UN PROCEDE DE SUPERVISION ET TELESURVEILLANCE A DISTANCE : UN OUTIL PEDAGOGIQUE FAVORISANT L INITIATION AU TRAVAIL DE GROUPE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UN PROCEDE DE SUPERVISION ET TELESURVEILLANCE A DISTANCE : UN OUTIL PEDAGOGIQUE FAVORISANT L INITIATION AU TRAVAIL DE GROUPE"

Transcription

1 UN PROCEDE DE SUPERVISION ET TELESURVEILLANCE A DISTANCE : UN OUTIL PEDAGOGIQUE FAVORISANT L INITIATION AU TRAVAIL DE GROUPE Cyril Noirel (1), Didier Theilliol (2), Christophe Aubrun (3), Jean Christophe Ponsart (4) (1) Service ATELA, Faculté des sciences et techniques Université Henri Poincaré Nancy 1, BP 239, Vandoeuvre Cedex, France (2) IUT Nancy Brabois (Site de Lunéville) Université Henri Poincaré Nancy 1, 6 r Colonel Clarenthal Lunéville (3) IUT Nancy Brabois Université Henri Poincaré Nancy 1, r Doyen Urion Villers lès Nancy (4) Faculté des sciences et techniques Université Henri Poincaré Nancy 1, BP 239, Vandoeuvre Cedex, France Résumé : Cet article concerne la mise en oeuvre de la gestion de projet pédagogique. Les acteurs participant au projet doivent se répartir dans différentes équipes, celles-ci étant supervisées par un chef de projet dont le rôle est de coordonner les équipes travaillant à des endroits distants les uns des autres. Pour ce faire il est nécessaire que les équipes puissent travailler à distance sur un procédé, d où l utilisation de logiciels spécifiques. Le chef de projet organisera des réunions de travail à distance définissant la marche à suivre pour chaque équipe en fonction de l avancement du projet dans sa globalité. Mots clés : Supervision, équipe, conduite de projet, communication, interactivité. 1 INTRODUCTION Ce papier se propose de présenter un procédé pilote consacré à la gestion de projet. Après avoir développé les missions de chacun des acteurs, ainsi que les différents logiciels contribuant à la mise en œuvre de la gestion de projet, nous nous consacrerons à l aspect technique. Le premier objectif est d ordre organisationnel, il permet d initier les groupes de travail dans le but d avoir une approche industrielle. Il s agit en fait de développer certaines aptitudes que cet environnement impose c est à dire : le travail d équipes, la prise de responsabilité, la gestion du temps s inscrivent dans la gestion du projet. Le second objectif est d ordre technique, le but est d analyser, d identifier et de modéliser le procédé en question, puis de mettre en application ce que le projet impose, à savoir : La commande, supervision et la télésurveillance en local et à distance. Le projet est mené sur un ensemble de 16 séances de 4 heures. Dans un premier temps les équipes définissent une stratégie à adopter, puis la mise en oeuvre débutera. Chaque équipe sera donc responsable d une sous partie. Les logiciels nécessaires utilisés sont principalement des outils basés sur les nouvelles technologies de communication permettant ainsi de travailler et de se réunir en dehors de la salle où est installé le procédé. 2 MOYENS ET ORGANISATION DU PROJET Les moyens et l organisation du projet se déclinent selon la figure illustrée Chef de projet Serveur procédé Opérateur Équipe 1 Équipe 2 Figure 1 : Architecture du projet Les acteurs de ce projet, présents dans différents lieux doivent échanger et interagir sur le procédé afin de mesurer de manière optimum ce dernier, plus précisément : Le chef de projet (niveau Master) Il a pour mission la gestion complète du projet, de planifier le projet, d animer et coordonner à distance les informations entre les équipes. Le point fort du chef de projet sera : la maîtrise des techniques de gestion permettant de décider et de

