Le Chanvre : des utilisations multiples et respectueuses de l environnement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Chanvre : des utilisations multiples et respectueuses de l environnement"

Transcription

1 EN(14)4466:1 Le Chanvre : des utilisations multiples et respectueuses de l environnement Copa-Cogeca 4 juin 2014 Sylvestre Bertucelli Administrateur de European Industrial Hemp Association Directeur d Interchanvre

2 Le chanvre européen, une filière de production Préambule : Economie circulaire = réusage et recyclage Economie verte : production respectueuse de l environnement de biens et de services présentant des plus-values environnementales Le chanvre entre dans l économie verte, pas encore dans l économie circulaire. Le chanvre, c est : Une filière Une plante Une culture Des débouchés Du recyclage?

3 Le chanvre en Europe (1 / 2) Source : European Industrial Hemp Association Possibilité de culture dans l ensemble de l Union Européenne

4 Le Chanvre en Europe 2 / 2) Surface en Ha Italie total UE Danemark Etats Baltes Allemagne Hollande Suède Autriche Pologne Italie Espagne Pologne Hongrie Autriche République Tchèque Suède Finlande Hollande Royaume Uni Allemagne Roumanie Etats Baltes Croatie Danemark France total UE Une micro-filière : Ha sur 180 Mha de SAU : moins d un ha sur 10000

5 Le chanvre et cannabis Deux sous-espèces : Le chanvre industriel (Cannabis sativa sativa) Le chanvre récréatif (Cannabis sativa indica) Seule la culture du chanvre industriel est légale dans l UE, avec une règlementation spécifique. Variétés spécifique sans drogue Semences de ferme interdites 30 % de contrôle terrain par l Etat

6 Culture du chanvre et biodiversité - Absence totale de phytosanitaire (ni désherbants, ni fongicides, ni insecticides). - Culture peu gourmande en fertilisants : 69 unités d azote apportées par an contre 150 pour un blé. - Culture sans irrigation (racines très profondes et forte rusticité). - Amélioration des sols (augmentation de la capacité de rétention en eau). - Allongement de la rotation - rupture des cycles parasitaires. Du fait de la biomasse importante produite et de l absence totale de traitement phytosanitaire en culture, le chanvre est un réservoir de biodiversité pour des espèces hygrophiles et ombrophiles d insectes et d arthropodes de types «forestiers», rares et écologiquement fragiles (araignées, scarabées, mouches et guêpes prédatrices, Thrispes) Ces espèces sont des régulateurs des ravageurs des cultures (Etude sur les ressources renouvelables Importance pour la biodiversité et le Développement en Saxe, par l Institut de Saxe et l agence du Land de Saxe pour l agriculture et la Géologie (juillet 2001) Sächsische Landesanstalt für Landwirtschaft Sächsisches Landesamt für Umwelt und Geologie

7 Le chanvre, la graine Source : EIHA 2012 Alimentation humaine - marché en forte croissance : richesse en Oméga 6 et Oméga 3 - diétéique (personnes allergiques au lactose)

8 Le chanvre, la fibre Source : EIHA 2012 Substitution aux fibres minérales - Puits de carbone net avéré de 1.7 Kg de CO 2 eq/kg de fibre de chanvre (source ACV Inra juin 2005). Recyclable et incinérable. Très prisé en autoconstruction (agréable à la pose). Photo : Cavac Photo : EIHA

9 Le chanvre, la chènevotte (shives) Source : EIHA 2012 Matériau d origine renouvelable et recyclable. Puits de carbone net avéré de 1.9 Kg CO 2 eq/kg (source ACV Inra juin 2005). Matériau très prisé en autoconstruction. Photo : Construire en Chanvre Photo : Troyes habitat

10 Le chanvre, la chènevotte (shives) L ACV INRA 2006 des bétons de chanvre fait ressortir un bilan environnemental globalement vertueux à l image des trois impacts essentiels que sont la consommation de ressources naturelles non énergétiques, la consommation d énergie primaire et surtout l impact sur le changement climatique. Resistance thermique de différents matériaux destinés à la construction de murs (m2,k/w) 3 2,5 2,36 2,5 2,36 2,5 2 1,5 1 0,5 0

11 Spécificité des bétons de chanvre : Construction neuve : The Lime Technology Office Réalisés en béton de chanvre (murs 50cm) les bureaux de Lime Technology (UK) ont fait l objet de mesures de variations de température et d hygrométrie pendant plusieurs mois (hiver et printemps). Bien qu ils n aient été ni chauffés ni occupés pendant cette période, les variations de température intérieure enregistrées sont très faibles et peu influencées par les variations de température extérieure. Aujourd hui, le confort thermique des bureaux de Lime Technology est assuré sans système de chauffage Variations de température et d hygrométrie extérieure et intérieure pendant le mois d avril Variations de température et d hygrométrie extérieure et intérieure pendant une journée du mois d avril

12 Lutte contre le dérèglement climatique Economies d énergie de chauffage (de l ordre de 15 % minimum Stockage de CO2 pérenne (bâtiment, 100 ans, industrie, 10 ans) Sources ACV INRA 2006 : 1 kg de fibre stocke 1.7 kg de Co2 eq 1 kg de chènevotte stocke 1.9 kg de CO2eq Sources travaux construire en Chanvre et Interchanvre Une unité d habitation standard de 100 m2 (RT 2012) construite en laine et béton de chanvre stocke 11 T de CO2eq quand le même logement en construction classique émet 15 T de CO2eq. soit un gain de 26 T de CO2 eq. par unité de construction Economie de ressources fossiles énergétiques (substitution laines de verres) Economie de ressources minérales (granulats)

13 Une matière première à cours stable : le chanvre

14 Intérêt sociétal Source d emploi non délocalisable Agriculture en filière courte en permanente augmentation marché local du bâtiment (50 km) Agriculture en filière longue marché européen du bâtiment (500 km) Distance en réduction avec l augmentation du maillage industriel Santé publique : construction sans Ventilations mécaniques contrôlée (phénomène de perspiration et de changement de phase) et sans composés organovolatils

15 Le chanvre et le recyclage? Matière recyclable En plasturgie, alors que la fibre de verre ne l est pas En bâtiment : béton de chanvre en macadam Mais non recyclée Filière trop petite Filière trop jeune Pas encore de bâtiment ou de véhicule en fin de vie Prise en compte dans les ACV (LCA) en mise en décharge ou incinération Malgré cela les résultats sont très bons!

16 Merci de votre attention Contacts Sylvestre Bertucelli Bureau : GSM : E mail :

INTERCHANVRE L Interprofession du chanvre. Le chanvre, une filière éco-responsable juin 2009

INTERCHANVRE L Interprofession du chanvre. Le chanvre, une filière éco-responsable juin 2009 INTERCHANVRE L Interprofession du chanvre Le chanvre, une filière éco-responsable juin 2009 Le chanvre, une réponse à des demandes environnementales La prise en compte croissante des impacts environnementaux

Plus en détail

Historique du CHANVRE Différentes utilisations Les intérêts techniques et environnementaux Les fondamentaux de l association

Historique du CHANVRE Différentes utilisations Les intérêts techniques et environnementaux Les fondamentaux de l association Historique du CHANVRE Différentes utilisations Les intérêts techniques et environnementaux Les fondamentaux de l association Utilisation des fibres de chanvre : les laines isolantes Fibres Laine isolante

Plus en détail

L isolation en chanvre

L isolation en chanvre Colloque «Bâtiments écologiques : Quelles solutions concrètes?» L isolation en chanvre Par Sylvestre Bertucelli Secrétaire administratif d Interchanvre 27 janvier 2009 - Sénat Palais du Luxembourg Le chanvre,

Plus en détail

INTERCHANVRE L Interprofession du chanvre. Le chanvre, une filière éco-responsable Juillet 2007

INTERCHANVRE L Interprofession du chanvre. Le chanvre, une filière éco-responsable Juillet 2007 INTERCHANVRE L Interprofession du chanvre Le chanvre, une filière éco-responsable Juillet 2007 Le chanvre, une réponse à des demandes environnementales La prise en compte croissante des impacts environnementaux

Plus en détail

Energie Grise. La face cachée des bâtiments performants. des indicateurs, des choix, des ordres de grandeur

Energie Grise. La face cachée des bâtiments performants. des indicateurs, des choix, des ordres de grandeur Energie Grise La face cachée des bâtiments performants des indicateurs, des choix, des ordres de grandeur Luc Floissac - Conseiller environnemental Chercheur / enseignant à l école nationale supérieure

Plus en détail

Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation

Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation Présentation du Béton de Chanvre dans la Construction / Rénovation Bureau d Etudes de Maîtrise d Oeuvre sommaire La perfo r m ance auna tu rel 1Qu est ce que le chanvre? 2 Le stockage du Carbone 3 Les

Plus en détail

Entrepreneuriat rural et Créativité

Entrepreneuriat rural et Créativité Entrepreneuriat rural et Créativité Innovation en agriculture à travers la filière du chanvre 22 novembre 2013 Arlotti Donatienne 1 Le chanvre industriel Cannabis sativa culta Cannabis indica THC < 0,2%

Plus en détail

Constructeurs de maisons en bois

Constructeurs de maisons en bois Constructeurs de maisons en bois Entreprise 40 ans d histoire La société Rubner Haus spa, fondée il y a plus de 40 ans par la famille Rubner, encore présente aujourd hui au sein de l entreprise, fabrique

Plus en détail

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Audrey Trévisiol Service Agriculture et Forêts - ADEME Melle, 6 décembre 2011 Plan de la présentation Changement climatique :

Plus en détail

European and French corn: what solutions can new plant breeding techniques bring? Céline Duroc Directeur Général de l AGPM

European and French corn: what solutions can new plant breeding techniques bring? Céline Duroc Directeur Général de l AGPM European and French corn: what solutions can new plant breeding techniques bring? Céline Duroc Directeur Général de l AGPM Enjeux de la production française de maïs en Europe Les OGM en France : Retour

Plus en détail

Le cycle du carbone Table ronde : Séparation, séquestration et valorisation du CO 2

Le cycle du carbone Table ronde : Séparation, séquestration et valorisation du CO 2 Le cycle du carbone Table ronde : Séparation, séquestration et valorisation du CO 2 Animateur : D. Bonijoly (BRGM) Experts : Anne de Bethencourt (Fondation Nicolas Hulot) Valérie Czop (EDF) Daniel Clément

Plus en détail

Conférence internationale. 10 au 12 juin 2013 Ouagadougou Burkina Faso

Conférence internationale. 10 au 12 juin 2013 Ouagadougou Burkina Faso Propriétés environnementales des matériaux du végétal et limitation de l emploi des énergies fossiles Jean GERARD, Patrick LANGBOUR, Daniel GUIBAL U.R. Biomasse, Bois, Energie, Bioproduits (BioWooEB) CIRAD

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

Institut Technique du Chanvre. L économie. du chanvre industriel. La France, 1 er producteur européen

Institut Technique du Chanvre. L économie. du chanvre industriel. La France, 1 er producteur européen Institut Technique du Chanvre L économie du chanvre industriel La France, 1 er producteur européen 7 L économie du chanvre industriel Une culture réglementée La culture du chanvre industriel est réglementée

Plus en détail

L impact environnemental: La maison individuelle à coût maitrisé

L impact environnemental: La maison individuelle à coût maitrisé L impact environnemental: La maison individuelle à coût maitrisé Les enjeux énergétiques donc environnementaux 1 Consommation énergie 800 MTep 700 600 500 400 Actuel 300 200 RT2005 100 0 Habitat Transport

Plus en détail

Les solutions Biosourcées en CIMENT NATUREL PROMPT UP

Les solutions Biosourcées en CIMENT NATUREL PROMPT UP Les solutions Biosourcées en CIMENT NATUREL UP JEMAB 2017, Clermont Ferrand CAPPELLARI Marco Responsable Développement Produit Une démarche groupe : les enjeux environnementaux Groupe industriel français

Plus en détail

SALON RÉHABITAT 11 mars 2017

SALON RÉHABITAT 11 mars 2017 SALON RÉHABITAT 11 mars 2017 Le Cluster Eco-Energies Objectif: Favoriser le développement économique des entreprises Domaine d activité: La filière du bâtiment performant (maîtrise de l énergie, efficacité

Plus en détail

Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 )

Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 ) La combustion d énergie : première source d émission de GES 4.1 Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 ) Déchets 2 (3,0) Procédés industriels 3 (3,0)

Plus en détail

Matériaux de construction biosourcés : état des lieux et organisation de la filière Bernard Boyeux, C&B

Matériaux de construction biosourcés : état des lieux et organisation de la filière Bernard Boyeux, C&B Matériaux de construction biosourcés : état des lieux et organisation de la filière Bernard Boyeux, C&B Préambule développer durablement l utilisation des bioressources dans la construction CONSTATS :

Plus en détail

Bilan et facture énergétique de la France en 2005

Bilan et facture énergétique de la France en 2005 Bilan et facture énergétique de la France en 25 François Loos, Ministre délégué à l Industrie Jeudi 2 avril 26 1/12 Facture énergétique de la France (importations CAF - exportations FAB) +35% à 38,3 Md

Plus en détail

Le chanvre. Axes de recherche pour une filière à découvrir

Le chanvre. Axes de recherche pour une filière à découvrir Le chanvre Axes de recherche pour une filière à découvrir L.M.Allard S.Legros 1 Plan Evolution des surfaces en France Une filière structurée et une culture sous contrat Quels débouchés? Thèmes d expérimentation

Plus en détail

Déclaration Annuelle 2013 Guide option «Papier»

Déclaration Annuelle 2013 Guide option «Papier» Déclaration Annuelle 2013 Guide option «Papier» Bureau Veritas Certification Service Fluides Frigorigènes www.bureauveritas.fr/certification 5 chemin du Jubin Bâtiment C CS80220-69574 Dardilly Cedex Tél

Plus en détail

La sous-traitance maltraitée en France

La sous-traitance maltraitée en France Centre National de la Sous-Traitance La sous-traitance maltraitée en France Intervention de Jean-Claude MONIER Président du CENAST Présentation de la sous-traitance Nouveau mode de fonctionnement des industries

Plus en détail

Energie et changement climatique : impact pour l agriculture 19 novembre 2014 CCVD Le Campus Ecosite du Val de Drôme

Energie et changement climatique : impact pour l agriculture 19 novembre 2014 CCVD Le Campus Ecosite du Val de Drôme ENERGIE CLIMAT ENVIRONNEMENT Face aux nouveaux enjeux : une agriculture porteuse de solutions Energie et changement climatique : impact pour l agriculture 19 novembre 2014 CCVD Le Campus Ecosite du Val

Plus en détail

4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2

4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2 4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2 Répartition par source des émissions de CO2 dans l UE en 2008 (4 089 Mt CO2 hors UTCF 1 ) Déchets 2 0,1 % Procédés industriels 3 7,1 % Solvants

Plus en détail

Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales

Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales Gérard Deroubaix - FCBA JEMAB 2017 Atelier 3 Labels et réglementation carbone Les déclarations

Plus en détail

ETUDE THERMIQUE RT2012

ETUDE THERMIQUE RT2012 2014 ETUDE THERMIQUE RT2012 Ce document comporte : Une copie de l attestation de conformité qui a été jointe au permis de construire La synthèse de l étude thermique réalisée comprenant : - La composition

Plus en détail

! " # #! $ % & ' () * ) +!, ' -. / * * * * ) ), -. / * * * * & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 ' ! 5 6

!  # #! $ % & ' () * ) +!, ' -. / * * * * ) ), -. / * * * * & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 ' ! 5 6 !"#$%&'"")*$$+,*""#$*%#"$$-"#*%#"$"%#.$"/! " # #! $ % & ' ) * ) +!, ' -. / * * * * 0 + 0 ) ), -. / * * * * 0 + 0 & 0 1& & ' 23 $-! 4! 5 6 '7 7 7 5! 5 6 ! " $%"%#"$ $ $ % $ &' " $ %! ) " $" $ %$ * )$ +,

Plus en détail

L ACV des produits biobasés : leurs spécificités et exemples d utilisations

L ACV des produits biobasés : leurs spécificités et exemples d utilisations L ACV des produits biobasés : leurs spécificités et exemples d utilisations Caroline Godard c.godard@agro-transfert-rt.org www.agro-transfert-rt.org 9 èmes Rencontres de la biomasse Gembloux une association

Plus en détail

NOUVEAUX INDICATEURS D EFFICIENCE DE L AZOTE A L ÉCHELLE DE LA FERME ET DU TERRITOIRE

NOUVEAUX INDICATEURS D EFFICIENCE DE L AZOTE A L ÉCHELLE DE LA FERME ET DU TERRITOIRE NOUVEAUX INDICATEURS D EFFICIENCE DE L AZOTE A L ÉCHELLE DE LA FERME ET DU TERRITOIRE NOM DE L AUTEUR 03 / 12 / 2013 Introduction L azote, ressource essentielle pour la production agricole Pertes croissantes

Plus en détail

The Forest-based Technology Platform : La plate-forme technologique européenne forêt bois papier

The Forest-based Technology Platform : La plate-forme technologique européenne forêt bois papier The Forest-based Technology Platform : La plate-forme technologique européenne forêt bois papier Daniel Guinard Directeur général du CTBA lancement 7ème PCRD 1 Le Bois : de nombreux atouts écologiques!

Plus en détail

Des pratiques agricoles ciblées pour la lutte aux les changements climatiques

Des pratiques agricoles ciblées pour la lutte aux les changements climatiques Moi, je participe au changement! Des pratiques agricoles ciblées pour la lutte aux les changements climatiques Par Jeanne Camirand, agr. Agente du projet Agriculture et Climat VéroniqueGagnon Les pratiques

Plus en détail

Evolution d un marché des matériaux de construction bio sourcés par un développement industriel et des contraintes énergétiques du bâtiment.

Evolution d un marché des matériaux de construction bio sourcés par un développement industriel et des contraintes énergétiques du bâtiment. Sommaire Evolution d un marché des matériaux de construction bio sourcés par un développement industriel et des contraintes énergétiques du bâtiment. 1. Les matériaux isolants bio-sourcés en croissance

Plus en détail

Comparaison des impacts environnementaux de maisons individuelles avec des systèmes constructifs différents

Comparaison des impacts environnementaux de maisons individuelles avec des systèmes constructifs différents 1 Comparaison des impacts environnementaux de maisons individuelles avec des systèmes constructifs différents Emma Stéphan Le 6 octobre 2015 - Poitiers Contexte 2 3 Contexte Répartition des consommations

Plus en détail

UNIMAT SOL ULTRACHAPE La technologie graphitée pour l isolation des sols sous chape flottante

UNIMAT SOL ULTRACHAPE La technologie graphitée pour l isolation des sols sous chape flottante UNIMAT SOL ULTRACHAPE La technologie graphitée pour l isolation des sols sous chape flottante MAISONS INDIVIDUELLES LOGEMENTS COLLECTIFS BUREAUX ERP UNIMAT SOL ULTRACHAPE LA NOUVELLE SOLUTION TECHNICO-ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Les conditions de marché actuelles en France et dans le monde. Vers quelle situation en 2020?

Les conditions de marché actuelles en France et dans le monde. Vers quelle situation en 2020? Les conditions de marché actuelles en France et dans le monde. Vers quelle situation en 2020? Jean-Michel Parrouffe Chef du Département Énergies Renouvelables ADEME Congrès «Eco-technologies pour le futur»,

Plus en détail

LE CHANVRE DANS TOUS SES ÉTATS

LE CHANVRE DANS TOUS SES ÉTATS LE CHANVRE DANS TOUS SES ÉTATS Isohemp Tout est bon dans le chanvre! Voilà comment on pourrait résumer l utilisation de cette plante. Au fil des âges, elle a servi à habiller, nourrir, chauffer, loger

Plus en détail

Bâtiment, mieux concevoir pour éviter les déchets!

Bâtiment, mieux concevoir pour éviter les déchets! Conférence Bâtiment, mieux concevoir pour éviter les déchets! Mercredi 9 décembre 2015 Centre Condorcet à Pessac (33) 1 L ACV pour l analyse des bénéfices environnementaux Bruno PEUPORTIER, ARMINES 2 SOMMAIRE

Plus en détail

Salon du Chanvre et des Fibres Végétales avril 2016 Noyal-sur-Vilaine (35) Le végétal : la santé pour demain!

Salon du Chanvre et des Fibres Végétales avril 2016 Noyal-sur-Vilaine (35) Le végétal : la santé pour demain! Salon du Chanvre et des Fibres Végétales 23-24 avril 2016 Noyal-sur-Vilaine (35) Le végétal : la santé pour demain! Dossier de PRESSE Trois questions à... Sylvestre Bertucelli - Directeur d Interchanvre

Plus en détail

LE RECRUTEMENT D UN SALARIÉ ÉTRANGER

LE RECRUTEMENT D UN SALARIÉ ÉTRANGER LE RECRUTEMENT D UN SALARIÉ ÉTRANGER LE PUBLIC l Union européenne : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays Bas, Portugal,

Plus en détail

Le bois - structure. Les avantages de la construction bois :

Le bois - structure. Les avantages de la construction bois : Le bois - structure Les avantages de la construction bois : Rapidité d exécution et mise en œuvre facile Fondations légères Matériau naturel et biodégradable Isolation thermique et acoustique supérieure

Plus en détail

Énergie finale par secteur, produit et usage

Énergie finale par secteur, produit et usage Fiche 8 Énergie finale par secteur, produit et usage 1. Industrie par branches Tableau 1 : Énergie finale par branche industrielle Global Chance Petit mémento énergétique de l Union Européenne * Construction

Plus en détail

Chauffage céréales:grains et paille combustibles

Chauffage céréales:grains et paille combustibles Chauffage céréales:grains et paille combustibles Gaëlle Warnant Tournai, 16 décembre 2005 1 VALBIOM asbl valorisation de la biomasse Regroupe les filières des matières premières renouvelables et de la

Plus en détail

VERGERS ECORESPONSABLES. Poire: Etat des lieux et perspectives Anneyron 22/11/2016

VERGERS ECORESPONSABLES. Poire: Etat des lieux et perspectives Anneyron 22/11/2016 VERGERS ECORESPONSABLES Poire: Etat des lieux et perspectives Anneyron 22/11/2016 La poire en France Evolution des superficies françaises (Agreste) 15 000 ha 6 000 ha 3 Le verger des adhérents de l ANPP

Plus en détail

Pourquoi une maison passive?

Pourquoi une maison passive? Pourquoi une maison passive? L évolution des réglementations thermiques sous les directives du parlement européen nous amène progressivement vers des bâtiments où les besoins de chauffage sont si faibles

Plus en détail

Engagements internationaux de la France en matière de réduction des émissions de GES. Enjeux pour l'agriculture

Engagements internationaux de la France en matière de réduction des émissions de GES. Enjeux pour l'agriculture 13 janvier 2012 --- Ludovic Larbodière Sous Direction biomasse et environnement Bureau de la stratégie environnementale et du changement climatique Engagements internationaux de la France en matière de

Plus en détail

Présenté par: Mohammed Yassine Abdelaziz Pr. Claudiane Ouellet-Plamondon

Présenté par: Mohammed Yassine Abdelaziz Pr. Claudiane Ouellet-Plamondon Présenté par: Mohammed Yassine Abdelaziz Pr. Claudiane Ouellet-Plamondon Département génie de construction 1100 Rue Notre-Dame O, Montréal, QC H3C 1K3 Plan de la présentation Mise en contexte Méthodologie

Plus en détail

FDES des bétons biosourcés :cas d un béton de Lin

FDES des bétons biosourcés :cas d un béton de Lin Direction territoriale Ile-de-France FDES des bétons biosourcés :cas d un béton de Lin Laboratoire d Eco-Matériaux / Unité Matériaux Bâtiment FDES selon NF EN 15804+A1 Fiche de Déclaration Environnementale

Plus en détail

LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE EN CHIFFRES

LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE EN CHIFFRES LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE EN CHIFFRES Les tableaux ci-dessous montrent des données statistiques de base dans plusieurs domaines relatifs à la politique agricole commune (PAC), à savoir: les industries

Plus en détail

Synthétiques : ils sont issus de la pétrochimie (polystyrènes, polyuréthanes ),

Synthétiques : ils sont issus de la pétrochimie (polystyrènes, polyuréthanes ), Définition Isolant : Matériau limitant les transferts d énergies entre deux systèmes (cas d un bâtiment : intérieur et extérieur) 1. Il existe différents types d isolants : Synthétiques : ils sont issus

Plus en détail

"Plus-values et limites de l approche collective dans l évolution des systèmes de production : exemple du GIEE «Opération soleil»

Plus-values et limites de l approche collective dans l évolution des systèmes de production : exemple du GIEE «Opération soleil» "Plus-values et limites de l approche collective dans l évolution des systèmes de production : exemple du GIEE «Opération soleil» Séminaire du CA tous les 5 ans pour définir le plan d actions 2010-2015

Plus en détail

Performance énergétique et approche carbone le passif responsable Bureau d études Energie et Environnement

Performance énergétique et approche carbone le passif responsable Bureau d études Energie et Environnement Performance énergétique et approche carbone le passif responsable Bureau d études Energie et Environnement 677 AVENUE DE LA REPUBLIQUE 59000 LILLE Tél. 03 20 74 59 14 Fax 03 20 74 98 85 contact@symoe.fr

Plus en détail

L ADIB, interprofession au service de la filière forêt-bois de Franche-Comté

L ADIB, interprofession au service de la filière forêt-bois de Franche-Comté L ADIB, interprofession au service de la filière forêt-bois de Franche-Comté - Relais entre les pouvoirs publics, les professionnels et les particuliers, - Promouvoir l utilisation du bois, - Faire connaître

Plus en détail

Présentation générale du système

Présentation générale du système Présentation générale du système SOMMAIRE : Qui sommes nous?... Système modulaire préfabriqué à ossature bois et isolation paille répartie Concept EcoCocon : Confort de vie.. Concept EcoCocon : Rapidité

Plus en détail

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E.

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. Applications sur un pavillon F. Exemples de mises en évidence 1 Ne

Plus en détail

Guide Technique 2016

Guide Technique 2016 Guide Technique 2016 Installation rapide Tallage exceptionnel Adapté aux semis tardifs Excellente résistance au froid Poursuit sa croissance même à basse température Développement ultra-rapide au printemps

Plus en détail

Mini-mémoire. Eco-construction. Intervention de Mr. Hervé PIAULT. Problématique

Mini-mémoire. Eco-construction. Intervention de Mr. Hervé PIAULT. Problématique Séminaire Développement Durable «DD01» Université de Technologie de Compiègne «UTC» Mini-mémoire Eco-construction Intervention de Mr. Hervé PIAULT Problématique Comment peut-on favoriser la construction

Plus en détail

La biomasse, énergie d avenir?

La biomasse, énergie d avenir? La biomasse, énergie d avenir? Hervé Bichat Fondation Tuck, le 23 septembre 2013 Éditions Quae 1 - la biomasse et la transition énergétique 2 le cas de la culture du blé 3 quelques conclusions générales

Plus en détail

Bétons isolants structurels (B.I.S)

Bétons isolants structurels (B.I.S) Bétons isolants structurels (B.I.S) NORME NF EN 206-1/ CN Présentation UMGO 11 Juillet 2014 SNBPE Rhône Alpes 1 Le Béton en France: 39 millions de m3 4 100 millions HT de Chiffre d Affaires 1 816 Centrales

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie Economie circulaire Jérôme Payet

Analyse du Cycle de Vie Economie circulaire Jérôme Payet Analyse du Cycle de Vie Economie circulaire Jérôme Payet Mise en perspective de l Analyse du Cycle de Vie et du Cradle to Cradle dans le cadre de l Economie Circulaire - La problématique de l Unité Fonctionnelle

Plus en détail

Biosourcés, Biomatériaux, Biodégradables, Quésaco? Sophie BAHUAUD, Chargée d Affaires Matériaux

Biosourcés, Biomatériaux, Biodégradables, Quésaco? Sophie BAHUAUD, Chargée d Affaires Matériaux Biosourcés, Biomatériaux, Biodégradables, Quésaco? Sophie BAHUAUD, Chargée d Affaires Matériaux Biomatériaux Matériaux et dispositifs médicaux destinés à réaliser ou à compléter une fonction naturelle

Plus en détail

Résumé de l année 2017 en chiffres 1

Résumé de l année 2017 en chiffres 1 Conférence de presse annuelle du 18 janvier 2018 Résumé de l année 2017 en chiffres 1 Résultats du Groupe BEI en 2017 Financements de la Banque européenne 69,88 Mrd EUR signés d investissement (BEI) Financements

Plus en détail

«Un sol vivant, terreau de l agriculture durable» Production, biodiversité, Carbone et eau

«Un sol vivant, terreau de l agriculture durable» Production, biodiversité, Carbone et eau «Un sol vivant, terreau de l agriculture durable» Production, biodiversité, Carbone et eau Doubler les Rendements en agriculture Une réalité en développement Intensifier la captation de CO 2 par la photosynthèse

Plus en détail

UNE TRIPLE EXPERTISE usines de traitement des eaux usées opérées

UNE TRIPLE EXPERTISE usines de traitement des eaux usées opérées 20 14 Données clés 1 UNE TRIPLE EXPERTISE conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l eau, des déchets et de l énergie, 3 activités complémentaires et qui fonctionnent en synergie. Le Groupe

Plus en détail

L organisation de la filière forêt bois. Assurer le développement durable du bois dans la construction

L organisation de la filière forêt bois. Assurer le développement durable du bois dans la construction Viser la performance énergétique par la construction bois La ressource forestière L organisation de la filière forêt bois Assurer le développement durable du bois dans la construction AUVERGNE PROMOBOIS

Plus en détail

24ème Journée d Echanges et de Réflexion

24ème Journée d Echanges et de Réflexion 24ème Journée d Echanges et de Réflexion COPRAE Maison de l Environnement de Midi-Pyrénées 14, rue de Tivoli 31 068 TOULOUSE Cedex 05-34-31-97-38 06-88-32-87-52 Vendredi 14 Octobre 2011 Salle du Sénéchal

Plus en détail

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM

OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM Avril 2017 Classement TRM européen 2015 OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM Après une année de stagnation en 2014, le TRM européen reprend des couleurs et finit l année 2015 sur une croissance de +2,4 %. Ce

Plus en détail

L agriculture biologique : un atout pour le climat

L agriculture biologique : un atout pour le climat L agriculture biologique : un atout pour le climat www.agencebio.org L agriculture biologique : naturellement respectueuse de l environnement Visant la protection de l environnement des sols, de l air,

Plus en détail

EVALUATION MULTICRITÈRE ET

EVALUATION MULTICRITÈRE ET Concevoir et évaluer des approvisionnements en biomasse agricole valorisant les territoires Colloque OPTABIOM - 26 nov. 2013 EVALUATION MULTICRITÈRE ET AIDE AU CHOIX DES APPROVISIONNEMENTS Joachim BOISSY

Plus en détail

bouchés s dans l isolation

bouchés s dans l isolation Les filières des biomatériaux: débouchd bouchés s dans l isolation Hilaire BEWA Direction des Energies Renouvelables, des Réseaux et des Marchés Energétiques Département Bioressources Hilaire.bewa@ademe.fr

Plus en détail

Quelles valorisations du bois écocompatibles? PNRVN, le 22 octobre 2016

Quelles valorisations du bois écocompatibles? PNRVN, le 22 octobre 2016 Source : ONF, Jacky Véret Quelles valorisations du bois écocompatibles? PNRVN, le 22 octobre 2016 Chiffres clés - Massif Vosgien 60 % du Massif Vosgien est recouvert par la forêt : 430 000 ha Diversité

Plus en détail

L association Promotelec. Association PROMOTELEC colloque Energ &Tic - mars

L association Promotelec. Association PROMOTELEC colloque Energ &Tic - mars L association Promotelec 1 1 Objet & enjeux de l association La spécificité de l association Le seul espace réunissant, à la fois, les acteurs de la filière électricité, du bâtiment et les associations

Plus en détail

CHAPITRE 7 LE DEVELOPPEMENT DURABLE THÈME 2 LA CRÉATION DE RICHESSES & LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE

CHAPITRE 7 LE DEVELOPPEMENT DURABLE THÈME 2 LA CRÉATION DE RICHESSES & LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE CHAPITRE 7 LE DEVELOPPEMENT DURABLE THÈME 2 LA CRÉATION DE RICHESSES & LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE I. LES EXTERNALITES NEGATIVES DE LACROISSANCE La croissance économique produit des effets sur notre environnement

Plus en détail

L isolation N 2. Les Fondamentaux. Juillet-Août thermique de l habitat. Information Presse

L isolation N 2. Les Fondamentaux. Juillet-Août thermique de l habitat. Information Presse L isolation thermique de l habitat Les Fondamentaux N 2 Juillet-Août 2008 Information Presse L isolation thermique de l habitat Les Fondamentaux N 2 Juillet-Août 2008 Information Presse Les marques de

Plus en détail

HQE Performance : la proposition pour évaluer les bâtiments en démarche d

HQE Performance : la proposition pour évaluer les bâtiments en démarche d HQE Performance : la proposition pour évaluer les bâtiments en démarche d HQE Jean-Christophe VISIER, directeur énergie santé environnement au CSTB, membre du bureau de l association HQE Maxime TROCME,

Plus en détail

La culture des plantes biotechnologiques dans l Union européenne en 2007

La culture des plantes biotechnologiques dans l Union européenne en 2007 La culture des plantes biotechnologiques dans l Union européenne en 2007 Quelques chiffres clés Présentation complète disponible sur : http://www.europabio.org/ne_gmofigureslaunch.htm Octobre 2007 Cultures

Plus en détail

Les perspectives

Les perspectives Les perspectives 2030-2050 Pas de temps et trajectoires : le cycle des choix d achats et comportements d usages Ampoules Electroménager Télévision Ordinateur Vêtements Cycle de renouvellement moins de

Plus en détail

Quelle transition énergétique

Quelle transition énergétique sobriété, efficacité, renouvelables Quelle transition énergétique vers un paysage «100% renouvelable»? Vincent LEGRAND, Institut négawatt, 1er décembre 2011 Transition énergétique: l anticiper ou la subir?

Plus en détail

Table des matières

Table des matières Table des matières Australie 0 0 28.4 9.4 5.1 57.1 0 Autriche 0.4 0.2 27.5 29 1.7 6.9 34.3 Belgique 0 0.7 24.2 35.6 7.8 0 31.7 Canada 0 0 10.4 24.2 47.5 2.1 15.8 Chili

Plus en détail

Le chanvre, une plante multifonctions!

Le chanvre, une plante multifonctions! Le chanvre, une plante multifonctions! Longtemps délaissé, le chanvre pourrait rapidement revenir sur le devant de la scène. Avec des graines comestibles, le reste de la plante peut aussi servir d isolant,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONFERENCE DU MARDI 8 DECEMBRE 2015

DOSSIER DE PRESSE CONFERENCE DU MARDI 8 DECEMBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE CONFERENCE DU MARDI 8 DECEMBRE 2015 La production forestière pour un meilleur environnement Pendant que les chefs d état prennent des engagements pour le climat, sur les territoires,

Plus en détail

sur la résistance des forêts à la défoliation

sur la résistance des forêts à la défoliation 1 Effets de la diversité des arbres sur la résistance des forêts à la défoliation Virginie Guyot, Marc Deconchat, Aude Vialatte (INRA Dynafor, Toulouse) Bastien Castagneyrol, Hervé Jactel (INRA Biogeco,

Plus en détail

Usages de l électricité et gestion du système électrique

Usages de l électricité et gestion du système électrique Usages de l électricité et gestion du système électrique 22 juin 2011 Alain Burtin (EDF-R&D) Les rencontres de l USINE NOUVELLE ENERGIE 22 juin 2011, PARIS. Usages et gestion du système électrique page

Plus en détail

VEOLIA DONNÉES CLÉS 2015/PÉRIMÈTRE GROUPE

VEOLIA DONNÉES CLÉS 2015/PÉRIMÈTRE GROUPE Données clés 100 millions de personnes desservies en eau potable EAU 4 245 usines de production d eau potable gérées UNE TRIPLE EXPERTISE 3 303 usines de traitement des eaux usées opérées 63 millions d

Plus en détail

R filter. Pour une étanchéité à l air maîtrisée. OPTEZ POUR LA PERFORMANCE Praticité Étanchéité Rapidité Facilité

R filter. Pour une étanchéité à l air maîtrisée. OPTEZ POUR LA PERFORMANCE Praticité Étanchéité Rapidité Facilité R filter Pour une étanchéité à l air maîtrisée OPTEZ POUR LA PERFORMANCE Praticité Étanchéité Rapidité Facilité 02 03 DES OBJECTIFS RT 2012 AMBITIEUX DES EXIGENCES DE PERFORMANCES GLOBALES DE 3 TYPES >

Plus en détail

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique En développant en 2009 un tableau de bord de l énergie et du climat, l ADEME souhaite

Plus en détail

Des matériaux biosourcés pour améliorer le confort hygrothermique et la performance énergétique des bâtiments

Des matériaux biosourcés pour améliorer le confort hygrothermique et la performance énergétique des bâtiments Des matériaux biosourcés pour améliorer le confort hygrothermique et la performance énergétique des bâtiments Caractérisation thermophysique du matériau et étude du comportement hygrothermique à l échelle

Plus en détail

Matériaux de. Construction. Enquête. sur les perceptions, pratiques et attentes des entreprises artisanales en région Haute et Basse Normandie

Matériaux de. Construction. Enquête. sur les perceptions, pratiques et attentes des entreprises artisanales en région Haute et Basse Normandie Matériaux de Construction BIOSOURCÉS Enquête sur les perceptions, pratiques et attentes des entreprises artisanales en région Haute et Basse Normandie Confidentiel Les entreprises artisanales du bâtiment

Plus en détail

L Euro, la Croissance et le Chômage Abraham Lioui, PhD & Daniel Haguet, PhD

L Euro, la Croissance et le Chômage Abraham Lioui, PhD & Daniel Haguet, PhD L Euro, la Croissance et le Chômage Abraham Lioui, PhD & Daniel Haguet, PhD Introduction https://www.youtube.com/watch?v=zufecnrhhls Quelques Repères Date Pays Adoption de l'euro 1er janvier 1958 Allemagne

Plus en détail

Doubler les Rendements en agriculture Une réalité en développement

Doubler les Rendements en agriculture Une réalité en développement Doubler les Rendements en agriculture Une réalité en développement Intensifier la captation de CO 2 par la photosynthèse SCHREIBER Konrad, IAD, kschreiber@aliceadsl.fr ESPERA : Etude de la Stagnation des

Plus en détail

Thermique et matériaux

Thermique et matériaux Thermique et matériaux 1. Variété et performance des matériaux 3. Aperçu de la logique HQE Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante. 1. Variété et performance

Plus en détail

I - les utilisations actuelles en France et les alternatives à l usage des néonicotinoïdes

I - les utilisations actuelles en France et les alternatives à l usage des néonicotinoïdes NOTE sur les utilisations actuelles des néonicotinoïdes, les alternatives à ces produits, et proposition de rédaction de l article 51 quaterdecies du projet de la loi relatif à la reconquête de la biodiversité,

Plus en détail

Chanvre Canabis sativa L.

Chanvre Canabis sativa L. Chanvre Canabis sativa L. Une nouvelle culture pour diversifier la rotation Christophe VOGRINCIC CETIOM BAZIEGE Sandrine LEGROS CETIOM TROYES Sommaire Spécificité de la culture Surfaces et débouchés Performance

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves choisi de la

Plus en détail

L ANALYSE DU CYCLE DE VIE (ACV) POUR CONSTRUIRE UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE : APPLICATION DANS LE CONTEXTE DE PROJETS URBAINS

L ANALYSE DU CYCLE DE VIE (ACV) POUR CONSTRUIRE UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE : APPLICATION DANS LE CONTEXTE DE PROJETS URBAINS L ANALYSE DU CYCLE DE VIE (ACV) POUR CONSTRUIRE UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE : APPLICATION DANS LE CONTEXTE DE PROJETS URBAINS «CITY LCA : L ANALYSE DU CYCLE DE VIE APPLIQUÉE AUX PROJETS URBAINS

Plus en détail

Portrait pays. Juin 2015

Portrait pays. Juin 2015 Portrait pays Juin 2015 Pays participants en 2014 MÉTHODOLOGIE Nouveaux pays en 2015 13 600 salariés européens interrogés en janvier 2015, dans 14 pays : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Suède,

Plus en détail

La Nomenclature des Unités Territoriales Statistiques (NUTS)

La Nomenclature des Unités Territoriales Statistiques (NUTS) DEFINITION Le système NUTS est un découpage territorial cohérent, harmonisé et hiérarchique afin de pouvoir comparer les niveaux de vie entre les régions à l intérieur de chaque Etat membre et à l intérieur

Plus en détail

Réduire le recours aux engrais azotés de synthèse: Quel potentiel et quel impact sur les émissions de N 2 O à l échelle France?

Réduire le recours aux engrais azotés de synthèse: Quel potentiel et quel impact sur les émissions de N 2 O à l échelle France? Réduire le recours aux engrais azotés de synthèse: Quel potentiel et quel impact sur les émissions de N 2 O à l échelle France? S. Recous, M-H. Jeuffroy, C. Hénault, L. Bamière INRA, UMR FARE, UMR Agronomie,

Plus en détail

Liste des pays participants

Liste des pays participants Liste des pays participants ALLEMAGNE AUTRICHE GRANDE-BRETAGNE BELGIQUE DANEMARK ESTONIE ESPAGNE FINLANDE FRANCE HONGRIE HOLLANDE ITALIE ISRAEL LUXEMBOURG POLOGNE SLOVAQUIE SLOVENIE SUEDE SUISSE 1 SUISSE

Plus en détail

Les différents types de capteurs solaires

Les différents types de capteurs solaires Les différents types de capteurs solaires 1 Différents capteurs Chauffage des piscines Moquette solaire pour le chauffage des piscines. Un capteur simple adapté au basses températures, résistant et peu

Plus en détail