Les retraites en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les retraites en France"

Transcription

1 Les retraites en France Les principales dispositions légales relatives à l âge de la retraite sont liées aux seuils de 60 ans et 65 ans et une retraite à taux plein est obtenue lorsque le nombre de trimestres de cotisations exigé a été atteint (162 trimestres pour 2010). Tous les régimes français de retraite obligatoire sont construits sur le système de retraite par répartition : les cotisations prélevées sur les salaires des travailleurs servent à payer les pensions des retraités actuels, les cotisants accumulant des droits à pension sous forme de points de retraite et trimestres validés. L inversion de la pyramide démographique implique un besoin en financement et une diminution du volume des pensions versées. Différents régimes de retraites, historiquement basés sur les branches professionnelles assurent les travailleurs indépendants (artisans, commerçants et profession libérales) tandis que les autres régimes sont davantage fonction de l appartenance ou non au secteur public ou à une des entreprises publiques. Ces régimes spéciaux de retraite, plus favorables aux salariés que le régime général sont un élément important du débat politique. Le système peine à équilibrer ses comptes depuis les années 1980 et le budget de l Etat est sollicité pour combler le déficit, ce qui augmente le taux d imposition total. Les générations du baby-boom arrivant à l âge de la retraite, le besoin en financement va croissant. Historique La loi sur les «Retraites ouvrières et paysannes» (ROP), qui sont des systèmes de retraite par capitalisation à l adhésion obligatoire, finissent néanmoins par toucher 3 millions de personnes, à comparer aux 8 millions de salariés et à une population de 40 millions de personnes. Les querelles sur la mise en œuvre de ce principe se poursuivront jusqu en 1930, tant le débat est âpre pour savoir qui de l Etat, des syndicats, du patronat ou de la mutualité doit gérer ce système. Un compromis est trouvé avec la mise en place d un système de protection maladie par répartition et un système par capitalisation pour la retraite, tous deux obligatoires, et qui couvrent théoriquement 10 millions de personnes en 1930 et 15 millions de personnes en Le régime de Vichy va profondément modifier le système de retraite français en remplaçant la retraite par capitalisation (rendue obligatoire en 1930) par la retraite par répartition. Selon certains, la création des retraites par répartition résulte aussi d un calcul à court terme de l Etat qui, ayant des difficultés à collecter les impôts, décide pour se financer de confisquer les sommes gérées par les systèmes de retraite par capitalisation à adhésion obligatoire, et, pour que les retraités n y perdent pas, remplace ce système par le versement de pensions. Ce système sera intégré en 1945 dans la Sécurité sociale. Création de la Sécurité sociale Avec les comités d entreprise et les nationalisations, la Sécurité sociale est l une des réalisations majeures du pouvoir qui s appuie sur le programme du Conseil national de la Résistance. Elle conserve le système par répartition mis en place par le régime de Vichy en 1941, mais la démographie et la hausse du chômage imposent dès les années 1960 de réévaluer les cotisations.

2 Des régimes spéciaux de retraite se mettent en place : SNCF, RATP, EDF, GDF. En 1953, une première tentative de regrouper dans le régime général les régimes spéciaux (mineurs, ) fait face à une forte contestation qui fait avorter le projet. La Sécurité sociale est éclatée en quatre branches vers 1966 : 1. Création de la CNAM, 2. Création de la CNAV, 3. Création de la CNAF, 4. Création de l AT-MP (accidents du travail et maladies professionnelles). La vocation de la branche AT-MP est d aider les acteurs de la vie économique à éviter les risques liés au travail, à tout le moins à atténuer leur gravité ou leur fréquence, et en cas de survenue à indemniser les victimes. En 1981, François Mitterrand accorde la retraite à partir de 60 ans, si le nombre d années de cotisation requis est atteint à cet âge. De nombreux départs en pré-retraite, notamment dans le secteur des mines et de la métallurgie, sont censés permettre de résorber le chômage, ce qui sera l échec majeur de la gauche dans les années Le système de retraite français comporte trois étages : 1. les régimes de base obligatoires, 2. les régimes de retraite complémentaire obligatoires, 3. l épargne retraite collective et individuelle. Les deux principaux systèmes de retraite sont le régime général du privé et le régime de la fonction publique (qui concerne les fonctionnaires). Le régime général : CNAVTS : Caisse Nationale d Assurance Vieillesse des Travailleurs Salariés, ARRCO : Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des salariés, AGIRC : Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres, MSA : Mutualité Sociale Agricole RSI : Régime Social des Indépendants (commerçants, artisans, travailleurs indépendants, entrepreneurs,.), CNRACL : Caisse National de Retraite des Agents des Collectivités Locales IRCANTEC : Institution de Retraite Complémentaire des Agents non titulaires de l Etat et des Collectivités publiques. Les régimes spéciaux : CRPNPAC : Caisse de Retraite du Personnel navigant professionnel de l aéronautique civile, CANSSM : Caisse Autonome Nationale de Sécurité Sociale dans les Mines, CRPCEN : Caisse de Retraite et de Prévoyance des clercs et employés de notaires, ENIM : Etablissement national des invalides de la marine,