2 contrôler les opérations. Il doit savoir motiver son équipe en adoptant une structure permettant la délégation, une bonne communication et l intérêt du travail. Pour répondre aux besoins (la demande et collecte d informations, la supervision ainsi que la télésurveillance) et rassembler en un lieu virtuel les équipes, le chef de projet dispose des moyens informatiques suivants : NetOP School, Webcam, Labview, Ultra VNC, Microsoft Project L équipe 1 (Niveau Licence) Cette équipe participe à la conception initiale, elle doit spécifier les sous-ensembles afin de les sous-traiter. Les points forts de cette équipe seront de pouvoir connaître le produit afin d établir des recettes et de les intégrer sur le procédé. Elle enregistrera les paramètres de production dans un fichier. Les moyens à sa disposition pour l établissement des recettes sur le procédé (supervision, commande automatique tout ou rien des différents actionneurs en fonction des mesures désirées), et l acquisition des données nécessaires sont les outils suivants : Labview, Excel L équipe 2 (Niveau Master) Sur la base des travaux de l équipe 1, l étude de cette équipe sera consacrée à l optimisation de la commande. En fonction de cela, après les échanges d informations à distance le chef de projet et les équipes rassemblées détermineront s'il y a eu une amélioration des performances de production. Le point fort de cette équipe sera d analyser les différentes données afin de donner des solutions adaptées en fonction des simulations obtenues et les communiquer à distance au chef de projet et à l équipe 1, elle pourra à distance mettre en application ces simulations sur le procédé. Les moyens à sa disposition pour l établissement d autres types de commandes en simulation, la prise en main à distance sur le serveur et pour mettre en application ces simulations sur le procédé sont les suivants : Matlab, Ultra VNC, Labview L opérateur C est l acteur principal, il est présent pour le bon fonctionnement technique de l installation. 3 OUTILS NECESSAIRES A LA REALISATION DU PROJET 3.1 Réseaux numériques de communication Le chef de projet pour réaliser des réunions d équipes et échanger des informations (textes ou fichiers) utilise NetOp School (www.netop.com/) [1]. Ce logiciel permet d avoir une interactivité entre le chef de projet et les différentes équipes distantes les unes des autres à ces réunions de travail virtuelles, elles doivent être réalisées à une date et une heure précise auprès des groupes de travails éloignés géographiquement. Afin que l équipe 2 implante la bonne commande établie sur le procédé, la prise en main sur le serveur s effectue grâce au logiciel Ultra VNC (ultravnc.sourceforge.net/) [1], la prise de contrôle s effectue via l adresse IP de la machine à diriger ou son nom symbolique sur un réseau local. 3.2 Commande et supervision Pour réaliser les simulations de commandes et diagnostic, l équipe 2 utilise Matlab, ce logiciel permet au préalable de tester ses programmes avant de les implanter sur le procédé, ainsi cela permettra au chef de projet de valider les travaux de simulation de l équipe 2, ensuite de passer au coté expérimental sur le procédé. Pour la supervision, le chef de projet et l équipe 1 utilisent Labview [2], c est un logiciel puissant, relativement intuitif et convivial car il permet de développer des programmes d applications en langage graphique sans véritablement taper des lignes de codes excepté lorsque l on veut implanter des scripts. Il est compatible avec l interconnexion d autres logiciels, en particulier l équipe 1 crée sous Labview [2] un outil permettant d acquérir les données sous Excel. 3.3 Télésurveillance du procédé La Webcam est nécessaire pour faire la visualisation à distance du procédé à piloter. 4 APPLICATION A UN PROCEDE DE DEUX CUVES EN CASCADE Le procédé pilote a été installé au centre de ressources ATelier ELectronique et Automatique (ATELA) de la Faculté des Sciences et Techniques de l Université Henri Poincaré NANCY 1. Il a comme caractéristiques suivantes (voir figure2) : 2 cuves, cuve n 2 de 100 litres et de section S2=11.04 dm², cuve n 1 de 200 litres et de section S1=25.97 dm². La cuve n 2 a pour entrée un débit Q b délivré par une pompe et pour sortie un débit Q s2 contrôlé par une vanne motorisée. La cuve 1, possède deux entrées : l une correspondant au débit de sortie Q s2 de la cuve précédente et l autre par une seconde pompe fournissant un débit Q a. Son débit de sortie Q fuite est également contrôlé par une vanne motorisée. Une bâche de réception qui sert de bac tampon en plusieurs parties, une partie de produits à mélanger destinés à la cuve 2, une autre l alimentation en eau destinée à la cuve 1 et la dernière partie destinée à la récupération du produit final.

3 Figure 2 : synoptique du procédé 4.1 Supervision et télésurveillance du procédé Figure 4 : synoptique du procédé étudié Voici un exemple de recette en commande tout ou rien réalisée entre 11h30 et midi : Recette 1 évolution Hauteur Hauteur 1 (cm) Figure3 : face avant réalisée sous Labview 0 11:44 11:44 11:46 11:46 11:47 11:47 11:48 11:50 Temps (min) On peut voir sur la figure 3 : [2], [3] 1 : Schéma de l installation avec le niveau des cuves affiché en cm 2 : Affichage du processus en temps réel à l aide de la Webcam. 3 : Affichage des 2 voyants d alertes de niveaux hauts pour les deux cuves. 4 : Bouton acquisition permettant d acquérir les paramètres dans un chemin spécifique avec un bouton parcourir les fichiers. 5 : Affichage de la date et de l heure, le voyant marche permettant de savoir si le processus est lancé (en run) et le bouton stop permettant d arrêter le processus. 6 : Mesures de débits des différents capteurs du procédé Hauteur 1 (cm) H1 Consigne H1 Figure 5 : Evolution de la hauteur de la cuve 1 entre 11h36 et 11h50 Recette 1 évolution Hauteur Etablissement de recettes Dans le procédé étudié (voir figure 4), l équipe 1 décide que le bac tampon est divisé en 3 : une partie où un liquide A sera dédié pour la cuve 1, une autre où un liquide B sera dédié pour la cuve 2, et la dernière, un produit C qui sera la récupération des mélanges des produits A et B dans la cuve 1, en sachant que le produit A et le produit B arrivent simultanément dans les 2 cuves respectives. Temps (min) H2 Consigne H2 Figure 6 : Evolution de la hauteur de la cuve 2 entre 11h37 et 11h43 Pour les figures 5 et 6, en trait pointillé : consignes pour chaque hauteur et en trait continu : évolutions des hauteurs

4 4.3 Synthèse d une loi de commande Après les résultats obtenus de recettes établies en commande tout ou rien, l équipe 2 simule avec Matlab la commande la mieux adaptée permettant d optimiser le suivi de production. La loi de commande que nous allons synthétiser est une loi de commande multivariables par retour d état. Ce type de commande consiste à introduire une action intégrale dans la structure de la commande. On modifie la représentation d état du système pour tenir compte de l intégrale de l erreur ε. Le but d une telle loi est de délivrer une commande afin d améliorer les performances du système. C est pour cette raison que nous avons décidé de travailler en temps discret sur une représentation d état augmentée qui prend en compte les états du système sans intégrateur (X k ) et les états de l action intégrale (X ik ). La loi de commande sera déterminée tel que : U k = K 1 X k + K 2 X ik K 1 et K 2 sont les sous matrices de la matrice de réaction K obtenue avec un placement de pôles. K 1 définit le retour d état direct et K 2 le retour avec intégrateur. H2 H1 Figure 7 :H1 : consigne de 0,45 (300s), H2 : consigne de 0,4 (100s) On remarque que le système est rapide. On peut voir que le remplissage de la cuve 2 influe sur le niveau de la cuve 1 (légère montée de H1 entre 100 et 300 secondes, soit entre le 33 ème échantillon au 100 ème échantillon, la période d échantillonnage est de 3 secondes). Pour vérifier que le système n est pas sollicité trop violemment, nous avons tracé la commande et nous constatons que pour les deux débits, nous avons une commande douce (voir figure 8) Le système augmenté final est le suivant : X k + 1 X = Ad _ a X ik + 1 X X k Yk = Cd _ a X ik k ik + Bd _ a U k U1 U2 Les matrices Ad_a, Bd_a et Cd_a sont des matrices augmentées discrètes. Nous avons implanté cette loi de commande sous Simulink pour tracer les courbes de réponse de notre modèle à une consigne en échelon. Nous retirons les points de fonctionnement au niveau des consignes et nous les rajoutons au niveau des sorties car il faut prendre en compte le fait que notre modèle fonctionne sur des variations autour d un point de fonctionnement. Pour la hauteur H1, nous avons fixé une consigne à 0.45 mètre à partir de 300 secondes et pour la hauteur H2, nous avons fixé une consigne à 0.4 mètre à partir de 100 secondes. Nous obtenons les courbes suivantes: (en abscisse : nombre d échantillons, en ordonnée : hauteur en mètre) Effet saturateur Figure 8 : Commandes associées : U1 et U2 Le débit de la cuve 1 est maintenu à 0 entre 100 et 300 secondes par l effet du saturateur (soit entre le 33 ème échantillon au 100 ème échantillon, la période d échantillonnage est de 3 secondes) car la commande calculée demande un débit négatif à la pompe. Il reste à présent à appliquer cette loi de commande sur le procédé avec un suivi de consignes pour la hauteur 1 et 2 en fonction des recettes établies par l équipe 1.

