LA GESTION DES MATIÈRES ORGANIQUES (RÉSIDUS DE CUISINE ET DE JARDIN) FOURNISSEURS D ÉQUIPEMENTS DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GESTION DES MATIÈRES ORGANIQUES (RÉSIDUS DE CUISINE ET DE JARDIN)... 13 FOURNISSEURS D ÉQUIPEMENTS DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES..."

Transcription

1

2 TABLE DES MATIÈRES MOT DU PRÉFET... 3 Pourquoi se préoccuper des matières résiduelles?... 3 Du soutien gratuit pour vous!... 4 Pourquoi les ICI?... 4 Étapes et démarches reliées à une saine gestion des matières résiduelles... 5 Les clés du succès... 5 LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES : DES ACHATS AU DÉBARRAS!... 6 Des entreprises qui peuvent vous aider avec la gestion des matières résiduelles... 7 LA RÉCUPÉRATION DES MATIÈRES RECYCLABLES... 8 Service de collecte de la MRC... 8 Trop de matières pour participer à la collecte?... 9 Contenants consignés Gestion de la récupération à l interne et équipement nécessaire LA GESTION DES MATIÈRES ORGANIQUES (RÉSIDUS DE CUISINE ET DE JARDIN) FOURNISSEURS D ÉQUIPEMENTS DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES LES AUTRES MATIÈRES Les résidus de construction Écocentres dans la MRC de Beauharnois-Salaberry Les résidus domestiques dangereux Le métal Les appareils électriques et électroniques DES OUTILS POUR VOUS AIDER SOULIGNER LES EFFORTS ET ABOUTISSEMENTS PROGRAMMES DE RECONNAISSANCE ET AIDE FINANCIÈRE Programme de reconnaissance Programmes d aide financière RÉFÉRENCES

3 «NOUS N HÉRITONS PAS DE LA TERRE DE NOS ANCÊTRES, NOUS L EMPRUNTONS À NOS ENFANTS» MOT DU PRÉFET La MRC de Beauharnois-Salaberry est fière de vous présenter un guide visant à vous aider à bien gérer vos matières résiduelles. Dans ce guide, vous trouverez l ensemble des informations nécessaires (services offerts, conseils, aide-financière, etc.) afin de vous aider à faire le virage vert et peut-être même à faire des économies avec vos déchets! Saviez-vous que les Québécois sont parmi les plus grands producteurs de déchets au monde : «près de 25 tonnes à la minute, près de 13 millions de tonnes annuellement, une moyenne de 1,7 tonne par habitant.» (RECYC-QUÉBEC). dans le cadre de sa «Politique québécoise de gestion des matières résiduelles ». Entre autres, cette politique vise à recycler 70 % des matières recyclables et à valoriser 60 % des matières organiques résiduelles. Nous devons donc travailler ensemble pour y arriver! Ce projet s inscrit dans la volonté de la MRC d atteindre les objectifs fixés par le gouvernement Yves Daoust Préfet POURQUOI SE PRÉOCCUPER DES MATIÈRES RÉSIDUELLES? Pour économiser. Pour démontrer son engagement environnemental. Pour protéger l environnement et les ressources. Pour répondre aux objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. Selon cette politique gouvernementale, il sera interdit dans les prochaines années d éliminer trois catégories de matières principales : le papier et le carton en 2013, le bois d ici 2014, de même que les matières organiques d ici

4 DU SOUTIEN GRATUIT POUR VOUS! Tout d abord, sachez que la MRC est disponible pour vous aider à mieux gérer vos matières résiduelles. Nous sommes en mesure de vous fournir des informations en ce qui concerne les pratiques à l interne, les équipements, les services de collecte, les programmes d aide financière et de certification et sur les débouchés de vos matières résiduelles. Pour obtenir du soutien en ce qui concerne la gestion écoresponsable des matières résiduelles, veuillez communiquer avec la MRC au ou par courriel : «SOIS LE CHANGEMENT QUE TU VEUX VOIR DANS LE MONDE.» GANDHI POURQUOI LES ICI? Génération des matières résiduelles au Québec par secteur Selon RECYC-QUÉBEC, le secteur des ICI (institutions, commerces et industries) génère à lui seul 41 % des matières résiduelles au Québec. Il s agit de tonnes par année, de cela tonnes sont récupérées. En conséquence, il reste encore des efforts à faire pour atteindre les objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. MUNICIPAL 24% ICI 41% CRD* 35% * Construction Rénovation Démolition 4

5 ÉTAPES ET DÉMARCHES RELIÉES À UNE SAINE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 1. ENGAGEMENT DE LA DIRECTION 2. ÉTAT DE LA SITUATION Quelles sont les matières générées et d où viennent-elles (endroit, procédés, etc.) Mode de gestion actuel et coûts associés 3. PLAN D ACTION Établir des objectifs et un échéancier Identifier les ressources disponibles (services et aide financière) Identifier les équipements nécessaires selon le budget Engager une ressource à l externe si nécessaire Mon entreprise VERT l action 4. MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE GESTION Impliquer les employés Signer un contrat de service de récupération ou se procurer des bacs auprès de la municipalité Adapter les lieux de travail pour faciliter la participation (nouvel équipement et identification) Former les employés sur le fonctionnement du programme dès leur entrée en poste 5. BILAN ET SUIVI Remercier les personnes impliquées et les employés et communiquer les résultats de vos efforts 6. PENSEZ À LA RÉDUCTION À LA SOURCE En pensant à faire des achats produisant moins de matières résiduelles à la base, vous ferez des économies importantes Il faut remplacer les matières non recyclables par des matières réutilisables ou recyclables LES CLÉS DU SUCCÈS IMPLICATION ET ENGAGEMENT DE LA DIRECTION ET DU PERSONNEL FORMULE SIMPLE ET EFFICACE COMMUNICATION AUX UTILISATEURS ET AFFICHAGE CLAIR ET ÉVIDENT «UNE NOUVELLE MANIÈRE DE PENSER EST NÉCESSAIRE SI L HUMANITÉ VEUT SURVIVRE.» ALBERT EINSTEIN 5

