Acquisition de la société allemande

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Acquisition de la société allemande"

Transcription

1 Acquisition de la société allemande Réunion d information le 02 décembre 2005

2 Sommaire Le groupe SECURIDEV Présentation du groupe DOM : son positionnement ses produits L opération d acquisition : pourquoi? comment? 2

3 Sommaire Le groupe SECURIDEV Présentation du groupe DOM : son positionnement ses produits L opération d acquisition : pourquoi? comment? 3

4 Une activité organisée autour de Trois domaines d activité 9 marques 2 branches Organisation des Accès Matériels et Equipements Professionnelle Bâtiment Grand Public 4

5 Chiffres-clès 2004 Au 31/12/2004 IFRS Chiffre d affaires : 92,2 M 60 % Banche Grand Public 40 % Branche Professionnelle près de 50 % réalisé hors de France Résultat opérationnel : 4,21 M Résultat net consolidé : 2,27 M Résultat net part du groupe : 1,86 M MBA : 6,46 M Capitaux propres : 42,8 M Taux d endettement financier net : 41 % 5

6 1 er semestre 2005 en M 06/ / /2005 Variation NF IFRS IFRS Chiffre d'affaires 46,6 46,5 48,8 + 4,9 % Résultat opérationnel 2,3 2,12 1,89-11 % en % du CA 4,9 % 4,6 % 3,9 % Résultat financier (0,28) (0,22) (0,26) Résultat exceptionnel (0,34) - - Amort des survaleurs (0,49) - - Résultat net groupe 0,71 1,20 1,11-7,5 % en % du CA 1,5 % 2,6 % 2,3 % Résultat net part groupe 0,51 1,00 0, % 6

7 Sommaire Le groupe SECURIDEV Présentation du groupe DOM : son positionnement ses produits L opération d acquisition : pourquoi? comment? 7

8 Un des leaders allemands des cylindres à organigramme (Master Key Systems) pour les bâtiments professionnels Un groupe allemand européen présent, aux Pays-Bas, en Suisse, en Grande-Bretagne et en France 55 M de chiffre d affaires (e) ,5 M de résultat opérationnel (e)

9 1936, création de la société par Joseph WOSS 1989, entrée dans le groupe Black & Decker Siège social, à Brühl (Cologne), où se situe l usine principale N 2 sur son marché en Allemagne Exporte dans plus de 30 pays Effectif moyen : ~ 530 personnes (425 sur le site de Brühl) 9

10 L Allemagne La 1ère nation de l Union Européenne 82,5 millions d habitants PIB : 1 872,142 Mds km2 de superficie Düsseldorf Cologne Dom Pays Frontalier avec : l Autriche, la Tchéquie, Les Pays-Bas, la Pologne, La France, La Suisse, Le Luxembourg et Le Danemark Stuttgart Munich 10

11 Le secteur de la serrurerie en Allemagne en 2004 Le secteur de la serrurerie (automobile, bâtiment, meuble, coffresforts ) représente un CA de 7,4 Md 238 entreprises et personnes un CA de 7,4 Md dont Serrures bâtiments 2,6 Md (évolution 04/03 +4,0 %) dont 417 M pour les serrures dont 320 M pour les cylindres L industrie allemande exporte à 85,7% vers l Europe Les prix de vente des produits ont augmenté en moyenne de 4,5% sur le marché intérieur et de 2% à l exportation NB de permis de construire accordé dans le bâtiment :

12 Les principaux concurrents de DOM en Allemagne sur son segment de marché Rang Concurrents CA CA Part de marché total M Cylindres M Cylindres en All. 1 Assa Abloy % (Zeiss Ikon) 2 DOM ,2% 3 BKS ,5% 4 Winkhaus ,4% 5 CES ,7% 6 EVVA ,7% 7 WILKA ,2% Données