3 IEG : Industries électriques et gazières, RATP : Régie Autonome des Transports Parisiens, SNCF : Caisses de prévoyance et de retraite de la Société Nationale des Chemins de Fer Français, La Banque de France, CCIP : Chambre de Commerce er d Industrie de Paris, La Comédie Française, La Caisse de retraite des personnels de l Opéra national de Paris, Le Port autonome de Strasbourg, CAVIMAC : Caisse d Assurance Vieillesse Invalidité et Maladie des Cultes, FSPOIE : Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat. Régime des professions libérales : CNAVPL : Caisse Nationale d Assurance Vieillesse des Professions Libérales, CRN : Caisse de Retraite des Notaires, CAVOM : Caisse d Assurance Vieillesse des Officiers Ministériels, officiers publics et des compagnies judiciaires, CARMF : Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France, CARCD : Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens Dentistes, CAVP : Caisse d Assurance Vieillesse des Pharmaciens, CARSAF : Caisse Autonome de Retraite des Sages-Femmes Françaises, CARPIMKO : Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs, Kinésithérapeutes, pédicures podologues, orthophonistes et orthoptistes, CARPV : Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Vétérinaires, CAVAMAC : Caisse d Allocation Vieillesse des Agents généraux et Mandataires non salariés de l Assurance et de la Capitalisation, CAVEC : Caisse d Allocation Vieillesse des Experts Comptables et des Commissaires aux comptes, CIPAV : Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse, CNBF : Caisse Nationale des Barreaux Français, IRCEC : L Institution de retraite Complémentaire de l enseignement et de la Création Les projections pour 2020 montrent un déséquilibre croissant entre les nombres des actifs et des retraités : 182 cotisants pour 100 retraités en 2006 et 121 pour 100 en Age de départ à la retraite En 2005, la France est un des pays où l âge moyen de départ à la retraite est le plus bas : 58,5 ans pour les hommes, 59,2 ans pour les femmes. Depuis la réforme Fillon, un salarié ne peut généralement prétendre à une pension de retraite pleine qu entre 60 et 65 ans selon sa durée d activité (avant il pourra éventuellement percevoir le chômage). Les personnes ayant cotisé au moins 4 trimestres avant l âge de 18 ans, dans ce cas et selon l âge de début d activité, elles peuvent prétendre à une retraite à taux plein dès 56 ans au titre des carrières longues.

4 Si le salarié est au chômage avant d avoir obtenu le nombre de trimestres nécessaires à l obtention du taux plein (entre 60 et 65 ans), il dépendra jusqu à cette date ou son 65 E anniversaire du régime chômage. Dans le cas où le salarié souhaite partir avant d avoir cotisé ce nombre de trimestres, sa pension de retraite sera minorée de 1,25% à 2,5% par trimestre manquant selon l année de naissance. Liste des différentes réformes des retraites : : livre blanc de Michel Rocard : augmentation de la durée de cotisation sous Balladur (de 37,5 à 40 ans dans le privé) : rapport Briet : rapport de Foucauld : mise en place de fonds de pension sous Juppé : contributivité : retraites et épargne (Les Rapports du Conseil d analyse économique n 7) : rapport Vasselle : rapport Plancarde : rapport Charpin : création du Fonds de Réserve pour les Retraites (FRR) sous Jospin : rapport Teulade : rapport Tadei : retraites : renouveler le contrat social entre les générations, orientations et débats : rapport sur la Suède et l Italie : démographie et économie : réforme Fillon (augmentation de la durée de cotisation)

5 La loi Fillon en 2003 La «réforme Fillon» instaure une transition progressive de la durée de cotisation de tous les régimes, sauf les régimes spéciaux, vers 42 ans. Cette réforme réduit donc la durée de cotisation des personnes qui ont commencé à travailler très jeunes. Un système de décote et de surcote est instauré pour les fonctionnaires, leur permettant de partir plus tôt ou plus tard, moyennant un coût ou un gain en termes de pension de retraite versée. La décote par année manquante doit tendre pour tous les salariés à 5%. Une surcote est instaurée (de 3%) par année supplémentaire au-delà de la durée de cotisation nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein. Le cumul emploi-retraite est rendu plus flexible. Le mode d indexation choisi est l indexation sur les prix ; le pouvoir d achat des retraités est donc préservé constant tout au long de leur retraite. Les salariés peuvent racheter des trimestres au titre des études, dans la limite de 3 ans. Le mode de calcul de la retraite est également modifié : ce sont les vingt-cinq meilleures années de salaires qui sont prises en compte et non plus les dix dernières. De nouveaux produits d épargne individuels (le PERP) et collectif (le PERCO) sont créés. Selon la loi Fillon de 2003, la durée de cotisation doit être augmentée d un an, à raison d un trimestre par année, à partir de La réforme des retraites 2010 sera décryptée prochainement. La retraite des ministres et parlementaires En 2010, un député touche en moyenne une pension 2700 euros net par mois, alors qu un sénateur touche 4442 euros. Cette pension est calculée au prorata de la durée des annuités acquises. Les parlementaires ont toutefois le droit de cotiser double les quinze premières années, puis 1,5 fois les cinq années suivantes. Il est donc possible de toucher une retraite plein, en ayant travaillé 25 années. Le régime des anciens présidents de la République est également particulier (mais personne n en parle bien sûr et surtout pas eux!). Simulateur Retraite personnelle en ligne Si cela vous intéresse, rendez-vous sur le site internet Ce site vous permet de simuler votre âge de départ à la retraite à taux plein, le montant de votre pension à cette date selon les différentes hypothèses d évolution de vos revenus et les incidences si vous partez plus tôt ou plus tard. Vous pouvez également écrire au Ministère par courrier postale : Ministère du Budget, des Comptes Publics et de la Réforme de l'etat Service des Retraites de l'etat 10, bd Gaston-Doumergue Nantes Cedex 9 Ou bien adresser un courriel à