6 LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES : DES ACHATS AU DÉBARRAS! Réduisez vos coûts reliés aux déchets en faisant une gestion écoresponsable des matières résiduelles! Il faut savoir que la gestion des matières résiduelles couvre beaucoup de secteurs d activité. En fait, pour bien gérer les matières résiduelles, il faut d abord consommer de façon responsable, c est-à-dire faire les bons achats et bien les utiliser. En consommant de manière écoresponsable, on s assure de protéger nos ressources naturelles et de produire des matières résiduelles plus faciles à recycler, à valoriser et en moins grande quantité. La hiérarchie 3RV est la «recette» de base pour bien consommer et pour gérer nos matières résiduelles de façon responsable. L idée est toute simple, il faut favoriser, dans l ordre, les actions suivantes : ACTIONS Réduction à la source Réutilisation Récupération (recyclage) Valorisation (compostage) DÉFINITIONS Le meilleur déchet est celui qu on ne produit pas! Ainsi, avant de penser à recycler et à s adonner au compostage, vaut mieux consommer de façon responsable : On achète moins et on achète mieux! La règle est toute simple : évaluez vos besoins réels, achetez le nécessaire uniquement et évitez d acheter des produits jetables, suremballés, des formats individuels, des produits non recyclables et cela au profit de produits plus durables, donc plus VERTS. Rappelez-vous qu un jour ou l autre, les objets achetés devront être jetés. Choisir des produits de seconde main est une très bonne façon de réduire la quantité de déchets qu on génère. Dans le même sens, plutôt que de jeter nos choses en bon état, on peut les échanger avec notre entourage ou faire des dons à d autres organismes. C est socialement et écologiquement responsable! Apprendre à réparer ses choses est une très bonne façon d éviter de surconsommer et de jeter inutilement. Recycler le verre, le métal ou le plastique réduit la quantité de matières premières utilisée. On économise de cette façon du pétrole, de l électricité et on évite l épuisement des gisements de minerai de fer, etc. Aussi, en récupérant, on prévient les problèmes environnementaux liés à l enfouissement, tels que la contamination du sol, de l eau et la production de gaz à effet de serre (GES). La valorisation est la dernière étape dans la hiérarchie 3RV. Il s agit généralement de donner une valeur à ce qui serait envoyé à l enfouissement. Lorsqu on parle de valorisation on parle surtout de compostage et d herbicyclage. Saviez-vous que près de 50 % de nos matières résiduelles sont composées de matières organiques valorisables? 6

7 DES ENTREPRISES QUI PEUVENT VOUS AIDER AVEC LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (Liste non exhaustive) Mon entreprise VERT l action S3R S3R aide les entreprises produisant beaucoup de matières résiduelles à réduire leurs coûts de collecte et de traitement TAKT-ETIK Une façon différente d imaginer le développement durable au Québec. Événements écoresponsables & entreprises durables TRANSFERT ENVIRONNEMENT Service-conseil en gestion des matières résiduelles SECOND CYCLE Second Cycle est une compagnie qui offre des produits et des services web et informatiques spécialisés dans la niche du développement durable et notamment en gestion des matières résiduelles JACQUES POITRAS Consultant en environnement Ventix Environnement NI ENVIRONNEMENT Services-conseils en gestion des matières résiduelles aux industries, commerces et institutions, ainsi qu aux municipalités , CHAMARD ET ASSOCIÉS Service-conseil dans le domaine de la gestion des matières résiduelles

8 LA RÉCUPÉRATION DES MATIÈRES RECYCLABLES Saviez-vous qu en triant les matières recyclables des déchets vous pourriez sans doute faire des économies? Effectivement, les matières recyclables ont une valeur sur le marché et la collecte et l élimination des déchets sont très dispendieuses! Recycler le verre, le métal ou le plastique réduit la quantité de matières premières utilisées. On économise de cette façon du pétrole, de l électricité et on évite l épuisement des gisements de minerai de fer, etc. Aussi, en récupérant, on prévient les problèmes environnementaux liés à l enfouissement des déchets, tels que la contamination du sol, de l eau et la production de gaz à effet de serre (GES). Il est donc très important que les commerces récupèrent également leurs matières recyclables. SERVICE DE COLLECTE DE LA MRC La MRC de Beauharnois-Salaberry offre un service de collecte porte-à-porte des matières recyclables (verre, plastique et métal, ainsi que les fibres composées de carton et de papier). La collecte s effectue hebdomadairement de façon mécanisée à l aide de bacs de 360 litres (sauf secteur d exception). Les industries, commerces et institutions peuvent également participer à la collecte des matières recyclables partout sur le territoire de la MRC et un service de collecte des surplus de carton à côté du bac est également mis à leur disposition. Tous les ICI qui déposent les cartons à côté du bac, en respectant les consignes sont admissibles à cette collecte hebdomadaire. Pour plus d information, communiquez avec la MRC de Beauharnois-Salaberry au , poste 239. Toutefois, pour obtenir un nouveau bac, communiquez avec votre municipalité. Pour connaître les consignes de collecte et les matières acceptées consultez le site internet de la MRC : 8

9 TROP DE MATIÈRES POUR PARTICIPER À LA COLLECTE? À la page suivante, vous trouverez une liste d entreprises privées (non exhaustive) offrant des services de collecte des matières recyclables et autres matières résiduelles (déchets, résidus de construction, etc.). Sachez que si vous avez beaucoup de carton, un compacteur ou une presse pourrait vous faciliter grandement la tâche et vous permettrait sans doute d obtenir un meilleur coût pour cette matière. «En plus de préserver la ressource, le recyclage des papiers et des cartons permet un important gain net d énergie, de l ordre de 25 %, et évite certains risques environnementaux inhérents à la fabrication du papier à partir de matières vierges.» (Recyc-Québec) 9

10 LISTE D ENTREPRISES PRIVÉES OFFRANT DES SERVICES DE COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES ET AUTRES MATIÈRES RÉSIDUELLES ENTREPRISES SERVICES OFFERTS COORDONNÉES NI Récupération Service de collecte de matières recyclables en entreprise Service de collecte de matières recyclables dans les lieux publics Service de collecte des matières organiques Service de déchiquetage de documents confidentiels 3505, rue Isabelle, local P Brossard, QC J4Y 2R Veolia Cueillette en vrac Enfouissement de débris de construction et de démolition Location, vente et réparation de contenants et compacteurs Récupération de débris de construction et de démolition Récupération de fibre, verre, métal et plastique Transport de matières résiduelles dangereuses 3383, boul. de la Chaudière Québec, QC G1X 4B BFI Canada Services de collecte, de transfert, de recyclage et d élimination pour les secteurs commerciaux, industriels et résidentiels Conteneurs commerciaux et industriels à chargement avant, à chargement arrière ou à chargement latéral Horaires de collecte personnalisés District de Montréal 4141, Grande Allée Boisbriand, QC J7H 1M Waste management Collecte et recyclage commercial Service de conteneurs temporaires Recyclage de résidus de construction Service d'audit des déchets Service de location de toilettes Port-O-Letsm Est du Canada Renseignements et service à la clientèle GOT-JUNK Collecte d objets divers à service complet

11 ENTREPRISES SERVICES OFFERTS COORDONNÉES Récupération Mario Hart Location de conteneurs de 2 à 40 verges Récupération des déchets industriels, commerciaux et résidentiels 1150, rue Léger, Salaberry-de-Valleyfield, QC, J6S 5B ndex.php Services Matrec Collecte, élimination, traitement et valorisation de déchets domestiques, matières recyclables, matières organiques et matériaux secs Location et vente de conteneurs, compacteurs et presses Toilettes mobiles Services de consultants Rebuts solides canadiens (Groupe Tiru) Collecte et tri des matières recyclables Location de conteneurs Robert Daoust et fils Industries et institutions Vente et service de compacteurs intégrés selon vos besoins Compacteurs intégrés à l'épreuve des pertes de liquide Location de conteneurs ouverts de 12 à 40 v.c. Transport de déchets Location et vente de conteneurs auto-basculants Location et vente d'accessoires Commercial Service de cueillette de déchets Location de conteneurs à chargement arrière de 1 à 10 v.c. Entrepreneurs et privés Location de conteneurs de 12 à 20 v.c. Transport de déchets 12, 20 et 40 p.c. 2117, boul. Harwood Vaudreuil-Dorion, QC RCI Environnement Collecte, élimination, traitement et valorisation de déchets domestiques, matières recyclables, matières organiques et matériaux secs Location et vente de conteneurs, compacteurs et presses Service de consultants

12 CONTENANTS CONSIGNÉS Les canettes et autres contenants consignés peuvent être une petite source de financement pour votre commerce. Procurez-vous des boîtes de récupération de contenants consignés, en composant le CA- NETTE ou visitez le site Internet de CONSIGNaction au Vous pouvez aussi simplement les collecter dans un contenant bien identifié et aller les porter à l épicerie la plus proche. GESTION DE LA RÉCUPÉRATION À L INTERNE ET ÉQUIPEMENT NÉCESSAIRE En premier lieu, sachez que RECYC-QUÉBEC offre de l aide financière pour se procurer de l équipement de gestion des matières résiduelles (voir les pages 21 et 22 du présent guide). D abord, il faut bien identifier les lieux de production des matières récupérables et s assurer qu à ces endroits on retrouve des bacs pour recueillir les matières recyclables, les déchets et les matières organiques (si vous voulez faire du compostage). Les gens disposent généralement leurs matières dans le premier contenant qu ils rencontrent, il faut donc s assurer de regrouper ces contenants et de bien afficher ce qui va à l intérieur. Les poubelles devraient toujours être accompagnées de bacs de récupération. Les îlots multimatières sont généralement la meilleure option pour y arriver, puisqu ils sont esthétiques, pratiques et permettent un bon affichage. Cependant, ils ne sont pas essentiels et sont facilement remplaçables par deux petits bacs de récupération et une poubelle de taille moyenne. Des affiches sur le tri des matières seraient nécessaires pour aider et inciter les gens à bien trier. À l extérieur, comme la plupart des tarifs sont établis au poids, assurez-vous d avoir un conteneur étanche. 12

13 Mon entreprise VERT l action LA GESTION DES MATIÈRES ORGANIQUES (résidus de cuisine et de jardin) Si votre entreprise produit beaucoup de matières organiques telles que les résidus alimentaires et de jardin, un guide sur la valorisation (compostage et herbicyclage) de ces matières est également disponible sur le site Internet de la MRC. Aussi, de l équipement pour valoriser beaucoup de matières organiques existe et il est possible d obtenir de l aide financière de RECYC-QUÉBEC. Composteur à tambour rotatif (quantité élevée de matières) Crédit photo : ETS Composteur domestique à trois compartiments (quantité moyenne de matières) Composteur domestique (quantité faible de matières) 13

14 FOURNISSEURS D ÉQUIPEMENTS DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES Pour vous faciliter la tâche dans la gestion des matières résiduelles, se procurer de l équipement approprié (îlots multimatières, bacs de récupération, composteurs, etc.) peut être une très bonne idée. Voici une liste non exhaustive d entreprises de distribution et de vente au détail de ce type d équipement :Répertoire des fournisseurs d équipements de gestion des matières résiduelles de RECYC-QUÉBEC : ENTREPRISES COORDONNÉES NI Corporation NI Produits Novaenvirocom Loubac ni-corporation.com/produits novaenvirocom.ca loubac.com O-max LES AUTRES MATIÈRES En tant qu entreprise, il est probable que vous générez d autres types de matières résiduelles. Si vous produisez des résidus de construction et de démolition, des matières dangereuses, des appareils électriques et électroniques, la section suivante s adresse à vous. Vous pouvez également consulter HeRRVé le tout nouveau BOTTIN DES RÉCUPÉRATEURS! Celui-ci est disponible sur le site Internet de la MRC au : 14

15 Mon entreprise VERT l action LES RÉSIDUS DE CONSTRUCTION «Recycler, ça rapporte! Saviez-vous que 90 % des résidus de construction et de rénovation peuvent être réutilisés ou recyclés? Rapportez vos résidus à un écocentre ou à une déchetterie, plutôt qu à un lieu d enfouissement, et contribuez ainsi à la protection de notre environnement!» (RECYC-QUÉBEC). Si votre entreprise produit beaucoup de cette matière informezvous auprès d une entreprise de collecte nommée aux pages 10 et 11 du présent guide. Sinon, voici quelques lieux de dépôt : ÉCO-CENTRE MÉLIMAX 1000 boulevard Gérard-Cadieux, Salaberry-de-Valleyfield, , Matières acceptées : matériaux secs seulement (béton, briques, bois, gypse, etc.), aucun résidu domestique dangereux n est accepté. ÉCO-CENTRE MÉLIMAX 222, boulevard Industriel, Châteauguay, , Matières acceptées : matériaux secs (béton, briques, bois, gypse, etc.) et résidus domestiques dangereux. Si vous avez peu de matières, il y a trois écocentres municipaux qui acceptent les matières résiduelles de source résidentielle. Les résidus domestiques dangereux (piles, peintures, solvants, aérosols, etc.) y sont aussi acceptés. 15

16 ÉCOCENTRES DANS LA MRC DE BEAUHARNOIS-SALABERRY BEAUHARNOIS 264, boulevard Edgar-Hébert Tél. : Résidents de Beauharnois et Saint-Étienne-de-Beauharnois SAINTE-MARTINE 75, rue Saint-Joseph Tél. : Résidents de Sainte-Martine et Saint-Urbain-Premier SALABERRY-DE-VALLEYFIELD 275, rue Hébert Tél. : Résidents de Salaberry-de-Valleyfield, Saint-Stanislas-de-Kostka et Saint-Louis-de-Gonzague CONTACTEZ VOTRE MUNICIPALITÉ POUR LES DATES ET HEURES D OUVERTURE. Note : Une preuve de résidence vous sera demandée et certains frais peuvent être demandés pour les matériaux de construction. Les matériaux acceptés doivent être de source résidentielle seulement. LES RÉSIDUS DOMESTIQUES DANGEREUX Il s agit de matières qui, de par leur nature chimique, peuvent représenter une menace pour la santé publique et l environnement. Quand ce type de produit est mis aux ordures, non seulement devientil dangereux pour les personnes qui le manipulent, mais une fois enfoui dans un dépotoir, il devient également un important contaminant pour le sol et pour la nappe phréatique. Que ce soit un contenant de peinture, de solvant, un protecteur de cuir, un produit en aérosol, un produit ménager ou encore de l encre, tous ces produits sont des résidus domestiques dangereux (RDD). Afin de mieux les reconnaître, ils sont regroupés en quatre catégories clairement identifiées par un pictogramme : 16

17 Vous pouvez vous en départir via les points nommés à la page précédente. En ce qui concerne les piles, il existe 51 points de dépôt à votre disposition (hôtels de ville, écoles, CPE et autres institutions). Pour les autres matières, telles que les cartouches d encre consultez HeRRVé, le bottin des récupérateurs de la MRC de Beauharnois-Salaberry sur notre site Internet. Pour de grandes quantités de matières dangereuses (de source industrielle), vous pouvez faire affaire directement avec ces compagnies (liste non exhaustive) : ENTREPRISES CRI Environnement inc. COORDONNÉES 75, rue du Progrès Coteau-du-Lac, QC, J0P 1B Services Industriels Newalta Inc 125, Bélanger Châteauguay, QC, J6J 4Z Appel à Recycler Pour les piles seulement En termes de gestion des RDD à l interne, il est très pratique de se procurer des bacs ou contenants prévus à cet effet dans vos locaux. Il faut s assurer de bien les identifier et d informer les utilisateurs de leur existence. De cette façon, vous pourrez en accumuler quelques-uns et limiter les déplacements. 17

18 LE MÉTAL Le métal produit par votre entreprise peut être payant pour vous. Si votre entreprise produit beaucoup de cette matière, informez-vous auprès d une entreprise de collecte nommée aux pages 10 et 11 du présent guide. Sinon, voici quelques lieux de dépôt dans la région: PLANÈTE MÉTAL 1010, boulevard Gérard-Cadieux Salaberry-de-Valleyfield COTEAU MÉTAL 601, rue Léger, Rivière Beaudette , LES APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES Que ce soit une imprimante, ordinateur, micro-ondes, grille-pain, téléphone ou encore un téléviseur, il existe une multitude d endroits où se débarrasser de votre matériel électronique et électrique désuet ou défectueux sans pour autant nuire à l environnement. Ces appareils sont composés de plusieurs substances (plastique de différents types, métaux, produits chimiques, bois ), ce qui complique leur récupération. Voici quelques endroits dans la région pour vous en départir : LA RECYCLERIE BEAUHARNOIS-SALABERRY accepte les appareils électriques, électroniques, informatiques et les petits électroménagers (115, rue Saint-Charles, Salaberry-de-Valleyfield, ). BUREAU EN GROS accepte les appareils informatiques (160, boul. d Anjou, Châteauguay et 1560, boul. Mgr-Langlois, Salaberryde-Valleyfield). Seulement un appareil par personne est accepté. LEGAULT ÉLECTRONIQUE accepte les appareils électriques et électroniques (789, boul. Saint-Jean-Baptiste, Sainte-Martine). 18

19 DES OUTILS POUR VOUS AIDER DES AFFICHES À VOTRE DISPOSITION Le site de Recyc-Québec met à votre disposition des affiches de tri pour différentes catégories de matières : La MRC peut aussi vous fournir ce type d affiche, n hésitez pas à nous téléphoner. GUIDE DÉCHET ZÉRO AU BOULOT Pour vous aider, vous avez aussi accès au guide «Guide Déchet Zéro au boulot» de RECYC-QUÉBEC. Consultez la section Gérer les matières résiduelles au travail sur le site Internet de RECYC-QUÉBEC au RÉPERTOIRES DE RECYC-QUÉBEC Répertoire des consultants en gestion des matières résiduelles Répertoire des fournisseurs d équipements de gestion des matières résiduelles Répertoire québécois des récupérateurs, des recycleurs et des valorisateurs 19

20 SOULIGNER LES EFFORTS ET ABOUTISSEMENTS Parmi l ensemble des recommandations, il s agit probablement de la plus importante. Ce qui garantit le succès d une démarche environnementale est l implication et la participation des membres d une organisation. De fait, il est extrêmement important de souligner les efforts et les aboutissements des personnes impliquées. Par le biais de récompenses, de certificats, d annonces, d affiches, etc. Il faut communiquer vos réalisations et reconnaître les efforts des employés. Les aboutissements peuvent être soulignés de différentes façons. Il peut être intéressant d évaluer combien de matières compostables ou récupérables ont été déviées de l enfouissement grâce à certains projets. Pour y arriver, il est possible de peser un bac à récupération (compost ou matières recyclables) et de compter combien de bacs comme celui-là sont récupérés par jour. Ensuite, le calcul peut être fait pour une année entière. Les résultats peuvent être annoncés par le biais d une communication à l interne. 20

21 PROGRAMMES DE RECONNAISSANCE ET AIDE FINANCIÈRE PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ICI On Recycle! Le programme de reconnaissance ICI On Recycle! de RECYC- QUÉBEC souligne les efforts des organisations ayant implanté des mesures permettant une gestion écoresponsable des matières résiduelles. Pour les détails du programme : Concours : Les Phénix de l environnement Ce concours reconnaît le savoir-faire québécois en matière d environnement et de développement durable; c est le plus prestigieux concours en environnement au Québec. Il s adresse aux entreprises, institutions, municipalités, regroupements divers, organismes et individus. Pour les détails du programme : 21

22 PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE RECYC-QUÉBEC : Économie sociale et mobilisation des collectivités Programme d aide financière de RECYC-QUÉBEC pour les organismes communautaires et les entreprises d économie sociale : RECYC-QUÉBEC : Performance des ICI en GMR Programme d aide financière visant l amélioration des activités de récupération des matières recyclables et valorisables telles que le papier, le carton, le plastique, le verre, le métal et les matières organiques dans les établissements désirant améliorer leur pratique d affaires et leur gestion des matières résiduelles, mais ne pouvant être intégrés au service de collecte sélective municipal. Clientèles admissibles : Établissements privés : commerce, industrie et organisme Établissements d enseignement Établissements de santé Sociétés de transport Pour toute autre matière, veuillez consulter HeRRVé le bottin des récupérateurs au Le répertoire québécois des récupérateurs, des recycleurs et des valorisateurs peut aussi vous aider : rep-recuperateurs.asp 22

23 RÉFÉRENCES CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC «L écoresponsabilité au bureau : Guide de bonnes pratiques au bureau», [en ligne], (www.cspq.gouv.qc.ca/documents/centre/cspq/guide%20 de%20 bonnes%20pratiques4.pdf?menpri=1). CORPORATION DE DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE (CDC) DE LAVAL «Écocitoyenneté», [en ligne], (http://www.cdclaval.qc.ca/ecocitoyennete). Page consultée le 14 janvier CORPORATION DE DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE (CDC) DE LAVAL «Politique environnementale et de développement viable», [en ligne], (http://www.cdclaval.qc.ca/attachments/462_ Politique_env.pdf). Page consultée le 14 janvier LAVAL «Guide de pratiques écoresponsables au travail», [en ligne], (http://www.ville.laval.qc.ca/ wlav2/docs/folders/portail/fr/guichet_municipal/publications/environnement/guideco_travail.pdf). Page consultée le 14 janvier RECYC-QUÉBEC «Gérer les matières résiduelles au travail», [en ligne], (http://www.recyc-quebec.gouv. qc.ca/client/fr/gerer/travail/bons-gestes.asp). Page consultée le 14 janvier RECYC-QUÉBEC «Programmes d aide financière», [en ligne], (http://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/ client/fr/programmes-services/programmes.asp). Page consultée le 14 janvier RÉSEAU ENVIRONNEMENT ET MAMROT (2011) «L Économie d eau potable et les municipalités», p.37. RÉSEAU ENVIRONNEMENT (2007) «Programme d économie d eau potable Astuces!», [en ligne ], (www.reseau environnement.com/renv/ui/documents/peep/astuce.jsp). Page consultée le 14 janvier UNIVERSITÉ LAVAL «Développement durable : actions concrètes», [en ligne], (http://www2.ulaval.ca/ developpement-durable/a-propos/actions-concretes.html). Page consultée le 14 janvier UNIVERSITÉ LAVAL «Guide d approvisionnement responsable», [en ligne], (http://www.sf.ulaval.ca/ approvisionnement/pdf/guide%20approvisionnement%20responsable.pdf). Page consultée le 14 janvier

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition?

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? 2 Saviez-vous que notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? L avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. Au printemps 2015, le Ministère du Développement

Plus en détail

Gaudreau environnement. Une raison d être nos valeurs

Gaudreau environnement. Une raison d être nos valeurs Gaudreau environnement a pour mission d innover pour offrir un service d excellente qualité dans les meilleurs délais, en diminuant constamment la quantité de matières résiduelles à éliminer. Une raison

Plus en détail

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles

Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Consultation publique sur le projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Mémoire du Regroupement national des conseils régionaux de l environnement du Québec 23 février 2010 Présentation

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT. Projet proposé par:

COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT. Projet proposé par: COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT Projet proposé par: Robin Leblanc, École secondaire Népisiguit Alain Savoie, CCNB - campus de Bathurst Yanick Sirois, Commission des déchets solides Nepisiguit-Chaleur

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES LA GESTION RESPONSABLE D ÉVÉNEMENTS Le Bureau de normalisation du Québec a rendu publique, en juin 2010, une norme en gestion responsable d événements. La norme vient du besoin

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15 Plan d action de développement durable Baie de Beauport Saisons 2014-15 Table des matières Les étapes de la démarche... 3 1 Le jardin du chef et le maintien du compost... 4 1.1 Contexte... 4 1.2 Projets

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à :

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à : GUIDE DU BUREAU VERT TOURISME MONTRÉAL 3 e édition Janvier 2010 Introduction Les défis de la gestion environnementale représentent des enjeux de taille pour toutes les organisations dans le monde d aujourd

Plus en détail

La gestion des débris de construction et démolition et des autres encombrants dans l Agglomération de Montréal

La gestion des débris de construction et démolition et des autres encombrants dans l Agglomération de Montréal La gestion des débris de construction et démolition et des autres encombrants dans l Agglomération de Montréal Novembre 2006 ÉQUIPE DE RÉALISATION Lyne Chartier (chargée de projet) Mylène D Aoust Jean-François

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

Présentation à : BOMA Québec Le 21 septembre, 2010. Armando Cappello, LEED AP. Déconstruction : Recommandations pour une stratégie durable

Présentation à : BOMA Québec Le 21 septembre, 2010. Armando Cappello, LEED AP. Déconstruction : Recommandations pour une stratégie durable Présentation à : BOMA Québec Le 21 septembre, 2010 Armando Cappello, LEED AP Déconstruction : Recommandations pour une stratégie durable Buts de la présentation 1. Identifier les besoins de déconstruction

Plus en détail

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships.

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships. les pneus sont sécuritaires LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Réutiliser un vieux pneu dans un Earthship, où il devient une ressource utile et passe le reste de son temps dans

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr Communauté de Communes de la Basse-Zorn 34, rue de La Wantzenau - 67720 Hoerdt Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr NOUVEAU SYSTEME DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS Weitbruch Gries Kurtzenhouse

Plus en détail

La mise en place de la redevance incitative

La mise en place de la redevance incitative SICTOM DE LA ZONE SOUS VOSGIENNE novembre 2010-n 4 La mise en place de la redevance incitative Dans ce numéro : La redevance incitative: qu est-ce que c est? La redevance incitative Astuces pour réduire

Plus en détail

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An.

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An. COLLECTES SECTEUR A Secteur Saint-Joachim-de-Courval Secteur Saint-Charles-de-Drummond Ouest boul. Lemire Ouest autoroute 20 ave. des Châtaigniers Rivière Saint- Germai n boul. Lemire rue Saint-Georges

Plus en détail

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE L ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET DE L AUTOMNE EST SOUVENT SYNONYME DE «GRAND MÉNAGE» OU DE «NETTOYAGE DES BERGES». LA FONTE

Plus en détail

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable»

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» L éco-responsabilité va dans le sens du développement durable, «le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité

Plus en détail

Écoles écocitoyennes de l Outaouais Un chemin facile vers l écocitoyenneté. Guide de la gestion des matières résiduelles

Écoles écocitoyennes de l Outaouais Un chemin facile vers l écocitoyenneté. Guide de la gestion des matières résiduelles Écoles écocitoyennes de l Outaouais Un chemin facile vers l écocitoyenneté Guide de la gestion des matières résiduelles i Remerciements Enviro Éduc-Action désire remercier ses partenaires : Ainsi que les

Plus en détail

Système de récupération de l Université de Sherbrooke

Système de récupération de l Université de Sherbrooke Système de récupération de l Université de Sherbrooke Matières courantes reliées aux activités de la communauté universitaire 1. Papier de bureau 2. Carton 3. Plastique, verre et métal (PVM) 4. Matières

Plus en détail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail

Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Guide de l agent éco-responsable : 30 gestes simples pour réduire notre impact sur l environnement au travail Sommaire Édito - le papier, les fournitures.. - l énergie, l eau.. - les déchets.. - les transports

Plus en détail

PORTAIL ICI ON RECYCLE! GUIDE DE L UTILISATEUR

PORTAIL ICI ON RECYCLE! GUIDE DE L UTILISATEUR PORTAIL ICI ON RECYCLE! GUIDE DE L UTILISATEUR CONFIDENTIALITÉ Les données fournies au dossier sont strictement confidentielles et sont réservées à l étude des dossiers de candidatures. Cependant, les

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac.

Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Objectif : Améliorer quotidiennement le comportement environnemental de Depac. Mise en ligne sur : www.depac.fr Descriptif : La Politique responsable de la société DEPAC est organisée autour de 4 axes

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

1 277 organisations québécoises ont sensibilisé 740 487 personnes et ont mobilisé 52 242 participants, dont 10 349 jeunes

1 277 organisations québécoises ont sensibilisé 740 487 personnes et ont mobilisé 52 242 participants, dont 10 349 jeunes Qu est-ce que le Défi Climat? La plus vaste campagne de mobilisation pour la lutte aux changements climatiques au Québec; Des centaines d entreprises, d institutions publiques et d organismes de toutes

Plus en détail

Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets

Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets CRISE DU RECYCLAGE : CAUSES ET PISTES DE SOLUTIONS MISE EN CONTEXTE Le présent document s inscrit dans la foulée des mesures annoncées le

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

Lettre info environnement

Lettre info environnement S O M M A I R E : 1-Edito du Président 2-Equipement des Professionnels et Particuliers en containers ordures ménagères 3-Les Permanences en Mairie et au bâtiment technique 4 Les Modalités de distribution

Plus en détail

Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC de Matane Version finale

Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC de Matane Version finale Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC de Matane Version finale Document adopté par le Conseil des maires MRC de Matane 145, rue Soucy Matane (Québec) G4W 2E1 Tél. : (418) 562-6734 Télécopieur

Plus en détail

gérer le tri dans votre immeuble?

gérer le tri dans votre immeuble? Comment gérer le tri dans votre immeuble? Pourquoi trier? Un travail d équipe Vos missions www.tousecocitoyens.org Rappel des consignes de tri Pourquoi trier? 2 3 > Les déchets ménagers doivent être déposés

Plus en détail

Inventaire des matières résiduelles d origine autre que résidentielle

Inventaire des matières résiduelles d origine autre que résidentielle Inventaire des matières résiduelles d origine autre que résidentielle de l Estrie N/Réf. : F115762-004 740, rue Galt Ouest, 2 e étage Sherbrooke (Québec) J1H 1Z3 Tél. : 819 566.8855 Téléc. : 819 566.0224

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI)

PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI) PROGRAMME DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION DES LAMPES AU MERCURE APPEL DE DEMANDE D EXPRESSION D INTÉRÊT (ADEI) 1. Introduction. 1.1. L Association des Producteurs Responsables (l APR) développe un programme

Plus en détail

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes Mode d emploi Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes 10 «petits» gestes pour réduire nos déchets Réduire ses déchets c est avant tout mieux consommer Le meilleur déchet est celui qui

Plus en détail

Les plastiques Fiches informatives 1

Les plastiques Fiches informatives 1 Les plastiques Fiches informatives 1 Le contexte Les principales catégories Le plastique est fabriqué à partir de pétrole ou de gaz naturel. Ces deux matières premières sont chauffées et raffinées. Ensuite,

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER AU BUREAU 1. CONSOMMATION DE PAPIER La consommation mondiale de papier augmente de 20% chaque année! En Région de Bruxelles- Capitale (RBC), quelques 60 000

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

BILAN ENVIRONNEMENTAL DU CÉGEP ANDRÉ-LAURENDEAU 2 e édition 2008-2013

BILAN ENVIRONNEMENTAL DU CÉGEP ANDRÉ-LAURENDEAU 2 e édition 2008-2013 BILAN ENVIRONNEMENTAL DU CÉGEP ANDRÉ-LAURENDEAU 2 e édition 2008-2013 Rédigé par Myriam Vear Corrigé par Manon Moreau Mis en page par Louise Sénéchal Dans le cadre de la certification Cégep Vert du Québec

Plus en détail

Le système de consignation Fiches informatives 1

Le système de consignation Fiches informatives 1 Le système de consignation Fiches informatives 1 Contexte Le système public de consignation vise les contenants à remplissage unique de bière et de boissons gazeuses portant la mention «CONSIGNÉE QUÉBEC»,

Plus en détail

Les événements éco-responsables l expérience de Desjardins

Les événements éco-responsables l expérience de Desjardins Les événements éco-responsables l expérience de Desjardins Déjeuner-causerie sur les évènements éco-responsable/compensation carbone Mercredi 12 septembre 2007 Natacha Liébart Éco-conseillère diplomée

Plus en détail

VILLE-MARIE MON CENTRE. Tout sur les collectes et la propreté VOTRE QUALITÉ DE VIE AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS

VILLE-MARIE MON CENTRE. Tout sur les collectes et la propreté VOTRE QUALITÉ DE VIE AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS VILLE-MARIE MON CENTRE Tout sur les collectes et la propreté VOTRE QUALITÉ DE VIE AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS Écocentre La Petite-Patrie Résidus de construction et de rénovation La majorité des résidus

Plus en détail

Les bénéfices économiques de la récupération et de la mise en valeur des matières résiduelles au Québec Fiches informatives

Les bénéfices économiques de la récupération et de la mise en valeur des matières résiduelles au Québec Fiches informatives 1 Depuis une bonne quinzaine d années, la gestion responsable des matières résiduelles a connu un grand essor au Québec. La récupération et la mise en valeur d une grande quantité de ces matières génèrent

Plus en détail

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Vérification environnementale Association Québécoise de Vérification Environnementale CONTEXTE ET ENJEU La préservation de l environnement devient

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 1055, 116 e Rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Annexe. Questionnaire aux fournisseurs. 1. Général

Annexe. Questionnaire aux fournisseurs. 1. Général Annexe Questionnaire aux fournisseurs 1. Général 1.1 Type d organisation Coopérative Organisme à but non lucratif Mutuelle Organisation publique Entreprise privée non cotée en bourse Entreprise privée

Plus en détail

Arrêté du Président n 12-ST/01 portant règlement de la collecte des déchets des ménages et des déchets assimilés aux déchets des ménages.

Arrêté du Président n 12-ST/01 portant règlement de la collecte des déchets des ménages et des déchets assimilés aux déchets des ménages. République Française Région Picardie Département de l Oise COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PLATEAU PICARD Arrêté du Président n 12-ST/01 portant règlement de la collecte des déchets des ménages et des déchets

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

La consigne: un système primordial dans le développement durable de l industrie de la bière au Québec

La consigne: un système primordial dans le développement durable de l industrie de la bière au Québec La consigne: un système primordial dans le développement durable de l industrie de la bière au Québec 1 LES BRASSEURS L ABQ L Association des brasseurs du Québec (ABQ) représente les grands brasseurs du

Plus en détail

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 10 ème édition JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 DANS MA NATURE Communauté de Communes du Sud-Est du Pays Manceau Brette-les-Pins Challes Changé Parigné-l Évêque Saint-Mars-d Outillé Depuis 2006, la

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre

La crise écologique. Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre La crise écologique Perspectives anticapitalistes pour la préservation de la vie sur Terre Qu est-ce que la crise écologique? Le réchauffement climatique? La destruction des forêts? La fin du pétrole?

Plus en détail

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication FICHE ACTION n 31 Fleur des Mauges ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation et formation du

Plus en détail

Allier économie et environnement. Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d action 2011-2015

Allier économie et environnement. Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d action 2011-2015 Allier économie et environnement Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d action 2011-2015 Allier économie et environnement Mot du ministre Les matières résiduelles, au même titre

Plus en détail

Création d une symbiose industrielle

Création d une symbiose industrielle Création d une symbiose industrielle Centre de transfert technologique en écologie industrielle Informations Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec le Centre de transfert technologique en

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

Les pneus hors d usage Fiches informatives 1

Les pneus hors d usage Fiches informatives 1 Les pneus hors d usage Fiches informatives 1 Contexte Les pneus sont principalement composés de caoutchouc synthétique, un dérivé du pétrole, et de caoutchouc naturel, provenant d arbres d Amérique du

Plus en détail

Les héros du recyclage. Livret de contrôle. Recycling. Heroes

Les héros du recyclage. Livret de contrôle. Recycling. Heroes Les héros du recyclage Livret de contrôle Recycling Heroes Je suis un héros du recyclage Nom: Prénom: Classe: Mon héros du recyclage favori: Qu est-ce que c est qu un héros? Un héros est serviable et s

Plus en détail

PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS

PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS guide de la REDEVANCE INCITATIVE à la réduction, au tri et à une meilleure gestion des déchets PAYS DES PORTES DU HAUT-DOUBS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL // COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

Plus en détail

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE

Plus en détail

Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles

Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles CENTRE UNIVERSITAIRE DE SANTÉ McGILL MÉMOIRE Réduire pour mieux grandir Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles De l agglomération de Montréal 2008-2012 4 juin 2008 Centre universitaire

Plus en détail

Mémoire. CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile.

Mémoire. CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles Mémoire Présenté par l Association des recycleurs de pièces d autos et de camions du Québec

Plus en détail

Junior. Le r ecyc lage. des D3E. Actualités. Zoom sur Le réemploi des objets. Jeux. travaux appliqués

Junior. Le r ecyc lage. des D3E. Actualités. Zoom sur Le réemploi des objets. Jeux. travaux appliqués n 8 avril 2014 ValDem Junior Le r ecyc lage des Actualités Zoom sur Le réemploi des objets Dossier : Déchets d Équipements Électriques et Électroniques Jeux BD Les aventures travaux appliqués de Bobo la

Plus en détail

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels Déchèteries du SYELOM Mode d emploi pour les professionnels Sommaire Page Edito du Président 3 Qu est ce que le SYELOM? 4 Quels sont les professionnels 6 acceptés? Vous êtes professionnels? 7 Vous devez

Plus en détail

Guide d information sur les écocentres de l agglomération de Montréal destiné aux utilisateurs

Guide d information sur les écocentres de l agglomération de Montréal destiné aux utilisateurs Guide d information sur les écocentres de l agglomération de Montréal destiné aux utilisateurs Table des matières 1. L écocentre en bref... 3 2. Les 3[RV]... 5 3. Accès à l écocentre et véhicules autorisés...

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

Et après mes travaux?

Et après mes travaux? 10 Et après mes travaux? Voilà, les travaux sont terminés! Vous vous (ré)installez confortablement dans votre logement. Comment profiter le plus longtemps possible des améliorations que vous venez d apporter

Plus en détail

LES SERVICES DE LA RÉGIE EN BREF

LES SERVICES DE LA RÉGIE EN BREF LES SERVICES DE LA RÉGIE EN BREF Le présent document renferme diverses informations destinées au personnel municipal dont la tâche consiste notamment à interagir directement avec les citoyens relativement

Plus en détail

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie Le guide du tri J habite Châtillon, je trie EDITO La collecte et le traitement des déchets ménagers jouent un rôle primordial dans la qualité de notre environnement. Ce guide du tri regroupe l ensemble

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Comment Eco Responsabiliser son événement?

Comment Eco Responsabiliser son événement? Comment Eco Responsabiliser son événement? Consommation Fiche 1 Quel que soit le type d évènement que vous organisez, un festival artistique, un concert ou une sortie plein air, celui-ci aura un impact

Plus en détail

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS

INFOS PRATIQUES. www.metropole-rouen-normandie.fr. duclair PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS INFOS PRATIQUES déchets PROGRAMME DE REDUCTION DES DECHETS 205 duclair www.metropole-rouen-normandie.fr édito Chère Madame, cher Monsieur, En matière de gestion des déchets, la Métropole Rouen Normandie

Plus en détail

Que faire de nos déchets?

Que faire de nos déchets? Collège Que faire de nos déchets? Problématique L utilisation dans la vie quotidienne d une très grande variété d objets fabriqués dans des matériaux divers entraîne une production importante de déchets

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC RÉGIE INTERMUNICIPALE DU COMTÉ DE BEAUCE-SUD

PROVINCE DE QUÉBEC RÉGIE INTERMUNICIPALE DU COMTÉ DE BEAUCE-SUD PROVINCE DE QUÉBEC RÉGIE INTERMUNICIPALE DU COMTÉ DE BEAUCE-SUD Procès-verbal d'une assemblée régulière des administrateurs de la Régie Intermunicipale du comté de Beauce-Sud, tenue jeudi le 18 décembre

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Que deviennent les matières que nous récupérons?

Que deviennent les matières que nous récupérons? Que deviennent les matières que nous récupérons? Fiches synthèse sur le recyclage des matières (trousse de démonstration) Les matières récupérées offrent aujourd hui des possibilités de recyclage étonnantes.

Plus en détail

S O M M A I R E PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES - ANNÉE 2014 BUDGET 2013

S O M M A I R E PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES - ANNÉE 2014 BUDGET 2013 / 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES - ANNÉE 214 214 HAUSSE BAISSE $ % - Administration générale 413 326 384 12-29 224-7,1 - Sécurité publique 178 375 18 547 + 2 172 + 1,22 - Transport 34 29 26 28-44 82-14,5 - Hygiène

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Plan d action de développement durable 2009-2013 Favoriser une meilleure concertation des industries du territoire Octobre 2009 Avant propos La Société

Plus en détail

Charte «Etretat plage propre»

Charte «Etretat plage propre» Charte «Etretat plage propre» «Etretat Plage Propre» est une opération de sensibilisation à la protection de l environnement et plus particulièrement du littoral, destinée à nos stagiaires, aux estivants,

Plus en détail

Profil des industries, des commerces et des institutions de la MRC de La Côte-de-Beaupré

Profil des industries, des commerces et des institutions de la MRC de La Côte-de-Beaupré Profil des industries, des commerces et des institutions de la Première étape Version finale Présenté à Madame Karine Cantin Le 7 août 2007 NORME INTERNATIONALE ENVIRONNEMENT 1 800 694-1216 http://www.ni-corporation.com

Plus en détail