AGIR AGIR POUR LE LOGEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AGIR AGIR POUR LE LOGEMENT"

Transcription

1

2 Première organisation syndicale des professionnels de l immobilier en France, la Fédération Nationale de l Immobilier (FNAIM) accompagne au quotidien ses adhérents dans l exercice de leurs 13 métiers depuis LE POUR LOGEME Crédits Getty Images / Kupicoo & Purestock Shutterstock / Victor Torres 02

3 AGIR NT FNAIM AGIR POUR LE LOGEMENT Agir pour le logement, être au service des consommateurs : c est ce qui anime chaque jour nos adhérents. Nous avons la conviction que nous, professionnels, sommes des acteurs essentiels du logement, de par nos interventions sur le parc existant. Notre Fédération représente près d 1/3 des professionnels du secteur. Et parce que nous occupons une place unique, celle de première organisation des professionnels de l immobilier en France, nous apportons des éclairages différents sur nos métiers. La FNAIM bénéficie d une légitimité reconnue et a développé un réseau unique de proximité, fort et structuré, qui permet de répondre aux besoins et aux attentes de tous nos publics, en étant présent dans toutes les instances locales et nationales du logement. Ainsi nous siégeons au sein du nouveau Conseil National de la Gestion et de la Transaction Immobilières. La Fédération intervient en toute transparence dans l élaboration des textes législatifs et réglementaires qui concernent l univers immobilier. En professionnels responsables, nous sommes soucieux de trouver des réponses et des solutions aux préoccupations des locataires, des propriétaires et copropriétaires. À la fois référence et partenaire, notre Fédération veut faire partager une vision positive, équilibrée et sociale de l immobilier. 03

4 Depuis 1946, la FNAIM a participé à tous les débats concernant l immobilier et la politique du logement La loi du 1 er juillet réglemente les rapports entre propriétaires bailleurs et locataires pour réguler l augmentation des loyers La loi du 10 juillet fixe le statut de la copropriété des immeubles bâtis Décret d application de la loi du 10 juillet La loi Hoguet définit les conditions d exercice des activités relatives aux agents immobiliers Décret d application de la loi du 10 juillet La loi dite «Quilliot» est la première loi à encadrer les rapports locatifs dans le cadre d un bail d habitation La loi du 6 juillet 1989 vise à améliorer les rapports locatifs, et regroupe l ensemble des droits et devoirs qui s appliquent aux locataires et propriétaires dans le cadre d une location Mise en place du prêt à taux zéro La loi Carrez institue l obligation de mentionner la superficie de la partie privative dans les avantcontrats et contrats de vente Baisse des droits de mutation passant de 7 % à 4,80 % La loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) instaure un délai de rétraction applicable à toutes les transactions Création de l École Supérieure de l Immobilier et obligation de 2 jours de formation pour les adhérents de la FNAIM Création du Code d Éthique et de Déontologie et instauration du Comité d Éthique et de Déontologie Loi portant sur l Engagement National pour le Logement (ENL) La FNAIM intègre le Plan bâtiment du Grenelle 2 de l Environnement, et lance son «Objectif logements éco-rénovés» La FNAIM obtient le doublement du PTZ dans l ancien, en faveur de l acquisition de logements éco-performants La FNAIM se positionne avec «Agir pour le logement», dans un esprit d équilibre entre les parties Dans le cadre de la loi ALUR (loi pour l Accès au Logement et à un Urbanisme Rénové) promulguée en mars, la FNAIM obtient satisfaction sur l obligation de formation pour tous les professionnels de l immobilier, la composition du Conseil National de la Transaction et de la Gestion Immobilières (CNTGI) et de la carte S pour les syndics de copropriété, les honoraires de location et la sauvegarde du mandat exclusif. La loi Pinel réforme le statut des baux commerciaux. La loi «Hamon» renforce la protection des consommateurs, en portant le délai de rétractation à 14 jours en cas de prestations de services «hors établissement» ou «à distance». 04

5 LE MOT DU PRÉSIDENT ACTEURS DU LOGEMENT JEAN-FRANÇOIS BUET Président fédéral L année 2014 restera une année de bascule pour le secteur et notre profession, avec un profond bouleversement de la réglementation concernant nos métiers. Nous devons maintenant relever le défi des services. La confiance et la transparence sont les deux principes de la relation avec les consommateurs. Toutes nos actions ont pour seul objectif de démontrer aux pouvoirs publics, à nos partenaires et au grand public, que les professionnels de l immobilier sont des acteurs majeurs du logement dignes de confiance. La FNAIM est le syndicat qui représente les professionnels de tout le secteur. Notre poids en termes de représentativité, notre crédibilité fondée sur la qualité de nos propositions et la sincérité de notre engagement, participent à l amélioration des relations entre professionnels et particuliers. La défiance vis-à-vis de nos professions n est pas anodine. Elle n est pas à nier et elle s explique pour partie par notre difficulté à clairement expliquer nos services, leur utilité et leur valeur ajoutée. La confiance des clients repose sur nos compétences, nos connaissances réglementaires et du marché. Mais nous allons devoir développer la qualité de nos services, clarifier nos prestations et les améliorer. Notre force va au-delà de la dimension technique de nos métiers, l humain et le service demeurent des fondamentaux de nos activités. Nous sommes plus que de simples intermédiaires. Nous avons une mission d équilibre entre les parties : un rôle noble. Notre Fédération est un lieu de veille, d analyse économique et de prospective de la profession et du secteur. Sa présence sur tout le territoire avec les Chambres départementales et régionales est le signe de sa capacité d adaptation aux particularités locales. Nous agissons chaque jour pour le logement de nos concitoyens. JEAN-FRANÇOIS BUET Président fédéral 05