6

En application de l article L. 114-12 du CSS, le secret professionnel ne peut être opposé à ces caisses.

En application de l article L. 114-12 du CSS, le secret professionnel ne peut être opposé à ces caisses. ANNEXE LISTE DES DIFFÉRENTES CAISSES FRANÇAISES (régimes obligatoires, complémentaires supplémentaires) Liste donnée à titre indicatif Avertissement préalable En application de l article L. 114-12 du CSS,

Plus en détail

ANNEXE - INT - Liste des régimes de retraites reconnus à des fins fiscales (échange de lettres du 20 décembre 2000 entre la France et l'italie)

ANNEXE - INT - Liste des régimes de retraites reconnus à des fins fiscales (échange de lettres du 20 décembre 2000 entre la France et l'italie) Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-ANNX-000341-20130909 DGFIP autres annexes ANNEXE - INT - Liste des régimes

Plus en détail

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse A10 A10 FINANCEMENT DE L ASSURANCE

Plus en détail

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS

S O M M A I R E I MAJ.1.04 A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS I MAJ.1.04 S O M M A I R E A ASSURANCE VIEILLESSE - RÉGIME GÉNÉRAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE B ARRCO - RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DES SALARIÉS C AGIRC - RÉGIME DES CADRES ET ASSIMILÉS D ACCORDS ET RÈGLES COMMUNES

Plus en détail

N 1152 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE

N 1152 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE N 1152 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 8 octobre 2008. RAPPORT D INFORMATION DÉPOSÉ en application de l article

Plus en détail

La CAVEC Réflexion au sommet

La CAVEC Réflexion au sommet Janvier 2014 : Courchevel La CAVEC Réflexion au sommet 1 Réunion du 17 février 2011 Cumul emploi-retraite au régime complémentaire La réforme de 2014 48 L article 2 Réunion du 17 février 2011 Cumul emploi-retraite

Plus en détail

1. ORGANISMES DU REGIME GENERAL

1. ORGANISMES DU REGIME GENERAL Liste des organismes de protection sociale entrant dans le champ du RNCPS Version du 17/06/2014 1. ORGANISMES DU REGIME GENERAL Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS) Caisse nationale

Plus en détail

Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés

Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés Tableau comparatif des cotisations sociales personnelles dans les régimes des professions indépendantes et le régime des salariés Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) pour 2015 : 38.040 / Taux

Plus en détail

DOCUMENT TRIENNAL PRESENTATION DES REGIMES OBLIGATOIRES DE BASE

DOCUMENT TRIENNAL PRESENTATION DES REGIMES OBLIGATOIRES DE BASE DOCUMENT TRIENNAL PRESENTATION DES REGIMES OBLIGATOIRES DE BASE PLFSS 2015 L article L.O. 111-4 du code de la sécurité sociale prévoit les dispositions suivantes : «IV.- Tous les trois ans, le Gouvernement

Plus en détail

Ma retraite. Mode d emploi. Le guide pour comprendre et préparer sa retraite

Ma retraite. Mode d emploi. Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Ma retraite Mode d emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite 1 1/ MA RETRAITE SELON MON STATUT page 8 Mes droits en fonction de mon statut professionnel 2/ MA RETRAITE AU CAS PAR CAS page

Plus en détail

la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite

la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite INTRODUCTION Se préparer à bien vivre sa retraite c est important!

Plus en détail

L ASSURANCE VIEILLESSE DES PROFESSIONS LIBERALES

L ASSURANCE VIEILLESSE DES PROFESSIONS LIBERALES CNAVPL L ASSURANCE VIEILLESSE DES PROFESSIONS LIBERALES Un modèle solidaire, adapté aux spécificités des professions libérales Des retraites par et pour les professionnels libéraux Forts de leurs aspirations

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE ET L HISTOIRE DE LA RETRAITE EN FRANCE. Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009

LA PROTECTION SOCIALE ET L HISTOIRE DE LA RETRAITE EN FRANCE. Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009 LA PROTECTION SOCIALE ET L HISTOIRE DE LA RETRAITE EN FRANCE Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009 I La protection sociale en France - Les branches de la protection

Plus en détail

LES AIDES AUX PERSONNES AGÉES

LES AIDES AUX PERSONNES AGÉES GUIDE Liens sur les sites officiels : www.service-public.fr et www.social-sante.gouv.fr Sur la Page d accueil du site clic sur particuliers Ou accès direct sur le lien de page correspondante 1 Page mise

Plus en détail

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES

LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES LA GESTION PREVISIONNELLE DES CHARGES SOCIALES OBLIGATOIRES Le jeudi 20 mars 2014 de 18h à 20h, au 10 Allée des Bois de Florence à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2014

Plus en détail

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 Contact presse Éva Quickert-Menzel 01 44 38 22 03 Sommaire Chiffres-clés des retraites...

Plus en détail

Dossier de présentation. GIP Info Retraite

Dossier de présentation. GIP Info Retraite CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 29 juin 2005 à 9 h 30 «Droit à l information en matière de retraite, choix de départ en retraite et modalités de cessation d activité» Document N

Plus en détail

RETRAITES: COMMENT DEVENIR UN BON SENIOR

RETRAITES: COMMENT DEVENIR UN BON SENIOR RETRAITES: COMMENT DEVENIR UN BON SENIOR Eric BLAIN Sébastien TREPS Cabinet COMEP, 43 rue de l Université à Noisy-le-Grand, www.cabinet-comep.fr Tél01.43.03.37.02 1 COMMENT DEVENIR UN SENIOR AVERTI Introduction

Plus en détail

Version 8.2 Juin 2013

Version 8.2 Juin 2013 Version 8.2 Juin 2013 Principales évolutions 1 Évolutions fonctionnelles... 2 1.1 Ouverture edixit Vérification paramètres Prisme... 2 1.2 Patrimoine retraite... 2 1.2.1 Sans profession Retraite complétée...

Plus en détail

COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER

COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER TOME 1 Mis à jour en décembre 2013 Document à caractère publicitaire POURQUOI UN GUIDE SUR LA RETRAITE? SOMMAIRE Aujourd hui, vous vous posez de nombreuses

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

Flash infos sociales Mars 2015

Flash infos sociales Mars 2015 Flash infos sociales Mars 2015 cumul emploi-retraite L e cumul emploi-retraite permet, aux personnes déjà à la retraite, d augmenter leurs revenus en reprenant une activité professionnelle. Le cumul intégral

Plus en détail

LA RETRAITE EN FRANCE

LA RETRAITE EN FRANCE DOSSIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES RETRAITES MARS 2002 - N O 3 LA RETRAITE EN FRANCE STATISTIQUES DÉFINITIONS TENDANCES COMPARAISONS PROJECTIONS ÉDITORIAL Cette nouvelle édition des Chiffres de la

Plus en détail

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les bénéficiaires de retraites Nombre de retraités, selon les différents régimes (COR janvier 2010) : 16 millions dont : 11,3 millions :

Plus en détail

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite?

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite? face à face Et si on parlait de votre retraite? K. Dodge / Masterfile Nous allons vivre longtemps... Espérance de vie à la naissance 100 90 80 70 60 63,4 69,2 74,6 82,9 82,7 L allongement de l espérance

Plus en détail

Sur quels grands principes repose le système de retraites en France?

Sur quels grands principes repose le système de retraites en France? Chapitre 2 Sur quels grands principes repose le système de retraites en France? Tous les systèmes de retraites appliqués actuellement dans le monde sont fondés sur quelques grands principes. Le système

Plus en détail

Comparaison des règles de calcul des pensions entre régimes. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Comparaison des règles de calcul des pensions entre régimes. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 juin 2009 9 h 30 «Les règles des différents régimes : points de convergence, spécificités et conséquences pour les assurés» Document N 2 Document

Plus en détail

Le dispositif du cumul emploi-retraite

Le dispositif du cumul emploi-retraite Les infos DAS - n 042 9 mars 2015 Le dispositif du cumul emploi-retraite Le régime du cumul emploi-retraite ayant été modifié à plusieurs reprises depuis sa mise en place, il nous est apparu utile de faire

Plus en détail

I. Présentation du régime de retraite libérale... 5. II. Nouveautés de la réforme des retraites 2014... 11. III. La reconstitution de carrière...

I. Présentation du régime de retraite libérale... 5. II. Nouveautés de la réforme des retraites 2014... 11. III. La reconstitution de carrière... PLUS AVERTISSEMENT Les renseignements contenus dans le présent document sont destinés à votre information. En dépit du soin apporté à leur rédaction, ils ne constituent en aucun cas une consultation juridique

Plus en détail

PLUS. Cette brochure vous est proposée par votre Association Agréée. La retraite des professionnels libéraux

PLUS. Cette brochure vous est proposée par votre Association Agréée. La retraite des professionnels libéraux PLUS Cette brochure vous est proposée par votre Association Agréée La retraite des professionnels libéraux PLUS AVERTISSEMENT Les renseignements contenus dans le présent document sont destinés à votre

