Partageons le plaisir de lire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partageons le plaisir de lire"

Transcription

1 Partageons le plaisir de lire Lecture d un roman et construction d échanges 5 ème /6 ème primaire Projet Learn - Nett Equipe 1 Etudiants : Belle Caroline-Delaunoy Valérie-Dewit Mélanie-Pagano Frédéric- Pischedda Fanny Tuteur : Jean Tourneur

2 Table des matières 1. Introduction Présentation du travail, des supports utilisés et de la méthodologie En bref... 7 A l occasion de... 7 L élève est amené à Grâce à l utilisation de Fiche d'identité... 9 Titre... 9 Mots-clés... 9 Auteurs... 9 Champ disciplinaire... 9 Niveau et cycle d enseignement... 9 Tic utilisés... 9 Matériel & logiciel utilisés Description de la séquence Situation problème et contenu Compétences visées en lien avec les plus values des TIC Objectifs Ressources Développement Déroulement du scénario (Activités) : Evaluation des activités Evaluation de l activité Evaluation de l activité Evaluation de l activité Evaluation de l activité Evaluation de l activité Information pratique Fiche technique Fiche technique N 1 : Présentation de notre outil de travail, le blog Fiche technique N 2 : exemple d une charte d utilisation du blog Fiche technique N 3 : Grille d auto évaluation Fiche technique N 4 : comment utiliser un TBI? Typologies La typologie Lebrun La typologie Educnet Conclusion Bibliographie Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 2

3 12. Annexes Annexe 1 : Présentation de plusieurs site internet reprenant des informations concernant l utilisation du blog, des TICE en éducation, dupowerpoint que l enseignant peut à sa convenance télécharger Annexe 2: Pour poursuivre l expérience d échange et de communication avec des lecteurs en continuum primaire-secondaire Annexe 3: Caractéristique du blog Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 3

4 1. Introduction Ce document prend sa source dans le cadre du travail pratique du cours d Utilisation de l Internet en Éducation dispensé en première année du Master en Sciences de l éducation de l Université de Mons. Le titulaire de ce cours est le professeur Christian Depover assisté par Sandrine Decamps. L objectif visé est que les étudiants, futurs pédagogues ou enseignants se rendent compte des possibilités offertes par les Technologies de l Information et de la Communication (TIC), tant les possibilités pédagogiques que techniques et sociales (via les compétences transversales par exemple). Pour atteindre cet objectif, le cours mise sur la collaboration des étudiants à un projet commun, mélangeant les campus de Mons et de Charleroi. Ce projet se développe tout au long de quatre étapes durant lesquelles les étudiants apprennent d abord à se connaître, à définir le niveau et la matière visés par leur projet, à se mettre d accord sur ce que sera concrètement le projet avant de finaliser et de publier en ligne la séquence. Nous avons choisi de réaliser une activité de lecture pour des enfants de 5 et 6 ème primaires. En effet, il nous a semblé intéressant d aborder la lecture dans une société moderne où il semble difficile de pousser les élèves, aussi bien dans le primaire que dans le secondaire, à lire un livre. L objectif de ce travail est de parvenir à coupler la lecture d un roman avec l utilisation des TIC de manière à partager le plaisir de lire. Pour cela, nous sollicitons l utilisation de différents outils informatiques tels que : - le traitement de texte - la réalisation de PowerPoint - l utilisation d un Tableau Blanc Interactif - l utilisation de l internet à travers un blog interactif Notre travail au sein de la classe s articule autour de l emploi d un roman de Marie Aude Murail, Baby-sitter blues. A travers l histoire d Emilien, adolescent qui a besoin d argent et qui décide de faire du babysitting et de donner des cours particuliers, nous envisageons plusieurs activités avec les élèves. Notre travail se présente comme suit : dans un premier temps, nous présenterons le travail ainsi que des supports utilisés et nous décrirons notre méthodologie. Ensuite, nous continuerons avec une rapide description des activités des élèves suivie de la fiche d identité de notre travail. Nous décrirons alors la séquence de notre leçon avant de la développer. Puis, nous passerons aux activités d évaluation et relierons notre travail à deux typologies : celle de Lebrun et la typologie Educnet. Nous finirons par une conclusion et les annexes. Le décor étant planté, la pièce peut maintenant se jouer! Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 4

5 2. Présentation du travail, des supports utilisés et de la méthodologie. Nous proposons dans un premier temps de découvrir le roman. La volonté de l activité est de donner l envie de lire et de découvrir comment Emilien va s en sortir. Ensuite, nous proposons aux enfants de se pencher sur l étude et l analyse d un personnage. De cette analyse, nous effectuons une réflexion quant aux différentes thématiques abordées par le roman. Nous réalisons ensemble une synthèse des différents chapitres abordés et nous clôturerons notre travail par la production d une suite potentielle aux aventures d Emilien. De cette manière, nous proposerons aux élèves de découvrir ce que l auteur a personnellement imaginé en ce qui concerne la vie d Emilien en sollicitant la lecture du roman «Le trésor de mon père». Dans un souci d utilisation des technologies de l information, nous préparerons au préalable une collaboration avec une classe similaire, mais provenant d une autre école. À chaque activité réalisée, les documents seront postés sur un blog. Cela permettra l échange et la confrontation des idées des élèves. Les activités seront réalisées par groupes d élèves. La classe sera divisée en plusieurs ensembles d élèves pour favoriser l interaction. Nous envisageons également de réaliser des productions synthétisant les discussions durant les périodes de cours afin de présenter à l ensemble de la classe le travail fourni. Ces productions seront également consultables sur le blog créé spécialement à cet effet. La méthodologie utilisée: les cercles de lecture Beaucoup d enfants éprouvent des difficultés à aborder la lecture de textes longs et de romans. Ils sont découragés, avant même de commencer, par le travail qui ne semble pas être une tâche à leur portée. Enseigner à l école des stratégies de lecture pour devenir un lecteur «habile» et apprendre à affronter la diversité des situations de lecture et à adapter ses stratégies en fonction de son projet de lecture est l objectif des cercles de lecture. Il s agit d apprendre aux élèves que dans la lecture des textes complexes, il faut utiliser différentes stratégies qui vont permettre la compréhension et l interprétation des éléments de lecture. C est un apprentissage par étayage qui est au centre de cette méthodologie des cercles de lecture. Les élèves sont amenés à réaliser différentes activités dans des groupes qui sont constitués par l enseignant. De cette façon, l élève bénéficie de la guidance des différents membres du groupe et de l enseignant. L ensemble des interactions dans le groupe sont organisées pour aider les élèves, particulièrement ceux en difficulté de lecture. Ainsi, ils pourront acquérir au fur et à mesure des séquences les stratégies indispensables à la lecture, telles que les stratégies qui permettent de mieux cerner les buts et la situation de lecture, les stratégies de lecturerepérage, les stratégies d inférence, les stratégies qui permettent d intégrer les Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 5

6 informations nouvelles à celles qu on connait déjà, les stratégies qui permettent de connaître l organisation d un texte et les stratégies de questionnement et de résumé. Le rôle de l enseignant est dans un premier temps de servir de modèle en verbalisant la manière dont il utilise lui-même les différentes stratégies ; dans un second temps, il fait utiliser les stratégies et fournit aux élèves des indications sur l efficacité de leur mise en œuvre. Les élèves, par les interactions menées au sein des groupes constitués, vont apprendre à échanger leur propre stratégie de lecture et à s approprier celles utilisées par les différents membres du groupe. Leur lecture en sera plus efficace et la motivation viendra des échanges organisés dans les différentes activités. L étape qui consiste à déposer via le blog «les produits» des échanges avec d autres élèves qui ont par ailleurs réalisé le même type d activités vient renforcer la motivation et l efficacité de lecture. Il s agit ici de lire et d écrire pour collaborer à des échanges sociaux et s enrichir via un outil de communication : le blog. Le principe général du scénario pédagogique se base sur la triple concordance entre les objectifs fixés pour les élèves, les activités pour l acquisition de ces objectifs et les activités d évaluation qui vont permettre de juger de l atteinte des objectifs. Compétences, Objectifs à atteindre par les élèves Activités Évaluation Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 6

7 3. En bref A l occasion de La lecture d un roman de Marie-Aude Murail, nous proposons aux élèves d émettre un avis, un échange d idées, à propos de ce livre, de manière à aborder le plaisir de la lecture dans un partage avec les autres. Ensuite, nous prendrons contact avec une classe d un même niveau, d une autre école pour travailler et construire des représentations sur la lecture dans un objectif d échange et de collaboration. Les activités que nous proposons dans cette séquence se dérouleront via un Blog 1 et les présentations du travail collaboratif des élèves se feront par l utilisation d un tableau blanc interactif (TBI) 2. L élève est amené à... - Lire un roman pour participer, par un travail de groupes, à des cercles de lecture permettant un échange collaboratif au sein de la classe. - Réaliser un PowerPoint, résultat du travail de groupe, qui sera présenté devant la classe et qui servira de base à la synthèse. - Présenter, via un tableau blanc interactif, leur travail de groupe à leur classe. - Réaliser l analyse d un personnage et de l environnement de l histoire. Présenter cette analyse sous forme d un schéma à l aide du TBI - Construire une synthèse (document commun à la classe) qui sera échangée via le blog. - Après chaque activité, les élèves seront amenés à réaliser une auto-évaluation de leur travail. L évolution du comportement de l élève à travers sa lecture et de son attitude de travail au sein de son groupe pourra alors faire l objet d une discussion avec les professeurs. 3 Les échanges avec l autre classe d élèves s axeront également sur : - un travail de vocabulaire en contexte : pouvoir inférer le sens d un mot dans son contexte et ainsi se construire petit à petit une définition - une critique du roman : avis personnel de lecture - une réflexion sur les thématiques abordées par le roman - une construction de représentation commune. Nous envisageons également de proposer aux élèves d imaginer une suite potentielle au roman. 1 Fiche Technique N 1 un blog sera conçu par les professeurs afin de réaliser les activités proposées. Un exemple de mise en page est proposé. 2 Fiche Technique N 4 un exemple de logiciel utilisant le Tableau Blanc interactif est proposé. 3 Fiche Technique N 2 un exemple de grille d auto-évaluation pour l élève est proposé. La modification de ce type d outils est bien sûr envisageable. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 7

8 Grâce à l utilisation de - D un blog et d un tableau blanc interactif. (TBI) Notre activité s implante dans un projet à long terme. Elle peut susciter l intérêt des enfants pour la lecture, la coopération, l analyse de roman, mais peut également être mise en évidence par d autres partenariats. 4 Comme c est le cas du prix littéraire «FARNIENTE» organisé par La Ligue des Familles dans lequel 12 romans récents de littérature de jeunesse sont proposés à des centaines d adolescents, afin que ceux-ci puissent voter en direct pour leur livre «coup de cœur». Ce type de projet est l'occasion de donner un sens à la lecture, à la fois en posant un acte de socialisation et en exerçant sa compétence en lecture. 4 Annexe 2 un exemple de prolongement du même type d expérience est proposé en fin de document. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 8

9 4. Fiche d'identité Titre Critique d un roman en 5 ème et 6 ème primaires. Mots-clés Blog- TBI-roman-échanges -construction commune-collaboration- Auteurs Les étudiants de 5 ème et 6 ème primaires de plusieurs écoles. Champ disciplinaire Le français à travers la lecture et l écriture. Niveau et cycle d enseignement Les années de 5 ème et 6 ème primaires, donc, le cycle 4 de l enseignement fondamental. Tic utilisés Blog Tableau blanc interactif TIC fonctionnalité Plus-value pédagogique Permettra l échange par des discussions avec une autre école. Support des consignes à prendre en considération pour réaliser l activité. Permettra l échange d idées entre les élèves d une même classe afin de réaliser une critique commune à la classe. Échange, discussion, autonomie, rappel des échéances, via l utilisation d internet 5 Échange, discussion, débat, consensus, négociation, via les cours en présentiel au sein de la classe Ordinateur avec une connexion internet. PowerPoint Permettra la conception des Power point et des cartes conceptuelles. Permettra des échanges internet avec l autre classe Permettra de mettre en commun le travail de groupe Autonomie dans le travail à réaliser ; Travail de synthèse : écrire un message pour un lecteur inconnu ; Echange Facilité d utilisation pour une présentation réussie 5 Annexe 3 du document propose une large palette de proposition d utilisation du blog au sein d une classe. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 9

10 Matériel et logiciel utilisés - Des ordinateurs avec une connexion Internet et des logiciels : Word, PowerPoint - Le blog. - Le tableau blanc interactif. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 10

11 5. Description de la séquence Situation problème et contenu Dans un premier temps, seules les «première» et «quatrième» de couverture seront proposées aux enfants en vue de leur faire émettre des hypothèses préalables. C est la lecture du roman qui permettra de confirmer ou d informer ces hypothèses. Ensuite, les élèves seront amenés à lire le roman. A travers cette lecture, ils devront faire appel à leur sens critique pour leur permettre d aborder l analyse du livre. Par la discussion en petits groupes de travail, les élèves seront amenés à prendre contact via un blog avec une autre classe d un autre établissement. Les différents groupes d élèves réaliseront une série d activités tels que : l étude d un personnage, la manière d utiliser un blog, l imagination d une suite au roman, Les idées de travail feront l objet d une présentation par groupes à l aide du logiciel «PowerPoint». Les groupes d élèves présenteront chacun à leur tour le contenu de leur recherche sur le TBI. Différentes activités de cette séquence proposent l utilisation du logiciel PowerPoint: il est le support à la réalisation de la synthèse qui se construit au fur et à mesure des activités. Au terme de la séquence, les élèves recevront sous forme «papier» les diapositives de l ensemble du PowerPoint, constituant ainsi un dossier qui reprend l évolution du travail au sein des différents groupes. Nous échangerons nos documents avec l autre école via le blog. Ainsi, suite à la production d un travail en groupes restreints nous pourrons envisager un échange collaboratif de classe. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 11

12 Compétences visées en lien avec les plus values des TIC Spécifiques à la discipline 1 Orienter sa lecture en fonction de la situation de communication : anticiper le contenu d un document : première et quatrième pages de couverture, dos du livre certifier les connaissances des élèves sur base de critères définis au préalable : l élève sera capable d anticiper le contenu 2 Élaborer des significations : -Déterminer des informations essentielles et secondaires -Vérifier des hypothèses personnelles en tenant compte d un grand nombre d indices Certifier à partir de la consultation de personne : l élève sera capable de rechercher des informations et d inventer la suite de l histoire Spécifiques à la technologie Apprentissage/Consolidation 1 Utiliser un ordinateur : à l aide d un mode opératoire, pouvoir respecter la procédure qui permet l utilisation en contexte scolaire 2 Travailler en groupe prendre connaissance du fonctionnement d un ordinateur (allumage, ouverture des programmes, utilisation des logiciels et des périphériques tels que la souris, une clé USB ) Compétences transversales 6 1 Eduquer aux médias à travers l utilisation des TIC Initier les élèves à l écriture à l aide d outils tels que le traitement de texte 2 Travailler en coopération avec d autres élèves : donner son avis et écouter celui de l autre dans le but de construire un travail commun Certifier la capacité des élèves de 5 ème et 6 ème primaires à la consultation de personnes dans le but de réaliser un travail de qualité. 6 «Compétences transversales» à identifier parmi les compétences démultiplicatrices, stratégiques, dynamiques Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 12

13 3 Assurer l organisation et la cohérence du texte : -repérer les facteurs de cohérence : enchainements chronologiques Certifier la capacité de l élève à contribuer à la cohérence du texte. 4 Dégager l organisation d un texte : -repérer la manière dont les éléments sont décrits -repérer l essentiel d une histoire Certifier les capacités des élèves à repérer et à utiliser à bon escient les indicateurs (titres, intertitres,..) les organisateurs textuels, le système des temps et des modes, les paragraphes, 5 Orienter son écrit en fonction de la situation de communication : -en tenant compte du destinataire et du contexte de l activité -en tenant compte du matériel 6 Elaborer des contenus : -rechercher des idées à partir de la consultation de personnes 3 Gérer son temps sur les machines en naviguant sur la toile de manière pertinente 4 Editer et publier des informations via un blog informatique 5 Utiliser un blog, un tableau blanc interactif et le PowerPoint. 6 Respecter les codes et les moyens de communication à utiliser sur internet. 3 Apprendre la gestion du groupe en respectant les rôles assignés à chacun et ainsi acquérir de l autonomie 4 Développer son sens critique en travaillant en collaboration avec les autres dans la recherche de sa propre identité 5 Faire preuve de créativité Certifier la capacité des élèves à utiliser des illustrations, photos, cartes graphiques afin de réaliser une présentation du travail adéquate. 6 Respecter les consignes : au niveau du temps, de la réalisation et de la présentation du travail, de l utilisation du matériel, des règles appliquées à l utilisation d internet Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 13

