CLIC de Loire en Layon - le Neufbourg - Place du Champs-de-Foire THOUARCÉ - Tél

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CLIC de Loire en Layon - le Neufbourg - Place du Champs-de-Foire 49380 THOUARCÉ - Tél. 02 41 80 68 13 - clic@layon.org - www.clic-loire-layon."

Transcription

1 CLIC (Centre Local d Information et de Coordiantion gérontologique de Loire en Layon), répond aux demandes des personnes âgées, de leur entourage et des professionnels. CLIC de Loire en Layon - le Neufbourg - Place du Champs-de-Foire THOUARCÉ - Tél

2 1. Loisirs, lien social, déplacement p. 4 - Culture, loisirs et sports - Lien social et entraide - Se déplacer 2. Vivre chez soi p. 7 - Les aides à domicile - Le portage des repas - La téléassistance 3. Les soins à domicile p. 9 - Les soins infirmiers - Le réseau gérontologique - Les équipes mobiles spécialisées - Les aides techniques et le matériel médical 4. Les établissements d hébergement et de santé p L accueil de jour et l hébergement temporaire - L accueil familial - Les EHPA et EHPAD - Les établissements de soins 5. Accéder aux droits et aux aides p Les travailleurs sociaux - La retraite - Les aides sociales - Le logement - Les avantages fiscaux - L information juridique - Les aides pour les personnes en situation de handicap 6. Annuaire p Annuaire CLIC LOIRE EN LAYON - Numéros utiles

3 Le Mot de la Présidente du CLIC, Le Mot de la Présidente du CLIC, Le mot de Claudine TIJOU, responsable de la commission gérontologie et handicap au sein de l agence Loire en Layon développement. Créé en 2007, le Centre Local d Information et de Coordination gérontologique de Loire en Layon s adresse aujourd hui à près de personnes de plus de 60 ans, habitant, les 63 communes qui le constituent. Labellisé de niveau 3 depuis 2008, le CLIC accompagne les personnes âgées et permet la prise en compte de leur projet de vie. Le CLIC n a pas vocation à remplacer les services existants, mais à renforcer leur visibilité en toute neutralité, mieux orienter les personnes, améliorer l accès aux droits. La confidentialité est garantie. Le service est gratuit, financé par le Conseil général, les communautés de communes, des communes et de la CARSAT. Ce guide des séniors se veut un outil concret pour faciliter les démarches au quotidien des personnes âgées et de leur famille. Pour que chacun puisse s y retrouver dans les services existants et les aides auxquelles il a droit. L objectif est de donner une première information simple sur les services et de mettre à disposition une liste de coordonnées la plus exhaustive possible. Pour que vieillir ne soit pas vu comme un problème, mais aussi comme une ressource, vous y trouverez des informations concernant différents thèmes : loisirs, soutiens, déplacements, services d aide et de soins à domicile, établissements d hébergements et de santé, l accès aux droits et aux aides... Toutes les coordonnées se trouvent à la fin du guide dans la partie annuaire. Les coordinatrices du CLIC sont à votre écoute, peuvent vous rendre visite à domicile et vous aider dans vos démarches. N hésitez pas à les contacter au Ce guide est accessible sur le site du CLIC de Loire en Layon : En vous souhaitant une bonne lecture! N hésitez pas à nous contacter pour toutes vos remarques ou anomalies constatées dans ce guide, vous nous permettez ainsi de faire évoluer cet outil. (liste des services et informations non exhaustive). 2 Claudine Tijou MOT DE LA PRÉSIDENTE DU CLIC

4 Qu est-ce qu un Centre Local d Information et de Coordination (CLIC)? Vous êtes âgé d au moins 60 ans et désirez des renseignements concernant votre vie quotidienne, le CLIC de Loire en Layon peut répondre à vos questions. INFORMATION ORIENTATION CONSEILS AIDES AUX DÉMARCHES COORDINATION INFORMATION pour toutes les questions relatives à la vie quotidienne ÉVALUATION personnalisée des besoins, et mise en place d aide qui s appuient sur les professionnels de la santé et du social (services d aide à domicile, de soins infirmiers, réseaux de soins, accueil de jour, caisses de retraite ). AIDE AUX DÉMARCHES et à la constitution de dossiers et si besoin accompagne. COORDINATION des acteurs intervenant auprès de la personne âgée. Organisation d ACTIONS DE PREVENTION et de sensibilisation (conférences, ateliers...) ANIMATION ET APPUI AUX PROJETS DU TERRITOIRE (professionnels, bénévoles, élus ) en favorisant les initiatives locales. La confidentialité est garantie. Un service gratuit, financé par le Conseil général, les communautés de communes, des communes et la CARSAT. CLIC DE LOIRE EN LAYON, Le Neufbourg Place du Champ de Foire, THOUARCE Tél : Lien site : 3

5 1. Loisirs, lien social, déplacement Vous souhaitez vous divertir en occupant votre temps libre? Près de chez vous, il existe des équipements et des associations qui vous proposent un certain nombre d activités. Pour obtenir les coordonnées ; des bibliothèques (certaines proposent des livres en gros caractères et font du portage de livre à domicile), des associations culturelles (théâtre, spectacles, musée, cinéma ), des associations de loisirs (clubs seniors, associations familiales ) et des associations sportives (randonnées, gym ) ou pour connaître les associations qui recherchent des bénévoles, vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie, des centres sociaux et des offices de tourisme. Les centres sociaux Les centres sociaux proposent également aux personnes âgées des activités répondant au besoin de lien social et favorisent les relations entre les différentes générations. Ils jouent également un rôle important dans l animation de la vie sociale locale et dans la construction de projets. Il existe trois centres sociaux sur le territoire du CLIC : le centre social intercommunal de la Région de Saint-Georges-sur-Loire, le centre social intercommunal des côteaux du Layon et le centre social intercommunal du Vihiersois. Les clubs du troisième âge Loisirs, culture et sports Lien social et entraide Les clubs, présents sur pratiquement chaque commune, proposent des activités diversifiées : jeux, activités sportives, après-midi dansant, voyages, conférences culturelles 4 LOISIRS, LIEN SOCIAL, DÉPLACEMENT

6 Les visiteurs à domicile Sur certaines communes, il existe des services de visiteurs à domicile mis en place par des CCAS ou des associations. Il s agit de bénévoles qui viennent de manière régulière rendre visite à des personnes qui se sentent isolées. Le but est de rompre la solitude, de maintenir un lien social, de participer au maintien à domicile. Les visites sont des moments conviviaux de partage autour d une discussion, d un jeu, d une lecture, d une promenade, en fonction des goûts et des attentes de chacun. Rapprochez-vous de votre mairie pour savoir si ce service existe sur votre commune ou si un projet est en cours. Les actions de prévention, l aide aux aidants et les associations d entraide Le CLIC organise chaque année des actions de prévention liées au vieillissement (conférences, ateliers, atelier mémoire Pac Eureka, atelier Votre santé a de l avenir ) et des actions d aides aux aidants, en partenariat avec la MSA, des caisses de retraite, des mutuelles ou la plateforme Alter ego (Angers Loire métropole). De même, de nombreuses associations proposent des lieux d écoute et de soutien et participent également au maintien du lien social : France Anjou Alzheimer, le groupement des parkinsoniens, ALMA (allô maltraitance des personnes âgées et handicapées ). Les associations familiales telles que Familles rurales proposent aussi des actions d animation en faveur des personnes âgées et des actions de défense des intérêts des familles (permanences d information consommation, préparation à la retraite,...). Se déplacer «Transport et financement» Des services de transports variés (taxis, ambulances, transports solidaires et bus) vous permettront de vous déplacer pour rendre visite à des amis, aller à un rendez-vous médical, faire des courses Certains services d aide à domicile peuvent également assurer vos déplacements. Consultez la rubrique : Vivre chez soi Comment se déplacer? : Vous trouverez les coordonnées des taxis et ambulances dans l annuaire téléphonique ou auprès de votre mairie. Certains taxis sont aménagés pour transporter des personnes à mobilité réduite. 5

7 «Les transports solidaires» Il s agit d un service mis en place dans certaines communes. Des bénévoles peuvent ainsi assurer le transport des personnes qui n ont pas de moyen de locomotion ou qui ont des difficultés à se déplacer. Ce service ne concerne que les déplacements occasionnels : visites, rendez-vous (Cf.annuaire) Le covoiturage Certaines communes ont mis en place des points de covoiturage ou des dispositifs particuliers. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie pour plus d informations. Au niveau départemental, le conseil général propose un site internet : Covoiturage 49 est un outil pour préparer ses déplacements à deux, à trois ou à quatre personnes. Le covoiturage est un moyen de partager les frais de transports et de rouler le temps d un trajet dans la convivialité. Le réseau Anjou bus : Le réseau Anjou Bus assure le transport des voyageurs sur l ensemble du Maine-et- Loire à part Angers, Saumur et Cholet qui ont leur propre réseau de bus. Les horaires des lignes et tarifs sont également disponibles dans vos mairies et dans les centres sociaux. Réseau Anjou Bus Conseil général du Maine-et-Loire : Direction des transports Hôtel du Département Place Michel-Debré BP Cedex 09 Tél : Sites : et Comment financer ses déplacements? = Les chèques Sortir + Ce dispositif facilite les déplacements des personnes âgées et permet de payer, sous forme de chèques, l accompagnement par un professionnel de l aide à domicile employé dans une structure agréée par le Conseil général. Les déplacements individuels (en taxi par exemple) ne relèvent pas de ce dispositif. Pour quels déplacements? Ces sorties peuvent permettre une visite chez un médecin, pour faire des courses, des démarches administratives, se rendre chez le coiffeur ou encore aller à un spectacle, visiter des amis, des proches Conditions d obtention Percevoir une retraite complémentaire d une caisse Arrco (non cadres) ou Agirc (cadres) et être âgé de 80 ans et plus. Vous pouvez obtenir jusqu à trois carnets de chèques. Une petite participation financière vous sera demandée. Pour plus de renseignements, adressez-vous au CLIC. Pour les coordonnées des services Cf.annuaire en fin de guide 6 LOISIRS, LIEN SOCIAL, DÉPLACEMENT

8 2. Vivre chez soi Les aides à domicile Les missions des aides à domiciles Des aides à domicile, auxiliaires de vie ou aides ménagères peuvent intervenir au domicile pour les missions suivantes : tâches ménagères, aide à la personne (toilette, lever, coucher, garde de nuit et de jour ), les repas (accompagnement, courses, préparation), ou pour de l accompagnement et du soutien (administratif, déplacements extérieurs, réconfort ). Les formes d emploi d une aide à domicile Il existe 3 possibilités : La formule «prestataire» Vous n êtes pas l employeur : vous faites appel à un organisme agréé qui vous adresse un de ses salariés. Toutes les démarches sont effectuées par le prestataire. (recrutement, formalités administrative, remplacement,..) Vous ne réglez que les prestations effectuées. L emploi direct : Vous êtes l employeur direct de la personne engagée. En tant qu employeur, vous prenez en charge toutes les responsabilités et formalités administrative (recrutement, licenciement, remplacement en cas d absence, formation, application de la convention collective des salariés du particulier employeur). Vous avez la possibilité d utiliser : - Le Chèque Emploi Service Universel (CESU) Le centre national du CESU édite et envoie à votre salarié son bulletin de salaire. La demande de CESU se fait auprès de votre établissement bancaire. Pour tous renseignements, vous pouvez contacter : Centre National du Chèque Emploi Service Universel 3 avenue Emilie Loubet SAINT ETIENNE Cedex 09 Tél : Site : - Etablir une fiche de paie Pour tous renseignements, vous pouvez contacter : La Fédération Nationale des Particuliers Employeurs Pays de la Loire (FEPEM) 15 rue du Batônnier Guinaudeau NANTES Tél :

9 La formule «mandataire» Vous êtes l employeur direct, mais vous passez par un organisme agréé qui recrute pour vous une aide à domicile, assure les formalités administratives et la continuité du service. Vous payez directement les frais de gestion à l organisme mandataire et les cotisations patronales à l URSAFF. Les aides individuelles possibles - L Allocation personnalisée d autonomie (APA) - L aide sociale du Conseil général - L aide financière de votre caisse de retraite et/ou complémentaire - L aide financière de votre mutuelle Pour obtenir plus d informations sur ces différentes aides financières, reportez vous à la rubrique : Accéder aux droits et aux aides Le portage des repas Des repas froids ou des repas chauds peuvent vous être livrés à domicile. Selon l organisation des services, les livraisons ont lieu 1 à 2 fois par jour pour la liaison chaude ou plusieurs fois par semaine pour la liaison froide. Ces repas sont conditionnés en respectant les normes sanitaires. La gestion des portages des repas peut-être assurée par des communautés de communes, CCAS, des associations (maison de retraite, foyer logements ) ou des organismes privés. Des aides financières existent. De même, certains commerces peuvent livrer vos courses à domicile. N hésitez pas à vous renseigner auprès de vos commerçants. La Téléassistance Ce système relie un abonné à un réseau de personnes, désignées par avance, et aux services d urgence. D une simple pression sur le bouton déclencheur (bracelet ou médaillon) une alerte est envoyée. Il existe 2 dispositifs de téléassistance : - Soit la téléassistance fonctionne avec une centrale d écoute et d orientation : lorsque l alarme est déclenchée, l appel est réceptionné par des professionnels qui vont s assurer de l état de la personne et faire appel selon les besoins au réseau de solidarité et/ou aux services d urgence. Ce système fonctionne 24h/24 et 7 jours/7. - Soit la téléassistance fonctionne avec le réseau de solidarité de la personne (ami, voisin, famille ) : lorsque l alarme est déclenchée, un message pré-enregistré est adressé à ce réseau de solidarité. Des aides financières existent. Pour les coordonnées des services Cf.annuaire en fin de guide 8 VIVRE CHEZ SOI

