MACHINE A AFFRANCHIR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MACHINE A AFFRANCHIR"

Transcription

1 Ministère de l Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie Académies de Créteil, Paris, Versailles La Maison des Examens Service Inter académique des Examens et Concours BAC STI GENIE ELECTRONIQUE SESSION 2002 Dossier de présentation Du thème inter-académique MACHINE A AFFRANCHIR EPREUVE DE CONSTRUCTION ELECTRONIQUE 1

2 SOMMAIRE Chap. I : Description du projet Documentation constructeur Présentation générale de la machine Organisation chronologique de l'étude Organisation élèves Documents d'analyse fonctionnelle Chap. II : Ce que vous avez à faire En électronique : Les pré-requis A faire tout de suite Le matériel spécifique à prévoir Bon de commande des cartes électroniques En physique appliquée : Les pré-requis A faire par le professeur Le matériel spécifique à prévoir En construction mécanique : Les pré-requis Le matériel spécifique à prévoir 2

3 DOCUMENTATION CONSTRUCTEUR 3

4 4

5 CHAPITRE I Description du projet de baccalauréat génie électronique 2002 La machine à affranchir minipost SECAP Type NP Le support du bac 2002 est une machine à affranchir type NP modèle minipost fabriquée par la société SECAP industrie qui a son siège à Saint Denis. Dans les entreprises qui ont beaucoup de courrier à affranchir, on n utilise pas des timbres classiques pour une raison évidente de coût et de temps (pas de timbres à coller, facturation au centime près, etc ) mais des machines à affranchir qui sont plus ou moins grosses et performantes suivant la taille de l entreprise ou de l administration qui les utilise. Ces machines sont fabriquées et louées par des entreprises (dont la SECAP) qui sont agrées par La Poste. Ces machines sont scellées. Les utilisateurs relèvent la valeur sur le compteur permanent et la transmettent à La Poste pour que celle-ci leur adresse une facture correspondant à la valeur réelle imprimée sur les enveloppes. A tout moment La Poste peut venir faire un relevé et constater la véracité du chiffre envoyé. Il est bien entendu que cette machine étant une véritable "planche à billets", elle est équipée d'un nombre important de sécurités que nous ne pouvons pas, bien évidemment, toutes révéler. Présentation Cette machine (qui fait partie des plus petites fabriquées par la SECAP) peut affranchir jusqu à 3500 lettres par heure, d une épaisseur maximale de 8 mm pour un niveau sonore de 66 dba. La SECAP fournit la machine et la loue à l entreprise qui paie ses affranchissements à La Poste. Il y a deux compteurs, un compteur dit journalier qui peut être remis à 0 et un compteur permanent que La Poste peut contrôler à tout moment et qui ne peut en aucune cas être modifié. Pour l utilisateur le fonctionnement est très simple. Il doit tourner une clé pour mettre sous tension la machine. Il peut remettre à 0 son compteur journalier par un bouton RAZ. Ensuite en actionnant le curseur rouge vers la droite, en position pose des valeurs, il peut grâce aux roues codeuses choisir le prix d affranchissement. La roue de poids fort (franc ou euro) est repérée par des rayures blanches. Le prix de l affranchissement étant fait, il faut activer le curseur sur la gauche, position affranchissement, et ainsi peut démarrer l affranchissement des enveloppes. Les compteurs, journalier et total, sont incrémentés de la valeur choisie. Le nombre de plis peut être lu en remettant le curseur vers la droite. L'affranchissement se fait par rotation d'un tambour d'impression, en contact avec un rouleau encreur, qui vient imprégner d'encre l'enveloppe à affranchir. Cette impression peut être constituée de la valeur du timbre seule ou de la valeur et d'un logo dessiné, qu'on appelle la flamme. Le cycle d affranchissement comporte deux phases. Le déclenchement du cycle et le comptage se font sur un tiers de tour. Si la machine ne détecte aucune anomalie alors la deuxième phase peut se produire (affranchissement proprement dit) ; Cette phase dure les deux tiers du tour. Si une coupure de l alimentation se produit lors de la première phase, le 5

6 mécanisme s arrête sur son cran de sécurité avant que l affranchissement ne commence. Dans ce cas la valeur du timbre n est pas transférée dans le compteur général. Il faut alors couper la machine part l intermédiaire de la clé et on remet manuellement le mécanisme d impression en position initiale. A la remise en marche la machine est prête à fonctionner. Lorsque la coupure apparaît lors de la deuxième phase, il faut terminer l affranchissement manuellement en tournant le mécanisme d impression jusqu à la position de départ. Quelques précisions techniques. Cette machine à affranchir doit pouvoir garantir à coup sûr l affranchissement. En effet La Poste qui relèvera le compteur facturera exactement le prix indiqué sur la machine aussi à chaque pli doit correspondre exactement le prix indiqué. Pour cela la machine possède plusieurs sécurités. Outre les sécurités classiques sur les coupures de tension temporaires ou de baisse de tension, cette machine a des sécurités plus spécifiques qui sont, entre autres, les suivantes : Toutes les opérations financières sont sauvegardées dans deux mémoires RAM à pile (durée de vie 10 ans ) pour pouvoir garantir une double mémorisation. Si la température intérieure de la machine dépasse une valeur limite, il y a blocage de toutes les fonctions. Lors de chaque affranchissement, le prix indiqué sur chaque roue codeuse est comparé à celui qui sera imprimé. Pour cela la SECAP a mis au point un système original. Chaque roue codeuse est liée mécaniquement par une tige qui a une forme particulière. La position de ces quatre tiges est lue par 5 capteurs à effet Hall qui viennent comparer le chiffre de la roue avec celui qui doit être imprimé. Ce système prévient tout défaut ou tout risque de fraude en liant la partie électronique et la partie mécanique. Cette partie ne sera pas reproduite sur le banc de test mais une évaluation en Physique appliquée rappellera le principe utilisé par l effet Hall. L'évolution de la machine à affranchir Dans le cadre de notre projet de Baccalauréat, nous avons fait évoluer la machine dans quatre directions: Dès janvier 2002, les affranchissements seront en Euro. Il fallait bien évidemment en tenir compte L'affichage des machines minipost est à afficheurs 7 segments ou à cristaux liquides. Celles que nous recevrons dans les lycées sont équipées d'afficheurs 7 segments. Nous la ferons évoluer avec un afficheur à cristaux liquides. Nous développerons la détection d'enveloppes déportée sur l'extérieur de la machine de manière à permettre l'automatisation de la chaîne de la mise sous plis. Nous utiliserons des mémoires RAM couplées à des mémoires EEPROM qui étaient limitées, il y a quelques années, en cycles lecture/écriture plutôt que les RAM à piles qui sont utilisées dans la machine industrielle. 6

7 Organisation chronologique de l'étude : L'étude du projet se décomposera en trois phases successives : Démonstration du fonctionnement de la machine à affranchir Chaque section recevra une machine en état de fonctionnement. Cette machine permettra d'illustrer l'étude fonctionnelle du projet. Mise au point et étude des cartes électroniques Carte "sécurité", conçue et réalisée par les élèves Cartes étudiées par groupes de 4 élèves Banc de mise au point Les élèves par équipes de 4, mettront au point et étudieront les cartes électroniques associées aux différentes fonctions principales de la machine à affranchir. Les parties opératives et les actionneurs de la machine sont remplacés par un banc de mise au point. Synthèse et validation de l'ensemble Chaque élève valide sont projet en pilotant la machine à l'aide de ses cartes. Des modifications ont été apportées à la machine pour que celle-ci soit aisément connectable aux cartes électroniques par la même nappe de fils que celle utilisée pour connecter le banc de mise au point. En fin de projet, le banc de test est remplacé par la machine à affranchir 7

8 Organisation élèves 1/ En Electronique Il est prévu pour une classe de 24 élèves : - 6 ensembles dénommé "Etude des fonctionnalités de la machine", - 1 machine à affranchir et une carte "Connectique machine" Chaque ensemble "Etude des fonctionnalités de la machine" s'adresse à un groupe de 4 élèves et est constitué de: - une Carte "Afficheur LCD & Roues codeuses" - une Carte "Détection d'enveloppes" - une Carte "Mémorisation" - une Carte "Commande du moteur d'entraînement" - une Carte "Banc de test des cartes électroniques" - et une Carte "Sécurité embrayage" N.B.: La Carte "Température" sera étudiée en Physique Appliquée. La carte "Sécurité embrayage" est une "carte élève" qui fera l'objet d'une évaluation (recherche des schéma et typon). Elle sera donc à fabriquer au sein de chaque établissement. 8

9 Tableau récapitulatif: Objet Carte "Afficheur LCD & Roues Codeuses" Carte "Détection d enveloppes" Carte "Mémorisation" Carte "Commande du moteur d entraînement" Carte "Banc de test des cartes électroniques" Carte "Connectique machine" Nombre total par section de 24 élèves x 6 x 6 x 6 x 6 x 6 x 1 2/ En Physique Appliquée Pour l'enseignement de Physique Appliquée, le nombre de cartes nécessaire, pour une classe de 24 élèves, s'établit comme suit : Objet Carte1 Carte "Source de courant" Carte2 Carte3 Nombre total par section de 24 élèves x 6 x 6 x 6 x 6 9

10 DIAGRAMME SAGITTAL DU SYSTEME D'AFFRANCHISSEMENT EN NOMBRE Mission Technicien de maintenance et contrôle Fabricant et concepteur de la machine Balance postale Opérations de maintenance Informations Lettres à peser Mise sous plis Lettres à affranchir Enveloppes Dépose des lettres à affranchir Machine à affranchir Actions manuelles pour l affranchissement Utilisateur Lettres affranchies Informations sur les sommes dues Informations visuelles Lettres à acheminer Contrôle Déclaration des sommes affranchies et paiement La Poste Cahier des charges Location Lettres à distribuer Feuilles à mettre sous plis Facturation 10

11 ELEMENTS DU DIAGRAMME SAGITTAL Machine à affranchir : c est l objet technique au centre du système qui permet l affranchissement en nombre par le dépôt d encre sur les enveloppes. Elle remplace le timbre permettant un gain de temps et d argent (ajustement au plus près de la somme à imprimer). L utilisateur appose par l intermédiaire de roues codeuses une valeur qui va être imprimée sur l enveloppe. La machine garde en mémoire la valeur totale qui servira à l établissement de la facture. Utilisateur : il loue la machine au fabricant, approvisionne la machine en lettres à affranchir et récupère des lettres affranchies en fonction de la valeur qu il a lui-même entrée. Il relève, régulièrement, la valeur affichée et la transmet à La Poste pour que celle-ci puisse établir la facture correspondante. La Poste : elle établit un cahier des charges au fabricant, distribue le courrier, facture ses services à l utilisateur. Elle vérifie l'exactitude des montants sur la machine une à deux fois par an et en cas de doutes elle mandate le fabricant pour qu'il vérifie de manière scientifique le montant réel. Mise sous plis : elle est du ressort de l utilisateur, elle peut être manuelle ou automatique dans le cas d un nombre élevé d envois. Balance postale : elle permet de déterminer avec précision le prix à imprimer, elle peut aussi servir à des fins statistiques. Technicien de maintenance et contrôle : personne employée par le fabricant, met en service la machine, assure la maintenance et peut être mandaté, après requête de la part de La Poste, pour contrôler la bonne utilisation de la machine. Fabricant et concepteur de la machine : fabrique la machine en fonction du cahier des charges de La Poste, démarche les entreprises pour louer ces machines et assure le bon fonctionnement de celles-ci. 11

12 Fonction d'usage : L'objet technique, machine à affranchir Minipost, est une des machines d'affranchissement utilisées principalement dans les administrations ou les entreprises pour l'affranchissement en nombre des différents courriers qu'elles souhaitent expédier. Après détection de la présence d'un pli, l'objet technique, qui gère les différentes opérations de l'affranchissement, - procède au contrôle des paramètres de fonctionnement (température machine, état de marche, ), - fait l'acquisition du prix fixé manuellement par l'utilisateur (défini en fonction du poids du pli préalablement déterminé par pesage), - le sauvegarde, et le traite dans le but d'actualiser les données présentes dans la machine, lorsqu'aucune anomalie n'a été détectée. Il autorise ensuite la mise en rotation du tambour d'impression (associé à de petites roues sur les lesquelles figurent les chiffres correspondants au montant de l'affranchissement ainsi que la date d'affranchissement) et indique, à l'attention de l'utilisateur et/ou de l'agent de contrôle de la Poste, - le montant ou le nombre de plis journaliers réalisé (selon le mode d'affichage choisi), - et le montant total de tous les affranchissements effectués depuis la mise en service de la machine. N.B.: A noter que, les données sauvegardées au sein de la machine sont accessibles au seul Technicien de Maintenance, qui, en s'y connectant, sera en mesure de lire et de vérifier ces informations. 12

13 Schéma fonctionnel de niveau 2 : Lettres à affranchir Détection présence pli Mise en rotation du tambour d impression Lettres affranchies Contrôle des paramètres de fonctionnement Température machine Validation affranchissement Signal commande moteur Gestion et traitement des opérations d affranchissement Prix / Plis journalier et prix total Affichage Prix / Plis Prix / Plis journalier Prix total Prix Prix / Plis journaliers et totaux Mise en place du prix de l affranchissement Sauvegarde des données d affranchissement Contact clé RAZ compteur journalier Choix Prix/Plis Saisie du prix Opérations de vérification 13