6 NOS PUBLICS CLIENTS, CONSOMMATEURS, CITOYENS 06

7 NOS PUBLICS Sécuriser les consommateurs Nos métiers sont encore mal connus et mal compris. De plus, la complexité de notre secteur ne cesse de s accroître. Parce que les clients de nos adhérents sont à la fois des consommateurs et des citoyens toujours plus exigeants et avertis, la FNAIM définit et renforce au quotidien les standards de qualité de la profession. Avec fnaim.fr, les documents d information diffusés par nos adhérents et nos campagnes de communication nationale, nous informons régulièrement sur les obligations légales et normes réglementaires. Le cube jaune est depuis de nombreuses années déjà un signe de reconnaissance, un gage de confiance et de sérieux. Instaurer une relation positive et durable Afficher son appartenance à la FNAIM, c est accepter un certain nombre de principes qui garantissent aux locataires, aux propriétaires et copropriétaires la transparence sur les honoraires, la qualité du conseil délivré sur la fiscalité, les normes environnementales et les obligations des parties en présence. Les professionnels de la FNAIM ont ainsi pour obligation de se conformer au Code d Éthique et de Déontologie élaboré par la Fédération en 2005 et reconnu par les pouvoirs publics. Pour aller encore plus loin dans le souci du consommateur, le contenu d un futur code d éthique et de déontologie, applicable à tout professionnel, sera proposé en 2015 par le Conseil National de la Transaction et de la Gestion Immobilières (CNTGI), une préconisation portée par la Fédération depuis Impliquée dans la défense de l image de la profession, la FNAIM dispose d autre part d un Département qualité afin de traiter les réclamations de la clientèle de ses adhérents, et chaque Chambre dispose également d une commission de conciliation départementale. La loi ALUR a enfin entériné depuis peu l une des mesures défendues de longue date par la FNAIM, de certificat d aptitude aux métiers de l immobilier et de formation continue pour tous les professionnels du secteur : une obligation renforçant le professionnalisme et les compétences des acteurs du marché, qui devrait bénéficier à tous. Au plus près des clients Les nouvelles technologies ont renforcé les échanges, notamment autour des services (commentaires, avis, notations, votes, forums ). Le consommateur est plus que jamais attentif à la garantie du professionnalisme. La disponibilité, l accessibilité, la personnalisation et une relation à forte valeur ajoutée où le conseil juridique, fiscal et financier joue un rôle central, sont les tendances de la «consommation immobilière». Indépendamment des nouvelles technologies qui leur permettent de garder une forte proximité avec leurs clients, les professionnels de la FNAIM continuent d aller à leur rencontre chaque fois que possible. Ils sont ainsi présents sur l ensemble des salons locaux de l immobilier, animent des journées d information auprès des copropriétaires et des journées de sensibilisation à l éco-rénovation. LES OBLIGATIONS DES PROFESSIONNELS DE LA FNAIM Disposer d une carte professionnelle délivrée par les pouvoirs publics et d une garantie financière Informer clairement sur les services proposés et afficher en toute transparence leurs tarifs Se former régulièrement 07

8 NOS ADHÉRENTS PROFESSIONNELS, CHEFS D ENTREPRISE ET MILITANTS 2014 : une année difficile pour nos entreprises La Fédération Nationale de l Immobilier a vocation, depuis sa création, à rassembler tous les métiers de l immobilier : syndics de copropriété, spécialistes de la transaction, de l administration de biens, de l immobilier d entreprise, de l aménagement foncier, du diagnostic technique. En 2014, les agences situées sur les marchés les moins porteurs, les marchés périphériques, ont souffert. Si l activité reste bonne dans les centres des villes dynamiques et des grandes métropoles en termes de transactions, on observe de grandes difficultés en revanche en milieu rural. Le marché de la résidence secondaire à la campagne, à la mer ou à la montagne est également très ralenti, sauf sur certains produits rares ou exceptionnels. Des entreprises de petite et moyenne taille, créatrices d emploi Le secteur immobilier est essentiellement constitué de TPE. Des professionnels de plus en plus impliqués dans le logement des Français Bien que dépendants d une conjoncture économique difficile, les professionnels de l immobilier sont de plus en plus indispensables pour louer, gérer, vendre ou acheter : ils interviennent dans 62 % des transactions, plus de 50 % des locations et à près de 90 % dans la gestion des copropriétés. Un logement neuf dès sa mise sur le marché, pour la location ou pour sa mise en vente, sera probablement suivi dans sa gestion par un professionnel. Pour le maintenir en état, assurer son rendement éventuel, et le mettre à disposition, le professionnel jouera un rôle clef auprès des propriétaires, locataires et copropriétaires. Le parc existant en France représente 33,9 millions de logements. Notre rôle doit être reconnu et nous avons des propositions concrètes et crédibles pour améliorer le fonctionnement du marché. Ces 34 millions de logements sont la première richesse de nos concitoyens, 60 % de leur patrimoine! Nos métiers : quelles évolutions? Plusieurs métiers devraient connaître des évolutions significatives dans les années à venir. Cinq métiers sont, d autre part, susceptibles d émerger d ici 2020 avec de nouvelles compétences sur la relation client, et une élévation du niveau d expertise attendu sur certains sujets (Observatoire AGEFOS-PME). Conseiller relation client Animateur de syndic en ligne Spécialiste du domaine énergétique et environnement Spécialiste du marketing relationnel et des nouveaux outils Juriste spécialisé Les défis à relever Élargir notre champ d activité en intégrant les plateformes Internet et savoir traiter les données qui en sont issues. Diversifier les activités des agences. Être plus proactif, pour in fine créer de la valeur pour l entreprise et le client, et s affranchir d une trop grande dépendance à la conjoncture économique. Développer une culture du service et de la relation fondée sur la délivrance de prestations à valeur ajoutée qui réponde aux évolutions des modes de vie et de consommation. 08