13 Les produits DOM Des cylindres mécaniques et électroniques brevetés pour organiser les accès (master key systems) Evolution 03/04 74% du CA 1. Cylindres mécaniques pour le bâtiment Master Key System + 3 % 6% du CA 2. Cylindres électronique de contrôle d accès + 15 % 20% du CA 3. Cylindres mécaniques pour l industrie + 8% 55 M + 3,2 % en moyenne pondérée 13

14 1. Cylindres mécaniques pour le bâtiment et organisation des accès Systèmes à disques Systèmes conventionnels Systèmes réversibles (systèmes brevetés) 14

15 2. Cylindres électroniques pour le contrôle des accès L accès électronique DOM ELS 15

16 3. Cylindres pour l Industrie 16

17 Dom exporte dans plus de 30 pays dans le monde France UK 7,8% 5,0% Suisse 5,1% 9,7% Export Pays-Bas 12,7% 59,7% Allemagne Données

18 Dom, son site de production Superficie du site : m 2 de bâtiment sur 6 hectares de terrain 18

19 Sommaire Le groupe SECURIDEV Présentation du groupe DOM : son positionnement ses produits L opération d acquisition : pourquoi? comment? 19

20 L opération d acquisition : pourquoi? Une belle opportunité pour Sécuridev Un savoir-faire reconnu, une marque européenne, une notoriété, une clientèle Des synergies fortes entre les deux groupes Des complémentarités évidentes Un prix d acquisition raisonnable Une opération financée, sans dilution pour les actionnaires 20

21 Des complémentarités évidentes Des complémentarités géographiques Des complémentarités de gamme de produits Des complémentarités de R&D Des complémentarités de marques 21

22 Des complémentarités évidentes Des complémentarités géographiques Des complémentarités de gamme de produits Des complémentarités de R&D Des complémentarités de marques 22

23 SECURIDEV et DOM couvre l ensemble de l Europe Centrale 23

24 Des complémentarités évidentes Des complémentarités géographiques Des complémentarités de gamme de produits Des complémentarités de R&D Des complémentarités de marques 24

25 Des complémentarités produits Une large gamme de serrures mécaniques à mortaiser DIN (alu, bois, acier, verre et Pvc) aux normes européennes et allemandes, grâce à ses différentes acquisitions en Europe (Euro-Elzett et Titan) à sa politique de développement produits notamment chez Metalux (aluminium et antipanique) Une gamme de serrures électriques chez Dény-Fontaine et de gâches électriques chez Beugnot qui viennent compléter la gamme électronique et de contrôle d accès de Dom Des cylindres mécaniques et électroniques et des clès brevetés ( 2024) pour organiser les accès pour les bâtiments professionnels N a pas dans sa gamme de produits de type serrure mécanique ou électrique pour portes bois, alu, acier, verre ou Pvc 25

26 Des complémentarités produits Système à organigramme mécanique (Master Keys mécaniques) + Cylindre à clé réversible DOM Serrure Serrure à mortaiser à mortaiser DIN pour DIN profil pour aluminium porte bois Serrure à mortaiser METALPAST TITAN DIN pour porte bois Serrure à mortaiser EURO-ELZETT pour profil aluminium 26 METALUX

27 Des complémentarités produits Système de haute sécurité A2P 3* pour particuliers + Cylindre à disque DOM à clé breveté Serrure carénée PICARD 27

28 Des complémentarités produits Systèmes à organigramme électronique (Master Keys électroniques) + Serrure Serrure à mortaiser à mortaiser DIN pour DIN profil pour aluminium porte bois Serrure à mortaiser METALPAST TITAN DIN pour porte bois Serrure à mortaiser EURO-ELZETT pour profil aluminium METALUX Cylindre électronique motorisé DOM 28

29 Des complémentarités produits Contrôle des accès + Cylindre électronique motorisé DOM Serrure électrique motorisée DENY Serrure à mortaiser motorisée DENY 29

30 Des complémentarités évidentes Des complémentarités géographiques Des complémentarités de gamme de produits Des complémentarités de R&D Des complémentarités de marques 30

