L EVOLUTION DE L ISOLATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L EVOLUTION DE L ISOLATION"

Transcription

1 L EVOLUTION DE L ISOLATION FABRIQUÉ AU CANADA DEPUIS 1986 Icynene.fr, icynene.eu, icynene.com 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 1 10/05/2013 1:32:40 PM

2 MOUSSE D ISOLATION PROJETEE C EST VRAI la mousse d isolation projetée Icynene est un peu plus onéreuse que les isolants traditionnels. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 2 10/05/2013 1:33:07 PM

3 MOUSSE D ISOLATION PROJETEE MAIS C EST EGALEMENT VRAI que vos factures de chauffage seront réduites par rapport aux isolants conventionnels. Investir dans Icynene c est économiser dès maintenant davantage d énergie. Voici pourquoi _IcyneneFlipBook_France.indd 3 10/05/2013 1:33:34 PM

4 MOUSSE D ISOLATION PROJETEE Tous les produits d isolation ne sont pas nés égaux Icynene Icynene Avantages Isolants «traditionnels» Fibre de verre & laine de roche Cellulose Eponge souple Ressemble à Bloque les infiltrations d air Remplit tout l espace Aucune valeur nutritive pour les moisissures Ne se tasse pas N absorbe pas l eau «Laine» irritante Litière en papier 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 4 10/05/2013 1:34:14 PM

5 Le but d un isolant, c est de freiner les flux thermiques vers l intérieur comme vers l extérieur. C est de garder une maison chaude l hiver et de conserver la fraîcheur l été. La chaleur reste à l intérieur. Coûts de chauffage réduits. La chaleur reste à l extérieur. Maison plus fraîche. POUR UN PLUS GRAND CONFORT 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 5 10/05/2013 1:34:54 PM

6 Les principaux flux thermiques Conduction Certains matériaux conduisent plus ou moins la chaleur. Fuites d air et Convection L air a tendance à naturellement se déplacer du chaud vers le froid. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 6 10/05/2013 1:35:29 PM

7 Un pull en laine réchauffe le corps quand il fait froid. La laine offre une bonne résistance thermique. Mais elle ne vous gardera pas au chaud si le vent passe au travers des mailles. Avec un coupe-vent au-dessus du pull, le froid sera vite oublié. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 7 10/05/2013 1:35:59 PM

8 Résistance thermique et lambda La valeur lambda (λ) d un isolant évalue sa résistance thermique, sa conductivité dans des conditions de laboratoire. La valeur lambda (λ), par contre ne mesure pas L effet de l air à travers un isolant et autour de celui-ci dans un mur ou sous un toit. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 8 10/05/2013 1:36:24 PM

9 $$ La valeur lambda (λ) ne résout pas tout lorsqu il s agit d évaluer l efficacité d un isolant sans étanchéité à l air. $ $ $ En hiver, la chaleur s échappe à travers les parois Energie gaspillée. En été, la chaleur s infiltre depuis l extérieur Confort d été dégradé et gaspillage d énergie 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 9 10/05/2013 1:36:52 PM

10 Les fuites d air peuvent représenter des pertes d énergie allant jusqu à 40% des coûts de chauffage ou de climatisation. Imaginez l effet qu aurait sur vos factures de chauffage une fenêtre ouverte toute l année QUEL GACHIS! 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 10 10/05/2013 1:37:38 PM

11 Efficacité de différents types d isolants Conduction (Valeur lambda) Convection (Etanchéité à l air) Mousse d isolation Icynene Fibre de verre Cellulose Seule la mousse d isolation Icynene permet d éliminer efficacement les fuites d air. Sans étanchéité à l air un isolant perdra son efficacité. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 11 10/05/2013 1:38:37 PM

12 Les isolants traditionnels ce qui se passe derrière les cloisons Sans protection contre les fuites d air, l air chaud s échappe par toutes les plus petites fissures L isolant se tasse avec le temps créant ainsi des zones froides non isolées L isolant mal réparti autour des prises électriques permet à l air de s engouffrer Une fois comprimé, l isolant dégrade sa valeur lambda La résistance thermique est dégradée Zones non isolées autour des fenêtres et des portes Avec Icynene, le tassement par gravité ne se produira jamais et les zones accessibles sans isolant n existeront pas. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 12 10/05/2013 1:39:06 PM

13 Les isolants traditionnels ce qui se passe sous les toits L air chaud s échappe par le toit L isolation n étant pas parfaitement ajustée aux structures, l air passe au travers des montants L humidité accumulée dans les fibres réduit la résistance thermique L humidité est la première cause de développement des moisissures Avec Icynene, les risques d humidité, de condensation et de moisissures sont minimisés. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 13 10/05/2013 1:39:31 PM

14 MOUSSE D ISOLATION PROJETEE Ne se décolle pas, reste souple Contrairement aux isolants traditionnels, Icynene remplit toutes les cavités grâce à son expansion lors de la projection. Icynene ne se tasse pas avec le temps et la gravité. Icynene forme une barrière continue et homogène contre les fuites d air qui peuvent représenter jusqu à 40% de la facture d énergie. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 14 10/05/2013 1:39:53 PM

15 MOUSSE D ISOLATION PROJETEE Contrôle d humidité La mousse isolante Icynene permet de contrôler l humidité de l air en réduisant les risques de condensation et de moisissures. Icynene est à cellules ouvertes, elle ne retient pas l humidité permettant ainsi de garder un intérieur plus sain. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 15 10/05/2013 1:40:52 PM

