LA GESTION DES MATIÈRES ORGANIQUES (RÉSIDUS DE CUISINE ET DE JARDIN) FOURNISSEURS D ÉQUIPEMENTS DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GESTION DES MATIÈRES ORGANIQUES (RÉSIDUS DE CUISINE ET DE JARDIN)... 13 FOURNISSEURS D ÉQUIPEMENTS DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES..."

Transcription

1

2 TABLE DES MATIÈRES MOT DU PRÉFET... 3 Pourquoi se préoccuper des matières résiduelles?... 3 Du soutien gratuit pour vous!... 4 Pourquoi les ICI?... 4 Étapes et démarches reliées à une saine gestion des matières résiduelles... 5 Les clés du succès... 5 LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES : DES ACHATS AU DÉBARRAS!... 6 Des entreprises qui peuvent vous aider avec la gestion des matières résiduelles... 7 LA RÉCUPÉRATION DES MATIÈRES RECYCLABLES... 8 Service de collecte de la MRC... 8 Trop de matières pour participer à la collecte?... 9 Contenants consignés Gestion de la récupération à l interne et équipement nécessaire LA GESTION DES MATIÈRES ORGANIQUES (RÉSIDUS DE CUISINE ET DE JARDIN) FOURNISSEURS D ÉQUIPEMENTS DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES LES AUTRES MATIÈRES Les résidus de construction Écocentres dans la MRC de Beauharnois-Salaberry Les résidus domestiques dangereux Le métal Les appareils électriques et électroniques DES OUTILS POUR VOUS AIDER SOULIGNER LES EFFORTS ET ABOUTISSEMENTS PROGRAMMES DE RECONNAISSANCE ET AIDE FINANCIÈRE Programme de reconnaissance Programmes d aide financière RÉFÉRENCES

3 «NOUS N HÉRITONS PAS DE LA TERRE DE NOS ANCÊTRES, NOUS L EMPRUNTONS À NOS ENFANTS» MOT DU PRÉFET La MRC de Beauharnois-Salaberry est fière de vous présenter un guide visant à vous aider à bien gérer vos matières résiduelles. Dans ce guide, vous trouverez l ensemble des informations nécessaires (services offerts, conseils, aide-financière, etc.) afin de vous aider à faire le virage vert et peut-être même à faire des économies avec vos déchets! Saviez-vous que les Québécois sont parmi les plus grands producteurs de déchets au monde : «près de 25 tonnes à la minute, près de 13 millions de tonnes annuellement, une moyenne de 1,7 tonne par habitant.» (RECYC-QUÉBEC). dans le cadre de sa «Politique québécoise de gestion des matières résiduelles ». Entre autres, cette politique vise à recycler 70 % des matières recyclables et à valoriser 60 % des matières organiques résiduelles. Nous devons donc travailler ensemble pour y arriver! Ce projet s inscrit dans la volonté de la MRC d atteindre les objectifs fixés par le gouvernement Yves Daoust Préfet POURQUOI SE PRÉOCCUPER DES MATIÈRES RÉSIDUELLES? Pour économiser. Pour démontrer son engagement environnemental. Pour protéger l environnement et les ressources. Pour répondre aux objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. Selon cette politique gouvernementale, il sera interdit dans les prochaines années d éliminer trois catégories de matières principales : le papier et le carton en 2013, le bois d ici 2014, de même que les matières organiques d ici

4 DU SOUTIEN GRATUIT POUR VOUS! Tout d abord, sachez que la MRC est disponible pour vous aider à mieux gérer vos matières résiduelles. Nous sommes en mesure de vous fournir des informations en ce qui concerne les pratiques à l interne, les équipements, les services de collecte, les programmes d aide financière et de certification et sur les débouchés de vos matières résiduelles. Pour obtenir du soutien en ce qui concerne la gestion écoresponsable des matières résiduelles, veuillez communiquer avec la MRC au ou par courriel : «SOIS LE CHANGEMENT QUE TU VEUX VOIR DANS LE MONDE.» GANDHI POURQUOI LES ICI? Génération des matières résiduelles au Québec par secteur Selon RECYC-QUÉBEC, le secteur des ICI (institutions, commerces et industries) génère à lui seul 41 % des matières résiduelles au Québec. Il s agit de tonnes par année, de cela tonnes sont récupérées. En conséquence, il reste encore des efforts à faire pour atteindre les objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. MUNICIPAL 24% ICI 41% CRD* 35% * Construction Rénovation Démolition 4

5 ÉTAPES ET DÉMARCHES RELIÉES À UNE SAINE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 1. ENGAGEMENT DE LA DIRECTION 2. ÉTAT DE LA SITUATION Quelles sont les matières générées et d où viennent-elles (endroit, procédés, etc.) Mode de gestion actuel et coûts associés 3. PLAN D ACTION Établir des objectifs et un échéancier Identifier les ressources disponibles (services et aide financière) Identifier les équipements nécessaires selon le budget Engager une ressource à l externe si nécessaire Mon entreprise VERT l action 4. MISE EN ŒUVRE DU PLAN DE GESTION Impliquer les employés Signer un contrat de service de récupération ou se procurer des bacs auprès de la municipalité Adapter les lieux de travail pour faciliter la participation (nouvel équipement et identification) Former les employés sur le fonctionnement du programme dès leur entrée en poste 5. BILAN ET SUIVI Remercier les personnes impliquées et les employés et communiquer les résultats de vos efforts 6. PENSEZ À LA RÉDUCTION À LA SOURCE En pensant à faire des achats produisant moins de matières résiduelles à la base, vous ferez des économies importantes Il faut remplacer les matières non recyclables par des matières réutilisables ou recyclables LES CLÉS DU SUCCÈS IMPLICATION ET ENGAGEMENT DE LA DIRECTION ET DU PERSONNEL FORMULE SIMPLE ET EFFICACE COMMUNICATION AUX UTILISATEURS ET AFFICHAGE CLAIR ET ÉVIDENT «UNE NOUVELLE MANIÈRE DE PENSER EST NÉCESSAIRE SI L HUMANITÉ VEUT SURVIVRE.» ALBERT EINSTEIN 5

6 LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES : DES ACHATS AU DÉBARRAS! Réduisez vos coûts reliés aux déchets en faisant une gestion écoresponsable des matières résiduelles! Il faut savoir que la gestion des matières résiduelles couvre beaucoup de secteurs d activité. En fait, pour bien gérer les matières résiduelles, il faut d abord consommer de façon responsable, c est-à-dire faire les bons achats et bien les utiliser. En consommant de manière écoresponsable, on s assure de protéger nos ressources naturelles et de produire des matières résiduelles plus faciles à recycler, à valoriser et en moins grande quantité. La hiérarchie 3RV est la «recette» de base pour bien consommer et pour gérer nos matières résiduelles de façon responsable. L idée est toute simple, il faut favoriser, dans l ordre, les actions suivantes : ACTIONS Réduction à la source Réutilisation Récupération (recyclage) Valorisation (compostage) DÉFINITIONS Le meilleur déchet est celui qu on ne produit pas! Ainsi, avant de penser à recycler et à s adonner au compostage, vaut mieux consommer de façon responsable : On achète moins et on achète mieux! La règle est toute simple : évaluez vos besoins réels, achetez le nécessaire uniquement et évitez d acheter des produits jetables, suremballés, des formats individuels, des produits non recyclables et cela au profit de produits plus durables, donc plus VERTS. Rappelez-vous qu un jour ou l autre, les objets achetés devront être jetés. Choisir des produits de seconde main est une très bonne façon de réduire la quantité de déchets qu on génère. Dans le même sens, plutôt que de jeter nos choses en bon état, on peut les échanger avec notre entourage ou faire des dons à d autres organismes. C est socialement et écologiquement responsable! Apprendre à réparer ses choses est une très bonne façon d éviter de surconsommer et de jeter inutilement. Recycler le verre, le métal ou le plastique réduit la quantité de matières premières utilisée. On économise de cette façon du pétrole, de l électricité et on évite l épuisement des gisements de minerai de fer, etc. Aussi, en récupérant, on prévient les problèmes environnementaux liés à l enfouissement, tels que la contamination du sol, de l eau et la production de gaz à effet de serre (GES). La valorisation est la dernière étape dans la hiérarchie 3RV. Il s agit généralement de donner une valeur à ce qui serait envoyé à l enfouissement. Lorsqu on parle de valorisation on parle surtout de compostage et d herbicyclage. Saviez-vous que près de 50 % de nos matières résiduelles sont composées de matières organiques valorisables? 6

7 DES ENTREPRISES QUI PEUVENT VOUS AIDER AVEC LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (Liste non exhaustive) Mon entreprise VERT l action S3R S3R aide les entreprises produisant beaucoup de matières résiduelles à réduire leurs coûts de collecte et de traitement TAKT-ETIK Une façon différente d imaginer le développement durable au Québec. Événements écoresponsables & entreprises durables TRANSFERT ENVIRONNEMENT Service-conseil en gestion des matières résiduelles SECOND CYCLE Second Cycle est une compagnie qui offre des produits et des services web et informatiques spécialisés dans la niche du développement durable et notamment en gestion des matières résiduelles JACQUES POITRAS Consultant en environnement Ventix Environnement NI ENVIRONNEMENT Services-conseils en gestion des matières résiduelles aux industries, commerces et institutions, ainsi qu aux municipalités , CHAMARD ET ASSOCIÉS Service-conseil dans le domaine de la gestion des matières résiduelles

8 LA RÉCUPÉRATION DES MATIÈRES RECYCLABLES Saviez-vous qu en triant les matières recyclables des déchets vous pourriez sans doute faire des économies? Effectivement, les matières recyclables ont une valeur sur le marché et la collecte et l élimination des déchets sont très dispendieuses! Recycler le verre, le métal ou le plastique réduit la quantité de matières premières utilisées. On économise de cette façon du pétrole, de l électricité et on évite l épuisement des gisements de minerai de fer, etc. Aussi, en récupérant, on prévient les problèmes environnementaux liés à l enfouissement des déchets, tels que la contamination du sol, de l eau et la production de gaz à effet de serre (GES). Il est donc très important que les commerces récupèrent également leurs matières recyclables. SERVICE DE COLLECTE DE LA MRC La MRC de Beauharnois-Salaberry offre un service de collecte porte-à-porte des matières recyclables (verre, plastique et métal, ainsi que les fibres composées de carton et de papier). La collecte s effectue hebdomadairement de façon mécanisée à l aide de bacs de 360 litres (sauf secteur d exception). Les industries, commerces et institutions peuvent également participer à la collecte des matières recyclables partout sur le territoire de la MRC et un service de collecte des surplus de carton à côté du bac est également mis à leur disposition. Tous les ICI qui déposent les cartons à côté du bac, en respectant les consignes sont admissibles à cette collecte hebdomadaire. Pour plus d information, communiquez avec la MRC de Beauharnois-Salaberry au , poste 239. Toutefois, pour obtenir un nouveau bac, communiquez avec votre municipalité. Pour connaître les consignes de collecte et les matières acceptées consultez le site internet de la MRC : 8

9 TROP DE MATIÈRES POUR PARTICIPER À LA COLLECTE? À la page suivante, vous trouverez une liste d entreprises privées (non exhaustive) offrant des services de collecte des matières recyclables et autres matières résiduelles (déchets, résidus de construction, etc.). Sachez que si vous avez beaucoup de carton, un compacteur ou une presse pourrait vous faciliter grandement la tâche et vous permettrait sans doute d obtenir un meilleur coût pour cette matière. «En plus de préserver la ressource, le recyclage des papiers et des cartons permet un important gain net d énergie, de l ordre de 25 %, et évite certains risques environnementaux inhérents à la fabrication du papier à partir de matières vierges.» (Recyc-Québec) 9

10 LISTE D ENTREPRISES PRIVÉES OFFRANT DES SERVICES DE COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES ET AUTRES MATIÈRES RÉSIDUELLES ENTREPRISES SERVICES OFFERTS COORDONNÉES NI Récupération Service de collecte de matières recyclables en entreprise Service de collecte de matières recyclables dans les lieux publics Service de collecte des matières organiques Service de déchiquetage de documents confidentiels 3505, rue Isabelle, local P Brossard, QC J4Y 2R Veolia Cueillette en vrac Enfouissement de débris de construction et de démolition Location, vente et réparation de contenants et compacteurs Récupération de débris de construction et de démolition Récupération de fibre, verre, métal et plastique Transport de matières résiduelles dangereuses 3383, boul. de la Chaudière Québec, QC G1X 4B BFI Canada Services de collecte, de transfert, de recyclage et d élimination pour les secteurs commerciaux, industriels et résidentiels Conteneurs commerciaux et industriels à chargement avant, à chargement arrière ou à chargement latéral Horaires de collecte personnalisés District de Montréal 4141, Grande Allée Boisbriand, QC J7H 1M Waste management Collecte et recyclage commercial Service de conteneurs temporaires Recyclage de résidus de construction Service d'audit des déchets Service de location de toilettes Port-O-Letsm Est du Canada Renseignements et service à la clientèle GOT-JUNK Collecte d objets divers à service complet

11 ENTREPRISES SERVICES OFFERTS COORDONNÉES Récupération Mario Hart Location de conteneurs de 2 à 40 verges Récupération des déchets industriels, commerciaux et résidentiels 1150, rue Léger, Salaberry-de-Valleyfield, QC, J6S 5B ndex.php Services Matrec Collecte, élimination, traitement et valorisation de déchets domestiques, matières recyclables, matières organiques et matériaux secs Location et vente de conteneurs, compacteurs et presses Toilettes mobiles Services de consultants Rebuts solides canadiens (Groupe Tiru) Collecte et tri des matières recyclables Location de conteneurs Robert Daoust et fils Industries et institutions Vente et service de compacteurs intégrés selon vos besoins Compacteurs intégrés à l'épreuve des pertes de liquide Location de conteneurs ouverts de 12 à 40 v.c. Transport de déchets Location et vente de conteneurs auto-basculants Location et vente d'accessoires Commercial Service de cueillette de déchets Location de conteneurs à chargement arrière de 1 à 10 v.c. Entrepreneurs et privés Location de conteneurs de 12 à 20 v.c. Transport de déchets 12, 20 et 40 p.c. 2117, boul. Harwood Vaudreuil-Dorion, QC RCI Environnement Collecte, élimination, traitement et valorisation de déchets domestiques, matières recyclables, matières organiques et matériaux secs Location et vente de conteneurs, compacteurs et presses Service de consultants

12 CONTENANTS CONSIGNÉS Les canettes et autres contenants consignés peuvent être une petite source de financement pour votre commerce. Procurez-vous des boîtes de récupération de contenants consignés, en composant le CA- NETTE ou visitez le site Internet de CONSIGNaction au Vous pouvez aussi simplement les collecter dans un contenant bien identifié et aller les porter à l épicerie la plus proche. GESTION DE LA RÉCUPÉRATION À L INTERNE ET ÉQUIPEMENT NÉCESSAIRE En premier lieu, sachez que RECYC-QUÉBEC offre de l aide financière pour se procurer de l équipement de gestion des matières résiduelles (voir les pages 21 et 22 du présent guide). D abord, il faut bien identifier les lieux de production des matières récupérables et s assurer qu à ces endroits on retrouve des bacs pour recueillir les matières recyclables, les déchets et les matières organiques (si vous voulez faire du compostage). Les gens disposent généralement leurs matières dans le premier contenant qu ils rencontrent, il faut donc s assurer de regrouper ces contenants et de bien afficher ce qui va à l intérieur. Les poubelles devraient toujours être accompagnées de bacs de récupération. Les îlots multimatières sont généralement la meilleure option pour y arriver, puisqu ils sont esthétiques, pratiques et permettent un bon affichage. Cependant, ils ne sont pas essentiels et sont facilement remplaçables par deux petits bacs de récupération et une poubelle de taille moyenne. Des affiches sur le tri des matières seraient nécessaires pour aider et inciter les gens à bien trier. À l extérieur, comme la plupart des tarifs sont établis au poids, assurez-vous d avoir un conteneur étanche. 12

13 Mon entreprise VERT l action LA GESTION DES MATIÈRES ORGANIQUES (résidus de cuisine et de jardin) Si votre entreprise produit beaucoup de matières organiques telles que les résidus alimentaires et de jardin, un guide sur la valorisation (compostage et herbicyclage) de ces matières est également disponible sur le site Internet de la MRC. Aussi, de l équipement pour valoriser beaucoup de matières organiques existe et il est possible d obtenir de l aide financière de RECYC-QUÉBEC. Composteur à tambour rotatif (quantité élevée de matières) Crédit photo : ETS Composteur domestique à trois compartiments (quantité moyenne de matières) Composteur domestique (quantité faible de matières) 13

14 FOURNISSEURS D ÉQUIPEMENTS DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES Pour vous faciliter la tâche dans la gestion des matières résiduelles, se procurer de l équipement approprié (îlots multimatières, bacs de récupération, composteurs, etc.) peut être une très bonne idée. Voici une liste non exhaustive d entreprises de distribution et de vente au détail de ce type d équipement :Répertoire des fournisseurs d équipements de gestion des matières résiduelles de RECYC-QUÉBEC : ENTREPRISES COORDONNÉES NI Corporation NI Produits Novaenvirocom Loubac ni-corporation.com/produits novaenvirocom.ca loubac.com O-max LES AUTRES MATIÈRES En tant qu entreprise, il est probable que vous générez d autres types de matières résiduelles. Si vous produisez des résidus de construction et de démolition, des matières dangereuses, des appareils électriques et électroniques, la section suivante s adresse à vous. Vous pouvez également consulter HeRRVé le tout nouveau BOTTIN DES RÉCUPÉRATEURS! Celui-ci est disponible sur le site Internet de la MRC au : 14

15 Mon entreprise VERT l action LES RÉSIDUS DE CONSTRUCTION «Recycler, ça rapporte! Saviez-vous que 90 % des résidus de construction et de rénovation peuvent être réutilisés ou recyclés? Rapportez vos résidus à un écocentre ou à une déchetterie, plutôt qu à un lieu d enfouissement, et contribuez ainsi à la protection de notre environnement!» (RECYC-QUÉBEC). Si votre entreprise produit beaucoup de cette matière informezvous auprès d une entreprise de collecte nommée aux pages 10 et 11 du présent guide. Sinon, voici quelques lieux de dépôt : ÉCO-CENTRE MÉLIMAX 1000 boulevard Gérard-Cadieux, Salaberry-de-Valleyfield, , Matières acceptées : matériaux secs seulement (béton, briques, bois, gypse, etc.), aucun résidu domestique dangereux n est accepté. ÉCO-CENTRE MÉLIMAX 222, boulevard Industriel, Châteauguay, , Matières acceptées : matériaux secs (béton, briques, bois, gypse, etc.) et résidus domestiques dangereux. Si vous avez peu de matières, il y a trois écocentres municipaux qui acceptent les matières résiduelles de source résidentielle. Les résidus domestiques dangereux (piles, peintures, solvants, aérosols, etc.) y sont aussi acceptés. 15

16 ÉCOCENTRES DANS LA MRC DE BEAUHARNOIS-SALABERRY BEAUHARNOIS 264, boulevard Edgar-Hébert Tél. : Résidents de Beauharnois et Saint-Étienne-de-Beauharnois SAINTE-MARTINE 75, rue Saint-Joseph Tél. : Résidents de Sainte-Martine et Saint-Urbain-Premier SALABERRY-DE-VALLEYFIELD 275, rue Hébert Tél. : Résidents de Salaberry-de-Valleyfield, Saint-Stanislas-de-Kostka et Saint-Louis-de-Gonzague CONTACTEZ VOTRE MUNICIPALITÉ POUR LES DATES ET HEURES D OUVERTURE. Note : Une preuve de résidence vous sera demandée et certains frais peuvent être demandés pour les matériaux de construction. Les matériaux acceptés doivent être de source résidentielle seulement. LES RÉSIDUS DOMESTIQUES DANGEREUX Il s agit de matières qui, de par leur nature chimique, peuvent représenter une menace pour la santé publique et l environnement. Quand ce type de produit est mis aux ordures, non seulement devientil dangereux pour les personnes qui le manipulent, mais une fois enfoui dans un dépotoir, il devient également un important contaminant pour le sol et pour la nappe phréatique. Que ce soit un contenant de peinture, de solvant, un protecteur de cuir, un produit en aérosol, un produit ménager ou encore de l encre, tous ces produits sont des résidus domestiques dangereux (RDD). Afin de mieux les reconnaître, ils sont regroupés en quatre catégories clairement identifiées par un pictogramme : 16

17 Vous pouvez vous en départir via les points nommés à la page précédente. En ce qui concerne les piles, il existe 51 points de dépôt à votre disposition (hôtels de ville, écoles, CPE et autres institutions). Pour les autres matières, telles que les cartouches d encre consultez HeRRVé, le bottin des récupérateurs de la MRC de Beauharnois-Salaberry sur notre site Internet. Pour de grandes quantités de matières dangereuses (de source industrielle), vous pouvez faire affaire directement avec ces compagnies (liste non exhaustive) : ENTREPRISES CRI Environnement inc. COORDONNÉES 75, rue du Progrès Coteau-du-Lac, QC, J0P 1B Services Industriels Newalta Inc 125, Bélanger Châteauguay, QC, J6J 4Z Appel à Recycler Pour les piles seulement En termes de gestion des RDD à l interne, il est très pratique de se procurer des bacs ou contenants prévus à cet effet dans vos locaux. Il faut s assurer de bien les identifier et d informer les utilisateurs de leur existence. De cette façon, vous pourrez en accumuler quelques-uns et limiter les déplacements. 17

18 LE MÉTAL Le métal produit par votre entreprise peut être payant pour vous. Si votre entreprise produit beaucoup de cette matière, informez-vous auprès d une entreprise de collecte nommée aux pages 10 et 11 du présent guide. Sinon, voici quelques lieux de dépôt dans la région: PLANÈTE MÉTAL 1010, boulevard Gérard-Cadieux Salaberry-de-Valleyfield COTEAU MÉTAL 601, rue Léger, Rivière Beaudette , LES APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES Que ce soit une imprimante, ordinateur, micro-ondes, grille-pain, téléphone ou encore un téléviseur, il existe une multitude d endroits où se débarrasser de votre matériel électronique et électrique désuet ou défectueux sans pour autant nuire à l environnement. Ces appareils sont composés de plusieurs substances (plastique de différents types, métaux, produits chimiques, bois ), ce qui complique leur récupération. Voici quelques endroits dans la région pour vous en départir : LA RECYCLERIE BEAUHARNOIS-SALABERRY accepte les appareils électriques, électroniques, informatiques et les petits électroménagers (115, rue Saint-Charles, Salaberry-de-Valleyfield, ). BUREAU EN GROS accepte les appareils informatiques (160, boul. d Anjou, Châteauguay et 1560, boul. Mgr-Langlois, Salaberryde-Valleyfield). Seulement un appareil par personne est accepté. LEGAULT ÉLECTRONIQUE accepte les appareils électriques et électroniques (789, boul. Saint-Jean-Baptiste, Sainte-Martine). 18

19 DES OUTILS POUR VOUS AIDER DES AFFICHES À VOTRE DISPOSITION Le site de Recyc-Québec met à votre disposition des affiches de tri pour différentes catégories de matières : La MRC peut aussi vous fournir ce type d affiche, n hésitez pas à nous téléphoner. GUIDE DÉCHET ZÉRO AU BOULOT Pour vous aider, vous avez aussi accès au guide «Guide Déchet Zéro au boulot» de RECYC-QUÉBEC. Consultez la section Gérer les matières résiduelles au travail sur le site Internet de RECYC-QUÉBEC au RÉPERTOIRES DE RECYC-QUÉBEC Répertoire des consultants en gestion des matières résiduelles Répertoire des fournisseurs d équipements de gestion des matières résiduelles Répertoire québécois des récupérateurs, des recycleurs et des valorisateurs 19

20 SOULIGNER LES EFFORTS ET ABOUTISSEMENTS Parmi l ensemble des recommandations, il s agit probablement de la plus importante. Ce qui garantit le succès d une démarche environnementale est l implication et la participation des membres d une organisation. De fait, il est extrêmement important de souligner les efforts et les aboutissements des personnes impliquées. Par le biais de récompenses, de certificats, d annonces, d affiches, etc. Il faut communiquer vos réalisations et reconnaître les efforts des employés. Les aboutissements peuvent être soulignés de différentes façons. Il peut être intéressant d évaluer combien de matières compostables ou récupérables ont été déviées de l enfouissement grâce à certains projets. Pour y arriver, il est possible de peser un bac à récupération (compost ou matières recyclables) et de compter combien de bacs comme celui-là sont récupérés par jour. Ensuite, le calcul peut être fait pour une année entière. Les résultats peuvent être annoncés par le biais d une communication à l interne. 20

21 PROGRAMMES DE RECONNAISSANCE ET AIDE FINANCIÈRE PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ICI On Recycle! Le programme de reconnaissance ICI On Recycle! de RECYC- QUÉBEC souligne les efforts des organisations ayant implanté des mesures permettant une gestion écoresponsable des matières résiduelles. Pour les détails du programme : Concours : Les Phénix de l environnement Ce concours reconnaît le savoir-faire québécois en matière d environnement et de développement durable; c est le plus prestigieux concours en environnement au Québec. Il s adresse aux entreprises, institutions, municipalités, regroupements divers, organismes et individus. Pour les détails du programme : 21

22 PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE RECYC-QUÉBEC : Économie sociale et mobilisation des collectivités Programme d aide financière de RECYC-QUÉBEC pour les organismes communautaires et les entreprises d économie sociale : RECYC-QUÉBEC : Performance des ICI en GMR Programme d aide financière visant l amélioration des activités de récupération des matières recyclables et valorisables telles que le papier, le carton, le plastique, le verre, le métal et les matières organiques dans les établissements désirant améliorer leur pratique d affaires et leur gestion des matières résiduelles, mais ne pouvant être intégrés au service de collecte sélective municipal. Clientèles admissibles : Établissements privés : commerce, industrie et organisme Établissements d enseignement Établissements de santé Sociétés de transport Pour toute autre matière, veuillez consulter HeRRVé le bottin des récupérateurs au Le répertoire québécois des récupérateurs, des recycleurs et des valorisateurs peut aussi vous aider : rep-recuperateurs.asp 22

23 RÉFÉRENCES CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC «L écoresponsabilité au bureau : Guide de bonnes pratiques au bureau», [en ligne], (www.cspq.gouv.qc.ca/documents/centre/cspq/guide%20 de%20 bonnes%20pratiques4.pdf?menpri=1). CORPORATION DE DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE (CDC) DE LAVAL «Écocitoyenneté», [en ligne], (http://www.cdclaval.qc.ca/ecocitoyennete). Page consultée le 14 janvier CORPORATION DE DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE (CDC) DE LAVAL «Politique environnementale et de développement viable», [en ligne], (http://www.cdclaval.qc.ca/attachments/462_ Politique_env.pdf). Page consultée le 14 janvier LAVAL «Guide de pratiques écoresponsables au travail», [en ligne], (http://www.ville.laval.qc.ca/ wlav2/docs/folders/portail/fr/guichet_municipal/publications/environnement/guideco_travail.pdf). Page consultée le 14 janvier RECYC-QUÉBEC «Gérer les matières résiduelles au travail», [en ligne], (http://www.recyc-quebec.gouv. qc.ca/client/fr/gerer/travail/bons-gestes.asp). Page consultée le 14 janvier RECYC-QUÉBEC «Programmes d aide financière», [en ligne], (http://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/ client/fr/programmes-services/programmes.asp). Page consultée le 14 janvier RÉSEAU ENVIRONNEMENT ET MAMROT (2011) «L Économie d eau potable et les municipalités», p.37. RÉSEAU ENVIRONNEMENT (2007) «Programme d économie d eau potable Astuces!», [en ligne ], (www.reseau environnement.com/renv/ui/documents/peep/astuce.jsp). Page consultée le 14 janvier UNIVERSITÉ LAVAL «Développement durable : actions concrètes», [en ligne], (http://www2.ulaval.ca/ developpement-durable/a-propos/actions-concretes.html). Page consultée le 14 janvier UNIVERSITÉ LAVAL «Guide d approvisionnement responsable», [en ligne], (http://www.sf.ulaval.ca/ approvisionnement/pdf/guide%20approvisionnement%20responsable.pdf). Page consultée le 14 janvier

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Les objectifs d ici 2015 : Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

Maison recyclée des Artisans du rebut global, Mont Arthabaska

Maison recyclée des Artisans du rebut global, Mont Arthabaska Une expérience réussie de valorisation des matières résiduelles Carline Ghazal, coordonnatrice du développement durable Service de l environnement, Ville de Victoriaville Webinaire 7 avril 2010 Maison

Plus en détail

Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE!

Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! Programme de reconnaissance ICI ON RECYCLE! Marie-Ève Chaume Responsable du dossier des Matières résiduelles Conseil régional de l environnement de Montréal mechaume@cremtl.qc.ca 514-842-2890 poste 224

Plus en détail

Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin

Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin Pour une saine gestion des matières résiduelles dans les ICI du Bas-Saint-Laurent Marie-Eve Lagacé et Patrick Morin Conseil régional de l environnement du Bas-Saint-Laurent Plan de la présentation 1. Gestion

Plus en détail

Enfouissement et récupération Bilan 2013. Christian Noël, dga

Enfouissement et récupération Bilan 2013. Christian Noël, dga Enfouissement et récupération Bilan 2013 Christian Noël, dga 1. Présentation de la MRC 2. Chronologie de la prise en charge de la gestion des matières résiduelles 3. Tonnage des matières résiduelles enfouies

Plus en détail

VOTRE BULLETIN D INFORMATION SUR LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES

VOTRE BULLETIN D INFORMATION SUR LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES JUILLET 2013 VOTRE BULLETIN D INFORMATION SUR LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES Une région accessible, un monde de possibilités Beauharnois - Saint-Étienne-de-Beauharnois - Sainte-Martine - Saint-Louis-de-Gonzague

Plus en détail

Solutions de gestion pour l environnement

Solutions de gestion pour l environnement Solutions de gestion pour l environnement Gamme complète de logiciels et de services d intégration Les Logiciels Maximum et l environnement Les Logiciels Maximum fournissent des logiciels et des services

Plus en détail

SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020. des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut

SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020. des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut SOMMAIRE DU PROJET PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020 des MRC d Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d en-haut UNE DÉMARCHE DE CONCERTATION POUR RÉDUIRE L ENFOUISSEMENT

Plus en détail

Projet de récupération de piles. Fiche d information

Projet de récupération de piles. Fiche d information Projet de récupération de piles Fiche d information Dépôt légal Juillet 2008 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada ISBN 978-2-9810199-7-4 Document réalisé par Roger La Roche

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

Programme Performance des ICI en gestion des matières résiduelles. Direction Opérations RECYC-QUÉBEC

Programme Performance des ICI en gestion des matières résiduelles. Direction Opérations RECYC-QUÉBEC Programme Performance des ICI en gestion des matières résiduelles Direction Opérations RECYC-QUÉBEC Objectifs : 1. Soutenir les ICI dans la gestion des matières résiduelles, en rendant plus accessibles

Plus en détail

La Vie d'ange Vol.12_mars

La Vie d'ange Vol.12_mars La Vie d'ange Vol.12_mars 2013 Les 3 RV à l œuvre pour réduire la taille de la poubelle Réduction à la source Réemploi www.mrcroussillon.qc.ca Candiac Châteauguay Delson La Prairie Léry Mercier Saint-Constant

Plus en détail

CONCERNANT LA COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES. CONSIDÉRANT QUE la Ville d Amos s est engagée à implanter le recyclage;

CONCERNANT LA COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES. CONSIDÉRANT QUE la Ville d Amos s est engagée à implanter le recyclage; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D AMOS RÈGLEMENT N o VA-460 CONCERNANT LA COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES CONSIDÉRANT QUE la Ville d Amos s est engagée à implanter le recyclage; CONSIDÉRANT QU avis de motion

Plus en détail

Une gouvernance écoresponsable De la théorie à l action concrète!

Une gouvernance écoresponsable De la théorie à l action concrète! Plènière - Résultats - Questionnaire des bonnes pratiques en DD Une gouvernance écoresponsable De la théorie à l action concrète! 1 er octobre 2013 1 Performance - Bonnes pratiques en développement durable

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière

Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière Questionnaire sur la Gestion des matières résiduelles dans les industries, commerces et institutions (ICI) de la MRC de Lotbinière Modification si besoin Nom établissement : Nom responsable : Téléphone

Plus en détail

Guide vert et politique de commandite pour les événements de la MRC de La Vallée-de-l Or

Guide vert et politique de commandite pour les événements de la MRC de La Vallée-de-l Or Guide vert et politique de commandite pour les événements de la MRC de La Vallée-de-l Or Présentation La MRC de La Vallée-de-l Or VERT, un mode de vie! Créée en 1981, la Municipalité Régionale de Comté

Plus en détail

PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES

PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES À PROPOS D INSERTECH UNE ENTREPRISE D INSERTION Entreprise d insertion à but non lucratif, en informatique Forme des jeunes adultes

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de technologie supérieure Colloque AGPI 2013 1 er octobre 2013 1 ère partie : La génération de matières résiduelles en milieu hospitalier Présenté par Sylvain Gigliesi 2 e partie : Implantation d

Plus en détail

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète;

Sujets. - Recyclage - Compostage - Empreinte écologique. Comprendra l effet bénéfique du recyclage et du compostage sur notre planète; Fiche pédagogique La chasse aux ordures Dans le cadre des activités proposées, l élève en apprendra davantage sur le recyclage et sur le compostage, testera ses connaissances et fera une expérience sur

Plus en détail

Table des matières. 2 Introduction. 3 Les actions du Palais. 4 Première étape : Les objectifs. 5 Une démarche conjuguée : avant l événement

Table des matières. 2 Introduction. 3 Les actions du Palais. 4 Première étape : Les objectifs. 5 Une démarche conjuguée : avant l événement Table des matières 2 Introduction 3 Les actions du Palais 4 Première étape : Les objectifs 5 Une démarche conjuguée : avant l événement Le Palais des congrès de Montréal Le rôle de l organisateur 8 Une

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR)

MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) MÉMOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE SUR LE PLAN MÉTROPOLITAIN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (PMGMR) MÉMOIRE DÉPOSÉ À LA CONSULTATION DE LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL 1 MÉMOIRE DE LA VILLE

Plus en détail

EFFORT COLLECTIF À LA MRC DE JOLIETTE

EFFORT COLLECTIF À LA MRC DE JOLIETTE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate EFFORT COLLECTIF À LA MRC DE JOLIETTE AFIN DE RÉDUIRE NOS DÉCHETS RÉAMÉNAGEMENT COMPLET DES COLLECTES DES MATIÈRES RÉSIDUELLES PAR LA MRC DE JOLIETTE EN 2016

Plus en détail

Si votre organisation débute en développement durable et hésite à s engager à long terme, demandez un engagement pour un événement uniquement.

Si votre organisation débute en développement durable et hésite à s engager à long terme, demandez un engagement pour un événement uniquement. Pour atteindre les objectifs fixés en gestion responsable d événements, il est fortement recommandé d obtenir une formalisation d un engagement des dirigeants de l organisation. Obtenez une formalisation

Plus en détail

Bottin de récupération et de recyclage à Longueuil

Bottin de récupération et de recyclage à Longueuil Bottin de récupération et de recyclage à Selon RECYC-QUÉBEC, le Québec produit plus de 20 tonnes de déchets à la minute et près de 11 millions de tonnes annuellement pour une moyenne annuelle de 1,5 tonne

Plus en détail

Audit environnemental 2010-2011 du Cégep Marie-Victorin

Audit environnemental 2010-2011 du Cégep Marie-Victorin Audit environnemental 2010-2011 du Cégep Marie-Victorin Objectif : Atteindre les objectifs permettant de maintenir la certification Cégep vert niveau Excellence Maintenir le CACE : minimum de quatre rencontres.

Plus en détail

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition?

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? 2 Saviez-vous que notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? L avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. Au printemps 2015, le Ministère du Développement

Plus en détail

Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération

Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération Programme de récupération multimatières dans les édifices municipaux de l agglomération Éco-déjeuner-causerie Réseau d échanges du PSDD 17 octobre 2007 1 Contexte Action 1.14 du premier Plan stratégique

Plus en détail

MRC de Témiscamingue POLITIQUE LORS D ÉVÉNEMENTS PUBLICS

MRC de Témiscamingue POLITIQUE LORS D ÉVÉNEMENTS PUBLICS MRC de Témiscamingue POLITIQUE LORS D ÉVÉNEMENTS PUBLICS OBJECTIFS DE LA POLITIQUE Objec fs généraux La Poli que de ges on des ma ères résiduelles lors d événements publics définit les principes de base

Plus en détail

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2012-2017 SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2012-2017 SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES 2012-2017 SOMMAIRE DES RÉSULTATS D UN SONDAGE D OPINION SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DU SONDAGE LE 16 JANVIER 2013 MISE EN CONTEXTE ET MÉTHODOLOGIE DU SONDAGE

Plus en détail

Offre en gestion des matières résiduelles

Offre en gestion des matières résiduelles Offre en gestion des matières résiduelles Équipements informatiques: - Ordinateurs portables et de table Tout donateur peut faire ramasser ses ordinateurs (15 unités minimum) et ce, Il n'est jamais question

Plus en détail

ANNEXE IV. Questionnaire sur la gestion des matières résiduelles générées par les industries, commerces et institutions

ANNEXE IV. Questionnaire sur la gestion des matières résiduelles générées par les industries, commerces et institutions ANNEXE IV Questionnaire sur la gestion des matières résiduelles générées par les industries, commerces et institutions QUESTIONNAIRE SUR LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES GÉNÉRÉES PAR LES INDUSTRIES,

Plus en détail

Montréal, 21 septembre 2015

Montréal, 21 septembre 2015 Montréal, 21 septembre 2015 Commission de l environnement Communauté métropolitaine de Montréal 1002, rue Sherbrooke Ouest, bureau 2400 Montréal, QC H3A 3L6 Mesdames et messieurs les membres de la Commission,

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES LA GESTION RESPONSABLE D ÉVÉNEMENTS Le Bureau de normalisation du Québec a rendu publique, en juin 2010, une norme en gestion responsable d événements. La norme vient du besoin

Plus en détail

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement Sophie Taillefer Agente de développement industriel 11 septembre 2014 mission au cœur de l action pour une gestion

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Faire du zéro déchet une réalité. Repenser le Cycle d Approvisionnement pour un nouvel âge du recyclage. * Le pouvoir du moins

Faire du zéro déchet une réalité. Repenser le Cycle d Approvisionnement pour un nouvel âge du recyclage. * Le pouvoir du moins Faire du zéro déchet une réalité Repenser le Cycle d Approvisionnement pour un nouvel âge du recyclage * * Le pouvoir du moins 02 03 The power of less* Moins de bennes, plus de valeur Zéro déchet : On

Plus en détail

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom).

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). *Service = centre d exploitation ou subdivision Nom de la personne ayant répondu au questionnaire Adresse mail Téléphone Consultez vous régulièrement

Plus en détail

LA GESTION ÉCORESPONSABLE D UN ÉVÈNEMENT

LA GESTION ÉCORESPONSABLE D UN ÉVÈNEMENT LA GESTION ÉCORESPONSABLE D UN ÉVÈNEMENT UN PARTENARIAT ENTRE LA MRC DE BEAUHARNOIS-SALABERRY ET LA CDC NOVEMBRE 2013 TABLE DES MATIERES PRÉAMBULE... 2 QU EST-CE QU UN ÉVÈNEMENT ÉCORESPONSABLE?... 2 LES

Plus en détail

Les modes de perception de fonds afin de financer la future politique de gestion des matières résiduelles au Québec.

Les modes de perception de fonds afin de financer la future politique de gestion des matières résiduelles au Québec. Document de réflexion: Les modes de perception de fonds afin de financer la future politique de gestion des matières résiduelles au Québec. Par: Karel Ménard et Michel Séguin révisé par: Liliane Cotnoir

Plus en détail

Conscient de l importance de l environnement et de la planète, le Centre Eaton de Montréal accroît ses efforts pour réduire la quantité de ses

Conscient de l importance de l environnement et de la planète, le Centre Eaton de Montréal accroît ses efforts pour réduire la quantité de ses Zeina Barghout Jean-François Novak Directrice Marketing Gérant d exploitation Conscient de l importance de l environnement et de la planète, le Centre Eaton de Montréal accroît ses efforts pour réduire

Plus en détail

COMITE DE VIGILANCE DU L.E.T. PROCES-VERBAL DU VENDREDI 23 NOVEMBRE 2007

COMITE DE VIGILANCE DU L.E.T. PROCES-VERBAL DU VENDREDI 23 NOVEMBRE 2007 PROVINCE DE QUEBEC COMITE DE VIGILANCE DU L.E.T. PROCES-VERBAL DU VENDREDI 23 NOVEMBRE 2007 Le 23 novembre 2007 se tenait à la salle de réunion du bâtiment administratif du Service de l'entretien du territoire

Plus en détail

LA RÉCUPÉRATION ET LE RECYCLAGE DES DÉBRIS DE CONSTRUCTION, DE RÉNOVATION ET DE DÉMOLITION (CRD)

LA RÉCUPÉRATION ET LE RECYCLAGE DES DÉBRIS DE CONSTRUCTION, DE RÉNOVATION ET DE DÉMOLITION (CRD) COLLOQUE ANNUEL DE L A.G.P.I. HÔTEL MORTAGNE BOUCHERVILLE LA RÉCUPÉRATION ET LE RECYCLAGE DES DÉBRIS DE CONSTRUCTION, DE RÉNOVATION ET DE DÉMOLITION (CRD) Simon Lafrance, coordonnateur Secteur ICI RECYC-QUÉBEC

Plus en détail

5 ème Congrès mondial d éducation relative à l environnement UNE EXPOSITION VERTE POUR UN CONGRÈS VERT! www.5weec.uqam.ca

5 ème Congrès mondial d éducation relative à l environnement UNE EXPOSITION VERTE POUR UN CONGRÈS VERT! www.5weec.uqam.ca 5 ème Congrès mondial d éducation relative à l environnement UNE EXPOSITION VERTE POUR UN CONGRÈS VERT! www.5weec.uqam.ca Manuel de l exposant - Montréal, le 6 avril, 2009 Cher exposant du 5WEEC, Tel qu

Plus en détail

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES.

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES. 3 DÉCHETS Lycée : EDGAR FAURE Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER Ville : MORTEAU Fonction :AENES. Dernière mise à jour : vendredi 22 janvier 2010vendredi 8 janvier 2010 Introduction

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

Mémoire de l ARPE-Québec

Mémoire de l ARPE-Québec Mémoire de l ARPE-Québec Présenté à la dans le cadre du Projet de plan métropolitain de gestion des matières résiduelles 2015 2020 Septembre 2015 I Table des matières 1. Introduction... 1 2. À propos

Plus en détail

Ce que les municipalités devraient savoir afin de maximiser la récupération des résidus alimentaires

Ce que les municipalités devraient savoir afin de maximiser la récupération des résidus alimentaires CONFÉRENCE ANNUELLE CCC 18 SEPTEMBRE 2015 Ce que les municipalités devraient savoir afin de maximiser la récupération des résidus alimentaires Marie-Hélène Gravel, SOLINOV Sophie Taillefer, RECYC-QUÉBEC

Plus en détail

Programme ICI ON RECYCLE!

Programme ICI ON RECYCLE! Projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles Plan d action 2010-2015 Programme ICI ON RECYCLE! Résultats 2009 Mario Laquerre Directeur Programmes RECYC-QUÉBEC Photo : José Azel/Aurora

Plus en détail

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15 Plan d action de développement durable Baie de Beauport Saisons 2014-15 Table des matières Les étapes de la démarche... 3 1 Le jardin du chef et le maintien du compost... 4 1.1 Contexte... 4 1.2 Projets

Plus en détail

MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE

MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE 1 MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE Qu est ce que c est? cest? La Charte des matières recyclables indique les matières que les citoyens peuvent déposer dans leur

Plus en détail

Bilan des projets-pilote 2010

Bilan des projets-pilote 2010 atineau, le xx novembre 2010 Implantation de la collecte des matières compostables dans les écoles et centres de petite enfance Bilan des projets-pilote 2010 Réalisé par Azoulay Delphine, chargée de projets

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2017 DÉCOULANT DU RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION 2013-2017 DÉCOULANT DU RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLAN D ACTION 2013-2017 DÉCOULANT DU RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENJEU 1 RESPONSABILISER LE MILIEU POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Orientation 1 SENSIBILISER LE MILIEU Lancer une campagne régionale

Plus en détail

ÊTRE DISTRIBUÉE ET UTILISÉE QU À

ÊTRE DISTRIBUÉE ET UTILISÉE QU À ATTENTION! CETTE PRÉSENTATION NE POURRA ÊTRE DISTRIBUÉE ET UTILISÉE QU À L INTERNE DES ORGANISATIONS AYANT SUIVI LA FORMATION. LA CONSULTATION DE CET OUTIL N ÉQUIVAUT EN RIEN À UNE FORMATION EN BONNE ET

Plus en détail

EXTRAIT du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d agglomération des Îles-de-la-Madeleine tenue le 10 mars 2015, à la mairie

EXTRAIT du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d agglomération des Îles-de-la-Madeleine tenue le 10 mars 2015, à la mairie Direction du greffe EXTRAIT du procès-verbal de la séance ordinaire du conseil d agglomération des Îles-de-la-Madeleine tenue le 10 mars 2015, à la mairie RÈGLEMENT NUMERO A-2015-02 d imposition décrétant

Plus en détail

INFORMATION ET SENSIBILISATION

INFORMATION ET SENSIBILISATION LISTE DE MESURES DE RÉDUCTION, DE RÉEMPLOI, DE RÉCUPÉRATION ET DE VALORISATION CONTRIBUANT À LA MISE EN PLACE D UN SYSTÈME DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES INFORMATION ET SENSIBILISATION Activités d

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

Les modes de gestion pour lesquels différentes alternatives ont été étudiées selon un processus d évaluation comparative, sont les suivants :

Les modes de gestion pour lesquels différentes alternatives ont été étudiées selon un processus d évaluation comparative, sont les suivants : 5-1 5 MODES DE GESTION ET MESURES DU PGMR Ce chapitre constitue le cœur du PGMR. Les modes de gestion pour lesquels différentes alternatives ont été étudiées selon un processus d évaluation comparative,

Plus en détail

et d économies d énergies

et d économies d énergies Réduire l empreinte déchet et réaliser des économies et d économies d énergies La mise en place d un management environnemental La gestion des déchets est l une des composantes majeures des enjeux environnementaux.

Plus en détail

COMMENT FAIRE UNE SAINE GESTION DE SES MATIÈRES RÉSIDUELLES DANS

COMMENT FAIRE UNE SAINE GESTION DE SES MATIÈRES RÉSIDUELLES DANS AGPI Colloque 2013 Hôtel Mortagne Boucherville Mardi 1 er octobre 2013 COMMENT FAIRE UNE SAINE GESTION DE SES MATIÈRES RÉSIDUELLES DANS LES BÂTIMENTS ÉTIENNE ANGERS 1 Plan de la présentation RECYC QUÉBEC

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

LES CONTENANTS DE BOISSONS

LES CONTENANTS DE BOISSONS LES CONTENANTS DE BOISSONS La vente de boissons Plus de 4,7 milliards de contenants de boissons ont été vendus au Québec en 2005 1. Les boissons mises en marché au Québec se présentent sous des formats

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

L enjeu commercial du recyclage

L enjeu commercial du recyclage L enjeu commercial du recyclage Le vendredi 19 octobre 2007 Patrice Clerc Directeur, Approvisionnement et services Cascades Récupération En fait, qu est-ce que le recyclage? Nous croyons tous savoir ce

Plus en détail

Trier préserve l environnement et crée de l emploi

Trier préserve l environnement et crée de l emploi Proposition d articles (3 ème trimestre 2011) Trier préserve l environnement et crée de l emploi Chaque jour, grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers, nous participons à la protection de l

Plus en détail

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à :

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à : Feuille de route pour la démarche environnementale et charte du bureau vert Novembre 2011 Introduction Les défis de la gestion environnementale représentent des enjeux de taille pour toutes les organisations

Plus en détail

PROCÉDURE DE RÉCUPÉRATION DE PRODUITS ÉLECTRONIQUES

PROCÉDURE DE RÉCUPÉRATION DE PRODUITS ÉLECTRONIQUES PROCÉDURE DE RÉCUPÉRATION DE PRODUITS ÉLECTRONIQUES Responsable de l application : Direction des ressources informationnelles (DRI) Approuvé par : Destinataires : Tous les générateurs de produits électroniques

Plus en détail

Organisation d événements écoresponsables. Aide mémoire

Organisation d événements écoresponsables. Aide mémoire Organisation d événements écoresponsables Aide mémoire Organisation d événements écoresponsables Pour ne rien oublier : CHOIX DU LIEU MODES DE TRANSPORTS COMMUNICATION RESTAURATION COLLECTE DES DECHETS

Plus en détail

Annexe. Questionnaire aux fournisseurs. 1. Général

Annexe. Questionnaire aux fournisseurs. 1. Général Annexe Questionnaire aux fournisseurs 1. Général 1.1 Type d organisation Coopérative Organisme à but non lucratif Mutuelle Organisation publique Entreprise privée non cotée en bourse Entreprise privée

Plus en détail

Si le compte est bon...

Si le compte est bon... la gestion des déchets ménagers: Si le compte est bon... 577 Chaque français produit en moyenne de déchets par an d ordures ménagères résiduelles de verre de recyclables de biodéchets & déchets verts d

Plus en détail

Verdir Vaughan. Un plan global de gestion des déchets d

Verdir Vaughan. Un plan global de gestion des déchets d Verdir Vaughan Un plan global de gestion des déchets d Webinaires du Fonds municipal vert Le 21 octobre 2009 Présent senté par : C. Kirkpatrick, Directrice, Gestion des déchets d solides Service des travaux

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

Plan d action développement durable 2014-2016

Plan d action développement durable 2014-2016 Plan d action développement durable 2014-2016 Orientations 1. Informer, sensibiliser, éduquer, innover (information/éducatio n et formation / recherche et innovation). ORIENTATION PRIORITAIRE 1. Mieux

Plus en détail

JE NE SUIS PAS UNE ORDURE! RECYCLEZ-MOI

JE NE SUIS PAS UNE ORDURE! RECYCLEZ-MOI La hiérarchie des 3RV (Réduction, Réemploi, Recyclage et Valorisation) est la règle d or de la gestion des matières résiduelles. On doit d abord privilégier la réduction des matières que l on génère. La

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR. Faire évoluer la collecte sélective

Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR. Faire évoluer la collecte sélective Mélanie Kfoury, Associée KPMG-SECOR Faire évoluer la collecte sélective 5 décembre 2014 Le meilleur moyen de prédire l avenir, c est de le créer. Peter Drucker La collecte sélective au Québec : une industrie

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

Joignez vous à une équipe professionnelle et engagée qui est au service de ses membres!

Joignez vous à une équipe professionnelle et engagée qui est au service de ses membres! Message de l équipe Chers franchisés, Chers clients, Technika jet d encre est fière de l intérêt que vous portez à son entreprise et vous remercie à l avance de votre participation et de votre contribution

Plus en détail

Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014

Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014 1 Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014 QUI EST RECYCLEMÉDIAS? 2 RecycleMédias est un organisme privé à but non lucratif. Formé en décembre 2000 et agréé par le

Plus en détail

Vers une planète sans déchet

Vers une planète sans déchet Vers une planète sans déchet Conseil régional de l environnement de Lanaudière Qu est-ce que le concept des 3RV? Dans l ordre, il importe de : 3RV Exemples 1) Réduire à la source Diminuer sa consommation

Plus en détail

Présentation à : BOMA Québec Le 21 septembre, 2010. Armando Cappello, LEED AP. Déconstruction : Recommandations pour une stratégie durable

Présentation à : BOMA Québec Le 21 septembre, 2010. Armando Cappello, LEED AP. Déconstruction : Recommandations pour une stratégie durable Présentation à : BOMA Québec Le 21 septembre, 2010 Armando Cappello, LEED AP Déconstruction : Recommandations pour une stratégie durable Buts de la présentation 1. Identifier les besoins de déconstruction

Plus en détail

Valorisation des matières résiduelles pour les immeubles multirésidentiels Mise en place des éléments de base

Valorisation des matières résiduelles pour les immeubles multirésidentiels Mise en place des éléments de base Valorisation des matières résiduelles pour les immeubles multirésidentiels Mise en place des éléments de base Population de la Ville de Markham 315 588 Maisons unifamiliales 91 684 Immeubles multi-résidentiels

Plus en détail

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Françoise Forcier, ing., agr., M.Ing. fforcier@solinov.com 450.348.5693 Rencontre AOMGMR 7 décembre 2007 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

l installation de gestion des ressources du chemin Brady

l installation de gestion des ressources du chemin Brady Services de collecte des articles recyclables et des déchets ménagers de Winnipeg Service des eaux et des déchets La face changeante de l installation de gestion des ressources du chemin Brady La décharge

Plus en détail

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT RECYCLEUR DES DECHETS DU BTP ET D INDUSTRIE LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT NOS ATOUTS RÉACTIVITÉ Vos devis sont traités dans la journée. Vos demandes de mises à disposition

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins Antonin Bouchard, ing., D.E.S.S. Directeur associé, exploitation & redéploiement 10 avril 2008 Colloque San-Tech Collaboration: M. Vincent Lacouline OBJECTIFS

Plus en détail

COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES

COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES Bases légales Article premier Le présent règlement régit la collecte, le transport

Plus en détail

2006.2007 Rapport annuel sur les déchets solides

2006.2007 Rapport annuel sur les déchets solides les déchets solides Contenu Services de déchets solides... 1 Services de collecte... 1 Services de réacheminement... 1 Services d élimination des déchets... 1 Programme Nettoyons le Grand Sudbury et services

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

Projet de règlement sur les garanties financières exigibles pour l exploitation d une installation de valorisation de matières organiques

Projet de règlement sur les garanties financières exigibles pour l exploitation d une installation de valorisation de matières organiques Projet de règlement sur les garanties financières exigibles pour l exploitation d une installation de valorisation de matières organiques Projet de règlement modifiant le Règlement sur les redevances exigibles

Plus en détail

La Vie d'ange Vol.14_mars

La Vie d'ange Vol.14_mars La Vie d'ange Vol.14_mars MRC DE ROUSSILLON 20 DE RÉCUPÉRATION 2015 concours à l intérieur (voir encart) 1989 1994 Première Politique québécoise de gestion des déchets Collecte du recyclage dans la MRC

Plus en détail

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général pour le projet de gestion de Sommaire Modèle de Questionnaire Diagnostic.......................... 2 Modèle de Projet (contenu et présentation du plan d actions)............ 6 Fiche d évaluation des actions

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS guide du tri ( NE PAS ) JETER COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS www.agglo-soissonnais.com Les équipements pour mes déchets A mon domicile BAC VERT Pots en verre Bouteilles et canettes en verre Bocaux en verre

Plus en détail

Plan de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Québec Rive-Nord

Plan de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Québec Rive-Nord Plan de gestion des matières résiduelles de la Communauté métropolitaine de Québec Rive-Nord 2 Communauté métropolitaine de Québec Rive-Nord SOMMAIRE Le contexte et les objectifs La Communauté métropolitaine

Plus en détail

Bottin des récupérateurs

Bottin des récupérateurs Acides, 13 Acier, 8 Agrégats, 2 Aluminium, 8 Ampoules fluocompactes, 2 Appareils électriques, 2 Appareils électroniques, 3 Asphalte, 2 Autos, 3 Bardeaux, 4 Batteries d autos, 4 Béton, 2 Bois, 4 Bonbonne

Plus en détail