Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe"

Transcription

1 Les critères de qualité pour le placement de jeunes Au Pair : Une initiative allemande comme exemple pour l Europe Barbara Wurster Chef du service Politique européenne de la jeunesse Ministère fédéral de la famille, des personnes âgées, de la femme et de la jeunesse Berlin On estime à le nombre de jeunes en majorité des jeunes filles- qui viennent chaque année en Allemagne comme Au pair. Le placement dans une famille d accueil se fait généralement par l intermédiaire d une agence. Avec le nouveau label de garantie Au pair pour une plus grande protection et pour la sécurité de tous les acteurs concernés, on dispose désormais en Europe, et pour la première fois, d un outil de réglementation stricte qui fixe clairement sur le plan national les droits et les devoirs des organismes de placement, des familles d accueil et des jeunes Au pair. Les jeunes reconnaissent au label RAL les agences de placement fiables en Allemagne et le label signalise aux familles d accueil vivant en Allemagne à qui elles peuvent s adresser pour trouver une Au pair à leur convenance. Approfondir les connaissances linguistiques et faire connaissance avec le pays et la culture, voici les motivations premières des jeunes qui se décident à faire un séjour Au Pair. Dans une famille d accueil, ils aident à la garde des enfants et aux tâches domestiques et reçoivent en contre partie de l argent de poche et sont nourris et logés gratuitement. Dans le cas idéal, ils sont considérés comme un membre de la famille à part entière. Un séjour au pair renferme aussi des aspects de formation à l interculturel : Il favorise la mobilité, l autonomie, l acquisition du savoir et l ouverture des jeunes sur le monde et répond ainsi à une demande sociétale et politique importante. Les rencontres internationales contribuent en une large mesure non seulement à préparer les jeunes à une Europe grandissante mais aussi à les impliquer dans la réalisation d une Europe de l avenir dans un monde toujours plus mondialisé. Il est donc dans l intérêt de tous qu un séjour au pair soit couronné de succès. A considérer : Les familles d accueil doivent savoir ce qui les attend quand elles reçoivent une Au pair dans leur famille ; Les jeunes Au pair devraient avoir des attentes réalistes en venant en Allemagne et être aussi bien préparés que possible dans le but d assumer leur tâche à responsabilités quand il s agit de garder des enfants ; Les deux parties prenantes les familles d accueil et les Au pair doivent être suffisamment informées sur leurs droits et leurs devoirs. Ils doivent pouvoir agir quand les choses évoluent autrement que prévues. Les jeunes Au pair à l étranger 1 Il n est possible de déterminer officiellement le nombre des jeunes Au pair qui viennent en Allemagne chaque année que par le nombre des permis de travail délivrés conformément aux faits d exception ( 2 Abs. 2 ASAV). Selon les statistiques de l Agence fédérale pour le travail, permis de travail ont été délivrés en 2003, dont à des jeunes filles. Répartis par nationalités, les Au pairs sont en majorité originaires de la Pologne, de l Ukraine, de la Fédération Russe, de la Géorgie et de la Roumanie.

2 Même si la majorité des emplois Au pair se passe plutôt sans encombre et est une expérience positive pour les deux parties concernées, des cas d emplois illégaux et d exploitation et même d abus sont apparus cependant au cours des dernières années et ce dans le cadre de la libéralisation de l emploi et de l abolition du devoir d agence en Allemagne. En 2003, le Parlement allemand (Bundestag) a donc prié expressément le Gouvernement fédéral de bien vouloir s engager en faveur d une plus grande protection des jeunes dans le secteur des séjours Au Pair. Il a notamment demandé à ce que soient développés des critères de qualité et un label de qualité mis en place. D autre part, les administrations impliquées dans les séjours Au pair devraient coopérer davantage dans le but d éviter au maximum l emploi illégal et l exploitation. Le développement de la qualité et la communauté de qualité Au pair Sous la direction du Ministère fédéral de la famille, des personnes âgées, de la femme et de la jeunesse (BMFSFJ) et avec la participation du Ministère des affaires étrangères, du Ministère de l intérieur, du Ministère de l économie et du travail, de l Agence fédérale pour l emploi ainsi qu avec le soutien du Service international de la République fédérale d Allemagne d échanges de jeunes et d accueil d experts du domaine de la jeunesse (IJAB), plus de 110 organisations et agences de placement de jeunes Au pair se sont mises volontairement d accord au cours de l année 2004 sur des critères communs à appliquer pour le placement, la préparation et l accompagnement des séjours Au pair. Le 22 novembre 2004 à Berlin, les institutions concernées ont signé en présence de la Secrétaire d Etat au BMFSFJ, Madame Christel Riemann-Hanewinckel, un accord formel à ce sujet et ont fondé la ''Communauté de qualité Au pair e.v. ''. Cette association a développé un label de garantie Au pair qui délivre sur la base de RAL des réglementations de garantie et de contrôle et qui se porte garant du respect des critères de qualité. (RAL : Institut allemand pour l assurance de la qualité et le marquage). Pour le Gouvernement fédéral, la protection des jeunes dans le cadre de séjours Au pair est particulièrement importante. Toute personne qui se rend en Allemagne comme Au pair a besoin de sécurité. Pour la première fois, les critères de qualité fixent les attentes des familles d accueil, des jeunes Au pair et des organisations de placement. Cela comprend par exemple des temps de loisirs suffisants et la possibilité de suivre des cours de langue, des horaires hebdomadaires de 30 heures maximums de baby-sitting et de tâches ménagères et enfin un montant fixe d argent de poche. Un numéro de téléphone d urgence par SOS Amitié ( ou ) garantit aux jeunes Au pair une assistance 24 heures sur 24. Les jeunes sont ainsi protégés d abus éventuels. Des critères ont été développés pour l âge minimum des jeunes Au pair, le temps de travail maximum hebdomadaire, les exigences minimums vis-à-vis de l hébergement, l accompagnement et le contact auprès de l agence compétente ( avec un numéro d urgence dans tout le pays) et la poursuite du paiement de l argent de poche en cas de maladie.

