4.- Approbation nomination référent documentation. Point reporté au prochain conseil.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4.- Approbation nomination référent documentation. Point reporté au prochain conseil."

Transcription

1 Compte rendu du conseil de l UFR Arts, lettres, langues et sciences humaines Séance du 09 septembre 2013 (approuvé au conseil d'ufr du 14 octobre 2013) Monsieur Pierre-Yves Gilles, directeur, ouvre la séance à 14h15 et annonce le décès du Professeur Jean Véronis. Secrétaire de séance : Sophie Saffi Membres présents : Thémis Apostolidis, Sylvie Wharton, Rodolphe Dodier, Pierre-Yves Gilles, Elisabeth Malamut, Sophie Saffi, Alonso Tordesillas, Valérie André, Mathieu Brunet, Ghislaine Gallenga, Edith Galy-Marie, Thomas Glesener, Catherine Teissier, Remo Mugnaioni, Nathalie Katchadourian, Marguerite Dumas, Christiane Mirtillo, Michèle Rey, Christiane Schmitt, Dominique Beullier. Membres représentés : Philippe Blache (pouvoir à Pierre-Yves Gilles), Jean-Louis Charlet (pouvoir à Remo Mugnaioni), Thierry Ripoll (pouvoir à Thémis Apostolidis), Mohamed Ouerfelli (pouvoir à Catherine Teissier). Invités : Corinne Flicker, Serge Schwartzmann, Pascale Colé, Patrick Di Mascio. Quorum : le quorum de 20 est atteint. * * * 1.- Approbation CR Conseils 1er et 15 juillet 2013 [2 documents joints] 1 er juillet : unanimité moins 1 abstention 15 juillet : unanimité moins 1 abstention 2.- Régimes spéciaux d'études [document joint] Patrick Di Mascio : Le CEVU nous a demandé une liste complémentaire à la liste principale déjà approuvée. J ai proposé des d aménagements. Vote : unanimité Michèle Rey pose une question sur les MCC. Patrick Di Mascio indique que le niveau 1 est encadré par le texte d AMU, il invite Madame Rey à lui adresser un courrier pour qu il puisse interroger le CEVU sur ce point. Serge Schwartzmann demande une précision sur les ABI dans le contrôle continu intégral (CCI). Patrick Di Mascio répond qu'une absence injustifiée de l étudiant entraîne une ABI pour toute l UE. 3.- Approbation nomination responsable site Espace Yves Mathieu. Pierre-Yves Gilles propose au vote les candidatures de Madame Catherine Atlan, historienne, actuelle coordinatrice des enseignements d histoire à l Espace Yves Mathieu (EYM), et la candidature de Monsieur Sébastien Douchet, spécialiste de langue et littérature médiévale, pour la responsabilité de l EYM. Pierre-Yves Gilles lit les deux lettres de candidature à la demande de plusieurs membres du conseil. Patrick Di Mascio précise que la politique éducative est du ressort du comité des études, la mission pédagogique du responsable du site est l application de la politique de l UFR. Vote : 23 votants : 1 Douchet 14 Atlan 8 Blancs 4.- Approbation nomination référent documentation. Point reporté au prochain conseil. 5.- Approbation du projet The Liberal Arts Program [document joint] Patrick Di Mascio : Il s'agit d'un projet très ancien porté par 17 collègues anglicistes mais cette équipe s ouvrira à toutes les disciplines. La dynamique à long terme de ce projet expérimental est un DU ou CU qui offrira aux étudiants de Master la possibilité d'atteindre le niveau C1 en anglais. Catherine Teissier demande les raisons de la gratuité. 1/9

2 Patrick Di Mascio répond qu'il n'est pas possible de définir aujourd'hui la portée du projet. Pendant 3 ans, il s'agira d'une initiative pro bono qui ensuite, si le projet reçoit un écho favorable, motivera une demande de budget. Thomas Glesener, Michèle Rey et Serge Schwartzmann demandent respectivement si le projet est ouvert aux étudiants d autres disciplines, pourquoi les étudiants de Master 1 ne sont pas concernés, si la liste des sujets de conférences est fermée. Patrick Di Mascio répond qu'il sera procédé par pallier en commençant par un test auprès des étudiants anglicistes, que le projet débute avec les étudiants de Licence 2, que la liste des sujets est ouverte. Il indique que les porteurs du projet privilégient la prudence et la modestie. Pierre-Yves Gilles rappelle que cette initiative originale de la faculté ALLSH a obtenu un avis favorable du comité des études. Vote : 2 abstentions 21 pour 6.- CU Education routière [2 documents joints] Pierre-Yves Gilles : Le CU est un diplôme moins conséquent en termes d heures (60h) qu un DU. La spécificité de ce type de diplôme est qu'une équipe de formation et un laboratoire de recherche adossé sont en partenariat avec une entreprise. Il existe un dispositif particulier avec le SUFA pour l éducation routière. Patrick Di Mascio : Le CU Education routière est une version allégée du DU mais qui bénéficie d un partenariat avec Renault. Guy Lambert : Où vont les bénéfices? Pierre-Yves Gilles : Le SUFA gère la filière éducation routière mais les bénéfices reviennent à l UFR. Ghislaine Gallenga : Où est localisée la formation? Pierre-Yves Gilles : À St Just près d un circuit de Renault. Ce diplôme a été validé au Conseil du pôle PSE le 18 juin Edith Galy-Marie demande des précisions sur le montage du partenariat et le choix de Renault plutôt qu'un autre partenaire. Pierre-Yves Gilles : Le projet est à l initiative de Madame Poplimont, responsable des formations à l éducation routière, doit passer devant les instances pour validation, ce dossier est connu par le CEVU et la Présidence, il s appuie sur l existant (formation AMU) et ajoute une spécificité de partenariat avec une entreprise. Ce partenariat a du sens pour les chercheurs du laboratoire impliqué. Le cahier des charges précise les critères de répartition d'heures d'enseignement universitaire et d'heures assurées par des intervenants extérieurs. Michèle Rey demande que lui soit explicitées les modalités de stage. Pierre-Yves Gilles : Le conseil peut émettre un avis de complément, des préconisations sur le déroulement et la validation des stages. Vote : 1 contre 7 abstentions 15 pour 7.- Informations Renouvellement des collèges électoraux du Conseil d'ufr et des Conseils de pôles Pierre-Yves Gilles : Après deux années de fonctionnement du Conseil d'ufr, il faudra renouveler fin octobre le collège étudiant, les pôles seront concernés au printemps, une information sera nécessaire sur cette élection, notamment sur l engagement de représentant. Un siège du collège IATSS est vacant au Conseil d UFR. Il y a des Conseils de pôles qui sont incomplets, il paraît judicieux de grouper ces diverses élections. Stéphanie Huguet : Tous les conseils de pôle sont concernés ainsi que le Comité des études, nous allons vous faire parvenir un rétroplanning. 2/9

3 7.2.- Election du directeur du pôle GAE Pierre-Yves Gilles présente Serge Schwartzmann et précise qu'il a été procédé à deux scrutins fin juin et le 17 juillet Stéphanie Huguet explique la procédure, les raisons de l invalidation du premier scrutin et le déroulement des élections. Rodolphe Dodier souhaite rétablir certaines informations, il précise que tous les membres du Conseil du pôle GAE ont demandé cette procédure. Il considère que nos statuts sont problématiques du fait qu'en cas de candidature unique, le seul candidat est sûr d être élu au troisième tour. Stéphanie Huguet : Le service juridique d'amu a confirmé que les statuts sont les plus contraignants. Le changement de règle au cours du déroulement du vote a abouti à ce résultat. Il est important de se référer au responsable administratif du pôle qui connaît les règles. Pierre-Yves Gilles : Je souhaite que le contexte compliqué du pôle GAE évolue. J ai participé à de nombreuses réunions au printemps. Ce pôle a un fort potentiel il y a un travail à faire en lien avec les lycées, il y a de beaux chantiers en cours, et les conflits internes qui existent partout où il y a du débat contradictoire ne doivent pas bloquer le cœur de métier que sont nos activités d enseignement et de recherche. L UFR est là pour encadrer, mais la solution viendra de l effort de tous. Patrick Di Mascio prend la parole pour un tour d horizon sur les questions liées à la formation : La rentrée Hormis un problème de dernière minute à l imprimerie et le fait que certains collègues n avait pas compris qu ils étaient convoqués sur deux jours, en Lettres Langues et en Sciences Humaines pour la présentation des options, l accueil de milliers d étudiants s est globalement bien passé. La question de la localisation sera discutée et peut être repensée pour la prochaine rentrée. Une autre question qu'il nous faudra aborder est la simplification de la présentation de notre offre de formation. Certains étudiants ne sont convoqués que fin septembre pour leur inscription administrative, ce qui les prive d identifiant et donc d accès à plusieurs services, j ai contacté la DEVE, il faudra réfléchir à ce problème Table-ronde AMU-Entreprises Patrick Di Mascio : La table-ronde AMU-Entreprises se déroulera du 4 au 7 novembre, la composante y participera, nous serons présents tout en étant prudents car se pose un problème de politique générale sur lequel il revient au conseil de se prononcer Nomenclatures Licence et Master (document joint) Patrick Di Mascio : Je reçois les enseignants d anthropologie lors d entretiens préliminaires pour les informer sur ce dossier, les directeurs de pôle ont été informés Composition Conseils ESPE (document joint) Patrick Di Mascio : L actualité se résume en deux points : le recteur a nommé M. Jacques Ginestié administrateur provisoire de cette composante pour une période transitoire jusqu en janvier-février ; la direction de l UFR a informé la direction provisoire de l ESPE et le CEVU de sa volonté d être partie prenante et associée au processus de décision de la composition des conseils, leur composition relève du décret n du 28 août /9

4 et est très encadrée. Pierre-Yves Gilles : Pour être élu membre du conseil de l'espe, il faut assurer au moins 48 heures de son service annuel à l'espe. C est important, il faut rester présent. Elisabeth Malamut demande des précisions sur la durée du mandat et fait remarquer que, les programmes des concours changeant régulièrement, un historien par exemple, ne pourra pas cumuler 48h si sa spécialité n est plus concernée dans le programme du concours, qu'il est possible de demander 48h sur 2 ans mais pas sur 5 ans ou plus. Pierre-Yves Gilles indique que le recteur est très présent car c est le futur employeur, que le mandat des élus est de 5 ans (sauf pour les représentants des usagers), qu'un savant dispositif établit la parité. Stéphanie Huguet suppose que le calcul des 48h est fait à l instant T. Pascal Gandoulphe souligne que toutes les disciplines concernées par les concours ont des programmes, et que peu d entre nous font 48h sur service dans les préparations de concours, chacun apportant sa compétence afin d'atteindre un niveau d'excellence. Il demande qui rémunère. Patrick Di Mascio : Nous restons vigilants sur cette question. Certains enseignantschercheurs sont en sous service à l ESPE et font des HC dans les autres composantes d'amu. Stéphanie Huguet : Le service d un EC est un service global. Un EC en sous service ne peut pas se faire rémunérer des HC y compris par une composante secondaire. Nous envisageons un système de balance. Patrick Di Mascio : Il s'agit d'un diplôme piloté par l'espe mais d'heures assurées par notre composante. Interventions diverses sur les questions de formation : Pascal Gandoulphe : Qui valide la création de nouveaux cours dans Amétice? Patrick Di Mascio : Nous allons nous renseigner. Mathieu Brunet : Nous avons prévu une réunion d information pour nos étudiants de L3 en Lettres modernes, au sujet des UE de pré-professionnalisation, nous avons peu d informations, il faudrait envisager une information concernant toute l UFR. Patrick Di Mascio : Le protocole existant ne prévoyait rien, nous devons donc compenser, nous allons faire le nécessaire. Ghislaine Gallenga : Au sujet de la nouvelle nomenclature en anthropologie, une réunion est prévue au ministère. En novembre, un nouveau projet devrait être présenté. Patrick Di Mascio : Nous allons donc travailler avec un calendrier et des nomenclatures non stabilisés. Pierre-Yves Gilles : Il y a souvent une mention générique et une déclinaison. Plusieurs instances font remonter par plusieurs canaux (Conférence des doyens, CPA etc.) les remarques des EC. Patrick Di Mascio : Il faudra trouver à l'ergologie sa place au sein de la nouvelle nomenclature des masters. Pierre-Yves Gilles donne la parole à Corinne Flicker pour un point d information sur la rentrée à l Espace Yves Mathieu et la remercie pour son investissement sur ce site, en attendant le passage de responsabilité. Pierre-Yves Gilles : Nous passons au deuxième volet sur la recherche et la campagne d emploi, nous avons un rétroplanning pour décembre, le Président Yvon Berland a demandé de poursuivre l effort «d atérisation» sur certains postes. 4/9

