Dossier. Le magazine. Un élu, un jour Jean-François Guibbert. Communauté de communes en Biterrois. Hiver 2011/2012 N 28

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier. Le magazine. Un élu, un jour Jean-François Guibbert. Communauté de communes en Biterrois. www.ladomitienne.com. Hiver 2011/2012 N 28"

Transcription

1 Le magazine Communauté de communes en Biterrois Hiver 2011/2012 N 28 Claudine Mapella Dossier AU FIL DE LA VIE Un élu, un jour Jean-François Guibbert Cazouls-les-Béziers Colombiers Lespignan Maraussan Maureilhan Montady Nissan-lez-Ensérune Vendres

2 Le Centre Commercial de l Ouest Biterrois Route de Narbonne Colombiers GPS : N E CARRELAGE MARBRE SANITAIRE LITTORAL Hypermarché devient Tout pour la voiture AQUAPOLIS Tout pour la piscine Flyers, plaquettes Cartes de visite Brasserie dès 8h Magasin pour chiens, chats et chevaux Distributeur de billets Le Comptoir de l Énergie Tout pour le gaz Electroménager Image - Son Micro Multimédia Station de lavage automobile OCS J.L Salaméro PLOMBERIE CHAUFFAGE R.I.A. DEPANNAGE RENOVATION SALLES DE BAINS

3 SOMMAIRE 4 Actualités LGV : le tracé se précise Le nouveau Sous-préfet sur les terres domitiennes Personnel et élus réunis pour les vœux Le Cirk Vost à Sortie Ouest : ce serait fou de s en priver! Jérôme Bouisson sélectionné au championnat du Monde de lutte La disparition de Jacques Molina, agent de la collectivité 6 Actions La Région investit sur le territoire Aéroport : des touristes qui dépensent Scot : un pas de plus Schéma de développement de coopération intercommunal La fourrière animale étend son territoire Les acteurs du chantier d insertion 8 Dossier Au fil de la vie 10 Economie Soleil et vent : des énergies à exploiter 11 Environnement 12 Finances Un budget privé de dynamisme 13 Un élu un jour Jean-François Guibbert 14 Réseau Médiathèques Montady Inauguration à Cazouls 15 Tourisme Le port Le concours photo : 500 à la clé! Le travail de l ensemble des services salué La cérémonie des vœux s est tenue cette année à Cazouls, le samedi 14 janvier, avec une touche de nouveauté et de fantaisie. Les quelques cinq cents invités ont pu apprécier le guitariste et chanteur, Julien Iapichella et les prestations de danse de l association Country Lyne Hall de Cazouls et Swing de Lespignan, ainsi que le buffet dinatoire. Voici quelques extraits du discours du Président Michel Bozzarelli. - Le blocage de nos recettes fiscales 2010 et 2011 (lié à la suppression de la taxe professionnelle) comporte en prévision budgétaire pour 2012, une baisse envisagée de 4,5% de la dotation globale de fonctionnement qui est notre deuxième source de financement Ceci étant le budget 2012 restera en légère progression (0,5%). La véritable bonne nouvelle sera une nouvelle baisse de 3% de la taxe d enlèvement des ordures ménagères, pour la cinquième année consécutive grâce à la mise en place de la redevance spéciale (pour les entreprises) et surtout aux efforts soutenus de la population - Développement économique : L apparition sur Via Europa de quelques couples intouchables, protégés et sanctifiés «d outardes canepetières» et autres espèces protégées rend économiquement quasi impossible l extension envisagée (de la ZAC) et par suite, l accueil de l entreprise de logistique qui voulait s installer Notre énergie va se réorienter vers le Parc régional d activités économiques (PRAE) de Montady/Maureilhan/ Colombiers Sur l extension de la zone commerciale de Cantegals/Viargues Et sur l éventuelle extension de Saint Julien à Cazouls - Sur les actions des services : L opération Habitat, pour développer une offre privée en logement locatif, engendrant un soutien aux entreprises artisanales locales ; les actions sociales, au travers du Réseau Local d Initiatives, du Réseau d Assistants Maternels, mais aussi en direction des personnes âgées et de la jeunesse. Dans le domaine de la culture, le festival «InvitationS», les rencontres culturelles programmées dans les communes et l extension du réseau des médiathèques, renforcent ce rayonnement. - Tourisme : Une compétence importante qui mériterait que nous avancions sur le thème de l intercommunalité, jusqu à voir «naître» prochainement un office intercommunal de tourisme, dans la perspective d une offre touristique plus efficace et mieux adaptée. - A l attention du monde associatif : N hésitez pas à vous appuyer sur le nouveau site Internet et à ne vous privez pas de participer au concours photo, ouvert à tous, jusqu au printemps. Bonne année à tous, conforme à vos espérances. 18 Rencontre Rémy Castan : concepteur d expos «haute couture» 20 Agenda Ce numéro à été conçu dans une démarche environnementale. Directeur de la publication : Michel Bozzarelli Rédactrice en chef : Gile Laglasse Rédaction : Gile Laglasse, Guillaume Benhaiem (Finances), Denis Bourdel (Environnement) Crédits photos : La Domitienne, G. Vitaux Le magazine de la Communauté de communes en Biterrois 1 avenue de l Europe Maureilhan Tel Fax Tirage : exemplaires Édition et P.A.O : interface ZAE de Cantegals 2-2 rue des Anciennes Carrières COLOMBIERS - Tél Impression : Imprimerie spéciale de l éditeur ISSN