3 Les nouveaux critères de qualité clarifient les droits et les devoirs des familles d accueil, des Au pairs et des agences de placement. Ils prévoient notamment à partir du 1er janvier 2006 un montant fixe de l argent de poche de 260 Euros à payer même en cas de maladie. Des petits travaux comme des tâches ménagères simples et la garde d enfants ne sont autorisés qu à raison de 6 heures par jour maximum, à savoir 30 heures par semaine. La famille doit mettre à disposition du jeune Au pair une chambre individuelle. En contrepartie, les jeunes Au pair doivent fournir une justification de leurs expériences pratiques en matière de garde d enfants. Ils doivent également pouvoir justifier des connaissances de base nécessaires de la langue parlée. L organisme de placement de Au pairs reste à leur disposition durant l ensemble du séjour dans le pays d accueil ; un point d écoute par SOS Amitié 24 heures sur 24 a été mis en place. D autre part, l organisme de placement fournit aux jeunes avant leur arrivée des informations sur par exemple le pays, les assurances, les écoles de langue et les interlocuteurs à contacter en cas d urgence et enfin sur la famille d accueil. Avec la signature des critères de qualité et la constitution de l association Communauté de qualité Au pair garantissant un label de qualité Au pair, un premier pas a été franchi sur la voie de la mise en place de critères de qualité. Vous trouverez ces critères de qualité sur Internet sous Le bureau de l association Communauté de qualité Au pair se trouve à Bonn auprès du Service international de la République Fédérale d Allemagne d Echanges de jeunes et d Accueil d Experts du domaine de la Jeunesse (IJAB). A la fin de l année 2004, le cabinet fédéral a entériné un rapport qui livre des informations sur les améliorations dans le domaine du placement de jeunes Au pair : Ainsi, les ambassades et les services d enregistrement travaillent désormais davantage en coopération avec les Ministères de l intérieur des Länder pour régler les questions de fin de validité de visas des Au pairs. Dès l instant où des jeunes font une demande de visa dans leurs pays d origine auprès de l Ambassade d Allemagne ou cherchent à obtenir un permis de travail en Allemagne, ceux-ci reçoivent désormais des informations sur leur droits et leurs devoirs valables pendant leur séjour dans la famille et dans le pays d accueil. Le 11 mars 2005, les réglementations de garantie et de contrôle s appliquant à la préparation, au placement et à l accompagnement d un séjour Au pair, le statut du label de qualité de l association Communauté de qualité Au pair e.v, les réglementations pour l obtention et la garde du label de qualité Au pair et les statuts de l association Communauté de qualité Au pair e.v ont été entérinés une étape supplémentaire sur le chemin d une plus grande sécurité pour les jeunes Au pair en Allemagne : Conformément à ses réglementations, l association Communauté de qualité Au pair e.v décerne à des organismes et à des agences de placement sur leur demande le droit de recevoir le label de qualité Au pair. Les utilisateurs sont autorisés à utiliser ce label uniquement pour des prestations correspondant aux réglementations de garantie et de contrôle. La Communauté de qualité est en droit et est même obligée de surveiller l utilisation du label de qualité et le respect des réglementations de garantie et de contrôle.

4 La majorité des fédérations de Au pairs ainsi que d autres agences qui ne sont pas affiliées à des fédérations ont signalé leur intention de s engager volontairement à se soumettre au contrôle de l Institut allemand pour l assurance de la qualité et le marquage (RAL) afin d assurer le respect des critères de qualité. Le Ministère fédéral de la famille, des personnes âgées, de la femme et de la jeunesse a pris en charge les dépenses financières supplémentaires. La dimension européenne de l initiative allemande Le label de qualité est tout d abord en vigueur uniquement pour le placement des jeunes Au pair en Allemagne. La protection de ce que l on appelle le Marché du Out-going, c est-àdire des Au pairs qui sont placés à l étranger sera la prochaine étape de la garantie de qualité. Les réactions exprimées lors de ma conférence sur l état actuel des évolutions sur le sol allemand devant la Commission des affaires sociales du Conseil de l Europe (CDCS) le 19 mai 2004 à Strasbourg ont montré que le modèle allemand sur la garantie des critères de qualité par le biais de l engagement volontaire des agences de placement est poursuivi avec grand intérêt par un bon nombre de pays membres. Certains pays réfléchissent même à suivre l exemple de l Allemagne et à se lancer également sur la voie de l engagement volontaire. Par ailleurs, l Allemagne a proposé au Conseil de l Europe de réaliser à l avenir des statistiques sur les jeunes Au pair. En effet, aujourd hui aucun recensement n est fait dans les 48 Etats membres. Plus un grand nombre de pays se joindra à ce modèle, plus il sera possible de garantir une sécurité des jeunes pendant leur séjour Au pair. Les perspectives Actuellement, les agences se trouvent dans la phase de contrôle. Leurs prestations ont été contrôlées pendant l hiver 2005 par le Service international de la République Fédérale d Allemagne d Echanges de jeunes et d Accueil d Experts du domaine de la Jeunesse (IJAB). La remise du label de qualité aura lieu dans le cadre d une conférence prévue à Berlin au printemps Ensuite, les agences reconnues seront rendues publiques sur le site

5 Il serait judicieux de parvenir à une large publication du label de qualité sur les plans national et international. Cela pourrait se réaliser en développant une action coordonnée auprès de l opinion publique aussi dans les pays d origine des jeunes Au pair. L objectif recherché est d informer les jeunes sur la communauté de qualité avant leur départ pour l Allemagne.

AU PAIR DANS LA REGION NORD-PAS DE CALAIS

AU PAIR DANS LA REGION NORD-PAS DE CALAIS ACTUEL NORD-PAS DE CALAIS Centre Régional Information Jeunesse Nord-Pas de Calais 2, rue Nicolas Leblanc - 59000 LILLE Tél. : 03.20.12.87.30 - Fax : 03.20.12.87.31 - http://www.crij-npdc.asso.fr AU PAIR

Plus en détail

Classe d école Suisse-Inde

Classe d école Suisse-Inde Soleure, 01.10.2015 Classe d école Suisse-Inde Conditions de participation 2016/17 1. Considérations générales Le programme d échange «Classe d école Suisse-Inde» entend soutenir des partenariats entre

Plus en détail

LA QUALITÉ LABELLISÉE

LA QUALITÉ LABELLISÉE SEJOURS LINGUISTIQUES ENFANT, COLLEGIENS, LYCEENS PREAMBULE NOTRE ACTE D ENGAGEMENT EN 10 ACTIONS Face à la prolifération, en particulier via internet, d organismes proposant des séjours linguistiques

Plus en détail

Janvier 2016. The European Committee for Au Pair Standards

Janvier 2016. The European Committee for Au Pair Standards Janvier 2016 The European Committee for Au Pair Standards TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 Comités participants 4 Réunions de l ECAPS 4 Situation du programme Au Pair 5 Mission 6 Définition du terme d

Plus en détail

Le statut franco-allemand du stagiaire. Pour que les stages à l étranger ne soient plus un casse-tête

Le statut franco-allemand du stagiaire. Pour que les stages à l étranger ne soient plus un casse-tête Le statut franco-allemand du stagiaire Pour que les stages à l étranger ne soient plus un casse-tête Sommaire 1. PRAXES en bref 1 2. Contexte.. 2 3. PRAXES = Praxis + accès 2 4. Qui peut participer à PRAXES?...

Plus en détail

Notice uniforme pour l ensemble du territoire fédéral. concernant l utilisation du formulaire unique de déclaration de prise en charge

Notice uniforme pour l ensemble du territoire fédéral. concernant l utilisation du formulaire unique de déclaration de prise en charge Ministère fédéral de l'intérieur Réf. : M I 3 125 101 68/1 Notice uniforme pour l ensemble du territoire fédéral concernant l utilisation du formulaire unique de déclaration de prise en charge visée à

Plus en détail

1. Le dépôt du dossier de visa s effectue personnellement par le demandeur de visa ou par son représentant légal.

1. Le dépôt du dossier de visa s effectue personnellement par le demandeur de visa ou par son représentant légal. FORMALITES D'OBTENTION D'UN VISA AFFAIRE, ETUDE OU HUMANITAIRE (pour des séjours dont la durée n excède pas 90 jours par période de 180 jours) I. PARTIE GENERALE 1. Le dépôt du dossier de visa s effectue

Plus en détail

Aperçu des 37 principes directeurs

Aperçu des 37 principes directeurs Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Gouvernement d entreprise de la Confédération Aperçu des 37 principes directeurs Principe n o 1 En principe, il convient d

Plus en détail

Programme Voltaire - Questions générales - Actualisation août 2013 -

Programme Voltaire - Questions générales - Actualisation août 2013 - Programme Voltaire - Questions générales - Actualisation août 2013 - Comment le programme est-il né et quelles institutions se cachent derrière? Le programme Voltaire a été initié lors du sommet franco-allemand

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE. (3 septembre 2012)

NOTE CIRCULAIRE. (3 septembre 2012) Direction Protocole Service P1.1 NOTE CIRCULAIRE LE STATUT PRIVILEGIE DES CONJOINT(E)S ET DES PARTENAIRES LEGAUX (LEGALES) NON-MARIE(E)S DES MEMBRES DU PERSONNEL DES POSTES CONSULAIRES (3 septembre 2012)

Plus en détail

Les séjours au pair. La liste des critères de qualité

Les séjours au pair. La liste des critères de qualité LES SÉJOURS AU PAIR On entend par séjour au pair un séjour en France ou à l étranger à des fins linguistiques, comprenant d une part, un «travail» indemnisé dans une famille consistant dans la réalisation

