IMAGERIE MÉDICALE. I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IMAGERIE MÉDICALE. I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien."

Transcription

1 IMAGERIE MÉDICALE I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien.

2 I Quelques techniques d imagerie médicale. Activité documentaire : Citer les différentes applications médicales qui emploient des ondes électromagnétiques, préciser les domaines concernés. Qu est-ce que la thermographie? Expliciter brièvement son principe. Quel est le principe de base d une radiographie aux RX? Rechercher ce qu est la tomodensitométrie. Quel domaine de l imagerie médicale emploie les rayonnements gamma? Quel appareil emploie-t-on? Que signifie «IRM»? Quel type de champ cette technique d analyse emploie-t-elle? Quelle différence y a-t-il entre ces techniques et l échographie? Rappeler les différents domaines des ondes électromagnétiques et les classer sur un frise. Indiquer les limites de longueurs d ondes des domaines principaux.

3 La thermographie La thermographie permet d obtenir l image d un corps en l observant dans le domaine spectral de l infrarouge. Cette technique médicale permet de détecter les anomalies locales de température (inflammations ) ou générales (fièvre).

4 La thermographie Les couleurs observées sur l image sont crées artificiellement afin de rendre compte des différences de rayonnement infrarouge et donc de température.

5 Radiographie X Une radiographie X est une technique d imagerie de transmission par les rayons X. Les rayons X sont absorbés de manière différente par les diverses parties du corps, il en résulte un cliché montrant ces parties. Les parties blanches sur le cliché indiquent des zones de forte absorption alors que les parties sombres indiquent peu ou pas d absorption des rayons X.

6 Radiographie X Les os, comme les métaux, absorbent beaucoup les RX. Les tissus les absorbent faiblement. La radiographie X peut servir à repérer une fracture.

7 Les tissus sont constitués principalement d éléments de faibles numéros atomiques (C,H,O) qui absorbent faiblement les rayons X. Les os contiennent du calcium et du phosphore dont les numéros atomiques sont nettement plus élevés et qui absorbent beaucoup plus les rayons X.

8 La tomodensitométrie La tomodensitométrie, dite aussi scanographie, est une technique d'imagerie médicale qui consiste à mesurer l'absorption des rayons X par les tissus puis, par traitement informatique, à numériser et enfin reconstruire des images 2D ou 3D. Pour acquérir les données, on soumet le patient au balayage d'un faisceau de rayons X par coupes.

9 La scintigraphie La scintigraphie est une technique d analyse employant un traceur émetteur de rayonnements gamma. Une Gamma-caméra sert de détecteur. Cette technique sera détaillée dans la suite.

10 IRM IRM signifie imagerie par résonnance magnétique. Cette technique d analyse médicale permet d obtenir des images 2D ou 3D de l intérieur du corps avec une bonne résolution. Le principe de cette technique est basé sur la résonance magnétique nucléaire et nécessite la création de champs magnétiques intenses.

11 Remarque L échographie est une technique d analyse médicale basée sur la réflexion des ultrasons. Les ultrasons sont des ondes mécaniques et ne font pas partie de la famille des ondes électromagnétiques.

12 II Les ondes électromagnétiques. 1- Les différents domaines des longueurs d ondes électromagnétiques :

13 Les différents domaines des longueurs d ondes électromagnétiques : Longueurs d ondes : en mètres

14 La version simplifiée!

15 Les relations liant longueur d onde période et fréquence : = c. T T = 1/ m s s Hz = c/ Rappel : E ph = h.c λ m Hz J m

16 Rayonnements Les rayonnements gamma sont les rayonnements les plus énergétiques, leurs longueurs d ondes sont inférieures à 5 picomètres. Ils sont émis par les étoiles (gamma stellaires) ou par des sources radioactives. Ce sont des rayonnements ionisants (dont les propriétés seront étudiées à un autre chapitre).

17 Rayonnements X Domaine de longueur d ondes des RX : m < λ < m Ils ont été découverts en 1895 par Röntgen, un physicien allemand qui travaillait sur «les rayons cathodiques», des électrons émis par une source. Ce sont également des rayonnements ionisants qui peuvent être émis par les étoiles ou par certaines sources radioactives.

18 Rayonnements UV Domaine de longueur d ondes des UV : m < λ < m. Ils sont émis par le soleil et les étoiles. On distingue diverses catégories de rayonnements UV : les UV-A ( nm), UV-B ( nm), UV-C ( nm) et UV-X ( nm). Les ultraviolets sont la cause du bronzage mais, à haute dose, sont nocifs pour la santé humaine (risques de coups de soleil, cancers, vieillissement de la peau ).

19 Le domaine visible Les radiations comprises entre 400 et 800 nm constituent le domaine visible. La lumière visible correspond à la partie du spectre électromagnétique visible par l œil humain. Cette gamme de longueurs d ondes correspond à celle qui est facilement transmise par l atmosphère terrestre.

20 Le domaine infrarouge Domaine de longueur d ondes des IR : m < λ < 1 mm. Remarque : La longueur d onde limite des IR n est pas clairement définie. A température ordinaire tout objet émet dans les infrarouges.

21 III L absorption et la transmission des ondes électromagnétiques 1- généralités. Que se passe-t-il lorsqu un faisceau de rayonnement arrive à la surface de séparation de deux milieux?

22 Lorsqu une onde électromagnétique, se propageant dans un milieu, rencontre un second milieu matériel, elle peut se réfléchir, se réfracter ou être partiellement ou totalement absorbée.

23 2. Absorption des rayons X Les rayons X se propagent en ligne droite mais sont absorbés par la matière. Leur absorption est d autant plus grande que: L épaisseur (x) de la matière est grande. Le numéro atomique, Z, du matériau est grand. Leur longueur d onde,, est élevée. Voir activité.

24 Loi d absorption des rayons X: I = I 0 e μx est le coefficient d absorption linéaire, exprimé en m -1. Il dépend de la longueur d onde des rayons X et de la nature de la substance traversée. x est l épaisseur traversée en m.

25 IV La loi de Wien 1- généralités.

26 Quelle que soit sa température, un corps émet de la lumière. Plus sa température est élevée plus la puissance lumineuse qu il émet est élevée. Plus sa température est élevée et plus la longueur d onde d intensité lumineuse maximale est courte.

27 2- Loi de Wien La loi de Wien permet de connaitre la longueur d onde max pour laquelle de rayonnement est le plus intense : m max = T K

28 3- Loi de Stefan-Boltzmann Elle permet d'exprimer la puissance rayonnée P r (c'est-à dire la quantité d'énergie rayonnée émise chaque seconde) par unité de surface du corps noir. P r s'exprime en W.m -2. P r =.T 4 K Avec = = 5, W.m -2.K -4 (Constante de Stefan-Boltzmann) Remarque : ces lois concernent les corps noirs, ce sont des objets théoriques qui n émettent de rayonnement qu à cause de leur température.

29 Conclusion Ces deux lois sont à la base de la thermographie. Le corps humain émet spontanément dans l infrarouge. La mesure de la puissance de rayonnement et de la longueur d onde émise avec la plus grande intensité permet de déterminer la température locale d une partie du corps avec précision.

30 Fin

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie TSTI2D 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie 1. Ondes électromagnétiques Définitions 1-1 Structure d une onde électromagnétique Une onde électromagnétique est un signal périodique

Plus en détail

1- Ondes et particules

1- Ondes et particules 1- Ondes et particules Le premier thème du programme de Tle S, le thème «Observer», s intéresse à la problématique des ondes et de l interaction entre les ondes et la matière. Ce thème se situe dans le

Plus en détail

Seconde Sciences Physiques et Chimiques 1 ère Partie : La santé Chapitre 2. Imagerie médicale

Seconde Sciences Physiques et Chimiques 1 ère Partie : La santé Chapitre 2. Imagerie médicale Imagerie médicale 1 Ondes et imagerie médicale 1.1 Des ondes à l imagerie médicale La première radiographie a été réalisée en 1895 par Wilhelm Röntgen, un physicien allemand, lorsqu il découvrit fortuitement

Plus en détail

I Les ondes ultrasonores II Les ondes électromagnétiques

I Les ondes ultrasonores II Les ondes électromagnétiques I Les ondes ultrasonores II Les ondes électromagnétiques I Les ondes ultrasonores De quel type d ondes s agit-il? Il s agit d ondes mécaniques, de même nature que les sons. Rappeler les différents domaines

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

H.S. 42 Pourquoi faut-il se protéger les yeux des rayons du soleil?

H.S. 42 Pourquoi faut-il se protéger les yeux des rayons du soleil? H.S. 42 Pourquoi faut-il se protéger les yeux des rayons du soleil? I) Mesurer l éclairement à l aide d un luxmètre : 1) Le luxmètre : Le luxmètre est un capteur qui permet de mesurer de façon simple l

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

Plan de la séance. L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 04 > Bases physiques (II)

Plan de la séance. L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 04 > Bases physiques (II) L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique Cours n 04 > Bases physiques (II) Brises soleils coulissants (Architecte Bruno Burlat) Nicolas.Tixier@grenoble.archi.fr! Les illustrations de ces cours

Plus en détail

Au cœur de l organisme. Mise en situation. Echographie. Propagation du son

Au cœur de l organisme. Mise en situation. Echographie. Propagation du son A.2. Au cœur de l organisme Mise en situation Après son électrocardiogramme, Madame X va faire une échographie puis une radiographie afin de recueillir les renseignements sur son état pour son médecin

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles Quelles informations peut-on obtenir en analysant la lumière venant des étoiles? 1) Lumière monochromatique et lumière polychromatique T.P. : décomposition de la lumière émise par

Plus en détail

Activité 1 : Instruments d astronomie

Activité 1 : Instruments d astronomie Chapitre II : Rayonnement dans l univers Activité 1 : Instruments d astronomie Tous les objets célestes émettent des rayonnements dans divers domaines. Qu est-ce qu un rayonnement?.... Quels types de rayonnement

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

1. Glossaire. Absorption (facteur d absorption)

1. Glossaire. Absorption (facteur d absorption) 1. Glossaire Terme ou expression Absorption (facteur d absorption) Atmosphère Bruit Cavité isotherme Cavité rayonnante Champ de vision horizontal Conduction Convection Corps gris Corps noir Correction

Plus en détail

I. Spectroscopie UV-visible

I. Spectroscopie UV-visible CHAPITRE N 8 PARTIE A SPECTRE UV-VISIBLE ET SPECTRE INFRAROUGE TS I. Spectroscopie UV-visible 1. Introduction à la spectroscopie La spectroscopie est une technique d analyse de la matière basée sur l étude

Plus en détail

La détection des ondes et des particules

La détection des ondes et des particules Chapitre 1 La détection des ondes et des particules La majorité des rayonnements, ondes et particules, qui nous parviennent sont invisibles. Ceci explique le temps qu il a fallu pour les capter, les utiliser

Plus en détail

Quelle relation mathématique permet de calculer la fréquence à partir de la période? préciser les unités f = 1 ou T = f

Quelle relation mathématique permet de calculer la fréquence à partir de la période? préciser les unités f = 1 ou T = f Santé / Chapitre 1 : La physique au service de la médecine I- Les signaux périodiques 1) Rappels Citer quelques phénomènes périodiques naturels et indiquer leur période - A faire trouver par les élèves

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Les échecs de la physique classique

Les échecs de la physique classique Les échecs de la physique classique La mécanique quantique : pourquoi est-elle nécessaire? Au début du XXième siècle, de plus en plus d expériences n étaient pas en accord avec la physique qui était établie

Plus en détail

1. Théorie de la thermographie

1. Théorie de la thermographie 1. Théorie de la thermographie 1.1 Introduction Le domaine du rayonnement infrarouge et les techniques de thermographie associées sont souvent méconnus des nouveaux utilisateurs de caméra infrarouge. Cette

Plus en détail

Vision Industrielle Lumière et sources lumineuses

Vision Industrielle Lumière et sources lumineuses Vision Industrielle Lumière et sources lumineuses Plan du cours La lumière Cours de Vision Industrielle Nicolas Vandenbroucke 2 La lumière Définitions Lumière La lumière est un ensemble d ondes électromagnétiques

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES (4 PTS) Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission C 2) Spectre

Plus en détail

Corrigé 9 Les spectres lumineux 9.1 Filament d une lampe de poche

Corrigé 9 Les spectres lumineux 9.1 Filament d une lampe de poche 1/ 1/ b moins chaud que c, 1/ b moins chaud que c, que a, 1/ b moins chaud que c, que a, que e, 2/ 2/ d moins usée que e, 2/ d moins usée que e, que a, 2/ d moins usée que e, que a, que c, 2/ d moins

Plus en détail

Pour obtenir l image d un plan de coupe par résonance magnétique, on réalise une séquence d écho de spin avec les paramètres suivants :

Pour obtenir l image d un plan de coupe par résonance magnétique, on réalise une séquence d écho de spin avec les paramètres suivants : Exercices sur l IRM Exercice Pour obtenir l image d un plan de coupe par résonance magnétique, on réalise une séquence d écho de spin avec les paramètres suivants : temps de répétition TR = 600 ms temps

Plus en détail

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 12 : Lumière d étoile p1/6 CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse

Plus en détail

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière CH03 CH04 Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 5 3 Lumière et ondes électromagnétiques

Plus en détail

Chapitre 2 Les rayonnements d'intérêt biomédical

Chapitre 2 Les rayonnements d'intérêt biomédical Chapitre 2 Les rayonnements d'intérêt biomédical 1. Introduction 2. Rayonnement corpusculaire 2.1 Les particules chargées 2.2 Les particules non chargées 3. Les ondes électromagnétiques 3.1 Définitions

Plus en détail

TP4: La lumière... onde ou particules?

TP4: La lumière... onde ou particules? TP4: La lumière... onde ou particules? 1. Les sources de lumière: Les lampes à incandescence sont constituées par un filament métallique porté à haute température par le passage d un courant électrique.

Plus en détail

1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE. Notions et contenus. Interaction lumière-matière : émission et absorption.

1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE. Notions et contenus. Interaction lumière-matière : émission et absorption. FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE Type d'activité Activité-cours. Notions et contenus Interaction lumière-matière : émission et absorption. Quantification des

Plus en détail

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière.

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière. La lumière I- Les sources de lumière La lumière est émise par des sources de lumière. Certaines sources produisent leur propre lumière, ce sont les sources primaires de lumière. Il existe deux types de

Plus en détail

40 I Caractéristiques du verre et expressions clés du domaine de la physique Financial Center, Abu Dhabi, UAE

40 I Caractéristiques du verre et expressions clés du domaine de la physique Financial Center, Abu Dhabi, UAE 40 I Caractéristiques du verre et expressions clés du domaine de la physique Financial Center, Abu Dhabi, UAE 4 Caractéristiques du verre et expressions clés du domaine de la physique 4.1 Le verre et le

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS 2009-2010 Jean-Marc Frigerio UPMC Introduction - L optique instrumentale intervient dans des applications ou l observateur humain n est plus directement

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée 2 novembre 2012 Sources de lumière colorée Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 4 3 Lumière et ondes électromagnétiques 5 4 Couleur des corps

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

I. Absorption et émission quantique

I. Absorption et émission quantique CHAPITRE N 2 PARTIE D TRANSFERT QUANTIQUE D ENERGIE TS I. Absorption et émission quantique 1. Quantification des niveaux d énergie Les niveaux d énergie d un atome sont quantifiés, ils ne peuvent pendre

Plus en détail

L optique une révision

L optique une révision L optique une révision Partie A : le vocabulaire : trouver les définitions dans les pages qui suivent et dans vos notes, telles que le survol de l unité le spectre la théorie additive la théorie soustractive

Plus en détail

Activité Sources de lumière

Activité Sources de lumière Activité Sources de lumière La lumière est émise à partir de sources, qui présentent des caractéristiques très différentes selon leur constitution. Avant d'examiner la description de la lumière et sa propagation

Plus en détail

Chapitre 4 : Rayonnements et particules

Chapitre 4 : Rayonnements et particules 1. Définitions Chapitre 4 : Rayonnements et particules Un rayonnement (ou radiation) est l émission ou la transmission d'énergie transportée par une onde électromagnétique (ou OEM) ou une particule (proton,

Plus en détail

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5 1 ere S Chapitre 4 : Les émissions de lumières colorées Thème Observer BO Notions et contenus Sources de lumière colorée Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaines

Plus en détail

1 Physique des rayonnements :

1 Physique des rayonnements : SPECROSCOPIE DES NÉBULEUSES À ÉMISSION E DES ÉOILES 1 Physique des rayonnements : 1.1 La loi de Plank et ses petites sœurs : Ces relations permettent de décrire le flux lumineux à partir de la longueur

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption...

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption... I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission... 2) Spectre continu...

Plus en détail

Les objets astronomiques et leur observation

Les objets astronomiques et leur observation Les objets astronomiques et leur observation Option M1 Master Sciences, option Physique 20h cours + 8h TD S. Derrière B. Vollmer R. Ibata L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV ACTIVITÉS 1 LE SPECTRE ÉLECTROMAGNÉTIQUE 2 ASPECT ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE 3 ASPECT CORPUSCULAIRE DE LA LUMIÈRE 1 Activité 1 OBJECTIF

Plus en détail

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Les ondes sonores et visuelles

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Les ondes sonores et visuelles Notes d'études secondaires Sciences et technologie 316 Les ondes sonores et visuelles Nom: Prénom: Groupe: Date: 1 LES ONDES Une onde est une perturbation qui se propage. Une onde transporte de l énergie,

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

Spectroscopie du Soleil

Spectroscopie du Soleil Spectroscopie du Soleil Niveau - Seconde Objectif Déterminer les longueurs d onde de certaines raies d absorption dans une partie du spectre du Soleil. Identifier les entités chimiques présentes dans la

Plus en détail

D3 Ondes et diagnostic

D3 Ondes et diagnostic FICHE 1 Fiche à destination des enseignants D3 Ondes et diagnostic Type d'activité Démarche d'investigation Notions et contenu Compétences attendues Commentaires sur l exercice proposé Ondes électromagnétiques.

Plus en détail

LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE

LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE ISO 91:28 n 16977 LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE Auteur : Pierre FREYERMUTH Contact : pfreyermuth@efs.fr Principe La spectrophotométrie d absorption UV-Visible consiste à déterminer la concentration

Plus en détail

Université de Montpellier Laboratoire de Pharmacognosie

Université de Montpellier Laboratoire de Pharmacognosie Université de Montpellier Laboratoire de Pharmacognosie ENSEIGNEMENT PRATIQUE CRDNNÉ UE13 du DFGSP3 Introduction à l analyse spectrale 3 C N C 2 spectrométries UV-Vis., IR, RMN 1, 13 C de la «SAM anticholinergique»

Plus en détail

Notions et Contenus :

Notions et Contenus : Couleur des objets Sommaiire -I- La lumière. -------------------------------------------------- 2 1. Sources de lumière. (voir DE) ---------------------------------------------- 2 2. Analyse de la lumière.

Plus en détail

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure

lumière polychromatique : plusieurs radiations ; exemple : mercure Chapitre 3 : Sources de lumières colorées I. Différentes sortes de sources sources chaudes : étoile, lampe à filament, feu sources froides : laser, lampe à économie d'énergie, tube fluorescent rappel :

Plus en détail

PARTIE I : OBSERVER. Chapitre 1

PARTIE I : OBSERVER. Chapitre 1 PARTIE I : OBSERVER Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre et ses conséquences sur l observation des sources de rayonnements dans l Univers.

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail

Optique Géométrique. Licence 1 MIPCM Semestre 1. Cours N. Delorme L1

Optique Géométrique. Licence 1 MIPCM Semestre 1. Cours N. Delorme L1 Optique Géométrique Licence 1 MIPCM Semestre 1 Chapitre 1 Propriétés de la lumière Un peu d Histoire Lumière = rayon 1609 : Galilée 1611 : Kepler traité d optique 1621 : Snell réfraction 1637 : Descartes

Plus en détail

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I

Séance de révision 1 Chapitre 1 Exercice I Exercice II plus grande droite échelle 1/2 Chapitre 2 Exercice I Accompagnement 1 ère S Séance de révision 1 Chapitre 1 Détermination par utilisation des relations de conjugaison À travers une vitrine, Alex regarde des badges sur la sauvegarde de l environnement et

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée PARtiE 1 Manuel unique, p. 44 ( Manuel de physique, p. 42) séquence Le programme notions et contenus Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL Domaines

Plus en détail

CQFR physique 3 : Les couleurs

CQFR physique 3 : Les couleurs CQFR physique 3 : Les couleurs 1) La est une polychromatique, c est à dire une constituée de la superposition d une infinité de rayons lumineux colorés appelés radiations monochromatiques. 2) Une radiation

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4 (1h30)

Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en 2012 La sonde Voyager 1 a décollé en 1977 pour

Plus en détail

Lumière Et Couleur. Gérard Mantoux Février 2014

Lumière Et Couleur. Gérard Mantoux Février 2014 Définition de la Lumière et de la couleur Lumière Et Couleur Gérard Mantoux Février 2014 La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain. Leurs longueurs d'ondes sont comprises

Plus en détail

Jean Roche CCSTI Drôme

Jean Roche CCSTI Drôme La couleur des étoiles Jean Roche CCSTI Drôme La couleur des étoiles Jean Jean Roche - CCSTI Drôme de la Drôme Les corps incandescents émettent un spectre continu Jean Roche CCSTI Drôme La

Plus en détail

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique.

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. TP Physique N 6 Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. Poste N 1 : Matériel: source lumineuse, fente,

Plus en détail

SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE

SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE Chapitre 3 SOURCES DE LUMIÈRE COLORÉE A. Le programme Notions et contenus Domaines des ondes électromagnétiques. Couleur des corps chauffés. Loi de Wien. Interaction lumière-matière : émission et absorption.

Plus en détail

OBJECTIF 1 : Extraire et exploiter des informations sur la nature des ondes et leurs fréquences.

OBJECTIF 1 : Extraire et exploiter des informations sur la nature des ondes et leurs fréquences. OBJECTIF 1 : Extraire et exploiter des informations sur la nature des ondes et leurs fréquences. 1 1. Une onde sonore a besoin d un milieu matériel pour se propager. Or, entre la Terre et la Lune, il y

Plus en détail

Comment l'invisible devient Visible???

Comment l'invisible devient Visible??? Comment l'invisible devient Visible??? LA LUMIERE aussi nécessaire que l'eau pour la vie sur terre elle est tout autour de nous et vient des étoiles et du soleil a la vitesse de 300 km/s et nous trouvons

Plus en détail

Le verre et le rayonnement solaire

Le verre et le rayonnement solaire Rayonnement Composition du rayonnement Le rayonnement qui atteint la terre est composé d environ 3% d ultraviolets (UV), 55% d infrarouges (IR) et 42% de lumière visible. Ces trois parties du rayonnement

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

La lumière pour goûter les planètes (et les étoiles)

La lumière pour goûter les planètes (et les étoiles) La lumière pour goûter les planètes (et les étoiles) DOSSIER REALISE PAR LES ELEVES DE 4 /3 DE L ATELIER SCIENTIFIQUE 2015-2016 EN COLLABORATION AVEC VINCENT BOUDON CHERCHEUR AU LABORATOIRE INTERDISCIPLINAIRE

Plus en détail

«L éclairage dans l habitat»

«L éclairage dans l habitat» 1STL-TC Date : «L éclairage dans l habitat» Thème du programme : Habitat Type d activités : Point cours Extrait BOEN : Sources lumineuses. Flux lumineux ; longueur d onde ; couleur et spectre. Sous-thème

Plus en détail

Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers

Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation Toute l information sur l univers provient de la lumière qui arrive jusqu

Plus en détail

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire Chapitre 3 Matière microscopique : une description quantique est nécessaire I Spectres d absorption et d émission (observation de la lumière émise ou absorbée par une espèce chimique donnée) 1) xpériences,

Plus en détail

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR 1. Spectroscopie moléculaire d absorption 1.1 Aspect théorique a) Energie d une molécule La spectroscopie est une technique d analyse des molécules

Plus en détail

Seconde Le Soleil, une étoile

Seconde Le Soleil, une étoile Fiche à destination des enseignants Type d'activité Résolution de problème Objectifs Seconde Le Soleil, une étoile A partir du spectre de la lumière solaire et des documents mis à disposition : identifier

Plus en détail

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES

LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES LUMIERE et SPECTRES DES ETOILES I /Le spectre électromagnétique : La lumière détectable par l œil humain ( la lumière visible) ne représente qu une tout petite partie de la vaste étendue des rayonnements

Plus en détail

A. Schéma A B. Schéma B C. Schéma C D. Schéma D 3- Tracer l image de AB

A. Schéma A B. Schéma B C. Schéma C D. Schéma D 3- Tracer l image de AB Partie : Vision et image - Un œil peut être modélisé par : A. Une lentille convergente, un diaphragme et un écran B. Une lentille divergente, un diaphragme et un écran C. Une source lumineuse, une lentille

Plus en détail

GENERALITES SUR L OPTIQUE

GENERALITES SUR L OPTIQUE GENERALITES SUR L OPTIQUE I. INTRODUCTION L optique est le domaine de la physique qui s intéresse aux propriétés de la lumière. L œil n est sensible qu aux radiations visibles mais l utilisation d autres

Plus en détail

L incandescence : État d un corps rendu lumineux par un chauffage intense. Exemples :

L incandescence : État d un corps rendu lumineux par un chauffage intense. Exemples : Théorie sur les phénomènes lumineux et les ondes. Les phénomènes lumineux : La fluorescence : L émission instantanée de lumière par une substance soumise à l action d un rayonnement. Exemples : La lumière

Plus en détail

Fiche professeur. Loi de Wien

Fiche professeur. Loi de Wien Fiche professeur Thème du programme : Observer Sous - thème : Sources de lumière colorée Loi de Wien Type d activité : - Activité expérimentale - Exercice Conditions de mise en œuvre : - Découverte - Durée

Plus en détail

Imagerie par échographie US (merci à Salah Ouertani)

Imagerie par échographie US (merci à Salah Ouertani) Imagerie par échographie US (merci à Salah Ouertani) US = ultra-son (f > 20 000 Hz) Echographie = utilisation des ultra-sons à des fins diagnostiques: - méthode non-invasive - imagerie des organes Principe:

Plus en détail

LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent)

LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent) LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent) 3. LES INDICES DE COULEUR Lorsqu'on connaît les magnitudes d'une étoile dans deux systèmes de magnitudes différents, on peut construire

Plus en détail

LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE

LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE JC DELAUNAY BIOPHYSIQUE UE 3A LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE La lumière désigne les rayonnements électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire compris dans des longueurs d'onde

Plus en détail

1 Qu est-ce qu une onde? Pages 92 à 99

1 Qu est-ce qu une onde? Pages 92 à 99 Verdict Chapitre 4 1 Qu est-ce qu une onde? Pages 92 à 99 1. Est-ce vrai ou faux? VRAI FAUX a) Une onde transporte le milieu dans lequel elle se propage. b) Une onde transporte de l énergie d un point

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques nà1

Devoir de Sciences Physiques nà1 Devoir de Sciences Physiques nà1 L épreuve dure 1h45. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé. Exercice I : principe de l échographie Document n 1 : principe de l'échographie La sonde

Plus en détail

Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir

Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir Le rayonnement : Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir Un corps chauffé émet de l'énergie sous forme de rayonnement électromagnétique. Une des particularités de ce rayonnement dit "thermique"

Plus en détail

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE LA SANTE Chapitre 5 : Ondes et imagerie médicale I. Ondes sonores et électromagnétiques 1. Définition Phénomène de propagation d une perturbation sans transport de matière (mais

Plus en détail

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE Lumière onde 1 I LA LUMIERE : UNE ONDE? 1) Diffraction de la lumière : Lorsqu'une ouverture ou un obstacle de petite taille (fente, trou circulaire, fil fin etc ) est

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Ondes progressives. Définitions Une perturbation peut se propager le long d une corde. Après le passage de cette perturbation, la corde retrouve son état initial. Ce phénomène

Plus en détail

CH3 UNE ORIGINE AU CŒUR DE LA MATIERE

CH3 UNE ORIGINE AU CŒUR DE LA MATIERE CH3 UNE ORIGINE AU CŒUR DE LA MATIERE «La lumière donne la couleur et l éclat à toutes les productions de la nature et de l art ; elle multiplie l Univers en le peignant dans les yeux de tout ce qui respire.»

Plus en détail

Allgemeine Optique Einführung AlgO1f HS-09-10

Allgemeine Optique Einführung AlgO1f HS-09-10 Allgemeine Optique Einführung AlgO1f HS-09-10 BASES DE L OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Aujourd hui, l optique est principalement l ensemble des phénomènes perçus par l oeil. La cause de ces phénomènes a été étudiée

Plus en détail

Bases physiques et biologiques de la radiothérapie

Bases physiques et biologiques de la radiothérapie Bases physiques et biologiques de la radiothérapie L3 : UE cancérologie Pr I. Peretti Service de Biophysique et Médecine Nucléaire CHU Lariboisière Université Paris 7 1. Les rayonnements utilisés en médecine

Plus en détail

Fiche 21 : Réflexion et Réfraction de la lumière Applications : caractérisation d un milieu transparent et homogène fibroscopie médicale

Fiche 21 : Réflexion et Réfraction de la lumière Applications : caractérisation d un milieu transparent et homogène fibroscopie médicale Fiche 21 : Réflexion et Réfraction de la lumière Applications : caractérisation d un milieu transparent et homogène fibroscopie médicale Rappels de Collège Dans un milieu transparent et homogène, la lumière

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé / L0 Santé - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1 Données générales : é é é è..,.. é :,. ;,. exercice 1 : a) Calculer,

Plus en détail

Lorsque les ondes électromagnétiques rencontrent la matière

Lorsque les ondes électromagnétiques rencontrent la matière Chapitre 4 Lorsque les ondes électromagnétiques rencontrent la matière Suivre le diaporama passé en cours ou en TD I Les ondes électromagnétiques 1) Définition Rappeler la définition d une onde progressive.

Plus en détail

C EST PARTICULIER (CONSIGNES)

C EST PARTICULIER (CONSIGNES) Observer 1 C EST PARTICULIER (CONSIGNES) BUT : Comprendre qu'un rayonnement permet d'obtenir des informations de l Univers Connaitre des sources de rayonnement radio, infrarouge et ultraviolet. Découvrir

Plus en détail

Diagnostic médical. Activité documentaire : l électrocardiogramme

Diagnostic médical. Activité documentaire : l électrocardiogramme Diagnostic médical ACTIVITÉS Activité documentaire : l électrocardiogramme Pour établir son diagnostic, le médecin peut avoir recours à des examens s appuyant sur l utilisation de phénomènes électriques.

Plus en détail

THÉORIE QUANTIQUE. Systèmes à l échelle atomique et subatomique

THÉORIE QUANTIQUE. Systèmes à l échelle atomique et subatomique THÉORIE QUANTIQUE Systèmes à l échelle atomique et subatomique Propriétés physiques des corps à notre échelle (conductivité, magnétisme, couleur, ductilité, etc ) Relations entre lumière et matière Théorie

Plus en détail

Chapitre 5. Dualité onde-corpuscule. 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière Expérience de Hertz (1887)

Chapitre 5. Dualité onde-corpuscule. 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière Expérience de Hertz (1887) Chapitre 5 Dualité onde-corpuscule 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière 5.1.1 Expérience de Hertz (1887) Une plaque de zinc montée sur un électroscope est chargée, puis éclairée par la lumière émise

Plus en détail