Sur une nouvelle DOUBLE Page suivant la leçon 7, au crayon à papier, en haut, en petit :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sur une nouvelle DOUBLE Page suivant la leçon 7, au crayon à papier, en haut, en petit :"

Transcription

1 Sur une nouvelle DOUBLE Page suivant la leçon 7, au crayon à papier, en haut, en petit : 4e partie L activité interne du globe Page de gauche suivante : 1- Définition et conséquences Leçon 8 Les séismes Correction : voir bilan Bilan du 1 : les séismes se manifestent par des vibrations brutales du sol qui se propagent et parfois par des tsunamis. Ils peuvent causer des dégâts importants, des victimes, et des déformations dans les terrains. Travail à faire : pour le mardi 24 avril Recopier en grand et en couleurs le titre de la 4 e partie et compléter le sommaire Corriger le contrôle sur la leçon 6 en suivant la fiche méthode N 4 et l aide à la correction (collée partie contrôles) Date du cours : mardi 24 avril

2 Contenu : ramassage des corrections de contrôles Suite de la leçon 8 : 2- L origine des séismes Manipulations et explications sur le logiciel Sismolog ayant permis d aboutir à la coupe visible dans l activité 2 (payant, mais possibilité de télécharger un logiciel comparable gratuit : tectoglobe) Bilan du 2 : Les séismes sont provoqués par la rupture brutale des roches en profondeur sous l effet de forces colossales. Travail à faire : pour le jeudi 3 mai Vérifier son matériel avec la fiche méthode N 1 SAVOIR la leçon 8 Date du cours : jeudi 3 mai Contenu : Nouveau plan de classe Contrôle sur la leçon 7 rendu. Analyse des principales erreurs.

3 Aide collée partie contrôles. Suite de la leçon 8 : L endroit d où part le séisme (là où les roches cassent en premier) s appelle le foyer du séisme. 3- La propagation des séismes Un séisme peut-être ressenti à plusieurs centaines de km du foyer, au dessus (épicentre) mais aussi sur les côtés. Question : sous quelle forme la déformation due à la rupture des roches en profondeur se propage-t-elle? Travail à faire : pour le mardi 15 mai 1. Corriger le contrôle sur la leçon 7 en suivant la fiche méthode N 4 et l aide à la correction (collée partie contrôles) 2. Savoir la leçon 8 Date du cours : mardi 15 mai Contenu : ramassage des corrections de contrôles

4 Suite de la leçon 8 : Bilan du 3 : A partir du foyer, la déformation se propage sous forme d ondes sismiques dans tous les sens. Visionnage d un diaporama retraçant le déroulement d un séisme (téléchargeable sur le site du collège) puis on complète le schéma suivant : Schéma bilan : le déroulement d un séisme Apparition d ondes épicente Ondes sismiques Forces,contraintes Foyer Faille Déplacement des compartiments rocheux 4- Localisation des séismes Sur la carte suivante, on surligne le titre ainsi que les zones à forte concentration sismique.

5 On compare cette carte avec celle des reliefs terrestres et sous-marins téléchargeable sur Internet). Bilan du 4 : les séismes se produisent surtout : - le long des dorsales océaniques, - sous les fosses océaniques - dans les chaînes de montagnes. 1re page vierge suivant la leçon 8 : Leçon 9 Le volcanisme Travail à faire : pour le mardi 22 mai Contrôle sur la leçon 8 Date du cours : mardi 22 mai Contenu : Contrôle sur la leçon 8 suite de la leçon 9 : Réalisation et début de la correction de l activité suivante :

6 Travail à faire : pour le mardi 29 mai Relire la leçon 9 Avoir TOUT son matériel sous peine d exclusion de cours et d une heure de retenue (voir fiche méthode N 1) Date du cours : mardi 29 mai Contenu : suite de la leçon 9 et fin de la correction de l activité 1 : Bilan du 1 : le volcanisme est l arrivée de magma et de gaz à la surface de la Terre. Le magma devient alors de la lave. - Les magmas fluides donnent naissance à des coulées de lave car les gaz peuvent s échapper facilement. - les magmas visqueux, provoquent des éruptions explosives et dévastatrices car le gaz reste piégé et que la pression augmente. Les édifices volcaniques se construisent par l accumulation des matériaux émis durant les éruptions (cendres, blocs, lave...).

