MODE D EMPLOI : ne pas ouvrir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MODE D EMPLOI : ne pas ouvrir"

Transcription

1 MODE D EMPLOI : ne pas ouvrir Orion Giret

2 2

3 Table des matières PREAMBULE 5 Aux yeux des autres vous n êtes personne, vous pouvez passer pour qui vous souhaitez 19 Repérage, observation, préparation et surveillance du lieu 25 Maîtriser les accès 35 Grillages, barreaux, barrières et leur franchissement 41 Crocheter une serrure 47 Les Clés : Passe de facteur, 1101, clé de 10 et leurs utilisations 59 Vol à l étalage 67 Garde à vue : déroulement, conseil, et droits 75 Conseils généraux 87 POST FACE 95 3

4 4

5 PREAMBULE Extrait de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse CRIMES ET DELITS COMMIS PAR LA VOIE DE LA PRESSE OU PAR TOUT AUTRE MOYEN DE PUBLICATION Paragraphe 1er : Provocation aux crimes et délits. Article 23 Modifié par Loi n du 21 juin art. 2 JORF 22 juin 2004 Seront punis comme complices d une action qualifiée crime ou délit ceux qui, soit par des discours, cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics, soit par des écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblèmes, images ou tout autre support de l écrit, de la parole ou de l image vendus ou distribués, mis en vente ou exposés dans des lieux ou réunions publics, soit par des placards ou des affiches exposés au regard du public, soit par tout moyen de communication au public par voie électronique, auront directement provoqué l auteur ou les auteurs à commettre ladite action, si la provocation a été suivie d effet. Cette disposition sera également applicable lorsque la provocation n aura été 5

6 suivie que d une tentative de crime prévue par l article 2 du code pénal. Article 24 Modifié par Loi n du 30 décembre art. 20 JORF 31 décembre 2004 Modifié par Loi n du 30 décembre art. 22 JORF 31 décembre 2004 Seront punis de cinq ans d emprisonnement et de euros d amende ceux qui, par l un des moyens énoncés à l article précédent, auront directement provoqué, dans le cas où cette provocation n aurait pas été suivie d effet, à commettre l une des infractions suivantes : 1 Les atteintes volontaires à la vie, les atteintes volontaires à l intégrité de la personne et les agressions sexuelles, définies par le livre II du code pénal. 2 Les vols, les extorsions et les destructions, dégradations et détériorations volontaires dangereuses pour les personnes, définis par le livre III du code pénal. Ceux qui, par les mêmes moyens, auront directement provoqué à l un des crimes et délits portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation prévus par le titre Ier du livre IV du code pénal, seront punis des mêmes 6

7 peines. Seront punis de la même peine ceux qui, par l un des moyens énoncés en l article 23, auront fait l apologie des crimes visés au premier alinéa, des crimes de guerre, des crimes contre l humanité ou des crimes et délits de collaboration avec l ennemi. Seront punis des peines prévues par l alinéa 1er ceux qui, par les mêmes moyens, auront provoqué directement aux actes de terrorisme prévus par le titre II du livre IV du code pénal, ou qui en auront fait l apologie. Tous cris ou chants séditieux proférés dans les lieux ou réunions publics seront punis de l amende prévue pour les contraventions de la 5 classe. ( ) En cas de condamnation pour l un des faits prévus par les deux alinéas précédents, le tribunal pourra en outre ordonner : 1 Sauf lorsque la responsabilité de l auteur de l infraction est retenue sur le fondement de l article 42 et du premier alinéa de l article 43 de la présente loi ou des 7

8 trois premiers alinéas de l article 93-3 de la loi n du 29 juillet 1982 sur la communication audiovisuelle, la privation des droits énumérés aux 2 et 3 de l article du code pénal pour une durée de cinq ans au plus. 2 L affichage ou la diffusion de la décision prononcée dans les conditions prévues par l article du code pénal. 8

9 La société, dans un souci d équilibre, a créé un ensemble de règles et de lois qui encadrent et guident nos évolutions dans les systèmes communautaires. La bonne entente entre les composantes de cette société repose sur le respect et la capacité à se conformer. Pour protéger l individu, on a élaboré des cadres qui, s ils sont des barrières ou garde-fous, doivent donner l impression de liberté. En effet, le droit à la liberté fait partie des notions fondamentales qui régissent les codes ancrés dans notre constitution. Mais pour éviter les dérives d un excès de liberté que l on pourrait s octroyer, nous en bornons l étendue, créant des frontières aussi imperceptibles qu immatérielles. Un adage populaire dit que «notre liberté s arrête là où commence celle des autres». Nous avons là un exemple du flou dans la définition de nos libertés. Flou, qui devient un espace de basculement vers un excès de pouvoir d un parti ou de l autre : un contrôle de permission. Devons-nous pour se protéger établir des frontières pour signifier que l individu empiète sur notre propriété, notre domaine de liberté? N est-ce pas là une signification de notre droit à barrer la liberté des autres? 9

10 Le point de départ des écrits qui vont suivre trouve sa source dans mon propre vécu et mon évolution dans une forme de délinquance au travers du graffiti. J ai arpenté ce milieu qui m a appris sans cesse à exploiter ma capacité de camouflage, de détection et d utilisation de failles. A mesure que des citoyens au dessus de tout soupçon condamnent le graffiti comme une vile intrusion de leurs espaces privés et communs, mes stratégies et les outils utilisés mutent. La menace physique posée par la pratique du graffiti, suscite une réaction sécuritaire qui ne fait que s accroitre de manière démesurée et parallèle aux moyens développés par les taggers. Au fur et à mesure que l effacement devient systématique, les outils deviennent plus corrosifs ou la pratique de la gravure se développe. Ma pratique devient ennemie des valeurs de certaines classes. Depuis les débuts du «tag» à New York (début des années 1970), la controverse «Art ou vandalisme?» divise. On peut prendre pour exemple un éditorial du New York Sun (Graffiti Is Metastasizing Again in New York, and Guess Who s Applauding, NY Sun, par Heather MacDonald, 17 juillet 2002) qui compare le graffiti à des métastases et s en prend violemment au New York Times qui n évoque que les questions artistiques, concluant par 10

11 cette phrase : «le Times fournit le discours idéal pour une génération qui refuse de grandir». Si l on se fie à la théorie de la vitre cassée développée aux États-Unis, le graffiti est un facteur d insécurité, car il laisse aux populations le sentiment que leur quartier est délaissé par les pouvoirs publics et que les incivilités sont impunies. Citons par exemple la ville de Santa Rosa dont le décret anti graffitis commence par : Le graffiti est nuisible à la santé, à la sécurité et au bien-être de la communauté [ ] encourage les gangs [ ] est incompatible avec les standards esthétiques de la ville. Au lieu d apaiser les peurs et les colères, de nombreux responsables publics attisent les flammes de l indignation en refusant de reconnaître les tags comme la manifestation d une expression urbaine combinant le mot et l image dans l espace public et ne pouvant se réduire à une simple expression picturale particulière. Aux États-Unis, en avril 1982, la ville de New York lance une campagne antigraffiti, dont des célébrités new-yorkaises telles que les boxeurs Héctor Camacho et Alex Ramos, les acteurs de Fame Irene Cara et Gene Ray ou encore le champion de base-ball Dave Winfield participent. Ces personnalités se sont réunies en annonçant : «Make your mark in society, not on society» (laissez votre empreinte dans la 11

12 société, pas sur la société). En France c est la RATP qui a lancé une campagne d affichage au début des années 1990 présentant le tag de Megaton et avertissant que les graffitis seront désormais effacés immédiatement : «Bien que nos galeries soient les plus fréquentées, certains modes d expression n y auront plus leur place». Huit ans plus tôt, la régie des transports parisiens avait réalisé avec le graffeur Futura 2000 une campagne publicitaire pour ses services. La SNCF a attaqué les magazines Graff it, Graff Bombz et Mix Gril, accusés d encourager le graffiti sur les trains en en publiant des photographies. L indemnité réclamée, de euros pour chaque journal, suffirait à faire disparaître ces journaux. Déboutée en première instance, la SNCF a fait appel. Les trois journaux ont reçu le soutien de toute la presse et de la Ligue des droits de l homme, qui considèrent qu une victoire de la SNCF constituerait une inquiétante remise en question du libre droit d informer. Les sites web ont également été inquiétés et encouragés à fermer leurs bases de données récoltant photos de graffiti (notamment la plus grosse base de données de l époque qui ne comptait pas moins de vingt-cinq mille membres et plus de six cents mille photos de France mais aussi de Suisse et de Belgique La cour 12