10 3. Les soins à domicile Des services de santé sont présents sur le territoire, la plupart interviennent sur prescription médicale de votre médecin traitant, interlocuteur privilégié de votre parcours de soin. Les soins infirmiers Les soins infirmiers et / ou de nursing sont délivrés par : Les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) : Le SSIAD permet aux personnes de plus de 60 ans en perte d autonomie de bénéficier, à domicile, de soins infirmiers et de soins d hygiène réalisés sur prescription médicale et pris en charge par l assurance maladie. Sous la responsabilité d infirmières coordinatrices, des aides-soignantes réalisent des soins d hygiène générale et de nursing (lever, toilette, habillage) à votre domicile. Lorsque des soins infirmiers sont nécessaires, ils sont faits en lien avec les infirmiers libéraux et les centres de soins locaux. Les infirmiers libéraux, les centres de soins infirmiers Ils interviennent sur prescription médicale. En complément des actes de soins courants, certains infirmiers peuvent intervenir pour des actes de nursing (soins corporels d hygiène). Les infirmiers peuvent être aussi salariés d un centre de soin. Vous trouverez les coordonnées des infirmiers libéraux et des centres de soins, sur les pages jaunes. Les réseaux gérontologiques Un réseau gérontologique est constitué d un ensemble de professionnels de santé, paramédicaux et sociaux (Infirmier, ergothérapeute, assistant social ) qui coordonne des interventions médicales à domicile en lien avec le médecin traitant. Le réseau gérontologique du Saumurois, basé à l hôpital local de Doué la Fontaine, peut intervenir en complément du CLIC pour certaines communes du canton de Gennes. 9

11 Les équipes mobiles spécialisées Les HAD* : Les Hospitalisations à domicile. Ce service assure au domicile du patient des soins médicaux et paramédicaux afin d éviter ou de raccourcir une hospitalisation en établissement. La mise en place d une HAD s effectue sur prescription médicale et est effectuée sur demande d un service hospitalier ou du médecin traitant et après décision du médecin coordonnateur responsable de l HAD. Souvent rattaché à des hôpitaux locaux, l équipe soignante peut-être composé : d un médecin coordonnateur, d un infirmier coordinateur, d aides soignants, d infirmiers, d un assistant social et d un psychologue. Elle peut intervenir 7 jour/7, 24h/24, et s appuie sur le médecin traitant qui assure un suivi hebdomadaire. Les EMA* : Les Equipes Mobiles Alzheimer. Les EMA proposent aux personnes atteintes de la maladie d Alzheimer, des soins d accompagnement et des actions personnalisées à domicile effectués par une équipe pouvant se composer : d une infirmière coordinatrice, une ergothérapeute, un psychomotricien et des assistants de soins en gérontologie, des aides soignants ou aides médico-psychologiques du SSIAD référent. Les interventions de l EMA s effectuent sur prescription médicale et sont prises en charge à 100% par la sécurité sociale. Elles tiennent compte des capacités de la personne afin de l aider à communiquer, à maintenir ses aptitudes physiques et psychiques et à adapter matériellement son environnement. Ce service est aussi à l écoute de l aidant familial (conjoint, famille..). Les équipes mobiles de soins palliatifs : Ces soins sont délivrés aux personnes atteintes d une maladie grave par une équipe de professionnels de santé. L objectif étant de soulager les douleurs physiques et les autres symptômes tels que la souffrance psychologique et sociale et ainsi permettre l accompagnement en fin de vie. Elles interviennent le plus souvent en établissement. Les aides techniques et le matériel médical Afin de rester chez soi le plus longtemps possible et améliorer la sécurité, le confort, la mobilité au sein du domicile, il est possible d avoir recours à l installation de matériel médical (accessoires pour la douche, lit adapté, fauteuil roulant ). Les personnes peuvent s adresser aux pharmacies ou auprès des différents revendeurs de matériel médical. Des ergothérapeutes, professionnels spécialisés dans l aménagement du domicile et la mise en place d aides techniques peuvent vous aider dans vos démarches.(cf. pages jaunes) De nombreuses aides techniques existent pour vous faciliter le quotidien (pince de préhension, enfile-chaussettes, couverts ergonomiques,...). Pour les coordonnées des services Cf.annuaire en fin de guide. 10 LES SOINS À DOMICILE

12 4. Les établissements d hébergement et de santé De nombreuses structures prennent le relais des soins au domicile et sont présents sur le territoire. L accueil de jour et l hébergement temporaire L accueil de jour Certains établissements pour personnes âgées disposent d un service d accueil de jour. Les journées sont organisées autour d activités collectives : courses, cuisine et rythmées par des animations facilitant les échanges et les relations : activités physiques, créatives, musicales, activités autour des mots, des odeurs, des goûts. Ils soutiennent les familles en accueillant leurs parents atteints de la maladie d Alzheimer ou de troubles apparentés à la journée ou à la demi-journée. L hébergement temporaire L hébergement temporaire permet d accueillir une personne durant une période définie (de quelques jours à quelques semaines) par exemple lors de vacances des enfants, pendant des travaux, pour permettre à l entourage de se reposer ou pendant l hospitalisation du conjoint. Les hébergements temporaires sont possibles aussi bien en EPHA qu en EPHAD. Des prises en charge financières sont possibles. L Accueil Familial L accueil familial est une alternative à l hébergement en établissement pour les personnes en perte d autonomie ne souhaitant plus rester seules chez elles. La personne âgée est hébergée à titre payant au domicile d une famille agréée par le Conseil général. L accueillant familial prend en charge : les repas, le ménage, les courses et les activités de la personne accueillie. La personne dispose d une chambre et partage la vie quotidienne de la famille. Comment financer un accueil familial? Le conseil général propose une aide à l hébergement des personnes âgées en accueil familial : faire la demande auprès du CCAS de la Mairie du lieu de Résidence. (Dossier d Aide sociale) Pour tout autre renseignement, contacter le Conseil Général du Maine-et-Loire. Conseil Général du Maine-et-Loire - Hôtel du Département - Place Michel- Debré BP Cedex 9 Tél : Site : Association Familles d accueil 49 : (M me Bigot) 11

