DIMENSIONS ÉTHIQUES DES CONFLITS ECS 5704 Automne 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIMENSIONS ÉTHIQUES DES CONFLITS ECS 5704 Automne 2011"

Transcription

1 DIMENSIONS ÉTHIQUES DES CONFLITS ECS 5704 Automne 2011 Professeure : Hélène Tessier Bureau , poste Objectifs généraux Ce cours examine les aspects éthiques et moraux de la prise de décision en situation de conflit. Que devient l éthique lorsqu elle est soumise à l épreuve de la peur? Quelles conditions rendent possible la résistance au mal? Les critères éthiques de légitimité correspondent-ils aux critères juridiques? Le cours propose un travail d analyse des conditions nécessaires à la prise de décision dans un contexte éthique ainsi qu une réflexion critique sur les rapports entre l éthique et les facteurs moraux, culturels, politiques et personnels qui déterminent la capacité d action. Objectifs spécifiques Comprendre le rôle de l éthique dans la culture contemporaine Réfléchir sur les rapports entre l éthique, la morale, le droit et la légitimité Se familiariser avec quelques théories sur l éthique Réfléchir sur les conditions qui rendent possible la décision dans un contexte éthique Examiner l importance de la subjectivité dans la prise de décision Analyser les liens entre la morale et l éthique en situations de conflit et de résolution de conflit Examiner les relations entre l éthique, la justice et l action. Méthodologie La présence aux cours est obligatoire et la lecture préalable des textes est fondamentale. La participation aux échanges et discussions est en effet essentielle à l intégration de la matière. Ce cours comportera plusieurs exposés magistraux, portant sur des textes qui devront être lus avant chaque leçon. De plus, de courts travaux environ une pagesur les lectures obligatoires devront être remis au professeur. Dans ces travaux et en préparation de la discussion en classe, les étudiants devront s interroger sur ce que le texte leur apprend sur l éthique en situation de conflit ou sur l éthique de la réconciliation. Dans certains cas, ils devront répondre à des questions précises. Les étudiants effectueront également un travail de recherche dans lequel ils devront appliquer, à un sujet de leur choix, certaines notions théoriques étudiées. Ce travail fera l objet d une présentation en classe et devra être remis à la fin du cours. Par ailleurs, à chaque cours, à partir de la 2 e semaine d enseignements, nous effectuerons en classe certaines études de cas. À cette fin, les étudiants devront, à tour de rôle 1

2 présenter à la classe une situation conflictuelle de dilemme éthique, tirée de leur expérience ou inspirée d une situation qui leur apparaît significative. Évaluation Participation aux discussions en classe, connaissance des textes lus : 25 % Travail de recherche : 45 % (y compris la présentation en classe). Examen final : 30 % Plan du cours INTRODUCTION : Commentaires introductifs. Éthique et conflit. La nature pratique de l éthique et les relations inhérentes entre l éthique, la prise de décision et l action. L éthique, la morale et la déontologie. L instrumentalisation de l éthique dans la culture actuelle. Droit et éthique : le légalisme éthique et certaines justifications courantes. Ethique, esthétique et vérité : paramètres d un débat. L éthique et la vertu. Prise de décision dans des situations de conflit : l éthique à l épreuve de la peur. Éthique et résistance : autorité, pouvoir, conformisme et obéissance. Le sujet éthique et le sujet agissant. Lectures * : *Ricoeur, P. Rubrique «Éthique», in Dictionnaire d éthique et de philosophie morale, sous la direction de Monique Canto-Sperber, Paris, P.U.F., *Mikhaïl Boulgakov. Le Maître et Marguerite, chap. 2. *Milgram,S. Some Conditions of Obedience and Disobedience to Authority, in The Individual in a Social World. 1977, Addison-Wesley,pp (ou) Milgram, S. Soumission à l autorité, C. Lévy, 1994: pp 17-29, 193, 203. Mann, T, Les maîtres, Paris : Grasset, trad : Louise Servicen et Jeanne Naujac - (1939) Culture et politique - (1947) La philosophie de Nietzsche à la lumière de notre expérience Mann, T. L artiste et la société, Paris : Grasset, 1973, trad : Louise Servicen 1. L ÉTHIQUE ET LES CONDITIONS CULTURELLES DE LA PRISE DE DECISION. a) Éthique et postmodernité. La question de la vérité. Valeurs, transcendance et déliberation La postmodernité: quelques définitions. La pertinence de la culture postmoderne pour la compréhension du processus de prise de décision. Droit et postmodernité * Les lectures mentionnées ne sont pas toutes obligatoires. Ce plan de cours indique aussi une bibliographie plus générale. Les lectures obligatoires sont indiquées par le signe *. La plupart se retrouvent dans le cahier de lecture. Ces indications peuvent changer. Selon la façon dont se déroule le cours, certaines lectures indiquées comme obligatoires pourront devenir complémentaires. 2