16 MOUSSE D ISOLATION PROJETEE Une performance acoustique de qualité La structure souple à cellules ouvertes d Icynene permet d éliminer bon nombre de bruits dans les fréquences moyennes. Icynene contribue à votre qualité de vie dans un environnement douillet et plus silencieux. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 16 10/05/2013 1:41:23 PM

17 MOUSSE D ISOLATION PROJETEE Les produits Icynene, mousse souple et rigide. Propriétés et complémentarité. Reste souple pour suivre les mouvements éventuels des structures Laisse s échapper l humidité par exemple en cas de fuite ou de condensation Aucune valeur nutritive pour les moisissures Contrôle les mouvements d air humide Contrôle la transmission des sons indirects Barrière contre les fuites d air Gaz d expansion Cellules remplies d air Icynene H 2 FOAM LITE Aucun Oui Icynene H 2 FOAM FORTE Aucun Oui 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 17 10/05/2013 1:42:23 PM

18 MOUSSE D ISOLATION PROJETEE Pourquoi Icynene est un produit sain? Une empreinte carbone réduite. Icynene ne contient AUCUN gaz nocif, contrairement aux autres mousses polyuréthannes. Icynene ne contient aucun formaldéhyde, aucune substance toxique. Icynene H 2 FOAM Lite est très léger, il ne se tasse jamais, c est l air contenu dans ses cellules qui isole votre maison. Icynene n absorbe pas l humidité contrairement aux isolants traditionnels. Icynene ne se dégrade pas avec l humidité et son expansion limite considérablement les zones non isolées Icynene H 2 FOAM Forte est la seule mousse d isolation rigide au monde sans gaz d expansion. 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 18 10/05/2013 1:43:19 PM

19 MOUSSE D ISOLATION PROJETEE Vous êtes convaincus? Prochaines étapes... Devis de votre applicateur Icynene Revoir en détail les conditions du contrat d application. A la veille de l installation S il s agit d une rénovation, suivre les conseils de l applicateur concernant les protections à installer. Les particules de mousse projetées sont extrêmement adhésives. Il faut par exemple parfaitement protéger les sols, les fenêtres, les meubles, les appareils sanitaires, etc. Le jour de l application du produit et le jour suivant Nos applicateurs sont de vrais professionnels qui connaissent parfaitement leur métier et nos produits. Comme pour tout chantier, les règles de sécurité doivent être suivies à la lettre, il en va de la santé de tout le monde. Vous ne devez pas être présent lors de la projection, le produit étant chauffé et sous pression. L occupation des lieux doit se faire au minimum 24 heures après la projection. Une fois vos locaux isolés vous constaterez que vos appareils de chauffage sont probablement surdimensionnés. FAITES DES ECONOMIES DE CHAUFFAGE SUBSTANTIELLES SENTEZ LA DIFFERENCE DANS UN ENVIRONNEMENT PLUS SAIN PROFITEZ DU CALME DOUILLET D ICYNENE 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 19 10/05/2013 1:44:13 PM

20 Icynene.fr icynene.eu icynene.com SK-203EU-01FR 2012_IcyneneFlipBook_France.indd 20 10/05/2013 1:44:15 PM

L EVOLUTION DE L ISOLATION

L EVOLUTION DE L ISOLATION L EVOLUTION DE L ISOLATION FABRIQUÉ AU CANADA DEPUIS 1986 ICYNENE.BE, ICYNENE.EU, ICYNENE.COM MOUSSE D ISOLATION PROJETEE C EST VRAI la mousse d isolation projetée Icynene est un peu plus onéreuse que

Plus en détail

Icyn ene: Le nom par excellence pour l isolation en mousse pulvérisée. Applications commerciales ICYNENE.FR. L évolution de l isolation

Icyn ene: Le nom par excellence pour l isolation en mousse pulvérisée. Applications commerciales ICYNENE.FR. L évolution de l isolation Icyn ene: Le nom par excellence pour l isolation en mousse pulvérisée Applications commerciales ICYNENE.FR L évolution de l isolation Explorez la géométrie et l espace sans faire de compromis sur les performances

Plus en détail

Icynene: Le nom par excellence pour l isolation en mousse pulvérisée. Applications commerciales. icynene.be icynene.fr. L évolution de l isolation

Icynene: Le nom par excellence pour l isolation en mousse pulvérisée. Applications commerciales. icynene.be icynene.fr. L évolution de l isolation Icynene: Le nom par excellence pour l isolation en mousse pulvérisée Applications commerciales icynene.be icynene.fr L évolution de l isolation Explorez la géométrie et l espace sans faire de compromis

Plus en détail

L évolution de l isolation. Solutions d isolation durables et saines pour les bâtiments d agriculture et de viticulture biologique

L évolution de l isolation. Solutions d isolation durables et saines pour les bâtiments d agriculture et de viticulture biologique L évolution de l isolation. Solutions d isolation durables et saines pour les bâtiments d agriculture et de viticulture biologique INVESTIR SUR LE LONG TERME AVEC ICYNENE Quelle que soit votre activité,

Plus en détail

CONFORT THERMIQUE. 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas

CONFORT THERMIQUE. 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas CONFORT THERMIQUE I. Pourquoi isolons-nous? 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas - La température ambiante est agréable - La température ambiante

Plus en détail

ISOLATIONS THERMIQUES

ISOLATIONS THERMIQUES ISOLATIONS THERMIQUES Isolation intelligente, économies futées Pertes de chaleur? Saviez-vous que votre maison mal isolée laisse s échapper non moins de 25 % de la chaleur par les murs? Il est donc très

Plus en détail

SALON RÉHABITAT 11 mars 2017

SALON RÉHABITAT 11 mars 2017 SALON RÉHABITAT 11 mars 2017 Le Cluster Eco-Energies Objectif: Favoriser le développement économique des entreprises Domaine d activité: La filière du bâtiment performant (maîtrise de l énergie, efficacité

Plus en détail

Pourquoi une maison passive?

Pourquoi une maison passive? Pourquoi une maison passive? L évolution des réglementations thermiques sous les directives du parlement européen nous amène progressivement vers des bâtiments où les besoins de chauffage sont si faibles

Plus en détail

95% REFLEXION. WINCO technologies. La nouvelle façon d isoler les bâtiments Hautement réflectif, INDECHIRABLE CLASSEMENT R3. Une enveloppe continue,

95% REFLEXION. WINCO technologies. La nouvelle façon d isoler les bâtiments Hautement réflectif, INDECHIRABLE CLASSEMENT R3. Une enveloppe continue, R R R ISOLATION INTERIEURE & EXTERIEURE La nouvelle façon d isoler les bâtiments Hautement réflectif, Recouvert d aluminium pur, SKYTECH Pro réfléchit vers l intérieur 95% de la chaleur du rayonnement

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE

LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE 1- Introduction : isolation d une maison Après avoir regardé la vidéo «bien isoler sa maison», répondre aux questions suivantes : Depuis 2011, qu impose la réglementation

Plus en détail

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air fortement le bilan énergétique d une maison 3 8 Assurer la qualité de l isolation thermique et de l étanchéité à l air Le point sur La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air 2 L

Plus en détail

Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment.

Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment. Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment. Information sur les mots-clés dans le domaine de l'isolation thermique des batiments La conductivité thermique ou Lambda La conductivité thermique

Plus en détail

PORTE RAPIDE. Push-Pull gear driven technology DYNACO M2 FREEZER. porte intérieure

PORTE RAPIDE. Push-Pull gear driven technology DYNACO M2 FREEZER. porte intérieure PORTE RAPIDE DYNACO M2 FREEZER Push-Pull gear driven technology porte intérieure DYNACO M2 FREEZER La porte rapide Dynaco M2 Freezer est spécialement conçue pour les environnements frigorifiques. La vitesse

Plus en détail

CONFÉRENCE SOLUTIONS D ISOLATIONS POUR LA RÉNOVATION BÉAT ZBINDEN

CONFÉRENCE SOLUTIONS D ISOLATIONS POUR LA RÉNOVATION BÉAT ZBINDEN CONFÉRENCE SOLUTIONS D ISOLATIONS POUR LA RÉNOVATION BÉAT ZBINDEN SAINT-GOBAIN ISOVER SA, PLUS DE 80 ANS D EXPÉRIENCES AU SERVICE DE L ISOLATION 1937 : Fibre de verre SA - Henniez Fondé par Jean Gränicher

Plus en détail

FOYER ÉCONERGÉTIQUE, PAISIBLE ET SÉCURITAIRE

FOYER ÉCONERGÉTIQUE, PAISIBLE ET SÉCURITAIRE L ISOLANT QUI VOUS OFFRE UN FOYER ÉCONERGÉTIQUE, PAISIBLE ET SÉCURITAIRE Résistant au feu Résistant à l eau Fabriqué à partir de roche LEADER MONDIAL Roxul Inc. fait partie de Rockwool International, le

Plus en détail

COEFFICIENT DE TRANSFERT THERMIQUE

COEFFICIENT DE TRANSFERT THERMIQUE FICHE CALCUL CALCUL DES CHARGES S Version 00-203 Page / 6 RESISTANCE La résistance thermique notée «R» est la capacité d un matériau de résister au passage de la chaleur (flux thermique ), de l extérieur

Plus en détail

il révolutionne l isolation!

il révolutionne l isolation! il révolutionne l isolation! Revêtement thermique isolant murs & toitures anti-humidité / hautes performances Les Avantages ThermaCote Grâce à sa formulation et sa concentration à ~80% de paillettes de

Plus en détail

Les Besoins calorifiques d un local

Les Besoins calorifiques d un local Les Besoins calorifiques d un local Deux cas sont à considérer : Période d hiver Période d été 1. Période HIVER La quantité de chaleur (positive) à apporter au local est égale à la quantité de chaleur

Plus en détail

ATELIER. Communauté d agglomération des Portes de l Eure. Rénovation énergétique. 15 décembre ALEC27 - CAUE27

ATELIER. Communauté d agglomération des Portes de l Eure. Rénovation énergétique. 15 décembre ALEC27 - CAUE27 Communauté d agglomération des Portes de l Eure Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de l Eure ATELIER Rénovation énergétique 15 décembre 2015 - ALEC27 - CAUE27 SOMMAIRE TYPOLOGIES DE

Plus en détail

La ventilation RN60 SORTIE C3 Semoy Saint-Jean-de-Braye Mécanique Contrôlée RN 60 D 301 La ventilation Maceo par Insufflation Positive

La ventilation RN60 SORTIE C3 Semoy Saint-Jean-de-Braye Mécanique Contrôlée RN 60 D 301 La ventilation Maceo par Insufflation Positive VENTILATION POURQUOI VENTILER? La pollution de l air : un constat Respirer un air sain est primordial pour la santé. Or, notre environnement quotidien est souvent associé à une pollution ambiante nuisible.

Plus en détail

L a c h a l e u r d u s o l e i l. d a n s v o t r e m a i s o n. w w w. i n f r a s w i s s. c o m

L a c h a l e u r d u s o l e i l. d a n s v o t r e m a i s o n. w w w. i n f r a s w i s s. c o m L a c h a l e u r d u s o l e i l d a n s v o t r e m a i s o n w w w. i n f r a s w i s s. c o m Une chaleur saine qui est source de bien- être nous vient, depuis tou jours, d une énergie bienfaisante

Plus en détail

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère)

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Durée du thème : 30 minutes FEEBAT Module 1+2 - Isolation thermique 1 Pour réduire les consommations d énergie Pour

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil Avant de vous lancer dans l achat d un radiateur, voici les questions à vous poser : Quelle source d énergie utiliser? Vous pouvez opter pour la chaudière dite «à combustion» (gaz, bois ou fioul), un radiateur

Plus en détail

L c on o d n u d c u tio i n o C m o men e t n? les s ol o ide d s

L c on o d n u d c u tio i n o C m o men e t n? les s ol o ide d s Le transfert de la chaleur Les processus de transfert de la chaleur La chaleur est transmise d un objet chaud à un objet froid. Chapitre 6 Les processus de transfert de la chaleur Il y a trois processus

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 8 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : rue de l espérance 94 800 Villejuif

Plus en détail

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide!

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Performance environnementale Comment concilier confort et respect de l environnement? Nouvelles

Plus en détail

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE. C est le moment... Isolez votre logement et réalisez des économies d énergie

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE. C est le moment... Isolez votre logement et réalisez des économies d énergie RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE C est le moment... Isolez votre logement et réalisez des économies d énergie Une bonne isolation pourquoi? L isolation est la première solution à envisager pour réduire vos factures

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves choisi de la

Plus en détail

Plus de 16 millions de m² de façades isolées en France en soit une augmentation de 50% par an depuis 2009

Plus de 16 millions de m² de façades isolées en France en soit une augmentation de 50% par an depuis 2009 Le marché de l ITE Le marché de l ITE : Plus de 16 millions de m² de façades isolées en France en 2011 soit une augmentation de 50% par an depuis 2009 La rénovation reste le principal segment de marché

Plus en détail

Synthétiques : ils sont issus de la pétrochimie (polystyrènes, polyuréthanes ),

Synthétiques : ils sont issus de la pétrochimie (polystyrènes, polyuréthanes ), Définition Isolant : Matériau limitant les transferts d énergies entre deux systèmes (cas d un bâtiment : intérieur et extérieur) 1. Il existe différents types d isolants : Synthétiques : ils sont issus

Plus en détail

87 rue de Bonnetable LE MANS

87 rue de Bonnetable LE MANS 87 rue de Bonnetable 72 000 LE MANS 02 43 82 14 14 kit-tradi-plus@wanadoo.fr LES ÉTAPES DE VOTRE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE PROPOSITION GLOBALE DE RÉNOVATION Réalisée par nos techniciens, elle vise à :. Améliorer

Plus en détail

SOPRA-ISO V ALU ET SOPRA-ISO V PLUS

SOPRA-ISO V ALU ET SOPRA-ISO V PLUS SOPRA-ISO V ALU ET SOPRA-ISO V PLUS MURS PANNEAUX ISOLANT DE POLYISOCYANURATE ISOLATION ÉTANCHÉITÉ SOPRA-ISO V ALU ET SOPRA-ISO V PLUS PANNEAUX ISOLANT DE POLYISOCYANURATE Les produits isolants permettent

Plus en détail

VENTILATION DE CONFORT X-WELL NOUVEAU CRÉEZ VOTRE CONFORT.

VENTILATION DE CONFORT X-WELL NOUVEAU CRÉEZ VOTRE CONFORT. VENTILATION DE CONFORT X-WELL NOUVEAU CRÉEZ VOTRE CONFORT. SANTÉ, ÉCONOMIE D ÉNERGIE ET RENTABILITÉ X-WELL LA VENTILATION DE CONFORT La ventilation de confort est aujourd hui la référence en Suisse. Rien

Plus en détail

Les pathologies du bâti ancien et les risques liés à sa réhabilitation. Enora Parent Emma Stéphan Le 2 juillet Poitiers

Les pathologies du bâti ancien et les risques liés à sa réhabilitation. Enora Parent Emma Stéphan Le 2 juillet Poitiers Les pathologies du bâti ancien et les risques liés à sa réhabilitation Enora Parent Emma Stéphan Le 2 juillet 2015 - Poitiers Le bâti ancien 2 3 Le bâti ancien Construit avant 1948 Avant l émergence de

Plus en détail

De l'air frais pour un habitat et un environnement de travail plus sains

De l'air frais pour un habitat et un environnement de travail plus sains De l'air frais pour un habitat et un environnement de travail plus sains De l'air frais pour un habitat et un environnement de travail plus sains Les bâtiments sont de mieux en mieux isolés. Une amélioration

Plus en détail

SURPRENEZ-VOUS EN RéALISANT TOUS VOS SOUHAITS GRÂCE AUX SYSTÈMES REHAU

SURPRENEZ-VOUS EN RéALISANT TOUS VOS SOUHAITS GRÂCE AUX SYSTÈMES REHAU SURPRENEZ-VOUS EN RéALISANT TOUS VOS SOUHAITS GRÂCE AUX SYSTÈMES REHAU Le choix des fenêtres et des fermetures ne se fait pas tous les jours: il ne se fait qu au moment d une rénovation ou d une construction

Plus en détail

Bouwchemie. Editorial Page. Hilti. Performance. Fiabilité. Bouwchemie

Bouwchemie. Editorial Page. Hilti. Performance. Fiabilité. Bouwchemie Bouwchemie Editorial Page CHIMIE DU Editorial BATIMENT Full Page 01 Hilti. Performance. Fiabilité. Bouwchemie www.hilti.be 0800 995 95 Mousses Mousse pour le colmatage des joints CS-F JS 514 Mousse d isolation

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

Atelier d échanges - Qualité de l air intérieur et ventilation

Atelier d échanges - Qualité de l air intérieur et ventilation Atelier d échanges - Qualité de l air intérieur et ventilation Concilier ventilation efficace et économies d énergie Marie Neff 03 juin 2014 Organisme de formation enregistré sous le N 42 68 01972 68.

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES

DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES MENTION COMPLEMENTAIRE TECHNICIEN EN ENERGIES RENOUVELABLES EPREUVE E1 PREPARATION D UNE INTERVENTION SESSION 2017 DOSSIER TECHNIQUE et RESSOURCES «CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE, LOTISSEMENT GAUMET»

Plus en détail

Physique du Bâtiment Caractéristiques thermi -ques dynamiques

Physique du Bâtiment Caractéristiques thermi -ques dynamiques Déphasage et amortissement Définitions Thermique dynamique Etude thermique dans laquelle les paramètres de calcul sont variables. Par exemple : les températures extérieure (données météorologiques) et

Plus en détail

ISOLATION DES MURS ANCIENS

ISOLATION DES MURS ANCIENS ISOLATION DES MURS ANCIENS ARCOSE - CLUNY, le 12 septembre 2016. Architecte : SARL ARC-PHI Architecture Devroey Raphael, Architecte DESL Croze 71220 Saint Bonnet de Joux Tél. : 0385 24 77 36 Email : arc-phi.architecture@orange.fr

Plus en détail

Une isolation simple et efficace :

Une isolation simple et efficace : Une isolation simple et efficace : tirer profit de vos murs creux Introduction Votre habitation fait peut-être partie du million de maisons belges munies de murs creux non isolés. Saviez-vous qu un mur

Plus en détail

La définition du confort

La définition du confort La définition du confort En matière de chauffage, le confort, pour la plupart d entre nous, c est entrer dans une pièce et avoir une sensation de bien-être sans savoir forcément d où provient la chaleur.

Plus en détail

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex?

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex? Glossaire BBC-Effinergie Qu est-ce que la méthode TH-C-E? La méthode de calcul utilisée par les certificateurs du label BBC-Effinergie, est la méthode réglementaire française TH-C-E établie par le CSTB.

Plus en détail

Comment isoler sa maison?

Comment isoler sa maison? Comment isoler sa maison? Vendredi 22 septembre Elise Longelin Péron Accueil Pourquoi isoler? Avec quoi isoler? Comment isoler? Aides financières Conclusion & questions L Agence Locale de l Energie et

Plus en détail

L isolation N 2. Les Fondamentaux. Juillet-Août thermique de l habitat. Information Presse

L isolation N 2. Les Fondamentaux. Juillet-Août thermique de l habitat. Information Presse L isolation thermique de l habitat Les Fondamentaux N 2 Juillet-Août 2008 Information Presse L isolation thermique de l habitat Les Fondamentaux N 2 Juillet-Août 2008 Information Presse Les marques de

Plus en détail

Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti?

Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti? Atelier «réhabilitation du bâti ancien» Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti? Emmanuel Mouton, artisan CAPEB Franck Turlan, coordonnateur Pôle Energies 11 Conférence annuelle

Plus en détail

Objectifs : - Déterminer les principaux postes de consommation d énergie, y associer des gestes citoyens Déroulement :

Objectifs : - Déterminer les principaux postes de consommation d énergie, y associer des gestes citoyens Déroulement : SCIENCES Consommation et économie d énergie Niveau : Cycle 3 Les besoins en énergie Séance : 1/3 Domaine : Energie Compétences : - Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer et questionner.

Plus en détail

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Lisez cette fiche d introduction attentivement avant de lire la fiche qui concerne vos travaux (Fiches 2 à 10). INTRODUCTION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Pourquoi rendre votre

Plus en détail

L application de chaudières à condensation

L application de chaudières à condensation La conversion au gaz naturel d une chaufferie collective au mazout L application de chaudières à condensation KVBG ARGB Optimiser la performance énergétique avec chaudière à condensation au gaz naturel.

Plus en détail

INFORMATION SUR LA MOUSSE PULVÉRISÉE

INFORMATION SUR LA MOUSSE PULVÉRISÉE INFORMATION SUR LA MOUSSE PULVÉRISÉE À L INTÉRIEUR : POURQUOI UTILISER LA MOUSSE PULVÉRISÉE? MPP ET TRANSFERT THERMIQUE MPP ET PROLIFÉRATION DES MOISISSURES SOUTENIR VOTRE ENTREPRISE GRÂCE AUX CONNAISSANCES

Plus en détail

Isolation thermique. Page 1

Isolation thermique. Page 1 Isolation thermique Page 1 1. Définition de l isolant thermique et domaines d utilisation 2. Réglementation thermique dans le bâtiment 3. Aperçu géologique de la pierre ponce 4. Un produit miracle dans