31 Des complémentarités R & D Le groupe Sécuridev manque d une vraie expertise, y compris chez Titan dans la conception de cylindres européens sur organigrammes de moyenne et haut de gamme à clé irreproductible et réversible brevetée Le groupe Dom possède une large gamme de brevets et de produits couvrant ce domaine et pouvant être mise à disposition des différentes filiales du groupe notamment Dény-Fontaine, Metalux, Titan, Metalplast et Euro-Elzett. 31

32 Des complémentarités R & D Le groupe Dom a besoin : d une offre serrure et gâche électrique propre, que peut lui développer Dény-Fontaine sur la base de ses produits existants, et adapté au marché allemand Dény-Fontaine possède une forte gamme de produits d issues de secours pour lieux recevant du public (aéroports, Hôtels, musées.) qui pourrait être adaptée au marché allemand avec la complémentarité DOM Dans un futur proche, les lieux recevant du public en Allemagne devront être équipés d issues de fermetures anti-panique 32

33 Des complémentarités R & D Les deux groupes ont développé une gamme de cylindres électroniques qui répond à des philosophies techniques différentes : Dény-Fontaine : un cylindre avec une clé mécanique équipée d une batterie et d un codage électronique «CLE ACTIVE» (alimente le moteur et l électronique qui est dans le cylindre et permet le déverrouillage tout en gérant les accès) Dom : un cylindre électronique avec batterie et codage dans le cylindre, la «CLE, équipée d un tag est PASSIVE» (ce système permet de valoriser les systèmes mécaniques existants) Deux technologies couvrant l ensemble de la demande européenne Deux technologies amenées à devenir leaders dans les années à venir 33

34 Des complémentarités évidentes Des complémentarités géographiques Des complémentarités de gamme de produits Des complémentarités de R&D Des complémentarités de marques 34

35 Des complémentarités marques et notoriété La marque Dom est très forte et est identifiée comme une marque de qualité chez les serruriers professionnels en Europe. Les marques de Sécuridev sont nationales et souvent assimilées à un certain type de produits Une marque européenne sur laquelle Sécuridev pourra capitaliser pour renforcer son image d acteur significatif sur ce marché Sécuridev pourra utiliser la marque pour vendre ses produits sur les marchés à influence germanique 35

36 Des complémentarités par segment de marchés Existent principalement avec Dény-Fontaine pour le bâtiment avec Ronis pour la clientèle OEM Potentiel de développement de chacune des marques dans les segments contrôle d accès ou l une des 3 marques occupent une position de leader sur son marché domestique Segments Ronis DOM Dény Fontaine OEM Oui Oui Non Banque Non Forte Faible en France Prisons Non Faible en Allemagne Leader Hôtels Non Uniquement en meca Uniquement en carte Aéroports Non Forte Forte dans les gros aéroports Immeubles bureaux Non Forte en Allemagne et Hollande Historique, mais faible en nouveaux immeubles Musées, sites culturels Equipements sportifs Résidentiel Non Non Non Forte Forte Existant à développer Bonne Forte en issue de secours Néant 36

37 DOM, des clients prestigieux L Université CEES à Madrid (Esp) L Université de Seton Hall à New Jersey (USA) Le Collège technique de la Marine à Stralsund (All.) Le Fair Frankfurt à Frankfurt (All.) Royal Opera House à Londres (UK) Le siège de Putrajaya à Kuala Lumpur (Malaysia) KBC Bank en Belgique Fortis Bank à Utrecht (Holl.) Belgacom à Bruxelles (Bel.) L Aéroport de Maastricht (Holl.) 37

38 Aux normes IFRS Données prévisionnelles En M (p) 2006 (p) Sécuridev Dom S + D (1) Chiffre d affaires 92, Résultat opérationnel 4,2 3,5 (2) 10 (2) en % CA 4,6% 6,7% 6,7% Cash Flow d Exploitation 8,3 5,8 17 en % CA 9,0% 10,5% 11,3% (1) Consolidation de DOM à compter du 1 er décembre 2005 (2) Avant affectation des écarts d évaluation (~18 M dont ~50 % affectés à des actifs amortissables et fiscalement déductibles en Allemagne) 38

