RÉVÉLATEUR D'OPPORTUNITÉS ET D'OPINIONS DANS L OCÉAN INDIEN L Eco austral RÉUNION LES CINQ NOMINÉS POUR L ÉLECTION DE L ENTREPRENEUR DE L ANNÉE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉVÉLATEUR D'OPPORTUNITÉS ET D'OPINIONS DANS L OCÉAN INDIEN L Eco austral RÉUNION LES CINQ NOMINÉS POUR L ÉLECTION DE L ENTREPRENEUR DE L ANNÉE"

Transcription

1 RÉVÉLATEUR D'OPPORTUNITÉS ET D'OPINIONS DANS L OCÉAN INDIEN L Eco austral Nº Octobre Rs 150 PHILIPPE ESPITALIER-NOËL STRATÉGIE GAGNANTE POUR ROGERS FRANCE-MAURICE UNE HISTOIRE D AMOUR RÉUNION LES CINQ NOMINÉS POUR L ÉLECTION DE L ENTREPRENEUR DE L ANNÉE Réunion, Mayotte 5 / Madagascar ariary / Maurice Rs 150

2 Sommaire L éditorial d Alain Foulon 5 Small is beautiful Tapis Rouge 10 Ceux qui font bouger l océan Indien Décryptage 14 Échos, confidences et analyses Économie 19 >Réunion >Maurice 19 Les cinq nominés à l élection de l entrepreneur de l année 21 Alain Graulich a bâti l agence de pub de l Outre-mer français 25 Vincent Le Baliner professionnalise le marché de l immobilier d entreprise 29 Daniel Moreau exporte une industrie emblématique du savoirfaire réunionnais 33 Chantal Vitry développe les huiles essentielles Made in Réunion 37 Gérard Weigel a forgé sa position de leader des services en assainissement 62 Philippe Espitalier-Noël, CEO de Rogers : «Nos bons résultats sont l aboutissement d une stratégie mûrement réfléchie» 66 L Île de France toujours bien vivante 73 Laurent Garnier, ambassadeur de France : «Notre coopération repose sur une longue amitié» >Madagascar Ipreunion.com 41 Les entreprises publiques locales (EPL) veulent doper l économie 50 Semader : l économie mixte pour bâtir La Réunion de demain 52 Une SPLA pour mettre la ZAC Pierrefonds Aérodrome sur les rails 55 Bernard Fontaine : «La SI fait sa révolution mais ce n est qu un retour aux sources» 58 Le groupe Ravate ouvre un deuxième Leroy Merlin 60 À Saint-Gilles Les Bains, le Novotel fait place au Relais de L Hermitage 76 Funhol débarque sur le marché de l énergie alternative L Éco austral Nº Octobre

3 Économie MAURICE PHILIPPE ESPITALIER-NOËL, CEO DE ROGERS : «NOS BONS RÉSULTATS SONT L ABOUTISSEMENT D UNE STRATÉGIE MÛREMENT RÉFLÉCHIE» Deux ans après sa séparation d avec Cim, Rogers a plutôt bien rebondi avec des indicateurs au vert dans tous les secteurs, de beaux actifs et des perspectives de développement, y compris dans les services financiers où la clause de non concurrence avec Cim expire au 4 décembre Propos recueillis par Alain Foulon L Eco Austral : Lors du divorce à l amiable entre les Espitalier-Noël et les Taylor, en octobre 2012, certains auraient pu s inquiéter en pensant que Rogers perdait sa poule aux œufs d or, je veux dire Cim et son activité de services financiers très rentables, en se concentrant sur des secteurs plus difficiles comme l hôtellerie et la logistique. Mais les derniers chiffres ont tendance à les contredire. Quelle est votre analyse? Philippe Espitalier-Noël : Il est vrai que notre Ebitda (Earnings before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization Ndlr), le meilleur indicateur de la rentabilité opérationnelle d une entreprise, est en progression de 20%, à 1,339 milliards de roupies (33,7 millions d euros Ndlr), à la clôture de notre exercice au 30 juin 2014 par rapport à la même période précédente. Il ne s agit pas d un hasard, mais du résultat d une stratégie mûrement réfléchie et je dirai même d une restructuration entamée il y a dix ans. Une stratégie qui se révèle payante pour tous les actionnaires. Non seulement, ils ont pu toucher des dividendes intéressants, mais ils ont vu la valeur de leurs actions progresser très sensiblement. En mettant ensemble les rendements sur l action de Cim et de Rogers depuis le lancement séparé de Cim en bourse il y a moins de deux ans, on constate au 17 septembre (date de l entretien Ndlr), une progression de 54,5%. Il ne faudrait pas s en tenir à cette image un peu facile du «divorce à l amiable». Mais à partir du moment où deux groupes d actionnaires, qui contrôlent une entreprise, ont des divergences de vue sur la stratégie à mener, il est dans l intérêt de cette entreprise qu ils se séparent. «Il ne faudrait pas s en tenir à cette image un peu facile du «divorce à l amiable». Mais à partir du moment où deux groupes d actionnaires, qui contrôlent une entreprise, ont des divergences de vue sur la stratégie à mener, il est dans l intérêt de cette entreprise qu ils se séparent.» C était d autant plus préjudiciable à l entreprise que vous étiez associés à 50/50 dans la holding qui contrôlait 53% de Rogers. Aujourd hui, la holding des Espitalier-Noël détient 60% du groupe. On peut dire que c est plutôt une belle opération? Tout le monde ne disait pas cela il y deux ans, comme vous le faisiez remarquer. C était un pari, avec un risque bien mesuré, certes, mais un pari quand même. Peut-on dire qu il y avait d un côté ceux qui voulaient du résultat immédiat et, de l autre côté, ceux qui voulaient bâtir davantage sur le long terme et avaient des moyens financiers pour cela? C est vrai qu il faut semer avant de récolter, et 62 L Éco austral Nº Octobre 2014

4 MAURICE Économie Le golf de Bel Ombre où sera organisé en mai 2015 le premier tournoi de golf tri-tours au monde. C est-à-dire un tournoi inscrit à la fois dans trois circuits professionnels : Sunshine pour l Afrique australe, European Tour et Asian Tour. il ne faut jamais s arrêter de semer. C est peutêtre l origine agricole du groupe ENL qui nous a forgé cette culture. Et les agriculteurs savent que les profits servent aussi à se prémunir contre les aléas du climat. En l occurrence, il s agit des aléas de la conjoncture économique qui ont entraîné des pertes importantes dans notre activité hôtelière et de loisirs au Domaine de Bel Ombre entre 2009 et Si le groupe n avait pas eu les reins solides, il n aurait pas pu résister et investir dans le développement et les structures touristiques à long terme à Bel Ombre. Aujourd hui, je suis heureux de voir que l opération hôtelière du groupe (VLH) dégage de nouveau du profit, même s il reste PHILIPPE ESPITALIER-NOËL : LE NOUVEAU ROGERS Avec lui, c était la première fois qu un membre de la famille Espitalier-Noël prenait les commandes. Après avoir été désigné comme successeur du CEO Tim Taylor en 2005, il prend les rênes du groupe en 2007, à l âge de 41 ans. Artisan du changement et de la stratégie future du groupe, il travaillait sur sa restructuration depuis son arrivée en Doté d un diplôme en économie agricole et d un MBA de la London Business School, il a beaucoup travaillé sur le concept de changement dans les entreprises à l international avant de rentrer au pays. Son idée est de développer, à tous les échelons de l entreprise, des valeurs entrepreneuriales qui permettent de doper la croissance dans les métiers que le groupe maîtrise. Il compte profiter pour cela de son réseau de contacts à l international. encore modeste avec 19 millions de roupies ( euros) au 30 juin Et je compte sur l événement exceptionnel que nous organiserons en mai 2015 pour booster nos activités en plaçant Maurice sur la carte mondiale du golf. Il s agira en effet du premier tournoi de golf tri-tours au monde, c est-à-dire un tournoi inscrit à la fois dans trois circuits professionnels : Sunshine pour l Afrique australe, European Tour et Asian Tour. Nous ne serons que deux golfs à Maurice, avec celui d Anahita qui accueillera le tournoi en 2016 à être agréés pour cela. Cet événement aura lieu dans votre golf de Bel Ombre, au sud de l île. Vous avez beaucoup investi dans ce vaste domaine qui comprend, outre le golf, vos deux principaux hôtels (Heritage Le Telfair et Heritage Awali), un «château» et une multitude d activités, sans parler des villas Valriche d ENL. On peut dire que là aussi, c était un pari risqué? C est vrai que nous avons racheté le Telfair à un moment où la conjoncture n était pas favorable, mais c était une opportunité à saisir. Depuis la fermeture de l usine sucrière en 1999 et surtout depuis le lancement du premier hôtel, l Awali, en 2004, nous avons injecté quelque 8 milliards de roupies (200 millions d euros) dans le Domaine de Bel Ombre. Outre l investissement dans les deux hôtels, nous avons construit un golf de 18 trous, rénové le «château», lancé le C- Beach Club, ainsi que la place du Moulin dans l ancienne usine, à même d accueillir des événements importants. En 1971, à une époque où personne ne s intéressait à ces terres, Amédée Maingard, alors patron de Rogers, avait décidé de racheter 53% du Domaine et il avait même imaginé d y construire des villas accessibles aux étrangers. Un concept qui s est réalisé trente-cinq ans plus tard avec les IRS et déjà 135 villas livrées. Aujourd hui, le Domaine de Bel Ombre est un endroit unique à Maurice, qui offre tout ce que l île peut offrir en tourisme bleu comme en tourisme vert. Des Réunionnais viennent d ailleurs y chasser. Beaucoup plus qu un site touristique, c est une «expérience client» que nous commercialisons. C est aussi une belle réussite en terme d intégration de toute une région qui ne comptait plus d activité économique significative depuis la fermeture de l usine. Je voudrai ajouter que l activité de golf s est déjà fortement développée avec «tee off» en Pour rester dans les valeurs patrimoniales du groupe Rogers, quel est le montant des actifs de votre fonds immobilier Ascensia, côté séparément à la Bourse? Ascencia est le plus grand fonds immobilier local et ses actifs immobiliers atteignent près de 8 milliards de roupies (200 millions d euros) avec, notamment, l acquisition de 50,1% des murs du centre commercial de Bagatelle au 1er juillet Une nouvelle structure de gestion a été constituée au 1er juillet 2014 et tout cela fait qu en quelques jours l action a grimpé de près de 20%, passant de à roupies. Avec ses 17,65%, Rogers est aussi le premier actionnaire de New Mauritius Hotels (enseigne Beachcomber), leader de l hôtellerie mauricienne. Envisagez-vous de monter dans le capital? Ce n est pas à l ordre du jour. Il faut souligner qu ENL détient en direct 2,3% du capital et a une option de rachat sur une partie du capital détenue dans NMH par la famille Taylor. Il ne s agit pas pour Rogers d investir pour investir, mais d avoir une vision stratégique et de saisir les bonnes opportunités. Votre ouverture à l international s est confirmée dans le secteur de la logistique avec votre filiale Velogic qui a fait entrer dans son capital le fonds Amethis Finance à hauteur de 33%, pour un montant de 400 millions de roupies (10 millions d euros)? Plus qu un renforcement des fonds propres de Velogic, Amethis Finance, fonds d investisse - ment constitué par des anciens de Proparco, apporte une connaissance de l Afrique et une expérience que nous n avons pas. Pour Velogic, qui a réalisé 2,9 milliards de roupies L Éco austral Nº Octobre

5 Économie MAURICE «Notre entreprise de logistique Velogic est déjà présente en France, au Bangladesh, en Inde, à Madagascar, au Mozambique et à La Réunion, et opère un service de vraquiers à partir de Singapour. Elle doit trouver de nouvelles opportunités de développement en Afrique et le partenariat avec Amethis Finance y contribuera.» Nos compétences clés d aujourd hui seront les piliers de demain. L avenir de Maurice, c est d être une plateforme de services à l international. ADBN a la capacité de transmettre et de stocker des données à travers le «cloud». Il y a des synergies avec le centre d appels et d externalisation de services AXA dans lequel nous sommes associés à 50% et dont nous sommes désormais l opérateur. Nous ne pouvons pas faire l impasse sur ce secteur des TIC qui est en phase avec notre développement international. Le groupe Rogers doit vivre pleinement avec son temps, être capable de développer sa dimension universelle avec une présence physique et virtuelle de ses services. D ailleurs, le modèle de Rogers Aviation, présent dans sept pays et dans le centre d appels Blue Connect en partenariat avec Air France, en est un exemple concret. Avez-vous arrêté votre stratégie pour les prochaines années? Nous mettons en place une stratégie bien réfléchie. Avec les développements entrepris depuis la consolidation du groupe ENL dans l actionnariat de Rogers, il est évident que le groupe bénéficie davantage du parrainage de son actionnaire principal. ENL émerge comme un «meilleur» actionnaire pour Rogers, une réalité que la communauté des investisseurs commence à apprécier. Notre stratégie de développement est bien lancée. Nous nous donnons les moyens et l agilité nécessaires afin de saisir les opportunités qui s offrent à nous. Nous allons continuer de mettre l accent sur le développement international, comme cela a été le cas avec l expansion de Rogers Aviation et de Velogic. Après une croissance forte de la performance en 2013/2014, nous visons une progression similaire en 2014/2015. Centre commercial de Bagatelle. «Ascencia est le plus grand fond immobilier local et ses actifs immobiliers atteignent près de 8 milliards de roupies (200 millions d euros) avec, notamment, l acquisition de 50,1% des murs de Bagatelle au 1er juillet 2013.» (72,5 millions d euros Ndlr) de chiffre d affaires au 30 juin 2014 et un résultat net de 64 millions de roupies(1,6 million d euros - Ndlr), le développement international n est pas une nouveauté. Notre entreprise de logistique est déjà présente en France, au Bangladesh, en Inde, à Madagascar, au Mozambique et à La Réunion, et opère un service de vraquiers à partir de Singapour. Elle doit trouver de nouvelles opportunités de développement en Afrique et ce partenariat y contribuera. Vous êtes présent également dans les TIC (technologies de l information et de la communication) avec notamment EIS qui vient de racheter ADBN, un réseau de communication digitale. N y a-t-il pas le risque de vous disperser? Et qu en est-il des services financiers? Après la séparation avec Cim Finance, allez-vous y retourner? Nous détenons 28,84% dans le groupe Swan, l un des leaders dans le secteur de l assurance et de l Asset Management à Maurice. Notre intention est de nous développer au-delà de ces secteurs. Rogers Capital offre déjà des services d Asset Administration à ses clients et, après la date butoir de non concurrence pour certaines activités avec Cim, fixée au 4 décembre 2014, nous allons élargir la gamme de nos services financiers à travers cette entité. 64 L Éco austral Nº Octobre 2014

Sun Resorts Limited - Une stratégie de transformation pour un avenir prometteur

Sun Resorts Limited - Une stratégie de transformation pour un avenir prometteur Communiqué de presse Ebène, 26 mars 2014 Sun Resorts Limited - Une stratégie de transformation pour un avenir prometteur STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT Sun Resorts Limited (SRL) a annoncé, dans un communiqué

Plus en détail

La Balise Marina Rivière Noire Ile Maurice

La Balise Marina Rivière Noire Ile Maurice SERVICE DE LOCATION La Balise Marina Rivière Noire Ile Maurice La Balise Marina est un projet intégré de marina residentielle en cours de développement dans le cadre du Mauritius Integrated Resort Scheme

Plus en détail

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE.

BOURBON. Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 21 mai 2015 BOURBONOFFSHORE. BOURBON Intervention de Jacques de Chateauvieux Président du conseil d administration Assemblée Générale mixte - 2 mai 205 BOURBONOFFSHORE.COM _ BOURBON DEMAIN Mesdames, Messieurs, chers Actionnaires Ceux

Plus en détail

SOMMAIRE LE GROUPE ÉLÉMENTS FINANCIERS. Chiffres-clés Actionnariat (FCDE)

SOMMAIRE LE GROUPE ÉLÉMENTS FINANCIERS. Chiffres-clés Actionnariat (FCDE) SOMMAIRE LE GROUPE Introduction Présentation Historique et chronologie de développement Stratégie et évolution Les grands axes stratégiques Objectifs Nouveautés ÉLÉMENTS FINANCIERS Chiffres-clés Actionnariat

Plus en détail

Hélène Pébarthe-Désiré

Hélène Pébarthe-Désiré Colloque Spécialisation touristique et vulnérabilité : réalités et enjeux pour le développement soutenable des petits territoires insulaires La Réunion 4 au 6 décembre 2014 Hélène Pébarthe-Désiré Le tourisme

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

ACCUEILLIR DE NOUVEAUX TOURISTES CHINOIS : Un protocole d accord avec TUNIU Numéro 1 du Voyage en ligne en Chine

ACCUEILLIR DE NOUVEAUX TOURISTES CHINOIS : Un protocole d accord avec TUNIU Numéro 1 du Voyage en ligne en Chine TOURISME, UN CHALLENGE COLLECTIF ACCUEILLIR DE NOUVEAUX TOURISTES CHINOIS : Un protocole d accord avec TUNIU Numéro 1 du Voyage en ligne en Chine DOSSIER DE PRESSE 10 MARS 2015 PROTOCOLE D ACCORD TRIPARTITE

Plus en détail

Executive Education. Afrique Océan Indien

Executive Education. Afrique Océan Indien Executive Education Afrique Océan Indien 2 3 Relever les défis, préparer l avenir Depuis sa création en 1995, Analysis est animé par la volonté d accompagner les entreprises et les institutions de la région

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE Chiffre d affaires semestriel 2014 : 167,4 millions d euros (+4,4 %) Résultat net part du Groupe : -4,5 millions

Plus en détail

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Date : Jeudi 29 Mars 2012 Time:

Plus en détail

BAROMETRE «Managers de Transition 2015»

BAROMETRE «Managers de Transition 2015» Management Stratégique - L. Bourgeon BAROMETRE «Managers de Transition 2015» 3 ème édition 14 avril 2015 INTRODUCTION BIENVENUE À TOUTES ET À TOUS! Baromètre «Managers de Transition» 2015 Nouvelle Donne

Plus en détail

Enquête APM sur le Gouvernement d entreprise dans les PME-PMI : quelques résultats et commentaires

Enquête APM sur le Gouvernement d entreprise dans les PME-PMI : quelques résultats et commentaires Enquête APM sur le Gouvernement d entreprise dans les PME-PMI : quelques résultats et commentaires Pierre-Yves GOMEZ Professeur EMLYON Directeur de l Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE)

Plus en détail

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés 1. Résultats semestriels 1998 2. Tendances d activité à fin septembre 3. Sensibilités et opportunités actuelles Perspectives 1998 4. Actions stratégiques en cours 1 1. Premier semestre 1998 Chiffres clés

Plus en détail

Journée Valaisanne du Tourisme

Journée Valaisanne du Tourisme Journée Valaisanne du Tourisme Défis, Tendances et Innovations en matière d hébergement touristique Martigny - 5 Octobre 2015 Pierre Olivier TOUMIEUX - CEO Groupe LAGRANGE SOMMAIRE 2 1. Le Groupe LAGRANGE

Plus en détail

Chapitre 2. 2.1 Principes de base

Chapitre 2. 2.1 Principes de base Chapitre 2 LA STRATÉGIE DU GROUPE ALTRAD 2.1 Principes de base Au cours du séminaire Altrad 2013, Henri Giscard d Estaing, pdg du Club Méditerranée, décrivait la stratégie comme une vision claire, une

Plus en détail

Cartographie et grands enjeux du monde coopératif agricole à l échelle mondiale Synthèse de l étude

Cartographie et grands enjeux du monde coopératif agricole à l échelle mondiale Synthèse de l étude www.pwc.fr Cartographie et grands enjeux du monde coopératif agricole à l échelle mondiale Synthèse de l étude 3 e journée européenne des coopératives agricoles Septembre 01 édito PwC publie le premier

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

DERNIERES INFOS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL

DERNIERES INFOS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL DERNIERES INFOS SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSIT INTERNATIONAL FRANCE -La CGM CMA va vendre un pourcentage de ses actions dans sa filiale de terminaux de conteneurs -Le "Dunkrus Express" de CGM CMA -La

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC. Rabat, le 4 avril 2013

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC. Rabat, le 4 avril 2013 PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CLOTURE DE LA RENCONTRE DU CLUB DES CHEFS D ENTREPRISE FRANCE MAROC Rabat, le 4 avril 2013 Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Les Centres Commerciaux Phoenix et Riche-Terre voient encore plus grand!

Les Centres Commerciaux Phoenix et Riche-Terre voient encore plus grand! COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les Centres Commerciaux Phoenix et Riche-Terre voient encore plus grand! Ascencia investit Rs 1 milliard dans des travaux d agrandissement Image de synthèse de la cour intérieure du

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 30 novembre 2007 Finalisation de la cession de l activité biscuits et produits céréaliers de Groupe DANONE à Kraft Foods Le 3 juillet 2007, le Groupe DANONE annonçait être

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1123829L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1123829L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes PROJET DE LOI autorisant l approbation de l avenant à la convention entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

Faites. grimper. vos actifs. de manière. innovante. et performante. www.rivolifinance.com

Faites. grimper. vos actifs. de manière. innovante. et performante. www.rivolifinance.com Faites grimper vos actifs de manière innovante www.rivolifinance.com et performante 2011 Objectif : 1 milliard d euros d encours sous gestion. 2008 Création de la gamme Rivoli Finance dédiée aux investisseurs

Plus en détail

Elior : plateforme pour une ambition

Elior : plateforme pour une ambition 09/07/2015 Cours : 18.2 Elior : plateforme pour une ambition L engagement de Philippe Salle est marqué. Sa position de PDG, unique dans les sociétés sous influence Private Equity à l exception notable

Plus en détail

L E TA L E N T S E PA RTA G E

L E TA L E N T S E PA RTA G E M E R C AT E N A L E TA L E N T S E PA RTA G E M E R C AT E N A, S O C I É T É D E G E S T I O N A G R É É E A M F Offrir aux investisseurs institutionnels un accès privilégié à une performance née de

Plus en détail

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés 1 Quelles difficultés rencontrait l entreprise LDP? Le client L entreprise (appelons

Plus en détail

IFE. Institut de la Francophonie pour l Entrepreneuriat. Concrétisons votre ambition d entreprendre

IFE. Institut de la Francophonie pour l Entrepreneuriat. Concrétisons votre ambition d entreprendre Institut de la Francophonie pour l Entrepreneuriat IFE Concrétisons votre ambition d entreprendre Vous-avez un projet de création ou de reprise d entreprise? Vous souhaitez faire du management de projet?

Plus en détail

MEILLEURE INNOVATION PÉDAGOGIQUE

MEILLEURE INNOVATION PÉDAGOGIQUE MEILLEURE INNOVATION PÉDAGOGIQUE Un peu d histoire Depuis le siècle dernier les innovations pédagogiques dans les domaines du Tourisme, de l Hôtellerie et du Voyage sont très rares! Les écoles sont restées

Plus en détail

CHAPITRE VIII : ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL ET RESTRUCTURATION DES BILANS DES BANQUES PUBLIQUES : UNE RETROSPECTIVE

CHAPITRE VIII : ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL ET RESTRUCTURATION DES BILANS DES BANQUES PUBLIQUES : UNE RETROSPECTIVE CHAPITRE VIII : ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL ET RESTRUCTURATION DES BILANS DES BANQUES PUBLIQUES : UNE RETROSPECTIVE VIII.1 - ASSAINISSEMENT PATRIMONIAL DES BANQUES AU COURS DE LA PÉRIODE 1991-2012 Le processus

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

Quel regard portent les investisseurs financiers sur le secteur du Tour Operating? FORUM SETO 10 décembre 2013. Serge Mesguisch

Quel regard portent les investisseurs financiers sur le secteur du Tour Operating? FORUM SETO 10 décembre 2013. Serge Mesguisch ḃpifrance Quel regard portent les investisseurs financiers sur le secteur du Tour Operating? FORUM SETO 10 décembre 2013 Serge Mesguisch 1 Rappel de l action de Bpifrance Investissement dans le secteur

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Montpellier, le 22 avril 2015 Résultats annuels 2014 Taux de marge brute en progression à 57,4% Mise en œuvre des investissements conformément au plan de développement Solide situation financière : 17,5

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

Résidences pieds dans l eau, placements à revenu garanti, produits d investissement retraite... découvrez tous nos produits, services et avantages

Résidences pieds dans l eau, placements à revenu garanti, produits d investissement retraite... découvrez tous nos produits, services et avantages Spécial INVESTISSEMENTS A LʼILE MAURICE CONFÉRENCES «investir à l île Maurice» Paris, mardi 16 avril à 18h30 Lyon, jeudi 18 avril à 18h00 Bordeaux, mardi 23 avril à 18h00 Résidences pieds dans l eau, placements

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires stable au premier trimestre

Cegedim : Un chiffre d affaires stable au premier trimestre SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 mars 2013 IFRS - Information Réglementée - Non

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,5% au 3 ème trimestre

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,5% au 3 ème trimestre SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière du troisième trimestre IFRS - Information Réglementée - Non Auditée

Plus en détail

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014 Paris, 10 mars 2014 En 2013, AXA Real Estate enregistre un volume de transactions de 9,2 milliards d euros, lève 6,5 milliards d euros de capitaux et étend son programme de dette à 7,9 milliards d euros

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

Accélérateur de transformations

Accélérateur de transformations Décembre 2012 Accélérateur de transformations -1- EURAZEO EN BREF -2- Eurazeo en bref Un investisseur professionnel de long terme 130 ans d existence et de savoir-faire Un actionnariat solide à base familiale

Plus en détail

Communauté Finance & Gestion Table ronde

Communauté Finance & Gestion Table ronde Communauté Finance & Gestion Table ronde Quand le réseau se met au service du financement Marie FAGUET notrepetiteentreprise.com Thierry BONNET - Finance Utile Pierre Henri SOLER UNILEND Pascal SANCHEZ

Plus en détail

Crelan: un ancrage 100% coopératif

Crelan: un ancrage 100% coopératif B R U X E L L E S, l e 1 8 j u i n 2 0 1 5 Crelan: un ancrage 100% coopératif Il y a un peu plus d un an, Crelan annonçait qu un accord avait été conclu entre les actionnaires français et belges de la

Plus en détail

NOUVELLE. Réunion. une LEBRETON. Une nouvelle ambition portuaire... Elections régionales - 6 et 13 décembre 2015

NOUVELLE. Réunion. une LEBRETON. Une nouvelle ambition portuaire... Elections régionales - 6 et 13 décembre 2015 Elections régionales - 6 et 13 décembre 2015 avec Patrick Une nouvelle ambition portuaire... une Réunion NOUVELLE Contact : contact@patricklebreton.fr Patrick Lebreton 2015-2021 I - L activité portuaire

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

Résultats annuels. Réunion SFAF du 8 avril 2014

Résultats annuels. Réunion SFAF du 8 avril 2014 Résultats annuels 2013 Réunion SFAF du 8 avril 2014 1 Sommaire I Faits marquants II Comptes annuels 2013 III Perspectives Plan OPUS VINI 2015 IV Assemblée Générale du 4 juin 2014 Annexes - Bilan consolidé

Plus en détail

le groupe en bref Chiffres clés 2012

le groupe en bref Chiffres clés 2012 le groupe en bref Chiffres clés 2012 profil Le groupe Crédit Agricole est le leader de la banque universelle de proximité en France et l un des tout premiers acteurs bancaires en Europe. Premier financeur

Plus en détail

7 SOURCES DE RENDEMENT Où placer son argent aujourd hui?

7 SOURCES DE RENDEMENT Où placer son argent aujourd hui? 7 SOURCES DE RENDEMENT Où placer son argent aujourd hui? Que vous soyez investisseur, CGP ou CIF, cet ebook est pour vous! Face à la baisse des taux de rendement des Livrets A, des contrats d assurance

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Premier semestre 2014 solide reflétant la bonne dynamique des marchés internationaux et les premiers effets de la transformation du Groupe

Premier semestre 2014 solide reflétant la bonne dynamique des marchés internationaux et les premiers effets de la transformation du Groupe Communiqué de presse 26 août 2014 Premier semestre 2014 solide reflétant la bonne dynamique des marchés internationaux et les premiers effets de la transformation du Groupe Progression du chiffre d affaires

Plus en détail

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 25 Juin 2014 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2013 RESULTATS ANNUELS 2013 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

Amadeus Onliner pour entreprises

Amadeus Onliner pour entreprises Onliner pour Entrerprises Amadeus Onliner pour entreprises 20 ans déjà 20 ans qu Amadeus accompagne les acteurs du voyage et leur offre les outils technologiques les plus performants et les plus adaptés

Plus en détail

Un honneur non seulement pour ce fin cuisinier ou pour l école hôtelière mais également pour le pays.

Un honneur non seulement pour ce fin cuisinier ou pour l école hôtelière mais également pour le pays. Grand Cordon d Or de la Cuisine Française 2015 Competition Silver medal awarded to Rama Krishna Rattinapoulle Student of NC4 Food Production MITD Ecole Hôtelière Sir Gaëtan Duval 14 April 2015 Bonjour,

Plus en détail

L ILE MAURICE UN CENTRE D EXCELLENCE POUR LES AFFAIRES. www.investmauritius.com

L ILE MAURICE UN CENTRE D EXCELLENCE POUR LES AFFAIRES. www.investmauritius.com L ILE MAURICE UN CENTRE D EXCELLENCE POUR LES AFFAIRES www.investmauritius.com AGENDA L économie Mauricienne Les opportunités d investissement Travailler et Vivre à l Ile Maurice L ILE MAURICE Population:

Plus en détail

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE ALLOCUTION DU DG DE LA POSTE DE COTE D IVOIRE Monsieur le 1 er Vice-Président, représentant Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

EVENEMENTS. Profitez d un lieu unique pour un moment exceptionnel

EVENEMENTS. Profitez d un lieu unique pour un moment exceptionnel EVENEMENTS Profitez d un lieu unique pour un moment exceptionnel LE GOLF DU CAP FERRET A 40 minutes de Bordeaux à l entrée de la presqu île du Cap Ferret, au domaine du Four à Claouey, venez découvrir

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ISF 2015

MANDAT DE GESTION ISF 2015 MANDAT DE GESTION ISF 2015 1 AVERTISSEMENT Ce document n est pas contractuel et est réservé aux professionnels de la gestion de patrimoine (CIF) souhaitant obtenir des informations sur le mandat de gestion

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement d affaires Notre concept unique d accompagnement à l indépendance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. De Savignac à Dakar. Un nouveau partenariat pour Savignac Ingénierie

DOSSIER DE PRESSE. De Savignac à Dakar. Un nouveau partenariat pour Savignac Ingénierie DOSSIER DE PRESSE De Savignac à Dakar Un nouveau partenariat pour Savignac Ingénierie 2 SOMMAIRE Communiqué de presse. p3 Le cursus made in Savignac à Dakar... p4 Le mot de Richard Ginioux.. p 5 Savignac

Plus en détail

Des villas d exception pour des vacances à-la-carte

Des villas d exception pour des vacances à-la-carte 2015/2016 Des villas d exception pour des vacances à-la-carte C est dans l intimité de votre villa de luxe que vous apprécierez un décor raffiné et un service cinq étoiles. Heritage The Villas est situé

Plus en détail

L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR»

L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR» L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR» étude ENTREPRENEURS BNP PARIBAS 2016 EN BREF LES MILLENNIPRENEURS UNE GÉNÉRATION PRESSÉE I Âgés de moins de 35 ans, ces nouveaux entrepreneurs créent plus d entreprises,

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

GUIDE INVESTISSEURS. Donnez du sens à votre argent

GUIDE INVESTISSEURS. Donnez du sens à votre argent GUIDE INVESTISSEURS Donnez du sens à votre argent Happy Capital vous propose d investir via sa plateforme de crowdequity. Le but de ce guide est de vous présenter la méthode Happy Capital et le processus

Plus en détail

Pour une coopération partagée Pour un développement durable dans l océan Indien

Pour une coopération partagée Pour un développement durable dans l océan Indien VISITE DU MINISTRE DES FINANCES DE MAURICE Pour une coopération partagée Pour un développement durable dans l océan Indien RENCONTRE SUR LE THÈME DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AVEC LES ACTEURS RÉUNIONNAIS

Plus en détail

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie Choisir l avenir Distribution de produits financiers : Conseil et optimisation du patrimoine privé et professionnel Ingénierie Financière pour PME : Introduction en Bourse, levées de fonds, LBO Private

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Juin 2008

DOSSIER DE PRESSE. Juin 2008 DOSSIER DE PRESSE Juin 2008 Contact Presse : Agence VALEUR D IMAGE 155 157, Cours Berriat 38028 GRENOBLE CEDEX 01 Virginie DEBUISSON 04.76.70.93.54 v.debuisson@valeurdimage.com Groupe Experia 5, Chemin

Plus en détail

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018 Zurich, 25 novembre RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE ET OBJECTIFS 208 Un plan stratégique et des objectifs à moyen terme, en particulier une génération de cash-flow libre d'au moins

Plus en détail

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015 Master en Droit et Economie / Automne 2014 / Prof. F. Alessandrini La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015 Sommaire 1.

Plus en détail

NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech

NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech Paris, le 30 novembre 2015 Communiqué de presse NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech Un univers d investissement en plein essor La rapidité d innovation dans

Plus en détail

Revue de presse du 21 au 27 mars 2015

Revue de presse du 21 au 27 mars 2015 Revue de presse du 21 au 27 mars 2015 Les articles contenus dans ce document n engagent que les auteurs et les sources dont ils émanent. Ils ne reflètent en aucun cas une position officielle de la COI.

Plus en détail

AXA REGARDS SUR LE GROUPE 2010

AXA REGARDS SUR LE GROUPE 2010 AXA REGARDS SUR LE GROUPE 2010 NOTRE AMBITION, DEVENIR VOTRE SOCIÉTÉ PRÉFÉRÉE AXA > Regards sur le Groupe 2010 3 AXA est un des premiers groupes mondiaux d assurance et de gestion d actifs. Présent dans

Plus en détail

Stratégie d entreprise, politique immobilière et création de valeur : les cas Casino, Carrefour et Accor en France

Stratégie d entreprise, politique immobilière et création de valeur : les cas Casino, Carrefour et Accor en France Les nouveaux enjeux et défis du marché immobilier Chaire Ivanhoé Cambridge ESG UQÀM Stratégie d entreprise, politique immobilière et création de valeur : les cas Casino, Carrefour et Accor en France 1

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon Lyon 25 novembre Real Estate & Hotels Tourisme - Hôtellerie - Loisirs Présentation de la 38 ème édition

Plus en détail

Achat de Sanef par le Consortium dirigé par Abertis. Une option de croissance solide et rentable

Achat de Sanef par le Consortium dirigé par Abertis. Une option de croissance solide et rentable Achat de Sanef par le Consortium dirigé par Abertis Une option de croissance solide et rentable Décembre 2005 Table des Matières! Description de la transaction! Consortium! Logique de l opération! Sanef!

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE Nouvelle phase de développement Recomposition d actionnariat Optimisation de la structure financière Transmission d entreprise

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

Que ces lieux sont chargés d histoire. Notre histoire. Ne l oublions jamais, elle doit servir l avenir.

Que ces lieux sont chargés d histoire. Notre histoire. Ne l oublions jamais, elle doit servir l avenir. Signature du protocole de coopération scientifique entre le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de Madagascar et l IRD Michel Laurent, président de l IRD Antananarivo,

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La localisation

Plus en détail

d un groupe Socri Créateur de lieux d exception Le groupe socri Une implication locale Un groupe indépendant Situation 40 ans d innovation

d un groupe Socri Créateur de lieux d exception Le groupe socri Une implication locale Un groupe indépendant Situation 40 ans d innovation La Force d un groupe Le groupe socri Le Groupe SOCRI, c est 300 hommes et femmes qui partagent et défendent un idéal commun : le goût de l exigence et la recherche de la qualité absolue, sur 2 secteurs

Plus en détail

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites ÉPARGNE SALARIALE SOLIDAIRE Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Avec un encours de 3,15 milliards

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management

20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management 45, Avenue George V - 75008 PARIS - 01 42 56 66 06 - www.pegasepartners.com 20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management Nos principales références sont : UCB CARNEGI KLERIM

Plus en détail

Si vous êtes à la recherche d un business, que vous souhaitez arrondir vos fins de mois, ce guide s adresse directement à vous.

Si vous êtes à la recherche d un business, que vous souhaitez arrondir vos fins de mois, ce guide s adresse directement à vous. Ce e-book vous a été offert par Stéphane. En aucun cas il ne peut être vendu. Je suis heureux de vous offrir ce petit book qui je l espère vous aidera dans le développement de votre activité à domicile.

Plus en détail

1 rencontre hors pair

1 rencontre hors pair Septembre 2012 SPARTOO & CM-CIC Capital Privé 1 rencontre hors pair Reconnu par les spécialistes comme une référence du e-commerce «made in France», Spartoo est aujourd hui le N 1 européen de la vente

Plus en détail

Projet de rapprochement amical de Sopra et de Steria pour créer un leader européen de la transformation numérique

Projet de rapprochement amical de Sopra et de Steria pour créer un leader européen de la transformation numérique Projet de rapprochement amical de Sopra et de Steria pour créer un leader européen de la transformation numérique Un chiffre d affaires combiné de 3,1 Mds et un groupe de plus de 35 000 collaborateurs

Plus en détail

Résultats annuels 2013 Réunion SFAF, le 20 mars 2014

Résultats annuels 2013 Réunion SFAF, le 20 mars 2014 Résultats annuels 2013 Réunion SFAF, le 20 mars 2014 VM MATÉRIAUX Faits marquants 2013 Résultats 2013 Perspectives et orientations Racines vendéennes, développement hors métropole Situation géographique

Plus en détail

Les reprises et cessions d'entreprises

Les reprises et cessions d'entreprises Les reprises et cessions d'entreprises 007 / 00 Etude réalisée pour : Méthodologie Le CSOEC et l ACFCI Echantillon : Echantillon de 0 dirigeants repreneurs ou futurs cédants, issu d un échantillon national

Plus en détail

Pôle les Missions de Demain. Développer les missions

Pôle les Missions de Demain. Développer les missions Pôle les Missions de Demain Développer les missions dans les E.T.I. Serge Yablonsky Expert comptable Mailys Ferrere Directeur d investissement FSI Olivier Picquet Directeur général Lise Charmel Annabelle

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Domaine de Barres, une coopérative solidaire et équitable en Lozère. domainedebarres.com

DOSSIER DE PRESSE. Domaine de Barres, une coopérative solidaire et équitable en Lozère. domainedebarres.com DOSSIER DE PRESSE Domaine de Barres, une coopérative solidaire et équitable en Lozère. domainedebarres.com La coopérative du Domaine de Barres a ouvert ses portes le 1er juin 2014 à Langogne. Pour le plus

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupe Barry Callebaut Ventes pour le 1 er trimestre de l exercice 2014/15 Un début d exercice nettement supérieur à la croissance du marché mondial Volume des ventes en hausse de

Plus en détail

Le financement participatif : L état du droit belge

Le financement participatif : L état du droit belge Revue générale du droit Etudes et réflexions 2015 numéro 8 Le financement participatif : L état du droit belge Entretien avec Philippe LEDENT * Citer cet article : Philippe LEDENT, «Le financement participatif

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,2% au 1 er semestre

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,2% au 1 er semestre SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Semestrielle au 30 juin 2015 IFRS - Information Réglementée - Non

Plus en détail