5 4.4 Prise en main à distance sur le serveur Fenêtre NetOP School Prise en main à distance sur le serveur par Mon PC Mon PC Figure 9 : Utilisation de tous les logiciels entre eux (Ultra VNC, Labview, NetOP School) Pour synthétiser la figure 9 : l équipe 2 prend l application à distance avec l outil Ultra VNC afin de mettre en application la simulation validée par le chef de projet, qui lui après la production terminée, par l intermédiaire de NetOP School procède à l envoi du fichier d acquisition à l équipe 1 qui donnera les courbes de la production. Après réunion de travail provoquée par le chef de projet par envoi de message d information au 2 équipes avec NetOP School, l ensemble déterminera les solutions à apporter pour améliorer les performances de production. 5 CONCLUSION Après 2 années de travail, les essais d accès à distance et établissement des différentes commandes au procédé ont été très positifs, la mise en place de ce projet est terminée, la mise en œuvre pourra éventuellement prendre forme pour l enseignement pratique des nouvelles formations Licence et Master. Ce projet a permit aux étudiants qui ont travaillés dessus de synthétiser les connaissances acquises tout au long de leur cursus, de s impliquer dans un travail d équipes où la communication est importante. L interactivité de ce projet permettra aux étudiants de travailler dans un lieu distant à celui où est situé le procédé, les équipes peuvent également travailler entre elles à des lieux distants. Ce travail peut également servir aux enseignants pour illustrer les cours magistraux et travaux dirigés d automatique. 6 REMERCIEMENTS Nous tenions à remercier pour leurs collaborations les étudiants de Maîtrise IUP CASI promotion 2003/2004 : Cédric LAMARTHEE, Amar HAMADOU, de Maîtrise IUP CASI et RNC promotion 2004/2005: Mickael VAXELAIRE, Ahmet SAHIN, Badr ZOURHI et Nicolas LEHMANN, de DESS ATTI promotion 2004/2005 de l UHP Nancy 1 : Julien DORBAIS et Quoc Tam LE ainsi que Aurélien LANFROY de DUT GE2i option RLI promotion 2004/ BIBLIOGRAPHIE [1] Didier Theilliol, Jean-Christophe Ponsart. TP/TD d Automatique à distance : comment conserver une interactivité avec l enseignant? CETSIS 2003 [2] NGO Khanh Hieu, GROLLEAU Emmanuel. La méthode d arts et la programmation multitâche en labview 2002 [3] Christophe SALZMANN. LabVIEW User Group Meeting 1999

Console de supervision en temps réel du réseau de capteurs sans fil Beanair

Console de supervision en temps réel du réseau de capteurs sans fil Beanair Console de supervision en temps réel du réseau de capteurs sans fil Beanair Véritable console de supervision temps réel, le BeanScape permet de modéliser, de visualiser et d administrer en temps réel le

Plus en détail

dépourvues d énergie EXTRÈMES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques

dépourvues d énergie EXTRÈMES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques COMMUNIQUEZ AVEC VOS INSTALLATIONS DANS DES CONDITIONS EXTRÈMES Caractéristiques techniques Unité centrale Circuit multicouche et CMS µprocesseur ATMEL Ultra faible consommation < 120µA Données sauvegardées

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

Identification et réglage assisté par ordinateur d un processus thermique

Identification et réglage assisté par ordinateur d un processus thermique I- But de la manipulation : Identification et réglage assisté par ordinateur d un processus thermique Le but est de procéder à la modélisation et à l identification paramétrique d un procédé considéré

Plus en détail

Exemple de rapport simplifié de Test de charge

Exemple de rapport simplifié de Test de charge syloe.fr http://www.syloe.fr/conseil/test de charge/exemple de rapport simplifie de test de charge/ Exemple de rapport simplifié de Test de charge Contexte du test de charge Un client nous soumet une problématique

Plus en détail

SoMachine. Solution logicielle pour votre architecture Machine Atelier de découverte. SoMachine

SoMachine. Solution logicielle pour votre architecture Machine Atelier de découverte. SoMachine Solution logicielle pour votre architecture Machine Atelier de découverte SoMachine Objectif de la manipulation Le programme à réaliser va permettre de gérer le remplissage et la vidange d une cuve en

Plus en détail

Transmission d informations sur le réseau électrique

Transmission d informations sur le réseau électrique Transmission d informations sur le réseau électrique Introduction Remarques Toutes les questions en italique devront être préparées par écrit avant la séance du TP. Les préparations seront ramassées en

Plus en détail

IUT BREST UN LOGICIEL SCADA : PC VUE 2010 DEP.GMP

IUT BREST UN LOGICIEL SCADA : PC VUE 2010 DEP.GMP IUT BREST DEP.GMP UN LOGICIEL SCADA : PC VUE 2010 Table des matières 1. Introduction à la supervision- logiciel SCADA... 4 1.A. Définition d un logiciel SCADA /Supervision... 4 1.B. Ou trouve-t-on des

Plus en détail

novapro Entreprise Introduction Supervision

novapro Entreprise Introduction Supervision 1 novapro Entreprise Introduction Produit majeur dans le domaine de la GTB (Gestion Technique du Bâtiment), novapro Entreprise se positionne comme un logiciel haut de gamme et innovant pour des applications

Plus en détail

ALERT NOTICE D UTILISATION DU DRIVER PC-TEXTE

ALERT NOTICE D UTILISATION DU DRIVER PC-TEXTE 1) Installation ALERT NOTICE D UTILISATION DU DRIVER PC-TEXTE A) Installation du driver PC-TEXTE Lors de l installation du logiciel ALERT, le gestionnaire de communication «PC-TEXTE» doit être sélectionné

Plus en détail

Satchnet View. page 1/8

Satchnet View. page 1/8 Satchnet View Satchwell et le Groupe Invensys présentent une nouvelle interface homme-machine pour l ensemble de la gamme Satchnet avec les logiciels View et View Pro. Le logiciel View apporte les dernières

Plus en détail

LA TÉLÉGESTION. Produits de télégestion et de sectorisation

LA TÉLÉGESTION. Produits de télégestion et de sectorisation Gamme LA TÉLÉGESTION SOFREL Produits de télégestion et de sectorisation LACROIX Sofrel propose une gamme de produits de télégestion et de sectorisation extrêmement complète afin de s adapter aisément à

Plus en détail

AFTEC SIO 2. Christophe BOUTHIER Page 1

AFTEC SIO 2. Christophe BOUTHIER Page 1 Christophe BOUTHIER Page 1 Nous allons traiter ici quelques exemples de stratégies de groupe courantes. Sommaire : Stratégie de groupe pour déploiement logiciel... 3 1. Introduction... 3 2. Création du

Plus en détail

Réalisation d un logiciel de Visioconférence Cahier des charges

Réalisation d un logiciel de Visioconférence Cahier des charges Master 1 Informatique Professionnel et Recherche Unifié Réalisation d un logiciel de Visioconférence Cahier des charges Version 2.0 du 06/02/08 envoyée à M. Michel Leclère, responsable du Master 1 Informatique

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

L accompagnement Domotique par Home sweet Ohm

L accompagnement Domotique par Home sweet Ohm L accompagnement Domotique par Jean-Christophe DEGIORGIS : 06 08 58 13 73 1 Sommaire Préambule Fonctions implémentables grâce à un câblage domotique La mission d Les atouts d 2 Préambule 3 Préambule Le

Plus en détail

Licence Professionnelle Génie logiciel, développement d'applications pour plateformes mobiles

Licence Professionnelle Génie logiciel, développement d'applications pour plateformes mobiles Licence Professionnelle Génie logiciel, développement d'applications pour plateformes mobiles BAC+3 Domaine : Sciences, Technologies, Santé Dénomination nationale : Systèmes informatiques et logiciels

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

GloboFleet. Mode d emploi CardControl Plus

GloboFleet. Mode d emploi CardControl Plus GloboFleet Mode d emploi CardControl Plus Mode d emploi CardControl Plus Nous vous remercions d avoir choisi le logiciel GloboFleet CC Plus. Le logiciel GloboFleet CC Plus vous permet de visualiser rapidement

Plus en détail

Introduction. Le 21 ème siècle sera celui d Internet.

Introduction. Le 21 ème siècle sera celui d Internet. Introduction Le 21 ème siècle sera celui d Internet. Aujourd hui, on peut affirmer que les nouveaux moyens de communication ont profondément changé les relations entre les hommes et les machines. Si ce

Plus en détail

BTS SIO SISR4 PPE3. Ce projet sera constitué de plusieurs parties qui seront ajoutées en cours d année. Seule la première est à traiter maintenant.

BTS SIO SISR4 PPE3. Ce projet sera constitué de plusieurs parties qui seront ajoutées en cours d année. Seule la première est à traiter maintenant. BTS SIO SISR4 PPE3 Projet 1 : mise en œuvre d une nouvelle architecture réseau Ce projet sera constitué de plusieurs parties qui seront ajoutées en cours d année. Seule la première est à traiter maintenant.

Plus en détail

Systèmes d acquisition - Partie "Java"

Systèmes d acquisition - Partie Java Systèmes d acquisition - Partie "Java" S. Reynal Automne 2015 Cette série de trois séances de TP Java a pour objectif de vous initier au développement rigoureux d applications, et en particulier d IHM,

Plus en détail

DOSSIER D'UTILISATION

DOSSIER D'UTILISATION DOSSIER D'UTILISATION SYSTEME MONITORING REDACTION VERIFICATION APPROBATION Stéphane CLERICI Marc LAFLUTTE André CHEMINADE ARCLAN'System Page 1 /17 Tel.04.42.97.70.75 Siège Social Fax.04.42.97.71.99 Actimart

Plus en détail

Que souhaitent les Administrateurs Système?

Que souhaitent les Administrateurs Système? WORLDINTERPLUS Que souhaitent les Administrateurs Système? Contrôle Maniabilité Gestion de la Configuration du Système en mode réseau ou déconnecté «online / offline» Maintenir les standards de configuration

Plus en détail

Une solution haut de gamme de gestion technique énergétique de vos bâtiments à un tarif raisonnable.

