UN PROCEDE DE SUPERVISION ET TELESURVEILLANCE A DISTANCE : UN OUTIL PEDAGOGIQUE FAVORISANT L INITIATION AU TRAVAIL DE GROUPE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UN PROCEDE DE SUPERVISION ET TELESURVEILLANCE A DISTANCE : UN OUTIL PEDAGOGIQUE FAVORISANT L INITIATION AU TRAVAIL DE GROUPE"

Transcription

1 UN PROCEDE DE SUPERVISION ET TELESURVEILLANCE A DISTANCE : UN OUTIL PEDAGOGIQUE FAVORISANT L INITIATION AU TRAVAIL DE GROUPE Cyril Noirel (1), Didier Theilliol (2), Christophe Aubrun (3), Jean Christophe Ponsart (4) (1) Service ATELA, Faculté des sciences et techniques Université Henri Poincaré Nancy 1, BP 239, Vandoeuvre Cedex, France (2) IUT Nancy Brabois (Site de Lunéville) Université Henri Poincaré Nancy 1, 6 r Colonel Clarenthal Lunéville (3) IUT Nancy Brabois Université Henri Poincaré Nancy 1, r Doyen Urion Villers lès Nancy (4) Faculté des sciences et techniques Université Henri Poincaré Nancy 1, BP 239, Vandoeuvre Cedex, France Résumé : Cet article concerne la mise en oeuvre de la gestion de projet pédagogique. Les acteurs participant au projet doivent se répartir dans différentes équipes, celles-ci étant supervisées par un chef de projet dont le rôle est de coordonner les équipes travaillant à des endroits distants les uns des autres. Pour ce faire il est nécessaire que les équipes puissent travailler à distance sur un procédé, d où l utilisation de logiciels spécifiques. Le chef de projet organisera des réunions de travail à distance définissant la marche à suivre pour chaque équipe en fonction de l avancement du projet dans sa globalité. Mots clés : Supervision, équipe, conduite de projet, communication, interactivité. 1 INTRODUCTION Ce papier se propose de présenter un procédé pilote consacré à la gestion de projet. Après avoir développé les missions de chacun des acteurs, ainsi que les différents logiciels contribuant à la mise en œuvre de la gestion de projet, nous nous consacrerons à l aspect technique. Le premier objectif est d ordre organisationnel, il permet d initier les groupes de travail dans le but d avoir une approche industrielle. Il s agit en fait de développer certaines aptitudes que cet environnement impose c est à dire : le travail d équipes, la prise de responsabilité, la gestion du temps s inscrivent dans la gestion du projet. Le second objectif est d ordre technique, le but est d analyser, d identifier et de modéliser le procédé en question, puis de mettre en application ce que le projet impose, à savoir : La commande, supervision et la télésurveillance en local et à distance. Le projet est mené sur un ensemble de 16 séances de 4 heures. Dans un premier temps les équipes définissent une stratégie à adopter, puis la mise en oeuvre débutera. Chaque équipe sera donc responsable d une sous partie. Les logiciels nécessaires utilisés sont principalement des outils basés sur les nouvelles technologies de communication permettant ainsi de travailler et de se réunir en dehors de la salle où est installé le procédé. 2 MOYENS ET ORGANISATION DU PROJET Les moyens et l organisation du projet se déclinent selon la figure illustrée Chef de projet Serveur procédé Opérateur Équipe 1 Équipe 2 Figure 1 : Architecture du projet Les acteurs de ce projet, présents dans différents lieux doivent échanger et interagir sur le procédé afin de mesurer de manière optimum ce dernier, plus précisément : Le chef de projet (niveau Master) Il a pour mission la gestion complète du projet, de planifier le projet, d animer et coordonner à distance les informations entre les équipes. Le point fort du chef de projet sera : la maîtrise des techniques de gestion permettant de décider et de