14 Schéma fonctionnel du 1er degré de la machine à affranchir : Informations visuelles Actions de l'utilisateur Enveloppe à affranchir Secteur 220V eff 50Hz Alimentation F.A. Affichage F.P.9 b0roco à b3roco Acquisition du prix à affranchir F.P.8 Actions de l'utilisateur 18V 2A 12V 5V Acquisition des consignes de fonctionnement F.P.6 Clé RAZ Sélect RS_AFF E_AFF D0 à D7 Gestion et contrôle Sel_Rg CS_Cts CS_Euro Valid_Mot Entraînement de l'enveloppe à affranchir F.P.4 Enveloppe à affranchir Enveloppe non affranchie Présence d'une enveloppe Détection d'enveloppe F.P.2 V_Détect CE_Ram1 CE_Ram2 SK Di F.P.1 Mémorisation F.P.3 Do Embray Tempé Synchro Surveillance de la température de la machine F.P.7 Entraînement du tambour d'impression F.P.5 Température interne de la machine Enveloppe affranchie Machine à affranchir 14

15 Rôle des fonctions principales de la machine à affranchir : F.A. : "Alimentation" : Le rôle de cette fonction est de fournir des tensions continues de 18V, 12V et 5V pour l'alimentation des fonctions F.P.1 à F.P.9. Pour pouvoir entraîner le moteur de la machine à affranchir, l'alimentation de 18V doit pouvoir fournir un courant d'au moins 2 A. F.P.1 : "Gestion et contrôle" : Le rôle de cette fonction est d'assurer le séquencement du fonctionnement de la machine à affranchir à partir des informations reçues. Cette fonctions réalise aussi les calculs du nombre de plis et des sommes affranchies tout en assurant un contrôle destiné à éviter les tentatives de fraude. F.P.2 : "Détection d'enveloppe" : Cette fonction fournit à F.P.1: " Gestion et contrôle", une information binaire représentative de la présence physique d'une enveloppe à l'entrée de la machine à affranchir. Cette détection d'enveloppe reste insensible à la lumière ambiante de la pièce dans laquelle se trouve la machine à affranchir. F.P.3 : "Mémorisation" : Cette fonction mémorise de façon non volatile les valeurs liées au nombre de plis affranchis et aux sommes affranchies en Euro. Pour des raisons de sécurité la mémorisation est effectuée de façon identique dans deux composants distincts. En cas de suspicion de fraude, les valeurs mémorisées peuvent être lues par une personne habilitée, après levée du scellé et ouverture de la machine. F.P.4 : "Entraînement de l'enveloppe à affranchir" : Cette fonction permet la mise en mouvement de l'enveloppe détectée. Elle assure de plus une surveillance et une limitation du courant dans le moteur en cas de bourrage d'une enveloppe. F.P.5 : "Entraînement du tambour d'impression" : Durant la phase d'acquisition du prix à affranchir, cette fonction assure l'entraînement du tambour d'impression et elle délivre un signal de synchronisation permettant l'acquisition de chaque chiffre du prix à affranchir à des instants correspondant à des positions particulière du tambour. ( La phase d'acquisition du prix commence dès la détection d'une enveloppe et correspond à une rotation d'un tiers de tour du tambour d'impression). Après une vérification de sécurité effectuée par F.P.1, la fonction F.P.5 assure l'entraînement du tambour d'impression durant les deux tiers de tour restant. (Cette rotation de deux tiers de tours correspond à la phase d'impression de l'enveloppe). Si l'autorisation d'effectuer la phase d'impression n'est pas donnée à un instant très précis par F.P.1, la fonction F.P.5 assure le blocage mécanique du tambour d'impression obligeant l'utilisateur à effectuer un repositionnement manuel de celui-ci. F.P.6 : "Acquisition des consignes de fonctionnement" : Cette fonction à pour rôle de fournir trois informations binaires caractérisant la position de la clé de verrouillage, du bouton de remise à zéro et du bouton de sélection de la machine. F.P.7 : "Surveillance de la température de la machine" : Cette fonction surveille la température interne de la machine et délivre une information binaire représentative de la température par rapport à une valeur critique de fonctionnement. Un dépassement de température, verrouille le fonctionnement de la machine. En cas de suspicion de fraude, (tentative de destruction) le dépassement de température est mémorisé et peut être lu par une personne habilitée, après levée du scellé et ouverture de la machine. 15

16 F.P.8 : "Acquisition du prix à affranchir" : Le rôle de cette fonction est de fournir à F.P.1 la valeur de chaque roue codeuse en DCB. Les quatre valeurs sont transmises les une après les autres sur un bus de 4 bits (boroco à b3roco). Les signaux de sélection de la valeur à envoyer sont fournis par F.P.1 à des instants correspondant à une position très précise du tambour d'impression. F.P.9 : "Affichage" : Le rôle de cette fonction est d'afficher les différentes informations de fonctionnement ainsi que les valeurs correspondant au nombre de plis et aux sommes affranchies par la machine. ( C'est la somme totale affichée par F.P.9 qui doit être envoyée à la poste pour la facturation des valeurs affranchies par la machine ). CHAPITRE II Ce que vous avez à faire : Les pré-requis Pour le début janvier 2002, l élève devra être capable : d utiliser un outil de développement associé au 68hc11 de reconnaître l organisation d un programme d exploiter un programme en langage assembleur d utiliser un logiciel de simulation d utiliser un logiciel de routage A faire tout de suite Avant le 17/06/01 : Passer la commande des machines. (Voir bon de commande joint). Les délais de commande sont impératifs de façon à pouvoir lancer la production et les modifications sur les machines qui seront livrées. Avant le 15/09/01 : Passer la commande des cartes électroniques. (Le bon de commande concernant ces cartes vous sera adressé prochainement). Vérifier que vous disposez bien du matériel spécifique et éventuellement rendre votre outil de développement compatible avec le projet (Voir ci-dessous rubrique "matériel spécifique à prévoir"). Matériel spécifique à prévoir : Pour mener à bien le projet 2002 dans de bonnes conditions vous devez disposer du matériel suivant : 16