5 7.7.- Campagne de recrutement Enseignement Patrick Di Mascio : Chacune des fiches devra porter les mentions suivantes «le candidat devra maîtriser l anglais à l oral et à l écrit» et «le candidat devra s'investir dans l'enseignement à distance» il s agit de préparer les consciences progressivement aux horizons fixés par notre ministre de tutelle. Pascale Colé : Les membres du comité de la recherche ont été informés de la date du 30 septembre, plusieurs d'entre eux souhaitent participer. Par ailleurs, l ANR s est vu amputé de 80 millions d euros (7%) de son budget, elle compte beaucoup sur l Europe pour compenser son budget et il va nous falloir communiquer de plus en plus en anglais. Pierre-Yves Gilles : Il faudra également envisager des aides et un accompagnement des collègues pour répondre à ce souhait. Valérie André : Je crains que cette initiative ne soit peut être perçue comme un dictat de l anglais. Afin d'éviter tout malentendu, il serait souhaitable de l associer à la participation à des opportunités à l international, avec une politique incitative. Pascal Gandoulphe : À plus long terme, il serait souhaitable de demander la maîtrise de l anglais et d'une autre langue. Pour le 30 septembre, les pôles vont réussir à organiser le travail de concertation mais ce sera prématuré pour proposer un classement. Pierre-Yves Gilles : Je vous invite à commencez les navettes, selon les pôles, le contexte est plus ou moins compliqué, pour le 30 septembre, si vous n'êtes pas en mesure de proposer un classement, proposez au moins une catégorisation des demandes. Pascal Gandoulphe s'informe de la suite donnée au poste attribué par AMU à l'ufr. Pierre-Yves Gilles : Nous ne serons pas dans la campagne au fil de l eau, au moment de la campagne d emploi nous aurons ce poste en tête, n oublions pas non plus que certains postes ont été gelés. Mathieu Brunet : Peut-on être certains que les postes atérisés l année dernière pourront être publiés sans être changés? Pierre-Yves Gilles : Ce sont des postes vacants, il revient à l UFR de prendre ses décisions. Sylvie Wharton : Faut-il tout classer? Pierre-Yves Gilles : Il y a deux grandes catégories : les supports vacants et les demandes de création. Le nombre de supports est défini, il faut être vigilant sur les derniers classés, il faut avoir un peu de mémoire et être cohérent par rapport aux demandes de l an dernier. Sylvie Wharton et Elisabeth Malamut reviennent sur la mention de maîtrise de l anglais, en demandant, pour l'une, quelle est la politique pédagogique visée, pour l'autre, s'il s'agit d'une initiative de notre université? Patrick Di Mascio : C est un souhait conjoint des deux comités des études et de la recherche. Je souhaite que nous ayons des candidats attractifs pour la recherche et l international. Alonso Tordesillas demande ce qu'il est advenu du poste gelé à l IUFM. Pierre-Yves Gilles : Je suis monté au créneau sur un autre support pour le récupérer, il me faut des arguments. Rodolphe Dodier : Sur la question de l anglais, je rappelle qu actuellement se déroule à Nice les journées de la francophonie, l injonction obligatoire de l anglais risque de faire oublier la pluralité, ce ne doit pas être un critère discriminant, il faut faire confiance aux pôles. Patrick Di Mascio : Il ne s agit pas uniquement des publications en anglais. Rodolphe Dodier : Un point de procédure, si ce sont les deux comités qui vont tout gérer alors le conseil d UFR doit se prononcer sur la procédure menée par les comités. L arbitrage doit être fait en conseil d'ufr, je préfèrerais deux classements, un par comité. Pierre-Yves Gilles : Nous en sommes à la phase des navettes. Ghislaine Gallenga : Nous essayons toujours de montrer nos spécificités, je ne suis pas d accord pour que la même mention soit portée transversalement sur toutes nos fiches. En 5/9

6 anthropologie, nous demandons aux candidats de parler la langue du terrain de leur spécialité. Valérie André : Nous avons des réactions épidermiques, il ne faut pas diaboliser l anglais qui est aussi une langue utile à la préservation de certaines petites langues. Mathieu Brunet demande que ce point soit porté à l ordre du jour du prochain conseil. Pierre-Yves Gilles : C était un point d information, l objectif est d avoir une langue véhicule à l international, il faut affiner la formulation, on peut aussi penser que ce point apparaisse dans la rédaction du profil. Nous devons aussi réfléchir à une politique budgétaire de soutien à la maîtrise de l anglais. Les comités donnent des avis, nous devons tirer l expérience de l an dernier, sans que le conseil ne devienne une chambre d enregistrement. Le conseil d'ufr a besoin des informations et du classement du poste plutôt que de deux classements séparés, cette procédure renforcera la qualité et l' homogénéité de nos fiches grâce au dialogue entre les deux comités. Un arbitrage est demandé quand un poste est revendiqué par plusieurs unités de recherche, il me semble plus sain d avoir un poste avec une filière et un laboratoire bien identifiés. Nous envisageons des formations transversales, il pourra y avoir plusieurs filières mais avec une complémentarité clairement décrite Projet de financement UFR d'ateliers Recherche Pascale Colé : Le comité a cherché à proposer des financements autres que les financements classiques, nous proposons de financer des ateliers de recherche (workshop) concernant 5 ou 6 chercheurs, qui se dérouleraient sur 2 3 jours et permettraient la création de réseaux (financement des déplacements et du logement des intervenants, demande des CV des participants, 1 ou 2 pages de présentation du projet). Ce sera un outil à la disposition des EC et chercheurs, les laboratoires devront faire leur propre classement, le comité ne veut pas s ingérer dans la politique des unités de recherche. Il y aura des rapporteurs au comité. Sylvie Wharton : Pourquoi demander les cv si vous faites confiance aux laboratoires? Pierre-Yves Gilles : C est le travail du comité de la recherche. Elisabeth Malamut : Comment ces ateliers se différencient-ils des colloques et des journées d études? Pascale Colé : Ils doivent aboutir à des projets à l international, ce type de financement représente une aide à la rencontre entre EC pour l élaboration de projet. Thomas Glesener : Pourquoi bloquer la durée? Avez-vous envisagé de donner plutôt un budget que le porteur de projet gèrerait? Pascale Colé : Parce que nous espérons que, par la suite, les collaborateurs internationaux prendront le relais. Valérie André : Qu est-ce qui peut inciter les étrangers à venir dans le calendrier chargé que l on connait? Pascale Colé : L esprit n est pas la recherche de la publication mais la confrontation, l'élaboration d'un réseau. Pierre-Yves Gilles souligne l'intérêt d'avoir des idées originales concernant le financement, les ateliers/workshops éprouvent des difficultés à se faire financer car ils ne sont pas productifs à court terme mais quelques années plus tard, quand le projet est déjà lancé. L intérêt est aussi d aider des équipes, si les collègues n ont pas de visibilité à l international, en les aidant à construire des contacts A*Midex Pierre-Yves Gilles : Jean-Christophe Souriceau avait déposé un projet qui a été retenu, «Archéologie maritime et côtière», il va accueillir 9 étudiants dont 8 étrangers ; la licence Sciences et Humanités qui avait également déposé un projet a été lauréate. 6/9