13 Les EHPA* : Les Etablissements d Hébergement pour les Personnes Agées. (Foyers Logement) L accueil en EHPA, EHPAD et UPAD Ces structures accueillent des personnes âgées de 60 ans et plus, capables de vivre dans des logements indépendants (loués vides, de type T1 ou T2). Ces logements sont organisés autour d un certain nombre de services collectifs : garde de nuit, restauration, animations Des soins sont assurés par des professionnels extérieurs à la structure (ex : médecins de ville, infirmiers, aides à domicile ). Les EHPAD* : Les Etablissements d Hébergement pour les Personnes Agées Dépendantes. (maisons de retraite) Ces structures médicalisées accueillent des personnes âgées dépendantes de 60 ans et plus. Elles ont des équipements adaptés et du personnel spécialisé qui leur permettent d assurer la prise en charge des personnes âgées au travers d un certain nombre de prestations et de services (ex : restauration, linge, toilettes, soins, animations ). Les UPAD- Unités pour Personnes Agées Désorientées Ces unités autonomes ou intégrées dans des établissements de type maisons de retraite/ EPHAD accueillent une dizaine de personnes âgées souffrant de troubles du comportement, désorientées, atteintes de maladie d Alzheimer. Elles disposent d un équipement adapté à la surveillance des personnes âgées et de personnel d encadrement diplômé et formé à la prise en charge de personnes âgées désorientées. La personne âgée est associée, en fonction de ses souhaits et selon ses possibilités, à la vie quotidienne. Frais d hébergement Tarif hébergement : comprend le logement en pension complète, la fourniture du linge de maison et de toilette, l animation Ce tarif est à la charge de la personne âgée sauf si l insuffisance de ses ressources lui ouvre droit à l aide sociale du Conseil général. Tarif dépendance : prend en compte l aide à l accomplissement des actes de la vie courante en cas de perte d autonomie évaluée par la grille AGGIR (le degré d autonomie d une personne est déterminée par son groupe Iso-ressources (GIR), il en existe 6). L APA (Aide personnalisée à l autonomie) permet de prendre en charge une partie de ces frais. Tarif soin : comprend les soins médicaux dispensés par le personnel de la résidence. Il englobe également les soins effectués par des professionnels extérieurs. Ce tarif est directement pris en charge par l assurance maladie. Suppléments : le coût de certaines prestations facultatives peuvent s ajouter et on parle alors de suppléments (ex : blanchissage du linge ). Ce tarif est pris en charge par la personne et varie en fonction de la résidence dans laquelle elle est hébergée. 12 LES ÉTABLISSEMENTS D HÉBERGEMENT ET DE SANTÉ

14 Comment financer son hébergement? Différentes aides financières peuvent être sollicitées pour financer son hébergement en structures d accueil. Pour le tarif hébergement : - Les aides au logement peuvent être sollicitées dans la plupart des établissements. Faire la démarche auprès de la CAF de l Anjou ou la MSA. Caf de l Anjou - 32 rue Louis Gain Tél : MSA de Maine et Loire CEDEX 9 - Tél : Dans les établissements agréés par le Conseil général, l aide sociale peut être demandée. Faire la demande auprès du CCAS de la commune de votre dernier lieu de résidence. Pour le tarif dépendance : - L Allocation personnalisée à l autonomie (APA) établissement. L établissement se charge de faire la demande. Ces aides sont soumises à des conditions. Pour plus de renseignements reportez-vous à la rubrique : Accéder aux droits et aux aides. Les établissements de soins Les établissements de soins généralistes Quatre établissements hospitaliers exerçant des activités de médecine polyvalente et de soins de suite (court, moyen et long séjour) sont présents sur le territoire : L hôpital local à Chalonnes-sur-Loire, l hôpital local Lys - Hyrôme à Vihiers, l hôpital local Saint-Louis à Saint-Georges-sur-Loire et l hôpital Marie-Morna à Martigné-Briand. Les USLD : Les Unités de Soins de Longue Durée Les personnes âgées très dépendantes dont l état de santé nécessite une surveillance médicale constante peuvent être accueillies en unité de soins de longue durée. Il en existe trois sur le secteur rattachés aux hôpitaux de Chalonnes-sur-Loire, Saint-Georges-sur- Loire et Vihiers. Les établissements de soins de suite et de réadaptation Ces établissements assurent des soins médicaux dans l optique de redonner une autonomie à la personne suite à un accident ou une maladie grave. Pour les coordonnées des services Cf.annuaire en fin de guide. 13

15 5. Accéder aux droits et aux aides Les services sociaux hospitaliers : Dans la plupart des établissements, il existe un service social ou une permanence d assistante sociale. Vous pouvez les solliciter pour anticiper et préparer votre sortie d hospitalisation. Les Maisons Départementales des Solidarités (MDS) Anciennement appelées circonscriptions d actions sociales, les 13 Maisons Départementales de Solidarité mettent en œuvre les missions du conseil général (prévention et protection de l enfance, logement, insertion ). Les travailleurs sociaux accompagnent les personnes âgées dans diverses démarches : l ouverture de droit (CMU, ASPA, demande de mesure de protection ). Des permanences ont lieu dans différentes communes. Pour connaître les jours et lieux n hésitez pas à appeler le conseil général ou bien la mairie de votre commune. Les travailleurs sociaux de la MSA Les assistantes sociales et les conseillères en économie sociale et familiale de la MSA peuvent accompagner les retraités agricoles isolés et leurs aidants en particulier pour des projets d amélioration ou d adaptation du logement ou bien pour développer des actions collectives (ex : aides aux aidants familiaux). Les travailleurs sociaux de la MSA interviennent sur RV au bureau ou lors des rencontres à votre domicile. Pour les contacter adressez-vous à l antenne MSA correspondant à votre secteur de résidence. Le service social de la CARSAT Les services sociaux Le Service social de la CARSAT (ancienne CRAM) intervient auprès des assurés sociaux confrontés à des difficultés liées à leur état de santé, à un handicap ou à une perte d autonomie. Le service social propose un accompagnement social au retour à domicile après hospitalisation. 14 ACCÉDER AUX DROITS ET AUX AIDES

16 Les autres caisses de retraites Chaque caisse dispose d un service d action sociale. Leur mode d intervention et les aides apportées sont variables. Les Centres Communaux d Action Sociale (CCAS) Présents dans la plupart des communes, les CCAS ont en charge l instruction des demandes d aide sociale. Ils peuvent également développer différentes formes d aides sociales facultatives (aide alimentaires, financières ), gérer certains services comme le portage de repas, le transport solidaire, les visiteurs à domicile Ils jouent également un rôle important dans l animation de la vie sociale locale et dans la construction de projets. De nombreuses associations caritatives œuvrant dans différents domaines (aide alimentaire, insertion, lutte contre l isolement, aides financières) existent sur l ensemble du territoire, les différents services sociaux cités ci-dessus peuvent vous orienter. Retraite principale La retraite Le montant de votre retraite principale aussi appelée retraite de base va dépendre de plusieurs critères : - nombre de trimestres cotisés - montant de votre salaire annuel moyen - âge de départ à la retraite. La retraite n est pas automatiquement accordée, elle nécessite plusieurs démarches pour l obtenir : -Quelques années avant la date de départ à la retraite, vous devez vérifier votre relevé de carrière et vous assurer qu il reflète bien votre parcours professionnel. -Deux ans avant la date souhaitée, contactez votre caisse de retraite pour prévoir la date et faire une évaluation du montant de votre future retraite. -Quelques mois avant la date de départ choisie demandez votre retraite pour éviter toute interruption de paiement entre le salaire et la retraite. Si vous êtes affilié au régime général (CARSAT, MSA, RSI), une demande unique de retraite est à adresser au dernier régime auquel vous avez été rattaché. Sinon, vous devez vous adresser à chaque caisse dont vous relevez. Des majorations du montant de la retraite principale sont possibles sous certaines conditions. Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite principale. Caisse de retraite du régime général : CARSAT Pays de la Loire 2 place de Bretagne NANTES Cedex 9 Tél :