Plus en détail

Partie 11 Efficacité énergétique. Projet de règlement à la suite de la consultation publique

Partie 11 Efficacité énergétique. Projet de règlement à la suite de la consultation publique Partie 11 Efficacité énergétique Projet de règlement à la suite de la consultation publique Contenu de la présentation Historique Consultation publique Projet de règlement Commentaires non retenus Étapes

Plus en détail

Règlement modifiant le Code de construction du Québec pour favoriser l efficacité énergétique

Règlement modifiant le Code de construction du Québec pour favoriser l efficacité énergétique Règlement modifiant le Code de construction du Québec pour favoriser l efficacité énergétique Présenté par Benoit Côté, ingénieur à la Direction de l expertise technique Annuelle des inspecteurs des CS

Plus en détail

Construction et Isolation. COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché

Construction et Isolation. COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché Construction et Isolation COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché Votre rêve est de faire construire une maison moderne, économe

Plus en détail

Isolation thermique par l extérieur

Isolation thermique par l extérieur Isolation thermique par l extérieur 8 Diathonite Evolution est un enduit idéal pour réaliser une isolation thermique par l extérieur sur tous les types de maçonnerie. 1 2 3 4 1. Diathonite Finition / Plasterpaint

Plus en détail

CONFORT ACOUSTIQUE ET ÉCONOMIE D ÉNERGIE

CONFORT ACOUSTIQUE ET ÉCONOMIE D ÉNERGIE SYSTEXX ACTIVE ACOUSTHERM CONFORT ACOUSTIQUE ET ÉCONOMIE D ÉNERGIE LE REVÊTEMENT EN VERRE TISSÉ HAUTE RÉSISTANCE POUR MURS ET PLAFONDS 2 BIEN-ÊTRE CONFORT ACOUSTIQUE ET THERMIQUE Le bien-être est un état

Plus en détail

SECTION A: Répond correctement aux questions suivantes. NOIRCIR la lettre approprie (A, B, C ou D) à la fin de cette section.

SECTION A: Répond correctement aux questions suivantes. NOIRCIR la lettre approprie (A, B, C ou D) à la fin de cette section. EXAMEN: Sciences Physiques: Nom: (ref: test10.01) TEST # La chaleur:production et Conservation Date SECTION A: Répond correctement aux questions suivantes. NOIRCIR la lettre approprie (A, B, C ou D) à

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive à haute performance energétique : détails techniques Bruxelles Environnement EXEMPLE DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE ET DURABLE: BATEX [120] RUE DU VERGER Thomas

Plus en détail

GUIDE DE POSE UNIVERCELL

GUIDE DE POSE UNIVERCELL GUIDE DE POSE UNIVERCELL Sommaire : Procédés de mise en œuvre et domaine d emploi Référentiels Hygiène et Sécurité Prévention incendie Mise en œuvre : SOUFFLAGE / INSUFFLATION / PROJECTION Ateliers pratiques

Plus en détail

Centre de Référence professionnelle bruxellois pour le secteur de la Construction Brusselse Beroepsreferentiecentrum voor de Bouwsector

Centre de Référence professionnelle bruxellois pour le secteur de la Construction Brusselse Beroepsreferentiecentrum voor de Bouwsector Centre de Référence professionnelle bruxellois pour le secteur de la Construction Brusselse Beroepsreferentiecentrum voor de Bouwsector Missions: La gestion d infrastructures de formations de pointe, afin

Plus en détail

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété Présentation de l Audit Global Partagé 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard 93100 Montreuil Plan de la présentation 1. Introduction 2. Etat des lieux de la copropriété 4. Plan de financement

Plus en détail

ALLONS AUX FAITS! Isolant ROSE FIBERGLAS

ALLONS AUX FAITS! Isolant ROSE FIBERGLAS ALLONS AUX FAITS! Isolant ROSE FIBERGLAS EcoTouch MC Le meilleur choix pour réaliser des économies d énergie résidentielle GRENIER SOUS-SOL MURS PLAFONDS PLANCHERS INSONORISATION Produits et solutions

Plus en détail

Concevoir une Maison Passive

Concevoir une Maison Passive Concevoir une Maison Passive OU «Comment réaliser un Habitat Ecologique sans système conventionnel de chauffage?» Adeline Guerriat Quincay Le 28 novembre 2008 1. Le standard passif 2. Aspect technique

Plus en détail

La résistance thermique

La résistance thermique La résistance thermique À l inverse des métaux, les isolants ne conduisent pas la chaleur mais lui opposent, au contraire, une résistance. Plus cette résistance est forte, plus l'isolation thermique est

Plus en détail

ISOLATION BELGE POUR DEMAIN

ISOLATION BELGE POUR DEMAIN ISOLATION BELGE POUR DEMAIN ININTERROMPUE - IGNIFUGE - UNIVERSELLE - FIABLE BÉNÉFICES CUMULÉS Qu est-ce qui est important pour vous lorsque vous choisissez un matériau d isolation? De bonnes valeurs d

Plus en détail

1. De quoi est fait mon mur?

1. De quoi est fait mon mur? ISOLATION INSONORISATION ÉTANCHÉITÉ ISOLATION ET INSONORISATION Un mur isolant et étanche, voilà ce qui s impose quand on construit écologique. Pas seulement isolant (le chandail). Pas seulement étanche

Plus en détail

L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment

L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 02 Comment bien isoler une maison? Bien isoler sa maison avec Fred et Jamy Filière Scientifique - Option Sciences de l

Plus en détail

GUIDE SUR LA RÉNOVATION ÉCORESPONSABLE

GUIDE SUR LA RÉNOVATION ÉCORESPONSABLE GUIDE SUR LA RÉNOVATION ÉCORESPONSABLE Dans le cadre du programme RÉNO-FAÇADE Édition avril 2016 Les revêtements de façade déterminent fortement l'aspect des maisons et leur intégration dans le paysage.