4 Actualités LGV : le tracé se précise et passe par La Domitienne Le projet est de plus en plus sur les rails mais la voie est encore longue. Le trajet se précise, l option dite «du sud», a été retenue dans le Biterrois. Sur la ligne Perpignan/ Montpellier, elle se situe au nord de Coursan, suivant le tracé actuel de la voie ferrée. Elle contourne Nissan par le nord pour rattraper l A9, vers Vendres, après avoir coupé la RD 609, à un kilomètre au sud de Colombiers. De là, elle longe l autoroute. Une nouvelle gare à Nissan? Se pose maintenant le problème des dessertes. Faut-il conserver les gares existantes ou bien en créer de nouvelles? Nissan apparaît comme le choix le plus judicieux pouvant desservir à la fois les bassins de Béziers et de Narbonne. Un scénario retenu dès 1995 et soutenu par les élus de La Domitienne, avec un argumentaire développé. - Le coût : c est le moins cher, de l ordre de 50 M contre 70 à 120 M pour les projets Narbonnais et Est-Biterrois. - Le rééquilibrage territorial, l Est Biterrois et le Sud-Est Narbonnais foncièrement et économiquement saturés. La décision sera arrêtée, fin Reste encore en suspens la question sur la mixité fret-voyageurs. Plus en détail : Personnel et élus se retrouvent pour les vœux Plus de 40% du temps vécu, passé au travail, autant dire qu il est important que celui-ci soit épanouissant! Les vœux au personnel, un moment privilégié qui réunit élus et agents. Guillaume Benhaiem, directeur des affaires générales a mis l accent sur la nécessité de se former, «La Domitienne vous accompagne pour vous permettre d acquérir de nouvelles compétences.» Le maire de Maureilhan, Christian Seguy, vice-président de La Domitienne, a souligné les avancées sur la protection sociale et sur la mise en place du plan de formation : «L année 2011 a été une des années les plus riches, sur le plan humain.» Il a fait le point sur les travaux du nouveau bâtiment technique, qui va accueillir au printemps prochain le pôle Environnement avec sa bonne cinquantaine d agents. Enfin le président a évoqué «un budget contraint qui oblige à adopter une gestion sage, où tous les postes sont revus à la baisse, sauf celui du personnel, légèrement en hausse.» Après les discours, chacun des 80 salariés a reçu une superbe corbeille. Michel Bozzarelli a ensuite convié l ensemble des agents à faire la fête, autour du buffet et en musique. Le nouveau sous-préfet en visite sur les terres domitiennes Nicolas de Maistre s annonce homme de terrain, désireux de rencontrer les élus. A peine arrivé, début janvier, ses premières sorties officielles ont été pour Lespignan et Cazouls, où il a assisté aux cérémonies des vœux. Le nouveau sous-préfet, âgé de 46 ans, se dit prêt à relever le défi de son prédécesseur Philippe Chopin. Saint Cyrien et énarque, Nicolas de Maistre a occupé de nombreux postes à responsabilité. Après avoir démarré par une carrière militaire, il a été nommé expert auprès de la Commission européenne, puis sous-directeur à la direction de la sécurité civile au ministère de l Intérieur, de l Outre-mer et des Collectivités territoriales. 4 Le magazine de Communauté de communes en Biterrois N 28 / Hiver 2012

5 Epicycle le CirkVOST : ce serait fou de s en priver! Maraussan va vivre des instants magiques, en ce joli moi de mai, avec un très beau spectacle de cirque. Le CirkVOST ou l envie délirante des artistes de se balancer, de s envoler et de faire rêver. Portés par la musique électro acoustique, les acrobates actionnent les rouages, poulies et engrenages de leurs immenses roues. Le musicien dans sa sphère, donne le tempo avec une scie, une guitare... La voltige, aux techniques aériennes époustouflantes, devient le langage des artistes, tel un rituel où s expriment leurs émotions, ouvrant la voie d un destin commun : l Epicycle. Dans un transat, les yeux au ciel Le spectateur, alangui dans un transat, aura tout loisir de savourer ce spectacle grandiose et démesuré, dans un univers qui se lit avec les yeux, les oreilles et le cœur, où la pesanteur est déviée, défiée et déjouée. Spectacle co-accueilli avec La Domitienne dans le cadre de la 2 ème fête du Grand Tour, en partenariat avec Sortie Ouest. Jérôme Bouisson, un sportif de haut niveau honoré Le Free Fight, ça vous dit quelque chose? Et le sparing ou encore le MMA? Tout un vocabulaire pour définir ce sport, non reconnu en France mais monté au pinacle aux USA ou en Russie. Un mélange d arts martiaux que Jérôme Bouisson a choisi de pratiquer avec intensité. Agé de 23 ans, marié et père depuis peu, cet agent de la collectivité a commencé par la boxe pour se tourner rapidement vers le combat libre, «sport plus complet qui regroupe toutes les techniques du combat», selon lui. Face au champion du Monde Jérôme Bouisson est allé dernièrement à Rio, pour se préparer à la demi-finale de la sélection du M-1, la plus importante rencontre de combat libre. Il s est entrainé aux côtés de José Aldo, champion du monde dans sa catégorie (70Kg). «Un champion super qui m a à Maraussan Jeudi 3 mai à 19h Vendredi 4 et samedi 5 mai à 21h Dimanche 6 mai à 18h, au stade Tarifs en chute libre - Pour les habitants de La Domitienne : un adulte : 12,50 un adulte payant accompagné d un enfant : 12,50 un adolescent : 6 - Pour les membres des associations de La Domitienne : un adulte payant accompagné d un enfant : 10 appris de nouvelles techniques.» Les autres compétiteurs brésiliens, et souvent issus de favelas, se sont montrés moins performants mais féroces sur les rings. Aller au Brésil, une expérience extraordinaire qui lui a permis de s entrainer dans les meilleures salles de sparing. Seul français à combattre dans sa catégorie, Jérôme va participer à la demi-finale qui se déroulera à Saint- Pétersbourg, le 24 mars. E. Fedor, la star russe de sa catégorie ainsi que Vladimir Poutine seront présents. Lors de la réception au siège, Jérôme Bouisson s est vu offrir, avec une convention de partenariat, un survêtement aux insignes de la collectivité. Il va maintenant porter haut les couleurs de La Domitienne sur les rings internationaux. il a dit Michel Bozzarelli : «La Domitienne et les élus sont fiers de côtoyer un sportif de haut niveau. Nous allons le soutenir et l encourager à aller le plus loin possible. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite. Ce sport difficile mérite d être connu et reconnu!». rou Disparition d un agent Jacques Molina, agent du service Environnement à la déchetterie de Nissan, très apprécié des utilisateurs comme de ses collègues, est décédé prématurément en décembre, à l âge de 50 ans. Père de trois enfants Elodie (28 ans), Claire (20 ans) et Manon (15 ans), il est entré à La Domitienne en Deux ans plus tard, il est nommé au grade d adjoint technique de seconde classe et titularisé en Le 23 décembre, les déchetteries de Nissan et de Cazouls sont restées fermées, durant la matinée. Une couronne a été déposée au nom des élus et du personnel de La Domitienne. 5

6 Actions La Région investit sur le territoire Le premier parc d activités attractive, à fort potentiel en économiques du Biterrois est matière d implantation d entreprises, à vocation industrielle lancé. Voulu par la Région Languedoc-Roussillon, le Parc nommé et artisanale, particulièrement «Pierre Paul Riquet» chevauche bien située et permettant la trois communes, sur une surface valorisation de la Voie ferrée globale de 65 hectares, d intérêt départemental. répartis sur Maureilhan (22 ha), Un syndicat mixte, entre limitrophes de la zone d activités les deux collectivités est en Béziers-Ouest -ZABO- Montady cours de création. S ensuivra (31 ha) et Colombiers (12 ha), la phase d acquisition du en limite de la ZAC de la Tour. foncier et la définition des Une zone particulièrement principes d aménagement. Février 2011 le président de Région en visite sur les lieux Aéroport Béziers-Cap d Agde : des touristes qui dépensent beaucoup Une enquête de satisfaction a été réalisée afin de justifier les investissements pour développer et soutenir l activité de l aéroport. Plus de questionnaires ont été remplis par les usagers de l aéroport. Il en ressort que la clientèle, étrangère à 80% et plutôt aisée, a dépensé en 2011, 72,6M. Agés de 45 à 65 ans, cadres supérieurs, professions libérales, ingénieurs, professeurs, retraités, ils passent en moyenne une huitaine de nuits et plus de la moitié logent en résidence secondaire (la leur ou celle d amis). De plus, 54% des clients ne seraient pas venus, sans la présence d un aéroport ou de ligne low-cost sur Béziers. Les compagnies aériennes, Ryanair et Flybe, desservent huit destinations (Bristol, Londres, Düsseldorf, Stockholm, Paris-Beauvais, Oslo et Southampton). Flybe ouvrira une nouvelle liaison vers Manchester d ici cet été. La ligne Southampton/Béziers Cap d Agde a permis de générer un impact économique de 1,9M sur le Biterrois, d où la volonté de mettre un trajet de plus par semaine. En 2012, l aéroport dépassera les passagers accuellis. Quatre-vingt-sept communes du Biterrois engagées dans le Scot Huit ans de procédure ont été nécessaires pour arrêter le document d orientation générale (Dog), étape finale du Schéma de Cohérence Territoriale (Scot). Document hautement important, car il définit pour les décennies à venir, les grandes lignes de l aménagement et du développement du territoire. Cinq axes prioritaires sont arrêtés : préserver le socle environnemental du territoire ; urbaniser sans s étaler ; habiter, relier, vivre au quotidien, renforcer l attractivité économique ; développer un urbanisme durable. Le principe du Scot est de limiter l urbanisation, pour ne plus construire de façon débridée, alors que sont attendus plus de habitants supplémentaires, à l horizon Tout en préservant l espace agricole, l environnement et en facilitant les transports. Et dans le secteur économique, ce schéma va hiérarchiser les zones d activités, commerciales et touristiques, pour créer de la cohérence. A Colombiers, zone de Cantegals,entre espaces encore verts et implantations commerciales et artisanales 6 Le magazine de Communauté de communes en Biterrois N 28 / Hiver 2012

7 Le choix assumé de rester seule L Etat pousse à un regroupement des intercommunalités et le paysage des collectivités territoriales est en cours de remaniement. Et si La Domitienne veut bien réfléchir à l exercice, elle ne veut pas le faire, en vendant son «âme». Après avoir décliné avec force, la proposition du préfet de «la marier sans consentement mutuel» à l agglo de Béziers, selon l expression de Michel Bozzarelli, les élus avancent des raisons justifiées. «S unir, oui, pour se renforcer et affirmer une identité rurale, agricole et viticole, patrimoniale et touristique, plus forte» ; ce qui milite en faveur d un rapprochement avec la communauté de communes voisine «Canal-Lirou», créant ainsi «un espace de respiration rurale, viticole et touristique» cohérent, au regard de l agglomération de Béziers, tournée vers l urbanité. Mais aussi un lien logique et harmonieux, tel un trait de liaison entre les deux agglomérations de Béziers et de Narbonne. Après diverses tentatives et en l absence de positions convergentes unanimes (Canal-Lirou préférant se tourner vers le Saint-Chinianais), La Domitienne s est ralliée à la nouvelle proposition préfectorale. Par choix, elle garde son périmètre, à l identique. Ce nouveau schéma devrait être approuvé courant 2012, mettant un terme, du moins provisoirement et pour quelques années, aux débats internes et externes. La fourrière intercommunale Croisé de Capestang ou corniaud creissanais, ils ont trouvé refuge Les animaux errants, trouvés sur la voie publique, ce n est plus acceptable et c est surtout répréhensible. Par délégation de service public, La Domitienne a confié au centre canin et félin Espace Cani Cat, le soin de garder en fourrière les animaux récupérés. Les communes de Capestang et Creissan sont entrées dans cette convention et rejoignent les villages de la communauté de communes. Chiens ou chats divagant sur les dites communes devront être signalés à la police municipale ou à la mairie. Seuls la police municipale, la gendarmerie, ou les pompiers sont habilités à amener les animaux en fourrière. En un an d existence, la structure intercommunale a recueilli 150 animaux. Les animaux recueillis, ne sont pas euthanasiés. Actuellement, seuls les chiens sont pris en charge par la fourrière, par manque de place. Mais début 2013, afin de mieux assurer l accueil des animaux, La Domitienne va faire construire un bâtiment qui recevra huit box, pour seize chiens et un espace pour les chats. Espace Cani Cat route de Maureilhan, à Maraussan Des travaux pour mieux accueillir les animaux Lorsqu un chien est identifié, le propriétaire est averti et il doit s acquitter d un «forfait fourrière» de 56. Au-delà de trois jours en fourrière, un forfait journalier de pension, est appliqué. Si le chien n est pas identifié, toutes les actions sont mises en œuvre pour tenter de retrouver le propriétaire. L animal abandonné pourra être placé par une association de protection animale. Un chantier d insertion expérimental Le Réseau Local d Initiatives (RLI) Vendres, Valras, Montady et a démarré en octobre dernier, Maraussan ont nommés des tuteurs un nouveau chantier d insertion qui encadrent les stagiaires. expérimental, sur le métier d agent Photo de famille : de propreté et d hygiène. - Jean Marc Flores et Rieu Robert Douze personnes ont été recrutées de Cazouls en contrat aidé, pour une durée - Christophe Planes de Colombiers d un an. Elles suivent une formation - Cathy Millot de Lespignan diplômante à l AFPA et travaillent - Nelly Mateos de Maraussan en alternance en mairies. - Martine Denizou de Montady Colombiers, Cazouls, Lespignan, - Laurence Laguia de Nissan L agrandissement est prévu pour Mathias Bernadae de Vendres - Albert Brice (absent sur la photo) de Valras 7

8 Dossier Au fil de la vie La durée de vie s allonge et les personnes âgées veulent vivre mieux ; la natalité est en hausse. Cette réalité entraine des conséquences directes sur la forme et le contenu des aides et des services que La Domitienne doit apporter. Aussi, pour répondre aux besoins, les missions à vocation sociale ont-elles été élargies. Les élus ont décidé de renforcer les actions sociales et de créer un véritable pôle social et solidaire, qui égraine le fil de la vie. Facteur de cohésion territoriale et intergénérationnelle, l autonomie des personnes âgées, leur qualité de vie, l accessibilité des personnes en situation de handicap, les modes de gardes des jeunes enfants, l emploi et le logement des jeunes adultes, la prévention des enfants : tous ces thèmes, La Domitienne s en est saisie. Petite enfance : relaxation et langage des signes l apprentissage des signes est facile et ludique. Le projet d un lieu dédié à la Petite Enfance répondrait à cette aspiration, selon Esther Martichili, en charge du pôle social. Des locaux équipés de salles de motricité, de jeux, d ateliers manuels, mais aussi des aires de jeu. et à Maraussan, assurées par le référent MLI, permettent un suivi social et professionnel des jeunes domitiens. Certains d entre eux peuvent bénéficier d une aide à l obtention du permis de conduire, sous condition. Avec le soutien du Département, deux nouvelles pistes d éducation routière (Cazouls et Maraussan) ont été tracées l an dernier, ce qui porte à six le nombre de pistes sur le territoire de La Domitienne. «C est l expression d une véritable éducation la première fête du RAM, un beau succès Le Relais d assistants maternels surfe sur la vague d un beau succès. Depuis sa création, voilà près de deux ans, avec le soutien de la CAF, le nombre des assistants n a cessé de croitre, 164 recensés sur le territoire. Le RAM animé par Elodie Noureau, a apporté professionnalisme et reconnaissance. La première fête du Relais, en novembre dernier, a été réussie, aussi pense-t-on déjà à la prochaine, qui prendra un ton très «cabaret» sera marquée par quelques nouveautés : la création d ateliers de relaxation pour les enfants et les adultes et la formation sur la langue des signes. «Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce nouveau mode de langage pour les bébés, s avère intéressant. L enfant a des choses à exprimer, bien avant de parler ; avec les signes, il peut communiquer,» affirme avec conviction l animatrice. Courant né aux Etats-Unis, 6 mars : réunion d information sur la médiation familiale pour les assistants et les employeurs (s inscrire au siège) Le souffle de la jeunesse : Des actions ciblées sont mises en place : formation des encadrants, stage équestre, de cirque pour les enfants. Pour les ados, un chantier patrimoine et le coup de pouce pour passer le Bafa. Dans le cadre du Réseau de prévention, les pistes d éducation routière et le projet conduit par les policiers municipaux. Main tendu aussi aux jeunes de 16 à 16 ans, au travers de la convention avec la Mission Locale d Insertion. Des permanences à la Maison de l Economie à l apprentissage des règles de sécurité et de conduite,» selon le président de la commission, Claude Clariana. En matière de prévention, le projet mené en collaboration avec les policiers municipaux va dans ce sens. Il s agit de réaliser des fiches 8 Le magazine de Communauté de communes en Biterrois N 28 / Hiver 2012

9 les policiers municipaux à l origine du projet thématiques sur l éducation routière, un outil pédagogique commun qui sera utilisé dans les écoles de La Domitienne, de la maternelle au CM2. Depuis 2005, 89 jeunes et 9 animateurs ont bénéficié de la formation aux gestes de premier secours. Les animateurs des centres de loisirs recevront cette année, une formation de recyclage de surveillant de baignade, afin de sécuriser les sorties nautiques des enfants, l été. Le stage équestre, lancé l an dernier en partenariat avec le centre Le Derby à Vendres est reconduit, pour les 7/11 ans, inscrits dans les centres de loisirs. Avec des prix très attractifs, pour faire découvrir ce sport, quelque peu élitiste. Le stage de cirque, cinquième édition, en partenariat avec le théâtre Sortie Ouest, connaît un réel succès. Plus d une centaine d enfants participe chaque année, aux activités circassiennes. GO TO A cheval : du 10 au 19 avril Au cirque : vacances de Toussaint En vacances : chantier patrimoine du 11 au 25 juillet 4ème édition du chantier patrimoine. A Lespignan, les jeunes volontaires, sous la conduite de Concordia et du Parc culturel du Biterrois interviendront sur le sentier de la pie grièche et sur la villa romaine Vivios. Au crépuscule d une nouvelle étape Pour contribuer à l amélioration de la qualité de vie des séniors et à leur maintien à domicile, La Domitienne a mis en place des actions ciblées. Les ateliers mémoire se sont développés, dans la plupart des communes, grâce au partenariat avec le CLIC Partage. Ils seront complétés par les ateliers d équilibre. Le stage de sensibilisation aux risques routiers sera reconduit. Réflexe, vision et révision du code de la route : l objectif est de permettre aux séniors de préserver leur autonomie. Une nouvelle réflexion est engagée sur la problématique de transport des personnes âgées. Des obstacles en moins La Domitienne s est penchée sur l élaboration des plans de mise en accessibilité de la voirie, des espaces publics et des bâtiments recevant du public, pour elle-même et pour Lespignan, Maraussan, Montady, Vendres. Les handicaps moteur, visuel, auditif, psychique et cognitif sont pris en compte pour mesurer le niveau d accessibilité de la voirie et des bâtiments. La chambre à l étage, la baignoire devenue inaccessible et la vie de la personne âgée devient un enfer. Leur maintien à domicile est reconnu déterminant, pour leur bien-être. Dans le cadre de l Opération Habitat, lancée par la communauté de communes, le volet d aide pour la réhabilitation des logements des personnes âgées, face à la perte d autonomie, n a rien d anecdotique. 26 dossiers d adaptabilité (21 pour des personnes âgées et 5 pour des personnes handicapées). Le coût d un monte-escalier, 8000, l adaptation d une salle de bain, 4000 : les aides apportées par l Anah, le conseil général et La Domitienne, permettent d apporter confort et autonomie aux occupants. Voici l histoire de ce couple octogénaire nissanais. Madame ne peut désormais plus descendre l escalier, depuis un an, son problème de circulation sanguine s est aggravé. Malheureusement l appartement est à l étage. La vie défile au travers de sa fenêtre : la voilà donc prisonnière. La pose du monte-escalier électrique va lui permettre de retrouver sa liberté et reprendre gout à la vie. Elle a retrouvé le sourire. L exemple de Nissan est significatif : près de 8000 de travaux ont ont été versés et une subvention de 60%. Sans cette main tendue, le couple n aurait pas pu envisager de tels travaux. 9