Plus en détail

OFAJ DFJW ALLEMAGNE FRANCE. Programme BRIGITTE SAUZAY ALLER EN CLASSE EN ALLEMAGNE

OFAJ DFJW ALLEMAGNE FRANCE. Programme BRIGITTE SAUZAY ALLER EN CLASSE EN ALLEMAGNE OFAJ DFJW FRANCE Programme BRIGITTE SAUZAY ALLER EN CLASSE EN Depuis 1989, l Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) soutient, en étroite coopération avec les Rectorats et les autorités scolaires

Plus en détail

A Non-Profit Educational and Cultural Exchange Organization in France & the United States

A Non-Profit Educational and Cultural Exchange Organization in France & the United States THE FRENCH AMERICAN CENTER A Non-Profit Educational and Cultural Exchange Organization in France & the United States Introduction AU P AIR HOST F AMILY IN FRANCE Le programme «Au Pair Host Family in France»

Plus en détail

A combien s élève le nombre de participants à ce programme?

A combien s élève le nombre de participants à ce programme? FAQ: Questions fréquemment posées Questions générales Quel est le but du programme Voltaire? Le programme Voltaire donne la possibilité à de jeunes gens d acquérir au cours de leur scolarité une expérience

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

Le système d enseignement supérieur allemand Webinaire 22 octobre 2015

Le système d enseignement supérieur allemand Webinaire 22 octobre 2015 Le système d enseignement supérieur allemand Webinaire 22 octobre 2015 Le paysage de l enseignement supérieur en Allemagne : le fédéralisme L Allemagne est un état fédéral se composant de 16 Länder (états

Plus en détail

L Association «SOS Violences Conjugales 42» est située 96 rue Bergson 42 000 Saint-Etienne Arrêt de tram : Geoffroy Guichard Tel : 04-77-25-89-10 Fax

L Association «SOS Violences Conjugales 42» est située 96 rue Bergson 42 000 Saint-Etienne Arrêt de tram : Geoffroy Guichard Tel : 04-77-25-89-10 Fax LIVRET D ACCUEIL L Association «SOS Violences Conjugales 42» est située 96 rue Bergson 42 000 Saint-Etienne Arrêt de tram : Geoffroy Guichard Tel : 04-77-25-89-10 Fax : 04-77-32-01-19 e-mail : sosviolencesconjugales42-

Plus en détail

CONVENTION D ACCUEIL AU PAIR 1

CONVENTION D ACCUEIL AU PAIR 1 CONVENTION D ACCUEIL AU PAIR 1 La présente convention d accueil au pair est conclue entre la famille d accueil ci-après désignée: Madame nom et prénom Matricule nationale et / ou Monsieur nom et prénom

Plus en détail

Fit for Partnership with Germany

Fit for Partnership with Germany Fit for Partnership with Germany Le programme de formation continue pour managers, du BMWi, pour les cadres en provenance d entreprises étrangères Fit for Partnership with Germany Le programme de formation

Plus en détail

Guide de l étudiant en mobilité stage

Guide de l étudiant en mobilité stage Guide de l étudiant en stage Partir en stage à l étranger est une expérience extraordinaire : vous rencontrerez de nombreuses personnes différentes, vous découvrirez des nouveaux modes de pensées, une

Plus en détail

1/ L équipe d animation :

1/ L équipe d animation : PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DE LA GARDERIE PERISCOLAIRE DE CRUSEILLES I/ PRESENTATION : PROJET EDUCATIF La Garderie Périscolaire de Cruseilles a été crée par la Commune de Cruseilles dans le but de

Plus en détail

Echange scolaire et correspondance avec une école, un collège, un lycée en France Quelques pistes

Echange scolaire et correspondance avec une école, un collège, un lycée en France Quelques pistes Service de la coopération pour le français Echange scolaire et correspondance avec une école, un collège, un lycée en France Quelques pistes Institutions, liens Internet, adresses, programmes éducatifs,

Plus en détail

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne Professions indépendantes Votre carte Vitale et votre carte Européenne Edition 2014 AIDE VOTRE POUR CARTE VITALE UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL La carte Vitale est une carte à puce dont

Plus en détail

Guide: Étudier à l Université de Trèves

Guide: Étudier à l Université de Trèves Guide: Étudier à l Université de Trèves Dans le cadre du réseau Université de la Grande Région (UniGR) Le présent guide s adresse aux étudiants issus de l une des universités partenaires du réseau «Université

Plus en détail

Accueillir un jeune étudiant étranger au sein de votre famille

Accueillir un jeune étudiant étranger au sein de votre famille Accueillir un jeune étudiant étranger au sein de votre famille Notre Association : JEV (Jeunesse Etudes Voyages) est une Association Loi de 1901, dont le Conseil d Administration est composé majoritairement

Plus en détail

toi et le DE L AIDE A LA JEUNESSE Stedelijke Tolk- en Vertaaldienst Stad Antwerpen

toi et le DE L AIDE A LA JEUNESSE Stedelijke Tolk- en Vertaaldienst Stad Antwerpen toi et le CENTRE DE SOUTIEN DE L AIDE A LA JEUNESSE Stedelijke Tolk- en Vertaaldienst Stad Antwerpen introduction Dans cette brochure, tu trouveras des informations sur Ondersteuningscentrum Jeugdzorg

Plus en détail

Rapport de Stage, Mobilité Allemagne

Rapport de Stage, Mobilité Allemagne Ce rapport fait office d une synthèse des événements en Allemagne, durant mon stage linguistique d une durée de 10 semaines. Rapport de Stage, Mobilité Allemagne Haus Morgenstern Yvonick Johannel Onangha

Plus en détail

VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS?

VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS? VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS? Accueillez une jeune fille au pair et faites vivre à votre famille l expérience unique et enrichissante de l échange culturel. Au pair TODAY vous propose

Plus en détail

BOURSES DE STAGE TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES DE STAGE TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyages et de transport page 4 Assurance page 4 Hébergement page 5 Titre de séjour page 5

Plus en détail

Canada. RPSP Bulletin d information. Réfugiés parrainés par le secteur privé. Réinstallation des réfugiés au

Canada. RPSP Bulletin d information. Réfugiés parrainés par le secteur privé. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés parrainés par le secteur privé Canada Réinstallation des réfugiés au RPSP Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Cours de Civilisation Française de la Sorbonne

Cours de Civilisation Française de la Sorbonne COURS DE CIVILISATION FRANCAISE DE LA SORBONNE 47 Rue des Ecoles 75005 Paris Cours de Civilisation Française de la Sorbonne Conditions générales de souscription Paris mars 2014 1 1. Application des conditions

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013

DOSSIER DE PRESSE 2013 Une journée pour organiser son séjour linguistique ou éducatif DOSSIER DE PRESSE 2013 SALON DES SEJOURS LINGUISTIQUES ET DES VOYAGES SCOLAIRES Lycée Henri IV Avec le soutien du : 0 SOMMAIRE 1- UN SALON

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance EGK-Care Assurance Managed Care conformément à la Loi sur l assurancemaladie (CCA / LAMal EGK-Care)

Conditions Complémentaires d Assurance EGK-Care Assurance Managed Care conformément à la Loi sur l assurancemaladie (CCA / LAMal EGK-Care) Conditions Complémentaires d Assurance EGK-Care Assurance Managed Care conformément à la Loi sur l assurancemaladie (CCA / LAMal EGK-Care) Édition du 1.1.2011 www.egk.ch Conditions Complémentaires d Assurance

Plus en détail

cosmocollege Plan Marshall

cosmocollege Plan Marshall cosmocollege Plan Marshall Séjours linguistiques avec une bourse de la Région wallonne Néerlandais LE PLAN MARSHALL 2015 2016 Un semestre de néerlandais à Anvers Dans cette brochure nous vous présentons

Plus en détail

Une première expérience professionnelle avant 18 ans!

Une première expérience professionnelle avant 18 ans! l e ssentiel Une première expérience professionnelle avant 18 ans! L information jeunesse en RHÔNE-ALPES S ommaire Quelques conseils... p. 2 Les jobs les plus accessibles... p. 3 Vos droits... p. 4 Les

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE EURO DISTRICT LANGUAGE SCHOOL (EDLS)

CONDITIONS GENERALES DE VENTE EURO DISTRICT LANGUAGE SCHOOL (EDLS) CONDITIONS GENERALES DE VENTE EURO DISTRICT LANGUAGE SCHOOL (EDLS) 1. Validité Associé-gérant : Philippe Eisenberg Directrice pédagogique : Béatrice Eisenberg Etat au 01.07.2012 En vous inscrivant à un

Plus en détail

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER Page 1 sur 6 PRÉAMBULE... 3 ARTICLE 1 : ORGANISATION COMPTABLE... 3 L Assemblée Générale... 3 Le Comité directeur... 3 Le bureau... 3 Le Président... 3

Plus en détail

0.512.134.91. Accord. Texte original. (Etat le 25 mai 2004)

0.512.134.91. Accord. Texte original. (Etat le 25 mai 2004) Texte original Accord entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relatif aux activités communes d instruction et d entraînement des armées françaises et de l armée suisse

Plus en détail

RAPPORT DE SEJOUR A ROME EN ITALIE

RAPPORT DE SEJOUR A ROME EN ITALIE RAPPORT DE SEJOUR A ROME EN ITALIE A) Vie pratique Logements J ai tout d abord réservé un logement sur Internet, via le site «Easystanza» : http://www.easystanza.it, site conseillé par une amie étant partie

Plus en détail

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse Berne, novembre 2013 Version originale : allemand Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse (réseau.ch / ASPnet.ch*) SOMMAIRE 1. SITUATION... 2 2. ANALYSE... 3 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

Procédure de dispense simplifiée pour les banques suisses dans le cadre d activités financières transfrontières en Allemagne

Procédure de dispense simplifiée pour les banques suisses dans le cadre d activités financières transfrontières en Allemagne Communication FINMA 54 (2014) 6 janvier 2014 Procédure de dispense simplifiée pour les banques suisses dans le cadre d activités financières transfrontières en Allemagne Banques Einsteinstrasse 2, 3003

Plus en détail

UN CAMP FRANCO- ALLEMAND une rencontre, de l amitié, des démarches, des subventions www.dpsgdf.net

UN CAMP FRANCO- ALLEMAND une rencontre, de l amitié, des démarches, des subventions www.dpsgdf.net UN CAMP FRANCO- ALLEMAND une rencontre, de l amitié, des démarches, des subventions www.dpsgdf.net 1 UNE RENCONTRE : CHEFS Au niveau chefs : Demande des jeunes Trouver un partenaire Prendre contact, apprendre

