ORDONNANCE COLLECTIVE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ORDONNANCE COLLECTIVE"

Transcription

1 ACTIVITÉ(S) RÉSERVÉE(S) Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique Administrer et ajuster des médicaments lorsqu ils font l objet d une ordonnance Contribuer au suivi de la grossesse, à la pratique des accouchements et au suivi post-natal PROFESSIONNEL(S) VISÉ(S) : Infirmières du CSSSL oeuvrant auprès de la clientèle néonatale. RÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE : Oui Non Si oui, lequel : «Administration d un complément de préparation commerciale pour nourrissons au». CLIENTÈLE(S) VISÉE(S) : Tous les nouveau-nés allaités nécessitant un complément de préparation commercial pour nourrisson (PCN) à l allaitement. INTENTION(S) CLINIQUE(S) : Administrer un complément de PCN au présentant uniquement une raison médicale reconnue selon l Organisation Mondiale de la Santé, en utilisant la méthode alternative la plus appropriée (cuillère, gobelet ou seringue). Favoriser un allaitement exclusif chez le afin d éviter de compromettre l allaitement maternel et ses bienfaits. INTENTION(s) THÉRAPEUTIQUES(s) (s il y a lieu) N/A DATE PRÉVUE DE RÉVISION : 10 JANVIER 2016 Page: 1 De: 5

2 CONDITION(S) D INITIATION : Présenter une ou plusieurs des raisons médicales reconnues suivantes : Nouveau- né de petit poids (moins de 1500g); Nouveau-né prématuré de moins de 32 semaines; Hypoglycémie grave et/ou ictère dépassant les limites de la normale qui ne s améliore pas avec des tétées plus fréquentes ou avec l administration de lait maternel exprimé et selon le protocole d hypoglycémie; Maladie de la mère qui l empêche d allaiter (ex : psychose, choc, éclampsie sévère, etc.); La mère et le bébé ne sont pas dans le même hôpital; Déshydratation aiguë où l allaitement (tétées 8/12 par 24h) ne peut fournir une hydratation suffisante; Prise de médicament et/ou drogues contre-indiqués. CONTRE INDICATION(S) : 1. Aucun complément n est indiqué dans les premières 24h de vie si le nouveau-né est à terme et en santé et/ou qu il ne présente pas de raisons médicales reconnues et ce même si la mère n exprime que quelques gouttes de colostrum. 2. Si risque d allergie, aviser le médecin pour une prise de décision au cas par cas. DATE PRÉVUE DE RÉVISION : 10 JANVIER 2016 Page: 2 De: 5

3 DIRECTIVE(S) : 1. Administration du complément: Donner en premier lieu la quantité de lait maternel que la mère pourra s exprimer; Pour toutes les autres raisons, utiliser la PCN disponible sur l unité selon la circulaire; Le mode d administration du complément doit préserver la technique de succion au sein et doit être enseigné aux parents; Suivre le protocole infirmier pour la procédure et le suivi. N.B. L administration de lait maternel et/ou de colostrum exprimés n est pas considérée comme un complément. DATE PRÉVUE DE RÉVISION : 10 JANVIER 2016 Page: 3 De: 5

4 RÉFÉRENCE(S) AUX OUTILS CLINIQUES : Protocole infirmier «Administration d un complément de préparation commerciale pour nourrisson au PI-032». Méthode de soins de l AQESSS «Application des méthodes alternatives de l allaitement au sein» (Cahier de technique #1 technique #13 Guide des différentes méthodes alternatives à l allaitement au sein). Protocole infirmier : «Évaluation et suivi de l hypoglycémie néonatale PI-008-3». RÉFÉRENCE(S) : ABM Clinical Protocol #10 : Breastfeeding the late term preterm infant (34 0/7 to 36 6/7 weeks of gestation), Volume 6, number 3, 2011 (first revision june 2011) ABM (American breastfeeding Medicine) Clinical Protocol #22: Guidelines for management of Jaundice in the Breastfeeding infant equal to or greater than 35 weeks gestation, volume 5, number2, 2010 ABM (American breastfeeding Medicine) Clinical Protocol #3: Hospital guidelines for the use of supplementary feedings in the healthy term breastfed neonate, volume 4, number 3, revised 2009 Pediatrics, Breastfeeding and the use of Human Milk, American Academie of Pediatrics, February 27, 2012 WHO/UNICEF, Acceptable medical reasons for use of breast-milk substitutes, Geneve, Switzerland, 2009 DATE PRÉVUE DE RÉVISION : 10 JANVIER 2016 Page: 4 De: 5

5 PERSONNE(S) ET/OU INSTANCE(S) CONSULTÉE(S) Sophie Belzile, inf.msc. Conseillère clinique à la Direction des soins infirmiers, Programme Famille, Enfance, Jeunesse Dr. Pascale Hamel, Pédiatre Chef du département de pédiatrie Dr. Ève Riopel, Pédiatre Chef médical du Programme Famille, Enfance, Jeunesse Ghislaine Desjardins, nutritionniste Chef intérimaire en nutrition Alexandra Pedneault, nutritionniste RÉDIGÉ PAR Francine Martel Inf. IBCLC, RLC Mélanie Coulombe Infirmière clinicienne à la formation RECOMMANDÉ PAR Comité des outils cliniques de la Directions des soins infirmiers Comité des pratiques professionnelles Direction des services multidisciplinaires Comité des activités professionnelles (CAP) APPROUVÉ PAR Dr. Ève Riopel Original signé Médecin répondant Signature S/O Chef du département de pharmacie Signature Josée Martineau Original signé Présidente du CMDP Signature DATE PRÉVUE DE RÉVISION : 10 JANVIER 2016 Page: 5 De: 5

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES Activité réservée aux inhalothérapeutes Administrer et ajuster des médicaments ou d autres substances, lorsqu ils font l objet d une ordonnance. Activités réservées aux infirmières

Plus en détail

des des amis bébés L'Usage de suppléments chez le bébé allaité dans les premières semaines de vie

des des amis bébés L'Usage de suppléments chez le bébé allaité dans les premières semaines de vie L Initiative des des amis bébés L'Usage de suppléments chez le bébé allaité dans les premières semaines de vie L USAGE DE SUPPLÉMENTS DANS LES PREMIÈRES SEMAINES DE VIE CHEZ LE BÉBÉ ALLAITÉ DOCUMENT PRÉPARÉ

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES : Infirmières, infirmiers Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique Administrer et ajuster des médicaments lorsqu ils font l objet d une ordonnance Initier

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique. Administrer et ajuster des médicaments lorsqu ils font l objet d une ordonnance. Effectuer le suivi infirmier

Plus en détail

Partagée : Infirmières et infirmiers Pharmaciens et pharmaciennes Pharmaciens communautaires exerçant leur profession sur le territoire du Québec

Partagée : Infirmières et infirmiers Pharmaciens et pharmaciennes Pharmaciens communautaires exerçant leur profession sur le territoire du Québec ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des antidiabétiques oraux Série : 2000 N 2077 Sommaire : Ajustement des antidiabétiques oraux (ADO) au centre de jour de diabétologie pour les usagers dont les glycémies

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Correction de l hypoglycémie chez l usager diabétique PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant à initier des mesures thérapeutiques NUMÉRO

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE PROFESSIONNEL(S) VISÉ(S) : Infirmières du CSSS de Laval Pharmaciens communautaires exerçant leur profession sur le territoire du Québec RÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE : x Oui Non Si oui, lequel : Guide de pratique

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Initier ou renouveler la prescription des bandelettes et des lancettes pour glucomètre Page 1 de 5 O.C. 3.2 Professionnels visés : Les infirmières du CSSSAM-N qui possèdent la formation,

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076

ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076 ORDONNANCE COLLECTIVE : Ajustement des doses d insuline Série : 2000 N 2076 Sommaire : Ajustement des doses d insuline au centre de jour de diabétologie pour les usagers dont les glycémies sont à l extérieur

Plus en détail

LE DEFI D IMPLANTER DES PRATIQUES NOVATRICES EN MATERNITÉ: UNE EXPÉRIENCE GAGNANTE POUR DES INFIRMIÈRES DU QUÉBEC

LE DEFI D IMPLANTER DES PRATIQUES NOVATRICES EN MATERNITÉ: UNE EXPÉRIENCE GAGNANTE POUR DES INFIRMIÈRES DU QUÉBEC LE DEFI D IMPLANTER DES PRATIQUES NOVATRICES EN MATERNITÉ: UNE EXPÉRIENCE GAGNANTE POUR DES INFIRMIÈRES DU QUÉBEC Linda Lemire inf.m.sc PhD (c) IBCLC Conseillère clinique spécialisée en périnatalité et

Plus en détail

Infirmières travaillant auprès des nouveau-nés/nourrissons nécessitant une alimentation entérale.

Infirmières travaillant auprès des nouveau-nés/nourrissons nécessitant une alimentation entérale. OBJET : Guider l infirmière qui assure le suivi des nouveau-nés et des s en lui fournissant les balises de l évaluation physique et de la surveillance clinique lors de l administration d un gavage. INTERVENANT(S)

Plus en détail

L utilisation du biberon au moins une fois pour un bébé allaité doit être notée (b).

L utilisation du biberon au moins une fois pour un bébé allaité doit être notée (b). http://amis-des-bebes.fr/documents-ihab.php Données statistiques sur l alimentation des nouveau-nés à recueillir en maternité dans le cadre de l IHAB Les données statistiques demandées en maternité en

Plus en détail

1. CONTEXTE ET PORTÉE :

1. CONTEXTE ET PORTÉE : Section : Direction clientèle services à la communauté N o : 1 Titre : Politique d allaitement maternel Préparé par : Monique Thérien, chef de service Santé publique Page : Page 1 de 9 Professionnels ou

Plus en détail

Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes adopte la présente politique d allaitement maternel qui permet de :

Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes adopte la présente politique d allaitement maternel qui permet de : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Titre: Allaitement maternel Responsable: Direction de la famille et de la santé mentale Approbation(s): Conseil d administration Initiale: 2002-02-20 Révision:

Plus en détail

Nouveau-né (0-28 jours) à terme et/ou prématuré et nourrisson (1-12 mois) devant faire l objet d interventions et/ou de traitements douloureux.

Nouveau-né (0-28 jours) à terme et/ou prématuré et nourrisson (1-12 mois) devant faire l objet d interventions et/ou de traitements douloureux. OBJET : Soulager la douleur lors d interventions douloureuses en recourant à des méthodes non pharmacologiques. Ce protocole n exclut pas que certaines interventions nécessiteront une méthode de soulagement

Plus en détail

Évaluer un programme clinique: Prévention de la douleur chez le nouveau-né àterme et en santé

Évaluer un programme clinique: Prévention de la douleur chez le nouveau-né àterme et en santé Évaluer un programme clinique: Prévention de la douleur chez le nouveau-né àterme et en santé Linda Lemire inf. M.ScPhD(c) Conseillère clinique spécialisée en périnatalité et pédiatrie, Consultante en

Plus en détail

SOINS GÉNÉRAUX AU NOUVEAU-NÉ

SOINS GÉNÉRAUX AU NOUVEAU-NÉ ORDONNANCE COLLECTIVE SFA CHUL SOINS GÉNÉRAUX AU NOUVEAU-NÉ 1. LES UTILISATEURS Les infirmières et les infirmières auxiliaires habilitées à travailler auprès des nouveau-nés. 2. CLIENTÈLE VISÉE Nouveau-nés

Plus en détail

CSSS (mission CLSC) Centre de santé et de services sociaux de Matane

CSSS (mission CLSC) Centre de santé et de services sociaux de Matane CSSS Centre de santé et de services sociaux de Matane Suivi postnatal et postadoption Périnatalité Soutien à l allaitement Rencontres prénatales Vaccination Santé dentaire Nutrition, OLO Programme SIPPE

Plus en détail

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT version 1 page 1/5 Référence : RSN/REF/REA.O/002/A Date de 1 ère mise en service : 10/06/2008 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification Faite par : Rédaction Mise

Plus en détail

Politique de l'alimentation du nourrisson

Politique de l'alimentation du nourrisson Politique de l'alimentation du nourrisson Clinique Saint-Jean juillet 2007 Politique de l'alimentation du nourrisson - Clinique Saint-Jean Ecrit: 07/07/07 A suivre par tous les travailleurs de la santé,

Plus en détail

Univers des soins infirmiers en images

Univers des soins infirmiers en images Univers des soins infirmiers en images Caroline Roy, inf., M. Sc. inf. Directrice-conseil, Direction, Affaires externes Congrès OIIQ Atelier A8 9 novembre 2015 Conflits d intérêts AUCUN 2 Objectifs d apprentissage

Plus en détail

TITRE : ORDONNANCE COLLECTIVE - PRÉLÈVEMENTS SANGUINS

TITRE : ORDONNANCE COLLECTIVE - PRÉLÈVEMENTS SANGUINS TITRE : ORDONNANCE COLLECTIVE - PRÉLÈVEMENTS SANGUINS LORS D UNE RÉACTION TRANSFUSIONNELLE ORDONNANCE COLLECTIVE PRÉLÈVEMENTS SANGUINS LORS D UNE RÉACTION TRANSFUSIONNELLE RÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE : X

Plus en détail

Une sage-femme vous accompagne...

Une sage-femme vous accompagne... Département Mère/ Enfant Chef du département: Dr Thomas D. Centre hospitalier Etterbeek-Ixelles Rue Jean Paquot, 63 1050 Ixelles 02/641 41 11 Une sage-femme vous accompagne... Un film sur la maternité

Plus en détail

Document produit par la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale. Rédaction et révision du contenu : Hélène Dugas Diane Pitre

Document produit par la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale. Rédaction et révision du contenu : Hélène Dugas Diane Pitre Cahier d information prénatale pour les intervenants en périnatalité Mai 2010 Cette publication est disponible en version intégrale sur le site Internet de la Direction régionale de santé publique de la

Plus en détail

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil Direction, Affaires

Plus en détail

Journée Allaitement. Formation et Clinique d allaitement. en pharmacie. en pharmacie

Journée Allaitement. Formation et Clinique d allaitement. en pharmacie. en pharmacie Journée Allaitement en pharmacie Formation et Clinique d allaitement en pharmacie Formation aux pharmaciens en allaitement accréditée par l Ordre des pharmaciens du Québec 1,5 UFC Durée : 1 h 30 Clinique

Plus en détail

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité

Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Régulation des transferts inter-hospitaliers et périnatalité Gilles BAGOU anesthésiste réanimateur urgentiste SAMU-69, CHU-Lyon Gilles BAGOU - SAMU-69 - Lyon 1 déclaration de conflits d intérêt mon intervention

Plus en détail

Service de néonatologie, conjointement avec le département de médecine familiale, section périnatalité.

Service de néonatologie, conjointement avec le département de médecine familiale, section périnatalité. 1. CHUQ HÔPITAL SAINT-FRANÇOIS D ASSISE Service de néonatologie, conjointement avec le département de médecine familiale, section périnatalité. 2. TITRE : Nouveau-nés de mères toxicomanes 3. CLIENTÈLE

Plus en détail

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Présent pour vous Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Préambule L Ordre des pharmaciens du Québec assure la protection du public en encourageant les pratiques pharmaceutiques de qualité

Plus en détail

Rôle de l obstétricien

Rôle de l obstétricien l IHAB : tout ce que vous avez voulu savoir sans jamais oser le demander! Rôle de l obstétricien Réunion Commune du Cercle des Gynécologues-Obstétriciens, et du Groupe d Etudes en Néonatologie Nord-Pas

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 26 avril 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 26 avril 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 26 avril 2006 FER AP-HP 0,5 mg, gélule Plaquette de 100 gélules (CIP : 369 266-5) Laboratoire ASSISTANCE PUBLIQUE - HOPITAUX DE PARIS - AP-HP sulfate ferreux Date de

Plus en détail

Titre : Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Page 2 sur 7

Titre : Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Page 2 sur 7 ORDONNANCE COLLECTIVE TITRE : OC- 0015 Initier des mesures thérapeutiques pour corriger l hypoglycémie Remplace : Référence à un protocole : Oui Non de révision : mai 2012 à une technique : Oui Non d entrée

Plus en détail

Gynécologie - Obstétrique. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 61

Gynécologie - Obstétrique. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 61 Gynécologie - Obstétrique 2012 61 Formation de réanimation en salle de naissance sur simulateur Référents Professeur Charlotte CASPER et Docteur Corinne ASSOULINE Acquérir et actualiser les connaissances

Plus en détail

Protocoles de l Academy of Breastfeeding Medecine

Protocoles de l Academy of Breastfeeding Medecine Protocoles de l Academy of Breastfeeding Medecine Protocole clinique n 10 L allaitement de l enfant né un peu avant terme (35-37 semaines de gestation). L un des principaux objectifs de l Academy of Breastfeeding

Plus en détail

Diarrhées aiguës du nourrisson

Diarrhées aiguës du nourrisson Diarrhées aiguës du nourrisson Critères de gravité Chef de service de Pédiatrie - CHV Des «Critères de gravité» : pour quoi faire? A priori : pour prendre une décision Conseil téléphonique Domicile ou

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER ET EFFECTUER UN PRÉLÈVEMENT NASOPHARYNGÉ POUR LA RECHERCHE D INFLUENZA Date d entrée en vigueur Date de révision 9 mai 2006 25 mars 2014 Professionnels habilités à exécuter

Plus en détail

RENCONTRES PRÉNATALES

RENCONTRES PRÉNATALES RENCONTRES PRÉNATALES Mise à jour février 2013 L allaitement maternel Plan des rencontres 1. Allaitement maternel 2. Se préparer à l accouchement 3. Accouchement et nouveau-né Sommaire de la rencontre

Plus en détail

Ordonnance collective

Ordonnance collective Centre de Santé et de Services sociaux de Québec-Nord NUMÉRO DE L ORDONNANCE: OC-31 Ordonnance collective Nom de l ordonnance: Initier des analyses de laboratoire pour le suivi de la clientèle présentant

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Thérapie de remplacement de la nicotine. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Pharmaciens Ordonnance visant à initier des mesures thérapeutiques. NUMÉRO

Plus en détail

La contribution des pères au développement de leur enfant

La contribution des pères au développement de leur enfant Activité 1 La contribution des pères au développement de leur enfant Le père: Un rôle en évolution Théorie de l évolution Question de survie! Homme Animaux Christine Gervais, Ph. D., Professeur au département

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

Contribuer à l évaluation des pratiques professionnelles en matière d allaitement Offrir des outils pour l amélioration des savoirs et savoir-faire

Contribuer à l évaluation des pratiques professionnelles en matière d allaitement Offrir des outils pour l amélioration des savoirs et savoir-faire Lactation : Périnatalité et premiers mois Formation de 2015 AOÛT 2014-1 Le CREFAM, Centre de Recherche, d Évaluation et de Formation à l Allaitement Maternel : est un organisme de formation continue enregistré

Plus en détail

Les Entretiens de pédiatrie

Les Entretiens de pédiatrie Les Entretiens de pédiatrie Le fœtus et le nouveau-né 5 et 6 novembre 2015 Inscription en ligne : www.fmed.ulaval.ca/fmc Hôtel Le Bonne Entente 3400, chemin Ste-Foy Québec, G1X 1S6 Renseignements Mot de

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Interventions lors d une réaction transfusionnelle. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant à initier des mesures diagnostiques ou thérapeutiques

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ACTIVITÉ CLINIQUE : Soins invasifs et non invasifs d assistance aux activités de la vie quotidienne confiées aux non professionnels 1. DÉFINITIONS

Plus en détail

Partagée : Infirmières et infirmiers. Pharmaciens communautaires exerçant leur profession sur le territoire du Québec.

Partagée : Infirmières et infirmiers. Pharmaciens communautaires exerçant leur profession sur le territoire du Québec. ORDONNANCE COLLECTIVE : Initier la préparation colique en vue d une coloscopie Série : 2000 N 2066 Sommaire : Initier la préparation colique (Golytely MD, Dulcolax MD, Maxeran MD ) en vue d une coloscopie

Plus en détail

Sages Femmes. Parution au Journal Officiel du 14 mars 2012 de l avenant 1 à la convention nationale signée le 11 octobre 2007

Sages Femmes. Parution au Journal Officiel du 14 mars 2012 de l avenant 1 à la convention nationale signée le 11 octobre 2007 Sages Femmes Date : 04 juillet 2012 Mise en place de l avenant 1 Référence : JO du 14 mars 2012 Contact : Ligne téléphonique réservée aux professionnels de santé : 03.80.59.37.59.1-3 Service + : Abonnez

Plus en détail

Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né

Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né Sorties de maternité après accouchement conditions et organisation du retour à domicile des mères et de leur nouveau né RECOMMANDATIONS HAS MAI 2013 (EN COURS DE VALIDATION) C BOITHIAS RÉANIMATION PÉDIATRIQUE

Plus en détail

POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ!

POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ! EMPLOI-QUÉBEC POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ! TROIS PRESTATIONS SPÉCIALES : Grossesse Allaitement Préparations lactées Ces prestations spéciales sont destinées aux personnes adm Bien s alimenter

Plus en détail

Formation de premier niveau

Formation de premier niveau Formation de premier niveau Accompagnement à la naissance Formation de base (60h/60 crédits) Formation offerte à toutes et tous ceux qui s intéressent à la périnatalité. Cette formation vous permettra,

Plus en détail

Site Etterbeek-Ixelles. Une sage-femme vous accompagne...

Site Etterbeek-Ixelles. Une sage-femme vous accompagne... Site Etterbeek-Ixelles Une sage-femme vous accompagne... 2015 1 L information collective En 2015, des séances d information collectives sont organisées pour les futurs parents. Elles sont animées par l

Plus en détail

Protocoles de l Academy of Breastfeeding Medicine

Protocoles de l Academy of Breastfeeding Medicine BREASTFEEDING MEDICINE Volume 2, Number 4, 2007, 178-184 PROTOCOLE ABM PROTOCOLE CLINIQUE N 1 DE L ABM RECOMMANDATIONS POUR LE SUIVI DE LA GLYCEMIE ET LE TRAITEMENT DE L HYPOGLYCEMIE CHEZ LES NOUVEAU-NES

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 octobre 2011 NUMETAH G13%E, émulsion pour perfusion 10 poches de 300 ml (CIP : 416 622-3) NUMETAH G16%E, émulsion pour perfusion 6 poches de 500 ml (CIP : 416 624-6)

Plus en détail

Pratique de consultant en lactation IBCLC* & Préparation à l examen IBCLC* de juillet 2016. PARIS- Centre MAS

Pratique de consultant en lactation IBCLC* & Préparation à l examen IBCLC* de juillet 2016. PARIS- Centre MAS «DOSSIER D INSCRIPTION POUR LA FORMATION 2015-2016 DE CONSULTANT EN LACTATION Pratique de consultant en lactation IBCLC* & Préparation à l examen IBCLC* de juillet 2016 PARIS- Centre MAS La FORMATION INITIALE

Plus en détail

9. Le bébé qui est agité ou semble avoir des coliques (voir le feuillet Les coliques chez le bébé allaité

9. Le bébé qui est agité ou semble avoir des coliques (voir le feuillet Les coliques chez le bébé allaité Protocole pour augmenter l'ingion de lait par le bébé La plupart des mères ont amplement de lait ou en auraient si l allaitement était bien parti si elles avaient eu e aide pratique adéquate Le problème

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers Règle de soins infirmiers Objet : Évaluation de la douleur RSI- Référence à un protocole : oui non Date de mise en vigueur : Date de révision : 8--5 Professionnels visés: L ensemble des infirmières et

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 octobre 2011 PEDIAVEN AP-HP G15, solution pour perfusion 1000 ml de solution en poche bi-compartiment, boîte de 4 (CIP: 419 999-0) PEDIAVEN AP-HP G20, solution pour

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE OC-P3

ORDONNANCE COLLECTIVE OC-P3 ORDONNANCE COLLECTIVE OC-P3 Titre : INITIER UN TRAITEMENT DE LA PÉDICULOSE AU CUIR CHEVELU Professionnels visés : Les pharmaciens offrant des soins et services pharmaceutiques dans une pharmacie communautaire

Plus en détail

Nouvelles des amis des bébés au N.-B.

Nouvelles des amis des bébés au N.-B. Étape par étape, le Nouveau-Brunswick va de l avant Ce bulletin met en évidence le travail du comité consultatif du Nouveau-Brunswick pour l initiative des amis des bébés (IAB) et souligne les succès récents

Plus en détail

GUIDE CONCERNANT L'ADMINISTRATION DES MÉDICAMENTS À L'INTÉRIEUR DES ÉCOLES PRIMAIRES

GUIDE CONCERNANT L'ADMINISTRATION DES MÉDICAMENTS À L'INTÉRIEUR DES ÉCOLES PRIMAIRES SERVICES ÉDUCATIFS GUIDE CONCERNANT L'ADMINISTRATION DES MÉDICAMENTS À L'INTÉRIEUR DES ÉCOLES PRIMAIRES Le 19 janvier 2007 Les Services éducatifs en collaboration avec le Centre de santé et de services

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS TITRE Dépistage et évaluation de la douleur - Hospitalier DÉFINITION RSI.006 Février 2008 Page 1 de 6 La douleur étant une donnée subjective, seul le résident peut signifier sa douleur. Si un usager exprime

Plus en détail

Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique. Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT

Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique. Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT Atelier sur les rôles de l infirmière œuvrant auprès d une clientèle diabétique Sylvie Gaudreau, inf. M.Sc. Présentation à l UQAT 23 octobre 2013 Présentation de la conférencière invitée Sylvie Gaudreau

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Par D r Marco Gallant, interniste CSSS Drummond. Révisé par Sylvie Jacob, infirmière pharmacie communautaire, Patricia Trépanier, infirmière clinicienne CSSS de l Énergie, Annie Castonguay, nutritionniste

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE Directions DSIPP-DAM-DPSM/FEJ/DI/SP DSAPL-DPSPh

ORDONNANCE COLLECTIVE Directions DSIPP-DAM-DPSM/FEJ/DI/SP DSAPL-DPSPh ORDONNANCE COLLECTIVE Directions DSIPP-DAM-DPSM/FEJ/DI/SP DSAPL-DPSPh Services Tous les services où le dépistage des ITSS est effectué Personnes habilitées Les infirmières du CSSSRY autorisées à procéder

Plus en détail

Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants

Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants Document de réflexion : Précisions et orientations sur les formes inappropriées de promotion des aliments pour nourrissons et jeunes enfants CONTEXTE 1. La bonne alimentation des nourrissons et des jeunes

Plus en détail

COMMENT POURSUIVRE L ALLAITEMENT A LA MATERNITE LES PREMIERS JOURS?

COMMENT POURSUIVRE L ALLAITEMENT A LA MATERNITE LES PREMIERS JOURS? Version 1- Nov. 2012 OBSTETRIQUE Fiche d information N 6 Page 1/5 Validation COMMENT POURSUIVRE L ALLAITEMENT A LA MATERNITE LES PREMIERS JOURS? Document 3-3 Condition La proximité avec votre bébé et le

Plus en détail

ACCUEIL DU NOUVEAU-NE et SES PARENTS en SALLE de NAISSANCE quels soins et quelles pratiques?

ACCUEIL DU NOUVEAU-NE et SES PARENTS en SALLE de NAISSANCE quels soins et quelles pratiques? ACCUEIL DU NOUVEAU-NE et SES PARENTS en SALLE de NAISSANCE quels soins et quelles pratiques? Journée réseau Naître en Languedoc Roussillon 3 décembre 2010 Dr Evelyne Mazurier Evaluatrice IHAB 2010 Consultante

Plus en détail

Première partie : Accueillir une femme enceinte

Première partie : Accueillir une femme enceinte ab ledesma tières T a bl e d e s m at i è r e s Première partie : Accueillir une femme enceinte Chapitre 1 : Comment se présente un service de maternité?...3 1. Qu est-ce qu un service de maternité?...

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION POUR LA FORMATION 2008-2009 DE CONSULTANT EN LACTATION (préparant à l examen IBCLC de juillet 2009)

DOSSIER D INSCRIPTION POUR LA FORMATION 2008-2009 DE CONSULTANT EN LACTATION (préparant à l examen IBCLC de juillet 2009) Dossier à retourner : avant le 8 avril 2008 Association des Consultants en Lactation Professionnels de santé à l adresse suivante : ACLP, Sylvie Balmer 10 place de l église 33990 HOURTIN DOSSIER D INSCRIPTION

Plus en détail

Allaitement. Introduction

Allaitement. Introduction Allaitement Introduction Le lait maternel est un aliment idéal pour les bébés. Il contient des éléments nutritifs équilibrés, et fournit la quantité parfaite de protéines, de glucides, de graisses, de

Plus en détail

L alimentation durant l allaitement

L alimentation durant l allaitement Vous a-t-on déjà dit qu une mère qui allaite devait avoir une alimentation parfaite et qu elle devait éviter certains aliments? En réalité, il n y a pas de règle stricte à suivre. Vous n avez pas à changer

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ACTIVITÉ CLINIQUE : Administration des médicaments par les non professionnels 1. DÉFINITIONS : Activités règlementées : Activités pratiquées uniquement

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE PROFESSIONNEL(S) VISÉ(S) : Infirmières du CSSSL oeuvrant à la salle de RÉA de l urgence et aux soins intensifs et coronariens de l installation Cité de la santé du CSSS Laval. RÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MRC-DE-COATICOOK

ORDONNANCE COLLECTIVE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MRC-DE-COATICOOK ORDONNANCE COLLECTIVE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MRC-DE-COATICOOK ORDONNANCE COLLECTIVE ADMINISTRATION D OXYGÈNE À HAUTE CONCENTRATION EN SITUATION D URGENCE CODE DE CLASSIFICATION OC-OxygèneSituatinUrgente

Plus en détail

Vaccination coqueluche et maternité. G Picherot YOPI 2010

Vaccination coqueluche et maternité. G Picherot YOPI 2010 Vaccination coqueluche et maternité G Picherot YOPI 2010 Groupe Avancées Vaccinales 2010 Très inspiré de «AVANT, PENDANT et APRES Vaccinations autour de la grossesse» Dr Marc Valdiguié Pédiatre Unité de

Plus en détail

PROTOCOLE INTERDISCIPLINAIRE SUIVI DE LA CLIENTÈLE DIABÉTIQUE EN GMF

PROTOCOLE INTERDISCIPLINAIRE SUIVI DE LA CLIENTÈLE DIABÉTIQUE EN GMF BUT DU PROTOCOLE Ce protocole se veut un guide pour le suivi de la clientèle diabétique et pré-diabétique en GMF afin d assurer un suivi interdisciplinaire entre infirmières GMF, médecins, infirmières

Plus en détail

Les préparations lactées enrichies de fer : un apport

Les préparations lactées enrichies de fer : un apport Les préparations lactées enrichies de fer : un apport nutritionnel fiable Par Dominique Ladouceur, Dt.p. M me Ladouceur est nutritionniste chez Nutricom inc. et membre de l Ordre professionnel des diététistes

Plus en détail

Utilisation du langage pour faciliter l allaitement

Utilisation du langage pour faciliter l allaitement Par Keren Epstein-Gilboa PhD, MEd, BSN, RN, FACCE, LCCE, IBCLC, RLC (document original publié en 2001, révision en janvier 2010) Le langage facilitant l établissement et le maintien de l allaitement axé

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Vaccin bivalent contre l hépatite A et l hépatite B Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DES FABRICANTS POUR LA COMMERCIALISATION DES PRÉPARATIONS POUR NOURRISSONS

CODE DE CONDUITE DES FABRICANTS POUR LA COMMERCIALISATION DES PRÉPARATIONS POUR NOURRISSONS CODE DE CONDUITE DES FABRICANTS POUR LA COMMERCIALISATION DES PRÉPARATIONS POUR NOURRISSONS (édition révisée 2010, rev. 1) Les sociétés qui fabriquent des préparations pour nourrissons et les commercialisent

Plus en détail

GU 0963 V02 /8 Février 2015. GU 0963 v02

GU 0963 V02 /8 Février 2015. GU 0963 v02 GU 0963 V02 /8 Février 2015 GU 0963 v02 Le sein, la fabrication du lait Le sein est une glande dont la fonction principale repose essentiellement sur la production du lait. Le colostrum, premier lait peu

Plus en détail

Alimentation des nourrissons et des jeunes enfants dans les situations d urgence

Alimentation des nourrissons et des jeunes enfants dans les situations d urgence Alimentation des nourrissons et des jeunes enfants dans les situations d urgence 1 Directives opérationnelles à l intention du personnel et des administrateurs des programmes de secours d urgence Groupe

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER UN TRAITEMENT ANTIBIOTIQUE SUITE À UN RÉSULTAT DE DÉPISTAGE POSITIF À CHLAMYDIA TRACHOMATIS (C. TRACHOMATIS) OU À NEISSERIA GONORRHOEAE (N. GONORRHOEAE) Page 1 de 5 O.C. 1.20

Plus en détail

Rien de meilleur que le lait maternel Journal d'expression du lait. Journal personnel d'expression du lait pour

Rien de meilleur que le lait maternel Journal d'expression du lait. Journal personnel d'expression du lait pour Rien de meilleur que le lait maternel Journal d'expression du lait Journal personnel d'expression du lait pour Photo de votre bébé Félicitations! Medela vous félicite pour la naissance de votre enfant.

Plus en détail

CLAMPAGE TARDIF DU CORDON OMBILICAL POUR RÉDUIRE L ANÉMIE INFANTILE

CLAMPAGE TARDIF DU CORDON OMBILICAL POUR RÉDUIRE L ANÉMIE INFANTILE CLAMPAGE TARDIF DU CORDON OMBILICAL POUR RÉDUIRE L ANÉMIE INFANTILE L Organisation mondiale de la Santé recommande le clampage tardif du cordon ombilical Le clampage tardif du cordon ombilical (pratiqué

Plus en détail

Cible 1 : Implanter un programme intégré de dépistage, d évaluation et de suivi pour toutes les femmes enceintes du territoire.

Cible 1 : Implanter un programme intégré de dépistage, d évaluation et de suivi pour toutes les femmes enceintes du territoire. PLAN D ACTION DU CSSSL RELATIF AU PROJET CLINIQUE ENFANCE-JEUNESSE-FAMILLE ET SANTÉ MENTALE JEUNESSE DU SUD DE LANAUDIÈRE CLIENTÈLE 0-5 ANS ET LEURS FAMILLES Cible 1 : Implanter un programme intégré de

Plus en détail

Société des Gynécologues et Obstétriciens du Burkina. Objectif 1 : Influences. Succès

Société des Gynécologues et Obstétriciens du Burkina. Objectif 1 : Influences. Succès Objectif 1 : Influences Succès Participation à la révision des documents de Politique, Normes et Protocoles Formation des membres de la en technique de plaidoyer par FCI Plaidoyer auprès de la Première

Plus en détail

FAVORISER L ALLAITEMENT MATERNEL Processus - Évaluation

FAVORISER L ALLAITEMENT MATERNEL Processus - Évaluation FAVORISER L ALLAITEMENT MATERNEL Processus - Évaluation Juin 2006 SOMMAIRE I. PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL...3 II. PROCESSUS DE SOUTIEN DE L ALLAITEMENT...4 II.1. Description...4 II.2. Phase 1 d

Plus en détail

PROTOCOLE INFIRMIER. Surveillance par télémétrie

PROTOCOLE INFIRMIER. Surveillance par télémétrie PROTOCOLE INFIRMIER TITRE Surveillance par télémétrie CODE VERSION DU 2013-10-3 PROCHAINE RÉVISION INTERVENANTS CONCERNÉS Infirmières ayant reçue une formation en arythmies qui assure la surveillance télémétrique

Plus en détail

Date d entrée en vigueur : 24 août 2007. L ensemble des secteurs d activité du CSSS Jeanne-Mance

Date d entrée en vigueur : 24 août 2007. L ensemble des secteurs d activité du CSSS Jeanne-Mance Titre Initier l administration de salbumatol (Ventolin MC) par aérosolthérapie O.C.M-5 Référence à un protocole : Oui Non Date d entrée en vigueur : 24 août 2007 Date de révision : 2 mai 2013 Secteurs

Plus en détail

Salle du Lavoir (local de l espace jeunes, à droite de la mairie) Le Verger Entrée libre Renseignements : contact@parents-partage.

Salle du Lavoir (local de l espace jeunes, à droite de la mairie) Le Verger Entrée libre Renseignements : contact@parents-partage. Autant d occasions de s informer et d échanger sur l allaitement mais aussi sur le maternage et la parentalité. Parents, futurs parents, familles, amis, professionnels de santé ou de la petite enfance,

Plus en détail

SE FORMER POUR MIEUX ACCOMPAGNER L ALLAITEMENT

SE FORMER POUR MIEUX ACCOMPAGNER L ALLAITEMENT Une version abrégée de ce texte est parue dans les Cahiers de la Puéricultrice en Février 2013 N 264 SE FORMER POUR MIEUX ACCOMPAGNER L ALLAITEMENT DR MARIE-CLAUDE MARCHAND, pédiatre, consultante en lactation

Plus en détail

Votre bébé a besoin de soins spéciaux

Votre bébé a besoin de soins spéciaux Votre bébé a besoin de soins spéciaux Ce guide se veut un document de référence afin de favoriser une meilleure compréhension de tous les aspects entourant la venue d un enfant prématuré ou malade. Il

Plus en détail

Atelier H La réorientation de la clientèle P4 et P5. Michèle Dussault et Carine Milante

Atelier H La réorientation de la clientèle P4 et P5. Michèle Dussault et Carine Milante Atelier H La réorientation de la clientèle P4 et P5 Michèle Dussault et Carine Milante La réorientation de la clientèle P4 et P5 Dr Michèle Dussault Médecin de famille Chef du département de médecine

Plus en détail

Alimentation des nourrissons et viande

Alimentation des nourrissons et viande L interprofession suisse de la filière viande Proviande société coopérative Finkenhubelweg 11 Case postale CH-3001 Berne +41(0)31 309 41 11 +41(0)31 309 41 99 info@proviande.ch www.viandesuisse.ch Alimentation

Plus en détail

Syndromes auto-inflammatoires et Fertilité/Grossesse

Syndromes auto-inflammatoires et Fertilité/Grossesse DU maladies inflammatoires et systémiques Vendredi 29 mars 2013 Syndromes auto-inflammatoires et Fertilité/Grossesse Dr Katia Stankovic Stojanovic Service de Médecine Interne Centre de référence des amyloses

Plus en détail

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma»

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» 1 Gouvernance des projets : NOS RÉALISATIONS Bureau de projets (planification et priorisation des projets, validation

Plus en détail

Étude de faisabilitésur l implantation d une banque publique de lait maternel au Québec

Étude de faisabilitésur l implantation d une banque publique de lait maternel au Québec HÉMA-QUÉBEC Étude de faisabilitésur l implantation d une banque publique de lait maternel au Québec Présenté par : Dr Marc Germain M.D. FRCP(C), Ph.D Louis-Philippe Gagné B.Sc. Mission Fournir avec efficience

Plus en détail

SWIFS Swiss Infant Feeding Study

SWIFS Swiss Infant Feeding Study SWIFS Swiss Infant Feeding Study Étude nationale sur l alimentation des nourrissons et la santé infantile durant la première année de vie Note de synthèse Dr Julia Dratva, Dr Karin Gross, Anna Späth, Pr

Plus en détail

L allaitement maternel, ce qu il y a de mieux! Pour les mères

L allaitement maternel, ce qu il y a de mieux! Pour les mères L allaitement maternel, ce qu il y a de mieux! Réduit l ostéoporose Pour les mères Pour les femmes qui ont allaité, le risque de fracture du col du fémur est réduit de moitié. Si la mère a allaité pendant

Plus en détail