17 Caisse de retraite du régime agricole : MSA Maine et Loire Cedex 9 - Tel : Caisse de retraite pour le régime des indépendants : RSI Pays de la Loire NANTES Cedex 9 - Tel : Site groupement d intérêt public regroupant les 35 organismes de retraites obligatoires de base et complémentaires, donne toutes les indications concernant la retraite. Retraite complémentaire Si vous avez cotisé à une ou plusieurs caisses de retraites complémentaires au cours de votre carrière (cotisations obligatoires si vous avez été salarié), n oubliez pas de faire valoir vos droits à la retraite complémentaire. Celle-ci n est pas versée automatiquement. Vous devez pour cela contacter votre dernière caisse de retraite, ou le Cicas ou le numéro unique Agirc-Arco CICAS du Maine-et-Loire 10, av. de Contades Tél (0,09 TTC/mn à partir d un poste fixe) De 8h30 à 18h sans interruption. Retraite de réversion La pension de réversion représente une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l assuré décédé. Elle est reversée sous certaines conditions à son conjoint survivant ou à son ex-conjoint non remarié. Renseignements auprès de la caisse de retraite principale et des caisses complémentaires du conjoint décédé. L Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) L ASPA remplace le minimum vieillesse. Elle s adresse aux personnes âgées de plus de 65 ans (60 ans dans certains cas) disposant de ressources inférieures à un plafond. Cette allocation assure un revenu de retraite minimal aux personnes qui n ont pas ou peu cotisé à l Assurance vieillesse. Les sommes versées au titre de l ASPA sont récupérables sur la succession. La demande se fait auprès du régime de retraite de base dont dépend principalement l assuré via un formulaire téléchargeable sur Internet, - Rubrique ASPA. Les personnes n ayant jamais cotisé, doivent s adresser à la Caisse des Dépôts et des Consignations. Caisse des Dépôts et des Consignations - 5 Rue Vergne BORDEAUX Tél : ACCÉDER AUX DROITS ET AUX AIDES

18 L Allocation Personnalisée à l autonomie (APA ou ADAPA) Le Conseil général peut attribuer une aide pour financer les dépenses liées à la perte d autonomie (aide à domicile, portage de repas, téléassistance, accueil de jour, matériel ). L APA est destinée aux personnes qui ont besoin d une aide pour accomplir les actes essentiels de la vie courante. Elle peut être attribuée à des personnes vivant à domicile ou en établissement. Conditions : - être âgé de 60 ans ou plus - être en situation de perte d autonomie, nécessitant une aide pour les actes essentiels de la vie (groupe 1 à 4 de la grille AGGIR) - résider de façon stable et régulière en France - pour les personnes de nationalité étrangère, être en situation régulière en matière de séjour en France. L attribution de l APA n est pas soumise à conditions de ressources, mais le montant de la participation du bénéficiaire (le ticket modérateur) dépend des revenus. Pour retirer le dossier APA et pour tout autre renseignement contactez : - le CLIC - les mairies - le Conseil général du Maine- et-loire L aide sociale LES AIDES FINANCIERES Versée par le conseil général, cette aide est soumise à des conditions d âge, de résidence et de ressources. Elle peut permettre de financer des heures d aide ménagère, du portage de repas ou le financement d un accueil en établissement temporaire ou permanent. Le dossier d aide sociale est à constituer auprès du CCAS ou de la mairie de son lieu de résidence. Les aides des caisses de retraite principales et complémentaires Elles peuvent également participer au financement de certaines prestations de maintien à domicile (aide ménagère, aide aux repas ). Ces aides sont le plus souvent soumises à conditions de ressources, non cumulables avec l APA et différentes suivant les organismes. Il existe bien souvent un dispositif spécifique dans le cadre d une sortie d hospitalisation. Rapprochez-vous de votre caisse principale (celle où vous avez cotisé le plus grand nombre de trimestres) pour obtenir plus de renseignements. 17

19 Les mutuelles ou assurances santé complémentaires Elles interviennent généralement à la suite d une sortie d hospitalisation. Suivant la nature du contrat souscrit vous pourrez peut-être prétendre à quelques heures d aide ménagère gratuites assurées par un service conventionné avec votre mutuelle ou assurance. La CMU complémentaire La couverture maladie universelle complémentaire permet à toute personne, résidant en France de façon stable et régulière depuis plus de trois mois, sous conditions de ressources, de bénéficier d une protection complémentaire gratuite et renouvelable. Les soins seront pris en charge à 100 % sans avance de frais. Pour plus de renseignements et pour obtenir un dossier de demande, adressez-vous à votre caisse d assurance maladie. L aide à la complémentaire santé C est une aide financière qui permet l acquisition d un contrat d assurance maladie complémentaire de santé individuel. Cette aide s adresse aux personnes qui résident en France de façon stable et régulière depuis plus de trois mois. Le montant de cette aide peut atteindre 500 /an pour les personnes de 60 ans et plus Pour plus de renseignements et pour obtenir un dossier de demande, adressez-vous à votre caisse d assurance maladie. Les allocations logement : LE LOGEMENT Sous certaines conditions de ressources et suivant la composition familiale, la CAF ou la MSA peuvent vous verser des allocations logement pour réduire le montant de votre loyer, y compris en établissement d hébergement, ou de vos mensualités en cas d accession à la propriété. CAF de l Anjou - 32 rue Louis Gain Tél : MSA Maine et Loire - 3 rue Charles Lacretelle Cedex 9 - Tél : L amélioration et l adaptation de l habitat : Pour améliorer, adapter ou réhabiliter son logement, des subventions peuvent être attribuées par différents organismes (ANAH, caisses de retraites principales et/ou complémentaires ). Ces aides sont versées sous conditions de ressources et dépendent des travaux envisagés. Pour obtenir plus d informations et être accompagné dans votre projet et vos recherches de financement, vous pouvez contacter le PACT ANJOU. ANAH Maine et Loire - rue du Clon Tél : PACT Anjou - Maison de l Architecture 312 avenue René Gasnier Tél : ACCÉDER AUX DROITS ET AUX AIDES

20 Cellule habitat indigne : Le Conseil général a mis en place un guichet unique pour lutter contre l habitat indigne afin d informer, conseiller et orienter les professionnels et élus en lien avec les personnes occupants ces logements (locataires ou propriétaires). Cellule habitat indigne Service Habitat et Cohésion sociale Département du Maine-et-Loire, 26 ter rue de Brissac Cedex 01 Tél : Courriel : Vous pouvez bénéficier d avantages fiscaux, de réductions ou crédit d impôt. Dans tous les cas pour plus de détails renseignez- vous à la Trésorerie Principale dont dépend votre commune ou au centre des impôts (N de téléphone figurant sur votre avis d imposition) Emploi à domicile. Exonération des charges sociales La rémunération d une aide à domicile est exonérée de cotisations patronales de sécurité sociale si l employeur remplit certaines conditions. Pour bénéficier de l exonération, il faut en faire la demande à l URSSAF dès l embauche de l employé. En cas d utilisation du chèque emploi service (CESU), la demande est adressée au Centre National de Traitement du Chèque Emploi Service. Impôts sur le revenu LES AVANTAGES FISCAUX Réduction d impôt pour l emploi d un salarié à domicile : Tout particulier, assujetti à l impôt sur le revenu, peut bénéficier de la réduction d impôt s il utilise les services d un salarié travaillant à temps complet ou partiel à sa résidence principale ou secondaire située en France. Réduction d impôt pour frais d hébergement en long séjour : Vous pouvez bénéficier d une réduction d impôt égale à 25 % des dépenses retenues, quelle que soit votre situation de famille, sans restriction d âge et à condition de payer les frais de séjour (frais de logement, repas, entretien, à l exclusion des dépenses de soins). Seules sont prises en compte les dépenses liées à la dépendance. Crédit d impôt pour l acquisition d équipements spécialisés : Pour vous permettre d aménager votre résidence principale, un crédit d impôt est accordé pour les dépenses d installation et de remplacement des équipements spécialement conçus pour les personnes âgées et personnes handicapées. Il s applique que vous soyez propriétaire ou locataire de votre habitation principale, que le logement soit neuf ou ancien. Pour bénéficier du crédit d impôt, ces équipements doivent être installés par un professionnel dans votre résidence principale. 19

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES DISPOSITIFS

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES DISPOSITIFS DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES S D ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES Familles de France 28 Pce Saint-Georges 75009 PARIS Fax : 01 45 96 07 88 http://www.familles-de-france.org

Plus en détail

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 Les Soins à Domicile = Qui Fait Quoi? Le Médecin Traitant Le pivot du maintien au domicile. Rôle de Coordination. L Infirmier Rôles = Suivi quotidien (médicaments, pansements,

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

II.1 - LES AIDES A DOMICILE (Fiche 1)

II.1 - LES AIDES A DOMICILE (Fiche 1) II.1 - LES AIDES A DOMICILE () EVALUATION DES BESOINS Selon le degré de dépendance et les besoins de la personne handicapée, différents services peuvent être mis en place : - Les aides ménagères vont assurer

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I janvier 2013 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale,

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale, Vous êtes un professionnel du corps médical ou des services sociaux, vous travaillez au sein d un établissement spécialisé, vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou

Plus en détail

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Prestations financières pour adultes handicapés Prestation financière

Plus en détail

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles»

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles» La Protection Juridique des Personnes Majeures «Maison pour les Familles» Les Mesures de Protection? Qui protéger et pourquoi Un adulte doit être capable de pourvoir à ses propres intérêts et exercer les

Plus en détail

Vos droits. > Les aides et la solidarité

Vos droits. > Les aides et la solidarité > Les aides et la solidarité................. 12 > Les aides facultatives..................... 14 > Informations fiscales et juridiques........ 16 > L action sociale à Pontarlier............. 18 12 > Les

Plus en détail

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel :

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel : Aide à domicile des personnes âgées I n f o r m a t i o n s SOMMAIRE Exonération des charges sociales Intervenant à domicile Allocation Personnalisée d Autonomie Soins à domicile 1. Allocation Personnalisée

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr.

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr. ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE ASAD de BORDEAUX 74 Cours Saint-Louis BP 60053 33028 Bordeaux Cedex Horaires d ouverture Du Lundi au Vendredi de 8h30 à 18h Site internet : www.asad-bordeaux.fr

Plus en détail

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Les tarifs en EHPAD (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Le prix journalier en EHPAD est composé du tarif Hébergement, du tarif Dépendance et du forfait Soins. Le tarif Hébergement

Plus en détail

SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER

SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER SOUTIEN et MAINTIEN à DOMICILE AM DUROCHER DEFINITION Démarche dynamique permettant à la personne âgée de continuer à mener la vie qu elle souhaite grâce à des aides. Le soutien à domicile l analyse de

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande?

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande? DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES Quelles aides? Pour qui? Comment et où déposer une demande? Vous souhaitez une aide pour rester à votre domicile. Selon votre degré d autonomie

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

Demande Action sociale de retraite personnelle

Demande Action sociale de retraite personnelle Demande Action sociale de retraite personnelle Salarié Demande du d aide régime pour général, Bien salarié vieillir chez et non soi salarié agricole (MSA), artisan et commerçant (RSI) 1 Vous-même Madame

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville.

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville. Ville d Albertville Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées www.albertville.fr Sommaire Logement-foyer : la résidence des 4 Vallées p. 4 Service maintien

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

LES AIDES FINANCIERES

LES AIDES FINANCIERES Les fiches sociales de VML Informations Soutien Aides Questions Réponses LES AIDES FINANCIERES POUR LES SEJOURS DE REPIT EN FAMILLE www.vml-asso.org Edition Janvier 2013 Pour plus d informations, contactez-nous

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux Réduction d impôt sur le revenu Les avantages fiscaux La réduction ou le crédit d'impôt Toute personne ayant recours aux services d'une aide à domicile dans sa résidence principale, secondaire ou celle

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du Morbihan Cité administrative - 13 avenue Saint-Symphorien - 56020 VANNES CEDEX Tél. 02.97.47.88.88 Fax 02.97.47.84.02

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS Retraite plus - Service gratuit d orientation en Maison de Retraite COMPRENDRE LES AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES service gratuit

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol)

Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) 2012 Petit guide des aides sociales à l usage des contractuels et assistants éducation (AVSi AVScol) Yves Briand -référent précaires EVS-AVS sgen-cfdt Bretagne 02/01/2012 QUI PEUT BENEFICIER DE L ACTION

Plus en détail

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La prestation de compensation du handicap (PCH) La prestation de compensation du handicap (PCH) Maison départementale des personnes handicapées de l Essonne Édito La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION HÉBERGEMENT EN ÉTABLISSEMENT D ACCUEIL POUR PERSONNES ÂGÉES DOSSIER D INSCRIPTION Vous envisagez de vous inscrire dans un établissement d accueil pour personnes âgées. Afin de faciliter vos démarches,

Plus en détail

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection Maison de Retraite Sélection QUE CHOISIR? Maison de Retraite / Résidence Services / Maintien à domicile +10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts EDITO Partir en Maison de Retraite

Plus en détail

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire?

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire? Juin 2012 Questions sociales Qu est-ce que le mi-temps thérapeutique? Le mi-temps thérapeutique se met en place après avis du médecin traitant et du médecin de la Sécurité sociale, à la suite d un arrêt

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

Que l on vive à son domicile ou en établissement, ou encore que l on rencontre

Que l on vive à son domicile ou en établissement, ou encore que l on rencontre selon différents critères tels que l âge, le degré d autonomie ou encore les ressources. Il est important de savoir quelles sont ces aides et auprès de qui il est possible d en faire la demande. Que l

Plus en détail

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide VOS aides au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide Cabourg, Autrans, Grasse, Pornichet, La Rochelle, La carte des destinations de vacances laisse

Plus en détail

Guide. Seniors. Mieux connaître et utiliser les services aux Aînés. à QUINT-FONSEGRIVES

Guide. Seniors. Mieux connaître et utiliser les services aux Aînés. à QUINT-FONSEGRIVES Guide Seniors Mieux connaître et utiliser les services aux Aînés à QUINT-FONSEGRIVES Le devoir de solidarité envers nos aînés est une nécessité morale. Nous ne pouvons être heureux que si nos seniors le

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE

DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE CADRE RESERVÉ AU CONSEIL GÉNÉRAL : N dossier familial : N de foyer : N aide : Gestionnaire : ORGANISME AYANT CONSTITUÉ LA DEMANDE ET PERSONNE RÉFÉRENTE :.............. DEMANDE D AIDE SOCIALE LÉGALE POUR

Plus en détail

Allocation Personnalisée

Allocation Personnalisée Plus de renseignements Par téléphone : 01 43 99 83 83 de 9 h 30 à 12 h 30 Par courrier électronique : pour l APA à domicile : dspaph-apa@valdemarne.fr pour l APA en établissement : dspaph-apae-hpa@valdemarne.fr

Plus en détail

Embaucher, c est facile avec le «Cesu déclaratif» À jour au 1er janvier 2006

Embaucher, c est facile avec le «Cesu déclaratif» À jour au 1er janvier 2006 Embaucher, c est facile avec le «Cesu déclaratif» À jour au 1er janvier 2012 1 Le dispositif Cesu déclaratif Le Cesu déclaratif est un dispositif du réseau des Urssaf qui facilite les formalités liées

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Cette prestation est versée aux familles ayant en charge un enfant handicapé.

Cette prestation est versée aux familles ayant en charge un enfant handicapé. SOMMAIRE SOMMAIRE LA MDPH : L Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH) : La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : L Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) : La carte d

Plus en détail

Toute personne quelle que soit sa situation d handicap, dispose sous certaines conditions d un panel d aides financières spécifiques afin d adapter son logement à ses besoins et ainsi de conserver une

Plus en détail

SERVICES A LA PERSONNE ETRE PARTICULIER. Les activités des services à la personne

SERVICES A LA PERSONNE ETRE PARTICULIER. Les activités des services à la personne S A LA PERSONNE ETRE PARTICULIER EMPLOYEUR Les activités des services à la personne Famille Enfants, soutien scolaire, aide administrative ou informatique Vie quotidienne Ménage, bricolage, jardinage,

Plus en détail

LES AIDES AUX PERSONNES AGÉES

LES AIDES AUX PERSONNES AGÉES MEMENTO 2007 lien sur les sites officiels : www.service-public.fr et www.info-retraite.fr Sur la Page d accueil du site service-public : clic sur la rubrique centrale onglets utilisés : Personnes handicapées

Plus en détail

Guide des aidants familiaux de la Haute Gironde

Guide des aidants familiaux de la Haute Gironde SAINT-CIERS- SUR-GIRONDE Guide des aidants familiaux de la Haute Gironde BLAYE SAINT- SAVIN BOURG SAINT-ANDRE- DE-CUBZAC Avant-Propos Aider une personne malade, âgée ou en situation d handicap n est pas

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

1. Quelles prestations ouvrent droit à réduction ou crédit d impôts?

1. Quelles prestations ouvrent droit à réduction ou crédit d impôts? Pourquoi une réduction ou un crédit d impôts? Le Gouvernement français, dans le cadre de sa politique de développement des services à la personne, a mis en place des incitations fiscales pour les personnes

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

La MSA peut prendre en charge différentes formes d aide pour faciliter la vie quotidienne des retraités à leur domicile.

La MSA peut prendre en charge différentes formes d aide pour faciliter la vie quotidienne des retraités à leur domicile. DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE Informations pratiques Vous êtes retraité du régime agricole et vous souhaitez bénéficier d une prise en charge de la MSA pour pouvoir recourir à des services vous permettant

Plus en détail

LE PETIT GUIDE. des. personnes. agees

LE PETIT GUIDE. des. personnes. agees LE PETIT GUIDE des personnes agees Édito Avec l allongement de l espérance de vie, qui augmente de près d un trimestre chaque année en France, grâce aux progrès sociaux et médicaux, un francilien sur cinq

Plus en détail

D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE

D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE Cadre réservé à l administration N DOSSIER : NOM : PRÉNOM : DATE DE DÉPOT : DATE DE DOSSIER COMPLET : DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE D UNE PERSONNE ÂGÉE DE SOIXANTE ANS ET PLUS A DOMICILE

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

L accueil familial en faveur des Personnes agées

L accueil familial en faveur des Personnes agées I VOLET 3 L accueil familial en faveur des Personnes agées 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux personnes âgées. Il contribue

Plus en détail

Comment financer sa maison de retraite?

Comment financer sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 2 Comment financer sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES L accueil des personnes âgées Les tarifs en maison de retraite L APA en établissement L Aide

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Un peu d histoire Des bureaux de bienfaisance (à la révolution) Aux bureaux d aide sociale (1953) et depuis 1986 : Le centre communal d action sociale L ACTION SOCIALE

Plus en détail

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Vous vivez à domicile mais vous souhaitez être aidé dans votre quotidien. Bien vivre dans son logement : Le maintien à domicile peut être facilité

Plus en détail

LA GRILLE AGGIR GRILLE AGGIR ET APA

LA GRILLE AGGIR GRILLE AGGIR ET APA LA GRILLE AGGIR Autonomie Gérontologique Groupe Iso-Ressource Grille nationale depuis la loi du 24 janvier 1997 instaurant la Prestation Spécifique Dépendance PSD Utilisée pour le calcul de l APA (Allocation

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

débattre, comprendre, agir

débattre, comprendre, agir la dépendance : débattre, comprendre, agir Février 2011 MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE débat national sur la dépendance Pourquoi un débat sur la dépendance? Vivre plus longtemps :

Plus en détail

Le MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP. Caroline Véré Catherine Chandeau MDPH 1 64

Le MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP. Caroline Véré Catherine Chandeau MDPH 1 64 Le MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Caroline Véré Catherine Chandeau MDPH 1 64 LOI n 2005-102 DU 11 FEVRIER 2005 Pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées Le programme Marpa M A R P A maison d accueil rurale pour personnes âgées Avec les Marpa La Mutualité sociale agricole accompagne depuis vingt ans la création de petites unités de vie qui accueillent des