Une solution haut de gamme de gestion technique énergétique de vos bâtiments à un tarif raisonnable. Une solution haut de gamme de gestion technique énergétique de vos bâtiments à un tarif raisonnable. CADOÉ Technologie 04 74 37 55 53 contact@cadoe.net Gestion de tous les types de chauffage : Gaz, Fioul,

Plus en détail

Module EC2b Programmation et Automatisation du Bâtiment

Module EC2b Programmation et Automatisation du Bâtiment Licence Professionnelle EGC-ITEB Energie - Génie Climatique : Intelligence Technique et Energétique du Bâtiment Module EC2b Programmation et Automatisation du Bâtiment par Pr. Eddy BAJIC Université de

Plus en détail

de traitement et de recyclage des eaux

de traitement et de recyclage des eaux WWW.NISKAE.FR Station de traitement et de recyclage des eaux SW1000 - Débit 1000L/H SIMPLICITE DE FONCTIONNEMENT ET D ENTRETIEN - Coagulation, floculation et décantation Station de traitement et de recyclage

Plus en détail

Présentation de l outil AppliDis ESX Console Viewer

Présentation de l outil AppliDis ESX Console Viewer Fiche technique AppliDis Présentation de l outil AppliDis ESX Console Viewer Fiche IS00305 Version document : 1.01 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires AppliDis et clients ou

Plus en détail

Gestion de projet et. «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de. qu il seroit requis pour les mieux

Gestion de projet et. «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de. qu il seroit requis pour les mieux Gestion de projet et planification «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de parcelles qu il se pourroit, et qu il seroit requis pour les mieux résoudre.» R Descartes,

Plus en détail

COMMUNICATIONS ASSISTANT v4 TOUJOURS AU-DELÀ DE VOS ATTENTES

COMMUNICATIONS ASSISTANT v4 TOUJOURS AU-DELÀ DE VOS ATTENTES TOUJOURS AU-DELÀ DE VOS ATTENTES COMMUNICATIONS ASSISTANT v4 PRÉSENCE INSTANTANÉE ET DISPONIBILITÉ AMÉLIORATION DE LA COLLABORATION ET DE LA PRODUCTIVITÉ COMMUNICATIONS ASSISTANT VERSION 4 La suite logicielle

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Projet «Evolution» Référentiel d activités et de compétences : Administrer un parc informatique. Objectifs pédagogiques :

Projet «Evolution» Référentiel d activités et de compétences : Administrer un parc informatique. Objectifs pédagogiques : Référentiel d activités et de compétences : Administrer un parc informatique Objectifs pédagogiques : Mettre en œuvre les outils d'administration de Windows server Mettre en œuvre les outils d'administration

Plus en détail

White Paper - Livre Blanc

White Paper - Livre Blanc White Paper - Livre Blanc Développement d applications de supervision des systèmes d information Avec LoriotPro Vous disposez d un environnement informatique hétérogène et vous souhaitez à partir d une

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises)

UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises) UNIVERSITÉ DE LORRAINE Master MIAGE (Méthodes s Appliquées à la Gestion des Entreprises) 1 Description générale L UFR Mathématiques et propose le Master avec trois spécialisations en deuxième année : ACSI

Plus en détail

Module GPO de Préférences

Module GPO de Préférences Configuration de Windows Server 2008 Active Directory Module GPO de Préférences Introduction Windows Server 2008 apporte son lot de nouveautés et notamment les stratégies de groupe de préférence. En entreprise,

Plus en détail

Je découvre Lina Process

Je découvre Lina Process Je découvre Lina Process Une interface simple et ergonomique pour gérer vos process 1 Sommaire Présentation de Lina Process 4 Collecter 5 Mesurer 6 Alerter 7 Là où d autres agissent dans le présent, nous

Plus en détail

Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm)

Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Introduction à l informatique temps réel Pierre-Yves Duval (cppm) Ecole d informatique temps réel - La Londes les Maures 7-11 Octobre 2002 -Définition et problématique - Illustration par des exemples -Automatisme:

Plus en détail

SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO TP SPICEWORKS. SpiceWorks propose un logiciel de gestion de parc informatique aux multiples facettes :

SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO TP SPICEWORKS. SpiceWorks propose un logiciel de gestion de parc informatique aux multiples facettes : SCHMITT Année 2012/2014 Cédric BTS SIO TP SPICEWORKS Description: SpiceWorks propose un logiciel de gestion de parc informatique aux multiples facettes : inventaire de parc (postes de travail, logiciels

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

COURS EN LIGNE DU CCHST Manuel du facilitateur/de l administrateur

COURS EN LIGNE DU CCHST Manuel du facilitateur/de l administrateur COURS EN LIGNE DU CCHST Manuel du facilitateur/de l administrateur Préparé par En partenariat avec CCHST Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail VUBIZ Fournisseur de services de formation Dernière

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

DCAlarme: dessiner des plans d implantation avec une installation alarme. DCAlarme. Présentation

DCAlarme: dessiner des plans d implantation avec une installation alarme. DCAlarme. Présentation DCAlarme Présentation Hugo Verrieststr. 8 Tel: 051/48.66.57 8760 Meulebeke Fax: 051/48.85.43 www.jsoft.be jerry@jsoft.be JSoft 1992-2007 page 1 1 Dessiner un plan d implantation. 1.1 Boîte à outils Plan

Plus en détail

Demande de candidature, M1 - Autres Cursus Santé - IPS (Nancy) Modalité choisie : en 2 ans. de dossier. Adresse se à laquelle renvoyer ce dossier :

Demande de candidature, M1 - Autres Cursus Santé - IPS (Nancy) Modalité choisie : en 2 ans. de dossier. Adresse se à laquelle renvoyer ce dossier : RECAPITULATIF Deman candidature, M1 - Autres Cursus Santé - IPS (Nancy) Modalité choisie : en 2 ans Adresse se à laquelle renvoyer ce dossier : Secrétariat Infos - Inscriptions École Santé Publique Mécine

Plus en détail

LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL. Simple à installer, simple à utiliser, haute protection.

LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL. Simple à installer, simple à utiliser, haute protection. LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL Simple à installer, simple à utiliser, haute protection. Sommaire LA SOLUTION EVOLOGY EN UN COUP D OEIL L INNOVATION AU

Plus en détail

PACK NUMERIQUE EDUCATION GUIDE UTILISATEUR

PACK NUMERIQUE EDUCATION GUIDE UTILISATEUR PACK NUMERIQUE EDUCATION GUIDE UTILISATEUR Table des matières 1. Présentation...4 Pré- requis techniques...4 Connexion à la plateforme Vocable...5 ENT...5 Adresse IP...5 Nom de Domaine...5 2. Accès aux

Plus en détail

mailpro mode d'emploi

mailpro mode d'emploi mailpro mode d'emploi www.mailpro.ch Table des matières Champs d application...2 Principe d utilisation...2 Configuration...2 Configurer les adresses d'expédition... 2 Créer une nouvelle adresse d expédition...

Plus en détail

But de cette présentation. Bac à sable (Sandbox) Principes. Principes. Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1

But de cette présentation. Bac à sable (Sandbox) Principes. Principes. Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1 Bac à sable (Sandbox) But de cette présentation Vous permettre d installer, de configurer et d utiliser un environnement virtuel pour vos manipulations pratiques Hainaut Patrick 2013 Hainaut P. 2013 -

Plus en détail

GESTION DU RÉSEAU DANS LES ENVIRONNEMENTS DISTRIBUÉS. Défis et Opportunités pour l Entreprise

GESTION DU RÉSEAU DANS LES ENVIRONNEMENTS DISTRIBUÉS. Défis et Opportunités pour l Entreprise GESTION DU RÉSEAU DANS LES ENVIRONNEMENTS DISTRIBUÉS Défis et Opportunités pour l Entreprise I. INTRODUCTION Le développement des réseaux ne se limite pas à leur taille et à leurs capacités, il concerne

Plus en détail

L évolution de l automatisation.

L évolution de l automatisation. Gestion automatisée de la qualité Livre blanc Octobre 2009 L évolution de l automatisation. Etude de l évolution de l automatisation dans la gestion de la qualité des logiciels Page 2 Sommaire 2 Introduction

Plus en détail

serveur domovea TJA450

serveur domovea TJA450 serveur domovea TJA450 FR tebis serveur domovea 2 SOMMAIRE I. L ARCHITECTURE DE COMPTAGE... 4 1. Les objets utilisés pour le comptage...4 2. Les produits Hager proposant une fonction comptage...5 II. CONFIGURATION

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Table des matières L INTEGRATION DE SAS AVEC JMP. Les échanges de données entre SAS et JMP, en mode déconnecté. Dans JMP

Table des matières L INTEGRATION DE SAS AVEC JMP. Les échanges de données entre SAS et JMP, en mode déconnecté. Dans JMP L INTEGRATION DE SAS AVEC JMP Quelles sont les techniques possibles pour intégrer SAS avec JMP? Comment échanger des données entre SAS et JMP? Comment connecter JMP à SAS? Quels sont les apports d une

Plus en détail

Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées

Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées Les data loggers SOFREL LT et LT-US ont été conçus pour la surveillance des réseaux d eaux usées et pluviales (collecteurs, déversoirs d orage,

Plus en détail

WinReporter et RemoteExec vs SMS Analyse comparative

WinReporter et RemoteExec vs SMS Analyse comparative White Paper WinReporter et RemoteExec vs Analyse comparative Ce document détaille les différences entre l environnement de gestion Microsoft Systems Management Server et l utilisation conjuguée de WinReporter

Plus en détail

P R E M I E R M I N I S T R E MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA REFORME DE L ETAT ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

P R E M I E R M I N I S T R E MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA REFORME DE L ETAT ET DE LA FONCTION PUBLIQUE P R E M I E R M I N I S T R E MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA REFORME DE L ETAT ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Institut Régional d Administration de Bastia Quai des Martyrs de la Libération BP 317

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ISEM 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION ISEM 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION ISEM 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / ISEM Sous réserve d accréditation LA LICENCE GESTION Certification de niveau II (Bac+3) : 6 Semestres - 180 crédits (ECTS) Conditions

Plus en détail

CRM PERFORMANCE CONTACT

CRM PERFORMANCE CONTACT CRM PERFORMANCE CONTACT PREMIUM 3ème génération Un concentré de haute technologie pour augmenter de 30 % vos rendez-vous Le Vinci, 2 place Alexandre Farnèse 84000 Avignon Tél : + 33 (0)4 90 13 15 88 Télécopie

Plus en détail

SUIVI DES TEMPERATURES

SUIVI DES TEMPERATURES SUIVI DES TEMPERATURES Compatibilité WORD et EXCEL Etude Conception Télécommunication Organisation Réalisation SARL au capital de 7622 45 siège social : rue de la petite gare - 86210 Vouneuil sur Vienne

Plus en détail

Tracer Summit Serveur web

Tracer Summit Serveur web Tracer Summit Serveur web Accéder par le Web au système de gestion technique centralisée de Tracer Summit Mai 2002 BAS-PRC014-FR Introduction Le serveur web de Tracer Summit permet d exploiter le système

Plus en détail

WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits

WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits Manuel d initiation du Planificateur 2 INTRODUCTION 5 CHAPITRE I : INSTALLATION

Plus en détail

Outils d Accès aux Données d un PLC Automate Web Access (AWA)

Outils d Accès aux Données d un PLC Automate Web Access (AWA) AB-Note- 2004-020(CO) 20/01/2004 Outils d Accès aux Données d un PLC Automate Web Access (AWA) Auteurs : Julien Palluel, Raymond Brun Keywords : Automate, Dialoge, SCHNEIDER, SIEMENS, PHP, Web, Modbus,