Plus en détail

FICHE MENU : ISOLATION TOITURE

FICHE MENU : ISOLATION TOITURE FICHE MENU : ISOLATION TOITURE Laine de roche Chanvre Laine de mouton Cellulose Polystyrène Liège Laine «minérale»: La plus connue et la plus utilisée. Avantage : A base de produits naturels. Elle est

Plus en détail

isoler de façon étanche au vent et à l air, et pourtant ouverte à la diffusion

isoler de façon étanche au vent et à l air, et pourtant ouverte à la diffusion isoler de façon étanche au vent et à l air, et pourtant ouverte à la diffusion les règles de base pour isoler d une façon durable et efficace Confédération de la Construction 6 novembre 2008 Pourquoi isoler?

Plus en détail

Dispositif REX Bâtiments performants. Parois opaques

Dispositif REX Bâtiments performants. Parois opaques Dispositif REX Bâtiments performants QCM Parois opaques 1 1 Parmi les propositions suivantes, quelles sont les bonnes pratiques pour assurer une mise en œuvre de qualité des isolants et ainsi éviter des

Plus en détail

Zehnder Nova Neo Chauffer plus efficacement avec une pompe à chaleur et une chaudière à condensation

Zehnder Nova Neo Chauffer plus efficacement avec une pompe à chaleur et une chaudière à condensation Zehnder Nova Neo Chauffer plus efficacement avec une pompe à chaleur et une chaudière à condensation Chauffage Rafraîchissement Ventilation Purification d air Le radiateur d aujourd hui, de demain et

Plus en détail

Performante et Durable

Performante et Durable Thermique Acoustique Solutions Toiture Murs Cloisons Isolation Performante et Durable ouate Fabrication française ouate Isolation thermique performante Points forts Isolant écologique, sain et non irritant

Plus en détail

Coût de de la construction: 1350 euros TTC le m²

Coût de de la construction: 1350 euros TTC le m² Née 10 ans avant la cop 21 La charte OZE a été considérée comme un «Mythe» de doux rêveurs. Aujourd hui, grâce à la recherche, l étude de la courbe solaire, l étude des matériaux et technologies, les complexages

Plus en détail

Corrigé Série 1. Rénovation d un mur ancien. Matériaux d (cm) λ (W/(m K)) Béton Lame d air 6 Λ = 6 (W/(m 2 K)) Brique t.c

Corrigé Série 1. Rénovation d un mur ancien. Matériaux d (cm) λ (W/(m K)) Béton Lame d air 6 Λ = 6 (W/(m 2 K)) Brique t.c Architecture 2 ème année / Bachelor Physique du bâtiment III Corrigé Série 1 Rénovation d un mur ancien 1) Mur ancien avec lame d air Donné Matériaux d (cm) λ (/(m K)) Béton 15 0.8 Lame d air 6 Λ = 6 (/(m

Plus en détail

Réhabilitation des Vertugadins, résidence de logements sociaux à Meudon

Réhabilitation des Vertugadins, résidence de logements sociaux à Meudon Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation des Vertugadins, résidence de logements sociaux à Meudon Afin de diminuer la facture énergétique de ses locataires et d améliorer leur confort,

Plus en détail

Ventilation. 1. Quel est l intérêt de la ventilation? 2. Comment ça marche? 2.1. La ventilation naturelle

Ventilation. 1. Quel est l intérêt de la ventilation? 2. Comment ça marche? 2.1. La ventilation naturelle Ventilation Mise à jour le 15/05/2007 La consommation d'énergie liée à l utilisation et à l exploitation des bâtiments représente aujourd'hui 43 % de la consommation française et 25 % des émissions de

Plus en détail

Thème 6 p p Le transfert d énergie

Thème 6 p p Le transfert d énergie Objectif : Thème 6 p p.226-237 Le transfert d énergie Je peux expliquer comment la chaleur est transmit par la conduction, la convection et le rayonnement dans les solides, les liquides et les gazes Je

Plus en détail

GUIDE DE POSE PAVAFLOC

GUIDE DE POSE PAVAFLOC GUIDE DE POSE PAVAFLOC Sommaire : Procédés de mise en œuvre et domaine d emploi Référentiels Hygiène et sécurité Prévention incendie Mise en œuvre : SOUFFLAGE / INSUFFLATION / PROJECTION Résumé des performances

Plus en détail

LE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE : UNE CHALEUR DOUCE QUI S'ADAPTE À VOS RYTHMES DE VIE

LE CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE : UNE CHALEUR DOUCE QUI S'ADAPTE À VOS RYTHMES DE VIE CONFORT THERMIQUE Un logement bien chauffé, au bon moment, une qualité d'air intérieur agréable et de l eau chaude pour tous, rien que de très banal. Pas si sûr : à l heure du développement durable et

Plus en détail

L énergie interne U d un système macroscopique résulte de contributions microscopiques.

L énergie interne U d un système macroscopique résulte de contributions microscopiques. LES TRANSFERTS THERMIQUES Energie interne L énergie interne U d un système macroscopique résulte de contributions microscopiques. Les particules qui constituent le système sont en mouvement perpétuel :

Plus en détail

Transferts d énergie thermique

Transferts d énergie thermique Transferts d énergie thermique Notions et contenus Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Notions de système et d énergie interne. Interprétation microscopique. Capacité thermique. Transferts

Plus en détail

Conception hygrothermique des toitures plates. 16 mars 2017

Conception hygrothermique des toitures plates. 16 mars 2017 Conception hygrothermique des toitures plates 16 mars 2017 Eddy Mahieu CSTC Page 1 Remarque: Avant-propos Les syllabi distribués lors de présentations données par le CSTC ne font pas partie de la liste

Plus en détail

Sciences7M2Ch6. Totale: /20. Sciences 7 Devoir en classe: Chapitre 6

Sciences7M2Ch6. Totale: /20. Sciences 7 Devoir en classe: Chapitre 6 Sciences 7 Devoir en classe: Chapitre 6 Totale: /20 % 1. Explique comment la conduction diffère de la convection. (2 points) Dans la conduction, les particules d un solide vibrent et absorbent beaucoup

Plus en détail

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Ecole de musique de Gérardmer F. Lausecker 1 Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer François Lausecker Agence Lausecker architectes

Plus en détail

Qu est-ce un poêle de masse?

Qu est-ce un poêle de masse? J ai un pote qui m a parlé de son entreprise, il fabrique et pose un système de chauffage très intéressant et économique: le poêle de masse. Dans une démarche d autonomie énergétique (chauffage) ce procédé

Plus en détail

RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51

RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51 RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51 SCANNAVINI CHRISTIAN BATI 2 1 SOMMAIRE : Présentation de l entreprise 3 QQOQCPC 4 Problème et Solutions 5 Liste des

Plus en détail

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques Jérôme Bertrand Centre Urbain Commune d Etterbeek 25 avril 2012 Pour rénover votre logement aujourd hui: Cycle

Plus en détail

Q1) Q2) Q3) Compétences travaillées : Q4) Q5) Q6)

Q1) Q2) Q3) Compétences travaillées :  Q4) Q5) Q6) Q1) En quelle unité exprime-t-on la consommation d énergie dans le DPE? Comment la convertir dans l unité d énergie du système international (usi)? En kilowattheure : 1 kwh = 10 3 Wh et 1 Wh = 3600 J Q2)

Plus en détail

Phénomène de condensation

Phénomène de condensation Phénomène de condensation La condensation et les fenêtres 1 Qu est-ce que la condensation? (p.3) 2 Les 2 éléments actifs (p. 4) 3 Comment contrôler le problème (p. 15) 4 En résumé (p.20) 2 Définition de

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

Maison ossature bois. en panneaux de bois massif lamellé contrecollé.

Maison ossature bois. en panneaux de bois massif lamellé contrecollé. Maison ossature bois en panneaux de bois massif lamellé contrecollé rapidité isolation confort efficacité performance www.lamaisonideale.eu 7 bonnes raisons de construire votre maison en bois 1. Isolation

Plus en détail

UniverCell. ouate. thermique. La garantie d être 100 % serein. 100 % Recyclée. Conforme. Maîtrisée. cellulose. Solutions d isolation naturelle

UniverCell. ouate. thermique. La garantie d être 100 % serein. 100 % Recyclée. Conforme. Maîtrisée. cellulose. Solutions d isolation naturelle Solutions d isolation naturelle Formation 100 % Recyclée FDES AT 100 % Conforme Iso 9001 Mise au point et fabriquée en France. 100 % Maîtrisée La garantie d être 100 % serein. UniverCell ouate isolation

Plus en détail

Chaleur. La chaleur peut avoir une autre origine : récupération de chaleur : associé au système de ventilation ; chauffage solaire ; cheminée à bois

Chaleur. La chaleur peut avoir une autre origine : récupération de chaleur : associé au système de ventilation ; chauffage solaire ; cheminée à bois LE CHAUFFAGE DES LOCAUX Introduction : Le chauffage est en hôtellerie un élément de confort ; il joue un rôle sur la santé du personnel et des clients. Il a également un rôle vis à vis de l entretien des

Plus en détail

«La Construction Bois»

«La Construction Bois» L Interprofession de la Filière Bois des Alpes Maritimes et du Var «La Construction Bois» ALLER CONTRE LES IDÉES REÇUES Présentation réalisée à partir de recherches effectuées sur les sites : www.leboisvivant.com

Plus en détail

Votre confort, notre priorité

Votre confort, notre priorité INC. Fenêtres À guillotine ET COULISSANTEs TOUT PVC ET HYBRIDE www.wiltonpanorama.com Votre confort, notre priorité 5 façons de faire UN ACHAT PLUS VERT Le choix de fenêtres à haut rendement énergétique

Plus en détail

LES TRAVAUX ÉLIGIBLES

LES TRAVAUX ÉLIGIBLES LES TRAVAUX ÉLIGIBLES Critères d éligibilité & pièces justificatives Critères d éligibilité & pièces justificatives Avril 2016-1/25 Isolation de combles ou de toitures page 4 Isolation de murs page 6 Isolation

Plus en détail

CONDUCTIVITE THERMIQUE (TEST)

CONDUCTIVITE THERMIQUE (TEST) CONDUCTIVITE THERMIQUE (TEST) Définir un protocle expérimetal et réaliser une expérimentation Situation problème : Comment déterminer si un matériaux conduit la chaleur ou non? Hypothèses (à établir en

Plus en détail