17 Une alimentation 18V 2A pour piloter la machine avec les cartes électroniques en fin de projet. Un programmateur de circuits logiques programmables capable de programmer des circuits de type 22V10. Un outil de développement à base de micro contrôleur 68HC11. Nous avons développé notre projet à l'aide du kit éducation développé par la société HCT. Toutefois si vous disposez déjà d'un système de développement vous devez prévoir pour chaque kit, la réalisation d'une carte d'interfaçage permettant la liaison des nappes L1 et L2 correspondant aux connecteurs JP2 et JP3 de la carte 1 (Afficheur). Le brochage de ces connecteurs de type HE10 20 broches est donné ci-dessous. BROCHAGE DES CONNECTEURS DE LA CARTE 1 JP2 HE10-20 points JP3 HE10-20 points Broche 68HC11 Broche 68HC11 1 PB0 1 PA0 2 PB1 2 PA1 3 PB2 3 PA2 4 PB3 4 PA3 5 PB4 5 PA4 6 PB5 6 PA5 7 PB6 7 PA6 8 PB7 8 PA7 9 PC0 9 PE0 10 PC1 10 PE1 11 PC2 11 PE2 12 PC3 12 PE3 13 PC PC PC PC V 19 0V 20 0V 20 0V En physique appliquée : Les pré-requis : Pour la première évaluation, l élève devra connaître l étude d un amplificateur de différence, inverseur, 17

18 amplificateur en régime non linéaire Pour la deuxième évaluation,l élève devra connaître l étude d un soustracteur amplificateur opérationnel en régime non linéaire Pour la troisième évaluation l élève devra connaître le fonctionnement d un montage astable le fonctionnement d un transistor le fonctionnement d une bascule RS A faire par le professeur : Pour la première évaluation Exposer au cours d une séance l effet Hall. Indiquer les domaines d application d un capteur à effet Hall. En utilisant une bobine longue de laboratoire relever à l aide d un teslamètre les valeurs du champ magnétique B au centre de cette bobine. Consigner les résultats dans un tableau et fournir à chaque poste la caractéristique B = f(i) pour I variant de 0,5A à 2A. Montage de la sonde : La sonde se présente sous la forme d un petit carré de 5 mm environ de côté pourvu de 4 pattes. Souder un fil électrique de 30 cm environ à l extrémité de chaque patte du composant. L autre extrémité de chaque fil est relié ensuite à une borne pouvant être connectée à la maquette d étude. Placer la sonde et les quatre fils dans un support cylindrique en PVC électrique de diamètre 32 mm. Sa longueur est telle que ce support puisse coulisser jusqu au milieu de la bobine dont vous disposez au laboratoire. Ce cylindre est fermé aux deux extrémités par des rondelles en bois ou PVC percées d un côté aux dimensions du capteur et de l autre côté aux dimensions des fils électriques. Percer sur la partie supérieure du support en son milieu un trou dont le diamètre puisse convenir au vis qui maintiendra ce support solidaire du réglet de la bobine. Pour la deuxième évaluation Présenter au cours d une séance le capteur thermique et son utilisation. On pourra indiquer les différents types de capteurs usuels. Souder un fil électrique de 30 cm environ à l extrémité de chaque patte du composant. L autre extrémité de chaque fil est relié ensuite à une borne pouvant être connectée à la maquette d étude. Le capteur sera ensuite introduit dans un tube long pouvant s immerger dans l eau. Pour la troisième évaluation Aucune préparation de matériel n est nécessaire. Matériel spécifique à prévoir Une bobine longue de valeur 1Henry avec son réglet qui permet de déplacer le noyau de fer doux. Un chauffe ballon avec son thermostat. 18

19 En construction mécanique Les pré-requis Pour le début janvier 2002, l élève devra être capable : de représenter des pièces et assemblage à l'aide d'un modeleur volumique: D.A.O. : Réaliser un arbre de construction, Réaliser une pièce par volumes élémentaires, Réaliser des formes complémentaires (raccord, chanfrein ), Assembler des pièces par contraintes géométriques, Simuler le fonctionnement d'un ensemble ou sous-ensemble mécanique. Mécanique & construction mécanique : Cinématique plane, Modélisation des assemblages mécaniques, Chaîne et organes de transmission de mouvement, Détermination de rapport de transmission par poulies et courroies crantées. Matériel spécifique à prévoir : Poste de DAO avec logiciel volumique, module d'assemblage et module d'animation (modeleur 3D de type Solid Concept, Solid Works, etc ) 19

20 BON COMMANDE Machine à affranchir "MINIPOST électronique" secap, modifiée et bridée, avec flamme publicitaire et rouleau encreur. (Nombre recommandé une machine par classe) (Nombre minimum une machine par établissement) Prix unitaire : 1500 francs TTC Le bon de commande est à établir au nom de la société : SECAP industrie 11 rue des Bretons Saint Denis Les bons de commandes devront être adressé, avant le 17 juin 2001, à Monsieur Jean-Claude Molez Chef de travaux au lycée Gustave Eiffel de Cachan 61 avenue du Président Wilson Cachan Tel: Nom du lycée : Adresse : Personne à contacter : Téléphone : 20

Machine à affranchir SECAP Minipost NP

Machine à affranchir SECAP Minipost NP Baccalauréat Technologique STI Génie Electronique 2006 EPREUVE DE CONSTRUCTION ELECTRONIQUE Sujet réalisé par le lycée Pape Clément PESSAC Machine à affranchir SECAP Minipost NP BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE

Plus en détail

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant

CLIP. (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant 1. Besoin CLIP (Calling Line Identification Presentation) Appareil autonome affichant le numéro appelant ETUDE FONCTIONNELLE De très nombreux abonnés du réseau téléphonique commuté ont exprimé le besoin

Plus en détail

EcoMail - OfficeMail Guide d utilisation simplifié

EcoMail - OfficeMail Guide d utilisation simplifié Frama, une marque de référence dans l'univers du courrier Frama est un Groupe spécialisé dans la conception et la production de systèmes de traitement du courrier. Créé en 970, Frama est présent dans plus

Plus en détail

Pilotec confort 10/Pilotec confort 20 réf. 49110 réf. 49111

Pilotec confort 10/Pilotec confort 20 réf. 49110 réf. 49111 9419-682-10/01.06 Pilotec confort 10/Pilotec confort 20 réf. 49110 réf. 49111 Gestionnaire d énergie pour 1 ou 2 zones de chauffage électrique avec fil pilote Sommaire Comment fonctionne votre Pilotec

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

NOTICE TUNNEL DE SECHAGE ECONORED

NOTICE TUNNEL DE SECHAGE ECONORED NOTICE TUNNEL DE SECHAGE ECONORED Ce manuel contient les éléments suivants : 1-01-16-003 Déballage et assemblage du convoyeur 2-01-16-004 Dessin d assemblage 3-01-16-005 Dessin de convoyage du tapis 4-01-16-006

Plus en détail

SIMULATION EN ELECTRONIQUE

SIMULATION EN ELECTRONIQUE 1 sur 8 SIMULATION EN ELECTRONIQUE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT INTRODUCTION MANIPULATION 1 : Prise en main A) Montage inverseur

Plus en détail

BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES

BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES BTS SYSTEMES ELECTRONIQUES E 6-2 PROJET TECHNIQUE Groupement inter académique Besançon, Dijon, Grenoble, Lyon Dossier de présentation et de validation du sujet de projet Groupement académique : BESANCON

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Luderi 8 rue Joseph Cugnot - 38307 - Bourgoin Jallieu - contact@luderi.fr Tel : +33474286562, Fax : +33474934078 484628607 RCS Vienne

Luderi 8 rue Joseph Cugnot - 38307 - Bourgoin Jallieu - contact@luderi.fr Tel : +33474286562, Fax : +33474934078 484628607 RCS Vienne Luderi 8 rue Joseph Cugnot - 38307 - Bourgoin Jallieu - contact@luderi.fr Tel : +33474286562, Fax : +33474934078 484628607 RCS Vienne SOMMAIRE 1 Périmètre de la solution... 3 1.1 Généralité... 3 1.2 MAIL

Plus en détail

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB

Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Mini projet n 1 DOSSIER DE CONCEPTION Clef USB Dossier de conception 1/21 1. PRESENTATION GENERALE DU MINI PROJET 1.1 Contexte de l étude Situation existante avec un problème. Présentation de l objectif

Plus en détail

CHAQUE SYSTÈME À AFFRANCHIR EST UNIQUE

CHAQUE SYSTÈME À AFFRANCHIR EST UNIQUE CHAQUE SYSTÈME À AFFRANCHIR EST UNIQUE Choisissez vousmême vos options et votre couleur. BIEN PLUS QU'UNE MACHINE À AFFRANCHIR 30 45 65 La PostBase est bien plus qu'une simple machine à affranchir. Ce

Plus en détail

J TB/TW Limiteur de température, contrôleur de température avec afficheur LCD, montage sur rail oméga 35 mm

J TB/TW Limiteur de température, contrôleur de température avec afficheur LCD, montage sur rail oméga 35 mm JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 36039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 36035 Fulda, Allemagne Téléphone : +49 661 6003-0 Télécopieur : +49 661 6003-607 E-Mail : mail@jumo.net

Plus en détail

La solution à vos mesures de pression

La solution à vos mesures de pression Mesure de force linéique La solution à vos mesures de pression Sensibilité Répétabilité Stabilité Le système X3 de XSENSOR propose un concept innovant spécialement adapté pour vos applications de mesure

Plus en détail

Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique

Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique ZD313357 Ve B MAJ le 21.03.13 Serrure Motorisée Asservie - Mise en Applique Notice d installation Verrouillage motorisé 1 / 2 point (s). Système à sécurité positive (rupture de courant) Conforme à la norme

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Imprimantes d adresses et de personnalisation. Une gamme complète pour la gestion de vos envois

Imprimantes d adresses et de personnalisation. Une gamme complète pour la gestion de vos envois Imprimantes d adresses et de personnalisation Une gamme complète pour la gestion de vos envois La première impression est toujours la meilleure Le courrier est un lien majeur entre vous, vos collaborateurs,

Plus en détail

Thermosoudeuse Thermoprint TRAVAIL DEMANDE

Thermosoudeuse Thermoprint TRAVAIL DEMANDE 2de BAC PRO SEN janvier 2010 Thermosoudeuse Thermoprint OBJECTIFS Etudier la montée en température. Modifier la base de données d un ordinateur connecté à la thermoprint et transférer ces données. A disposition

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES. Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne

LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES. Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES Date limite de réception des offres : 07 Octobre 2014 Heure limite de réception des offres : 12 heures Lieu de réception des offres

Plus en détail

Modules d automatismes simples

Modules d automatismes simples Modules d automatismes simples Solutions pour automatiser Modules d'automatismes Enfin, vraiment simple! Un concentré de solution Pour vos petites applications d'automatismes millenium gère : Temporisations

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE TP E Page 1 sur 6 Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Service marketing Concevoir le produit Bureau d étude Définir le produit Préparer la fabrication Bureau des méthodes Fabriquer

Plus en détail

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles.

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles. MBR225 Module de surveillance des chaînes cinématiques Le module est dédié à la surveillance du fonctionnement de machines dont la chaîne cinématique constitue un facteur important de sécurité : treuil,

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

PETITE PERCEUSE/FRAISEUSE D'ÉTABLI "SPHINX 1000" COMMANDÉE PAR ORDINATEUR

PETITE PERCEUSE/FRAISEUSE D'ÉTABLI SPHINX 1000 COMMANDÉE PAR ORDINATEUR 231 PETITE PERCEUSE/FRAISEUSE D'ETABLI "SPHINX 1000" COMMANDÉE PAR ORDINATEUR ORIGINE Conçue à l'initiative d'un Professeur de technologie de Rennes, cette machine est maintenant construite en série par

Plus en détail

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur

Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Chapitre 2 Architecture d un ordinateur Leçon 1 : Les principaux composants d un ordinateur Les objectifs : o Identifier les principaux composants d un micro-ordinateur. o Connaître les caractéristiques

Plus en détail

CFAO. Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur. Le matériel utilisé en CFAO : un SYSTÈME AUTOMATISÉ. Barbecue Assisté par Ordinateur

CFAO. Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur. Le matériel utilisé en CFAO : un SYSTÈME AUTOMATISÉ. Barbecue Assisté par Ordinateur 11 Découverte d'un système de CFAO Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur CFAO Barbecue Assisté par Ordinateur Un système automatisé pour la salle des professeurs : la CAO (Cafetière Assistée

Plus en détail

QFA31... Sondes d'ambiance. Building Technologies HVAC Products. Symaro. pour température et humidité relative

QFA31... Sondes d'ambiance. Building Technologies HVAC Products. Symaro. pour température et humidité relative 1 858 1858P01 1858P02 Symaro Sondes d'ambiance pour température et humidité relative QFA31... Alimentation 24 V~ ou 13,5...3 Signal de sortie 0...10 V / 4 20 ma pour humidité relative et température Très

Plus en détail

Alarme pour séparateur hydrocarbure /graisse Type : WGA 02

Alarme pour séparateur hydrocarbure /graisse Type : WGA 02 Notice technique Alarme pour séparateur hydrocarbure /graisse Type : WGA 02 WGA 02 (avec sonde WGA-ES4) Code Article : 265 0021 Sonde WGA-R6 (sonde seule) Code Article : 265 0027 Sonde WGA-ES4 (sonde seule)

Plus en détail

Cahier des charges. Location et entretien d une machine à affranchir et de ses périphériques

Cahier des charges. Location et entretien d une machine à affranchir et de ses périphériques Cahier des charges Location et entretien d une machine à affranchir et de ses périphériques Fournitures spécifiques à la machine à affranchir et ses périphériques Lot unique MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

SYSTEME ALARME FILAIRE DS7060

SYSTEME ALARME FILAIRE DS7060 SYSTEME ALARME FILAIRE DS7060 DOCUMENT PROFESSEUR ( montage, mai 2003 ) SOMMAIRE : Ce document professeur, concerne uniquement le montage des différents éléments du système ainsi que leur câblage, une

Plus en détail

BIGSUR VERROUILLAGES ÉLECTROMÉCANIQUES EN APPLIQUE SYSTÈMES DE VERROUILLAGE. Fonctionnalités

BIGSUR VERROUILLAGES ÉLECTROMÉCANIQUES EN APPLIQUE SYSTÈMES DE VERROUILLAGE. Fonctionnalités BIGSUR SERRURE MOTORISÉE MULTIPOINTS EN APPLIQUE Très haute protection et endurance aux usages les plus intensifs. Fonctionnalités Très haut niveau de sécurité Grâce à son pêne demi-tour, la serrure BIGSUR

Plus en détail

PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air

PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air Page 1/4 PA-DPS-8x Pressostats différentiels d air Caractéristiques : Différentiel de commutation fermé Kit de fixation sur gaine inclus Avantages Point de commutation réglable facilement avec échelle

Plus en détail

Vous roulez à. le radar préventif. de jour comme de nuit. haute-résistance

Vous roulez à. le radar préventif. de jour comme de nuit. haute-résistance SensibiliseZ vos conducteurs MesUREZ leurs COMPORTEMENTS Fabrication française robuste Conception innovante : assemblage par sertissage d une tôle Alu-zinc ultra robuste et d un profil d entourage triple

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

Communiquer les informations

Communiquer les informations Série S option : Science de l Ingénieur Communiquer les informations Adresse : irai.gotdns.com Port : 5003 Mot de passe : à demander au professeur Problème technique : Analyser le fonctionnement de l affichage

Plus en détail

Borne VIGILE. Descriptif. Caractéristiques

Borne VIGILE. Descriptif. Caractéristiques Borne VIGILE Descriptif La borne VIGILE intègre un indicateur de pesage, et constitue une interface conviviale entre le chauffeur du véhicule et la réalisation d une pesée. Cette borne permet l affichage

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N Série 55 - Relais industriels 7-10 A Caractéristiques 55.12 55.13 55.14 Relais pour usage général avec 2, 3 ou 4 contacts Montage sur circuit imprimé 55.12-2 contacts 10 A 55.13-3 contacts 10 A 55.14-4

Plus en détail

Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration

Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration Soudeuse Thermoprint TP d installation - configuration Votre nom : Date : Nom de votre binôme : Objectifs : Réaliser l installation du guide d entrée. Etudier la montée en température. Modifier la base

Plus en détail

Régulateurs de charge pour chauffage électrique à accumulation

Régulateurs de charge pour chauffage électrique à accumulation Régulateurs de charge pour chauffage électrique à accumulation Unité centrale 1803 L'unité centrale 1803 associée à un ou plusieurs régulateurs de charge constituent un ensemble de régulation universel

Plus en détail

Automatisme pour porte de garage. Instructions d installation et guide de l utilisateur.

Automatisme pour porte de garage. Instructions d installation et guide de l utilisateur. Automatisme pour porte de garage. Instructions d installation et guide de l utilisateur. ET-600 ET-1000 S/N AVERTISSEMENT Avant l'installation lire attentivement ce manuel. L'installation de l'automatisme

Plus en détail

0 Numéro de publication: 0 431 513 Al 0 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

0 Numéro de publication: 0 431 513 Al 0 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets 0 Numéro de publication: 0 431 513 Al 0 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN 0 Numéro de dépôt: 90123078.9 0 Int. ci.5: G07B 17/00, H01R

Plus en détail

Création et gestion des stratégies

Création et gestion des stratégies Réseaux avec Windows Serveur Création et gestion des stratégies LIARD Fabrice, Lycée Gustave Eiffel 16, chemin de la Renardière 93220 Gagny Version 2010.1 réseaux avec windows Serveur Profils et Stratégies

Plus en détail

Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires

Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires Série D65/D75/D72 Afficheurs digitaux modulaires Afficheurs digitaux modulaires Afficheurs digitaux individuels La série D65/D75/D72 représente une vaste gamme de modules d affichage numériques, hexadécimaux

Plus en détail

PRÉPARATION D'UN DOSSIER VISUEL

PRÉPARATION D'UN DOSSIER VISUEL PRÉPARATION D'UN DOSSIER VISUEL DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES CANDIDATES, CANDIDATS QUI ONT DÉPOSÉ UNE DEMANDE D ADMISSION AU SERVICE DE L ADMISSION POUR LE PROGRAMME DE BACCALAURÉAT EN ARTS

Plus en détail

Guide d utilisation rapide. Machine à affranchir CourrierPRO

Guide d utilisation rapide. Machine à affranchir CourrierPRO Guide d utilisation rapide Machine à affranchir CourrierPRO Numéro de client : Numéro de timbre de la machine : Sommaire Présentation du système...p.3 Informations utiles...p.4 Sélection d un tarif postal.p.5

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS MANUEL D INSTRUCTIONS ETABLI MULTIUSAGE 990X203X1295MM MODELE OT14990 Cela signifie : Attention! Soyez vigilant! Il peut y avoir danger pour l'opérateur, la personne se trouvant à proximité ou le matériel!

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL MECA 3D Travailler avec Méca 3D Effectuer un calcul mécanique Simuler le mouvement d un mécanisme Afficher une courbe de résultats Ajouter un effort (force

Plus en détail

Indicateur universel de procédé format 96 x 48 mm ( 1 /8 DIN)

Indicateur universel de procédé format 96 x 48 mm ( 1 /8 DIN) Fiche technique SS/ F_ Indicateur universel de procédé format 96 x 8 mm ( /8 DIN) Affichage à diodes électroluminescentes haute visibilité pour une vue plus claire de l'état de votre procédé Une précision

Plus en détail

Mode d emploi. régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques

Mode d emploi. régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques Mode d emploi régulateur différentiel pour des systèmes solaires thermiques 1 Conseils de sécurité 2 2 Principe de foncionnement 2 3 Affichage et commandes d operation 3 4 Préréglages 4 5 Réglage des paraètres

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR MACHINE A AFFRANCHIR

MANUEL UTILISATEUR MACHINE A AFFRANCHIR MANUEL UTILISATEUR MACHINE A AFFRANCHIR INTRODUCTION Merci d avoir choisi Courrier PRO by SATAS pour votre matériel d affranchissement. Vous avez pris la bonne décision puisque cette machine à affranchir

Plus en détail

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X INTRODUCTION La conception d'un mécanisme en vue de sa réalisation industrielle comporte plusieurs étapes. Avant d'aboutir à la maquette numérique du produit définitif, il est nécessaire d'effectuer une

Plus en détail

Diamètres 3" 4" 6" 8" Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Agrément CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD

Diamètres 3 4 6 8 Type de Bride PN 16 PN 16 PN 16 PN 16. Orangé-rouge (RAL 2002) Agrément CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD CE/APSAD Description En général, un poste d'alarme à eau est composé de:. Un clapet d'alarme relié à un gong hydraulique.. Un ensemble de vannes et by-pass permettant l'essai du système.. Une vanne de vidange..

Plus en détail

Système 260. Système 260 Contrôle de processus. Caractéristiques clés. Logiciels Typiques

Système 260. Système 260 Contrôle de processus. Caractéristiques clés. Logiciels Typiques Système 260 Contrôle de processus La technologie novatrice de ce produit vous offrirait non seulement une analyse immédiate de systèmes mais aussi elle met en valeur leurs capacités. Étant à l avant-garde

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

ROUTAGE SOUS MICROSIM 17 ETAPES SIMPLES

ROUTAGE SOUS MICROSIM 17 ETAPES SIMPLES ROUTAGE SOUS MICROSIM EN 17 ETAPES SIMPLES Public : 1 ère STI GEL Logiciel : Microsim Support d étude : Sonde logique TTL Lycée P.E. Martin Routage sous Microsim M. TREUFFET SOMMAIRE ETAPE 1. Saisir le

Plus en détail

QUALIMASTER. L appareil universel pour mesure de couple et de force

QUALIMASTER. L appareil universel pour mesure de couple et de force QUALIMASTER L appareil universel pour mesure de couple et de force Le Qualimaster offre tout le nécessaire pour des essais de mesure du couple et de la force. L'intégration de toutes les fonctions nécessaires

Plus en détail

BROCHURE PRODUIT. Swift-fix Solutions de fixation des pièces pour les applications de mesure

BROCHURE PRODUIT. Swift-fix Solutions de fixation des pièces pour les applications de mesure BROCHURE PRODUIT Swift-fix Solutions de fixation des pièces pour les applications de mesure swift-fix Une gamme unique de systèmes de fixation et de serrage de pièces, signée Hexagon Metrology Swift-fix

Plus en détail

Maison DÔME. BACCALAUREAT GENERAL SESSION 2010 Série S SI. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 4.

Maison DÔME. BACCALAUREAT GENERAL SESSION 2010 Série S SI. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 4. BACCALAUREAT GENERAL SESSION 2010 Série S SI ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 4 Aucun document n est autorisé. Le matériel autorisé comprend toutes les calculettes

Plus en détail

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre.

NOM : Groupe : Prénom : Câblage HABITAT. Objectif général du T. P. Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre. NOM : Prénom : Groupe : Câblage HABITAT TP n 2 : Câblage Chambre Objectif général du T. P Réaliser en encastré l installation électrique d une chambre Bac Pro ELEEC 1 - Cahier des charges : Lors de la

Plus en détail

Press book. Cadreuse ACMA de rambardes d escalier

Press book. Cadreuse ACMA de rambardes d escalier Cadreuse ACMA de rambardes d escalier Vue d ensemble. Vue de détail de la machine avec ses taquets de positionnement des balustres pour assemblage par tourillons. Auto-centrage des 2 poutres de serrage

Plus en détail

Sonde de surveillance environnementale gamma

Sonde de surveillance environnementale gamma SafePoint RMS : pérennité innovation sureté Caractéristiques Sonde de surveillance environnementale gamma perfectionnée, dotée de deux détecteurs et conçue pour assurer une surveillance sans présence dans

Plus en détail

Certificat d approbation de moyen d essai n F-05-M-1042 du 24/06/2005

Certificat d approbation de moyen d essai n F-05-M-1042 du 24/06/2005 Certificat d approbation de moyen d essai n F-05-M-1042 du 24/06/2005 Accréditation n 5-0012 Organisme désigné par le ministère chargé de l industrie par arrêté du 22 août 2001 DDC/22/E021763-D4 Variateur

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale, de l Enseignement Supérieur et de la Recherche ACADEMIES DE GRENOBLE ET LYON BTS IRIS SESSION 2007

Ministère de l Education Nationale, de l Enseignement Supérieur et de la Recherche ACADEMIES DE GRENOBLE ET LYON BTS IRIS SESSION 2007 BTS IRIS Informatique et Réseaux pour l Industrie et les Services techniques E6 PROJET INFORMATIQUE Dossier de présentation et de validation du sujet de projet Groupement académique : Lyon-Grenoble Session

Plus en détail

La métrologie au laboratoire. vigitemp 10. centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart

La métrologie au laboratoire. vigitemp 10. centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart La métrologie au laboratoire vigitemp 10 centrale de surveillance et de traçabilité vigitemp kit de cartographie vigicart La métrologie au laboratoire vigitemp 10 Base de données Utilisateur Principe général

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

Dessiner dans Galaad FRANÇOIS PALLUT

Dessiner dans Galaad FRANÇOIS PALLUT Dessiner dans Galaad FRANÇOIS PALLUT Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ Table des matières Objectifs 5 Introduction 7

Plus en détail

EcoMail - EcoMail Up - OfficeMail Guide d utilisation de vos machines à affranchir Frama

EcoMail - EcoMail Up - OfficeMail Guide d utilisation de vos machines à affranchir Frama EcoMail - EcoMail Up - OfficeMail Guide d utilisation de vos machines à affranchir Frama Assistance Clients Pour obtenir rapidement toutes les informations utiles concernant l utilisation des machines

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation NOTICE D'UTILISATION DU du type Ma - / MaME - pages 1 introduction 2 2 encombrement 3 fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 fonctionnement 5 à 6 contrôle, essai 5 caractéristiques 7 techniques 6

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Régulateur de process universel econtrol

Régulateur de process universel econtrol Régulateur de process universel Le type 8611 peut être connecté à Régulation en continue, 2 points, 3 points et Tout/Rien Ratio control function Entrées de capteurs (,, fréquence, Pt100) Contrôle de vannes

Plus en détail

Synoptique. Instructions de service et de montage

Synoptique. Instructions de service et de montage Montage- und Bedienungsanleitung Mounting and Operating Instructions Instructions de service et de montage Istruzioni di montaggio ed uso Instrucciones de montaje y de servicio p p p p Terminale porta

Plus en détail

Décision d approbation de modèle n 00.00.582.001.1 du 5 janvier 2000

Décision d approbation de modèle n 00.00.582.001.1 du 5 janvier 2000 Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie Secrétariat d Etat à l Industrie Décision d approbation de modèle n 00.00.582.001.1 du 5 janvier 2000 Direction de l action régionale et de la petite

Plus en détail

Étuves de laboratoire T ambiante+5 à +300 C

Étuves de laboratoire T ambiante+5 à +300 C 16 Étuves de laboratoire T ambiante+5 à +300 C convection naturelle ou forcée régulateur-programmateur de température type "standard" ou type "Top" avec écran tactile LCD couleur et interface USB et éthernet

Plus en détail

STATION MÉTÉO «DAVIS VANTAGE PRO2» DOSSIER DE PRÉSENTATION

STATION MÉTÉO «DAVIS VANTAGE PRO2» DOSSIER DE PRÉSENTATION «DAVIS VANTAGE PRO2» DOSSIER DE PRÉSENTATION Pascal BARONI JeanLuc PADIOLLEAU Version du 19 septembre 2011 1ère STI2D spécialité SIN Lycée Jacques de Vaucanson 1 Rue Védrine 37000 TOURS 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique.

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Laboratoire Electronique Méthodologie. Jamart Jean-François. - 1 - La fabrication d un circuit imprimé. SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0

Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive. Version 1.0 Système à enseigner : Robot M.I.M.I. MultipodeIntelligent à Mobilité Interactive Sommaire - Le Robot M.I.M.I. (Multipode Intelligent à Mobilité Interactive) - Présentation du Système à Enseigner. - Composition

Plus en détail

Conseils d'utilisation. Gammes de produits UC / UC3

Conseils d'utilisation. Gammes de produits UC / UC3 Conseils d'utilisation Gammes de produits UC / UC3 2 METTLER TOLEDO Conseils d'utilisation UC / UC3 Référence ME-22022964D 02/13 MATÉRIEL UC Sincères félicitations Vous venez d'effectuer un choix judicieux

Plus en détail

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Juin 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel

Plus en détail

Casisa Anthony DOSSIER PERSONNEL

Casisa Anthony DOSSIER PERSONNEL Casisa Anthony TSSI DOSSIER PERSONNEL Année scolaire 2012-2013 La voiture solaire I) Planification 1) Introduction Dans le cadre du Projet Pluridisciplinaire Encadré en classe de Terminale SSI, nous avons

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION Les Produits MURPHCO Ltée Le drain de toit Murphco est constitué d'un tablier de cuivre plein et d'un manchon en cuivre rigide sans joint ni soudure verticale. Il se distingue par sa conception

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES Maître d ouvrage Communauté de Communes du Pays d'aubenas-vals Espace Deydier 07200 UCEL Tél. : 04 75 94 61 12 / Fax : 04 75 94 07 78 MARCHE PUBLIC DE SERVICES Edition et diffusion des documentations de

Plus en détail

Système d impression Guide d utilisation pour les étudiants. Haute école pédagogique du canton de Vaud Unité Informatique

Système d impression Guide d utilisation pour les étudiants. Haute école pédagogique du canton de Vaud Unité Informatique Système d impression Guide d utilisation pour les étudiants Haute école pédagogique du canton de Vaud Unité Informatique Sommaire Introduction 04 Contacts 04 Présentation du système HEP-VD Impression

Plus en détail

Atelier B : Maintivannes

Atelier B : Maintivannes Atelier B : Maintivannes BMA03 : Procédure de réglage de la vanne de régulation CAMFLEX BMA03 : Procédure de réglage de la vanne CAMFLEX Page 1 Buts de l exercice : - Réaliser la manutention d un élément

Plus en détail

DD 4450. Duplicopieur numérique DD 4450 B/W

DD 4450. Duplicopieur numérique DD 4450 B/W DD 4450 Duplicopieur numérique DD 4450 130 B/W Duplicopie numérique de qualité supérieure Le duplicopieur numérique DD 4450 A3 N&B est un modèle milieu de gamme offrant une performance optimale à un prix

Plus en détail

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions :

GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur. DYNORACE 2WD /DF2 Banc 2 roues motrices. Banc de puissance Disponible en 3 versions : BANCS DE PUISSANCE Banc de puissance Disponible en 3 versions : Inertiel /DF2is Inertiel /DF2i Freiné /DF2fs Avec un frein à courant de Foucault 3 GROUPE HOLDIM Leader mondial de l optimisation moteur

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression

HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression Copyright et licence 2008 Copyright Hewlett-Packard Development Company, L.P. Il est interdit de reproduire, adapter ou traduire

Plus en détail

6.8. Connecteur Console 17. 6.9. Connecteur Network 18. 6.10. Connecteur +24V AES 19

6.8. Connecteur Console 17. 6.9. Connecteur Network 18. 6.10. Connecteur +24V AES 19 CS 2600 Centrale de sécurité SOMMAIRE 1. OBJET 3 2. TERMINOLOGIE 3 2.1. Glossaire 3 3. DESCRIPTION 3 4. PRESENTATION 5 4.1. Face avant 5 4.2. Face arrière 6 5. INSTALLATION ET EXPLOITATION 7 6. CABLAGE

Plus en détail

La gestion intelligente de vos bâtiments :

La gestion intelligente de vos bâtiments : 4 Modem V32 Bis Tel 336B Dinec Building Management La gestion intelligente de vos bâtiments : Contrôle d'accès : DinAccess Supervision de grandeurs physiques : DinCool Gestion technique : DinTalk Gestion

Plus en détail

Dossier Technique Le Stylo Parchemin

Dossier Technique Le Stylo Parchemin Lucien L. 3 3 Collège marie Curie Dossier Technique Le Stylo Parchemin Année 2011-2012 - - 1/13 - - Sommaire - I- Introduction... p3 II- L analyse du besoin... p3 III- L étude de marché Contexte du projet...

Plus en détail

L AUTOMATISME LE SIGNAL

L AUTOMATISME LE SIGNAL L AUTOMATISME LE SIGNAL Page 1 sur 7 Sommaire : 1- Champ de l automatisme définitions 2- Correspondance entre phénomènes physiques et signaux a. Capteur b. Exemple de capteur TOR c. Exemple de capteur

Plus en détail

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges?

Information. BASES LITTERAIRES Etre capable de répondre à une question du type «la valeur trouvée respecte t-elle le cahier des charges? Compétences générales Avoir des piles neuves, ou récentes dans sa machine à calculer. Etre capable de retrouver instantanément une info dans sa machine. Prendre une bouteille d eau. Prendre CNI + convocation.

Plus en détail

FICHE INFORMATION. Répartition individuelle des frais de chauffage. Guide d'information à l'usage des occupants

FICHE INFORMATION. Répartition individuelle des frais de chauffage. Guide d'information à l'usage des occupants FICHE INFORMATION Répartition individuelle des frais de chauffage Guide d'information à l'usage des occupants LE RÉPARTITEUR ÉLECTRONIQUE TECHEM Compter une énergie précieuse Vos répartiteurs de chauffage

Plus en détail