DEMONSTRATION AMIENS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEMONSTRATION AMIENS"

Transcription

1 THERMOGRAPHIE INFRAROUGE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUE SUIVANT LE DESCRIPTIF TECHNIQUE APSAD D19 DEMONSTRATION AMIENS Page 1 / 18

2 Rapport de contrôle Client : DEMONSTRATION Lieu d'intervention : AMIENS Rue de l'usine BP AMIENS Contrôle réalisé par : M. DUMONT Accompagné par : M. LASSAOUI Fonction : Responsable maintenance Date du contrôle : 20/10/2009 Rapport réalisé le : 03/11/2009 Signature : M. DUMONT Page 2 / 18

3 Présentation 1) But du contrôle Rechercher et déceler les températures anormales et/ou les variations excessives de celle-ci. Apporter les éléments de décision permettant une intervention corrective et/ou préventive adaptée sur les installations 2) Principe de la mesure Avec une caméra, sensible au rayonnement infrarouge et préalablement configurée, l'opérateur examine par balayage les équipements ou installations électrique à contrôler. La caméra convertit le flux d'énergie électromagnétique émis par les objets observés, en signal électrique appelé thermosignal. Ce système permet la récupération de ces signaux sous forme d'image, appelées thermogrammes. Ces derniers sont associés à une image numérique, afin de localiser clairement l'anomalie rencontrée. Les températures excessives sont immédiatement détectées et analysées. Lorsque celles-ci correspondent à une anomalie : - Cette dernière est signalée à l'accompagnateur qui doit prendre note de l'anomalie - Son image thermique est enregistrée afin d'être analysée dans nos locaux à l'aide d'un logiciel - Son image numérique est réalisée afin de localiser clairement l'équipement défectueux - L'intensité de l'installation est relevée par l'accompagnateur afin de contrôler la réelle présence d'un défaut. Toute anomalie fait l'objet d'une fiche figurant dans ce rapport 3) Modèles et caractéristiques de la caméra et logiciels utilisés Caméra "T200 de FLIR" N de série Caméra étalonnée le 26 janvier 2009 Caractéristique général sauf indication contraire sur la fiche de défaut : - Gamme de température -20 C à 120 C - Objectif champ optique standard 25 par 19 - IFOV 2.18 mrd - Bande spectrale de 8 à 12 micromètres - Résolution thermique + ou 2 C - Distance de focalisation 17 cm à l'infini avec une mesure à 1 mètre - Détecteur microbolométres non refroidi de 200 par 150 pixels - Stockage numérique sur carte mémoire - Ecran couleur Une chaine d'acquisition et de traitement d'image thermique par le logiciel "FLIR Reporter 8.3". L'émissivité de la caméra a été réglée sur Le traitement informatique des thermogrammes permet éventuellement de modifier cette émissivité si les besoin s'en faisaient sentir. Page 3 / 18

4 Q19 Compte rendue de contrôle d'une installation électrique par THERMOGRAPHIE INFRAROUGE Nom de l'entreprise utilisatrice (Ou raison social) : DEMONSTRATION AMIENS Rue de l'usine BP AMIENS Nature de l'activité exercée : Huilerie Date de visite : 20/10/2009 Je soussigné, M. DUMONT, opérateur ayant obtenu l'attestation de compétence en cours de validité délivrée par le CNPP (dont ci-joint copie) De l'entreprisse intervenante suivante. LA PREDICTIVE 11 Avenue de la PAIX AMIENS Nom de l'accompagnateur : M. LASSAOUI De l'entreprise utilisatrice Déclare avoir procédé au contrôle de l'installation électrique, en respectant le document technique APSAD D19, dans l'établissement ci-dessus. Lorsqu'il y a plusieurs bâtiments, préciser la référence des bâtiments concernés par le compte rendu : Zone Tourteaux, Zone Silo, Zone bac. Visite précédente Date : Néant Principales modification de l'installation électrique : Nombre de priorités De degré 1 (action immédiate) : 1 De degré 2 (action sous deux mois) : 2 De degré 3 (à surveiller) : 2 Avis et amélioration proposées (synthèse) Les observations doivent préciser les principales préconisations apportées pour répondre au risque d'incendie. Nous assurons qu'un rapport de contrôle détailler tel que spécifié dans le document technique APSAD D19 a été remis à notre client. A Amiens, le 03/11/2009 Signature de l'opérateur Cachet de l'entreprise intervenante Page 4 / 18

5 Liste récapitulative des anomalies constatées sur l'installation électrique de l'établissement DEMONSTRATION Site de AMIENS Liste établie le 20/10/2009 Par M. DUMONT de l'entreprise intervenante LA PREDICTIVE 11 Avenue de la Paix AMIENS Localisation Emplacement Equipement Repère N de Fiche Priorité Zone Tourteaux Armoire manutention Disjoncteur Q ECL 1 3 Zone Silo Armoire camion Disjoncteur Q Zone Silo Armoire péniche Disjoncteur Q Zone Silo Armoire péniche Contacteur KM Zone Bac Armoire 1000/1000 bis Sectionneur Q 5 1 Suite donnée par l'entreprise utilisatrice Résultat du contrôle TIR de vérification à la date du : Page 5 / 18

6 Fiche de contrôle N 1. Identification Caractéristique Localisation : Zone Tourteaux Emplacement : Armoire manutention Equipement : Disjoncteur Repère : Q ECL Environnement : Normal Charge (en %) : 100 Intensités mesuré (A) Neutre Ph1 Ph2 Ph3 Sp1 Ar1 Thermogramme 48.2 C 45 Paramètres de mesure Emissivité : 0.85 Distance du sujet : 1 m Objectif de la caméra : FOL18 Température réfléchie apparente : 20.0 C Sp2 40 Températures ( C) Maximale observée (AR1) 48.2 C 35 Scène thermique (SP1) 31.6 C Elément similaire (SP2) 34.9 C Delta AR1 SP Delta AR1 SP Anomalies constatées Analyse de(s) cause(s) Analyses Echauffement des phases 1 et 2. Mauvais serrage Action(s) préconisé(s) Resserrage des connections, et réaliser une mesure d'intensité pour vérifier le courant nominal. Priorité 3 Suite données par l'entreprise utilisatrice Action corrective Effectuée le Par Signature Page 6 / 18

7 Fiche de contrôle N 2. Identification Caractéristique Localisation : Zone Silo Emplacement : Armoire camion Equipement : Disjoncteur Repère : Q28 Environnement : Normal Charge (en %) : 100 Intensités mesuré (A) Neutre Ph1 Ph2 Ph3 Ar1 Thermogramme 62.6 C Paramètres de mesure Emissivité : 0.85 Distance du sujet : 1 m Objectif de la caméra : FOL18 Température réfléchie apparente : 20.0 C Sp2 40 Températures ( C) Maximale observée (AR1) 62.7 C Scène thermique (SP1) 25.7 C 30 Elément similaire (SP2) 26.3 C Sp Delta AR1 SP Delta AR1 SP Anomalies constatées Analyse de(s) cause(s) Action(s) préconisé(s) Analyses Echauffement généralisé. Présence de la bobine du disjoncteur à cet endroit Réaliser une mesure d'intensité et remplacer le disjoncteur par un avec le calibre correspondant. Priorité 2 Suite données par l'entreprise utilisatrice Action corrective Effectuée le Par Signature Page 7 / 18

8 Fiche de contrôle N 3. Identification Caractéristique Localisation : Zone Silo Emplacement : Armoire péniche Equipement : Disjoncteur Repère : Q12 Environnement : Normal Charge (en %) : 100 Intensités mesuré (A) Neutre Ph1 Ph2 Ph3 Sp1 Ar1 Thermogramme Sp C Paramètres de mesure Emissivité : 0.85 Distance du sujet : 1 m Objectif de la caméra : FOL18 Température réfléchie apparente : 20.0 C Températures ( C) Maximale observée (AR1) 65.4 C Scène thermique (SP1) 23.4 C 30 Elément similaire (SP2) 45.0 C Delta AR1 SP Delta AR1 SP Anomalies constatées Analyse de(s) cause(s) Action(s) préconisé(s) Analyses Echauffement de l'ensemble des phases en amont et aval. En limite d'utilisation pour la section des conducteurs Remplacement des conducteurs. Priorité 2 Suite données par l'entreprise utilisatrice Action corrective Effectuée le Par Signature Page 8 / 18

9 Fiche de contrôle N 4. Identification Caractéristique Localisation : Zone Silo Emplacement : Armoire péniche Equipement : Contacteur Repère : KM 12 Environnement : Normal Charge (en %) : 100 Intensités mesuré (A) Neutre Ph1 Ph2 Ph3 Sp1Ar1 Thermogramme 55.4 C 50 Paramètres de mesure Emissivité : 0.85 Distance du sujet : 1 m Objectif de la caméra : FOL18 Température réfléchie apparente : 20.0 C 40 Températures ( C) Maximale observée (AR1) 54.8 C 30 Scène thermique (SP1) 17.0 C Sp2 20 Elément similaire (SP2) 31.5 C Delta AR1 SP Delta AR1 SP Anomalies constatées Analyse de(s) cause(s) Action(s) préconisé(s) Analyses Echauffement de l'ensemble des conducteurs. Surcharge en limite d'utilisation Réaliser une mesure d'intensité. Priorité 3 Suite données par l'entreprise utilisatrice Action corrective Effectuée le Par Signature Page 9 / 18

10 Fiche de contrôle N 5. Identification Caractéristique Localisation : Zone Bac Emplacement : Armoire 1000/1000 bis Equipement : Sectionneur Repère : Q Environnement : Armoire extérieur Charge (en %) : 100 Intensités mesuré (A) Neutre Ph1 Ph2 Ph3 Ar1 Sp2 Thermogramme Sp C Paramètres de mesure Emissivité : 0.85 Distance du sujet : 1 m Objectif de la caméra : FOL18 Température réfléchie apparente : 20.0 C Températures ( C) Maximale observée (AR1) *135.8 C 60 Scène thermique (SP1) 29.4 C 40 Elément similaire (SP2) 36.2 C Delta AR1 SP Delta AR1 SP Anomalies constatées Analyse de(s) cause(s) Analyses Echauffement majeur en amont sur la phase 1 et en aval sur la phase 3. Amont : Problème de serrage Aval : mauvais contact entre le fusible et son support Action(s) préconisé(s) Remplacement du sectionneur et des divers conducteurs soumis à l'échauffement. Priorité 1 Suite données par l'entreprise utilisatrice Action corrective Effectuée le Par Signature Page 10 / 18

11 Localisation (bâtiment) Liste des matériels et installations existants dans l'établissement de : AMIENS Emplacement (local) Liste établie par : M. LASSAOUI de l'entreprise utilisatrice : DEMONSTRATION A remplir par l'entreprise utilisatrice Equipement Repère % de la charge nominale Rien à signaler (R.A.S) Non contrôlé (N.C) N de fiche Zone Silo Armoire péniche L'ensemble du matériel 3 et 4 Zone Silo Armoire camion L'ensemble du matériel 2 Zone Silo Armoire stockage L'ensemble du matériel RAS Zone Tourteau Armoire manutention L'ensemble du matériel 1 Zone Tourteau Armoire déporté de commande L'ensemble du matériel RAS Zone Tourteau Armoire pompe extérieur L'ensemble du matériel RAS Zone Bac Armoire 1000 / 1000 bis L'ensemble du matériel 5 11 Avenue de la Paix AMIENS A remplir par l'opérateur lors du contrôle Contrôle thermographique Motif de l'absence de contrôle (N.C) A la date du Page 11 / 18

12 Avis et amélioration proposées vis-à-vis du risque incendie age 12 / 18

13 Annexes - Attestation de compétence - Validité de l'attestation - Habilitation électrique - Certificat de calibration de la caméra - Attestation de conformité CNPP pour la caméra Page 13 / 18

14 Page 14 / 18

15 Page 15 / 18

16 Page 16 / 18

17 Page 17 / 18

18 Page 18 / 18

Client : Câbles St-Fils Date : 2 décembre 2006 Site : 703, rue du Nord. Rapport produit par : Patrick Fortin Rapport vérifié par : Steve Sheedy

Client : Câbles St-Fils Date : 2 décembre 2006 Site : 703, rue du Nord. Rapport produit par : Patrick Fortin Rapport vérifié par : Steve Sheedy Client : Câbles St-Fils Date : 2 décembre 2006 Site : 703, rue du Nord Inspection effectuée Par : Patrick Fortin Pour informations : 450.521.7404 Courrier électronique : patrick.fortin@infratek.ca Rapport

Plus en détail

Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix

Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix Thermographie infrarouge Les caméras de thermographie infrarouge de terrain aux meilleurs prix SYNERGYS TECHNOLOGIES - Quartier Plessier - 39 avenue du 8 e Régiment de Hussards BP 30109-68132 Altkirch

Plus en détail

La Thermographie Infrarouge

La Thermographie Infrarouge Présentation La Thermographie Infrarouge Une composante essentielle de la maintenance prédictive 27/11/2009 Corporate Services International Slide 1 Définitions NOTIONS DE TEMPERATURE La température d

Plus en détail

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail

L APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d Assurances Dommages) a édité en mars 1999 le document technique D19 : «Thermographie infrarouge»

L APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d Assurances Dommages) a édité en mars 1999 le document technique D19 : «Thermographie infrarouge» CONTROLE ELECTRIQUE SUIVANT LE D19 L APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d Assurances Dommages) a édité en mars 1999 le document technique D19 : «Thermographie infrarouge» Contrôle d installations électriques.

Plus en détail

Thermographie Electrique EFFITEC SA (Objets)

Thermographie Electrique EFFITEC SA (Objets) Maintenance préventive par thermographie infrarouge date L Thermographie Electrique EFFITEC SA (Objets) 123 www.effitec.ch 0848 701 000 Thermographiste: Ph. Berner 1. Introduction La thermographie infrarouge

Plus en détail

Aquitaine Thermographie

Aquitaine Thermographie Recherches de fuites par thermographie infrarouge Aquitaine Thermographie La thermographie La thermographie est une technologie précise et efficace, un allié fiable dans le domaine du bâtiment, de la maintenance

Plus en détail

Contrôle par thermographie infrarouge sur les installations électriques le 6 mai 2003

Contrôle par thermographie infrarouge sur les installations électriques le 6 mai 2003 Contrôle par thermographie infrarouge sur les installations électriques le 6 mai 200 En partenanriat et associé avec 1 Période du : NOTRE INTERVENTION BUT : X Contrôler sous tension, sans arrêt des installations,

Plus en détail

Programme d introduction à la thermographie 1 jour

Programme d introduction à la thermographie 1 jour Programme d introduction à la thermographie 1 jour Intitulé : Introduction à la thermographie infrarouge - 1J. Opérateurs de thermographie infrarouge débutant. 1 jour (de 9h00 17h00) PARIS - Lycée Jacquard

Plus en détail

Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A

Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A Note d application Pour nous contacter : Tel. : 01 39 67 67 67 67 Fax. :

Plus en détail

VISUALISATION ET MESURE THERMIQUE DES EXEMPLE

VISUALISATION ET MESURE THERMIQUE DES EXEMPLE RAPPORT DE THERMOGRAPHITTHERMOGRAPHIE AERIENNE VISUALISATION ET MESURE THERMIQUE DES EXEMPLE RAPPORT TYPE RECHERCHE DEPERDITIONS THERMIQUES A l attention de Monsieur Accompagnateur : M. Opérateur : M.

Plus en détail

1234 boul. Industriel Ville des Prévoyants. La Cie inc. Date de l'inspection : 16 juin 2010

1234 boul. Industriel Ville des Prévoyants. La Cie inc. Date de l'inspection : 16 juin 2010 RAPPORT D' ANALYSE THERMOGRAPHIQUE Effectuée au : 1234 boul. Industriel Ville des Prévoyants Pour le compte de : La Cie inc. Date de l'inspection : 16 juin 2010 813 Bériault, suite 106, Longueuil Qc J4G

Plus en détail

Les caméras thermiques

Les caméras thermiques Les caméras thermiques Distributeur DIMELCO Chauvin Arnoux www.dimelco.com DIMELCO Chauvin Arnoux www.dimelco.com C.A 1888 RayCAm C.A 1886 RayCAm -20 C à +600 C, 1000 C et 1500 C en option 384 x 288 pixels

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10 à 13 du code de la construction et de l'habitation. Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008

Plus en détail

La thermographie dans tous ses états

La thermographie dans tous ses états SEMINAIRE SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES La thermographie dans tous ses états Sylvain TELMI, ITC 1 Interlocuteur Sylvain TELMI 10 ans d expérience dans le domaine de la thermographie Instructeur licencié

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

Etude thermographique

Etude thermographique Etude thermographique DONNEUR D'ORDRE CONSTRUCTEUR adresse code postal - ville Téléphone ADRESSE DU BIEN Maison individuelle de Monsieur et Madame MODELE 2 rue Rabelais 86240 SMARVES Opérateur : Franck

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge ou comment voir l invisible! vendredi 9 mars 2007 dès 11h45 et jusqu à 13h45 LUNCH-DEBAT 2007 o r g a n i s a t i o n partenaire principal p a r t e n a i r e s La thermographie

Plus en détail

RENSEIGNER LE COMPTE-RENDU DE MANIERE FIABLE

RENSEIGNER LE COMPTE-RENDU DE MANIERE FIABLE RENSEIGNER LE COMPTE-RENDU DE MANIERE FIABLE Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

Présentation. Caméras thermiques de Sécurité & Surveillance

Présentation. Caméras thermiques de Sécurité & Surveillance Présentation Caméras thermiques de Sécurité & Surveillance Présent sur tout le territoire national 1 er distributeur de caméras FLIR en France 1 er distributeur d équipements d infiltrométrie en Europe

Plus en détail

Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité

Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité Club OA du 1er juin 2010 Catherine Courtecuisse Jean-Marie Degaugue LRPC Lille Groupe Contrôles extérieurs et surveillance des OA Source présentation:

Plus en détail

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge INTRODUCTION L'objectif de ce TP consiste à se familiariser avec l'utilisation d'une caméra Infra-rouge et d'en définir les domaines d'utilisation à travers

Plus en détail

Série E NOUVEAU. Découvrez le monde de l'infrarouge

Série E NOUVEAU. Découvrez le monde de l'infrarouge Série E NOUVEAU Découvrez le monde de l'infrarouge E emples des bénéfices de l'imagerie thermique Une caméra infrarouge est un outil facile à utiliser. Vous allez découvrir que la thermographie offre de

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une entreprise

Plus en détail

applications puissantes pour le thermomètre infrarouge visuel Fluke Note d'application Détectez les problèmes instantanément CONÇU POUR TOUT VOIR

applications puissantes pour le thermomètre infrarouge visuel Fluke Note d'application Détectez les problèmes instantanément CONÇU POUR TOUT VOIR 15 applications puissantes pour le thermomètre infrarouge visuel Fluke Note d'application Détectez les problèmes instantanément Les thermomètres infrarouges visuels Fluke associent les bénéfices d'un pyromètre

Plus en détail

La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique

La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique Présentation réalisée par des étudiants de SupOptique : Jean-Baptiste Frossard, Julien Saby,, Thierry Lautier Encadrés par : Marc Bondiou La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure

Plus en détail

JORF n 0190 du 19 août 2015 page 14481 texte n 34

JORF n 0190 du 19 août 2015 page 14481 texte n 34 JORF n 0190 du 19 août 2015 page 14481 texte n 34 ARRETE Arrêté du 10 août 2015 modifiant l'arrêté du 8 juillet 2008 modifié définissant le modèle et la méthode de réalisation de l'état de l'installation

Plus en détail

C.A 1881 C.A 1883 C.A 1885

C.A 1881 C.A 1883 C.A 1885 Simplifiez votre maintenance, prévoit les pannes C.A 1881 C.A 1883 C.A 1885 CAMERA Dédiée à un usage industriel, est robuste, compact, ergonomique et hermétique. 1000 images radiométriques enregistrables

Plus en détail

Les vrais professionnels de la thermographie. André Godin

Les vrais professionnels de la thermographie. André Godin Les vrais professionnels de la thermographie Maintenance Prédictive, Prévention incendie, Accréditation ISO 17020, Certification VCA André Godin Société de Services Spécialisée en Thermographie Haut-Vinâve

Plus en détail

RAPPORT D EXPERTISE IMMOBILIERE

RAPPORT D EXPERTISE IMMOBILIERE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE BUREAU VERITAS Agence : STRASBOURG 4 Rue du Parc - Oberhausbergen 67088 STRASBOURG Cedex 02 Tél : 03 88 56 84 62 Fax : 03 88 56 84 56 CONSEIL GENERAL DU BAS RHIN PLACE DU QUARTIER BLANC 67000 STRASBOURG

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS SESSION 2013 DOSSIER MAINTENANCE. N du candidat : Pôle administratif et logistique Famille Mary SOMMAIRE

CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS SESSION 2013 DOSSIER MAINTENANCE. N du candidat : Pôle administratif et logistique Famille Mary SOMMAIRE CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS SESSION 2013 DOSSIER MAINTENANCE N du candidat :.. Pôle administratif et logistique Famille Mary SOMMAIRE I) Les entreprises partenaires DM2 II) Organisation de l épreuve DM3

Plus en détail

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Norme XP C 16 600 N de dossier : 1201-TILLY Date du rapport : 31 janvier 2012 A / Désignation du ou des immeubles bâti(s)

Plus en détail

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Fiche thématique A01 Les techniques alternatives au ressuage et à la magnétoscopie Cette fiche liste les techniques qui peuvent

Plus en détail

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014 ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique conformément à la législation en vigueur : Décret n 2008-384

Plus en détail

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée 1. description technique du Service (voir schémas explicatifs en fin de document) 1.1 pré-requis : débit minimal par prestation

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT CONTROL UNION INSPECTIONS FRANCE 16 rue Pierre Brossolette 76600 Le Havre Tel : 02 35 42 77 22 Processus de Certification de système de management 01

Plus en détail

Bac Pro ELEEC "Electrotechnique Energie Equipements Communicants" Fiche de travaux liés à des activités de Réalisation

Bac Pro ELEEC Electrotechnique Energie Equipements Communicants Fiche de travaux liés à des activités de Réalisation Bac Pro ELEEC "Electrotechnique Energie Equipements Communicants" Repère : Rot4 TP1 Fiche de travaux liés à des activités de Réalisation Titre : Réalisation d'une liaison fibre optique Niveau : Ter Bac

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 07-15-0846 AFNOR XP C 16-600 (février

Plus en détail

Analyse complète des images thermiques.

Analyse complète des images thermiques. Analyse complète des images thermiques. testo IRSoft Un logiciel professionnelle performant. testo IRSoft Analyse, évaluation et documentation des images thermiques. La thermographie au plus haut niveau

Plus en détail

Rapport d'expertise Thermographie infrarouge en bâtiment.

Rapport d'expertise Thermographie infrarouge en bâtiment. Rapport d'expertise Thermographie infrarouge en bâtiment. Expert Thermographe: Mme Sylvie Petit Préparé pour : : xxxxxxx xxxxxxx Adresse : xxx xxxxxxxxxx xxxxxxxxx xxx xxx Téléphone: xxx-xxx-xxxx extérieure

Plus en détail

Schémas électrique et pneumatique

Schémas électrique et pneumatique Annexe 08 - Schémas électrique et pneumatique Page 1/8 Schémas électrique et pneumatique 1) RAPPEL : ÉNERGIE DE COMMANDE ET DE PUISSANCE... 1 2) TECHNOLOGIE «TOUT PNEUMATIQUE» : C EST A DIRE COMMANDE PNEUMATIQUE

Plus en détail

La thermographie infrarouge et le bâtiment

La thermographie infrarouge et le bâtiment Patrick ROBE En thermographie depuis 25 ans Certifié Niveau 3 ITC (standard ASNT) Collaborateur de l Université de Liège Laboratoire de thermodynamique Formateur certifié ITC pour Niveaux 1 & 2 Consultant

Plus en détail

Cabinet d'expertise immobilière Amiante - Plomb - Loi Carrez - Etat parasitaire Gaz - Performance énergétique - Electricité

Cabinet d'expertise immobilière Amiante - Plomb - Loi Carrez - Etat parasitaire Gaz - Performance énergétique - Electricité Page 1 sur 5 RAPPORT DE L ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE D IMMEUBLE(S) A USAGE D HABITATION La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique

Plus en détail

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION REGLEMENT DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES N 10/2009 MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION Art 1 : Organisme qui passe le marché: lycée de l Atlantique Service gestion- marchés publics

Plus en détail

DU CONTRÔLE RÉGLEMENTAIRE À LA SURETÉ DE

DU CONTRÔLE RÉGLEMENTAIRE À LA SURETÉ DE Thermogram 2001 1 DU CONTRÔLE RÉGLEMENTAIRE À LA SURETÉ DE FONCTIONNEMENT J.P. CAVADINI - D. CHARLETOUX. Conférencier : FREDERIC COLART APPAVE 13 à 17 rue Salneuve F-75854 PARIS cedex 17 Tél. 01 40 54

Plus en détail

Textes applicables et connexes, en thermographie du bâtiment. Dominique PAJANI

Textes applicables et connexes, en thermographie du bâtiment. Dominique PAJANI Textes applicables et connexes, en thermographie du bâtiment Dominique PAJANI - 1 - Quelques textes de base (... absolument non exhaustif) Pour le thermographe NF A09-400, -420 et -421, vocabulaire et

Plus en détail

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les L HABILITATION ELECTRIQUE 1 / DEFINTION DE L HABILITATION ELECTRIQUE D après l UTE C18 510 Art. 3.2.1 : C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité

Plus en détail

CertifiCAtion Mesure. Confidentiel Usage interne

CertifiCAtion Mesure. Confidentiel Usage interne CertifiCAtion Mesure Le projet Création d une certification mesure Remettre à l étudiant un document officiel CHAUVIN ARNOUX certifiant la bonne utilisation d un instrument de mesure Apporter un plus à

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Fiche de travaux liés à des activités d : Étude et réalisation. Titre : Alarme intrusion CONRAD filaire Lieu d activité :

Plus en détail

Définissez le nombre et la fonction des boutons de vos télécommandes qui peuvent être liées entre elles pour contrôler l'ensemble du bâtiment.

Définissez le nombre et la fonction des boutons de vos télécommandes qui peuvent être liées entre elles pour contrôler l'ensemble du bâtiment. 1 idom V3 phone Pilotez et supervisez votre installation domotique HESTIA Varuna 3 avec votre smartphone. Vous avez accès à toutes les fonctions domotiques de la centrale : - Lumières - Montée et descente

Plus en détail

Etat des installations électriques n 07/IMO/2128/STC

Etat des installations électriques n 07/IMO/2128/STC Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 07/IMO/2128/STC AFNOR

Plus en détail

S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU

S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU S INFORMER SUR L UTILITE DU COMPTE-RENDU Maintenance industrielle Niveau V CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION N de dossier : 2015-01-013 Date du rapport : 16 janvier 2015 A / Désignation du ou des immeubles bâti(s) : Localisation

Plus en détail

Mesures de votre environnement

Mesures de votre environnement Mesures de votre environnement BILAN THERMIQUE ET REGLEMENTATION Contrôle réglementaire et efficacité énergétique Les économies d énergie faciles à mettre en oeuvre, sont multiples. En effet, éteindre

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Agence BUREAU VERITAS - Agence Centre Service Risques à l'occupant Normandie Centre 1 rue de Micy 45380 LA CHAPELLE SAINT MESMIN Tél : 02.38.88.18.69 Fax : 02.38.72.50.89 Mel : laurent.renoncet@fr.bureauveritas.com

Plus en détail

I1305 - Installation et maintenance électronique

I1305 - Installation et maintenance électronique Appellations (Métiers courants) Electronicien / Electronicienne de maintenance Technicien / Technicienne de maintenance en électronique Technicien / Technicienne en mécatronique Définition Procède à l'installation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

Rapport Installation Gaz

Rapport Installation Gaz Cabinet ADIES votre partenaire d'expertise 03 88 418 409 0 673 620 619 contact@adies.fr Fax : 0 359 087 399 RAPPORT DE L ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE DE GAZ La présente mission consiste à établir

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Etat de l Installation Intérieure d Electricité Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : 15/0619/PHD Norme méthodologique employée : AFNOR XP C 16-600 (février 2011) Date du repérage : 09/03/2015 La présente mission consiste,

Plus en détail

CHAMBRE D'AGRICULTURE DE L'AVEYRON *********** ACHAT - LOA ET MAINTENANCE DE 6 COPIEURS *********** 6 COPIEURS REPARTIS AU :

CHAMBRE D'AGRICULTURE DE L'AVEYRON *********** ACHAT - LOA ET MAINTENANCE DE 6 COPIEURS *********** 6 COPIEURS REPARTIS AU : CHAMBRE D'AGRICULTURE DE L'AVEYRON *********** ACHAT - LOA ET MAINTENANCE DE 6 COPIEURS *********** 6 COPIEURS REPARTIS AU : -SIEGE DE LA CHAMBRE D'AGRICULTURE DE L'AVEYRON- CDANA-ESPALION CDAS-BARAQUEVILLE

Plus en détail

1. Domaine d'utilisation

1. Domaine d'utilisation Habilitation 2 Les niveaux d habilitation S 5.1 L habilitation c'est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d'une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L'habilitation n'est

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011 BRED EXPERTISES 1 avenue du Docteur Roux le front de Mer C 06200 Nice Email : bred.expertises@bred-expertises.com Compagnie d assurance : ALLIANZ N de police : 50002758 Date de validité : 31/12/2015 Tél.

Plus en détail

CertifiCAtion Mesure. Confidentiel Usage interne

CertifiCAtion Mesure. Confidentiel Usage interne CertifiCAtion Mesure Le projet Création d une certification mesure Remettre à l étudiant un document officiel CHAUVIN ARNOUX certifiant la bonne utilisation d un instrument de mesure Apporter un plus à

Plus en détail

Présentation du BTS Maintenance Industrielle SOMMAIRE. 1 Qu est ce que la maintenance? 2 Pourquoi le BTS Maintenance Industrielle?

Présentation du BTS Maintenance Industrielle SOMMAIRE. 1 Qu est ce que la maintenance? 2 Pourquoi le BTS Maintenance Industrielle? SOMMAIRE 1 Qu est ce que la maintenance? 2 Pourquoi le BTS Maintenance Industrielle? 3 Les principales missions du technicien en maintenance 4 Les compétence du technicien en maintenance 5 Le contenu de

Plus en détail

Tâches à réaliser par un exécutant électricien B1V

Tâches à réaliser par un exécutant électricien B1V Objectifs Sensibilisation aux problèmes de sécurité électrique Préparation à la certification B1V Ouvrage concerné Système didactisé Riskelec II Tâches à réaliser par un exécutant électricien B1V Tâche

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011 18, rue de la croisade - 35630 SAINT-GONDRAN SARL AIDE IMMO DIAG Compagnie d assurance : GAN N de police : A23540 016565 valable jusqu au 07/06/2015 Tél. : 0603670409 Fax : 0981409440 Email : aide.immo@free.fr

Plus en détail

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach La thermographie infrarouge de la poutre du VIPP de Merlebach Page 2/19 Principes TIR et caméra Tout matériau émet des ondes électromagnétiques : il rayonne. Les ondes se caractérisent par leur énergie

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

FAQ. Question DC : V 1.0. L onduleur ne reconnait plus le PV:

FAQ. Question DC : V 1.0. L onduleur ne reconnait plus le PV: * FAQ Question DC : L onduleur ne reconnait plus le PV: Ouvrir le sectionneur entre les modules photovoltaïques et l onduleur. Veuillez contacter votre installateur afin de vérifier le dimensionnement

Plus en détail

État de l installation intérieure d Électricité

État de l installation intérieure d Électricité État de l installation intérieure d Électricité Bien Immobilier Propriétaire Donneur d ordre Logement Distributeur d électricité 94, rue de Courcelles 51100 REIMS REIMS METROPOLE Direction de la Maintenance

Plus en détail

Les types et niveaux de maintenance

Les types et niveaux de maintenance Les types et niveaux de maintenance Les types de maintenance La maintenance des équipements constitue une contrainte réglementaire pour les entreprises possédant des matériels sur lesquels travaillent

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

Présentation STD / Thermographie / Infiltrometrie

Présentation STD / Thermographie / Infiltrometrie Présentation STD / Thermographie / Infiltrometrie MÉMOIRE TECHNIQUE COMBIOSOL Juillet 2011 Un bâtiment basse consommation d énergie ne se comporte pas comme les bâtiments traditionnels. Aussi, une modélisation

Plus en détail

Application de la thermographie infrarouge embarquée en exploitation d'infrastructures

Application de la thermographie infrarouge embarquée en exploitation d'infrastructures Application de la thermographie infrarouge embarquée en exploitation d'infrastructures M. Marchetti, M. Moutton, S. Ludwig CETE de l'est LRPC Nancy-ERA 31 L. Ibos, J.-P. Monchau, V. Feuillet Université

Plus en détail

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE 250 834 RCS Limoges31/12/2013XFR 0050627LI et XFR0048625FI09A BATIMENT C 1 AVENUE NEIL ARMSTRONG 33700 MERIGNAC Tel : Fax : A ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10

Plus en détail

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques

F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2. Préconisations pour la mise en place de panneaux photovoltaïques F I C H E T E C H N I Q U E N 2 0 1 0 / 2 Préconisations pour la mise en place de panneaux Service PréveNTiON edition mars 2010 En l absence de réglementation applicable à l installation de panneaux,

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 2014-09-3370 AFNOR XP C 16-600

Plus en détail

......................................................... SECURITE ELECTRIQUE. L HABILITATION ELECTRIQUE Page 1

......................................................... SECURITE ELECTRIQUE. L HABILITATION ELECTRIQUE Page 1 L HABILITATION ELECTRIQUE 1 / DEFINTION DE L HABILITATION ELECTRIQUE D après l UTE C18 510 Art. 3.2.1 :.................. 2 / DOMAINE D UTILISATION L'habilitation est nécessaire notamment pour : 3 / CONDITIONS

Plus en détail

Spécifications du logiciel. Mise à jour : 24 février 2011 Nombre total de pages : 7

Spécifications du logiciel. Mise à jour : 24 février 2011 Nombre total de pages : 7 Spécifications du logiciel Mise à jour : 24 février 2011 Nombre total de pages : 7 Configuration requise Les spécifications du logiciel du système sont les suivantes : Composant Minimum Recommandé Processeur

Plus en détail

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE CONTRAT : 6 heures Professeur : Travail en binôme NOM : Prénom : Classe : Ter BEP Date : Four radiant OBJECTIF: L élève doit être capable de valider

Plus en détail

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES équipées des régulateurs ALPTEC 3-5-7-12 Protection - raccordements Mise en service Maintenance Réf : 2011-M-BXAUTO-01-FRA

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX GROUPEMENT D ACHAT MAIRIE DE CESTAS CCAS DE CESTAS COMMUNAUTE DE COMMUNES JALLE EAU BOURDE MAIRIE DE CANEJAN Tél. : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES CHAPITRE 1 LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES INTRODUCTION Les préactionneurs sont des constituants qui, sur ordre de la partie de commande, assurent la distribution de l énergie de puissance aux actionneurs.

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011 21 rue Albert Joly - 78000 VERSAILLES CABINET RICHARD Compagnie d assurance : BEAZLEY N de police : PI000112P09 valable jusqu au 31/01/2014 Tél. : 01 39 50 40 09 Fax : 01 39 51 66 23 Email : immo.richard@wanadoo.fr

Plus en détail

par thermographie infrarouge.

par thermographie infrarouge. Le contrôle. Page 2/24 Rappels sur l étanchéité : Feuille préfabriquée Asphalte Film mince adhérent au support Page 3/24 La problématique : Le fascicule 67, Titre 1 er du CCTG (1985) précise : 11.3.2.3

Plus en détail

Nom du site :... Adresse du site :..

Nom du site :... Adresse du site :.. CÔTE ALTERNATIF Tableau 1 (h) CÔTE CONTINU INSTALLATEUR SITE DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE Configuration nécessitant des dispositifs de protection contre les surintensités en courant continu

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/8 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : ISOLATION THERMIQUE ACOUSTIQUE Date d application : 01 juillet 2015 2/8 SOMMAIRE

Plus en détail

LOT SECURITE INCENDIE

LOT SECURITE INCENDIE LOT SECURITE INCENDIE 1 LOT SECURITE INCENDIE 1-3 - BORDEREAU QUANTITATIF DETAILLE 1 ORIGINE DE L'INSTALLATION DE SECURITE - TABLEAU DE SECURITE - Tableau de sécurité existant (dépose et repose) Ens 1

Plus en détail

Propriété d'anatherm - copie interdite

Propriété d'anatherm - copie interdite L Analyse par Thermographie, notre métier. Trois secteurs d activité : Consultance Analyses infrarouges, coaching, études de faisabilité, rédaction de procédures, Formations Formateurs sous licence ITC

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction Définition 1 Le rayonnement électromagnétique

Plus en détail

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT Pôle Industrie 19- CONTROLE INDUSTRIEL Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT BAREME DE NOTATION Nom : Métier :.. Prénom :... N du candidat :... EPREUVES CRITERES

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 13/IMO/1141/YLG AFNOR XP C 16-600

Plus en détail

L'application peut accéder à plusieurs sites pour se connecter à différentes installations domotiques.

L'application peut accéder à plusieurs sites pour se connecter à différentes installations domotiques. 1 idom V3 pad Pilotez et supervisez votre installation domotique HESTIA Varuna 3 avec votre tablette. Vous avez accès à toutes les fonctions domotiques de la centrale : - Lumières - Montée et descente

Plus en détail

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision Département de l'indre et Loire COMMUNAUTE DE COMMUNES GATINE-ET-CHOISILLES ZAC POLAXIS STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USEES PIECE 1.8 CADRE DU SCHEMA D ORGANISATION DU PLAN D ASSURANCE QUALITE (SOPAQ)

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail