Les clés de l évaluation. Hervé Bardin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les clés de l évaluation. Hervé Bardin"

Transcription

1 Les clés de l évaluation Hervé Bardin

2 Evaluation d entreprise : principes généraux

3 Evaluation d entreprise : principes généraux Que veut-on évaluer? Contexte de l évaluation Typologie des méthodes d évaluation La valeur et le prix 3 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

4 Evaluation d entreprise : principes généraux Que veut-on évaluer? Un fonds de commerce ou une branche d activité Un ou plusieurs actifs spécifiques : immobilier, brevets, marques, Une entreprise : valeur des titres (actions ou parts sociales) 4 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

5 Evaluation d entreprise : principes généraux Contexte de l évaluation Restructuration du capital Contexte fiscal (ISF, transmission patrimoniale ) Contexte juridique (divorce, restructuration de groupes, holding, ) Transmission à titre gratuit ou à titre onéreux 5 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

6 Evaluation d entreprise : principes généraux Typologie des méthodes d évaluation Méthodes patrimoniales : approche fondée sur les états financiers Actif net réévalué (ANR)/rendement Méthodes financières : approches fondées sur la rentabilité de l entreprise et/ou la capacité à générer des cash-flow Discount cash-flow (DCF)/Rente du Goodwill Méthode analogique : les comparables 6 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

7 Evaluation d entreprise : principes généraux Fondamentalement, l objectif à rechercher dans une évaluation n est pas un chiffre unique mais la mise en évidence d une fourchette de valeurs, la plus resserrée possible Ce qu il faut éviter : une série de valeurs dispersées et sans lien dont on fait la moyenne! 7 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

8 Evaluation d entreprise : principes généraux Toute méthode peut-elle être appliquée à tout type d entreprises? Mais : Théoriquement oui Pas de discount cash-flow dans une entreprise sans business-plan Evaluation patrimoniale peu pertinente pour une entreprise en phase de démarrage Comment appliquer les multiples dans une entreprise non rentable? 8 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

9 Evaluation d entreprise : principes généraux La valeur et le prix La valeur est la somme qu un homme de l art est normalement prêt à débourser pour acquérir cette entreprise Le prix est une somme qu il faut effectivement décaisser pour acquérir une entreprise à la suite d une confrontation entre une offre et une demande (et/ou d une négociation) Ces deux montants peuvent se superposer mais ce n est pas nécessairement le cas. Si le prix est supérieur à la valeur, l acquéreur est en position de risque 9 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

10 Analyse financière

11 Objectif de l analyse financière L analyse financière consiste à étudier l information comptable et financière afin de répondre aux interrogations suivantes : L entreprise est-elle viable? L entreprise est-elle rentable? Comment se finance-t-elle? 11 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

12 Bases de l évaluation pour l analyse financière

13 Le bilan comptable Actif immobilisé Capitaux propres Actif circulant Passif exigible 13 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

14 Le bilan comptable Actif immobilisé Capitaux propres BFR d exploitation + hors exploitation Endettement net + Dettes bancaires court / moyen / long termes - Placements financiers - Disponibilités 14 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

15 Le compte de résultat Le résultat correspond à la création de richesses Le compte de résultat recense : L ensemble des flux de charges (consommation /destruction de richesses) Le solde fait varier la valeur du patrimoine sur une période l ensemble des flux de produits (génération de richesses) 15 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

16 Du résultat au cash-flow net Résultat après IS Amortissements & Provisions Cash-flow brut 16 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013 Variation du BFR Investissements Augmentation de capital Dividendes Cash-flow net

17 Approche macroéconomique

18 Approche macroéconomique L'évaluation d'une entreprise nécessite une prise de connaissance externe, fonction par fonction, de la place de l'entreprise sur son marché et de l'évolution prévisible de celui-ci 18 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

19 Approche macroéconomique Prise de connaissance externe Analyser le marché et ses évolutions Analyser la concurrence Apprécier la part réelle du marché de l entreprise Rechercher les éventuels produits de substitution qui pourraient faire leur entrée Etudier l environnement (régional, national, et éventuellement international), et les risques liés non seulement à l activité mais aussi aux normes industrielles et réglementaires Etc. 19 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

20 Approche macroéconomique Etudes sectorielles et bases de données Site Benchmarck APCE Base Diane Xerfi Urbifrance MSI Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

21 Diagnostic général de la cible

22 Diagnostic général de la cible Visite des lieux Evaluer les produits, la capacité à produire, à vendre, à administrer et à se développer : Les produits et la capacité à produire : le cadre, l organisation, le tableau de bord, la productivité, la pérennité technologique. La capacité à vendre : le cadre, l organisation, le tableau de bord commercial, la performance commerciale, la pérennité des ventes La capacité à se développer : l existence d une stratégie avec des objectifs réalistes et des moyens adaptés, l organisation et la coordination des ressources, le contrôle et le suivi du développement, la veille stratégique. La capacité à administrer : le cadre, l organisation administrative et comptable, la fiabilisation des informations comptables, le tableau de bord de gestion, la pérennité financière. 22 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

23 Diagnostic général de la cible Le diagnostic préalable à l'évaluation se décompose en : Audit commercial : connaître le marché et les produits de l'entreprise Audit industriel ou de production : connaître quels sont les équipements, l'état des stocks, analyser le savoir-faire de l'entreprise Audit des ressources humaines : comprendre le rôle du dirigeant et l'influence des ressources humaines Audit comptable et financier : analyser la performance de l'entreprise, sa rentabilité, ses risques, sa trésorerie, Audit juridique : connaître la règlementation de l'activité, l'état des contrats, des litiges, des cautions et des garanties 23 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

24 Méthodes d évaluation

25 Actif net réévalué (ANR)

26 L actif net réévalué (ANR) Méthode qui consiste, à partir du bilan d une entreprise, à modifier ou à compléter ce dernier avec les valeurs d actifs réévaluées et les passifs non comptabilisés Cette méthode est principalement réservée pour les holdings ou les entreprises détentrices d immobilier La valeur peut différer du montant des capitaux propres du bilan 26 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

27 L actif net réévalué (ANR) HCRA CRA 1 CRA 2 CRA 3 Actif immobilisé Capitaux propres Titres de participation Dettes financières Actif circulant 480 Autres dettes Plus value latente sur titres de participation : Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

28 Discount cash-flow (DCF)

29 Discount cash-flow La méthode consiste à actualiser les flux de trésorerie futurs, en tenant compte du profil de risque et de financement de l entreprise. Pour déterminer la valeur actuelle de ces flux, l entreprise doit : Établir un business-plan Valider avec précision les hypothèses du business-plan Déterminer le taux d actualisation 29 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

30 Discount cash-flow Cette méthode est très utilisée actuellement car elle repose sur une idée simple : une entreprise n'a de valeur que si elle permet de générer le cash nécessaire pour assurer son financement et sa croissance. Toutefois, elle a ses limites puisqu'elle repose sur la capacité de l'entreprise à réaliser réellement ses prévisions 30 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

31 Discount cash-flow Exemple 31 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

32 Rente du Goodwill

33 La méthode de la rente du Goodwill La méthode patrimoniale connaît certaines limites. En effet, elle ne valorise pas les éléments incorporels (la marque, la notoriété...) et ne tient pas compte de la rentabilité de l'entreprise. On la qualifie de statique. C'est pourquoi il est intéressant de combiner cette valorisation à une approche dynamique basée sur le rendement futur, la rente du Goodwill 33 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

34 Rente du Goodwill La rente du Goodwill (GW) correspond à la différence entre la rentabilité normale de l outil de production et sa rentabilité constatée Ce surprofit est ensuite capitalisé sur une certaine durée et conduit à la notion de survaleur 34 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

35 Rente du Goodwill Méthode de calcul Rémunération normale = Capitaux permanents nécessaires à l exploitation CPNE (BFR + Immobilisations nettes) x taux de rentabilité de l actif sans risque Surprofit = Résultat net rémunération normale Rente du goodwill = déterminée selon les tables financières en fonction du taux de rémunération et de la durée de la rente 35 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

36 Rente du Goodwill Calcul de la rente de Goodwill 36 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

37 Les comparables

38 Les comparables La méthode des comparables repose sur la comparaison de l'entreprise avec des actifs ou des sociétés présentant des caractéristiques proches (activité, stratégie, taille, maturité, effectifs, ) La recherche par comparaison peut s effectuer soit à partir de : mouvements internes au capital transactions récentes d entreprises non cotées comparables professionnels l évolution des valeurs boursières de sociétés de même secteur d activité 38 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

39 Le rendement

40 Le rendement Il s agit de valoriser l entreprise en fonction des résultats distribués (dividendes) Cette méthode, dite valeur de rendement, n est pas préférentielle, mais n'est pas pour autant à écarter dans le cas de l'évaluation de TPE/PME 40 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

41 Le rendement Plusieurs conditions pour retenir les dividendes Ces dividendes doivent correspondre à une politique régulière de distribution Ils ne doivent pas dépendre d une société mère qui imposerait son montant de distribution en vue de faire face à un remboursement d emprunt et/ou la rémunération des dirigeants Ils ne doivent pas non plus correspondre à une optimisation fiscale du revenu du dirigeant qui pourrait privilégier les dividendes par rapport à un salaire «normal». 41 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

42 Arbre de décision

43 Arbre de décision 43 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

44 Conclusion 44 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

45 Conclusion L analyse stratégique est essentielle pour l évaluation. Le repreneur doit compiler et valider toutes les informations nécessaires à la prise de décision. Il ne doit pas se contenter des affirmations du vendeur Le résultat à prendre en compte pour apprécier les cashflow futurs doit être retraité, notamment dans les TPE/PME (rémunération du dirigeant, montant du loyer ) L application des méthodes d évaluation donne une fourchette de valeurs à l intérieur de laquelle doit se situer le prix de cession L évaluation d entreprise est un exercice délicat. Le repreneur doit s appuyer sur un professionnel 45 Les clés de l évaluation Mercredi 20 mars 2013

46 Hervé Bardin 7 rue Ernest Renan Issy les Moulineaux cedex Tél : Fax : Member of Deloitte Touche Tohmatsu

EVALUATION D ENTREPRISE

EVALUATION D ENTREPRISE EVALUATION D ENTREPRISE «Combien vaut mon entreprise?» EVALUATION PLAN DU MODULE 1) Objectifs et enjeux de l évaluation Pour le propriétaire Pour le repreneur 2) Évaluation : apports et limites 3) Rappel

Plus en détail

EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR?

EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR? EVALUATION D ENTREPRISE COMMENT LE PRIX DE L ACHETEUR PEUT-IL REJOINDRE CELUI DU VENDEUR? La valeur globale de l entreprise n est pas la somme algébrique des valeurs des éléments, pris individuellement,

Plus en détail

La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse

La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse I- Contexte de l'évaluation et perspectives... 2 1) Contexte de l évaluation... 2 2) Les demandeurs de l'évaluation?... 2 3) Perspectives... 3

Plus en détail

«Evaluation de l entreprise»

«Evaluation de l entreprise» «Evaluation de l entreprise» Philippe BRIDOUX GESCO 1 Sommaire I. Introduction : quand valorise-t-on / que valorise-t-on? II. Les composantes de la valeur d une entreprise III. Les différentes méthodes

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Créer, Reprendre, Développer, Transmettre

Créer, Reprendre, Développer, Transmettre CLUB TRIGONE 1er Février F 2010 Créer, Reprendre, Développer, Transmettre Comment appréhender l évaluation d une entreprise? 1 Introduction Quelle est la valeur d une bouteille d eau? Cette question, peut-être

Plus en détail

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 21 septembre 2012 Evaluation et financement : le point de vue du banquier Salon de la Transmission ROUEN, le 21.9.2012 2 Evaluation et financement 1. Valeur financière

Plus en détail

Alexandre Tellier Expert-Comptable 35, Allée Vivaldi 75012 Paris 01 40 26 35 75. alexandre.tellier@a-t-consulting.com

Alexandre Tellier Expert-Comptable 35, Allée Vivaldi 75012 Paris 01 40 26 35 75. alexandre.tellier@a-t-consulting.com L évaluation Alexandre Tellier Expert-Comptable 35, Allée Vivaldi 75012 Paris 01 40 26 35 75 alexandre.tellier@a-t-consulting.com L'évaluation Alexandre Tellier 1 L évaluation La démarche globale de reprise

Plus en détail

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Transactions Maroc AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Strictement confidentiel Les étapes clefs La préparation, un facteur clef de succès Quelle

