noms, prénoms, adresses. des lecteurs) proviennent en général du secrétariat, et se trouvent

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Place des médias au sein de l édition numérique (images fixes, animées et son)

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Place des médias au sein de l édition numérique (images fixes, animées et son) Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique Place des médias au sein de l édition numérique (images fixes, animées et son) Animation : Nathalie BOCHER-LENOIR, Sejer/Editis Avec la participation

Plus en détail

STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR LA REGION BRETAGNE

STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR LA REGION BRETAGNE Le comédien au micro : techniques de la voix pour les différents supports de diffusion du 26 au 30 janvier 2015 un contenu pédagogique élaboré par Films en Bretagne STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR

Plus en détail

BOURGOGNE. Nouveauté 2012-2013

BOURGOGNE. Nouveauté 2012-2013 webclasseur orientation La lettre kiosque du Webclasseur orientation BOURGOGNE et du Kiosque N 1 - Octobre 2012 Édito Édito À l ardoise : Le Webclasseur orientation fait sa rentrée! Nouveauté 2012-2013

Plus en détail

dossier de presse Conférence-débat Élections européennes : comment dépasser les enjeux nationaux? 21 4VRIL Mercredi 9 avril 2014 avril21.

dossier de presse Conférence-débat Élections européennes : comment dépasser les enjeux nationaux? 21 4VRIL Mercredi 9 avril 2014 avril21. dossier de presse Conférence-débat Mercredi 9 avril 2014 Élections européennes : comment dépasser les enjeux nationaux? 21 4VRIL avril21.eu Crédit photographique : Parlement européen Sommaire Problématique

Plus en détail