CORRESPONDANCE DES NORMES D ÉDUCATION ÉCONOMIQUE PERSONNELLE...11

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CORRESPONDANCE DES NORMES D ÉDUCATION ÉCONOMIQUE PERSONNELLE...11"

Transcription

1 INTRODUCTION... 4 CORRESPONDANCE DES NORMES D ÉDUCATION ÉCONOMIQUE PERSONNELLE...11 NORMES DE LA FONDATION CANADIENNE D ÉDUCATION ÉCONOMIQUE...12 ÉVALUATION D UNITÉ...13 ACTIVITÉ 1 : Le B-A ba du crédit...16 Document 1 : DÉFINITIONS DU CRÉDIT...21 Projection 1: LES CINQ C DU CRÉDIT...22 Document 2 : QUAND UTILISER LE CRÉDIT...23 Document 3 : QUESTIONS À POSER AVANT D UTILISER LE CRÉDIT...24 ACTIVITÉ 2 : Cotes de crédit...25 Projection 1: QU EST-CE QU UNE COTE DE CRÉDIT?...30 Projection 2: Quels sont les composants D une cote de crédit?...31 Document 1: SCÉNARIOS DE COTE DE CRÉDIT...32 Document 2: AMÉLIORER SA COTE DE CRÉDIT...34 ACTIVITÉ 3 : Établir son crédit...35 Document 1: TYPES DE CRÉDIT...39 Projection 1: SOURCES DE CRÉDIT...40 Document 2 : MESURES À PRENDRE POUR ÉVITER LES PRÊTS ABUSIFS...41 Document 3 : SECTIONS D UNE DEMANDE DE CRÉDIT et SPÉCIMEN DE DEMANDE DE CRÉDIT...42 Document 4 : MESURES DE PROTECTION EN MATIÈRE DE CRÉDIT...44 CRÉDIT 1 CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CREDI

2 Document 5 : QUESTIONS À POSER LORS D UNE DEMANDE DE CRÉDIT...45 ACTIVITÉ 4 : Maintenir un bon dossier de crédit.46 Projection 1: LE THERMOMÈTRE REVENU-ENDETTEMENT...50 Projection 2: LE PROCESSUS DU CRÉDIT...51 Document 1: PRÉSENTATION DU PROCESSUS DU CRÉDIT...52 Document 2: SPÉCIMEN DE DOSSIER DE CRÉDIT...53 Document 3: MESURES DE PROTECTION DES CONSOMMATEURS EN MATIÈRE DE CRÉDIT...54 Projection 3: CHOSES À FAIRE POUR ÉTABLIR ET MAINTENIR UN BON CRÉDIT...55 ACTIVITÉ 5 : Cartes de crédit...56 Projection 1: TYPES DE CARTES DE CRÉDIT...60 Projection 2: MAGASINER UNE CARTE DE CRÉDIT...61 Document 1: QUESTIONS À POSER LORS DU MAGASINAGE D UNE CARTE DE CRÉDIT...62 Document 2: COÛTS DU CRÉDIT...64 Document 3: GARDER LES CARTES DE CRÉDIT EN SÉCURITÉ...65 Projection 3: PROTECTION CONTRE L USURPATION D IDENTITÉ...66 ACTIVITÉ 6 : Défis liés à la gestion du crédit...67 Projection 1: VOTRE RATIO REVENU-ENDETTEMENT...71 Document 1: MESURE DE LA GRAVITÉ DES SIGNES ANNONCIATEURS DE PROBLÈMES DE CRÉDIT...72 Document 2: SIGNES ANNONCIATEURS DE PROBLÈMES D ENDETTEMENT...73 Document 3: RÉDUCTIONS DES CARTES DE CRÉDIT...74 Document 4: CORRECTION DES ERREURS DE CRÉDIT...75 CRÉDIT 2 CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT

3 Document 5: CORRECTION DES PROBLÈMES DE CRÉDIT...77 ACTIVITÉ 7 : Usurpation d identité...78 Projection 1: USURPATION D IDENTITÉ...83 Document 1: COMMENT L USURPATION D IDENTITÉ PEUT SE PRODUIRE...84 Document 2: COMMENT ÉVITER L USURPATION D IDENTITÉ...85 Projection 2: QUE FAIRE SI VOTRE IDENTITÉ A ÉTÉ USURPÉE...86 ACTIVITÉ 8 : Prêts préférentiels et prêts à risque...87 Projection 1: PRÊTS HYPOTHÉCAIRES PRÉFÉRENTIELS ET PRÊTS À RISQUE...93 Document 1: LE COÛT DES PRÊTS À RISQUE...94 Projection 2: AUTRES PRÊTS À COÛT ÉLEVÉ...95 Document 2: PASSER DU PRÊT À RISQUE AU PRÊT PRÉFÉRENTIEL...96 ACTIVITÉ 9 : Prêts prédateurs...97 Projection 1: PRÊTS PRÉDATEURS Document 1: RECONNAÎTRE LES PRÊTS PRÉDATEURS Document 2: MANŒUVRES FRAUDULEUSES COURANTES ET STRATÉGIES POUR LES ÉVITER Document 3: AUTRES RESSOURCES ACTIVITÉ 10 : Faillite Projection 1: FAILLITE Document 1: NOUVELLES DISPOSITIONS DE LA LÉGISLATION SUR LA FAILLITE Projection 2: CHOSES À CONSIDÉRER AVANT DE DÉCLARER FAILLITE Document 2: ÉVITER LA FAILLITE CRÉDIT 3 CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRED IT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT CRÉDIT

4 INTRODUCTION Ce matériel est conçu à des fins éducatives seulement. Les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Citi et de ses filiales. Si un avis d ordre juridique, financier ou autre est requis, s adresser à un professionnel qualifié. PRÉSENTATION DE LA SECTION Chaque jour plus de gens font appel aux instruments de crédit. Le crédit est devenu plus qu un élément de commodité; pour de nombreuses familles, c est une nécessité. Voici quelques faits révélateurs : Entre 1999 et 2005, le niveau d endettement médian des familles canadiennes s est accru de 38 %, passant de $ à $. En 2005, les Canadiens avaient en moyenne 13,52 $ de dettes pour chaque tranche de 100 $ d actifs, en comparaison de 13,06 $ en Ce ratio atteignait 39,40 $ par tranche de 100 $ d actifs chez les jeunes familles dont le membre ayant le revenu le plus élevé avait moins de 35 ans. 1 Les prêts sous forme de marges de crédit ont plus que doublé durant la même période de six ans et composaient 9 % de l ensemble des dettes. Les prêts sur les véhicules composaient 6,1 % de l ensemble des dettes, les dettes sur carte de crédit, 3,4 %, et les prêts étudiants, 2,6 %. 2 Quatre-vingt-cinq pour cent des Canadiens ont une carte de crédit et 58 % en ont plusieurs. 3 Les Canadiens ont en moyenne 2,6 cartes de crédit (cartes bancaires, cartes de clientèle, cartes des pétrolières, etc.). En 2004, 53,4 millions de cartes de crédit étaient en circulation. 4 En 2004, les Canadiens ont porté 169 milliards $ sur leurs cartes de crédit, soit 14 milliards $ par mois. 5 La majorité des ventes en ligne sont conclues au moyen de cartes de crédit et ce type de vente connaît une forte croissance. En 2005, les Canadiens ont commandé pour 7,9 milliards $ de biens et services sur l internet, en comparaison de 417 millions en Manifestement, les Canadiens aiment les commodités qu offre le crédit, ainsi que ses autres avantages : La possibilité d obtenir des cartes supplémentaires pour les autres membres de la famille, y compris les adolescents Les garanties prolongées, la protection de l acheteur et les autres garanties de qualité fournies par les émetteurs de cartes de crédit. L accès à des services d aide téléphonique ou sur internet pour régler les problèmes de facturation, s informer sur un compte ou 1 Statistique Canada, «Le Quotidien», 7 déc Ibid. 3 Agence de la consommation en matière financière du Canada, sondage réalisée en juillet 2007 : 4 Association des banquiers canadiens : tl=&docid=246&pg=1 5 Ibid. 6 Statistique Canada, «Enquête canadienne sur l utilisation de l Internet, 2005». CRÉDIT 4

5 INTRODUCTION demander une hausse de sa marge de crédit ou une carte de crédit supplémentaire Les programmes pour grands voyageurs et autres programmes de récompense associés à l utilisation des cartes de crédit Les possibilités de paiement flexibles La plupart des consommateurs gèrent leur crédit de façon responsable : Environ 70 % des 14 milliards $ que les consommateurs canadiens portent à leurs cartes de crédit chaque mois est payé en entier le même mois. 7 Les Canadiens qui ne vident pas leur compte de carte paient 32 à 35 % de leur solde chaque mois, et non seulement le minimum. 8 Seulement 10 % des Canadiens détenteurs de cartes de crédit ont atteint la limite de leur carte en La capacité de prendre des décisions et d agir de façon responsable sont des qualités essentielles dans notre société. Le consommateur doit savoir comment remplir les conditions requises pour obtenir du crédit, magasiner pour en obtenir, comparer ses choix de crédit et monter un bon dossier de crédit. Ces compétences lui permettent de gérer son portefeuille de crédit judicieusement, de réduire ses coûts de crédit, d obtenir des marges de crédit appropriées selon ses besoins et de négocier les conditions de paiement les plus avantageuses. Quand une personne apprend comment gérer le crédit, elle en récolte des dividendes pendant des années. À titre d éducateur, vous pouvez transmettre vos connaissances sur le crédit. ADAPTER VOTRE PRÉSENTATION SELON L AUDITOIRE Toutes les informations relatives au crédit ne sont pas d égale importance. Malheureusement, certains des renseignements de crédit les plus visibles peuvent donner aux consommateurs inexpérimentés une fausse impression sur le crédit. Les lois fédérales décrivent très précisément les renseignements qu il faut donner aux consommateurs en matière de crédit. Cependant, tant qu elle se conforme à la loi, chaque société de crédit peut émettre ses propres conventions de crédit. Vous devez aider les membres de votre auditoire à développer les compétences dont ils ont besoin pour comprendre et comparer les offres de crédit, utiliser le crédit dd façon judicieuse et monter un bon dossier de crédit. Encouragez-les à poser des questions. L information sur le crédit se trouve partout dans les publicités, sur l internet, dans les journaux et les magazines, dans des brochures et dans d autres documents sur le crédit que 7 Association des banquiers canadiens : 8 Ibid. 9 Ibid. CRÉDIT 5

6 introduction produisent leur banque ou leur caisse populaire. Apprenez-leur à magasiner le crédit comme ils le font pour leur épicerie. Les bons créditeurs veulent des clients compétents qui comprennent la convention de crédit qu ils signent et qui utilisent le crédit avec discernement. Votre confiance et vos encouragements sont essentiels. Ils mettront vos élèves à l aise pendant qu ils acquièrent ces nouvelles connaissances. Évitez de poser des questions qui obligent les élèves à lever la main ou à manifester publiquement d une autre façon leurs connaissances ou leurs opinions. Efforcez-vous plutôt de les inciter à donner librement des exemples ou de l information. Plusieurs activités présentées dans cette section peuvent être adaptées pour l utilisation en classe. De plus, vous pourrez trouver de nombreuses idées et de nombreux documents de formation en ligne. Reportez-vous à l annexe 6, Ressources pour obtenir des exemples. Voici quelques trucs qui vous aideront à adapter votre présentation en fonction des besoins et des préoccupations de différents auditoires : Adolescents Tant qu ils n ont pas atteint l âge de la majorité dans leur province (18 ans en Ontario, en Alberta, au Manitoba, en Saskatchewan et à l Îledu-Prince-Édouard; 19 ans en Colombie-Britannique, en Nouvelle- Écosse, etc.), les adolescents doivent avoir la permission d un de leurs parents pour obtenir une carte de crédit, et le parent est responsable en dernier ressort du paiement des comptes de carte de crédit de son enfant. De nos jours, de plus en plus de parents donnent une carte de crédit à leurs enfants parce qu elles représentent une façon sécuritaire et pratique de donner de l argent de poche aux adolescents et qu elles permettent d obtenir rapidement des fonds en cas d imprévu. La plupart du temps, les cartes de crédit utilisées par des adolescents ont une basse limite de crédit, souvent 500 $. En 2002, 30 % des étudiants canadiens au postsecondaire âgés de 20 ans ou moins et 65 % des étudiants de 21 ans ou plus possédaient au moins une carte de crédit. 10 Le niveau d endettement moyen des étudiants ayant une carte de crédit s élève à $. Dix-neuf pour cent des étudiants traînent un impayé de plus de $ sur leurs cartes de crédit. 11 Les adolescents qui utilisent des cartes de crédit de façon responsable sont sur la voie d établir un excellent dossier de crédit, ce qui pourrait faciliter pour eux l obtention de prêts étudiants, d un prêt-auto ou encore la location d un appartement. Par contre, les étudiants inexpérimentés avec le crédit ou qui ne 10 Canada Millennium Scholarship Foundation, Student Financial Survey, Ibid. CRÉDIT 6

7 introduction saisissent pas l importance de l utiliser de façon judicieuse peuvent avoir de graves problèmes de crédit, et même déclarer faillite. Ces problèmes peuvent avoir des répercussions qui s étendront sur des années et qui pourraient même poser des difficultés sur le plan de l emploi et du logement. Plusieurs adolescents ont des objectifs qui exigent des sommes importantes; le crédit peut alors devenir une ressource essentielle pour eux. Les adolescents aiment faire de la recherche sur les produits, par exemple rassembler des brochures ou des publicités sur les produits de crédit et comparer leurs taux d intérêt et autres conditions. Ressource en ligne pour l éducateur : Familles à faible revenu Parfois, elles ne remplissent pas les conditions requises pour obtenir du crédit à cause de leur faible revenu ou de leur dossier d emploi; souvent aussi, ces individus reçoivent uniquement des offres de crédit à coût très élevé. N ont parfois pas beaucoup d expérience avec le crédit. Ont parfois accès à peu de ressources en cas d imprévu. Connaissent parfois peu les différents types de contrats de crédit. Doivent être informés de la façon dont les créditeurs évaluent la solvabilité. Doivent apprendre comment identifier les sources de crédit fiables et les conditions de crédit avantageuses. Jeunes célibataires et jeunes familles Doivent comprendre qu il est important de budgéter l utilisation du crédit comme s il s agissait d argent. Doivent apprendre combien d argent ils ont besoin pour faire face aux imprévus et examiner s ils ont vraiment besoin de crédit et, si oui, de quelle façon ils doivent l utiliser. Doivent apprendre comment ouvrir un compte de crédit et comment payer le crédit utilisé. Ne sont pas habitués à prendre des décisions financières importantes; doivent apprendre comment et où obtenir de l information sûre et des conseils sur le crédit. Doivent comprendre l incidence qu ont les comptes de crédit individuels et conjoints sur le dossier de crédit de chaque partenaire. Envisager d établir un système de questions et réponses Plusieurs personnes sont gênées d aborder les questions financières, comme le crédit, devant un groupe. Vous pouvez installer une boîte de questions financières pour permettre aux participants d y déposer leurs questions. À la fin de chaque séance, prenez un moment pour répondre à quelques questions et intégrez d autres questions dans les cours suivants. CRÉDIT 7

8 INTRODUCTION OBJECTIF DE LA SECTION Illustrer le rapport entre le crédit, la stabilité financière et les responsabilités financières. ACTIVITÉS EN UN COUP D ŒIL Regardez sur le tableau certaines activités possibles. Les activités étant conçues pour être autonomes, vous pouvez les utiliser indépendamment ou en conjonction avec d autres activités, selon les besoins des participants. ACTIVITÉ OBJECTIFS Les participants pourront : 1. Le B-A ba du crédit Définir le crédit. Comprendre l incidence des cinq C du crédit. Présenter les pours et les contres du crédit. Comprendre les techniques de prise de décision en matière de crédit. 2. Cotes de crédit Définir les cotes de crédit et leur incidence sur la capacité des consommateurs à obtenir du crédit, un prêt, etc. Connaître les éléments qui composent une cote de crédit. Comprendre comment les cotes de crédit fluctuent en fonction des circonstances. Comprendre les stratégies qui permettent d améliorer sa cote de crédit. 3. Établir son crédit Connaître les types de crédit disponibles sur le marché. Connaître les sources de crédit. Comprendre le processus de demande de crédit. Connaître les mesures de protection en matière de crédit. Connaître les questions à poser avant d utiliser le crédit. CRÉDIT 8

9 INTRODUCTION ACTIVITÉ 4. Maintenir un bon dossier de crédit OBJECTIFS Les participants pourront : Comprendre la signification des dossiers de crédit. Comprendre le processus qui permet d établir un bon dossier de crédit. Comprendre les règles de protection des individus qui régissent l utilisation des dossiers de crédit. Connaître les organismes de réglementation du crédit. Connaître les mesures permettant de surveiller son crédit et de corriger les erreurs. 5. Cartes de crédit Connaître la différence entre les cartes de clientèle et celles d usage général. Connaitre les facteurs à prendre en compte lors du magasinage d une carte de crédit. Reconnaître les coûts du crédit. Décrire les précautions à prendre lors de l utilisation et du rangement d une carte de crédit. Savoir quoi faire quand on perd une carte de crédit. Comprendre les répercussions de l usurpation d identité. 6. Défis liés à la gestion du crédit Reconnaître les indicateurs d abus du crédit. Connaître les ressources et les services d aide en cas de problèmes de crédit. 7. Usurpation d identité Définir l usurpation d identité. Reconnaître les principales stratégies d usurpation d identité. Connaître les mesures à prendre immédiatement en cas d usurpation d identité. Savoir comment gérer ses renseignements personnels de façon sécuritaire. CRÉDIT 9

10 introduction ACTIVITÉ 8. Prêts préférentiels et prêts à risque OBJECTIFS Les participants pourront : Définir le prêt préférentiel et le prêt à risque et les différencier du prêt prédateur. Comprendre pourquoi les individus ayant un mauvais dossier de crédit paient leurs prêts beaucoup plus cher. Connaître les autres options de prêts (prêts sur salaire, location-achat, etc.) offrant des conditions moins avantageuses. Connaître les stratégies permettant d améliorer sa cote de crédit et d obtenir des prêts préférentiels. 9. Prêts prédateurs Décrire les caractéristiques du prêt prédateur. Connaître les signes annonciateurs de prêt prédateur. Connaître les principales cibles des prédateurs. Reconnaître les manœuvres abusives ou frauduleuses ciblant les personnes âgées. Connaître les organismes sans but lucratif qui viennent en aide aux consommateurs aux prises avec un prêt prédateur. 10. Faillite Définir la proposition de consommateur et la faillite personnelle. Comprendre les principales dispositions des nouvelles lois sur la faillite. Connaître les stratégies pour éviter la faillite. Ce matériel est conçu à des fins éducatives seulement. Les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Citi et de ses filiales. Si un avis d ordre juridique, financier ou autre est requis, s adresser à un professionnel qualifié. CRÉDIT 10

11 INTRODUCTION CORRESPONDANCE DES NORMES D ÉDUCATION ÉCONOMIQUE PERSONNELLE Normes de finances personnelles («Jump$tart Coalition for Personal Financial Literacy») NORME FINANCIÈRE Dépenses et crédit Les étudiants seront capables de : 1. Comparer les avantages et les coûts des décisions relatives aux dépenses. 4. Analyser les avantages et les coûts du crédit à la consommation. 5. Comparer les sources de crédit à la consommation. 6. Expliquer les facteurs qui influent sur la solvabilité et la raison d être des dossiers de crédit. 7. Décrire des façons d éviter ou de régler les problèmes de crédit. ACTIVITÉS CRÉDIT 11

12 INTRODUCTION NORMES DE LA FONDATION CANADIENNE D ÉDUCATION ÉCONOMIQUE Normes économiques NORMES ACTIVITÉS Prise de décision du consommateur. Décrire le problème économique fondamental (c.-à-d. la rareté économique) qui confronte toute société. Expliquer pourquoi la rareté économique conduit les individus à faire des choix et des compromis parce qu ils ne peuvent avoir tout ce qu ils veulent. Expliquer pourquoi les gens échangent volontairement des biens et des services (ils s attendent à ce que l échange améliore leur situation). Comprendre le monde du travail et des affaires. Démontrer comment l interaction entre l offre et la demande pour un bien ou un service affectera sa valeur marchande. Expliquer pourquoi les gouvernements fixent des règles qui influent sur ce qui est produit et sur la façon dont se déroule la production. CRÉDIT 12

13 INTRODUCTION ÉVALUATION D UNITÉ Le questionnaire étudiant à la page suivante, qui équivaut à une unité sur le crédit, a été adapté pour compléter ce curriculum. À titre d animateur, vous êtes libre, et encouragé, d utiliser ce questionnaire sous diverses formes. Référez-vous à la section d évaluation de programme à la page 18 de l Introduction au Guide de l animateur pour des suggestions sur son utilisation et sa mise en œuvre. Le questionnaire complet se trouve à l annexe 3. Questionnaire de l étudiant sur le crédit Corrigé 1. b 2. c 3. c 4. d 5. b 6. c 7. b 8. b CRÉDIT 13

14 QUESTIONNAIRE ÉTUDIANT Instructions : Veuillez encercler la réponse pour chaque question ci-dessous au meilleur de vos connaissances. On ne s attend pas à ce que vous connaissiez toutes les réponses; nous voulons simplement connaître vos connaissances générales des services financiers. Ceci n est pas un test et vous ne serez pas noté. Nom: Date: 1. Parmi les définitions suivantes, laquelle décrit le mieux le crédit? a. Confiance accordée à une banque pour la prestation des services nécessaires aux consommateurs b. Confiance accordée à un individu pour le paiement futur d un prêt, d un solde de carte de crédit, etc. c. Confiance accordée à un individu à l effet qu il fera tout ce qu il pourra pour payer un prêt, un solde de carte de crédit, etc. d. Argent offert au consommateur pour l achat de biens et services qu il ne peut se payer avec son revenu mensuel. 2. Parmi les énoncés suivants, lequel N EST PAS vrai au sujet de l utilisation du crédit? a. Le crédit peut être utile quand l on a des dépenses imprévues mais nécessaires. b. Il est plus coûteux d utiliser le crédit que l argent comptant et les comptes chèques parce qu il faut payer le montant emprunté plus l intérêt. c. Les sociétés de carte de crédit ne sont pas intéressées à savoir si vous avez un revenu régulier quand elles vous accordent du crédit. d. Plus l on représente un risque pour les créditeurs, plus le taux d intérêt chargé sur les cartes de crédit sera élevé. 3. Voyez les exemples ci-dessous Parmi les énoncés suivants, lequel N EST PAS vrai au sujet de l utilisation du crédit? a. Le crédit peut être utile quand l on a des dépenses imprévues mais nécessaires. b. Il est plus coûteux d utiliser le crédit que l argent comptant et les comptes chèques parce qu il faut payer le montant emprunté plus l intérêt. c. Les sociétés de carte de crédit ne sont pas intéressées à savoir si vous avez un revenu régulier quand elles vous accordent du crédit. d. Plus l on représente un risque pour les créditeurs, plus le taux d intérêt chargé sur les cartes de crédit sera élevé. Suite page suivan CRÉDIT 14

15 QUESTIONNAIRE ÉTUDIANT 4. Parmi les sources de crédit ci-dessous, laquelle portera probablement le taux d intérêt le plus élevé? a. Les banques b. Les coopératives d épargne et de crédit et les caisses populaires c. Les sociétés de prêt hypothécaire d. Les avances de fonds sur carte de crédit 5. Parmi les énoncés suivants, lequel N EST PAS vrai au sujet de la cote de crédit d une personne? a. Elle indique le comportement passé de l individu à l égard du remboursement de ses dettes. b. Une fois que l on vous accole une cote négative, elle ne peut plus être changée. c. Elle projette le comportement futur en matière de remboursement des dettes. d. Une cote positive peut permettre d obtenir des taux d intérêt plus bas. 6. Parmi les énoncés suivants, lequel est vrai en ce qui concerne les antécédents de crédit d une personne? a. Si vous avez raté un paiement trois ans plus tôt, cela n aura aucune incidence sur la décision de prêt. b. Les gens ont tellement de prêts qu il très improbable qu une banque connaisse vos antécédents de prêt avec une autre banque. c. Les banques et les autres prêteurs partagent entre eux les dossiers des emprunteurs et connaîtront probablement tout paiement de prêt que vous avez raté. d. Un mauvais dossier de remboursement auprès d une banque ne sera pas pris en considération si vous demandez un emprunt à une autre banque. 7. Parmi les énoncés suivants, lequel décrit le mieux votre droit de vérifier l exactitude de votre dossier de crédit? a. Il est impossible de voir son dossier de crédit. b. On peut vérifier son dossier de crédit en tout temps et gratuitement en s adressant à l agence nationale d évaluation de crédit de son choix. c. On peut vérifier son dossier de crédit gratuitement seulement après qu une demande de crédit ait été refusée. d. Tous les dossiers de crédit sont la propriété du gouvernement canadien et seuls la Gendarmerie royale du Canada et les prêteurs y ont accès. 8. Quand on magasine une carte de crédit, il faut vérifier tous les éléments ci-dessous. Mais l un de ces éléments indique le coût d emprunt véritable pour une carte donnée. Lequel? a. Les frais annuels b. Le taux annuel en pourcentage (TPA) c. Le paiement mensuel minimal exigé à la date d échéance d. Les frais de crédit Merci d avoir pris le temps de remplir ce questionnaire! CRÉDIT 15

16 ACTIVITÉ 1 Le B-A ba du crédit DURÉE RECOMMANDÉE Prévoyez de 50 à 60 minutes. Le temps requis peut varier selon l auditoire. OBJECTIFS Les participants pourront : Définir le crédit. Comprendre l incidence des cinq C du crédit. Présenter les pours et les contres du crédit. Comprendre les techniques de prise de décision en matière de crédit MATÉRIEL REQUIS Rétroprojecteur et écran* Acétates pour la projection et documents à distribuer pour l activité Tableau de conférence, acétates vierges ou tableau blanc Marqueurs pour acétate (ou autres marqueurs appropriés) NOTES DE PRÉPARATION Passez en revue le plan de l activité. Pensez à l auditoire et décidez si vous allez présenter toute l activité ou en utiliser des parties conjointement avec d autres activités. Quand vous écrivez au tableau ou sur un acétate, écrivez en lettres moulées plutôt qu en cursives afin de faciliter la lecture. Les formulations suggérées dans les notes de présentation ne sont pas toujours identiques à celles qui figurent sur les acétates. Essayez de varier la présentation, plutôt que de lire intégralement les acétates. Cette activité nécessite des documents à distribuer. Assurez-vous d avoir assez de copies; pour plus de sûreté, prévoyez quelques copies supplémentaires. Le crédit présente beaucoup d intérêt pour tout le monde. Les animateurs ne peuvent tout savoir à ce sujet. Répondez honnêtement à toutes les questions. Si vous ne connaissez pas la réponse, soyez honnête et dites : «Je ne connais pas la réponse à cette question. Cependant, je vais faire des recherches et je vous en reparlerai.» Inscrivez la question sur un pense-bête et si vous avez promis de revenir sur une question, tenez parole. *Si aucun rétroprojecteur n est disponible, pensez à faire des photocopies de la projection pour distribution. CRÉDIT 16

17 ACTIVITÉ 1 NOTES DE PRÉSENTATION Le B-A ba du crédit Ouverture de la présentation Accueillez les participants. Présentez-vous brièvement. Si c est la première rencontre avec le groupe, invitez chacun à se présenter brièvement. Au moment de vous présenter, écrivez votre nom bien en vue pour que les participants s y réfèrent pendant le cours. Certaines personnes peuvent être nerveuse et ne pas se souvenir de votre nom. Tout comme vous souhaitez les appeler par leurs noms, encouragez-les à vous appeler par votre nom. Support visuel Aperçu de l activité Passez en revue les sujets de discussion de cette activité Qu est-ce que le crédit? Les cinq C du crédit Les pours et les contres du crédit La grande décision Devrais-je utiliser le crédit? Écrivez les termes «crédit» et «créditeur» sur le tableau ou sur un acétate vierge, en laissant assez de place pour ajouter autour de ces deux mots d autres mots ou de courtes phrases. Demandez aux participants de définir ces deux termes. Inscrivez les réponses en utilisant des descriptions en un mot et en plaçant ces mots autour du mot approprié. Utilisez le «Document 1 : Définitions du crédit». Assurez-vous que tous les participants comprennent le vocabulaire. Crédit = Confiance accordée à un individu pour le paiement futur d un prêt, d un solde de carte de crédit, etc. Cet individu est habituellement désigné sous le nom d «emprunteur». Créancier = Personne ou société à qui une dette est due. Cette personne ou société est habituellement désignée sous le nom de «prêteur». Document 1 Définitions du crédit Prenez chaque définition et demandez aux participants de nommer les mots qui sont importants selon eux pour comprendre et utiliser le crédit. À mesure que les participants indiquent des mots, soulignez-les ou mettezles en évidence d une autre façon. Cette discussion vise à s assurer que les participants reconnaissent l impact de différents mots à l intérieur des définitions pour utiliser le crédit de façon efficace. CRÉDIT 17

18 ACTIVITÉ 1 NOTES DE PRÉSENTATION Demandez aux participants s ils ont entendu l expression «les cinq C du crédit». Expliquez que les cinq C représentent les caractéristiques que doit avoir une personne qui est un bon candidat pour recevoir du crédit. Support visuel Demandez aux participants de donner leur avis sur ce que représentent les cinq C et inscrivez leurs réponses. Si les participants arrivent difficilement à identifier les cinq C, demandez-leur de penser aux choses qui seraient importantes pour une personne qui utilise le crédit, puis aidez-les à transférer leurs idées dans l un des C. Après une brève discussion, utilisez la «Projection 1 : Les cinq C du crédit» pour définir et présenter chacun des cinq termes. La présentation pourrait inclure les points suivants : Projection 1 Les cinq C du crédit Capacité La capacité de rembourser est le plus important des cinq éléments. C est la source première de remboursement l argent existant et le revenu. Les prêteurs potentiels voudront aussi connaître vos autres sources possibles de remboursement, par exemple les placements que vous pourriez liquider au besoin pour effectuer les remboursements. Capital Le capital est l argent que vous avez personnellement. C est une indication de l importance du risque que vous représentez si vous deviez enregistrer une perte sur le plan de votre emploi ou de vos autres revenus. Couverture La couverture ou la garantie est un autre élément de valeur que vous pouvez offrir au prêteur. En affectant un bien en garantie, vous offrez au prêteur un bien qui vous appartient, par exemple votre résidence, en guise de paiement éventuel du prêt au cas où vous ne pourriez le rembourser. Par ailleurs, une autre personne peut également signer une garantie par laquelle elle s engage à rembourser le prêt à votre place si vous ne le pouvez. Certains prêteurs peuvent exiger une telle garantie d un tiers en plus du bien affecté en garantie. Conditions Les conditions décrivent le but visé de l emprunt. À quoi servira l argent? À l achat d une voiture, à un usage personnel, à l achat d une maison, à des rénovations? CRÉDIT 18

19 ACTIVITÉ 1 NOTES DE PRÉSENTATION Caractère Le caractère est l impression générale que vous faites sur le prêteur éventuel. Cette impression est basée sur votre dossier de crédit et vos antécédents de crédit (votre usage du crédit au cours des années passées). Support visuel Demandez aux participants qui font appel au crédit de lever la main. Distribuez le «Document 2 : Quand utiliser le crédit». Divisez le groupe en équipes de deux ou trois. Demandez à la moitié des équipes de penser aux situations où c est une bonne idée d utiliser le crédit, et à l autre moitié de penser aux situations où ce n est pas une bonne idée. Document 2 Quand utiliser le crédit Après quelques minutes, indiquez que l activité en petits groupes est terminée. Demandez à chaque équipe de donner un exemple. Pour chaque raison exprimée, obtenez le consensus en demandant à l ensemble du groupe s il est d accord. Continuez jusqu à ce que toutes les raisons aient été exprimées. Encouragez les participants à ajouter les différentes raisons à leur document individuel. Les réponses peuvent varier mais certains des points suivants devraient avoir été mentionnés : Quand utiliser le crédit En temps d urgence, de crise familiale, de maladie, etc. Peut représenter un bon moyen de surveiller les dépenses si le solde de la carte est remboursé chaque mois. Permet de profiter d articles coûteux (maison, voiture, appareils) pendant qu on les paie. Quand ne pas utiliser le crédit Peut mener à des dépenses supérieures à la capacité de payer parce que c est si pratique et si facile à utiliser. Si l on est tenté de vivre à crédit. Si le remboursement du crédit nous prive d un revenu dont on aurait besoin pour payer d autres choses. Si l on craint que les cartes de crédit et les numéros de compte de crédit soient volés et utilisés par d autres personnes. Maintenant que les participants comprennent mieux quand on peut utiliser le crédit et quand il est préférable de s abstenir, demandez-leur quelles questions ils devraient se poser avant d utiliser le crédit. Utilisez le Document 3 pour inscrire les questions. Document 3 Questions à poser avant d utiliser le crédit CRÉDIT 19

20 ACTIVITÉ 1 NOTES DE PRÉSENTATION À mesure que des questions viennent s ajouter, obtenez le consensus du groupe. Si tout le monde convient qu il s agit d une bonne question à se poser, posez un coche à sa gauche. Si la question soulève des doutes, laissez aller la discussion pour créer un consensus. Support visuel Les questions peuvent varier mais certains des points suivants devraient être inclus : 1. S agit-il d une nécessité ou d un bien de luxe? 2. Ai-je vraiment besoin de ce bien ou de ce service? 3. Puis-je remplir mon obligation de payer le bien ou le service sans nuire à mes autres obligations? 4. Est-ce que je comprends bien toutes les conditions et obligations auxquelles je m engage en faisant cet achat? 5. Est-ce que je réalise que cela serait moins coûteux si je payais comptant? 6. Ai-je vraiment pensé aux conséquences de cet achat? 7. Puis-je rembourser la dette rapidement afin d éviter les frais de crédit? Conclusion En conclusion, rappelez aux participants que le crédit est un outil financier utile qu il faut savoir utiliser judicieusement. Remerciez chaque personne pour sa participation et encouragez les participants à revenir pour d autres séances. Si de telles séances sont planifiées, vous pourriez offrir une «avant-première» des activités à venir. CRÉDIT 20

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ANTÉCÉDENTS DE CRÉDIT. Vos antécédents de crédit et comment ils affectent votre avenir

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ANTÉCÉDENTS DE CRÉDIT. Vos antécédents de crédit et comment ils affectent votre avenir GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ANTÉCÉDENTS DE CRÉDIT Vos antécédents de crédit et comment ils affectent votre avenir VOS ANTÉCÉDENTS DE CRÉDIT UN RAPPORT SUR VOTRE GESTION DU CRÉDIT Pour avoir un aperçu de

Plus en détail

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Juin 2010 Remarque : Les renseignements fournis dans ce guide étaient à jour au moment de

Plus en détail

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque?

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? Les taux d intérêt n ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s attendre

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit

La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit Your Rights and Responsibilities Budget et gestion des finances personnelles La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit Qu est ce qu un organisme de conseil en crédit? Les

Plus en détail

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire sur le profil d investisseur Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire 1. Quand aurez-vous besoin de toucher à ce portefeuille de placement,

Plus en détail

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES L obtention d un prêt hypothécaire est souvent l engagement financier le plus important qu un Canadien prendra. Les prêts hypothécaires présentent

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs :

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs : Introduction Auteure : Nicole Racette (Équipe de production) Gérer son crédit Objectifs : Atteindre une santé financière afin d avoir une meilleure qualité de vie; Considérer l épargne comme une solution

Plus en détail

Cartes de crédit avec garantie

Cartes de crédit avec garantie Cartes de crédit avec garantie Une carte de crédit avec garantie pourrait vous être utile si : Vous devez établir des antécédents en matière de crédit ou vous désirez remédier à une mauvaise cote de solvabilité

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement DÉCEMBRE 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant Lacotedecrédit. Unedivisionde

L éduca onfinancière. Manuelduparticipant Lacotedecrédit. Unedivisionde L éduca onfinancière Manuelduparticipant Lacotedecrédit Unedivisionde 1 DOCUMENT 7-1 Les bureaux de crédit Les bureaux de crédit sont des agences qui recueillent des renseignements sur la façon dont nous

Plus en détail

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients Table des matières Introduction à EDC en Direct... 2 Section A : Mise en marche... 3 Section B : Approbations de crédit... 5 Demander une approbation

Plus en détail

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances Protégez vos employés tout en réalisant des économies Table des matières Protégez vos employés tout en réalisant des économies 1 Qu est-ce qu

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Gérer le risque de crédit

Gérer le risque de crédit Livre blanc Gérer le risque de crédit Le présent livre blanc vous indique comment instaurer de bonnes pratiques de gestion du crédit dans votre entreprise et les étapes à suivre pour recouvrer une créance

Plus en détail

En toute sécurité Comment protéger votre carte de crédit et vos antécédents en matière de crédit

En toute sécurité Comment protéger votre carte de crédit et vos antécédents en matière de crédit En toute sécurité Comment protéger votre carte de crédit et vos antécédents en matière de crédit Si vous voulez savoir Comment comprendre vos antécédents en matière de crédit Comment faire corriger des

Plus en détail

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 2008 Genworth Financial, Inc. Tous droits réservés. Commentaire de spécialiste Les résultats du sondage suivant indiquent

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Les 5 C du crédit Comprendre l admissibilité au crédit À B2B Banque, nous savons que vous vous efforcez d offrir à vos clients les bonnes

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ

LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ SÉRIE L ABC DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques À propos de l Agence de la consommation en matière

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada Antécédents de crédit Les renseignements rassemblés qui montrent le temps que cela vous prend à payer l argent que vous avez emprunté. Banque Une institution financière qui dépose de l argent, prête de

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

FINANCES PERSONNELLES: LE CRÉDIT

FINANCES PERSONNELLES: LE CRÉDIT FINANCES PERSONNELLES: LE CRÉDIT Services financiers aux étudiants Vrai ou faux? Le fait de payer votre facture de carte de crédit deux ou trois jours après la date d échéance n aura aucun effet sur votre

Plus en détail

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6 Table des matières 1 À noter... 3 2 Demande de prêt REER... 3 3 But du produit... 4 4 Le produit en bref... 5 5 Les principaux avantages... 6 6 Utilisation du prêt REER... 6 6.1 Taux d intérêt... 6 7 Modalités

Plus en détail

Assurer mon cre dit immobilier

Assurer mon cre dit immobilier Assurer mon cre dit immobilier Pour concrétiser votre projet immobilier, vous avez besoin d obtenir un crédit immobilier ainsi qu une assurance emprunteur. L assurance emprunteur sera mise en jeu lorsqu

Plus en détail

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 222 MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 RÉSUMÉ Ce mémoire présente les observations de Genworth Financial Canada («Genworth») au

Plus en détail

Solutions d emprunt. Cinq règles d or pour mieux emprunter

Solutions d emprunt. Cinq règles d or pour mieux emprunter Solutions d emprunt Cinq règles d or pour mieux emprunter Tirez davantage de votre argent en empruntant judicieusement Un jour ou l autre, nous finissons tous par devoir emprunter de l argent. Mais nous

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Éducation Financière pour un BonDébut au Canada

Éducation Financière pour un BonDébut au Canada Éducation Financière pour un BonDébut au Canada 1 L essentiel des services bancaires 2 Comptes-chèques et comptes d épargne Compte-chèques Un endroit pour garder l argent dont vous aurez besoin Retrait

Plus en détail

Comprendre les frais sur remboursement anticipé

Comprendre les frais sur remboursement anticipé Comprendre les frais sur remboursement anticipé Pour choisir un type d hypothèque, vous devez tenir compte de nombreux facteurs. Voulez-vous une hypothèque à court ou à long terme? À taux fixe ou variable?

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JANVIER 2013 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour toute

Plus en détail

Argent présent et pris en compte!

Argent présent et pris en compte! Argent présent et pris en compte! Niveau 8 Au cours de la présente leçon, les élèves compareront les taux d intérêt appliqués à divers comptes bancaires et calculeront le potentiel de rendement au fil

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : expliquer l objectif du crédit; analyser le rôle et l importance du crédit en ce qui concerne

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION À propos de l enquête La SCHL est heureuse de publier les constatations de son Enquête auprès

Plus en détail

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier Nouvel achat Résumé Table des matières - Pour se qualifier - Confirmation des revenus - Salariés - Travailleurs autonomes - Travailleurs à commissions - Travailleurs saisonniers - Autres revenus - Familles

Plus en détail

Assurance individuelle de protection du revenu. Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux

Assurance individuelle de protection du revenu. Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux Assurance individuelle de protection du revenu Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux Quel est votre actif le plus précieux? Vous croyez peut-être que votre maison, votre voiture

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Comprendre le crédit et votre rapport de solvabilité. Résultats d apprentissage de la littératie financière

PLAN DE LEÇON TITRE : Comprendre le crédit et votre rapport de solvabilité. Résultats d apprentissage de la littératie financière Comprendre le crédit et votre rapport de solvabilité 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : décrire les répercussions que pourront

Plus en détail

Quel service puis-je racheter?

Quel service puis-je racheter? PARLONS VOLUME 1, NUMÉRO 4 JUILLET 2000 Combien cela coûte-t-il? Voir page 4 Quel service puis-je racheter? Voir page 3 Pourquoi est-ce une bonne idée de racheter du service? Voir page 2 Comment décider

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Mieux épargner : Livret A LDD Livret Bleu LEP Livret Jeune Oubliez les taux bas du moment! G u i

Plus en détail

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Série L ABC des prêts hypothécaires Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Faire la distinction entre

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE CRÉDIT. Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de crédit

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE CRÉDIT. Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de crédit GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE CRÉDIT Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de crédit SOYEZ RESPONSABLE Les cartes de crédit sont de puissants outils financiers pour

Plus en détail

Réponses aux questions des titulaires sur les Services en ligne et la réception des relevés

Réponses aux questions des titulaires sur les Services en ligne et la réception des relevés Réponses aux questions des titulaires sur les Services en ligne et la réception des relevés Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez communiquer avec l administrateur de votre programme ou le Service à

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

Choisir le bon compte d épargne

Choisir le bon compte d épargne OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte d épargne Un compte d épargne est un bon moyen de mettre de l argent de côté pour atteindre des objectifs à court terme ou constituer un fonds d urgence pour

Plus en détail

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS Les prêts de l IAF à l intention des immigrants aident à défrayer le coût des cours et des examens pour qu ils puissent faire au Canada le travail qu ils faisaient

Plus en détail

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs.

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. En tant qu investisseur, vous êtes unique. Vos objectifs financiers, votre situation financière actuelle, votre expérience en matière de placement et

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie (Ordonnance sur l assurance dommages, OAD) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 8 septembre

Plus en détail

Caractéristiques démographiques des utilisateurs du système d évaluation du crédit

Caractéristiques démographiques des utilisateurs du système d évaluation du crédit Sommaire Dans ce rapport, on examine l expérience des consommateurs en matière d évaluation du crédit. Les agences d évaluation du crédit sont des sociétés privées qui collectent et organisent l information

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À

Plus en détail

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes Les gens Les partenariats Le savoir Compétences en milieu de travail Compétences essentielles Sondage sur le lieu de travail Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Plus en détail

Le processus de vente résidentielle

Le processus de vente résidentielle Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus de vente résidentielle Cette brochure vous aidera à comprendre le processus de vente immobilière

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

Les Crédits et ouverture de crédit

Les Crédits et ouverture de crédit Les Crédits et ouverture de crédit Contexte général Besoin d une nouvelle voiture, votre machine à lessiver tombe en panne ou besoin d effectuer quelques travaux dans votre maison? De grosses dépenses

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Maîtriser son endettement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pourquoi et

Plus en détail

ABC DES CARTES DE DÉBIT

ABC DES CARTES DE DÉBIT GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE DÉBIT Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de débit UN ACCÈS À VOS FONDS Si une carte de crédit vous permet de «payer plus tard», une

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Maîtriser son endettement

Maîtriser son endettement JUIN 2014 N 8 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Maîtriser son endettement sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Unité D : Placements. Demi-cours VI

Unité D : Placements. Demi-cours VI Unité D : Placements Demi-cours VI DEMI-COURS VI Unité D : Durée : Placements 12 heures Résultat d apprentissage général : Apprendre à connaître et à différencier les différents types de placements financiers

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Épargne et dépenses NIVEAU 11-12

Épargne et dépenses NIVEAU 11-12 NIVEAU 11-12 Au cours de la présente leçon, les élèves examineront le pour et le contre de l épargne et des dépenses. Ils verront aussi l effet de l intérêt sur l épargne et les emprunts. Ils discuteront

Plus en détail

le 17 octobre 2011 MC

le 17 octobre 2011 MC le 17 octobre 2011 MC Solution recommandée Votre objectif en matière de réduction de dettes : Accroître mes liquidités en réduisant le montant de mes paiements de dettes. Vous avez dit vous sentir plutôt

Plus en détail

Le processus d achat résidentiel

Le processus d achat résidentiel Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus d achat résidentiel Cette brochure vous aidera à comprendre le processus d achat immobilier résidentiel.

Plus en détail

Chapitre 4. Recouvrement des créances fiscales. Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale)

Chapitre 4. Recouvrement des créances fiscales. Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale) Chapitre 4 Recouvrement des créances fiscales Entité vérifiée : Revenu Québec (Centre de perception fiscale) Mise en contexte Créances fiscales : 7,6 G$ au 31 mars 2011 Somme avant ajustements pour tenir

Plus en détail

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES

CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES CANADIAN ALLIANCE OF STUDENT ASSOCIATIONS ALLIANCE CANADIENNE DES ASSOCIATIONS ÉTUDIANTES Document d information Le coût élevé des études retarde l accès des étudiants à l autonomie financière Compte tenu

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

INFORMATION CONFIDENTIELLE NE DOIT PAS SERVIR À DES FINS DE CRÉDIT OBJET : NUMÉRO UNIQUE À EQUIFAX : 3140123054

INFORMATION CONFIDENTIELLE NE DOIT PAS SERVIR À DES FINS DE CRÉDIT OBJET : NUMÉRO UNIQUE À EQUIFAX : 3140123054 RELATIONS AVEC LES CONSOMMATEURS C. P. 190 STATION JEAN-TALON MONTREAL QUEBEC H1S 2Z2 MARIO NETTE 10 PLEASANT ST. MONTREAL QUEBEC M2N 1A2 Monsieur, INFORMATION CONFIDENTIELLE NE DOIT PAS SERVIR À DES FINS

Plus en détail

De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs.

De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs. Soyez prudent! De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs. vol et fraude d identité fraude par carte de débit fraude par carte de crédit hameçonnage et hameçonnage verbal

Plus en détail

Les cartes de crédit : cinq pratiques déplorables. Allocution d Elise Thériault. Avocate, Service juridique, Option consommateurs

Les cartes de crédit : cinq pratiques déplorables. Allocution d Elise Thériault. Avocate, Service juridique, Option consommateurs cinq pratiques déplorables Allocution d Elise Thériault Avocate, Service juridique, Option consommateurs Montréal, 26 novembre 2009 À l approche des Fêtes, nous souhaitons vous présenter les résultats

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Connaître vos flux de trésorerie. Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Connaître vos flux de trésorerie. Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : connaître leurs besoins et leurs désirs, les comprendre et les distinguer; établir un budget.

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Comprendre les frais sur remboursement anticipé

Comprendre les frais sur remboursement anticipé Comprendre les frais sur remboursement anticipé Pour choisir un type d hypothèque, vous devez tenir compte de nombreux facteurs. Voulez-vous une hypothèque à court ou à long terme? À taux fixe ou variable?

Plus en détail

Le regroupement de crédits, la solution?

Le regroupement de crédits, la solution? JANVIER 2014 N 28 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le regroupement de crédits, la solution? Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET. Apprenez à établir et à respecter un budget

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET. Apprenez à établir et à respecter un budget GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DU BUDGET Apprenez à établir et à respecter un budget IL EST FACILE D ÉTABLIR UN BUDGET QUI TRAVAILLE POUR VOUS Un budget peut vous aider à payer vos factures à temps, à

Plus en détail

RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3

RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3 RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES PAGE 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3 3.00 ÉVALUATION DU RISQUE... 3 3.01 Demande d ouverture de crédit...

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 12 Pension alimentaire pour conjoint FR 012 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Pension alimentaire pour

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Lignes directrices du OBJECTIF Inciter les infirmières et infirmiers des régions rurales et éloignées à pratiquer dans des collectivités admissibles de

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Programme de prêts REER Brochure. Réservé à l usage exclusif des conseillers

Programme de prêts REER Brochure. Réservé à l usage exclusif des conseillers Programme de prêts REER Brochure Réservé à l usage exclusif des conseillers À propos de B2B Trust Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de prêts investissement et REER offerts aux tiers. Fournit

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Lumière sur le dossier de crédit

Lumière sur le dossier de crédit 752371475796195784410514425034919229125966691403 731357165987887390517388525458146660281582692990 476305115530580849601916633892027886521971369998 056438566201480982709642757557742937993251169491 138256991401648917557143532396695127816459553153

Plus en détail

TUYAUX ASTUCES & CONSEILS. Crédits et Emprunts

TUYAUX ASTUCES & CONSEILS. Crédits et Emprunts TUYAUX ASTUCES & CONSEILS Crédits et Emprunts 1. QUELS SONT LES TYPES DE CREDIT? LESQUELS SONT LES PLUS AVANTAGEUX? Pour le dire simplement, il existe trois formes de crédit à la consommation : L ouverture

Plus en détail

Assurance protection crédit. Protection pour tous vos types de financement

Assurance protection crédit. Protection pour tous vos types de financement Assurance protection crédit Protection pour tous vos types de financement L assurance protection crédit Réalisez vos projets en toute quiétude Vous venez d obtenir le financement que vous souhaitiez pour

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail