Association des distributeurs de REEE du Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association des distributeurs de REEE du Canada"

Transcription

1 Association des distributeurs de REEE du Canada Cours de perfectionnement à l intention des représentants en plans de bourses d études 2011, Association des distributeurs de REEE du Canada Tous droits réservés. Aucune partie de cette traduction ne peut être reproduite, conservée ou transmise sous quelque forme que ce soit : électronique, mécanique, photocopiée ou autre, sans le consentement écrit préalable de l Association des distributeurs de REEE du Canada. Les demandes de consentement écrit doivent être adressées à l ADREEEC, 2221, Yonge Street, bureau 210, Toronto, ON M4S 2B4. Juillet

2 hh Table des matières Introduction... 6 À qui s adresse le cours?... 8 Exigences du cours... 9 De quoi ce cours traite-t-il? Conseils utiles Épargner pour les études Des coûts sans cesse croissants Augmentation des avantages liés aux études postsecondaires Les régimes enregistrés d épargne-études Qu est-ce qu un REEE? L enregistrement d un régime Les trois types de REEE Les distributeurs de REEE Les REEE et la Loi de l impôt sur le revenu Les souscripteurs Les bénéficiaires Le plafond de cotisation L échéance obligatoire Les transferts Imposition des cotisations excédentaires Les paiements issus des REEE Programmes de subventions La Subvention canadienne pour l épargne-études (SCEE)

3 Les paiements de la Subvention canadienne pour l épargne-études supplémentaire Le Bon d études canadien La subvention Alberta Centennial Education Savings Plan (ACES) L Incitatif québécois à l épargne-études (IQEE) Les avantages importants et les risques potentiels des REEE Les avantages des REEE Risques potentiels des REEE Fonctionnement des plans de bourses d études Quelles sont les différences entre les régimes individuels, familiaux et collectifs? Administration et plans de bourses d études Comment les plans de bourses d études obtiennent leur valeur Le mandat d investissement des plans de bourses d études Stratégies d investissement Documents de divulgation/declaration relatifs aux plans de bourses d études Le prospectus Les états financiers Les notes afférentes aux états financiers Autres informations concernant le plan de bourses d études Divulgation financière supplémentaire et responsabilité de surveillance L accès aux documents de divulgation Frais et dépenses Frais d inscription ou d adhésion Remboursements des frais d inscription Assurance d achèvement

4 Frais de retrait Frais d administration et de gestion Autres frais Les distributeurs de plans de bourses d études Le rôle du distributeur de plans de bourses d études Les politiques et procédures internes Les systèmes de supervision Les responsabilités du représentant en plans de bourses d études Les responsabilités du représentant en plans de bourses d études Code de déontologie des pratiques commerciales Marketing et publicité Le rôle du marketing et de la publicité Définition de la communication relative à la vente et de la publicité Exigence d approbation Communications de vente et publicité mensongères Les normes relatives à la publicité et aux communications de vente Données relatives au rendement Cartes de visite et papier à en-tête La sollicitation à froid et le télémarketing/la télémercatique Réglementation fédérale L impôt sur le revenu et la loi sur la SCEE Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes et les règlements Dispositions de la divulgation Loi sur les valeurs mobilières

5 13. Réglementation des valeurs mobilières au Canada Introduction aux valeurs mobilières Autorités de la réglementation des valeurs mobilières Loi sur les valeurs mobilières Règlements, règles, normes et politiques Enquêtes et mise en application Inscription Exigences du prospectus Norme canadienne 15 (Règlement C-15) L économie Comprendre l environnement économique Mesures de l économie Politique économique Comprendre les marchés financiers Comprendre les valeurs mobilières (les titres) Les impôts et autres considérations Comprendre le risque de l investissement Trois types d actifs Caractéristiques des valeurs mobilières (titres) Autres produits financiers Annexe A : Glossaire Annexe B : On ne perd pas de vue les Lafleur Annexe C : Rivalité fraternelle Annexe D : Formulaire de transfert de régime Annexe E : Extraits : Loi sur la concurrence

6 Introduction Introduction Ce cours a été préparé par l Association des distributeurs de régimes enregistrés d épargne-études du Canada (ADREEEC) dans le cadre de ses efforts continus à mettre en place les normes de connaissance et de conduite les plus élevées possible auprès de ceux qui distribuent des plans de bourses d études au Canada. L ADREEEC a été fondée en 2000 avec le mandat suivant : Défendre fièrement le concept et les avantages de l épargne pour les études postsecondaires au moyen des régimes enregistrés d épargne-études ; Développer, maintenir et faire respecter les normes de professionnalisme et déontologiques de toutes les sociétés membres, de leur personnel et de leurs représentants ; Représenter l industrie des REEE collectifs en traitant avec les autorités de réglementation, les organisations politiques et gouvernementales, et les particuliers, de manière proactive, responsable et coopérative ; Assurer des relations de collaboration entre les sociétés membres, avec pour objectif final de servir d abord et avant tout les besoins des souscripteurs, et de maintenir les normes élevées de l industrie des REEE collectifs. L ADREEEC est aujourd hui reconnue par les autorités de réglementation, les décideurs politiques, l industrie financière, les médias et le grand public, comme le plus important groupe de pression pour les REEE au Canada. 6

7 Introduction Nous nous concentrons sur la promotion du concept de l épargne-études auprès des familles canadiennes, et travaillons en collaboration avec les autorités provinciales de réglementation afin d assurer une exploitation professionnelle, efficace et déontologique pour la sécurité et le bénéfice de nos souscripteurs. Les membres de l ADREEEC sont : Consultants C.S.T. Inc. : distributeur des Plans fiduciaires canadiens de bourses d études. Fonds d'éducation Héritage Inc. : distributeur des régimes Héritage et Impression. La Première financière du savoir inc. : distribue les régimes d'épargneétudes de La Première financière du savoir. Gestion Universitas Inc. : distributeur des régimes Reflex et individuel Universitas. 7

8 Introduction À qui s adresse le cours? Le cours de perfectionnement à l intention des représentants en plans de bourses d études constitue la formation préalable obligatoire des personnes désirant s inscrire en tant que représentant en plans de bourses d études d un distributeur de plan de bourses d études au Canada. Les personnes qui font des placements dans des plans de bourses d études s attendent à recevoir de la part des représentants en plans de bourses d études et des distributeurs un service d excellence, une expertise et une fiabilité absolue. Vous allez établir des relations à long terme avec vos clients, et ils compteront sur vous au moment de prendre des décisions de placement importantes. Vos clients et votre distributeur doivent en permanence avoir confiance en vos connaissances et votre intégrité. Afin de répondre à ces attentes, vous devez posséder tout au long de votre carrière une formation adéquate et une compréhension approfondie de vos obligations réglementaires et déontologiques. L objectif de ce cours est de fournir la connaissance dont vous avez besoin pour : Comprendre et se conformer à vos obligations légales, réglementaires et déontologiques, en tant que représentant en plans de bourses d études enregistré, et Fournir à vos clients des conseils avisés, modérés et objectifs sur l'importance d'épargner pour les études, sur les possibilités de l'épargne-études, sur le fonctionnement des REEE, sur les programmes de subvention disponibles et sur la totalité des placements que vous proposez. 8

9 Introduction Exigences du cours Quelques données importantes que vous devez connaître avant de commencer : Il s'agit d'un cours en auto formation. Pour le réussir, vous devez obtenir une note d'au moins 70 % lors de l'examen final en deux heures. Vous devez vous préparer à consacrer d'environ 20 à 30 heures d'étude et de révision des documents. L'examen final doit être accompli dans les trois mois suivant l'inscription au cours (il faut achever le cours et l'examen dans un laps de temps plus court). Des exemples de questions d'examen ont été ajoutés à la fin de chaque chapitre pour insister sur des concepts importants et pour vous aider à comprendre ce dont vous avez besoin de savoir pour mener à bien le cours.) L étudiant a également à sa disposition un module d entraînement à l examen en ligne sur le site Web de l ADREEEC, dans le menu Service aux étudiants. La plupart des distributeurs de plan de bourses d'études exigent que les représentants en plans de bourses d études passent un examen. Vérifier auprès de votre distributeur pour vous assurer que vous disposez des documents d études appropriés. 9

10 Introduction De quoi ce cours traite-t-il? Dans le cours de perfectionnement à l intention des représentants en plans de bourses d études, vous en apprendrez davantage sur : Les coûts et les avantages des études postsecondaires au Canada, Les règles qui régissent les REEE et les programmes de subventions gouvernementales, La structure générale des plans de bourses d'études, Les documents de divulgation concernant les plans de bourses d'études, Les droits et frais des plans de bourses d'études, Le rôle des distributeurs de plans de bourses d'études, Les responsabilités des représentants en plans de bourses d études, Le Code de déontologie des pratiques commerciales de l ADREEEC, Le cadre réglementaire, et Un aperçu de l'environnement économique et financier du Canada. 10

11 Introduction Conseils utiles Chaque chapitre commence par un survol et se termine par un résumé des aspects traités. Chaque chapitre comprend des questions «Testez vos connaissances», qui reprennent les informations abordées dans le chapitre en question. Vous avez besoin d'une définition? Le glossaire situé à l annexe A est une ressource pratique donnant la définition de termes clés utilisés par l industrie. PLUS EN LIGNE : Cette icône indique s'il existe des liens vers des sites Web où vous pouvez accéder à une information plus détaillée ou consulter des mises à jour. Ce cours peut servir de guide de référence gardez-le à proximité lorsque vous aurez passé l'examen. Vous trouverez les documents de cours accompagnés de documents de référence supplémentaires et vous accéderez à un module d'entraînement à l'examen sur le site Web de l ADREEEC dans le menu Services aux étudiants. Lorsque vous aurez terminé le cours et réussi l'examen, vous pourrez toujours accéder en ligne à ce document de cours pour vous y reporter. Votre identifiant expire uniquement si vous ne terminez pas le cours et ne réussissez pas l'examen avant la date prescrite. 11

12 1 Épargner pour les études 1. Épargner pour les études Chapitre 1 Survol Ce chapitre traite des deux facteurs importants qui soulignent l importance de l épargne pour les études : Les coûts grandissants des études postsecondaires au Canada, et L'augmentation des avantages liés aux études postsecondaires 12

13 1 Épargner pour les études Des coûts sans cesse croissants Le coût des études postsecondaires au Canada est élevé et le devient rapidement encore plus. Si on prend en considération ces faits issus de Statistique Canada : Les droits de scolarité ont augmenté plus vite que l'inflation. Les droits de scolarité des universités canadiennes ont observé une augmentation annuelle moyenne de 4,4 % entre 1998 et 2008, en comparaison d'un taux annuel d'inflation moyen de 2,3 %. Pour les étudiants entrés à l'université en 2009, le coût estimé d'études universitaires en quatre ans loin du domicile familial était d'environ $. On prévoit que les enfants nés en 2010 devront assumer un coût de $ pour le même programme en quatre ans lorsqu'ils commenceront l'université. Consultez le tableau 1.1 ci-après pour une estimation des futurs coûts universitaires selon l'année de naissance. Les droits de scolarité du premier cycle dans les universités canadiennes ont augmenté en moyenne de 21,5 % de 2002 à Les augmentations les plus importantes durant cette période ont été relevées dans des domaines professionnels tels que le droit, la médecine et la dentisterie, les droits de scolarité y ont augmenté de 65 %. 13

14 1 Épargner pour les études Tableau 1.1 Coûts projetés des études universitaires Année de naissance Coût estimé de la Coût estimé de la totalité Année totalité des droits des droits de scolarité et des d entrée à de scolarité pour un frais de logement pour un l école programme de 4 ans* programme de 4 ans* (au domicile familial) (loin du domicile familial) $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ * D après les chiffres de Statistique Canada, de 1995/1996 à 2006/2007 l augmentation de la totalité des droits de scolarité a été de 5,69 %, et l augmentation des frais de logement durant la même période a été de 4,53 %. Source : Fonds d éducation Héritage Inc. 14

15 1 Épargner pour les études Les REEE dans la réalité Olivier est né en Ses parents Éric et Marie sont diplômés d université et veulent épargner pour ses études. Ils découvrent qu on s attend à ce que des études universitaires coûtent environ $ en 2020 lorsqu Olivier aura terminé le secondaire. Ils viennent vous voir pour obtenir des conseils sur la façon d épargner le mieux pour atteindre cet objectif. L'épargne compte : un pourcentage plus élevé de jeunes gens pour les études desquels une épargne a été mise de côté (par eux ou par leurs parents) est allé à l université ou au collège, par rapport aux jeunes gens pour lesquels il n y a eu aucune épargne. D après le document de 2006 : Recueil de faits à l occasion de la rentrée scolaire de Statistique Canada. Davantage d'étudiants travaillent : pendant l année scolaire , environ 46 % des étudiants travaillaient, alors que seulement 28 % d entre eux travaillaient en On ne peut pas compter sur des bourses universitaires ou sportives et sur des prix : alors qu en 2002, selon Statistique Canada, 40 % des parents d enfants de 18 ans et moins s attendaient à ce que leurs enfants obtiennent une bourse ou un prix pour les aider à financer leurs études postsecondaires, seulement 15 % des étudiants déclaraient recevoir une telle récompense. 15

16 1 Épargner pour les études Les étudiants sont plus endettés lorsqu'ils obtiennent leur diplôme : plus de la moitié (59 %) des diplômés du collège ou de l université avaient une dette d étude au moment du diplôme en 2006, alors que cette proportion était de 45 % en Le montant moyen dû par un étudiant de baccalauréat était supérieur à $ en 2006, d après une étude de la Fondation canadienne des bourses d études du millénaire. En plus des droits de scolarité, le coût des études postsecondaires comprend les frais d étudiant, les dépenses de subsistance et les manuels. Davantage d informations se trouvent sur le site Web de Ciblétudes. Cette ressource offerte en ligne par Ressources humaines et Développement des compétences Canada, traite des études postsecondaires et pourrait constituer une source utile d informations pour vous et vos clients. PLUS EN LIGNE : Tandis que la plupart des parents canadiens espèrent que leurs enfants poursuivront des études postsecondaires, en 2002, seulement 50 % des parents avaient épargné en vue du collège ou de l université. 16

17 1 Épargner pour les études Augmentation des avantages liés aux études postsecondaires Ces dernières années, des études postsecondaires sont devenues la clé de la réussite dans la société canadienne. Le nombre d emplois ouverts à ceux qui n ont pas fait d études postsecondaires est en train de chuter, alors que le nombre d occasions favorables proposées à ceux qui ont fait des études postsecondaires continue à croître. Les diplômés d études collégiales et universitaires sont plus susceptibles de trouver un emploi, de le garder et de gagner plus d argent que les personnes ayant fait moins d études, selon l étude publiée en 2009 par la Fondation canadienne des bourses d études du millénaire «Le prix du savoir : L accès à l éducation et la situation financière des étudiants au Canada». L étude démontre que : Les Canadiens n'ayant pas de diplôme du secondaire sont deux fois plus exposés au chômage que ceux qui ont un diplôme universitaire. En 2005, le détenteur d'un diplôme universitaire gagnait $ de plus par an qu'un diplômé du secondaire ; un diplômé de deuxième et troisième cycle gagnait $ de plus qu'un diplômé du secondaire. Au bout de 40 ans, un diplômé du collège aura gagné $ de plus par an qu'un diplômé du secondaire, pendant qu'un diplômé de l'université aura gagné $ de plus. 17

18 1 Épargner pour les études Tableau 1.2 Gains médians en 2005 des travailleurs à plein temps toute l année, âgés de 25 à 64 ans, selon la scolarité et par région avant le secondaire Secondaire $ $ Apprentissage $ Collège $ Diplôme universitaire $ Source : Statistique Canada Revenu et gains : Faits saillants en tableaux, Recensement de Catalogue de Statistique Canada nº XWE Statistique Canada a également démontré qu au fil du temps les études se traduisaient par des emplois et par un écart de revenu grandissant. Deux nouveaux emplois sur trois au Canada exigent des études postsecondaires. En 2004, le taux de chômage des 25 à 29 ans ayant un niveau inférieur au secondaire était de 15 %, de 9 % pour les diplômés du secondaire, 6 % pour les diplômés du collège ou de l enseignement professionnel, et 7 % pour les diplômés de l université. Comme cela est souligné au tableau 1.3 ci-après, l écart des gains augmente avec le temps, en fonction du niveau d études. En 2006, le revenu annuel moyen des personnes âgées de 15 à 24 ans qui ne possédaient pas de diplôme universitaire (un certificat/diplôme inférieur au baccalauréat) et de ceux qui possédaient un baccalauréat n étaient pas très éloigné l un de l autre, avec respectivement $ et $. Entre 35 et 44 ans, les diplômés de l université gagnaient, en moyenne, 18

19 1 Épargner pour les études plus de $ de plus que ceux qui n avaient pas de diplôme postsecondaire. L écart de gains est plus grand pour les 45 à 54 ans, dont les diplômés de l université dépassent en gains de $ ceux qui ne possèdent pas un tel diplôme. Tableau 1.3 Revenus d emploi médians selon le groupe d âge et le niveau de formation en 2006 au Canada Certificat/diplôme inférieur au baccalauréat $ $ $ $ $ $ Baccalauréat $ $ $ $ $ $ Certificat/ diplôme ou grade supérieur au baccalauréat $ $ $ $ $ $ Source : Recensement de la population 2006, Statistique Canada. 19

20 1 Épargner pour les études Chapitre 1. Sommaire Les droits de scolarité ont augmenté plus vite que l'inflation. On s'attend à ce qu'un diplôme en quatre ans (en habitant loin du domicile familial) coûte plus de $ pour un enfant né en Les jeunes gens ont davantage tendance à poursuivre des études postsecondaires si leurs parents ont épargné, mais seulement la moitié des parents ont à l'heure actuelle une épargne en vue des études. Les occasions d'emploi pour les Canadiens qui n'ont pas fait d'études postsecondaires chutent, tandis qu'elles augmentent pour ceux qui ont fait ces études supérieures. Les personnes qui ont fait des études postsecondaires sont plus susceptibles de trouver un emploi, de le garder et de gagner considérablement plus d'argent que les personnes qui n'ont pas fait d'études postsecondaires. 20

21 1 Épargner pour les études Vérifiez vos connaissances Chapitre 1 1. Ces dernières années, de quelle façon les droits de scolarité ont-ils augmenté par rapport au taux d inflation? (a) Les droits de scolarité montent plus lentement que le taux d inflation. (b) Il n y a aucun lien entre les droits de scolarité et le taux d inflation. (c) Les droits de scolarité ont augmenté plus vite que l inflation. (d) Les droits de scolarité sont protégés du taux d inflation par la loi fédérale. 2. À combien le gouvernement estime-t-il le coût d études universitaires ou collégiales en quatre ans loin du domicile familial d un enfant né en 2008? (a) $ (b) $ (c) $ (d) $ 21

22 1 Épargner pour les études 3. Alors que la plupart des parents espèrent que leurs enfants poursuivront des études postsecondaires, quelle proportion d entre eux a un programme d épargne particulier en vue des études? (a) 25 % (b) 50 % (c) 75 % (d) 99 % 4. Au Canada, quel pourcentage des nouveaux emplois exige des études postsecondaires? (a) La moitié (b) Un quart (c) Deux tiers (d) Trois quarts 5. Quel effet les études ont-elles à long terme sur le revenu? (a) Les diplômés d études universitaires et collégiales gagnent, en général, moins d argent que ceux qui possèdent un diplôme d études secondaires. (b) Il n y a aucune différence notable. (c) À âge égal, les revenus de ceux qui ont fait des études postsecondaires dépassent les revenus des personnes qui ont un niveau inférieur au secondaire. (d) À la cinquantaine, ceux qui ont une formation inférieure au secondaire ont des revenus sensiblement égaux à ceux qui on fait des études postsecondaires. Réponses : 1.C 2.D 3.B 4.C 5.C 22

23 2 Les régimes enregistrés d épargne-études 2. Les régimes enregistrés d épargne-études Chapitre 2 Survol Dans ce chapitre, vous apprendrez : L'origine des REEE au Canada, De quelle manière les régimes sont enregistrés, Les trois types de REEE, De quelle manière les régimes sont-ils distribués (vendus), Les placements qui sont admissibles au REEE, et Les règles qui encadrent les REEE. 23

24 2 Les régimes enregistrés d épargne-études Qu est-ce qu un REEE? Un REEE est un régime de placement aux fins d études postsecondaires. Le souscripteur (en général un parent ou un grand parent) cotise sous la forme de fonds versés au régime, afin d aider à régler les coûts auxquels pourrait s exposer le bénéficiaire lors d études futures. Les cotisations à un REEE ne sont pas déductibles d impôt, mais le revenu (par ex., les dividendes, les intérêts, les gains en capital) gagné sur ces cotisations est à l abri de l impôt tant qu il n est pas retiré. Dans la mesure où les fonds sont retirés pour régler les coûts d études postsecondaires admissibles (décrits plus en détail plus loin dans ce chapitre), le revenu gagné dans le REEE est imposé aux mains du bénéficiaire (l étudiant) et non du souscripteur. Puisqu en général l étudiant fera des études à temps plein et aura peu ou pas de revenu, le revenu issu du REEE sera en principe imposable à un taux d imposition très bas. La possibilité de différer les impôts sur le revenu gagné représente un des avantages importants des REEE. D autres avantages sont abordés dans les chapitres suivants. 24

25 2 Les régimes enregistrés d épargne-études Les REEE dans la réalité Deux familles épargnent pour les études de leurs enfants, en mettant de côté $ au début de chaque année, et ce, pendant 10 ans. Dans les deux cas, les souscripteurs sont imposables au même taux marginal de 40 %. Les Tremblay placent l argent dans un compte non enregistré à taux d intérêt élevé rapportant 4 % par an. Chaque année, ils payent un impôt sur le revenu gagné par le compte. Au bout de 10 ans, les Tremblay ont payé 2 839,52 $ d impôt et ont épargné ,28 $ dans leur compte. Les Lafleur placent leur argent dans un REEE qui leur rapporte le même taux d intérêt de 4 % par an. Ils ne sont pas tenus de payer un impôt sur le revenu gagné par le compte. Au bout de dix ans, les Lafleur n ont payé aucun impôt sur le revenu gagné et possèdent un total de ,05 $ dans leur régime. Les Lafleur ont accumulé environ $ de revenu de plus que les Tremblay sur leur cotisation de $. Sans compter les subventions gouvernementales non négligeables auxquelles les Tremblay auraient eu droit pour les cotisations versées dans leur REEE (les subventions sont traitées au chapitre 3). Les 7 549,05 $ de revenu gagné dans le REEE des Lafleur seront imposables lorsqu ils seront retirés. Ils seront cependant imposés à un taux très bas (ou nul), celui qui s appliquera à l étudiant à ce moment-là. Les Tremblay ont trouvé difficile d être à la hauteur de l épargne des Lafleur puisqu ils n ont pu profiter de l impôt différé dont bénéficie un REEE. Voir le détail de ces calculs à l Annexe B. 25

26 2 Les régimes enregistrés d épargne-études Les régimes d épargne-études (REE) remontent au début des années À l origine, ces régimes étaient, à strictement parler, des dispositions d épargne, qui ressemblaient à un compte bancaire, dont le revenu de placement était imposable au nom du souscripteur, et dont les étudiants recevaient le revenu net d impôt du régime. En 1974, le gouvernement fédéral promulgua des modifications à la Loi de l impôt sur le revenu, afin d encourager les particuliers à épargner pour les études postsecondaires de leurs enfants. Ces modifications ont permis aux régimes d épargne-études de devenir «enregistrés», et ces REEE pouvaient dès lors servir d abris fiscaux. L enregistrement d un régime Les REEE sont réglementés par le gouvernement fédéral du point de vue de la fiscalité sur le revenu, et ils sont administrés par l Agence du revenu du Canada (l ARC). Pour pouvoir porter le titre de «Régime enregistré d épargne-études», le régime doit être approuvé par l ARC. L ARC examine les termes et conditions du régime, et s assure que les dispositions de fiducie appropriées sont mises en place et que la Loi de l impôt sur le revenu a été respectée. Des spécimens du régime sont déposés par son promoteur auprès de l ARC. Une fois approuvés, on attribue aux régimes un numéro d enregistrement sous lequel ils peuvent être exploités. 26

27 2 Les régimes enregistrés d épargne-études L approbation de l ARC ne signifie pas qu elle appuie le bien-fondé d un REEE ou d un placement dans un plan de bourses d études ; cela signifie simplement que le régime est enregistré aux termes de la Loi de l impôt sur le revenu. Les trois types de REEE Les trois principaux types de REEE sont : 1) Les régimes individuels (ou non familiaux) : Un REEE individuel ne peut avoir qu un seul bénéficiaire. 2) Les régimes familiaux : Les régimes familiaux ont un bénéficiaire ou davantage, mais tous doivent être liés au souscripteur par le sang ou par adoption. 3) Les régimes collectifs : Dans un régime collectif, le souscripteur désigne un bénéficiaire. Généralement proposés par des fondations de plans de bourses d études sans but lucratif, les régimes collectifs mettent en commun les cotisations faites par les souscripteurs et les placent pour en obtenir un revenu. Les cotisations des souscripteurs aux régimes collectifs sont habituellement gérées dans un concept de «groupe du même âge» ou de «date d échéance». Cela signifie que les cotisations des bénéficiaires censés commencer leur scolarité postsecondaire la même année sont gérées en commun et placées de telle sorte que l argent soit facilement disponible au moment où ces étudiants sont susceptibles d en avoir besoin. 27

28 2 Les régimes enregistrés d épargne-études En général, la plupart des distributeurs en plans de bourses d études se spécialisent dans les régimes collectifs, bien que la plupart offrent, également, des régimes familiaux et individuels (non familiaux). Les distributeurs de REEE Les REEE sont offerts par la plupart des principales institutions financières, dont les banques, les sociétés en fiducie, les coopératives d épargne et de crédit, les sociétés de fonds communs de placement, les courtiers en placement et les distributeurs de plans de bourses d études. La majorité des établissements financiers proposent des REEE familiaux et individuels «autogérés», pour lesquels le souscripteur décide des placements qui seront faits dans le REEE. Dans de nombreux cas, les souscripteurs qui choisissent un REEE autogéré paieront chaque année des frais administratifs, de même que des commissions ou frais similaires, lorsqu ils achètent ou vendent des valeurs mobilières à l intérieur de ce régime. Certains établissements proposent aussi des REEE «gérés», pour lesquels un conseiller professionnel détermine les placements qui seront faits à l intérieur du régime du souscripteur. En règle générale, les souscripteurs paient des frais pour les services du conseiller et pour la gestion du compte. Les plans de bourses d études sont des régimes gérés dans lesquels les fonds cotisés par les souscripteurs sont mis en commun et gérés de manière professionnelle selon les instructions des conseillers du régime. Ceux qui souscrivent à des plans de bourses d études doivent s attendre à payer des frais d inscription, lesquels sont 28

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant 03 Pour un avenir de classe Permettre à un jeune d obtenir une éducation de qualité, qu il s agisse d études universitaires, collégiales

Plus en détail

Votre partenaire de confiance.

Votre partenaire de confiance. ÉPARGNE-ÉTUDES MES ÉTUDES Qui peut les aider à découvrir le monde? Votre partenaire de confiance. www.inalco.com Tous les avantages du REEE Mes études : L accumulation d une somme d argent pour aider à

Plus en détail

Les régimes enregistrés d épargne-études

Les régimes enregistrés d épargne-études Les régimes enregistrés d épargne-études Qu est-ce qu un régime enregistré d épargne-études? Un régime enregistré d épargne-études (REEE) est un contrat entre un particulier (le souscripteur) et une personne

Plus en détail

Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir

Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir 10 Épargne pour l éducation des enfants Ce que vous devez savoir Il existe plusieurs façons d épargner pour les études des enfants : épargne personnelle, compte de fiducie, régime enregistré d épargne-études

Plus en détail

Les REEE. et les solutions d éducation. Pour commencer. Pour progresser. Pour réussir. Guide sur les régimes enregistrés d épargne-études

Les REEE. et les solutions d éducation. Pour commencer. Pour progresser. Pour réussir. Guide sur les régimes enregistrés d épargne-études Les REEE et les solutions d éducation Guide sur les régimes enregistrés d épargne-études Pour commencer Notions de base sur les REEE Pour progresser Avantages des REEE Pour réussir Solutions REEE Pour

Plus en détail

L éducation Le meilleur investissement

L éducation Le meilleur investissement L éducation Le meilleur investissement Investir dans l avenir Ça commence par nos enfants Qu il s agisse d études universitaires, collégiales ou professionnelles, qu il s agisse de votre propre enfant,

Plus en détail

Chaque rêve a besoin d un plan

Chaque rêve a besoin d un plan Chaque rêve a besoin d un plan L Éducation, Globalement vôtre NOTICE D OFFRE CONTINUE INFORMATION DÉTAILLÉE SUR LE RÉGIME Le 9 février 2015 RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (RFÉÉG) Les titres

Plus en détail

Girafe & Cie, compagnie d assurance-vie

Girafe & Cie, compagnie d assurance-vie Girafe & Cie, compagnie d assurance-vie Régime d épargne-études Détails de votre plan Numéro de contrat Nom(s) du ou des souscripteurs Dates de naissance du ou des souscripteurs Date d entrée en vigueur

Plus en détail

Investir dans le savoir.

Investir dans le savoir. Investir dans le savoir. Il faut commencer dès aujourd hui à économiser en vue des études postsecondaires de votre enfant. C est le meilleur moment pour le faire. Et le meilleur moyen de le faire est un

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Le compte d épargne libre d impôt Tout résident canadien âgé de 18 ans ou plus qui possède

Plus en détail

Code postale Numéro de téléphone Lien avec le bénéficiaire du REEE cessionnaire

Code postale Numéro de téléphone Lien avec le bénéficiaire du REEE cessionnaire À remplir par le souscripteur À DES FINS ADMINISTRATIVES SEULEMENT FORMULAIRE DE TRANSFERT D UN RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES (REEE) FORMULAIRE A : Renseignement Généraux Souscripteur Remplissez le

Plus en détail

Régime d épargne collectif de 2001 1

Régime d épargne collectif de 2001 1 SOMMAIRE DU PLAN Régime d épargne collectif de 2001 Type de plan : Plan de bourses d études collectif Gestionnaire de fonds d investissement : Consultants C.S.T. inc. Le 25 mai 2015 Ce sommaire contient

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Ville Province ou territoire Code postale. Prénom. Sexe Masculin Féminin Masculin Féminin Masculin Féminin

Ville Province ou territoire Code postale. Prénom. Sexe Masculin Féminin Masculin Féminin Masculin Féminin À remplir par le promoteur cessionnaire À DES FINS ADMINISTRATIVES SEULEMENT FORMULAIRE DE TRANSFERT D UN RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES (REEE) FORMULAIRE B : Renseignements sur le compte / bénéficiaire(s)

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

Autant que nous sachions, les renseignements contenus dans cette brochure étaient exacts au moment de sa rédaction, au printemps 2009.

Autant que nous sachions, les renseignements contenus dans cette brochure étaient exacts au moment de sa rédaction, au printemps 2009. MESSAGE IMPORTANT AUX LECTEURS ET AUX LECTRICES Vous avez entre les mains un document d information produit à l intention des résidents et résidentes du Québec, et non pas un cahier publicitaire destiné

Plus en détail

Module 5 - L épargne Document 5-7

Module 5 - L épargne Document 5-7 Document 5-7 Outils d épargne (notions détaillées) Compte d épargne à intérêt élevé Il s agit d un type de compte de dépôt, sur lequel la banque vous verse un intérêt. Ce taux d intérêt, qui est variable,

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Prospectus. Régimes d épargne-études. Régime d épargne collectif de 2001 Cotisation minimale : 9,50 $ par mois et 1/10 e de part

Prospectus. Régimes d épargne-études. Régime d épargne collectif de 2001 Cotisation minimale : 9,50 $ par mois et 1/10 e de part Prospectus Le 26 mai 2010 Placement continu Régimes d épargne-études Régime d épargne collectif de 2001 Cotisation minimale : 9,50 $ par mois et 1/10 e de part Régime d épargne individuel Cotisation minimale

Plus en détail

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Solutions d épargne-retraite collective Appuyés

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Guide du Compte d épargne libre d impôt

Guide du Compte d épargne libre d impôt PLACEMENTS Compte d épargne libre d impôt Guide du Compte d épargne libre d impôt L épargne est un élément important de tout plan financier. L atteinte de vos objectifs en dépend, qu il s agisse d objectifs

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ ÉPARGNES PERSONNELLES

GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ ÉPARGNES PERSONNELLES Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ SV ÉPARGNES PERSONNELLES RENTE DE RETRAITE

Plus en détail

REEE : ÉPARGNEZ EN VUE DES ÉTUDES DE VOTRE ENFANT

REEE : ÉPARGNEZ EN VUE DES ÉTUDES DE VOTRE ENFANT juillet 2015 TABLE DES MATIÈRES Fondements des REEE Règles relatives aux cotisations au REEE Subvention canadienne pour l épargne-études Bon d études canadien Régimes d épargneétudes provinciaux Comment

Plus en détail

ÉPARGNE-ÉTUDES DIPLOMA. Qui peut les aider à dessiner leur avenir? Votre partenaire de confiance. www.inalco.com

ÉPARGNE-ÉTUDES DIPLOMA. Qui peut les aider à dessiner leur avenir? Votre partenaire de confiance. www.inalco.com ÉPARGNE-ÉTUDES DIPLOMA Qui peut les aider à dessiner leur avenir? Votre partenaire de confiance. www.inalco.com REEE Diploma en un coup d œil L accumulation d une somme d argent pour aider à financer les

Plus en détail

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime»)

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») Type de régime : Régime de bourses d études individuel Gestionnaire d investissement du fonds : Les actifs de croissance Global

Plus en détail

Financement des études postsecondaires et régimes d épargne pour les étudiants autochtones

Financement des études postsecondaires et régimes d épargne pour les étudiants autochtones Financement des études postsecondaires et régimes d épargne pour les étudiants autochtones Par Domenic Natale, vice-président, Services aux Autochtones, Services fiduciaires, Gestion de patrimoine TD Fier

Plus en détail

Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études

Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Programme canadien pour l épargne-études Le REEE : un régime d épargne spécial pour les études LC_012-10-09F Vous pouvez obtenir cette

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Il ne nous reste maintenant qu à attendre pour voir si le gouvernement aura l occasion de mettre en application les mesures annoncées

Il ne nous reste maintenant qu à attendre pour voir si le gouvernement aura l occasion de mettre en application les mesures annoncées Maintenir le cap Bulletin fiscal Budget fédéral, 22 mars 2011 Le ministre des Finances du Canada, M. James M. Flaherty, a prononcé aujourd hui son sixième discours sur le budget, intitulé «Des impôts bas

Plus en détail

PROSPECTUS. Chaque rêve a besoin d un plan. www.globalfinancial.ca/fr

PROSPECTUS. Chaque rêve a besoin d un plan. www.globalfinancial.ca/fr P RO S P E C T U S Aucune autorité de réglementation des valeurs mobilières n a exprimé d opinion sur les présentes valeurs mobilières et prétendre le contraire est une infraction. PROSPECTUS Notice d

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

RÉGIME D ÉPARGNE-ÉTUDES PRIMERICA CONCERT (RÉGIME NON FAMILIAL) MODALITÉS

RÉGIME D ÉPARGNE-ÉTUDES PRIMERICA CONCERT (RÉGIME NON FAMILIAL) MODALITÉS RÉGIME D ÉPARGNE-ÉTUDES PRIMERICA CONCERT (RÉGIME NON FAMILIAL) MODALITÉS 1. LE RÉGIME La proposition de régime d épargne-études Primerica Concert (la «proposition») ainsi que les présentes modalités constituent

Plus en détail

MODALITÉS DU RÉGIME D ÉPARGNE-ÉTUDES DE FINANCIÈRE BANQUE NATIONALE LTÉE (RÉGIME INDIVIDUEL)

MODALITÉS DU RÉGIME D ÉPARGNE-ÉTUDES DE FINANCIÈRE BANQUE NATIONALE LTÉE (RÉGIME INDIVIDUEL) MODALITÉS DU RÉGIME D ÉPARGNE-ÉTUDES DE FINANCIÈRE BANQUE NATIONALE LTÉE (RÉGIME INDIVIDUEL) 1. Définitions Aux fins des présentes, les mots ou expressions figurant ci-après ont le sens suivant : a) actif

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

1) utilisés principalement dans une entreprise exploitée activement principalement au Canada, et/ou

1) utilisés principalement dans une entreprise exploitée activement principalement au Canada, et/ou Juillet 2013 L'EXONÉRATION DES GAINS EN CAPITAL En vertu de la Loi de l'impôt sur le revenu (LIR), tout particulier résidant au Canada profite d'une exonération cumulative des gains en capital de 750 000

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 4.7 Régimes de retraite, REER et REEE Compétence Législative Paragraphe 7 (3) de la Loi. Paragraphe 14 (1), article 15.1, paragraphe 17 (2), articles 32, 38,39,

Plus en détail

RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LE CELI TABLE DES MATIÈRES. Ouvrir un CELI

RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LE CELI TABLE DES MATIÈRES. Ouvrir un CELI mai 2015 TABLE DES MATIÈRES Ouvrir un CELI Cotiser à un CELI Investir dans un CELI et le gérer Règles régissant le décès, la séparation et l émigration Considérations en matière d emprunts Résumé RÉPONSES

Plus en détail

Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP)

Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP) Succession et fiscalité Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP) Les régimes enregistrés d épargne-retraite (REER) ont pour but d aider les résidents canadiens à investir dans leur avenir;

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

16 Solut!ons pour planifier vos finances

16 Solut!ons pour planifier vos finances Quelles options s offrent à vous en cette saison des REER? 16 Solut!ons pour planifier vos finances Coup d œil sur les fonds communs et les fonds distincts Vous savez sûrement que vous devriez cotiser

Plus en détail

1 Renseignements sur le(s) souscripteur(s)

1 Renseignements sur le(s) souscripteur(s) DEMANDE : Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE) de base et supplémentaire et Bon d'études canadien (BEC) Directives : 1. Le présent formulaire doit être rempli par le(s) souscripteur(s) du

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

La dure réalité! SE PRÉPARER FINANCIÈREMENT À LA RETRAITE Un article qui valait 1,00 $ en 1972, coûte maintenant 3,78 $ En tenant compte d un taux d inflation moyen, le prix présentement payé pour un article

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek

Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek Octobre 2014 Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek Comme l année tire à sa fin, nous vous présentons une mise à jour de nos conseils fiscaux de fin d année dont vous souhaiterez

Plus en détail

Pour mieux connaître le CRI et le FRV

Pour mieux connaître le CRI et le FRV Pour mieux connaître le CRI et le FRV Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultez-le pour obtenir la mise à jour de l information et

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

GUIDE DU RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

GUIDE DU RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ VIE IMPOSITION VOLATILITE REVENU EROSION GUIDE DU RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ ÉPARGNER POUR UN AVENIR SÉCURITAIRE Les personnes handicapées et leurs proches font face à des défis financiers

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

Laissez le REER travailler pour votre retraite

Laissez le REER travailler pour votre retraite Fonds de placement garanti RBC Laissez le REER travailler pour votre retraite Get an RRSP working for your retirement La retraite est une perspective agréable pour nombre d entre nous, mais il est difficile

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. pour les souscripteurs de régimes LA FIDUCIE POUR L ÉDUCATION DES ENFANTS DU CANADA FAIRE UNE CHOSE TRÈS, TRÈS BIEN

RAPPORT ANNUEL. pour les souscripteurs de régimes LA FIDUCIE POUR L ÉDUCATION DES ENFANTS DU CANADA FAIRE UNE CHOSE TRÈS, TRÈS BIEN RAPPORT ANNUEL pour les souscripteurs de régimes 2014 LA FIDUCIE POUR L ÉDUCATION DES ENFANTS DU CANADA FAIRE UNE CHOSE TRÈS, TRÈS BIEN Revue 2014 Rapport annnuel page 1: Mot de la présidente Rapport annnuel

Plus en détail

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période Voici les définitions de quelques mots clés utilisés dans le cadre du programme Connaissances financières de base. Ces mots peuvent avoir des sens différents ou refléter des notions distinctes dans d autres

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre ce document

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI) : En tirer le maximum

Compte d épargne libre d impôt (CELI) : En tirer le maximum Compte d épargne libre d impôt (CELI) : En tirer le maximum Ce bulletin traite des règles sur les CELI ainsi que des avantages qu il peut vous offrir. Le 26 avril 2013 En 2013, le plafond annuel de cotisation

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

AFFAIRES ÉCONOMIQUES RENSEIGNEMENTS SUR LA FISCALITÉ SPÉCIFIQUE AUX RETRAITÉS

AFFAIRES ÉCONOMIQUES RENSEIGNEMENTS SUR LA FISCALITÉ SPÉCIFIQUE AUX RETRAITÉS AFFAIRES ÉCONOMIQUES RENSEIGNEMENTS SUR LA FISCALITÉ SPÉCIFIQUE AUX RETRAITÉS Le présent document vise à renseigner les membres de l AQDER et leurs proches à propos des déductions, crédits et avantages

Plus en détail

Collège Jean-de-Brébeuf. Les frais de scolarité et vos impôts

Collège Jean-de-Brébeuf. Les frais de scolarité et vos impôts Collège Jean-de-Brébeuf Les frais de scolarité et vos impôts Année fiscale 2014 Direction des ressources financières 24 octobre 2014 Objectifs Présenter les déductions et les crédits d impôts applicables

Plus en détail

Séminaire d information pour les particuliers. Renseignements relatifs aux personnes handicapées

Séminaire d information pour les particuliers. Renseignements relatifs aux personnes handicapées Séminaire d information pour les particuliers Renseignements relatifs aux personnes handicapées Objectifs Cette présentation vise à: Présenter les déductions et les crédits applicables aux personnes handicapées

Plus en détail

501 Lien de parenté. 504 Adresse postale. 505 Ville. 508 Numéro de téléphone

501 Lien de parenté. 504 Adresse postale. 505 Ville. 508 Numéro de téléphone Innovation et Études supérieures Demande d aide financière aux étudiants :fformulaire valable pour les programmes commençant entre le 1 er août 2008 et le 31 juillet 2009. ÉCRIRE À L ENCRE ET EN LETTRES

Plus en détail

LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE

LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE BUDGET FÉDÉRAL 2015 LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour 2015 Le gouvernement conservateur

Plus en détail

VOTRE RÉGIME DE RETRAITE

VOTRE RÉGIME DE RETRAITE Unité Ministères et Emplois L Église Unie du Canada VOTRE RÉGIME DE RETRAITE Résumé du régime de retraite de l Église Unie Révision 2013 Table des matières Introduction... 3 Participation des employeurs

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE II (CONJOINT) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52 et 53)

Plus en détail

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant L épargne. Unedivisionde

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant L épargne. Unedivisionde L éduca onfinancière Manuelduparticipant L épargne Unedivisionde Feuille d activité 5-1 Établissement d objectifs d épargne 1 Contenu Étape de l établissement des objectifs d épargne 1. Définissez un petit

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité

Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité Régime enregistré d épargne-invalidité, Bon canadien pour l épargne-invalidité et Subvention canadienne pour l épargneinvalidité Présentation à la rencontre des Jeux Olympiques spéciaux Ottawa Le 2 octobre

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

Bon d études canadien AGISSEZ MAINTENANT ET OBTENEZ 500 $ POUR VOTRE ENFANT LC-010-10-06

Bon d études canadien AGISSEZ MAINTENANT ET OBTENEZ 500 $ POUR VOTRE ENFANT LC-010-10-06 Bon d études canadien AGISSEZ MAINTENANT ET OBTENEZ 500 $ POUR VOTRE ENFANT LC-010-10-06 Le nouveau Bon d études canadien peut vous aider à mettre de l argent de côté pour payer les études postsecondaires

Plus en détail

Polyvalente de la Forêt «À la Forêt, mes réussites sont ma fierté!»

Polyvalente de la Forêt «À la Forêt, mes réussites sont ma fierté!» Polyvalente de la Forêt «À la Forêt, mes réussites sont ma fierté!» Programme de prêts et bourses du Gouvernement du Québec 2010-2011 2011 www.afe.gouv.qc.ca 1. Qu est est-ce que le Programme de prêts

Plus en détail

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É Service Fiscalité et SFR Retraite STRATÉGIES PLACEMENTS ET FISCALITÉ 17 PROFITER AU MAXIMUM DE VOTRE CELI LOUISE GUTHRIE B. Math, FLMI, ACS, CAM, CFP, EPC, FDS Vice-présidente adjointe Service Fiscalité

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers du premier exercice de neuf mois Accompagnés du rapport des vérificateurs

Plus en détail

Faits saillants. Table des matières. Faits saillants. Incidences du budget pour les particuliers. Incidences du budget pour les entreprises

Faits saillants. Table des matières. Faits saillants. Incidences du budget pour les particuliers. Incidences du budget pour les entreprises C est avec plaisir que CGA-Canada vous fait parvenir ses commentaires sur le budget fédéral 2011. Faits saillants Si vous êtes médecin, infirmier, aîné, pompier volontaire, étudiant ou parent, le budget

Plus en détail

Selon les prévisions actuelles,

Selon les prévisions actuelles, Qui épargne pour la retraite? Karen Maser Selon les prévisions actuelles, près de 23 % de la population aura 65 ans ou plus en 2031, ce qui représente une nette progression par rapport au pourcentage de

Plus en détail

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT TP-1016 2001-02 DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT Ce formulaire s adresse à tout particulier qui demande au ministère du Revenu d autoriser son employeur (ou le payeur) à réduire sa retenue d

Plus en détail

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager (Québec) Loi sur les régimes complémentaires de retraite du Québec

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager (Québec) Loi sur les régimes complémentaires de retraite du Québec Page 1 de 6 inc. a droit aux prestations de retraite qui sont régies par la (nom du constituant en caractères d'imprimerie) Loi du, et il désire transférer ces montants dans un Fonds de revenu viager (FRV)

Plus en détail

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guides de Tangerine sur les finances personnelles Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guide pour les Canadiens Les RÉR existent depuis longtemps, mais les CÉLI sont relativement nouveaux,

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR. Régime de Réinvestissement des Distributions

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR. Régime de Réinvestissement des Distributions FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Régime de Réinvestissement des Distributions Le régime de réinvestissement des distributions de Cominar (le «Régime») permet aux porteurs de parts de Cominar d utiliser

Plus en détail

8. Exercice du Fonds. L année fiscale du Fonds se termine le 31 décembre de chaque année et n excédera pas 12 mois.

8. Exercice du Fonds. L année fiscale du Fonds se termine le 31 décembre de chaque année et n excédera pas 12 mois. Régime Nº d identification de la caisse ou de la credit union Folio AVENANT NOUVEAU FRV ONTARIO AVENANT À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE DES CAISSES ET CREDIT UNIONS (FRR 1459)

Plus en détail

Bulletin de fiscalité

Bulletin de fiscalité MARCIL LAVALLÉE Bulletin de fiscalité Marcil Lavallée Novembre 2009 Dans ce numéro : FRAIS DE BUREAU À DOMICILE FRAIS D UN BUREAU À DOMICILE PROVISION POUR GAIN EN CAPITAL CRÉDITS D IMPÔT POUR LE SOUTIEN

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT 2011-2012 Symboles % : pourcentage $ : dollars M$ : millions de dollars Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

Imposition des sociétés

Imposition des sociétés Imposition des sociétés Introduction L imposition des sociétés est un sujet qui revêt une grande importance pour toute personne qui s occupe de planification financière ou successorale. La mise en place

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL SOMMAIRE DES DISPOSITIONS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 ADMISSIBILITÉ ET ADHÉSION AU RÉGIME... 4 COTISATIONS... 5 PARTICIPATION VOLONTAIRE...

Plus en détail

Une augmentation du taux d imposition sur les dividendes non admissibles 2,3 milliards de dollars.

Une augmentation du taux d imposition sur les dividendes non admissibles 2,3 milliards de dollars. BUDGET FÉDÉRAL 2015 Par Jerry S. Rubin, B.E.S., B.Comm.(Hons), CMA, TEP, CFP Points saillants fiscaux du budget fédéral 2015 Le ministre des Finances, Joe Oliver, a déposé le budget fédéral 2015, le 21

Plus en détail

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER GUIDE REER Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER Sommaire Équilibre entre dépenses et épargne...3 REER...4 Foire aux questions...5 Votre liste de vérification REER...7

Plus en détail

REPORTER ÉDITION SPÉCIALE COMBIEN DE JOURS POUVEZ-VOUS VRAIMENT RESTER AUX ÉTATS-UNIS

REPORTER ÉDITION SPÉCIALE COMBIEN DE JOURS POUVEZ-VOUS VRAIMENT RESTER AUX ÉTATS-UNIS Décembre 2014 REPORTER ÉDITION SPÉCIALE Dans cette édition... Combien de jours pouvez-vous vraiment rester aux États-Unis 1 Aide-mémoire pour la planification fiscale de fin d année 3 COMBIEN DE JOURS

Plus en détail

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English

Le 15 juillet 2015. This document is also available in English s du Régime enregistré d épargne-invalidité, de la Subvention canadienne pour l épargne-invalidité et du Bon canadien pour l épargne-invalidité This document is also available in English Table des matières

Plus en détail

Demande d adhésion à un régime non enregistré d'épargne

Demande d adhésion à un régime non enregistré d'épargne Demande d adhésion à un régime non enregistré d'épargne Retourner aux Services de retraite collectifs, Great-West 330 avenue University Toronto ON M5G 1R8 1 800 724-3402 SECTION 1 RENSEIGNEMENTS SUR L

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) LES FAITS

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) LES FAITS SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) LES FAITS Table des matières Qu est-ce qu un REER?... 3 Pourquoi cotiser à un REER?... 4 Quand puis-je

Plus en détail

Comparaison des régimes d épargne-retraite :

Comparaison des régimes d épargne-retraite : Comparaison des régimes : où se situe le RVER? enregistré retraite Qui peut offrir ce régime? Les organisations à ou sans but lucratif, les syndicats et les associations sont admissibles. Les sociétés

Plus en détail