Rapport Décembre numérique & territoires. Pourquoi. la fibre optique. tout de suite?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport Décembre 2013. numérique & territoires. Pourquoi. la fibre optique. tout de suite? www.groupecaissedesdepots.fr"

Transcription

1 numérique & territoires Rapport Décembre 2013 Pourquoi la fibre optique tout de suite?

2 Pourquoi la fibre optique tout de suite?

3 SOMMAIRE 1 ENJEUX MALGRE LE CONSENSUS SUR LES ENJEUX DU NUMERIQUE ET LA CIBLE TECHNOLOGIQUE, LE DEPLOIEMENT DE LA FIBRE DE BOUT EN BOUT EST ENCORE BALBUTIANT EN FRANCE L infrastructure Très Haut Débit est un levier essentiel de croissance, de compétitivité et d inclusion sociale L infrastructure Très Haut Débit cible est la fibre de bout en bout (FttH) car c est la technologie la plus performante, la plus pérenne et la plus évolutive L accès aux services Haut et Très Haut Débit est considéré comme un service public local prioritaire Le développement de nouveaux services et usages numériques est d ores et déjà freiné par l insuffisance des débits Les opérateurs commercialisent déjà de nouvelles offres Très Haut Débit à 200 Mbit/s, réservées aux seules zones les plus denses La plupart des collectivités ont défini leur ambition d aménagement numérique Très Haut Débit mais quasiment aucun projet concret de déploiement n est lancé Face aux enjeux et à l urgence, l Etat a défini un nouveau cadre d intervention national afin notamment de soutenir le déploiement la fibre de bout en bout (FttH) D autres pays ont déjà déployé le Très Haut Débit à large échelle, avec une intervention publique généralement réservée aux zones les moins denses 9 3 LES ANALYSES INTERNATIONALES CONVERGENT SUR LA CONTRIBUTION DU HAUT DEBIT A LA CROISSANCE ECONOMIQUE ET SUR LA NECESSITE D ADAPTER LE CONTEXTE NATIONAL POUR ACCELERER LA REALISATION DE CES BENEFICES La recherche académique relative à l évaluation de l impact économique du Haut Débit converge sur sa contribution à la croissance (PIB) et à l emploi Les analyses convergent également sur la nécessité d une action au-delà du champ numérique afin d accélérer la réalisation des bénéfices économiques portés par le numérique La France est pour l instant plutôt en retard dans ce domaine, au détriment de sa compétitivité.13 4 EN L ABSENCE D UNE ACTION PUBLIQUE, 50% A 80% DES FOYERS DE LA ZONE D INITIATIVE PUBLIQUE SERONT INSATISFAITS A HORIZON A horizon 2020, 50% des foyers au moins auront un besoin de débit descendant entre 20 et 45 Mbit/s et de débit montant entre 4 et 9 Mbit/s En l absence d une initiative publique, 70% à 100% des foyers de la zone d initiative publique disposeront d un débit descendant inférieur à 30 Mbit/s 18 Page 2

4 4.3 En l absence d une action publique, 50% à 80% des foyers seront insatisfaits dans la zone d initiative publique à horizon LE TRES HAUT DEBIT VA PERMETTRE LE DEVELOPPEMENT DE NOUVEAUX USAGES QUI VONT TRANSFORMER EN PROFONDEUR LA SOCIETE Des services de télémédecine Très Haut Débit se développent entre grands établissements hospitaliers pour la téléconsultation et la télé-expertise Le Très Haut Débit permettra de généraliser les services de télémédecine dans des centres médicaux secondaires, ou locaux, au bénéfice de l accès à l offre de santé et de la qualité des soins Grâce au Très Haut Débit et à la téléprésence, des établissements d enseignement supérieur développent des cours multi-sites et l enseignement à distance La généralisation des services numériques au sein des lycées et des collèges requiert du Très Haut Débit Le Très Haut Débit sera nécessaire à terme dans les télécentres et pour le télétravail à domicile afin d assurer la continuité de l environnement de travail La virtualisation des données, des applications et des postes de travail (Cloud) des entreprises, et des particuliers également, se développe et tire la demande de débit vers le haut Nouveaux usages dans les «smart cities» et les «smart territoires» A LUI SEUL, LE DEPLOIEMENT DE LA FIBRE DE BOUT EN BOUT (FTTH) VA CONTRIBUER A LA RELANCE ECONOMIQUE AVEC LA CREATION D ENVIRON ANNUITES D EMPLOIS DIRECTS, INDIRECTS ET INDUITS, NON DELOCALISABLES, SUR 10 ANS Les déploiements de fibre de bout en bout (FttH) actuellement planifiés par l initiative publique et privée vont générer environ annuités d emplois directs non délocalisables sur 10 ans Au total, en prenant également en compte les emplois indirects et induits, la seule construction du réseau FttH permettra de générer près de annuités d emplois...26 Page 3

5 1 ENJEUX L étude analyse les facteurs en faveur du déploiement généralisé de la fibre de bout en bout (FttH) dès aujourd hui. Pour répondre à cette question, «pourquoi la fibre tout de suite?», nous avons analysé les points suivants : - Quelle est la situation actuelle du déploiement de la fibre de bout en bout à l échelle nationale? - Quelle est la contribution du Haut et du Très Haut Débit à la croissance économique? - Quelle est l évolution de l offre et du besoin de débit à horizon 2020? Et dans quelle mesure l infrastructure fibre est-elle nécessaire à la satisfaction des besoins? - Quels sont les nouveaux usages qui émergent et vont se développer grâce au Très Haut Débit? - Quel est l impact de la construction du réseau fibre de bout en bout sur la création d emploi? Page 4

6 2 MALGRÉ LE CONSENSUS SUR LES ENJEUX DU NUMÉRIQUE ET LA CIBLE TECHNOLOGIQUE, LE DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE DE BOUT EN BOUT EST ENCORE BALBUTIANT EN FRANCE 2.1 L infrastructure Très Haut Débit est un levier essentiel de croissance, de compétitivité et d inclusion sociale Les enjeux du développement des services numériques et de l infrastructure d accès sont au moins aussi cruciaux, et probablement même plus, que ceux portés au siècle précédent par les chantiers de l électrification et du réseau téléphonique. La proposition 1 de loi relative à l aménagement numérique du territoire adoptée en 2012 par le Sénat se fait l écho de ces enjeux : - «le haut et le très haut débit sont au même titre que les réseaux de transport, d électricité et d eau des infrastructures essentielles à l inclusion sociale et à la compétitivité, à même de créer rapidement des emplois.», - «le très haut débit sera l'infrastructure essentielle de la société de l'information de demain.» Cette proposition de loi s inscrit également dans la perspective fixée au préalable par le Président de la République dans le cadre de ses engagements de campagne 2 : «Je soutiendrai le développement des nouvelles technologies et de l économie numérique, levier essentiel d une nouvelle croissance, 1 Cette loi est encore au stade de proposition car elle n a pas été adoptée par l Assemblée nationale fin Engagement de campagne n 4. Page 5

7 Péré nité Performance en organisant avec les collectivités locales et l industrie la couverture intégrale de la France en très haut débit d ici à dix ans.» 2.2 L infrastructure Très Haut Débit cible est la fibre de bout en bout (FttH) car c est la technologie la plus performante, la plus pérenne et la plus évolutive Les notions de Haut et Très Haut Débit ne sont pas définies de façon normalisée par les organismes des Technologies de l Information et de la Communication. Toutefois, la définition suivante peut en être donnée : - le Haut Débit est le terme généralement utilisé pour qualifier les offres commerciales des opérateurs télécoms qui proposent jusqu à 20 Mbit/s (descendant 3 ) et qui correspondent la plupart du temps aux technologies sur réseau cuivre (ADSL) 4, - le Très Haut Débit est défini par l ARCEP et l Union Européenne par un débit descendant supérieur à 30 Mbit/s 5. Toutefois, les offres commercialisées par les opérateurs avec la mention Très Haut Débit correspondent à des débits descendants bien supérieurs, d au moins 100 Mbit/s (voire 200 Mbit/s comme indiqué après). Il existe différentes technologies dites Haut et Très haut Débit, filaires et radio, qui se différencient principalement par leur performance, c est-à-dire les débits qu elles permettent dans les sens descendant et montant, leur temps de latence, leur capacité à fournir un débit dédié par utilisateur et leur durée de vie : Filaire Radio Débit descendant crête 2013 FttH 200 Mbit/s 200 Mbit/s FTTLA/ xdsl Câble 1) ADSL 2+ VDSL 2 2) CPL Satellite 3) Wifi/ Wimax Jusqu'à 25 Mbit/s Jusqu'à 100 Mbit/s 4 Mbit/s 18 Mbit/s 20 Mbit/s 4G/LTE 4) 5-12 Mbit/s Gbit/s 2 Gbit/s Idem 2013 Idem Mbit/s ND 60 Mbit/s ND Débit montant crête Mbit/s 10 Mbit/s Jusqu'à 2 Mbit/s Jusqu'à 50 Mbit/s 4 Mbit/s 6 Mbit/s 9 Mbit/s 2-5 Mbit/s Gbit/s 100 Mbit/s Idem 2013 Idem Mbit/s ND 30 Mbit/s ND Débit dédié Oui Non Oui Oui Non Non Non Non Latence > 3ms ND 5-30 ms 5-30 ms ND 700 ms ms 20 ms Durée de vie des investissements 25 ans 25 ans 25 ans 25 ans 7 ans 10 ans 7 ans 7 ans réalisés 1) Norme EuroDOCSIS 3.0 qui permet d agréger les canaux Source : Analyse PMP 2) Le VDSL2 pourrait être commercialisé en France à partir de l automne Données OVH pour les débits 3) Satellite EUTELSAT KA-SAT 9A opérationnel depuis mai 2011, capacité totale de 70 Gbit/s. Prochain satellite lancé par Eutelsat : Eutelsat 3D début ) Données SFR. 110 Mbit/s descendant par station, 60 Mbit/s montant par station 3 Le sens descendant correspond à la transmission des informations du réseau vers l utilisateur et le sens montant de l utilisateur vers le réseau. 4 Les offres du câblo-opérateur à 30 Mbit/s sont généralement assimilées à des offres haut débit. 5 Et un débit montant supérieur à 5 Mbit/s pour l ARCEP (débit montant non mentionné par l UE). Page 6

8 Le medium de transport le plus performant est la fibre, qui conduit la lumière pour transmettre l information. Ainsi, parmi l ensemble des technologies Très Haut Débit, la fibre de bout en bout (FttH, pour Fiber to the Home), qui correspond au déploiement de la fibre optique jusque dans les logements des abonnés, est la solution technologique la plus pérenne, la plus évolutive et la plus performante. C est la plus à même de répondre à une augmentation continue des besoins de débit. Elle est considérée par tous, acteurs privés comme publics, comme la solution cible à atteindre. Remarque : le VDSL est une technologie sur terminaison cuivre (au même titre que l ADSL). Ses performances sont limitées par l atténuation du signal, et donc des débits, avec la distance. Cette atténuation est inhérente au medium de transport terminal, le cuivre. Ainsi, la technologie VDSL permet de supporter en théorie des débits proches de 100 Mbit/s, mais uniquement en sortie immédiate du central où le signal est injecté (qui est généralement alimenté en fibre). Ensuite les débits décroissent très rapidement en fonction de la distance au central : au-delà de 1,5 km environ le débit descendant est inférieur à 30 Mbit/s et le débit montant est inférieur à 5 Mbit/s. L efficacité de cette technologie, du point de vue de l impact sur l accroissement des débits pour les abonnés, est donc très liée à la densité de population de la zone considérée. 2.3 L accès aux services Haut et Très Haut Débit est considéré comme un service public local prioritaire Depuis plus d une dizaine d années, les usages numériques se développent dans tous les domaines de la vie économique et sociale et l ensemble des acteurs socio-économiques est concerné : les individus, les ménages, les services publics et les entreprises. Les services Haut et Très Haut Débit sont devenus un besoin essentiel de la vie quotidienne de ces acteurs : - la qualité des communications électroniques est ainsi depuis quelques années l un des critères de choix essentiels d implantation des entreprises, devant la qualité des infrastructures de transport 6, - les ménages considèrent que l accès aux services Haut et Très Haut Débit est un des services publics locaux prioritaires 7, - en zone rurale, là où les débits sont les plus faibles, le Très Haut Débit est le premier équipement demandé par les élus en matière d aménagement du territoire Le développement de nouveaux services et usages numériques est d ores et déjà freiné par l insuffisance des débits Le développement des services et des usages numériques se poursuit avec un besoin croissant de débit lié à trois facteurs principaux : - la multiplication des équipements numériques et notamment des écrans connectés, - des services de plus en plus riches en image, en vidéo et en visioconférence avec une amélioration continue de la qualité de l image, - la simultanéité des usages au sein d un même établissement ou d un même foyer. Le développement des nouveaux usages est conditionné par l offre de débit disponible. Dès lors que l offre de débit n est plus en adéquation avec les besoins, le développement des usages est freiné. 6 Source : European Cities Monitor 2010, Cushman & Wakefield. 7 Source : Sondage BVA Source : Equipements prioritaires en termes d aménagement du territoire (étude réalisée auprès de 2000 maires ruraux, Enquête AMRF 2011). Page 7

9 A titre d exemple, un récent rapport de l IGEN 9 souligne que le principal obstacle à l utilisation du numérique dans les établissements scolaires est le débit des réseaux qui ne permet pas un usage pédagogique suffisant. 2.5 Les opérateurs commercialisent déjà de nouvelles offres Très Haut Débit à 200 Mbit/s, réservées aux seules zones les plus denses Les offres Haut Débit aujourd hui commercialisées par les opérateurs permettent de fournir des débits jusqu à 20 Mbit/s 10. Depuis début 2013, l offre de référence Très Haut Débit du marché a évolué avec de nouvelles offres à 200 Mbit/s descendant et 50 Mbit/s remontant (et jusqu à 100 Mbit/s remontant pour certains opérateurs). Outre qu elles ne sont disponibles que dans les zones les plus denses, ces nouvelles offres commerciales accroissent l écart du débit disponible entre les offres Haut Débit et Très Haut Débit les plus performantes de 1 à 10 désormais, voire de 1 à 100 dans les zones qui ne disposent encore que d une offre Haut Débit limitée à 2 Mbit/s du fait des limitations des performances du réseau cuivre. Par ailleurs, ces offres ne sont disponibles que dans les zones les plus denses. 2.6 La plupart des collectivités ont défini leur ambition d aménagement numérique Très Haut Débit mais les projets concrets de déploiement peinent encore à être lancés Au cours des trois dernières années, la plupart des collectivités territoriales ont engagé des démarches de planification stratégique d aménagement numérique de leur territoire. Une première consolidation à l échelle nationale des travaux de planification stratégique des SDTAN 11 des collectivités territoriales montre que la concrétisation des ambitions actuelles, en sus de l initiative privée, aboutira à une couverture en fibre de bout en bout (FttH) de près des trois quart de la population à horizon Source : Suivi de la mise en œuvre du plan de développement des usages du numérique à l école, rapport IGEN, juillet En sens descendant. 11 Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique. 12 Cette modélisation s appuie sur l hypothèse que l ensemble des collectivités respectent les ambitions qu elles ont définies et que les opérateurs respectent leurs intentions de déploiement déclarées lors de l Appel à Manifestation d Intentions d Investissement (AMII). Page 8

10 % de prises 100% 90% 80% Projection des déploiements de prises FttH à l échelle nationale 73% 84% 16% Territoires qui n ont pas fixé d ambition FttH 70% 60% 50% 40% 30% 20% % de prises FttH déployées sur la base des territoires qui ont défini un objectif de déploiement et de l initiative privée 10% 0% Hypothèses : 2 M de prises FttH déployées en 2012 (source Observatoire du marché de gros du très haut débit de l ARCEP) L ensemble des collectivités respectent les objectifs définis dans les SDTAN Les opérateurs privés déploient la ZTD et la zone AMII d ici 2020 Source : SDTAN, SCORAN, Analyse PMP 2040 Toutefois, il est à noter que quasiment aucune de ces collectivités n a engagé de projet concret de déploiement. Par ailleurs, cette première analyse met également en évidence que pour 16% de la population aucune ambition n a été définie. 2.7 Face aux enjeux et à l urgence, l Etat a défini un nouveau cadre d intervention national afin notamment de soutenir le déploiement la fibre de bout en bout (FttH) Le gouvernement a défini un Plan France Très Haut Débit 13 qui s inscrit dans une dynamique d accélération du déploiement du Très Haut Débit impulsée par la nouvelle ambition fixée par le Président de la République : «Du très Haut Débit, "pour tous", en 2022». Les points principaux de ce nouveau cadre, communiqués dans la presse lors du processus de consultation publique, sont : - le soutien de la fibre de bout en bout, considérée comme la cible principale à atteindre, - la mise en place de deux outils financiers mobilisés pour appuyer et pérenniser les projets des collectivités (avec un cofinancement de l Etat à hauteur de 50% de la part éligible), - une prime accordée aux projets de grande envergure (de taille supra-départementale), - la mise en place d une planification locale de l ensemble des déploiements (Comité Local d Aménagement Numérique et Convention de Programmation et de Suivi des Déploiements). 2.8 D autres pays ont déjà déployé le Très Haut Débit à large échelle, avec une intervention publique généralement réservée aux zones les moins denses La France est en retard par rapport aux pays les plus avancés vis-à-vis du déploiement du Très Haut Débit et est classée en 25 ème position en terme de pénétration FttH / FttB sur le plan mondial : 13 La présente étude a été réalisée en parallèle et indépendamment de la nouvelle version du Programme National Très Haut Débit qui est en cours de préparation. Page 9