Plus en détail

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ A quoi sert ce document? Vous faire connaitre une partie de l ensemble des méthodes d évaluation d une entreprise Ne pas faire l apologie d une et une seule

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN

COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN VOS ANIMATEURS : Mickaël MARION Expert-comptable Commissaire aux comptes m.marion@aliantis.net

Plus en détail

COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE. CCI de Bordeaux 25 novembre 2015

COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE. CCI de Bordeaux 25 novembre 2015 COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE CCI de Bordeaux 25 novembre 2015 COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE 8 étapes pour aboutir N 1 : Réaliser un bilan retraite et réfléchir au repreneur

Plus en détail

RAPPORT D'ÉVALUATION E.U.R.L BATI-MAISON. E.U.R.L BATI-MAISON Année 2013 Pose de revêtements de sols ANNÉE 2013

RAPPORT D'ÉVALUATION E.U.R.L BATI-MAISON. E.U.R.L BATI-MAISON Année 2013 Pose de revêtements de sols ANNÉE 2013 RAPPORT D'ÉVALUATION ANNÉE 2013 E.U.R.L BATI-MAISON BLERIOT Louis 56, Boulevard Marcel Paul BP 14658 44100 NANTES Tél : 02 40 78 98 56 Fax : 02 40 78 98 80 E-mail : Cabinet Expert Atlantique 1 rue de l'océan

Plus en détail

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne»

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne» Comment évaluer une entreprise Alain GUILMONT Expert-comptable Animateur : Jean-Baptiste DREVET-DUPRE CCI 77 Conseiller en reprise et transmission Intervenant : Alain GUILMONT Cabinet Fideliance Expert

Plus en détail

Comment valoriser une entreprise?

Comment valoriser une entreprise? Comment valoriser une entreprise? Les patrons de PME françaises ont en général peu d idées de ce que vaut leur entreprise, ou alors des idées approximatives voir fausses. Ils ne se poseront la question

Plus en détail

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE Avril 2013 EVALUATION D ENTREPRISE 1 Introduction en bourse Une introduction en bourse est avant tout une opération financière. Les avantages financiers de

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

La valeur de l entreprise. Avec nos partenaires

La valeur de l entreprise. Avec nos partenaires La valeur de l entreprise Avec nos partenaires Sommaire Introduction : Une évaluation, pour quoi faire? 1 Les déterminants essentiels de la valeur 2 Approches et méthodes d évaluation 3 Situations particulières

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES

4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES 4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES Principe de création de valeur (règle de la VAN) évaluer les cash-flows futurs évaluation d'une action : cash-flow = dividende modèle d'actualisation des dividendes

Plus en détail

LES METHODES D EVALUATION A APPLIQUER POUR LES ENTREPRISES DE PETITE TAILLE où LE LIEN DE DEPENDANCE DU DIRIGEANT AVEC SON ENTREPRISE EST TRES FORT

LES METHODES D EVALUATION A APPLIQUER POUR LES ENTREPRISES DE PETITE TAILLE où LE LIEN DE DEPENDANCE DU DIRIGEANT AVEC SON ENTREPRISE EST TRES FORT LES METHODES D EVALUATION A APPLIQUER POUR LES ENTREPRISES DE PETITE TAILLE où LE LIEN DE DEPENDANCE DU DIRIGEANT AVEC SON ENTREPRISE EST TRES FORT Il faut distinguer deux catégories d entreprise pour

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises

Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises 1 Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises Sommaire Préambule Comment bien évaluer une entreprise? Le diagnostic Le business plan L approche

Plus en détail

L essentiel de l évaluation

L essentiel de l évaluation Favoriser les transmissions des PME 1 ère journée matin L essentiel de l évaluation Transmission et évaluation d entreprise Contexte Diagnostic Analyse des comptes Analyse stratégique actuelle et future

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

Evaluation d entreprises: Méthodes de valorisation. Walid YAICHE. www.fusacquis.com

Evaluation d entreprises: Méthodes de valorisation. Walid YAICHE. www.fusacquis.com Evaluation d entreprises: Méthodes de valorisation Walid YAICHE FusAcquis Marché Des Entreprises www.fusacquis.com FusAcquis Acquis Marché Des Entreprises I. Méthodes patrimoniales 3 II. Méthodes basées

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Le bilan fonctionnel : bilan simplifié Le bilan fonctionnel est un bilan dans lequel les ressources et les emplois sont classés par fonction (fonctions financement,

Plus en détail

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE CHAPITRE I ACTEURS, OBJECTIFS ET MODALITES DU DIAGNOSTIC FINANCIER 1) Les champs d application et les acteurs du diagnostic financier ACTEURS CONCERNES Dirigeants

Plus en détail

Évaluation des PME. Cnam

Évaluation des PME. Cnam Évaluation des PME Agnès BRICARD Présidente d honneur de l Ordre des Experts Comptables Paris IDF Présidente de la Commission Évaluation www.entrepriseevaluation.com Pierre PREJEAN Expert Comptable Évaluation

Plus en détail

Dossier de financement modélisé

Dossier de financement modélisé Renforcement des fonds propres des TPE/PME avec ISODEV, dans le cadre d un investissement Dossier de financement modélisé Elaboré conjointement par le Conseil supérieur de l Ordre des Experts Comptables

Plus en détail

Société Française des Evaluateurs

Société Française des Evaluateurs Strictement confidentiel Société Française des Evaluateurs L évaluation dans le secteur bancaire : particularités, limites et changements post-crise 2008. PwC Valuation & Business Modelling Juin 2015 Projet

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU

Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU SOMMAIRE I. Cadre de la transmission II. Les étapes clés de la transmission III. Les dix écueils à éviter I. Le cadre de la transmission Céder

Plus en détail

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Actif (emplois) Actif immobilisé (biens utilisés sur plusieurs exercices) Immobilisations

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE I. Contexte Contextes variés Acquisition, cession, recherche d associés, fusion, Succession, partage entre héritiers, transmission

Plus en détail

renforcement des fonds propres des tpe/pme avec IsodeV, dans le cadre d un InVestIssement

renforcement des fonds propres des tpe/pme avec IsodeV, dans le cadre d un InVestIssement renforcement des fonds propres des tpe/pme avec IsodeV, dans le cadre d un InVestIssement DoSSIER DE FINaNCEMENT MoDéLISé Elaboré conjointement par le Conseil supérieur de l Ordre des Experts Comptables

Plus en détail

L EVALUATION DE L ENTREPRISE

L EVALUATION DE L ENTREPRISE L EVALUATION DE L ENTREPRISE PRINCIPES GENERAUX DE L'EVALUATION L'évaluation constitue une étape obligée mais néanmoins complexe dans un processus de transmission d'entreprise, compte tenu de l'ensemble

Plus en détail

Favoriser les transmissions des PME

Favoriser les transmissions des PME Favoriser les transmissions des PME Les méthodes d évaluation dans les PME 1 ère journée après midi Appréciation des méthodes d évaluation 2 catégories d entreprises : Les entreprises qui sont étroitement

Plus en détail

Lire et Comprendre Son Bilan

Lire et Comprendre Son Bilan Entrepreneurial Services Lire et Comprendre Son Bilan - Le bilan comme outil de gestion Jean-Jacques Schwab Agent fiduciaire diplômé Organisateur brevet fédéral Sous-directeur Ernst & Young SA Place Chauderon

Plus en détail

Animée par Thierry GARBAYE. CONFERENCE du 14/11/2014

Animée par Thierry GARBAYE. CONFERENCE du 14/11/2014 SAVOIR LIRE ET INTERPRÉTER SES DOCUMENTS COMPTABLES Animée par Thierry GARBAYE CONFERENCE du 14/11/2014 Les 3 + du CECOGEB CENTRE CONSULAIRE DE GESTION AGRÉÉ DE BORDEAUX Le + fiscal : sécurisation Le +

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

Introduction aux documents financiers

Introduction aux documents financiers Introduction aux documents financiers 3 questions ==> 3 documents Une photo instantanée : quelle est la situation actuelle de l entreprise? Bilan Deux films : L entreprise a-t-elle vendu à profit? Compte

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Introduction :... 2 Chapitre 1 : Etude du compte de résultat... 2 I. Soldes Intermédiaires de Gestion

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

RAPPORT D'EVALUATION Exemple

RAPPORT D'EVALUATION Exemple RAPPORT D'EVALUATION Exemple Rapport d'évaluation 2/7 Nous souhaitons attirer l'attention sur le fait que les informations contenus dans ce rapport (chiffres, tableaux, hypothèses) ont été élaborées à

Plus en détail

Reprise des Entreprises»

Reprise des Entreprises» Sensibilisation à la «Transmission - Reprise des Entreprises» Loïc BOUZIGUES, CMAR PACA Délégation de Vaucluse 10/12/2015 0 Le marché de la transmission L Artisanat Vauclusien : - 15 339 entreprises artisanales,

Plus en détail

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007

Groupe PwC Audit. États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 États financiers consolidés Exercice de 12 mois clos le 30 juin 2007 Sommaire 01 Bilan consolidé 5 02 Compte de résultat consolidé 6 03 Tableau de variation des capitaux propres consolidés 7 04 Tableau

Plus en détail

La transmission des petites entreprises : un guide de la CCEF

La transmission des petites entreprises : un guide de la CCEF La transmission des petites entreprises : un guide de la CCEF PAR LA COMPAGNIE DES CONSEILS ET EXPERTS FINANCIERS Face au constat que les 20 000 entreprises d une valeur inférieure à 1 M se transmettent

Plus en détail

CONFERENCE des 3 et 4 FEVRIER REPRISE D ENTREPRISE SALON DES ENTREPRENEURS - LE 3 ET 4 FEVRIER 2010

CONFERENCE des 3 et 4 FEVRIER REPRISE D ENTREPRISE SALON DES ENTREPRENEURS - LE 3 ET 4 FEVRIER 2010 SALON DES ENTREPRENEURS - LE 3 ET 4 FEVRIER 2010 «REPRENDRE UN COMMERCE OU UNE AFFAIRE ARTISANALE : MODE D EMPLOI» EXTRAIT DE LA CONFERENCE D ARMELLE FINEZ - EXPERT COMPTABLE CONFERENCE des 3 et 4 FEVRIER

Plus en détail

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité 10/505N/05/A. 1. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Comprendre et maîtriser l évolution du BFR 10/505N/05/A. 2. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Le suivi de l activité : constats

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

Guide sur les méthodes d évaluation d entreprise dimanche 19 décembre 2004, par Pantaleo Elicio url:

Guide sur les méthodes d évaluation d entreprise dimanche 19 décembre 2004, par Pantaleo Elicio url: Guide sur les méthodes d évaluation d entreprise dimanche 19 décembre 2004, par Pantaleo Elicio url: http://seminaire.samizdat.net/article.php3?id_article=48 Quelles sont les méthodes d évaluation d une

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 1 COMPTES CONSOLIDES COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 2 BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2008 (en K ) ACTIF Notes 31/12/2008 Retraité (*) ACTIFS NON-COURANTS Goodwill 4.1.1 11 160 11 161 Immobilisations

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Le concept d'évaluation de l'entreprise part de l'idée qu'il est possible d'optimiser la performance de l'entreprise dans une approche de management. Cette performance de l'entreprise

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS Les comptes consolidés du groupe SILIC sont établis,

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 SOMMAIRE AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 1. Des milliers d entreprises à transmettre 13 Le marché de la transmission

Plus en détail

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat Chapitre 2 L analyse du compte de résultat I- Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) A- Intérêt de la mise en place des SIG B- La mise en œuvre des SIG 1- Le tableau des SIG Voir annexe 1 2- L analyse

Plus en détail

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, commerciales et Sciences de Gestion Examen du premier semestre Module : Analyse Financière Durée : 3H00 Deuxième année Questions de cours : (4pts) 1- Quelles

Plus en détail

METHODE D EVALUATION DES FONDS DE COMMERCE ET DES TITRES DE PARTICIPATION GIE BELLECOUR CONSEILS 1

METHODE D EVALUATION DES FONDS DE COMMERCE ET DES TITRES DE PARTICIPATION GIE BELLECOUR CONSEILS 1 METHODE D EVALUATION DES FONDS DE COMMERCE ET DES TITRES DE PARTICIPATION GIE BELLECOUR CONSEILS 1 LE RACHAT D ENTREPRISE EST PRECEDE D UN DIAGNOSTIC QUI Permet d appréhender la performance et la situation

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

- 09 - Les ratios d'analyse de l'activité et du résultat. Méthodologie et interprétation des ratios. Etre capable de retrouver les éléments de calcul.

- 09 - Les ratios d'analyse de l'activité et du résultat. Méthodologie et interprétation des ratios. Etre capable de retrouver les éléments de calcul. - 09 - Les ratios d'analyse de l'activité et du résultat Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o Méthodologie et interprétation des ratios. Etre capable de retrouver les éléments de calcul. Définition

Plus en détail

LA DECISION DE FINANCEMENT

LA DECISION DE FINANCEMENT o o o o o o o Séance 1 : Les critères de sélection des modes de financement. Séance : Exercices sur le coût d une source de financement. Séance 3 : Contrôle. Séance 4 : Le choix d une structure optimale

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser?

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser? LES FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITE GENERALE Comprendre et acquérir les bases de la comptabilité DURée : 3j + 1J en option sur logiciel* Toute personne en charge de la gestion en * En option : mise en

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Il n y a rien dans le monde qui n ait son moment décisif, et le chef-d oeuvre de la bonne conduite est de connaître

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

Au titre de cet immeuble, la société X a reçu des subventions d investissement de la part de l Union européenne, de la région et du département.

Au titre de cet immeuble, la société X a reçu des subventions d investissement de la part de l Union européenne, de la région et du département. COMPTES ANNUELS - Immeuble à destination spécifique loué à une société placée en procédure de sauvegarde - Modalités d'évaluation et de dépréciation de l'immeuble - EC 2011-05 Mots clés Comptes annuels,

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES ATELIER MEDEF - ACTIV ENTREPRENDRE INDICATEURS ET CHIFFRES CLES DE VOTRE COMPTABILITÉ 24/04/2015 SOMMAIRE 1. Comprendre a) Pourquoi et pour qui tenir une comptabilité b) La structure des comptes annuels

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

P6C07 L e valuation de la valeur d une entreprise

P6C07 L e valuation de la valeur d une entreprise P6C07 L e valuation de la valeur d une entreprise Introduction : intérêt de la valorisation d une société La valeur d une entreprise fluctue en fonction des opérations qu elle réalise. A la constitution

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

Plan de la séance du 20 novembre. Cours de gestion financière (M1) Objectifs pédagogiques de cette session. Classification des actifs

Plan de la séance du 20 novembre. Cours de gestion financière (M1) Objectifs pédagogiques de cette session. Classification des actifs Cours de gestion financière (M1) Séance (8) du 20 novembre 2015 Valeurs économiques et comptables des actifs et des passifs Plan de la séance du 20 novembre Comptabilité économique et financière Flux d

Plus en détail

TRES. BOURGOIN-JALLIEU COLLECTIV MEYRIE

TRES. BOURGOIN-JALLIEU COLLECTIV MEYRIE TRES. BOURGOIN-JALLIEU COLLECTIV MEYRIE Valorisation du compte de gestion 2014 Dépenses de fonctionnement Les dépenses de fonctionnement sont divisées en six catégories: 1. Les charges à caractère général

Plus en détail

Finance pour Manager non financier. Formation

Finance pour Manager non financier. Formation Page 1/5 Formation Référence : Durée 1 : 2 semaines Date : Du 02 au 13 Novembre 2015 Type de formation : Inter-Entreprise Lieu : INTERNALE CONSULTING-CASABLANCA (MAROC) Prix et modalités de paiement Le

Plus en détail

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Analyse financière 215/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Dans la même collection Auto-entrepreneur Droit de l immobilier Droit des sociétés Droit du travail Droit du Web 2. Fiscalité La

Plus en détail

APPRENDRE A TENIR SA COMPTABILITE

APPRENDRE A TENIR SA COMPTABILITE APPRENDRE A TENIR SA Module 1 : Préparer des états comptables Personnes devant tenir la comptabilité d une entreprise 3 jours Connaître les documents commerciaux nécessaires à la production des états comptables

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés.

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés. - 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1 Objectif(s) : o Evaluation de la variation de la trésorerie d'exploitation ; o Encaissements et décaissements. Pré-requis : o Etre capable de distinguer

Plus en détail

UE 6 Finance d entreprise Le programme

UE 6 Finance d entreprise Le programme UE 6 Finance d entreprise Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. La valeur (15 heures)

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail