Exploitation et Administration de Silverpeas

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exploitation et Administration de Silverpeas"

Transcription

1 Exploitation et Administration de Guide de l administrateur Version 5 Version : 5 Diffusion : Auteurs : David Lesimple Clients Approbation : Date modification : 30/04/2015 Guide Administration v5.odt Page 1

2 SUIVI DE VERSION Pages des modifications Toutes Page 43 Page 39 Page 41 Page 46 Chapitre 6.4 Page 45 Description des modifications Refonte et mise à jour des informations suivant contexte V5. Ajout schéma des outils Ajout mise à jour version mineure. Ajout procédure installation/mise à jour des spécifiques clients via Maven. Ajout fichiers de log de Jboss Nouveau paragraphe : Nouvelle installation avec reprise des données et du paramétrage d'une installation existante Ajout réparation JCR après restauration de base. toutes pages toutes pages Page 61 toutes pages Page 19 Page 28 Modification synchronisation LDAP Fichier de configuration config.xml (<5.9) remplacé par config.properties (>= 5.9) Ajout chemin properties 5.11 Suppression ancien n de support Le terme évolutive remplace le terme mineur (pour une version). Corrections diverses. (chemins, explications) Ajout de la règle DS_Domain Ajout paramètre DelUsersOnThreadedSynchro Guide Administration v5.odt Page 2

3 Guide Administration v5.odt Page 3

4 Sommaire 1À PROPOS DE CE GUIDE PUBLIC CONCERNÉ CONNAISSANCES PRÉALABLES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE CONVENTIONS APERÇU AVERTISSEMENT ASSISTANCE TECHNIQUE...7 2STRUCTURE SILVERPEAS ARCHITECTURE FONCTIONNELLE ARCHITECTURE TECHNIQUE DISTRIBUTIONS PRODUIT FICHIERS SILVERPEAS LA GESTION DES UTILISATEURS QU EST-CE QU UN DOMAINE? LES TROIS TYPES DE DOMAINES POSSIBLES LES GROUPES LES UTILISATEURS AUTHENTIFICATION SYNCHRONISATION LDAP LES DIFFÉRENTES STRUCTURES LDAP LA SYNCHRONISATION LES OPÉRATIONS POSSIBLES AVEC UN DOMAINE LDAP SYNCHRONISÉ LES DONNÉES SILVERPEAS DÉFINITIONS DONNÉES EN BASE RÉPERTOIRE DATA INSTALLATION ET MISE À JOUR OBJECTIF NOUVELLE INSTALLATION DE SILVERPEAS PATCH OU MISE À JOUR D'UNE INSTALLATION EXISTANTE NOUVELLE INSTALLATION AVEC REPRISE DES DONNÉES ET DU PARAMÉTRAGE D'UNE INSTALLATION EXISTANTE EXPLOITATION...48 Guide Administration v5.odt Page 4

5 7.1FONCTIONNEMENT SILVERPEAS ARRÊT/ REDÉMARRAGE DE SILVERPEAS MODIFICATION DE PARAMÈTRES PARAMÈTRES CLIENT RECONSTRUCTION DE L APPLICATION (APPLICATIONBUILDER SCRIPT APPBUILDER) EXAMEN DES LOGS IDENTIFICATION DE LA CONFIGURATION ET VERSION INSTALLÉE SAUVEGARDE/RESTAURATION PROBLEMES POSSIBLES CONSULTATION DES LOGS PROBLÈMES IDENTIFIÉS PARAMETRES SILVERPEAS PARAMÈTRES D INSTALLATION (<5.9 : CONFIG.XML - >=5.9 : CONFIG.PROPERTIES) PARAMÈTRES PERSONNALISÉS DE SILVERPEAS RESSOURCES RESSOURCES CONCLUSION...61 Guide Administration v5.odt Page 5

6 1.1 Public concerné 1 À PROPOS DE CE GUIDE Ce guide s adresse aux professionnels de l informatique qui doivent déployer, migrer, administrer et exploiter. 1.2 Connaissances préalables Ce guide requiert les connaissances préalables suivantes : Administration Windows Server Administration Linux (Debian, Red Hat, Ubuntu, Fedora, etc ) Administration et exploitation SQL Server, Oracle ou PostgreSQL Recommandé : technologies des serveurs d applications J2EE (Jboss) 1.3 Documents de référence Ce guide est complété par la documentation suivante : Aide utilisateur en ligne : permettant la compréhension des différents modules et fonctionnalités de, Les release-notes qui accompagnent chaque version évolutive de (voir en annexe) Les ressources accessibles depuis l'extranet clients 1.4 Conventions Les commandes à saisir sont indiquées en minuscule, gras et italique, Courier Les chemins et noms de fichiers sont indiqués en minuscule, Courier Les informations variables liées à l environnement sont indiquées en MAJUSCULE GRAS 1.5 Aperçu Le guide se compose des chapitres suivants : «A propos de ce guide» est une introduction à lire attentivement avant toute lecture approfondie du guide, Le chapitre 2, «Structure» présente l architecture technique et fonctionnelle de l application, ses modes de distribution, des éléments de configuration technique, ainsi que la structure de fichiers apportée par une installation. Le chapitre 3, «La gestion des utilisateurs» explicite les mécanismes d import, et d authentification des utilisateurs du référentiel, Le chapitre 4, «La synchronisation LDAP» explicite le fonctionnement de la synchronisation à un annuaire LDAP, et fournit les modes opératoires. Le chapitre 5, «Les données» explicite la structure, l emplacement et le traitement des données associées à un environnement, Le chapitre 6, «Installation» fournit les éléments et procédures en vue d un déploiement, Guide Administration v5.odt Page 6

7 Le chapitre 7, «Corrections et évolutions» fournit les procédures en vue de mises à jour d un environnement, Le chapitre 8, «Exploitation» apporte des éléments et procédures dans le cadre de l exploitation au quotidien d un environnement (sauvegardes, restaurations, ), Le chapitre 9, «Problèmes» apporte les informations et modes opératoires dans le cadre de dysfonctionnements en vue de diagnostiquer puis résoudre le problème. Le chapitre 10, «Paramètres», récapitule les différents paramètres de fonctionnement de. 1.6 Avertissement Certains modes opératoires sont susceptibles de subir des modifications du fait des apports associés aux correctifs et mises à jour en version 5.0. Il convient à chaque nouvelle distribution de lire attentivement la release note associée dans laquelle seront décrites les éventuelles modifications. 1.7 Assistance technique Tous les efforts ont été faits pour assurer l exactitude du contenu de ce guide. Pour toute information complémentaire ou problème rencontré, vous pouvez contacter le service de support à l adresse mail : Vous pouvez également vous connecter sur l extranet : Vous devez obligatoirement possédez un compte pour vous connecter à l extranet. Si tel n est pas le cas, vous pouvez demander sa création en contactant : Guide Administration v5.odt Page 7

8 2 STRUCTURE SILVERPEAS 2.1 Architecture fonctionnelle L application se découpe en trois parties fonctionnelles : Core (Bus) Core constitue le moteur applicatif de. A ce titre, il anime les flux d information associés aux applications et fournit un certain nombre de fonctions générales utilisables par ces mêmes applications. Constituant la partie «Corporate» du portail il intègre : Un moteur de notification, Un moteur de recherche, Un moteur de catégorisation (Plan de Classement), Un moteur de personnalisation, Un moteur de workflow, La gestion de l interface graphique, Les mécanismes d authentification et de gestion des droits. Il offre, en outre, un certain nombre de fonctionnalités de base : Outils (aide, plan du site, Editeur de Workflow, Editeur de formulaires ), Fonctionnalités d espace personnel (agenda, gestionnaire de tâches, boîte de notification, centres d intérêt, requêtes favorites) Administration Le module d'administration est constitué de 3 volets de services : Outils : Moteur d'importation (à partir d'un descripteur xml) Editeur de formulaires Editeur de workflows Déploiement de portlets tierces Console SilverTrace de debug A propos Statistiques : La visualisation des utilisateurs connectés, La visualisation des statistiques de connexion, La visualisation des statistiques d accès aux différentes applications, La visualisation des statistiques concernant le volume et nombre des publications La visualisation des statistiques sur les axes du Plan de Classement Plan de Classement : La gestion du plan des axes transversal de La gestion du thésaurus (synonymes) associé Administration : Utilisateurs & groupes La consultation des profils utilisateurs et droits afférents La gestion de la structure du portail (espaces, applications, gestion des droits). Guide Administration v5.odt Page 8

9 2.1.3 Les Applications Les applications (ou Peas) constituent les composants fonctionnels de. Chaque application offre un ensemble de fonctionnalités permettant de réaliser une mission dans le cadre de la gestion documentaire, la gestion collaborative ou la gestion de contenu. Voir l aide en ligne pour plus d informations sur chacune des applications. Certaines applications constituent des composants techniques visant à interfacer une application tierce (Hyperlink) ou offrant des fonctionnalités pouvant servir à d autres applications (création de formulaires par ex.). Guide Administration v5.odt Page 9

10 2.2 Architecture technique repose sur la technologie J2EE Structure technique interne Le schéma ci-dessous décrit l articulation des différents éléments techniques constituant une installation : Guide Administration v5.odt Page 10

11 2.2.2 Implémentation Pour mettre en œuvre ces éléments techniques, l architecture technique est constituée des systèmes suivants : Serveurs : Serveur d applications à la norme J2EE : indispensable pour le fonctionnement de l application qui utilise des EJB. Il est par défaut utilisé également en tant que frontal Web de, et comme moteur de servlets (traitement jsp). Base de données : L essentiel des données est stocké dans un SGBDR. Référentiel utilisateurs dans le cas d une synchronisation à un référentiel externe. Serveur SMTP : utilise un serveur SMTP pour l envoi des mails de notification. Serveur de fichiers (optionnel) : serveur sur lequel sont installées les données sous forme de fichiers. Clients : Navigateur Web Guide Administration v5.odt Page 11

12 2.2.3 Pré-requis, configuration En v5 les pré-requis concernant une installation sont les suivants : Serveur applicatif C est la machine sur laquelle vous allez installer votre serveur d applications J2EE (Jboss par exemple),, ainsi que les différents modules techniques ou fonctionnels. Les pré-requis de cette machine sont les suivants : les pré-requis de : Processeur 2,5 Ghz recommandé, double coeur 4 Go de RAM minimum, 8 Go recommandé Disque dur en RAID recommandé en production Les logiciels suivants doivent par ailleurs obligatoirement être installés, configurés et opérationnels sur cette machine, conformément aux instructions remises par leurs éditeurs respectifs : Microsoft Windows 200X Server (64 bits de préférence) Linux Debian, RedHat, Ubuntu, Fedora, etc.. (64 bits de préférence) Serveur de données C est la machine sur laquelle vous allez installer le système de gestion de base de données que vous avez choisi. Les pré-requis de cette machine sont les suivants : Les pré-requis du serveur de données (Microsoft SQL Server, Oracle, Postgresql) que vous avez choisi pour l exploitation de : reportez-vous à la notice éditeur de votre serveur de données pour toute information ; Les logiciels suivants doivent par ailleurs obligatoirement être installés, configurés et opérationnels sur cette machine, conformément aux instructions remises par leurs éditeurs respectifs : (au choix parmi la liste suivante :) o Microsoft SQLServer 2003 à 2012 o Oracle 8i à 11g o PostgreSQL 8.2 à Serveur d authentification Windows L authentification silencieuse Windows de est basée sur Kerberos SPNEGO. Pour plus d'informations à ce sujet, contactez Plate-forme matérielle et logicielle côté clients Les postes clients, quant à eux, accèdent au portail dans un mode de connexion web, requérant la configuration suivante : Guide Administration v5.odt Page 12

13 OS: Linux, Windows Microsoft Internet Explorer 7+ Mozilla Firefox 2.0+ Chrome Opéra Safari Guide Administration v5.odt Page 13

14 2.3 Distributions produit Projets spécifiques Distributions regroupant des développements spécifiques, hors licence produit, dont vous avez pu passer commande auprès de. Ils sont remis soit par le biais d une distribution séparée (cédérom(s), envoi , ou autre), soit téléchargés automatiquement par Maven Correctifs Des correctifs sont régulièrement mis à disposition afin d apporter une solution à des anomalies identifiées sur les versions initiales. Ces correctifs font l objet de releases appelées versions correctives, mises à disposition via l'outil Maven et visibles sur 2.4 Fichiers Une fois installé, met en place une arborescence de fichiers qui est décrite ci-après. %SILVERPEAS_HOME% est une variable correspondant au chemin indiqué lors de l installation. Exemple : D:\(Windows) Remarque Les arborescences sont similaires, quel que soit le système d exploitation utilisé (Windows ou Linux). Dossiers %SILVERPEAS_HOME% Description bin Contient les scripts et outils requis par (arrêt, démarrage, build ) et fichier pom.xml utilisé par Maven. data (*) Contient une partie des données de contenu de : images, fichiers joints, fichiers d index, fichiers html, repository JCR. Ce répertoire peut être déporté sur un serveur de fichiers ou à un autre niveau d arborescence. Le choix est fait lors de l installation ou après. Guide Administration v5.odt Page 14

15 dbrepository Contient les différents éléments (scripts et fichiers de contribution) utilisés par l application dbbuilder pour la gestion de la base de données (création, upgrade) initialize Contient différents éléments requis au démarrage de l application. jar Contient les fichiers générés par Application builder (reconstruction de l application) et qui contiennent la totalité de l application: c'est le répertoire silverpeas.ear log Contient les fichiers de log générés par. 1 fichier essentiel en exploitation : traces.txt properties Contient tous les fichiers de paramétrage de bas niveau de l application (core et applications) repository Contient toutes les données source de l application, utilisées pour la construction de l application. resources Comporte un certain nombre de fichiers descripteurs utilisés par certaines applications (dont workflow) ainsi que les StringTemplates par défaut. setup Contient les éléments de paramétrage standard ou indiqués lors de l installation, servant à l activation de la configuration. silvertrace Fichiers de propriétés utilisés par chacun des modules de pour l enregistrement de logs dans traces.txt. temp Répertoire temporaire utilisé notamment lors de la generation de fichiers pdf au sein de certains composants. xmlcomponents Contient les fichiers descripteurs de chacune des applications déployables (xml). Important Guide Administration v5.odt Page 15

16 Pour le bon fonctionnement de, et pour obtenir une garantie de support, il est essentiel que cette arborescence ne soit pas modifiée, ainsi que les fichiers présents (sauf paramétrage spécifié ultérieurement) 3.1 Qu est-ce qu un domaine? 3 LA GESTION DES UTILISATEURS Un domaine (au sens du terme) est un ensemble d utilisateurs ainsi qu une arborescence de groupes dans lesquels ils se trouvent classés. Un utilisateur peut se trouver dans 0, 1 ou plusieurs groupes. Le système des groupes doit être vu comme une arborescence de répertoires windows (un groupe n a qu un seul père au maximum) avec en plus une contrainte supplémentaire : deux groupes d un même domaine ne peuvent avoir le même nom. A l exception du domaine mixte, un domaine ne peut pas contenir des utilisateurs d un autre domaine Informations principales disponibles id : l id du domaine (deux ids sont réservés : -1 pour le domaine mixte et 0 pour le domaine. Ces deux domaines ne peuvent pas être supprimés) name : le nom du domaine. C est ce nom qui est affiché dans la combo de la page de login. Les domaines sont ordonnés dans cette combo par ordre alphabétique. description : une description succincte du domaine à usage des Administrateurs propfilename : chemin d accès complet vers le fichier de propriétés qui décrit le domaine (en général : «com.stratelia.silverpeas.domains.domain») classname : nom de la classe qui gère le domaine. Cette classe doit descendre de AbstractDomainDriver authenticationserver : nom du serveur d authentification qui gère l authentification des utilisateurs de ce domaine. Il s agit en fait du nom (court) du fichier de propriétés qui énumère les services d authentifications utilisés (il se trouve dans «com.stratelia.silverpeas.authentication») silverpeasserverurl: url par laquelle les utilisateurs de ce domaine accèderont à (important car cette url qui apparaitra dans les notifications) Tables concernées Nom de la table : ST_Domain Guide Administration v5.odt Page 16

17 3.2 Les trois types de domaines possibles Il existe trois types de domaines possibles : les domaine SQL, le domaine Mixte et le domaine synchronisé à une base LDAP. Seul les domaines LDAP et SQL peuvent être crées en plusieurs exemplaires ; le domaine mixte et le domaine SQL silverpeas existe déjà à l installation et ne peuvent donc pas être supprimés Le domaine But : Ce domaine par défaut permet de créer des utilisateurs et des groupes internes à. L authentification de ces utilisateurs peut se faire soit par un mot de passe crypté en MD5 stocké dans la base, soit par un moyen externe (authentification LDAP, NTRIS, ). Actions possibles : - RECHERCHER UN UTILISATEUR OU UN GROUPE - EDITER LE DOMAINE - IMPORTER DES UTILISATEURS VIA UN FICHIER.CSV - AJOUT/SUPPRESSION/MODIFICATION/LECTURE DES UTILISATEURS - AJOUT/SUPPRESSION/MODIFICATION/LECTURE DES GROUPES - Pas de synchronisation. Tables spécifiques : Guide Administration v5.odt Page 17

18 3.2.2 Les domaines synchronisés à une base LDAP But : Ce domaine permet d utiliser dans une base d utilisateurs et de groupes créée dans et gérée par un annuaire au standard LDAP. Cela peut être un annuaire Novell Directory, Microsft ActiveDirectory ou OpenLDAP. Actions possibles : - IMPORT/SYNCHRONISATION/DÉSYNCHRONISATION/LECTURE DES UTILISATEURS ET DES GROUPES - Synchronisation. Tables spécifiques : Aucune Le domaine Mixte But : Ce domaine permet de créer des groupes internes à pouvant contenir des utilisateurs venant de plusieurs autres domaines. Ce domaine en lui-même ne contient pas d utilisateur propre à lui. Il ne peut être supprimé. Actions possibles : - AJOUT/SUPPRESSION/MODIFICATION/LECTURE DES GROUPES (LES GROUPES PEUVENT CONTENIR DES UTILISATEURS DE TOUS LES AUTRES DOMAINES). - PAS D UTILISATEURS DANS CE DOMAINE - Pas de synchronisation Tables concernées : Nom de la table : ST_Group Cette table centralise tous les groupes de tous les domaines. Pour les groupes du domaine mixte (domainid = -1) cette table est la table principale. Pour les autres domaines, c est la table qui cache les infos sur les groupes. Noms de tables : ST_Group_User_Rel Même remarque que pour ST_Group. Guide Administration v5.odt Page 18

19 3.3 Les groupes Ils permettent d organiser les utilisateurs par fonction. Ils se présentent sous forme arborescente. Il existe 2 types de groupes : Les groupes standards dont le contenu est rempli manuellement Ils obéissent aux règles suivantes : o Un groupe peut avoir 1 ou 0 père (les groupes ayant 0 père sont appelés groupes racine) o Un groupe peut contenir 0 à n utilisateurs du même domaine (seule exception : les groupes du domaine Mixte qui contiennent des utilisateurs de tous les autres domaines). o Un groupe peut contenir 0 à n sous-groupes qui appartiennent obligatoirement au même domaine que leur père (et là, pas d exception ) Le nom des groupes est unique au sein d un même domaine o Un utilisateur peut être contenu dans plusieurs groupes ( retirer un utilisateur d un groupe ne supprime pas l utilisateur) Les groupes dynamiques dont le contenu est rempli selon une règle de synchronisation o Cette règle de synchronisation peut porter sur le profil de l'utilisateur ou sur ou tout autre attribut dans le cadre d'un attribut LDAP ou SQL. Il est également possible de spécifier la règle DS_domain = <id du domaine utilisateurs> pour récupérer tous les utilisateurs d'un domaine Informations disponibles id : l id unique (pour tous les domaines) du groupe domainid : l id du domaine dans lequel se trouve le groupe specificid : l id du groupe dans le contexte du domaine (cet id n est pas forcément un chiffre et n est unique que pour un domaine donné). supergroupid : l id unique du groupe parent (null si groupe racine) name : le nom du groupe description : un court descriptif du groupe synchrorule : règle de synchronisation Guide Administration v5.odt Page 19

20 3.3.2 Tables concernées Nom de la table : ST_Group Guide Administration v5.odt Page 20

21 3.4 Les utilisateurs Ils contiennent trois types d informations : les informations standards qui sont le plus fréquemment utilisées mais qui ne changent que très rarement : noms, , login. les informations spécifiques qui permettent de savoir de quel domaine vient l utilisateur et quels sont ses droits. les informations générales qui dépendent de chaque domaine et sont décrites dans le fichier de propriété descriptif du domaine. Les informations standards et spécifiques sont stockées en base SQL. Les informations générales, elles sont récupérées directement dans la base du domaine et ne sont pas mises en cache Informations disponibles Les informations mises en cache dans la table ST_User (rafraîchies lors des synchronisations) : firstname : le prénom de l utilisateur lastname : le nom de l utilisateur l adresse principale de l utilisateur login : le login de l utilisateur Les informations spécifiques à dans la table ST_User : id : l id unique (pour tous les domaines) de l utilisateur loginmail : n est plus utilisé accesslevel : U pour un utilisateur, A pour un administrateur, 'K' pour gestionnaire du Plan de classement, 'R' pour utilisateur supprimé, 'D' pour un gestionnaire de domaine domainid : l id du domaine dans lequel se trouve l utilisateur specificid : l id de l utilisateur dans le contexte du domaine (cet id n est pas forcément un chiffre et n est unique que pour un domaine donné). Les informations obtenues dynamiquement à chaque demande : Ces informations dépendent des properties du domaine. Elles ont un label (multilangue), un type (STRING ou USER_ID) et une valeur (qui peut être null). Elles ne sont pas stockées dans la table ST_USER mais sont directement lues dans la base du domaine de l utilisateur Tables concernées Nom de la table : ST_User Guide Administration v5.odt Page 21

22 3.5 Authentification permet différentes authentifications : Authentification interne : un mot de passe est saisi pour l utilisateur à sa création, ce mot de passe étant stocké crypté en base de données. La base est alors interrogée à chaque authentification. Valable uniquement pour des utilisateurs du domaine. Authentification LDAP : associée à un domaine de synchronisation LDAP. Lorsque l'utilisateur saisi son login et mot de passe, ce service interroge le serveur LDAP pour vérifier que ces informations sont correctes. Il peut alors accéder à. OPTION: Authentification silencieuse Kerberos SPNEGO: le login et le mot de passe ne sont pas renseignés par l utilisateur. Lors de la demande de connexion d un utilisateur, l authentification sur le domaine est effectuée par le service SPNEGO (en option avec ). Ce service interroge le serveur de domaine pour vérifier que le login/mot de passe de la session Windows en cours correspond bien à un utilisateur. Si c'est le cas, il peut alors accéder à. Guide Administration v5.odt Page 22

23 4 SYNCHRONISATION LDAP 4.1 Les différentes structures LDAP Introduction Il y a plusieurs façons de stocker et organiser les utilisateurs sous LDAP. Chaque stratégie a ses avantages et ses inconvénients. Le choix de l une ou l autre dépend de beaucoup de paramètres spécifiques à chaque entreprise. Le driver de domaine LDAP peut accéder à un maximum d organisations tout en restant relativement facile à configurer. Dans ce chapitre, nous allons présenter les principaux types d organisation des répertoires LDAP Le modèle Flat Tree (recommandation LDAP) root dc=stratelia,dc=com dc=xyz, dc=com People Places Groups Applications User1 User2... Group 1 User1 User4... Group 2 User2 User4... Tous les utilisateurs se trouvent dans une seule branche : People. Tous les groupes se trouvent dans la branche Groups et sont tous définis par un seul objet qui contient une référence (DN) vers chaque utilisateur du groupe. Ce modèle a l avantage d être simple à concevoir, utiliser et maintenir. Par contre, il est difficile d y configurer des droits d accès ou des réplications partielles. Il convient parfaitement pour des petites sociétés ou pour des sociétés qui changent souvent d organisation. Il est accessible avec le driver LDAP grâce a la gestion de groupes nommée UniqueDescriptor. Guide Administration v5.odt Page 23

24 4.1.3 Le modèle Deep Tree (recommandation X500) root c=us c=uk East Coast Central West Coast Other Finance IT Manufacturing HR Vendors Management User 1 (Vendor A) User 2 (Vendor B) User 3 (Vendor C) Group 1 : Room 123 User1 User3... Group 2 : Room 64 User2... Consultants User 4 (Consultant A) User 5 (Consultant B) Les utilisateurs et les groupes se trouvent dispatchés dans différentes branches de l arbre. L architecture de l arbre peut être basée sur des principes différents (organisationnels, géographiques, fonctionnels, administratifs, ). Elle peut aussi être une combinaison de plusieurs de ces principes. Guide Administration v5.odt Page 24

25 La notion même de groupe peut avoir plusieurs représentations : 1) Comme dans le cas de Flat Tree, il est possible d avoir une (ou des) branche(s) qui contient les objets descripteurs de groupes (cf «Group 1» et «Group 2»). 2) Il est aussi possible de considérer que tous les fils d un nœud sont des éléments appartenant à un même groupe (cf «Consultants» et «Vendors»). 3) La notion 2 peut être affinée en ne prenant que les fils d un certain type (p.ex. «organizationalperson») ou ayant un champ égal à une certaine valeur (p.ex. «memberof»). 4) Enfin, il est possible d avoir un nœud contenant des éléments établissant une relation 1-1 entre un utilisateur et un groupe. Cette notion, très utilisée dans le cas des bases de données relationnelles n est cependant pas la plus courante pour ce qui est des représentations LDAP. Ce modèle a l avantage d être complet et d être facilement lisible car il est en général calqué sur l organisation de l entreprise familière aux utilisateurs. Il permet aussi très facilement de gérer les droits de chaque groupe d utilisateurs. Par contre, il est difficile d y faire des requêtes de recherches et d y faire des modifications. Par exemple, si un utilisateur change de service, il faudra le déplacer vers un autre répertoire ; ce qui implique un changement de son DN. Ce changement peut poser certains problèmes si d autres applications se basent sur ce DN pour identifier de façon unique un utilisateur (ce qui est d ailleurs la raison d être de ce champ ). Une entreprise choisissant ce mode d arborescence doit donc être consciente que toute modification de structure ou changement de poste représente une tache de mise à jour de la base qui est loin d être négligeable. Les types de groupes 1) sont accessibles avec le driver LDAP grâce a la gestion de groupes nommée UniqueDescriptor. Les types de groupes 2) et 3) sont accessibles avec le driver LDAP grâce a la gestion de groupes nommée SubTree. Les types de groupes 4) ne sont pas accessibles avec le driver LDAP. Enfin, il n est pas possible d accéder a la fois à des groupes de type 1) et à des groupes de type 2) ou 3). Guide Administration v5.odt Page 25

26 4.2 La synchronisation Les trois types de synchronisation La synchronisation complète Cette opération n est faisable que par l administrateur via l'administration. Cette synchronisation effectue un match complet entre le cache des utilisateurs du domaine et la base LDAP de ce domaine. Les utilisateurs qui n existent plus sont supprimés, les nouveaux utilisateurs sont ajoutés et les utilisateurs dont les informations cachées (nom, prénom, ) ont changées sont mis à jour. Les groupes qui n existent plus sont supprimés, les nouveaux groupes sont ajoutés et les groupes dont la description a changé sont mis à jour. Cette synchronisation est à faire une fois lors de l installation de l application La synchronisation unitaire manuelle Cette opération n est faisable que par l administrateur via l'administration. Elle permet d importer, synchroniser ou désynchroniser un seul utilisateur ou un seul groupe à la fois. Voir les paragraphes et pour savoir ce qui est synchronisé dans chaque cas. Lorsqu un groupe ou un utilisateur est «désynchronisé», il est retiré de la base mais il n est pas stocké dans une blacklist. Du coup, il sera de nouveau ajouté si on fait une synchronisation complète ou si l utilisateur se connecte à nouveau et que la synchronisation automatique est activée La synchronisation «threadée» La synchronisation «threadée» et la synchronisation complète sont identiques en terme de comportement. Elle se fait en tâche de fond pour garantir une adéquation des droits entre l annuaire LDAP et. Elle est activable grâce à une propriété du fichier de properties qui décrit le domaine (voir chapitre 4.3.1). Celle-ci peut être planifiée à tout moment grâce à un cron. Remarque : Si on souhaite ne jamais supprimer d'utilisateurs lors d'une synchronisation planifiée, le paramètre DelUsersOnThreadedSynchro doit être positionné à false (par défaut true). Guide Administration v5.odt Page 26

27 4.2.2 La synchronisation des informations relatives a un utilisateur Les différents éléments touchés par cette synchronisation La synchronisation d un utilisateur (ou l import d un utilisateur) modifie d autres éléments en dehors des informations relatives à cet utilisateur. Liste des éléments synchronisés : Tous les groupes (Gi) auxquels appartient cet utilisateur. Pour chacun de ces groupes (Gi), tous les utilisateurs(uij) et tous les sousgroupes (Gij) qui appartiennent au groupe. Cependant, pour les utilisateurs Uij, seules les informations relatives à ces utilisateurs sont synchronisées. Les groupes auxquels ils appartiennent ne sont pas récursivement synchronisés Les informations synchronisées Les informations suivantes sont mises a jour lors de la synchronisation d un utilisateur : firstname : le prénom de l utilisateur lastname : le nom de l utilisateur l adresse principale de l utilisateur Cas particulier du Login : le login sert de clé unique pour un même domaine. Un utilisateur ne peut donc pas changer de login. Un changement de login revient à une suppression de l utilisateur avec l ancien login et à la création d un utilisateur avec le nouveau login. Toutes les autres informations relatives à l utilisateur sont directement lues dans l annuaire. La synchronisation n a donc pas d impacte dessus La synchronisation des informations relatives a un groupe Les différents éléments touchés par cette synchronisation La synchronisation d un groupe (ou l import d un groupe) modifie d autres éléments en dehors des informations relatives à ce groupe. Liste des éléments synchronisés : Tous les sous-groupes (Gi) qui ont ce groupe comme ancêtre. Tous les utilisateurs (Ui) qui appartiennent à ce groupe ou à un de ses descendants. Cependant, pour les utilisateurs Ui, seules les informations relatives à ces utilisateurs sont synchronisées (y compris leur appartenance ou non aux groupes). Les groupes auxquels ils appartiennent ne sont cependant pas récursivement synchronisés Les informations synchronisées Les informations suivantes sont mises a jour lors de la synchronisation d un groupe : description : un court descriptif du groupe Cas particulier du supergroupid et du name : ces informations ne changent pas. Si un groupe n est plus fils du père qui lui avait été fixé lors de son import, il est considéré comme supprimé. Un nouveau groupe est alors importé et est rattaché à son nouveau père. Toute le sous-arborescence de ce groupe subit le même traitement. 4.3 Les opérations possibles avec un domaine LDAP synchronisé Paramétrage du domaine Il se fait grâce à un fichier properties en 4 parties. Ce fichier est d ordinaire stocké dans le répertoire «properties\com\stratelia\silverpeas\domains». Guide Administration v5.odt Page 27

28 Partie 1 : Accès à l annuaire Tous ces paramètres permettent de configurer l endroit ou se trouve l annuaire ainsi que les options choisies lors de l établissement de la connexion. database.ldaphost= database.ldapimpl=openldap database.ldapport=389 database.ldapprotocolver=3 database.ldapaccesslogindn=cn=night Bird,CN=Users,DC=TSTEXCHANGE database.ldapaccesspasswd=nb database.ldapuserbasedn=ou=megausers,dc=tstexchange # Client Time in MS database.ldapmaxmsclienttimelimit=0 # Server Time in Seconds database.ldapmaxsecservertimelimit=0 database.ldapmaxnbentryreturned=5000 database.ldapmaxnbreferrals=0 database.ldapbatchsize=5000 database.ldapsearchrecurs=true database.ldapopattributesused=true Remarques : En dehors des paramètres LDAPAccessLoginDN, LDAPAccessPasswd et LDAPUserBaseDN, les autres valeurs ne doivent pas être modifiées à la légère. Le paramètre LDAPImpl est égal à openldap si l annuaire connecté est au standard openldap, vide sinon (MSAD par exemple). Les paramètres LDAPMaxNbEntryReturned et LDAPBatchSize doivent être à la même valeur Si on désire enchaîner plusieurs sites LDAP, il suffit de séparer les noms des serveurs par un espace (ex. «LDAPHost = FIRSTSITE SECONDSITE»). Si on désire affecter des ports d accès différents a chacun de ces sites, il faut ajouter «:» et le N de port (ex. «LDAPHost = FIRSTSITE:389 SECONDSITE:844»). Si l on désire synchroniser plusieurs branches de l annuaire il faut séparer les branches par deux points virgules : - LDAPUserBaseDN=ou=users1,ou=company;;ou=users2,ou=company LDAPOpAttributesUsed=true permet d utiliser les attributs opérationnels qui ne sont normalement pas accessibles vie une requête LDAP standard. # Synchro parameters # # modifytimestamp or usnchanged or whenchanged ( Z) synchro.timestampvar= modifytimestamp synchro.threaded=false Remarque : Si le paramètre «synchro.threaded» est à «true», une synchronisation sera lancée périodiquement selon le paramètre DomainSynchroCron du fichier admin.properties. (syntaxe de type crontab) Le paramètre «synchro.timestampvar» permet de définir la variable LDAP utilisée pour détecter les éléments de l annuaire ayant été ajoutés, modifiés ou supprimés depuis la dernière synchronisation. Guide Administration v5.odt Page 28

29 Partie 2 : Accès aux utilisateurs # Users' settings # users.classname=user users.filter=(mail=*) users.idfield=samaccountname users.loginfield=samaccountname users.firstnamefield=givenname users.lastnamefield=sn users. field=mail Remarques : Le ClassName par défaut n est forcément le bon (user ou people suivant les annuaires) Le filtre ne doit pas être vide. Il est au format standard de requête LDAP IdField pointe sur la clé primaire qui permet de différencier de façon unique chaque utilisateur. Il est fortement recommandé de choisir un identifiant ne changeant pas, comme clé. Tous ces paramètres seront stockés en cache dans la base Partie 3 : Description des informations disponibles par utilisateur # USERS Specific Properties # # Property number : from 1 to N # Available Types : STRING, USERID # MapParameter : Name of the LDAP corresponding field property.number = 4 property.resourcefile = com.stratelia.silverpeas.domains.multilang.domainldapbundle property_1.name = title property_1.type = STRING property_1.mapparameter = title property_1.updateallowedto = U property_2.name = company property_2.type = STRING property_2.mapparameter = company property_3.name = position property_3.type = STRING property_3.mapparameter = department property_4.name = boss property_4.type = USERID property_4.mapparameter = manager Remarques : On peut définir autant de properties que l on veut Les fichiers de ressource «property.resourcefile» contiennent les textes associés aux propriétés dans les différentes langues (ex : «title = Poste») L'attribut UpdateAllowedTo permet de spécifier si la propriété est en écriture (valeurs : U=par l'utilisateur, A=par les administrateurs, D=Par les Gestionnaires du domaine) Guide Administration v5.odt Page 29

30 Partie 4 : Accès aux groupes # Groups' settings # groups.classname=group groups.filter=(member=*) # Set the id Field to the 'cn' insteed of the DN to allow groups to move in the LDAP # database groups.idfield=cn # Use com.stratelia.silverpeas.domains.ldapdriver.ldapgroupsubtree to access groups # that are just node with users and sub-groups as sons # Use com.stratelia.silverpeas.domains.ldapdriver.ldapgroupuniquedescriptor to access # groups that contains an attribute containing DN of all there sons groups.type=com.stratelia.silverpeas.domains.ldapdriver.ldapgroupuniquedesc riptor Remarque : Suivant le type de driver de groupe, certaines propriétés supplémentaires sont paramétrables. Cas com.stratelia.silverpeas.domains.ldapdriver.ldapgroupuniquedescriptor : # For LDAPGroupUniqueDescriptor only : # # The field that contains the child's DNs groups.memberfield=member # If groups.specificgroupsbasedn is not set, database.ldapuserbasedn is used as root # for searchs groups.specificgroupsbasedn=ou=megagroups,dc=tstexchange Remarque : La propriété «groups.specificgroupsbasedn» permet de fixer une racine de recherche différente de celle précisée par «database.ldapuserbasedn». Les groupes vides ne sont pas importés Cas com.stratelia.silverpeas.domains.ldapdriver.ldapgroupsubtree : # For LDAPGroupSubTree only : # groups.includeemptygroups=true groups.namefield=name groups.descriptionfield=description Guide Administration v5.odt Page 30

31 4.3.2 Exemple d ajout d un domaine En administration, dans l onglet Utilisateurs & groupes : 1) Choisir Ajouter un domaine : 2) Entrer les informations relatives à ce domaine : Saisir notamment le nom des fichiers de properties de paramétrage (pour la synchronisation) et son équivalent pour l authentification que vous avez crée plus haut. Remarques : Le nom du domaine est celui qui apparaît dans la page de login : Guide Administration v5.odt Page 31

32 Ils apparaissent par ordre alphabétique (celui qui est par défaut est celui qui est le plus proche du a ). Le «Properties de paramétrage» est le fichier de configuration qui permet d accéder à l annuaire (cf ). Le «PropertiesAuthentification» est le nom court (sans le chemin) du fichier properties qui gère l authentification des utilisateurs de ce domaine. Il faut noter que ce fichier est complètement dissocié du fichier de paramétrage, car bien que lié dans 99% des cas, il n est en effet pas obligatoire d authentifier les utilisateurs d un domaine synchronisé à une base LDAP auprès de cette base ; ils peuvent être authentifiés auprès d un serveur tiers. 3) Valider 4) Créer sur le serveur les fichiers de properties nécessaires : Pour l authentification : properties/org/silverpeas/authentication/autmyldap.properties Pour la synchronisation: properties/org/silverpeas/domains/domainmyldap.properties Eventuellement créer le ou les fichiers de multilang associés (un par langue) : properties/org/silverpeas/domains/multilang/domainmyldapbundle_fr.properties Guide Administration v5.odt Page 32

33 4.3.3 Synchronisation complète Pour synchroniser complètement un domaine, il suffit d aller dans l administration, dans le volet Utilisateurs & Groupes et de sélectionner le domaine à synchroniser et de choisir l option synchroniser le domaine dans le menu déroulant La fenêtre de confirmation suivante apparaît alors : Ce n est qu après avoir validé que la synchronisation complète démarrera. ATTENTION : suivant le nombre de groupes et d utilisateurs, la synchronisation complète peut prendre jusqu à plusieurs heures! Une fois la synchronisation effectuée, un rapport s affiche : Guide Administration v5.odt Page 33

34 Une fois cette synchronisation effectuée, il n est pas nécessaire de redémarrer le serveur d application. Guide Administration v5.odt Page 34

35 4.3.4 Changement de DNs Une société peut être amenée à changer sa structure LDAP. Dans certains cas, pourra tout de même conserver les utilisateurs et les groupes synchronisés ; ceci moyennant une adaptation des paramètres de synchronisation. Voici la procédure à appliquer pour limiter les risques de perte d utilisateurs ou de groupes : 1) AVANT de faire les modifications de structure de la base LDAP 2) Faire une sauvegarde de la base SQL 3) Créer un nouveau fichier de paramétrage (ex : «domainnouveau.properties») à partir de l ancien fichier (ex : «domainancien.properties»). 4) Modifier le fichier «domainnouveau.properties» de façon à ce qu il satisfasse a la nouvelle structure qui sera mise en place. 5) Se loguer AVEC LE LOGIN INITIAL D ADMINISTRATEUR SILVERPEAS 6) Aller dans l administration, sélectionner le domaine à modifier 7) Choisir l option modifier le domaine 8) Faire pointer le fichier de paramétrage vers «domainnouveau.properties» 9) Arrêter le serveur 10) Faire les modifications de structure de la base LDAP 11)Redémarrer le serveur 12)Se loguer AVEC LE LOGIN INITIAL D ADMINISTRATEUR SILVERPEAS 13)Aller dans l administration, sélectionner le domaine à vérifier 14.a) Pour tester l accès aux utilisateurs, sélectionner un utilisateur puis le synchroniser. Si une erreur survient, c est que le fichier de paramétrage est mal configuré. Le modifier, redémarrer le serveur d application et re-tester 14.b) Pour tester l accès aux groupes, sélectionner un groupe puis le synchroniser. Si une erreur survient, c est que le fichier de paramétrage est mal configuré. Le modifier, redémarrer le serveur d application et re-tester Remarques : Il n est pas nécessaire de refaire une synchronisation complète de tout le domaine. En cas de problèmes graves, revenir à la sauvegarde Pendant toute l opération mettre le serveur en maintenance (pas d accès possible de l extérieur) Guide Administration v5.odt Page 35

36 5 LES DONNÉES SILVERPEAS 5.1 Définitions On appelle données, toutes les informations qui seront apportées en phase de production au sein de, que ce soit par les administrateurs ou utilisateurs. Ces données comprennent : Les utilisateurs et les groupes, la structure définie au sein de l administration de : organisation des utilisateurs, espaces, applications, droits, etc Les différentes publications effectuées au sein des applications et de la plateforme, Les éléments d indexation, Les fichiers externes (fichiers joints, images,...) L emplacement des données est parfaitement identifié au sein d une installation ce qui permet des restaurations, sauvegardes et transferts de serveur à serveur aisés. Ces données sont situées d une part dans la base SQL, d autre part dans un répertoire de l installation. Remarque Les données n intègrent pas les informations de paramétrage. Dans le cadre d une sauvegarde complète, il conviendra de sauvegarder les informations de paramétrage en vue de reconstruire un serveur à l identique (voir Chapitre Exploitation). 5.2 Données en base La base de données utilisée par est constituée de différentes tables contenant l essentiel des données : les utilisateurs et les groupes, la structure définie au sein de l administration : organisation des utilisateurs, espaces, applications, droits, Les différentes publications effectuées au sein des applications et de la plateforme, Exemple : table st_user qui contient la liste des utilisateurs. 5.3 Répertoire data Le répertoire %SILVERPEAS_DATA_HOME%\data contient le reste des données : Les éléments d indexation, index Les fichiers externes (fichiers joints, images,...) workspaces Fichiers html produits par certaines modules Modèles de workflow workflowrepository Formulaires XML templaterepository La gestion de la JCR jackrabbit Le paramétrage et le stockage des informations liés aux portlets (configuration des utilisateurs) portlets Personnalisation des notifications et autres écrans StringTemplates Guide Administration v5.odt Page 36

37 Les applications Web en relation avec web.war (weblib, websites ) Guide Administration v5.odt Page 37

38 6 INSTALLATION ET MISE À JOUR 6.1 Objectif L objectif de ce chapitre est de vous permettre d installer ou de mettre à jour un. Trois modes opératoires sont indiqués, le premier concernant une première installation de, le second concerne la mise à jour d une version antérieure et le troisième l'installation d'un sur un autre serveur avec reprise des données d'un autre. 6.2 Nouvelle installation de Liste des éléments à installer Une installation comporte pour fonctionner au minimum les éléments suivants : Les pré-requis hardware Les pré-requis logiciels : V5 Le serveur d applications J2EE Jboss6 obligatoire à partir de 5.7 Apache Maven 3 Sun Oracle JDK 6 Spécifiques éventuels (looks, applications) Pour cela, vous devez aller sur et récupérer les 3 urls nécessaires à l installation (, Jboss, Maven). La procédure complète d installation est décrite sur Guide Administration v5.odt Page 38

39 6.3 Patch ou mise à jour d'une installation existante Version majeure, évolutive et corrective La nomenclature de distingue 3 types de versions : Majeure (5) Evolutive (5.x) Corrective (5.x.x) Nota : Comme leur nom l indique, les versions correctives ne contiennent pas d évolutions du produit mais seulement des correctifs. Consultez la roadmap sur https://tracker.silverpeas.org/projects/silverpeas/roadmap pour en savoir plus et connaître les dates de sortie des différentes versions Mise à jour évolutive Reportez vous à la release-note de la version correspondante sur car il vous faudra reprendre la dernière version à jour de l archive. Cette archive comprend 2 répertoires : bin et setup De manière générale, nous conseillons de procéder comme suit : Sauvegarder votre fichier $SILVERPEAS_HOME/bin/pom.xml Extraire l'archive dans $SILVERPEAS_HOME Remplacer le pom.xml extrait par celui sauvegardé en mettant à jour la version de dans ce dernier: <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?> <project xmlns="http://maven.apache.org/pom/4.0.0" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/xmlschema-instance" xsi:schemalocation="http://maven.apache.org/pom/ <modelversion>4.0.0</modelversion> <parent> <groupid>com.silverpeas</groupid> <artifactid>assembly-silverpeas</artifactid> <version>5.14.1</version> </parent> <packaging>pom</packaging> <groupid>com.silverpeas</groupid> <artifactid>assembly-sdk</artifactid> <version>5.0</version> <name>assembly SDK</name> Guide Administration v5.odt Page 39

40 6.3.3 Mise à jour corrective Sauf indication contraire indiquant qu'il faut procéder comme pour une mise à jour évolutive, elle s effectue grâce à l outil Maven qui va ramener la mise à jour depuis les serveurs distants de : Modifier le fichier pom.xml du répertoire $SILVERPEAS_HOME/bin Les lignes en rouge sont à modifier lors de versions correctives. Extrait d un pom.xml significatif : <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?> <project xmlns="http://maven.apache.org/pom/4.0.0" xmlns:xsi="http://www.w3.org/2001/xmlschema-instance" xsi:schemalocation="http://maven.apache.org/pom/ <modelversion>4.0.0</modelversion> <parent> <groupid>com.silverpeas</groupid> <artifactid>assembly-silverpeas</artifactid> <version>5.14.1</version> </parent> <packaging>pom</packaging> <groupid>com.silverpeas</groupid> <artifactid>assembly-sdk</artifactid> <version>5.0</version> <name>assembly SDK</name> Modifiez la valeur en rouge en fonction de la version corrective que vous voulez installer. Vous procéderez de la même manière pour mettre à jour un look client ou une application spécifique : exemple : <dependencies> <dependency> <groupid>com.silverpeas.customers.client.look</groupid> <artifactid>look-war</artifactid> <type>war</type> <version>1.2</version> </dependency> <dependency> <groupid>com.silverpeas.customers.mgi.look</groupid> <artifactid>look-config</artifactid> <version>1.2</version> <classifier>configuration</classifier> </dependency> Cependant, depuis 2011, les spécifiques clients sont maintenant automatiquement installables via Maven. Pour cela reportez-vous à la partie Installation des spécifiques clients. Guide Administration v5.odt Page 40

41 Puis exécutez la procédure habituelle : Arrêter. En ligne de commande depuis le répertoire $SILVERPEAS_HOME\bin, tapez : o mvn clean install o appbuilder o Settings o Dbbuilder Démarrez Installation des spécifiques clients On entend par spécifiques clients toute application ou développement ne faisant pas partie de Open Source.(exemple: look client). Plusieurs éléments de votre configuration sont à vérifier pour que Maven prenne en charge l'installation de vos spécifiques. Vérification de $SILVERPEAS_HOME/bin/pom.xml Rappel: c'est ce fichier qui est lu par Maven pour déterminer ce qu'il doit installer. <repositories> <repository> <id></id> <layout>default</layout> <name> Repository</name> <url>http://www.silverpeas.org/nexus/content/groups/silverpeaspro</url> <releases> <enabled>true</enabled> </releases> <snapshots> <enabled>true</enabled> </snapshots> </repository> </repositories> Vous ne devez avoir qu'un bloc <repository> et vérifiez les éléments suivants : id: url: Configuration pour Maven Pour récupérer les spécifiques clients, Maven a besoin de deux fichiers: setting-security.xml et settings.xml Ces 2 fichiers sont situés dans le répertoire local de l'utilisateur qui lance Maven. Guide Administration v5.odt Page 41

42 En général dans : /home/<user>/.m2/ sur Linux/Unix. ou c:\documents And Settings\<user>\.m2 sur Windows. S'ils n'existent pas, créez les. o Contenu du fichier settings-security.xml : <settingssecurity> <master>{oi1e45pmwzchqg+y+7nsri90rr5dpvmtvxwde6kjfnk=}</master> </settingssecurity> o Contenu du fichier settings.xml : Ce fichier existe peut-être déjà si vous utilisez un proxy pour sortir sur Internet. En voici un exemple, seule la partie en gras est obligatoire : <settings> <proxies> <proxy> <active>true</active> <protocol>http</protocol> <host>proxy </host> <port>80</port> <username>proxyuser</username> <password>mdp</password> <nonproxyhosts></nonproxyhosts> </proxy> </proxies> <offline>false</offline> <servers> <server> <id></id> <username>silverpeas</username> <password>{vsvul/lovd4hmnw8f4szlkg4wbafkpivgekmieira7c=}</password> </server> </servers> </settings> Vous pouvez maintenant exécuter les outils habituels pour mettre à jour votre plateforme, Maven installera ou mettra à jour automatiquement vos spécifiques en plus de l'applicatif. Guide Administration v5.odt Page 42

43 6.3.5 Applications web dépendantes de (Sites web avec taglibs) Avant la version 5.9 et lors d'une mise à jour, il fallait reporter dans le fichier $SILVERPEAS_HOME/jar/silverpeas.ear/META-INF/application.xml les différentes applications web (comme par exemple un site Web) dépendantes de. Dorénavant, cette opération est automatiquement réalisée à l'aide d'un script Groovy. Celui-ci peut-etre copié n'importe où, par exemple dans le répertoire scripts : $SILVERPEAS_HOME/bin/scripts/ En voici un exemple avec 2 sites web (webapp1 et webapp2) : /** * Script launched by CustomerSettings.xml to update the application.xml file with * the declaration of the web sites silverpeasmobile and oevo. */ import groovy.xml.* println "\nupdate application.xml with the web modules..." String applicationxmlpath = SILVERPEAS_HOME + "/jar/silverpeas.ear/meta- INF/application.xml" def slurper = new XmlSlurper() slurper.setkeepwhitespace(true) def applicationxml = slurper.parse(new File(applicationXmlPath)) def webmodules = applicationxml.'**'.grep { ['webapp1.war', 'webapp2.war'].contains(it.'web-uri') } if (webmodules.isempty()) { println "update application.xml" applicationxml.appendnode { module { web { 'web-uri'('webapp1.war') 'context-root'('webapp1') } } module { web { 'web-uri'('webapp2.war') 'context-root'('webapp2') } } } XmlUtil.serialize(applicationXml, new File(applicationXmlPath).newWriter()) } else { println "The web modules are already declared in application.xml" } Guide Administration v5.odt Page 43