11 Source : FTTH Council 2012 Les stratégies mises en œuvre par chacun des pays sont très diverses et propres à leur contexte territorial, chacun tirant profit de ses atouts locaux : - la Corée et le Japon, par exemple, disposent d une proportion élevée de la population en zone dense, ce qui facilite le déploiement du FttH du fait d un coût unitaire des prises favorable, - la vitesse de pénétration du FttH, très forte au Japon où la majorité des abonnés a migré des offres sur cuivre (DSL) à la fibre en moins de dix ans, s explique notamment par une forte incitation de l Etat, qui n autorise les services d IPTV et de VoIP que sur le FttH, - aux Etats-Unis, la forte intensité concurrentielle entre le câble (très présent dans les grandes villes des Etats-Unis) et le DSL (avec une mauvaise qualité du réseau cuivre) favorise le déploiement du Très Haut Débit, - l Australie a, quant à elle, lancé un programme très volontariste de déploiement de la fibre avec une intervention de l Etat en faveur du développement d un opérateur neutre de gros qui déploie la fibre au sein des infrastructures existantes de l opérateur historique. Toutefois, au-delà de ces spécificités, une constante ressort : les pays ont généralement réservé l initiative publique aux zones les moins denses, avec l exception de l Australie qui a un projet public national. Page 10

12 3 LES ANALYSES INTERNATIONALES CONVERGENT SUR LA CONTRIBUTION DU HAUT DÉBIT À LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE ET SUR LA NÉCESSITÉ D ADAPTER LE CONTEXTE NATIONAL POUR ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE CES BÉNÉFICES 3.1 La recherche académique relative à l évaluation de l impact économique du Haut Débit converge sur sa contribution à la croissance (PIB) et à l emploi Des chercheurs et des cabinets de conseil 14 publient régulièrement sur le sujet de l évaluation de l impact économique du Haut Débit. La plupart des recherches ont été réalisées dans les pays développés (Amérique du Nord et Europe de l Ouest). La recherche académique française est absente dans ce champ d étude macro-économique. Le champ actuel de ces études concerne exclusivement le Haut Débit, faute de données suffisantes relatives au Très Haut Débit. Les résultats auxquels ces travaux aboutissent sont encore partiels et hétérogènes du fait de nombreuses difficultés méthodologiques 15. Le niveau de recul reste encore trop faible au regard de l antériorité des déploiements Très Haut Débit, du temps nécessaire au développement des services et des usages et à leur contribution aux gains de productivité sources de croissance économique. Ces études mettent en avant une contribution positive du Haut Débit à la croissance économique (impact positif sur le PIB) et sur l emploi, avec un impact qui varie très 14 Katz, R. L. ; Atkinson, R. ; Crandall, R. ; Qiang C. Z-W. ; ITU ; OCDE ; Banque mondiale ; World Economic Forum (Global Information Technology Report) ; McKinsey & Company ; Booz & Company. 15 Différentes approches méthodologiques sont mises en œuvre selon les effets étudiés ; les données de base sont parfois manquantes, parcellaires ou trop agrégées ; la période d étude est encore relativement faible et les chercheurs ne disposent pas d assez de recul pour mener à bien leurs études ; les caractéristiques socio-économiques des territoires étudiés conditionnent les effets économiques et limitent les comparaisons. Page 11

13 fortement selon les cas étudiés (approches, spécificités socio-économiques et culturelles territoriales) : - sur le PIB : o o de 0,25% à 1,38% point de contribution à la croissance du PIB pour un accroissement de 10% de la pénétration d Internet, selon l ITU 16, dans l Union Européenne, les recherches indiquent que l industrie des TIC a contribué à 25% de la croissance économique (PIB) sur l emploi : o au-delà de la création d emplois liés à la construction du réseau (voir paragraphe 6), les études mettent en avant des externalités positives sur l emploi liées notamment au développement de nouvelles applications ou services innovants (télémédecine, e-commerce, «networking social», ). o l impact sur la croissance de l emploi varie de 0,2% à 5,32% selon les secteurs considérés pour un accroissement de 1% de pénétration d Internet, selon l ITU 18. A l échelle de la France, des études micro-économiques ont été réalisées sur l impact des Réseaux d Initiative Publique dont l objectif est d améliorer l offre de débit là où l initiative privée est défaillante 19. Ces études mettent en avant l impact positif des RIP sur l entrepreneuriat, notamment dans le secteur stratégique des TIC, et sur l emploi : - le nombre de création d entreprises dans les secteurs TIC a progressé de 4 points supplémentaires dans les territoires qui disposent d un RIP 20, - la croissance globale de l emploi dans les territoires qui disposent d un RIP est supérieure d un demi-point à celle des autres territoires (5,2% contre 4,7%). Le déploiement du Très Haut Débit permettra d améliorer l accès et la qualité de l offre numérique, contribuant ainsi au développement de nouveaux usages et de nouveaux modes de travail. Il engendrera assurément de nouvelles innovations et de nouveaux gains de productivité au bénéfice de la croissance économique. 3.2 Les analyses convergent également sur la nécessité d une action au-delà du champ numérique afin d accélérer la réalisation des bénéfices économiques portés par le numérique Les mêmes études macro-économiques que celles évoquées ci-dessus soulignent l existence d un «effet retard» dans la concrétisation des bénéfices du haut débit et très haut débit. Deux facteurs peuvent l expliquer : - le taux de pénétration progressif du Haut Débit, retardant la large adoption des services associés, 16 Source : Impact of broadband on the economy, ITU, avril Source : Global Information Technology Report, World Economic Forum, avril Source : Impact of broadband on the economy, ITU, avril Source : CDC - Evaluation de l impact territorial des RIP Sur les territoires pourvus d un RIP, le nombre de création d entreprises dans le secteur des TIC a progressé de 12% entre et vs. 8% sur les territoires non pourvus d un RIP, soit 4 points de plus. Page 12

14 - le décalage dans la transformation effective des modes de travail permis par les nouveaux services numériques au sein de l ensemble des acteurs socio-économiques, publics et privés, qui se traduit in fine en gains de productivité et en croissance économique. Ainsi, le contexte socio-économique et culturel détermine de façon structurante l effet retard selon qu il stimule ou freine le développement de nouveaux modes de travail plus productifs et qualitatifs. Il s agit donc à la fois de promouvoir la technologie et de stimuler son appropriation effective conduisant à la mise en œuvre de modes de travail, multisectoriels, innovants, via la mise en œuvre de politiques publiques appropriées (par exemple : flexibilité de l organisation du travail, santé, éducation, développement économique, ). 3.3 La France est pour l instant plutôt en retard dans ce domaine, au détriment de sa compétitivité Certains signaux suggèrent que l effet retard du Très Haut Débit sur la croissance économique pourrait être très important en France faute d une adaptation suffisante du contexte national par les politiques publiques : - le cas du télétravail montre que le Haut Débit seul n a pas réussi à faire décoller ce nouveau mode d organisation du travail. En effet, la France est très en retard en ce qui concerne la pratique du télétravail avec un taux d environ 9% 21 de la population pratiquant le télétravail en 2009, soit quasiment 10 points en dessous de la moyenne de l Union Européenne (~18 %) et environ 20 points en dessous des pays où il est le plus développé en Europe occidentale, en Amérique du Nord et en Asie. Pourtant la France dispose d un taux de pénétration du Haut Débit comparable à ces mêmes pays, notamment en Europe le cas des sites web des entreprises montre également que le Haut Débit est nécessaire mais pas suffisant : en 2010 seulement 60% 23 des entreprises de plus de dix salariés disposaient d un site web ou d une page d accueil en France, soit environ 20 points de moins que les entreprises en Allemagne, en Belgique, en Finlande ou en Suède, alors que le taux de pénétration d Internet dans ces mêmes entreprises est comparable dans ces différents pays (environ 95%). Ces deux exemples font écho à la problématique de l effet retard de la contribution du Haut Débit à la croissance économique et à la nécessité d engager, en complément des politiques publiques d aménagement numérique, d autres politiques publiques, notamment : - d accompagnement à l adoption des usages (par exemple, les Espaces Publics Numériques EPN - dédiés à l initiation multimédia) afin de favoriser la maîtrise par la population des technologies de l information et de la communication (TIC), - en faveur de la transformation des modes de travail et de production. 21 Source : Le développement du télétravail dans la société numérique de demain, CAS (2009) GARTNER, analyse Roland Berger. 22 L analyse du Centre d Analyse Stratégique met également en avant que le premier levier du développement du télétravail en France réside dans l évolution de la culture managériale française en lien avec des transformations des modes du travail et de la production pour les adapter à l économie de la connaissance. La mise à disposition d infrastructures numériques de qualité à l échelle de l ensemble du territoire n arrive qu en troisième position. 23 Source : Eurostat Page 13

15 4 EN L ABSENCE D UNE ACTION PUBLIQUE, 50% À 80% DES FOYERS DE LA ZONE D INITIATIVE PUBLIQUE SERONT INSATISFAITS A HORIZON 2020 Remarque : ici nous nous sommes concentrés sur les besoins des particuliers et des foyers car ils représentent la majeure partie des investissements du déploiement de la fibre de bout en bout. Pour autant, les professionnels, privés (Pros, TPE, PME, ) et publics, ont également des besoins de débit très importants et profiteront d un déploiement généralisé de la fibre optique de bout en bout et des nouveaux usages associés. 4.1 A horizon 2020, 50% des foyers au moins auront un besoin de débit descendant entre 20 et 45 Mbit/s et de débit montant entre 4 et 9 Mbit/s Pour mener cette analyse de l offre et du besoin de débit, nous avons tout d abord réalisé une modélisation multi-facteurs du besoin, aujourd hui et à l horizon Dans un premier temps, nous avons estimé les débits nécessaires pour les principaux usages qu il est actuellement possible de prévoir à cette échéance : - pour le sens descendant : 4-5 Mbit/s pour la VoD et les jeux vidéo, 8-10 Mbit/s pour la TV en très haute définition («Full HD»), qui est aussi le débit minimum pour la TV 3D et le téléchargement également, - pour le sens montant : 2 Mbit/s pour la visio-conférence haute définition et la vidéosurveillance et 5 Mbit/s pour l envoi de données sur le Cloud. Page 14

16 Cette estimation des débits nécessaires par usage comporte évidemment quelques incertitudes. Ainsi, à titre d exemples, on pourrait considérer que le téléchargement «instantané» de fichiers lourds en mode Cloud en situation de télétravail, pour laquelle le temps d attente gagne à être optimisé autant que possible, nécessiterait des débits plus importants que ceux que nous avons retenus dans la modélisation. Dans cette étude, nous avons retenu des hypothèses de débit relativement conservatrices. Notamment, et par exemple, nous avons décidé de ne pas introduire de nouveaux usages qui pourraient se développer au-delà de ceux aujourd hui envisagés. Dans un second temps, nous avons construit des scénarios d usages en simultané en prenant en compte : - la taille du foyer (mono-personnel, 2 personnes, Jusqu à 6 personnes et plus) ce faisant, nous avons essayé de prendre en compte la diversité de leurs besoins ; - les équipements numériques qui seront majoritaires dans les foyers en 2020 : ceux qui sont déjà majoritaires aujourd hui ou ceux qui sont déjà suffisamment présents dans le foyer pour le devenir 24. Là encore, nous avons retenu une approche prudente : - les équipements numériques pressentis dans un futur proche ou qui ne sont que marginalement présents dans les foyers aujourd hui n ont pas été pris en compte bien qu ils puissent être amenés à se développer massivement dans les prochaines années. Par exemple : caméra de vidéosurveillance, serveur domestique de données, livre électronique, femtocell, terminal médical, écran de contrôle domotique, Vision de l équipement numérique des foyers en 2020 Equipements déjà présents dans la majorité des foyers en 2013 Equipements qui deviennent présents dans la majorité des foyers en 2020 Equipements qui font leur apparition dans les foyers d ici 2020 mais pour lesquels il y a encore un fort niveau d incertitude concernant le taux d équipement Ordinateur de bureau, avec webcam TV salon full HD 2D, connectée, ou 3D SD, avec webcam Caméra de vidéosurveillance Appareil photo numérique TV HD chambre Console de jeu Portable avec webcam intégrée Écran de contrôle domotique Smart phone Femtocell Serveur domestique Livre électronique Tablette Terminal médical 24 Analyse réalisée sur la base des taux d équipement constatés en 2011/2012 par les cabinets d étude spécialisés, dont GfK, MSI, Médiamétrie, Page 15

17 - nous sommes également restés prudents sur la qualité d image des écrans TV présents dans les foyers : notre hypothèse est que sur les 2 TV qui seraient présentes dans la majorité des foyers en 2020 une seule serait full HD, et la seconde serait HD ready, - nous n avons pas retenu le scénario d un développement rapide du marché de la TV 3D qui amènerait à plus de 50% des foyers équipés d ici 10 ans. Nous avons estimé que les doutes actuels des professionnels du marché l emportaient encore sur les signaux d un développement massif à moyen terme. Par ailleurs et pour prendre en compte l incertitude qui peut exister, nous avons défini deux scénarii : - un mode contraint, qui correspond à une hypothèse basse du débit liée à un usage minimum, - un mode multi-usages, qui correspond à une hypothèse haute du débit qui découle d un usage simultané des différents équipements numériques par les personnes du foyer. Nous avons ainsi pris en compte en hypothèse haute les usages simultanés d une même personne, de plus en plus fréquents chez les jeunes qui peuvent regarder la télévision, échanger des messages sur leur PC et télécharger un fichier en même temps ou regarder une vidéo. Au terme de cette analyse, pour simplifier, nous pouvons dire que nous avons retenu trois hypothèses structurantes : - la multiplication du nombre d écrans connectés dans les foyers, avec l arrivée des tablettes et des smartphones, l amélioration progressive de la qualité d image de la TV (définition standard, haute définition, très haute définition) et l arrivée des télévisions connectées, - l augmentation des besoins en débit montant notamment lié aux usages croissant de l envoi de fichier, de la visio-conférence, du Cloud Computing, - la multiplication des usages simultanés (uniquement pris en compte en hypothèse haute). A l issue de ces travaux, nous évaluons qu à horizon 2020 : - 50% des foyers, qui ont le plus faible besoin de débit, auront : - un besoin de débit descendant entre 20 et 45 Mbit/s, - un besoin de débit montant entre 4 et 9 Mbit/s. Page 16

18 Page 17

19 4.2 En l absence d une initiative publique, 70% à 100% des foyers de la zone d initiative publique disposeront d un débit descendant inférieur à 30 Mbit/s En parallèle de cette évaluation du besoin de débit, nous avons modélisé l offre de débit maximum disponible sur le territoire, selon la densité des zones, aux mêmes horizons temporels. Cette évaluation prend en compte : - qu en 2013, le débit est de 20 ou 30 Mbit/s dans les zones câblées, et celui que permet la technologie ADSL en dehors de ces zones, - qu en 2020, en l absence de l initiative publique, l offre de débit sera définie par deux scénarios, le second venant en extension du premier : o le déploiement de la fibre de bout en bout (FttH) par l initiative privée seule : les zones FttH disposeront d un débit d au moins 1 Gbit/s et couvriront l ensemble de la zone très dense et de la zone AMII et le débit sera celui de l ADSL en dehors de ces zones, o le déploiement d une offre de montée en débit PRM/VDSL2 en complément du scénario précédent : ce scénario correspond au déploiement du VDSL2 au sous répartiteur (SR) dans la zone d initiative publique (zone la moins dense). En l absence d une initiative publique, 70% à près de 100% des foyers de la zone d initiative publique disposeront d un débit descendant inférieur à 30 Mbit/s. Débit Projection de l offre de débit descendant en zone d initiative publique 200Mbit/s 180Mbit/s 160Mbit/s 140Mbit/s 120Mbit/s 100Mbit/s 80Mbit/s 60Mbit/s scénario d initiative privée FttH 2020 scénario d initiative privée FttH + PRM VDSL2 40Mbit/s 20Mbit/s 0Mbit/s % des foyers 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% En outre, l écart de débit disponible se sera accru entre les mieux équipés de la zone dense qui disposeront en 2020 d un débit descendant de 1 Gbit/s (au moins) et les moins bien lotis de la zone d initiative publique qui disposeront d un débit inférieur à 30 Mbit/s. Page 18

20 4.3 En l absence d une action publique, 50% à 80% des foyers seront insatisfaits dans la zone d initiative publique à horizon 2020 Pour terminer, nous avons rapproché l offre et le besoin de débit aujourd hui et en 2020 afin d évaluer le taux de satisfaction en fonction de ces deux scénarios. Il ressort de notre modélisation, que : - 36% des foyers français en zone d initiative publique sont actuellement insatisfaits de leur débit descendant (respectivement 25% pour le débit montant), - 70% - 80% des foyers français en zone d initiative publique seront insatisfaits de leur débit descendant en 2020 en l absence d une action publique (et 85% des foyers français insatisfaits de leur débit montant au même horizon temporel), dans le scénario d une initiative privée FttH seule, - au mieux dans le cas du scénario de déploiement du PRM/VDSL2 au sousrépartiteur en complément de l initiative privée FttH seule, une majorité (50% à 60%) des foyers de la zone d initiative publique seront insatisfaits de leur débit descendant en 2020 (et 55% à 60 % des foyers français insatisfaits de leur débit montant au même horizon temporel). Ainsi, la projection de l offre et du besoin de débit à horizon 2020 montre qu en l absence d action publique et dans le meilleur des cas, c'est-à-dire sans prendre en compte le développement de nouveaux usages qui n auraient pas encore été envisagés, 50% à 80% des foyers seront insatisfaits dans la zone d initiative publique (zone la moins dense) à horizon Page 19

21 5 LE TRÈS HAUT DÉBIT VA PERMETTRE LE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX USAGES QUI VONT TRANSFORMER EN PROFONDEUR LA SOCIÉTÉ 5.1 Des services de télémédecine Très Haut Débit se développent entre grands établissements hospitaliers pour la téléconsultation et la télé-expertise L image fait de plus en plus partie du diagnostic médical et de grands établissements hospitaliers qui disposent de l infrastructure numérique adéquate ont commencé à développer des solutions de télémédecine grâce au Très Haut Débit, par exemple : - projet Télégéria : service de télégériatrie avec un système de téléprésence 25 mis en place entre les centres hospitaliers Pompidou et Vaugirard (seule solution opérationnelle de ce type à date en France). Ce système a été utilisé par une vingtaine de spécialistes médicaux et a permis de réaliser examens à ce jour, - projet Flexmim : plateforme centrale de télépathologie qui permet des télé-expertises de lames de microscopes à distance (biopsie / cancérologie). Chaque image fait minimum 1 Go et il y a 15/20 lames par coupe. D autres services de télémédecine, qui utiliseront par exemple l imagerie 3D et qui vont également requérir du Très Haut Débit 26, sont en cours de développement à un niveau plus expérimental (par exemple : projet d OPEXMédia, filiale de Néo Télécoms, suivi par Cap Digital, de développement d une solution de visualisation d images médicales 3D à distance). 25 La téléprésence est un dispositif de réunion à distance qui vise à reproduire la qualité d un échange interpersonnel in situ grâce notamment à l usage d un système de visio-conférence avec une qualité d image haute définition et à l échelle 1 (c est-àdire que la taille des écrans permet une image des personnes à leur échelle). Ce service requiert des écrans de 1,4 m de diagonale et à minima 5 Mbit/s symétriques, hors transmission d autres données contextuelles. 26 Au-delà du besoin de Très Haut Débit, indispensable pour ces usages, de nombreux acteurs du domaine mettent en avant que le développement des solutions de télémédecine est actuellement freiné en France du fait de la non prise en charge des actes par la sécurité sociale et de l absence d une stratégie de filière. Ainsi, pour y pallier, certains établissements hospitaliers ont mis en place des conventions bilatérales basées sur l équilibre d un volume d actes de téléconsultations réciproques. Page 20

22 5.2 Le Très Haut Débit permettra de généraliser les services de télémédecine dans des centres médicaux secondaires, ou locaux, au bénéfice de l accès à l offre de santé et de la qualité des soins La télémédecine est une réponse aux contraintes d accès à l offre médicale (désertification médicale des médecins généraux et éloignement de la population des spécialités médicales concentrées dans les plus grands centres hospitaliers) et aux enjeux de maîtrise de la dépense de santé. La téléconsultation qui se développe aujourd hui au sein des grands établissements hospitaliers a vocation à se diffuser au sein de l ensemble de l écosystème médical et à relier entre eux les établissements (grands centres hospitaliers, centres hospitaliers secondaires, cabinets libéraux). Elle s appuiera sur l usage de la visioconférence haute définition, dont la généralisation sera favorisée par la fibre 27. Dans une vision plus prospective, des centres médicaux locaux ad hoc (par exemple, dans les maisons de santé pluridisciplinaires ou les EHPAD) pourraient se développer dans les territoires les plus touchés par la désertification médicale afin de pallier l éloignement de l offre de santé. Ainsi, un opérateur médical (par exemple, un infirmier ou un aide-soignant), sur place avec le patient, pourrait assister un médecin à distance dans le mode opératoire de diagnostic médical Grâce au Très Haut Débit et à la téléprésence, des établissements d enseignement supérieur développent des cours multi-sites et l enseignement à distance Des universités françaises utilisent déjà la téléprésence afin d assurer des classes multi-sites : - le projet d Université Européenne de Bretagne (UEB) réunit tous les centres universitaires de Bretagne et permet de réaliser des classes multi-sites via des solutions vidéo, - à Lille, le projet de Campus de l Innovation permet à des étudiants basés sur le site universitaire de suivre des cours à Stanford via une salle de téléprésence, - aux Etats-Unis déjà 150 universités américaines utilisent la téléprésence 29. De grandes universités comme Stanford ou Princeton développent également de plus en plus les «massive online open courses» 30. Pour ces centres universitaires qui sont également des centres de recherche, la téléprésence est également un outil pour valoriser la recherche en rapprochant le chercheur de l écosystème d innovation. Les entreprises du Nord Pas de Calais utilisent le Campus de l Innovation de Lille pour se mettre en relation avec leurs partenaires R&D. 27 Certains acteurs indiquent que les technologies radio (3G et 4G) pourraient être suffisantes, mais la question du débit nécessaire pour garantir la qualité du diagnostic médical reste ouverte. Par ailleurs, les solutions actuelles de téléprésence les plus qualitatives représentent un investissement important, de l ordre de plusieurs 100 aines de k, ce qui limitera leur généralisation à court terme. 28 3,1 millions de français ont des difficultés d accès à un médecin généraliste, 34 départements ont été identifiés «en danger de désertification médicale» d ici 2017 pour cause de départs massifs en retraite (source étude UFC). 29 Source : entretien Cisco. 30 Les cours en ligne ouverts et «massifs» (en anglais Massive Open Online Course, MOOC) constituent un exemple de formation ouverte et à distance en télé-enseignement. Les participants aux cours, enseignants et élèves, sont dispersés géographiquement et communiquent uniquement par Internet. Des ressources éducatives libres sont souvent utilisées. Le qualificatif «massif» quant à lui, est lié au grand nombre de participants (jusqu à personnes réunies pour un même cours). Page 21

23 5.4 La généralisation des services numériques au sein des lycées et des collèges requiert du Très Haut Débit Les lycées et collèges sont en phase de généralisation du numérique et de nouveaux services, dont l usage en simultané au sein des établissements nécessitent du Très Haut Débit, se développent : - les cours peuvent être enregistrés et rendus disponibles en vidéos, - les établissements scolaires s équipent en Tableaux Numériques Interactifs, en visant pour certains d entre eux un TNI par salle de cours, - les Environnements Numériques de Travail (ENT) s enrichissent de services et de ressources partagés pour les élèves, les professeurs et les parents : agenda de classe, espace de stockage personnel, ressources pédagogiques produites par les enseignants, 31 A terme, les besoins de Très Haut Débit seront renforcés par la généralisation de nouveaux usages : - des postes de travail scolaire virtualisés (avec l usage du Cloud), - des cours de langue à distance et des jumelages pédagogiques multi-établissements via la visioconférence haute définition. 5.5 Le Très Haut Débit sera nécessaire à terme dans les télécentres et pour le télétravail à domicile afin d assurer la continuité de l environnement de travail Le développement des télécentres est avancé dans certains pays comme les Pays-Bas où 120 Smart Work Centers sont déjà opérationnels. En France, malgré la perception de la contribution positive des télécentres à la transformation des modes de travail, leur développement n est encore qu à un stade émergent : - des réseaux de télécentre de petite taille se développent dans les zones rurales : le département du Cantal propose un réseau de dix télécentres, disposant de 47 postes de télétravail. A ce stade, le nombre très restreint de postes et les équipements basiques au sein de ces établissements limitent le besoin de Très Haut Débit. Leur succès dépend avant tout des politiques d accueil mises en place, - les zones urbaines sont amenées à s équiper : 188 télécentres devront être déployés d ici 2020 dans les zones petite et moyenne couronne de l Ile de France pour satisfaire 75% de la demande ( télétravailleurs potentiels) 32. A terme, le Très Haut Débit sera nécessaire dans quasiment tous les télécentres car ils auront besoin d assurer une continuité de service avec l environnement habituel de travail (accès aux données de l entreprise dans le Cloud par exemple), d assurer la communication des télétravailleurs avec leur écosystème (par exemple via la visio-conférence haute définition, voire la téléprésence) et de répondre à ces usages pour plusieurs utilisateurs en simultané. Les télétravailleurs à domicile auront bien entendu les mêmes besoins. 31 Voir par exemple le portail e-lyco déployé dans les collèges et les lycées en région Pays de la Loire en partenariat avec la Région et les cinq Départements. 32 Source : Etude de positionnement sur les télécentres PMP Page 22