3 Valeurs et éthiques. Postmodernité *Freitag, M. L oubli de la société. Pour une théorie critique de la postmodernité. Les Presses de l Université Laval, pp55-64; 69-94; Connor, S. The Cambridge Companion to Postmodernism Cambridge:s Cambridge University Press, 2004 Sheehan, P. Postmodernism and Philosophy Rorty R. Is it desirable to love truth? and Is Post-Modernism relevant to Politics? in Truth Politics and Postmodernism. Assen : Van Gorcum. Engel, P. et Rorty, R. À quoi bon la vérité? Paris : Grasset 2005 *Vattimo, G. Vers un crépuscule des valeurs et Baudrillard, J. De l universel au singulier : la violence du mondial, in Où vont les valeurs? Entretiens du XXIe siècle, sous la direction de J. Bindé. Éd. Unesco, Albin Michel. *Schüssler, I. La question de la vérité. Lausanne : éd. Payot ( extraits) pp. 5-9 et Positions critiques Castoriadis, C. La montée de l insignifiance, in La montée de l insignifiance, Les carrefours du labyrinthe IV, Paris : Éd. Du seuil b) Éthique, droit et droit de la personne La tendance contemporaine à confondre éthique et droit. Les droits de la personne comme référence éthique. Réflexion critique sur le modèle procédural. Les droits de la personne dans le courant postmoderne : influence des conditions culturelles sur la définition des droits de la personne, notamment du droit à l égalité. Les conflits interethniques et interreligieux en droit canadien. Le droit à l égalité et l accommodement raisonnable. Les droits de la personne et la sécurité au Canada. Les droits civils et politiques. Jugements : *Multani c Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, (2006) 1 RCS 256 *Commission scolaire régionale de Chambly c. Bergevin, [1994] 2 R.C.S. 525 Alberta c. Hutterian Brethren of Wilson Colony 2009 CSC 37. Fonder l avenir, le temps de la conciliation». Le rapport de la Commission Bouchard-Taylor *Tessier Hélène, Raisonnable ou rationnel? Pluralisme religieux, droit à l égalité et accommodement raisonnable : rationalisme et bi-juridisme canadien. ( à paraître) Tessier, H. Normativité, vérité et justice Le courant postmoderne dans les transformations judiciaires de la norme d égalité : l exemple de la Cour suprême du Canada. Commentaires préliminaires. Texte inédit. 3

4 H. Abdelhamid. Raison islamique, raison d état et pratique des droits fondamentaux, in Les défis des droits fondamentaux, Bruxelles : Bruylant, H. Pallard. De la pratique à la théorie des droits fondamentaux : diversité culturelle et droits universels, in Les défis des droits fondamentaux, Bruxelles : Bruylant, *Abdessamad Dyalmy. Les antinomies de la raison islamo-féministe, in Le féminisme au Maroc, Casablanca : les éditions Toubkal, 2008 *Castoriadis, C. Nature et valeur de l égalité, in Domaines de l homme, Les carrefours du labyrinthe II, Paris : Éd. Du seuil, c) L éthique dans des contextes culturels différents : théories classiques et contemporaines Rationalisme et irrationalisme. Théories classiques *Aristote, Éthique à Nicomaque, livres 1, 2, 3 et 5 disponible sur le Web. Kant, E.. *- Fondements de la métaphysique des mœurs Trad. V. Delbos. Paris : le Livre de poche pp Critique de la raison pratique. Trad. F. Picavet, Paris : P.U.F. coll Quadrige, pp disponible sur el Web Critique romantique Schopenhauer, A. Le fondement de la morale. Trad. A. Burdeau.Paris : le livre de poche, Subjectivisme et utilitarisme Williams,B. La fortune morale, Paris : P.U.F. : 1994 pp. 3-35; Aperçus des conceptions marxistes : *Marx, K. Ébauche d une critique de l économie politique. In Philosophie. trad. M. Rubel. Paris : Gallimard, coll. Folio, pp ; *Lukacs, G. Histoire et conscience de classe. Trad. K. Axelos et J. Bois. Paris : Éd. de minuit, pp 39-45; 59-62; *Castoriadis, C. Le cache-misère de l éthique, in La montée de l insignifiance, Les carrefours du labyrinthe IV, Paris : Éd. Du seuil Théories contemporaines Rawls, J. Théorie de la justice, Paris : Éd. Du seuil, 1987, pp Habermas, J. De l éthique de la discussion Paris : éd. Du cerf, 1992, pp 15-32; *Baumann, Z. La vie en miettes, 2003, pp Levinas, E. Totalité et infini. Essai sur l extériorité. Paris : Le livre de poche, 2006 ( 1 ère éd. *1971). Eaglestone R. Postmodernism and Ethics against the Metaphysics of Comprehension,in Connor, S. The Cambridge Companion to Postmodernism, Cambridge: Cambridge University Press

5 Jobin, G. Responsabilisation et discours de la responsabilité. Sous la direction de É. Gagnon et de F. Saillant, De la responsabilité. Éthique et politique. Éthiques publiques Hors Séries. Montréal : Liber 2006 pp *Legault, G. Professionalisme et délibération éthique. P.U.Q pp L ÉTHIQUE ET LE CONTEXTE SUBJECTIF DE LA PRISE DE DÉCISION Théories psychologiques et cognitivistes. Les perspectives psychanalytiques : le sujet divisé. La subjectivité : introduction à une métapsychologie de l action. Défenses et conformisme : l expérience de la souffrance. La tendance à éviter le conflit. L importance de la subjectivité dans la prise de décision et dans l éthique comme pratique morale. Quel est l agent de l action et de la décision éthique? Les conditions politiques et culturelles du développement de la subjectivité. Théorie classique en psychologie sociale : les stades de Kohlberg Lawrence Kohlberg voir sites sur le web. Suggestion : Crain, W.C. (1985) Kohlberg s Stages of Moral Development. Prentice Hall, pp Leleux, C. Théorie du développement moral chez Lawrence Kohlberg. In Réflexions d un professeur de morale. Bruxelles, Démopédie. Habermas, J. Lawrence Kohlberg et le néo-aristotélisme. In De l éthique de la discussion. pp Aperçu psychanalytique Laplanche, J. Responsabilité et réponse, in Entre séduction et inspiration : l homme Paris : P.U. F, coll. Quadrige, *essier Hélène ( texte inédit ) Conflit et Travail : l action morale à l épreuve de la peur Psychodynamique du travail Le travail : la résistance au mal et la gestion dans l économie libérale *Dejours, C. Souffrance en France. Paris: Seuil, 2009, I-X; L ÉTHIQUE ET LES CONDITIONS POLITIQUES DE LA PRISE DE DÉCISION ET DE L EXERCICE DE LA SUBJECTIVITÉ Les limites de l approche juridique : la légitimité. *Weber M. Économie et société. Tome 1. Trad, : J. Freund. Paris : Plon le concept de légitimité, pp la bureaucratie, pp la domination charismatique ; pp Le savant et le politique, Plon, pp Disponible sur le Web *Thoreau, D.H. La désobéissance civile. Paris : Climats, 1992, pp diposnible sur le Web 5

6 en ligne Rawls, J. Le devoir d obéir à une loi injuste, in Théorie de la justice, déjà cité. *Arendt, H. Eichmann à Jérusalem, trad. A. Guérin. - Les devoirs d un citoyen respectueux de la loi - Post-scriptum *Hoess, R. Le commandant d Auschwitz parle. Paris : Maspéro, 1979, pp ; annexe, pp *Améry J. La torture. In Par delà le crime et le châtiment. Essai pour surmonter l insurmontable. trad. F. Wullmart. Arles : Actes Sud, 1995, pp ETHIQUE, DROITS DE L HOMME, CONFLITS VIOLENTS Le droit humanitaire et les jurisdictions internationales Sécurité et terrorisme. Jugement : *Charkaoui c Canada ( Citoyenneté et immigration) RCS 350. Cryer, R. Friman, H. Robinson, D. Wilmshurst, E. An introduction to International Criminal Law and Procedure, Cambridge : Cambridge University Press, *-Table of Treaties and other International Instruments. Table of Treaties and other International Instruments. - The objectives of International Criminal Law. 5. ÉTHIQUE ET RÉCONCILIATION *Améry J. Le ressentiment, in Par delà le crime et le châtiment. Essai pour surmonter l insurmontable. trad. F. Wullmart. Arles : Actes Sud, 1995, *Levi, P. Les naufragés et les rescapés : quarante ans après Auschwitz. Traduit de l'italien par André Maugé. Paris : Gallimard,,1989. *Rotberg, R and Thompson, D. Truth v. Justice The morality of Truth Commission. Princeton and Oxford: Princeton University Press, 2000 Bloomfield and Barnes, Reconciliation after Violent Conflict. A Handbook International IDEA Publications, Stockholm, *Tutu, D. Il n y pas d avenir sans pardon, Paris: A. Michel, 2000, 283. Callan, E. Réconciliation, éthique et mémoire publique. Philosophiques, vol 29, no 2,

7 7

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Déparetement de criminologie Department of Criminology 25 Université / 25 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : jeudi de 16h à 18h (pavillon des sciences

Plus en détail

FACULTE DE DROIT. 1. Premier Graduat I. CYCLE DE GRADUAT. 2. Deuxième Graduat

FACULTE DE DROIT. 1. Premier Graduat I. CYCLE DE GRADUAT. 2. Deuxième Graduat FACULTE DE DROIT I. CYCLE DE GRADUAT 1. Premier Graduat 1. l éducation à la citoyenneté 30 30 2. l anglais 30 15 45 3. l introduction générale à l étude du droit (droit privé 60 30 90 et droit public 4.

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701 B)

Théories criminologiques II (CRM 3701 B) Département de criminologie Department of Criminology João VELLOSO Courrier électronique : jvelloso@uottawa.ca Disponibilités : mardis de 16h à 17h et vendredis de 14h à 16h (FSS, pièce 13002) CRM 3701

Plus en détail

LES NOTES EN BAS DE PAGE

LES NOTES EN BAS DE PAGE LES NOTES EN BAS DE PAGE 2 Les notes en bas de page Les notes en bas de page, références de citations, constituent le casse-tête des étudiant-e-s. Par souci d uniformisation et de simplification, il convient

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SCIENCE POLITIQUE. Jean-Marie Donegani, Professeur des Universités à Sciences Po

INTRODUCTION A LA SCIENCE POLITIQUE. Jean-Marie Donegani, Professeur des Universités à Sciences Po Collège universitaire, campus de Paris Direction des études et de la scolarité Semestre de printemps 2015 INTRODUCTION A LA SCIENCE POLITIQUE Jean-Marie Donegani, Professeur des Universités à Sciences

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales Collège des Bernardins, Séminaire sur l autorité Département Sociétés humaines et responsabilités éducatives Séance du 15 Mai 2012 Intervenant et compte rendu : Malik Bozzo-Rey L autorité dans l entreprise

Plus en détail

Monographies : --------------------------------------------- Ambroise-Rendu, Anne-Claude, et Christian Delporte, dir. L'indignation : Histoire d une

Monographies : --------------------------------------------- Ambroise-Rendu, Anne-Claude, et Christian Delporte, dir. L'indignation : Histoire d une Monographies : Ambroise-Rendu, Anne-Claude, et Christian Delporte, dir. L'indignation : Histoire d une émotion politique et morale XIXe-XXe siècles. Paris, éditions du Nouveau monde, 2008, 254 p. (Coll.

Plus en détail

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS UFR CRAC CENTRE D ETUDE DES RELIGIONS Table des matières I. Contexte... 2 II. Offre de formation... 2 III. Présentation des débouchés... 2 IV. Organisation...

Plus en détail

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE Table Ronde : L'ACTIVITÉ DE PUBLICATION DU JEUNE CHERCHEUR La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne 13 décembre 2013 Bibliothèque de Paris MINES ParisTech Aboubekeur ZINEDDINE

Plus en détail

Pascal Engel. Si l une des marques de l époque moderne a été le désenchantement. vis à vis des valeurs, et en particulier vis à vis des valeurs de la

Pascal Engel. Si l une des marques de l époque moderne a été le désenchantement. vis à vis des valeurs, et en particulier vis à vis des valeurs de la 1 EST-IL RATIONNEL D ÊTRE RATIONNEL? Pascal Engel In Grand dictionnaire de philosophie Larousse, 2003 Si l une des marques de l époque moderne a été le désenchantement vis à vis des valeurs, et en particulier

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Rencontre en mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition. Dag Hammarskjöld et l éthique d un fonctionnaire international.

Rencontre en mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition. Dag Hammarskjöld et l éthique d un fonctionnaire international. Rencontre en mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition Dag Hammarskjöld et l éthique d un fonctionnaire international Réflexions Hans Corell Ancien Secrétaire général adjoint aux affaires

Plus en détail

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015 1 CRI 6906 : Séminaire d intégration I Automne 2015 Prof. David Décary-Hétu, Ph.D. Bureau : C-4071 (Pavillon Lionel-Groulx) 514.343.6111 #3664 david.decary-hetu@umontreal.ca HORAIRE ET SALLE Les cours

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE... Faculté de médecine Bureau de l éthique clinique CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...6 JUSTICE

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans cyril.hedoin@univreims.fr www.rationalitelimitee. wordpress.com Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans Tel : 03 26 91 87 20 Port : 06 26 96 75 28 Maître de conférences en sciences économiques

Plus en détail

PSYCHIATRIE MEDICO-LEGALE (27.01.2014)

PSYCHIATRIE MEDICO-LEGALE (27.01.2014) PSYCHIATRIE MEDICO-LEGALE (27.01.2014) (Diplôme Interuniversitaire de) avec Besançon et Dijon Objectifs : Ce DIU a pour objectif de garantir une formation théorique et clinique de haut niveau aux praticiens

Plus en détail

Une discipline scolaire

Une discipline scolaire Les éléments constitutifs d une discipline scolaire Selon Michel Develay, De l apprentissage à l enseignement, Paris ESF éditeur, 1992, 2004 6, p. 32, «une discipline scolaire peut être définie par objets

Plus en détail

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA)

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) 2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS PAR UNE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ADAPTEE Responsable : CANAT Sylvie MASTER 2 SPECIALITE

Plus en détail

Une guerre juste est-elle possible?

Une guerre juste est-elle possible? Pseudonyme : Colombine Nombre de mots : 1942 mots Une guerre juste est-elle possible? 8000 traités de paix ont été dénombrés jusqu à aujourd hui 1. C est dire qu au moins 8000 guerres ont façonné l histoire.

Plus en détail

Rawls et Habermas : le primat du Juste sur le Bien

Rawls et Habermas : le primat du Juste sur le Bien Culture Générale Rawls et Habermas : le primat du Juste sur le Bien Christophe Cervellon Agré de philosophie, ancien élève de l École Normale Supérieure (Ulm). L américain John Rawls (né en 1921) et l

Plus en détail

+&- / + + & 5 + +!"6&5 &!& + - & % " + + %% +# +& &2 + &6& 788 ) 988:! ;788 ) 988<& 5 /;8=)988<&

+&- / + + & 5 + +!6&5 &!& + - & %  + + %% +# +& &2 + &6& 788 ) 988:! ;788 ) 988<& 5 /;8=)988<& $ %!&&'!%!((%!"# ) "!%* +,,' +* '!! -&!* &!#,,+.+!!.!%!!"* %!%! #. &'!%!!!"* %! %#. &'!%!!!"* %! %# -/ -,&0112 2 2 3(.-3! "# $%& ' ( % )%%& * + ",--. " /+#& 0 /123 14& +&- / + + & 5 + +!"6&5 &!& + - &

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30

POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30 Faculté des arts et des sciences Département de science politique POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30 Professeur : Erick Lachapelle Bureau : C-3124

Plus en détail

Qu est-ce qu un avis éthique pour le Comité d éthique de santé publique? sa structure, sa portée

Qu est-ce qu un avis éthique pour le Comité d éthique de santé publique? sa structure, sa portée Qu est-ce qu un avis éthique pour le Comité d éthique de santé publique? sa structure, sa portée Septembre 2003 Analyse et rédaction Lynda Bouthillier Agente de recherche et de planification socioéconomique

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

Théorie du développement moral chez Lawrence Kohlberg et ses critiques (Gilligan et Habermas)

Théorie du développement moral chez Lawrence Kohlberg et ses critiques (Gilligan et Habermas) Pour citer cet article : Claudine Leleux, «Théorie du développement moral chez Lawrence Kohlberg et ses critiques (Gilligan et Habermas)» dans Jean-Marc Ferry et Boris Libois (dir.), Pour une éducation

Plus en détail

Bourses d excellence FRQNT CRSNG VANIER. Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 30 août 2012

Bourses d excellence FRQNT CRSNG VANIER. Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 30 août 2012 Bourses d excellence FRQNT VANIER CRSNG Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 30 août 2012 Déroulement de la rencontre Présentation générale des programmes de bourses Chantal Madame Noël Chantal

Plus en détail

TABLE DES MATIERES 521

TABLE DES MATIERES 521 TABLE DES MATIERES 521 Claude GAUTIER Sandra LAUGIER... Présentation...5 I - LES LIEUX DU SENS COMMUN...25 Vincent DESCOMBES... Réflexions sur la pluralité des sens communs...27 Comment définir le sens

Plus en détail

Aspects de droit anglais

Aspects de droit anglais UNIVERSITE PANTHEON-SORBONNE MASTER ETUDES JURIDIQUES COMPARATIVES EXAMEN TERMINAL ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 Tous documents autorisés Veuillez rédiger une réflexion comparative personnelle et critique

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

RÉPONDRE DE QUELQUE CHOSE C EST RÉPONDRE À QUELQU UN : UN DIALOGUE IMAGINAIRE ENTRE BAKHTINE ET LÉVINAS

RÉPONDRE DE QUELQUE CHOSE C EST RÉPONDRE À QUELQU UN : UN DIALOGUE IMAGINAIRE ENTRE BAKHTINE ET LÉVINAS RÉPONDRE DE QUELQUE CHOSE C EST RÉPONDRE À QUELQU UN : UN DIALOGUE IMAGINAIRE ENTRE BAKHTINE ET LÉVINAS Un des mots clés de Pour une Philosophie de l acte 1, l une des premières œuvres de Bakhtine conservée

Plus en détail

Gauthier, Benoît (dir.). 2010. Recherche sociale : de la problématique à la collecte des données. Québec : Presses de l Université du Québec.

Gauthier, Benoît (dir.). 2010. Recherche sociale : de la problématique à la collecte des données. Québec : Presses de l Université du Québec. Faculté des arts et des sciences Département de science politique POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Automne 2011 Local B-0245 Lundi de 13h00-14h30 Professeur : Éric Montpetit Bureau : C-4012

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE CONCEPTS ET LANGAGE T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : LINGUISTIQUE Présentée et soutenue par : Zeina EL HELOU

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

L AUDIT DE L ETHIQUE DES AFFAIRES,

L AUDIT DE L ETHIQUE DES AFFAIRES, L AUDIT DE L ETHIQUE DES AFFAIRES, CROISEMENT DE L AUDIT SOCIAL ET DU CONTROLE INTERNE Michel JORAS CIRCEE Centre de recherche de l esce Enseignant chercheur à l Ecole Supérieure du Commerce Extérieur

Plus en détail

Certification universitaire en gestion internationale (Université Laval)

Certification universitaire en gestion internationale (Université Laval) Curriculum vitae SERGE A. KABLAN Professeur Département de management Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince 2325, rue de la Terrasse Bureau 1658 Université Laval Québec (Québec)

Plus en détail

Partie I. Le principe de bonne administration construit par la pluralité des sources de l espace administratif européen... 49

Partie I. Le principe de bonne administration construit par la pluralité des sources de l espace administratif européen... 49 Table des matières Remerciements... 11 Sommaire... 13 Liste des principales abréviations... 15 Préface... 19 Introduction générale... 23 I. L enrichissement de la conception de l administration au sein

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

CRM 3717 Crime et médias d information. Professeure: Colette Parent Session : Hiver 2011 Département de Criminologie Université d'ottawa

CRM 3717 Crime et médias d information. Professeure: Colette Parent Session : Hiver 2011 Département de Criminologie Université d'ottawa CRM 3717 Crime et médias d information Professeure: Colette Parent Session : Hiver 2011 Département de Criminologie Université d'ottawa Disponibilité : mercredi, Bureau : THM 116 de 16h à 17h 30 ou sur

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN Design document Tuning 2.1 Introduction au sujet 2.2 Profils de diplômes 2.3 Acquis de l'apprentissage et compétences - descripteurs de niveau 2.4 Processus de consultation

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE. (11 074 signes espaces compris)

Dans le cadre du décret Education Permanente. La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE. (11 074 signes espaces compris) 1 Dans le cadre du décret Education Permanente La Plate-forme francophone du Volontariat présente : ANALYSE (11 074 signes espaces compris) Le volontariat et ses limites dans le secteur social et des soins

Plus en détail

La question de l éthique professionnelle des enseignants : un enjeu essentiel de la formation professionnelle et universitaire des maîtres

La question de l éthique professionnelle des enseignants : un enjeu essentiel de la formation professionnelle et universitaire des maîtres La question de l éthique professionnelle des enseignants : un enjeu essentiel de la formation professionnelle et universitaire des maîtres Didier Moreau IUFM des Pays de la Loire, CREN Université de Nantes

Plus en détail

La complexité humaine, la méthode II, p 333, Flammarion Traité de l'efficacité, François Jullien, p 108/111, Grasset

La complexité humaine, la méthode II, p 333, Flammarion Traité de l'efficacité, François Jullien, p 108/111, Grasset T I O N D E L ' A C L E T I F ƒ R E N R ƒ L E NOTES ACTION ADAPTATION APPRENTISSAGE LISTE AUTONOMIE AUTO ORGANISATION BIFURCATION CAUSALITÉ CHANGEMENT CHAOS La complexité humaine, la méthode II, p 333,

Plus en détail

Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues

Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues Bienvenue à notre sondage en ligne pour l examen du Code canadien de déontologie professionnelle des psychologues Conformément à l engagement de la Société canadienne de psychologie (SCP) d effectuer des

Plus en détail

CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité?

CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité? CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité? Automne 2011 QU EST-CE QU UN CERTIFICAT DE SÉCURITÉ? Créée en 1978, la procédure actuelle trouve son fondement dans la loi sur l immigration

Plus en détail

Volonté générale ou délibération?

Volonté générale ou délibération? Volonté générale ou délibération? Esquisse d une théorie de la délibération Les controverses théoriques suscitées aujourd hui par la notion de justice sociale dépassent largement le cadre des débats traditionnels

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212)

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) 3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) Le Ministère apporte un soutien financier aux commissions scolaires pour favoriser le développement de l éducation interculturelle.

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

PROGRAMME. Le développement durable a-t-il un avenir?

PROGRAMME. Le développement durable a-t-il un avenir? PROGRAMME Le développement durable a-t-il un avenir? Colloque international organisé par le Centre de recherche en éthique (CREUM), le Centre d études et de recherches internationales (CÉRIUM), et la Faculté

Plus en détail

Théories criminologiques contemporaines (CRM 4701A)

Théories criminologiques contemporaines (CRM 4701A) Département de criminology/department of criminology Automne 2013 Fernando Acosta facosta@uottawa.ca Bureau : 25, Université, 118-A Téléphone : (613) 562-5800 (1790) Mardi : 16h-17h30 Jeudi : 14h30-16h00

Plus en détail

Séminaire du Sacré-Cœur Description des cours de cinquième secondaire

Séminaire du Sacré-Cœur Description des cours de cinquième secondaire Domaine des langues 132-506 - FRANÇAIS, LANGUE D ENSEIGNEMENT 132-510 Lire (40%) 132-520 Écrire (50%) 132-530 Communiquer oralement (10%) Pondération dans la moyenne générale : 6 Enseignante : Monic Léger

Plus en détail

PENSÉES CONTESTATAIRES, RATIONALITÉS DIVERGENTES

PENSÉES CONTESTATAIRES, RATIONALITÉS DIVERGENTES REMERCIEMENTS... XXI Introduction L INTERVENTION SOCIALE... 1 Henri Dorvil PRÉSENTATION DES CONTRIBUTIONS... 5 Partie 1 Pensées contestataires, rationalités divergentes... 5 Partie 2 Théories et méthodologies

Plus en détail

Après la crise et si le meilleur était à venir?

Après la crise et si le meilleur était à venir? Colloque AGRICA mercredi 24 juin 2009 Après la crise et si le meilleur était à venir? VOS NOTES ANIMATION DES DEBATS Nathalie LEVY Journaliste-présentatrice, Nathalie Lévy présente en direct «Info 360»

Plus en détail

Théories criminologiques II CRM 3701-A. Jérémie Duhamel Automne 2015 PLAN DE COURS

Théories criminologiques II CRM 3701-A. Jérémie Duhamel Automne 2015 PLAN DE COURS Théories criminologiques II CRM 3701-A Jérémie Duhamel Automne 2015 PLAN DE COURS Horaire du cours : Vendredi, 17h30 à 20h30 Salle : MRT219 Disponibilités du professeur : Mercredi (15h30 à 16h30) et vendredi

Plus en détail

Chap 1 : L accès à une activité professionnelle

Chap 1 : L accès à une activité professionnelle Chap 1 : L accès à une activité professionnelle Toute personne accède à une activité professionnelle en devenant salarié, fonctionnaire ou travailleur indépendant. Chacun de ces trois régimes juridiques

Plus en détail

Recommandations de bonnes. pratiques professionnelles. Le questionnement éthique dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux

Recommandations de bonnes. pratiques professionnelles. Le questionnement éthique dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Le questionnement éthique dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux Ce document a reçu l avis favorable du Comité d orientation

Plus en détail

POL-7057A Principes et processus budgétaires

POL-7057A Principes et processus budgétaires DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2010 UNIVERSITÉ LAVAL Professeur : Jean-Dominique Lafay Bureau : 4415 POL-7057A Principes et processus budgétaires Le cours comprend deux parties séparées. La première

Plus en détail

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Université Laval MBA Laval Faculté des sciences de l administration Gestion pharmaceutique Département de marketing Hiver 2006 MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Chargé de cours : 450-622-5725 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Dossier d information. Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011. Noisiel, le 10 octobre 2011

Dossier d information. Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011. Noisiel, le 10 octobre 2011 Dossier d information Noisiel, le 10 octobre 2011 Dossier de campagne media CASDEN 2 ème semestre 2011 Après quatre campagnes média successives depuis 2009, la CASDEN ajuste le positionnement de sa communication.

Plus en détail

Le coaching d entreprise. Réalisé par: Tarik KELLAF

Le coaching d entreprise. Réalisé par: Tarik KELLAF Le coaching d entreprise Réalisé par: Tarik KELLAF L intérêt du sujet L importance de la pratique du coaching au sein de l entreprise afin d orienter le personnel, booster sa motivation et mettre en place

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2013 UNIVERSITÉ LAVAL. POL 2504 Idées politiques XX e XXI e siècles

DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2013 UNIVERSITÉ LAVAL. POL 2504 Idées politiques XX e XXI e siècles DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2013 UNIVERSITÉ LAVAL POL 2504 Idées politiques XX e XXI e siècles Professeure : Diane Lamoureux Bureau : DKN 4413 Téléphone : 656-2131 poste 5082 Télécopieur :

Plus en détail

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 «La grande idée, la notion fondamentale de l Etat laïque, c est-àdire la délimitation profonde entre le temporel et le spirituel, est entrée dans nos mœurs de manière

Plus en détail

LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT

LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT LISTE DE COMPETENCES BACHELIER EN COMPTABILITE - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ECONOMIQUE DE TYPE COURT A. Compétences à démontrer en fin de formation DESCRIPTION ANALYTIQUE DU PROFIL PROFESSIONNEL EPREUVE INTEGREE

Plus en détail

DIPLOMES UNIVERSITAIRES

DIPLOMES UNIVERSITAIRES ALEXANDRE DESRAMEAUX MAÎTRE DE CONFERENCES EN DROIT PUBLIC (depuis 2009) Titulaire du Certificat d Aptitude à la Profession d Avocat (CAPA) DIPLOMES UNIVERSITAIRES 2006 Doctorat en droit de l Université

Plus en détail

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS AVANT-PROPOS 1. Le Programme des cadres dirigeants (PCD) est un programme de séminaire en résidence de quatre jours et demi à l intention des officiers

Plus en détail

Théories criminologiques I CRM 2701 A. Justin Piché, PhD Automne 2014

Théories criminologiques I CRM 2701 A. Justin Piché, PhD Automne 2014 Département de criminologie Department of Criminology 120 Université / 120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Théories criminologiques I CRM 2701 A Justin Piché, PhD Automne 2014 Exposés en classe : Mercredi,

Plus en détail

LES DROITS CULTURELS. Déclaration de Fribourg

LES DROITS CULTURELS. Déclaration de Fribourg LES DROITS CULTURELS Déclaration de Fribourg Les droits culturels, Déclaration de Fribourg, page 2 considérants 1 principes fondamentaux 2 définitions justifications principes et définitions 3 identité

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

Regard critique de D.E.I.-France sur le 2 rapport de la France relatif à l application de la CIDE. Genève le 6 février 2004

Regard critique de D.E.I.-France sur le 2 rapport de la France relatif à l application de la CIDE. Genève le 6 février 2004 Regard critique de D.E.I.-France sur le 2 rapport de la France relatif à l application de la CIDE Genève le 6 février 2004 intervention de Fabienne Bonnet-Cogulet et Jean-Pierre Rosenczveig 1 La légitimité

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Le droit qui s écrit. Stéphanie Beauchamp *

Le droit qui s écrit. Stéphanie Beauchamp * 325 Le droit qui s écrit Stéphanie Beauchamp * Alain ROY et Violaine LEMAY, Le contrat conjugal : pour l amour ou pour la guerre?, Montréal, Éditions Thémis, 2009, 130 p. Tous le savent, le contexte social

Plus en détail

Table des matières. Le nouveau droit de l expertise judiciaire. Avertissement 5. Hakim Boularbah

Table des matières. Le nouveau droit de l expertise judiciaire. Avertissement 5. Hakim Boularbah Table des matières Avertissement 5 Le nouveau droit de l expertise judiciaire Hakim Boularbah I. l expertise judiciaire, véritable procès dans le procès 7 II. Les lignes de force de la loi du 15 mai 2007

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

INTRODUCTION À LA CRIMINOLOGIE CRM 1700 B VERONIQUE STRIMELLE HIVER 2009

INTRODUCTION À LA CRIMINOLOGIE CRM 1700 B VERONIQUE STRIMELLE HIVER 2009 INTRODUCTION À LA CRIMINOLOGIE CRM 1700 B VERONIQUE STRIMELLE HIVER 2009 Horaire : Vendredi de 8 :30 à 11 :30 Endroit : PAVILLON MAC DONALD (MCD) 146 Bureau : THM 223B Heures de bureau : Vendredi de 14

Plus en détail

Justice et guerre sont-elles compatibles?

Justice et guerre sont-elles compatibles? Justice et guerre sont-elles compatibles? Il est un élément commun à chacune des époques de l histoire et à l ensemble des sociétés humaines connues jusqu à aujourd hui : la guerre. Selon Sigmund Freud,

Plus en détail

Éthique et politique. James Archibald, McGill University jak.archibald@mcgill.ca

Éthique et politique. James Archibald, McGill University jak.archibald@mcgill.ca Éthique et politique de la médiation m humanitaire James Archibald, McGill University jak.archibald@mcgill.ca Éthique et politique : le questionnement préalable Questions de politique Avant d intervenir,

Plus en détail

ENSEIGNER AU COLLÉGIAL, UNE PROFESSION À PARTAGER

ENSEIGNER AU COLLÉGIAL, UNE PROFESSION À PARTAGER Réflexion pédagogique ENSEIGNER AU COLLÉGIAL, UNE PROFESSION À PARTAGER La question de l éthique traverse nos sociétés occidentales qui vivent depuis quelques décennies une véritable crise des valeurs.

Plus en détail

Les principes et les mutations de l expertise dans la culture juridique française. Regard comparé avec le projet de réforme de l expertise au Québec

Les principes et les mutations de l expertise dans la culture juridique française. Regard comparé avec le projet de réforme de l expertise au Québec Les principes et les mutations de l expertise dans la culture juridique française Regard comparé avec le projet de réforme de l expertise au Québec Etienne Vergès Professeur à l'université de Grenoble

Plus en détail

PLAN DE COURS. Pierre G. Bergeron, La gestion dynamique : concepts, méthodes et applications, 3 e édition, Boucherville, Gaëtan Morin, 2001.

PLAN DE COURS. Pierre G. Bergeron, La gestion dynamique : concepts, méthodes et applications, 3 e édition, Boucherville, Gaëtan Morin, 2001. PLAN DE COURS OBJECTIFS DU COURS Ce cours vise deux objectifs. Premièrement, fournir à l étudiant une base de connaissances concernant la façon dont une organisation peut fonctionner efficacement ; deuxièmement,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PREAMBULE : Code la Santé Publique : «L exercice de la profession d infirmier ou d infirmière comporte l analyse, l organisation,

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

École des arts visuels Faculté d aménagement, d architecture, d art et de design Édifice La Fabrique Université Laval. ARV-2116 Vidéo : exploration

École des arts visuels Faculté d aménagement, d architecture, d art et de design Édifice La Fabrique Université Laval. ARV-2116 Vidéo : exploration École des arts visuels Faculté d aménagement, d architecture, d art et de design Édifice La Fabrique Université Laval ARV-2116 Vidéo : exploration HORAIRE - Hiver 2014 Mardi 12:30-15:20 (Local 3303) Jeudi

Plus en détail

Société international de droit international 11 e Conférence annuelle La judiciarisation du droit international: bienfaits mitigés?

Société international de droit international 11 e Conférence annuelle La judiciarisation du droit international: bienfaits mitigés? Société international de droit international 11 e Conférence annuelle La judiciarisation du droit international: bienfaits mitigés? Oslo, 10 au 12 septembre 2015 Appel à propositions La 11 e Conférence

Plus en détail

Institut d études Judiciaires

Institut d études Judiciaires Institut d études Judiciaires Année universitaire 01/013 MASTER «Droit privé et sciences criminelles» SECONDE ANNEE (M) MENTION PROFESSIONNELLE «PROFESSIONS JUDICIAIRES» Responsables de la formation E.

Plus en détail

Université du Québec à Chicoutimi. Département d informatique et de mathématique. Plan de cours. Titre : Élément de programmation.

Université du Québec à Chicoutimi. Département d informatique et de mathématique. Plan de cours. Titre : Élément de programmation. Université du Québec à Chicoutimi Département d informatique et de mathématique Plan de cours Titre : Élément de programmation Sigle : 8inf 119 Session : Automne 2001 Professeur : Patrice Guérin Local

Plus en détail

Jean-Claude Lapointe, B.A., LL.B., M.A.P.

Jean-Claude Lapointe, B.A., LL.B., M.A.P. Jean-Claude Lapointe, B.A., LL.B., M.A.P. Juriste chercheur en Droit, Études internationales & Web Science jc.lapointe@live.ca Languages Français Anglais (Bilingue ou langue natale) (Capacité professionnelle

Plus en détail

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand

1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand 1 ère A N N E E Licence LEA anglais-allemand DESCRIPTIF ET PROGRAMMES La Licence se compose de 18 Unités d Enseignement UE) réparties en 6 semestres de 3 UE chacun : 1 ère année : semestres 1 et 2-2 e

Plus en détail