13 d appel de Paris confirma la décision du 1 er degré. Elle se basa sur le fait que des wagons furent peints bien avant la création de ces magazines qui n ont d ailleurs que pour objet «d être les témoins de l art dans la rue et de reproduire les nouvelles créations en ce domaine». La cour a également reconnu le caractère artistique du graffiti et réfuté l accusation d incitation à la dégradation (le nombre de wagons peints étant en diminution). Les responsables et dirigeant d institutions publiques agitent l effrayant spectre de l image de vandales armés de bombes de peinture et de marqueurs venus pour violer et piller les quartiers résidentiels immaculés, radicalisant par la même occasion des pratiques que jeune je ne jugeais pas encore comme «artistique». C est ce double discours des autorités et cette radicalité très nette qui m a poussé à chercher ce que je trouvais excitant dans ces pratiques. J ai alors voulu cibler et extraire une essence de chaque caractère de l interprétation de mon vécu. Venant d un milieu où la mentalité de bande et l esprit de clan et de famille est prédominant, tant dans la morale que dans une «esthétique» de la terreur, les informations ne circulaient que dans le cercle de la horde. Les informations relatives à des actions, qui peuvent être des exclusivités, sont des outils de pouvoir 13

14 pour s affirmer vis-à-vis des autres groupes. En effet, un groupe qui possède une information stratégique avant les autres, individus, groupes concurrents ou adversaires communs, a une avance considérable et un contrôle accru sur l anticipation des actes et réactions. Leur diffusion relativement faible permet une certaine pérennité des «combines» : les autorités les considèrent comme marginales et sont donc moins réactives quant aux moyens à mettre en œuvre pour lutter contre ce fléau. Constatant, lors de la présentation de mes différents travaux, que les spectateurs souhaitaient être mis dans la confidence du «comment faire», il m est apparu que l histoire de la réalisation est peutêtre - si ce n est pas plus primordiale dans quelques unes de mes pièces. Il m a alors semblé intéressant de voir ce que la diffusion à plus large échelle de ces combines allait donner, comment le spectateur allait les assimiler, dans quel but, et comment le système va réagir en les intégrant, les recyclant, les confinant Autant d éléments que je ne maîtrise pas et qui ouvrent ou modifient les comportements socio-politiques dans lesquels ma pratique a été inscrite. La mise en lumière de ces défauts présents dans les articulations des 14

15 systèmes montre l inutilité ou la faible utilité de certains instruments et renforce le sentiment d insécurité et d impuissance qui peut en émaner. Mais cette mise en lumière peut permettre, au contraire, de réagir et de modifier l environnement afin de colmater ces failles - en sachant pertinemment que de nouvelles fissures et zones d ombres feront leur apparition. Car même si on sait qu aucun système n est infaillible, on n est pas plus conscient de ses défauts. Le fait d être mis dans la confidence donne un potentiel, une certaine complicité, même sans passer à l acte. C est cette part de l œuvre que le spectateur emporte, plus ou moins malgré lui, et dont il ne peut se soustraire. En effet, une fois que l information a été diffusée et que le spectateur en a pris conscience il est en possession d un savoir. Savoir qui pourra avoir une incidence sur son vécu. Il peut choisir de l ignorer mais il sait. Cette confidence, survenue par une certaine curiosité, le place dans une sorte de pacte. Cette sensation de prise au piège, d où peut résulter le malaise, fait partie du rapport conflictuel du le spectateur/lecteur face à l œuvre et l auteur. Il s agit de placer le spectateur devant une réalité qui l implique et qui le confronte à 15

16 sa propre moralité. Il peut réagir pour ou contre. Cette dualité peut induire le doute de la réalité des faits et actes, afin de se protéger : est-ce bien l auteur, est-ce vraiment réalisable, est-ce que ça a été réalisé ou est-ce une fiction, une supposition, une supercherie Le fait de ne pas (pouvoir) revendiquer mes actes compte tenu de la transgression légale fait partie intégrante du flottement et de la retenue qui s opèrent. Le spectateur fait partie de la confidence mais n a aucune preuve de la véracité ou de l authenticité de l action, les moyens techniques actuels permettant une certaine manipulation de l image et de l information donnée. Je dois jongler avec la paternité et la non-lisibilité de la revendication. Je joue avec mon irresponsabilité en pouvant être perçu soit comme l auteur soit comme un acteur simulant une réalité. Le spectateur n est pas forcement persuadé que ce qui lui est présenté a vraiment été réalisé dans les conditions qui lui sont affirmées. Je tente d interroger la valeur des limites et leur franchissement, mon positionnement par rapport à elles et l attitude que le spectateur doit ou peut avoir face à mes pièces. Loin de dicter une nouvelle éthique sociale ou une soi-disant morale commune, cet ouvrage est 16

17 apolitique et n a clairement aucune visée anarchiste, bien que s inspirant en grande partie de l ouvrage The anarchist cookbook de William Powell ( publié en 1970 puis augmenté et actualisé sur internet par des anonymes ). Ma recherche ne concernant pas la réflexion sur nos modes de vie ou une apologie de la délinquance et du crime, j ai choisi d aborder mon travail sous forme de notices car je voulais éviter le recueil idéologique. La transgression peut être un moyen de mettre en évidence des failles dans un système. Le recueil qui va suivre est un moyen de compréhension, voire une percée du système et de ses règles, au travers de l exploitation de ses failles. Il ne s agit pas de partitions pour créer une œuvre d art, bien que certaines expériences peuvent s y apparenter, comme l on fait les artistes de Fluxus. Les techniques, notices, explications et actions qui s y réfèrent ont toutes été réalisées une ou plusieurs fois. Certaines présentent des risques physiques ou légaux qu il est important d évaluer et de connaître. Bien sûr, il n y a aucune prétention à ce que les solutions présentées soient les plus pratiques, faciles, moins risquées. Chaque situation d application comporte des variables qui leur sont propres et qui, aux vues de la multitude de paramètres quasi infinis, ne peuvent être mentionnées. Chaque 17

18 notice peut avoir des applications multiples, on peut y voir ou trouver une variante d utilisation. Il en tient au public de se faire sa propre idée quand à l appropriation et le détournement, bienveillant ou malveillant, des informations diffusées ici. 18

19 Aux yeux des autres vous n êtes personne, vous pouvez passer pour qui vous souhaitez Il s agit là d une technique couramment utilisée. Pour en comprendre la logique, il faut se mettre dans la peau d un passant X (comme on l est souvent). Si par exemple vous voyez un individu, d un air douteux, qui regarde à droite et à gauche en trafiquant une serrure à trois heures du matin, tout de suite vous allez vous dire qu il se passe quelque chose de louche. Cet personne vous à induit des soupçons et vous risquez de prévenir la police ou une force de sécurité, ou de l avertir que vous avez vu ce qu il manigance et que vous allez le signaler. Si l individu effectue une manœuvre illégale, il a peu de chance d arriver à ses fins. Il prendra sûrement la fuite et ses agissements auront échoué ; ou pire il vous menacera ou vous agressera afin de vous faire taire et pouvoir continuer. Cette stratégie n est pas la plus sécurisante, pour qui souhaite commettre un méfait, si l on doit agir aux yeux et à la vue de tous. Donc pour vous soustraire aux soupçons des passants ou des résidents à proximité et partant du principe que peu de gens vous connaissent, peu sont capables de 19