10 Economie Soleil et vent : des énergies à exploiter Les réserves d énergies s épuisent. Il est devenu urgent de trouver de nouvelles sources de production énergétique. Face à ce défi, La Domitienne veut participer à cet effort. La France s est engagée à diviser ses émissions de gaz à effet de serre et à développer la part des énergies renouvelables. La Domitienne a la volonté de mettre en œuvre ces objectifs sur son territoire. Cet engagement se concrétise par la mise en place du Schéma de Développement des Energies Renouvelables. Parmi ces différentes sources, Les habitants ont la parole Une exposition est organisée au siège de La Domitienne à Maureilhan du 20 février au 2 mars. Trois réunions publiques, accompagnées de l exposition : Lespignan : 5 mars à 18h30, salle polyvalente. Vendres : 6 mars à 18h30, école primaire. Nissan : 7 mars à 18h30, salle M. Galabru. Les élus et le bureau d études Abies répondront aux questions des participants. l éolien et le photovoltaïque constituent des moyens performants de production, dans une région où le vent et le soleil sont largement présents. désaffectées ) et sur le bâti. Mais aussi l éolien, grâce à une nature ventée généreuse, en créant une Zone de Développement de l Eolien (ZDE). Le bureau d étude Abies est chargé de son application. Les toits photovoltaïques de Truck Etape Une région improductive mais avec des atouts Les réserves d énergies fossiles sont limitées et inégalement réparties sur la planète. L extraction, le transport, le raffinage éventuel et l utilisation de l énergie sont à l origine de nuisances environnementales et contribuent à l émission de gaz à effet de serre. Il est donc important de trouver de nouvelles sources de production et les énergies renouvelables peuvent y participer. Développer tout en maîtrisant Ce schéma va encourager l implantation de ce type d énergie, dans un cadre maîtrisé. Un scénario sera établi pour développer le solaire photovoltaïque au sol (par exemple dans les anciennes carrières, les décharges il a dit Michel Bozzarelli : Les 57 réacteurs nucléaires français, développant mégawatts de puissance électrique permanente produite, devront être progressivement remplacés par des énergies renouvelables. Une éolienne produit 2.5 MW et une grosse installation photovoltaïque de 3 à 5 MW de façon aléatoire. Le Languedoc-Roussillon, dramatiquement improductif, importe des autres régions françaises, 75 à 80% de l énergie électrique consommée sur place. Autour de M.Bozzarelli, les élus, le sous-préfet Chopin et le chef d entreprise J.Marc Boucher. La centrale d ombrières solaires de Truck Etape Du producteur au consommateur Imaginez l énergie nécessaire pour un village de la taille de Vendres, produite grâce au soleil! Ce n est pas un rêve mais une réalité. La société JMB Energie de Villeneuve-les-Béziers, a installé plus de m² de surface photovoltaïque sur les toits des parkings poids-lourds Truck Etape à Vendres, sur le parc d activités Via Europa panneaux solaires abritent les camions et produisent de l énergie. Un investissement de quelques 25 millions d, justifié par sa capacité à alimenter les foyers d environ habitants. Le concept est innovant : l énergie produite est consommée sur place. Michel Bozzarelli : «Le Biterrois peut s enorgueillir d accueillir un projet aussi audacieux, sans équivalent ailleurs, qui porte la technologie française à son plus haut niveau.» 10 Le magazine de Communauté de communes en Biterrois N 28 / Hiver 2012

11 Environnement La tri-attitude : la révolution des bons gestes est en marche PLUS de 125 tonnes de papiers, flacons plastique, cartons et bouteilles de verre recyclées en Encore une fois, les habitants de La Domitienne ont, par leurs efforts et l adoption des bons gestes de tri, permis l augmentation des déchets recyclés sur le territoire! Les résultats des collectes sélectives sur le territoire sont positifs et les taux supérieurs à la moyenne nationale. 1, 2, 3... Compostez! Plus de 1000 foyers sont déjà équipés d un composteur individuel. Il permet de recycler les déchets de la cuisine et du jardin. Ces déchets organiques représentent un tiers de notre poubelle. Grâce à ce système, il est possible de les réduire naturellement. Cela permet d obtenir un fertilisant de qualité, dans un délai de 8 à 10 mois, par un procédé de dégradation. Le compost est utile pour le jardin, nourrit bien la terre, il est naturel et évite l utilisation d engrais chimique. Il a la qualité du terreau. pour faciliter la vie des personnes âgées ou souffrant d un handicap. Cazouls, Maureilhan, Nissan, Vendres, Colombiers et Montady en sont pourvus. Les petits ambassadeurs du tri La sensibilisation se poursuit jusqu aux portes des maternelles. A Maraussan et à Nissan, les petits ont pris de bonnes résolutions! Avec les écoanimateurs, ils ont appris à reconnaitre les bouteilles plastiques, cartons d emballages et boites métalliques. Ils ont également pu travailler sur le goût et les différents groupes de déchets. Suivant une pédagogie adaptée, ils ont appris à trier et continueront à le faire. De nouveaux jeunes ambassadeurs seront bientôt nommés, à Maureilhan en mars et à Colombiers au printemps! Au plus près des habitants Pour informer les citoyens, un stand Environnement s est déplacé sur les marchés hebdomadaires de Cazouls, Maureilhan, Montady et Nissan. Ainsi les ambassadeurs du tri ont-ils pu aller directement à la rencontre des consommateurs, afin de les sensibiliser. Le tri sélectif, le compostage et les problématiques spécifiques à chaque village ont pu être abordés. Le stand reprendra le chemin des marchés, dès l arrivée des beaux jours. La sensibilisation doit se poursuivre. Déchèteries, tri sélectif, compostage Autant d alternatives à l enfouissement des déchets ménagers proposées. Dans nos «poubelles vertes» subsistent encore trop de déchets, qui pourraient connaître une nouvelle vie. Près de 30% des déchets peuvent être compostés et 24% recyclés! (source MODECOM 2010 CG 34). Commandez votre composteur individuel en téléchargeant le bulletin d inscription sur le site : Une première en France Des cabas et des chariots de tri sont proposés, gratuitement, aux habitants des centres de villages, afin de faciliter le geste de tri sacs et une centaine de chariots ont été commandés, avec le soutien du Département. Cette action originale, une première en France, a été pensée pour optimiser le système de collecte sélective dans les centres anciens. Mais aussi Triez également les bouteilles en verre et autres déchets recyclables dans les déchèteries de Cazouls et Nissan Un nouveau camion News polybenne équipé d une grue, va assurer les collectes de verre et de papier. Moins volumineux et plus maniable, il se déplace plus facilement dans les rues étroites des villages. La Domitienne et les communes vont faire l acquisition de cache-containers, pour les centres anciens, dans un souci d embellissement. Le déménagement dans le nouveau bâtiment du pôle Environnement, se rapproche. La cinquantaine d agents s y installera courant avril. 11

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets - Animations scolaires sur le tri et

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 9 décembre 2009 - Embauche d un CA.E. Campagne de vaccination Grippe H 1 N 1 Demande émanant de la Mairie d Orchies de mise à disponibilité d agents communaux pour

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

C.P.I.E de Gâtine Poitevine à Coutières Tel : 05 49 69 01 44

C.P.I.E de Gâtine Poitevine à Coutières Tel : 05 49 69 01 44 LES ATELIERS Atelier Energies Acquérir des connaissances sur les énergies et les différentes façons d en obtenir Connaître les gaz à effet de serre Repérer des actions utilisant l énergie Se questionner,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

PROJET D ECOLE Avenant 2007-2008

PROJET D ECOLE Avenant 2007-2008 PROJET D ECOLE Avenant 2007-2008 Ecole Primaire Publique Place de la Mairie 13100 ST MARC JAUMEGARDE : 04.42.24.99.95 ~ : ecole.jaumegarde@free.fr Projet d École 2004/2008 2004/2005 2005/2006 2006/2007

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015 «TOUS DIFFERENTS, TOUS VOYAGEURS» SMTC Tisséo s engage pour un réseau de transport pour tous 1 Sommaire Accessibilité : un réseau pour tous, la démarche ambitieuse du syndicat mixte des transports en commun

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

VVF Villages, pour des vacances durables

VVF Villages, pour des vacances durables VVF Villages, pour des vacances durables Depuis plus de 50 ans, VVF Villages a une double vocation Être acteur du développement local des territoires, Proposer des vacances de qualité pour un plus grand

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote CC du Pays des Herbiers 43 r du 11 Novembre 85504 LES HERBIERS Tél. 02 51 66

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Projet de coopération interrégionale «Valorisation et promotion des vignobles de Loire»

Projet de coopération interrégionale «Valorisation et promotion des vignobles de Loire» Projet de coopération interrégionale «Valorisation et promotion des vignobles de Loire» Des territoires de vignobles coopèrent pour prolonger leurs stratégies de développement oenotouristique et patrimonial

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION 4 avril 2006 ATTENTION, TRAVAUX! LE THÉÂTRE, LIEU D ÉCHANGE Attention, travaux! est une pièce de théâtre, écrite, mise en scène et jouée pour les 20 000 collaborateurs

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

Notre ambition : accompagner le rêve des habitants du monde

Notre ambition : accompagner le rêve des habitants du monde LEROY MERLIN France Communication Communication Interne Interne & institutionnelle & institutionnelle 1 Notre ambition : accompagner le rêve des habitants du monde Entreprise pionnière de GROUPE ADEO,

Plus en détail

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014

SYLVIA PINEL. Jeudi 9 janvier 2014 SYLVIA PINEL MINISTRE DE L ARTISANAT, DU COMMERCE ET DU TOURISME Discours Discours Vendredi 10 janvier 2014 N 340 Discours de Sylvia PINEL ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme lors de la

Plus en détail

Les Fiches techniques

Les Fiches techniques Les Fiches techniques LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer?..... 4 Fiche technique Gestionnaires d

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque

Donnez une nouvelle énergie à votre territoire. Solaire photovoltaïque Donnez une nouvelle énergie à votre territoire Solaire photovoltaïque Collectivités territoriales, Propriétaires fonciers, Industriels LES ENJEUX 01 AVEC LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE, Tirez aujourd hui les

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Améliorer de façon continue les performances environnementales de leurs produits et services

ACTIONS GLOBALES Améliorer de façon continue les performances environnementales de leurs produits et services FICHE ACTION Camping L Océano d Or ACTIONS GLOBALES Améliorer de façon continue les performances environnementales de leurs produits et services ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibiliser et former leurs

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Avril 2013. Challans s engage. pour une ville. durable. solidaire

Avril 2013. Challans s engage. pour une ville. durable. solidaire Challans s engage pour une ville Avril 2013 durable et solidaire Mot du Maire LE DEVELOPPEMENT DURABLE, C EST QUOI? C est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique AG2I / R2D2 : En Marin route de Pessan 32000 Auch (Gers en Gascogne) ZI du

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013

BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013 LA COMMISSION EXTRA-MUNICIPALE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS ET SON ANTENNE AMACOD BILAN ET PERSPECTIVES 2012-2013 Conférence de presse vendredi 15 mars 2013 Salle d'attente des mariages Hôtel de

Plus en détail

Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var»

Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var» Projet d animation de «l accueil de loisirs périscolaire de la Roquette sur Var» Fonctionnement en Marguerite des sites : «le Pont Charles Albert» (Baus Roux) «les 4 vents» (Village) 2012/2013 I. Présentation

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE D ANIMATEUR TERRITORIAL SESSION 2013 EPREUVE Rédaction d une note à partir des éléments d un dossier

Plus en détail

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille.

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille. Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1 Rapport de stage Mme Bouverot M. Colin Collège Les Mattons Cap Informatique SARL 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille Page

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

PARC Olympique Lyonnais

PARC Olympique Lyonnais PARC Olympique Lyonnais Le mot du président Mieux vous accueillir les soirs de matchs, vous proposer des prestations personnalisées et des solutions BtoB innovantes : c est la ligne de conduite que j ai

Plus en détail

Bilan année 1 et 2 OPAH maîtrise de l énergie 2012-2016 Syndicat Mixte Arlysère. Comité de pilotage du 02/10/2014

Bilan année 1 et 2 OPAH maîtrise de l énergie 2012-2016 Syndicat Mixte Arlysère. Comité de pilotage du 02/10/2014 Bilan année 1 et 2 OPAH maîtrise de l énergie 2012-2016 Syndicat Mixte Arlysère Comité de pilotage du 02/10/2014 423 logements doivent être améliorés durant les 4 années de l OPAH d Arlysère (objectif

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Conférence de presse 4 ma1 2015-11h30 Place Wilson 1ères Explication chez les commerçants du Centre Ville Rappel du contexte Un nouveau mode de

Plus en détail

Animations pédagogiques : le monde des déchets

Animations pédagogiques : le monde des déchets Animations pédagogiques : le monde des déchets Présentation L éducation à l environnement : pour un développement durable au programme L éducation au développement durable est une composante incontournable

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble Suite au succès de la première édition (38 numéros différents proposés, plus de 900 spectateurs sur 4 soirées, et un bonheur chaque fois renouvelé pour les clowns se produisant, ainsi que pour tous nos

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013

DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013 DOSSIER DE PRESSE 4 MARS 2013 SOMMAIRE I/ La réorganisation des collectes : raisons et enjeux II/ La méthode de réflexion engagée III/ Les changements pour les usagers IV/ Les changements pour les agents

Plus en détail