Plus en détail

NET BOX DATA Télégestion d'équipements via Internet & Intranet

NET BOX DATA Télégestion d'équipements via Internet & Intranet MANUEL SIMPLIFIEDE L UTILISATEUR ------------------------------------------- Système de réservation de place de stationnement VigiPark2.COM Réf. : DT100502 Rév. : A Date : 24/01/2006 Auteur : Christophe

Plus en détail

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire Revue des Energies Renouvelables SIENR 12 Ghardaïa (2012) 23 28 Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire H. Ammar 1*, M.T. Bouziane 2 et Y. Bakelli 1 1 Unité de Recherche

Plus en détail

PROJET D INFORMATISATION DE LA GESTION DES ABSENCES EN STARTER

PROJET D INFORMATISATION DE LA GESTION DES ABSENCES EN STARTER Année 2008/2009 PROJET D INFORMATISATION DE LA GESTION DES ABSENCES EN STARTER Licence Professionnelle Système informatique et logiciel Responsable du projet : Françoise GREFFIER SOMMAIRE I. PRESENTATION

Plus en détail

Créer un tableau avec LibreOffice / Calc

Créer un tableau avec LibreOffice / Calc Créer un tableau avec LibreOffice / Calc Réaliser des tableaux LibreOffice / Calc permet de créer des tableaux facilement en utilisant les cellules. En premier lieu, il faut prévoir le nombre de colonnes

Plus en détail

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ----------------------------------------------------------------------------------------------------

CQP ADMINISTRATEUR DE BASES DE DONNÉES (ABD) ---------------------------------------------------------------------------------------------------- ORGANISME REFERENCE STAGE : 26587 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture : M. Frédéric DIOLEZ Paris, Lyon, Bordeaux, Rouen, Toulouse, Marseille, Tél. : 09 88 66 17 40 Strasbourg, Nantes, Lille,

Plus en détail

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis

Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis UNIVERSITE TUNIS EL MANAR Faculté des Sciences Mathématiques, Physiques et Naturelles de Tunis Campus Universitaire-2092-EL MANAR2 Tél: 71 872 600 Fax: 71 885 350 Site web: www.fst.rnu.tn Présentation

Plus en détail

Virtual Universe aperçu numéro 1

Virtual Universe aperçu numéro 1 Virtual Universe aperçu numéro 1 Cet aperçu va vous permettre d observer quelques aspects et fonctionnalités du futur produit Virtual Universe. Cet aperçu est encapsulé dans un exécutable généré par AUTOMGEN8.

Plus en détail

Pré-requis techniques

Pré-requis techniques Sommaire 1. PRÉAMBULE... 3 2. PRÉ-REQUIS TÉLÉCOM... 4 Généralités... 4 Accès Télécom supporté... 4 Accès Internet... 5 Accès VPN... 5 Dimensionnement de vos accès... 6 3. PRÉ-REQUIS POUR LES POSTES DE

Plus en détail

Manuel d utilisation de ndv 4

Manuel d utilisation de ndv 4 NDV40-MU-120423-fr Manuel d utilisation de ndv 4 www.neocoretech.com Contenu 1 Présentation... 4 1.1 Terminologie... 4 1.2 Vue de la console... 5 2 Les masters... 6 2.1 Les différents icones de master...

Plus en détail

Procédure d installation Mensura Genius

Procédure d installation Mensura Genius Procédure d installation Mensura Genius A lire avant l installation Pour toute installation, vous devez impérativement avoir les droits administrateur de l ordinateur sur lequel vous souhaitez installer

Plus en détail

Compte Rendu Projet tuteuré

Compte Rendu Projet tuteuré IUT d Angers License Sari Projet tuteuré Compte Rendu Projet tuteuré «Etude d un serveur Exchange 2007 virtualisé» Par Sylvain Lecomte Le 08/02/2008 Sommaire 1. Introduction... 5 2. Exchange 2007... 6

Plus en détail

Alcatel OmniPCX Office

Alcatel OmniPCX Office Alcatel OmniPCX Office Livre blanc Alcatel PIMphony dynamise la gestion de la relation client des PME Livre blanc, Alcatel PIMphony dynamise les solutions CRM des PME Alcatel 2004 page 1 Alcatel OmniPCX

Plus en détail

Catalogue & Programme des formations 2015

Catalogue & Programme des formations 2015 Janvier 2015 Catalogue & Programme des formations 2015 ~ 1 ~ TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 PROG 1: DECOUVERTE DES RESEAUX... 3 PROG 2: TECHNOLOGIE DES RESEAUX... 4 PROG 3: GESTION DE PROJETS...

Plus en détail

PRÉVIENT QUAND ÇA BOUGE. DIT OÙ ÇA SE RETROUVE.

PRÉVIENT QUAND ÇA BOUGE. DIT OÙ ÇA SE RETROUVE. 1 er système de géosécurisation sans installation, permettant aux professionnels et aux particuliers de géolocaliser et sécuriser tout type de bien mobile en France et dans 12 pays européens. LOCSTER est

Plus en détail

TUTORIAL ULTRAVNC 1.0.2 (EDITION 2)

TUTORIAL ULTRAVNC 1.0.2 (EDITION 2) TUTORIAL ULTRAVNC 1.0.2 (EDITION 2) 1) TELECHARGEMENT DE ULTRAVNC :... 1 2) INSTALLATION DU SERVEUR ULTRAVNC (ULTRAVNC 1.0.2 COMPLET)... 2 3) UTILISATION DE ULTRAVNC 1.0.2 SERVEUR SEUL... 10 4) UTILISATION

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

Installation d une camera vidéo de surveillance à distance de personnes dépendantes sur PC et téléphone portable (Smartphone)

Installation d une camera vidéo de surveillance à distance de personnes dépendantes sur PC et téléphone portable (Smartphone) Installation d une camera vidéo de surveillance à distance de personnes dépendantes sur PC et téléphone portable (Smartphone) Philippe GREBET, fils d une personne atteinte de la Maladie d Alzheimer depuis

Plus en détail

Logiciel de connexion sécurisée. M2Me_Secure. NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9016809-01

Logiciel de connexion sécurisée. M2Me_Secure. NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9016809-01 Logiciel de connexion sécurisée M2Me_Secure NOTICE D'UTILISATION Document référence : 9016809-01 Le logiciel M2Me_Secure est édité par ETIC TELECOMMUNICATIONS 13 Chemin du vieux chêne 38240 MEYLAN FRANCE

Plus en détail

MYOSOTIS. Logiciel de supervision et de conduite de réseau NC. 107/2B

MYOSOTIS. Logiciel de supervision et de conduite de réseau NC. 107/2B La protection électrique en toute sérénité MYOSOTIS NC. 107/2B Logiciel de supervision et de conduite de réseau Le logiciel MYOSOTIS permet la supervision et la conduite d'un réseau électrique d'usine

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Editeur d écrans d exploitation Manuel Utilisateur. TLX DS EEXP 40F frev4.0

Editeur d écrans d exploitation Manuel Utilisateur. TLX DS EEXP 40F frev4.0 Editeur d écrans d exploitation Manuel Utilisateur TLX DS EEXP 40F frev4.0 35002776 00 2 Table des matières A propos de ce manuel................................7 Chapitre 1 Généralités..........................................9

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

Calendrier des Formations

Calendrier des Formations Systèmes et Réseaux IPV6 980,00 HT Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Juin Jui. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Comprendre IPV6 et explorer les méthodes pour migrer 14-15 23-24 1-2 26-27 Configuration et Maintenance des

Plus en détail

Installer un language interface pack (LIP)

Installer un language interface pack (LIP) Installer un language interface pack (LIP) Qu est ce qu un language interface pack ou LIP? C est un module complémentaire que vous pouvez installer pour changer rapidement la langue qui est appliqué au

Plus en détail

Licence professionnelle Maîtrise des énergies renouvelables et électriques

Licence professionnelle Maîtrise des énergies renouvelables et électriques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Maîtrise des énergies renouvelables et électriques Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE

OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE 1 @student.helha.be Chaque étudiant de la Haute École dispose pour ses contacts administratifs et pédagogiques, d une boite mail dont l adresse a comme structure

Plus en détail

Master Pro ASE «Sytèmes d Information pour l Industrie»

Master Pro ASE «Sytèmes d Information pour l Industrie» Master Pro ASE «Sytèmes d Information pour l Industrie» SUPERVISION Superviseur Pierre BONNET 1 Pierre BONNET Superviseur Pierre BONNET 2 Variables Panorama Serveur Gesvar Le gestionnaire de variable Gesvar

Plus en détail

3.2. Matlab/Simulink. 3.2.1. Généralités

3.2. Matlab/Simulink. 3.2.1. Généralités 3.2. Matlab/Simulink 3.2.1. Généralités Il s agit d un logiciel parfaitement dédié à la résolution de problèmes d'analyse numérique ou de traitement du signal. Il permet d'effectuer des calculs matriciels,

Plus en détail

Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010

Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010 Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010 Table des matières Introduction... 1 Hourra! Le retour du double-clic... 1 Modifier le graphique... 4 Onglet Création... 4 L onglet Disposition... 7 Onglet

Plus en détail

1. DÉMARRER UNE SESSION SÉCURISÉE SUR LE MACINTOSH... 2 2. SESSIONS DES APPLICATIONS CLIENTES SUR LE MACINTOSH... 5

1. DÉMARRER UNE SESSION SÉCURISÉE SUR LE MACINTOSH... 2 2. SESSIONS DES APPLICATIONS CLIENTES SUR LE MACINTOSH... 5 1. DÉMARRER UNE SESSION SÉCURISÉE SUR LE MACINTOSH... 2 2. SESSIONS DES APPLICATIONS CLIENTES SUR LE MACINTOSH... 5 CONFIGURER LE PARTAGE DE FICHIER AFP DU MAC OS AVEC LE PORT 548...7 CONFIGURER LE PARTAGE

Plus en détail

Guide Utilisateur. esafeme-pro

Guide Utilisateur. esafeme-pro SOLUTIONS POUR LA PROTECTION DES PERSONNES Guide Utilisateur esafeme-pro Guide Utilisateur esafeme-pro - Révision 1 Page 1/11 esafeme-pro Application performante et indispensable pour la protection des

Plus en détail

Réalisation de cartes vectorielles avec Word

Réalisation de cartes vectorielles avec Word Réalisation de cartes vectorielles avec Word Vectorisation de la carte Après avoir scanné ou avoir récupéré un fond de carte sur Internet, insérez-la dans votre fichier Word : Commencez par rendre visible

Plus en détail

A L ERT. Pour démarrer rapidement avec

A L ERT. Pour démarrer rapidement avec A L ERT Pour démarrer rapidement avec I N STAL L ATION Pour lancer l installation de la Solution Micromedia, insérer le CD-ROM d installation dans le lecteur. Si le programme d installation ne démarre

Plus en détail

Agence Web innovatrice

Agence Web innovatrice QUI SOMMES NOUS? 02 n o v a t i s La théorie c est quand on comprend tout et que rien ne marche La pratique c est quand tout marche mais on ne sait pas pourquoi! Chez Novatis, nous avons réussi les deux...

Plus en détail

Organiser le disque dur Dossiers Fichiers

Organiser le disque dur Dossiers Fichiers Ce document contient des éléments empruntés aux pages d aide de Microsoft Organiser le disque dur Dossiers Fichiers Généralités La connaissance de la logique d organisation des données sur le disque dur

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE 4.5. FileAudit VERSION. www.isdecisions.com

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE 4.5. FileAudit VERSION. www.isdecisions.com GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE FileAudit 4.5 VERSION www.isdecisions.com Introduction FileAudit surveille l accès ou les tentatives d accès aux fichiers et répertoires sensibles stockés sur vos systèmes Windows.

Plus en détail