L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP), son rôle, son fonctionnement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP), son rôle, son fonctionnement"

Transcription

1 L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP), son rôle, son fonctionnement

2 Le Bureau de la prévention de l'ecap est compétent en matière de prévention et de protection contre les risques d'incendie.

3 Les experts du Bureau de la prévention se tiennent à disposition sur rendez-vous pour la visite du nouveau Centre de prévention (ECAPi) à Neuchâtel. L'ensemble des mesures constructives, techniques et d'organisation en prévention incendie peuvent être visualisées.

4 Bases légales neuchâteloises Loi sur la police du feu (LPF) du 7 février 1996 Règlement d application de la Loi sur la police du feu (RALPF) du 24 juin 1996 Arrêté concernant l annexe du RALPF du 15 décembre 2004.

5 Prescriptions suisses de protection incendie AEAI

6 Qui est l'autorité compétente? Art. 7, LPF 1 La police du feu incombe aux communes.

7 SSCM, Couvet La Chaux-de-Fonds Val-de-Ruz Les Planchettes La Chaux-de-Fonds La Pâquier Lignières Le Locle Les Brenets Le Locle La Sagne Les Hauts-Geneveys Fontaines Boudevilliers Cernier Fontaine melon Chézard- St-Martin Dombresson Savagnier Villiers Enges Cressier Cornaux Le Landeron Coffrane Valangin Neuchâtel Saint-Blaise Thielle Wavre Marin-Ep. Rochefort Corcelles- Corm. Neuchâtel La Brévine Travers Noiraigue Boudry Cortaillod Les Verrières Les Bayards St-Sulpice Boveresse Couvet Gorgier Bevaix Boudry Môtiers Montalchez Fleurier La Côte-aux-Fées Buttes Val-de-Travers Vaumarcus

8 Article 69 NPI But Les propriétaires et exploitants des bâtiments, ouvrages et installations doivent prendre les mesures nécessaires, sur les plans de l'organisation et du personnel, pour assurer la sécuritéincendie.

9 Article 70 NPI Chargés de sécurité 1 Lorsque les risques d'incendie, le nombre d'occupants, le type ou les dimensions des bâtiments l'exigent, il faut désigner et former des chargés de sécurité appartenant à la direction de l'exploitation. 2 Les chargés de sécurité veillent, sur la base d'un cahier des charges, à la sécurité-incendie dans le cadre des prescriptions applicables. Ils sont notamment responsables de faire respecter et de surveiller la protection incendie au niveau des bâtiments, de la technique et de l'exploitation.

10 But de la prévention Assurer la protection des personnes des bâtiments des biens mobiliers de l'environnement

11 Types de mesures Mesures constructives. Mesures techniques. Mesures d organisation.

12

13

14

15 Signalisation

16

17

18 ad chiffre Longueur des voies d'évacuation dans le local Local avec une sortie voie d'évacuation "local": 20 m maximum voie d'évacuation par le couloir

19 ad chiffre Longueur des voies d'évacuation dans le local Local avec plusieurs sorties voie d'évacuation "local": 35 m maximum sorties situées aux extrémités

20 DPI Signalisation des voies d évacuation Contrôle visuel de la présence de la signalisation Contrôler que la signalisation n est pas masquée par des décorations ou autres Les voies d évacuation doivent être maintenues dégagées et utilisables en tout temps

21 Voies d évacuation

22 Signalisation

23 Le cahier «AU FEU» Assurer la praticabilité des voies d évacuation ainsi que les accès aux sapeurs-pompiers Contrôler périodiquement les installations

24 Accessibilité

25 Incendie dans un centre pour handicapés à Olten le 28 novembre personnes sauvées

26

27

28

29 Incendie au Centre des Perces-Neiges aux Hauts-Geneveys Le 12 janvier 1995 un incendie s est déclaré dans cette institution dû aux installations défectueuses pour un montant total de Fr

30

31

32

33

34

35 OBJECTIF Permettre l'évacuation des personnes en toute sécurité (orienter) Eviter l'affolement la panique les accidents Permettre l'intervention

36 RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION INCENDIE LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISIOIRES POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS

37

40 ANS À VOTRE SERVICE TECHNOLOGIE LE RÉSEAU SHOP ET PRESTATIONS LA RADIO/TV D HIER À AUJOURD HUI INFOGRAPHIE TOUJOURS PROCHES DE VOUS

40 ANS À VOTRE SERVICE TECHNOLOGIE LE RÉSEAU SHOP ET PRESTATIONS LA RADIO/TV D HIER À AUJOURD HUI INFOGRAPHIE TOUJOURS PROCHES DE VOUS MERCREDI 6 MAI 2015 40 ANS À VOTRE SERVICE TECHNOLOGIE LA RADIO/TV D HIER À AUJOURD HUI LE RÉSEAU INFOGRAPHIE SHOP ET PRESTATIONS TOUJOURS PROCHES DE VOUS Ne peut être vendu séparément 2 Mercredi 6 mai

Plus en détail

Bienvenue dans le canton de Neuchâtel. neuchâtel. bienvenue willkommen benvenuti welcome bem-vindo bienvenida

Bienvenue dans le canton de Neuchâtel. neuchâtel. bienvenue willkommen benvenuti welcome bem-vindo bienvenida bienvenue willkommen benvenuti welcome bem-vindo bienvenida MIRË SE VJEN dobrodošli ho geld n z ku soo dhowow bun venit szerencsésen erkesztek vítejte Auvernier - Bevaix - Bôle - Boudevilliers - Boudry

Plus en détail

demander une prestation sociale, c est maintenant plus simple

demander une prestation sociale, c est maintenant plus simple demander une prestation sociale, c est maintenant plus simple LES GUICHETS SOCIAUX RÉGIONAUX points d accès pour toutes vos prestations sociales CHANCELLERIE D'ÉTAT plus clair, plus proche, plus transparent

Plus en détail

13 PROTECTION SOCIALE 213. Sécurité sociale 215 Assurance maladie 217 Aide sociale 218 PROTECTION SOCIALE

13 PROTECTION SOCIALE 213. Sécurité sociale 215 Assurance maladie 217 Aide sociale 218 PROTECTION SOCIALE 13 PROTECTION SOCIALE 213 Sécurité sociale 215 Assurance maladie 217 Aide sociale 218 13 PROTECTION SOCIALE Annuaire statistique du canton de Neuchâtel 2015 213 DEFINITIONS AI : assurance-invalidité. AVS

Plus en détail

Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel

Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel 31.01.2015 / V01 1 Bases légales Loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile (LPPCi) du 4 octobre

Plus en détail

Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel

Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel Nouvelle statistique structurelle des entreprises Canton de Neuchâtel La nouvelle statistique structurelle des entreprises (STATENT) réalisée par l'office fédéral de la statistique (OFS) remplace le recensement

Plus en détail

NOMAD Neuchâtel Organise le Maintien A Domicile

NOMAD Neuchâtel Organise le Maintien A Domicile NOMAD Neuchâtel Organise le Maintien A Domicile Votre partenaire pour préserver votre autonomie NOMAD (pour Neuchâtel Organise le Maintien à Domicile) est un établissement de droit public cantonal, créé

Plus en détail

Manifestations temporaires

Manifestations temporaires Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Manifestations temporaires Exigences de protection incendie Table des matières 1 Base... 3 2 Principe... 3 3 Règles générales de prévention incendie...

Plus en détail

Welcome to the canton of Neuchâtel

Welcome to the canton of Neuchâtel BIENVENUE WILLKOMMEN BENVENUTI WELCOME BEM-VINDO BIENVENIDA MIRË SE VJEN DOBRODOŠLI HO GELD N Z KU SOO DHOWOW BUN VENIT SZERENCSÉSEN ERKESZTEK VÍTEJTE BEVAIX - BOUDRY - BROT-DESSOUS - BROT-PLAMBOZ - CORCELLES-CORMONDRÈCHE

Plus en détail

09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151

09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151 Investissements dans la construction 153 Bâtiments 157 Logements 162 Logements vacants 171 Locaux industriels ou commerciaux vacants 181 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire

Plus en détail

Finances et comptabilité des communes. Document du service des communes du canton de Neuchâtel, mis à jour le 7 juin 2005.

Finances et comptabilité des communes. Document du service des communes du canton de Neuchâtel, mis à jour le 7 juin 2005. Finances et comptabilité des communes Document du service des communes du canton de Neuchâtel, mis à jour le 7 juin 2005. DIVERS/FINACOMM/sco1/mms/07.06.2005 - 2 - FINANCES ET COMPTABILITE DES COMMUNES

Plus en détail

Thierry CHRIST DES SOLIDARITÉS COUTUMIÈRES À LA

Thierry CHRIST DES SOLIDARITÉS COUTUMIÈRES À LA Université de Neuchâtel Faculté des lettres et sciences humaines Thierry CHRIST DES SOLIDARITÉS COUTUMIÈRES À LA BIENFAISANCE PRIVÉE L ETAT ET LES PAUVRES À NEUCHÂTEL (1773-1830) Volume III Thèse présentée

Plus en détail

CUISINIER CUISINIERE EMPLOYE/E EN CUISINE

CUISINIER CUISINIERE EMPLOYE/E EN CUISINE AU BOCCALINO 2072 Saint-Blaise 032/753 36 80 Au COQ D OR 2300 La Chaux-de-fonds 032/964 13 45 Auberge d'hauterive 2068 Hauterive 032/753 17 98 Auberge du GRAND-SOMMARTEL Sàrl 2314 La Sagne 032/931 17 27

Plus en détail

VERSEMENT COMPENSATOIRE AUX COMMUNES

VERSEMENT COMPENSATOIRE AUX COMMUNES VERSEMENT COMPENSATOIRE AUX COMMUNES 06.013 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret autorisant le Conseil d'etat à verser aux communes un montant compensatoire de 3 millions

Plus en détail

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION Domaine de la prévention Etablissement cantonal d assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

Bases légales AEAI Séminaire du 14.09.2010 Centre de formation ECA - Lausanne

Bases légales AEAI Séminaire du 14.09.2010 Centre de formation ECA - Lausanne Bases légales AEAI Séminaire du 14.09.2010 Centre de formation ECA - Lausanne Prescriptions de Protection Incendie AEAI Répartitions des compétences Cadre légal du Chargé de sécurit curité AEAI Défense

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION PARLEMENTAIRE

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION PARLEMENTAIRE LOI SUR L'ACCUEIL DES ENFANTS 14.026 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil (Du 10 septembre 2014) PROPOSITIONS DE LA COMMISSION PARLEMENTAIRE Projet de loi portant modification de la loi sur l'accueil

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE RESPONSABLE D ASSURANCE QUALITE EN PROTECTION INCENDIE

DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE RESPONSABLE D ASSURANCE QUALITE EN PROTECTION INCENDIE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE RESPONSABLE D ASSURANCE QUALITE EN PROTECTION INCENDIE A partir du 1er janvier 2015, toute autorisation de construire est assujettie à un degré d assurance qualité concernant

Plus en détail

MÉMENTO STATISTIQUE 2015

MÉMENTO STATISTIQUE 2015 MÉMENTO 2015 STATISTIQUE Réalisation Service cantonal de statistique Impression (10 000 ex.) VillarsGraphic, Neuchâtel Photo de couverture Val-de-Ruz (source : commune de Val-de-Ruz) Renseignements complémentaires

Plus en détail

BREF DESCRIPTIF DES ACCIDENTS MORTELS DE 1996 A 2009. ANNEE 1996-10 accidents mortels - 11 tués

BREF DESCRIPTIF DES ACCIDENTS MORTELS DE 1996 A 2009. ANNEE 1996-10 accidents mortels - 11 tués BREF DESCRIPTIF DES ACCIDENTS MORTELS DE 1996 A 2009 ANNEE 1996-10 accidents mortels - 11 tués 1. RC 2228, Les Verrières, au lieudit "La Malacombe". Dimanche 04.02 entre 0200 et 0400 - Route humide - pas

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 3 sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant du Public du 2 ème groupe

Plus en détail

LISTE DES ETABLISSEMENTS POUR PERSONNES AGEES AVEC AUTORISATION DU DEPARTEMENT DE TENIR UNE PHARMACIE ET NOM DU PHARMACIEN RESPONSABLE

LISTE DES ETABLISSEMENTS POUR PERSONNES AGEES AVEC AUTORISATION DU DEPARTEMENT DE TENIR UNE PHARMACIE ET NOM DU PHARMACIEN RESPONSABLE LISTE DES ETABLISSEMENTS POUR PERSONNES AGEES AVEC AUTORISATION DU DEPARTEMENT DE TENIR UNE PHARMACIE ET NOM DU PHARMACIEN RESPONSABLE Limitation: les médicaments sont destinés uniquement aux patients

Plus en détail

M É M E N T O STATISTIQUE

M É M E N T O STATISTIQUE MÉMENTO STATISTIQUE 2013 Réalisation Service cantonal de statistique Impression (10'000 ex.) VillarsGraphic, Neuchâtel photo - traitement d images composition - impression offset Photo de couverture Couvet,

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONSULTATION DE L'HORAIRE 2016 SYNTHESE DES REMARQUES ET REPONSES

RAPPORT SUR LA CONSULTATION DE L'HORAIRE 2016 SYNTHESE DES REMARQUES ET REPONSES 12 août 2015 DÉPARTEMENT DU DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ET DE L'ENVIRONNEMENT SERVICE DES TRANSPORTS RAPPORT SUR LA CONSULTATION DE L'HORAIRE 2016 SYNTHESE DES REMARQUES ET REPONSES 1. Préambule Le projet

Plus en détail

LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES

LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES 1. Base Les prescriptions de protection

Plus en détail

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015 Débat urbanités Didier Guignard, 6 octobre 2014 Sommaire Modifications principales des prescriptions AEAI 1. Allègements, simplifications,

Plus en détail

Liste des points de vente

Liste des points de vente Areuse Denner Rte de Cortalillod 2 2015 Areuse Auvernier Kiosque Banzaï Plage Route du Lac 1 2012 Auvernier Laiterie Grand-Rue 46 2012 Auvernier La Poste Route du Lac 3 2012 Auvernier Bevaix Bureau communal

Plus en détail

Les obligations de l'exploitant

Les obligations de l'exploitant Guide technique : Sécurité > Les obligations de l'exploitant > Les obligations de l'exploitant Les obligations de l'exploitant L exploitant assiste aux visites de la commission de sécurité, ou s y fait

Plus en détail

RE Neuchâtel - Le Locle 2. R Neuchâtel - Le Locle/Le Locle Col-des-R. 3. R Neuchâtel Gorgier Yverdon 5. RE Biel/Bienne La Chaux de Fonds 7

RE Neuchâtel - Le Locle 2. R Neuchâtel - Le Locle/Le Locle Col-des-R. 3. R Neuchâtel Gorgier Yverdon 5. RE Biel/Bienne La Chaux de Fonds 7 Inhaltsverzeichnis/Indice. RE Neuchâtel - Le Locle 2 R Neuchâtel - Le Locle/Le Locle Col-des-R. 3 R Neuchâtel Gorgier Yverdon 5 RE Biel/Bienne La Chaux de Fonds 7 R Biel/Bienne La Chaux de Fonds 9 R Biel/Bienne

Plus en détail

Ensemble des communes Chiffres de ' '

Ensemble des communes Chiffres de ' ' Indicateurs financiers harmonisés des communes en 2013 Degré d'autofinan- Capacité d'auto- Quotité de la Quotité des Endettement Niveau d'endet. Quotité d'investist Communes cement en % de financement

Plus en détail

Règlement concernant la détermination de l'estimation cadastrale des immeubles (bâtiment et terrains affectés à l'économie rurale) (REIAgr)

Règlement concernant la détermination de l'estimation cadastrale des immeubles (bâtiment et terrains affectés à l'économie rurale) (REIAgr) 1 er novembre 2000 Règlement concernant la détermination de l'estimation cadastrale des immeubles (bâtiment et terrains affectés à l'économie rurale) (REIAgr) Etat au 1 er août 2013 Le Conseil d'etat de

Plus en détail

Tarifs. Infos. dans le canton de Neuchâtel NOCTAMRUN NOCTAMBUS NOCTAMRUN NOCTAMBUS MOBINIGHT MOBINIGHT SOMNAMBUS SOMNAMBUS

Tarifs. Infos. dans le canton de Neuchâtel NOCTAMRUN NOCTAMBUS NOCTAMRUN NOCTAMBUS MOBINIGHT MOBINIGHT SOMNAMBUS SOMNAMBUS Tarifs dans le canton de CHF 7.- par personne, valable pour une simple Infos sauf : les weekends de Pâques, de la Fête des Vendanges, de la Braderie et des Promotions du Locle les nuits des 24, 25, 26

Plus en détail

cinquième partie BIBLIOGRAPHIE ET ANNEXES

cinquième partie BIBLIOGRAPHIE ET ANNEXES cinquième partie BIBLIOGRAPHIE ET ANNEXES 101 BIBLIOGRAPHIE Bassand, M. 2004 : La métropolisation de la Suisse. Lausanne : Presses polytechniques et universitaires romandes Bataïni, S-H. 1999 : Vers un

Plus en détail

Rapport annuel 2004. Place de la Gare 4, 2002 Neuchâtel, tél. 032 889 62 22

Rapport annuel 2004. Place de la Gare 4, 2002 Neuchâtel, tél. 032 889 62 22 Place de la Gare 4, 2002 Neuchâtel, tél. 032 889 62 22 ecap@ne.ch www.ecap-ne.ch NOS BATIMENTS-PATRIMOINE La ferme du Grand-Cachot-de-Vent Domaine assurance Avec sa silhouette trapue coiffée d un grand

Plus en détail

Bienvenue dans le canton de Neuchâtel NEUCHÂTEL

Bienvenue dans le canton de Neuchâtel NEUCHÂTEL BIENVENUE WILLKOMMEN BENVENUTI WELCOME BEM-VINDO BIENVENIDA MIRË SE VJEN DOBRODOŠLI HO GELD N Z KU SOO DHOWOW BUN VENIT SZERENCSÉSEN ERKESZTEK VÍTEJTE BEVAIX - BOUDRY - BROT-DESSOUS - BROT-PLAMBOZ - CORCELLES-CORMONDRÈCHE

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.5.1. RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL concernant une proposition d initiative communale pour le maintien de l équilibre régional par la péréquation et une meilleure répartition des richesses

Plus en détail

Décret concernant la police du feu

Décret concernant la police du feu Décret concernant la police du feu du 6 décembre 1978 L'Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu l article 3 des dispositions finales et transitoires de la Constitution cantonale 1),

Plus en détail

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.1 Prescriptions

Plus en détail

Protection incendie lors de manifestations Version 2013

Protection incendie lors de manifestations Version 2013 Protection incendie lors de manifestations Version 2013 Genre de manifestation : Lieu (bâtiment, parcelle, lieu-dit) : Responsable civil de la manifestation : Responsable de la protection incendie : Assurance

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION INCENDIE

INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.2 Prescriptions

Plus en détail

Systèmes porteurs DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 14-03f

Systèmes porteurs DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 14-03f Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Systèmes porteurs 26.03.2003

Plus en détail

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP 1 - Les grands principes Les différentes réglementations fixant les règles de sécurité contre l'incendie visent essentiellement à respecter les grands principes suivants : L'évacuation rapide et en bon

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES Gérard Dessein Ingénieur en chef Chef du Service Accessibilité et Constructions adaptées

Plus en détail

Distances entre les bâtiments selon les règles sur la police du feu

Distances entre les bâtiments selon les règles sur la police du feu Etablissement cantonal d assurance des bâtiments, Fribourg Kantonale Gebäudeversicherung, Freiburg Inspection cantonale du feu Kantonales Feuerinspektorat Distances entre les bâtiments selon les règles

Plus en détail

Transports Camions-grues Travaux de terrassements Démolitions - déconstructions Location de machines de chantiers

Transports Camions-grues Travaux de terrassements Démolitions - déconstructions Location de machines de chantiers LISTE DE PRIX 2017 Transports Camions-grues Travaux de terrassements Démolitions - déconstructions Location de machines de chantiers Gravière de Rive Coffrane Sablière de Paulière Coffrane Carrière du

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Le terme Etablissement Recevant du Public (ERP), renvoi à l article R123-2 du Code de la construction et de l habitation, au terme duquel «constituent des établissements

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage :

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage : Secteur prévention Etablissement cantonal d'assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap.prevention@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

NORME DE PROTECTION INCENDIE

NORME DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NORME DE PROTECTION INCENDIE

Plus en détail

La prévention des incendies

La prévention des incendies INFORMATION DESTINEE AUX ELEVES DE 7 EME ANNEE DU CANTON DE NEUCHÂTEL La prévention des incendies OBJECTIFS SENSIBILISER LES ELEVES DE 7 E INHERENTS AU FEU. ANNEE AUX RISQUES ILLUSTRER LES NOTIONS APPRISES

Plus en détail

CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile

CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile Commentaire de protection incendie de l Assurance immobilière Berne (AIB) Édition 09/2012 Contenu 1 Champ d application...

Plus en détail

REQUETE POUR L OBTENTION D UNE AUTORISATION D ORGANISER UNE FÊTE, UN BAL, UN SPECTACLE, UN CONCERT OU AUTRES DIVERTISSEMENTS

REQUETE POUR L OBTENTION D UNE AUTORISATION D ORGANISER UNE FÊTE, UN BAL, UN SPECTACLE, UN CONCERT OU AUTRES DIVERTISSEMENTS Service Technique REQUETE POUR L OBTENTION D UNE AUTORISATION D ORGANISER UNE FÊTE, UN BAL, UN SPECTACLE, UN CONCERT OU AUTRES DIVERTISSEMENTS DEPÔT DE LA REQUÊTE : 60 JOURS AVANT LA MANIFESTATION REQUERANT

Plus en détail

FACULTE DES SCIENCES NEUCHATEL 10.035 SECURITE FEU

FACULTE DES SCIENCES NEUCHATEL 10.035 SECURITE FEU FACULTE DES SCIENCES NEUCHATEL 10.035 SECURITE FEU Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d'un crédit d'engagement de 900.000 francs destiné à la rénovation

Plus en détail

NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles

NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles NPI 8 Installations techniques de protection incendie réceptions et contrôles Notice explicative de protection incendie de l Assurance immobilière Berne (AIB) Édition 09/2012 1 Champ d application 1 Les

Plus en détail

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2 Préconisations pour la mise en place de panneaux Service PréveNTiON edition mars 2010 En l absence de réglementation applicable à l installation de panneaux,

Plus en détail

Prévention et lutte contre l incendie

Prévention et lutte contre l incendie Prévention et lutte contre l incendie Voici les principales obligations des établissements de commerce de détail de l habillement en matière de prévention et de lutte contre l incendie. Cette fiche ne

Plus en détail

ECA Nouvelles prescriptions de protection incendie

ECA Nouvelles prescriptions de protection incendie Conférence de presse, 7 janvier 2015, Lausanne Jacqueline de Quattro, conseillère d Etat en charge du Département du territoire et de l environnement Jérôme Frachebourg, directeur général de l Jean-Marc

Plus en détail

Défense incendie / 14-15 Nouveau cadre légal / 14 Promotion des sapeurs-pompiers - Corps de sapeurs-pompiers / 15

Défense incendie / 14-15 Nouveau cadre légal / 14 Promotion des sapeurs-pompiers - Corps de sapeurs-pompiers / 15 Rapport 2012 Sommaire Les chiffres-clés de 2012 / 4 Grandes lignes 2012 / 5 Assurance / 6-11 Patrimoine bâti - Indice / 6 Sinistres / 7-9 Primes / 9 Estimations - Réassurance - Tremblement de terre /

Plus en détail

Impact de la réglementation incendie 2009 dans les ERP sportifs

Impact de la réglementation incendie 2009 dans les ERP sportifs Narbonne 26 septembre 2013 Impact de la réglementation incendie 2009 dans les ERP sportifs Debusschère Vincent Chef du service des sports - Bordeaux Andiiss National Impact de la nouvelle réglementation

Plus en détail

GUIDE POUR INSTALLATEURS

GUIDE POUR INSTALLATEURS GUIDE POUR INSTALLATEURS Concerne le principe de réalisation des installations intérieures d immeubles Edition : janvier 2013 Avenue de la Gare 15 Case postale 792 CH2002 Neuchâtel Présentation de nos

Plus en détail

Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les conseillères et conseillers généraux,

Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les conseillères et conseillers généraux, Commune de Val-de-Travers: Rapport du Conseil communal au Conseil général à l appui d un projet de règlement sur la police du feu et la défense incendie Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Contrôles et tests relatifs aux installations d'extinction

Contrôles et tests relatifs aux installations d'extinction Contrôles et tests relatifs aux installations d'extinction Approche règlementaire et organisation fonctionnelle au sein de Philip Morris International à Lausanne Agenda PMI en Suisse Bâtiment Rhodanie

Plus en détail

Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs

Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Cours pour experts cantonaux en protection incendie 2007 / 2008 Module B Renzo Bianchi Bianchi

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Les établissements recevant du public (ERP) sont définis aux articles R. 123-1 et suivants du Code de la construction

Plus en détail

Guide technique : Sécurité > L'accueil du public > L'accueil du publique

Guide technique : Sécurité > L'accueil du public > L'accueil du publique Guide technique : Sécurité > L'accueil du public > L'accueil du publique L'accueil du public Que le spectacle soit payant ou non, le public a droit aux mêmes conditions de sécurité, mais toutes les obligations

Plus en détail

Bâtiments à façades double-peau

Bâtiments à façades double-peau Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Association «La gestion du foyer rural de Manderen» REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL

Association «La gestion du foyer rural de Manderen» REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL GENERALITES Article 1 : Article 2 : Le présent règlement est applicable au Foyer Rural de Manderen. L'association dispose librement de la salle. Nul ne peut prétendre

Plus en détail

ROF 2003_096. Ordonnance. modifiant certaines dispositions relatives à la sécurité des ascenseurs. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

ROF 2003_096. Ordonnance. modifiant certaines dispositions relatives à la sécurité des ascenseurs. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Ordonnance du 1 er juillet 2003 Entrée en vigueur : 01.07.2003 modifiant certaines dispositions relatives à la sécurité des ascenseurs Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 19 mars

Plus en détail

La sécurité et l'accueil du public

La sécurité et l'accueil du public Guide technique : Organisateur > Sécurité et accueil du public > Sécurité et accueil du public La sécurité et l'accueil du public L'accueil de spectateurs, à titre onéreux ou gracieux, engage la responsabilité

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP

NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP Le Service Départemental d Incendie et de Secours Préfecture du Gers NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP GERS (En complément du dossier grand rassemblement) Objet de la démarche : Cette notice descriptive

Plus en détail

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier L arrêté du 24 juillet 2006 Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier 1.1) La détection automatique incendie 1.2) La protection

Plus en détail

Loi sur la prévention et la défense contre les incendies et les éléments naturels, ainsi que les secours (LPDIENS)

Loi sur la prévention et la défense contre les incendies et les éléments naturels, ainsi que les secours (LPDIENS) 27 juin 2012 Loi sur la prévention et la défense contre les incendies et les éléments naturels, ainsi que les secours (LPDIENS) Etat au 1 er juillet 2013 Le Grand Conseil de la République et Canton de

Plus en détail

INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION INCENDIE

INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio INSTRUCTIONS-MODELES DE PROTECTION

Plus en détail

LA SECURITE DES PERSONNES ET DES BIENS DANS L' EPLE Juillet 2011

LA SECURITE DES PERSONNES ET DES BIENS DANS L' EPLE Juillet 2011 LA SECURITE DES PERSONNES ET DES BIENS DANS L' EPLE Juillet 2011 Cette sélection thématique couvre le vaste domaine de la sécurité des locaux et des équipements, la sécurité des personnes lors de certaines

Plus en détail

REGLEMENTATION INCENDIE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ASSISTANT DE PREVENTION 2013

REGLEMENTATION INCENDIE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ASSISTANT DE PREVENTION 2013 REGLEMENTATION INCENDIE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ASSISTANT DE PREVENTION 2013 Introduction Pourquoi? Risques ne sont pas nuls : potentiel calorifique, énergie, air. Extinction n est pas

Plus en détail

PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS

PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS Certificate of Advanced Studies PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS Prescriptions Ingénierie Concepts www.cas-pibat.ch www.postformation.ch Certificate of Advanced Studies PROTECTION INCENDIE DES BATIMENTS

Plus en détail

Organisation des missions de secours dans le canton de Neuchâtel

Organisation des missions de secours dans le canton de Neuchâtel Etablissement cantonal d assurance et de prévention Commandement unique des missions de secours Organisation des missions de secours dans le canton de Neuchâtel Mars 2015 Ordre du jour 1. Rappel de la

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 41, du 19 octobre 2012 Référendum facultatif: délai d'annonce préalable: 8 novembre 2012 délai de dépôt des signatures: 17 janvier

Plus en détail

Convention de fusion

Convention de fusion Convention de fusion entre les communes de Môtiers, Couvet, Travers, Noiraigue, Boveresse, Fleurier, Buttes, Saint-Sulpice et Les Bayards Préambule Vu la votation populaire du 17 juin 2007 sur la Convention

Plus en détail

Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat

Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat 26 juillet 2013 Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat Etat au 1 er mars 2015 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi

Plus en détail

Musées et sites à découvrir

Musées et sites à découvrir Musées et sites à découvrir Musée d archéologie «Latenium», Neuchâtel www.latenium.ch Musée Militaire, Caserne de Colombier www.chateau-de-colombier-ne.ch Musée de la Vigne et du Vin, Château de Boudry

Plus en détail

864.102. CHAPITRE PREMIER Dispositions générales. 11 avril 2001

864.102. CHAPITRE PREMIER Dispositions générales. 11 avril 2001 11 avril 2001 Arrêté concernant le financement des mesures de défense contre l'incendie et les éléments naturels, de lutte contre les hydrocarbures, les produits chimiques et la radioactivité Etat au 24

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

POTENTIEL GLOBAL ANNUEL DE BOIS ENERGIE DES FORETS NEUCHATELOISES. (pour le chauffage automatique) 120'000 m 3

POTENTIEL GLOBAL ANNUEL DE BOIS ENERGIE DES FORETS NEUCHATELOISES. (pour le chauffage automatique) 120'000 m 3 POTENTIEL GLOBAL ANNUEL DE BOIS ENERGIE DES FORETS NEUCHATELOISES (pour le chauffage automatique) 120'000 m 3 DE PLAQUETTES (BOIS DECHIQUETE) = 60'000 m 3 UTILISES + 60'000 m 3 DISPONIBLES 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Point n 3 : désigner un point de contact

Point n 3 : désigner un point de contact Vidéoprotection des lieux publics 10 points pour assurer la sécurité collective dans le respect des libertés individuelles Préambule La libre administration des collectivités locales est un principe constitutionnel

Plus en détail

Garantie de l'état de fonctionnement des asservissements incendie (AI)

Garantie de l'état de fonctionnement des asservissements incendie (AI) Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

Dicastère : Aménagement, Bâtiments & Urbanisme

Dicastère : Aménagement, Bâtiments & Urbanisme Dicastère : Aménagement, Bâtiments & Urbanisme «Urbanisme, Bâtiments & Constructions» général et du Assumer l aménagement du territoire communal Lois fédérales et cantonales Toutes directives données par

Plus en détail

Private Banking. www.bcn.ch

Private Banking. www.bcn.ch Private Banking www.bcn.ch Investir à la BCN vous apporte confort et sérénité» La BCN, c est... 1883 100 millions de CHF depuis 1883 au service des neuchâtelois 320 collaborateurs capital de dotation points

Plus en détail

S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie

S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P 1 Module complémentaire Agent de sécurité incendie Public : Homme du rang des sapeurs-pompiers professionnels ou volontaires, des pompiers militaires de l armée de terre, des pompiers militaires

Plus en détail

Rapport explicatif. Révision de l'ordonnance 4 relative à la loi sur le travail (OLT 4) Passages (art. 7, 8 et 10 OLT 4)

Rapport explicatif. Révision de l'ordonnance 4 relative à la loi sur le travail (OLT 4) Passages (art. 7, 8 et 10 OLT 4) Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche (DEFR) Secrétariat d'etat à l'économie SECO Conditions de travail Inspection fédérale du travail Rapport explicatif Révision de l'ordonnance

Plus en détail

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES FORMATION Chargé de sécurité et de prévention Référence : 124-344-13 Durée : 5 jours Public Tous salariés chargés de la sécurité ou la prévention Pré-requis Aucun Points Forts de la formation Une approche

Plus en détail

Manifestation temporaire Formulaire complémentaire B

Manifestation temporaire Formulaire complémentaire B (Valable dès le 1 er août 2015) Manifestation temporaire Formulaire complémentaire B A remplir entièrement (Formulaire de base A à remplir également) Organisateur : Date de la manifestation :... 1. Lieu

Plus en détail

Voies d évacuation et de sauvetage

Voies d évacuation et de sauvetage Institut de Sécurité Voies d évacuation et de sauvetage Jean-Paul Bassin Institut de Sécurité Institut de Sécurité INSTITUT SUISSE DE PROMOTION DE LA SÉCURITÉ Evacuation_Lignum_2010 1 Histoire 1995 1945

Plus en détail

Directive relative aux services d'intervention des sapeurspompiers

Directive relative aux services d'intervention des sapeurspompiers Date: 06.01.2015 Date: 06.01.2015 Date: 07.01.2015 Page 1 / 7 L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP) - Vu la loi du 27 juin 2012 sur la prévention et la défense contre les incendies

Plus en détail

L'assuré est l'organisateur du spectacle

L'assuré est l'organisateur du spectacle Guide technique : Sécurité > Assurances > Les assurances Les assurances L assurance est un contrat entre deux parties (l assuré et l assureur) pour la couverture d un sinistre. En cas de réalisation d

Plus en détail

Bern. Biel/Bienne. Neuchâtel. Neuchâtel-Serrières. Auvernier. Lac de Morat

Bern. Biel/Bienne. Neuchâtel. Neuchâtel-Serrières. Auvernier. Lac de Morat Frontaliers, avec le train, vos trajets France-Suisse sont facilités! Pontarlier Val-de-Travers (Neuchâtel). Pontarlier Frasne Vallorbe (Vallée de Joux/Lausanne). 15.12.2013 13.12.2014. Nouveau! Vers le

Plus en détail