L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP), son rôle, son fonctionnement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP), son rôle, son fonctionnement"

Transcription

1 L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP), son rôle, son fonctionnement

2 Le Bureau de la prévention de l'ecap est compétent en matière de prévention et de protection contre les risques d'incendie.

3 Les experts du Bureau de la prévention se tiennent à disposition sur rendez-vous pour la visite du nouveau Centre de prévention (ECAPi) à Neuchâtel. L'ensemble des mesures constructives, techniques et d'organisation en prévention incendie peuvent être visualisées.

4 Bases légales neuchâteloises Loi sur la police du feu (LPF) du 7 février 1996 Règlement d application de la Loi sur la police du feu (RALPF) du 24 juin 1996 Arrêté concernant l annexe du RALPF du 15 décembre 2004.

5 Prescriptions suisses de protection incendie AEAI

6 Qui est l'autorité compétente? Art. 7, LPF 1 La police du feu incombe aux communes.

7 SSCM, Couvet La Chaux-de-Fonds Val-de-Ruz Les Planchettes La Chaux-de-Fonds La Pâquier Lignières Le Locle Les Brenets Le Locle La Sagne Les Hauts-Geneveys Fontaines Boudevilliers Cernier Fontaine melon Chézard- St-Martin Dombresson Savagnier Villiers Enges Cressier Cornaux Le Landeron Coffrane Valangin Neuchâtel Saint-Blaise Thielle Wavre Marin-Ep. Rochefort Corcelles- Corm. Neuchâtel La Brévine Travers Noiraigue Boudry Cortaillod Les Verrières Les Bayards St-Sulpice Boveresse Couvet Gorgier Bevaix Boudry Môtiers Montalchez Fleurier La Côte-aux-Fées Buttes Val-de-Travers Vaumarcus

8 Article 69 NPI But Les propriétaires et exploitants des bâtiments, ouvrages et installations doivent prendre les mesures nécessaires, sur les plans de l'organisation et du personnel, pour assurer la sécuritéincendie.

9 Article 70 NPI Chargés de sécurité 1 Lorsque les risques d'incendie, le nombre d'occupants, le type ou les dimensions des bâtiments l'exigent, il faut désigner et former des chargés de sécurité appartenant à la direction de l'exploitation. 2 Les chargés de sécurité veillent, sur la base d'un cahier des charges, à la sécurité-incendie dans le cadre des prescriptions applicables. Ils sont notamment responsables de faire respecter et de surveiller la protection incendie au niveau des bâtiments, de la technique et de l'exploitation.

10 But de la prévention Assurer la protection des personnes des bâtiments des biens mobiliers de l'environnement

11 Types de mesures Mesures constructives. Mesures techniques. Mesures d organisation.

12

13

14

15 Signalisation

16

17

18 ad chiffre Longueur des voies d'évacuation dans le local Local avec une sortie voie d'évacuation "local": 20 m maximum voie d'évacuation par le couloir

19 ad chiffre Longueur des voies d'évacuation dans le local Local avec plusieurs sorties voie d'évacuation "local": 35 m maximum sorties situées aux extrémités

20 DPI Signalisation des voies d évacuation Contrôle visuel de la présence de la signalisation Contrôler que la signalisation n est pas masquée par des décorations ou autres Les voies d évacuation doivent être maintenues dégagées et utilisables en tout temps

21 Voies d évacuation

22 Signalisation

23 Le cahier «AU FEU» Assurer la praticabilité des voies d évacuation ainsi que les accès aux sapeurs-pompiers Contrôler périodiquement les installations

24 Accessibilité

25 Incendie dans un centre pour handicapés à Olten le 28 novembre personnes sauvées

26

27

28

29 Incendie au Centre des Perces-Neiges aux Hauts-Geneveys Le 12 janvier 1995 un incendie s est déclaré dans cette institution dû aux installations défectueuses pour un montant total de Fr

30

31

32

33

34

35 OBJECTIF Permettre l'évacuation des personnes en toute sécurité (orienter) Eviter l'affolement la panique les accidents Permettre l'intervention

36 RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION INCENDIE LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISIOIRES POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS

37

Bienvenue dans le canton de Neuchâtel. neuchâtel. bienvenue willkommen benvenuti welcome bem-vindo bienvenida

Bienvenue dans le canton de Neuchâtel. neuchâtel. bienvenue willkommen benvenuti welcome bem-vindo bienvenida bienvenue willkommen benvenuti welcome bem-vindo bienvenida MIRË SE VJEN dobrodošli ho geld n z ku soo dhowow bun venit szerencsésen erkesztek vítejte Auvernier - Bevaix - Bôle - Boudevilliers - Boudry

Plus en détail

Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel

Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton de Neuchâtel 31.01.2015 / V01 1 Bases légales Loi fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile (LPPCi) du 4 octobre

Plus en détail

Welcome to the canton of Neuchâtel

Welcome to the canton of Neuchâtel BIENVENUE WILLKOMMEN BENVENUTI WELCOME BEM-VINDO BIENVENIDA MIRË SE VJEN DOBRODOŠLI HO GELD N Z KU SOO DHOWOW BUN VENIT SZERENCSÉSEN ERKESZTEK VÍTEJTE BEVAIX - BOUDRY - BROT-DESSOUS - BROT-PLAMBOZ - CORCELLES-CORMONDRÈCHE

Plus en détail

Thierry CHRIST DES SOLIDARITÉS COUTUMIÈRES À LA

Thierry CHRIST DES SOLIDARITÉS COUTUMIÈRES À LA Université de Neuchâtel Faculté des lettres et sciences humaines Thierry CHRIST DES SOLIDARITÉS COUTUMIÈRES À LA BIENFAISANCE PRIVÉE L ETAT ET LES PAUVRES À NEUCHÂTEL (1773-1830) Volume III Thèse présentée

Plus en détail

Défense incendie / 14-15 Nouveau cadre légal / 14 Promotion des sapeurs-pompiers - Corps de sapeurs-pompiers / 15

Défense incendie / 14-15 Nouveau cadre légal / 14 Promotion des sapeurs-pompiers - Corps de sapeurs-pompiers / 15 Rapport 2012 Sommaire Les chiffres-clés de 2012 / 4 Grandes lignes 2012 / 5 Assurance / 6-11 Patrimoine bâti - Indice / 6 Sinistres / 7-9 Primes / 9 Estimations - Réassurance - Tremblement de terre /

Plus en détail

BREF DESCRIPTIF DES ACCIDENTS MORTELS DE 1996 A 2009. ANNEE 1996-10 accidents mortels - 11 tués

BREF DESCRIPTIF DES ACCIDENTS MORTELS DE 1996 A 2009. ANNEE 1996-10 accidents mortels - 11 tués BREF DESCRIPTIF DES ACCIDENTS MORTELS DE 1996 A 2009 ANNEE 1996-10 accidents mortels - 11 tués 1. RC 2228, Les Verrières, au lieudit "La Malacombe". Dimanche 04.02 entre 0200 et 0400 - Route humide - pas

Plus en détail

Rapport annuel 2004. Place de la Gare 4, 2002 Neuchâtel, tél. 032 889 62 22

Rapport annuel 2004. Place de la Gare 4, 2002 Neuchâtel, tél. 032 889 62 22 Place de la Gare 4, 2002 Neuchâtel, tél. 032 889 62 22 ecap@ne.ch www.ecap-ne.ch NOS BATIMENTS-PATRIMOINE La ferme du Grand-Cachot-de-Vent Domaine assurance Avec sa silhouette trapue coiffée d un grand

Plus en détail

Private Banking. www.bcn.ch

Private Banking. www.bcn.ch Private Banking www.bcn.ch Investir à la BCN vous apporte confort et sérénité» La BCN, c est... 1883 100 millions de CHF depuis 1883 au service des neuchâtelois 320 collaborateurs capital de dotation points

Plus en détail

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la

Plus en détail

GUIDE POUR INSTALLATEURS ÉLECTRICIENS

GUIDE POUR INSTALLATEURS ÉLECTRICIENS Siège Vidéo2000 SA Av. de la Gare 15 - CP 792 2002 Neuchâtel CCP 20-8553-6. TVA 494 480 Tél : 032 729 98 78 Fax : 032 729 98 89 www.video2000.ch info@video2000.ch Le Shop Vidéo2000 SA Rue du Seyon 30 2000

Plus en détail

LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES

LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES 1. Base Les prescriptions de protection

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

Loi sur la prévention et la défense contre les incendies et les éléments naturels, ainsi que les secours (LPDIENS)

Loi sur la prévention et la défense contre les incendies et les éléments naturels, ainsi que les secours (LPDIENS) 27 juin 2012 Loi sur la prévention et la défense contre les incendies et les éléments naturels, ainsi que les secours (LPDIENS) Etat au 1 er juillet 2013 Le Grand Conseil de la République et Canton de

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

Pays de neuchâtel Salles séminaires / congrès

Pays de neuchâtel Salles séminaires / congrès Stehempfang reception sur place Bevaix La Grange 140 160 100 100 120 80 160 240 1 La Rouvraie Olivier Gambarini Bellevue 2022 Bevaix +41(0) 32 847 96 96 info@larouvraie.ch www.larouvraie.ch Salle Citron

Plus en détail

Offres publiques d'emplois

Offres publiques d'emplois RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION, DE LA CULTURE ET DES SPORTS Offres publiques d'emplois de postes à pourvoir pour l'année scolaire 2011/2012 dans l'enseignement obligatoire

Plus en détail

Bern. Biel/Bienne. Neuchâtel. Neuchâtel-Serrières. Auvernier. Lac de Morat

Bern. Biel/Bienne. Neuchâtel. Neuchâtel-Serrières. Auvernier. Lac de Morat Frontaliers, avec le train, vos trajets France-Suisse sont facilités! Pontarlier Val-de-Travers (Neuchâtel). Pontarlier Frasne Vallorbe (Vallée de Joux/Lausanne). 15.12.2013 13.12.2014. Nouveau! Vers le

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage :

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage : Secteur prévention Etablissement cantonal d'assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap.prevention@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES AUX AIDES À LA FORMATION BOURSES ET PRÊTS D ÉTUDES

INFORMATIONS RELATIVES AUX AIDES À LA FORMATION BOURSES ET PRÊTS D ÉTUDES INFORMATIONS RELATIVES AUX AIDES À LA FORMATION BOURSES ET PRÊTS D ÉTUDES Rentrée 2014-2015 La loi sur les aides à la formation du 19 février 2013 a pour but d'encourager les études et formations de toutes

Plus en détail

Règlement relatif à la convention du service du feu des Communes de Bevaix, Boudry et Cortaillod (SFBBC)

Règlement relatif à la convention du service du feu des Communes de Bevaix, Boudry et Cortaillod (SFBBC) Règlement relatif à la convention du service du feu des Communes de Bevaix, Boudry et Cortaillod (SFBBC) LE CONSEIL GENERAL DE LA VILLE DE BOUDRY vu la loi sur la police du feu (LPF), du 7 février 1996,

Plus en détail

Les obligations de l'exploitant

Les obligations de l'exploitant Guide technique : Sécurité > Les obligations de l'exploitant > Les obligations de l'exploitant Les obligations de l'exploitant L exploitant assiste aux visites de la commission de sécurité, ou s y fait

Plus en détail

Impact de la réglementation incendie 2009 dans les ERP sportifs

Impact de la réglementation incendie 2009 dans les ERP sportifs Narbonne 26 septembre 2013 Impact de la réglementation incendie 2009 dans les ERP sportifs Debusschère Vincent Chef du service des sports - Bordeaux Andiiss National Impact de la nouvelle réglementation

Plus en détail

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015 Débat urbanités Didier Guignard, 6 octobre 2014 Sommaire Modifications principales des prescriptions AEAI 1. Allègements, simplifications,

Plus en détail

PROJETS EN COURS. Rapport d information du Conseil communal au Conseil général. Commune de Val-de-Ruz. Version : 1.0 TH 179113. Date : 30.03.

PROJETS EN COURS. Rapport d information du Conseil communal au Conseil général. Commune de Val-de-Ruz. Version : 1.0 TH 179113. Date : 30.03. Commune de Val-de-Ruz Conseil communal ORGANISATION DE L ECOLE, DU CSVR ET PROJETS EN COURS Rapport d information du Conseil communal au Conseil général Version : 1.0 TH 179113 Date : 30.03.2015 Page 1/

Plus en détail

Voies d évacuation et de sauvetage

Voies d évacuation et de sauvetage Institut de Sécurité Voies d évacuation et de sauvetage Jean-Paul Bassin Institut de Sécurité Institut de Sécurité INSTITUT SUISSE DE PROMOTION DE LA SÉCURITÉ Evacuation_Lignum_2010 1 Histoire 1995 1945

Plus en détail

NORME DE PROTECTION INCENDIE

NORME DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NORME DE PROTECTION INCENDIE

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP

NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP Le Service Départemental d Incendie et de Secours Préfecture du Gers NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP GERS (En complément du dossier grand rassemblement) Objet de la démarche : Cette notice descriptive

Plus en détail

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3.

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Pour tous les ERP du 1er groupe et les ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) Avec locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente

Plus en détail

Association «La gestion du foyer rural de Manderen» REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL

Association «La gestion du foyer rural de Manderen» REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL GENERALITES Article 1 : Article 2 : Le présent règlement est applicable au Foyer Rural de Manderen. L'association dispose librement de la salle. Nul ne peut prétendre

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans les communes

Les énergies renouvelables dans les communes Les énergies renouvelables dans les communes Rencontre-Energie du 3 juillet 2014 à Cernier Stefano Giamboni Ingénieur DÉPARTEMENT DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ET DE L ENVIRONNEMENT Service de l énergie

Plus en détail

Règlement sur les soins préhospitaliers et les transports de patients. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Règlement sur les soins préhospitaliers et les transports de patients. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, CONSEIL D'ETAT Règlement sur les soins préhospitaliers et les transports de patients Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi de santé du 6 février 1995, notamment ses articles

Plus en détail

Remarques et commentaires

Remarques et commentaires Numéros de comptes Tous les comptes xxxx.301000.xx / xxxx.302000.xx Remarques et commentaires Tous les traitements du personnel, y compris des enseignants, suivent les décisions arrêtés par le Conseil

Plus en détail

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 16-03f

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 16-03f Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Décret concernant la police du feu

Décret concernant la police du feu Décret concernant la police du feu du 6 décembre 1978 L'Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu l article 3 des dispositions finales et transitoires de la Constitution cantonale 1),

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 41, du 19 octobre 2012 Référendum facultatif: délai d'annonce préalable: 8 novembre 2012 délai de dépôt des signatures: 17 janvier

Plus en détail

Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat

Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat 26 juillet 2013 Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat Etat au 1 er mars 2015 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi

Plus en détail

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Assurance qualité en protection

Plus en détail

Commune de Val-de-Ruz

Commune de Val-de-Ruz Commune de Val-de-Ruz Tableau des immobilisations Bilan - No. de compte MCH2 Libellé de compte MCH2 Village Libellé Investissement Taux d'amortissement Total B10800.00 Champs, pâturages Boudevilliers CHAMPS

Plus en détail

BILAN D OUVERTURE DE LA COMMUNE

BILAN D OUVERTURE DE LA COMMUNE 0 Commune de Val-de-Ruz Conseil communal BILAN D OUVERTURE DE LA COMMUNE DE VAL-DE-RUZ AU 1 ER JANVIER 2013 au Conseil général à l appui d un projet d arrêté Version : 1.0 Date : 11.11.2013 Page 1/ Révisions

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 8843 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 9 septembre 2002 Messagerie Projet de loi ouvrant un crédit d'investissement de 3 470 000 F pour la mise en conformité

Plus en détail

Les textes et règlements

Les textes et règlements Réglementation applicable aux chapiteaux, tentes et Note : cette fiche est extraite pour l essentiel de l ouvrage «Organiser un événement artistique dans l espace public : Guide des bons usages», édité

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Etablissements de Soins Etablissements pour Personnes Agées GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service d Incendie et d Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions

Plus en détail

DEMANDE D UN CRÉDIT D ENGAGEMENT DE CHF 60'000 POUR L ACHAT DE CASIERS POUR LE SITE

DEMANDE D UN CRÉDIT D ENGAGEMENT DE CHF 60'000 POUR L ACHAT DE CASIERS POUR LE SITE Commune de Val-de-Ruz Conseil communal DEMANDE D UN CRÉDIT D ENGAGEMENT DE 60'000 POUR L ACHAT DE CASIERS POUR LE SITE DE LA FONTENELLE Rapport du Conseil communal au Conseil général Version : 1.0 - TH

Plus en détail

Instruction permanente prévention Doctrine GN8

Instruction permanente prévention Doctrine GN8 PRÉFET DE L'AIN Application des principes fondamentaux de conception et d'exploitation d'un ERP pour tenir compte des difficultés rencontrées lors de l'évacuation Table des matières 1 - Principes...2 2

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans

Plus en détail

EDPR - CREATION DE SIX PLACES DE DETENTION SUPPLEMENTAIRES 14.015

EDPR - CREATION DE SIX PLACES DE DETENTION SUPPLEMENTAIRES 14.015 EDPR - CREATION DE SIX PLACES DE DETENTION SUPPLEMENTAIRES 14.015 Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil à l appui d un projet de décret portant octroi d un crédit complémentaire urgent de 670.000

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL CONCERNANT LA DEMANDE DE CREDIT DE FR. 111'000

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL CONCERNANT LA DEMANDE DE CREDIT DE FR. 111'000 COMMUNE DE GORGIER RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL CONCERNANT LA DEMANDE DE CREDIT DE FR. 111'000.- CONCERNANT LA SUITE DES TRAVAUX RELATIFS AU RAPPORCHEMENT DES COMMUNES DE LA BEROCHE Madame

Plus en détail

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention

CEP-CICAT 5 Février 2015. Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention CEP-CICAT 5 Février 2015 Lieutenant Jean-marc BRUCKERT - Service Prévention EVACUER EN TOUTE SECURITE ESPACES D ATTENTE SECURISES SOLUTIONS EQUIVALENTES CAS D EXONERATION ERP CODE DU TRAVAIL IGH Introduction

Plus en détail

EVALUATION ET SUIVI DU PATRIMOINE IMMOBILIER

EVALUATION ET SUIVI DU PATRIMOINE IMMOBILIER Commune de Val-de-Ruz Conseil communal EVALUATION ET SUIVI DU PATRIMOINE IMMOBILIER COMMUNAL, RÉORGANISATION DE LA GÉRANCE DU PATRIMOINE Rapport du Conseil communal au Conseil général à l appui d un projet

Plus en détail

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations de détection d

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D ORGANISER UN CAMP D'UNE DUREE SUPERIEURE A 7 JOURS sur territoire vaudois

DEMANDE D AUTORISATION D ORGANISER UN CAMP D'UNE DUREE SUPERIEURE A 7 JOURS sur territoire vaudois Service de protection de la jeunesse Office de surveillance des structures d accueil de mineurs DEMANDE D AUTORISATION D ORGANISER UN CAMP D'UNE DUREE SUPERIEURE A 7 JOURS sur territoire vaudois Pour organisateurs

Plus en détail

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre.

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les ERP du 1er groupe ou établissement du 2ème groupe (5ème catégorie) avec locaux à sommeil. Arrêté du 25/06/1980 Rappel: art R123-2 du CCH: constituent des établissements

Plus en détail

NATURALISATIONS 01.029. Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil concernant diverses demandes de naturalisation.

NATURALISATIONS 01.029. Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil concernant diverses demandes de naturalisation. NATURALISATIONS 01.029 Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil concernant diverses demandes de naturalisation (Du 15 août 2001) Monsieur le président, Mesdames et Messieurs, Depuis l adoption du précédent

Plus en détail

CONTRÔLE CANTONAL DES FINANCES

CONTRÔLE CANTONAL DES FINANCES I. Contrôle cantonal des finances 1 CONTRÔLE CANTONAL DES FINANCES L'année avait vu aboutir le projet de loi sur le contrôle cantonal des finances qui a été adopté par le Grand Conseil le 3 octobre. Le

Plus en détail

Protection incendie dans les entreprises industrielles et artisanales

Protection incendie dans les entreprises industrielles et artisanales Protection incendie dans les entreprises industrielles et artisanales Monique Paupe, spécialiste en protection incendie, ECA Jura Avec l aimable contribution de documents et images provenant de l ECA Vaud

Plus en détail

LE PLAN DE PREVENTION

LE PLAN DE PREVENTION 1 Association des Directeurs et Responsables de Services Généraux Facilities Manag ers Association LE PLAN DE PREVENTION Avertissement : ce document est un exemple établi pour un besoin particulier. Il

Plus en détail

Terrain de 2403 m², 16 garages individuels

Terrain de 2403 m², 16 garages individuels Terrain de 2403 m², 16 garages individuels A l ouest de la ville du Locle, cette parcelle en zone mixte se situe en bordure de l axe routier franco-suisse. Visionnez nos offres sur smartphone et rejoignez-nous

Plus en détail

Loi d'application de la législation fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile (LA-LPPCi) 1)

Loi d'application de la législation fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile (LA-LPPCi) 1) 28 septembre 2004 Loi d'application de la législation fédérale sur la protection de la population et sur la protection civile (LA-LPPCi) 1) Etat au 1 er juillet 2013 Le Grand Conseil de la République et

Plus en détail

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ÉCOLE DES BAYARDS

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ÉCOLE DES BAYARDS RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ÉCOLE DES BAYARDS Les élèves sont pris en charge au début des leçons par les enseignantes qui arrêtent leur surveillance aux heures de sortie de l école. En hiver, les portes du collège

Plus en détail

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. (Etat 20.10.2008) 26.03.2003 / 16-03f

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. (Etat 20.10.2008) 26.03.2003 / 16-03f Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Voies d'évacuation et de sauvetage

Plus en détail

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Préambule La notice de sécurité est fournie pour permettre à la commission de sécurité de rendre un avis sur les conditions

Plus en détail

SOMMAIRE. 02 Organes de gestion et de contrôle 02 Conseil d administration 03 Organigramme

SOMMAIRE. 02 Organes de gestion et de contrôle 02 Conseil d administration 03 Organigramme SOMMAIRE 02 Organes de gestion et de contrôle 02 Conseil d administration 03 Organigramme 04 Entreprise 04 Portrait 05 Actionnariat 05 Organisation 06 Projet d entreprise 07 Avant-propos du Président et

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES. Etablissements de vente Centres Commerciaux

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES. Etablissements de vente Centres Commerciaux GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de

Plus en détail

Commission pour la technique de construction

Commission pour la technique de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Commission pour la technique de Récapitulation des concordances admissibles entre la classification

Plus en détail

Guide Pratique À l attention des exploitants

Guide Pratique À l attention des exploitants Ville de Saint-Maurice Val-de-Marne NOUS CONTACTER Guide Pratique À l attention des exploitants d établissements recevant du public de 5ème catégorie Ville de Saint-Maurice Direction des Services Techniques

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP L exploitation d un Établissement Recevant du Public nécessite de respecter un certain nombre de règles spécifiques. Deux domaines sont particulièrement surveillés : l accessibilité, ces établissements

Plus en détail

La Sécurité incendie En Accueils Collectifs de Mineurs

La Sécurité incendie En Accueils Collectifs de Mineurs PREFET DU LOIRET Direction Départementale Service Départemental d Incendie de la Cohésion Sociale et de Secours du Loiret Pôle Promotion des politiques de jeunesse, Groupement Prévention de sports, et

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

Prescriptions AEAI 2015 Support didactique

Prescriptions AEAI 2015 Support didactique Prescriptions AEAI 2015 Support didactique REVISION DES PRESCRIPTIONS DE PROTECTION INCENDIE : Déroulement Conditions cadres Principales modifications Conséquences COMMENT UTILISER CE DOCUMENT? NORME 2015

Plus en détail

COMMUNE DE SAVIESE. Règlement sur la protection contre l incendie et les éléments naturels

COMMUNE DE SAVIESE. Règlement sur la protection contre l incendie et les éléments naturels Règlement sur la protection contre l incendie et les éléments naturels REGLEMENTSUR LA PROTECTION CONTRE L INCENDIE ET LES ELEMENTS NATURELS Le conseil communal de Savièse, vu l'article 5 de la loi sur

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 29/10/11 N : 37.11 Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Un arrêté du 26 octobre

Plus en détail

CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %)

CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %) La Municipalité de Montreux met au concours un poste de : Tâches principales : CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %) Conseiller et aider la Municipalité, les services, les supérieurs hiérarchiques et les

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS. Les procédures administratives

L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS. Les procédures administratives L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS Les procédures administratives LES GRANDS PRINCIPES Sauf rares exceptions, les travaux concernant un ERP sont soumis à autorisation municipale préalable. Tous

Plus en détail

CONSEILS PRATIQUES PRÉVENTION. Le patrimoine communal est le bien de tous : le protéger est de votre responsabilité ASSOCIATIONS BÂTIMENTS COMMUNAUX

CONSEILS PRATIQUES PRÉVENTION. Le patrimoine communal est le bien de tous : le protéger est de votre responsabilité ASSOCIATIONS BÂTIMENTS COMMUNAUX ASSOCIATIONS BÂTIMENTS COMMUNAUX Le patrimoine communal est le bien de tous : le protéger est de votre responsabilité CONSEILS PRATIQUES PRÉVENTION www.groupama.fr 1 Responsabilité des occupants en incendie

Plus en détail

LES SALLES RECEVANT DU PUBLIC

LES SALLES RECEVANT DU PUBLIC 7 7.1 SALLES DE RÉUNION / SALLES DE CLASSE FOCUS 1 : CIRCULATIONS, ESPACES DE ROTATION ET EMPLACEMENTS PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Les salles de réunion et autres salles de classe doivent être

Plus en détail

Nous protégeons l essentiel

Nous protégeons l essentiel Assurance des installations solaires dans le canton de Vaud Etablissement d'assurance contre l'incendie et les éléments naturels du canton de Vaud (ECA) 1 Plan 1. L ECA ECA en Suisse Missions Une institution

Plus en détail

Mise en sécurité. Choisissez votre système de mise en sécurité. Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Catégorie d'un SMSI

Mise en sécurité. Choisissez votre système de mise en sécurité. Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Catégorie d'un SMSI Mise en sécurité Choisissez votre système de mise en sécurité Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Les systèmes de mise en sécurité (SMSI) sont des automates qui ont pour finalité de protéger les

Plus en détail

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée 1. De quoi s agit-il? Les conduits de fumée doivent présenter les ouvertures nécessaires au contrôle et au nettoyage. Les ventilateurs d extraction

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements. Largeur totale cumulée. Effectif CODE DU TRAVAIL Art. R. 232-12.- Les dispositions de la présente section s'appliquent à tous les établissements mentionnés à l'article L. 231-1 à l'exception de ceux qui constituent des immeubles de grande

Plus en détail

Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares

Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares Contraintes et problématique des flux dans le dimensionnement des gares Dr Guillaume de Tilière& Bernard Viaud Conférence du 29 mars 2012 "Contraintes de capacité dans les réseaux de transport en commun"

Plus en détail

Préfecture de la Charente SIDPC Direction départementale de l équipement Service départemental d incendie et de secours. Page 1

Préfecture de la Charente SIDPC Direction départementale de l équipement Service départemental d incendie et de secours. Page 1 SÉCURITÉ ET ACCESSIBILITÉ Dans les Etablissements Recevant du Public Guide pratique à l usage des maires Préfecture de la Charente SIDPC Direction départementale de l équipement Service départemental d

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger

GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger SOMMAIRE GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger o o o o o o o o o o o o

Plus en détail

2009 127 e rapport de gestion

2009 127 e rapport de gestion 2009 127 e rapport de gestion 2009 127 e rapport de gestion BCN Chiffres-clés Bilan (en millions de francs) 2009 2008 Evolution en % Somme du bilan 7 250 6 299 15,1 Prêts à la clientèle 5 867 5 049 16,2

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

CONVENTION-CADRE AUD 14.017

CONVENTION-CADRE AUD 14.017 CONVENTION-CADRE AUD 14.017 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret relatif à l adoption de la conventioncadre sur la coopération transfrontalière au sein de l Agglomération

Plus en détail

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26 JORF n 0252 du 29 octobre 2011 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d incendie et

Plus en détail

Cortaillod. A La Neuveville

Cortaillod. A La Neuveville LISTE DE CHAMBRES À LOUER CHEZ DES PARTICULIERS Appartement Neuchatel Nice 3 rooms Appartment in Neuchatel, 66 m2 Rue G.A. Matile 2 (Ermitage, close to botanical garden) Rental: 1.044,- CHF + 166,- CHF

Plus en détail

Le Val-de-Travers passe à l heure d hiver... PATRIMOINE La Fabrique d ébauches de Fleurier réhabilitée par Chopard PAGE 5

Le Val-de-Travers passe à l heure d hiver... PATRIMOINE La Fabrique d ébauches de Fleurier réhabilitée par Chopard PAGE 5 W W W. F L E U R I E R. C H PORTRAIT Le pendulier Frédéric Jeanjaquet PAGE 4 L HEURE by FLEURIER Le Val-de-Travers passe à l heure d hiver... PATRIMOINE La Fabrique d ébauches de Fleurier réhabilitée par

Plus en détail

Extrait du catalogue LEGRAND : Blocs de sécurité pour ERP et ERT - BAES. Définition du bloc de sécurité pour ERP et ERT

Extrait du catalogue LEGRAND : Blocs de sécurité pour ERP et ERT - BAES. Définition du bloc de sécurité pour ERP et ERT Extrait du catalogue LEGRAND : Blocs de sécurité pour ERP et ERT - BAES Définition du bloc de sécurité pour ERP et ERT Les blocs de sécurité pour ERP et ERT sont des blocs destinés à éclairer et à indiquer

Plus en détail

LES REGLES DE SÉCURITÉ INCENDIE

LES REGLES DE SÉCURITÉ INCENDIE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE TECHNIQUE n 48 Préambule JANVIER 2013 Cette note technique rappelle, en les actualisant, les principales réglementations relatives à la sécurité incendie qui s appliquent

Plus en détail

Arrêté concernant les dispositifs d'alarme contre les agressions, l'effraction et le vol

Arrêté concernant les dispositifs d'alarme contre les agressions, l'effraction et le vol 15 janvier 014 Arrêté concernant les dispositifs d'alarme contre les agressions, l'effraction et le vol Etat au 1 er janvier 014 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi sur

Plus en détail

Guide pratique à l usage des maires. Le Maire et les Etablissements Recevant du Public. - Edition 2012 - PREFET DU JURA

Guide pratique à l usage des maires. Le Maire et les Etablissements Recevant du Public. - Edition 2012 - PREFET DU JURA PREFET DU JURA Le Maire et les Etablissements Recevant du Public (Centre Hospitalier de Lons-le-Saunier) Guide pratique à l usage des maires - Edition 2012-1 2 P R E A M B U L E Le risque d incendie d

Plus en détail

CHECK - LIST. Manifestations publiques

CHECK - LIST. Manifestations publiques CHECK - LIST Manifestations publiques Complément au Vade Mecum sur les manifestations publiques. A l'usage des administrations communales et des organisateurs. 1 MANIFESTATIONS PRIVEES, RAPPEL Font partie

Plus en détail

Le dernier niveau est à moins de 8 m du sol

Le dernier niveau est à moins de 8 m du sol Page 1 Code du travail (articles R. 235-4) Les bâtiments doivent être conçus et réalisés de manière à permettre, en cas de sinistre : - l'évacuation rapide de la totalité des occupants dans des conditions

Plus en détail

COMMUNE DE CHARRAT REGLEMENT COMMUNAL D'EXECUTION DE LA LOI SUR LA PROTECTION CONTRE L'INCENDIE ET LES ELEMENTS NATURELS DU 18.11.

COMMUNE DE CHARRAT REGLEMENT COMMUNAL D'EXECUTION DE LA LOI SUR LA PROTECTION CONTRE L'INCENDIE ET LES ELEMENTS NATURELS DU 18.11. COMMUNE DE CHARRAT REGLEMENT COMMUNAL D'EXECUTION DE LA LOI SUR LA PROTECTION CONTRE L'INCENDIE ET LES ELEMENTS NATURELS DU 18.11.1977 TABLE DES MATIERES Ch. I : Dispositions générales Ch. II : Organisation,

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Fiche technique 2011 / 01 Nouvelles dispositions prévues par le règlement de sécurité pour l évacuation des personnes en situation

Plus en détail