Plus en détail

AQUARIUS Stages Nouvelle-Zélande

AQUARIUS Stages Nouvelle-Zélande AQUARIUS Stages Nouvelle-Zélande Un stage en entreprise pour faire vos premiers pas dans le monde du travail, pour valider vos études, pour enrichir votre CV la Nouvelle-Zélande vous permet d allier une

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

COMITE D ETABLISSEMENT DELPHI DIESEL SYSTEMS 9, Boulevard de l industrie 41000 BLOIS Cedex 02.54.55.39.39 poste 3541

COMITE D ETABLISSEMENT DELPHI DIESEL SYSTEMS 9, Boulevard de l industrie 41000 BLOIS Cedex 02.54.55.39.39 poste 3541 COMITE D ETABLISSEMENT DELPHI DIESEL SYSTEMS 9, Boulevard de l industrie 41000 BLOIS Cedex 02.54.55.39.39 poste 3541 A lire attentivement avant le dépôt du dossier au CE REGLEMENT DE LA COMMISSION ENFANTS

Plus en détail

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local.

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. 36 Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. allemagne C est au sud du pays que se trouvent les écoles de langue

Plus en détail

pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde

pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde RAPPORT DES REPRESENTANTS DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE FRANCO-ALLEMANDE pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde Les représentants des étudiants publient chaque année

Plus en détail

C:\Documents and Settings\Admundo\Bureaublad\97-jeunesaupair_FR.doc

C:\Documents and Settings\Admundo\Bureaublad\97-jeunesaupair_FR.doc AVIS N 97 DU 17 JUIN 2005 DU BUREAU DU CONSEIL POUR L ÉGALITÉ DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES CONCERNANT LES JEUNES AU PAIR 2 3 Avis n 97 du 17 juin 2005 du Bureau du Conseil pour l'égalité des chances

Plus en détail

SECRÉTARIAT DE LA CONVENTION-CADRE POUR LA PROTECTION DES MINORITÉS NATIONALES

SECRÉTARIAT DE LA CONVENTION-CADRE POUR LA PROTECTION DES MINORITÉS NATIONALES Strasbourg, le 4 juillet 2011 Public Document de travail SECRÉTARIAT DE LA CONVENTION-CADRE POUR LA PROTECTION DES MINORITÉS NATIONALES RECUEIL DES AVIS DU COMITÉ CONSULTATIF SUR L ARTICLE 13 DE LA CONVENTION-CADRE

Plus en détail

Groupe de travail FSESP/ISP

Groupe de travail FSESP/ISP Groupe de travail FSESP/ISP 4-5 mai 2006, Bruxelles Une nouvelle Fédération Notre voix en Europe La Fédération européenne a besoin d une constitution qui reflète nos objectifs et nous donne la structure,

Plus en détail

Certificats d origine non préférentielle

Certificats d origine non préférentielle Certificats d origine non préférentielle Premier semestre 2015 Dans le cadre de la mission du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie consistant à créer les conditions d un fonctionnement compétitif,

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Intermodalité Europe-Asie : Pertinence et potentiel

Intermodalité Europe-Asie : Pertinence et potentiel REUNION Intermodalité Europe-Asie : Pertinence et potentiel Séminaire CEMT/CEE-ONU à l invitation du Ministère des Transports de l Ukraine sur le Transport Intermodal et la Logistique Le Séminaire et les

Plus en détail

Accueil des assistants de langue. Rentrée 2015-2016

Accueil des assistants de langue. Rentrée 2015-2016 Accueil des assistants de langue Rentrée 2015-2016 1 introduction ½ journée d accueil en octobre et 1 journée de formation en décembre/janvier pour chaque assistant Des personnels identifiés : 1 référent,

Plus en détail

Projet «Offres de formation»

Projet «Offres de formation» Projet «Offres de formation» Lignes diréctrices pour l'organisation, le pilotage et le subventionnement des offres de formation destinées aux collaborateurs ecclésiaux à l échelon de la Suisse et des régions

Plus en détail

NOTES D INFORMATIONS AUX CANDIDATS À UN POSTE D ENSEIGNANT EN HONGRIE

NOTES D INFORMATIONS AUX CANDIDATS À UN POSTE D ENSEIGNANT EN HONGRIE Fondation Franco-Hongroise pour la Jeunesse NOTES D INFORMATIONS AUX CANDIDATS À UN POSTE D ENSEIGNANT EN HONGRIE Depuis 1992, la Fondation Franco-Hongroise pour la Jeunesse participe à un programme de

Plus en détail

Des moyens et des outils pour concrétiser vos projets de mobilité et de recrutement international!