Plus en détail

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2012

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2012 L accueil des personnes âgées en établissement janvier 2012 1 1. Démographie D : quelques données clés Un nombre croissant de personnes âgées : Haut-Rhin 2008 2011 2016 2021 Nombre 85 ans et + 13 253 16

Plus en détail

Pour les Pyrénées Orientales. MSA GRAND SUD Service d Action Sanitaire et Sociale 6 Rue du Palais 11011 Carcassonne Cedex 9

Pour les Pyrénées Orientales. MSA GRAND SUD Service d Action Sanitaire et Sociale 6 Rue du Palais 11011 Carcassonne Cedex 9 FORMULAIRE DE DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DES PERSONNES AGEES A RETOURNER A VOTRE CAISSE DE MSA: Pour l Aude MSA GRAND SUD Service d Action Sanitaire et Sociale 6 Rue du Palais 11011 Carcassonne

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

Action sociale Demande d aide pour Bien vieillir chez soi

Action sociale Demande d aide pour Bien vieillir chez soi Nous sommes là pour vous aider Action sociale Demande d aide pour Bien vieillir chez soi Action sociale Vivre chez soi Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande. Pour nous contacter

Plus en détail

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services Soins à domicile

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services Soins à domicile Personnes âgées & personnes handicapées Logements Services Soins à domicile Comment appréhender l arrivée de l âge? Comment rompre l isolement? Comment faire face à la perte d autonomie? Autant de questions

Plus en détail

A domicile En établissement Accueil chez un particulier agréé Date d entrée :... Date dentrée :... RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE FOYER DU DEMANDEUR

A domicile En établissement Accueil chez un particulier agréé Date d entrée :... Date dentrée :... RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE FOYER DU DEMANDEUR RÉSERVÉ A L ADMINISTRATION N DOSSIER... ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE LOI N 2001-647 DU 20 JUILLET 2001 MODIFIANT LE CODE DE L ACTION SOCIALE ET DES FAMILLES Demande d aide d une personne âgée de

Plus en détail

Le service d aides à domicile

Le service d aides à domicile Le service d aides à domicile Si vous avez besoin d être aidé à votre domicile pour l entretien du linge et de la maison, Si vous résidez sur les communes de SALLES ou de LUGOS, si vous ou l un de vos

Plus en détail

USAGERS - OÙ S INFORMER?

USAGERS - OÙ S INFORMER? USAGERS - OÙ S INFORMER? CISS Lorraine : toute question liée au droit de la santé CODERPA : retraité(e) ou bénéficiaire d une pension de réversion, les aides disponibles ONPA : se préparer à une hospitalisation

Plus en détail

vous êtes une personne handicapée

vous êtes une personne handicapée vous êtes une personne handicapée - 33 Le handicap est l affaire de tous. Le Conseil général s engage à améliorer votre intégration dans la vie sociale : aide à l autonomie, création de liens professionnels

Plus en détail

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT AIDES DU CONSEIL GENERAL DEPARTEMENTAL Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : Vous avez moins de 60 ans ou jusqu à 75 ans si les droits ont été justifiés avant. Renseignements auprès de la Maison

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

FRANCE ALZHEIMER L. A. LE 10 JUIN 2009

FRANCE ALZHEIMER L. A. LE 10 JUIN 2009 FRANCE ALZHEIMER L. A. LE 10 JUIN 2009 4, rue Désiré Colombe : 02 40 12 19 19 44100 NANTES e-mail : alzheimer44@sfr.fr C. R. DE LA CONFERENCE DU 15/05/2009 A LA MEDIATHEQUE JULES VALLES animée par le Dr

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP FICHE TECHNIQUE : FISCALITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Ce document a été établi à titre d information sur les principes généraux de la fiscalité des personnes en situation de handicap. Il est

Plus en détail

BESOIN D UN HEBERGEMENT POUR UNE

BESOIN D UN HEBERGEMENT POUR UNE BESOIN D UN HEBERGEMENT POUR UNE PERSONNE AGEE AUTONOME? Les structures d accueil Foyers logements Pages 2 à 6 Résidences Services Pages 7 à 8 Résidence seniors Page 8 1 L HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES

Plus en détail

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64

Les Quatre Saisons. Appartement gérontologique. 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Livret d accueil Les Quatre Saisons Appartement gérontologique 36 rue Trevet 93300 Aubervilliers Tél. : 01.48.39.98.64 Présentation La résidence Les Quatre Saisons est un appartement d accueil, non médicalisé,

Plus en détail

Vivre et Vieillir Chez Soi

Vivre et Vieillir Chez Soi Vous avez besoin d être accompagné dans votre vie quotidienne ou dans votre parcours de santé et vous vivez dans les Hautes-Alpes. Vivre et Vieillir Chez Soi Avec ses six services médico-sociaux, l association

Plus en détail

SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE

SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE 80 CHAPITRE 6 I SENIORS Les activités pour les seniors LES ACTIVITÉS PROPOSÉES PAR LA VILLE > L Espace d animation

Plus en détail

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Le Comité d entraide de la Presqu île est une association créée en 1977 qui permet aux personnes âgées, handicapées ou malades de continuer

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Chapitre 1 L embauche directe En tant que particulier employant du personnel de maison (une femme de ménage, une

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA)

Allocation personnalisée d autonomie (APA) Allocation personnalisée d autonomie (APA) Objet de l aide Aider les personnes âgées en situation de perte d'autonomie pour l'accomplissement des actes essentiels de la vie. Bénéficiaires Toute personne

Plus en détail

Mieux comprendre l assurance avec Generali

Mieux comprendre l assurance avec Generali Mieux comprendre l assurance avec Generali Prévoyance : mieux comprendre ce qu il se passe en cas d invalidité Dans une précédente parution, nous avons abordé le thème de la prévoyance individuelle en

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite de réversion Nous sommes soucieux de vous apporter une aide pour l accomplissement de vos démarches. Pour cela nous avons créé

Plus en détail

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...14 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

La Protection des majeurs

La Protection des majeurs La Protection des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs sont définies dans le cadre de la loi du 5/03/2007 portant réforme de la protection

Plus en détail

auremar - Fotolia.com

auremar - Fotolia.com auremar - Fotolia.com Bien vivre chez soi Différents dispositifs permettent aux seniors giffois de rester chez eux avec des repas à domicile, des aides ponctuelles comme le ménage, le repassage, les courses

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Edition 2011 En vieillissant, il devient parfois difficile d accomplir, seul, les gestes

Plus en détail

Aide ménagère pour agent en activité

Aide ménagère pour agent en activité Handicap Aide ménagère pour agent en activité Aide financière, dans la limite de 30 heures par mois, pour les agents employant un salarié de service d aide à la personne, à domicile. Les ouvrants droit,

Plus en détail