20 vous identifier comme faisant telle ou telle activité. Si vous vous équipez de l uniforme adéquat et que vous agissez avec assez d assurance, les passants ne vous soupçonneront pas ou très peu. Prenons l exemple précédent mais, cette fois-ci, vous serez l individu qui veut ouvrir la serrure. Premièrement, il ne faut en aucun cas agir la nuit, privilégiez les moments de faible fréquentation du lieu mais à des heures raisonnables d employés qui travaillent. Dans le cas de la manipulation d une serrure, vous pouvez par exemple choisir un jour de la semaine (bien que le dimanche matin soit aussi particulièrement favorable) le matin après huit heures et avant neuf heures trente environ. Il est évident que vous vous assurerez que le propriétaire n est pas là. Ensuite il est important de donner l illusion d être un serrurier. Il vous faut vous procurer tout l attirail ou la panoplie du corps de métier auquel vous voulez vous faire passer. Dans la majeure partie des cas un bleu de travail ou pantalon de chantier suffira, ainsi qu une caisse à outil. Si vous souhaitez vous faire passer pour un peintre cela pourra être un blanc de travail taché, un pot de peinture, des pinceaux, du scotch et un escabeau. Si le lieu présente un environnement entouré d habitués qui peuvent vous voir (commerces, concierge, voisins ) il vaut mieux aller 20

21 prévenir ces personnes. Prétextez avoir rendez-vous avec le propriétaire, expliquant qu il devait vous rejoindre là mais que vous êtes arrivé en retard. Vous pouvez lui demander s il ne l a pas vu attendre. Ensuite, vous allez faire semblant de l appeler, mais «malheureusement» vous tombez sur son répondeur. Vous ferez semblant de laisser un message. Patientez quelques minutes (cinq à dix minutes). Si le voisin n est pas passé à autre chose et qu il vous observe toujours, retournez le voir pour lui dire que vous êtes pressé et que vous avez d autres choses à faire après, que vous ne pouvez pas attendre plus longtemps et donc que vous allez commencer. Si vous vous apprêtez à effectuer de gros travaux, il paraîtra naturel que vous balisiez votre espace de travail par des barrières, des bandeaux de signalisation Surtout ayez l air naturel, vous pouvez prendre de la place, plus cela sera gros, plus ça passera comme une évidence que vous n agissez pas illégalement. Effectuez quand même votre action le plus rapidement possible mais sans agitation. Quand vous aurez fini, remballez vos outils. Il y a quelques règles à suivre en cas d imprévues. Il faut éviter tout signe distinctif : si vous devez prendre la fuite, si vous ressemblez à monsieur tout-le-monde il sera plus difficile de vous identifier. Ne portez pas de tenue 21

22 excentrique, piercing, moustache Le mieux étant de devenir un individu moyen, banal. Evitez aussi, tout type de signe, par exemple un autocollant trop voyant sur votre caisse à outils. Pensez aussi, si vous venez en voiture, à vous garer suffisamment loin pour ne pas qu on vous voit près de votre voiture : les plaques d immatriculation vous confondraient facilement. Si, alors que vous êtes en plein travail, quelqu un vient vous poser des questions, répondez-lui de manière naturelle. S il vous gêne trop, dites-lui que vous êtes occupez et que ça serait bien qu il vous laisse tranquille. Si la police passe, il y a de fortes probabilités pour qu elle ralentisse voire même qu elle s arrête. Il ne faut surtout pas paniquer, s arrêter, ou même regarder les policiers. Ayez l air naturel, c est le mot d ordre. Si vous êtes soupçonné et qu ils sont prêts à vous arrêter, il est déjà trop tard. Si vous vous enfuyez ou que votre panique devient trop visible, il est sûr que vous vous ferez attraper. Laissez leur le doute qui vous sera peut-être bénéfique. N utilisez la fuite qu en cas de nécessité, si par exemple le voisin vous menace qu il va appeler la police. Vous avez compris, il faut paraître naturel et répondre toujours avec aplomb. Dites vous que si vous voyez quelqu un peindre la porte d une maison en pleine 22

23 journée dans la rue vous ne le remarquerez même pas, tellement la scène est banale. Vous devez être cette banalité. 23

24 24

25 Repérage, observation, préparation et surveillance du lieu Afin de pouvoir évaluer les risques et d écarter un maximum d imprévus, il faut faire un repérage. Ce repérage mènera à une meilleure connaissance du terrain, vous permettra d agir plus sûrement et de réagir plus rapidement. L observation vous permettra avec plus ou moins d exactitude de connaître les habitudes du lieu et les mouvements qui s y opèrent. La préparation, quant à elle, est une modification du lieu qui vous permettra une mobilité moins contraignante et une maitrise de l espace (voir aussi la section Maîtrise des accès). Pour finir, la surveillance est une sécurité qui est là pour vous prévenir le plus en amont possible d un danger. Le repérage est une partie essentielle de la connaissance du lieu dans lequel vous souhaitez évoluer. En effet, c est cette étape qui va vous permettre d avoir un maximum de savoir sur cet espace et qui vous aidera à établir vos plans et vos solutions de repli. Pour commencer cette phase de repérage, il faut d abord faire un tour de cet espace : extérieur dans un premier temps, puis intérieur si possible. On prendra connaissance de 25

26 l architecture du lieu et on repèrera en particulier les accès ou les éventuelles possibilités d accès et leur type d ouverture. Il arrive souvent qu il y ait un accès par les toits comme dans les immeubles, les grands entrepôts, entreprises et bâtiments. Vous pourrez y accéder par un immeuble, une maison voisine, un arbre ou un mur. On prendra note aussi des systèmes de surveillance (caméras, senseurs, détecteurs de mouvement, faisceaux, etc.) ainsi que leurs angles morts et des cachettes pour vous ou votre matériel. Si y pénétrer vous expose trop et que quelqu un vous demande ce que vous faites là, vous pouvez prétexter que vous cherchez votre chien qui s est enfui et en faire une fausse description ; ou dire que vous cherchez du travail et que vous aimeriez savoir à qui vous adresser (prétextes qui peuvent servir aussi si vous vous sentez suspecté dans un lieu où vous ne devez pas être). Evitez de trop montrer votre visage aux caméras ou aux agents de sécurité, préférez porter des lunettes, une casquette, un chapeau ou un bonnet et une écharpe ainsi qu une tenue «passe-partout» : un jean, un t-shirt ou un haut de couleur sobre. Repérez toutes les informations topographiques qui pourront vous être utiles pour vous aider à la préparation. 26

27 L observation se rapproche voire se confond avec le repérage. Il s agit là de connaître comment le lieu fonctionne. Savoir qui s occupe de ce lieu, les horaires des rondes et des faits et gestes de chacun. C est souvent une tâche laborieuse car elle réclame du temps, de la discrétion et la visite plusieurs fois du lieu à des horaires pas toujours très variées. Mais cette étape est indispensable pour vous permettre de savoir précisément quand et comment agir. Il faut être relativement furtif pour ne pas éveiller les soupçons, observer de loin et ne pas trop revenir sur le lieu. Vous devez être très attentif, connaître un maximum de visages et les rôles des gens qui s y trouvent. Il est nécessaire de prendre connaissance des horaires des employés et de leurs pauses, s il y a des agents de sécurité, leurs zones d activité, la durée et les horaires de leurs rondes, s ils circulent en groupe, s ils ont l habitude de surveiller, d être à l affût ou s ils dorment ou font des mots croisés. Il arrive que la structure fasse appel à des entreprises extérieures, vous devez savoir lesquelles, et par exemple l horaire de livraison des colis ou l heure à laquelle ils retirent des marchandises. S il y a une entreprise de nettoyage regardez quelles pièces sont nettoyées et lesquelles sont régulièrement oubliées car il n y a pas ou peu d activité. Toutes ces 27

28 informations vous permettront de desceller la présence d un événement suspect. Bien sûr tous les détails n ont pu être mentionnés ici, c est pourquoi il est d autant plus important de faire appel à votre observation et à votre vigilance. Mieux vous aurez préparé le lieu, plus rapide et plus sûre sera votre action. Lors des phases de repérage et d observation vous avez recueilli des informations. La préparation est la première étape d exploitation des connaissances que vous avez acquises sur le lieu. Tout d abord, pensez à prendre conscience du matériel dont vous pourrez avoir besoin (vêtement particulier, couverture, fil de fer, corde, etc.), il est toujours désagréable d oublier un outil. Certaines des opérations de préparation pourront être effectuées quelques jours ou quelques heures avant le passage à l action. Certaines demanderont de revenir en observation pour voir si elles ont été repérées. Il n y a pas d ordre à respecter, vous établirez vous-même votre stratégie en fonction du lieu et du type d action. La meilleure façon de ne pas être détecté vise à s occuper des systèmes de sécurité en trompant ou en rendant aveugle les dispositifs de sécurité. En ce qui concerne les caméras 28

29 de surveillance, vous pouvez coller un autocollant dessus (j ai une préférence pour les autocollants des organisations syndicales) ou flouter leur objectif avec de la laque pour cheveux ou de la colle en bombe. Certaines caméras on des fiches de type rca ou coaxiale, vous pouvez vous servir de ces accès au système de surveillance pour capturer et/ou diffuser une image. On trouve dans les magasins spécialisés les enregistreurs et systèmes de diffusion vidéo portables (parfois un simple caméscope suffit) et toute sorte d adaptateurs. Vous pouvez donc capturer une séquence vidéo où il ne se passe rien en vous branchant sur la caméra, la retravailler pour qu elle fasse la durée souhaitée et enfin la réinjecter dans le système de vidéo surveillance. Pour effectuer cette opération, vous pouvez vous référer à la partie Aux yeux des autres vous n êtes personne, vous pouvez passer pour qui vous souhaitez. Pour vous occuper des différents détecteurs sensoriels vous pouvez soit les casser soit les brouiller. Pour les brouiller vous pouvez placer un élément perturbateur dans leurs champs d action ; par exemple dans le cas d un faisceau vous pouvez placer un élément comme une planche, pot de fleur, sac d ordure entre l émetteur et le récepteur. En extérieur vous pouvez même arracher un petit arbre 29

30 et le replanter en plein dans la surface de détection s il s agit d un faisceau ou d un détecteur de mouvement. Pour le détecteur de mouvement, vous pouvez créer une boite que vous viendrez coller autour du détecteur le rendant aveugle. Vous pouvez pour certains systèmes de sécurité couper simplement le fil électrique qui les alimente. Pour les systèmes de détection d ouverture de porte ou de fenêtre, il peut y avoir un bouton-poussoir normalement fermé (comme il y a dans les frigos pour la lumière) c est-à-dire quand la porte s ouvre l alarme se déclenche. Il vous faudra venir à l avance pour effectuer l opération et agir rapidement. Ouvrez la porte et placez sur le bouton une petite planche scotchée sur les cotés du détecteur. Eloignez vous et observez si quelque chose se passe. Puis revenez un autre jour voir si le dispositif est resté en place. Pour les boutons-poussoirs normalement ouverts, coupez simplement le fil électrique. L autre système de détection d ouverture et souvent un détecteur magnétique. Il vous suffit pour le tromper de placer un aimant plat de type magnet entre les deux parties du détecteur et d ouvrir la porte. Si le système n est pas accessible procédez comme précédemment : ouvrez la porte, collez votre aimant et refermez puis observez. Il y a d autres systèmes de détection qui vous 30

31 demanderont de faire preuve d astuce pour les rendre inopérant, sachant que si vous les cassez ils finiront par être remplacés ou que quelqu un va venir tenir leur rôle. Essayez toujours, au préalable, de voir si vous ne pouvez pas les contourner, ce qui reste la solution de facilité. Vous devrez aussi dans cette phase de préparation créer ou sécuriser les accès (trou, préparation de serrure, cadenassage ). Par exemple, faire un second trou dans un grillage à un endroit qui vous permettra en cas de course poursuite d emmener votre poursuivant à un endroit où il ne se doute pas que vous pourrez vous échapper. Si vous êtes assez habile et discret il sera pris de court et ne verra peut-être pas comment vous êtes parti, vous aurez une avance considérable sur lui. Vous pouvez vous servir des cachettes que vous avez trouvé pour vous faire enfermer. Pour cacher votre matériel à l avance, vous pouvez vous servir de sacs poubelle et les poser dans le local poubelle en ayant pris soin de faire un repère dessus et de connaître les horaires de ramassage des ordures de ce local. Il ne vous reste plus qu à passer à l action ; mais pour œuvrer en toute sécurité équipezvous à votre tour d un système de surveillance. 31

32 La surveillance est aussi un élément de maîtrise de l environnement dans lequel vous êtes. Le rôle de vos dispositifs de surveillance et de vous prévenir de l approche d un danger. Le moyen de surveillance le plus sûr reste encore la présence humaine. Placez les à des endroits stratégiques d observation, le plus en amont possible du danger, si une longue route mène au lieu il vaut mieux placer quelqu un au début de cette route. Comme expliqué plus haut, pour les moyens de communication, privilégiez l usage du talkie-walkie. Si l espace dans lequel vous opérez est en extérieur ou si il a une surface vitrée et que la personne qui surveille à un contact visuel avec vous, il existe un moyen silencieux et discret de vous prévenir qu il faut que vous partiez. Votre guet peut avoir un laser qu il utilisera pour vous prévenir en balayant l endroit où vous êtes. Dès que vous verrez la lumière du laser vous saurez quoi faire selon ce que vous avez prévu. Il arrive que vous n ayez personne pour surveiller. Dans ce cas, vous devrez placer des dispositifs qui vous préviendront. Quelques uns de ces systèmes vont être énumérés. Pour voir si un accès est utilisé ou s il a été utilisé comme expliqué dans la section Maîtrise des accès, vous pouvez coincer un papier, une brindille ou encore un bout de fil ; si vous trouvez l indice à terre, 32

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Utilisation du logiciel & Création de parcours et d exercices

GUIDE D UTILISATION. Utilisation du logiciel & Création de parcours et d exercices GUIDE D UTILISATION OCAD 9 Utilisation du logiciel & Création de parcours et d exercices Rédigé par Stéphane CLEMENT-AGONI Mise à jour 2010 Distribution : Ligue de Bourgogne de C.O et Talant Sport Orientation

Plus en détail

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ!

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! CONSIGNES DE SÉCURITÉ VOUS TROUVEREZ DANS LE PRÉSENT DOCUMENT DES CONSEILS DE BASE AFIN DE GARANTIR AU MIEUX LA SÉCURITÉ DE VOS BIENS. AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! En

Plus en détail

SÉCURITÉ DES SENIORS. Mardi 17 janvier 2012, Le Perreux-sur-Marne

SÉCURITÉ DES SENIORS. Mardi 17 janvier 2012, Le Perreux-sur-Marne SÉCURITÉ DES SENIORS Mardi 17 janvier 2012, Le Perreux-sur-Marne SENIORS, AYEZ LES BONS REFLEXES! POURQUOI FAIRE APPEL AUX SERVICES DE POLICE? Les services publics de Police sont à votre disposition pour

Plus en détail

La déclaration à la CNIL

La déclaration à la CNIL La déclaration à la CNIL Est-on obligé de déclarer son site à la CNIL? Une déclaration du site Internet à la CNIL est obligatoire lorsque le site diffuse ou collecte des données à caractère personnel.

Plus en détail

Porte de Garage. Marquage CE Certifié conforme NF EN 13241-1 Rapports d essais BV08-1179-A BV08-1179-B Certificat NF 001-263-010. Notice d utilisation

Porte de Garage. Marquage CE Certifié conforme NF EN 13241-1 Rapports d essais BV08-1179-A BV08-1179-B Certificat NF 001-263-010. Notice d utilisation Porte de Garage Marquage CE Certifié conforme NF EN 13241-1 Rapports d essais BV08-1179-A BV08-1179-B Certificat NF 001-263-010 Notice d utilisation Schéma d une porte de garage avec commande radio Cette

Plus en détail

Le «pousse au cul» L appât utilisé varie en fonction de la saison et de la nourriture environnante : cerises, baies diverses, maïs, noix

Le «pousse au cul» L appât utilisé varie en fonction de la saison et de la nourriture environnante : cerises, baies diverses, maïs, noix Le «pousse au cul» Piège de 1 ère catégorie essentiellement destiné aux geais, très efficace et très facile à fabriquer. Les armatures sont en fer à béton de Ø 6 mm. Les parois sont réalisées avec du «grillage

Plus en détail

Réparation du mécanisme de lève vitre (avant gauche)

Réparation du mécanisme de lève vitre (avant gauche) Réparation du mécanisme de lève vitre (avant gauche) Les démontages préliminaires (garnitures de porte) ont déjà été décrits par ailleurs sur un forum. Puis : - Désolidariser les pièces électromécaniques

Plus en détail

D D S P. Guide pratique à l usage des commerçants. Préambule SOMMAIRE. La Direction Départementale de la Sécurité Publique du Rhône

D D S P. Guide pratique à l usage des commerçants. Préambule SOMMAIRE. La Direction Départementale de la Sécurité Publique du Rhône D D S P 69 Guide pratique à l usage des commerçants La Direction Départementale de la Sécurité Publique du Rhône Préambule - Sachez que les vols avec effraction se produisent le plus souvent entre 21h00

Plus en détail

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook Hala Boudjemaa Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http ://www.publibook.com

Plus en détail

PERSONNES AGEES : REAGISSEZ AVANT D ETRE VICTIME

PERSONNES AGEES : REAGISSEZ AVANT D ETRE VICTIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SECURITE PUBLIQUE DE LA SARTHE PERSONNES AGEES : REAGISSEZ AVANT D ETRE VICTIME LA POLICE NATIONALE VOUS OFFRE SES CONSEILS 1 La sécurité, c est l affaire de tous Les personnes

Plus en détail

Le détecteur d ouverture est constitué de deux boîtiers. Lorsqu ils s écartent, l alarme se déclenche.

Le détecteur d ouverture est constitué de deux boîtiers. Lorsqu ils s écartent, l alarme se déclenche. DÉTECTEUR D OUVERTURE Principe Le détecteur d ouverture est constitué de deux boîtiers. Lorsqu ils s écartent, l alarme se déclenche. Vous êtes alerté par la sirène et par un message d alerte (Texto, mail,

Plus en détail

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission.

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission. Fiche n 68 164 Parfois les sapeurs-pompiers, sont amenés pour porter secours à entrer par effraction soit par la fenêtre ou par la porte. Cette action est appelée «ouverture de porte». Textes de référence

Plus en détail

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Service de la sûreté institutionnelle avec la collaboration du Service de police de la Ville de Montréal Octobre 2010 Objectifs de cette présentation

Plus en détail

Appareil photo lomographique à double objectif, à construire soi-même

Appareil photo lomographique à double objectif, à construire soi-même NC-9949-675 F Appareil photo lomographique à double objectif, à construire soi-même Mode d emploi Appareil photo lomographique à double objectif, à construire soi-même 10/2012 - EX:MH//EX:MH//MR TABLE

Plus en détail

VANDALISME LES CAUSES ET LES EFFETS

VANDALISME LES CAUSES ET LES EFFETS VANDALISME LES CAUSES ET LES EFFETS 1 VAN D A L IS M E LES CAUSES ET LES EFFETS Niveau: De la 6ième en montant Méthode: En groupe Durée: Une heure But: 1. Définition du Vandalisme / Méfait 2. Statistiques

Plus en détail

Tutorial pour la réfection. des microswitchs de portes des modèles VAG. Commençons, de quoi avons-nous besoin?

Tutorial pour la réfection. des microswitchs de portes des modèles VAG. Commençons, de quoi avons-nous besoin? Tutorial pour la réfection des microswitchs de portes des modèles VAG Préface : Beaucoup des techniques utilisées ne sont certainement pas les techniques préconisées par VAG, mais, elles ont fonctionnée.

Plus en détail

C est l affaire de tous

C est l affaire de tous C est l affaire de tous Il appartient aux élus de la mettre en œuvre avec toutes les difficultés que cela comporte. Attentifs aux préoccupations des citoyens en matière de sécurité des personnes et des

Plus en détail

INTRODUCTION PAR EFFRACTION

INTRODUCTION PAR EFFRACTION Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville Protection commerciale http://www.riptb.qc.ca INTRODUCTION PAR EFFRACTION Protégez votre marchandise et vos équipements Ce qui préoccupe le plus les

Plus en détail

Manuel d Utilisateur SELFSAT-H10D

Manuel d Utilisateur SELFSAT-H10D Manuel d Utilisateur SELFSAT-H10D Antenne Satellite Plate Avec Bipolaire Linéaire www.self-sat.com SELFSAT-H10D Qu est-ce que SELFSAT-H10D? SELFSAT-H10D est une Antenne Satellite en réseau à cornet avec

Plus en détail

Table des matières. 1.1 Préface... 5. 1.3 Instructions de placement de doigts... 6. 2.1 Insertion des piles... 7

Table des matières. 1.1 Préface... 5. 1.3 Instructions de placement de doigts... 6. 2.1 Insertion des piles... 7 Dispositif Expérimental Serrure biométrique Autonome Mise en Service Table des matières 1. Introduction :... 5 1.1 Préface... 5 1.2 Caractéristiques techniques... 6 1.3 Instructions de placement de doigts...

Plus en détail

Manuel d'utilisation

Manuel d'utilisation Manuel d'utilisation N 9130 N 2103 09/13 Rideaux et Grilles MURAX ET DENTEL ATTENTION! Pour assurer la sécurité des personnes il est très important de suivre attentivement toutes les instructions ci-dessous

Plus en détail

Services de sécurité et d enquête. Conseils de sécurité pour les employés qui se présentent au travail ou en partent en dehors des heures de travail

Services de sécurité et d enquête. Conseils de sécurité pour les employés qui se présentent au travail ou en partent en dehors des heures de travail Services de sécurité et d enquête Conseils de sécurité pour les employés qui se présentent au travail ou en partent en dehors des heures de travail Conseils de sécurité pour les employés Dans le but de

Plus en détail

C O N S E I L. La clôture. Le type de grillage - La pose - La touche finale

C O N S E I L. La clôture. Le type de grillage - La pose - La touche finale ENGAGEMENT C O N S E I L La clôture Le type de grillage - La pose - La touche finale Le choix Les clôtures font partie intégrante du jardin. Que ce soit pour séparer votre propriété du domaine public ou

Plus en détail

Le VÉLO Á L ÉCOLE. Conseils et documentation à l usage des enseignantes et enseignants. Équipe E.P.S 34. Inspection académique de l HERAULT

Le VÉLO Á L ÉCOLE. Conseils et documentation à l usage des enseignantes et enseignants. Équipe E.P.S 34. Inspection académique de l HERAULT Le VÉLO Á L ÉCOLE Conseils et documentation à l usage des enseignantes et enseignants Équipe E.P.S 34 Inspection académique de l HERAULT Annexe 1 Procédures obligatoires BICYCLETTE SUR ROUTE ET SUR CHEMINS

Plus en détail

www.apriliarsbikers.com Mehdi

www.apriliarsbikers.com Mehdi APRILIA 250 RS. DEMONTAGE ET REMPLACEMENT DES ROULEMENTS DE LA BOITE DE VITESSE www.apriliarsbikers.com Mehdi . Démontage et remplacement des roulements de la boite de vitesse 2 Outils nécessaires : -

Plus en détail

Je contribue. à la sécurité de mon. bureau de tabac

Je contribue. à la sécurité de mon. bureau de tabac Je contribue à la sécurité de mon bureau de tabac Dans le cadre de mon activité quotidienne, mon comportement peut déjà contribuer à la sécurisation de mon commerce. Des gestes simples peuvent me protéger.

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

ACHETER UNE OPEL GT ET NE PAS LE REGRETER

ACHETER UNE OPEL GT ET NE PAS LE REGRETER Document réalisé par un membre de l ACHETER UNE OPEL GT ET NE PAS LE REGRETER Vous voulez acheter une OPEL GT, c est une bonne idée. Ce qui suit est là pour vous aider à trouver votre bonheur, je ne dis

Plus en détail

II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade)

II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade) II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade) 1. L escalade en moulinette et l escalade en tête A) L escalade en moulinette Principe de fonctionnement Corde placée en haut du mur L assureur

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR REMPLACER LA PILE D UN DÉTECTEUR SANS FIL Pour les panneaux de contrôles Safewatch MD

INSTRUCTIONS POUR REMPLACER LA PILE D UN DÉTECTEUR SANS FIL Pour les panneaux de contrôles Safewatch MD www.adt.ca D UN DÉTECTEUR SANS FIL Pour les panneaux de contrôles Safewatch MD Votre système de sécurité résidentiel ADT Safewatch MD QuickConnect, SafeWatch MD 3000 ou de la série Vista peut être installé

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE09-DA13 ADMINISTRATION DES ÉCOLES «Lockdown» (confinement barricadé) et sécurisation de l école

RECUEIL DES POLITIQUES ADE09-DA13 ADMINISTRATION DES ÉCOLES «Lockdown» (confinement barricadé) et sécurisation de l école RÉSOLUTION 220-09 43-10 Date d adoption : 22 septembre 2009 16 février 2010 En vigueur : 22 septembre 2009 17 février 2010 À réviser avant : 2 septembre 2012 RECUEIL DES POLITIQUES «Lockdown» (confinement

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION Cellule Sécurité du Secteur Economique FICHE CONSEILS A L ATTENTION DES DEBITANTS DE TABAC

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, pour la présente édition, ISBN : 2-212-11962-3

Groupe Eyrolles, 2006, pour la présente édition, ISBN : 2-212-11962-3 Groupe Eyrolles, 2006, pour la présente édition, ISBN : 2-212-11962-3 Sélectionner des photos Astuce : Plutôt que de faire défiler le curseur, vous pouvez cliquer sur sa barre pour donner instantanément

Plus en détail

www.somfy.com Situo RTS Notice d installation et d utilisation Ref.5054471A

www.somfy.com Situo RTS Notice d installation et d utilisation Ref.5054471A www.somfy.com Situo RTS Notice d installation et d utilisation Ref.5054471A Sommaire 1. Le point de commande Situo RTS en quelques mots 3 1.2 Quelques définitions 3 2. Sécurité - Informations importantes

Plus en détail

Notice d Utilisation 07761M page 1/8 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET INDICATIONS DE SECURITE.

Notice d Utilisation 07761M page 1/8 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET INDICATIONS DE SECURITE. page 1/8 PINCE DE LEVAGE POUR LE VERRE Référence ADLER SAS = 215 16N - La machine est conforme aux dispositions de la Directive de la CE sur les machines (Directive 2006/42/CE). - Elle a été construite

Plus en détail

NOTICE DE POSE DE PORTE BASCULANTE 101RH

NOTICE DE POSE DE PORTE BASCULANTE 101RH NOTICE DE POSE DE PORTE BASCULANTE 0RH AFIN D EVITER TOUTES BLESSURES ELOIGNER VOS MAINS DU PERIMETRE DE FONCTIONNEMENT DU SYSTEME D EQUILIBRAGE DE LA PORTE (Ressorts + bras) COMPOSITION DU COLIS Un sachet

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Formation 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples. Fascicule 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples

Formation 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples. Fascicule 3DS Exercice 2 : Modélisation d objets simples Fascicule 3DS Exercice 2 : Formation CIREVE 2007 1 Coordonnées...3 Introduction...4 Création des chemins à partir d une image sous Photoshop ou Illustrator...4 1. Création du profil de la base...5 2. Configuration

Plus en détail

Présentation : Démarche :

Présentation : Démarche : DEFI TECHNO 2009 Présentation : Dans le cadre du défi techno proposé par le groupe départemental Sciences, nous avons réalisé quelques véhicules qui pouvaient se déplacer en autonomie sur au moins 3 mètres.

Plus en détail

DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009

DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009 DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN Année 2008/2009 Fonctionnement Le schéma permet de visualiser les étapes principales lors d un épaulé jeté et

Plus en détail

Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il

Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il Avis important Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il Si c est le cas, suivez les instructions de montage sur porte métallique à la page 74.

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

L ANALYSE TECHNOLOGIQUE ET LES LANGAGES GRAPHIQUES AU PRIMAIRE

L ANALYSE TECHNOLOGIQUE ET LES LANGAGES GRAPHIQUES AU PRIMAIRE L ANALYSE TECHNOLOGIQUE ET LES LANGAGES GRAPHIQUES AU PRIMAIRE Ce document s adresse à des adultes. Bien qu il mette en relief les savoirs essentiels du programme, on y dépasse les attentes de fin de cycle

Plus en détail

DOSSIER TACTIQUE MARC BOUET LE DEPART

DOSSIER TACTIQUE MARC BOUET LE DEPART DOSSIER TACTIQUE MARC BOUET LE DEPART Chacun sait que le départ est une phase essentielle de la régate. Un bon départ et souvent tout est facile ensuite, un mauvais départ et il faut ramer jusqu à l arrivée

Plus en détail

HATSAN BREAK BARREL AIR RIFLES

HATSAN BREAK BARREL AIR RIFLES HATSAN ARMS COMPANY HATSAN BREAK BARREL AIR RIFLES Instruction Manual GB Bedienungsanleitung Manuel d instruction DE FR Manual de Instrucciones ESP PLEASE READ THIS MANUAL BEFORE USING YOUR AIR GUN Merci

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

Plate-forme pliée : (Largeur : 0,75m) 0,42m. 2,34m 2,06m. 0,42m. 2,91m. 0,42m

Plate-forme pliée : (Largeur : 0,75m) 0,42m. 2,34m 2,06m. 0,42m. 2,91m. 0,42m 2,91m Plate-forme pliée : (Largeur : 0,75m) NOTICE TECHNIQUE D040374 (Conforme à la norme NF P 93-352 Novembre 1997 dite PIR) SIEGE SOCIAL Route de la Limouzinière - BP 41 44310 St PHILBERT DE GRAND LIEU

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET D ENLÈVEMENT : LÈVE-VITRE

INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET D ENLÈVEMENT : LÈVE-VITRE ENLÈVEMENT/INSTALLATION DU LÈVE-VITRE (741-585) Ford Focus 2000 2007 Conseils De Tech Général : Utiliser du ruban du peintre plutôt que conduit la bande à fenêtre sécurisée. Il ne sera pas endommager la

Plus en détail

Notice de pose et d utilisation. Porte de garage à enroulement

Notice de pose et d utilisation. Porte de garage à enroulement Notice de pose et d utilisation Porte de garage à enroulement Ver 06.07.2011 Nous vous suggérons de lire les quelques recommandations suivantes avant de débuter la pose de votre porte de garage STOCKAGE

Plus en détail

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Connaissances et Performance Département des Sciences du Sport Laboratoire de Biomécanique et Physiologie L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Jacques QUIEVRE Yann MORISSEAU 2007

Plus en détail

Assurer la sécurité :

Assurer la sécurité : Vaincre Alzheimer UN LIVRET-CONSEIL de la LIGUE EUROPÉENNE CONTRE LA MALADIE D ALZHEIMER Assurer la sécurité : La Déambulation et le patient atteint de la maladie d Alzheimer ASSURER LA SÉCURITÉ : LA DÉAMBULATION

Plus en détail

Réaliser un buste en argile

Réaliser un buste en argile Réaliser un buste en argile Introductions et outils Bonjour je m appelle Suzanne Valois. Je travaille au Musée des beaux-arts du Canada. Aujourd hui, nous allons faire un buste en argile. Je vais vous

Plus en détail

Pose avec volet roulant

Pose avec volet roulant Pose avec volet roulant Coffre volet roulant Coulisse MONTAGE 2 PERSONNES MINIMUM La quincaillerie 4,2 x 25 Les outils (x 10) 3,5 x 9,5 (x 10) (x 1) (x 4) 3 2 1 (x 1) (x 4) 7 1 Positionnez les coulisses

Plus en détail

Comment améliorer la sécurité de nos habitations?

Comment améliorer la sécurité de nos habitations? 1 4 octobre 2008 Comment améliorer la sécurité de nos habitations? A la fin de l année 2007, vous avez été nombreux à répondre à notre enquête concernant la sécurité. Nous vous avons communiqué les résultats

Plus en détail

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes En cas de problèmes PHENIX apporte tous les soins nécessaires à l élaboration de ses produits. Si toutefois vous rencontriez un problème avec ce modèle, ne le retournez pas au magasin où vous l avez acheté

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

HABILLAGE DE VÉHICULES GRAFIWRAP

HABILLAGE DE VÉHICULES GRAFIWRAP HABILLAGE DE VÉHICULES GRAFIWRAP C est quoi, Grafiwrap? Grafiwrap est la marque déposée d une combinaison de matériaux, utilisée pour "l habillage" d un véhicule. Ce Grafiwrap est en fait une combinaison

Plus en détail

LISEZ ATTENTIVEMENT CHAQUE PAGE AVANT DE VOUS LANCER DANS LE DEMONTAGE

LISEZ ATTENTIVEMENT CHAQUE PAGE AVANT DE VOUS LANCER DANS LE DEMONTAGE Les recommandations avant le changement de la coque : L objectif de cette notice de démontage est de changer la coque défectueuse par la nouvelle coque que vous avez acheté sur le site www.kit-compteur.com

Plus en détail

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 Réf : MM6152 Version : 01/12/10 Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 A B C D E F G H I J K 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 2000 10 2125 10,5 2250 11 2375 11,5

Plus en détail

Manuel d utilisation Alarme Auto na-2018 Attention :

Manuel d utilisation Alarme Auto na-2018 Attention : Manuel d utilisation Alarme Auto na-2018 Attention : 1) Le contenu de ce manuel comprend les informations nécessaires à une utilisation correcte de cet appareil. Nous vous suggérons dès lors de le lire

Plus en détail

Pour défendre votre espace, il convient de mettre en place un dispositif destiné à :

Pour défendre votre espace, il convient de mettre en place un dispositif destiné à : COMMERCANTS YVELINOIS : VOTRE SÉCURITE S C EST CEST AUSSI VOTRE AFFAIRE! Pour défendre votre espace, il convient de mettre en place un dispositif destiné à : Obliger le délinquant à augmenter ses efforts

Plus en détail

Caractéristiques générales de nos voitures

Caractéristiques générales de nos voitures Caractéristiques générales de nos voitures Table des matières Page 1. Témoins lumineux... 2 1.1 Airbag... 2 2. Boutons et leviers... 3 2.1 Porte barrée «childlock».....3 2.2 Fenêtre bloquée.3 2.3 trappe

Plus en détail

École nationale de police du Québec

École nationale de police du Québec École nationale de police du Québec Présentation du TAP-ENPQ Condition d admission au programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie 28 août 2007 PRÉSENTATION DU TAP-ENPQ Le TAP-ENPQ a été créé

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES

LA LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES LA LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES COMMENT VOUS PROTEGER? Renforcez votre protection Protéger vos fenêtres et ouvertures (clôture, volets, grilles, barreaux, cadenas, entrebailleur). Placez les objets

Plus en détail

Sécurisation Électronique de Chantier 2.0 2.0. Une sécurité optimale pour votre chantier ; à l intérieur et à l extérieur

Sécurisation Électronique de Chantier 2.0 2.0. Une sécurité optimale pour votre chantier ; à l intérieur et à l extérieur Sécurisation Électronique de Chantier 2.0 2.0 Une sécurité optimale pour votre chantier ; à l intérieur et à l extérieur 2.0 Sécurisation Électronique de Chantier 2.0 En 2007, Heras était le premier à

Plus en détail

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION ET LA SÉCURITÉ DES SENIORS VILLE DE L ISLE-ADAM Page 1 Conseils pratiques de prudence Prudence contre les cambriolages Protégez vos fenêtres et vos ouvertures

Plus en détail

BIENVENUE À SÉCURITÉ MELALEUCA LA SÉCURITÉ POUR VOTRE FAMILLE

BIENVENUE À SÉCURITÉ MELALEUCA LA SÉCURITÉ POUR VOTRE FAMILLE BIENVENUE À SÉCURITÉ MELALEUCA LA SÉCURITÉ POUR VOTRE FAMILLE NOUS VOUS REMERCIONS D AVOIR CHOISI SÉCURITÉ MELALEUCA C est le sentiment de dormir sur ses deux oreilles, de s évader sans peur durant la

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Manuel d utilisation LF 1600 H Laminateur à 1 rouleau chauffant à 150 C pour plastification à froid et pelliculage à chaud Dérouleur et enrouleur motorisés intégrés Manuel d utilisation LF 1600 H 10/2008

Plus en détail

Liste de contrôle de la sécurité à domicile

Liste de contrôle de la sécurité à domicile Liste de contrôle de la sécurité à domicile Assurez-vous que votre domicile ne soit pas une cible facile pour les criminels. La liste de contrôle qui suit vous y aidera. Vous pouvez aussi vous prévaloir

Plus en détail

Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 1 ère partie

Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 1 ère partie Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 1 ère partie Maintenant que vous avez vu comment traiter vos photos, nous allons nous intéresser à composer un album de photos. L année dernière, pour ceux

Plus en détail

2/ Configurer la serrure :

2/ Configurer la serrure : NOTICE DE POSE SLIM ATIC Multipoints / Béquille contrôlée Série 8466. 8467 Réf..272.44.4. A A / Préparation du bandeau 1 / Retirer les capots : serrure et gâche. 2/ Configurer la serrure : Si votre porte

Plus en détail

Adobe Indesign. L art de la mise en page CHAPITRE 2

Adobe Indesign. L art de la mise en page CHAPITRE 2 M2 Caweb 2014-2015 Enseignant : Boris Epp Adobe Indesign L art de la mise en page CHAPITRE 2 Sommaire 1. Les blocs a. Types de blocs b. Manipuler les blocs c. Interactions entre les blocs d. Appliquer

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 5 Garde et accès FR 005 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Garde et accès La présente brochure est conçue

Plus en détail

Le vol à l étalage 1

Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage, c est du vol tout court Définition ; Le vol consiste à prendre sans en avoir la permission quelque chose, si petit que soit-il, qui appartient à autrui, à un magasin

Plus en détail

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution PRENDRE DE MEILLEURES PHOTOS 101 Par Lesley Ouimet Rien de plus facile que de prendre une photo numérique, mais c est un peu plus difficile de prendre une bonne photo numérique. Qu est-ce qui différencie

Plus en détail

Centrale d Alarme 32 zones sans fils

Centrale d Alarme 32 zones sans fils Centrale d Alarme 32 zones sans fils Ultra facile à installer et à programmer Sans fil : Aucune connexion nécessaire!!! Nombreux capteurs différents disponibles : permet de détecter une intrusion par infrarouge,

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE DU KIT I-CAG ROYAL PMR

NOTICE DE MONTAGE DU KIT I-CAG ROYAL PMR NOTICE DE MONTAGE DU KIT I-CAG ROYAL PMR A LIRE AVANT LE MONTAGE REGARDER AUSSI LA NOTICE DE MONTAGE ROYAL PMR EN IMAGES http://toilettes-seches.i-cag.net/index.php/informations/notice-de-montage-des-toilettesseches/notice-de-montage-des-toilettes-seches-pmr

Plus en détail

Création d un Calendrier pas à pas.

Création d un Calendrier pas à pas. Bureautique Création d un Calendrier pas à pas. Liste du matériel à utiliser pour la création du calendrier : Word 2007. Une imprimante jet d encre. 1 feuille de carton en couleur. (Fond) 1 feuille de

Plus en détail

La technique pour rouler en groupe

La technique pour rouler en groupe La technique pour rouler en groupe La régularité : règle maîtresse La conduite du vélo Les relais La tête du peloton Formation de deux lignes parallèles Formation en éventail Il n est pas toujours nécessaire,

Plus en détail

Accès vers les maths Les formes en moyenne section

Accès vers les maths Les formes en moyenne section Accès vers les maths Les formes en moyenne section P1 P2 P 3 P4 P5 Différencier des formes simples Construction géométrique Jeux de formes Reconnaître, classer et nommer des formes simples des formes autour

Plus en détail

LA BIND-IT-ALL DE ZUTTER

LA BIND-IT-ALL DE ZUTTER LA BIND-IT-ALL DE ZUTTER C est la première relieuse du scrap, qui vous permettra de relier toutes sortes de projet en différentes matières et épaisseur : elle perce le papier, le cardstock, le carton,

Plus en détail

Vous avez plusieurs prises. ou + B. Vous n avez pas de prise à 6 pôles. 1 Préparez le matériel nécessaire.

Vous avez plusieurs prises. ou + B. Vous n avez pas de prise à 6 pôles. 1 Préparez le matériel nécessaire. Vous avez plusieurs prises B. Vous n avez pas de prise à 6 pôles Une habitation peut posséder plusieurs prises. La ligne Belgacom n entre toutefois chez vous que par une seule prise. Nous l appellerons

Plus en détail

notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE

notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE notice Porte de garage à enroulement Résipac Récepteur Rollixo OSE Ver 11.09.2013 Nous vous suggérons de lire les quelques recommandations suivantes avant de débuter la pose de votre porte de garage STOCKAGE

Plus en détail

Cette brochure a été créée pour apporter aux Aînés d Etampes

Cette brochure a été créée pour apporter aux Aînés d Etampes 1 2 Préface Cette brochure a été créée pour apporter aux Aînés d Etampes des conseils pratiques visant à assurer leur sécurité dans leur vie de tous les jours. En effet, les seniors représentent souvent

Plus en détail

DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728

DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728 DETECTEUR DE FUMEE AUTONOME Serie NB-728 Manuel d utilisation 1. Sommaire. 1. Sommaire.... 1 2. Introduction.... 2 3. Ou installer un détecteur de fumée... 2 4. Ou installer un détecteur dans les caravanes

Plus en détail

ALARME DE PISCINE SP - 002

ALARME DE PISCINE SP - 002 ALARME DE PISCINE SP - 002 MANUEL D INSTALLATION ET DE L UTILISATEUR i Lisez le mode d emploi Nous vous remercions d avoir choisi notre produit et que vous fassiez confiance à notre société. Pour que l

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION ET MODE D EMPLOI

MANUEL D INSTALLATION ET MODE D EMPLOI 0 1 0 3 Design/Nathan Hallett Tel: +44 (0) 20 440 714 MANUEL D INSTALLATION ET MODE D EMPLOI Pour toute information complémentaire, pièces détachées et accessoires, vous pouvez contacter : 0 1 0 3 oem

Plus en détail

L ACCROCHAGE. A chaque fois, les volumes, les surfaces, les dimensions et les possibilités d accrochage et de mise en valeur changent.

L ACCROCHAGE. A chaque fois, les volumes, les surfaces, les dimensions et les possibilités d accrochage et de mise en valeur changent. L ACCROCHAGE LE LIEU : Cela peut être des lieux très divers : les classes de l école, la salle de psychomotricité, la salle de cantine, la BCD, une salle de la mairie, une salle polyvalente, des couloirs,

Plus en détail

UNE LISTE DE CONTRÔLES POUR VOTRE EXPOSITION

UNE LISTE DE CONTRÔLES POUR VOTRE EXPOSITION CHAPITRE 13 UNE LISTE DE CONTRÔLES POUR VOTRE EXPOSITION Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Etudiez votre exposition VO : les zones clés Passe en voiture devant votre site par toutes les directions

Plus en détail

Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014

Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014 Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014 Puis-je refuser l accès au magasin? OUI Magasin = votre propriété Liberté de vendre ou non Uniquement critères objectifs (et pas :

Plus en détail

La priorité à droite À une intersection, lorsqu'il n'y a pas de panneau ou que l'on trouve le panneau priorité à droite qui s'applique.

La priorité à droite À une intersection, lorsqu'il n'y a pas de panneau ou que l'on trouve le panneau priorité à droite qui s'applique. Comment franchir une intersection avecprioritéàdroite? Une intersection (carrefour) est une zone où se rejoignent, se croisent des usagers venant de directions différentes. Dans quel ordre doivent-ils

Plus en détail

EPSON. Imprimante jet d encre couleur EPSON STYLUS PHOTO 1270. 1. Fixation du guide papier... page 2. 2. Branchement de l imprimante...

EPSON. Imprimante jet d encre couleur EPSON STYLUS PHOTO 1270. 1. Fixation du guide papier... page 2. 2. Branchement de l imprimante... EPSON Imprimante jet d encre couleur EPSON STYLUS PHOTO 1270 1. Fixation du guide papier........................... page 2 2. Branchement de l imprimante...................... page 2 3. Connexion de l

Plus en détail

marches NOTICE TECHNIQUE DE MONTAGE Escalier de Rayonnage Mobile ERM marches marches 9-10 - 11 marches 12-13 - 14 marches

marches NOTICE TECHNIQUE DE MONTAGE Escalier de Rayonnage Mobile ERM marches marches 9-10 - 11 marches 12-13 - 14 marches NOTICE TECHNIQUE DE MONTGE Escalier de Rayonnage Mobile ERM marches 5-6 marches 7-8 marches 9-0 - marches - 3 - marches instructions d utilisation gamme ERM ERM 5 G Conforme au décret 00-9. Charge maximale

Plus en détail

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM 2012 - Tous droits réservés Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM En principe, on qualifie la responsabilité comme le fait d assumer la conséquence de ses

Plus en détail

Somfy : Tél 0 810 12 12 37. (prix d un appel local du lundi au samedi de 9h à 12h15 et de 13h30 à 18h). e-mail www.consommateurs@somfy.

Somfy : Tél 0 810 12 12 37. (prix d un appel local du lundi au samedi de 9h à 12h15 et de 13h30 à 18h). e-mail www.consommateurs@somfy. Somfy : Tél 0 810 12 12 37 (prix d un appel local du lundi au samedi de 9h à 12h15 et de 13h30 à 18h). e-mail www.consommateurs@somfy.com Document non contractuel. Nous nous réservons le droit à tout moment,

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

HOME SAFE HOME TM. Autodiagnostic de sécurité pour habitations privées

HOME SAFE HOME TM. Autodiagnostic de sécurité pour habitations privées HOME SAFE HOME TM Autodiagnostic de sécurité pour habitations privées Le diagnostic de sécurité «Home Safe Home» a été conçu et développé par Group 4 Falck en étroite collaboration avec la Police Grand-Ducale

Plus en détail

FIL CONDUCTEUR POUR LES ETABLISSEMENTS FINANCIERS

FIL CONDUCTEUR POUR LES ETABLISSEMENTS FINANCIERS FIL CONDUCTEUR POUR LES ETABLISSEMENTS FINANCIERS FIL CONDUCTEUR POUR LA SECURITE DES EMPLOYES AUX GUICHETS DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS De quoi s'agit-il? Même si le nombre d'attaques est relativement

Plus en détail

SLIM ATIC Multipoints / Motorisée Microswitch Mécanique Série 8426. 8266. 8066

SLIM ATIC Multipoints / Motorisée Microswitch Mécanique Série 8426. 8266. 8066 NOTICE DE POSE SLIM ATIC Multipoints / Motorisée Microswitch Mécanique Série 8426. 8266. 8066 Réf..272.44.3.A A / Préparation du bandeau 1 / Retirer les capots : serrure et gâche. 2/ Configurer la serrure

Plus en détail