Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux Enseignants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux Enseignants"

Transcription

1 Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux Enseignants Auteur: Vera Friedli, Berne Le réseau des médias pédagogiques interactifs

2 Sommaire Modèle de plan du cours... 3 Eléments de base: Les paiements et le trafic des paiements... 4 Introduction... 4 Différence entre versement et virement... 4 Les bulletins de versement... 5 Le bulletin de versement de PostFinance (BV PostFinance):... 5 Le bulletin de versement de la banque (BV banque):... 5 Bulletin de versement avec numéro de référence (BVR):... 6 Bulletin de versement pour les paiements internationaux (Giro international):... 6 Paiements à l étranger... 7 Déroulement des opérations de paiement... 7 SIC et eurosic... 8 Questions et devoirs concernant le chapitre «Eléments de base»... 8 Devoir n Devoir n Devoir n Devoir n Devoir n Approfondissement: Moyens de paiement sans numéraire Introduction Les paiements par téléphone mobile Cartes à prépaiement Les cartes de crédit Avantages et inconvénients des cartes de crédit Les cartes de débit Conditions générales d utilisation des cartes de crédit et des cartes de débit Le risque d endettement Questions et devoirs concernant le chapitre «Approfondissement» Devoir n Devoir n Devoir n Devoir n Devoir n Liste de liens Liens généraux Contributions vidéo et/ou audio Articles Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 2

3 Modèle de plan du cours Leçon Sujet et déroulement Matériel 1+2 Sujet: les paiements et le trafic des paiements Introduction: Enregistrement vidéo d une entrevue avec Peter Lacher, responsable du service de gestion des processus à PostFinance. Qu est-ce que le trafic des paiements? Versements et virements; bulletins de versement; déroulement d un paiement entre établissements financiers.? Répondre aux questions de la feuille de devoir, puis discussion des réponses. Entrevue vidéo Peter Lacher Chapitre: Eléments de base Les paiements et le trafic des paiements Devoir sur le chapitre «Eléments de base» 3+4 Sujet: acheter sans argent liquide Introduction: Article de journal «Payer ses achats au moyen de son téléphone mobile». Quelles sont les autres possibilités de payer des achats sans numéraire?? Répondre aux questions de la feuille de devoir, puis discussion des réponses.? Entrevue, deuxième partie, discussion sur certains points choisis. Chapitre: «Approfondissement» Les moyens de paiement sans numéraire Devoir sur le chapitre «Approfondissement» Entrevue vidéo avec Renato Belli Illustration: Enregistrement vidéo d une entrevue avec Renato Belli, gestionnaire de produits à Post- Finance. 5 Sujet: les risques des paiements sans numéraire Discussion sur les avantages et inconvénients des achats sans numéraire. Discussion en groupes sur le thème de l endettement et de sa prévention. Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 3

4 Eléments de base: Les paiements et le trafic des paiements Introduction Le trafic des paiements d un pays englobe l ensemble des opérations de paiement effectuées dans le pays même, à destination de l étranger ou en provenance de l étranger. Sont pris en considération les paiements en espèces aussi bien que les paiements sans numéraire: le trafic des paiements représente la somme de tous les mouvements d argent enregistrés dans un pays. L observation des opérations de paiement revêt une grande importance. Où va l'argent? Quelles sommes changent de mains? A quelle fréquence les mouvements d argent interviennent-ils? C est à partir de ces observations que l on peut estimer la capacité financière (la richesse) d un pays. Les principaux acteurs du trafic des paiements en Suisse sont la Banque Nationale Suisse (BNS), les nombreuses banques du pays (grandes banques, banques cantonales, banques régionales, etc.) et PostFinance. La mission de la BNS est de produire des billets de banque et de la monnaie, afin d approvisionner la Suisse en argent liquide. Elle le fait en écoulant ces billets et ces pièces par l intermédiaire des banques et de PostFinance. Près des deux tiers de l ensemble du trafic des paiements de Suisse sont effectués par PostFinance (environ 638 millions de paiements par an). Différence entre versement et virement Versement et virement ont une chose en commun: l argent va de A vers B. La différence est la suivante: Le versement se fait normalement au guichet postal. Ce faisant, tu présentes ton bulletin de versement et tu payes le montant en liquide ou avec ta carte PostFinance. Ce montant sera crédité sur le compte bancaire ou postal du bénéficiaire. Le virement se fait généralement chez soi, manuellement (on remplit un ordre de paiement et on l envoie accompagné du bulletin de versement) ou électroniquement par Internet (le bulletin de versement à remplir apparaît à l écran). On appelle cela e-banking ou e-finance. On conserve le bulletin de versement sur papier reçu avec la facture à titre de justificatif. Une fois le virement effectué, qu il soit manuel ou électronique, le montant est débité du compte («soustrait») et porté au crédit du compte du destinataire («additionné»). Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 4

5 Les bulletins de versement Il existe différents bulletins de versement pour le trafic des paiements national et international. Le bulletin de versement de PostFinance (BV PostFinance): Il est de couleur rouge (rose). Ce bulletin de versement indique le nom et l adresse de l entreprise qui a établi la facture (versement pour) et son numéro de compte postal. Il comporte également un champ intitulé Motif du versement qui permet d inscrire une communication manuscrite (à moins qu une autre mention n y figure déjà). Sur la bande blanche qui se trouve au bas du bulletin zone de codage le numéro de compte est repris en caractères permettant une lecture électronique. Illustration n 1: BV PostFinance Le bulletin de versement de la banque (BV banque): Egalement de couleur rouge (rose), il est préimprimé à l intention de l entreprise qui a établi la facture et indique le numéro de compte postal de la banque, le nom, l adresse et le numéro de compte du destinataire. Il mentionne aussi le numéro IBAN (International Bank Account Number) qui est un numéro de compte international standardisé contenant les trois caractéristiques essentielles d une relation bancaire, soit le pays concerné, l établissement financier et le numéro de compte. Illustration n 2: BV banque Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 5

6 Information complémentaire: La structure IBAN Un IBAN est composé des éléments suivants: Code du pays, p.ex. CH; chiffre de contrôle, identification de l établissement financier et numéro de compte du destinataire Bulletin de versement avec numéro de référence (BVR): Ce bulletin de versement est orange. La seule chose qui le distingue du BV de PostFinance ou de la banque réside dans le numéro de référence: en lieu et place du motif du paiement, on trouve un numéro de référence. Celui-ci est destiné à simplifier l organisation de la comptabilité du destinataire. En effet, grâce à ce numéro, le paiement est directement associé à la facture. Illustration n 3: BVR Bulletin de versement pour les paiements internationaux (Giro international): Il est blanc (avec imprimé rouge). C est le bulletin de versement pour les paiements internationaux. Illustration n 4: Giro international Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 6