Des moyens et des outils pour concrétiser vos projets de mobilité et de recrutement international! Des moyens et des outils pour concrétiser vos projets de mobilité et de recrutement international! Objectifs de cet atelier Présentation des services d Éducation internationale pour le réseau Bref panorama

Plus en détail

Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité avec possibilité de retour pour post-doctorantes et postdoctorants

Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité avec possibilité de retour pour post-doctorantes et postdoctorants www.snf.ch Wildhainweg, case postale 8, CH-00 Berne Conseil national de la recherche Version : 0.0.06 Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité avec possibilité de retour pour post-doctorantes

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL 2016

CONTRAT D ACCUEIL 2016 CONTRAT D ACCUEIL 2016 (A découper ou à photocopier) Par la présente, à ce jour, est signé le contrat, entre: L association LES ENFANTS DE TCHERNOBYL représentée par M. Thierry MEYER, Président Nom / Prénom

Plus en détail

Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour postdoctorantes et post-doctorants avancés «Advanced Postdoc.Mobility»

Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour postdoctorantes et post-doctorants avancés «Advanced Postdoc.Mobility» www.snf.ch Wildhainweg, case postale 8, CH-00 Berne Conseil national de la recherche Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour postdoctorantes et post-doctorants avancés «Advanced Postdoc.Mobility»

Plus en détail

Programme SPORT. Les actions suivantes dans le domaine du sport sont mises en œuvre à travers ce guide du programme:

Programme SPORT. Les actions suivantes dans le domaine du sport sont mises en œuvre à travers ce guide du programme: Programme SPORT Quelles actions sont soutenues? Les actions suivantes dans le domaine du sport sont mises en œuvre à travers ce guide du programme: Partenariats collaboratifs Manifestations européennes

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Réalisé au CIO-MJT-octobre 2010 (à partir du document de l université de Reims)

Réalisé au CIO-MJT-octobre 2010 (à partir du document de l université de Reims) Réalisé au CIO-MJT-octobre 2010 (à partir du document de l université de Reims) Dans quel secteur utilise-t-on les langues? Le commerce (assistant export, acheteur international, chargé de clientèle international,

Plus en détail

LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE.

LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE. KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Enseignants Nombre de pages : 7 INFORMER ET ASSOCIER LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE. Cette fiche s adresse

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail

Nous avons le choix:

Nous avons le choix: Nous avons le choix: être en exercice illégal ou exercer illégalement! C est l alternative qui s offre aux kinésithérapeutes salariés depuis la publication du code de déontologie. Art. R. 4321-56. - Le

Plus en détail

GROUPE ACCENT SUR L ÉTUDIANT: 2006 CONTEXTE

GROUPE ACCENT SUR L ÉTUDIANT: 2006 CONTEXTE CONTEXTE L Université McGill a pour mission de faire progresser l acquisition de connaissances par son enseignement, par ses travaux de recherche et par les services qu elle rend à la société. Pour s en

Plus en détail

La Puisaye, atout Cœur...

La Puisaye, atout Cœur... La Puisaye, atout Cœur... GUIDE DU PARTENARIAT Pourquoi et comment? Développer Promouvoir Valoriser Accompagner 12015 2 Siège Social 6, rue Jacques Coeur 89170 SAINT-FARGEAU 09 77 06 90 53 president@tourisme-coeurdepuisaye.fr

Plus en détail

linguistiques sous contrôle

linguistiques sous contrôle Les séjours s linguistiques sous contrôle Sommaire L Office en quelques mots Tout savoir sur les séjours linguistiques Bilan des contrôles 2009 L Office en quelques mots Qui sommes-nous? «L Office regroupe

Plus en détail

Access Language Centre a été créé en 1997 et se trouve dans le centre de Sydney. Avec une population de plus de 4 millions d habitants, Sydney a tout

Access Language Centre a été créé en 1997 et se trouve dans le centre de Sydney. Avec une population de plus de 4 millions d habitants, Sydney a tout a été créé en 1997 et se trouve dans le centre de Sydney. Avec une population de plus de 4 millions d habitants, Sydney a tout le dynamisme d une grande ville, mais elle est aussi bordée de plages et de

Plus en détail

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES Demande d admission en 1 ère année de Master Le dossier est à envoyer à : Master Sciences Humaines & Sociales, mention GEOGRAPHIE ou HISTOIRE Secrétariat Master

Plus en détail

Bulletin officiel n 38 du 17 octobre 2013

Bulletin officiel n 38 du 17 octobre 2013 Annexe 3 Échange franco-allemand d enseignants du 1er degré Annexe 3 - A - Informations administratives A.1 Position administrative et rémunération des enseignants sélectionnés Les enseignants du premier

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

Logement Logement provisoire et logement en ville (cf. la Rubrique Informations pratiques)

Logement Logement provisoire et logement en ville (cf. la Rubrique Informations pratiques) FORMALITES POUR LE SEJOUR EN FRANCE Sécurité sociale Dans le cadre de l application de l Article 4 de l Arrêté du 29 juin 1999 (parution au Journal Officiel), nous vous informons que tous les étudiants

Plus en détail

INFORMATIONS IMPORTANTES

INFORMATIONS IMPORTANTES INFORMATIONS IMPORTANTES Tous les étrangers qui cherchent n importe quel type d emploi en République Tchèque doivent obtenir A) PERMIS DE TRAVAIL B) VISA POUR UN SEJOUR DE PLUS DE 90 JOURS (visa de longue

Plus en détail

Statuts. Association suisse des consultations parents-enfants (ASCPE) du 30 juin 2014

Statuts. Association suisse des consultations parents-enfants (ASCPE) du 30 juin 2014 Association suisse des consultations parents-enfants (ASCPE) Statuts du 30 juin 204 c/o mcw Wuhrmattstrasse 28 4800 Zofingue 062 5 20 info@sf-mvb.ch www.sf-mvb.ch Sommaire I. Dénomination, siège et but

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.30/AC.2/2001/12 8 août 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE Comité de gestion de la Convention TIR de

Plus en détail

Recruter et intégrer des étrangers dans les entreprises du Québec - Contexte, enjeux & pratiques.

Recruter et intégrer des étrangers dans les entreprises du Québec - Contexte, enjeux & pratiques. Recruter et intégrer des étrangers dans les entreprises du Québec - Contexte, enjeux & pratiques. 1 - Présentation générale du contexte démographique et entrepreneurial du Québec Le Québec est un vaste

Plus en détail

Référente : Nadia Inoubli, Bureau des «Echanges scolaires et extrascolaires

Référente : Nadia Inoubli, Bureau des «Echanges scolaires et extrascolaires Compte rendu du groupe de travail n 5 «Les projets artistiques et culturels dans le cadre des jumelages de villes» Date : 18.10.2014 Durée : 11h 12h30 Lieu : Kolping-Akademie Würzburg Evénement : réunion

Plus en détail

3.2. Le projet. 3.3. Plan de projet

3.2. Le projet. 3.3. Plan de projet Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Etat-major DR Cahier des charges Analyse de marché des prestataires de services automobiles 1. Termes-clés et abréviations Abréviation

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHÈSE "EST" (SOUS-PROJET 1)

RAPPORT DE SYNTHÈSE EST (SOUS-PROJET 1) RAPPORT DE SYNTHÈSE "EST" (SOUS-PROJET 1) Compétences en langues pour les industries de la langue et les professions langagières Rapport de synthèse pour l Europe de l'est I. Introduction Ce rapport de

Plus en détail

Découverte de L accompagnement éducatif

Découverte de L accompagnement éducatif Découverte de L accompagnement éducatif Présentation du dispositif Qu est ce que l accompagnement éducatif? Initié par le ministère de l éducation nationale, l accompagnement éducatif est proposé gratuitement

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES F UPOV/INF/9 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE ACCORD entre l Union internationale pour la protection des obtentions végétales et le Conseil fédéral suisse pour déterminer

Plus en détail

Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour doctorantes

Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour doctorantes www.snf.ch Wildhainweg, case postale 8, CH-00 Berne Conseil national de la recherche Version : 0.0.06 Règlement relatif à l octroi de bourses de mobilité pour doctorantes et doctorants «Doc.Mobility» 0

Plus en détail

Règlement des études. Passerelle de la maturité professionnelle à l université pour l espace BEJUNE. Table des matières

Règlement des études. Passerelle de la maturité professionnelle à l université pour l espace BEJUNE. Table des matières Règlement des études Passerelle de la maturité professionnelle à l université pour l espace BEJUNE Table des matières Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre

Plus en détail

ACCORD DE COOPERATION TECHNIQUE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU JAPON ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL

ACCORD DE COOPERATION TECHNIQUE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU JAPON ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL ACCORD DE COOPERATION TECHNIQUE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU JAPON ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL Le Gouvernement du Japon et le Gouvernement de la République du Sénégal, Désireux de renforcer

Plus en détail

CES/AC.49/2001/6 16 août 2001 COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE

CES/AC.49/2001/6 16 août 2001 COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Distr. GÉNÉRALE CES/AC.49/2001/6 16 août 2001 FRANÇAIS Original: RUSSE COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE ORGANISATION INTERNATIONALE (OIT) CONFÉRENCE DES STATISTICIENS EUROPÉENS

Plus en détail

Echanges entre la France et l Allemagne de jeunes et d adultes en formation professionnelle initiale et continue (convention francoallemande

Echanges entre la France et l Allemagne de jeunes et d adultes en formation professionnelle initiale et continue (convention francoallemande Echanges entre la France et l Allemagne de jeunes et d adultes en formation professionnelle initiale et continue (convention francoallemande du 5 février 1980). Réf. : Décret n 80-1008 du 11 décembre 1980

Plus en détail

EVS INFO KIT. Janvier 2014

EVS INFO KIT. Janvier 2014 EVS INFO KIT Janvier 2014 Cher Volontaire! Félicitations! Vous avez été sélectionné pour participer au Service volontaire européen. Les prochaines semaines et mois pourront être une expérience de changement

Plus en détail

Appel d offres pour la mise en place de cursus intégrés franco-allemands binationaux et trinationaux à compter de l année universitaire 2015-2016

Appel d offres pour la mise en place de cursus intégrés franco-allemands binationaux et trinationaux à compter de l année universitaire 2015-2016 Appel d offres pour la mise en place de cursus intégrés franco-allemands binationaux et trinationaux à compter de l année universitaire 2015-2016 Date limite pour l annonce du dépôt d une demande de soutien

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Décret n o 2015-8 du 7 janvier 2015 portant publication de l accord entre le Gouvernement

Plus en détail

Séminaire «Quelle formation aujourd hui pour les animateurs d éducation informelle?» Prague 27 novembre 2003 Jean- François Magnin, directeur général adjoint, Ceméa Bonjour, Je voudrais d abord remercier

Plus en détail

CONTRÔLES et SANCTIONS DANS LE CADRE DE L AIDE SOCIALE

CONTRÔLES et SANCTIONS DANS LE CADRE DE L AIDE SOCIALE CSIAS Aides à la pratique CONTRÔLES et SANCTIONS DANS LE CADRE DE L AIDE SOCIALE Mesures d assurance qualité et de prévention d abus de l aide sociale 1. Introduction Il est du devoir des organes de l

Plus en détail