9 Des professionnels formés et au fait des dernières évolutions juridiques, fiscales et environnementales. L obligation de formation est désormais acquise suite à la promulgation de la loi ALUR. 1/ Une entreprise sur cinq a envoyé au moins un salarié en formation en adhérents FNAIM ont été formés et informés sur la loi ALUR par notre Fédération. 28 % Le taux d accès à la formation est élevé et très nettement supérieur à la moyenne nationale dans les entreprises de moins de 10 salariés Plus de salariés (soit près de 10 % du total salariés du secteur) ont bénéficié d une formation l année dernière. 09

10 AGIR POUR LE LOGEMENT : CONTRIBUER AU DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET ÉCONOMIQUE DES TERRITOIRES ET POPULATIONS «Agir pour le logement» pour la FNAIM, c est agir concrètement pour maîtriser les prix, notamment avec nos observatoires, pour promouvoir l éco rénovation, la réduction de la consommation d énergie, la formation des professionnels, la lutte contre les discriminations ; et être une force de propositions sur ces sujets auprès des pouvoirs publics. Le développement durable : un engagement citoyen de la FNAIM Le développement durable ne doit pas être vécu comme une contrainte mais comme un objectif à atteindre. Si la performance énergétique des constructions neuves est une évidence, la rénovation du parc existant apparaît comme un véritable challenge. Avec une consommation de plus de 40 % de l énergie finale et une contribution pour près du quart des émissions de gaz à effet de serre, le secteur du bâtiment et du logement représente le principal gisement d économies réalisables immédiatement. Pour l éco-rénovation des logements privés La FNAIM s est engagée à : installer le développement durable comme une composante essentielle des compétences des professions immobilières ; renforcer des synergies avec l ensemble des acteurs qui partagent les valeurs du Plan Bâtiment Durable ; 10

11 L ESI en chiffres 2 000m 2 de nouveaux locaux en centres de formation valoriser le rôle de conseil des professionnels de l immobilier auprès des consommateurs. Pour un bail solidaire : une priorité, aider à l accès au logement La FNAIM propose de créer un «Bail Solidaire» qui permettrait aux locataires modestes d accéder à des logements de bailleurs privés qui s engageraient à pratiquer des loyers modérés. La Fédération est convaincue qu il faut faire participer les acteurs du logement privé ancien à la résolution des besoins en logements sociaux. Lutter contre les discriminations en favorisant la mixité programmes de formation interentreprises jours de formation continue par an En 2005, la FNAIM a signé, le premier accord de partenariat entre l ex-halde (aujourd hui «Défenseur des Droits») et un organisme professionnel. Elle a mené des actions d information et de sensibilisation auprès de ses adhérents pour diminuer d éventuelles pratiques discriminatoires. Notre engagement pour la transparence des prix La FNAIM est mobilisée dans la mise en place de 19 observatoires locaux des loyers. Désignée «tiers collecteur de confiance» dans la remontée des données, la FNAIM participe à l effort collectif d une plus grande transparence du marché et d une meilleure information pour le consommateur. Pour un secteur qui exige de la rationalité et qui a besoin de confiance pour fonctionner, il est essentiel que les professionnels soient associés aux décisions prises sur la politique du logement. Participer à ces observatoires dans un esprit d intérêt général et de responsabilité ne peut que renforcer l indépendance des décisions en matière de logement. 11 cursus diplômants reconnus par l État, co-construits avec 8 universités partenaires 200 intervenants et formateurs reconnus LA FORMATION DES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER : UN ENGAGEMENT HISTORIQUE La FNAIM s est investie très tôt dans la formation des professionnels de l immobilier. En 2004, elle crée l École Supérieure de l Immobilier (ESI) aujourd hui reconnue comme la référence, en termes de formation aux métiers de l immobilier. Inscrite dans une logique de cursus académique à lisibilité européenne, avec l appui de partenaires universitaires de premier plan, l École Supérieure de l Immobilier forme ainsi les professionnels de demain et délivre également une offre de formation continue complète sur tout le territoire. En octobre 2014, l ESI a inauguré de nouveaux locaux, amorçant une nouvelle phase de son développement. Plus de candidatures lui sont parvenues pour les formations en alternance ; elle a formé en quelques mois près de professionnels aux nouveautés imposées par la loi ALUR ; et l obligation de formation continue prônée la loi nécessite de renforcer encore les programmes, pour accompagner le développement des professionnels et de leurs équipes. 11

12 LA FÉDÉRATION ET SES MISSIONS Assurant à la fois une mission de représentation et de défense des professionnels de l immobilier et de leurs clients auprès des pouvoirs publics, des médias et de l opinion publique mais aussi un rôle de veille sectorielle (juridique, fiscale, évolution des métiers, attentes des clients), la FNAIM a su devenir un acteur majeur dans l univers immobilier. Questions à Jean-François Buet, Président fédéral Quelle est l utilité d une Fédération sur le secteur immobilier? La Fédération Nationale de l Immobilier a su fédérer les professionnels pour faire entendre la voix des «praticiens» du logement. Chefs d entreprise et réseaux attendent en effet de la première organisation syndicale et patronale, des propositions et des actions pour que les pouvoirs publics prennent des décisions en accord avec la réalité des marchés. Notre Fédération a une dimension d intérêt général et, encore aujourd hui, nos statuts et nos missions ont pour seul objectif de promouvoir des professionnels compétents. 12

13 Comment la FNAIM agit-elle au service de l intérêt général? La Fédération a toujours été très vigilante pour harmoniser les pratiques professionnelles, instaurer des principes communs auprès de ses adhérents et de tous les acteurs du secteur, et surtout être aux côtés des pouvoirs publics lors de projets législatifs et réglementaires qu elle a très souvent inspirés. Notre Fédération est avant tout un syndicat patronal professionnel qui représente et défend des milliers de chefs d entreprise passionnés par leur métier. L inflation des normes, la multiplication des obligations font que nous aurons de plus en plus besoin de professionnels spécialisés et fiables. Anticiper pour répondre aux attentes de tous les publics Depuis ses débuts, la Fédération a défendu une profession réglementée au bénéfice du consommateur Création de la FNAIM qui a pour objectifs l obtention d un statut professionnel, l encadrement de l activité des agents immobiliers et administrateurs de biens L assurance en responsabilité civile professionnelle devient obligatoire pour tout adhérent de la FNAIM. Assuré pour les actes qu il entreprend, le professionnel doit désormais être aussi assuré pour les fonds qu il détient. Cette obligation faite à l adhérent FNAIM sera inscrite dans la loi du 21 juin Création du logo FNAIM, dans une démarche globale de la Fédération pour faire (re)connaître au public la sécurité que représentent les professionnels FNAIM Le Cube Jaune Cours professionnels dispensés sur deux ans et sanctionnés par un certificat d études afin d acquérir les bases juridiques nécessaires à l exercice de la profession. La formation professionnelle sera très tôt un axe majeur de l action de la Fédération jusqu à l ouverture de l École Supérieure de l Immobilier en Création de la Caisse nationale de garantie FNAIM La Fédération propose aux pouvoirs publics l instauration d une carte professionnelle. Sa délivrance est conditionnée à la moralité et à la compétence basée sur la preuve d une qualification technique La loi Hoguet réglemente les conditions d exercice des activités relatives aux agents immobiliers. La carte professionnelle est officialisée. Moralité et technicité sont les deux principes posés par la loi à l exercice du métier La loi Quilliot réglemente les relations entre propriétaires et locataires, et le partage des honoraires Une ordonnance met fin à l encadrement des honoraires, et la loi Méhaignerie entame la libéralisation du marché locatif Signature aux côtés de cinq associations de consommateurs et avec la ministre du Logement, Marie-Noëlle Lienemann, d une Charte d engagement pour la défense des consommateurs et de la transparence des marchés Mise en place de l observatoire FNAIM des marchés de l immobilier. Cet Observatoire permettra une prise de conscience des pouvoirs publics des mécanismes de marché Réduction du taux de TVA à 5 % sur les travaux d entretien, d amélioration et de réparation ; décret d application du dispositif Besson qui rétablira un équilibre entre ancien et neuf Publication du Code d Éthique et de Déontologie. Le prêt à taux zéro est élargi à l ancien sans travaux, sous l impulsion de la FNAIM États Généraux des Professions Immobilières initiés par la Fédération. Ceux-ci donnent lieu à un Livre blanc pour une réforme de la loi Hoguet Dans le cadre de la loi ALUR, la formation continue devient obligatoire pour tous les professionnels de l immobilier et une formation initiale est requise pour exercer dans le secteur. L activité des agents commerciaux est désormais encadrée. Mandat exclusif et honoraires de location, bien que réajustés, sont préservés. La Carte S pour les syndics de copropriété est instaurée. 13

14 GOUVERNANCE UNE ORGANISATION DÉPLOYÉE SUR TOUT LE TERRITOIRE La Fédération est une union de syndicats professionnels (les Chambres). La Fédération Nationale de l Immobilier est présente et active sur tout le territoire avec plus de 90 élus répartis entre Chambres régionales et départementales. Tout adhérent est à la fois rattaché à la Fédération nationale et à la Chambre de son département ou de sa région. BUREAU EXÉCUTIF PRÉSIDENT FÉDÉRAL Jean-François BUET* Région Bourgogne PRÉSIDENT ADJOINT Jacky CHAPELOT* Région Centre SECRÉTAIRE GÉNÉRAL Lionel PEYNET* Président Région Auvergne PRÉSIDENT DÉLÉGUÉ Jean-Marc TORROLLION* Président Région Rhône-Alpes TRÉSORIER Philippe PRÉVEL* Chambre du Grand Paris * Également membre du Conseil d administration. Léo ATTIAS* Région Ile-de-France Benoît FAUCHARD* Région Pays-de-la-Loire Gérard MÉZOU* Président Région Provence-Alpes-Côte d Azur Isabelle MATHIEU* Administratrice Région Poitou-Charentes CONSEIL D ADMINISTRATION 2014 Anita CAPRA Administratrice Région Provence-Alpes-Côte d Azur François MOERLEN Administrateur Région Midi-Pyrénées Dominique RULLEAU Administrateur Région Aquitaine Alexis MÉLIDONIS Administrateur Président Région Languedoc-Roussillon Brieuc LEGAY Administrateur Région Normandie Daniel BINTZ Administrateur Président Région Alsace LES INSTANCES STATUTAIRES Assemblée générale Conseil fédéral Commissions statutaires et de spécialités 14

15 La mission des Chambres : faire vivre localement les grands projets de la FNAIM, favoriser les échanges entre confrères, et défendre leurs intérêts auprès des pouvoirs publics locaux. FÉDÉRATION NATIONALE CHAMBRE DES EXPERTS FNAIM Entreprises CHAMBRE DES DIAGNOSTIQUEURS ESI CHAMBRE RÉGIONALE CHAMBRE RÉGIONALE 22 CHAMBRES RÉGIONALES CHAMBRE DÉPARTEMENTALE CHAMBRE DÉPARTEMENTALE CHAMBRE DÉPARTEMENTALE CHAMBRE DÉPARTEMENTALE 67 CHAMBRES DÉPARTEMENTALES La FNAIM à l international Depuis 2009, le Business Club International (International Business Club-IBC) ainsi que le Comité International des Opérations (International Operations Committee-IOC) accompagnent des adhérents désireux de se développer à l international.

16 FNAIM 129, RUE DU FAUBOURG SAINT-HONORÉ PARIS TÉL. : FAX : RESTEZ INFORMÉ DE L ACTUALITÉ DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX ET LE BIMESTRIEL LA REVUE BLEUE Les Éditions Stratégiques / FNAIM - Direction de la Communication - 12/2014

17 FNAIM AU SERVICE DE L IMMOBILIER

18 INDICATEURS SOCIOLOGIQUES ET ÉCONOMIQUES LE LOGEMENT 1 ER POSTE DANS LE BUDGET DES FRANÇAIS Avec 25 % des dépenses de consommation finale des ménages, le logement est le 1 er poste de dépenses.

19 L IMMOBILIER IMPORTANT QUE L INDUSTRIE L immobilier est la première destination d investissements depuis plus de 50 ans.

20 INDICATEURS SOCIOLOGIQUES ET ÉCONOMIQUES 33,9 millions Au 1 er janvier 2014, le parc de logements en France métropolitaine s élève à 33,9 millions de logements, dont :

21 28,1 MILLIONS DE RÉSIDENCES PRINCIPALES 82,8 % DU PARC DE LOGEMENTS 9,4 % DU PARC DE LOGEMENTS 7,8 % DU PARC DE LOGEMENTS 3,2 MILLIONS DE RÉSIDENCES SECONDAIRES 2,6 MILLIONS DE LOGEMENTS VACANTS

22 INDICATEURS SOCIOLOGIQUES ET ÉCONOMIQUES 60 % DES TRANSACTIONS 50 % DES LOCATIONS 90 % DES COPROPRIÉTÉS SONT GÉRÉES PAR DES PROFESSIONNELS

23 58 % DES FRANÇAIS SONT PROPRIÉTAIRES Sources : INSEE & FNAIM.

24 FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER 129, RUE DU FAUBOURG SAINT-HONORÉ PARIS TÉL. : FAX : Les Éditions Stratégiques / FNAIM - Direction de la Communication - 12/2014

AGIR AGIR POUR LE LOGEMENT

AGIR AGIR POUR LE LOGEMENT Première organisation syndicale des professionnels de l immobilier en France, la Fédération Nationale de l Immobilier (FNAIM) accompagne au quotidien ses adhérents dans l exercice de leurs 13 métiers depuis

Plus en détail

agir LE logement À la fois référence et partenaire, notre Fédération veut faire partager une vision positive, équilibrée et sociale de l immobilier.

agir LE logement À la fois référence et partenaire, notre Fédération veut faire partager une vision positive, équilibrée et sociale de l immobilier. Première organisation syndicale des professionnels de l immobilier en France, la Fédération Nationale de l Immobilier (FNAIM) accompagne au quotidien ses adhérents dans l exercice de leurs 13 métiers,

Plus en détail

BLANC MIQUEL IMMOBILIER

BLANC MIQUEL IMMOBILIER Achat - Vente - Location - Gestion - Syndic - SALES - RENTAL - MANAGEMENT - TRUSTEE www.bordeaux-agence-immobilier.com UN CABINET DES MOYENS ET DES VALEURS Depuis 1972, le Cabinet Miquel gère un portefeuille

Plus en détail

L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété. Petit. mémo. copropriétaire

L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété. Petit. mémo. copropriétaire L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété Petit mémo du copropriétaire Petit mémo du copropriétaire Etre copropriétaire : C est avoir des droits mais aussi des obligations

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REHABILITATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES ARPE Mercredi 12 décembre 2012 1 2 Données de cadrage PLAN Contexte réglementaire de la copropriété - Définition juridique de la copropriété

Plus en détail

Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas!

Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas! Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas! DOSSIER DE PRESSE www.agendaexpertises.fr Tél. : 04 42 54 43 27 Fax : 04 42 54 31 15 LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER 14 diagnostics sont liés à la transaction,

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers

gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers L i m m o b i l i e r v o u s o u v r e t o u t e s s e s p o r t e s gérants d immeubles agents immobiliers syndics de copropriétés marchands de biens experts immobiliers Bienvenue à l UNIS De plus en

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER DIAGNOSTIC IMMOBILIER SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 4 L'ACTIVITÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER...

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

AGENDA France - Immeuble Le Gamma 95, avenue des Logissons 13770 Venelles Tél. : 04 42 54 43 20 Fax : 04 42 54 31 15

AGENDA France - Immeuble Le Gamma 95, avenue des Logissons 13770 Venelles Tél. : 04 42 54 43 20 Fax : 04 42 54 31 15 LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER 14 diagnostics sont liés à la transaction, la location ou la mise en copropriété d'un bien. En France le marché est d'environ 300 millions d'euros pour 1 500 000 diagnostics

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

LE PETIT IMMOBILIER. Les pratiques clés en 25 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan

LE PETIT IMMOBILIER. Les pratiques clés en 25 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan LE PETIT 2016/17 IMMOBILIER Les pratiques clés en 25 fiches Evelyne Cornu-Gaidan Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ALUR : loi pour l Accès au Logement et un Urbanisme Rénové BBC : Bâtiment

Plus en détail

LOCATION GESTION VENTE SYNDIC

LOCATION GESTION VENTE SYNDIC LOCATION GESTION VENTE SYNDIC 48 700 clients propriétaires 915 résidences en syndic de copropriété 14 260 locations par an 40 agences de proximité 200 agences partenaires LOCATION Une présence nationale

Plus en détail

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance gestion locative location copropriété www.pichet-adb.fr Filiale du Groupe Pichet Groupe Immobilier Intégré 25 années d expérience 7 directions régionales 700

Plus en détail

I. Loi du 10 juillet 1965

I. Loi du 10 juillet 1965 ARC / DOSSIER DU MOIS DE MAI 2012 / www.unarc.asso.fr Les grands textes qui concernent la Copropriété Très souvent, on nous demande la liste des textes et grandes lois qui concernent la Copropriété. Nous

Plus en détail

TOUTE L EXPERTISE IMMOBILIERE, LA PROXIMITE EN PLUS!

TOUTE L EXPERTISE IMMOBILIERE, LA PROXIMITE EN PLUS! TOUTE L EXPERTISE IMMOBILIERE, LA PROXIMITE EN PLUS! POSTE IMMO NOTRE OFFRE GLOBALE NOUS VOUS OFFRONS UNE PALETTE D EXPERTISES ADAPTEES A VOS BESOINS, ACQUISE SUR UN PARC IMMOBILIER D EXCEPTION. NOS 5

Plus en détail

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé

Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Présentation de la politique de la Ville de Paris en matière de rénovation énergétique du parc de logements privé Chantier copropriété du Plan Bâtiment Grenelle 30 septembre 2011 Sommaire Les objectifs

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

bâtir investir valoriser

bâtir investir valoriser bâtir investir valoriser vision une globale ARTEA a placé le suivi des clients au cœur de ses préoccupations en offrant le meilleur service à l ensemble des locataires de ses immeubles. Ce service se caractérise

Plus en détail

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes ENQUÊTE Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes INTRODUCTION Jean-Paul Babey Président du Syndicat 10 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 : LES MEMBRES Enquête

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 781 SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 18 août 2011 PROPOSITION DE LOI relative à la création d un ordre professionnel des mandataires judiciaires à la protection

Plus en détail

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites.

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites. Le Cabinet ROLLAND & GIROT est une agence immobilière indépendante créée en 2006 par Thomas ROLLAND & Stéphane GIROT gérants associés, tous deux diplômés de l immobilier. En 2007 : ouverture de l agence

Plus en détail

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites.

Le Cabinet ROLLAND & GIROT propose un large éventail de compétences, grâce à une équipe de collaborateurs salariés, répartis sur ses 2 sites. Le Cabinet ROLLAND & GIROT est une agence immobilière indépendante créée en 2006 par Thomas ROLLAND & Stéphane GIROT gérants associés, tous deux diplômés de l immobilier. En 2007 : ouverture de l agence

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

IMMOBILIER Formation aux professions de l Immobilier Gestion, Location, Transaction en Immobilier ENCADREMENT MOYENS PEDAGOGIQUES VALIDATION

IMMOBILIER Formation aux professions de l Immobilier Gestion, Location, Transaction en Immobilier ENCADREMENT MOYENS PEDAGOGIQUES VALIDATION FORMATION A DISTANCE IMMOBILIER OBJECTIFS Introduire sur le marché de l emploi des personnes aptes à remplir efficacement leur mission dans les professions immobilières, grâce à leurs connaissances juridiques,

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

code d éthique et de déontologie

code d éthique et de déontologie code d éthique et de déontologie Notre éthique et notre déontologie Le Code d éthique et de déontologie a été adopté le 22 avril 2006 par la Chambre Syndicale après un large débat et des échanges approfondis,

Plus en détail

Écouter et accompagner

Écouter et accompagner Gérer durablement Écouter et accompagner > Prestataire de services Le Groupe Dauchez s adresse aux propriétaires immobiliers souhaitant confier la gestion de leur investissement à des professionnels indépendants

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

ADMINISTRATEUR DE BIENS

ADMINISTRATEUR DE BIENS ADMINISTRATEUR DE BIENS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

CHARTE DE DÉONTOLOGIE

CHARTE DE DÉONTOLOGIE LIBÉRALITÉS TRANSMETTRE EN TOUTE CONFIANCE Conscient de son devoir d information, de transparence et de son engagement envers les auteurs de libéralités consenties à son profit, le Comité français pour

Plus en détail

Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique

Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique 1 Une structure inédite fortement partenariale sa gouvernance, ses moyens L'Agence Parisienne du climat

Plus en détail

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Maîtriser l énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER DIAGNOSTIC IMMOBILIER SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 5 L'ACTIVITÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER...

Plus en détail

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Rejoignez la 1 ère fédération de proximité d entreprises de Services à la Personne Dans les pas de Richard Binier qui a su

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

TROUVEZ VOTRE LOGEMENT

TROUVEZ VOTRE LOGEMENT TROUVEZ VOTRE LOGEMENT LES GARANTIES COMPLEMENTAIRES PROPOSEES PAR VOTRE AGENT FNAIM : En tant qu'adhérent FNAIM, l'agent Immobilier vous offre des garanties annexes : VERSALIS une garantie pour les propriétaires

Plus en détail

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST IMMO9 REGROUPE 4 ENTITES «L immobilier ne peut pas être perdu ou volé, et il ne peut pas être emporté. Acheté avec bon sens, payé en totalité

Plus en détail

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES Actualisée Décembre 2006 Rédigé par RAEE STRATEGIE DE MARKETING POUR

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10

PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 Enquête de satisfaction pour le Syndicat 10 1 milliards Les courtiers grossistes souscripteurs en assurance : une force économique + de milliards 2 d euros de primes collectées

Plus en détail

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

ADMINISTRATEUR DE BIENS

ADMINISTRATEUR DE BIENS ADMINISTRATEUR DE BIENS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

RAPPORTS LOCATIFS : QUELLES NOUVELLES REGLES EN PERSPECTIVE?

RAPPORTS LOCATIFS : QUELLES NOUVELLES REGLES EN PERSPECTIVE? : QUELLES NOUVELLES REGLES EN PERSPECTIVE? Mercredi 19 juin 2013 Jean-Marc Peyron, avocat, Herbert Smith Freehills Paris Maurice Feferman, directeur juridique métiers / directeur qualité de Foncia Projet

Plus en détail

Le Gic s engage pour le logement

Le Gic s engage pour le logement Le Gic s engage pour le logement Qui sommes nous? Le Gic, Comité Interprofessionnel du Logement : fait partie des 21 CIL d Action Logement est une association Loi 1901 créée en 1955 à l initiative de la

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

BULLETIN D ADHÉSION. Association Agence Solidarité Logement 65, rue Ordener - 75018 Paris DATE : AGENCE (Vitrine) INDÉPENDANT (Domicile) Adhérent SNPI

BULLETIN D ADHÉSION. Association Agence Solidarité Logement 65, rue Ordener - 75018 Paris DATE : AGENCE (Vitrine) INDÉPENDANT (Domicile) Adhérent SNPI NA BULLETIN D ADHÉSION Adhérent SNPI 2013 DATE : Association Agence Solidarité Logement 65, rue Ordener - 75018 Paris AGENCE (Vitrine) INDÉPENDANT (Domicile) Nom Nom de la société (si agence) Adresse Tél.

Plus en détail

18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI

18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI Résultats du 50 e Observatoire Banque Palatine des PME-ETI 18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI Paris, le 15 octobre 2015 La Banque Palatine, banque des

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ANNÉE 2014 L équipe des conseillers juristes et financiers de l ADIL de l Ain propose gratuitement des formations destinées à des groupes constitués

Plus en détail

CHARTE CONFIANCE QUALITÉ SERVICE DES PROFESSIONNELS DU TOURISME DE LA VILLE DE CANNES ONLY CANNES ENGAGEMENTS DES AGENTS IMMOBILIERS

CHARTE CONFIANCE QUALITÉ SERVICE DES PROFESSIONNELS DU TOURISME DE LA VILLE DE CANNES ONLY CANNES ENGAGEMENTS DES AGENTS IMMOBILIERS CHARTE CONFIANCE QUALITÉ SERVICE DES PROFESSIONNELS DU TOURISME DE LA VILLE DE CANNES ONLY CANNES ENGAGEMENTS DES AGENTS IMMOBILIERS FIABILITÉ - ÉTHIQUE - DÉVELOPPEMENT ENGAGEMENTS DES AGENTS IMMOBILIERS

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers

Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers PROPOSITION Projet de loi Logement et Urbanisme LOCATION Le «bail solidaire» : une alternative à l encadrement des loyers loi 1989 C.C.H. Une proposition pour accroître l offre locative à loyers maîtrisés.

Plus en détail

Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé

Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé L immobilier, comme vous l aimez Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé ABESSAN, fondé en 2003, développe son réseau d agents commerciaux en immobilier au niveau national en leur apportant

Plus en détail

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier

Un expert mondial. de l énergie bien ancré en France. Votre partenaire immobilier Un expert mondial de l énergie bien ancré en France Votre partenaire immobilier Qui sommes-nous? E.ON dans le monde* Un leader mondial de l énergie, n 1 en Allemagne L un des plus grands importateurs

Plus en détail

Vous trouverez ci-joint la description des actions engagées au titre de l année 2008.

Vous trouverez ci-joint la description des actions engagées au titre de l année 2008. ORGANISATION DES NATIONS UNIES Monsieur Ban KI-MOON Secrétaire général NEW-YORK NY 10017 ETATS-UNIS Paris, le jeudi 22 octobre 2009 Monsieur le Secrétaire général, Par cette lettre, je suis heureux de

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

www.galian.fr Professionnels de l immobilier

www.galian.fr Professionnels de l immobilier www.galian.fr Professionnels de l immobilier La référence des assurances Le partenaire de vos affaires NOS SOLUTIONS vos ENjEUX GALIAN LA RÉFÉRENCE GARANTIES FINANCIÈRES ET ASSURANCES, RÉPONDRE AUX ENjEUX

Plus en détail

CHARTE QUALITE PROXIM SERVICES

CHARTE QUALITE PROXIM SERVICES CHARTE QUALITE PROXIM SERVICES 1. Principes généraux La marque Proxim Services, dans ses conditions d octroi et d utilisation, est garante de ses trois piliers : la qualité des services rendus au client

Plus en détail

Salon de la copropriété les 4 et 5 novembre 2015 Paris Porte de Versailles - Pavillon 5.1 Stand B035. Dossier de Presse

Salon de la copropriété les 4 et 5 novembre 2015 Paris Porte de Versailles - Pavillon 5.1 Stand B035. Dossier de Presse Salon de la copropriété les 4 et 5 novembre 2015 Paris Porte de Versailles - Pavillon 5.1 Stand B035 Dossier de Presse COMANDEX, LE SERVICE QUI VIENT DIGITALISER ET AMÉLIORER LA TRANSPARENCE DE LA COMPTABILITÉ

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Plan Le dispositif d animation du Pays Basque Le projet de territoire et l agenda 21 L engagement

Plus en détail

Agence Immobilière à Vocation Sociale

Agence Immobilière à Vocation Sociale Agence Immobilière à Vocation Sociale 2 Une AIVS est une structure à but social (association, UES, SCIC, ) qui possède les compétences d agent immobilier (profession réglementée par la loi Hoguet) pour

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante

Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante Mesure n 7 : rendre possible la diminution des loyers au profit des locataires si l information sur la surface louée est fausse ou manquante D étendre l obligation d information sur les surfaces louées

Plus en détail

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa.

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa. réformiste efficace www.unsa.org libre Pour agir utile, utile et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! solidaire autonome1 Depuis 1993, l UNSA a connu un fort développement

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Introduction, le Crédit Foncier acteur référent de l immobilier crée l ENFI

Introduction, le Crédit Foncier acteur référent de l immobilier crée l ENFI SOMMAIRE Introduction, le Crédit Foncier acteur référent de l immobilier crée l ENFI Un secteur des «métiers de l immobilier» porteur mais une nécessité de professionnalisation dans un environnement complexe

Plus en détail

Le modèle économique du logement social

Le modèle économique du logement social a Le modèle économique du logement social Discussion L habitat dégradé et indigne en Ile-de-France OFCE, Journée d étude Étude : ville et publiée logement, en 4 février décembre 2011 2012 1 Le modèle économique

Plus en détail

Cabinet de conseil en Assurances et de Gestion de Patrimoine, KEPAR Group propose depuis sa création par Jean-Louis EXBRAYAT en 2001,

Cabinet de conseil en Assurances et de Gestion de Patrimoine, KEPAR Group propose depuis sa création par Jean-Louis EXBRAYAT en 2001, KEPAR, mot wolof (ethnie du Sénégal) symbolise l ombre protectrice de «l arbre à palabres» sous lequel le Conseil des sages, prenait autrefois les grandes décisions sociales en Afrique. Le choix de ce

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

POUR UNE MISE EN PLACE URGENTE DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES SYNDICS : APPEL A TOUS LES ADHERENTS DE L ARC

POUR UNE MISE EN PLACE URGENTE DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES SYNDICS : APPEL A TOUS LES ADHERENTS DE L ARC POUR UNE MISE EN PLACE URGENTE DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES SYNDICS : APPEL A TOUS LES ADHERENTS DE L ARC Comme nous allons le voir, l une des dispositions-phare de la loi ALUR en faveur des usagers

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

PRÉSENTATION. Fédération des promoteurs. immobiliers

PRÉSENTATION. Fédération des promoteurs. immobiliers Fédération des promoteurs immobiliers PRÉSENTATION Fédération des promoteurs immobiliers de France 106, rue de l Université 75007 PARIS TÉL : 01 47 05 44 36 FAX : 01 47 53 92 73 contact@fpifrance.fr www.fpifrance.fr

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS 1L achat de votre logement vous donne un nouveau statut : celui de copropriétaire. Ce livret vous éclairera sur les règles des

Plus en détail

Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux

Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux Saint-Mandé Cycle de formations mai-juin : Comment réaliser des économies d'énergie dans votre copropriété? VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2014 SEPTEMBRE N 752 LOI ALUR TROISIEME PARTIE : COPROPRIETE Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre Droit immobilier Droit de la construction

Plus en détail

Projet de Code de copropriété simplifié à l usage des pays émergents

Projet de Code de copropriété simplifié à l usage des pays émergents Projet de Code de copropriété à l usage des pays émergents Jean-François DALBIN FIG 18 juin 2014 UNE EQUIPE Le Conseil Supérieur du Notariat (CSN) et L'Ordre des Géomètres-Experts (OGE) accompagnés de

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise

Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise 1 Consultation de la Commission Européenne sur le Plan d action relatif au droit des sociétés et au gouvernement d entreprise Introduction : La ROAM est un syndicat professionnel créé en 1855, qui a pour

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

ACCORD DU 10 MARS 2010

ACCORD DU 10 MARS 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel DIAGNOSTIC TECHNIQUE DU BÂTI ACCORD DU 10 MARS 2010 RELATIF AU CHAMP D APPLICATION DE LA CONVENTION

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : LES PROFESSIONNELS ECHANGENT AVEC JEAN PAUL BETBEZE

MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : LES PROFESSIONNELS ECHANGENT AVEC JEAN PAUL BETBEZE CONTACTS PRESSE Audrey SCOFFIÉ - 04 93 13 74 08 audrey.scoffie@cote-azur.cci.fr Catherine JACQUES - 04 93 13 73 96 catherine.jacques@cote-azur.cci.fr INVITATION PRESSE Lundi 17 février 2014 MARCHE IMMOBILIER

Plus en détail

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. L expertise ESEF International AVEC HUMANIS, VOTRE ENTREPRISE PROFITE D UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SIMPLE ET EFFICACE.

Plus en détail