Plus en détail

Le Guide de votre retraite

Le Guide de votre retraite Le Guide de votre retraite Édition janvier 2014 Bienvenue à l Ircantec Vous êtes affilié(e) à l Ircantec. Ce guide a pour objet de vous présenter votre caisse de retraite complémentaire et la façon dont,

Plus en détail

Préparer aujourd hui votre retraite de demain

Préparer aujourd hui votre retraite de demain Préparer aujourd hui votre retraite de demain SOMMAIRE PAGES Deux grands principes Comment se calcule votre retraite? L épargne retraite doit aujourd hui faire partie d un budget Faites le point sur votre

Plus en détail

Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Options et modalités techniques

Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Options et modalités techniques CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Septième rapport Adopté le 27 janvier 2010 Conseil d orientation des retraites 113, rue de Grenelle 75007 Paris www.cor-retraites.fr

Plus en détail

Programme «Invalidité et dispositifs gérés par la CNSA» - Partie I Données de cadrage

Programme «Invalidité et dispositifs gérés par la CNSA» - Partie I Données de cadrage Programme «Invalidité et dispositifs gérés par la CNSA» - Partie I Données de cadrage Indicateur n 2 : Nombre de personnes percevant une pension d invalidité et dépenses d invalidité par régime 1 er sous-indicateur

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA RETRAITE

LES CHIFFRES DE LA RETRAITE LES CHIFFRES DE LA RETRAITE DOSSIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES RETRAITES JUIN 2009 - N 5 LA RETRAITE EN FRANCE STATISTIQUES DÉFINITIONS TENDANCES PROJECTIONS LES CHIFFRES DE LA RETRAITE LA RETRAITE

Plus en détail

Indicateur n 22 : Structure de financement des principaux régimes de retraite

Indicateur n 22 : Structure de financement des principaux régimes de retraite 68 Indicateur n 22 : Structure de financement des principaux régimes de retraite L indicateur retenu vise à apprécier la structure de financement des principaux régimes de retraites. Il se décline en quatre

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE La Sécurité sociale française, créée en 1945, repose sur le principe de la solidarité nationale où chacun est aidé pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, elle couvre

Plus en détail

Réforme des retraites Tout comprendre sur votre relevé de situation individuelle retraite

Réforme des retraites Tout comprendre sur votre relevé de situation individuelle retraite Réforme des retraites Tout comprendre sur votre relevé de situation individuelle retraite Plan de l intervention Quelles questions vous posez vous? Les évolutions de la réforme de 2013 sur les régimes

Plus en détail

Le présent rapport est organisé en trois grandes parties, autour de chacune de ces questions.

Le présent rapport est organisé en trois grandes parties, autour de chacune de ces questions. Septième rapport du COR Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Version provisoire non validée par le COR 22 janvier 2010 Options et modalités techniques INTRODUCTION La loi de financement

Plus en détail

L assurance vieillesse des professions libérales. Caisse nationale d assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL)

L assurance vieillesse des professions libérales. Caisse nationale d assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 avril 2009 à 9 h 30 «Les régimes de retraite des indépendants : les problématiques spécifiques» Document N 11 Document de travail, n engage pas

Plus en détail

L Observatoire Economique et Social

L Observatoire Economique et Social Synthèses Décembre 2014 L Observatoire Economique et Social Compensation démographique vieillesse : en 2013, les régimes agricoles perçoivent 5,9 milliards d euros sur un montant total de 7,8 milliards

Plus en détail

PRESENTATION DES RÉGIMES

PRESENTATION DES RÉGIMES PRESENTATION DES RÉGIMES 1 PRESENTATION DES REGIMES LES RÉGIMES DE RETRAITE EN FRANCE ORGANISATION DE LA RETRAITE EN FRANCE LE RÉGIME GÉNÉRAL DES SALARIES (Article L. 200-2 du Code de la Sécurité sociale)

Plus en détail

REUNION D INFORMATION AFFILIES

REUNION D INFORMATION AFFILIES BENEFICIAIRES NON SALARIES NON SALARIES TYPES DE REGIMES Obligatoires et légaux REGIME DE BASE REGIME DE BASE Régimes complémentaires Salariés + Régime Général de de Régimes la la Sécurité Sociale complémentaires

Plus en détail

destinataires in fine Pour information : destinataires in fine

destinataires in fine Pour information : destinataires in fine MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction des retraites et des institutions de

Plus en détail

Chapitre III Les compensations inter-régimes

Chapitre III Les compensations inter-régimes 61 Chapitre III Les compensations inter-régimes LES COMPENSATIONS INTER-REGIMES 63 PRESENTATION La loi a institué en 1974 des mécanismes de compensation financière, d une part entre les régimes de retraite

Plus en détail

Nouveaux services du droit à l information sur la retraite : mise en œuvre et satisfaction des assurés. Gip Info Retraite

Nouveaux services du droit à l information sur la retraite : mise en œuvre et satisfaction des assurés. Gip Info Retraite CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 mai 2013 à 14 h 30 «Les Français et la retraite : résultats d enquêtes récentes» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Nouveaux

Plus en détail

Tout savoir sur la retraite du régime général de la Sécurité sociale

Tout savoir sur la retraite du régime général de la Sécurité sociale Salariés I AOÛT 2012 I Tout savoir sur la retraite du régime général de la Sécurité sociale B Avant la retraite B Le passage à la retraite B Le veuvage Tout savoir sur la retraite du régime général de

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Préparer sa retraite MA RET RAITE Sommaire Le système de retraite en France, deux grands principes...2 Pour les régimes du privé, du salariat agricole, de l

Plus en détail

Retraites : annuités, points ou comptes notionnels?

Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Conseil d orientation des retraites Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Options et modalités techniques Septième rapport Janvier 2010 Conseil d orientation des retraites 113, rue de Grenelle

Plus en détail

Bernard Altariba, Directeur des Adhérents de la Carac

Bernard Altariba, Directeur des Adhérents de la Carac Edito Vieillissement de la population oblige, le nombre de personnes à la retraite n a jamais été aussi important. Parallèlement, les jeunes entrent de plus en plus tardivement sur le marché du travail

Plus en détail

Ma retraite. mode d emploi

Ma retraite. mode d emploi Ma retraite mode d emploi est un guide conçu pour répondre aux principales questions que se pose tout futur retraité. Il permet à chacun de mieux comprendre le fonctionnement de sa retraite : Ma retraite

Plus en détail

3 Ma retraite à la carte Organiser mon départ à la retraite

3 Ma retraite à la carte Organiser mon départ à la retraite 3 Ma retraite à la carte Organiser mon départ à la retraite - Et si je veux prendre ma retraite avant 60 ans, page 53 - Et si je veux améliorer le montant de ma retraite, page 56 - Et si je veux me constituer

Plus en détail

Retraites publiques : architecture et caractéristiques. Anne Lavigne - professeur de sciences économiques à l Université d Orléans

Retraites publiques : architecture et caractéristiques. Anne Lavigne - professeur de sciences économiques à l Université d Orléans Retraites publiques : architecture et caractéristiques Anne Lavigne - professeur de sciences économiques à l Université d Orléans Introduction Trois piliers de la retraite : base, complémentaire, épargne

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

Sommaire. 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19. Introduction... 15

Sommaire. 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19. Introduction... 15 Sommaire Introduction... 15 1 re partie - La notion de travailleur non salarié (TNS)... 19 Chapitre 1 : Qu est-ce qu un travailleur non salarié?... 21 Les différentes catégories de travailleurs indépendants...

Plus en détail

Projet de loi portant réforme des retraites et Projet de loi organique relative à la limite d âge des magistrats de l ordre judiciaire

Projet de loi portant réforme des retraites et Projet de loi organique relative à la limite d âge des magistrats de l ordre judiciaire Projet de loi portant réforme des retraites et Projet de loi organique relative à la limite d âge des magistrats de l ordre judiciaire Etude d impact Juillet 2010 - - 1 - SOMMAIRE Introduction... 5 Chapitre

Plus en détail

Retraites : un état des lieux du système français

Retraites : un état des lieux du système français conseil d orientation des retraites Retraites : un état des lieux du système français Douzième rapport Janvier 2013 conseil d orientation des retraites 113, rue de Grenelle - 75007 Paris www.cor-retraites.fr

Plus en détail

Fiche n 4 - La Protection sociale

Fiche n 4 - La Protection sociale Janvier 2004 Fiche n 4 - La Protection sociale 1 Définition de la Protection sociale La protection sociale désigne tous les mécanismes de prévoyance collective qui permettent aux individus ou aux ménages

Plus en détail

Le montant des indemnités journalières est équivalent à 50% de votre revenu annuel moyen des 3 dernières années civiles.

Le montant des indemnités journalières est équivalent à 50% de votre revenu annuel moyen des 3 dernières années civiles. [LES ARTISANS] RSI Tous les artisans doivent se faire inscrire au répertoire des métiers, s affilier à divers organismes sociaux et avoir suivi un stage d initiation à la gestion ou stage de préparation

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE

LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE FICHE 1 LEXIQUE RETRAITE FONCTION PUBLIQUE Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60 ans pour les

Plus en détail

Introduction historique : de l assistance à l assurance. - Moyen-âge : l assistance

Introduction historique : de l assistance à l assurance. - Moyen-âge : l assistance Introduction historique : de l assistance à l assurance - Moyen-âge : l assistance 1. C est le premier mécanisme de garantie 2. Elle est l héritière de la charité chrétienne : idée morale de générosité.

Plus en détail

Chapitre XVI Les retraites des professions libérales

Chapitre XVI Les retraites des professions libérales Chapitre XVI Les retraites des professions libérales LES RETRAITES DES PROFESSIONS LIBÉRALES 453 PRESENTATION Les professions libérales relèvent pour leur retraite d une organisation spécifique, l organisation

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

La retraite du Médecin LES REGIMES OBLIGATOIRES

La retraite du Médecin LES REGIMES OBLIGATOIRES La retraite du Médecin LES REGIMES OBLIGATOIRES Le système de retraite français Le système de retraite français Assurance facultative par capitalisation Régime supplémentaire éventuel (conventionnel ou

Plus en détail

LES COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. RÉSULTATS 2013 PRÉVISIONS 2014 et 2015

LES COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. RÉSULTATS 2013 PRÉVISIONS 2014 et 2015 LES COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE RÉSULTATS 2013 PRÉVISIONS 2014 et 2015 RAPPORT (volume 2) septembre 2014 Table des matières Les Comptes de la Sécurité Sociale 2014 6. DU REGIME GENERAL AUX AUTRES REGIMES

Plus en détail

LE SYSTÈME DE RETRAITE

LE SYSTÈME DE RETRAITE LE SYSTÈME DE RETRAITE Le contexte Les questions posées Les réponses Les enjeux syndicaux > Le contexte Un système universel mais disparate 100 ans pour étendre la couverture vieillesse de base à toute

Plus en détail

42, rue de Villiers 92 532 Levallois Perret Cedex T: 01 41 05 58 00 FAX: 01 41 05 22 30 www.efl.fr

42, rue de Villiers 92 532 Levallois Perret Cedex T: 01 41 05 58 00 FAX: 01 41 05 22 30 www.efl.fr Version 10.1 Mars 2015 Sommaire 1 Fiscalité... 3 1.1 Loi de finances pour 2015... 3 1.1.1 Barème de l IR et mesures d accompagnement... 3 1.1.2 Aménagement de la décote... 3 1.1.3 Crédit d'impôt pour la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1531 du 17 décembre 2014 relatif au taux des cotisations d allocations familiales et d assurance

Plus en détail

QUELLES PERSPECTIVES POUR LES RETRAITES EN France?

QUELLES PERSPECTIVES POUR LES RETRAITES EN France? QUELLES PERSPECTIVES POUR LES RETRAITES EN France? Janvier 2007, par Charles MBENGUE MATANGA À moyen et long terme la situation des retraites en France sera de plus en plus préoccupante, compte tenu notamment

Plus en détail

Fiche Pratique Retraite

Fiche Pratique Retraite Fiche Pratique Retraite (Version 15.12.2014) Historique de la Fiche : Version Initiale 18 décembre 2013 Gil A. ; Mise à jour 19 déc : Ajout Indemnité de départ à la retraite + quelques détails sur réversion

Plus en détail

LA CARPIMKO: la réalité Patrick Béguin: administrateur de la CARPIMKO

LA CARPIMKO: la réalité Patrick Béguin: administrateur de la CARPIMKO LA CARPIMKO: la réalité Patrick Béguin: administrateur de la CARPIMKO Source des graphiques: Rapport 2011 de la Mme le Directeur de la CARPIMKO La CARPIMKO est le régime obligatoire de TOUS les auxiliaires

Plus en détail

À SAVOIR vous donne accès à une information complémentaire. ATTENTION attire votre attention sur un point particulier.

À SAVOIR vous donne accès à une information complémentaire. ATTENTION attire votre attention sur un point particulier. Sommaire 1 MA RETRAITE SELON MON STATUT page 6 - Mes droits en fonction de mon statut professionnel 2 MA RETRAITE AU CAS PAR CAS page 42 - Mes droits en fonction de mon parcours 3 MA RETRAITE À LA CARTE

Plus en détail

Chef d Entreprise: êtes vous bien protégé?

Chef d Entreprise: êtes vous bien protégé? Chef d Entreprise: êtes vous bien protégé? 1 SOFRACO Plus de 160 Courtiers Indépendants Des courtiers qui engagent leur responsabilité Déontologie : Démarche de l Audit de Protection Sociale Etude Comparative

Plus en détail

Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil?

Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil? Les rachats de trimestres : une opportunité de conseil? AG2R LA MONDIALE : 1 er Groupe de protection sociale en 2011 04/12/2012 Direction des Opérations Commerciales-Pôle Conseils 2/total Le représentant

Plus en détail

Retraites : la situation des polypensionnés. Rapport

Retraites : la situation des polypensionnés. Rapport CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Retraites : la situation des polypensionnés Rapport Neuvième rapport Adopté le 28 septembre 2011 1 2 SOMMAIRE RAPPORT Vol.1 INTRODUCTION 5 CHAPITRE 1 - Qui sont les

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. 01 44 90 13 25 Fax 01 44 90 21 81 contact@crpcen.fr PENSION PERSONNELLE CETTE NOTICE N'INTÈGRE PAS LES MODIFICATIONS ISSUES DE LA RÉFORME

Plus en détail

PROJET DE LOI. garantissant l avenir et la justice du système de retraites. NOR : AFSX1322587L/Bleue

PROJET DE LOI. garantissant l avenir et la justice du système de retraites. NOR : AFSX1322587L/Bleue PROJET DE LOI garantissant l avenir et la justice du système de retraites NOR : AFSX1322587L/Bleue 17 septembre 2013 1 Sommaire I. Diagnostic de la situation actuelle... 8 I.1. Le système de retraite français,

