DIMENSIONS ÉTHIQUES DES CONFLITS ECS 5704 Automne 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIMENSIONS ÉTHIQUES DES CONFLITS ECS 5704 Automne 2011"

Transcription

1 DIMENSIONS ÉTHIQUES DES CONFLITS ECS 5704 Automne 2011 Professeure : Hélène Tessier Bureau , poste Objectifs généraux Ce cours examine les aspects éthiques et moraux de la prise de décision en situation de conflit. Que devient l éthique lorsqu elle est soumise à l épreuve de la peur? Quelles conditions rendent possible la résistance au mal? Les critères éthiques de légitimité correspondent-ils aux critères juridiques? Le cours propose un travail d analyse des conditions nécessaires à la prise de décision dans un contexte éthique ainsi qu une réflexion critique sur les rapports entre l éthique et les facteurs moraux, culturels, politiques et personnels qui déterminent la capacité d action. Objectifs spécifiques Comprendre le rôle de l éthique dans la culture contemporaine Réfléchir sur les rapports entre l éthique, la morale, le droit et la légitimité Se familiariser avec quelques théories sur l éthique Réfléchir sur les conditions qui rendent possible la décision dans un contexte éthique Examiner l importance de la subjectivité dans la prise de décision Analyser les liens entre la morale et l éthique en situations de conflit et de résolution de conflit Examiner les relations entre l éthique, la justice et l action. Méthodologie La présence aux cours est obligatoire et la lecture préalable des textes est fondamentale. La participation aux échanges et discussions est en effet essentielle à l intégration de la matière. Ce cours comportera plusieurs exposés magistraux, portant sur des textes qui devront être lus avant chaque leçon. De plus, de courts travaux environ une pagesur les lectures obligatoires devront être remis au professeur. Dans ces travaux et en préparation de la discussion en classe, les étudiants devront s interroger sur ce que le texte leur apprend sur l éthique en situation de conflit ou sur l éthique de la réconciliation. Dans certains cas, ils devront répondre à des questions précises. Les étudiants effectueront également un travail de recherche dans lequel ils devront appliquer, à un sujet de leur choix, certaines notions théoriques étudiées. Ce travail fera l objet d une présentation en classe et devra être remis à la fin du cours. Par ailleurs, à chaque cours, à partir de la 2 e semaine d enseignements, nous effectuerons en classe certaines études de cas. À cette fin, les étudiants devront, à tour de rôle 1

2 présenter à la classe une situation conflictuelle de dilemme éthique, tirée de leur expérience ou inspirée d une situation qui leur apparaît significative. Évaluation Participation aux discussions en classe, connaissance des textes lus : 25 % Travail de recherche : 45 % (y compris la présentation en classe). Examen final : 30 % Plan du cours INTRODUCTION : Commentaires introductifs. Éthique et conflit. La nature pratique de l éthique et les relations inhérentes entre l éthique, la prise de décision et l action. L éthique, la morale et la déontologie. L instrumentalisation de l éthique dans la culture actuelle. Droit et éthique : le légalisme éthique et certaines justifications courantes. Ethique, esthétique et vérité : paramètres d un débat. L éthique et la vertu. Prise de décision dans des situations de conflit : l éthique à l épreuve de la peur. Éthique et résistance : autorité, pouvoir, conformisme et obéissance. Le sujet éthique et le sujet agissant. Lectures * : *Ricoeur, P. Rubrique «Éthique», in Dictionnaire d éthique et de philosophie morale, sous la direction de Monique Canto-Sperber, Paris, P.U.F., *Mikhaïl Boulgakov. Le Maître et Marguerite, chap. 2. *Milgram,S. Some Conditions of Obedience and Disobedience to Authority, in The Individual in a Social World. 1977, Addison-Wesley,pp (ou) Milgram, S. Soumission à l autorité, C. Lévy, 1994: pp 17-29, 193, 203. Mann, T, Les maîtres, Paris : Grasset, trad : Louise Servicen et Jeanne Naujac - (1939) Culture et politique - (1947) La philosophie de Nietzsche à la lumière de notre expérience Mann, T. L artiste et la société, Paris : Grasset, 1973, trad : Louise Servicen 1. L ÉTHIQUE ET LES CONDITIONS CULTURELLES DE LA PRISE DE DECISION. a) Éthique et postmodernité. La question de la vérité. Valeurs, transcendance et déliberation La postmodernité: quelques définitions. La pertinence de la culture postmoderne pour la compréhension du processus de prise de décision. Droit et postmodernité * Les lectures mentionnées ne sont pas toutes obligatoires. Ce plan de cours indique aussi une bibliographie plus générale. Les lectures obligatoires sont indiquées par le signe *. La plupart se retrouvent dans le cahier de lecture. Ces indications peuvent changer. Selon la façon dont se déroule le cours, certaines lectures indiquées comme obligatoires pourront devenir complémentaires. 2

3 Valeurs et éthiques. Postmodernité *Freitag, M. L oubli de la société. Pour une théorie critique de la postmodernité. Les Presses de l Université Laval, pp55-64; 69-94; Connor, S. The Cambridge Companion to Postmodernism Cambridge:s Cambridge University Press, 2004 Sheehan, P. Postmodernism and Philosophy Rorty R. Is it desirable to love truth? and Is Post-Modernism relevant to Politics? in Truth Politics and Postmodernism. Assen : Van Gorcum. Engel, P. et Rorty, R. À quoi bon la vérité? Paris : Grasset 2005 *Vattimo, G. Vers un crépuscule des valeurs et Baudrillard, J. De l universel au singulier : la violence du mondial, in Où vont les valeurs? Entretiens du XXIe siècle, sous la direction de J. Bindé. Éd. Unesco, Albin Michel. *Schüssler, I. La question de la vérité. Lausanne : éd. Payot ( extraits) pp. 5-9 et Positions critiques Castoriadis, C. La montée de l insignifiance, in La montée de l insignifiance, Les carrefours du labyrinthe IV, Paris : Éd. Du seuil b) Éthique, droit et droit de la personne La tendance contemporaine à confondre éthique et droit. Les droits de la personne comme référence éthique. Réflexion critique sur le modèle procédural. Les droits de la personne dans le courant postmoderne : influence des conditions culturelles sur la définition des droits de la personne, notamment du droit à l égalité. Les conflits interethniques et interreligieux en droit canadien. Le droit à l égalité et l accommodement raisonnable. Les droits de la personne et la sécurité au Canada. Les droits civils et politiques. Jugements : *Multani c Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, (2006) 1 RCS 256 *Commission scolaire régionale de Chambly c. Bergevin, [1994] 2 R.C.S. 525 Alberta c. Hutterian Brethren of Wilson Colony 2009 CSC 37. Fonder l avenir, le temps de la conciliation». Le rapport de la Commission Bouchard-Taylor *Tessier Hélène, Raisonnable ou rationnel? Pluralisme religieux, droit à l égalité et accommodement raisonnable : rationalisme et bi-juridisme canadien. ( à paraître) Tessier, H. Normativité, vérité et justice Le courant postmoderne dans les transformations judiciaires de la norme d égalité : l exemple de la Cour suprême du Canada. Commentaires préliminaires. Texte inédit. 3

4 H. Abdelhamid. Raison islamique, raison d état et pratique des droits fondamentaux, in Les défis des droits fondamentaux, Bruxelles : Bruylant, H. Pallard. De la pratique à la théorie des droits fondamentaux : diversité culturelle et droits universels, in Les défis des droits fondamentaux, Bruxelles : Bruylant, *Abdessamad Dyalmy. Les antinomies de la raison islamo-féministe, in Le féminisme au Maroc, Casablanca : les éditions Toubkal, 2008 *Castoriadis, C. Nature et valeur de l égalité, in Domaines de l homme, Les carrefours du labyrinthe II, Paris : Éd. Du seuil, c) L éthique dans des contextes culturels différents : théories classiques et contemporaines Rationalisme et irrationalisme. Théories classiques *Aristote, Éthique à Nicomaque, livres 1, 2, 3 et 5 disponible sur le Web. Kant, E.. *- Fondements de la métaphysique des mœurs Trad. V. Delbos. Paris : le Livre de poche pp Critique de la raison pratique. Trad. F. Picavet, Paris : P.U.F. coll Quadrige, pp disponible sur el Web Critique romantique Schopenhauer, A. Le fondement de la morale. Trad. A. Burdeau.Paris : le livre de poche, Subjectivisme et utilitarisme Williams,B. La fortune morale, Paris : P.U.F. : 1994 pp. 3-35; Aperçus des conceptions marxistes : *Marx, K. Ébauche d une critique de l économie politique. In Philosophie. trad. M. Rubel. Paris : Gallimard, coll. Folio, pp ; *Lukacs, G. Histoire et conscience de classe. Trad. K. Axelos et J. Bois. Paris : Éd. de minuit, pp 39-45; 59-62; *Castoriadis, C. Le cache-misère de l éthique, in La montée de l insignifiance, Les carrefours du labyrinthe IV, Paris : Éd. Du seuil Théories contemporaines Rawls, J. Théorie de la justice, Paris : Éd. Du seuil, 1987, pp Habermas, J. De l éthique de la discussion Paris : éd. Du cerf, 1992, pp 15-32; *Baumann, Z. La vie en miettes, 2003, pp Levinas, E. Totalité et infini. Essai sur l extériorité. Paris : Le livre de poche, 2006 ( 1 ère éd. *1971). Eaglestone R. Postmodernism and Ethics against the Metaphysics of Comprehension,in Connor, S. The Cambridge Companion to Postmodernism, Cambridge: Cambridge University Press

5 Jobin, G. Responsabilisation et discours de la responsabilité. Sous la direction de É. Gagnon et de F. Saillant, De la responsabilité. Éthique et politique. Éthiques publiques Hors Séries. Montréal : Liber 2006 pp *Legault, G. Professionalisme et délibération éthique. P.U.Q pp L ÉTHIQUE ET LE CONTEXTE SUBJECTIF DE LA PRISE DE DÉCISION Théories psychologiques et cognitivistes. Les perspectives psychanalytiques : le sujet divisé. La subjectivité : introduction à une métapsychologie de l action. Défenses et conformisme : l expérience de la souffrance. La tendance à éviter le conflit. L importance de la subjectivité dans la prise de décision et dans l éthique comme pratique morale. Quel est l agent de l action et de la décision éthique? Les conditions politiques et culturelles du développement de la subjectivité. Théorie classique en psychologie sociale : les stades de Kohlberg Lawrence Kohlberg voir sites sur le web. Suggestion : Crain, W.C. (1985) Kohlberg s Stages of Moral Development. Prentice Hall, pp Leleux, C. Théorie du développement moral chez Lawrence Kohlberg. In Réflexions d un professeur de morale. Bruxelles, Démopédie. Habermas, J. Lawrence Kohlberg et le néo-aristotélisme. In De l éthique de la discussion. pp Aperçu psychanalytique Laplanche, J. Responsabilité et réponse, in Entre séduction et inspiration : l homme Paris : P.U. F, coll. Quadrige, *essier Hélène ( texte inédit ) Conflit et Travail : l action morale à l épreuve de la peur Psychodynamique du travail Le travail : la résistance au mal et la gestion dans l économie libérale *Dejours, C. Souffrance en France. Paris: Seuil, 2009, I-X; L ÉTHIQUE ET LES CONDITIONS POLITIQUES DE LA PRISE DE DÉCISION ET DE L EXERCICE DE LA SUBJECTIVITÉ Les limites de l approche juridique : la légitimité. *Weber M. Économie et société. Tome 1. Trad, : J. Freund. Paris : Plon le concept de légitimité, pp la bureaucratie, pp la domination charismatique ; pp Le savant et le politique, Plon, pp Disponible sur le Web *Thoreau, D.H. La désobéissance civile. Paris : Climats, 1992, pp diposnible sur le Web 5

6 en ligne Rawls, J. Le devoir d obéir à une loi injuste, in Théorie de la justice, déjà cité. *Arendt, H. Eichmann à Jérusalem, trad. A. Guérin. - Les devoirs d un citoyen respectueux de la loi - Post-scriptum *Hoess, R. Le commandant d Auschwitz parle. Paris : Maspéro, 1979, pp ; annexe, pp *Améry J. La torture. In Par delà le crime et le châtiment. Essai pour surmonter l insurmontable. trad. F. Wullmart. Arles : Actes Sud, 1995, pp ETHIQUE, DROITS DE L HOMME, CONFLITS VIOLENTS Le droit humanitaire et les jurisdictions internationales Sécurité et terrorisme. Jugement : *Charkaoui c Canada ( Citoyenneté et immigration) RCS 350. Cryer, R. Friman, H. Robinson, D. Wilmshurst, E. An introduction to International Criminal Law and Procedure, Cambridge : Cambridge University Press, *-Table of Treaties and other International Instruments. Table of Treaties and other International Instruments. - The objectives of International Criminal Law. 5. ÉTHIQUE ET RÉCONCILIATION *Améry J. Le ressentiment, in Par delà le crime et le châtiment. Essai pour surmonter l insurmontable. trad. F. Wullmart. Arles : Actes Sud, 1995, *Levi, P. Les naufragés et les rescapés : quarante ans après Auschwitz. Traduit de l'italien par André Maugé. Paris : Gallimard,,1989. *Rotberg, R and Thompson, D. Truth v. Justice The morality of Truth Commission. Princeton and Oxford: Princeton University Press, 2000 Bloomfield and Barnes, Reconciliation after Violent Conflict. A Handbook International IDEA Publications, Stockholm, *Tutu, D. Il n y pas d avenir sans pardon, Paris: A. Michel, 2000, 283. Callan, E. Réconciliation, éthique et mémoire publique. Philosophiques, vol 29, no 2,

7 7

L AUTORITE. Un acte éducatif?

L AUTORITE. Un acte éducatif? L AUTORITE Un acte éducatif? Vos motivations pour ce sujet Pour vous, l autorité c est Introduction Des éclairages théoriques - Interrogeons le concept - Autorité et éducation Des réflexions - Punir :

Plus en détail

MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT

MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT 1 UFR LETTRES, PHILOSOPHIE, MUSIQUE DEPARTEMENT DE PHILOSOPHIE MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT Contenus des enseignements 2012-2013 MISE A JOUR AU 19

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : jeudi de 16h à 18h (pavillon des sciences

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Déparetement de criminologie Department of Criminology 25 Université / 25 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861

Plus en détail

FACULTE DE DROIT. 1. Premier Graduat I. CYCLE DE GRADUAT. 2. Deuxième Graduat

FACULTE DE DROIT. 1. Premier Graduat I. CYCLE DE GRADUAT. 2. Deuxième Graduat FACULTE DE DROIT I. CYCLE DE GRADUAT 1. Premier Graduat 1. l éducation à la citoyenneté 30 30 2. l anglais 30 15 45 3. l introduction générale à l étude du droit (droit privé 60 30 90 et droit public 4.

Plus en détail

TITRE DU COURS: Introduction à l ontologie et à la métaphysique CODE ET GROUPE: PHI-1102-020 SESSION: Hiver 2005

TITRE DU COURS: Introduction à l ontologie et à la métaphysique CODE ET GROUPE: PHI-1102-020 SESSION: Hiver 2005 UQÀM PLAN DE COURS TITRE DU COURS: Introduction à l ontologie et à la métaphysique CODE ET GROUPE: PHI-1102-020 SESSION: Hiver 2005 HORAIRE: Mardi 18h00-21h00 SALLE : A-2835 PROFESSEUR: Jacques Aumètre

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : mercredi de 14h30 à 16h30 (pavillon

Plus en détail

LES NOTES EN BAS DE PAGE

LES NOTES EN BAS DE PAGE LES NOTES EN BAS DE PAGE 2 Les notes en bas de page Les notes en bas de page, références de citations, constituent le casse-tête des étudiant-e-s. Par souci d uniformisation et de simplification, il convient

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Annexe : les orientations proposées

Annexe : les orientations proposées Annexe : les orientations proposées Les propositions 10 à 13 créent des champs d action et proposent les orientations qui doivent baliser l action de la Fédération dans ces champs. Au congrès, les champs

Plus en détail

1942-2012 LA SHOAH, 70 APRÈS

1942-2012 LA SHOAH, 70 APRÈS AUSCHWITZ EICHMANN 1942-2012 LA SHOAH, 70 APRÈS SAMEDI 3 ET DIMANCHE 4 NOVEMBRE 2012 En janvier 1942, Adolphe Hitler décide, lors de la conférence de Wansee, de mettre en application ce qu il appelle «la

Plus en détail

Filière d études sanctionnée par un diplôme pour les enseignant-e-s de culture générale exerçant dans les écoles professionnelles (DCG)

Filière d études sanctionnée par un diplôme pour les enseignant-e-s de culture générale exerçant dans les écoles professionnelles (DCG) Filière d études sanctionnée par un diplôme pour les enseignant-e-s de culture générale exerçant dans les écoles professionnelles (DCG) Description des modules Modules Module 1 Identifier le contexte de

Plus en détail

Apprendre de l'expérience : l'analyse des pratiques

Apprendre de l'expérience : l'analyse des pratiques Apprendre de l'expérience : l'analyse des pratiques Philippe Péaud Enseignant à service partagé, Université de Poitiers ESPE de l'académie de Poitiers philippe.peaud@univ poitiers.fr Résumé Ce texte est

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701 B)

Théories criminologiques II (CRM 3701 B) Département de criminologie Department of Criminology João VELLOSO Courrier électronique : jvelloso@uottawa.ca Disponibilités : mardis de 16h à 17h et vendredis de 14h à 16h (FSS, pièce 13002) CRM 3701

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012

MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT. Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 MASTER PROFESSIONNEL MÉDIATION ET MODÈLES DE DÉVELOPPEMENT Description des UE, semestres 3 et 4 2011-2012 UE 1 Médiation et communication dans les organisations 40h CM, 20h TD - 6 ECTS, coefficient 2 Session

Plus en détail

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE. S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015

ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE. S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015 ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE S. COUSTIER CPAIEN Oullins Décembre 2015 RESSOURCES PEDAGOGIQUES SITE EDUSCOL dont sont extraits les documents du dossier mis à disposition GESTES PROFESSIONNELS GLOSSAIRE

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAINT-PAUL FACULTÉ DES SCIENCES HUMAINES PROGRAMMES DE COMMUNICATIONS SOCIALES PLAN DE COURS

UNIVERSITÉ SAINT-PAUL FACULTÉ DES SCIENCES HUMAINES PROGRAMMES DE COMMUNICATIONS SOCIALES PLAN DE COURS UNIVERSITÉ SAINT-PAUL FACULTÉ DES SCIENCES HUMAINES PROGRAMMES DE COMMUNICATIONS SOCIALES PLAN DE COURS PHOTOGRAPHIE : SÉMIOLOGIE DE L IMAGE ISC 3712 Salle 264 Description officielle : Introduction au

Plus en détail

La définition des critères de scientificité : un débat philosophique et sociologique

La définition des critères de scientificité : un débat philosophique et sociologique La définition des critères de scientificité : un débat philosophique et sociologique Mathieu Albert, Ph.D. Université de Toronto Ontario, Canada Résumé La définition des critères de scientificité fait

Plus en détail

Monographies : --------------------------------------------- Ambroise-Rendu, Anne-Claude, et Christian Delporte, dir. L'indignation : Histoire d une

Monographies : --------------------------------------------- Ambroise-Rendu, Anne-Claude, et Christian Delporte, dir. L'indignation : Histoire d une Monographies : Ambroise-Rendu, Anne-Claude, et Christian Delporte, dir. L'indignation : Histoire d une émotion politique et morale XIXe-XXe siècles. Paris, éditions du Nouveau monde, 2008, 254 p. (Coll.

Plus en détail

Qu est-ce qu un avis éthique pour le Comité d éthique de santé publique? sa structure, sa portée

Qu est-ce qu un avis éthique pour le Comité d éthique de santé publique? sa structure, sa portée Qu est-ce qu un avis éthique pour le Comité d éthique de santé publique? sa structure, sa portée Septembre 2003 Analyse et rédaction Lynda Bouthillier Agente de recherche et de planification socioéconomique

Plus en détail

REVUE ETHICA POLITIQUE RÉDACTIONNELLE

REVUE ETHICA POLITIQUE RÉDACTIONNELLE REVUE ETHICA Ethica est une revue interdisciplinaire et internationale qui paraît deux fois par année et qui publie des textes contribuant au progrès de la connaissance dans les domaines de l éthique théorique

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Marie Haps Bachelier - Assistant en psychologie Dimension sociale en psychologie P1060 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 120 Nombre

Plus en détail

OBJECTIFS ET APPRENTISSAGES

OBJECTIFS ET APPRENTISSAGES La formation Notre approche Intervalle est un cabinet de conseil, d étude et de formation qui accompagne les dynamiques humaines et organisationnelles. Nous intervenons pour des entreprises, des collectivités

Plus en détail

Rwanda 1994-2014 : du pardon négocié à une réconciliation tourmentée

Rwanda 1994-2014 : du pardon négocié à une réconciliation tourmentée DOCUMENT DE TRAVAIL DU CHERPA Rwanda 1994-2014 : du pardon négocié à une réconciliation tourmentée Agathe Plauchut Trent University, Canada Mai 2014 agathe.plauchut@gmail.com Introduction Le génocide comme

Plus en détail

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales Collège des Bernardins, Séminaire sur l autorité Département Sociétés humaines et responsabilités éducatives Séance du 15 Mai 2012 Intervenant et compte rendu : Malik Bozzo-Rey L autorité dans l entreprise

Plus en détail

PHI-1004 Aristote (Formation à distance)

PHI-1004 Aristote (Formation à distance) PHI-1004 Aristote (Formation à distance) Professeur : Bernard Collette I BUT DU COURS La philosophie d Aristote, disciple critique fameux de Platon, est riche et exigeante. De la logique à la physique

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Date, lieu de naissance 31 mars 1954, à Genève Tél : (079) 757.96.45

CURRICULUM VITAE. Date, lieu de naissance 31 mars 1954, à Genève Tél : (079) 757.96.45 CURRICULUM VITAE Nom WYLER Prénom Eric Date, lieu de naissance 31 mars 1954, à Genève Tél : (079) 757.96.45 Nationalité suisse Etat civil marié, un enfant Langues Formation scolaire Français: langue maternelle

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Maitre de conférénces à l Université panthéon-assas (paris ii) Professeur à l Université de l Insubria

Maitre de conférénces à l Université panthéon-assas (paris ii) Professeur à l Université de l Insubria Avant-propos par Cristina Mauro Maitre de conférénces à l Université panthéon-assas (paris ii) et Francesca Ruggieri Professeur à l Université de l Insubria Espace pénal européen et multilinguisme, tel

Plus en détail

Séminaire d introduction au droit international humanitaire 24-26 mars 2014

Séminaire d introduction au droit international humanitaire 24-26 mars 2014 Séminaire d introduction au droit international humanitaire 24-26 mars 2014 Description du séminaire Le cours explore des sujets du droit international humanitaire (DIH) auxquels sont exposés des acteurs

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SCIENCE POLITIQUE. Jean-Marie Donegani, Professeur des Universités à Sciences Po

INTRODUCTION A LA SCIENCE POLITIQUE. Jean-Marie Donegani, Professeur des Universités à Sciences Po Collège universitaire, campus de Paris Direction des études et de la scolarité Semestre de printemps 2015 INTRODUCTION A LA SCIENCE POLITIQUE Jean-Marie Donegani, Professeur des Universités à Sciences

Plus en détail

Service d Enseignement à Distance 2012-2013. LICENCE 2 de PHILOSOPHIE

Service d Enseignement à Distance 2012-2013. LICENCE 2 de PHILOSOPHIE Service d Enseignement à Distance 2012-2013 LICENCE 2 de PHILOSOPHIE MISE A JOUR AU 13 JUILLET 2012 2 SEMESTRE 3 UE 8 - PH0008X PHILOSOPHIE DE LA MORALE 8 ECTS COURS DE MME GERALDINE LEPAN Morale de l

Plus en détail

État, Associations et Entreprises sociales Financement et nouvelles logiques

État, Associations et Entreprises sociales Financement et nouvelles logiques État, Associations et Entreprises sociales Financement et nouvelles logiques Pierre Artois * Cécile de Préval ** Viviane Ska *** * Université Libre de Bruxelles (ULB) ** Union des entreprises à profit

Plus en détail

Plan de cours Université du Québec à Montréal Faculté de communication Maîtrise en communication

Plan de cours Université du Québec à Montréal Faculté de communication Maîtrise en communication Plan de cours Université du Québec à Montréal Faculté de communication Maîtrise en communication Cours: EDM8104 Session : Automne 2012 Titre : Rapports entre télévision et cinéma Professeur : Pierre Barrette

Plus en détail

Pascal Engel. Si l une des marques de l époque moderne a été le désenchantement. vis à vis des valeurs, et en particulier vis à vis des valeurs de la

Pascal Engel. Si l une des marques de l époque moderne a été le désenchantement. vis à vis des valeurs, et en particulier vis à vis des valeurs de la 1 EST-IL RATIONNEL D ÊTRE RATIONNEL? Pascal Engel In Grand dictionnaire de philosophie Larousse, 2003 Si l une des marques de l époque moderne a été le désenchantement vis à vis des valeurs, et en particulier

Plus en détail

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS UFR CRAC CENTRE D ETUDE DES RELIGIONS Table des matières I. Contexte... 2 II. Offre de formation... 2 III. Présentation des débouchés... 2 IV. Organisation...

Plus en détail

SOCIOLOGIE POLITIQUE SOC 2712 A JEAN BAPTISTE MARIO SAMEDY HIVER 2012

SOCIOLOGIE POLITIQUE SOC 2712 A JEAN BAPTISTE MARIO SAMEDY HIVER 2012 Université d Ottawa Faculté des sciences sociales Sociologie et anthropologie University of Ottawa Faculty of Social Sciences Sociology and Anthropology 55 Laurier E. (8101), Ottawa, ON K1N 6N5 Tél. Tel.:

Plus en détail

En novembre 2004, le Conseil européen a adopté le «programme de La Haye : renforcer la liberté, la sécurité et la justice dans l Union européenne».

En novembre 2004, le Conseil européen a adopté le «programme de La Haye : renforcer la liberté, la sécurité et la justice dans l Union européenne». AVIS SUR LE PROCHAIN PROGRAMME JUSTICE DE L UNION EUROPEENNE 1. Cadre de l avis En novembre 2004, le Conseil européen a adopté le «programme de La Haye : renforcer la liberté, la sécurité et la justice

Plus en détail

LA RECHERCHE JURIDIQUE ET LES ÉTUDES DE CAS RÉELS COMME BASES D APPRENTISSAGE DU DROIT CONSTITUTIONNEL

LA RECHERCHE JURIDIQUE ET LES ÉTUDES DE CAS RÉELS COMME BASES D APPRENTISSAGE DU DROIT CONSTITUTIONNEL LA RECHERCHE JURIDIQUE ET LES ÉTUDES DE CAS RÉELS COMME BASES D APPRENTISSAGE DU DROIT CONSTITUTIONNEL German Alfonso Lopez Daza 1 Les facultés de droit dont la mission est de former les futurs avocats,

Plus en détail

NOTE SUR LA PRÉPARATION DU MÉMOIRE

NOTE SUR LA PRÉPARATION DU MÉMOIRE NOTE SUR LA PRÉPARATION DU MÉMOIRE Octobre 2011 Table des matières 1. Introduction... p1 2. Encadrement et jury... p2 3. Approbation du thème... p2 4. Pré-mémoire... p4 5. Mémoire... p4 6. Organisation

Plus en détail

Programme des séances

Programme des séances Attelliierr du CEPHEN 2008--2009 Le Prrésentt L expression même de «présence» possède un double sens : celui d un mode du temps («le présent»), mais aussi d un mode d être (la «présence» des choses, du

Plus en détail

REVUES FRANCOPHONES DE SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES

REVUES FRANCOPHONES DE SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES REVUES FRANCOPHONES DE SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES * * * * * * Actes de la recherche en science sociale www.arss.fr/ Actuel Marx ActuelMarx@u-paris10.fr. http://netx.u-paris10.fr/actuelmarx/ Afrique

Plus en détail

20 janvier : Modèle scientifique Enjeux méthodologiques et épistémologiques Grands débats méthodologiques et épistémologiques

20 janvier : Modèle scientifique Enjeux méthodologiques et épistémologiques Grands débats méthodologiques et épistémologiques INT 6100 Séminaire de méthodologie Ekaterina Piskunova Hiver 2006 Heures de bureau : mercredi, 11.30 15.30 ou sur rendez-vous Adresse électronique : ekaterina.piskunova @umontreal.ca Objectifs Ce cours

Plus en détail

Programme de philosophie en classe de Terminale L

Programme de philosophie en classe de Terminale L Source : Bulletin officiel n 25 du 19 juin 2003 I - Présentation Programme de philosophie en classe de Terminale L I.1 L enseignement de la philosophie en classes terminales a pour objectif de favoriser

Plus en détail

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL LI Bin Résumé 1. Thème. Le droit de propriété a été l objet de réformes successives en Chine.

Plus en détail

Le Pardon, un défi dans l histoire

Le Pardon, un défi dans l histoire Colloque international jeudi 5 & vendredi 6 février 2015 À l ices - La Roche-sur-Yon (Vendée) Comité scientifique du colloque M. Jean-Didier LECAILLON, Président du Conseil scientifique de l ICES, Professeur

Plus en détail

CRI 1001L. Perspectives historiques en criminologie

CRI 1001L. Perspectives historiques en criminologie ÉCOLE DE CRIMINOLOGIE UNIVERSITE DE MONTREAL 1 er CYCLE SESSION : Automne 2015 LOCAL : 4170 campus Laval MERCREDI 13h-16h CRI 1001L Perspectives historiques en criminologie Jean Bérard - Professeur adjoint

Plus en détail

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE Table Ronde : L'ACTIVITÉ DE PUBLICATION DU JEUNE CHERCHEUR La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne 13 décembre 2013 Bibliothèque de Paris MINES ParisTech Aboubekeur ZINEDDINE

Plus en détail

Penser avec Foucault

Penser avec Foucault Ecole doctorale en criminologie près le Fonds National de la Recherche scientifique Université catholique de Louvain QuickTime et un décompresseur TIFF (LZW) sont requis pour visionner cette image. Penser

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

Master européen en analyse et innovation en pratiques sociales et éducatives

Master européen en analyse et innovation en pratiques sociales et éducatives Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Master européen en analyse et innovation en

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

FICHE ACTION N 7 [2009-2010]

FICHE ACTION N 7 [2009-2010] FICHE ACTION N 7 [2009-2010] Intitulé: conseil d élèves Niveau(x) ou cycle(s): tous Nombre d enseignants concernés : 3 la directrice, parents élus, représentant de l IEN, représentant de la mairie Nombre

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

PLAN DE COURS Introduction à la gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS Introduction à la gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Inspirer audace et engagement» PLAN DE COURS Introduction à la gestion des ressources

Plus en détail

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015 1 CRI 6906 : Séminaire d intégration I Automne 2015 Prof. David Décary-Hétu, Ph.D. Bureau : C-4071 (Pavillon Lionel-Groulx) 514.343.6111 #3664 david.decary-hetu@umontreal.ca HORAIRE ET SALLE Les cours

Plus en détail

DEVENIR UN PRATICIEN RÉFLEXIF ET CONGRUENT. I) Qu est-ce qu un praticien réflexif et congruent?

DEVENIR UN PRATICIEN RÉFLEXIF ET CONGRUENT. I) Qu est-ce qu un praticien réflexif et congruent? DEVENIR UN PRATICIEN RÉFLEXIF ET CONGRUENT I) Qu est-ce qu un praticien réflexif et congruent? Dans la lettre que j ai adressé début 2007 aux membres de la SFC et qui figure sur le site de la SFC, j énonçais

Plus en détail

+&- / + + & 5 + +!"6&5 &!& + - & % " + + %% +# +& &2 + &6& 788 ) 988:! ;788 ) 988<& 5 /;8=)988<&

+&- / + + & 5 + +!6&5 &!& + - & %  + + %% +# +& &2 + &6& 788 ) 988:! ;788 ) 988<& 5 /;8=)988<& $ %!&&'!%!((%!"# ) "!%* +,,' +* '!! -&!* &!#,,+.+!!.!%!!"* %!%! #. &'!%!!!"* %! %#. &'!%!!!"* %! %# -/ -,&0112 2 2 3(.-3! "# $%& ' ( % )%%& * + ",--. " /+#& 0 /123 14& +&- / + + & 5 + +!"6&5 &!& + - &

Plus en détail

La construction du métier de psychologue du travail, praticien en clinique du travail

La construction du métier de psychologue du travail, praticien en clinique du travail Symposium : La construction du métier de psychologue du travail, praticien en clinique du travail Coordonné par Anne-Sylvie Grégoire Intervenants: - Muriel Bienvenu, psychologue du travail, exercice en

Plus en détail

RÉSUMÉ DE JUGEMENT. Alberta c. Hutterian Brethren of Wilson Colony, 2009 CSC 37. rendu par la Cour suprême du Canada, le 24 juillet 2009

RÉSUMÉ DE JUGEMENT. Alberta c. Hutterian Brethren of Wilson Colony, 2009 CSC 37. rendu par la Cour suprême du Canada, le 24 juillet 2009 RÉSUMÉ DE JUGEMENT Alberta c. Hutterian Brethren of Wilson Colony, 2009 CSC 37 rendu par la Cour suprême du Canada, le 24 juillet 2009 Le jugement a été rendu par la Cour suprême du Canada le 24 juillet

Plus en détail

Autour de François Zourabichvili (1)

Autour de François Zourabichvili (1) Autour de François Zourabichvili (1) Editorial Marie-France Badie (avec une notice sur les auteurs) Un texte inédit de François Zourabichvili «La question de la littéralité» Les physiques de la pensée

Plus en détail

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES DOSSIERS PÉDAGOGIQUES Les dossiers pédagogiques comprennent des outils pour faciliter la tâche d enseignement d un professeur. 1. PLANIFICATION PÉDAGOGIQUE Yvon Brunet, inf., M. Éd. Ce dossier pédagogique

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL École des arts visuels et médiatiques SIGLE : AVM2330 GR : 01 ART VIDÉO: MATIÈRE ET FORME D'EXPRESSION

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL École des arts visuels et médiatiques SIGLE : AVM2330 GR : 01 ART VIDÉO: MATIÈRE ET FORME D'EXPRESSION UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL École des arts visuels et médiatiques SIGLE : AVM2330 GR : 01 TITRE : ART VIDÉO: MATIÈRE ET FORME D'EXPRESSION SESSION : HIVERS 2009 PROFESSEUR : YAN BREULEUX BUREAU : TÉLÉPHONE

Plus en détail

Parties prenantes et RSE : enjeux sociopolitiques

Parties prenantes et RSE : enjeux sociopolitiques Parties prenantes et RSE : enjeux sociopolitiques Didier Cazal IAE Lille, LEM-CNRS UMR 8179 Séminaire CLERSE 07/04/09 Posture de départ sur la RSE Une large médiatisation, une communication intensive Des

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION EN MÉDIATION CIVILE ET COMMERCIALE FINANCE PAR LA BANQUE MONDIALE AU PROFIT DES MEDIATEURS DU CAMC-O

PROGRAMME DE FORMATION EN MÉDIATION CIVILE ET COMMERCIALE FINANCE PAR LA BANQUE MONDIALE AU PROFIT DES MEDIATEURS DU CAMC-O PROGRAMME DE FORMATION EN MÉDIATION CIVILE ET COMMERCIALE FINANCE PAR LA BANQUE MONDIALE AU PROFIT DES MEDIATEURS DU CAMC-O DU 20 JUIN AU 24 SEPTEMBRE 2010 OUAGADOUGOU, BURKINA FASO 1. Objectifs du programme

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

Évaluation de l'application de la politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages. de l'école nationale de l'humour

Évaluation de l'application de la politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages. de l'école nationale de l'humour Évaluation de l'application de la politique institutionnelle d'évaluation des apprentissages de l'école nationale de l'humour Décembre 2011 Introduction L évaluation de l application de la politique institutionnelle

Plus en détail

Paramètres concernant la discussion en séminaire :

Paramètres concernant la discussion en séminaire : POL6520 Idéologie et théorie politique POL8513 Séminaire dans le champ mineur : pensée politique POL9620 Théories et problèmes en analyse des idéologies politiques (Automne 2014) Professeur: Dimitri Karmis

Plus en détail

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition

Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Analyse des pratiques de quatre enseignants spécialisés en arts plastiques en ce qui a trait au rôle de l élève dans le travail de l exposition Laurence Sylvestre, Ph.D. 1 Université du Québec à Montréal

Plus en détail

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Martine Chotard-Verne L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

PSYCHIATRIE MEDICO-LEGALE (27.01.2014)

PSYCHIATRIE MEDICO-LEGALE (27.01.2014) PSYCHIATRIE MEDICO-LEGALE (27.01.2014) (Diplôme Interuniversitaire de) avec Besançon et Dijon Objectifs : Ce DIU a pour objectif de garantir une formation théorique et clinique de haut niveau aux praticiens

Plus en détail

Forum sur l intégration de l éthique dans les organisations. publiques ... Guide de participation. Séminaire en gestion publique 2007.

Forum sur l intégration de l éthique dans les organisations. publiques ... Guide de participation. Séminaire en gestion publique 2007. Séminaire en gestion publique 2007 Université de Moncton : Département d administration publique Institut canadien de recherche en politiques et administration publiques Institut d administration publique

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Promouvoir des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement

Plus en détail

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot.

Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. 1 Conférence Bertrand Vergely. 17 juin 2015 à Allériot. Depuis les années 70, les intellectuels font l éloge du droit à la différence. Derrida : «la différance» ; Deleuze : «Différence et répétition»,

Plus en détail

POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30

POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30 Faculté des arts et des sciences Département de science politique POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30 Professeur : Erick Lachapelle Bureau : C-3124

Plus en détail

Sommaire L IRONIE SOCRATIQUE 17

Sommaire L IRONIE SOCRATIQUE 17 Sommaire INTRODUCTION 13 L IRONIE SOCRATIQUE 17 L ironie est une forme détournée d humour 18 Socrate est le maître de l ironie 19 L ironie comme méthode philosophique 19 L ironie romantique 20 L ironie

Plus en détail

Les processus d intégration/refus de la pensée systémique et de la modélisation de la complexité Vers une nouvelle logique du politique

Les processus d intégration/refus de la pensée systémique et de la modélisation de la complexité Vers une nouvelle logique du politique Les processus d intégration/refus de la pensée systémique et de la modélisation de la complexité Vers une nouvelle logique du politique Teresa Ambrósio Résumé L approche systémique et le concept de complexité

Plus en détail

PLAN DE COURS. TRS-6455(50) - Séminaire d intégration II. Intervention auprès des communautés. Vendredi de 10H00 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

PLAN DE COURS. TRS-6455(50) - Séminaire d intégration II. Intervention auprès des communautés. Vendredi de 10H00 à 12h30 et de 13h30 à 16h30 PLAN DE COURS COURS: TRS-6455(50) - Séminaire d intégration II. Intervention auprès des communautés SESSION: Hiver 2015 HORAIRE: Vendredi de 10H00 à 12h30 et de 13h30 à 16h30 DATES: Janvier: 9 et 23 Février:

Plus en détail

TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT

TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT Université d Auvergne, Clermont 1. Faculté des Sciences Economiques et de Gestion. 2009-2010 TROIS QUESTIONS D ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT Master 2 ème année : développement durable dans les pays en développement

Plus en détail

Aspects de droit anglais

Aspects de droit anglais MASTER ETUDES JURIDIQUES COMPARATIVES ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 Veuillez rédiger une réflexion comparative personnelle et critique relativement à la citation qui suit tirée d'un ouvrage du philosophe

Plus en détail

Rencontre en mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition. Dag Hammarskjöld et l éthique d un fonctionnaire international.

Rencontre en mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition. Dag Hammarskjöld et l éthique d un fonctionnaire international. Rencontre en mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition Dag Hammarskjöld et l éthique d un fonctionnaire international Réflexions Hans Corell Ancien Secrétaire général adjoint aux affaires

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE (non exhaustive)

BIBLIOGRAPHIE (non exhaustive) 24 ème Forum Philo Le Monde Le Mans : «L'amour toujours?» BIBLIOGRAPHIE (non exhaustive) proposée par les bénévoles de l Association du Forum Philo Le Monde Le Mans : 1- Antiquité et Moyen-Age ARISTOTE

Plus en détail

Aspects de droit anglais

Aspects de droit anglais UNIVERSITE PANTHEON-SORBONNE MASTER ETUDES JURIDIQUES COMPARATIVES EXAMEN TERMINAL ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 Tous documents autorisés Veuillez rédiger une réflexion comparative personnelle et critique

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

Conférence AIRHM : «Prévenir la maltraitance» Organisée par le Professeur Manon Masse, délégation suisse AIRHM. Communication:

Conférence AIRHM : «Prévenir la maltraitance» Organisée par le Professeur Manon Masse, délégation suisse AIRHM. Communication: Conférence AIRHM : «Prévenir la maltraitance» Organisée par le Professeur Manon Masse, délégation suisse AIRHM Communication: Maltraitance et bientraitance: du réductionnisme scientifique à l interprétation

Plus en détail

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE

MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE MASTER MENTION PHILOSOPHIE, PSYCHANALYSE SPÉ ETUDES PSYCHANALYTIQUES ET ESTHÉTIQUES PARCOURS PSYCHANALYSE Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE... Faculté de médecine Bureau de l éthique clinique CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...6 JUSTICE

Plus en détail

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Ce que le personnel enseignant peut faire et ce qu il ne peut pas faire Janvier 2015 Au sujet de cette présentation Cette présentation : 1. explique

Plus en détail

Charlas sobre educación-pedagogía infantil, Editorial Losada, S.L., Madrid, 2002

Charlas sobre educación-pedagogía infantil, Editorial Losada, S.L., Madrid, 2002 CURSOS FUNDACIÓ FITA 2008-2010 Curs EL FLÂNEUR ASSEGUT / J. JUBERT i JMa UYÀ --------------------------------------------------------------------------------------------------- PART TERCERA Sessió 22 octubre

Plus en détail

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA)

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) 2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS PAR UNE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ADAPTEE Responsable : CANAT Sylvie MASTER 2 SPECIALITE

Plus en détail

Programme. Grand-Salon Pavillon Alphonse-Desjardins Université Laval

Programme. Grand-Salon Pavillon Alphonse-Desjardins Université Laval Programme Grand-Salon Pavillon Alphonse-Desjardins Université Laval 2 L Université Laval est l hôte officiel du 8 e Colloque international de psychodynamique et de psychopathologie du travail (CIPPT8).

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE LA PERSONNE PAR LES RELIGIONS DU MONDE

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE LA PERSONNE PAR LES RELIGIONS DU MONDE DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE LA PERSONNE PAR LES RELIGIONS DU MONDE Considérant que les êtres humains sont enclins à affirmer qu à la vie s ajoute la qualité de la vie, par inspiration humaine

Plus en détail