2 contrôler les opérations. Il doit savoir motiver son équipe en adoptant une structure permettant la délégation, une bonne communication et l intérêt du travail. Pour répondre aux besoins (la demande et collecte d informations, la supervision ainsi que la télésurveillance) et rassembler en un lieu virtuel les équipes, le chef de projet dispose des moyens informatiques suivants : NetOP School, Webcam, Labview, Ultra VNC, Microsoft Project L équipe 1 (Niveau Licence) Cette équipe participe à la conception initiale, elle doit spécifier les sous-ensembles afin de les sous-traiter. Les points forts de cette équipe seront de pouvoir connaître le produit afin d établir des recettes et de les intégrer sur le procédé. Elle enregistrera les paramètres de production dans un fichier. Les moyens à sa disposition pour l établissement des recettes sur le procédé (supervision, commande automatique tout ou rien des différents actionneurs en fonction des mesures désirées), et l acquisition des données nécessaires sont les outils suivants : Labview, Excel L équipe 2 (Niveau Master) Sur la base des travaux de l équipe 1, l étude de cette équipe sera consacrée à l optimisation de la commande. En fonction de cela, après les échanges d informations à distance le chef de projet et les équipes rassemblées détermineront s'il y a eu une amélioration des performances de production. Le point fort de cette équipe sera d analyser les différentes données afin de donner des solutions adaptées en fonction des simulations obtenues et les communiquer à distance au chef de projet et à l équipe 1, elle pourra à distance mettre en application ces simulations sur le procédé. Les moyens à sa disposition pour l établissement d autres types de commandes en simulation, la prise en main à distance sur le serveur et pour mettre en application ces simulations sur le procédé sont les suivants : Matlab, Ultra VNC, Labview L opérateur C est l acteur principal, il est présent pour le bon fonctionnement technique de l installation. 3 OUTILS NECESSAIRES A LA REALISATION DU PROJET 3.1 Réseaux numériques de communication Le chef de projet pour réaliser des réunions d équipes et échanger des informations (textes ou fichiers) utilise NetOp School (www.netop.com/) [1]. Ce logiciel permet d avoir une interactivité entre le chef de projet et les différentes équipes distantes les unes des autres à ces réunions de travail virtuelles, elles doivent être réalisées à une date et une heure précise auprès des groupes de travails éloignés géographiquement. Afin que l équipe 2 implante la bonne commande établie sur le procédé, la prise en main sur le serveur s effectue grâce au logiciel Ultra VNC (ultravnc.sourceforge.net/) [1], la prise de contrôle s effectue via l adresse IP de la machine à diriger ou son nom symbolique sur un réseau local. 3.2 Commande et supervision Pour réaliser les simulations de commandes et diagnostic, l équipe 2 utilise Matlab, ce logiciel permet au préalable de tester ses programmes avant de les implanter sur le procédé, ainsi cela permettra au chef de projet de valider les travaux de simulation de l équipe 2, ensuite de passer au coté expérimental sur le procédé. Pour la supervision, le chef de projet et l équipe 1 utilisent Labview [2], c est un logiciel puissant, relativement intuitif et convivial car il permet de développer des programmes d applications en langage graphique sans véritablement taper des lignes de codes excepté lorsque l on veut implanter des scripts. Il est compatible avec l interconnexion d autres logiciels, en particulier l équipe 1 crée sous Labview [2] un outil permettant d acquérir les données sous Excel. 3.3 Télésurveillance du procédé La Webcam est nécessaire pour faire la visualisation à distance du procédé à piloter. 4 APPLICATION A UN PROCEDE DE DEUX CUVES EN CASCADE Le procédé pilote a été installé au centre de ressources ATelier ELectronique et Automatique (ATELA) de la Faculté des Sciences et Techniques de l Université Henri Poincaré NANCY 1. Il a comme caractéristiques suivantes (voir figure2) : 2 cuves, cuve n 2 de 100 litres et de section S2=11.04 dm², cuve n 1 de 200 litres et de section S1=25.97 dm². La cuve n 2 a pour entrée un débit Q b délivré par une pompe et pour sortie un débit Q s2 contrôlé par une vanne motorisée. La cuve 1, possède deux entrées : l une correspondant au débit de sortie Q s2 de la cuve précédente et l autre par une seconde pompe fournissant un débit Q a. Son débit de sortie Q fuite est également contrôlé par une vanne motorisée. Une bâche de réception qui sert de bac tampon en plusieurs parties, une partie de produits à mélanger destinés à la cuve 2, une autre l alimentation en eau destinée à la cuve 1 et la dernière partie destinée à la récupération du produit final.

3 Figure 2 : synoptique du procédé 4.1 Supervision et télésurveillance du procédé Figure 4 : synoptique du procédé étudié Voici un exemple de recette en commande tout ou rien réalisée entre 11h30 et midi : Recette 1 évolution Hauteur Hauteur 1 (cm) Figure3 : face avant réalisée sous Labview 0 11:44 11:44 11:46 11:46 11:47 11:47 11:48 11:50 Temps (min) On peut voir sur la figure 3 : [2], [3] 1 : Schéma de l installation avec le niveau des cuves affiché en cm 2 : Affichage du processus en temps réel à l aide de la Webcam. 3 : Affichage des 2 voyants d alertes de niveaux hauts pour les deux cuves. 4 : Bouton acquisition permettant d acquérir les paramètres dans un chemin spécifique avec un bouton parcourir les fichiers. 5 : Affichage de la date et de l heure, le voyant marche permettant de savoir si le processus est lancé (en run) et le bouton stop permettant d arrêter le processus. 6 : Mesures de débits des différents capteurs du procédé Hauteur 1 (cm) H1 Consigne H1 Figure 5 : Evolution de la hauteur de la cuve 1 entre 11h36 et 11h50 Recette 1 évolution Hauteur Etablissement de recettes Dans le procédé étudié (voir figure 4), l équipe 1 décide que le bac tampon est divisé en 3 : une partie où un liquide A sera dédié pour la cuve 1, une autre où un liquide B sera dédié pour la cuve 2, et la dernière, un produit C qui sera la récupération des mélanges des produits A et B dans la cuve 1, en sachant que le produit A et le produit B arrivent simultanément dans les 2 cuves respectives. Temps (min) H2 Consigne H2 Figure 6 : Evolution de la hauteur de la cuve 2 entre 11h37 et 11h43 Pour les figures 5 et 6, en trait pointillé : consignes pour chaque hauteur et en trait continu : évolutions des hauteurs