39 Bilans prévisionnels Aux normes IFRS en M DOM (*) S + D Actif immobilisé 12,34 77,6 Actif circulant 17,85 66,4 dont Stocks 10,3 27,5 dont clients 7,1 31,7 Autres créances 0,4 7,2 VMP et dispo. 0,1 0 Total Bilan 30,18 144,0 Fonds propres 2,12 44,3 Provisions (**) 20,12 27,4 Dettes LMT 0,00 32,9 Dettes CT 0 7,5 Autres dettes 7,94 31,9 (*) Contribution de DOM au bilan consolidé de SECURIDEV, selon les normes IFRS (**) dont ~20 M pour pensions de retraites nettes, normes IFRS 39

40 Endettement financier prévisionnel Aux normes IFRS Dettes fin. totales / FP 41 % 91 % 79 % Dettes Fin. Nettes (M ) 19,3 40,4 37,0 40

41 Le financement de l opération Prix d acquisition : ~ 20 M Financement par emprunt sur 7 ans Crédit syndiqué auprès d une banque Avec uniquement un nantissement des titres DOM 41

42 Actionnariat SECURIDEV Le capital social : euros, composé de actions de 15 Au 30/06/05 Public 42,7 % 57,3 % SFPI (69,1 % en droits de vote) Situation nette part du groupe: 40,4 M Capitalisation boursière au 30/11/05 : 40 M 42

43 Cours de Bourse Cours de bourse le 30/11/05 : 15,44 + haut/+ bas de l année : 15,50 / 12,50 Variation depuis le 01/01/05 : + 19,5% 43

44 Acquisition de la société allemande Réunion d information le 02 décembre 2005

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF MERCREDI 11 SEPTEMBRE 2013 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS DU 1 ER SEMESTRE 2013 02 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 Le groupe Linedata UN GROUPE

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

GROUPE LES HÔTELS DE PARIS. Réunion d information - Résultats annuels 2002

GROUPE LES HÔTELS DE PARIS. Réunion d information - Résultats annuels 2002 GROUPE LES HÔTELS DE PARIS Réunion d information - Résultats annuels 2002 LES INTERVENANTS Patrick MACHEFERT Président-directeur Général Michel MANCHERON Secrétaire Général Olivier WOLF Directeur Administratif

Plus en détail

Plan de la présentation. Présentation des résultats semestriels 2005. Synthèse du 1 er semestre 2005. Passage aux normes IFRS

Plan de la présentation. Présentation des résultats semestriels 2005. Synthèse du 1 er semestre 2005. Passage aux normes IFRS Présentation des résultats semestriels 2005 Paris, le 11 octobre 2005 Plan de la présentation Synthèse du 1 er semestre 2005 Passage aux normes IFRS Analyse de la situation au 30 juin 2005 Le Groupe CPR

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Pierre-Jean SIVIGNON

Pierre-Jean SIVIGNON 7 MARS 2013 Georges PLASSAT Pierre-Jean SIVIGNON Remarques préliminaires 2012 Le Groupe s est recentré sur les pays où il a une position forte et un profil multi-format : Grèce : réorganisation de son

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 (En millions d'euros) ACTIF I. - Bilan consolidé (IFRS) PASSIF RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 IFRS

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Louvain-la-Neuve, le 27 mars 2009, 16h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET PROFITABILITÉ : BSB TIENT SES PROMESSES! La croissance de la société s est

Plus en détail

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 :

RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : Jacquet Metal Service - Rapport d activité 31 mars 2015 1 2 RESULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 11 MAI 2015 : 1 er trimestre 2015 Chiffre d affaires 316,5 m (+8,5% vs T1 2014) EBITDA +14,2

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 11/02/2013 Résultats annuels 2012 Le Groupe Cafom, acteur européen de la distribution traditionnelle et du e-commerce d équipement de la maison, annonce ses résultats annuels de l exercice clos le 30 septembre

Plus en détail

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable

Assemblée Générale. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Nobody s Unpredictable Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Que va-t-elle dire? Que va-t-il entendre? Quelles sont ses intentions? Assemblée Générale Nobody s Unpredictable Sommaire Le marché et Ipsos La

Plus en détail

PARTENARIAT ASSAD THE ABRAAJ GROUP BUSINESS PLAN 2014-2019

PARTENARIAT ASSAD THE ABRAAJ GROUP BUSINESS PLAN 2014-2019 PARTENARIAT ASSAD THE ABRAAJ GROUP BUSINESS PLAN 2014-2019 GROUPE L ACCUMULATEUR TUNISIEN ASSAD 18 SEPTEMBRE 2014 PROPRIETE ASSAD Sommaire 01 02 03 04 05 06 07 08 PRESENTATION DU GROUPE PERFORMANCE DE

Plus en détail

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Présentation des résultats 2005 Paris, le 13 avril 2006 Plan de la présentation Synthèse de la période Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Axes de développement et perspectives Éléments boursiers

Plus en détail

MEDIATOR pour les portes d entrées d immeubles

MEDIATOR pour les portes d entrées d immeubles MEDIATOR pour les portes d entrées d immeubles MEDIATOR La solution de verrouillage parfaite ASSA ABLOY, the global leader in door opening solutions La situation Connaissez-vous ce problème? La situation

Plus en détail

Bilendi constitue un des leaders en Europe du marché des access panels en rachetant M3 Research, acteur clé du marché en Europe du Nord

Bilendi constitue un des leaders en Europe du marché des access panels en rachetant M3 Research, acteur clé du marché en Europe du Nord Communiqué de presse Bilendi constitue un des leaders en Europe du marché des access panels en rachetant M3 Research, acteur clé du marché en Europe du Nord Bilendi acquiert une position forte sur les

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

Résultats S1 Paris, le 23/09/04

Résultats S1 Paris, le 23/09/04 Résultats S1 Paris, le 23/09/04 FRANCE Bordeaux Lille Lyon Marseille Nancy Nantes Paris Tours INTERNATIONAL Belgique Danemark Espagne Finlande Maroc Norvège Pays Bas Pologne Suède Frédéric SEBAG Président

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 S O M M A I R E ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2009 3 RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR L INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE 2009 4

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014

Résultats semestriels 2014 Résultats 30 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 30 juillet 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes S1 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations

Plus en détail

Cap Investors Jeudi 20 juin 2013

Cap Investors Jeudi 20 juin 2013 Cap Investors Jeudi 20 juin 2013 PHILIPPE BOUAZIZ, Président EDITEUR-INTÉGRATEUR INTERNATIONAL DE LOGICIELS DE GESTION POUR ENTREPRISES Le leader dans l édition de logiciels de gestion(1) sur la zone EMEA

Plus en détail

Sopra Group Objectifs 2007 atteints

Sopra Group Objectifs 2007 atteints Communiqué de Presse Paris, le 14 février 2008 Sopra Group Objectifs atteints Chiffre d affaires : 1 milliard d euros Croissance totale : + 11,6% Croissance organique : +9,4% Marge opérationnelle courante

Plus en détail

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire

* ex Legrand Holding SA - 1/9 - LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006. Sommaire LEGRAND * COMPTES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON AUDITES 31 mars 2006 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau de flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 * ex Legrand Holding

Plus en détail

Systèmes et équipements pour un monde plus sûr

Systèmes et équipements pour un monde plus sûr Systèmes et équipements pour un monde plus sûr Rapport annuel 2003 Sommaire SECURIDEV Rapport annuel 2003 1 Comptes consolidés 3 1 Rapport de gestion 4 2 Bilan consolidé au 31 décembre 2003 8 3 Compte

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS VALEUR COMPTABLE NETTE AU TERME DE L'EXERCICE... 211 21.

CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS VALEUR COMPTABLE NETTE AU TERME DE L'EXERCICE... 211 21. CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS SIMILAIRES Valeur d'acquisition au terme de l'exercice... 8052P xxxxxxxxxxxxxxx 54.544 Acquisitions, y compris la production

Plus en détail

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Bruxelles, le 31 août 2012 8h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Résultat opérationnel consolidé

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 mardi 3 avril 2007 Présentation et positionnement du Groupe Sqli Faits marquants et résultats

Plus en détail

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014 CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe 0 juillet 04 Avertissement «Le présent document peut contenir des données de nature prospective.

Plus en détail

Systèmes et équipements pour un monde plus sûr. Tant qu il y aura quelque chose à protéger

Systèmes et équipements pour un monde plus sûr. Tant qu il y aura quelque chose à protéger Systèmes et équipements pour un monde plus sûr Tant qu il y aura quelque chose à protéger RAPPORT ANNUEL 2006 LES CHIFFRES CLES 2006 Evolution du chiffre d affaires en millions d euros Répartition des

Plus en détail

Rappel des raisons de l introduction en bourse de Worldline

Rappel des raisons de l introduction en bourse de Worldline Agenda 1.Introduction 2.Bilan de l année 2014 3.Stratégie et ambition 2017 4.Performance financière 2014 5.Rapports des Commissaires aux comptes 6.Objectifs pour 2015 2 Rappel des raisons de l introduction

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011. Sommaire

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011. Sommaire Informations financières consolidées non auditées au 31 mars 2011 2011 LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 31 mars 2011 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Free Cash Flow : 31,2 M (+41%) Chiffre d affaires stable Marge opérationnelle d activité : 6% Bilan renforcé : trésorerie nette de 221,9 M Paris,

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Résultats annuels 2005

Résultats annuels 2005 Résultats annuels 2005 SOMMAIRE Chiffres clés Activité 2005 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple Résultats 2005 Structure financière LOCINDUS en bourse Perspectives pour 2006

Plus en détail

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

SFAF. Ce document est la propriété du Groupe LACROIX et ne peut être reproduit ou communiqué à des tiers sans autorisation écrite.

SFAF. Ce document est la propriété du Groupe LACROIX et ne peut être reproduit ou communiqué à des tiers sans autorisation écrite. SFAF 21 janvier 2014 Paris Sommaire Analyse par activité Métiers et positionnement Moyens et stratégie de développement Faits majeurs 2013 Résultats au 30.09.2013 Perspectives 2014 Comptes consolidés Groupe

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Résultats annuels au 30 juin 2008

Résultats annuels au 30 juin 2008 Société Centrale des Bois et Scieries de la Manche Société Anonyme au capital de 32 205 872,50 euros Siège social : 12 rue Godot de Mauroy, 75009 Paris RCS Paris 775 669 336 Paris, le 23 octobre 2008 Résultats

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE PREMIER SEMESTRE 2013

RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE PREMIER SEMESTRE 2013 ASSYSTEM SA Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 19 219 840 Euros Siège social : 70 Boulevard de Courcelles 75017 PARIS RCS PARIS B 412 076 937 RAPPORT D ACTIVITE DU DIRECTOIRE

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 février 2009 DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS Le chiffre d affaires s établit à 37 791 millions d euros, en baisse de 7 %

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

Demandons plus à la chimie

Demandons plus à la chimie Demandons plus à la chimie Réunion avec les investisseurs Luxembourg - 16 janvier 2014 Catherine Jouvet Responsable Relations Actionnaires Un acteur majeur de la chimie mondiale Nos atouts 90% du chiffre

Plus en détail

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés 1. Résultats semestriels 1998 2. Tendances d activité à fin septembre 3. Sensibilités et opportunités actuelles Perspectives 1998 4. Actions stratégiques en cours 1 1. Premier semestre 1998 Chiffres clés

Plus en détail

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 -1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 Septembre 2004 -2 - Sommaire Présentation de SQLI Faits marquants et résultats semestriels Perspectives -3 - SQLI : les éléments clés Dates

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS

RÉSULTATS SEMESTRIELS RÉSULTATS SEMESTRIELS 7 octobre 2 Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Chiffres clés Activité commerciale financiers Coût du risque Fonds propres Conclusion Annexe 3 Faits marquants Acquisition en décembre 2003 de Banque

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010

Résultats de l exercice 2009-2010. Mardi 1 er juin 2010 Résultats de l exercice 2009-2010 Mardi 1 er juin 2010 Agenda 1. Retour de la croissance 2. Amélioration des résultats au second semestre 3. De solides atouts pour bénéficier de la reprise 2 Principales

Plus en détail

«Evaluation de l entreprise»

«Evaluation de l entreprise» «Evaluation de l entreprise» Philippe BRIDOUX GESCO 1 Sommaire I. Introduction : quand valorise-t-on / que valorise-t-on? II. Les composantes de la valeur d une entreprise III. Les différentes méthodes

Plus en détail

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services Plan de la présentation Synthèse de l exercice 2013 Analyse des résultats annuels 2013 Activité

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

L ENSEIGNE LES HÔTELS DE PARIS MARCHE DES AFFAIRES PRESENTATION DES COMPTES RESULTATS BOURSIERS PERSPECTIVES QUESTIONS / REPONSES

L ENSEIGNE LES HÔTELS DE PARIS MARCHE DES AFFAIRES PRESENTATION DES COMPTES RESULTATS BOURSIERS PERSPECTIVES QUESTIONS / REPONSES L ENSEIGNE LES HÔTELS DE PARIS MARCHE DES AFFAIRES PRESENTATION DES COMPTES RESULTATS BOURSIERS PERSPECTIVES QUESTIONS / REPONSES L ENSEIGNE LES HÔTELS DE PARIS «LES HÔTELS DE PARIS, C EST :» 24 hôtels

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Résultats semestriels 2012 Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Sommaire I Faits marquants du semestre pages 3 à 5 II Comptes semestriels 2012 pages 6 à 11 III Perspectives Plan OPUS VINI 2015 pages 12 à 22

Plus en détail

Pierre Milchior. Richard Simonin. Gérant. Directeur Général Exécutif. L année 2005 a été très encourageante.

Pierre Milchior. Richard Simonin. Gérant. Directeur Général Exécutif. L année 2005 a été très encourageante. Rapportannuel2005 Pierre Milchior Gérant L année 2005 a été très encourageante. Elle restera incontestablement marquée par une progression de notre activité, associée à un retour des bénéfices. Cela s

Plus en détail

P6C07 L e valuation de la valeur d une entreprise

P6C07 L e valuation de la valeur d une entreprise P6C07 L e valuation de la valeur d une entreprise Introduction : intérêt de la valorisation d une société La valeur d une entreprise fluctue en fonction des opérations qu elle réalise. A la constitution

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Excellente performance de Devoteam au premier semestre 2015 et révision à la hausse des objectifs annuels

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Excellente performance de Devoteam au premier semestre 2015 et révision à la hausse des objectifs annuels Paris, le 7 septembre 2015 Excellente performance de Devoteam au premier semestre 2015 et révision à la hausse des objectifs annuels Chiffre d affaires S1 2015 à 232,2 millions d euros en croissance organique

Plus en détail

Des résultats semestriels en progression

Des résultats semestriels en progression Paris, le 25 mai 2016 Des résultats semestriels en progression Un résultat opérationnel courant en hausse de 14,5% 1, impulsé par une forte amélioration de la contribution des activités touristiques (+20%),

Plus en détail

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif Première Partie 1) Evolution des SIG DOSSIER 1 Production vendue 369 458 394 023-6,2% Production stockée 1 162 2 541-54,3% Production de l'exercice

Plus en détail

Réunion Analystes 17 avril 2008. Résultat Annuel 2007

Réunion Analystes 17 avril 2008. Résultat Annuel 2007 Réunion Analystes 17 avril 2008 Résultat Annuel 2007 1 Sommaire Faits marquants Activité commerciale Résultat annuel 2007 Evolution du cours de bourse Perspectives 2008 Annexes 2 Faits Marquants Résultat

Plus en détail

Ordre du jour. Données de gestion et indicateurs d activité. Organigramme au 30 juin 2013 Données boursières Perspectives

Ordre du jour. Données de gestion et indicateurs d activité. Organigramme au 30 juin 2013 Données boursières Perspectives Résultats 1 er semestre 2013-18 juillet 2013 Ordre du jour Données de gestion et indicateurs d activité Zoom sur le 1 er semestre 2013 Compte d exploitation Indicateurs d activité Croissance organique

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Acquisition du Groupe CEPL par ID Logistics Le 13 juin 2013

Acquisition du Groupe CEPL par ID Logistics Le 13 juin 2013 Acquisition du Groupe CEPL par ID Logistics Le 13 juin 2013 Signature d un protocole d acquisition de CEPL > ID Logistics a signé le 12 juin 2013 avec les actionnaires et les créanciers de CEPL un protocole

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Résultats annuels SFAF 8 Mars 2013

Résultats annuels SFAF 8 Mars 2013 Résultats annuels SFAF 8 Mars 2013 SOMMAIRE Le marché Le Groupe Samse Résultats au 31 décembre 2012 Réalisations 2012 Perspectives 2013 Evolution du cours de l action 2 Résultats annuels 2012 Marché du

Plus en détail

- 08 - L ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS REELLES

- 08 - L ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS REELLES - 08 - L ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS REELLES Objectif(s) : o Pré-requis : Prise en compte des plus-values et moins-values et impact sur la situation financière d'une entreprise. o Principes

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

[ ] Présenter votre entreprise à un fonds d investissement de BPIFRANCE GRÂCE à la grille de lecture modélisée

[ ] Présenter votre entreprise à un fonds d investissement de BPIFRANCE GRÂCE à la grille de lecture modélisée PME/ETI l PME/ETI l PME/ETI l PME/ETI l PME/ETI l PME/ETI l PME/ETI [ ] Renforcement des fonds propres des pme/eti avec BPIFRANCE Présenter votre entreprise à un fonds d investissement de BPIFRANCE GRÂCE

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

Résultats semestriels 2015

Résultats semestriels 2015 Résultats semestriels 2015 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 22 septembre 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013 LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE Résultats 2012/2013 Novembre 2013 1 Résultats annuels 2012/2013 Profil Les faits marquants 2012/13 Des résultats en fort redressement Une nouvelle dynamique

Plus en détail

Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004

Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004 SCOR VIE Embedded Value de SCOR VIE au 31 décembre 2004 Présentation du Paris Avertissement Certaines informations contenues dans cette présentation pouvant être des informations de nature prospective

Plus en détail

Résultats annuels 2014. 10 avril 2015

Résultats annuels 2014. 10 avril 2015 10 avril 2015 Sommaire 1. Introduction 2. Comptes 2014 3. Activité Antalis et Arjowiggins 4. Perspectives 5. Questions & Réponses Annexe : Eléments financiers des opérations 2 Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014 Paris, 10 mars 2014 En 2013, AXA Real Estate enregistre un volume de transactions de 9,2 milliards d euros, lève 6,5 milliards d euros de capitaux et étend son programme de dette à 7,9 milliards d euros

Plus en détail

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs

Résultats annuels 2014 supérieurs aux objectifs Paris, le 3 mars 2015 Résultats annuels supérieurs aux objectifs Chiffre d affaires en croissance organique de 2,5% à 442,8 millions d euros et de 6,0% sur le quatrième trimestre de l exercice Marge d

Plus en détail