Journée Allaitement. Formation et Clinique d allaitement. en pharmacie. en pharmacie

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée Allaitement. Formation et Clinique d allaitement. en pharmacie. en pharmacie"

Transcription

1 Journée Allaitement en pharmacie Formation et Clinique d allaitement en pharmacie Formation aux pharmaciens en allaitement accréditée par l Ordre des pharmaciens du Québec 1,5 UFC Durée : 1 h 30 Clinique d allaitement sur rendez-vous 30 minutes / rencontre Durée : 6 heures Consultante présente sur place toute la journée pour répondre aux questions de votre clientèle

2 Pourquoi? De nos jours, les bienfaits de l allaitement maternel sont connus et de plus en plus de familles choisissent ce mode d alimentation pour leur nouveau-né, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. Selon les recommandations de l OMS, les nourrissons devraient être allaités jusqu à l âge de 6 mois. Au Québec, c est plus 60 % des mamans qui décident d arrêter l allaitement avant ce temps. Le nombre de femmes qui allaitent augmente sans cesse, mais le nombre de professionnels disponibles pour répondre à leurs besoins, quant à lui, ne répond pas à la demande. Les pharmaciens deviennent alors des ressources inestimables pour ces familles. Ils sont facilement accessibles et disposent, sur place, de produits et d accessoires pouvant répondre à leurs besoins. La formation de base des pharmaciens sur l allaitement ne leur permet souvent pas de répondre aux questions spécifiques à ce sujet leur étant souvent posées. Pour répondre aux besoins de la clientèle, les pharmaciens doivent pouvoir se baser sur des données scientifiques à jour et des documents pratiques. Une initiative de Pharmapar Pharmapar désire offrir aux pharmacies du Québec un service complet de formation sur l allaitement maternel et de consultations spécialisées pour la clientèle. Ce dernier saura répondre aux besoins concrets et des pharmaciens en manque d information à jour, et de la clientèle qui désire pouvoir se référer rapidement à des professionnels de la santé compétents et accessibles. Avantages pour la pharmacie hôte + + Augmenter la qualité des soins offerts à la population par la formation en allaitement aux pharmaciens. + + Se différencier et offrir un service à valeur ajoutée à une clientèle de jeunes familles. + + Se positionner comme une référence en allaitement dans son secteur. 2

3 Description des services 1. Formation offerte aux pharmaciens Durée : 1 h 30 Unité de formation continue : 1,5 UFC Formation accrédité par l OPQ Coût du forfait : fixé pour un groupe de 2 à 8 participants + + Les breuvages ainsi qu un léger goûter sont inclus. Le local, à même la pharmacie ou à proximité, est fourni par la pharmacie hôte. Objectifs La formation aborde le thème de «La gestion des problématiques d allaitement rencontrées en pharmacie». Les trois principaux objectifs visés sont : 1. Identifier et décrire les principales problématiques d allaitement rencontrées en pharmacie ; 2. Connaître et utiliser différents outils de référence à jour sur l allaitement maternel ; 3. Identifier les ressources en allaitement disponibles dans la communauté. À qui s adresse la formation? Aux pharmaciens Aux ATP Aux infirmières travaillant à la pharmacie (si tel est le cas) Matériel inclus : + + Un cartable de référence pour le laboratoire incluant : livres de référence ; feuillets thématiques différents ; + + le contenu de la formation grand format ; + + un tableau de référence ; + + la liste des ressources en allaitement de la région. + + Une copie de la présentation par participant. 3

4 Description des services 2. Clinique d allaitement Durée : 6 h Fonctionnement : Consultations individuelles de 30 minutes sur rendez-vous (une feuille sera fournie à la pharmacie pour prendre les rendez-vous avant la tenue de la journée thématique). Objectifs Permettre à la clientèle de discuter d une problématique particulière ou d aller recueillir de l information propre à l allaitement avec une professionnelle en la matière. Un plan de soins adaptés sera remis aux participantes venant consulter pour une problématique existante. À qui s adresse la formation? Aux femmes enceintes qui désirent obtenir de l information et des conseils sur l allaitement ; Aux femmes qui allaitent présentement et qui ont : des questions ou veulent des conseils concernant l allaitement un ou des problèmes concrets liés à l allaitement (seins/mamelons douloureux ou présentant des symptômes inhabituels, etc.) une faible production lactée etc. Aux femmes ayant un bébé prématuré présentant un gain de poids lent ou insuffisant etc. 4

5 Nos consultantes en lactation Qu est-ce qu une consultante en lactation? «Les IBCLC (International Board Certified Lactation Consultants - Consultantes en lactation certifiées par l IBLCE) sont des intervenantes de la santé qui ont rempli les conditions d admissibilité et ont réussi un examen international. Elles ont les compétences et les connaissances indispensables pour apporter une aide de qualité aux bébés et aux mères dans le domaine de l allaitement.» 1 Il existe plus de IBCLC dans le monde, soit environ 200 au Québec, travaillant en santé publique, en hôpitaux, en cliniques spécialisées, en communautaire ou en pratique privée. Qui sont nos consultantes? Lizanne Senécal, certifiée IBCLC depuis 2008 Plus de 200 heures de formation spécifique à l allaitement maternel ; Plus de heures de pratique en individuel ; Consultante en lactation en pratique privée ; Conférencière chez Douce Maman, boutique de maternité et allaitement ; Consultation mensuelle pour la clientèle de la Pharmacie Uniprix Gilbert, Gobeil et Martel à Drummondville ; Fondatrice et responsable d un groupe d entraide en allaitement en milieu communautaire depuis Marie-Caroline Bergouignan, certifiée IBCLC depuis 2011 Plus de 21 formations spécifiques à l allaitement maternel ; Consultations privées auprès de mamans vivant des difficultés d allaitement ; Marraine d allaitement plusieurs années ; Formations des nouvelles marraines d allaitement du Comité allaitement maternel ; Cours prénataux à la Bambinerie de Boucherville ; Rédaction d articles sur l allaitement pour Momzelle ; Conférencière-formation en allaitement. 5 Toutes deux sont membres de l Association Québécoise des Consultantes en lactation (AQC) et de l International Lactation Consultant Association (ILCA). 1 Définition de l Association québécoise des consultantes en lactation diplômées de l IBLCE : http ://

LE TEMPS DE LA CONCEPTION. Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille

LE TEMPS DE LA CONCEPTION. Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille LE TEMPS DE LA CONCEPTION Il arrive d avoir besoin de support, lorsque l on est prêt à fonder une famille Le parcours pour devenir parents peut parfois être éprouvant psychologiquement pour vous et votre

Plus en détail

Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes adopte la présente politique d allaitement maternel qui permet de :

Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes adopte la présente politique d allaitement maternel qui permet de : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Titre: Allaitement maternel Responsable: Direction de la famille et de la santé mentale Approbation(s): Conseil d administration Initiale: 2002-02-20 Révision:

Plus en détail

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Présent pour vous Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Préambule L Ordre des pharmaciens du Québec assure la protection du public en encourageant les pratiques pharmaceutiques de qualité

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Options de logement dans la communauté. Logement indépendant

Options de logement dans la communauté. Logement indépendant Bien des personnes âgées désirent rester indépendantes et continuer de vivre dans leur communauté le plus longtemps possible. Comme leurs besoins et leurs capacités changent, elles ont parfois besoin d

Plus en détail

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients 2 Un réseau social pour améliorer la prise en charge des patients. MeltingDoc valorise les compétences des médecins et

Plus en détail

CSSS (mission CLSC) Centre de santé et de services sociaux de Matane

CSSS (mission CLSC) Centre de santé et de services sociaux de Matane CSSS Centre de santé et de services sociaux de Matane Suivi postnatal et postadoption Périnatalité Soutien à l allaitement Rencontres prénatales Vaccination Santé dentaire Nutrition, OLO Programme SIPPE

Plus en détail

Services pour enfants. Services de santé à l école

Services pour enfants. Services de santé à l école Services pour enfants Services de santé à l école Quand soumettre une demande de services au CASC du Sud-Est? Le personnel de l école devrait-il faire quelque chose d abord? Les enseignants devraient utiliser

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC SECTION I MOTIFS ET OBJET 1. La présente Politique sur la formation supplémentaire est justifiée

Plus en détail

Table des matières. Introduction 2

Table des matières. Introduction 2 Table des matières Introduction 2 Section 1 : Que faut-il savoir sur le poids et l amaigrissement Le poids et la santé 3 L ABC de l amaigrissement 6 Conséquences des méthodes amaigrissantes 8 Maigrir n

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ!

POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ! EMPLOI-QUÉBEC POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ! TROIS PRESTATIONS SPÉCIALES : Grossesse Allaitement Préparations lactées Ces prestations spéciales sont destinées aux personnes adm Bien s alimenter

Plus en détail

1. CONTEXTE ET PORTÉE :

1. CONTEXTE ET PORTÉE : Section : Direction clientèle services à la communauté N o : 1 Titre : Politique d allaitement maternel Préparé par : Monique Thérien, chef de service Santé publique Page : Page 1 de 9 Professionnels ou

Plus en détail

Droit de transformation de votre assurance collective

Droit de transformation de votre assurance collective Droit de transformation de votre assurance collective ASSURANCE COLLECTIVE Votre assurance vie collective pourrait être résiliée ou réduite lors de la cessation de votre emploi, à votre retraite ou lorsque

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Bureau du registraire

Bureau du registraire Bureau du registraire DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE DANS UN MILIEU CLINIQUE À L INTENTION DES INFIRMIÈRES DIPLÔMÉES HORS QUÉBEC DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION

Plus en détail

Sondage d opinion d l école publique au Québec

Sondage d opinion d l école publique au Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Sondage d opinion d quant à l école publique au Québec www.legermarketing.com Contexte, objectifs et méthodologie! Léger Marketing a été

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

santé le parcours de soins Mémento

santé le parcours de soins Mémento santé le parcours de soins Mémento Informations pratiques Qu est-ce que le parcours de soins? Le parcours de soins est un circuit que vous devez respecter pour bénéficier d un suivi médical coordonné,

Plus en détail

Contribuer à l évaluation des pratiques professionnelles en matière d allaitement Offrir des outils pour l amélioration des savoirs et savoir-faire

Contribuer à l évaluation des pratiques professionnelles en matière d allaitement Offrir des outils pour l amélioration des savoirs et savoir-faire Lactation : Périnatalité et premiers mois Formation de 2015 AOÛT 2014-1 Le CREFAM, Centre de Recherche, d Évaluation et de Formation à l Allaitement Maternel : est un organisme de formation continue enregistré

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure compilation données et indicateurs SSE

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure compilation données et indicateurs SSE Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 31 juillet 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 5 1.0 OBJET Cette procédure a pour objectif

Plus en détail

Crédit photo : M. Denis Tremblay \BSQ. Reddition de compte - soutien individuel

Crédit photo : M. Denis Tremblay \BSQ. Reddition de compte - soutien individuel Crédit photo : M. Denis Tremblay \BSQ Reddition de compte - soutien individuel 2014-2015 1. MISE EN CONTEXTE Dans le but de répondre à la demande de soutien de première ligne pour les personnes vivant

Plus en détail

Sauvetage au secondaire

Sauvetage au secondaire Sauvetage au secondaire La Société de sauvetage offre depuis plus de 100 ans des cours de sauvetage au Canada. Dans un cadre scolaire en lien avec le programme de formation de l école québécoise, il est

Plus en détail

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire Education Éducation 1. Énoncé de politique L apprentissage en milieu communautaire permet aux élèves de faire des stages auprès d organismes d accueil ou d employeurs en milieu communautaire afin d explorer

Plus en détail

SCOLARITE Services. Guide pour les Parents et les Elèves. Version 15.1. Dernière Mise à jour 26 Juin 2015. Scolarité services guide de l utilisateur

SCOLARITE Services. Guide pour les Parents et les Elèves. Version 15.1. Dernière Mise à jour 26 Juin 2015. Scolarité services guide de l utilisateur SCOLARITE Services Guide pour les Parents et les Elèves Version 15.1 Dernière Mise à jour 26 Juin 2015 1/18 Table des matières 1. Généralités...3 2. Création du compte...4 1- Première Connexion...5 2-

Plus en détail

vous attendez un enfant Madame, Monsieur,

vous attendez un enfant Madame, Monsieur, n 50040#03 vous attendez un enfant Vous,, Votre médecin vient de vous confirmer que vous attendez un bébé. Vous donnez la vie, et désormais, en qualité de parents, vous devenez responsable de votre enfant.

Plus en détail

Le cahier d exercices

Le cahier d exercices 10 Le cahier d exercices 1. Introduction Le but du présent manuel est de venir en aide aux recruteurs de sociétés de transport par autocar qui ont recours au manuel Au Volant Un guide des meilleures pratiques

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES. Fonds de bourse de La Fondation de l Hôpital de Lamèque Inc.

DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES. Fonds de bourse de La Fondation de l Hôpital de Lamèque Inc. DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES Fonds de bourse de est un organisme de charité enregistrée qui a comme rôle de recueillir des fonds pour appuyer les initiatives de l Hôpital et Centre de santé communautaire

Plus en détail

C H M A D. Service d Hospitalisation à Domicile. Centre Hospitalier de Montereau Fault Yonne. 1 bis, rue Victor Hugo B.P. 101. 77875 Montereau Cedex

C H M A D. Service d Hospitalisation à Domicile. Centre Hospitalier de Montereau Fault Yonne. 1 bis, rue Victor Hugo B.P. 101. 77875 Montereau Cedex C H M A D Service d Hospitalisation à Domicile Centre Hospitalier de Montereau Fault Yonne 1 bis, rue Victor Hugo B.P. 101 77875 Montereau Cedex Secrétariat: 01 64 31 67 71 Médecin coordonnateur : 01 64

Plus en détail

L adresse de référence

L adresse de référence Version n : 1 Dernière actualisation : 18-12-2006 1) À quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une adresse de référence? 3) Quels sont les avantages d une adresse de référence? 4) Qui peut s inscrire en

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE

LA FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE LA FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE POURQUOI, COMMENT? TEXTES ET PRINCIPE ALORS QUE LA LOI RAPPELLE LE CARACTÈRE OBLIGATOIRE DE LA FORMATION CONTINUE, n La Loi du 11 février 2004 modifiant l article 14-2

Plus en détail

Février 2003 Ref; Disk C : Documents and settings/sylvie/mes documents/protocole de gestion de la liste d`attente

Février 2003 Ref; Disk C : Documents and settings/sylvie/mes documents/protocole de gestion de la liste d`attente Février 2003 Ref; Disk C : Documents and settings/sylvie/mes documents/protocole de gestion de la liste d`attente 1 1- Mission du CPE 2- Définition de la liste d attente 3- Contenu de la liste d attente

Plus en détail

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES PAYS MEMBRES DE LA FRANCOPHONIE?» Proposition du Secrétariat international des infirmières et infirmiers francophones (SIDIIEF)

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction

ADOPTION : Comité de direction PROGRAMME PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 28 avril 2015 SECTION : Programme NUMÉRO : PG304 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction

Plus en détail

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie Médecins Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie La convention nationale des médecins libéraux, signée le 26 juillet 2011, a défini dans son article

Plus en détail

Dans une séquence de mise en œuvre de compétences, les heures réalisées en milieu de travail s ajoutent en totalité à la durée du programme d études.

Dans une séquence de mise en œuvre de compétences, les heures réalisées en milieu de travail s ajoutent en totalité à la durée du programme d études. LA SÉQUENCE DE MISE EN ŒUVRE DE COMPÉTENCES EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES VISE L APPLICATION, DANS L EXERCICE DE LA FONCTION DE TRAVAIL, D UNE OU DE PLUSIEURS COMPÉTENCES OU ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES DU PROGRAMME

Plus en détail

INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11

INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11 INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11 La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de

Plus en détail

Pour passer du rêve à la réalité

Pour passer du rêve à la réalité PRESENTATION DU PROGRAMME ASP LANCEMENT D UNE ENTREPRISE CODE 5264 Objectifs généraux du programme Acquérir les connaissances, les habiletés et les attitudes qui permettent : o de démarrer son entreprise,

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION 3, place du Commerce, bureau 501, Île des Sœurs (Verdun), Québec H3E 1H7 Téléphone : (514) 767 4040 ou 1 (800) 640 4050 Courriel : info@iqpf.org

Plus en détail

Le début de ce(s) traitement(s) consiste à developper un plan de traitement avec des objectifs de traitement clairement définis.

Le début de ce(s) traitement(s) consiste à developper un plan de traitement avec des objectifs de traitement clairement définis. Article 7 : spécifications de la participation au projet pilote 1. Objectifs Une équipe mobile sera créée. Cette équipe sera créée par une collaboration entre une ou plusieurs initiatives de coordination

Plus en détail

****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS SUSCEPTIBLES D ÊTRE FINANCÉS PAR TUNISIENTRAIDE

****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS SUSCEPTIBLES D ÊTRE FINANCÉS PAR TUNISIENTRAIDE Document rédigé à l intention des associations tunisiennes désirant obtenir un financement de leurs projets avec les fonds collectés par ****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION

Plus en détail

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015!

Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Formation des salariés : construisez de façon efficace votre plan de formation 2015! Qu est-ce que le plan de formation? Le plan de formation est un document qui regroupe les besoins de formation établi

Plus en détail

Formation de Spécialisation en Soins Palliatifs

Formation de Spécialisation en Soins Palliatifs Formation de Spécialisation en Soins Palliatifs Dispositions générales Remarque préliminaire La formation de spécialisation en soins palliatifs est basée sur les objectifs de la formation d approfondissement

Plus en détail

Politique de surveillance de l application de la loi. Commission des normes du travail

Politique de surveillance de l application de la loi. Commission des normes du travail Politique de surveillance de l application de la loi Commission des normes du travail Date de la dernière modification : décembre 2009 Remplacement Cette politique remplace la Politique de surveillance

Plus en détail

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS Les prêts de l IAF à l intention des immigrants aident à défrayer le coût des cours et des examens pour qu ils puissent faire au Canada le travail qu ils faisaient

Plus en détail

Règlement des services

Règlement des services Règlement des services Version du 27.09.2009 11:30 Page 1 Index : 1 Les buts... 3 2 Descriptif du fonctionnement... 3 2.1 La définition d'un service :... 3 2.2 Fonctionnement... 3 2.3 Gestion du planning...

Plus en détail

Guide d application des principales modifications au Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs

Guide d application des principales modifications au Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs Guide d application des principales modifications au Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs Ces modifications entrent en vigueur le 5 juin 2014 et elles s appliquent à l ensemble

Plus en détail

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques

Conseils pour l élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques Partie 2 SOMMAIRE v Les objectifs du Document Unique v Quelques Recommandations v L évaluation Professionnels Une démarche Méthodologique 25-06- 2015 Isabelle Weissberger Président de BW Consultants Précédemment

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

Démarche et coûts pour l évaluation des Initiatives des Amis des Bébés pour les hôpitaux, les maternités et les centres de santé communautaire

Démarche et coûts pour l évaluation des Initiatives des Amis des Bébés pour les hôpitaux, les maternités et les centres de santé communautaire 1 Organisme national responsable de l Initiative des Amis des Bébés (IAB) au Canada Démarche et coûts pour l évaluation des Initiatives des Amis des Bébés pour les hôpitaux, les maternités et les centres

Plus en détail

Imag Exclusive - Géraldine Vian. www.imagexclusive.com

Imag Exclusive - Géraldine Vian. www.imagexclusive.com Imag Exclusive - Géraldine Vian 18 rue Pasquier 75008 Paris Tel. :+33 (0)7.78.10.40.80 - Tel. :+33 (0)1.84.16.69.88 geraldine.vian@imagexclusive.com - presse@imagexclusive.fr www.imagexclusive.com Des

Plus en détail

Marche à suivre Connaissances professionnelles

Marche à suivre Connaissances professionnelles Marche à suivre Connaissances professionnelles 1 Marche à suivre Connaissances professionnelles Pour savoir quelles personnes doivent répondre à telles ou telles conditions en matière de connaissances

Plus en détail

une gouvernance repensée & favorable à l autodétermination Enjeu Le financement Les pistes de solutions

une gouvernance repensée & favorable à l autodétermination Enjeu Le financement Les pistes de solutions Le financement Les Premières Nations ne disposent pas de ressources financières autonomes qu elles pourraient utiliser selon leurs spécificités, leurs priorités et leurs besoins réels. Sources de financement

Plus en détail

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1 Mini formation en coaching familial Il existe présentement un engouement important face au coaching familial un peu partout au Québec et ailleurs dans le monde. En effet, les émissions de télé telles que

Plus en détail

Outlook avancé pour la gestion de projet

Outlook avancé pour la gestion de projet Pour simplifier la gestion et l exécution de multiples projets Introduction De plus en plus de gens ont à gérer des projets dans l exercice normal de leurs fonctions. Pour tenir compte de cette nouvelle

Plus en détail

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Collège Jean-de-Brébeuf Niveau collégial Règlements et politiques Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Dans la présente politique, l utilisation du masculin est épicène. Table

Plus en détail

Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité.

Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité. Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité. Du DAPA au Certificat individuel Le DAPA est mort ou presque Depuis le 1 er janvier 2012, le renouvellement du DAPA n est plus possible. Le DAPA,

Plus en détail

Offrir des biens et services aux personnes handicapées

Offrir des biens et services aux personnes handicapées Offrir des biens et services aux personnes handicapées Notre mission La s engage à offrir un service à la clientèle accessible aux personnes handicapées. Notre engagement La s engage à offrir un service

Plus en détail

D ASSURANCE MÉDICAMENTS

D ASSURANCE MÉDICAMENTS La consultation de ce document au moyen de technologies d adaptation informatique peut être problématique. Pour un contenu accessible, visitez les pages équivalentes de notre site. DOCUMENT À CONSERVER

Plus en détail

Société financière de la Nef 30/09/2013

Société financière de la Nef 30/09/2013 POLITIQUE DE TRAITEMENT ET DE SUIVI DES RECLAMATIONS CLIENTS Société financière de la Nef 30/09/2013 1 Introduction Cette politique de La Société financière de la Nef décrit le circuit de traitement de

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Formation en courtage immobilier, commercial et hypothécaire

Formation en courtage immobilier, commercial et hypothécaire Formation en courtage immobilier, commercial et hypothécaire Le Collège de l'immobilier est le plus important établissement d enseignement en immobilier résidentiel, commercial et hypothécaire au Québec.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation des sexologues

Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation des sexologues Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation des sexologues NOTE IMPORTANTE Conformément à l alinéa 2 de l article 12 des Lettres patentes constituant l Ordre professionnel des sexologues

Plus en détail

Santé. Un médecin généraliste se réfère à un médecin de famille, la première personne à vous conseiller si vous souffrez de problèmes de santé.

Santé. Un médecin généraliste se réfère à un médecin de famille, la première personne à vous conseiller si vous souffrez de problèmes de santé. Santé Il est important de maintenir un mode de vie sain pour prévenir les maladies mangez correctement, faites de l exercice et maintenez un bon niveau d hygiène. Au Centre d Accueil, dites au personnel

Plus en détail

Point de vue des parents et des fournisseurs de services

Point de vue des parents et des fournisseurs de services Éducation prénatale en Ontario Point de vue des parents et des fournisseurs de services En 2014, le Centre de ressources Meilleur départ a entrepris de consulter des femmes et leur partenaire établis en

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

De meilleures garanties pour les pensions alimentaires

De meilleures garanties pour les pensions alimentaires vous guider De meilleures garanties pour les pensions alimentaires n Familles monoparentales www.msa.fr Qu est-ce que l ASF? Tout comprendre sur l Allocation de soutien familial (ASF) et les Garanties

Plus en détail

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 Pôle Ressources Humaines Service Formation des Personnels Gestion des compétences Anne-Sophie LECLERCQ LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 MAI-JUIN 2011 Entretiens professionnels Lille 1-2011

Plus en détail

> Rectorat d Orléans-Tours. Rapport de jury. Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013

> Rectorat d Orléans-Tours. Rapport de jury. Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013 > Rectorat d Orléans-Tours Rapport de jury Concours de recrutement SAENES Classe supérieure 2013 Organisation générale du concours Première session du concours de SAENES Classe supérieure organisé dans

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI Introduction L Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) s associe

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA BILAN D ETAPE 1 MATERIEL MEDICAL : UN CHAMP D INTERVENTION QUI SUSCITE DES ATTENTES FORTES RESUME Au printemps 2013, l URPS

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

1ère édition limitée du Yogadon Marche à suivre

1ère édition limitée du Yogadon Marche à suivre 1ère édition limitée du Yogadon Marche à suivre 24 août 2014 Formée de bénévoles et de professionnels reconnus par le CHUM, l équipe de la Fondation VIRAGE pour le soutien au cancer s est donnée pour mission

Plus en détail

Règlement sur le cheminement scolaire favorisant la réussite au Collège de Rosemont

Règlement sur le cheminement scolaire favorisant la réussite au Collège de Rosemont Règlement sur le cheminement scolaire favorisant la réussite au Collège de Rosemont Responsabilité de gestion : Direction des études Date d approbation : 2011-02-21 C.A. C.E. Direction générale Direction

Plus en détail

CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY)

CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY) CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY) 1. Le contexte L action de Bethraïm-Maison de la Vie se situe depuis 1988 dans le contexte de l assistance aux personnes souffrant de dépendances

Plus en détail

ÉTUDES A L ÉTRANGER MÉMO ÉTUDIANT DES DÉMARCHES AVANT LE DÉPART A L ARRIVÉE AU RETOUR VEUILLEZ PRENDRE LA PEINE DE LIRE CE DOCUMENT JUSQU AU BOUT :

ÉTUDES A L ÉTRANGER MÉMO ÉTUDIANT DES DÉMARCHES AVANT LE DÉPART A L ARRIVÉE AU RETOUR VEUILLEZ PRENDRE LA PEINE DE LIRE CE DOCUMENT JUSQU AU BOUT : Service des Relations et de la Coopération Internationales Carole HABERT Responsable du pôle mobilité étudiante T. 01 49 40 64 12 F. 01 49 40 65 16 M. carole.habert@univ-paris8.fr ÉTUDES A L ÉTRANGER MÉMO

Plus en détail

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L EDUCATION

Plus en détail

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre :

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

«RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!»

«RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!» «RACCROCHER DE TOUTES SES FORCES!» Journée régionale sur le retour aux études Mercredi le 28 janvier 2015 8h45 à 12h30 Invitations Au cours du mois de décembre plus d une centaine d invitations ont été

Plus en détail

Lettre d entente n o 245 Refus de paiement patient référé par le guichet d un CSSS

Lettre d entente n o 245 Refus de paiement patient référé par le guichet d un CSSS 119 À l intention des médecins omnipraticiens 21 août 2014 Lettre d entente n o 245 Refus de paiement patient référé par le guichet d un CSSS La Régie a constaté que plusieurs médecins se sont vu refuser

Plus en détail

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE CSSS 034M C.P. Livre blanc L'autonomie pour tous «L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX SUR L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Préparé le 4 septembre 2013 Déposé le 11 septembre 2013 En vertu de l article 220.2 de la Loi sur l instruction publique

Plus en détail

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS 10954_VAE_p011p040_part1_JCL.indd 11 23/05/08 11:05:10 FICHE La VAE : 1 principes et modalités Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes et compétences acquises

Plus en détail

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés?

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? by Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? «Accompagner quelqu un, c est se placer ni devant, ni derrière, ni à la place. C est

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO. Janvier 2009. Module 8 : Améliorer la communication

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO. Janvier 2009. Module 8 : Améliorer la communication GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Janvier 2009 Module 8 : Améliorer la communication Modifié en décembre 2010 Révisé en décembre 2012 Révisé en décembre 2012

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES

DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES Fonds de bourse de la Fondation de l Hôpital de l Enfant-Jésus Inc. 1988 La Fondation de l Hôpital de l Enfant-Jésus RHSJ est un organisme de charité enregistrée qui a comme

Plus en détail

2.1 Clientèle individu admissible à l offre de service d emploi

2.1 Clientèle individu admissible à l offre de service d emploi 2.1 Clientèle individu admissible à l offre de service d emploi Table des matières 1. CLIENTELE INDIVIDU ADMISSIBLE A L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI... 3 1.1. Conditions générales d'admissibilité des individus

Plus en détail

Elaboration de la politique de ressources humaines

Elaboration de la politique de ressources humaines ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CONSEIL EXECUTIF EB107/15 Add.1 Cent septième session 12 décembre 2000 Point 6.1 de l ordre du jour provisoire Elaboration de la politique de ressources humaines Confirmation

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES - BAC+5 - MRH Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association à but non

Plus en détail

MISSION Boivin & Associés - Services juridiques de l APCHQ

MISSION Boivin & Associés - Services juridiques de l APCHQ NOTRE MISSION Boivin & Associés - Services juridiques de l APCHQ a comme mission d offrir une gamme complète de services juridiques de qualité, adaptés aux réalités de l industrie de la construction, à

Plus en détail

Hommage à nos bénévoles

Hommage à nos bénévoles Hommage à nos bénévoles Les Cœurs d Or Les Cœurs d or sont des prix remis par l arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève à des bénévoles qui se sont particulièrement distingués, soit au sein de

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K

Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Automne 2013 Responsable de la formation : Hélène Martin 418 629-4190, poste 5225 Type de sanction : Attestation d études

Plus en détail