DIMENSIONS ÉTHIQUES DES CONFLITS ECS 5704 Automne 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIMENSIONS ÉTHIQUES DES CONFLITS ECS 5704 Automne 2011"

Transcription

1 DIMENSIONS ÉTHIQUES DES CONFLITS ECS 5704 Automne 2011 Professeure : Hélène Tessier Bureau , poste Objectifs généraux Ce cours examine les aspects éthiques et moraux de la prise de décision en situation de conflit. Que devient l éthique lorsqu elle est soumise à l épreuve de la peur? Quelles conditions rendent possible la résistance au mal? Les critères éthiques de légitimité correspondent-ils aux critères juridiques? Le cours propose un travail d analyse des conditions nécessaires à la prise de décision dans un contexte éthique ainsi qu une réflexion critique sur les rapports entre l éthique et les facteurs moraux, culturels, politiques et personnels qui déterminent la capacité d action. Objectifs spécifiques Comprendre le rôle de l éthique dans la culture contemporaine Réfléchir sur les rapports entre l éthique, la morale, le droit et la légitimité Se familiariser avec quelques théories sur l éthique Réfléchir sur les conditions qui rendent possible la décision dans un contexte éthique Examiner l importance de la subjectivité dans la prise de décision Analyser les liens entre la morale et l éthique en situations de conflit et de résolution de conflit Examiner les relations entre l éthique, la justice et l action. Méthodologie La présence aux cours est obligatoire et la lecture préalable des textes est fondamentale. La participation aux échanges et discussions est en effet essentielle à l intégration de la matière. Ce cours comportera plusieurs exposés magistraux, portant sur des textes qui devront être lus avant chaque leçon. De plus, de courts travaux environ une pagesur les lectures obligatoires devront être remis au professeur. Dans ces travaux et en préparation de la discussion en classe, les étudiants devront s interroger sur ce que le texte leur apprend sur l éthique en situation de conflit ou sur l éthique de la réconciliation. Dans certains cas, ils devront répondre à des questions précises. Les étudiants effectueront également un travail de recherche dans lequel ils devront appliquer, à un sujet de leur choix, certaines notions théoriques étudiées. Ce travail fera l objet d une présentation en classe et devra être remis à la fin du cours. Par ailleurs, à chaque cours, à partir de la 2 e semaine d enseignements, nous effectuerons en classe certaines études de cas. À cette fin, les étudiants devront, à tour de rôle 1

2 présenter à la classe une situation conflictuelle de dilemme éthique, tirée de leur expérience ou inspirée d une situation qui leur apparaît significative. Évaluation Participation aux discussions en classe, connaissance des textes lus : 25 % Travail de recherche : 45 % (y compris la présentation en classe). Examen final : 30 % Plan du cours INTRODUCTION : Commentaires introductifs. Éthique et conflit. La nature pratique de l éthique et les relations inhérentes entre l éthique, la prise de décision et l action. L éthique, la morale et la déontologie. L instrumentalisation de l éthique dans la culture actuelle. Droit et éthique : le légalisme éthique et certaines justifications courantes. Ethique, esthétique et vérité : paramètres d un débat. L éthique et la vertu. Prise de décision dans des situations de conflit : l éthique à l épreuve de la peur. Éthique et résistance : autorité, pouvoir, conformisme et obéissance. Le sujet éthique et le sujet agissant. Lectures * : *Ricoeur, P. Rubrique «Éthique», in Dictionnaire d éthique et de philosophie morale, sous la direction de Monique Canto-Sperber, Paris, P.U.F., *Mikhaïl Boulgakov. Le Maître et Marguerite, chap. 2. *Milgram,S. Some Conditions of Obedience and Disobedience to Authority, in The Individual in a Social World. 1977, Addison-Wesley,pp (ou) Milgram, S. Soumission à l autorité, C. Lévy, 1994: pp 17-29, 193, 203. Mann, T, Les maîtres, Paris : Grasset, trad : Louise Servicen et Jeanne Naujac - (1939) Culture et politique - (1947) La philosophie de Nietzsche à la lumière de notre expérience Mann, T. L artiste et la société, Paris : Grasset, 1973, trad : Louise Servicen 1. L ÉTHIQUE ET LES CONDITIONS CULTURELLES DE LA PRISE DE DECISION. a) Éthique et postmodernité. La question de la vérité. Valeurs, transcendance et déliberation La postmodernité: quelques définitions. La pertinence de la culture postmoderne pour la compréhension du processus de prise de décision. Droit et postmodernité * Les lectures mentionnées ne sont pas toutes obligatoires. Ce plan de cours indique aussi une bibliographie plus générale. Les lectures obligatoires sont indiquées par le signe *. La plupart se retrouvent dans le cahier de lecture. Ces indications peuvent changer. Selon la façon dont se déroule le cours, certaines lectures indiquées comme obligatoires pourront devenir complémentaires. 2

3 Valeurs et éthiques. Postmodernité *Freitag, M. L oubli de la société. Pour une théorie critique de la postmodernité. Les Presses de l Université Laval, pp55-64; 69-94; Connor, S. The Cambridge Companion to Postmodernism Cambridge:s Cambridge University Press, 2004 Sheehan, P. Postmodernism and Philosophy Rorty R. Is it desirable to love truth? and Is Post-Modernism relevant to Politics? in Truth Politics and Postmodernism. Assen : Van Gorcum. Engel, P. et Rorty, R. À quoi bon la vérité? Paris : Grasset 2005 *Vattimo, G. Vers un crépuscule des valeurs et Baudrillard, J. De l universel au singulier : la violence du mondial, in Où vont les valeurs? Entretiens du XXIe siècle, sous la direction de J. Bindé. Éd. Unesco, Albin Michel. *Schüssler, I. La question de la vérité. Lausanne : éd. Payot ( extraits) pp. 5-9 et Positions critiques Castoriadis, C. La montée de l insignifiance, in La montée de l insignifiance, Les carrefours du labyrinthe IV, Paris : Éd. Du seuil b) Éthique, droit et droit de la personne La tendance contemporaine à confondre éthique et droit. Les droits de la personne comme référence éthique. Réflexion critique sur le modèle procédural. Les droits de la personne dans le courant postmoderne : influence des conditions culturelles sur la définition des droits de la personne, notamment du droit à l égalité. Les conflits interethniques et interreligieux en droit canadien. Le droit à l égalité et l accommodement raisonnable. Les droits de la personne et la sécurité au Canada. Les droits civils et politiques. Jugements : *Multani c Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, (2006) 1 RCS 256 *Commission scolaire régionale de Chambly c. Bergevin, [1994] 2 R.C.S. 525 Alberta c. Hutterian Brethren of Wilson Colony 2009 CSC 37. Fonder l avenir, le temps de la conciliation». Le rapport de la Commission Bouchard-Taylor *Tessier Hélène, Raisonnable ou rationnel? Pluralisme religieux, droit à l égalité et accommodement raisonnable : rationalisme et bi-juridisme canadien. ( à paraître) Tessier, H. Normativité, vérité et justice Le courant postmoderne dans les transformations judiciaires de la norme d égalité : l exemple de la Cour suprême du Canada. Commentaires préliminaires. Texte inédit. 3

4 H. Abdelhamid. Raison islamique, raison d état et pratique des droits fondamentaux, in Les défis des droits fondamentaux, Bruxelles : Bruylant, H. Pallard. De la pratique à la théorie des droits fondamentaux : diversité culturelle et droits universels, in Les défis des droits fondamentaux, Bruxelles : Bruylant, *Abdessamad Dyalmy. Les antinomies de la raison islamo-féministe, in Le féminisme au Maroc, Casablanca : les éditions Toubkal, 2008 *Castoriadis, C. Nature et valeur de l égalité, in Domaines de l homme, Les carrefours du labyrinthe II, Paris : Éd. Du seuil, c) L éthique dans des contextes culturels différents : théories classiques et contemporaines Rationalisme et irrationalisme. Théories classiques *Aristote, Éthique à Nicomaque, livres 1, 2, 3 et 5 disponible sur le Web. Kant, E.. *- Fondements de la métaphysique des mœurs Trad. V. Delbos. Paris : le Livre de poche pp Critique de la raison pratique. Trad. F. Picavet, Paris : P.U.F. coll Quadrige, pp disponible sur el Web Critique romantique Schopenhauer, A. Le fondement de la morale. Trad. A. Burdeau.Paris : le livre de poche, Subjectivisme et utilitarisme Williams,B. La fortune morale, Paris : P.U.F. : 1994 pp. 3-35; Aperçus des conceptions marxistes : *Marx, K. Ébauche d une critique de l économie politique. In Philosophie. trad. M. Rubel. Paris : Gallimard, coll. Folio, pp ; *Lukacs, G. Histoire et conscience de classe. Trad. K. Axelos et J. Bois. Paris : Éd. de minuit, pp 39-45; 59-62; *Castoriadis, C. Le cache-misère de l éthique, in La montée de l insignifiance, Les carrefours du labyrinthe IV, Paris : Éd. Du seuil Théories contemporaines Rawls, J. Théorie de la justice, Paris : Éd. Du seuil, 1987, pp Habermas, J. De l éthique de la discussion Paris : éd. Du cerf, 1992, pp 15-32; *Baumann, Z. La vie en miettes, 2003, pp Levinas, E. Totalité et infini. Essai sur l extériorité. Paris : Le livre de poche, 2006 ( 1 ère éd. *1971). Eaglestone R. Postmodernism and Ethics against the Metaphysics of Comprehension,in Connor, S. The Cambridge Companion to Postmodernism, Cambridge: Cambridge University Press

5 Jobin, G. Responsabilisation et discours de la responsabilité. Sous la direction de É. Gagnon et de F. Saillant, De la responsabilité. Éthique et politique. Éthiques publiques Hors Séries. Montréal : Liber 2006 pp *Legault, G. Professionalisme et délibération éthique. P.U.Q pp L ÉTHIQUE ET LE CONTEXTE SUBJECTIF DE LA PRISE DE DÉCISION Théories psychologiques et cognitivistes. Les perspectives psychanalytiques : le sujet divisé. La subjectivité : introduction à une métapsychologie de l action. Défenses et conformisme : l expérience de la souffrance. La tendance à éviter le conflit. L importance de la subjectivité dans la prise de décision et dans l éthique comme pratique morale. Quel est l agent de l action et de la décision éthique? Les conditions politiques et culturelles du développement de la subjectivité. Théorie classique en psychologie sociale : les stades de Kohlberg Lawrence Kohlberg voir sites sur le web. Suggestion : Crain, W.C. (1985) Kohlberg s Stages of Moral Development. Prentice Hall, pp Leleux, C. Théorie du développement moral chez Lawrence Kohlberg. In Réflexions d un professeur de morale. Bruxelles, Démopédie. Habermas, J. Lawrence Kohlberg et le néo-aristotélisme. In De l éthique de la discussion. pp Aperçu psychanalytique Laplanche, J. Responsabilité et réponse, in Entre séduction et inspiration : l homme Paris : P.U. F, coll. Quadrige, *essier Hélène ( texte inédit ) Conflit et Travail : l action morale à l épreuve de la peur Psychodynamique du travail Le travail : la résistance au mal et la gestion dans l économie libérale *Dejours, C. Souffrance en France. Paris: Seuil, 2009, I-X; L ÉTHIQUE ET LES CONDITIONS POLITIQUES DE LA PRISE DE DÉCISION ET DE L EXERCICE DE LA SUBJECTIVITÉ Les limites de l approche juridique : la légitimité. *Weber M. Économie et société. Tome 1. Trad, : J. Freund. Paris : Plon le concept de légitimité, pp la bureaucratie, pp la domination charismatique ; pp Le savant et le politique, Plon, pp Disponible sur le Web *Thoreau, D.H. La désobéissance civile. Paris : Climats, 1992, pp diposnible sur le Web 5

6 en ligne Rawls, J. Le devoir d obéir à une loi injuste, in Théorie de la justice, déjà cité. *Arendt, H. Eichmann à Jérusalem, trad. A. Guérin. - Les devoirs d un citoyen respectueux de la loi - Post-scriptum *Hoess, R. Le commandant d Auschwitz parle. Paris : Maspéro, 1979, pp ; annexe, pp *Améry J. La torture. In Par delà le crime et le châtiment. Essai pour surmonter l insurmontable. trad. F. Wullmart. Arles : Actes Sud, 1995, pp ETHIQUE, DROITS DE L HOMME, CONFLITS VIOLENTS Le droit humanitaire et les jurisdictions internationales Sécurité et terrorisme. Jugement : *Charkaoui c Canada ( Citoyenneté et immigration) RCS 350. Cryer, R. Friman, H. Robinson, D. Wilmshurst, E. An introduction to International Criminal Law and Procedure, Cambridge : Cambridge University Press, *-Table of Treaties and other International Instruments. Table of Treaties and other International Instruments. - The objectives of International Criminal Law. 5. ÉTHIQUE ET RÉCONCILIATION *Améry J. Le ressentiment, in Par delà le crime et le châtiment. Essai pour surmonter l insurmontable. trad. F. Wullmart. Arles : Actes Sud, 1995, *Levi, P. Les naufragés et les rescapés : quarante ans après Auschwitz. Traduit de l'italien par André Maugé. Paris : Gallimard,,1989. *Rotberg, R and Thompson, D. Truth v. Justice The morality of Truth Commission. Princeton and Oxford: Princeton University Press, 2000 Bloomfield and Barnes, Reconciliation after Violent Conflict. A Handbook International IDEA Publications, Stockholm, *Tutu, D. Il n y pas d avenir sans pardon, Paris: A. Michel, 2000, 283. Callan, E. Réconciliation, éthique et mémoire publique. Philosophiques, vol 29, no 2,

7 7

L AUTORITE. Un acte éducatif?

L AUTORITE. Un acte éducatif? L AUTORITE Un acte éducatif? Vos motivations pour ce sujet Pour vous, l autorité c est Introduction Des éclairages théoriques - Interrogeons le concept - Autorité et éducation Des réflexions - Punir :

Plus en détail

LES NOTES EN BAS DE PAGE

LES NOTES EN BAS DE PAGE LES NOTES EN BAS DE PAGE 2 Les notes en bas de page Les notes en bas de page, références de citations, constituent le casse-tête des étudiant-e-s. Par souci d uniformisation et de simplification, il convient

Plus en détail

MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT

MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT 1 UFR LETTRES, PHILOSOPHIE, MUSIQUE DEPARTEMENT DE PHILOSOPHIE MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT Contenus des enseignements 2012-2013 MISE A JOUR AU 19

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : jeudi de 16h à 18h (pavillon des sciences

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Annexe : les orientations proposées

Annexe : les orientations proposées Annexe : les orientations proposées Les propositions 10 à 13 créent des champs d action et proposent les orientations qui doivent baliser l action de la Fédération dans ces champs. Au congrès, les champs

Plus en détail

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement INTRODUCTION : Le constat Le principe d une école destinée à former tous les magistrats

Plus en détail

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE Table Ronde : L'ACTIVITÉ DE PUBLICATION DU JEUNE CHERCHEUR La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne 13 décembre 2013 Bibliothèque de Paris MINES ParisTech Aboubekeur ZINEDDINE

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

POL 160 UNE SOCIÉTÉ PLURALISTE Activité réservée au Baccalauréat en enseignement au secondaire

POL 160 UNE SOCIÉTÉ PLURALISTE Activité réservée au Baccalauréat en enseignement au secondaire ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines POL 160 UNE SOCIÉTÉ PLURALISTE Activité réservée au Baccalauréat en enseignement au secondaire Automne 2015 Horaire : jeudi, 16h00-18h50

Plus en détail

Une sélection d ouvrages

Une sélection d ouvrages Une sélection d ouvrages MEDIATHEQUE DE MONACO LES RENCONTRES PHILOSOPHIQUES DE MONACO Bibliographie JEUDI 15 OCTOBRE 2015 La rencontre amoureuse Cynthia FLEURY FLEURY, Cynthia. Les irremplaçables. Paris

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : mercredi de 14h30 à 16h30 (pavillon

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Université Laval MBA Laval Faculté des sciences de l administration Gestion pharmaceutique Département de marketing Hiver 2006 MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Chargé de cours : 450-622-5725 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Laboratoire de mathématiques financières ACT 3282

Laboratoire de mathématiques financières ACT 3282 Automne 2015 Département des mathématiques et statistiques Université de Montréal Laboratoire de mathématiques financières ACT 3282 1. Renseignements généraux: Horaire: Mardi 18h30-19h30 et Vendredi 11h30-13h30

Plus en détail

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN Design document Tuning 2.1 Introduction au sujet 2.2 Profils de diplômes 2.3 Acquis de l'apprentissage et compétences - descripteurs de niveau 2.4 Processus de consultation

Plus en détail

TIN501 ENVIRONNEMENT, TECHNOLOGIE ET SOCIÉTÉ Préalable(s) : Avoir réussi 70 crédits PLAN DE COURS SESSION HIVER 2014

TIN501 ENVIRONNEMENT, TECHNOLOGIE ET SOCIÉTÉ Préalable(s) : Avoir réussi 70 crédits PLAN DE COURS SESSION HIVER 2014 École de technologie supérieure Service des enseignements généraux Responsable(s) du cours : Éric Francoeur Crédits : 3 TIN501 ENVIRONNEMENT, TECHNOLOGIE ET SOCIÉTÉ Préalable(s) : Avoir réussi 70 crédits

Plus en détail

FACULTE DE DROIT. 1. Premier Graduat I. CYCLE DE GRADUAT. 2. Deuxième Graduat

FACULTE DE DROIT. 1. Premier Graduat I. CYCLE DE GRADUAT. 2. Deuxième Graduat FACULTE DE DROIT I. CYCLE DE GRADUAT 1. Premier Graduat 1. l éducation à la citoyenneté 30 30 2. l anglais 30 15 45 3. l introduction générale à l étude du droit (droit privé 60 30 90 et droit public 4.

Plus en détail

GPL-2060 GPL-3060 Séminaire de recherche en philosophie politique

GPL-2060 GPL-3060 Séminaire de recherche en philosophie politique GPL-2060 GPL-3060 Séminaire de recherche en philosophie politique I. BUT DU COURS Comprendre et pouvoir analyser les injustices Professeure : Diane Lamoureux Depuis la parution de l ouvrage de John Rawls,

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Marie Haps Bachelier - Assistant en psychologie Dimension sociale en psychologie P1060 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 120 Nombre

Plus en détail

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie Master Métiers l Enseignement, l Education et la Formation Mention «Second gré» Parcours Philosophie 1- Présentation générale du parcours : La mention Second gré parcours Philosophie du master MEEF est

Plus en détail

Programme des séances

Programme des séances Attelliierr du CEPHEN 2008--2009 Le Prrésentt L expression même de «présence» possède un double sens : celui d un mode du temps («le présent»), mais aussi d un mode d être (la «présence» des choses, du

Plus en détail

Pratiques de l éthique

Pratiques de l éthique Pratiques de l éthique Le séminaire est réparti entre divers intervenants proposés soit par la fondation Ostad Elahi, Ethique et solidarité humaine, Paris soit par l'université Lille3. Objectifs du séminaire

Plus en détail

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Ce que le personnel enseignant peut faire et ce qu il ne peut pas faire Janvier 2015 Au sujet de cette présentation Cette présentation : 1. explique

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

J. Jerkovic Hiver 2016

J. Jerkovic Hiver 2016 1 UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL SOL 2017-H16 DÉPARTEMENT DE SOCIOLOGIE WEBER, RATIONALITÉ, RATIONALISATION J. Jerkovic Hiver 2016 1 Description du cours (selon l annuaire) «Étude de la sociologie compréhensive

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DESCRIPTION DE COURS

DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DESCRIPTION DE COURS DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DESCRIPTION DE COURS SIGLE : MSO 6039 TITRE : Sc. humaines/sociales en santé publique BRÈVE DESCRIPTION : Introduction aux concepts

Plus en détail

PLAN DE COURS. Pierre G. Bergeron, La gestion dynamique : concepts, méthodes et applications, 3 e édition, Boucherville, Gaëtan Morin, 2001.

PLAN DE COURS. Pierre G. Bergeron, La gestion dynamique : concepts, méthodes et applications, 3 e édition, Boucherville, Gaëtan Morin, 2001. PLAN DE COURS OBJECTIFS DU COURS Ce cours vise deux objectifs. Premièrement, fournir à l étudiant une base de connaissances concernant la façon dont une organisation peut fonctionner efficacement ; deuxièmement,

Plus en détail

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation 1 Plan de la communication Contexte et problématique de la recherche

Plus en détail

Aspects de droit anglais

Aspects de droit anglais UNIVERSITE PANTHEON-SORBONNE MASTER ETUDES JURIDIQUES COMPARATIVES EXAMEN TERMINAL ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 Tous documents autorisés Veuillez rédiger une réflexion comparative personnelle et critique

Plus en détail

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS UFR CRAC CENTRE D ETUDE DES RELIGIONS Table des matières I. Contexte... 2 II. Offre de formation... 2 III. Présentation des débouchés... 2 IV. Organisation...

Plus en détail

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL FACULTÉ DES ARTS ET DES SCIENCES Secteur des sciences sociales et psychologie ÉCOLE DE CRIMINOLOGIE Mesures pénales communautaires 3 crédits Préalable : Aucun Session : Hiver 2015

Plus en détail

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT Document de référence pour la conception et la rédaction des Rapports de Stage effectués en milieu professionnel pour l obtention du Master

Plus en détail

Aspects de droit anglais

Aspects de droit anglais MASTER ETUDES JURIDIQUES COMPARATIVES ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 Veuillez rédiger une réflexion comparative personnelle et critique relativement à la citation qui suit tirée d'un ouvrage du philosophe

Plus en détail

Conférence AIRHM : «Prévenir la maltraitance» Organisée par le Professeur Manon Masse, délégation suisse AIRHM. Communication:

Conférence AIRHM : «Prévenir la maltraitance» Organisée par le Professeur Manon Masse, délégation suisse AIRHM. Communication: Conférence AIRHM : «Prévenir la maltraitance» Organisée par le Professeur Manon Masse, délégation suisse AIRHM Communication: Maltraitance et bientraitance: du réductionnisme scientifique à l interprétation

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Non déterminante ORGANISATION. Cliquer ici pour visualiser le planning détaillé cours par cours

Non déterminante ORGANISATION. Cliquer ici pour visualiser le planning détaillé cours par cours Niveau : Section : CONTEXTE DE L UNITÉ DE FORMATION 428 98 30 08 U36 D1 (DOMAINE 903) Enseignement supérieur pédagogique de type court Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif

Plus en détail

Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme

Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme Les droits de l homme 10 décembre, Journée internationale des droits de l homme «Tous les habitants de la planète partagent le désir de vivre à l abri des horreurs de la violence, de la famine, de la maladie,

Plus en détail

Rwanda 1994-2014 : du pardon négocié à une réconciliation tourmentée

Rwanda 1994-2014 : du pardon négocié à une réconciliation tourmentée DOCUMENT DE TRAVAIL DU CHERPA Rwanda 1994-2014 : du pardon négocié à une réconciliation tourmentée Agathe Plauchut Trent University, Canada Mai 2014 agathe.plauchut@gmail.com Introduction Le génocide comme

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE UNIVERSITÉ LAVAL AUTOMNE 2007 MANAGEMENT PUBLIC POL-61964

DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE UNIVERSITÉ LAVAL AUTOMNE 2007 MANAGEMENT PUBLIC POL-61964 VERSION PROVISOIRE DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE UNIVERSITÉ LAVAL AUTOMNE 2007 Jean Mercier Bureau : 4447 DKN Tél. : 656-2131, poste 8543 jean.mercier@pol.ulaval.ca MANAGEMENT PUBLIC POL-61964 Ce cours

Plus en détail

REVUES FRANCOPHONES DE SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES

REVUES FRANCOPHONES DE SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES REVUES FRANCOPHONES DE SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES * * * * * * Actes de la recherche en science sociale www.arss.fr/ Actuel Marx ActuelMarx@u-paris10.fr. http://netx.u-paris10.fr/actuelmarx/ Afrique

Plus en détail

L évaluation des professionnels de santé dans leur fonction, levier de motivation, quelle est la place du cadre?

L évaluation des professionnels de santé dans leur fonction, levier de motivation, quelle est la place du cadre? Management L évaluation des professionnels de santé dans leur fonction, levier de motivation, quelle est la place du cadre? Dominique GUY Descriptif : Dans le contexte actuel de recherche d optimisation

Plus en détail

Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit.

Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit. Baccalauréat STG Sciences et technologies de la gestion Document d accompagnement de l épreuve d économie droit. I - AVANT-PROPOS II - DÉFINITION DE L ÉPREUVE DU BACCALAURÉAT III - QU EST-CE QUE DÉMONTRER

Plus en détail

MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION

MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION MENTION DROIT PUBLIC MENTION DROIT PRIVE Spécialité recherche Protection des droits fondamentaux et des libertés M2

Plus en détail

Quand conseiller la médiation? Check-list pour les juges en matière civile et commerciale

Quand conseiller la médiation? Check-list pour les juges en matière civile et commerciale Quand conseiller la médiation? Check-list pour les juges en matière civile et commerciale Introduction : La Chambre de médiation de l OAV a préparé ce document pour les juges afin de les aider à identifier

Plus en détail

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015 1 CRI 6906 : Séminaire d intégration I Automne 2015 Prof. David Décary-Hétu, Ph.D. Bureau : C-4071 (Pavillon Lionel-Groulx) 514.343.6111 #3664 david.decary-hetu@umontreal.ca HORAIRE ET SALLE Les cours

Plus en détail

PRÉSENTATION DU DICTIONNAIRE

PRÉSENTATION DU DICTIONNAIRE PRÉSENTATION DU DICTIONNAIRE Ce dictionnaire est le fruit d un travail, encouragé et financé par le ministère de la Culture et la Délégation générale à la langue française, qui a réuni pendant près de

Plus en détail

Quel profil et quelles compétences pour les leaders syndicaux d aujourd hui et de demain?

Quel profil et quelles compétences pour les leaders syndicaux d aujourd hui et de demain? Quel profil et quelles compétences pour les leaders syndicaux d aujourd hui et de demain? Marc Antonin Hennebert, Ph.D. Professeur agrégé HEC Montréal Chercheur CRIMT marc antonin.hennebert@hec.ca & Olivier

Plus en détail

L ÂGE EN TANT QUE DÉTERMINANT DE LA CLASSE TARIFAIRE EN ASSURANCE

L ÂGE EN TANT QUE DÉTERMINANT DE LA CLASSE TARIFAIRE EN ASSURANCE L ÂGE EN TANT QUE DÉTERMINANT DE LA CLASSE TARIFAIRE EN ASSURANCE Robert L. Brown Professeur d actuariat Darren Charters Professeur adjoint de droit commercial Sally Gunz Professeure de droit commercial

Plus en détail

Le Meilleur de la formation à distance Comptabilité-Gestion / Juridique / Ressources Humaines. ~ ~ La restructuration de l entreprise

Le Meilleur de la formation à distance Comptabilité-Gestion / Juridique / Ressources Humaines. ~ ~ La restructuration de l entreprise UE 1 - Gestion juridique, fiscale et sociale ~ ~ Éléments généraux sur les contrats Les principes fondateurs du droit des contrats La formation des contrats L effet des contrats L exécution du contrat

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage LE RAPPORT DE STAGE Le rapport de stage a pour objet de présenter des faits et des réflexions sur un stage d apprentissage qui, généralement, s est déroulé dans le cadre d un programme de formation professionnelle.

Plus en détail

Certification universitaire en gestion internationale (Université Laval)

Certification universitaire en gestion internationale (Université Laval) Curriculum vitae SERGE A. KABLAN Professeur Département de management Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince 2325, rue de la Terrasse Bureau 1658 Université Laval Québec (Québec)

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Promouvoir des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS I PANTHÉON-SORBONNE 1 ère année de Sciences Économiques (L1) Théories économiques 1 : Valeur et répartition (Division III) Cours de Mme Ai-Thu DANG Le cours comprend trois parties : -

Plus en détail

Options, Futures et autres Produits Dérivés

Options, Futures et autres Produits Dérivés 1 FACULTE DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET DE GESTION DE NABEUL Options, Futures et autres Produits Dérivés Enseignante Dr. Meryem BELLOUMA Maître de Conférences Coordonnées : Faculté des Sciences Economiques

Plus en détail

Description du séminaire

Description du séminaire 7ART815 L expérience esthétique (automne 2014) Professeur : Mathieu Noury Horaire : Jeudi de 18h00 à 21h00 Lieu : centre NAD Salle : Phong Courriel : mnoury@nad.ca Description du séminaire Ce séminaire

Plus en détail

Ethique du point de vue philosophique. Janette Friedrich (Université de Genève)

Ethique du point de vue philosophique. Janette Friedrich (Université de Genève) Ethique du point de vue philosophique Janette Friedrich (Université de Genève) 1. Lesquelles de nos actions ont-elles (lesquels de nos jugements ont-ils) un caractère moral? 2. La quête de justification

Plus en détail

L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer

L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer L'effet de la modalité de garde sur la coparentalité postrupture: Un lien à investiguer Véronique Leclair Candidate à la maitrise en psychoéducation Dirigée par Annick St-Amand Codirigée par Ève-Line Bussières

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE... Faculté de médecine Bureau de l éthique clinique CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...6 JUSTICE

Plus en détail

Université de Montréal

Université de Montréal École de criminologie Hiver 2016 Université de Montréal CRI 2250 Préparation de stage : psychiatrie-justice Jonathan Lambert Tel : 864-9884 (télécopie : 864-9887) Courriel: jonathan.lambert.ippm@ssss.gouv.qc.ca

Plus en détail

Racisme, discrimination : le profilage racial comme variante

Racisme, discrimination : le profilage racial comme variante Racisme, discrimination : le profilage racial comme variante Christian Agbobli COM8121: Communication, interculturalité et pluralisme ethnique Cours 7 Objectifs Introduire la réflexion sur la discrimination

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Maitre de conférénces à l Université panthéon-assas (paris ii) Professeur à l Université de l Insubria

Maitre de conférénces à l Université panthéon-assas (paris ii) Professeur à l Université de l Insubria Avant-propos par Cristina Mauro Maitre de conférénces à l Université panthéon-assas (paris ii) et Francesca Ruggieri Professeur à l Université de l Insubria Espace pénal européen et multilinguisme, tel

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites et orales des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires étrangères

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PREAMBULE : Code la Santé Publique : «L exercice de la profession d infirmier ou d infirmière comporte l analyse, l organisation,

Plus en détail

TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT

TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT Université d Auvergne, Clermont 1. Faculté des Sciences Economiques et de Gestion. 2009-2010 TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT Master 2 ème année : développement durable dans les pays en développement

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. UE n 736: Eléments de législation appliquée au domaine de la communication. ECTS : 7 Déterminante? NON

FICHE PEDAGOGIQUE. UE n 736: Eléments de législation appliquée au domaine de la communication. ECTS : 7 Déterminante? NON FICHE PEDAGOGIQUE UE n 736: Eléments de législation appliquée au domaine de la communication Code EPS : 713005U32D1 Section(s) : RP Prérequis : CESS (français) ACTIVITE : Notions de droit appliqué au domaine

Plus en détail

Table des matières. Formation à l ISPC

Table des matières. Formation à l ISPC Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé

Plus en détail

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva.

The master thesis. (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) thesis-writing. Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva. The master thesis The master thesis (version 0.1, 20/3/05 - fix: translation!) Code: thesis-writing Daniel K. Schneider, TECFA, University of Geneva thesis-writing Menu 1. Introduction: le mémoire est

Plus en détail

Le droit qui s écrit. Stéphanie Beauchamp *

Le droit qui s écrit. Stéphanie Beauchamp * 325 Le droit qui s écrit Stéphanie Beauchamp * Alain ROY et Violaine LEMAY, Le contrat conjugal : pour l amour ou pour la guerre?, Montréal, Éditions Thémis, 2009, 130 p. Tous le savent, le contexte social

Plus en détail

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences Développement d un programme d intégration et d orientation en santé mentale par une approche par compétences Mathieu Brouillette, conseiller en soins infirmiers Philippe Asselin, conseiller en soins spécialisés

Plus en détail

La prévention des facteurs de risques psychosociaux

La prévention des facteurs de risques psychosociaux La prévention des facteurs de risques psychosociaux ETSUP Marina Pietri, Psychologue du travail / Entrelacs Janvier 2011 La prévention des facteurs de risques psychosociaux : trois types d interventions

Plus en détail

SOCIOLOGIE POLITIQUE SOC 2712 A JEAN BAPTISTE MARIO SAMEDY HIVER 2012

SOCIOLOGIE POLITIQUE SOC 2712 A JEAN BAPTISTE MARIO SAMEDY HIVER 2012 Université d Ottawa Faculté des sciences sociales Sociologie et anthropologie University of Ottawa Faculty of Social Sciences Sociology and Anthropology 55 Laurier E. (8101), Ottawa, ON K1N 6N5 Tél. Tel.:

Plus en détail

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Responsable : Grégoire COCHETEL, directeur adjoint à l administrateur provisoire chargé de la formation continue Tél : 04 73 31 71 87 ESPE

Plus en détail

Recherche et méthodologie en criminologie (CRM 6725 A & B)

Recherche et méthodologie en criminologie (CRM 6725 A & B) Département de criminology/department of criminology Hiver 2014 Fernando Acosta facosta@uottawa.ca Pavillon des Sciences sociales, bureau 13022 Téléphone : (613) 562-5800 (1790) Mercredi : 8h30-11h30 Salle

Plus en détail

+&- / + + & 5 + +!"6&5 &!& + - & % " + + %% +# +& &2 + &6& 788 ) 988:! ;788 ) 988<& 5 /;8=)988<&

+&- / + + & 5 + +!6&5 &!& + - & %  + + %% +# +& &2 + &6& 788 ) 988:! ;788 ) 988<& 5 /;8=)988<& $ %!&&'!%!((%!"# ) "!%* +,,' +* '!! -&!* &!#,,+.+!!.!%!!"* %!%! #. &'!%!!!"* %! %#. &'!%!!!"* %! %# -/ -,&0112 2 2 3(.-3! "# $%& ' ( % )%%& * + ",--. " /+#& 0 /123 14& +&- / + + & 5 + +!"6&5 &!& + - &

Plus en détail

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans cyril.hedoin@univreims.fr www.rationalitelimitee. wordpress.com Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans Tel : 03 26 91 87 20 Port : 06 26 96 75 28 Maître de conférences en sciences économiques

Plus en détail

REFERENCES. ANADON, Marta (2001). Nouvelles dynamiques de recherche en éducation. Québec, Les Presses de l'université Laval. 118 pages.

REFERENCES. ANADON, Marta (2001). Nouvelles dynamiques de recherche en éducation. Québec, Les Presses de l'université Laval. 118 pages. REFERENCES Ouvrages ANADON, Marta (2001). Nouvelles dynamiques de recherche en éducation. Québec, Les Presses de l'université Laval. 118 pages. BEAUCHESNE, André, GARANT, Céline et DUMOULIN, Marie-Josée

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30 UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL École de criminologie Automne 2014 CRI 1151 Justice criminelle 1 CHARGÉ DE COURS: KEVIN MOUSTAPHA LOCAL: B-2285 PAVILLON JEAN BRILLANT NOMBRE DE CRÉDITS : 3 HORAIRE : Les lundis

Plus en détail

TITRE DU COURS: Introduction à l ontologie et à la métaphysique CODE ET GROUPE: PHI-1102-020 SESSION: Hiver 2005

TITRE DU COURS: Introduction à l ontologie et à la métaphysique CODE ET GROUPE: PHI-1102-020 SESSION: Hiver 2005 UQÀM PLAN DE COURS TITRE DU COURS: Introduction à l ontologie et à la métaphysique CODE ET GROUPE: PHI-1102-020 SESSION: Hiver 2005 HORAIRE: Mardi 18h00-21h00 SALLE : A-2835 PROFESSEUR: Jacques Aumètre

Plus en détail

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Le 23 novembre 2009 1 Aperçu Examen stratégique du gouvernement

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

REVUE ETHICA POLITIQUE RÉDACTIONNELLE

REVUE ETHICA POLITIQUE RÉDACTIONNELLE REVUE ETHICA Ethica est une revue interdisciplinaire et internationale qui paraît deux fois par année et qui publie des textes contribuant au progrès de la connaissance dans les domaines de l éthique théorique

Plus en détail

Récit de mon expérience

Récit de mon expérience http://scriptor.cegepsherbrooke.qc.ca/myscriptor admin/scripto.asp?resultat=311932 1 Récit de mon expérience 2 Déroulement de l atelier 1. Présentation du projet d innovation pédagogique aperçu du site

Plus en détail

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique arrêté du 6 décembre 2012 série sciences et technologies du management et de la gestion STMG nom de l'élève prénoms date de naissance nom et

Plus en détail

Un voyage virtuel dans le temps

Un voyage virtuel dans le temps 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 Un voyage virtuel dans le temps Guide destiné au corps enseignant du secondaire I en vue de l utilisation pédagogique des chroniques suisses de www.ideesuisse.ch

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

Objectifs d apprentissage

Objectifs d apprentissage Formation continue OIIQ 2010-2011 9 novembre 2010 Sylvie Gendron, Ph.D. Faculté des sciences infirmières Université de Montréal Objectifs d apprentissage Différencier les finalités de chacune de cinq approches

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II JUGES ET ACCÈS À LA JUSTICE

PROJET EUROMED JUSTICE II JUGES ET ACCÈS À LA JUSTICE PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne COMPOSANTE I ACCÈS A LA JUSTICE ET AIDE LÉGALE 1 er Séminaire de formation JUGES ET ACCÈS À LA JUSTICE Madrid (ES), les 24, 25 et 26 novembre

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

Table des matières. Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7

Table des matières. Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7 Table des matières Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7 Introduction... 9 I. Le cadre général de la recherche : l espace pénal

Plus en détail

20 janvier : Modèle scientifique Enjeux méthodologiques et épistémologiques Grands débats méthodologiques et épistémologiques

20 janvier : Modèle scientifique Enjeux méthodologiques et épistémologiques Grands débats méthodologiques et épistémologiques INT 6100 Séminaire de méthodologie Ekaterina Piskunova Hiver 2006 Heures de bureau : mercredi, 11.30 15.30 ou sur rendez-vous Adresse électronique : ekaterina.piskunova @umontreal.ca Objectifs Ce cours

Plus en détail