7 Patrick Di Mascio : Nous devons décider si nous faisons une procédure accélérée de présentation au CEVU de la modification de l offre de formation. Pendant 3 ans, les collègues vont mettre en place cette formation. Mathieu Brunet : Cette spécialité de master serait-elle une nouveauté? Pierre-Yves Gilles : C est de l existant transformé, plus ambitieux, ouvert à l international, ils auront besoin de FLE. Mathieu Brunet : Cette maquette labellisée Amidex par AMU doit-elle être validée par le conseil? Patrick Di Mascio : Du point de vue de la procédure, nous constatons une modification de l offre de formation, le CEVU doit se prononcer. Michèle Rey : Procéder à une modification ne serait-il pas contradictoire avec les directives du Président Yvon Berland? Pierre-Yves Gilles : C est un autre circuit, il y a des fonds propres. Guy Lambert : Je rappelle que la pression a été mise pour ne pas ouvrir des parcours dans une offre de formation existante. Patrick Di Mascio : L ambiguité de A*Midex. Pierre-Yves Gilles : Les formations citées peuvent-elles prétendre à Amidex ou bien sontelles liées à des formations qui pourraient candidater? Mathieu Brunet : Peridex est très clairement dessiné et exclut d office certaines disciplines. Pascale Colé renvoie au site d'amu pour une information précise sur Amidex. Mathieu Brunet : Aucun conseil central n a été informé de la structuration de ces Amidex, c est un sujet qui demeure sensible, l apport de financement sur certaines disciplines crée également la paupérisation d autres disciplines. C est un vrai problème politique. Pierre-Yves Gilles : Le projet de notre collègue est intéressant pour l UFR. Edith Galy-Marie : AMU ayant déjà validé la formation, l'avis de notre conseil n'est pas nécessaire. Pierre-Yves Gilles : Amidex est pour plusieurs années, il faut s assurer des critères. Edith Galy-marie : D un point de vue formel, le dépôt de candidature d un projet auprès de l Idex et la suite de la procédure court-circuite toutes les instances de l université, l UFR est sortie du circuit de décision. Pierre-Yves Gilles : Ce dispositif a aussi besoin de confidentialité. Nous avons deux lauréats, nous pouvons réfléchir à comment aborder ce type de candidature. Pierre-Yves Gilles donne la parole à Stéphanie Huguet pour la partie administrative des informations : Installation Maison de la Recherche Stéphanie Huguet : L'installation des personnels IATSS est achevée sauf 3 postes, la Responsable Administratif a été nommée, mais pas l adjoint au Responsable Administratif de la Maison de la Recherche, faute de candidat, ce poste a donc été intégré aux 500 postes de la vague Origamu mis en ligne cette semaine, ce poste fait partie de ceux donnés par le ministère et que le président avait attribués à la Maison de la Recherche. 2 postes de technicien vont rejoindre la cellule financière. 2 postes administratifs dont un personnel qui n a pas encore quitté son ancien poste faute de remplacement, 1 poste pour Communication et valorisation, 1 transfert de poste pour la logistique. Reste en suspens l aide à la bibliothèque. La conférence des directeurs d'unité de recherche est animée par Gabriella Crocco, la vicedoyenne à la recherche y participe en tant qu invitée. 7/9

8 Organisation administrative Scolarité UFR Stéphanie Huguet : AMU transfère 15 ETP qui vont travailler à la scolarité de composante (68, 34 ETP). Parallèlement les personnels notamment rattachés aux directions centrales doivent se repositionner dans AMU, nous proposons à la publication ces 15 fiches de postes. Il y a de fortes chances pour que le personnel de la DEVE se positionne sur ces postes. CPE prévues en décembre. Le calendrier d Origamu est imbriqué avec notre calendrier de structuration de la scolarité de composante. Notre calendrier est serré. Une partie des personnels restera dans des secrétariats au sein des pôles. Nous avons prévu deux groupes de travail avec un comité de suivi, un groupe travaillera en lien avec les poles. Les personnels doivent avoir une connaissance minimale de toutes les taches meme en ayant des majeures et des mineures, donc cela implique un projet de formation conséquent. Le vice-doyen formation co-pilotera le GT des secrétariats en appui aux enseignants. Des procédures sont à créer, ce GT intéresse d'autres composantes qui devront faire le meme travail en Il y aura une deuxième vague pour les personnels de l'ufr essentiellement, fin novembre début décembre, qui concernera la scolarité, et pour laquelle nos personnels seront prioritaires mais essentiellement avec des postes en scolarité. Pascal Gandoulphe : La scolarité ne peut pas etre aussi générale. Stéphanie Huguet : Je vous invite à consulter le site vous verrez que les activités sont très larges mais seront réparties entre les personnels. Stéphanie Huguet rappelle que le président Yvon Berland se déplace sur notre site pour rencontrer tous les personnels IATSS impactés par Origamu. Christiane Mirtillo et Michèle Rey font remarquer que le délai est très court pour se positionner entre la publication et la fin septembre. 8.- Question diverse Relations internationales Valérie André : je souhaiterais que la question des Relations Internationales (RI) figure à l ordre du jour d un prochain conseil. Madame Marie-Hélène Varnier part avec son poste en faculté d'economie et gestion. J'alerte de façon solennelle le conseil sur les développements des RI. Notre UFR qui est historiquement investie dans les RI est en pointe sur les activités RI. La situation est extrêmement préoccupante, nous n arriverons pas à continuer à travailler si nous n avons pas un minimum d autonomie. On peut aussi nous imposer des réorientations de notre politique RI. Nous aurions tort de nous censurer, dans les centrales nous ne sommes pas isolés. Je demande un positionnement et un vote du conseil. Pierre-Yves Gilles : La vice-présidente RI est installée. J ai dénoncé le défaut de cohérence dans le double schéma des RI de campus et de composante. Dans le schéma Origamu voté au CA, la faculté avait un service RI très restreint, si nous voulons le développer nous devons réorienter des postes. Il y a deux dossiers différents : il faut un personnel ici au 29, avenue Schuman, faut-il qu il soit rattaché à la composante? Il ne l était pas avant. Les problèmes de fonctionnement sont-ils dus au rattachement? Au sein de l UFR nous n avons pas de service mais des collègues motivés, je préconise la constitution d'un GT pour que vous instruisiez le dossier. J en ai parlé au président, j ai exprimé que nous souhaiterions avoir de la force, je ne suis pas sûr que la bonne solution soit de demander une RI de composante. J'ai informé à plusieurs reprise la présidence de l'inquiétude du conseil sur cette question. Pour faire avancer le dossier, il faut un GT du référent RI et des correspondants RI dans les pôles. Valérie André : Nous allons manquer d un soutien administratif pour les gestions de dossiers, le repérage, la lecture des textes, le travail qui était effectué par Mesdames Amira 8/9

9 Khelaf et Marie-Hélène Varnier, nous sommes confrontés à une hémorragie et un dysfonctionnement inquiétant. Nous ne sommes pas obligés d avoir la même conception de l international à l UFR que celui de la DRI centrale Stéphanie Huguet : Pour la DRI campus Aix, il est prévu 7,8 ETP. Pascal Gandoulphe : À part l appui administratif, il y a la réflexion d une politique. Pierre-Yves Gilles : Sur le principe général, on pourrait envisager un renfort administratif qui ne serait pas obligatoirement une importation des RI campus, mais pour défendre cette revendication, il faut des éléments. Un dossier instruit et argumenté qui liste les raisons pour lesquelles nous voulons un ingénieur d étude ou de recherche. Patrick Di Mascio : Le comité des études est très attentif à cette question, tout comme la politique sur l anglais, le lieu naturel de réflexion de ces dossiers sont les comités. Nous nous sentons privés d appui logistique. Catherine Teissier : La semaine dernière, jeudi 5 septembre, nous avons reçu une visite importante en cette année des 50 ans de l'amitié franco-allemande, la visite du président de la république. Il a tenu à rencontrer des étudiants de cursus intégrés, nous codiplômons avec des universités allemandes, en histoire, en langue, en médiation culturelle. J étais pour ma part en mission Erasmus, des collègues étaient présents, il n y avait personne pour représenter l université, ni le Président Yvon Berland, ni aucun de ses représentants. Pierre-Yves Gilles : Nous l avons appris par hasard. Catherine Teissier : La direction du protocole était prévenue. Pierre-Yves Gilles : Nous avons été confrontés au même problème avec la délégation japonaise de la recherche. Ce dysfonctionnement n'est pas normal. J ai demandé à la DRI à être informé de ce type d événement. Fin 18h30. Prochain conseil de l UFR, lundi 14 octobre à 14h00. Pierre-Yves GILLES Directeur de l UFR ALLSH 9/9

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015

STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015 UFR LETTRES ET SCIENCES HUMAINES STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015 Vu le Code de l Education, et notamment ses articles L 713-1, L 713-3,

Plus en détail

3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014

3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014 3.1. Statuts de l'ufr Lettres, langues et sciences humaines Commission des statuts du 10 octobre 2014 STATUTS DE l UFR LETTRES, LANGUES, SCIENCES HUMAINES DE L'UNIVERSITE D'ANGERS APPROUVES PAR LE CONSEIL

Plus en détail

STATUTS Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet

STATUTS Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet STATUTS Institut Universitaire de Technologie d'angers-cholet Institut universitaire de technologie l www.iut.univ-angers.fr 4 boulevard Lavoisier BP 42018 l 49016 ANGERS cedex l Tél. 02 44 68 87 00 l

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention :

Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : Niveau : LICENCE année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : L3 LANGUES, LITTERATURES ET CIVILISATIONS ETRANGERES 180 ES Spécialité : Allemand Volume horaire étudiant : cours magistraux travaux dirigés

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Science politique de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

15 avril 2014. Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail

15 avril 2014. Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail CHAPITRE I - Dispositions générales Article 1er Objet La Communauté d'universités et Etablissements "Université de Lyon " de Lyon Saint-Etienne

Plus en détail

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant STATUTS DU DEPARTEMENT DE FORMATION DE LA LICENCE MENTION SCIENCES DE LA VIE Vu le Code de l Education Vu les statuts

Plus en détail

Maison de la recherche Schuman. Conférence des directeurs d unités. Réunion du 13 mai 2015

Maison de la recherche Schuman. Conférence des directeurs d unités. Réunion du 13 mai 2015 Maison de la recherche Schuman Conférence des directeurs d unités Réunion du 13 mai 2015 Présents : Florence Bancaud, Pascale Colé, Absa D Agaro, Noël Dutrait, Julie Fabre, Pierre-Yves Gilles, Guy Gimenez,

Plus en détail

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire

Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Commission de la Formation et de la Vie Universitaire Séance du 11 mars 2014 Point 5 de l ordre du jour Règles générales relatives aux modalités d évaluation des étudiants en Licence et en Master pour

Plus en détail

Discours introductif du directeur du département. Mesdames Messieurs les professeurs, Mesdames Messieurs, Cher collègues, cher étudiants

Discours introductif du directeur du département. Mesdames Messieurs les professeurs, Mesdames Messieurs, Cher collègues, cher étudiants CP du 18 février 2013 Etaient présents: voir feuille de présence ci jointe Discours introductif du directeur du département. Mesdames Messieurs les professeurs, Mesdames Messieurs, Cher collègues, cher

Plus en détail

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique Approuvés par le Conseil du Département de Master Informatique le 17 juin 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V3 10 juin 2014

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V3 10 juin 2014 Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V3 10 juin 2014 Page 1 sur 15 Sommaire CHAPITRE I - Dispositions générales... 3 Article 1 er - Objet... 3 Article 2 Composition... 3

Plus en détail

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Université Bordeaux Montaigne (déposant) Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

STATUTS DU DEPARTEMENT D UNIVERSITE «MAISON MEDITERRANEENNE DES SCIENCES DE L'HOMME»

STATUTS DU DEPARTEMENT D UNIVERSITE «MAISON MEDITERRANEENNE DES SCIENCES DE L'HOMME» STATUTS DU DEPARTEMENT D UNIVERSITE «MAISON MEDITERRANEENNE DES SCIENCES DE L'HOMME» 2012 STATUTS DU DEPARTEMENT D UNIVERSITE «MAISON MEDITERRANEENNE DES SCIENCES DE L'HOMME» Vu le décret n 2011-1010 du

Plus en détail

STATUTS DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE NICE COTE D AZUR

STATUTS DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE NICE COTE D AZUR STATUTS DE L'INSTITUT UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE NICE COTE D AZUR Textes de référence : - Code de l éducation et notamment ses articles L719-3, D713-1 à 4, D719-1 et suivants et D719-41 et suivants -

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Pages 1675 à 1684 UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS 1676 Université de La Rochelle Le recueil des actes administratifs est consultable aux services centraux de l université (Technoforum,

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais 2012-2016 Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Volume horaire étudiant : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais 144h à 226h 220h à 320h

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Volume horaire étudiant : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais 144h à 226h 220h à 316h 12h à 36h

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de l'école Supérieure du Professorat et de l'éducation. jeudi 26 septembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de l'école Supérieure du Professorat et de l'éducation. jeudi 26 septembre 2013 DOSSIER DE PRESSE jeudi 26 septembre 2013 Lancement de l'école Supérieure du Professorat et de l'éducation L'ESPE de l'académie de Reims au sein de l'université de Reims Champagne-Ardenne a été créée et

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité 1 / 22 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe des établissements d enseignement supérieur et de recherche et des

Plus en détail

Il et 9h30. Nous essaierons de terminer à 11h30. Je vous propose de prendre le premier point de l ordre du jour.

Il et 9h30. Nous essaierons de terminer à 11h30. Je vous propose de prendre le premier point de l ordre du jour. Je dois excuser Philippe Cassuto, Agnès Bonnet et Marc Cerisuelo. Il nous faut un scribe : je propose que le compte-rendu co-singé par le scribe et par le président - un relevé de propositions ou verbatim?

Plus en détail

Conseil d administration du 21 octobre 2015. Conseil d administration du 21 octobre 2015. Note d orientation

Conseil d administration du 21 octobre 2015. Conseil d administration du 21 octobre 2015. Note d orientation Conseil d administration du 21 octobre 2015 * Document 3 Conseil d administration du 21 octobre 2015 * Note d orientation Rapport de fin de période probatoire de l Idex USPC Nous avons à fournir pour le

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Vade-mecum sur les regroupements

Vade-mecum sur les regroupements Vade-mecum sur les regroupements Le nouvel article L718-2 du code de l éducation fixe l objectif que «Sur un territoire donné, qui peut être académique ou inter académique, sur la base d'un projet partagé,

Plus en détail

Modalités de contrôle des connaissances des Formations, Diplômes d établissement, Licence et Master 2014-2015 votées au CA du jeudi 25 septembre 2014

Modalités de contrôle des connaissances des Formations, Diplômes d établissement, Licence et Master 2014-2015 votées au CA du jeudi 25 septembre 2014 Modalités de contrôle des connaissances des Formations, Diplômes d établissement, Licence et Master 2014-2015 votées au CA du jeudi 25 septembre 2014 Cette charte présente les règles générales de contrôle

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 2-4 de travail du 22/05/2014 Post-CCOU du 16/05/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe des établissements

Plus en détail

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail. V2 3 juin 2014

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail. V2 3 juin 2014 Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V2 3 juin 2014 Ce document est issu de la version 0 transmise le 15 avril 2014 au MESR. Il intègre les remarques du MESR et les échanges

Plus en détail

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS Règlement intérieur Introduction Document de travail non mis en forme Le 28 juin 2012 a été signé le Projet d agglomération 2012 au travers duquel les partenaires français, genevois et vaudois ont renforcé

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Médiation culturelle de l Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit de l Université Montpellier 1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES

REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES REGLEMENTATION GENERALE DES ETUDES Vu les articles L.613-1 et L.711-1 du code de l Education Vu l arrêté du 3 août 2005 relatif au DUT Vu l arrêté du 1er août 2011 relatif à la licence Vu l arrêté du 11

Plus en détail

PROCEDURE STAGES. L objet de cette procédure Stages est de décrire l organisation des activités permettant la gestion des stages.

PROCEDURE STAGES. L objet de cette procédure Stages est de décrire l organisation des activités permettant la gestion des stages. PROCEDURE 1. Objet & Finalité L objet de cette procédure Stages est de décrire l organisation des activités permettant la gestion des stages. Sa finalité est de définir les activités permettant de rendre

Plus en détail

Statuts d Université Paris-Est

Statuts d Université Paris-Est 5 juin 2014 Statuts d Université Paris-Est Texte soumis aux votes des conseils d administration d Université Paris-Est et de ses établissements membres Titre I : Nature juridique... 2 Article 1 : Nature

Plus en détail

STATUTS DE L UNIVERSITE PRIVEE DE OUAGADOUGOU TITRE I : DES DISPOSITIONS GENERALES

STATUTS DE L UNIVERSITE PRIVEE DE OUAGADOUGOU TITRE I : DES DISPOSITIONS GENERALES MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET SUPERIEUR...... UNIVERSITE PRIVEE DE OUAGADOUGOU...... RECTORAT BURKINA FASO Unité - Progrès Justice STATUTS DE L UNIVERSITE PRIVEE DE OUAGADOUGOU TITRE I : DES

Plus en détail

Master Management international

Master Management international Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management international Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail. V1.1 20 Mai 2014

Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail. V1.1 20 Mai 2014 Projet de statuts de la COMUE Université de Lyon Document de travail V1.1 20 Mai 2014 Ce document est issu de la version 0 transmise le 15 avril 2014 au MESR. Il intègre les remarques du MESR parvenues

Plus en détail

Contribution de la Conférence des directeurs d IUFM à la concertation nationale sur la refondation de l École de la République

Contribution de la Conférence des directeurs d IUFM à la concertation nationale sur la refondation de l École de la République Contribution Lundi 3 septembre 2012 Contribution de la Conférence des directeurs d IUFM à la concertation nationale sur la refondation de l École de la République Groupe de travail n 4 : Des personnels

Plus en détail

STATUTS L UNIVERSITE PARIS DESCARTES

STATUTS L UNIVERSITE PARIS DESCARTES STATUTS DE L UNIVERSITE PARIS DESCARTES 12, rue de l Ecole de Médecine 75270 - PARIS cedex 06 tél. : 01.76.53.16.16 fax : 01.76.53.16.15 dgs@parisdescartes.fr SIRET : 197 517 212 000 19 STATUTS APPROUVÉS

Plus en détail

Réunion Pôle LLC, Le 9 février 2015

Réunion Pôle LLC, Le 9 février 2015 Réunion Pôle LLC, Le 9 février 2015 Liste des présents : L. Pillière, P. Gandoulphe (représenté par Linda Pillière), M. van der Yeught, C. Zheng, M. Gasquet-Cyrus, M. Gaultier, N. Mesli, M. Toppano, S.

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION

DROIT ECONOMIE - GESTION Volume horaire étudiant : Niveau : LICENCE année Domaine : DROIT ECONOMIE - GESTION L1 Mention : DROIT 381 h 124,5 h à 133,5 h (+ 13h30 PRL) h h h 60 ES 505,5h à 514,5h (+13h30 PRL) cours magistraux travaux

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION

ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION ÉCOLE SUPÉRIEURE DU PROFESSORAT ET DE L ÉDUCATION DE LORRAINE DOSSIER DE PRESSE - INAUGURATION ESPÉ de l Université de Lorraine Service Communication&Culture Dossier de presse sommaire L ESPÉ DE LORRAINE

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Langue et sociétés du monde anglophone de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Vu le décret n 92-70 du 16 janvier 1992 modifié relatif au Conseil national des universités ;

Vu le décret n 92-70 du 16 janvier 1992 modifié relatif au Conseil national des universités ; DEC121866SGCN Décision relative au règlement intérieur des sections et commissions interdisciplinaires du Comité national de la recherche scientifique Vu le Code de la recherche, et notamment ses articles

Plus en détail

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DE CONDITIONS DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Document validé par le CHSCT au cours de sa séance du 18 septembre 2012 Mis à

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management hôtelier de l Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Islam et droit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

MASTER MEEF - PLC - MUSIQUE

MASTER MEEF - PLC - MUSIQUE MASTER MEEF - PLC - MUSIQUE skin.:program_main_bloc_presentation_label L Ecole Supérieure du Professorat et de l Education (ESPE) d Aquitaine a ouvert à la rentrée 2013. Elle fonctionne en partenariat

Plus en détail

Master Sciences de l Homme et de la Société Mention : Psychologie Spécialité : Psychologie Sociale et du Travail et Ingénierie des Ressources Humaines

Master Sciences de l Homme et de la Société Mention : Psychologie Spécialité : Psychologie Sociale et du Travail et Ingénierie des Ressources Humaines Master Sciences de l Homme et de la Société Mention : Psychologie Spécialité : Psychologie Sociale et du Travail et Ingénierie des Ressources Humaines Plaquette d information 2012-2013 sur la deuxième

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE LIMOGES FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES -------------------------- MODALITÉS GÉNÉRALES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES LICENCE, MASTER

UNIVERSITÉ DE LIMOGES FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES -------------------------- MODALITÉS GÉNÉRALES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES LICENCE, MASTER UNIVERSITÉ DE LIMOGES FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES -------------------------- MODALITÉS GÉNÉRALES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES LICENCE, MASTER Les dispositions suivantes concernent tous les enseignements

Plus en détail

Licence Chimie et procédés

Licence Chimie et procédés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Chimie et procédés Université Joseph Fourier Grenoble - UJF Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré à mi-temps

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré à mi-temps Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré à mi-temps 2014-2015 www.ac-montpellier.fr www.pres-suddefrance.fr/espe Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Bureau d'études et conception technique de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus +

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Dernière mise à jour : 09/12/14 Caroline Chu- DDR/Relations internationales VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Cette note s adresse aux enseignants de l EHESS qui souhaiteraient

Plus en détail

Les formations à l université Stendhal

Les formations à l université Stendhal Les formations à l université Stendhal Une palette innovante et diversifiée L université Stendhal propose une palette diversifiée de formations à travers ses 5 Unités de formation et de recherche (UFR)

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Objet : Lettre de rentrée Mathématiques-Sciences 2011-2012

Objet : Lettre de rentrée Mathématiques-Sciences 2011-2012 Mesdames et Messieurs les Professeurs de Mathématiques et de Sciences Physiques s/c de Madame, Monsieur le Chef d établissement des lycées professionnels publics et privés sous contrat Rectorat Collège

Plus en détail

183 h 183 h 240 h h 606 h

183 h 183 h 240 h h 606 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Volume horaire étudiant : S.T.A.P.S. Mention : S.T.A.P.S. L1 60 ES 183 h 183 h 240 h h 606 h cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR : Décret du Modifiant le décret n 84-431 du 6 juin 1984 fixant les dispositions statutaires communes applicables aux enseignants-chercheurs

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT. 368 à 395 h 99 à 103h h h h h. cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou projet total

DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT. 368 à 395 h 99 à 103h h h h h. cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques cours intégrés stage ou projet total Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE - GESTION DROIT L3 180 ES Volume horaire étudiant : 467 à 498 368 à 395 h 99 à 103h h h h h cours magistraux travaux dirigés travaux pratiques

Plus en détail

Licence Lettres appliquées

Licence Lettres appliquées Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Lettres appliquées Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Lettres de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education, travail et formation de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Statuts de la Faculté des arts

Statuts de la Faculté des arts Faculté des arts Statuts de la Faculté des arts Remarque: Dans le présent document, le masculin désigne autant les femmes que les hommes; nous l employons strictement pour alléger le style. 2 Faculté des

Plus en détail

Charte de fonctionnement du

Charte de fonctionnement du Charte de fonctionnement du Version 3 PREAMBULE Cette charte a pour objet de définir les modalités de mise en œuvre et de fonctionnement du Collège de Réflexion Ethique (C.R.E.) de l Adapei-Aria de Vendée.

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Séminaire OSMOSE - Lot n 5 27 mars 2012. Direction des Etudes, de la Vie Universitaire et de l Insertion professionnelle (DEVUIP) Alexandra PUARD

Séminaire OSMOSE - Lot n 5 27 mars 2012. Direction des Etudes, de la Vie Universitaire et de l Insertion professionnelle (DEVUIP) Alexandra PUARD Séminaire OSMOSE - Lot n 5 27 mars 2012 Direction des Etudes, de la Vie Universitaire et de l Insertion professionnelle () Alexandra PUARD Directrice Générale des Services Adjointe déléguée aux Etudes,

Plus en détail

Sciences-technologies-santé. Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS

Sciences-technologies-santé. Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS 01-016 Niveau : LICENCE PROFESSIONNELLE eme année Domaine : Mention : Spécialité : Sciences-technologies-santé Protection de l environnement TRAITEMENT DES EAUX ET DES DÉCHETS LP 180 ES Volume horaire

Plus en détail

COURRIER RECOMMANDÉ AVEC ACCUSÉ DE RECEPTION

COURRIER RECOMMANDÉ AVEC ACCUSÉ DE RECEPTION Astruc Thierry 38 chemin Deffens de Bécasson 83390 Pierrefeu du Var 06 84 07 54 41 Maître de conférences à l'université de Nice Sophia Antipolis Conseiller élu du CE de l'iufm Célestin Freinet Pierrefeu

Plus en détail

FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN. Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine.

FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN. Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine. FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine. Article 1 1.1 Mise à part pour les membres d office,

Plus en détail

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES Mention : Lettres et ingénierie culturelle Spécialité : Études littéraires Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s) : Vous êtes titulaire : -

Plus en détail

RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS

RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS Chantal Parpette et Julie Stauber RÉUSSIR SES ÉTUDES D ÉCONOMIE-GESTION EN FRANÇAIS Presses universitaires de Grenoble Avant-propos Chaque année, plusieurs dizaines de milliers d étudiants internationaux

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

La réussite étudiante au coeur de la nouvelle offre de formation de l Université de Strasbourg

La réussite étudiante au coeur de la nouvelle offre de formation de l Université de Strasbourg La réussite étudiante au coeur de la nouvelle offre de formation de l Université de Strasbourg Contact presse Service de la communication Gaëlle Talbot Tél. : +33 (0)3 68 85 14 36 Fax : +33 (0)3 68 85

Plus en détail

Licence bi-disciplinaire anglais scandinave

Licence bi-disciplinaire anglais scandinave Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence bi-disciplinaire anglais scandinave Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle Université (DOP)

Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle Université (DOP) Si la lettre d'information n'apparaît pas, cliquez ici Septembre 2015 Version imprimable : cliquez ici A la Une Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle

Plus en détail

DOMAINE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

DOMAINE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES DOMAINE SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE MENTION PHILOSOPHIE Parcours (à partir de la L3) : (a) Métaphysique et épistémologie (Nancy et/ou Sarrebrück) (b) Philosophie et anthropologie (Metz et Luxembourg)

Plus en détail

RAPPORT AU PREMIER MINISTRE

RAPPORT AU PREMIER MINISTRE RAPPORT AU PREMIER MINISTRE Le présent décret vise à porter le recrutement par concours externe des conseillers principaux d éducation au niveau du master. La mise en œuvre de cette réforme nécessite la

Plus en détail

Licence Domaine Arts, Lettres, Langues Mention Lettres Parcours type Lettres/ Histoire Géographie

Licence Domaine Arts, Lettres, Langues Mention Lettres Parcours type Lettres/ Histoire Géographie Antenne Universitaire de Beauvais 52 Bd St-André 0000 Beauvais www.u-picardie.fr Licence Domaine Arts, Lettres, Langues Mention Lettres Parcours type Lettres/ Histoire Géographie Objectifs Acquérir une

Plus en détail

Règlement intérieur des Pôles

Règlement intérieur des Pôles 1 Règlement intérieur des Pôles Approuvé par délibération du Conseil d Administration du 3 mai 2007 Article 1. Conformément à l article L 6146-1 du code de la santé publique, il est créé au sein du CHU

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

FONDATION DE L UNIVERSITE DE ROUEN STATUTS

FONDATION DE L UNIVERSITE DE ROUEN STATUTS FONDATION DE L UNIVERSITE DE ROUEN STATUTS Approuvés par le conseil d administration de l université de Rouen le 26 novembre 2013 modifiés par le conseil d administration de l université de Rouen le 27

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 Objet : Recrutement d un chargé de mission chargé de la formation interne au sein de l Administration générale des Personnels de l Enseignement Réseaux : tous réseaux Niveaux

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques-Informatique de l Université de Perpignan Via Domitia Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête menée du 1 er décembre 2013 au 15 janvier 2014 par le Bureau de liaison du Les 30 écoles supérieures

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL POUR L ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE DANS LES ÉTATS MEMBRES DU CAMES

RÉFÉRENTIEL POUR L ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE DANS LES ÉTATS MEMBRES DU CAMES CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

Premières observations sur le financement et le pilotage du projet de constitution d un pôle scientifique et technologique sur le Plateau de Saclay

Premières observations sur le financement et le pilotage du projet de constitution d un pôle scientifique et technologique sur le Plateau de Saclay Premières observations sur le financement et le pilotage du projet de constitution d un pôle scientifique et technologique sur le Plateau de Saclay 7 octobre 2015 Conférence de presse de Michel BERSON

Plus en détail