4 4.3 Synthèse d une loi de commande Après les résultats obtenus de recettes établies en commande tout ou rien, l équipe 2 simule avec Matlab la commande la mieux adaptée permettant d optimiser le suivi de production. La loi de commande que nous allons synthétiser est une loi de commande multivariables par retour d état. Ce type de commande consiste à introduire une action intégrale dans la structure de la commande. On modifie la représentation d état du système pour tenir compte de l intégrale de l erreur ε. Le but d une telle loi est de délivrer une commande afin d améliorer les performances du système. C est pour cette raison que nous avons décidé de travailler en temps discret sur une représentation d état augmentée qui prend en compte les états du système sans intégrateur (X k ) et les états de l action intégrale (X ik ). La loi de commande sera déterminée tel que : U k = K 1 X k + K 2 X ik K 1 et K 2 sont les sous matrices de la matrice de réaction K obtenue avec un placement de pôles. K 1 définit le retour d état direct et K 2 le retour avec intégrateur. H2 H1 Figure 7 :H1 : consigne de 0,45 (300s), H2 : consigne de 0,4 (100s) On remarque que le système est rapide. On peut voir que le remplissage de la cuve 2 influe sur le niveau de la cuve 1 (légère montée de H1 entre 100 et 300 secondes, soit entre le 33 ème échantillon au 100 ème échantillon, la période d échantillonnage est de 3 secondes). Pour vérifier que le système n est pas sollicité trop violemment, nous avons tracé la commande et nous constatons que pour les deux débits, nous avons une commande douce (voir figure 8) Le système augmenté final est le suivant : X k + 1 X = Ad _ a X ik + 1 X X k Yk = Cd _ a X ik k ik + Bd _ a U k U1 U2 Les matrices Ad_a, Bd_a et Cd_a sont des matrices augmentées discrètes. Nous avons implanté cette loi de commande sous Simulink pour tracer les courbes de réponse de notre modèle à une consigne en échelon. Nous retirons les points de fonctionnement au niveau des consignes et nous les rajoutons au niveau des sorties car il faut prendre en compte le fait que notre modèle fonctionne sur des variations autour d un point de fonctionnement. Pour la hauteur H1, nous avons fixé une consigne à 0.45 mètre à partir de 300 secondes et pour la hauteur H2, nous avons fixé une consigne à 0.4 mètre à partir de 100 secondes. Nous obtenons les courbes suivantes: (en abscisse : nombre d échantillons, en ordonnée : hauteur en mètre) Effet saturateur Figure 8 : Commandes associées : U1 et U2 Le débit de la cuve 1 est maintenu à 0 entre 100 et 300 secondes par l effet du saturateur (soit entre le 33 ème échantillon au 100 ème échantillon, la période d échantillonnage est de 3 secondes) car la commande calculée demande un débit négatif à la pompe. Il reste à présent à appliquer cette loi de commande sur le procédé avec un suivi de consignes pour la hauteur 1 et 2 en fonction des recettes établies par l équipe 1.

5 4.4 Prise en main à distance sur le serveur Fenêtre NetOP School Prise en main à distance sur le serveur par Mon PC Mon PC Figure 9 : Utilisation de tous les logiciels entre eux (Ultra VNC, Labview, NetOP School) Pour synthétiser la figure 9 : l équipe 2 prend l application à distance avec l outil Ultra VNC afin de mettre en application la simulation validée par le chef de projet, qui lui après la production terminée, par l intermédiaire de NetOP School procède à l envoi du fichier d acquisition à l équipe 1 qui donnera les courbes de la production. Après réunion de travail provoquée par le chef de projet par envoi de message d information au 2 équipes avec NetOP School, l ensemble déterminera les solutions à apporter pour améliorer les performances de production. 5 CONCLUSION Après 2 années de travail, les essais d accès à distance et établissement des différentes commandes au procédé ont été très positifs, la mise en place de ce projet est terminée, la mise en œuvre pourra éventuellement prendre forme pour l enseignement pratique des nouvelles formations Licence et Master. Ce projet a permit aux étudiants qui ont travaillés dessus de synthétiser les connaissances acquises tout au long de leur cursus, de s impliquer dans un travail d équipes où la communication est importante. L interactivité de ce projet permettra aux étudiants de travailler dans un lieu distant à celui où est situé le procédé, les équipes peuvent également travailler entre elles à des lieux distants. Ce travail peut également servir aux enseignants pour illustrer les cours magistraux et travaux dirigés d automatique. 6 REMERCIEMENTS Nous tenions à remercier pour leurs collaborations les étudiants de Maîtrise IUP CASI promotion 2003/2004 : Cédric LAMARTHEE, Amar HAMADOU, de Maîtrise IUP CASI et RNC promotion 2004/2005: Mickael VAXELAIRE, Ahmet SAHIN, Badr ZOURHI et Nicolas LEHMANN, de DESS ATTI promotion 2004/2005 de l UHP Nancy 1 : Julien DORBAIS et Quoc Tam LE ainsi que Aurélien LANFROY de DUT GE2i option RLI promotion 2004/ BIBLIOGRAPHIE [1] Didier Theilliol, Jean-Christophe Ponsart. TP/TD d Automatique à distance : comment conserver une interactivité avec l enseignant? CETSIS 2003 [2] NGO Khanh Hieu, GROLLEAU Emmanuel. La méthode d arts et la programmation multitâche en labview 2002 [3] Christophe SALZMANN. LabVIEW User Group Meeting 1999

- Manipulations de la salle process -

- Manipulations de la salle process - - Manipulations de la salle process - MOTEUR A COURANT CONTINU Régulation de vitesse Instrumentation : dynamo tachymétrique, moteur Acquisition : Carte DAC98 sur Bus ISA Logiciel : Possibilité de développement

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

Plates-formes pour l'enseignement à distance des Réseaux Locaux Industriels au pôle AIP-Priméca Rhône- Alpes Ouest

Plates-formes pour l'enseignement à distance des Réseaux Locaux Industriels au pôle AIP-Priméca Rhône- Alpes Ouest Plates-formes pour l'enseignement à distance des Réseaux Locaux Industriels au pôle AIP-Priméca Rhône- Alpes Ouest Jean-Paul Calvier, ingénieur du Pôle AIP Priméca Rhône-Alpes Ouest, Pascale Coquard, ingénieur

Plus en détail

PC1 :192.168.1.87 PC2 :192.168.1.180

PC1 :192.168.1.87 PC2 :192.168.1.180 Utilisation du serveur WEB avec le logiciel AUTOMGEN 1 Introduction Le serveur WEB d AUTOMGEN permet de réaliser des applications de supervision accessibles à partir d un navigateur Internet PC1 :192.168.1.87

Plus en détail

D un point de vue système, ajuster la mémoire est l une des principales méthodes pour augmenter ou réduire les performances d un processus.

D un point de vue système, ajuster la mémoire est l une des principales méthodes pour augmenter ou réduire les performances d un processus. GESTION DE LA MEMOIRE SOUS UNIX La mémoire est une ressource critique car elle conditionne les temps de traitements. Différentes options SAS sont disponibles pour utiliser au mieux la mémoire de la machine.

Plus en détail

LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32

LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32 LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32 Version 2 Manuel d utilisation Manuel d utilisation 1 Table des Matières I. Installation Gen32 3 II. III. IV. Premier démarrage du logiciel.3 1) Code d accès.3 2) Identification

Plus en détail

Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot

Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot Makhlouf OUBACHA Salima OUZZMAN Stevens RABEHAJA Armelle HOUNDJO Mercredi 04 février 2015 1 Table des matières 1 But du projet

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Introduction à l informatique en BCPST

Introduction à l informatique en BCPST Introduction à l informatique en BCPST Alexandre Benoit BCPST L informatique en BCPST «L enseignement de l informatique en classes préparatoires de la filière BCPST a pour objectif d introduire puis de

Plus en détail

ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION. Outil de collecte des données de roulage

ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION. Outil de collecte des données de roulage ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION Outil de collecte des données de roulage DATE : 28/10/2015 REFERENCE N VEH09-MOOVE-CDC3 1. INTERLOCUTEURS DU PROJET CHEF DE PROJET : Nom : Annie BRACQUEMOND Tél

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB RÉGULATION DU NIVEAU ET DE LA TEMPÉRATURE DANS UN BAC En vue de disposer d un volume constant de fluide à une température désirée, un processus

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

SoMachine. Solution logicielle pour votre architecture Machine Atelier de découverte. SoMachine

SoMachine. Solution logicielle pour votre architecture Machine Atelier de découverte. SoMachine Solution logicielle pour votre architecture Machine Atelier de découverte SoMachine Objectif de la manipulation Le programme à réaliser va permettre de gérer le remplissage et la vidange d une cuve en

Plus en détail

1 Programmation Client/Serveur basée sur TCP/IP

1 Programmation Client/Serveur basée sur TCP/IP Outils Informatique pour l ingénieur TD 1 Réseau et Web IP, Client/serveur 1 Programmation Client/Serveur basée sur TCP/IP 1.1 Buts de cette réalisation Ce TP sur la programmation client/serveur a pour

Plus en détail

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Descriptif du support technologique Le drone Hexacopter est un appareil

Plus en détail

Gestion des réunions dans Outlook 2007

Gestion des réunions dans Outlook 2007 Gestion des réunions dans Outlook 2007 Plusieurs détails entrent dans l élaboration d une réunion avec Outlook. Organiser la réunion est importante, certes, mais les «invités» de la réunion doivent également

Plus en détail

Exemple de rapport simplifié de Test de charge

Exemple de rapport simplifié de Test de charge syloe.fr http://www.syloe.fr/conseil/test de charge/exemple de rapport simplifie de test de charge/ Exemple de rapport simplifié de Test de charge Contexte du test de charge Un client nous soumet une problématique

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

Manuel utilisateur de SmartLOG

Manuel utilisateur de SmartLOG Manuel utilisateur de SmartLOG Version : 1.1.1.1 du 21/11/14 Nom Société Fonction Date Rédacteur B. CHARLES ACTIO Chef de projets Test & mesures 10/07/2014 Approbateur D. RICHARD ACTIO Directeur Destinataire

Plus en détail

Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique

Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumédiene Faculté d Electronique et d Informatique Domaine Sciences et Technologie Filière Génie Electrique Spécialité Automatique 1 Programme de la

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Supervision des réseaux et services pair à pair

Supervision des réseaux et services pair à pair Supervision des réseaux et services pair à pair Présentation des travaux de Thèse Guillaume Doyen LORIA - Université Henri Poincaré pour l obtention du Doctorat en Informatique de l université Henri Poincaré

Plus en détail

Cartographie de mots : application à la visualisation de noms de marque

Cartographie de mots : application à la visualisation de noms de marque Université Montpellier II UFR Fac des Sciences Master 1 Informatique Université Montpellier II UFR Fac des Sciences Master 1 Informatique Cartographie de mots : application à la visualisation de noms de

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU 25/11/2014 RÉNOVATION DU BTS COMPTABILITÉ GESTION DES ORGANISATIONS Ce document n a aucune valeur réglementaire et ne se substitue pas aux textes officiels INTRODUCTION La

Plus en détail

PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE

PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE PROCEDURE INSTALLATION ET PARAMETRAGE D UN SERVEUR TSE Table des matières 1) Un serveur TSE, c est quoi?... 1 2) Prérequis technique... 1 3) Comment louer un serveur?... 1 4) Ou acheter des licences?...

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP Université de Strasbourg Licence Pro ARS UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010 1 Adressage IP 1.1 Limites du nombre d adresses IP 1.1.1 Adresses de réseaux valides Réseaux Locaux TP 04 :

Plus en détail

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC L entreprise Ilog est une petite entreprise de services informatiques située à La Défense. Les chefs de projet de l entreprise sont souvent en déplacement à travers toute

Plus en détail

THEME : LE ROBOT ROVIO

THEME : LE ROBOT ROVIO THEME : LE ROBOT ROVIO Activité A2 : Pourquoi, lors de la configuration au lycée, cela ne se passe-t-il pas comme décrit dans la notice? Nom : RAPPEL : L activité proposée aux élèves doit leur permettre

Plus en détail

Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main

Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main Module SIN21 Pre sentation, analyse, prise en main Temps : 3h Objectifs : Prendre connaissance du système. Lire les diagrammes UML et comprendre le fonctionnement du système. Mettre en place une maquette

Plus en détail

Introduction aux systèmes bouclés

Introduction aux systèmes bouclés Introduction aux systèmes bouclés Séminaire des Sciences de l Ingénieur Académie de Versailles 16 Mai 2012 Christophe DEBERNARDI Version 1.32 Lycée Richelieu - Rueil-Malmaison 1 Plan Lycée Richelieu -

Plus en détail

WinTask Le Planificateur de tâches sous Windows XP et 2003 Server. Manuel d initiation du Planificateur

WinTask Le Planificateur de tâches sous Windows XP et 2003 Server. Manuel d initiation du Planificateur WinTask Le Planificateur de tâches sous Windows XP et 2003 Server Manuel d initiation du Planificateur 2 INTRODUCTION 5 CHAPITRE I : INSTALLATION 7 CHAPITRE II : PARAMETRER LE LANCEMENT D UNE TACHE 9 CHAPITRE

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE?

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE? Cet équipement combine les technologies de l audiovisuel, de l informatique et des télécommunications pour permettre à des personnes situées dans des lieux différents de dialoguer, de se voir et éventuellement

Plus en détail

ExpressQueue. Fiche technique. ExpressQueue. Solution de Gestion de la File d Attente. ExpressDisplay Gestion de file d attente Affichage dynamique

ExpressQueue. Fiche technique. ExpressQueue. Solution de Gestion de la File d Attente. ExpressDisplay Gestion de file d attente Affichage dynamique Fiche technique ExpressQueue Solution de Gestion de la File d Attente TABLE DES MATIERES 1. Introduction ExpressQueue 2. Caractéristiques du produit 3. Modules ExpressQueue 3.1. QueuePrinter 3.2. QueueCall

Plus en détail

Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25

Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25 BAP C Sciences de l ingénieur et instrumentation scientifique Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25 Contrôle - Commande en instrumentation - IR Mission Le

Plus en détail

Projet : Borne interactive

Projet : Borne interactive Introduction : Composants : Séminaire Workshop Lors de la semaine du lundi 11 au vendredi 15 janvier 2010 nous avons travaillé sur un séminaire dont la thématique etait le workshop en interactivité.nous

Plus en détail

DUT Informatique Module Système S4 C Département Informatique 2009 / 2010. Travaux Pratiques n o 5 : Sockets Stream

DUT Informatique Module Système S4 C Département Informatique 2009 / 2010. Travaux Pratiques n o 5 : Sockets Stream iut ORSAY DUT Informatique Département Informatique 2009 / 2010 Travaux Pratiques n o 5 : Sockets Stream Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : manipuler les primitives relatives à la communication par sockets

Plus en détail

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel E)services - Guide de l utilisateur e)sep Exercice professionnel 1 Sommaire 1- Introduction 2 2 - Accès au service e)sep en ligne 3 2.1 Identification par le login /mot de passe 4 2.2 Authentification

Plus en détail

LA GESTION D ASTREINTE White Paper

LA GESTION D ASTREINTE White Paper LA GESTION D ASTREINTE White Paper GENERALITES SUR LA GESTION D ASTREINTE :... 2 POURQUOI METTRE EN PLACE UNE GESTION D ASTREINTE AUTOMATISEE?... 2 LA TRANSMISSION DE L INFORMATION, LE NERF DE LA GESTION

Plus en détail

Windchill ProjectLink 10.2. Guide des programmes de formation

Windchill ProjectLink 10.2. Guide des programmes de formation Windchill ProjectLink 10.2 Guide des programmes de formation Guide des programmes de formation avec instructeur Introduction à Windchill ProjectLink 10.2 Administration du système de Windchill 10.2 Introduction

Plus en détail

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

PRONOTE 2010 hébergement

PRONOTE 2010 hébergement PRONOTE 00 hébergement INDEX-EDUCATION.COM NOS LOGICIELS FONT AVANCER L ÉCOLE Table des matières Démarrage Première connexion... 4 Gestion du certificat... 5 Démarrer L hébergement... 7 Se connecter avec

Plus en détail

Formation Technicien Intervention Client Module N 20b utilisation professionnel du routeur NAT avec l utilitaire VNC.

Formation Technicien Intervention Client Module N 20b utilisation professionnel du routeur NAT avec l utilitaire VNC. 1. Définition : VNC signifie Virtual Network Computing. Cela permet de se connecter à une machine distante de sa propre machine, comme telnet, mais à la différence que vous êtes sous l'interface graphique

Plus en détail

ALERT NOTICE D UTILISATION DU DRIVER PC-TEXTE

ALERT NOTICE D UTILISATION DU DRIVER PC-TEXTE 1) Installation ALERT NOTICE D UTILISATION DU DRIVER PC-TEXTE A) Installation du driver PC-TEXTE Lors de l installation du logiciel ALERT, le gestionnaire de communication «PC-TEXTE» doit être sélectionné

Plus en détail

Mise en œuvre d une solution de virtualisation

Mise en œuvre d une solution de virtualisation BTS INFORMATIQUE DE GESTION : Option Administrateur de réseaux locaux d entreprise Fiche n Nom et prénom : ***** Nature de l'activité Mise en œuvre d une solution de virtualisation Contexte : Le Lycée

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

But de cette présentation. Bac à sable (Sandbox) Principes. Principes. Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1

But de cette présentation. Bac à sable (Sandbox) Principes. Principes. Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1 Bac à sable (Sandbox) But de cette présentation Vous permettre d installer, de configurer et d utiliser un environnement virtuel pour vos manipulations pratiques Hainaut Patrick 2013 Hainaut P. 2013 -

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. Questions à poser. - Avant de démarrer l ordinateur,

FICHE PEDAGOGIQUE. Questions à poser. - Avant de démarrer l ordinateur, FICHE PEDAGOGIQUE Chapitre III Titre du Chapitre : système d'exploitation Durée de réalisation du chapitre: 6h Classe :3 ème Math Objectifs : L élève sera capable de : Définir le rôle d'un système d'exploitation.

Plus en détail

Interaction entre la séance et la recherche de la ressource en ligne

Interaction entre la séance et la recherche de la ressource en ligne Activité support Toutes (exemple ici en acrosport) Niveau de Classe Tous niveaux lycée Description de l'usage Utilisation de la caméra des outils nomades (tablettes et smartphones) pour capturer des images

Plus en détail

Collaboration interactive totale. La plate-forme de collaboration interactive de Barco pour les salles de réunion et de formation

Collaboration interactive totale. La plate-forme de collaboration interactive de Barco pour les salles de réunion et de formation Collaboration interactive totale La plate-forme de collaboration interactive de Barco pour les salles de réunion et de formation Le terrain est à vous...sans limites! Le sujet de la réunion est ouvert

Plus en détail

NET BOX DATA Télégestion d'équipements via Internet & Intranet

NET BOX DATA Télégestion d'équipements via Internet & Intranet MANUEL SIMPLIFIEDE L UTILISATEUR ------------------------------------------- Système de réservation de place de stationnement VigiPark2.COM Réf. : DT100502 Rév. : A Date : 24/01/2006 Auteur : Christophe

Plus en détail

Fiche Technique. MAJ le 27/03/2012. Lorsque vous activez l Assistance à distance Windows, vous pouvez effectuer les opérations suivantes :

Fiche Technique. MAJ le 27/03/2012. Lorsque vous activez l Assistance à distance Windows, vous pouvez effectuer les opérations suivantes : Présentation du problème MAJ le 27/03/2012 Lorsque vous activez l Assistance à distance Windows, vous pouvez effectuer les opérations suivantes : Vous pouvez obtenir de l aide au moyen de l Assistance

Plus en détail

Identification et réglage assisté par ordinateur d un processus thermique

Identification et réglage assisté par ordinateur d un processus thermique I- But de la manipulation : Identification et réglage assisté par ordinateur d un processus thermique Le but est de procéder à la modélisation et à l identification paramétrique d un procédé considéré

Plus en détail

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs.

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs. ANNEE 2013-2014 PLAN DE FORMATION Licence Professionnelle en Alternance AII-SIAM «AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE» «SYSTEMES INDUSTRIELS AUTOMATISES ET MAINTENANCE» «PARCOURS AUTOMATISMES» 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Visual Paradigm Contraintes inter-associations

Visual Paradigm Contraintes inter-associations Visual Paradigm Contraintes inter-associations Travail de Bachelor d'informaticien de gestion Partie C Présentation de Visual Paradigm 1 Présentation de Visual Paradigm For UML L objet du travail de Bachelor

Plus en détail

Système Expert pour Smartphones

Système Expert pour Smartphones INSA Rennes Département INFORMATIQUE Système Expert pour Smartphones Rapport de bilan de Planification Olivier Corridor;Romain Boillon;Quentin Decré;Vincent Le Biannic;Germain Lemasson;Nicolas Renaud;Fanny

Plus en détail

EASYSYSTÈME présente

EASYSYSTÈME présente EASYSYSTÈME présente Pass Rousseau, devient Depuis son nouvel espace «Pass Rousseau», votre élève accède aux cours, aux tests ou aux examens blancs. Il peut consulter son compte et communiquer avec son

Plus en détail

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr Présentation générale equalogic Qualité est un logiciel de gestion de la qualité. Il s adresse à toute entreprise, certifiée ou non, soucieuse

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes. Résumé

Projet de Fin d Etudes. Résumé Projet de Fin d Etudes Conception et réalisation d'un prototype de borne interactive destinée à la visualisation en réalité augmentée de deux modèles numériques des fortifications de Nancy Renaissance

Plus en détail

Journées Pédagogie et Professionnalisation ADIUT 2015

Journées Pédagogie et Professionnalisation ADIUT 2015 Journées Pédagogie et Professionnalisation ADIUT 2015 1 B.SOUAL P.DUPPRE F.LE VEN D.GERELLI Qu est ce que le DUT QLIO? Le Diplôme Universitaire de Technologie «QUALITÉ, LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ET ORGANISATION»

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

FICHE PROFESSSEUR STATISTICIENS EN HERBE PARTIE 1

FICHE PROFESSSEUR STATISTICIENS EN HERBE PARTIE 1 FICHE PROFESSSEUR STATISTICIENS EN HERBE PARTIE 1 Découverte de la démarche statistique Objectifs pédagogiques : o Faire des statistiques avec les élèves en les rendant acteurs lors de plusieurs activités.

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Le Système d Information Les fonctions du SI Un système d information collecte diffuse, transforme et stocke

Plus en détail

Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel.

Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel. Gestion d événements et modulation dynamique de choix sous Sphinx par calcul de contraintes en temps réel. Entreprise ou organisme : ICN Business School Activité de l'entreprise ou de l'organisme : Par

Plus en détail

Fiery Network Controller pour DocuColor 250/240 SERVER & CONTROLLER SOLUTIONS. Exemples de flux

Fiery Network Controller pour DocuColor 250/240 SERVER & CONTROLLER SOLUTIONS. Exemples de flux Fiery Network Controller pour DocuColor 250/240 SERVER & CONTROLLER SOLUTIONS Exemples de flux 2005 Electronics for Imaging, Inc. Les Informations juridiques rédigées pour ce produit s appliquent au contenu

Plus en détail

Classes virtuelles (Réunions Adobe connect)

Classes virtuelles (Réunions Adobe connect) Classes virtuelles (Réunions Adobe connect) Guide pratique du participant Classe virtuelle - Guide pratique du participant Page 1 Introduction Ce guide a pour vocation de vous aider à intégrer une classe

Plus en détail

Administration via l'explorateur WebSphere MQ

Administration via l'explorateur WebSphere MQ Ce document présente l utilisation de l Explorateur WebSphere MQ, et en particulier sa capacité à administrer des Queue Manager distants. Il aborde également les problèmes de sécurité liés à l administration

Plus en détail

SmartCaisse, depuis 2005. Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse

SmartCaisse, depuis 2005. Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse SmartCaisse, depuis 2005 Prise de Commande IPhone, IPad (2, 3 et mini), IPod et tablette Android SmartCaisse Présentation : Les logiciels de prise de commande téléchargeables sur Android Market sous le

Plus en détail

La lettre. Sommaire. édito. Contacts. Novembre 2014 Equipes éducatives. Le WO, un outil support pour l'orientation Le WO dans l'académie,

La lettre. Sommaire. édito. Contacts. Novembre 2014 Equipes éducatives. Le WO, un outil support pour l'orientation Le WO dans l'académie, Novembre 2014 Equipes éducatives La lettre édito Tout au long de cette année, votre lettre WO vous accompagnera dans vos usages liés au webclasseur orientation : l utilisation dans l académie, des témoignages,

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialité Ingénierie Numérique, Signal-Image et Informatique Industrielle (INS3I) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Activité professionnelle N 3

Activité professionnelle N 3 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2014 Fouad EL KAROUNI Activité professionnelle N 3 NATURE DE L'ACTIVITE Contexte Objectifs Lieu de réalisation Mise en place d un serveur

Plus en détail

Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1

Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 Systancia Publication : Septembre 2010 Résumé La nouvelle version AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 apporte des changements importants au produit AppliDis

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits

WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits Manuel d initiation du Planificateur 2 INTRODUCTION 5 CHAPITRE I : INSTALLATION

Plus en détail

DURÉE PUBLIC CONCERNÉ PRÉ-REQUIS. OUTIL PÉDAGOGIQUE FORMATEUR(S) PRIX Consultant CQS

DURÉE PUBLIC CONCERNÉ PRÉ-REQUIS. OUTIL PÉDAGOGIQUE FORMATEUR(S) PRIX Consultant CQS 43 A-011 2 demi-journées / 7 heures Utilisateur :Tout personnel de la structure qui sera Obligatoire : Aucun pré-requis n est nécessaire. amené à utiliser le logiciel au quotidien. Facultatif : Avoir des

Plus en détail

Mission HAUTDISPO-WEB

Mission HAUTDISPO-WEB Mission HAUTDISPO-WEB Intitulé Propriétés Présentation Rapide Durée estimée en heures Savoir-faire SI mobilisés en priorité Documents joints Modalités de réception Serveur Web hautement disponible Description

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 8 26/09/2013 16:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Sciences, technologies, santé mention Informatique

Plus en détail

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Jeremy Briffaut,??? 8 septembre 2014 1 Objectifs Ce projet vous permettra de mettre en pratique vos connaissances acquises dans

Plus en détail

Cahier Technique Installation sous Terminal Server Edition. Sage P.E. Documentation technique

Cahier Technique Installation sous Terminal Server Edition. Sage P.E. Documentation technique Cahier Technique Installation sous Terminal Server Edition Sage P.E Documentation technique Sommaire I. Introduction... 3 II. Configuration du serveur... 4 1. Principe d utilisation à distance... 4 2.

Plus en détail

Manuel du revendeur. version 2.0-r1

Manuel du revendeur. version 2.0-r1 Manuel du revendeur version 2.0-r1 Table des matières 1 Explication des termes 3 2 Sections du tableau d administration dédié au revendeur 3 3 Généralités 4 3.1 Aperçu............................... 4

Plus en détail

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Sous -domaine : Le management stratégique Sous-domaine : Le management Management : concept, définitions et outils -Connaitre les principes, les

Plus en détail

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie CRM ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion pour l industrie

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session.

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1 LP Nelson Mandela 8 rue Julien Pranville BP 168 91154 Etampes Cedex Session. Nom :.. Prénom :.. Note

Plus en détail

Démarrage rapide : inscription auprès du Centre des licences en volume

Démarrage rapide : inscription auprès du Centre des licences en volume Démarrage rapide : inscription auprès du Centre des Manuel du client Selon leur rôle, les personnes de la société peuvent utiliser le centre MVLC pour consulter ses contrats d achat en toute sécurité,

Plus en détail

CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1

CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1 CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1 RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Autres diplômes Domaine ministériel : Hors domaines de formation Présentation PLUS D'INFOS Le Certificat informatique

Plus en détail

Expert ou chef de projet en contrôle-commande

Expert ou chef de projet en contrôle-commande Expert ou chef de projet en contrôle-commande C1C25 Electronique, électrotechnique ou contrôle-commande - IR Spécialités L expert ou chef de projet en contrôle-commande peut être amené à se spécialiser

Plus en détail

Gestionnaire de Téléchargement Sécurisé Guide de Référence 2013-07-30 Confidentiel Version 2.2

Gestionnaire de Téléchargement Sécurisé Guide de Référence 2013-07-30 Confidentiel Version 2.2 Gestionnaire de Téléchargement Sécurisé Guide de Référence 2013-07-30 Confidentiel Version 2.2 SOMMAIRE Gestionnaire de téléchargement sécurisé... 2 Principales caractéristiques du SDM... 3 Systèmes d

Plus en détail

Comment compiler un programme MATLAB

Comment compiler un programme MATLAB Comment compiler un programme MATLAB 1- Introduction Le compilateur MATLAB génère un code source C à partir d une fonction MATLAB. Le code C généré par le compilateur MATLAB peut être: soit un code source

Plus en détail

Gestion de projet et. «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de. qu il seroit requis pour les mieux

Gestion de projet et. «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de. qu il seroit requis pour les mieux Gestion de projet et planification «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de parcelles qu il se pourroit, et qu il seroit requis pour les mieux résoudre.» R Descartes,

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences, Technologies, Santé MASTER Informatique ICONE - Ingénierie de la numérisation et de la dématérialisation (IND) Alternance Objectifs de la formation Formation également

Plus en détail

Atelier Le gestionnaire de fichier

Atelier Le gestionnaire de fichier Chapitre 12 Atelier Le gestionnaire de fichier I Présentation Nautilus est un gestionnaire de fichiers pour l environnement de bureau Gnome. Il offre toutes les fonctions de gestion de fichier en local

Plus en détail

LE TRAVAIL COLLABORATIF

LE TRAVAIL COLLABORATIF LE TRAVAIL COLLABORATIF I. Le développement du travail collaboratif Le travail collaboratif, entendu comme situation de travail et de communication de groupe impliquant coopération et coordination, est

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

N importe qui possédant un code MS valide peut initier la rencontre. Néanmoins, il serait préférable de laisser cette

N importe qui possédant un code MS valide peut initier la rencontre. Néanmoins, il serait préférable de laisser cette Les fonctionnalités de Secure Meeting permettent aux utilisateurs de tenir des réunions avec d autres utilisateurs internes et externes au réseau et de collaborer en toute sécurité. Bien que plusieurs

Plus en détail

Configurer un réseau et mettre en service le système. Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques

Configurer un réseau et mettre en service le système. Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane. Travaux Pratiques Lycée des métiers Louis Blériot, Marignane Travaux Pratiques Nom : ELEC TEAM Repère : SUP VENT Paramétrage de la communication pour la supervision du ventilateur du tunnel Le Tunnel Prado Carénage, d une

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION ET D UTILISATION ABIOJAIL

MANUEL D INSTALLATION ET D UTILISATION ABIOJAIL MANUEL D INSTALLATION ET D UTILISATION ABIOJAIL Logiciel de gestion de détenus aux parloirs Page 1 sur 45 VOUS AVEZ 60 JOURS POUR FAIRE VOTRE DEMANDE DE LICENCE Abiojail est une marque de la Société ADERANET.

Plus en détail

Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications.

Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications. Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications. La supervision est la «surveillance du bon fonctionnement d un système ou d une activité». Elle permet de surveiller,

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w w Procédure Messagerie Outlook 2007 et 2010 Solutions informatiques Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2007 et 2010 (ZCO) 1/46 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées

Plus en détail