44 println "application.xml update done"/** Pour une autre application Web, il suffit d'ajouter un paragraphe module. Enfin, il faut indiquer à Settings qu'il doit lire ce script. Pour cela, ajouter la ligne suivante dans votre CustomerSettings.xml (ou <Client>Settings.xml) <script name="${silverepeas_home}/bin/scripts/updateapplicationxml.groovy"/> Fonction et chronologie des outils Spécificités Certaines mises à jour de version évolutive peuvent comporter des interventions spécifiques : correction des données en fichiers,. Ces interventions spécifiques sont décrites dans la release-note associée. Il est donc très important de suivre précisément ces instructions. Important Prenez connaissance de la release note préalablement à toute mise à jour évolutive ou corrective. Guide Administration v5.odt Page 44

45 6.4 Nouvelle installation avec reprise des données et du paramétrage d'une installation existante Suivre les 4 opérations ci-dessous : Installer un vierge de manière habituelle (voir Nouvelle installation de ) Restaurer les données utilisateurs de l'autre installation Cela comprend : La base de données (dump de la base existante puis restauration sous le même nom ou sous un autre nom) Les données utilisateurs contenues dans data. Si la nouvelle installation est dans la même version que la précédente, il suffira de copier l'intégralité du dossier $SILVERPEAS_DATA_HOME. Si la nouvelle installation est une version plus récente, il suffira de copier les répertoires (à minima, voir Autres répertoires et paramétrages à récupérer pour les autres données) : SILVERPEAS_DATA_HOME/workspaces SILVERPEAS_DATA_HOME/jackrabbit Attention : Si vous aviez Jboss4 (pour <= 5.6) et que vous souhaitez passer sous Jboss6 (pour >= 5.6), avant de procéder aux opérations ci-dessous, reportez-vous à la release-notes correspondante Autres répertoires et paramétrages à récupérer Si nécessaire, reprendre les répertoires suivants : Dans $SILVERPEAS_DATA_HOME Les formulaires XML de contenu : $SILVERPEAS_DATA_HOME/templateRepository Les icônes des formulaires XML de contenu : $SILVERPEAS_DATA_HOME/weblib.war/xmlForms Les portlets utilisateurs : $SILVERPEAS_DATA_HOME/portlets/data/templateRepository Les templates de notifications ou de résultat de recherche : $SILVERPEAS_DATA_HOME/StringTemplates Guide Administration v5.odt Page 45

46 Les procédures de Workflow : $SILVERPEAS_DATA_HOME/workflowRepository Les sites Web, liens et pages Web réalisés avec les applications WebPage, WebSite Designer et Bookmarks: $SILVERPEAS_DATA_HOME/web/website.war Le répertoire $SILVERPEAS_DATA_HOME/weblib contient plusieurs sous-répertoires susceptibles d'être récupérés si vous y avez apporté des modifications : La configuration de l'éditeur wysiwyg : $SILVERPEAS_DATA_HOME/web/weblib.war/customWysiwyg Le ticker (message défilant dans le bandeau) : $SILVERPEAS_DATA_HOME/web/weblib.war/ticker Look spécifique : Si vous avez un look spécifique, il est possible que le contenu de votre look soit présent dans le sous-répertoire look : $SILVERPEAS_DATA_HOME/web/weblib.war/look/<votre_look> Si il existe, ne reprenez que ce répertoire Dans $SILVERPEAS_HOME Pom.xml : Réintégrez dans le pom.xml de la nouvelle installation les parties spécifiques du pom.xml de l'installation existante (looks, applications spécifiques) Voir Installation des spécifiques clients Le paramétrage global IMPORTANT!! : $SILVERPEAS_HOME/setup/settings/config.xml (<5.9) $SILVERPEAS_HOME/setup/settings/config.properties (>=5.9) Le paramétrage client global : $SILVERPEAS_HOME/setup/settings/CustomerSettings.xml ou <CLIENT>Settings.xml suivant les cas. Les descripteurs d'applications spécifiques ou de Workflow : Guide Administration v5.odt Page 46

47 $SILVERPEAS_HOME/xmlComponents/workflows Attention, ne copier dans la nouvelle installation que ce que vous avez besoin. La synchronisation LDAP et/ou SQL : $SILVERPEAS_HOME/properties/com/stratelia/silverpeas/domains (<5.11) ou $SILVERPEAS_HOME/properties/org/silverpeas/domains (>=5.11) Reprenez le fichier de votre domaine, souvent domain<client>.properties ainsi qu'eventuellement les fichiers multilang associés : domains/multilang/domain<client>bundle*.properties L'authentification LDAP : $SILVERPEAS_HOME/properties/com/stratelia/silverpeas/authentication (<5.11) ou $SILVERPEAS_HOME/properties/org/silverpeas/authentication (>=5.11) Reprenez le fichier de votre domaine, souvent autdomain<client>.properties Lorsque toutes ces opérations sont faites, passer les commandes habituelles de déploiement et de configuration : o o o o appbuilder Settings Dbbuilder Démarrage Les index du moteur de recherche : Si vous n'avez pas copié le contenu du répertoire $SILVERPEAS_DATA_HOME/index il est nécessaire de procéder à la ré-indexation complète des contenus. Pour cela, une fois démarré, connectez-vous avec un profil administrateur et faites une ré-indexation globale des contenus. L'outil de ré-indexation est accessible depuis la console d'administration (Outils). Attention, cette ré-indexation peut durer quelques heures si le volume de données fait plusieurs dizaines de Go. Si la ré-indexation remonte des erreurs Too Many Open Files, allez sur la FAQ de. Note : Si le déploiement de silverpeas dans Jboss (au lancement, voir boot.log et server.log) génère des erreurs du style Error Indexing worspaces, il est possible que la JCR (Java Content Repository) soit désynchronisée (entre le répertoire jackrabbit et les tables JCR_ et VERSION_). Pour corriger cela, voir la FAQ de. Guide Administration v5.odt Page 47

48 7 EXPLOITATION 7.1 Fonctionnement Le démarrage de, en v5, initie le démarrage du serveur d applications J2EE, qui remplit, rappelons-le 3 missions : Serveur Web frontal (mais vous pouvez également installer un Apache en frontal, paramétré en reverse proxy) Moteur de servlets Conteneur d ejb Les éléments nécessaires à la mise en production sont donc les suivants : Service SQL Server, PostgreSQL ou base Oracle démarrés sur le serveur de données. Remarque Il est conseillé de paramétrer les services, et base de données en démarrage automatique lorsque le serveur redémarre. 7.2 Arrêt/ Redémarrage de Sous Linux, o Démarrage : $SILVERPAS_HOME/bin/silverpeas_start_jboss.sh o Arrêt : $SILVERPAS_HOME/bin/silverpeas_stop_jboss.sh o Si vous avez installé le script de démarrage automatique fourni, les commandes d arrêt/relance sont : /etc/init.d/silverpeas start ou stop Sous Windows, o Démarrage : %SILVERPAS_HOME%/bin/silverpeas_start_jboss.cmd o Arrêt : %SILVERPAS_HOME%/bin/silverpeas_stop_jboss.cmd Nous conseillons d utiliser un utilitaire comme FireDaemon qui permet de mettre en service Windows automatique. Guide Administration v5.odt Page 48

49 7.3 Modification de paramètres Une fois installé, un certain nombre de paramètres peuvent être modifiés et mis en œuvre. Ces paramètres sont ceux renseignés à l installation (voir setup/settings/config.properties) Exemple : Paramètre Description Exemple RAM_MAX Taille mémoire allouée à la JVM pour 2048 l application. (Mo) JBOSS_LISTEN_PORT Port d écoute http (par défaut 8000) 8080 La démarche pour modifier un paramètre est la suivante : Arrêter. Editer le fichier config.properties Settings Redémarrer. Remarque Settings modifie automatiquement les fichiers de paramétrage (%SILVERPEAS_HOME%\properties), ainsi que les fichiers de configuration du serveur d applications. Important : Tous les fichiers suffixés en.xml de ce répertoire seront pris en compte par le script Settings. Exemple : myconfig.old.xml sera pris en compte alors que myconfig.xml.old ne le sera pas. 7.4 Paramètres client Pour le paramètrage propre au client (CustomerSettings.xml ou <Client>Settings.xml), reportez-vous à la documentation Centralisation des Paramètres sur notre Extranet : 7.5 Reconstruction de l application (ApplicationBuilder script appbuilder) La reconstruction de l application est nécessaire chaque fois que le code source (%SILVERPEAS_HOME%\repository) est modifié, soit dans les cas suivants : Installation Mise à jour (évolutive ou corrective) Migration La reconstruction basée sur Application Builder permet de reconstruire les fichiers dans jar/silverpeas.ear, utilisés par le serveur d applications pour faire fonctionner. Guide Administration v5.odt Page 49

50 Remarque : Le lancement d ApplicationBuilder n effectue pas le paramétrage de l application. Les modifications de code ne sont effectives qu après activation de la configuration. 7.6 Examen des logs Dans le cadre de l exploitation, plusieurs fichiers de traces sont présents et doivent être consultés en cas de dysfonctionnement : %SILVERPEAS_HOME%\log\traces.txt : fichier principal des traces de fonctionnement. %SILVERPEAS_HOME%\log\appBuilder.log:traces liées au lancement d ApplicationBuilder %SILVERPEAS_HOME%\log\Settings.log : traces liées au lancement de l activation de configuration. %SILVERPEAS_HOME%\log\dbBuilder.log : traces liées au lancement de dbbuilder (création ou mise à jour de la base de données). Un certain nombre d autres fichiers résultent de traces lors d actions spécifique (chat, ): Le serveur d applications peut fournir ses propres traces : Jboss: %JBOSS_HOME%\serveur\default\log\boot.log (log de démarrage) Jboss: %JBOSS_HOME%\serveur\default\log\server.log (log de fonctionnement) 7.7 Identification de la configuration et version installée Avant toute installation, migration, mise à jour ou installation corrective, il est important de pouvoir connaître la configuration et le niveau de version d une installation existante. Pour cela, aller dans la partie Administration de, volet Outils, onglet A propos 7.8 Sauvegarde/restauration La sauvegarde des données de est un point extrêmement important dans le cadre de l exploitation de. Elle peut être réalisée manuellement et/ou automatisée grâce à des scripts. Rappel : les données sont représentées par la base de données d une part, et le répertoire %SILVERPEAS_HOME%\data d autre part (voir le chapitre Les données ). Il faut donc sauvegarder les répertoires suivants : $SILVERPEAS_HOME $SILVERPEAS_DATA_HOME $JBOSS_HOME Et faire un dump régulier de la base de données. Guide Administration v5.odt Page 50

51 8 PROBLEMES POSSIBLES Ce chapitre a pour objectif de vous aider à diagnostiquer et résoudre les incidents les plus fréquents constatés lors d une exploitation. Pour tout problème non référencé, il convient de s adresser au support (voir Assistance technique, premier chapitre). 8.1 Consultation des logs Rappel : Les logs sont situés dans le répertoire $SILVERPEAS_HOME/silverpeas/log : traces.txt : fichier principal des traces de fonctionnement. appbuilder.log: traces liées au lancement d ApplicationBuilder settings.log : traces liées au lancement de l activation de configuration. dbbuilder.log : traces liées au lancement de dbbuilder (creation ou mise à jour de la base de données). Les logs Jboss sont situés dans le répertoire $JBOSS_HOME/server/default/log : boot.log : log de démarrage de Jboss server.log : log d'exécution de Jboss 8.2 Problèmes identifiés Problème Vérifications Actions Vérifier que la Si vous utilisez un proxy pour accéder à Internet, il syntaxe du pom.xml vous faut configurer Maven pour qu il utilise celui-ci. La mise à jour est correcte. par mvn clean Vérifier que le install lance serveur a une erreur bien accès à Internet Erreur lors de Application Builder (phase Settings) ou lors de l activation de la configuration. ne démarre pas Vérifier les différents paramètres de la configuration. Vérifier la syntaxe des fichiers.xml du répertoire setup/settings Vérifier les log de Jboss Vérifier le fichier traces.txt Editer les fichiers setup/settings/*.xml $JBOSS_HOME/server/default/log/boot.log silverpeas.log ou server.log suivant les cas $SILVERPEAS_HOME/log/traces.txt et Guide Administration v5.odt Page 51

52 Après une installation, l administrateur ne peut se connecter n est pas accessible : impossible de trouver la page. Les paramètres d accès à la base sont peut-être faux Le service de base de données est-il démarré La base n existe pas Le login/mot de passe de l administrateur Le serveur de données est-il accessible via le réseau pour le serveur de données? Après un Le login / mot de transfert de passe de données, l administrateur l administrateur ne peut se connecter est-il bien démarré? En phase d exploitation. Aucun utilisateur ne peut plus accéder à : retour à la Vérifier le port d écoute. Le serveur applicatif est-il accessible via le réseau. Le service de base de données est-il démarré Vérifier si seuls les utilisateurs ayant une authentification LDAP ont ce problème. Editer la configuration ($SILVERPEAS_HOME/setup/settings/config.properties ). Vérifier les paramètres : nom du serveur de données, login et mot de passe de connexion à la base. Sur le serveur de données, vérifier que le service de base de données est démarré. Vérifier sur le serveur de données que la base existe bien. A l installation, la base n a pas été créée. Créer la base conformément au mode opératoire d installation. Editer la configuration ($SILVERPEAS_HOME/setup/settings/config.properties ). Vérifier que vous vous connectez bien avec le login/mot de passe administrateur renseigné lors de l installation. Si ce n'est pas le 1er démarrage, celui-ci a peut-être été changé depuis la partie Administration de. Depuis le serveur applicatif, vérifier que le serveur de données est accessible via le réseau (explorateur windows). Vérifiez que vous vous connectez avec le login/mot de passe Administrateur correspondant aux données restaurées (qui peuvent être différents des données initiales) Vérifier que n a pas eu une erreur lors du démarrage ou qu il a fini de démarrer (démarrage parfois long). Vérifiez que vous vous connectez bien sur le port qui a été renseigné dans les paramètres (8000 par défaut). Si ce port (paramètre JBOSS_LISTEN_PORT) est différent de 80, connectez-vous avec l url Vérifier que le serveur est accessible pour le poste client via le réseau. Sur le serveur de données, vérifier que le service de base de données est démarré (panneau de configuration, services). Il y a alors un problème de connexion à l annuaire LDAP. Guide Administration v5.odt Page 52

53 page de login systématique est démarré, mais l ajout d un module ou patch ne semble pas avoir été pris en compte. Le serveur de données est-il accessible via le réseau pour le serveur de données? L application a-telle bien été reconstruite après l installation du module ou du patch? Depuis le serveur applicatif, vérifier que le serveur de données est accessible via le réseau (explorateur windows). Arrêter. Lancer Application Builder et Settings. Démarrer. Guide Administration v5.odt Page 53

54 9 PARAMETRES SILVERPEAS 9.1 Paramètres d installation (<5.9 : config.xml - >=5.9 : config.properties) Ce chapitre récapitule les différents paramètres modifiables dans au travers de l édition de la configuration. Ces paramètres sont définis lors de l installation ou renseignés par défaut. Guide Administration v5.odt Page 54

55 Paramètre JBOSS_LISTEN_PORT RAM_MAX DB_SERVERTYPE PERMSIZE_MAX JAVA_OPTS DB_SERVER DB_NAME DB_USER DB_PASSWD MIN_POOL_SIZE MAX_POOL_SIZE Description Port d écoute http permettant de se connecter à par un navigateur internet Mémoire maximal en Mo alloué à Java pour le fonctionnement de Type de SGBDR: MSSQL, ORACLE ou POSTGRES Taille du permsize (mémoire permanente) Java Paramètres Java optionnels Nom ou IP du serveur de base de données Nom ou SID (Oracle) de la base de données Login de connexion à la base de données Mot de passe de connexion à la base de données Valeur minimale de connexions BD ouvertes Valeur maximale de connexion BD ouvertes ADMIN_LOGIN ADMIN_PASSWD ADMIN_ URL_SERVER Login de l administrateur créé lors de la 1 ère installation. Mot de passe Administrateur créé lors de la 1 ère installation. Adresse mail de l administrateur. URL du serveur (http://nom_du_serveur:port). Utilisé lors de l envoi des notifications. EXPED_NAME EXPED_ Nom de provenance par défaut des mails de notification ou alerte. Adresse mail de réponse par défaut aux mails de notification ou alerte. SMTP_SERVER SMTP_AUTHENTICATION SMTP_DEBUG SMTP_PORT Nom ou adresse IP du serveur SMTP utilise pour l acheminement des mails de notification. Indique si le serveur SMTP nécessite une authentification (true/false) Indique si le serveur SMTP est en mode debug (true/false) Port du serveur SMTP SMTP_USER Login du compte habilité à envoyer des mails (si SMTP_AUTHENTICATION activé) SMTP_PWD Mot de passe du compte habilité à envoyer des mails (si SMTP_AUTHENTICATION activé) SMTP_SECURE Indique si le serveur SMTP est en mode sécurisé SMTPS (true/false) Guide Administration v5.odt Page 55

56 9.2 Paramètres personnalisés de Beaucoup d éléments ou de fonctionnalités peuvent être personnalisés, paramétrés, activés ou désactivés. Pour cela, consultez la FAQ de ou adressez-vous au support. Guide Administration v5.odt Page 56

57 10 RESSOURCES 10.1 Ressources Installation et paramétrage Guide Administration v5.odt Page 57

58 Release notes Guide Administration v5.odt Page 58

59 Informations et Roadmap produit : REDMINE https://tracker.silverpeas.org/projects/silverpeas/roadmap Suivi d anomalies et d évolutions : REDMINE Guide Administration v5.odt Page 59

Procédure d'installation de FME Server pour Windows

Procédure d'installation de FME Server pour Windows Version du logiciel : 2010.6231 VEREMES 42 av. des Jardins 66240 St-Estève www.veremes.com VEREMES Version : 2010.6231 Page 1 / 23 Table des matières 1. Prérequis... 4 2. Téléchargement... 5 3. Installation...

Plus en détail

Gestion du Serveur Web

Gestion du Serveur Web Gestion du Serveur Web Console de gestion du Serveur Web Une console de gestion est disponible dans l'outil de l'administrateur. Cette console de gestion vous permet de configurer les services JetClouding

Plus en détail

Guide d installation BiBOARD

Guide d installation BiBOARD Version 3.0 29/05/2013 Support BiBOARD E-mail : support@biboard.fr Guide d installation de BiBOARD Ce document est destiné à l équipe informatique en charge de l installation de l application BiBOARD.

Plus en détail

Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP

Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP 2015 Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP 19/06/2015 1 / 30 Table des Matières Préambule... 4 Prérequis matériel (Recommandé)... 4 Configuration minimum requise du serveur (pour Gestimum

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2)

LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2) LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2) Avril 2014 Installation de l application Pré-requis (page 2) Mise en place de la base de données Base de données SQL Express (page 2) Base de données

Plus en détail

Manuel utilisateur. VPtimeClock 1.6. pour VISUAL-PLANNING TM. Logiciel de pointage des temps de travail en réseau.

Manuel utilisateur. VPtimeClock 1.6. pour VISUAL-PLANNING TM. Logiciel de pointage des temps de travail en réseau. Manuel utilisateur VPtimeClock 1.6 pour VISUAL-PLANNING TM Logiciel de pointage des temps de travail en réseau 05 Décembre 2010 99 avenue Albert 1 er 92500 Rueil-Malmaison France (33) (0)1 41 39 88 31

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Linux....................................................................

Plus en détail

Installer et configurer le serveur de fichier et contrôleur de domaine basé sur samba 3

Installer et configurer le serveur de fichier et contrôleur de domaine basé sur samba 3 Installer et configurer le serveur de fichier et contrôleur de domaine basé sur samba 3 SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 PRE-REQUIS... 2 ENVIRONNEMENT TECHNIQUE... 2 MIGRATION DE DONNEES ET DE CONFIGURATION...

Plus en détail

Configuration d'un annuaire LDAP

Configuration d'un annuaire LDAP Le serveur Icewarp Configuration d'un annuaire LDAP Version 10.3 Juillet 2011 Icewarp France / DARNIS Informatique i Sommaire Configuration d'un annuaire LDAP 1 Introduction... 1 Qu'est-ce que LDAP?...

Plus en détail

Documentation utilisateur, manuel utilisateur MagicSafe Linux. Vous pouvez télécharger la dernière version de ce document à l adresse suivante :

Documentation utilisateur, manuel utilisateur MagicSafe Linux. Vous pouvez télécharger la dernière version de ce document à l adresse suivante : Documentation utilisateur, manuel utilisateur MagicSafe Linux. Vous pouvez télécharger la dernière version de ce document à l adresse suivante : http://www.hegerys.com/documentation/magicsafe-windows-doc.pdf

Plus en détail

Déclarer un serveur MySQL dans l annuaire LDAP. Associer un utilisateur DiaClientSQL à son compte Windows (SSO)

Déclarer un serveur MySQL dans l annuaire LDAP. Associer un utilisateur DiaClientSQL à son compte Windows (SSO) LDAP Mise en place Introduction Limitation et Sécurité Déclarer un serveur MySQL dans l annuaire LDAP Associer un utilisateur DiaClientSQL à son compte Windows (SSO) Créer les collaborateurs DiaClientSQL

Plus en détail

arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr

arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr arcopole Studio Annexe 4 Intégration LDAP et processus d authentification Site du programme arcopole : www.arcopole.fr Auteur du document : ESRI France Version de la documentation : 1.2.0.0 Date de dernière

Plus en détail

SOMMAIRE ÉTAPES OBLIGATOIRES. Récupérer le connecteur... 3

SOMMAIRE ÉTAPES OBLIGATOIRES. Récupérer le connecteur... 3 SOMMAIRE Futur Telecom a fait évoluer son service de messagerie professionnel Futur Office. Le présent document va vous accompagner pas à pas vers la récupération de vos divers éléments de messagerie suite

Plus en détail

sommaire ÉTAPES OBLIGATOIRES Récupérer le connecteur... 3

sommaire ÉTAPES OBLIGATOIRES Récupérer le connecteur... 3 sommaire Futur Telecom a fait évoluer son service de messagerie professionnel Futur Office. Le présent document va vous accompagner pas à pas vers la récupération de vos divers éléments de messagerie suite

Plus en détail

PROCÉDURE D AIDE AU PARAMÉTRAGE

PROCÉDURE D AIDE AU PARAMÉTRAGE PROCÉDURE D AIDE AU PARAMÉTRAGE SOMMAIRE Futur a fait évoluer son service de messagerie professionnel Futur Office. Le présent document va vous accompagner pas à pas vers la récupération de vos divers

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Windows.................................................................

Plus en détail

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation 2015 LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation Kipisoft http://w.sanchez.free.fr/product_home_overview.php 16/05/2015 SOMMAIRE 1. Présentation de l'application... 3 2. Installation de l'application...

Plus en détail

Plate-forme de tests des fichiers XML virements SEPA et prélèvements SEPA. Guide d'utilisation

Plate-forme de tests des fichiers XML virements SEPA et prélèvements SEPA. Guide d'utilisation Plate-forme de tests des fichiers XML virements SEPA et prélèvements SEPA Guide d'utilisation 8 novembre 2013 2/14 Table des matières 1 Introduction... 3 2 Accès au service... 3 3 Aperçu du service...

Plus en détail

Déploiement de SAS 9.1.3 Foundation

Déploiement de SAS 9.1.3 Foundation Déploiement de SAS 9.1.3 Foundation I. Installation de SAS sur des postes en local à partir de Cédéroms 3 II. Phase de préparation au déploiement : Création des images disque 6 a) Pour une installation

Plus en détail

Tutoriel Création d une source Cydia et compilation des packages sous Linux

Tutoriel Création d une source Cydia et compilation des packages sous Linux Tutoriel Création d une source Cydia et compilation des packages sous Linux 1. Pré-requis 1. Quelques connaissances sous Linux 2. Avoir à disposition un Serveur FTP pour héberger votre source 3. Un thème

Plus en détail

Guide d installation de SugarCRM Open Source version 4.5.1

Guide d installation de SugarCRM Open Source version 4.5.1 Guide d installation de SugarCRM Open Source version 4.5.1 Version 1.0.2 Mentions légales Mentions légales Ce document est susceptible de modification à tout moment sans notification. Disclaimer / Responsabilité

Plus en détail

Atelier 2. Étape 1 : Installation de Active Directory, installation du service DNS et installation du service WINS Durée approximative : 40 minutes

Atelier 2. Étape 1 : Installation de Active Directory, installation du service DNS et installation du service WINS Durée approximative : 40 minutes Atelier 2 Installation d Active Directory Installation du service DNS Installation du Service WINS Création d'un compte d'ordinateur Jonction d'un ordinateur à un domaine Création d usagers. Étape 1 :

Plus en détail

Service On Line : Gestion des Incidents

Service On Line : Gestion des Incidents Service On Line : Gestion des Incidents Guide de l utilisateur VCSTIMELESS Support Client Octobre 07 Préface Le document SoL Guide de l utilisateur explique comment utiliser l application SoL implémentée

Plus en détail

Quick Start Installation de MDweb version 2.3

Quick Start Installation de MDweb version 2.3 Quick Start Installation de MDweb version 2.3 Date : 2011.08.26 1. Quickstart Quick Start - Installation de MDweb version 2011 Installation Téléchargement et Installation des logiciels requis Déploiement

Plus en détail

Documentation Honolulu 14 (1) - 0209

Documentation Honolulu 14 (1) - 0209 Documentation Honolulu 14 (1) - 0209 Honolulu 14 3 Sommaire Honolulu 14 le portail Intranet / Internet de votre entreprise PARTIE 1 -MANUEL UTILISATEUR 1. LE PORTAIL HONOLULU : PAGE D ACCUEIL 8 1.1 Comment

Plus en détail

Migration Windows Server 2003(R2) Windows Server 2012(R2)

Migration Windows Server 2003(R2) Windows Server 2012(R2) 1 Avant-propos On se propose de migrer un serveur sous Windows Server 2003 ou 2003(R2) x86 sur un nouveau serveur en (R2) x64 tout en conservant le même nom et la même adresse IP (S1PEDA / 172.16.128.1).

Plus en détail

Fiche Produit ClickNDial

Fiche Produit ClickNDial Fiche Produit ClickNDial Utilitaire de numérotation et client annuaire pour Cisco CallManager applications for Cisco Unified Communications Directory Solutions IPS Global Directory Web Directory IPS Popup

Plus en détail

Guide de migration BiBOARD V10 -> v11

Guide de migration BiBOARD V10 -> v11 Guide de migration BiBOARD V10 -> v11 Version 11.3 13/12/2012 Support BiBOARD E-mail : support@biboard.fr Guide de migration BiBOARD Ce document est destiné à l équipe informatique en charge de la migration

Plus en détail

Windows Internet Name Service (WINS)

Windows Internet Name Service (WINS) Windows Internet Name Service (WINS) WINDOWS INTERNET NAME SERVICE (WINS)...2 1.) Introduction au Service de nom Internet Windows (WINS)...2 1.1) Les Noms NetBIOS...2 1.2) Le processus de résolution WINS...2

Plus en détail

Déclarer un serveur MySQL dans l annuaire LDAP. Associer un utilisateur DiaClientSQL à son compte Windows (SSO)

Déclarer un serveur MySQL dans l annuaire LDAP. Associer un utilisateur DiaClientSQL à son compte Windows (SSO) LDAP Mise en place Introduction Limitation et Sécurité Déclarer un serveur MySQL dans l annuaire LDAP Associer un utilisateur DiaClientSQL à son compte Windows (SSO) Créer les collaborateurs DiaClientSQL

Plus en détail

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3 Configuration requise ForestPrep DomainPrep Installation interactive 5 Installation sans surveillance Module 5 : Installation d Exchange Server 2003

Plus en détail

Manuel d utilisation du web mail Zimbra 7.1

Manuel d utilisation du web mail Zimbra 7.1 Manuel d utilisation du web mail Zimbra 7.1 ma solution de communication intelligente Sommaire 1 Connexion à la messagerie Zimbra p.4 1.1 Prérequis p.4 1.1.1 Ecran de connexion à la messagerie p.4 2 Presentation

Plus en détail

Gestion collaborative de documents

Gestion collaborative de documents Gestion collaborative de documents ANT box, le logiciel qui simplifie votre GED Les organisations (entreprises, collectivités, associations...) génèrent chaque jour des millions de documents, e-mails,

Plus en détail

Visual Taxe 4.3.0B08 et supérieurs, Windows uniquement

Visual Taxe 4.3.0B08 et supérieurs, Windows uniquement 1. PRINCIPE DE LA VERSION DE DEMONSTRATION La version de démonstration de Visual Taxe Pro/Express et VTP SIP Analyzer, consiste en l installation du logiciel avec une licence de démonstration, et optionnellement

Plus en détail

Serveur Acronis Backup & Recovery 10 pour Linux. Update 5. Guide d'installation

Serveur Acronis Backup & Recovery 10 pour Linux. Update 5. Guide d'installation Serveur Acronis Backup & Recovery 10 pour Linux Update 5 Guide d'installation Table des matières 1 Avant l'installation...3 1.1 Composants d'acronis Backup & Recovery 10... 3 1.1.1 Agent pour Linux...

Plus en détail

EISTI. Oracle Toplink. Manuel d installation et d utilisation

EISTI. Oracle Toplink. Manuel d installation et d utilisation EISTI Oracle Toplink Manuel d installation et d utilisation VILLETTE Charles, BEQUET Pierre, DE SAINT MARTIN Cédric, CALAY-ROCHE Vincent, NAUTRE Francois 20/05/2010 Ce manuel d installation et d utilisation

Plus en détail

Installation de SharePoint Foundation 2013 sur Windows 2012

Installation de SharePoint Foundation 2013 sur Windows 2012 Installation de SharePoint Foundation 2013 sur Windows 2012 SharePoint 2013 est maintenant disponible et peut de ce fait être installé sur des environnements de production. De plus Windows 2012 est devenu

Plus en détail

Evidian IAM Suite 8.0 Identity Management

Evidian IAM Suite 8.0 Identity Management Evidian IAM Suite 8.0 Identity Management Un livre blanc Evidian Summary Evidian ID synchronization. Evidian User Provisioning. 2013 Evidian Les informations contenues dans ce document reflètent l'opinion

Plus en détail

WEBISO Internet & Intranet workflow

WEBISO Internet & Intranet workflow WEBISO Internet & Intranet workflow Pour qualité, sécurité, environnement & santé Copyright 2012 Ockham B.V.B.A. All rights reserved WEBISO is a registered trademark of Ockham B.V.B.A. in Europe, the USA

Plus en détail

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL Prise en main de NVU et Notepad++ (conception d application web avec PHP et MySql) Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Description Conception de pages web dynamiques à l aide

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR KIWI BACKUP V 3

MANUEL UTILISATEUR KIWI BACKUP V 3 Révision Mai 2012 MANUEL UTILISATEUR KIWI BACKUP V 3 Sommaire PREMIERE PARTIE : INSTALLATION DE KIWI BACKUP... 3 INSTALLATION SOUS WINDOWS... 3 INSTALLATION SOUS LINUX DEBIAN / UBUNTU... 6 Installation

Plus en détail

Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8. Mise à jour : 2015 version 8

Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8. Mise à jour : 2015 version 8 Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8 Mise à jour : 2015 version 8 Composition du progiciel Votre progiciel est composé d un boîtier de rangement comprenant : le cédérom sur lequel

Plus en détail

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés.

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik Sense Desktop Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik, QlikTech, Qlik Sense,

Plus en détail

Oracle Developer Suite 10g. Guide de l installation. Vista & Seven

Oracle Developer Suite 10g. Guide de l installation. Vista & Seven TRAVAIL RÉALISÉ PAR ABED ABDERRAHMANE Oracle Developer Suite 10g Guide de l installation 10g Release 2 (10.1.2) pour Windows Vista & Seven www.oraweb.ca Page 1 TABLE DES MATIÈRES : PARTIE 1 : CONCEPTS

Plus en détail

Intégration d une nouvelle source applicative

Intégration d une nouvelle source applicative Intégration d une nouvelle source applicative Sommaire Intégration d une nouvelle source applicative 1 Introduction 2 Pré-requis 2 Initialisation d une nouvelle source 3 Importation des éléments liés à

Plus en détail

Procédure d'installation complète de Click&Decide sur un serveur

Procédure d'installation complète de Click&Decide sur un serveur Procédure d'installation complète de Click&Decide sur un serveur Prérequis du serveur : Windows 2008 R2 or greater (64-bits) Windows 2012 (64-bits) - Le composant IIS (Internet Information Services) de

Plus en détail

TP J2EE GUIDE DE DEPLOIEMENT DE L APPLICATION WEB DE GESTION DES COMPTES

TP J2EE GUIDE DE DEPLOIEMENT DE L APPLICATION WEB DE GESTION DES COMPTES 2008 UFR Ingénieurs 2000 Vivien Boistuaud Julien Herr TP J2EE GUIDE DE DEPLOIEMENT DE L APPLICATION WEB DE GESTION DES COMPTES Ce document a été réalisé par V. Boistuaud et J. Herr dans le cadre des travaux

Plus en détail

Le logiciel «Nouveau bureau»

Le logiciel «Nouveau bureau» Centre de Formation et de Ressources de Lille Sud Inspection de l Education Nationale de Wattignies 4 Rue du Petit Bois 59139 WATTIGNIES E-Mail : jmarie.herbaux@ia59.ac-lille.fr Tel 03 20 97 22 11 Fax

Plus en détail

Formation Fonctions Collaboratives

Formation Fonctions Collaboratives 1 Formation Fonctions Collaboratives 2 Introduction Ergonomie Données initiales Messagerie Gestion de ressources Agenda partagé Disque virtuel Publication Sommaire Applications tierces 3 Introduction 4

Plus en détail

Oracle Database SQL Developer Guide D'Installation Release 4.0 E38928-06

Oracle Database SQL Developer Guide D'Installation Release 4.0 E38928-06 Oracle Database SQL Developer Guide D'Installation Release 4.0 E38928-06 Pour accéder à la documentation détaillée de SQL Developer : voir Oracle Database SQL Developer Installation Guide Installer Oracle

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION DE WATCHDOC 2011 (EVALUATION)

MANUEL D INSTALLATION DE WATCHDOC 2011 (EVALUATION) MANUEL D INSTALLATION DE WATCHDOC 2011 (EVALUATION) SOMMAIRE AVANT PROPOS... 3 PRÉSENTATION FONCTIONNELLE WATCHDOC... 4 APERÇU DU MANUEL... 5 INTRODUCTION... 5 CONTACTER DOXENSE... 5 PRÉPARER L INSTALLATION...

Plus en détail

I. Descriptif de l offre. L offre Sage 100 Entreprise Edition Entreprise

I. Descriptif de l offre. L offre Sage 100 Entreprise Edition Entreprise I. Descriptif de l offre L offre Sage 100 Entreprise Edition Entreprise Sage 100 Entreprise Edition Etendue est une offre en accès full web. En complément d une utilisation traditionnelle de Sage 100 Entreprise,

Plus en détail

Procédure d'installation du client Oracle sur un serveur d'administration AppliDis

Procédure d'installation du client Oracle sur un serveur d'administration AppliDis Fiche technique AppliDis Procédure d'installation du client Oracle sur un serveur d'administration AppliDis Fiche IS00285 Version document : 1.01 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires

Plus en détail

Pré-requis pour les serveurs Windows 2003, Windows 2008 R2 et Windows 2012

Pré-requis pour les serveurs Windows 2003, Windows 2008 R2 et Windows 2012 Fiche technique AppliDis Pré-requis pour les serveurs Windows 2003, Windows 2008 R2 et Windows 2012 Fiche IS00812 Version document : 1.08 Diffusion limitée : Systancia, membres du programme Partenaires

Plus en détail

Manuel d installation. Version 1.1 11/07/2013

Manuel d installation. Version 1.1 11/07/2013 Manuel d installation Version 1.1 11/07/2013 Table des matières I. Description de la solution... 3 II. Installation... 3 a. Prérequis... 3 b. Installation de la base de données... 3 c. Mettre à jour les

Plus en détail

Note d installation. Superdoc Premium 10

Note d installation. Superdoc Premium 10 Note d installation Superdoc Premium 10 Ce document décrit les procédures d installation et de mise à jour de l application Superdoc Premium Version 10 Auteur Aidel Date 02/11/2012 Version 1 Diffusion

Plus en détail

Manuel utilisateur (Manuel_utilisateur_version20110901.pdf) Manuel Reprise des données (Manuel_Reprise_donnees_version20111010.

Manuel utilisateur (Manuel_utilisateur_version20110901.pdf) Manuel Reprise des données (Manuel_Reprise_donnees_version20111010. Manuell d iinstallllatiion Date dernière révision : 10/10/2011 Documents de référence Les documents cités dans le présent document ou utiles à la compréhension de son contenu sont : Titre Manuel utilisateur

Plus en détail

Lisez-moi d abord. Nouveautés de la version 10.5. Présentation de Symantec pcanywhere 10.5

Lisez-moi d abord. Nouveautés de la version 10.5. Présentation de Symantec pcanywhere 10.5 Lisez-moi d abord Nouveautés de la version 10.5 Symantec Corporation 2001. Tous droits réservés. Imprimé en Irlande. 10/01 07-70-01298-FR Présentation de Symantec pcanywhere 10.5 Symantec pcanywhere, vous

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

Module GPO de Préférences

Module GPO de Préférences Configuration de Windows Server 2008 Active Directory Module GPO de Préférences Introduction Windows Server 2008 apporte son lot de nouveautés et notamment les stratégies de groupe de préférence. En entreprise,

Plus en détail

avast! EP: Installer avast! Small Office Administration

avast! EP: Installer avast! Small Office Administration avast! EP: Installer avast! Small Office Administration Comment installer avast! Small Office Administration? avast! Small Office Administration est une console web qui permet la gestion a distance de

Plus en détail

DATAEXCHANGER DEX VERSION X

DATAEXCHANGER DEX VERSION X GUIDE D INSTALLATION DATAEXCHANGER DEX VERSION X SOMMAIRE Sommaire...- 2-1 PRE-REQUIS...- 4-1.1 Cohabitation avec d anciennes versions DEX...- 4-1.2 Matériel...- 4-1.3 Logiciel...- 4-1.4 Base de données...-

Plus en détail

*Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire

*Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire *Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire I. Présentation du projet II. Prérequis III. Mise en Place IV. Configuration et

Plus en détail

GPI Gestion pédagogique intégrée

GPI Gestion pédagogique intégrée Société GRICS GPI Gestion pédagogique intégrée Guide d installation Fonctionnalités Internet GPI 2012 Version mise à jour le 29 janvier 2014 Société GRICS Page 1 de 23 Table des matières PRESENTATION DES

Plus en détail

Instructions d installation de 15 IBM SPSSModelerServer15pourUNIX

Instructions d installation de 15 IBM SPSSModelerServer15pourUNIX Instructions d installation de 15 IBM SPSSModelerServer15pourUNIX IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits

WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits WinTask x64 Le Planificateur de tâches sous Windows 7 64 bits, Windows 8/8.1 64 bits, Windows 2008 R2 et Windows 2012 64 bits Manuel d initiation du Planificateur 2 INTRODUCTION 5 CHAPITRE I : INSTALLATION

Plus en détail

Préparation à l installation d Active Directory

Préparation à l installation d Active Directory Laboratoire 03 Étape 1 : Installation d Active Directory et du service DNS Noter que vous ne pourrez pas réaliser ce laboratoire sans avoir fait le précédent laboratoire. Avant de commencer, le professeur

Plus en détail

BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools)

BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) Introduction Cette publication a pour objectif de présenter l outil de reporting BIRT, dans le cadre de l unité de valeur «Data Warehouse et Outils Décisionnels»

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE 4.5. FileAudit VERSION. www.isdecisions.com

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE 4.5. FileAudit VERSION. www.isdecisions.com GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE FileAudit 4.5 VERSION www.isdecisions.com Introduction FileAudit surveille l accès ou les tentatives d accès aux fichiers et répertoires sensibles stockés sur vos systèmes Windows.

Plus en détail

Installation esupdev2.5 environnement de test et prise en main d'esup-portail

Installation esupdev2.5 environnement de test et prise en main d'esup-portail Page 1 of 9 Installation esupdev2.5 environnement de test et prise en main d'esup-portail Ce document décrit comment installer et utiliser le package 'environnement de prise en main esupportail'. Vincent

Plus en détail

Comment utiliser mon compte alumni?

Comment utiliser mon compte alumni? Ce document dispose d une version PDF sur le site public du CI Comment utiliser mon compte alumni? Elena Fascilla, le 23/06/2010 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avant de commencer... 2 2.1 Connexion...

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

Publication dans le Back Office

Publication dans le Back Office Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publication dans le Back Office Note : dans ce guide, l'appellation GI signifie Groupe d'intérêt, et GR Groupe Régional laure Buisset Page 1 17/09/2008

Plus en détail

ContactForm et ContactFormLight - Gestionnaires de formulaire pour Prestashop Edité par ARETMIC S.A.

ContactForm et ContactFormLight - Gestionnaires de formulaire pour Prestashop Edité par ARETMIC S.A. ContactForm et ContactFormLight - Gestionnaires de formulaire pour Prestashop Edité par ARETMIC S.A. - 1 - PREAMBULE Les conditions générales d utilisation détaillant l ensemble des dispositions applicables

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise Server Remarques : 1. L'installation de STATISTICA Entreprise Server s'effectue en deux temps : a) l'installation du serveur et

Plus en détail

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs Tec Local 4.0 Manuel d'installation : Mode acheteur & multi-utilisateurs (client) TecLocal 4.0 Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs (client) Version: 1.0 Auteur: TecCom Solution Management

Plus en détail

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LDAPBROWSER OUTIL DE GESTION D ANNUAIRE LDAP

INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LDAPBROWSER OUTIL DE GESTION D ANNUAIRE LDAP INSTALLATION ET CONFIGURATION DE LDAPBROWSER OUTIL DE GESTION D ANNUAIRE LDAP Ce document a pour intérêt de décrire les étapes de l installation et de la configuration de LDAPBrowser, client permettant

Plus en détail

COMMUNICATION TECHNIQUE N TCV060 Ed. 01. OmniVista 4760 Nb de pages : 18 Date : 12-07-2005 URGENTE NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE

COMMUNICATION TECHNIQUE N TCV060 Ed. 01. OmniVista 4760 Nb de pages : 18 Date : 12-07-2005 URGENTE NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE COMMUNICATION TECHNIQUE N TCV060 Ed. 01 OmniVista 4760 Nb de pages : 18 Date : 12-07-2005 URGENTE NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE OBJET : GESTION ANNUAIRE Veuillez trouver ci-après une documentation

Plus en détail

Les GPO 2012 server R2 (appliqués à Terminal Serveur Edition)

Les GPO 2012 server R2 (appliqués à Terminal Serveur Edition) Les GPO 2012 server R2 (appliqués à Terminal Serveur Edition) Par LoiselJP Le 01/08/2014 Rev. : 01/03/2015 1 Objectifs Dès qu il s agit de placer des paramètres particuliers, on annonce «il suffit d utiliser

Plus en détail

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows

Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows Instructions d installation de IBM SPSS Modeler Server 15 pour Windows IBM SPSS Modeler Server peut être installé et configuré de manière à s exécuter en mode d analyse réparti, avec une ou plusieurs installations

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Table des matières Avant-propos................................................ 1 Quel est l objectif de cet ouvrage?............................. 4 La structure

Plus en détail

INSTALLATION ET DEPLOIEMENT D ADOBE DIGITAL ENTERPRISE PLATFORM DOCUMENT SERVICES POUR JBOSS

INSTALLATION ET DEPLOIEMENT D ADOBE DIGITAL ENTERPRISE PLATFORM DOCUMENT SERVICES POUR JBOSS INSTALLATION ET DEPLOIEMENT D ADOBE DIGITAL ENTERPRISE PLATFORM DOCUMENT SERVICES POUR JBOSS Informations juridiques Informations juridiques Pour les informations juridiques, accédez à l adresse http://help.adobe.com/fr_fr/legalnotices/index.html.

Plus en détail

OUAPI Guide d installation Outil d administration de parc informatique. Documentation d installation et de paramétrage

OUAPI Guide d installation Outil d administration de parc informatique. Documentation d installation et de paramétrage Outil d administration de parc informatique Documentation d installation et de paramétrage Nicolas BIDET Ouapi.org 29/07/2012 Sommaire Installation de Wampserver... 3 1.1. Téléchargement de WampServer...

Plus en détail

Microsoft Hosted Exchange 2010 DOCUMENT D EXPLOITATION

Microsoft Hosted Exchange 2010 DOCUMENT D EXPLOITATION Microsoft Hosted Exchange 2010 DOCUMENT D EXPLOITATION SOMMAIRE ACCES EX10... 3 CONFIGURATION EX10 A. Entrées DNS à créer sur le(s) nom(s) de domaine choisi(s)... 3 B. Configuration Outlook 2007 - MAPI...

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide UltraBackup NetStation 4 Guide de démarrage rapide Table des matières 1 Fonctionnalités... 3 1.1 Ce qu UltraBackup NetStation permet de faire... 3 1.2 Ce qu UltraBackup NetStation ne permet pas de faire...

Plus en détail

PROTEGER SA CLE USB AVEC ROHOS MINI-DRIVE

PROTEGER SA CLE USB AVEC ROHOS MINI-DRIVE PROTEGER SA CLE USB AVEC ROHOS MINI-DRIVE Protéger sa clé USB avec un système de cryptage par mot de passe peut s avérer très utile si l on veut cacher certaines données sensibles, ou bien rendre ces données

Plus en détail

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V9 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V9 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 PROCÉDURE D INSTALLATION Cegid Business V9 COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V9 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 Sommaire 1. Introduction 2. Installation de SQL Server 2005 ou 2008 3. Installation de Cegid Business

Plus en détail

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V8 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7

MISE A JOUR : 04 FEVRIER 2011 PROCÉDURE D INSTALLATION. Cegid Business COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V8 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 PROCÉDURE D INSTALLATION Cegid Business V8 COMMENT INSTALLER CEGID BUSINESS V8 SOUS WINDOWS XP, VISTA ET 7 Sommaire 1. Introduction 2. Installation de SQL Server 2005 ou 2008 3. Installation de Cegid Business

Plus en détail

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio [03/07/09] Sommaire 1 Installation de SQL Server

Plus en détail

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur :

Après avoir réalisé les phases préparatoires, démarré le serveur et mis le DVD Rom dans le serveur, vous arrivez sur : Installation 1. Serveur ESX4 L installation d un serveur ESX ne présente aucune difficulté et est beaucoup plus simple et rapide (10 à 15 minutes) que l installation d un serveur Windows ou Linux. Dans

Plus en détail

Configuration de GFI MailArchiver

Configuration de GFI MailArchiver Configuration de GFI MailArchiver Introduction à la configuration Après l installation de GFI MailArchiver, vous pourrez commencer la configuration de l interface Web et terminer la configuration de GFI

Plus en détail

OCS Inventory NG Maîtrisez l'inventaire de votre parc informatique et le déploiement de vos logiciels

OCS Inventory NG Maîtrisez l'inventaire de votre parc informatique et le déploiement de vos logiciels Introduction 1. Avant-propos 15 1.1 Cibles et objectifs de l'ouvrage 16 1.2 Organisation du livre 16 1.3 Pré-requis techniques et ressources documentaires 17 1.3.1 Pré-requis techniques 17 1.3.2 Ressources

Plus en détail

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture IBM BladeCenter

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture IBM BladeCenter Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture IBM BladeCenter Network Shutdown Module V3 Extension pour architecture IBM BladeCenter - 34 022 272 XU / AA Table des matières

Plus en détail

Sommaire. Présentation... 2 ipad / iphone... 3 Thunderbird... 9 Outlook... 14 Google Agenda... 23 Android Agenda... 33 O2S 1

Sommaire. Présentation... 2 ipad / iphone... 3 Thunderbird... 9 Outlook... 14 Google Agenda... 23 Android Agenda... 33 O2S 1 BIG 1 Sommaire Présentation... 2 ipad / iphone... 3 Thunderbird... 9 Outlook... 14 Google Agenda... 23 Android Agenda... 33 O2S 1 Présentation Vous trouverez ci-après la description de la mise en œuvre

Plus en détail

A. Architecture du serveur Tomcat 6

A. Architecture du serveur Tomcat 6 Administration du serveur A. Architecture du serveur Tomcat 6 La compréhension de l architecture interne du serveur Tomcat 6 est un pré-requis indispensable pour bien en maîtriser l administration et la

Plus en détail

POVERELLO KASONGO Lucien SIO 2, SISR SITUATION PROFESSIONNELLE OCS INVENTORY NG ET GLPI

POVERELLO KASONGO Lucien SIO 2, SISR SITUATION PROFESSIONNELLE OCS INVENTORY NG ET GLPI POVERELLO KASONGO Lucien SIO 2, SISR SITUATION PROFESSIONNELLE OCS INVENTORY NG ET GLPI Contexte de la mission Suite à la multiplication des matériels et des logiciels dans les locaux de GSB, le service

Plus en détail

CONTACT EXPRESS 2011 ASPIRATEUR D EMAILS

CONTACT EXPRESS 2011 ASPIRATEUR D EMAILS CONTACT EXPRESS 2011 ASPIRATEUR D EMAILS MANUEL D UTILISATION Logiciel édité par la société I. PREAMBULE a) Avant propos... 3 b) Support... 3 c) Interface d accueil... 4 à 5 d) Interface de Recherche...

Plus en détail