Plus en détail

Demande unique de retraite personnelle

Demande unique de retraite personnelle Nous sommes là pour vous aider Demande unique de retraite personnelle - régime général - régime agricole - régime social des indépendants - régimes des cultes Cette notice a été réalisée pour vous aider

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

Pièce n 4891 octobre 2015

Pièce n 4891 octobre 2015 Pièce n 4891 octobre 2015 RAPPORT DU DIRECTEUR Indicateurs de gestion et de qualité de l'organisation d'assurance vieillesse des professions libérales 2014 1 Indicateurs de gestion et de qualité Régime

Plus en détail

La retraite des artisans commerçants

La retraite des artisans commerçants La retraite des artisans commerçants Collection «L essentiel pour agir» La retraite des artisans commerçants Comprendre - Calculer - Améliorer Édition 2011 Ouvrage conçu et réalisé sous la direction de

Plus en détail

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B

N 851. Nantes, le 19 juillet 2012. Département des retraites et de l accueil Bureaux 1A et 1B DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE DES RETRAITES DE L'ETAT 10, BOULEVARD GASTON-DOUMERGUE 44964 NANTES CEDEX 9 www.pensions.bercy.gouv.fr Nantes, le 19 juillet 2012 Département des retraites

Plus en détail

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite sa retraite pour comprendre Ma retraite mode d'emploi et préparer Le guide Avant-propos Sommaire 1. MA RETRAITE SELON MON STATUT p. 10 Mes droits en fonction de mon statut professionnel 2. MA RETRAITE

Plus en détail

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude réalisée le : XXXXXX

CONSEILS -EN- PATRIMOINE. Étude réalisée le : XXXXXX CONSEILS -EN- PATRIMOINE ETUDE RETRAITE Étude réalisée le : XXXXXX Vous avez souhaité des éléments de réflexion concernant la préparation de votre retraite. La présente étude a été établie sur la base

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Fiche n 5 Retraites 2013

Fiche n 5 Retraites 2013 Fiche n 5 Retraites 2013 3 juin 2013 2013 Partager les richesses c'est taxer les profits, pas notre niveau de vie Retraites complémentaires La retraite complémentaire représente environ 1/3 de la pension

Plus en détail

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85.

Union Sociale du Bâtiment et des Travaux Publics 49 Boulevard Delfino 06300 NICE www.usbtp.fr Tel : 04.92.00.44.44 Fax : 04.93.26.85. COMPRENDRE VOTRE RETRAITE Trois ans après la dernière réforme, un nouveau texte de loi est prévu concernant le régime des retraites par répartition : maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62

Plus en détail

Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR).

Les dépenses sociales sont exprimées en millions d Euros (EUR). FRANCE Nomenclature ACOSS AGIRC ARRCO ASF CAMAVIC CAMR CANAM CANCAVA CAT CCPMA CDF CGE CNAF CNAM CNAV CNAVPL CNBF CPPOSS CRAF CRPCEN CRPNPAC CNRACL EDF ENIM FCAT FCATA FNE FNS FSPOIE GDF IRCANTEC MSA ORGANIC

Plus en détail

Le cumul. «Emploi / Retraite»

Le cumul. «Emploi / Retraite» Le cumul «Emploi / Retraite» Le jeudi 17 octobre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection sociale Année 2013 Les différents

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés?

Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? Dirigeants : quelles solutions de retraite, après la réforme, pour vous et vos salariés? La réforme des retraites, au delà de la problématique du financement, consacre un titre entier à l'épargne retraite

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

L ADOSSEMENT DE LA CAISSE NATIONALE DES INDUSTRIES ELECTRIQUES ET GAZIERES AU REGIME GENERAL

L ADOSSEMENT DE LA CAISSE NATIONALE DES INDUSTRIES ELECTRIQUES ET GAZIERES AU REGIME GENERAL L ADOSSEMENT DE LA CAISSE NATIONALE DES INDUSTRIES ELECTRIQUES ET GAZIERES AU REGIME GENERAL La loi du 9 août 2004 relative au service public de l électricité et du gaz et aux entreprises électriques et

Plus en détail

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite Ma retraite mode d'emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Ma retraite mode d emploi Sommaire Retraite à la française Le panorama des régimes de retraite Principes communs de fonctionnement

Plus en détail

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite Ma retraite mode d'emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Avant-propos Sommaire Retraite à la française Le panorama des régimes de retraite Principes communs de fonctionnement Mots-clés

Plus en détail

Le minimum contributif : réglementation et évolutions récentes. Sylvie Chaslot-Robinet

Le minimum contributif : réglementation et évolutions récentes. Sylvie Chaslot-Robinet CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 mai 2011 à 9 h 30 «Les redistributions au sein du système de retraite» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Le minimum contributif

Plus en détail

Retraite des libéraux : 2015 l année de tous les changements

Retraite des libéraux : 2015 l année de tous les changements Décembre 2014 Retraite des libéraux : 2015 l année de tous les changements En cette fin d année 2014, le dossier des retraites demeure plus que jamais sur le devant de la scène, en particulier pour les

Plus en détail