7 Paiements à l étranger Pour un virement sur un compte bancaire à l étranger, on utilise le bulletin de versement Giro international. Il est alors important de connaître l IBAN ou le BIC (Bank Identifier Code). Ces numéros garantissent une identification claire de l institut financier à l étranger et sont obligatoires pour tous les paiements transfrontaliers dans l UE. Des frais supplémentaires peuvent s appliquer lors d un virement à l étranger, en particulier si l on ne peut pas remplir le bulletin de versement soi-même ou s il manque l IBAN ou le BIC. Beaucoup de clients des banques ou de La Poste ont un compte qui leur permet également de recevoir ou de virer des euros, et cela au cours de change du jour. Déroulement des opérations de paiement Entre les instituts financiers (banques et PostFinance) Les ordres de paiement entre les instituts financiers peuvent être effectués via le système de trafic des paiements SIC (Swiss Interbank Clearing) ou directement auprès de PostFinance, s il s agit d ordres de paiement au profit d un compte postal. Le système de trafic des paiements SIC transmet les données à l institut financier destinataire et compense les versements entre les instituts financiers. Une fois la transaction effectuée avec succès, les deux banques actualisent les soldes sur les comptes des clients concernés. Voici les données qui sont habituellement transférées à l institut financier destinataire: Des indications sur l expéditeur du paiement, comme le nom et l adresse Des indications sur le bénéficiaire du paiement, comme le nom, l adresse et les coordonnées bancaires Le montant, la monnaie et la date D éventuelles informations sur le motif du versement Exemple: Au total, des clients de la banque A virent Frs. à des clients de la banque B. La banque B, de son côté, doit virer Frs. à des clients de la banque A. Dans ce cas, la BNS ne comptabilise que Frs., à savoir sur le compte de la banque B. Au sein du même institut financier (banque ou PostFinance) Si celui qui a émis la facture possède un compte auprès de la même banque que toi, le processus est différent. Dans ce cas, il suffit de transférer le montant au sein de la banque, d un compte à un autre. Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 7

8 SIC et eurosic Sur mandat de la Banque Nationale Suisse, le système de trafic des paiements SIC traite les paiements en francs entre instituts financiers. Il s agit du principal système de paiements en Suisse; il effectue la plupart des transactions. Il existe aussi l eurosic qui traite les paiements en euros. De plus, les paiements à l échelle mondiale sont effectués par l entremise des réseaux SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) ou EUROGIRO. Questions et devoirs concernant le chapitre «Eléments de base» Devoir n 1 Esther, 18 ans, souhaite verser Frs sur le compte postal de sa filleule Léna. Pour lui permettre de remplir le bulletin de versement, la mère de Lena lui a communiqué les données suivantes: Léna Evrard, rue des Tilleuls, 1292 Chambésy, compte postal Aidez Esther à remplir le bulletin de versement ci-dessous. L adresse d Esther est la suivante: Esther Corpataux, ruelle des Glycines 5, 1630 Bulle. Illustration n 5: Remplissez le bulletin! Devoir n 2 Esther se rend à la Poste avec le bulletin de versement et en paie le montant avec sa carte PostFinance. Qu advient-il du paiement? Décrivez brièvement le processus! Le paiement est transféré en interne d un compte postal à un autre. Le solde du compte de Léna est augmenté de Frs., celui du compte d Esther diminué de Frs. (Ces indications ne doivent pas être communiquées à la centrale de compensation.) Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 8

9 Devoir n 3 En quoi le processus serait-il différent si Esther virait la somme à partir de son compte bancaire? Le paiement serait regroupé avec d autres et communiqué à la centrale de compensation: numéro de compte et nom de la banque d Esther, numéro du compte postal de Léna, montant, etc. Le montant de la différence entre la banque d Esther et PostFinance sera comptabilisé. Ensuite, les deux comptes seront actualisés. Devoir n 4 Qu est-ce que l IBAN? L IBAN (International Bank Account Number) est un numéro de compte international standardisé qui contient les trois caractéristiques essentielles d un établissement financier: le pays, le nom de l établissement et le numéro de compte. Devoir n 5 Indiquez si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses! Le cas échéant, corrigez les affirmations inexactes: 1. Lorsque quelqu un paie une facture au guichet postal, on parle de virement. Vrai Faux Faux: Il s agit d un versement. 2. Un virement effectué à partir d un compte de la Banque cantonale thurgovienne en faveur d un autre compte dans la même banque n est pas transmis à la BNS. Vrai Faux Vrai: L argent est porté au crédit du compte du destinataire et au débit du compte du payeur, tout cela en interne. 3. Le BV Banque est le bulletin de versement qu il convient d utiliser lorsqu'on souhaite effectuer un virement à l étranger. Vrai Faux Faux: Le BV Banque est l instrument qui convient pour virer de l argent sur le compte bancaire de l auteur de la facture à payer. Pour l étranger, il faut utiliser le BV IPI. 4. PostFinance se charge d une grande partie des transactions monétaires effectuées en Suisse. Vrai Faux Vrai: Près de 50% de toutes les transactions passent par PostFinance. 5. Le SIC est une centrale de compensation pour les transactions monétaires qui opère pour le compte de la BNS. Vrai Faux Vrai. Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 9

10 Approfondissement: Moyens de paiement sans numéraire Introduction En Suisse, plus de 10 millions de cartes de paiement sont en circulation dont les détenteurs effectuent quelque six cents millions de transactions utilisant pour cela points d accès. Parmi les moyens de paiement sans numéraire, on compte les téléphones mobiles, les cartes à prépaiement, les cartes de crédit et les cartes de débit. Ce chapitre passe en revue ces différents moyens de paiement et en présente les avantages et les inconvénients. Les paiements par téléphone mobile L un des moyens de paiement sans numéraire les plus récents est le téléphone mobile (p.ex. PostFinance Mobile). A l achat d un produit ou d un service, le paiement est effectué par un SMS à l aide d un code. Pour l heure, ce mode de paiement est surtout utilisé pour l achat de contenus virtuels (téléchargements sur Internet, applications, etc.). Le montant par transaction est encore limité dans certains cas. L utilisation de ce système dans les commerces est certes possible mais n a pas encore atteint le stade de la maturité. Certaines applications embarquées permettent également de réaliser des opérations bancaires ou financières électroniques à l aide d un téléphone mobile. Il est à prévoir que les paiements par téléphone mobile sont appelés à un grand avenir. Un exemple: PostFinance Mobile PostFinance Mobile représente depuis peu un moyen nouveau et innovant d effectuer des paiements sur un point de vente et sur Internet. Les titulaires d un compte postal peuvent bénéficier du service PostFinance Mobile en s inscrivant avec leur numéro de téléphone mobile. Celui-ci est associé au compte postal et peut alors être utilisé comme une carte de débit. Cela signifie que les paiements exécutés de la sorte sont directement débités du compte. Les commerçants qui acceptent le paiement de biens ou de services par Post- Finance Mobile arborent le logo ci-dessous: ou En outre, PostFinance Mobile permet de virer des sommes d argent d un compte privé à un autre. Si l on doit de l argent à quelqu un, on peut lui virer la somme par SMS ou à l aide de l application PostFinance. Le bénéficiaire reçoit par SMS une confirmation du virement. A côté de plusieurs autres fonctions (comme le rechargement d un téléphone mobile à prépaiement), PostFinance Mobile permet également de consulter le solde de son compte à tout instant. Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 10

11 Cartes à prépaiement Les cartes à prépaiement «Prepaid» en anglais (p.ex. les cartes Travel Cash) ne permettent généralement pas d établir une liaison directe avec un compte. Le montant disponible est débité directement sur la carte, plus précisément sur sa puce électronique. On peut recharger ces cartes en versant de l argent au moyen d un bulletin de versement ou alors par téléphone ou SMS. La carte à prépaiement comporte certains avantages: en premier lieu, on garde un meilleur contrôle de ses dépenses dans la mesure où un rechargement s impose lorsque l avoir disponible est épuisé. Deuxièmement, en cas de perte ou de vol de la carte, le dommage est limité. De plus, ces cartes ne permettent pas d accéder directement au compte. Les cartes de crédit Une carte de crédit est une carte qui permet de régler des achats de biens ou de service sans numéraire et dans le monde entier. Le terme «crédit» vient du latin «credere» (= croire). La société de cartes de crédit accorde un crédit au titulaire. En d autres termes, la société fait au titulaire de la carte l avance de sommes d argent que celui-ci devra rembourser à la fin du mois. C'est la raison pour laquelle la remise d une carte de crédit est soumise à la condition d un revenu régulier (vérification de la solvabilité). En outre, le montant du crédit est limité (limite de crédit). La somme due put être remboursée soit par le règlement d une facture, soit par débit direct sur le compte. Il existe différentes cartes de crédit qui se distinguent par les prestations proposées. Mais derrière ces différentes cartes, on retrouve toujours les trois mêmes grandes entreprises: MasterCard, Visa et American Express Card. UBS, Swisscard et Viseca Card Services sont les trois principales sociétés émettrices de cartes de crédit et de cartes à prépaiement en Suisse. Elles se chargent de la facturation, de la comptabilisation des transactions et de la gestion des paiements avec les titulaires de cartes (p.ex. remboursement par acomptes, etc.). Les cartes de fidélité remises aux clients de certains magasins fonctionnent sur le même principe que les cartes de crédit: le montant des achats est totalisé et facturé mensuellement. Avantages et inconvénients des cartes de crédit Parmi les avantages, il y a le fait que l on doit porter sur soi moins d argent liquide, qu il est plus facile de payer par carte de crédit quand on est en voyage, ce qu on peut faire dans le monde entier, et que l on peut effectuer des achats ou des commandes en ligne. Ces avantages ne sont toutefois pas gratuits. En effet, la possession et l utilisation d une carte de crédit entraînent des frais. En revanche, une carte de crédit comporte aussi des inconvénients: si l on n est pas en Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 11

12 mesure de régler le montant de la facture à la fin du mois ou si on le rembourse par acomptes, on s expose à devoir payer des intérêts souvent très élevés. On peut perdre le contrôle de la situation et, le cas échéant dépenser plus que prévu, voire dépasser ses capacités financières. Echantillon de carte de crédit Illustration n 6: Recto d une carte de crédit (échantillon) Illustration n 7: Les étapes d un paiement par carte de crédit Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 12

13 Les cartes de débit On confond fréquemment carte de débit et carte de crédit. Les sommes payées par carte de débit sont directement débitées du compte du titulaire. Aucun crédit (avance) ne lui est donc accordé. Le débit intervient par la saisie du numéro personnel d identification personnel (NIP) sur le terminal du point de vente. Une carte de débit permet également de retirer de l argent de son compte en utilisant un distributeur automatique. La condition requise pour utiliser une carte de débit est d être titulaire d un compte bancaire ou postal. Les principaux opérateurs délivrant des cartes de débit sont PostFinance, EC, Maestro et Visa Electron. Illustration n 8: Exemple de carte Maestro émise par la Banque Cantonale Bernoise Illustration n 9: Exemple de carte émise par PostFinance Avec 2,5 millions d utilisateurs, la carte PostFinance compte parmi les cartes de débit les plus utilisées en Suisse. Chaque année, les titulaires de cette carte paient des biens et des services et se procurent de l argent liquide pour un montant de quelque 9 milliards de francs à la faveur de plus de 135 millions de transactions individuelles (situation en 2010). Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 13

14 Conditions générales d utilisation des cartes de crédit et des cartes de débit Age minimum Cartes de crédit En règle générale mais cela peut varier selon les sociétés de crédit l âge minimum exigé pour obtenir une carte de crédit est de 18 ans. Le requérant doit également justifier d un revenu régulier. Cartes de débit Avec un représentant légal, il est possible d obtenir une carte de débit avant l âge de 18 ans. Solvabilité La capacité financière du client et certaines informations relatives à d anciennes cartes de crédit, à des contrats de leasing, etc. sont vérifiées. La banque qui délivre la carte vérifie la liquidité. Si la couverture est insuffisante, elle peut reprendre la carte. Frais Selon la société de crédit. Selon l établissement. Contrat Le contrat est conclu par écrit. Il est possible de le résilier en tout temps. Le contrat est conclu par écrit. Il est possible de le résilier en tout temps. Le risque d endettement Les cartes incitent de nombreux utilisateurs à dépenser plus d argent qu ils ne devraient, voire plus qu ils n en ont. Dès lors, le risque de perdre le contrôle de ses dépenses et de s endetter augmente. Lorsque le solde du compte en banque est débiteur et que les factures ne peuvent plus être réglées, la spirale de l endettement se met en marche: dettes intérêts sur dettes dettes contractées pour rembourser les dettes et les intérêts, etc. Il est alors conseillé de consulter un conseiller en endettement. A titre préventif, il conviendrait d établir un budget: les recettes envisagées sont mises en regard des dépenses prévues et la concordance des deux postes devrait être régulièrement contrôlée. Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 14

15 Questions et devoirs concernant le chapitre «Approfondissement» Devoir n 1 Expliquez la différence entre une carte de crédit et une carte de débit. Le titulaire d une carte de crédit se voit accorder un crédit jusqu à la date de la facturation. Celle-ci, qui regroupe les différentes dépenses effectuées, intervient une fois par mois à une date stipulées dans le contrat (p.ex. le 7 de chaque mois). Le titulaire de la carte ne doit pas nécessairement posséder un compte bancaire ou postal (p.ex. Mastercard de la Migros, carte de client des grands magasins Loeb, etc.). Mais il est fréquent que le montant de la facture soit réglé par débit direct d un compte, à condition que celui-ci présente un avoir suffisant. Dans le cas de la carte de débit, le montant des dépenses est débité au fur et à mesure du compte auquel est associée la carte. La sécurité d utilisation est assurée par un NIP. La condition requise pour obtenir une carte de débit est de posséder un compte chez Post- Finance ou dans une banque. Devoir n 2 Comment se déroule une opération de paiement par carte de crédit? La somme due pour un achat ou un paiement est réglée par la société de crédit. Celle-ci facture le montant au titulaire de la carte qui dispose alors d un mois pour payer. Devoir n 3 Comment fonctionne une carte Travel Cash? Pourquoi est-elle plus sûre en voyage qu une carte courante? La carte Travel Cash est une carte à prépaiement. La somme désirée y est créditée au préalable. Il n y a donc pas de lien direct entre la carte et le compte comme c est le cas des cartes de débit. De même, le nom du titulaire ne figure pas sur la carte. En cas de perte, celui-ci ne perd donc que le montant crédité sur la carte. Devoir n 4 Monsieur Marboeuf, 55 ans, ne travaille qu irrégulièrement et n a pas encore réglé les factures de différentes entreprises. Son compte en banque s est retrouvé à découvert à plusieurs reprises au cours des trois années écoulées. Il dépose une demande de carte de crédit. Quelles vérifications la société de crédit va-t-elle effectuer? Comment estimez-vous les chances de Monsieur Marboeuf, d obtenir une carte de crédit? Lorsqu'une personne dépose une demande de carte de crédit, la société approchée vérifie la capacité de paiement du requérant. Pour cela, elle collecte un maximum d informations. Si Monsieur Marboeuf souhaite demander la carte en relation avec sa Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 15

16 banque, ses problèmes de paiement sont probablement consignés dans un dossier de même que les factures en souffrance auprès de différents fournisseurs. Les chances de Monsieur Marboeuf d obtenir une carte de crédit sont donc assez faibles. Devoir n 5 Bernardo, 20 ans, envisage de se rendre pour un week-end à Barcelone avec son amie Justine. Sur Internet, il trouve un hôtel chic et pas trop cher. Il réserve donc une chambre et doit pour cela donner son numéro de carte de crédit. Lorsqu'il arrive à l hôtel, le réceptionniste lui demande à nouveau de payer le montant de la réservation, précisant que le numéro de carte de crédit indiqué lors de la réservation n avait été demandé qu aux fins de garantie. Commentez la situation. Les réservations effectuées sur Internet sont hautement impersonnelles. De ce fait, les accords conclus sont assez fragiles et non contraignants. C'est la raison pour laquelle la plupart des hôtels demandent à leurs clients un numéro de carte de crédit au moment de la réservation afin de pouvoir encaisser le montant du séjour au cas où le client ne se présentait pas. Lors de la réservation, on part souvent du principe que le prix de la chambre est immédiatement débité de la carte de crédit. Tel n est cependant pas le cas: la plupart des hôteliers attendent de voir si le client se présente ou non et n utilisent les données fournies qu en cas de non-présentation. Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 16

17 Liste de liens 1. Liens généraux Etude sur l'importance des services de paiement offerts par La Poste Suisse: Site de Viseca, opérateur qui propose les cartes Visa et MasterCard: Descriptif du bulletin de versement: 2. Contributions vidéo et/ou audio Animation présentant les opérations SIC: Spühler Druck AG, Rüti; impression et expédition de bulletins de versement (en allemand): Emission «A bon entendeur» sur les frais et les risques des cartes de crédit: 3. Articles Les achats par téléphone mobile: Détaillants en conflit avec Maestro, extrait de «10 vor 10» du (en allemand): Carte prépayée de PostFinance: Articles du Temps sur l argent plastique et les jeunes: Mastercard se fait doubler par ses concurrents ( ): m Les jeunes dans le piège de l endettement: nt.html?cid= Dossier Les paiements et le trafic des paiements Page 17

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Auteur: Vera Friedli, Berne Le réseau des médias pédagogiques interactifs Sommaire Eléments de base: Les

Plus en détail

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné au Degré supérieur

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné au Degré supérieur Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné au Degré supérieur Auteur: Vera Friedli, Berne Le réseau des médias pédagogiques interactifs Sommaire Eléments de base: Les paiements et le trafic

Plus en détail

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux Enseignants

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux Enseignants Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux Enseignants Auteur: Vera Friedli, Berne Le réseau des médias pédagogiques interactifs Sommaire Modèle de plan du cours... 3 Eléments de base:

Plus en détail

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT 1. Les pièces comptables A. La facture Définition : Etat détaillé des biens et services vendus que le fournisseur remet ou envoie à l acheteur. C est un document

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI 1. Généralités : À la demande des clients qui travaillent régulièrement avec l Organisation, l OMPI

Plus en détail

Payer sans espèces et sans souci!

Payer sans espèces et sans souci! MasterCard et Visa Payer sans espèces et sans souci! Votre carte offre des prestations séduisantes au quotidien et en voyage. card services Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Offre. Individualisée.

Plus en détail

ère année gratuite Les cartes BCN www.bcn.ch

ère année gratuite Les cartes BCN www.bcn.ch ère année gratuite Les cartes BCN www.bcn.ch Cartes de crédit Avantages Cartes supplémentaires* Cartes de crédit supplémentaires à prix préférentiels. Jusqu à 75% de rabais pour une carte au nom de votre

Plus en détail

Gérer. Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins. je connais mon banquier je connais mon banquier

Gérer. Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins. je connais mon banquier je connais mon banquier Moyens je connais mon banquier je de connais paiement mon banquier Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins Gérer Vous désirez effectuer vos achats sans argent liquide,

Plus en détail

Les cartes BCN. Votre portemonnaie électronique au quotidien. inclus dans. www.bcn.ch

Les cartes BCN. Votre portemonnaie électronique au quotidien. inclus dans. www.bcn.ch Les cartes BCN Votre portemonnaie électronique au quotidien inclus dans www.bcn.ch Cartes de crédit Avantages Cartes supplémentaires* Cartes de crédit supplémentaires à prix préférentiels. Jusqu à 75%

Plus en détail

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking Payement électronique Sommaire 1. Les systèmes de paiement électroniques... 1 1.1 E-banking... 1 1.2 Porte-monnaie électronique et porte-monnaie virtuel... 2 1.2.1 Le porte monnaie électronique (e-cash)...

Plus en détail

MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales

MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Gain de temps et économies dans la gestion des frais Courir après les notes de

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

Prix et conditions Compte commercial pour les banques. dès le 13 er avril 2015

Prix et conditions Compte commercial pour les banques. dès le 13 er avril 2015 Prix et conditions Compte commercial pour les banques dès le 13 er avril 2015 Table des matières Page 3 Taux d intérêt et commissions sur avoirs 3 Entrée des données 3 Canal d entrée des données 3 Mandat

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mai 2014

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mai 2014 Tarifs des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er mai 2014 Offres groupées Point Point Jeunes 5 Point Etudiants 6 Point Basic 7 Point Frontalis 8 Point Plus 9 Point Top 10 Les

Plus en détail

Description des services de KBC-Mobile Banking

Description des services de KBC-Mobile Banking Description des services de KBC-Mobile Banking Vous trouverez ci-dessous un aperçu des services. Le contractant qui utilise KBC-Mobile Banking à des fins non seulement privées mais aussi professionnelles

Plus en détail

CARTES DE CREDIT CARTES DE CREDITS BCVS CARTES PREPAID CARTES EN MONNAIES BUSINESS CARD

CARTES DE CREDIT CARTES DE CREDITS BCVS CARTES PREPAID CARTES EN MONNAIES BUSINESS CARD Tarif des frais GESTION DES COMPTES Compte courant 1 de gestion CHF 0.40 par opération de bouclement CHF 10. de port Selon tarif appliqué par la Poste Compte privé / gestion / cash management / senior

Plus en détail

Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages

Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages GUIDE DES AVANTAGES Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages BIENVENUE! PRÉPAREZ-VOUS À UTILISER VOTRE CARTE AVEC UNE PARFAITE TRANQUILLITÉ D ESPRIT. Vous venez de

Plus en détail

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE Partier en vacances sans souci De belles vacances pour tous Longtemps, seuls les classes sociales aisées pouvaient s offrir le luxe de voyager, voire de prendre des vacances.

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er juillet 2015

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er juillet 2015 Tarifs des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er juillet 2015 Les conseillers de la Banque du Léman sont à votre entière disposition pour vous apporter toutes les précisions

Plus en détail

Prix et conditions pour les clientes et clients privés. à partir du 1 er janvier 2016

Prix et conditions pour les clientes et clients privés. à partir du 1 er janvier 2016 Prix et conditions pour les clientes et clients privés à partir du er janvier 06 Répertoire alphabétique Que cherchez-vous? Voici où vous le trouverez. Page B Bulletins de versement... 6 C Carte Travel

Plus en détail

Guide Utilisateur Banque en Ligne Banque de Nouvelle Calédonie

Guide Utilisateur Banque en Ligne Banque de Nouvelle Calédonie Guide Utilisateur Banque en Ligne Banque de Nouvelle Calédonie www.bnc.nc Aide en ligne Pour plus d informations, écrivez à contact@bnc.nc 1 TABLE DES MAT IERES COMMENT ACCEDER A MES COMPTES?... 3 SYNTHESE

Plus en détail

Conditions générales (Avril 2010)

Conditions générales (Avril 2010) Maison Noble Conditions générales (Avril 2010) Limitations de responsabilité - A propos du site o Les photos sont la propriété de Maison Noble. Ceux qui visitent le site peuvent les copier pour les utiliser

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mars 2015

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mars 2015 s des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er mars 2015 Point Jeunes 5 Point Etudiants 6 Point Léman 7 Point Frontalis 8 Point Plus 9 Point Top 10 Les offres groupées «Point»

Plus en détail

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00 ACTIVITE: ASSURER LES TRAVAUX COMPTABLES COURANTS Module 1 : Maîtriser les techniques de base de la comptabilité Séquence 2: Comptabiliser les documents bancaires et effectuer le suivi de la trésorerie

Plus en détail

Un avenir sans numéraire fructueux pour votre entreprise.

Un avenir sans numéraire fructueux pour votre entreprise. Un avenir sans numéraire fructueux pour votre entreprise. payment services Le Groupe Aduno vous assiste au quotidien dans la gestion des flux d argent. Faites le premier pas vers l avenir sans numéraire

Plus en détail

Préparez-vous au prélèvement SEPA

Préparez-vous au prélèvement SEPA MARS 2013 ENTREPRENEURS N 13 lesclesdelabanque.com PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le site pédagogique sur la banque et l argent & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le passage

Plus en détail

Cartes de crédit Tout simplement la bonne carte pour chaque besoin

Cartes de crédit Tout simplement la bonne carte pour chaque besoin Cartes de crédit Tout simplement la bonne carte pour chaque besoin Paiements Informez-vous sur notre gamme variée de cartes de crédit Cotisation annuelle Argent Visa Classic 0 Carte principale CHF 25 Carte

Plus en détail

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises Réussir votre migration à SEPA Mode d emploi à destination des entreprises Migrer à SEPA : c est indispensable! Après le passage des marchés financiers (1999) et de la monnaie (2002) à l euro, l Europe

Plus en détail

Harmonisation du trafic des paiements en Suisse L offre du Credit Suisse reste diversifiée et axée sur la clientèle

Harmonisation du trafic des paiements en Suisse L offre du Credit Suisse reste diversifiée et axée sur la clientèle Harmonisation du trafic des paiements en Suisse L offre du Credit Suisse reste diversifiée et axée sur la clientèle Pourquoi la Suisse harmonise-t-elle le trafic des paiements conformément à la norme ISO

Plus en détail

Traitement des cartes retenues ou oubliées et de l argent non retiré ou oublié au Bancomat

Traitement des cartes retenues ou oubliées et de l argent non retiré ou oublié au Bancomat Traitement des cartes retenues ou oubliées et de l argent non retiré ou oublié au Bancomat Le présent aide-mémoire décrit le traitement des cartes retenues au Bancomat ou reprises par celui-ci en raison

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valables à partir du 1 er janvier 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er septembre 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er septembre 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valable à partir du 1 er septembre 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er janvier 2016. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er janvier 2016. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valable à partir du 1 er janvier 016 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Europe P aiements en

Europe P aiements en Paiements en Europe Payer en Europe comme si vous étiez dans votre pays 2 Grâce à la construction de la zone de paiement européenne unique SEPA (Single Euro Payments Area), la différence entre les paiements

Plus en détail

Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe

Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe Qu est ce que le VIREMENT SEPA? Le virement SEPA est un virement harmonisé au niveau européen qui vous permet de transférer des

Plus en détail

L épargne Informations aux enseignants

L épargne Informations aux enseignants Informations aux enseignants 1/5 Tâche Objectif Matériel Forme sociale Les élèves lisent un texte portant sur l épargne et les banques. Ils répondent à des questions en lien avec le texte sur une fiche

Plus en détail

Régler efficacement les dépenses commerciales

Régler efficacement les dépenses commerciales MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Gain de temps et économies dans la gestion des frais Courir après les notes de

Plus en détail

Le virement SEPA, c est maintenant

Le virement SEPA, c est maintenant JUILLET 2014 EnTrEPrEnEurS n 6 PAiEmEnT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le virement SEPA, c est maintenant 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Le virement SEPA, c est maintenant

Le virement SEPA, c est maintenant JUILLET 2014 ENTREPRENEURS N 6 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le passage à SEPA PAIEMENT LES MINI-GUIDES

Plus en détail

Migrer à SEPA : c'est indispensable

Migrer à SEPA : c'est indispensable Depuis le 1 er février 2014, le virement SEPA et le prélèvement SEPA remplacent définitivement le virement et le prélèvement national tant pour les paiements nationaux que transfrontaliers. Mode d'emploi

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ)

Foire aux questions (FAQ) Règlement (CE) n 924/2009 concernant les paiements transfrontaliers dans la Communauté (Règlement concernant l égalité des frais pour les paiements nationaux et transfrontaliers) Foire aux questions (FAQ)

Plus en détail

ABC DES CARTES DE DÉBIT

ABC DES CARTES DE DÉBIT GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE DÉBIT Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de débit UN ACCÈS À VOS FONDS Si une carte de crédit vous permet de «payer plus tard», une

Plus en détail

Votre aide-mémoire pour RBC Banque en direct

Votre aide-mémoire pour RBC Banque en direct Banque en Direct Votre aide-mémoire pour RBC Banque en direct La commodité et la sécurité pour gérer tous vos besoins bancaires quotidiens Un moyen pratique et sécuritaire de faire ses opérations bancaires

Plus en détail

Directive sur les services de paiement

Directive sur les services de paiement Directive sur les services de paiement Les principales dispositions - Novembre 2009 La Directive sur les Services de Paiement (DSP) est entrée en vigueur le 1er novembre dernier conformément à l Ordonnance

Plus en détail

e)services - Guide de l utilisateur e)carpa

e)services - Guide de l utilisateur e)carpa e)services - Guide de l utilisateur e)carpa 2 Sommaire 1 Introduction 3 2 - Accès au site e)carpa 4 2.1 Identification et authentification 4 2.2 Consultation du site e)carpa 6 2.3 Mode de navigation sur

Plus en détail

499.30 fr (pf.ch/dok.pf) 05.2015 PF

499.30 fr (pf.ch/dok.pf) 05.2015 PF 499.30 fr (pf.ch/dok.pf) 05.2015 PF Gestion des liquidités avec le compte commercial (en CHF) pour les banques Transferts de capitaux en faveur et en provenance de SIC Transferts en CHF entre propres comptes

Plus en détail

Note d information à l intention des membres employeurs et des membres travailleurs du Conseil d administration du BIT

Note d information à l intention des membres employeurs et des membres travailleurs du Conseil d administration du BIT Note d information à l intention des membres employeurs et des membres travailleurs du Conseil d administration du BIT Documentation Les documents présentés au Conseil d administration sont mis sur le

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Comment bien réussir votre migration SEPA? (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso Opérationnel) Au 1 er février 2014, tous les virements et prélèvements seront

Plus en détail

Description des services KBC-Touch

Description des services KBC-Touch Description des services KBC-Touch KBC-Touch est divisé en 5 grands domaines : Paiements, Épargne et Placements, Logement, Famille, Mobilité. Vous lirez ci-après une description des services par domaine.

Plus en détail

Comparatif des cartes de credit

Comparatif des cartes de credit Comparatif des cartes de credit Aperçu des frais et des prestations des cartes RBA-MasterCard Argent/ Visa Classic RBA-World MasterCard Or/ Visa Or Cotisation annuelle Carte de remplacement (dans les 2

Plus en détail

Renseignements importants sur les changements à venir concernant votre ou vos comptes de carte de crédit MasterCard MD MBNA

Renseignements importants sur les changements à venir concernant votre ou vos comptes de carte de crédit MasterCard MD MBNA Le 18 août 2014 Renseignements importants sur les changements à venir concernant votre ou vos comptes de carte de crédit MasterCard MD MBNA Madame, Monsieur, Comme vous le savez, le Groupe Banque TD a

Plus en détail

Access Key : L accès pour vos UBS Online Services Instructions

Access Key : L accès pour vos UBS Online Services Instructions ab Access Key : L accès pour vos UBS Online Services Instructions ubs.com/online ab Paraît également en allemand, en italien et en anglais. Mai 2015. 83378F (L45364) UBS 2015. Le symbole des trois clés

Plus en détail

La lettre de change ou traite

La lettre de change ou traite 1 Le règlement Le règlement est l opération par laquelle un acheteur remet au vendeur, sous diverses formes, l équivalent de la marchandise reçue. L acheteur et le vendeur ont pris des accords au préalable

Plus en détail

Un avenir sans numéraire fructueux pour votre entreprise.

Un avenir sans numéraire fructueux pour votre entreprise. Un avenir sans numéraire fructueux pour votre entreprise. payment services Le Groupe Aduno vous assiste au quotidien dans la gestion des flux d argent. Faites le premier pas vers l avenir sans numéraire

Plus en détail

Cosy MasterCard Conforama Simple et claire

Cosy MasterCard Conforama Simple et claire Cartes de crédit Cosy MasterCard Conforama Simple et claire La facture mensuelle de votre Cosy MasterCard Conforama. Cosy MasterCard Conforama Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la facture

Plus en détail

Tél: +41 (0) 22 747 75 20 Email: cwt@cibtvisas.ch

Tél: +41 (0) 22 747 75 20 Email: cwt@cibtvisas.ch Contenu: 1. Contrôle visa 2. Déterminer si un visa est requis 3. Informations & conditions requises pour la demande de visa 4. Faire une demande de visa 5. Mode de livraison 6. Service, frais & paiement

Plus en détail

Le prélèvement SEPA, c est maintenant

Le prélèvement SEPA, c est maintenant JUILLET 2014 ENtrEPrENEurS N 13 PAIEmENt LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le prélèvement SEPA, c est maintenant 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs clientèle ENTREPRISES Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs Valables dès le 1 er janvier 2014 Proche de vous Des solutions à vos besoins En tant que partenaire financier de référence des entreprises

Plus en détail

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC I. Les éléments de la facturation Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC A. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) La TVA est un impôt sur la consommation finale à des taux variables suivant la nature

Plus en détail

COURS 470 Série 07. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 07. Comptabilité Générale COURS 470 Série 07 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

499.46 fr (pf.ch/dok.pf) 06.2013 PF. Manuel Saisie des BV Saisie intégrale des bulletins de versement rouges

499.46 fr (pf.ch/dok.pf) 06.2013 PF. Manuel Saisie des BV Saisie intégrale des bulletins de versement rouges 499.46 fr (pf.ch/dok.pf) 06.2013 PF Manuel Saisie des BV Saisie intégrale des bulletins de versement rouges Service à la clientèle Saisie des BV Questions en relation avec la prestation Saisie des BV,

Plus en détail

Nous vous remercions pour votre demande de Carte Colruyt au nom de votre organisation.

Nous vous remercions pour votre demande de Carte Colruyt au nom de votre organisation. Cher Client, Nous vous remercions pour votre demande de Carte Colruyt au nom de votre organisation. Afin de pouvoir vous envoyer votre Carte Colruyt le plus rapidement possible, j aurais besoin de quelques

Plus en détail

460.106 fr (dok.pf/pf.ch) 05.2013 PF. E-facture light Marche à suivre étape par étape

460.106 fr (dok.pf/pf.ch) 05.2013 PF. E-facture light Marche à suivre étape par étape 460.106 fr (dok.pf/pf.ch) 05.2013 PF E-facture light Marche à suivre étape par étape Les avantages offerts par la solution e-facture light de PostFinance L e-facture light vous permet d envoyer à vos clients

Plus en détail

Les cartes de crédit du Credit Suisse

Les cartes de crédit du Credit Suisse Comptes et cartes Les cartes de crédit du Effectuez vos paiements et profitez de prestations supplémentaires Ce qu il faut savoir sur les cartes de crédit du Grâce à votre carte de crédit du, vous pouvez

Plus en détail

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Cartes de crédit Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Votre Cembra MasterCard personnelle Nous sommes ravis de constater que vous avez opté pour la Cembra MasterCard. Vous pouvez

Plus en détail

Système de prélèvement. Bénéficiaires

Système de prélèvement. Bénéficiaires SEPA Bénéficiaires Encaissez vos créances en euros par voie électronique Prélèvement SEPA de base et prélèvement SEPA interentreprises (SEPA Core et B2B Direct Debit) pour les bénéficiaires Le prélèvement

Plus en détail

Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application

Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application abcdefg 3 e département Zurich, le 1 er juin 2010 Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application La Banque nationale suisse () doit notamment faciliter et assurer le bon

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur BGFIONLINE Votre Banque en ligne Page 1 sur 17 Chère cliente, cher client, Bienvenue sur www.bgfionline.com! Pour que vous puissiez accéder à vos comptes à toute heure, en vacances,

Plus en détail

Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit

Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit En Suisse, la majorité des détenteurs de cartes de crédit utilise au moins une fois par semaine ce moyen de paiement. Comment les consommateurs

Plus en détail

Manuel e-payment Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques

Manuel e-payment Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques Manuel e-payment Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques 499.45 fr (pf.ch/dok.pf) 12.2013 PF Manuel Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques Version décembre 2013 1/14 Coordonnées

Plus en détail

LEON: en route vers la mise en œuvre

LEON: en route vers la mise en œuvre LEON: en route vers la mise en œuvre «Swiss Banking Operations Forum» Boris Brunner, responsable du projet LEON, SIX Interbank Clearing SA 5 mai 2015 Page 1 Potentiel 500 000 000 4 000 000 500 000 250

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. POUR ACCEDER A MES COMPTES...p.2. SYNTHESE DE VOS COMPTES... p.3. CONSOLIDATION...p.4. MESSAGES..p.5. ENCOURS CARTES...p.

TABLE DES MATIERES. POUR ACCEDER A MES COMPTES...p.2. SYNTHESE DE VOS COMPTES... p.3. CONSOLIDATION...p.4. MESSAGES..p.5. ENCOURS CARTES...p. 1 GUIDE UTILISATEUR BANQUE EN LIGNE TABLE DES MATIERES POUR ACCEDER A MES COMPTES.....p.2 SYNTHESE DE VOS COMPTES....... p.3 CONSOLIDATION......p.4 MESSAGES..p.5 ENCOURS CARTES.......p.6 VIREMENTS XPF

Plus en détail

L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA»

L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» dès le 1 er février 2014 SEPA 2014 L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» dès le 1 er février 2014 Après le passage à

Plus en détail

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence 1 Sommaire Les avantages d une participation WIR Les avantages d une participation WIR page 1 Succès avec WIR page 2 Budget WIR et placement des

Plus en détail

Prix et conditions Compte commercial pour les banques. dès janvier 2016

Prix et conditions Compte commercial pour les banques. dès janvier 2016 Prix et conditions Compte commercial pour les banques dès janvier 2016 Table des matières Page 4 Taux d intérêt et commissions sur avoirs 4 Entrée des données 4 Canal d entrée des données 4 Mandat de

Plus en détail

Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants

Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants 05/2006 Processus Introduction Chapitre 1 : Inscription annuelle Chapitre 2 : Commande

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch Comptes et conditions Simplifier l argent au quotidien www.bcn.ch inclus dans Les comptes jeunesse 0-25 ans Les comptes de transactions et d épargne Jeunesse offrent des conditions préférentielles pour

Plus en détail

MasterCard Questions fréquemment posées

MasterCard Questions fréquemment posées MasterCard Questions fréquemment posées ARGENTA BANQUE D ÉPARGNE SA, BELGIËLEI 49-53, 2018 ANTWERPEN 2/5 DIRECTION MOYENS 18-08-2009 Sommaire I. Quelle est la limite d utilisation de ma MasterCard?...3

Plus en détail

Codifications dans le fichier des fournisseurs pour le traitement SWIFT + IBAN

Codifications dans le fichier des fournisseurs pour le traitement SWIFT + IBAN Codifications dans le fichier des fournisseurs pour le traitement SWIFT + IBAN Morges, le 28.12.2006/PLI 1 Généralités L activation des possibilités de paiement au moyen de no IBAN nécessite quelques adaptations

Plus en détail

Pour avoir un compte bancaire aux USA et Recevoir votre MasterCard prépayée, il vous suffit de cliquer ici

Pour avoir un compte bancaire aux USA et Recevoir votre MasterCard prépayée, il vous suffit de cliquer ici Pour avoir un compte bancaire aux USA et Recevoir votre MasterCard prépayée, il vous suffit de cliquer ici Pour télécharger le Pdf à distribuer Cliquez ici La page Payoneer qui s ouvrira pourrait s afficher

Plus en détail

Description des services CBC-Mobile Banking

Description des services CBC-Mobile Banking Description des services CBC-Mobile Banking Vous trouverez ci-dessous un aperçu des services. Le contractant qui utilise CBC-Mobile Banking à des fins non seulement privées mais également professionnelles,

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

Cembra MasterCard Simple et claire

Cembra MasterCard Simple et claire Cartes de crédit Cembra MasterCard Simple et claire La facture mensuelle de votre Cembra MasterCard. Cembra MasterCard Gold et Premium Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la facture de votre

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur Buy Way est l émetteur de la MasterCard bpost banque. La MasterCard bpost banque est liée à une ouverture de crédit à durée indéterminée, octroyée par Buy Way Personal Finance S.A.

Plus en détail

GUIDE DE GESTION BANCAIRE

GUIDE DE GESTION BANCAIRE GUIDE DE GESTION BANCAIRE À DESTINATION DES JEUNES PRIS EN CHARGE PAR LES SERVICES DE L AIDE SOCIALE À L ENFANCE ET AUX FAMILLES Pour vos premiers pas dans la gestion de vos biens R1400020-2 4 novembre

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR ÉTABLIR UN COMPTE ACOL SRAAC ET POUR

INSTRUCTIONS POUR ÉTABLIR UN COMPTE ACOL SRAAC ET POUR INSTRUCTIONS POUR ÉTABLIR UN COMPTE ACOL SRAAC ET POUR REMPLIR LA DEMANDE D ABONNEMENT CLIENT SRAAC ET L ACCORD FINANCIER ACOL Si vous avez des questions après avoir pris connaissance des documents ci-inclus,

Plus en détail

Veuillez lire le présent document avant de préparer le rapport financier annuel.

Veuillez lire le présent document avant de préparer le rapport financier annuel. Directives au représentant officiel sur la préparation du Rapport financier annuel de l association de circonscription enregistrée (Loi sur le financement de l activité politique, L.N.-B. 1978, chapitre

Plus en détail

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, votre service de Banque à Distance de BMCE

Plus en détail

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Juin 2010 Remarque : Les renseignements fournis dans ce guide étaient à jour au moment de

Plus en détail

Tél. : (241) 74 32 46 / 79 63 88 Fax : (241)74 44 56 E-mail : eqc@bgfi.com. www.bgfi.com

Tél. : (241) 74 32 46 / 79 63 88 Fax : (241)74 44 56 E-mail : eqc@bgfi.com. www.bgfi.com Tél. : (241) 74 32 46 / 79 63 88 Fax : (241)74 44 56 E-mail : eqc@bgfi.com www.bgfi.com 1 Cher client, chère cliente, Bienvenue sur www.bgfionline.com! Pour que vous puissiez accéder à vos comptes à toute

Plus en détail

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015 Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS Applicables à compter du 01 Mars 2015 Montants indiqués en euros TTC SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS OUVERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Vivre sans chéquier LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 21

Vivre sans chéquier LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 21 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Site d informations pratiques sur la banque et l argent Repère n 21 Vivre sans chéquier Ce mini-guide a été conçu par le Centre d Information Bancaire 18 rue La Fayette 75440

Plus en détail

Bien utiliser le virement

Bien utiliser le virement FÉVRIER 2013 N 27 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le virement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Le virement,

Plus en détail

TCS MasterCard Simple et claire

TCS MasterCard Simple et claire Cartes de crédit TCS MasterCard Simple et claire La facture mensuelle de votre TCS MasterCard Recto Cembra MONEY BANK SA Cards Services / CS Case postale 8048 Zurich Tel. 044 439 40 38 www.cembra.ch P.P.

Plus en détail

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration Politique : GESTION FINANCIÈRE Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration 14 novembre 2011 Révisée 2009-12-14 1 de 8 TABLE DES

Plus en détail

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa.

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Ce ne sont pas des cartes de crédit. Avant de les utiliser, il faut y verser de l argent. Certaines entraînent des frais.

Plus en détail

Ce que PostFinance peut apporter à votre association

Ce que PostFinance peut apporter à votre association Ce que PostFinance peut apporter à votre association PostFinance: la trésorière des associations suisses Plus de 80 000 associations (grandes ou petites, clubs de loisirs ou partis politiques) font confiance

Plus en détail