7 Modélisation du comportement du magma selon sa viscosité Réalisation et dessin de la manipulation réalisée à partir de purée plus ou moins fluide dans laquelle on souffle à l aide d une paille (voir cahiers des élèves). 2- Origine des magmas Prise de notes à partir de la vidéo «machine Terre, les volcans», téléchargeable sur le sitetv.fr. Cette activité sera réalisée au prochain cours Travail à faire : pour le jeudi 31 mai Corriger le contrôle sur la leçon 8 en suivant la fiche méthode N 4 et la leçon. Savoir la leçon 9 Avoir TOUT son matériel sous peine d exclusion de cours et d une heure de retenue (voir fiche méthode N 1) Date du cours : jeudi 31 mai Contenu : suite de la leçon 9 : Bilan du 2 Le magma se forme à partir des roches du manteau terrestre qui se liquéfient 1 à certains endroits. Le liquide obtenu (magma) remonte par des fissures jusqu à un réservoir, la chambre magmatique 2, où il s accumule parfois durant des années avant une éruption 3. Schéma : localisation de la formation du magma sur une coupe du globe terrestre

8

9 Sur la carte ci-dessus, on repasse d une couleur les dorsales océaniques, d une autre les fosses océaniques Bilan du 3 : -La plupart des volcans «rouges» se trouvent le long des dorsales océaniques et sont donc sous-marins. Cependant, quelques-uns sont isolés (ex : volcans d Hawaï). -Les volcans gris (explosifs) sont généralement alignés sur un des côtés des fosses océaniques. Travail à faire : pour le mardi 5 juin Contrôle sur la leçon 9 Avoir tout son matériel Date du cours : mardi 5 juin Contenu : Contrôle sur la leçon 9 Modélisation d une éruption effusive à l aide d une maquette, de vinaigre et de bicarbonate de soude

10 Sur une nouvelle page après la leçon 9 : Leçon 10 Signification des séismes et du volcanisme La répartition des séismes et du volcanisme permet de délimiter une douzaine de zones à peu près calmes : les plaques lithosphériques. Carte des principales plaques lithosphériques Les plaques sont donc bordées par les dorsales et les fosses océaniques, ainsi que par les chaînes de montagnes. 1/ Epaisseur et support des plaques lithosphériques

11 Travail à faire : pour le mardi 12 juin Avoir tout son matériel Finir l activité de la leçon 10 Date du cours : mardi 12 juin Contenu : Suite de la leçon 10 : correction de l activité Bilan du 1 :

12 Les plaques sont des morceaux de lithosphère*. Elles mesurent entre 1O (sous les océans) et 150 km (sous les continents) d épaisseur. Elles sont très rigides. Elles reposent sur l asthénosphère, une zone moins rigide. Page 95 : Lithosphère : couche superficielle de la Terre. Elle est très rigide et découpée en une douzaine de plaques. Retour à la leçon 10 2/ Les déplacements des plaques lithosphériques et leurs conséquences a/ les mouvements au niveau des dorsales océaniques Correction : voir bilan du 2 a Bilan du 2-a :

13 Les plaques s écartent de quelques centimètres par an au niveau des dorsales océaniques. À ce niveau, grâce au volcanisme, il se crée de la nouvelle lithosphère océanique : les océans s ouvrent puis s agrandissent. Travail à faire : pour le jeudi 14 juin Savoir la leçon 1 Avoir son matériel Date du cours : jeudi 14 juin Contenu : Suite de la leçon 10 : 2-b/ Mouvement des plaques au niveau des fosses océaniques Dans l activité 2 de la leçon 8, on a constaté que de nombreux foyers de séismes sont concentrés dans une zone qui s enfonce en oblique sous la fosse. Pour l expliquer, on utilise le logiciel tectonique.exe. On complète le schéma ci-dessous et y ajoute une légende 4 e Leçon 10 schéma du mouvement des plaques au niveau d une dorsale et d une fosse océaniques Bilan du 2-b : Au niveau des fosses océaniques, les plaques se rapprochent et l une d entre-elles s enfouit sous l autre.

14 Les frottements entre les deux plaques provoquent des séismes et du volcanisme explosif. Travail à faire : pour le Suite de la leçon 10 : Dans l activité 2 de la leçon 8, on a constaté que de nombreux foyers de séismes sont concentrés dans une zone qui s enfonce en oblique sous la fosse. Pour l expliquer, on utilise le logiciel tectonique.exe. On complète le schéma ci-dessous et y ajoute une légende 4 e Leçon 10 schéma du mouvement des plaques au niveau d une dorsale et d une fosse océaniques Bilan du 2-b : Au niveau des fosses océaniques, les plaques se rapprochent et l une d entre-elles s enfouit sous l autre. Les frottements entre les deux plaques provoquent des séismes et du volcanisme explosif. 2-c Ce qui se passe au niveau des chaines de montagnes Deux structures géologiques fréquentes en montagne Un pli Une faille

15 Or, nous savons que les sédiments à l origine de ces roches se sont déposés en couches horizontales superposées. Pour expliquer leur déformation, on regarde l animation tectonique.exe Travail à faire : pour le mardi 19 juin Savoir la leçon 10 Avoir son matériel Date du cours : mardi 19 juin Contenu : Bilan du 2-c :

16 Quand les continents se sont rapprochés, ils entrent en collision. Cela provoque des déformations des roches (plis et failles) et aboutit à la formation des chaînes de montagnes. Bilan de la leçon 3: Les séismes et le volcanisme sont des conséquences des mouvements des plaques lithosphériques. Travail à faire : pour le mardi 26 juin Amener son cahier Date du cours : Contenu : Travail à faire : pour le

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

Séquence 5. Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques

Séquence 5. Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques Séquence 5 Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques Sommaire 1. Le recyclage de la lithosphère océanique 2. Le premier modèle de la tectonique des plaques

Plus en détail

GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités

GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités GOOGLE EARTH Quelques méthodes d utilisation et pistes d activités Google Earth est un logiciel, permettant une visualisation de la Terre (et d autres astres!) avec un assemblage de photographies aériennes

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

Documents sur la patrie tectonique de Madagascar Clé USB avec logiciel Audacity et base de données sismiques en ligne : Sismos à l Ecole

Documents sur la patrie tectonique de Madagascar Clé USB avec logiciel Audacity et base de données sismiques en ligne : Sismos à l Ecole Laboratoire de Sciences de la Vie et de la Terre Mise à l épreuve de l idée d une dérive des continents Première S Au début du XXe siècle, les premières idées évoquant une mobilité horizontale des continents

Plus en détail

Silhouette Studio Leçon N 2

Silhouette Studio Leçon N 2 Silhouette Studio Leçon N 2 Apprendre comment utiliser Ma Bibliothèque et la Boutique en Ligne Silhouette pour importer des nouveaux modèles. Matériels nécessaires Silhouette SD Feuille de transport colle

Plus en détail

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme

1. Introduction 2. Localiser un séisme 3. Déterminer la force d un séisme 4. Caractériser le mécanisme de rupture d un séisme Partie II Les paramètres des séismes Séisme: libération d énergie destructrice à partir de la magnitude 5 Prévision sismique: déterminer l aléa sismique Étude du mécanisme de rupture de la faille 1. Introduction

Plus en détail

La nouvelle RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE applicable aux bâtiments

La nouvelle RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE applicable aux bâtiments La nouvelle RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE applicable aux bâtiments dont le permis de construire est déposé à partir du 1 er mai 2011 Janvier 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

Géodynamique. Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1

Géodynamique. Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1 Géodynamique 2014 Unité d introduction et de socle commun aux 5 UE optionnelles choisies au second semestre de l'année de Master 1 Pré-requis: Bases en cinématique des plaques, géophysique, géologie sédimentaire,

Plus en détail

Séquence 1. Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale. Sommaire. Chapitre 1.

Séquence 1. Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale. Sommaire. Chapitre 1. Séquence 1 Le domaine continental et sa dynamique : caractéristiques et évolution de la lithosphère continentale Objectifs Cette séquence permettra de caractériser la croûte continentale du point de vue

Plus en détail

Le 05/02/2012 : point sur les CBE de Kongoussi :

Le 05/02/2012 : point sur les CBE de Kongoussi : Le 05/02/2012 : point sur les CBE de Kongoussi : Nous sommes le 5 février, la construction des cuiseurs pour Kongoussi a pris pas mal de retard ; nous aurions dû les livrer il y a une semaine. Suite à

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

Unitecnic 2200 Unitecnic 2200 CS

Unitecnic 2200 Unitecnic 2200 CS Unitecnic Unitecnic S Notice de pose Seules les vis rouges et bleues peuvent être dévissées. (changement de combinaison et de main) Tout autre démontage interne est interdit. (annulation de la garantie)

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

SYSTEMES D ALERTE SISMIQUE

SYSTEMES D ALERTE SISMIQUE SYSTEMES D ALERTE SISMIQUE Fusce vitae purus sed lectus egestas dignissim. Morbi in pede a justo posuere ornare. Préparons nous d autres séismes arrivent! Page 5 Mots Clés : Alerte Spécifique : Système

Plus en détail

LA PARTIE EXTERNE DE LA TERRE EST FORMÉE DE PLAQUES DONT LES MOUVEMENTS PERMANENTS TRANSFORMENT LA SURFACE DU GLOBE.

LA PARTIE EXTERNE DE LA TERRE EST FORMÉE DE PLAQUES DONT LES MOUVEMENTS PERMANENTS TRANSFORMENT LA SURFACE DU GLOBE. LA PARTIE EXTERNE DE LA TERRE EST FORMÉE DE PLAQUES DONT LES MOUVEMENTS PERMANENTS TRANSFORMENT LA SURFACE DU GLOBE. 3 - La partie externe de la Terre est formée de plaques mobiles 4 - Les mouvements des

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE PAVÉS EN BETON CONCEPTION APPROPRIÉE + MISE EN OEUVRE PROFESSIONNELLE = RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE 10 règles de base pour une mise en œuvre correcte de revêtements de pavés en béton 1 2 3 4 5 6 7 8

Plus en détail

CLUB DE MARCHE Ballade et Randonnée

CLUB DE MARCHE Ballade et Randonnée CLUB DE MARCHE Ballade et Randonnée SOMMAIRE 1 LA CARTE 1.1 Les types de carte 1.2 Les différentes échelles 1.3 - Les informations figurants sur les cartes au 1/25000 ème 1.3.1 - Le cadre 1.3.2 Les couleurs

Plus en détail

La structure du texte explicatif (sec. 3)

La structure du texte explicatif (sec. 3) Phase de questionnement (Pourquoi?) : (environ 40 à 50 mots) prépare le lecteur et elle fournit une vision globale de ce dont il va être question dans le texte. Sujet amené Historique Actuelle L idée générale

Plus en détail

Unitecnic 2210 Unitecnic 2210 CS

Unitecnic 2210 Unitecnic 2210 CS Unitecnic Unitecnic S Notice de pose Adaptation de la main (sens de la porte) Par défaut, la serrure est configurée en main gauche (vue de l extérieur la serrure est à gauche sur la porte). Seules les

Plus en détail

Un volcanisme de point chaud: l île de Ténérife (Canaries). Thierry de Gouvenain novembre 2013.

Un volcanisme de point chaud: l île de Ténérife (Canaries). Thierry de Gouvenain novembre 2013. Un volcanisme de point chaud: l île de Ténérife (Canaries). Thierry de Gouvenain novembre 2013. 1 Localisation géographique. C est là! 2 Sommaire. 1 Le contexte géologique. 11 Les Canaries, volcanisme

Plus en détail

Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles

Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles Le mètre Cette activité facilite l utilisation du mètre comme instrument de mesure. Un mètre par élève et un mètre pour l enseignant ou

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

METEOROLOGIE CAEA 1990

METEOROLOGIE CAEA 1990 METEOROLOGIE CAEA 1990 1) Les météorologistes mesurent et prévoient le vent en attitude à des niveaux exprimés en pressions atmosphériques. Entre le niveau de la mer et 6000 m d'altitude, quels sont les

Plus en détail

2013 Pearson France Adobe Illustrator CC Adobe Press

2013 Pearson France Adobe Illustrator CC Adobe Press Au cours de cette démonstration d Adobe Illustrator CC, vous découvrirez les nouvelles fonctionnalités du logiciel, comme les outils de retouche et la sélection du texte, ainsi que d autres aspects fondamentaux

Plus en détail

n 180 secousses sismiques et équipements électriques photographie Eric MELMOUX

n 180 secousses sismiques et équipements électriques photographie Eric MELMOUX n 180 photographie secousses sismiques et équipements électriques Eric MELMOUX Ingénieur diplômé en 1981 de l INSA de LYON option génie mécanique, il obtient la même année un DEA "vibrations". Après 10

Plus en détail

GUIDE DE L ENSEIGNANT

GUIDE DE L ENSEIGNANT Au ménage! GUIDE DE L ENSEIGNANT 2010-2011 -1- Description de la situation d apprentissage Préparation Activité 1 À leur entrée en classe, les élèves découvrent quatre bouteilles sur le bureau de l enseignante

Plus en détail

RÈGLE ALPHA MGSI. www.mgsi.pt. 52 Rue de la Belle Île - 77500 Chelles - France - Tel./Fax:+33 1 60 20 89 95 - E-mail:mgsifrance@yahoo.

RÈGLE ALPHA MGSI. www.mgsi.pt. 52 Rue de la Belle Île - 77500 Chelles - France - Tel./Fax:+33 1 60 20 89 95 - E-mail:mgsifrance@yahoo. ÈGLE ALPHA MGSI 52 ue de la Belle Île - 77500 Chelles - France - Tel./Fax:+33 1 60 20 89 95 - E-mail:mgsifrance@yahoo.fr ÈGLE ALPHA MGSI La règle Alpha MGSI est un système de coffrage de dalles en beton

Plus en détail

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer?

La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? La fonte des glaces fait-elle monter le niveau de la mer? L effet de la fonte des glaces sur la variation du niveau de la mer est parfois source d erreur et de confusion. Certains prétendent qu elle est

Plus en détail

Mesurer les altitudes avec une carte

Mesurer les altitudes avec une carte www.ign.fr > Espace éducatif > Les fiches thématiques > Lecture de la carte Mesurer les altitudes avec une carte Les cartes topographiques ne sont pas uniquement une représentation plane de la surface

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

Open-Sankoré. Mise en route. Guide utilisateur Février 2013 NTICE (E. S.)

Open-Sankoré. Mise en route. Guide utilisateur Février 2013 NTICE (E. S.) Guide utilisateur Février 2013 NTICE (E. S.) Open-Sankoré Développé à l Université de Lausanne en 2003 sous le nom d Uniboard, ce logiciel combine la simplicité des outils d enseignements traditionnels

Plus en détail

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15 1 Démarrer... 2 1.1 L écran Isis... 2 1.2 Les barres d outils... 3 1.2.1 Les outils d édition... 3 1.2.2 Les outils de sélection de mode... 4 1.2.3 Les outils d orientation... 4 2 Quelques actions... 5

Plus en détail

Tables. Tables individuelles réglables en hauteur manuellement

Tables. Tables individuelles réglables en hauteur manuellement Table réglable en hauteur Ropox Ergobasic, largueur 90 cm, inclinable Cette table économique réglable en hauteur est basée sur la table thérapeutique ROPOX ST, depuis des années une image fidèle dans les

Plus en détail

Gestionnaire de champs PRO

Gestionnaire de champs PRO Logiciel de gestion des cultures et des champs Guide de représentation cartographique Field Manager PRO 360 Gestionnaire de champs PRO 360 Guide de représentation cartographique de Gestionnaire de champs

Plus en détail

Organiser vos documents Windows XP

Organiser vos documents Windows XP Organiser vos documents Windows XP Dossier? Fichier? Qu'est ce que c'est? Un dossier (autrement appelé répertoire) est un élément dans lequel on peut mettre d'autres dossiers, ou des fichiers (ou les 2).

Plus en détail

1 Mise en application

1 Mise en application Université Paris 7 - Denis Diderot 2013-2014 TD : Corrigé TD1 - partie 2 1 Mise en application Exercice 1 corrigé Exercice 2 corrigé - Vibration d une goutte La fréquence de vibration d une goutte d eau

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Guide de l utilisateur Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Chenelière Éducation est fière de vous présenter sa nouvelle plateforme i+ Interactif. Conçue selon vos besoins, notre

Plus en détail

Formation tableur niveau 1 (Excel 2013)

Formation tableur niveau 1 (Excel 2013) Formation tableur niveau 1 (Excel 2013) L objectif général de cette formation est de repérer les différents éléments de la fenêtre Excel, de réaliser et de mettre en forme un tableau simple en utilisant

Plus en détail

Cartes de l étendue des eaux libres liés aux inondations Guide des produits

Cartes de l étendue des eaux libres liés aux inondations Guide des produits Cartes de l étendue des eaux libres liés aux inondations Guide des produits Contexte Les crues ont parfois des effets dévastateurs sur la vie humaine, les infrastructures, l économie, les espèces sauvages

Plus en détail

Utiliser le logiciel Interwrite Workspace

Utiliser le logiciel Interwrite Workspace Utiliser le logiciel Interwrite Workspace Stéphane RAYMOND / profdallemand@free.fr / 2013 SOMMAIRE A - Quelques informations générales I. Calibrer le tableau blanc interactif p 2 II. L interface du logiciel

Plus en détail

Cours Excel : les bases (bases, texte)

Cours Excel : les bases (bases, texte) Cours Excel : les bases (bases, texte) La leçon 1 est une leçon de base qui vous permettra de débuter avec Excel, elle sera fort utile pour les prochaines leçons. Remarque : à chaque fois qu il est demandé

Plus en détail

C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur.

C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. C.F.A.O. : Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. La CFAO réunit dans une même démarche informatique les actions de conception et de fabrication d un objet. La technique utilisée permet à

Plus en détail

Mise à jour 46 de l ENT itslearning Août 2014

Mise à jour 46 de l ENT itslearning Août 2014 Mise à jour 46 de l ENT itslearning Août 2014 C'est bientôt la rentrée, et quelques mises à jour intéressantes vous attendent : un accès direct aux informations les plus pertinentes un processus de connexion

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

Première expérience?

Première expérience? Première expérience? Introduction à DynaStrip Ce document de départ vise à démontrer qu il est facile d imposer avec DynaStrip, et que cette application est riche en possibilités. Pour la meilleure Première

Plus en détail

Tremblements de terre : comment limiter les dégâts?

Tremblements de terre : comment limiter les dégâts? Tremblements de terre : comment limiter les dégâts? Le 17 août 1999, la population du nord-ouest de la Turquie a soudainement senti la terre trembler violemment. Ce tremblement de terre allait causer la

Plus en détail

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY

T.P. FLUENT. Cours Mécanique des Fluides. 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY T.P. FLUENT Cours Mécanique des Fluides 24 février 2006 NAZIH MARZOUQY 2 Table des matières 1 Choc stationnaire dans un tube à choc 7 1.1 Introduction....................................... 7 1.2 Description.......................................

Plus en détail

LA PROBLEMATIQUE SISMIQUE EN CONSTRUCTION BOIS

LA PROBLEMATIQUE SISMIQUE EN CONSTRUCTION BOIS > LA PROBLEMATIQUE SISMIQUE EN CONSTRUCTION BOIS Opération collective MI-SISBOIS Petit déjeuner thématique du 13 février 2013 / REMIREMONT Baptiste MORON - CRITTBOIS En partenariat avec: Financé par: L

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

Parois industrielles préfabriquées. Willy Naessens 61

Parois industrielles préfabriquées. Willy Naessens 61 Parois industrielles préfabriquées Willy Naessens 61 Dans le domaine de la préfabrication, les parois préfabriquées en béton offrent une solution efficace pour toutes façades extérieures et cloisonnements

Plus en détail

Utiliser le site learningapps.org pour créer des activités interactives

Utiliser le site learningapps.org pour créer des activités interactives Utiliser le site learningapps.org pour créer des activités interactives I. Créer un compte - Pour pouvoir utiliser le site learningapps.org à des fins de création, il faut commencer par créer un compte

Plus en détail

Leçon N 3 Quelques logiciels utiles

Leçon N 3 Quelques logiciels utiles Leçon N 3 Quelques logiciels utiles Avant de commencer les leçons sur la gestion des photos, nous allons télécharger certains logiciels qui nous seront très utiles lors de nos leçons. Vous trouverez les

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du plan à l ouvrage Visites et rencontres possibles - Rencontre avec un architecte o Voir la création des plans (orientation

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif juillet 2009 Guide d entretien de votre assainissement non collectif Votre système d assainissement n est pas raccordé au «tout à l égout». Il est dit «non-collectif», «autonome» ou encore «individuel».

Plus en détail

MATHEMATIQUES GRANDEURS ET MESURES

MATHEMATIQUES GRANDEURS ET MESURES FICHE GM.01 Objectif : Choisir la bonne unité de mesure Pour chaque objet, choisis entre les trois propositions celle qui te paraît la plus juste : ta règle ton cahier une coccinelle ta trousse la Tour

Plus en détail

Logiciel PICAXE Programming Editor

Logiciel PICAXE Programming Editor Logiciel PICAXE Programming Editor Notice réduite 1. Lancer le logiciel PICAXE Programming Editor (Vidéo : «Lancer le programme»). 2. Dessiner un diagramme (Vidéos : «Nouveau programme» et «Dessiner le

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes Chapitre Caractéristiques des ondes Manuel pages 31 à 50 Choix pédagogiques Le cours de ce chapitre débute par l étude de la propagation des ondes progressives. La description de ce phénomène est illustrée

Plus en détail

POUR PRENDRE SOIN DE VOTRE NOUVELLE UNITÉ BAIN MAGIQUE MD

POUR PRENDRE SOIN DE VOTRE NOUVELLE UNITÉ BAIN MAGIQUE MD POUR PRENDRE SOIN DE VOTRE NOUVELLE UNITÉ BAIN MAGIQUE MD Merci d avoir choisi BAIN MAGIQUE MD. Comme pour toute autre acquisition de cette nature, nous comprenons l importance d un tel investissement

Plus en détail

Utilisation du logiciel GALAAD

Utilisation du logiciel GALAAD 1 Sommaire: Présentation du logiciel GALAAD 1. Démarrer le programme........ 2. Présentation de l écran du logiciel....... Les barres d'outils, sauvegarder... 3. Créer un nouveau fichier........ 4. Préparer

Plus en détail

Photoshop Séquence 4 - Créer une image de taille personnalisée taille

Photoshop Séquence 4 - Créer une image de taille personnalisée taille cterrier.com 1/5 20/09/2006 Photoshop Séquence 4 - Créer une image de taille personnalisée taille Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Science et technologie : Le truc de Newton

Science et technologie : Le truc de Newton Science et technologie : Le truc de Newton Une caractéristique fondamentale de la science c est le lien étroit qui l unit à la technologie. La science cherche les règles du monde matériel et la technologie

Plus en détail

J ai peur des souris mais je me soigne Petit manuel à l attention des profs de langues vivantes désireux d affronter le Monstre Informatique

J ai peur des souris mais je me soigne Petit manuel à l attention des profs de langues vivantes désireux d affronter le Monstre Informatique J ai peur des souris mais je me soigne Petit manuel à l attention des profs de langues vivantes désireux d affronter le Monstre Informatique Les Fondamentaux du Prof de Langues Pourquoi ce manuel? Pour

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile

guide domestiques des incendies Assurer son logement, c est obligatoire et utile 12 Assurer son logement, c est obligatoire et utile Assurer son logement est une obligation légale. Si un dégât se déclare chez vous et que vous n êtes pas assuré, vous devrez supporter les frais de remise

Plus en détail

Bientôt la rentrée!...personnaliser et configurer un ordinateur pour faciliter son utilisation en classe

Bientôt la rentrée!...personnaliser et configurer un ordinateur pour faciliter son utilisation en classe Bientôt la rentrée!......personnaliser et configurer un ordinateur pour faciliter son utilisation en classe Tout comme l'achat des fournitures scolaires, la préparation de l'ordinateur s'effectue avant

Plus en détail

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses)

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses) L' approche de la complexité; Un exemple de démarche en classe de seconde. Bulletin officiel spécial n 4 du 29 avril 2010 L approche de la complexité et le travail de terrain Le travail de terrain est

Plus en détail

Réalisation d un zonage sismique de la plaque caraïbe préalable aux choix de scénarios de tsunamis aux Antilles françaises. Rapport intermédiaire

Réalisation d un zonage sismique de la plaque caraïbe préalable aux choix de scénarios de tsunamis aux Antilles françaises. Rapport intermédiaire Réalisation d un zonage sismique de la plaque caraïbe préalable aux choix de scénarios de tsunamis aux Antilles françaises Rapport intermédiaire BRGM/RP-55376-FR Mai 2007 Mots clés : zonage, séismes,

Plus en détail

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée Pour aborder ce travail, les élèves doivent avoir acquis au minimum le test N 3 départemental Possibilité de travailler

Plus en détail

Représenter un pays : la carte de France

Représenter un pays : la carte de France séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 séance 1 De la photo à la carte. Je découvre Avec l aimable autorisation de la Mairie de l Ile d Arz - www.iledarz.fr Emma va passer quelques jours de vacances à Bilhervé,

Plus en détail

Découverte et prise en main de SWEET HOME 3D

Découverte et prise en main de SWEET HOME 3D Découverte et prise en main de SWEET HOME 3D Auteur du tutoriel : ALLARDIN Jérémie - Prof. Génie Mécanique. Site : http://www.technologie-tutoriel.fr/ Dans la première partie du TP, vous créerez les murs

Plus en détail

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne Un colloque inédit sur les techniques de prévention et la gestion de crise 3 avril 2014 - centre culturel «La Marlagne» - Wépion Effondrements & affaissements du sol et assurance Bernard Desmet Assuralia

Plus en détail

Comment se connecter au dossier partagé?

Comment se connecter au dossier partagé? Comment se connecter au dossier partagé? Physique Strasbourg Ingénierie 4 avril 2013 Table des matières 1 But du tutoriel 1 2 Client FTP : Filezilla 2 2.1 Téléchargement et installation du client de partage......................

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux Tombe facilement dans la lune (distraction interne) Compenser les déficits d attention des élèves ayant un TDAH : des moyens simples à proposer aux enseignants Line Massé Département de psychoéducation,

Plus en détail

D30 / C30. La sécurité selon votre style

D30 / C30. La sécurité selon votre style / C30 La sécurité selon votre style La sécurité selon votre style Les portes blindées C 30 et D 30 constituent un choix particulièrement indiqué pour les bâtiments neuf parce qu elles offrent des particularitées

Plus en détail

ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE

ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE ÉTUDE DE L EFFICACITÉ DE GÉOGRILLES POUR PRÉVENIR L EFFONDREMENT LOCAL D UNE CHAUSSÉE ANALYSIS OF THE EFFICIENCY OF GEOGRIDS TO PREVENT A LOCAL COLLAPSE OF A ROAD Céline BOURDEAU et Daniel BILLAUX Itasca

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus Travaux Pratiques Sondage Radar de Vénus Introduction Vénus est la deuxième planète en partant du Soleil. Elle se trouve entre Mercure et la Terre. Vénus est une planète tellurique tout comme la Terre.

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

GUIDE Excel (version débutante) Version 2013

GUIDE Excel (version débutante) Version 2013 Table des matières GUIDE Excel (version débutante) Version 2013 1. Créer un nouveau document Excel... 3 2. Modifier un document Excel... 3 3. La fenêtre Excel... 4 4. Les rubans... 4 5. Saisir du texte

Plus en détail

IFFO-RME. Informations. Si la France est un pays de. LLa terre a tremblé le 21 novembre 2004 en Guadeloupe et aux Saintes, www.iffo-rme.

IFFO-RME. Informations. Si la France est un pays de. LLa terre a tremblé le 21 novembre 2004 en Guadeloupe et aux Saintes, www.iffo-rme. 4 Informations Brèves L y était En partenariat avec l, l association Prévention 2000 organise une grande commémoration de la crue de la Loire de 1856 sous la forme d une rencontre francophone des «Ambassadeurs

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

Activité 45 : La responsabilité de l Homme sur son environnement géologique

Activité 45 : La responsabilité de l Homme sur son environnement géologique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Géologie externe, évolution des paysages (16 heures) Notions. contenus Compétences Exemples d activités L procure à l Homme des ressources. [Thèmes : Environnement,

Plus en détail

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx?

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx? Lycée Bi h t QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive Il semble nécessaire d utiliser des fichiers images, de grande taille généralement, aussi, nous proposons

Plus en détail

Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle

Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle Concevoir son premier espace de cours sur la plateforme pédagogique Moodle Formation URFIST 19 mars 2013 Formatrice : Florie Brangé Description de la formation Nom : Concevoir son premier espace de cours

Plus en détail