24 5.6 La virtualisation des données, des applications et des postes de travail (Cloud) des entreprises, et des particuliers également, se développe et tire la demande de débit vers le haut Le développement de la fibre chez les professionnels est tiré notamment par la centralisation des systèmes d information et par la proportion toujours plus grande d applications dans le Cloud. A terme, on devrait observer, au-delà du stockage de données et des capacités augmentées de calcul dans le Cloud, une tendance à la virtualisation totale du poste de travail. L utilisation du Cloud se développe dans les entreprises mais aussi les administrations, les structures éducatives et chez les particuliers. Aujourd hui, 25% des entreprises françaises ont déjà acheté des solutions Cloud selon l IDC. Pour une bonne performance de ce type de système, le Très Haut Débit sera nécessaire. 5.7 Nouveaux usages dans les «smart cities» et les «smart territoires» A l échelle des grandes villes et des grandes agglomérations la nécessité et l urgence du Très Haut Débit est encore plus prégnant. Elles visent la généralisation de la fibre de bout en bout à moyen terme afin de soutenir leur développement, leur attractivité et leur compétitivité (ex. Grand Lyon : 100% FttH en 2019). Elles ont bien appréhendé que le Très Haut Débit est une des conditions essentielles au développement de l écosystème qui se chargera de développer les services (services qui sont indéterminés aujourd hui), tous secteurs confondus, et qui permettront de faire évoluer les modes de vie urbains. En parallèles, les grandes villes et agglomérations les plus ambitieuses ont déjà lancé de grands programmes multi-acteurs, publics et privés, pour lesquels la fibre est un des socles technologiques (par exemple pour le Grand Lyon : programme Smart Community dans l énergie et programme Optimod dans le domaine des nouvelles mobilités). Cette couverture fibre intégrale profitera également à la généralisation des équipements urbains connectés : - feux, signalisation, vélos et voitures en libre-service, éclairage public, cabines téléphoniques, réseaux de capteurs, - vidéo surveillance, - points wifi gratuits, - guichets virtuels qui permettront aux habitants d avoir accès aux services de la mairie à distance (en émergence dans le cadre d expérimentations). En outre, la fibre répond aussi aux besoins des mairies qui bénéficient de davantage de collaboration entre elles au sein d une même agglomération. La communauté d agglomération de l aéroport du Bourget a par exemple mis en place des salles de téléprésence pour faciliter la collaboration entre les employés de trois mairies de la communauté : Drancy, Le Bourget et Dugny. Page 23

25 6 A LUI SEUL, LE DÉPLOIEMENT DE LA FIBRE DE BOUT EN BOUT (FTTH) VA CONTRIBUER À LA RELANCE ÉCONOMIQUE AVEC LA CRÉATION D ENVIRON ANNUITÉS D EMPLOIS DIRECTS, INDIRECTS ET INDUITS, NON DÉLOCALISABLES, SUR 10 ANS 6.1 Les déploiements de fibre de bout en bout (FttH) actuellement planifiés par l initiative publique et privée vont générer environ annuités d emplois directs non délocalisables sur 10 ans Pour évaluer les emplois créés par la construction du réseau FttH, nous avons élaboré un modèle spécifique qui quantifie la charge de travail du déploiement. Ce modèle intègre également les coûts du déploiement afin de contrôler la cohérence avec les autres modèles de coût précédemment établis. Dans un premier temps nous avons évalué les emplois directement générés par le déploiement du réseau, à savoir : - les travaux de déploiement (main d œuvre et encadrement), - la production de câble et de fourniture optique réalisée en France, - l effort de coordination des travaux par l opérateur qui assurera la MOA. Nous n avons pas quantifié l impact sur les emplois liés aux composants actifs et aux terminaux parce qu ils s avèrent négligeables au regard de ceux précédemment mentionnés. Les hypothèses unitaires sur les emplois directs ont été stabilisées par de multiples entretiens avec des installateurs, des experts et l intégration de nos données internes. Au final, nous évaluons que annuités d emploi seront directement générées par la construction du réseau sur 10 ans. Page 24

26 Le graphique ci-dessous présente l évolution de la création des emplois au fil du temps selon les plans de déploiements précédemment pris en compte 33. NB : L impact sur les emplois liés à la maintenance de la fibre (vs cuivre) n est pas pris en compte, le retour d expérience étant encore insuffisant pour tirer des conclusions. La majorité de ces emplois directs sont non délocalisables et concernent des postes d ouvriers qualifiés et de techniciens : Remarque : l adaptation de l offre de formation afin de préparer les ressources de production au déploiement de la fibre est en cours d évaluation et de mise en place Voir le paragraphe 2 à ce sujet. 34 Voir par exemple, la mission en cours lancée début 2013 par l organisme Constructys et relative à un Appui Technique Prospectif sur le sujet des «besoins en formation, emplois et compétences liés au déploiement de la fibre optique». Page 25

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

Plan France Très Haut Débit Dossier de presse

Plan France Très Haut Débit Dossier de presse Plan France Très Haut Débit Dossier de presse ÉDITORIAL Fleur Pellerin Ministre déléguée auprès du ministre du Redressement Productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l Innovation et de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC

Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC Février 2013 Les infrastructures de réseaux très haut débit

Plus en détail

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014

En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies. Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit à l école Les technologies Vendredi 23 mai 2014 En route vers le Très Haut Débit Docsis 3 LTE WiFi ADSL VDSL xdsl Câble Débit Haut Débit Très Haut Débit Cuivre Satellite

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION

INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION INFRASTRUCTURES DE TELECOMMUNICATION -Eléments dans le cadre de la GTEC du Pays de Figeac - Contenu de l analyse Cette fiche étudie l accessibilité et la qualité du réseau numérique sur le département

Plus en détail

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL Conseil municipal du 15 décembre 2008 1 PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) 1. Le Très Haut Débit, pourquoi?

Plus en détail

Le Limousin à Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE. Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE

Le Limousin à Très Haut Débit DOSSIER DE PRESSE. Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Le Limousin à Très Haut Débit Lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE 1 Communiqué de synthèse - Lundi 14 avril 2014 Le Limousin accueille la Mission France Très Haut Débit Le lundi 14

Plus en détail

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence

MANCHE NUMERIQUE. Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence 1 MANCHE NUMERIQUE Bilan de la couverture numérique du territoire et de la mise en concurrence Dès 1995, le

Plus en détail

Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit

Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit Matinale CCI - GEMTIC Haut débit / Très haut débit en partenariat avec le Conseil Général de Mayotte Avec la participation de : AMCI, ETIC services, IDOM Technologies, Orange, SFR, SI Telecom, STOI Sommaire

Plus en détail

Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique

Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique 16 mars 2015 Benoit LOUTREL Sommaire 1. Introduction : Les enjeux du très haut débit 2. L accès au haut débit et très haut débit repose

Plus en détail

La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement du Très Haut Débit sur l ensemble du territoire

La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement du Très Haut Débit sur l ensemble du territoire La nouvelle stratégie gouvernementale pour le déploiement du Très Haut Débit sur l ensemble du territoire 0Bsous l égide du Ministère du Redressement productif et du 1BMinistère délégué chargé des Petites

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

Sommaire 2 Juillet 2011

Sommaire 2 Juillet 2011 LES RAPPORTS DE L ARCEP RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Juillet 2011 La montée vers le très haut débit sur l ensemble du territoire Guide sur le déploiement de la fibre optique à l usage des élus et des collectivités

Plus en détail

Atelier Infrastructures et Mobilité Réseaux 16 avril 2015. Raphaël Rogé Caisse des Dépôts

Atelier Infrastructures et Mobilité Réseaux 16 avril 2015. Raphaël Rogé Caisse des Dépôts Atelier Infrastructures et Mobilité Réseaux 16 avril 2015 Raphaël Rogé Caisse des Dépôts LES INFRASTRUCTURES NUMÉRIQUES Aménagement numérique et technologies Levier de croissance, de compétitivité et d

Plus en détail

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés En présence des opérateurs Bouygues, Free, Numéricâble, Orange et SFR Présentation aux professionnels de l immobilier 6 février 2014 Page 1 Plan de la présentation

Plus en détail

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT Développement du numérique DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX SOCIETAUX, DE CROISSANCE ET D EMPLOI SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS TRÈS HAUT DÉBIT en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS éditorial Pour que chacun puisse bénéficier des progrès des nouvelles technologies, le Conseil général de Seine-et-Marne, le Conseil régional d Île-de-France

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Un choix déterminant d aménagement et de développement du territoire MONTS D ARDÈCHE Pour quels usages? Un développement des usages dans

Plus en détail

Aménagement Numérique des Territoires Lorrains

Aménagement Numérique des Territoires Lorrains Conférence annuelle du Tourisme Lorrain - 19 novembre 2014 Maison Régionale des Sports - TOMBLAINE Aménagement Numérique des Territoires Lorrains Etat des lieux, enjeux et perspectives Conseil Régional

Plus en détail

Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique. Appel à projets. France Très Haut Débit Ecoles connectées

Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique. Appel à projets. France Très Haut Débit Ecoles connectées Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à projets France Très Haut Débit Ecoles connectées 2014 Modalités pratiques Projets à déposer par les opérateurs de communications électroniques

Plus en détail

Très Haut débit et Aménagement du territoire

Très Haut débit et Aménagement du territoire Les réunions de terrain du Sénateur Très Haut débit et Aménagement du territoire Sondage des maires* 95 % (63% «tout de suite» + 32% à 5 ans) des maires ruraux veulent le très haut débit d ici 5 ans. *réalisé

Plus en détail

L'aménageur numérique. des territoires

L'aménageur numérique. des territoires L'aménageur numérique des territoires Un acteur global d infrastructures télécoms Filiale du Groupe ETDE (Bouygues Construction), Axione est un acteur global d infrastructures télécoms au service des collectivités

Plus en détail

La qualité des services mobiles en France métropolitaine

La qualité des services mobiles en France métropolitaine Juin 2014 La qualité des services mobiles en France métropolitaine Synthèse de l enquête 2014 ISSN : 2258-3106 Synthèse des résultats de l enquête 2014 de l ARCEP sur la qualité des services mobiles Ce

Plus en détail

Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre

Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre Paris Nord 2 et le Très Haut Débit pour les entreprises Jeudi 31 octobre Hervé CHASTAGNOL Directeur Général de Paris Nord 2 Paris

Plus en détail

Le déploiement du Très Haut Débit

Le déploiement du Très Haut Débit Le Haut Débit Débits : 512Kbit/s à 20 Mbits/s pour la voie montante Assuré sur le réseau cuivre, coaxial, réseau câblé, mobile 3G et UMTS, satellite et wifi La Technologie ADSl a été utilisée sur le réseau

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

Montée en débit : la mise en œuvre de l accès à la sous-boucle et son articulation avec le développement des réseaux FttH

Montée en débit : la mise en œuvre de l accès à la sous-boucle et son articulation avec le développement des réseaux FttH février 2010 Montée en débit : la mise en œuvre de l accès à la sous-boucle et son articulation avec le développement des réseaux FttH Orientations de l ARCEP - 1 - Introduction Bénéficier d une montée

Plus en détail

Tous concernés, tous acteurs. Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire

Tous concernés, tous acteurs. Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire Bretagne Très Haut Débit Tous concernés, tous acteurs Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire Conférence numérique Avril 2011 1 TABLE DES MATIERES Synthèse du Schéma de Cohérence

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique!

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! 0 Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! L objectif régional est simple et ambitieux : se rapprocher au plus vite de 100 % de Bourguignons connectés, quel que soit

Plus en détail

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère des Technologies de la Communication Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses Grâce

Plus en détail

Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015

Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015 Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015 Contacts Anne CAUSSE IDATE a.causse@idate.org 04 67 14 44 63 Nicolas MORENO IDATE n.moreno@idate.org

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Tous concernés, tous acteurs. Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire

Tous concernés, tous acteurs. Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire Bretagne Très Haut Débit Tous concernés, tous acteurs Schéma de Cohérence Régionale d Aménagement Numérique du Territoire Conférence numérique Avril 2011 1 TABLE DES MATIERES Synthèse du Schéma de Cohérence

Plus en détail

Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation de plus de 19 000 emplois d ici à 2022

Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation de plus de 19 000 emplois d ici à 2022 DOSSIER DE PRESSE Appui Technique Prospectif relatif aux besoins en formation, emplois et compétences liés au déploiement de la fibre optique Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation

Plus en détail

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL

Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Une documentation Côtière Informatique Mise à jour du 20/01/2014 Caractéristiques et débits de votre ligne ADSL Sommaire : 1) La face cachée de la technologie ADSL2+ page 1 2) Les caractéristiques de sa

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

Avoir la fibre très haut débit! n 165 - Mai 2012. > Nouvelles technologies. Grand prix de la presse municipale. Actualité.

Avoir la fibre très haut débit! n 165 - Mai 2012. > Nouvelles technologies. Grand prix de la presse municipale. Actualité. n 165 - Mai 2012 Grand prix de la presse municipale > Nouvelles technologies Avoir la fibre très haut débit! Actualité Ouverture d un accueil de jour pour les malades d Alzheimer à la Pie Voleuse P4-5

Plus en détail

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT COMMUNIQUE DE PRESSE Laon, le jeudi 1 er octobre 2015 AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE

Plus en détail

Le 22 mars 2004. Le Comité a appliqué les principes qu il avait définis précédemment, à savoir :

Le 22 mars 2004. Le Comité a appliqué les principes qu il avait définis précédemment, à savoir : Avis du Comité d Experts concernant l autorisation des techniques RE-ADSL et ADSL2+ au répartiteur et sous-répartiteur dans le cadre de l accès à la sous-boucle locale de France Télécom Le 22 mars 2004

Plus en détail

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014 Réunion d information Accès Internet 25 avril 2014 Rappel des étapes 2011 : lancement de la démarche de gestion Associant les communes, CCI, AEZA, Grand Lyon Objectif : améliorer le «cadre de vie» des

Plus en détail

Comprendre et améliorer son débit internet

Comprendre et améliorer son débit internet Comprendre et améliorer son débit internet Lorraine Pour une entreprise, accéder à Internet est devenu vital. Les débits et réseaux accessibles s avèrent néanmoins très variables d un territoire à l autre.

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie

www.dracenie.com Développons ensemble la Dracénie Tous droits réservés Communauté d Agglomération Dracénoise Octobre 2010 Internet et le haut débit en Dracénie Explication et évolution du réseau Conception & réalisation Nexus Communication 04 93 92 92

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Délégataire de Service Public du DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Lotim Télécom et Saint-Etienne Métropole lancent le premier Cloud Park de France : un concept ultra-innovant de zone d activité «augmentée»

Plus en détail

OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE. 16 septembre 2014 COTITA OUEST

OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE. 16 septembre 2014 COTITA OUEST OSONS LA FIBRE UNE AMBITION POUR LA MANCHE 16 septembre 2014 COTITA OUEST LES INFRAS Les acquis Avant Après Programme 2006-2014 - Dégroupage DSL -1500 kms de fibre pour 138 NRA opticalisés(sur 146) -équipement

Plus en détail

Accédez au Très Haut Débit. www.reso-liain.fr PARTICULIERS, Testez votre éligibilité. Les opérateurs partenaires du réseau Li@in

Accédez au Très Haut Débit. www.reso-liain.fr PARTICULIERS, Testez votre éligibilité. Les opérateurs partenaires du réseau Li@in PARTICULIERS, un Nouveau Monde s ouvre à vous! Accédez au Très Haut Débit Vos Fournisseurs d Accès Internet Les opérateurs partenaires du réseau Li@in www.adeli.fr Tél : 04 78 66 11 85 www.k-net.fr Tél

Plus en détail

Jean-Christophe NGUYEN VAN SANG FIRIP

Jean-Christophe NGUYEN VAN SANG FIRIP Jean-Christophe NGUYEN VAN SANG FIRIP R.I.P 3.O La Convergence Energie/Télécoms Smart City, Smart Grid Jean Christophe NGUYEN VAN SANG Délégué Général de la Fédération des Réseaux d initiative Publique

Plus en détail

Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique

Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique Actualisation et mise en œuvre d une Stratégie de Cohérence Régionale d Aménagement

Plus en détail

Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune?

Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune? Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune? 1 er juillet 2013 Ordre du jour MELISA COMMENT SE RACCORDER

Plus en détail

HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015. Dossier de présentation générale

HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015. Dossier de présentation générale HAUTE-MARNE NUMERIQUE PROGRAMME 2010-2015 Dossier de présentation générale Octobre 2009 SOMMAIRE Pages Introduction 5 1) L état des lieux et les objectifs du conseil général 7 1.1) Les services disponibles

Plus en détail

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée La Celle Saint-Cloud, ville fibrée Préambule Quelles sont les caractéristiques du réseau cuivre actuellement utilisé? Actuellement, la majorité des français bénéficient des services voix, internet et TV

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET

L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET 8ème édition Pourquoi les internautes ont-ils résilié leur abonnement internet en 2014? L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET www.ariase.com L observatoire 2 Pourquoi les internautes ont-ils résilié

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

Appel à projets Télécentres et téléactivités

Appel à projets Télécentres et téléactivités Appel à projets Télécentres et téléactivités Ouvert en continu sur la période 2005-2007 1 janvier 2006 En croissance régulière, le télétravail concerne déjà 7% des salariés en France, contre 25 % dans

Plus en détail

Roannais Agglomération et le SIEL déploient la fibre optique à l habitant

Roannais Agglomération et le SIEL déploient la fibre optique à l habitant Lundi 3 mars 2014 Communiqué Roannais Agglomération et le SIEL déploient la fibre optique à l habitant Roannais Agglomération et le Syndicat intercommunal d énergies du département de la Loire (SIEL) annoncent

Plus en détail

21 Juin 2012. Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com

21 Juin 2012. Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com 21 Juin 2012 Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com 1 En route vers la 4G Orange inaugure la première ville 4G Orange à Marseille Avec

Plus en détail

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique du Département des Vosges

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique du Département des Vosges Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique du Département des Vosges Novembre 2013 Élaboré avec le concours financier de l Etat, de la Région et de l Europe Schema Directeur Territorial d Amenagement

Plus en détail

DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur?

DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur? DU HAUT DÉBIT AU TRÈS HAUT DÉBIT : Et si l on commençait par un accès neutre par fibre optique au sous-répartiteur? Gilles BILLET gbillet@ifotec.com IFOTEC S.A Tel : +33 (0) 4 76 67 53 53 B.P 247 ZAC de

Plus en détail

Web 2.0 professionnel : Au service de votre compétitivité!

Web 2.0 professionnel : Au service de votre compétitivité! Web 2.0 professionnel : Au service de votre compétitivité! Lons-le-saunier, 3 novembre 2008 Louis Naugès - Revevol www.revevol.eu 1 1 - Contexte humain 2 - Infrastructures 2012 3 - Postes de travail 2012

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

FORUM E G8 CONTRIBUTION DE LA FIEEC

FORUM E G8 CONTRIBUTION DE LA FIEEC FORUM E G8 CONTRIBUTION DE LA FIEEC La Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication (FIEEC) est un acteur clé et structurant de l industrie française par sa représentation des

Plus en détail

Barome tre DegroupTest des connexions Internet fixes du premier semestre 2013

Barome tre DegroupTest des connexions Internet fixes du premier semestre 2013 Barome tre DegroupTest des connexions Internet fixes du premier semestre 2013 L internaute français surfe en moyenne à un débit de 8,76 Mb/s L analyse des résultats des 3,9 millions de tests de débit effectués

Plus en détail

Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin.

Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin. Evolution de l équipement technologique des ménages Bretons entre 2008 et 2012 : Chiffres clés Emilie Huiban et Adrien Souquet, OPSIS, M@rsouin. Les principaux points à retenir La fracture numérique de

Plus en détail

Rencontre professionnelle organisée par l ANDGDGARD - SYNTHESE -

Rencontre professionnelle organisée par l ANDGDGARD - SYNTHESE - Aménagement numérique du territoire : enjeu des collectivités territoriales pour un égal accès aux nouveaux services numériques, au réseau du savoir et au développement économique. Rencontre professionnelle

Plus en détail

LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE

LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE Aménageur Numérique Haut et Très Haut Débit des Territoires LES RDV DU NUMERIQUE 15 JUIN CCI LIMOGES HAUTE VIENNE 03/07/2015 1 Axione Qui sommes nous? Initié par la volonté des Collectivités 12% du territoire

Plus en détail

La surveillance réseau des Clouds privés

La surveillance réseau des Clouds privés La surveillance réseau des Clouds privés Livre blanc Auteurs : Dirk Paessler, CEO de Paessler AG Gerald Schoch, Rédactrice technique de Paessler AG Publication : Mai 2011 Mise à jour : Février 2015 PAGE

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français

Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français Le tourisme français point d'appui de l'image et du rayonnement de la France De l ordre de 80 millions de visiteurs étrangers se

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe de travail n 3 «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe Visio-Accueil 07/02/2014 Ordre du jour Présentation de l étude pour le déploiement d un réseau

Plus en détail

Le haut débit à Messimy sur Saône le 10 juin 2011,

Le haut débit à Messimy sur Saône le 10 juin 2011, Le haut débit à Messimy sur Saône le 10 juin 2011, Daniel Guillot, directeur des relations avec les Collectivités territoriales de l Ain page 1 le haut débit sur les supports en cuivre de la Boucle locale

Plus en détail

Perspectives de l économie Internet de l OCDE 2012 Principales conclusions

Perspectives de l économie Internet de l OCDE 2012 Principales conclusions Perspectives de l économie Internet de l OCDE 212 Principales conclusions Conçu à l origine comme un moyen de relier différents ordinateurs par le réseau téléphonique, l Internet connecte aujourd hui des

Plus en détail

Postes de travail dans le Cloud

Postes de travail dans le Cloud Postes de travail dans le Cloud Votre solution miracle pour la fin de vie de Windows XP LIVRE BLANC Sommaire Résumé analytique.... 3 Migration incrémentielle des postes de travail.... 3 Scénarios d utilisation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Axione et Saint-Etienne Métropole lancent le premier Cloud Park de France : un concept ultra-innovant de zone d activité «augmentée» Contact Presse : Caroline Nigdelian,

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3 Technologies xdsl Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet.......................................... 2 1.2 La connexion à Internet..............................................

Plus en détail

«Les projets collaboratifs pour les nuls»

«Les projets collaboratifs pour les nuls» «Les projets collaboratifs pour les nuls» Les jeudis du numérique à Vannes 28/05/15 Sommaire 1) Le projet collaboratif 2) Les appels à projets 3) Le financement 4) Le rôle d Images & Réseaux Les questions

Plus en détail

Programme national «très haut débit»

Programme national «très haut débit» Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Programme national «très haut débit» - 1 - Sommaire I. ENJEU 3 II. DESCRIPTION GENERALE 4 III. PILOTAGE DU PROGRAMME 4 IV. PHASE DE LANCEMENT DU PROGRAMME

Plus en détail

Aménagement numérique des territoires

Aménagement numérique des territoires Aménagement numérique des territoires Comprendre l'évolution des réseaux Nantes TIC et territoires ruraux : un enjeu de Développement Durable Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Aménagement numérique du territoire. Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015

Aménagement numérique du territoire. Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015 Aménagement numérique du territoire Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015 1. La fibre optique 2. Le MiMo Le FttH : un réseau d initiative publique Sur le territoire de la Manche, il n y a pas d initiative

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante.

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante. EBU - New Media Forum 2006 22 Juin 2006 Agenda Neuf cegetel en bref Image du marché français du haut débit et de la télévision payante L offre neuf TV Applications & évolutions 2 1 Qui sommes-nous? Un

Plus en détail

MISE EN SERVICE DU RÉSEAU TRÈS HAUT DÉBIT D ALÈS AGGLOMÉRATION ( ZONE «CAP O SUD»), INITIÉ PAR LE PÔLE MÉTROPOLITAIN NÎMES / ALÈS

MISE EN SERVICE DU RÉSEAU TRÈS HAUT DÉBIT D ALÈS AGGLOMÉRATION ( ZONE «CAP O SUD»), INITIÉ PAR LE PÔLE MÉTROPOLITAIN NÎMES / ALÈS D O S S I E R D E P R E S S E MISE EN SERVICE DU RÉSEAU TRÈS HAUT DÉBIT D ALÈS AGGLOMÉRATION ( ZONE «CAP O SUD»), INITIÉ PAR LE PÔLE MÉTROPOLITAIN NÎMES / ALÈS vendredi I4 février 2OI4 LE CONTEXTE Le Gouvernement

Plus en détail

les secteurs ucopia www.ucopia.com

les secteurs ucopia www.ucopia.com les secteurs ucopia www.ucopia.com Leader Européen sur le marché des contrôleurs d accès haute performance, UCOPIA Communications sécurise les réseaux IP à destination des utilisateurs nomades, visiteurs

Plus en détail

France Très Haut Débit

France Très Haut Débit Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique France Très Haut Débit Réseaux d initiative publique 2013 2 Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique France Très Haut

Plus en détail

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME?

AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? AUDITION SUR LE CIR : LA REFORME PROFITE-T-ELLE AUX PME? Propositions de la CGPME Introduction : Nombre d adhérents à votre organisation : Avant propos : Compte tenu du niveau d information qui peut être

Plus en détail

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Atelier TIC et Emploi en Mauritanie Centre de Formation et d Echange à Distance (CFED) de Nouakchott 28 avril 2014 Mohamed

Plus en détail

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy une approche ouverte avec les collectivités locales pour un aménagement harmonieux du territoire Orange est ouvert : plus de débits pour tous à des formes

Plus en détail

Réalisation du schéma directeur d aménagement numérique de l Aisne

Réalisation du schéma directeur d aménagement numérique de l Aisne Avec le soutien Réalisation du schéma directeur d aménagement numérique de l Aisne Opération soutenue par l État - Fonds National d Aménagement et de Développement du Territoire Depuis plusieurs années,

Plus en détail

Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage

Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage Contribution des Jeunes Européens-France au livre vert sur la promotion de la mobilité des jeunes à des fins d apprentissage La contribution apportée par les Jeunes Européens-France se base : - D une part

Plus en détail

ANNEXE 2 DOSSIER DE SYNTHESE SPECIFIQUE A DESTINATION DES MEMBRES DU COMITE DE CONCERTATION «FRANCE TRES HAUT DEBIT»

ANNEXE 2 DOSSIER DE SYNTHESE SPECIFIQUE A DESTINATION DES MEMBRES DU COMITE DE CONCERTATION «FRANCE TRES HAUT DEBIT» Dossier de demande de soutien financier par le Fonds pour la Société Numérique ANNEXE 2 DOSSIER DE SYNTHESE SPECIFIQUE A DESTINATION DES MEMBRES DU COMITE DE CONCERTATION «FRANCE TRES HAUT DEBIT» Synthèse

Plus en détail

Stratégie dirigeants 2015

Stratégie dirigeants 2015 Stratégie dirigeants 2015 Révolutionner la productivité des entreprises par le digital Sommaire 1 Introduction Hub One, en bref 4 Modèles économiques de migration vers les solutions Cloud 2 Analyse des

Plus en détail