14 Objectifs: De manière globale : - développer le savoir lire, - développer le savoir écrire, - développer l esprit d équipe, de collaboration - développer le savoir parler en présentant son travail devant le groupe - développement à la citoyenneté : découverte de l autre Objectifs généraux : - L'élève sera capable d'élaborer une critique argumentée de sa lecture et de la diffuser via des ressources informatiques - L élève sera capable de réaliser une fiche d identité en vue de présenter, après un travail de groupe, l analyse d un personnage préalablement réalisée - L élève sera capable de mener à bien une tâche collaborative avec des camarades non présents dans sa classe - L élève sera capable de mobiliser et d utiliser correctement diverses ressources informatiques telles que le TBI, le blog, le logiciel PowerPoint, afin de réaliser un travail de recherche et de collaboration faisant suite à la lecture d un roman et à l analyse constructive de celui-ci Ressources a - Matériel technique et didactique : Technique Le tableau blanc interactif : Le roman : Didactique Echanger les idées avec la participation de l ensemble des élèves de la classe. Le professeur «dirige» le débat, mais laisse les élèves s exprimer. L ordinateur : Outil indispensable à la conception de notre activité. Celui-ci doit faire l objet d un choix particulier du professeur. Il doit susciter l intérêt et l envie à la lecture de l ensemble de ses élèves afin que l expérience pédagogique puisse être favorable à chacun. Transposer un travail en données échangeables de manière informatique de manière à pouvoir partager son travail avec le public classe et ensuite collaborer avec d autres écoles. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 14

15 b- Ressources électroniques : Le blog Type Description Les élèves échangent leurs idées par l intermédiaire du blog et ainsi proposent des critiques, des pistes, des avis Ils utilisent le blog dans un souci de communication et de respect des consignes. c- Qualités et défauts des interfaces : Critère principal Sous-Critère Description du problème (négatif) ou de la solution adoptée (positif) 7 Le Blog Respecter l espace de travail Respecter le travail des autres Avantage : 1. Le blog est un outil disponible sur la toile donc accessible à tous 2. Donne aux TIC un caractère ludique 3. Réactivité à l'information : le texte produit est publié et disponible tout de suite 4. Permet de laisser des messages aux éditeurs de l article (on peut y manifester son avis, ses pensées, ses idées, ) 5. Permet de publier plusieurs articles en même temps, sur différents thèmes quantité et qualité des articles publiés. 7 Beaucoup d informations reprises ont été consultées sur les sites suivants : les blogs, consulté le 24 avril consulté le 24 avril consulté le 28 avril 2011 Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 15

16 6. l organisation des textes est libre : courts, longs, images, 7. le blog est attractif, on peut modifier la couleur de fond, les polices d écriture et de présentation, il est facilement adaptable au public avec lequel on désire l utiliser. (présentation, vocabulaire utilisé, ) 8. facile d utilisation : démarche claire pour déposer un document : publier, supprimer, modifier, ajouter sont entre autres des commandes du blog 9. le blog est un outil cohérent dans son utilisation, s il y a plusieurs pages au sein du blog, les informations se retrouvent toujours au même endroit (déconnexion, ajout d un article, commentaires, ) 10. on peut imaginer que le blog puisse être un moyen de publicité pour l école et de fierté pour les élèves qui participent au projet 11. Il permet de comptabiliser le nombre de visites sur le blog, de commentaires laissés, d articles Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 16

17 publiés, Inconvénients : 1. Accessible à tous. Nous proposons de réaliser une charte d utilisation du blog ainsi que des règles à respecter quant à l utilisation d internet Une mauvaise utilisation du blog peut entrainer des risques d ordre juridiques (droit à l image, droit à la vie privée, diffamation, ), pédagogiques et psychosociaux 3. le blog peut renforcer des pratiques inadaptées en milieu scolaire. 4. L intrusion d autres individus peut être un évènement perturbateur dans le déroulement des activités. Le TBI Outil peu connu des enseignants qui demande un investissement financier et en besoins de formation. Il demande une collaboration de l équipe enseignante de l école voulant l utiliser. La formation des enseignants pour utiliser ce type de matériel. Avantages : 1. Outil qui offre de nombreuses fonctionnalités interactives. 2. Il permet d'accéder via un seul support à une série de logiciels, d'accéder à internet et de pouvoir garder une trace des différents travaux réalisés sur le 8 Fiche Technique N 2 du document : exemple d une charte d utilisation du blog Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 17

18 tableau 3. Les pouvoirs du tableau blanc interactif peuvent engager et motiver leurs élèves dans la conception d activités de lectures et de conception d outils de synthèse, de présentation, 4. Si le professeur maitrise correctement le TBI, il peut favoriser son utilisation en l adaptant aux besoins des élèves comme : les enfants peuvent écrire sur le tableau ou le contrôler avec leurs doigts. les enfants qui ont des difficultés de motricité fine qui les empêchent d utiliser la souris. Avec le TBI, il leur suffit de toucher l écran pour avoir ce qu ils désirent. la barre d outils peut être déplacée du haut de la page vers le bas, afin que même le plus petit des élèves puisse accéder à la commande du menu. Avec les enfants atteints de surdité, l enseignant peut se tenir debout à côté du tableau et faire des signes sans utiliser d outil particulier. Inconvénients : 1. Très peu de classes actuellement sont équipées de TBI car celuici représente un investissement financier Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 18

19 trop important au sein de bon nombre d'écoles. 2. Les élèves n auront accès à cet espace de travail qu en compagnie du professeur. 3. La formation du professeur est requise pour l utilisation adéquate du TBI avec les élèves 4. le professeur doit revoir la façon dont il prévoit ses préparations. 5. Des problèmes techniques comme la présence de points chauds (reflet de la lampe du vidéoprojecteur sur la surface de projection) 6. Le problème des droits d'usage et de la propriété intellectuelle des documents projetés. 7. Le rangement du matériel et la récupération des données en fin de cours prennent beaucoup de temps : L'encombrement important, les câbles électriques, le vidéoprojecteur doivent être à une distance minimale du tableau, sans obstacle, Penser à la gestion de l espace de travail de la classe Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 19

20 Compétence spécifique (N ) Compétence technique (N ) Compétence transversale (N ) 6. Développement Déroulement du scénario (Activités) : Activités Description (Activité de l élève - Rôle du professeur - ) Paradigmes d apprentissage/ enseignement 1. Découverte roman du Le professeur : - Avoir préalablement abordé les notions relatives au schéma narratif. - Préalablement évaluer le niveau de lecture des élèves dans l optique de la constitution des groupes de lecture. - Anticiper l activité en demandant la lecture des 4 premières pages du livre. - Prévoir la constitution de groupe de lecture hétérogène en répartissant les élèves selon leur niveau Transmission Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 20

21 de lecture (faible, moyen, bon) et de compréhension. - Expliquer le fonctionnement des cercles de lecture. - Donner les consignes relatives à l élaboration de la situation initiale et des émissions d hypothèses. Les élèves : 1. Lecture du début du livre A la lecture des 4 premières pages du livre, la situation initiale est décrite aux enfants. Qui? Emilien Où? à Montigny Quand? Avant les années 2000 alors qu il a 14 ans. Quoi? Veut de l argent pour pouvoir s acheter un magnétoscope et envisage le babysitting. Exploration (recherche d infos) Approvisionneme nt Dégager l organisation d un texte Eduquer au média à travers l utilisation des TIC Le tout, remis en contexte. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 21

22 2. Mise en place des cercles. Suite à la lecture, création des groupes de lecture réfléchis par l instituteur. Travailler en coopération avec d autres élèves Les enfants échangent sur les quelques pages lues les différentes informations qu ils ont pu y recueillir concernant le contexte et les différents éléments déjà posés. Communication Echanges entre les apprenants Confrontation Confortation des idées Développer savoir lire Élaborer significations le des Travailler groupe. en Développer son sens critique en travaillant en collaboration avec les autres dans la recherche de sa propre identité Ils confrontent leur interprétation personnelle de certaines informations : - pourquoi parler de francs et pas d euros, - qu est ce qu un magnétoscope -... de manière à éclaircir au maximum la situation proposée et à pouvoir en extraire les éléments principaux composant la situation initiale de l histoire pour dresser le début du schéma actanciel. Communication Collaboration Exploration Confortation et confrontation des idées Développer savoir lire le Élaborer des significations. Dégager l organisation d un texte Travailler groupe. en Développer son sens critique en travaillant en collaboration Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 22

23 Les enfants peuvent alors présenter les différentes situations initiales trouver et s accorder sur les différents éléments corrects constitutifs d une situation initiale correspondante à leur lecture. Communication Collaboration Pratique Élaborer des significations. Dégager l organisation d un texte Travailler en coopération avec d autres élèves. Développer son sens critique en travaillant en collaboration avec les autres dans la recherche de sa propre identité Une fois la situation initiale exposée, les enfants, suivant les consignes de l instituteur et toujours au sein du cercle de lecture, émettent des hypothèses sur la suite de l histoire, le devenir du personnage principal identifié et sur l évolution des évènements en argumentant celles-ci et en réfutant celles des autres si des contre arguments peuvent être trouvés. Communication Collaboration Confortation Confrontation Élaborer significations. des Travailler groupe. en Faire preuve de créativité. Travailler en coopération avec d autres élèves. Développer son sens critique en travaillant en collaboration avec les autres dans la recherche de sa propre identité Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 23

24 2. Etude du personnage principal héros du récit: Emilien 3. Partage des significations élaborées. Lorsque les échanges dans les cercles de lecture se font moins denses, l instituteur passe à la phase de publication et de partage des différentes hypothèses émises de manière à les rendre communes à tous au moyen d un blog internet afin qu ils puissent également envisager les propositions des autres groupes. Le professeur : répartit selon les difficultés de lecture les élèves par groupes de 4 (selon les principes énoncés pour les cercles de lecture) rappelle les règles du travail de groupes et donne les consignes Communication Création Pratique Guidage Collaboration Elaborer des contenus Assurer l organisation et la cohérence du texte Orienter son écrit en fonction de la situation de communication Développer le savoir lire Travailler en groupe prendre connaissance du fonctionnement d un ordinateur Utiliser ordinateur un Editer et publier des informations via un blog informatique Respecter les codes d Internet Eduquer aux médias à travers l utilisation des TIC Apprendre la gestion du groupe en respectant les rôles assignés à chacun et ainsi acquérir de l autonomie Respecter consignes les Eduquer au média à travers l utilisation des TIC 1. Etablir une fiche d identité du personnage principal Emilien Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 24

25 Les élèves - doivent rechercher dans le roman les éléments qui vont permettre de réaliser la carte d identité du personnage principal: âge du héros, le lieu de l action, les traits de caractère du héros. - composent une description qui détaille les relations entre Emilien et un personnage du livre au choix Exploration Pratique Exploration Approvisionneme nt Création Pratique Orienter sa lecture en fonction de la situation de communication Travailler en coopération avec d autres élèves : donner son avis et écouter celui de l autre dans le but de construire un travail commun Développer son sens critique en travaillant en collaboration avec les autres dans la recherche de sa propre identité - expliquent en 10 lignes ce qui leur plaît ou ne leur plaît pas dans le personnage d Emilien Création Pratique Apprendre la gestion du groupe en respectant les rôles assignés à chacun et ainsi acquérir de l autonomie Le professeur - guide le travail de groupes et incite chacun à participer à la recherche : il est une personne Guidage Travailler duo en en Respecter les consignes de travail Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 25

26 ressource auquel les élèves font appel pour rebondir dans leur travail et il donne un feedback du travail réalisé 2. Utilisation du traitement de textes Word respectant le fonctionnement de l ordinateur et du programme utilisé En utilisant les ordinateurs par groupes de 2, les élèves présentent dans un tableau les résultats de leur recherche : - Ils insèrent un tableau pour inscrire la fiche d identité d Emilien Sous forme de texte en dessous du tableau, ils transcrivent la description du personnage choisi et leur avis sur le personnage d Emilien Pratique Expérimentation Création Utiliser un support écrit comme référent à une présentation orale Utiliser programme appliquant mode opératoire un en un 3. Synthèse des travaux de groupes Utiliser le TBI pour présenter le résultat du travail de groupe Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 26

27 Les élèves : - Présentent oralement devant la classe leurs travaux à l aide du tableau blanc interactif : chaque groupe identifie un «rapporteur» pour cette présentation. - Le professeur : - découpe l ensemble du travail et le répartit entre les différents groupes : l ensemble de la présentation fournira la synthèse du travail sur le personnage d Emilien. 4. Echange et travail entre classes à partir du blog Les documents enregistrés sont déposés sur le blog. Les documents postés par les différents groupes de la classe «collaborante» sont analysés par groupes avec l aide du professeur qui met l accent sur les analogies. Communication Pratique Guidage professeur du Création d un projet commun Imprégnation Modélisation Editer et publier des informations via le blog Respecter les codes et les moyens de communication utilisés sur Internet Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 27

28 Les fiches initiales sont complétées et l analyse du personnage d Emilien est affinée 3. Réflexion concernant thématiques roman les du Les élèves réfléchissent à une thématique du roman qu ils désirent mettre en évidence. Le professeur : - utilise les groupes initiaux pour réaliser cette activité. - circule dans les bancs pour susciter la collaboration de tous. - aide les élèves à structurer leurs pensées et à sélectionner un thème. Guidage professeur Confortation Confrontation des idées du et Eduquer aux médias à travers l utilisation des TIC Cfr règles et consignes du travail de groupe activité 2. Les élèves : Les élèves sont amenés à réaliser un PowerPoint qu ils présenteront à la classe quant à la thématique qu ils désirent aborder. Création d un projet commun Élaborer significations des Travailler en groupe prendre connaissance du fonctionnement d un ordinateur (allumage, Travailler en coopération avec d autres élèves : donner son avis et écouter celui de l autre dans le but de construire un travail commun Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 28

29 - Argent : comment gagner de l argent quand on est adolescent? - Famille : que penser des relations familiales d Emilien, du fait qu il s invente une famille? - Travail : est-ce important de travailler? Qu'est-ce que cela apporte? - Valeur de la société : comment réagir face aux mensonges (cfr liens familiaux) et au vole? - Amitié : comment Emilien gère son amitié avec Martine Marie et Amandine? - Stratégie : expliquer brièvement comment Emilien s en sort pour aider le petit Anthony, Martin, Axel, Anne- Sophie et Anne-Laure ou la stratégie qu Emilien met en place pour récupérer les bijoux avec le papa de Frédérique Fricaire dit Friquet? qu en penses-tu, comment aurais tu fait? Pratique Dégager l organisation d un texte Orienter son écrit en fonction de la situation de communication ouverture des programmes, utilisation des logiciels et des périphériques tels que la souris ) Utiliser un ordinateur : à l aide d un mode opératoire, pouvoir respecter la procédure qui permet l utilisation en contexte scolaire Apprendre la gestion du groupe en respectant les rôles assignés à chacun et ainsi acquérir de l autonomie Respecter les consignes : au niveau du temps, de la réalisation et de la présentation du travail, de l utilisation du matériel, des règles appliquées à l utilisation d internet Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 29

30 - travail d analyse Les élèves recherchent dans leurs souvenirs de lecture et dans le roman, les différents abordés. Le groupe discute et décide d en sélectionner un. Il le situe dans l histoire en rappelant brièvement les faits. Les élèves doivent expliquer pourquoi ils ont sélectionné ce thème-là. Ils peuvent faire appel à leur histoire personnelle. Le groupe doit proposer un avis, une solution, une idée autre que celle qu Emilien met en place pour résoudre sa difficulté. - travail de groupe Par groupe, les élèves réalisent un PowerPoint de quelques dias (5 maximum) : - première : présentation du thème choisi, numéro de page, bref résumé - deuxième : présentation de leur avis. - Troisième : présentation des autres solutions qu Emilien aurait pu mettre en place. (2 solutions) Exploration Approvisionneme nt Confrontation des idées Création Création Elaborer contenus des Utiliser un blog et un tableau blanc interactif, Cmap et le PowerPoint Editer et publier des informations via un blog informatique Respecter les codes et les Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 30

31 - présentation orale Chaque élève du groupe devra prendre la parole et présentera oralement une dia de leur production à la classe. moyens de communication à utiliser sur internet. - Publication en ligne de leur travail. Ils iront ensemble poster leurs documents sur le blog. 4. Activité de synthèse Les groupes constitués lors des activités précédentes reprennent leurs productions antérieures et en réalisent une synthèse écrite via un document Word. Sur base de ce document Word, les groupes réalisent, avec l aide du Tableau Blanc Interactif, une représentation graphique de leurs synthèses (ligne du temps, schéma ou autre). Ils déposent ces deux documents sur le blog. Collaboration Création Collaboration Communication Pratique Création Assurer l organisation et la cohérence du texte Orienter son écrit en fonction de la situation de communication Elaborer des contenus Élaborer significations Elaborer contenus des des Utiliser un ordinateur En groupe, prendre connaissance du fonctionnement d un ordinateur Editer et publier via un blog Utiliser un TBI Respecter les codes d Internet Travail en coopération Gestion de groupe Respect des consignes Utilisation des TIC Travail en coopération Gestion de groupe Créativité Respect des consignes Utilisation des TIC Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 31

32 Sur le blog, les élèves choisissent la production d un groupe de l autre école, la lisent et postent leurs commentaires ou questions sur le blog. Ils répondent aux commentaires et questions du groupe de l autre école qui a choisi leur production. Une fois qu ils ont obtenu une réponse de la part de l autre classe, ils réalisent une présentation PowerPoint de la synthèse de l autre groupe devant la classe. Réflexion Communication Réflexion Communication Confrontation Confortation Pratique Communication Collaboration Création d un projet commun Orienter sa lecture en fonction de la situation de communication Orienter son écrit en fonction de la situation de communication Orienter son écrit en fonction de la situation de communication Orienter son écrit en fonction de la situation de communication Dégager l organisation d un texte Orienter son écrit en fonction de la situation de communication 6 Elaborer des contenus Utiliser un Blog Respecter les codes d Internet Utiliser un ordinateur Respecter les codes d Internet Utiliser un ordinateur En groupe, prendre connaissance du fonctionnement d un ordinateur Utilisation d un PowerPoint Utilisation des TIC Travail en coopération Gestion de groupe Sens critique Respect des consignes Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 32

33 L enseignant est à l écoute des questions des groupes pendant les différentes étapes de l activité Médiateur -> Zone Proximale de Développement Guidage Il prépare un bref cours théorique sur la notion de «synthèse» et guide les élèves pendant qu ils la rédigent. Il guide aussi les élèves pendant la création de la représentation graphique, leur conseillant un type de représentation approprié à la vision du groupe. Transmission Guidage Pratique Guidage Il s assure de la bonne compréhension par ses élèves de la synthèse de l autre école qu ils doivent présenter. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 33

34 5. Création d une suite au roman réalisée en groupe (de 5 à 6 sous-groupes de 3 à 5 élèves en fonction du nombre total d enfants). Le travail se réalise en parallèle par chacun des sous-groupes. En classe et chacun de leur côté, les élèves réfléchissent à un élément de base pour la suite : un élève planche sur les lieux qui seront choisis et exploités (le contexte du récit), une autre planche sur les personnages déjà présents dans l histoire : Martine- Marie, la maman d Emilien, Amandine et Friquet : que vont-ils devenir? Comment vont-ils évoluer? Un autre élève aura en charge la création d un nouveau personnage, et cetera. Faire preuve de créativité. L enseignant passe auprès de chaque élève afin de stimuler ses idées, l orienter et le guider. Dans un second temps, les élèves se rassemblent en sous-groupe et échangent leurs idées oralement. Cette activité a lieu en classe également. L enseignant = Facilitateur Personneressource Guidage Communication Collaboration Confortation Confrontation Travailler en coopération avec d autres élèves : donner son avis et écouter celui de l autre dans le but de construire un travail commun. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 34

35 L instituteur veillera à canaliser les échanges et à recadrer les enfants lors de leur conversation. L enseignant = médiateur Guidage Chacun à leur tour, une fois le déroulement du récit élaboré oralement, les enfants auront à rédiger une partie de la suite qui comportera de 3 à 5 pages, en fonction du nombre d élèves. La rédaction se déroule en plusieurs jours et via un blog. Il s agira d un devoir à réaliser depuis la maison et qui sera corrigé le lendemain. Le premier maillon rédige sa partie, le jour suivant le second prend le relais et ainsi de suite. L enseignant veillera à relire la dernière production réalisée chaque jour et à fournir un feedback aux élèves afin de permettre au groupe de faire progresser le récit au mieux. L enseignant prendra donc connaissance de la production réalisée au fur et à mesure de son Communication collaboration Création Projet commun Pratique L enseignant remet un feedback au groupe Guidage Assurer l organisation et la cohérence du texte. Utiliser un ordinateur : à l aide d un mode opératoire, pouvoir respecter la procédure qui permet l utilisation en contexte scolaire. Travailler en g Apprendre la gestion du groupe en respectant les rôles assignés à chacun et ainsi acquérir de l autonomie. Développer son sens critique en travaillant en collaboration avec les autres dans la recherche de sa propre identité. Faire preuve de créativité. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 35

36 évolution. Il veillera à recadrer le groupe après chaque étape. Ensuite, sur base des remarques formulées en classe, l ensemble du groupe corrige le travail réalisé afin qu un autre élève puisse prendre le relais de la rédaction du texte commun. Une fois le texte réalisé, chaque sous-groupe réalise une présentation PowerPoint en classe et présente sa suite à l ensemble de la classe (via le tableau blanc). Création Utiliser un blog et un tableau blanc interactif, et PowerPoint Utiliser un blog et un tableau blanc interactif, et PowerPoint. Respecter les consignes : au niveau du temps, de la réalisation et de la présentation du travail, de l utilisation du matériel, des règles appliquées à l utilisation d internet. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 36

37 7. Evaluation des activités Evaluation de l activité 1 Compétences spécifiques Compétences techniques Activités d évaluation Pour l évaluation, l élève doit être en mesure d extraire la situation initiale du schéma actanciel de l histoire dès les premières pages de lecture. Il doit pouvoir répertorier les hypothèses émises quant à la suite de l histoire dans le but de partager ses idées sur le net. Utilisation d un Blog pour partager des productions se référant aux compétences de savoir lire et savoir écrire. Critères d évaluation Evaluation formative durant l activité : l élève doit être capable de présenter oralement les différents composants de la situation initiale du livre en déterminant tout d abord le personnage principal et l environnement dans lequel il évolue. Evaluation formative réalisée: listage des hypothèses émises sous une forme laissée au choix des enfants (descriptif, narratif,...) pouvant être transcrite dans un Blog. Evaluation de la présentation d un article de Blog internet reprenant les différentes émissions d hypothèses et se présentant sous une forme adéquate au contexte et respectant les règles de conduite, au moyen d un ordinateur et d une connexion à internet Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 37

38 Evaluation Le professeur réalise l évaluation lors de la présentation orale des différentes composantes de la situation initiale par le groupe d élève, cette évaluation se fera à la fin de l activité. Chaque élève est également sujet à réaliser une auto-évaluation (évaluation formatrice) de par l utilisation de la fiche technique 3 de ce document (le document fourni est à modifier selon l activité). Evaluation de l activité 2 Compétences spécifiques Activités d évaluation Faire réaliser sa fiche d identité à chaque élève en respectant le modèle réalisé pendant l activité à partir de la fiche d identité d Emilien. Cette fiche reprendra les éléments identifiés à l activité 1 Qui? Où? Quoi? (l élève décrit un moment particulier qui le concerne) Quand? Critères d évaluation Evaluation formative qui permet d appliquer les caractéristiques étudiées dans le personnage d Emilien à sa propre identité. L élève est amené à réaliser seul et en parlant de lui-même l activité réalisée en groupes. Il est toujours en apprentissage et se confronte à la difficulté de la tâche. Les critères : - Utiliser des phrases nominales (matière grammaticale vue en classe) - Respecter les consignes de la fiche réalisée en groupe - Importance de l orthographe : 80% des formes doivent être correctement orthographiées - Rechercher le mot adéquat pour exprimer ses sentiments personnels Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 38

39 Compétences techniques Présentation de la fiche réalisée en utilisant le traitement de texte et en insérant un tableau Le document réalisé contient : un titre, un tableau et répond aux questions demandées La mise en page respecte les consignes Le document est enregistré sur une clé USB fournie par l enseignant (pour garder des traces) Evaluation Le professeur réalise cette évaluation à la fin de l activité de groupe n 2 pour permettre à chacun de réaliser la tâche en individuel (en ayant la possibilité de questionner, si nécessaire, l enseignant pour surmonter les difficultés techniques par exemple) les compétences activées dans le groupe sont retravaillées pour une intégration personnelle. Evaluation de l activité 3 Compétences spécifiques Compétences techniques Activités d évaluation Discussion par groupe des différents thèmes. En sélectionner un et le travailler selon les consignes et le présenter oralement devant la classe. S assurer de la bonne organisation du groupe et du rôle de chacun S assurer de la bonne gestion du temps passé avec l ordinateur, connaître le fonctionnement du PC. Vérifier les manipulations réalisées pour rédiger le PowerPoint. Critères d évaluation Evaluation sommative sur base du développement de la thématique et des idées apportées par l utilisation du PowerPoint. Evaluation formatrice : discussion avec chaque personne du groupe afin de recueillir le vécu des élèves. Le professeur a axé à l ensemble des manipulations réalisées par les élèves par un ordinateur qui permet de se connecter sur le blog et de vérifier les manipulations réalisées par les élèves. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 39

40 Evaluation Le document PowerPoint présenté ainsi que les discussions réalisées avec le professeur seront évalués. Cette évaluation se fera à la fin de l activité. Chaque élève est également sujet à réaliser une auto-évaluation (évaluation formatrice) de par l utilisation de la fiche technique n 3 de ce document. (Le document fourni est à modifier selon l activité). Evaluation de l activité 4 Compétences spécifiques Activités d évaluation Le document Word La production graphique Le PowerPoint Critères d évaluation Respect des consignes de mise en forme du document Fautes d orthographe Il s agit bien d une synthèse des travaux précédents Il s agit bien d une représentation graphique : soit un diagramme soit d une ligne du temps, ou encore un graphique, etc les liens sont argumentés. Les liens reflètent bien le contenu du document Word. La représentation graphique reflète bien le document Word de l autre groupe. La compréhension des documents de synthèse de l autre groupe est bien comprise. L exposé est clair et facile à comprendre. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 40

41 Compétences techniques La production du document Word (aspects techniques) La production graphique issue du document Word (aspects techniques) La présentation PowerPoint (aspects techniques) Utilisation de tous les aspects du traitement de texte (mise en forme, correcteur orthographique, titres, sous titres, utilisation de couleurs différentes, etc ) Utilisation correcte du Tableau Blanc Interactif Utilisation de tous les aspects de la conception d un PowerPoint (modèles de dias, utilisation des transitions et des jeux sonores), les dias sont claires et faciles à comprendre. Evaluation Le professeur réalise l évaluation sommative lors de la présentation orale des différents documents à fournir quant à la réalisation de cette activité (document Word, power point,..). Chaque élève est également sujet à réaliser une auto-évaluation (évaluation formatrice) de par l utilisation de la fiche technique N 3 de ce document. (Le document fourni est à modifier selon l activité). Evaluation de l activité 5 Activités d évaluation Compétences spécifiques En fin d activité 5, rédaction d un texte suivi : parties individuelles qui se suivent et qui au final constituent le projet commun au groupe. Critères d évaluation Evaluation formative propre à chaque élève. Evaluation par l enseignant du fond et de la forme du texte : la cohérence du texte, les règles de grammaire, la conjugaison, l emploi des temps, l orthographe, la ponctuation, le vocabulaire, éviter les répétitions, Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 41

42 Compétences techniques En fin d activité 5, réalisation d un PowerPoint en groupe et présentation. l originalité, la présence de paragraphes. Evaluation sommative du groupe par l enseignant : Respect de la procédure : les étapes ont-elles été respectées? Mode opératoire respecté? Evaluation sommative du contenu du PowerPoint (règles relatives au compte rendu) et de la présentation orale du travail (expression orale). Evaluation Le professeur réalise une évaluation formative individuelle quant à la production des textes de chacun des élèves et une évaluation sommative de groupe en parallèle. Informations pratiques - Nombre idéal d élèves : 20 ou moins - Horaire de cours (Nombre et durée des séances) : cela couvrirait le 1 er ou 2 ème trimestre de l année à raison de 2 heures par semaine. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 42

43 8. Fiches techniques Fiche technique N 1 : Présentation de notre outil de travail, le blog Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 43

44 Informations permettant la mise en place du projet. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 44

45 Fiche technique N 2 : exemple d une charte d utilisation du blog Informations issues de : et consultés le 27 avril 2011 Canevas susceptible d être utilisé dans la rédaction de la charte d utilisation du blog elle peut être réalisée ou non avec les élèves. Le blog est destiné aux classes de 5 ème et 6 ème primaires de l école. et de... La présente charte définit les conditions générales d utilisation des blogs conçus à l occasion du cours du Français à travers l utilisation de la lecture. Définitions Un blog est un site internet permettant la publication simple de contenus et l'écriture de commentaires publics ou privés par les lecteurs. Le mot utilisateur désigne ici toute personne ayant un compte sur un blog qu il soit élève ou enseignant. Description du service proposé Pour chaque classe inscrite, les élèves participent à la rédaction d articles selon les droits d utilisation accordés par l enseignant. Les activités à réaliser sont présentées par le professeur. Disponibilité du service L accessibilité du service est permanente durant les heures de cours prévues à cet effet Respect de la législation La quantité et la facilité de circulation des informations et des contenus sur Internet ne doivent pas faire oublier la nécessité de respecter la législation. Internet n est pas une zone de non-droit. Outre l atteinte aux valeurs fondamentales de l Éducation nationale, dont en particulier les principes de neutralité religieuse, politique et commerciale, sont également (mais pas exclusivement) interdits et le cas échéant sanctionnés par voie pénale : 1. l'atteinte à la vie privée d'autrui ; 2. la diffamation et l'injure ; 3. la provocation de mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux, 4. l'image d'un mineur, la diffusion de messages à caractère violent Responsabilité de l enseignant L ensemble des activités liées à la rédaction du blog doit être précédé d explications ou de consignes très précises données aux élèves. Celles-ci doivent notamment porter sur les conditions visées dans cette Charte d usage et le cas échéant insister sur le respect des règles de protection des œuvres, de la vie privée, des données à caractère personnel. Il incombe à l enseignant de garder la maîtrise des activités liées à l utilisation du blog, notamment en exerçant une surveillance constante des activités des élèves, de manière à Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 45

46 pouvoir intervenir rapidement en cas de problème, à repérer et à faire cesser tout comportement litigieux. Engagements de l utilisateur L utilisateur s engage à effectuer une utilisation rationnelle du blog ainsi qu à respecter la législation en vigueur, évoquée à titre non exhaustif au paragraphe «Respect de la législation», et notamment : à respecter les lois relatives à la propriété littéraire et artistique ; à respecter les lois relatives à l informatique, aux fichiers et aux libertés ; à respecter les règles relatives à la protection de la vie privée et notamment du droit à l image d autrui, à s assurer de ne pas publier de messages à caractère raciste, injurieux, diffamatoire à procéder à l'information préalable des personnes quant à la finalité et les destinataires du traitement d informations les concernant, le cas échéant ; «Respect du cours de français» : L élève ne pourra publier son travail qu une fois reçue l approbation du professeur Tous les élèves participent à la publication, Tous les élèves échangent quant aux remarques, suggestions, critiques, Tous les élèves s assurent d écrire correctement (sans fautes d orthographe) Les élèves respectent l ordre établi par le professeur dans la publication des travaux Les élèves respectent le travail des autres. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 46

47 Fiche technique N 3 : Grille d auto évaluation Exemple de fiche d auto-évaluation. Cette fiche est modifiable, mais doit être utilisée dans une volonté de susciter une réflexion de l élève quant à son comportement dans le travail et au sein du groupe. J ai participé activement au travail de groupe J ai bien effectué les tâches reliées à mon ou mes rôle(s) Autoévaluation personnelle Je suis intervenu(e) significativement durant la présentation de notre travail Je trouve que mon équipe à fait un bon travail Nous avons respecté les consignes J ai développé de nouvelles connaissances en informatique Je suis satisfait(e) du travail en coopération de mon équipe Je trouve les activités intéressantes J ai trouvé le sujet du livre intéressant J ai développé une certaine autonomie Je suis satisfait(e) du produit fini J ai envie de lire la suite des aventures d Emilien J ai apprécié travailler avec mon groupe J ai écouté les autres Le travail d équipe a permis de respecter le point de vue des autres Autoévaluation des interactions sociales Oui Moyennement Non Qu as-tu apporté à tes camarades?.. Comment t es-tu senti(e) au sein de groupe?.. Si c était à refaire, comment t y prendrais-tu?.. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 47

48 Fiche technique N 4 : comment utiliser un TBI? Voici quelques éléments pour permettre de travailler à partir d un logiciel qui utilise un tableau interactif. La structure du logiciel ActivInspire Voici l aperçu de la surface de travail et le descriptif des différentes zones. [1] La barre de menu principal [2] Le(s) Paperboard(s) ouvert(s) accessible(s) d un clic [3] Permet de basculer entre les modes création / présentation [4] Le nombre de pages et la page active du Paperboard actif [5] Le style d affichage choisi (Plein écran / zoom, etc) [6] La palette d outils personnalisable [7] Le plan de travail [8] La corbeille [9] La palette des différents navigateurs [1] La barre de menu principal La plupart des fonctionnalités du logiciel sont accessibles par différents chemins : les menus, les palettes d outils, le clic droit ou par les fonctions personnalisées La barre supérieure d ActivInspire est très similaire aux menus de la plupart des autres applications avec les mêmes fonctions et possibilités. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 48

49 Voici une courte description des «Sous-menus» des différents menus : Fichier : ouverture, fermeture, sauvegarde, imprimer, importer/exporter Editer : copier, coller, couper, changer de profil, etc. Aperçu : afficher ou cacher les différents objets et outils Insérer : insérer des objets, des questions, importer du scanner/caméra Outils : les outils les plus importants du logiciel Aide : accéder à l aide, au site Prometheanplanet, aux mises à jour Les outils Description des outils de base 1 Menu principal 2 Annoter sur le bureau 3 Page suivante/précédente 4 Couleur 5 Taille du stylo 6 Sélecteur 7 Marqueur 8 Texte 9 Clavier virtuel 10 Effaceur 11 Loupe 12 Connecteur 13 Annuler la dernière action 14 Sélecteur de profil 15 Outils de bureau 16 Stylo 17 Gomme 18 Reconnaissance de formes 19 Reconnaissance de texte 20 Outils supplémentaires 21 Forme 22 Rétablir à l origine 23 Rétablir la dernière action Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 49

50 Les principaux outils utilisés dans la séquence proposée : 8 Texte Pour insérer du texte. Une fois activé il suffit de cliquer à l endroit d insertion choisi et on commence à taper le texte soit via le clavier de l ordinateur, soit via le clavier virtuel. 10 Effaceur L effaceur a plusieurs fonctions - Effacer les annotations efface toutes les inscriptions faites à l aide du Stylo ou du Surligneur - Effacer les objets efface tout ce qui est Image, Texte, Forme, Texte ou Forme reconnue, etc - Effacer la grille supprime la grille (ne la rend pas transparente donc elle ne sera plus active) - Effacer le fond efface tout ce qui est considéré comme fond de page ou qui se trouve sur la couche inférieure du Paperboard. - Effacer la page supprime la page active 12 Connecteur : pour la réalisation de la synthèse 16 Stylo - L outil Connecteur permet de créer un lien entre deux objets. Sélectionnez l outil Connecteur et cliquez sur un objet, tout en tenant le stylo enfoncé tracez un lien vers un second objet. Lorsque vous survolez celui-ci une série de petits carrés deviennent visibles. Il suffit d en choisir un et de retirer le stylo. - Une fois deux objets reliés par une connexion, si vous déplacez un objet la connexion suivra. - Pour éviter qu une connexion ne passe «au travers» d un autre objet on peut utiliser le Navigateur d Objets pour en changer le niveau. Le Stylo est l outil d annotation. La couleur et la taille peuvent être adaptées selon votre choix. Une fois le Stylo actif, vous pouvez via le Menu Affichage du menu principal afficher la barre «Modifications du Stylo». Cette option est beaucoup plus utile qu il ne le semble à première vue. Lecture d un roman et construction d échanges- Avril 2011 Page 50

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Année scolaire : 2010-2011 Compétences spécifiques (n ) Compétences techniques

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

Enseigner la lecture analytique en 3ème avec une tablette numérique

Enseigner la lecture analytique en 3ème avec une tablette numérique Enseigner les Langues et Cultures de l Antiquité avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr TraAM travaux académiques mutualisés, un accompagnement au développement des usages des TIC Enseigner la lecture

Plus en détail

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL CATALOGUE FORMATION EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL NOS FORMATIONS 1. COMMUNICATION ECRITE-PRISE DE NOTE COMPTE RENDU DE REUNION 2. SECRETARIAT ADMINISTRATIF 3. SECRETARIAT COMMERCIAL 4. CREER

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

Comment susciter la participation des étudiant e s et en tirer parti?

Comment susciter la participation des étudiant e s et en tirer parti? Fiche ABC Comment susciter la participation des étudiant e s et en tirer parti? Introduction Il n est pas rare que les enseignant e s souhaitent faire participer davantage les étudiant e s, soit durant

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

3 e année (approximativement)

3 e année (approximativement) 3 e année (approximativement) 1. L élève s approprie les technologies de l information et de la communication en utilisant efficacement les outils informatiques 1.1 Avec aide, l élève manipule adéquatement

Plus en détail

Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie de 10 grands patrons d approches et d activités d apprentissage

Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie de 10 grands patrons d approches et d activités d apprentissage Par Emmanuelle Villiot-Leclercq (IUFM de Grenoble-UJF), Document placé sous licence Creative Commons BY-NC-ND Octobre 2011 Intégrer les TICE à ses stratégies d enseignement et d apprentissage : Typologie

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO)

INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE. Degré 9 (1CO) INFORM@TIQUE PROGRAMME PROVISOIRE Degré 9 (1CO) DECS SE, mai 2011 PREAMBULE L ordinateur et les moyens multimédias en général font partie du quotidien des élèves. Ils sont utilisés comme instruments de

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire 1. Ce que disent les plans d études vaudois Dans la partie consacrée aux finalités de l école vaudoise, le Plan d Etudes Vaudois (PEV) note à propos

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

des TICE Les plus-values au service de la réussite

des TICE Les plus-values au service de la réussite des TICE Les plus-values au service de la réussite Les plus-values des TICE au service de la réussite Une analyse interdisciplinaire des usages des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Guide du mémoire de fin d études

Guide du mémoire de fin d études Guide du mémoire de fin d études à destination des enseignants et des étudiants Septembre 2011 AVERTISSEMENT Ce document rassemble les dispositions réglementaires d une part, le cadre des dispositions

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

Les nouvelles technologies. Quelles perspectives pour l'enseignement des Mathématiques?

Les nouvelles technologies. Quelles perspectives pour l'enseignement des Mathématiques? Les nouvelles technologies. Quelles perspectives pour l'enseignement des Mathématiques? Première partie : Expérimentation de tablettes numériques Lycée La Herdrie Expérimentation de tablettes Une proposition

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Technologie 9 e année (ébauche)

Technologie 9 e année (ébauche) Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña T., BPhB, BEd, MSc Année scolaire 2014 2015 Technologie 9 e année (ébauche) DESCRIPTION DU COURS Pour réussir dans

Plus en détail

Un gâteau au yaourt pour le goûter!

Un gâteau au yaourt pour le goûter! Un gâteau au yaourt pour le goûter! (adapté de la séquence pédagogique "Let's make scones!" publiée sur le site Primlangues) http://www.primlangues.education.fr/php/sequence_detail.php?id_sequence=83 Niveau

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

Plan de formation des Personnels en CUI-CAE Année 2013-2014

Plan de formation des Personnels en CUI-CAE Année 2013-2014 Plan de formation des Personnels en CUI-CAE Année 2013-2014 DIFOR2-CAFA Plan de formation des personnels en contrat aide ou contrat unique d insertion Contenu I. Développement personnel... 2 A. Développer

Plus en détail

Comprendre un texte fictionnel au cycle 3 : quelques remarques

Comprendre un texte fictionnel au cycle 3 : quelques remarques Contribution aux travaux des groupes d élaboration des projets de programmes C 2, C3 et C4 Anne Leclaire-Halté, Professeure d université, Université de Lorraine/ESPÉ Comprendre un texte fictionnel au cycle

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

PLAN DE COURS DÉPARTEMENT ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE. TITRE DU COURS Ordinateur Outil 243-215-RA 1-4-2

PLAN DE COURS DÉPARTEMENT ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE. TITRE DU COURS Ordinateur Outil 243-215-RA 1-4-2 PLAN DE COURS DÉPARTEMENT ÉLECTRONIQUE INDUSTRIELLE TITRE DU COURS Ordinateur Outil 243-215-RA 1-4-2 Numéro du cours Pondération Automne 2010 Martin Cloutier Table des matières 1 NOTE PRÉLIMINAIRE... 3

Plus en détail

Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion :

Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion : Les utilisations pédagogiques du Tableau Numérique Interactif (TNI) dans l enseignement d Économie-Gestion : Pascal ROOS Professeur d Économie Gestion Lycée Edmond Rostand, Saint Ouen l Aumône (95) Face

Plus en détail

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING

LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING LA CONCEPTION DIGITAL LEARNING Définir et valider un projet de formation en e-learning ou mix-learning : Objectifs : Savoir évaluer l opportunité et la faisabilité de nouveaux dispositifs de formation

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad)

Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad) Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad) Résumé L'idée de départ pour ce projet est de permettre à des élèves de CP/CE1 et de CM2 de prendre conscience

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 12 participants 18 heures de formation sur 3 jours 9 associations de 2 départements représentées (75 et 94) Evaluation orale et bilan individuel écrit effectuée en fin de

Plus en détail

Découvrir le monde à l école maternelle

Découvrir le monde à l école maternelle Découvrir le monde à l école maternelle Faire des sciences à l école en se questionnant et se confrontant au réel en mettant en œuvre une démarche d investigation en ayant un regard critique en travaillant

Plus en détail

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité Des quiz en toute mobilité 3 Des quiz en toute mobilité 4 Des quiz en toute mobilité Pour une pédagogie différenciée L objectif ici était de proposer un outil d évaluation accessible aux élèves en dehors

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

Professionnalisation en FLE

Professionnalisation en FLE Formation continue à distance des professeurs de français langue étrangère Présentation du programme de formation à distance et modalités de diffusion Table des matières 1. Préambule... 4 2. Présentation

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT 1) Observation des applications sur la tablette numérique Nom de l application Contenu Remarques ABC

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Parlez-vous chinois? Allumer l appareil. Commencer. Le premier écran de l application

Parlez-vous chinois? Allumer l appareil. Commencer. Le premier écran de l application Parlez-vous chinois? SOMMAIRE Allumer l appareil... 1 Lancer l application... 1 Commencer... 1 Créer un compte... 1 Se connecter... 2 Consulter les messages... 2 Rédiger un message... 3 Juger un message...

Plus en détail

Grilles d évaluations

Grilles d évaluations Grilles d évaluations 1) Quelques définitions Evaluer (De Ketele 1 ) signifie : Recueillir un ensemble d informations suffisamment pertinentes, valides et fiables Et examiner le degré d adéquation entre

Plus en détail

B2I COLLÈGE ACADÉMIE DE MONTPELLIER

B2I COLLÈGE ACADÉMIE DE MONTPELLIER B2I COLLÈGE ACADÉMIE DE MONTPELLIER ESPAGNOL Propositions pour la mise en œuvre Le tableau suivant est l adaptation et le développement des pistes proposées par ailleurs sur le site de l Académie de Grenoble

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE?

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE? Module sur l utilisation de la vidéo en classe de français langue étrangère JEAN-MICHEL DUCROT Coordinateur de programmes pédagogiques à Alep-Syrie. Responsable du Centre de Documentation Pédagogique d'alep,

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2?

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2? Une tâche complexe peut-être traitée : Gestion d une tâche complexe A la maison : notamment les problèmes ouverts dont les connaissances ne sont pas forcément liées au programme du niveau de classe concerné

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues

WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues SEMAFORAD-2, Seconde édition : 12,13 et 14 Novembre 2005 - Université de Bejaia WEBLINGUA : un outil en ligne pour l enseignement / apprentissage des langues Petitgirard Jean-Yves. Enseignant-chercheur

Plus en détail

PROGRAMMES D INFORMATIQUE

PROGRAMMES D INFORMATIQUE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION DIRECTION GENERALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE ----------------------- DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Réaliser un journal scolaire

Réaliser un journal scolaire Réaliser un journal scolaire 1/ Connaître le journal et ses contenus Pour que les élèves puissent à leur tour devenir producteurs, il faut absolument qu ils apprennent à connaître le journal et ses contenus.

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle

Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle Comme nous le témoignent les recherches sur le tableau blanc interactif (TBI), The interactive whiteboard revolution: Teaching with IWBs

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées VISITE D ENTREPRISE INTERVENTION DE PROFESSIONNELS EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE TABLE RONDE Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées Edition 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

Cours Informatique de base INF-B101-2. Alphabétisation

Cours Informatique de base INF-B101-2. Alphabétisation Cours Informatique de base INF-B101-2 Alphabétisation Présentation du cours Informatique de base «La curiosité mène à tout : parfois à écouter aux portes, parfois à découvrir l'amérique.» José Maria Eça

Plus en détail

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Travail de Maturité Guide de travail 2014-2015 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Tables des matières 1. Qu est-ce que le travail de maturité? 2. Planification générale du travail

Plus en détail

Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr

Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr Académie de Dijon Enseigner les Lettres avec les TICE http://lettres.ac-dijon.fr TraAM travaux académiques mutualisés, un accompagnement au développement des usages des TIC Créer un forum d écriture avec

Plus en détail

Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER

Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion

Plus en détail

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE FICHE MEDIAS N 1 REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE A l'attention des enseignants des cycles II et III Initiative de sensibilisation au handicap mental l'écolensemble Objectifs pédagogiques

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle

Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle Formation URFIST 19 mars 2013 Formatrice : Florie Brangé Description de la formation Nom : Concevoir son premier espace de cours

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca SESSION : H-2009 NO DE COURS : 201-009-50 PRÉALABLE(S) : Math 436

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Politique de scolarisation à la maison

Politique de scolarisation à la maison Code : 2521-02-12-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique de scolarisation à la maison Date d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur : Date d entrée en vigueur : 13 juin 2012 Services

Plus en détail

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage «La façon de nous voyons les choses est la source de la façon dont nous pensons et de la façon dont nous agissons Jamais nous

Plus en détail

IDEOGRAPHIX, BUREAU De lecture

IDEOGRAPHIX, BUREAU De lecture 074 _ Les Actes de Lecture n 106 _ juin 2009 _ [dossier] _ Idéographix bureau d'écriture _ Carole Cane & Alain déchamps IDEOGRAPHIX, BUREAU De lecture Carole Cane & Alain DÉCHAMPS Idéographix n est pas

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE DU M2 STATISTIQUE & ECONOMÉTRIE Yves Aragon & Thibault Laurent & Anne Ruiz-Gazen GREMAQ, Université des Sciences Sociales 21 Allée de Brienne 31000

Plus en détail

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet

«Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet «Lady Souris : le mystère du frigidaire» : Gwénaëlle Boulet Rédaction : concevoir et écrire plusieurs phrases cohérente. Ecrire à partir d un album. ( CE1 ou fin d année CP/CE1) En parallèle lire d autres

Plus en détail

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal RAPPORT DE STAGE 3 ème Quels conseils méthodologiques pour la réalisation de votre rapport Voilà des conseils et des questions pour vous aider dans la réalisation de votre rapport. Ils vous sont proposés

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES...

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES... Diffusion de l information dans Internet Guide de création de documents Word accessibles 5 novembre 2009 OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT...

Plus en détail

Une BD texte et images: Maquette générale

Une BD texte et images: Maquette générale Une BD texte et images: Maquette générale Niveaux du CECR : A1 Public : Adolescents (11-12 ans) Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE au Centre de Langues de l'état de São Paulo) Supports

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail