La «triade capitoline», sur une sculpture provenant d une grande villa des environs de Rome (IIe s. ap. J.-C.). Préneste, musée archéologique.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La «triade capitoline», sur une sculpture provenant d une grande villa des environs de Rome (IIe s. ap. J.-C.). Préneste, musée archéologique."

Transcription

1 La religion romaine La «triade capitoline», sur une sculpture provenant d une grande villa des environs de Rome (IIe s. ap. J.-C.). Préneste, musée archéologique.

2 1. Introduction : Qu est-ce que la «religion romaine»? A. Une religion civique et communautaire B. Le calendrier civil et les fêtes religieuses C. Le rite comme pratique cultuelle fondamentale 2. La composition des lieux de culte A. Conception générale B. Le vocabulaire architectural et décoratif religieux 3. L histoire du temple romain à travers quelques exemples choisis

3 4. Vénérer les dieux et honorer les hommes A. Peut-on parler d un «panthéon romain»? B.Les principes du culte impériale 1. Les valeurs du Princeps 2. Le Genius impérial 3. Les divinités tutélaires 4. Le titre de Divi Filius C. Les religions à mystères : le culte de Mithra

4 Introduction à la religion romaine 1. Une religion civique et communautaire Restitution du forum républicain de Rome : la religion et la vie politique

5 Introduction à la religion romaine 1. Une religion civique et communautaire Ex-voto en forme de roue (Ier siècle av. J.-C.), Gaule romaine : on jette des offrandes au passage des rivières Exemple de Mercure : le dieu des voyageurs. Statuette provenant de Gaule romaine (Ier siècle ap. J.-C.)

6 Introduction à la religion romaine 1. Une religion civique et communautaire La religion romaine est sociale et politique, adaptée à la vie en communauté à tous ses niveaux : la famille culte des Lares domestiques les quartiers (vici) culte des Lares compitales / des Lares d Auguste les corporations professionnelles (collèges) les cités (colonies, municipes, cités pérégrines) les provinces culte provincial de Rome et Auguste dans les capitales l armée Rome et l empire

7 Introduction à la religion romaine 1. Une religion civique et communautaire Lares du péristyle de la maison du Cryptoportique (Pompéi) : buste d Hermès dans la niche + serpent Agathodémon (= protecteur, apotropaïque) Le «pilier des Nautes» (Ier siècle) Corporation des Nautes de Lutèce (maquette du musée de CLUNY)

8 Introduction à la religion romaine 2. Le calendrier civique et religieux Les Fastes peints d Antium (Anzio, Italie) : un calendrier républicain

9 Introduction à la religion romaine 2. Le calendrier civique et religieux L emprise sur la vie quotidienne : le calendrier civil et religieux Januarius Febrarius Martius Aprilis Maius Junius Quintilis Sextilis (Réforme de J. César en 45 av. J.-C.) : mois de Janus (divinité du commencement) : mois des purifications (februo) : mois de Mars (reprise des opérations militaire dans la Rome archaïque) : mois d Aphrodite (?) : mois de la déesse Maia, mère de Mercure : mois de Junon : le cinquième, puis devient Julius en 44 av. n.è. : le sixième, puis devient Augustus en 8 av. n.è. September : le septième October : le huitième November : le neuvième December : le dixième Les jours fastes au nombre de 235 Les jours néfastes au nombre de 109 (dont 61 feria publica)

10 Introduction à la religion romaine 2. Le calendrier civique et religieux Exemples de fêtes publiques : Fêtes civiques Liberalia, (17 mars) : prise de toge des jeunes citoyens Lupercalia (15 février) : fin de l année Saturnalia, (17 décembre) : dissolution célébrant la fin de l année, Feralia (21 février) : fête des morts Roma Condita : date de la fondation de Rome Fêtes liées au temps : Divalia (21 décembre) : solstice d hiver Fêtes agraires Ceralia (19 avril) : croissance des céréales Consualia (15 déc.) : ouverture des silos Vignette des Parentalia sur le calendrier de Saint-Romain-en- Gal (fêtes des morts fin février, qui se conclut par la fête des Feralia)

11 Introduction à la religion romaine 2. Le calendrier civique et religieux La mosaïque dite «des saisons» de Saint- Romain-en-Gal (IIIe siècle) Cueillette des olives à l automne

12 Introduction à la religion romaine 3. Le rite comme acte fondamental Paterfamilias Familia Lare Lare Sacrifice réalisé par le père de famille (le paterfamilias) devant l ensemble de la familia (Pompéi, maison de Sutoria Primigenia)

13 Introduction à la religion romaine 3. Le rite comme acte fondamental Définition du terme religio (J. Scheid) «ne désigne pas le sentiment d un individu envers une divinité, mais un ensemble de règles formelles et objectives léguées par la tradition.» Détail du relief de l autel en marbre de Domitius Ahenobarus (Champ de Mars), Rome, 105 av. J.-C. : un sacrifiant devant un autel (musée du Louvre)

14 II - La composition des lieux de culte 1. Conception générale le SANCTUAIRE (TEMENOS) : notion de TEMPLUM portiques et péribole temple Autel (ara) aire sacrée Le sanctuaire d Apollon à Pompéi (IIe s. av. n. è.)

15 II - La composition des lieux de culte 1. Conception générale le TEMPLE : l AEDES péribole portique cella Aire sacrée podium pronaos Le sanctuaire de Portunus au Forum Boarium, Rome (IIe s. av. n. è.) : axonométrie

16 II - La composition des lieux de culte 1. Conception générale L AUTEL : l ARA Temple de Mars Ultor, sur le forum d Auguste

17 II - La composition des lieux de culte 1. Conception générale autel péribole L Ara Pacis Augustae (Ier s. av. n. è.), Rome

18 II - La composition des lieux de culte 1. Conception générale Le sacrifice : rite essentiel de la religion romaine patère Scène de sacrifice représentée sur la face ouest de l autel (praefatio) Pompéi. simpulum oenochoe Pompéi, autel, face nord

19 II - La composition des lieux de culte 1. Conception générale Le sacrifice : rite essentiel de la religion romaine Et, en effet, quand les Dieux et les hommes mortels se disputaient dans Mèkônè, Promètheus montra un grand bœuf qu à dessein il avait partagé, voulant tromper l esprit de Zeus. D une part, les chairs et les entrailles, il les mit dans la peau, en les recouvrant du ventre de l animal ; et, de l autre côté, avec une ruse adroite, les os blancs du bœuf, il les disposa habilement et les recouvrit d une belle graisse. Et alors, le Père des Dieux et des hommes lui dit : Iapétionide! Le plus illustre des princes, ô cher, que tu as fait des parts inégales! Ainsi parla Zeus toujours plein de prudence. Et le subtil Promètheus lui répondit, souriant en lui-même, car il n avait point oublié sa ruse : Très-glorieux Zeus, le plus grand des Dieux éternels, choisis de ces parts, celle que ton cœur te persuadera de choisir. Il parla ainsi, plein de ruse ; mais Zeus, dans sa sagesse éternelle, ne se méprit point et reconnut cette fraude, et, dans son esprit, prépara des calamités aux hommes mortels ; et ces malheurs devaient s accomplir. De l une et l autre main, il enleva la blanche graisse, et il s irrita dans son esprit, et la colère envahit son cœur, dès qu il eut vu les os blancs du bœuf et cette ruse adroite. Et c est depuis ce temps que la race des hommes, pour les Dieux, brûle les os blancs sur les autels parfumés. Théogonie. Hésiode, VIIIe s av. J.-C.

20 II - La composition des lieux de culte 1. Conception générale Exemple-type d un sacrifice Citoyen romain représenté en sacrifiant (capite velato), I er s. av. J.-C., Musée du Vatican Statue d Auguste de la via Labicana (Rome, Musée des Thermes)

21 II - La composition des lieux de culte 1. Conception générale 1) Purification des officiants etdesvictimes sacrificielles 2) PRAEFATIO : Offrande préliminaire de l encens et du vin. 3) Immolation de l animal à sacrifier 4) Examen des exta. Validation du sacrifice par la divinité sous la forme de présage. 1) Sacrifice des exta, brûlés sur l autel 2) Partage de la viande des victimes sacrifiées entre les hommes lors d un banquet. Scène de PRAEFATIO sur la colonne Trajane (IIe s.)

22 II - La composition des lieux de culte 1. Conception générale 1) Purification des officiants etdesvictimes sacrificielles 2) PRAEFATIO : Offrande préliminaire de l encens et du vin. 3) Immolation de l animal à sacrifier 4) Examen des exta. Validation du sacrifice par la divinité sous la forme de présage. 1) Sacrifice des exta, brûlés sur l autel 2) Partage de la viande des victimes sacrifiées entre les hommes lors d un banquet. Scène d extispicine (Paris, Louvre)

23 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains Temples rectangulaires TEMPLE D ANTONIN ET DE FAUSTINE Temples circulaires TEMPLE DE VESTA

24 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains Temples avec un plan rectangulaire PLAN OBLONG

25 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains Temples avec un plan rectangulaire PLAN BARLONG Temple de la Concorde (Forum républicain de Rome)

26 II - La composition des lieux de culte 1. L architecture et la typologie des temples romains Temple de Bêl à Palmyre (Syrie) 2016

27 II - La composition des lieux de culte 1. L architecture et la typologie des temples romains Temples avec un plan circulaire (THOLOS) Temple de Vesta (Forum républicain de Rome)

28 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains La Maison Carrée de Nîmes FRONTON (FASTIGIUM) PRONAOS (PARS ANTICA) CELLA (PARS POSTICA) PODIUM ESCALIER DE FAÇADE

29 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains CELLA (PARS POSTICA) PRONAOS (PARS ANTICA) ESCALIER DE FAÇADE PODIUM

30 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains LE PODIUM STYLOBATE MOULURE SUPÉRIEURE DÉ (ORTHOSTATES) MOULURE INFÉRIEURE

31 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains LA COLONNE CHAPITEAU FÛT (CANNELURES) BASE MOULURÉE

32 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains L ENTABLEMENT CORNICHE FRISE ARCHITRAVE

33 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains LE FRONTON RAMPANTS CORNICHE TYMPAN

34 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains Les ordres décoratifs Pour en savoir plus sur la genèse des ordres architecturaux antiques, lire impérativement : M.-C. Hellmann, L architecture grecque, 1. Les principes de la construction, Picard, Paris, 2002, p «l ensemble des normes qui régissent l élévation d un édifice. L architecture grecque ne connait que deux ordres : le dorique et le ionique. L ordre corinthien est une variante de l ordre ionique.» M.-C. Hellmann

35 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains ORDRE DORIQUE triglyphes métopes frise abaque échine Architrave lisse chapiteau dorique fût cannelé

36 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains ORDRE IONIQUE FRISE CONTINUE ARCHITRAVE À DEUX FASCES CHAPITEAU IONIQUE CANNELURES volutes

37 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains ORDRE CORINTHIEN

38 II - La composition des lieux de culte 2. L architecture et la typologie des temples romains Le chapiteau corinthien volute Couronne supérieure Couronne inférieure Feuille d acanthe Feuilles d acanthe «mole»

39 II - La composition des lieux de culte 3. Les programmes décoratifs Un Acrotère Une Antéfixe Tegula Imbrex / imbrices Tête féminine. Fin VIe s. av. J.-C. Etrurie Palmette en marbre. IIe IIIe sap. J.-C. Temple de la Concorde. Rome Les monnaies, supports d images

40 III - L histoire du temple romain à travers quelques exemples choisis 1/ Les premiers temples romains. Temple de Saturme. Rome. 498 av. J.-C. Plan traditionnel du temple de Jupiter Capitolin (Gjerstadt, 1962) Podium rectangulaire, vestibule profond et cella, stricte frontalité. TEMPLE PROSTYLE TÉTRASTYLE Temple des Castores. Rome. 484 av. J.-C. TEMPLE PROTYLE HEXASTYLE.

41 III - L histoire du temple romain à travers quelques exemples choisis Quelques variantes : le temple PÉRIPTÈRE SINE POSTICO. Temple de Satricum (Latium).

42 III - L histoire du temple romain à travers quelques exemples choisis 2/ Les «débuts» de l influence grecque (II ème s. av. J.-C.). 146 av. J.-C. : conquête de la Macédoine et prise de Corinthe Cette richesse est due tant aux conquêtes (pillages, esclaves ) qu à l ouverture de nouveaux débouchés maritimes (Délos). Temple de Jupiter Stator sur le Champ de Mars. 146 av. J.-C. Construit par Hermodoros de Salamine. Temple PÉRIPTÈRE, le premier en marbre de Rome.

43 III - L histoire du temple romain à travers quelques exemples choisis Des temples circulaires : les tholoi Plan et restitution du temple d Hercule Olivarius sur le Forum Boarium (120 av. J.-C.). Hermodoros de Salamine? Temple de Vesta sur le Palatin. Epoque augustéenne.

44 III - L histoire du temple romain à travers quelques exemples choisis 3/ le compromis vitruvien, la synthèse des traditions et des influences (vers 100 av. J.-C.). Temple de Portunus sur le Forum Boarium. 75 av. J.-C. TEMPLE PSEUDO-PÉRIPTÈRE TÉTRASTYLE

45 III - L histoire du temple romain à travers quelques exemples choisis A l époque d Auguste on préfère la solution du temple pseudo-périptère. de vitesse. Temple des Castores. Rome. Reconstruit sous Auguste. TEMPLE PÉRIPTÈRE Temple de Saturne. Rome. Epoque augustéenne. TEMPLE PSEUDO-PÉRIPTÈRE

46 III - L histoire du temple romain à travers quelques exemples choisis

47 III - L histoire du temple romain à travers quelques exemples choisis Capitole de Dougga (Tunisie) TEMPLE PROSTYLE Temple de Bacchus à Baalbeck (Liban) TEMPLE PÉRIPTÈRE

48 III - L histoire du temple romain à travers quelques exemples choisis Le temple de Vénus et Rome (135 ou 137 ap. J.-C.) Reconstitution du temple par l université de Caen. TEMPLE DISTYLE

Les sanctuaires des provinces orientales aux époques hellénistique et romaine. TD1 : Introduction à l architecture religieuse gréco-romaine

Les sanctuaires des provinces orientales aux époques hellénistique et romaine. TD1 : Introduction à l architecture religieuse gréco-romaine Les sanctuaires des provinces orientales aux époques hellénistique et romaine TD1 : Introduction à l architecture religieuse gréco-romaine I/ VOCABULAIRE DES LIEUX DE CULTE La notion de temple et de sanctuaire

Plus en détail

Histoire de l architecture occidentale

Histoire de l architecture occidentale Histoire de l architecture occidentale Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Histoire de l architecture occidentale Partie II Antiquité Européenne Chapitre 2 Grèce antique GRECE : CHRONOLOGIE

Plus en détail

Les temples, les sanctuaires et les ordres antiques

Les temples, les sanctuaires et les ordres antiques Exercice 1 : Associer le mot correspondant à la définition. Les temples, les sanctuaires et les Péristyle ; Podium ; Propylon ; Téménos ; Cella ; Sékos ; Adyton ; Oblong ; Péristasis ; Krépis ; Aedes ;

Plus en détail

Les temples, les sanctuaires et les ordres antiques

Les temples, les sanctuaires et les ordres antiques Exercice 1 : Associer le mot correspondant à la définition. Les temples, les sanctuaires et les Péristyle ; Podium ; Propylon ; Téménos ; Cella ; Sékos ; Adyton ; Oblong ; Péristasis ; Krépis ; Aedes ;

Plus en détail

HISTOIRE DE LA VILLE DE ROME Le Principat et la Rome impériale

HISTOIRE DE LA VILLE DE ROME Le Principat et la Rome impériale HISTOIRE DE LA VILLE DE ROME Le Principat et la Rome impériale PLAN DU COURS (27 avant notre ère 235 de notre ère) Introduction : d Octavien à Auguste, les mutations du pouvoir I. Les réalisations d Auguste

Plus en détail

Territoires sacrés et temples

Territoires sacrés et temples Territoires sacrés et temples Le lieu sacré permet au fidèle de rencontrer Dieu, de le «localiser». Lieu ou se déroulent les pratiques religieuses, propices à l évocation du divin, et à l expression de

Plus en détail

Les bâtiments civils politiques : les forums (ou fori), les basiliques, les curies et les arcs de triomphe

Les bâtiments civils politiques : les forums (ou fori), les basiliques, les curies et les arcs de triomphe Les bâtiments civils politiques : les forums (ou fori), les basiliques, les curies et les arcs de triomphe Définition du forum - place de forme rectangulaire - centre vital des villes romaines, - point

Plus en détail

ARCHÉOLOGIE Temple de Mercure

ARCHÉOLOGIE Temple de Mercure POURQUOI UN PLAN AUSSI ORIGINAL? ÉLÉMENTS DE RÉPONSE Les dimensions OBSERVATION DES VESTIGES ARCHÉOLOGIQUES Le sanctuaire a la forme d un quadrilatère de 6,8 m (nord-sud) sur 60, m (est-ouest), délimité

Plus en détail

Ara Pacis. L'Ara Pacis est un autel en marbre qui sert à honorer la déesse de la Paix. L'Ara Pacis signifie l'autel de la paix.

Ara Pacis. L'Ara Pacis est un autel en marbre qui sert à honorer la déesse de la Paix. L'Ara Pacis signifie l'autel de la paix. CELEBRATIONS A ROME Les troisièmes latinistes ont travaillé sur les empereurs et les monuments érigés en leur honneur. Ils ont vu notamment comment avaient évolué les fonctions de l'arc de triomphe. Voici

Plus en détail

ARTS DE L ESPACE. I Rencontrer matériellement l uvre. UVRE : LE SANCTUAIRE DE GISACUM Le Vieil-Evreux (Eure), Ier IIIe siècles ap.

ARTS DE L ESPACE. I Rencontrer matériellement l uvre. UVRE : LE SANCTUAIRE DE GISACUM Le Vieil-Evreux (Eure), Ier IIIe siècles ap. ARTS DE L ESPACE UVRE : LE SANCTUAIRE DE GISACUM Le Vieil-Evreux (Eure), Ier IIIe siècles ap. JC I Rencontrer matériellement l uvre Visite préalable du site de Gisacum-Le Vieil-Evreux Les élèves visitent

Plus en détail

Les bâtiments civils : forums et arcs de triomphe

Les bâtiments civils : forums et arcs de triomphe Les bâtiments civils : forums et arcs de triomphe I Le forum 1. Considérations générales à partir de l exemple de Rome Le Forum Romanum Curie Comitium I Le forum 1. Considérations générales à partir de

Plus en détail

L Antiquité. L art de la Grèce ancienne

L Antiquité. L art de la Grèce ancienne L Antiquité L art de la Grèce ancienne I. Contexte historique Durant l Antiquité, ce pays ne s appelait pas la Grèce mais l... et leurs habitants les Héllènes. A l époque, le pays était recouvert à 80%

Plus en détail

De la Grèce et de Rome, notre héritage vivant. Ref : GR DG C06a

De la Grèce et de Rome, notre héritage vivant. Ref : GR DG C06a Documentation : Monde hellénique Architecture grecque : le Temple Association ATHENA De la Grèce et de Rome, notre héritage vivant. Ref : GR DG C06a RAPPELS GENERAUX Ce qu il faut bien avoir présent à

Plus en détail

Noms des mois. (Calendriers grégorien et républicain) Calendrier grégorien

Noms des mois. (Calendriers grégorien et républicain) Calendrier grégorien Noms des mois (Calendriers grégorien et républicain) Les noms des mois, dans le calendrier grégorien, proviennent de multiples sources : la religion romaine, bien évidemment, mais également l'histoire

Plus en détail

Le Panthéon. Pourquoi le Panthéon est-il une synthèse de l architecture romaine?

Le Panthéon. Pourquoi le Panthéon est-il une synthèse de l architecture romaine? Le Panthéon Pourquoi le Panthéon est-il une synthèse de l architecture romaine? Le Panthéon est certainement l édifice romain le mieux conservé. Comme son nom l'indique, ce temple rond surmonté d une coupole

Plus en détail

Conquêtes, paix romaine et romanisation

Conquêtes, paix romaine et romanisation Conquêtes, paix romaine et romanisation I. Le rôle de l empereur. I. Le rôle de l empereur. I. Le rôle de l empereur. Auguste Caesar I. Le rôle de l empereur. Auguste Caesar I. Le rôle de l empereur. Auguste

Plus en détail

L URBANISME À L ÉPOQUE ROMAINE

L URBANISME À L ÉPOQUE ROMAINE L URBANISME À L ÉPOQUE ROMAINE TD 3 23 novembre 2016 L exemple de Pompéi Introduction Cliché : High Contrast, 2007. Plan du TD 1. Une histoire mouvementée 2. Les éléments constitutifs d une ville 3. Zoom

Plus en détail

L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION L EMPEREUR LA PAIX ROMAINE L URBS, CAPITALE DE L EMPIRE LA ROMANISATION

L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION L EMPEREUR LA PAIX ROMAINE L URBS, CAPITALE DE L EMPIRE LA ROMANISATION Résumé L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION - 100 0 100 Auguste (-27 / 14) 200 Paix romaine (Ier-IIe siècles) 300 Edit de Caracalla (212) L EMPEREUR Premier empereur Auguste détient les principaux

Plus en détail

Séance HDA : l' Ara pacis Augustae. sur la Via Flaminia dans la zone septentrionale du Champ de Mars

Séance HDA : l' Ara pacis Augustae. sur la Via Flaminia dans la zone septentrionale du Champ de Mars Séance HDA : l' Ara pacis Augustae sur la Via Flaminia dans la zone septentrionale du Champ de Mars L'exposition au Grand Palais L'ara pacis en couleurs http://www.tic-et-nunc.com/histoire-des-arts/niveau-troisi%c3%a8me/

Plus en détail

Visite du département des Antiquités grecques du musée du Louvre

Visite du département des Antiquités grecques du musée du Louvre SECONDE HISTOIRE DES ARTS NOM:. Prénom:... Classe: Visite du département des Antiquités grecques du musée du Louvre L art de la Grèce archaïque (VIIIe-VIe siècle av. J.-C.) Statuette féminine dite «La

Plus en détail

Archéologie et art de Rome et de l Italie

Archéologie et art de Rome et de l Italie Archéologie et art de Rome et de l Italie Introduction consacrée à l histoire de la ville de Rome (à travers les textes et l archéologie). Toute une série de cours thématiques (8) : Le territoire, Le commerce,

Plus en détail

Les villes gallo-romaines

Les villes gallo-romaines Source : Histoire-Géographie CE2, Hachette de la Gaule? [1] Les villes gallo-romaines 1 Les villes en Gaule romaine Les Romains et les Gallo-Romains ont transformé les petites villes gauloises et construit

Plus en détail

L empereur. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares

L empereur. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares L empereur template : le triomphe de Titus En 27 avant J.-C., la République disparaît et Rome est désormais dirigé par un empereur. Etudions les empereurs Octave Auguste et Trajan pour comprendre quels

Plus en détail

FRISE DES PANATHENEES

FRISE DES PANATHENEES FRISE DES PANATHENEES Le temple du Parthénon, de style dorique, a deux frises de style différent : - une frise extérieure de style dorique (voir pages précédentes) - une frise intérieure de style ionique,

Plus en détail

1. Un empereur qui détient tous les pouvoirs

1. Un empereur qui détient tous les pouvoirs L Empire, l empereur, la ville et la romanisation Introduction Tous les chemins mènent à Rome!!! Phare de la Méditerranée du monde antique... Cité dominant les peuples de l'afrique du Nord, du Moyen-Orient

Plus en détail

L Urbs, capitale de l Empire

L Urbs, capitale de l Empire L Urbs, capitale de l Empire template : le triomphe de Titus L Urbs est la capitale de l Empire romain. A quelle ville correspond l Urbs? Dans quel pays se trouve cette ville? Maquette du centre de l Urbs

Plus en détail

La restauration du trophée d'auguste

La restauration du trophée d'auguste Fiche ÉLÈVE N 1. UNE RESTAURATION EN PLUSIEURS ETAPES UN MONUMENT TRES TRANSFORME A. LE TROPHEE AVANT RESTAURATION Ce dessin figure l état du Trophée avant toute restauration. Faites le tour du Trophée

Plus en détail

o Thermes de Caracalla

o Thermes de Caracalla Jour 2 : Cœur historique Rome antique o Thermes de Caracalla Combien de personnes pouvaient accueillir les thermes? Sous quel empereur se fait l inauguration du monument? En quelle année? De construction

Plus en détail

L EMPIRE ROMAIN. H3. Thème 2. Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain? Séance 1. I - Les empereurs romains.

L EMPIRE ROMAIN. H3. Thème 2. Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain? Séance 1. I - Les empereurs romains. H3. Thème 2. L EMPIRE ROMAIN Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain? Séance 1. I - Les empereurs romains. 1 - Étude de cas : Auguste, le premier empereur. Comment Auguste transforme-t-il la

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1... La Grèce avant la cité : de Mycènes aux âges obscurs. Avant-propos...3

TABLE DES MATIÈRES 1... La Grèce avant la cité : de Mycènes aux âges obscurs. Avant-propos...3 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...3 CHAPITRE I HISTOIRE DE L'ARCHÉOLOGIE GRECQUE...5 Préhistoire de l'archéologie grecque : marchands, savants et artistes du XV e au début du XIX e s...5 Le «grand» XIX

Plus en détail

Colloque des enfants au musée d Aquitaine, Bordeaux

Colloque des enfants au musée d Aquitaine, Bordeaux Colloque des enfants au musée d Aquitaine, Bordeaux 23 avril 2004, Ecole David Johnston, Bordeaux, Classe de CM2 de Madame Manville " Les temples " Ecole David Johnston, Bordeaux, classe de CM2 de Madame

Plus en détail

L empereur romain. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares

L empereur romain. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares L empereur romain template : le triomphe de Titus En 27 avant J.-C., la République disparaît et Rome est désormais dirigé par un empereur. Quels sont les pouvoirs de l empereur? Etudions deux d entre eux

Plus en détail

Etudier le Parthénon et la frise des Panathénées en Histoire classe de 6e

Etudier le Parthénon et la frise des Panathénées en Histoire classe de 6e Etudier le Parthénon et la frise des Panathénées en Histoire classe de 6e durée: 2 heures. 1. Etudier le Parthénon en classe de 6e. Capacités: - Connaître un monument d Athènes. - Décrire un temple. -

Plus en détail

Domus de Vénus à la coquille

Domus de Vénus à la coquille Domus de Vénus à la coquille Fresque de Vénus donnant le nom à la domus La maison de Vénus à la Coquille était habitée par des gens aisés. Elle a été restaurée en 1952. Elle doit son nom à la grande fresque

Plus en détail

Oloron-Sainte-Marie. Les enchainés

Oloron-Sainte-Marie. Les enchainés Oloron-Sainte-Marie Les enchainés Lors de mon passage à Oloron-Sainte-Marie, sur le chemin de Compostelle, mes pas m ont conduit à la cathédrale Sainte-Croix. La ville connue sous le nom de Iluko ou Iluro

Plus en détail

La romanisation. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares

La romanisation. template : le triomphe de Titus. Marie Desmares La romanisation template : le triomphe de Titus Comment Rome traite-t-elle les provinces conquises? Prenons l exemple de la ville d Arles. Où se trouve Arles? (sois précis) La Gaule romaine au Ier siècle

Plus en détail

L ART DE LIRE LES TRACES FOUILLES À PONT-SAINTE- MAXENCE. Dossiers pédagogiques. Marc NADAUX

L ART DE LIRE LES TRACES FOUILLES À PONT-SAINTE- MAXENCE. Dossiers pédagogiques. Marc NADAUX Dossiers pédagogiques Marc NADAUX L ART DE LIRE LES TRACES FOUILLES À PONT-SAINTE- MAXENCE Cette série propose d aller à la rencontre du métier d archéologue, à travers le parcours de Tahar Ben Redjeb,

Plus en détail

Cannes : Urbanisation et patrimoine bâti Quartier Russe

Cannes : Urbanisation et patrimoine bâti Quartier Russe Cannes : Urbanisation et patrimoine bâti Quartier Russe Dans le cadre des programmes d Histoire des arts (l architecture), une sortie est organisée pour les élèves de 4 e : Objectifs Découvrir le patrimoine

Plus en détail

Document 4 page 49. - Comment s'appelle le territoire de la cité d'athènes? - De quoi se compose son territoire?

Document 4 page 49. - Comment s'appelle le territoire de la cité d'athènes? - De quoi se compose son territoire? Document 4 page 49. - Comment s'appelle le territoire de la cité d'athènes? - De quoi se compose son territoire? - Comment s'appelle le territoire de la cité d'athènes? Il s'agit de l'attique. - De quoi

Plus en détail

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine»

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Le navire romain de la Bourse, fin du IIème siècle après J.-C., Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Massalia est conquise par Trébonius,

Plus en détail

Les instruments du culte

Les instruments du culte Les instruments du culte par Christophe Aug Cet article a pour but de présenter des éléments revenant fréquemment dans le monnayage romain : les objets cultuels. Après une courte introduction sur la religion

Plus en détail

Citoyenneté et empire à Rome Ier IIIe siècles

Citoyenneté et empire à Rome Ier IIIe siècles Citoyenneté et empire à Rome Ier IIIe siècles Rome : De la monarchie à l Empire Res publica Auguste 1 er empereur Fin de l Empire - 509-27 476 Guerre des Gaules monarchie République Empire -800-700 -600-500

Plus en détail

OPTION LATIN 5. 2 heures de cours par semaine en 5e 3 heures en 4e 3 heures en 3e

OPTION LATIN 5. 2 heures de cours par semaine en 5e 3 heures en 4e 3 heures en 3e OPTION LATIN 5 e Les élèves qui choisissent l option latin auront : 2 heures de cours par semaine en 5e 3 heures en 4e 3 heures en 3e Portrait de jeune fille, dit "portrait de Sappho" Musée de Naples Fresque

Plus en détail

L Ara Pacis Augustae Auguste et le pouvoir des images

L Ara Pacis Augustae Auguste et le pouvoir des images L Ara Pacis Augustae Auguste et le pouvoir des images Restitution de la polychromie. DATATION A défaut d établir une base législative concrète et définitive du régime qu il espère instaurer à Rome, Auguste

Plus en détail

Les ateliers d histoire de l art / VI. La sculpture : une technique à travers les siècles. Acte 3. jeudi 4 décembre 2014

Les ateliers d histoire de l art / VI. La sculpture : une technique à travers les siècles. Acte 3. jeudi 4 décembre 2014 Les ateliers d histoire de l art / VI La sculpture : une technique à travers les siècles Acte 3 jeudi 4 décembre 2014 . Ne pas hésiter à prendre la parole, mais sans la monopoliser.. Suivre une méthodologie..

Plus en détail

LA CITÉ DES ATHÉNIENS (Ve siècle avant J.-C.) : Co3 : Je connais et je sais utiliser un vocabulaire adaptés : les mots-clés.

LA CITÉ DES ATHÉNIENS (Ve siècle avant J.-C.) : Co3 : Je connais et je sais utiliser un vocabulaire adaptés : les mots-clés. LA CITÉ DES ATHÉNIENS (Ve siècle avant J.-C.) : Co3 : Je connais et je sais utiliser un vocabulaire adaptés : les mots-clés. Cité grecque (Acropole et agora) Guerres médiques Hoplites Trières Ligue de

Plus en détail

L Urbs capitale de l Empire

L Urbs capitale de l Empire L Urbs capitale de l Empire template : le triomphe de Titus Rome est la capitale de l Empire romain : on l appelle l Urbs. Quels sont les principaux monuments de l Urbs? Les monuments du centre de l Urbs

Plus en détail

Exercice 1 : Donner le mot correspondant à la définition = remplir les pointillés. Les matériaux légers

Exercice 1 : Donner le mot correspondant à la définition = remplir les pointillés. Les matériaux légers Exercice 1 : Donner le mot correspondant à la définition = remplir les pointillés. TERRE CRUE Les matériaux légers Le pisé consiste à faire un coffrage de bois que l on remplit d argile accompagnée d un

Plus en détail

Sortie à Glanum et Saint-Rémy de Provence. Elèves latinistes et hellénistes 3 ème A, B, D Collège Gaston Defferre 15 avril 2011

Sortie à Glanum et Saint-Rémy de Provence. Elèves latinistes et hellénistes 3 ème A, B, D Collège Gaston Defferre 15 avril 2011 Sortie à Glanum et Saint-Rémy de Provence Elèves latinistes et hellénistes 3 ème A, B, D Collège Gaston Defferre 15 avril 2011 Programme de la journée Rendez-vous à 8h00, Place du 4 septembre 9h30 : visite

Plus en détail

Infrastructures et commerce

Infrastructures et commerce Infrastructures et commerce Introduction La villa «de la Pisanella», Boscoreale Epaves du Grand Congloué 93 000 litres de vin 12 000 litres d huile Fouille Cousteau. 1952-57 Au Large de Marseille 1200-1500

Plus en détail

MONUMENT (à présenter) :...

MONUMENT (à présenter) :... S.. P. q R. NOMEN :. PRAENOMEN :.. DECURIE : MONUMENT (à présenter) :.... 1 Sommaire Chapitre 1 : Les Etrusques (Visite de Cerveteri) p. 3 8 Chapitre 2 : La Rome antique. p. 9-13 Chapitre 3 : Ostie : port

Plus en détail

L architecture grecque et la statuaire.

L architecture grecque et la statuaire. Installation des ressources : A. L architecture : L architecture grecque et la statuaire. 1. Complète le document ci-dessous en indiquant le nom des différents monuments constituant l Acropole d Athènes.

Plus en détail

Séjour «LA PROVENCE ROMAINE»

Séjour «LA PROVENCE ROMAINE» Date : Toute l année Durée : 4 jours / 3 nuits Participants : 15 à 50 pax Séjour «LA PROVENCE ROMAINE» 1 er jour Orange / Vaison la Romaine DESCRIPTIF ET PROGRAMME Le matin Orange Le Théâtre Antique et

Plus en détail

H6/ Auguste, un empereur romain

H6/ Auguste, un empereur romain H6/ Auguste, un empereur romain Objectif : Décrire et expliquer le rôle politique d Auguste. - Je précise comment il est parvenu à la tête de l Etat - J indique les pouvoirs qu il exerce, avec l aide de

Plus en détail

La sculpture à l époque républicaine (suite et fin) Une création romaine: le relief historique

La sculpture à l époque républicaine (suite et fin) Une création romaine: le relief historique La sculpture à l époque républicaine (suite et fin) Une création romaine: le relief historique Autel de Cnaeus Domitius Ahenobarbus Marbre H. : 83 m. ; l. : 1,47 m. Autour de 100 avant J.-C Paris, Musée

Plus en détail

Les mosaïques de Saint Romain en Gal

Les mosaïques de Saint Romain en Gal Cette très belle mosaïque a été découverte en 1891 sur les bords du Rhône à St Romainen-Gal, près de Vienne. Elle ornait le sol d une riche demeure. A l'origine, elle mesurait 8. 86 m X 4.48 m et était

Plus en détail

Pompéi et le Vésuve ( Inconnu) TD 4 Hélène Labit.

Pompéi et le Vésuve ( Inconnu) TD 4 Hélène Labit. Pompéi et le Vésuve ( Inconnu) TD 4 Hélène Labit helene.labit@univ-paris1.fr o Organisation urbaine o Modèle récurent à quasiment toutes les villes romaines o Choix d implantation d une ville o Urbanisme

Plus en détail

Les sanctuaires panhelléniques

Les sanctuaires panhelléniques Les sanctuaires panhelléniques Template : www.iliadeodyssee.com Olympie est un sanctuaire panhellénique : de quoi s agit-il d après toi? Où se trouve le sanctuaire d Olympie? Grèce et Grèce d Asie Voici

Plus en détail

Pourquoi les habitants du Valais sont-ils historiquement chrétiens?

Pourquoi les habitants du Valais sont-ils historiquement chrétiens? ECOLE-MUSEE 4-5-6P Pourquoi les habitants du Valais sont-ils historiquement chrétiens? Les religions en Valais : de la préhistoire à l émergence du christianisme au IVème siècle Les élèves découvrent l

Plus en détail

La religion en Gaule romaine

La religion en Gaule romaine La religion en Gaule romaine Les lieux de culte Le culte domestique Laraire = niche ou temple miniaturisé, à fronton rectangulaire. culte domestique, dieu LARE Laraire trouvé à Autun Laraire d Obenwinterthur

Plus en détail

HABITER LES CAMPAGNES. LES VILLAE : DE L EXPLOITATION AGRICOLE AU DOMAINE D AGRÉMENT

HABITER LES CAMPAGNES. LES VILLAE : DE L EXPLOITATION AGRICOLE AU DOMAINE D AGRÉMENT HABITER LES CAMPAGNES. LES VILLAE : DE L EXPLOITATION AGRICOLE AU DOMAINE D AGRÉMENT I - Introduction Questions de définition VILLA DOMUS Le Digeste (= compilation de lois et de décisions de justice. Début

Plus en détail

L évolution du calendrier :

L évolution du calendrier : L évolution du calendrier : Romain Julien Grégorien Républicain Grégorien 753 av. JC 45 av. JC 1582 1792 et 1871 Retour en.1806 L expression calendrier romain désigne l ensemble des calendriers utilisés

Plus en détail

Je me nomme Léonidas. Je serai ton guide pour aujourd hui. N oublie pas que ton professeur. dans chaque lieu

Je me nomme Léonidas. Je serai ton guide pour aujourd hui. N oublie pas que ton professeur. dans chaque lieu Je me nomme Léonidas. Je serai ton guide pour aujourd hui. N oublie pas que ton professeur peut Bonjour t aider à en cas toi, de problème bienvenue et que dans des la questions cité sont d Athènes posées

Plus en détail

Partie III ROME. Rome, un empire. Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain?

Partie III ROME. Rome, un empire. Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain? Partie III ROME Rome, un empire Sur quelles bases repose l unité de l Empire romain? CONNAISSANCES Connaître les pouvoirs et la place de l empereur dans la société romaine Connaître la «pax romana», qui

Plus en détail

Les bâtiments civils politiques : les forums (ou fori), les basiliques, les curies et les arcs de triomphe (2)

Les bâtiments civils politiques : les forums (ou fori), les basiliques, les curies et les arcs de triomphe (2) Les bâtiments civils politiques : les forums (ou fori), les basiliques, les curies et les arcs de triomphe (2) Introduction I. Le Forum Romain sous la Royauté et la République II. Le forum de César et

Plus en détail

L URBANISME À L ÉPOQUE ROMAINE

L URBANISME À L ÉPOQUE ROMAINE L URBANISME À L ÉPOQUE ROMAINE TD 3 21 et 23 novembre L exemple de Pompéi Introduction Cliché : High Contrast, 2007. Plan du TD 1. Une histoire mouvementée 2. Les éléments constitutifs d une ville 3. Zoom

Plus en détail

L INFLUENCE DE LA GRECE SUR ROME!!

L INFLUENCE DE LA GRECE SUR ROME!! L INFLUENCE DE LA GRECE SUR ROME!! Les ultimes paroles que César a prononcées étaient en Grec Et pourtant César était bel et bien un empereur ROMAIN! Pourquoi avoir déclaré «και συ τεκνον» (Toi aussi mon

Plus en détail

Après la défaite des Gaulois à Alésia en 52 av. J.-C., les Romains établissent leur domination sur la Gaule.

Après la défaite des Gaulois à Alésia en 52 av. J.-C., les Romains établissent leur domination sur la Gaule. Après la défaite des Gaulois à Alésia en 52 av. J.-C., les Romains établissent leur domination sur la Gaule. C est le début de 5 siècles de paix et de richesse. Les Romains organisent la Gaule en 4 provinces

Plus en détail

Cycle3, HISTOIRE 6 ème Thème 2- Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au Ier millénaire avant JC.

Cycle3, HISTOIRE 6 ème Thème 2- Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au Ier millénaire avant JC. Cycle3, HISTOIRE 6 ème Thème 2- Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au Ier millénaire avant JC. Formation HG groupe collège, académie d'amiens, mars-avril 2016 Distinguer

Plus en détail

Mon musée en 6 ème. Quadrige passant les bornes à l extrémité de La piste. Peinture d Euphilétos, 500 av. J.C

Mon musée en 6 ème. Quadrige passant les bornes à l extrémité de La piste. Peinture d Euphilétos, 500 av. J.C Quadrige passant les bornes à l extrémité de La piste. Peinture d Euphilétos, 500 av. J.C Mon musée en 6 ème HISTOIRE DES ARTS 6 ème : Mme Possover professeur EPS /Melle Possover professeur d Histoire.

Plus en détail

Les panthéons civiques dans les monnayages provinciaux de l époque sévérienne ( )

Les panthéons civiques dans les monnayages provinciaux de l époque sévérienne ( ) Journée d étude ANR 26 novembre 2011 Programme Les panthéons civiques dans les monnayages provinciaux de l époque sévérienne (193-218) 9.30 M. Amandry, Introduction 10.00 S. Kremydi, Divinités et cultes

Plus en détail

Introduction : Chapitre IX. Rome, des origines à la fin de la République

Introduction : Chapitre IX. Rome, des origines à la fin de la République Introduction : Chapitre IX. Rome, des origines à la fin de la République 1. DVP : Quelle est la situation de Rome vers 350 av. J.-C.? En 264 av. J.-C.? En 58 av. J.C.? Puis en 27 av. J.-C.? Comment évolue-t-elle

Plus en détail

L américanisation aujourd hui

L américanisation aujourd hui La Romanisation L américanisation aujourd hui Nous sommes quelque soit notre origine, influencé plus ou moins par la culture américaine. Que ce soit ce que nous regardons au cinéma et à la tv, la musique

Plus en détail

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine»

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Le navire romain de la Bourse, fin du II ème siècle après J.-C., Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Massalia est conquise par Trébonius,

Plus en détail

Les sanctuaires panhelleniques

Les sanctuaires panhelleniques Les sanctuaires panhelleniques Template : www.iliadeodysse.com Ou se trouve le sanctuaire d Olympie? Saisis ici ta réponse. Voici la correction. Olympie se situe sur la côte ouest du Péloponnèse, au sud

Plus en détail

Les relations du christianisme et de l Empire romain. Les relations du christianisme et de l empire romain. Marie Desmares

Les relations du christianisme et de l Empire romain. Les relations du christianisme et de l empire romain. Marie Desmares Les relations du christianisme et de l Empire romain Les relations du christianisme et de l empire romain Comment les chrétiens sont-ils traités dans l Empire romain? Prenons l exemple de la chrétienne

Plus en détail

Le monde funéraire : pratiques et tombeaux. Sarcophage d Actéon. Paris, Louvre, II e s. de notre ère

Le monde funéraire : pratiques et tombeaux. Sarcophage d Actéon. Paris, Louvre, II e s. de notre ère Le monde funéraire : pratiques et tombeaux Sarcophage d Actéon. Paris, Louvre, II e s. de notre ère Introduction Necropolis : la ville des morts Nécropole urbaine Véritables allées de tombeaux que l on

Plus en détail

Galerie des thermes de Caracalla

Galerie des thermes de Caracalla Galerie des thermes de Caracalla Laurence et Framboiz Latine Loquere Le groupe du taureau Farnèse (copie romaine) Rez-de-chaussée, salle 16. Cet ensemble monumental (5m de haut!) représente le supplice

Plus en détail

Les relations du christianisme et de l Empire romain. et de l empire romain. Marie Desmares

Les relations du christianisme et de l Empire romain. et de l empire romain. Marie Desmares Les relations du christianisme et de l Empire romain Les relations du christianisme et de l empire romain Comment les chrétiens sont-ils traités dans l Empire romain? Prenons l exemple de la chrétienne

Plus en détail

Chapiteaux & Pilastres

Chapiteaux & Pilastres Chapiteaux & s Fabricant depuis 1850 Réf. 7619-01-06 Atelier Menchior sprl Rue Fabrique à l huile 75 B-4430 Liège, Belgique Téléphone :../32 (04) 226 16 03 Téléfax :../32 (04) 226 56 84 adresse e-mail

Plus en détail

III. Les sanctuaires panhelléniques montrent l unité culturelle du monde grec au V e siècle. 1. Delphes, sanctuaire panhellénique

III. Les sanctuaires panhelléniques montrent l unité culturelle du monde grec au V e siècle. 1. Delphes, sanctuaire panhellénique III. Les sanctuaires panhelléniques montrent l unité culturelle du monde grec au V e siècle. 1. Delphes, sanctuaire panhellénique 1. Doc. 1 p. 50 : Où se trouve Delphes? Qui a fondé le sanctuaire de Delphes?

Plus en détail

Je découvre... Mercure. ... le temple de. Contact : Image Court-Jus Production

Je découvre... Mercure. ... le temple de. Contact : Image Court-Jus Production Je découvre...... le temple de Mercure Contact : 04 73 62 21 46 À quoi ressemblait-il? Etagé sur la montagne, le sanctuaire était délimité par un mur d enceinte monumental. La façade du temple comportait

Plus en détail

Essai de restitution du fanum d Aron dessin de Jean Philippe USSE. Un temple gallo-romain : d Aron à Aurillac. Le site Le matériel archéologique.

Essai de restitution du fanum d Aron dessin de Jean Philippe USSE. Un temple gallo-romain : d Aron à Aurillac. Le site Le matériel archéologique. Essai de restitution du fanum d Aron dessin de Jean Philippe USSE Un temple gallo-romain : Le fanum polygonal d Aron à Aurillac Le site Le matériel archéologique. Documentation pédagogique à télécharger

Plus en détail

MONUMENT (à présenter) :...

MONUMENT (à présenter) :... S.. P. q R. NOMEN :. PRAENOMEN :.. DECURIE : MONUMENT (à présenter) :.... 1 Carte de l Etrurie et du Latium I Qui sont les Étrusques? Les villanoviens IX e VIII e siècle av. J.C. : civilisation Villanovienne

Plus en détail

AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES, MYTHES, PANHELLENISME

AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES, MYTHES, PANHELLENISME Thème 2 cours 1 AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES, MYTHES, PANHELLENISME Compétences abordées dans la leçon Ecrire Je sais rédiger un texte bref et cohérent pour répondre à une consigne Je sais utiliser

Plus en détail

Les Ordres d architecture

Les Ordres d architecture Les Ordres d architecture L ordre Composite L ordre Composite est un ordre romain continuant les ordres grecs, il est introduit par Alberti. Il combine l ordre Corinthien et Ionique. C est un ordre féminin

Plus en détail

: L

: L Le monde antique Liisstte dess documenttss à prrojjetterr en cllasssse I. La naissance de l écriture 1. Le Croissant fertile (Carte) 2. La naissance de l agriculture et de l écriture (Frise) 3. Tablette

Plus en détail

LA CITÉ DES ATHÉNIENS

LA CITÉ DES ATHÉNIENS Leçon 2: Athéna et Héraclès vers 450 av. J.-C. Vase à figures rouges LA CITÉ DES ATHÉNIENS MES OBJECTIFS POUR CETTE LEÇON: Je connais Un homme et son époque : Périclès (Ve siècle av. J.-C.) la localisation

Plus en détail

3ème millénaire av. J-C : les premières civilisations.

3ème millénaire av. J-C : les premières civilisations. 3ème millénaire av. J-C : les premières civilisations. Ces peuples vivaient dans une région appelée le Croissant fertile, (en vert sur la carte) une région qui s'étend de l Égypte à la Mésopotamie. MER

Plus en détail

VOYAGE EN GRECE 2015

VOYAGE EN GRECE 2015 VOYAGE EN GRECE 2015 24 collégiens de Jeanne d Arc et 27 lycéens de Jean-Zay MARDI 17 FEVRIER 2015 Nous sommes partis à 7 h pour Delphes. Nous avons eu de la neige sur la route (avant Arachova nous avons

Plus en détail

Art et Archéologie de Rome et de L Italie

Art et Archéologie de Rome et de L Italie Art et Archéologie de Rome et de L Italie TD 1. Introduction et Chronologie Marion Dessaint Programme de la séance Présentation marion.dessaint@univ-paris1.fr Programme du semestre Méthodologie de la dissertation

Plus en détail

L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION L EMPEREUR LA PAIX ROMAINE L URBS, CAPITALE DE L EMPIRE LA ROMANISATION

L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION L EMPEREUR LA PAIX ROMAINE L URBS, CAPITALE DE L EMPIRE LA ROMANISATION Résumé L EMPIRE : L EMPEREUR, LA VILLE, LA ROMANISATION - 100 0 100 Auguste (-27 / 14) 200 Paix romaine (Ier-IIe siècles) 300 Edit de Caracalla (212) L EMPEREUR Premier empereur = Auguste détient les principaux

Plus en détail

Pavement à décor animalier, Lod, vers 300

Pavement à décor animalier, Lod, vers 300 Pavement à décor animalier, Lod, vers 300 R. Piovesan, L. Maritan (Department of Geosciences, University of Padova), J. Neguer (Art Conservation Department, Israel Antiquities Authority), THE POLYCHROME

Plus en détail

SITE ARCHÉOLOGIQUE TINTIGNAC. Présentation des travaux de protection et de restauration. Photos Christophe Maniquet // INRAP

SITE ARCHÉOLOGIQUE TINTIGNAC. Présentation des travaux de protection et de restauration. Photos Christophe Maniquet // INRAP SITE ARCHÉOLOGIQUE de TINTIGNAC Présentation des travaux de protection et de restauration DOSSIER DE PRESSE MAI 2016 Photos Christophe Maniquet // INRAP LE SITE DE TINTIGNAC en quelques mots UN LIEU DE

Plus en détail

Histoire de l'architecture

Histoire de l'architecture Université François Rabelais Histoire de l'architecture TRAVAUX DIRIGES Enseignant Jean-Yves ANTOINE (Jean-Yves.Antoine AT univ-tours.fr) Procédés de construction 1. Un peu de vocabulaire : appareil, voûtes

Plus en détail

-2ème : Empurias (présentation générale, présentation de la visite guidée de l'entrée principale jusqu'aux Domus et présentation du forum)

-2ème : Empurias (présentation générale, présentation de la visite guidée de l'entrée principale jusqu'aux Domus et présentation du forum) Sommaire : -1ère partie : la Gaule Narbonnaise -2ème : Empurias (présentation générale, présentation de la visite guidée de l'entrée principale jusqu'aux Domus et présentation du forum) -3ème partie :

Plus en détail

ATELIER PÉDAGOGIQUE SITE GALLO-ROMAIN DES BOUCHAUDS. Atelier BD. L histoire de Caïus et Marcus. Scénario C. Lorenz Illustration F.

ATELIER PÉDAGOGIQUE SITE GALLO-ROMAIN DES BOUCHAUDS. Atelier BD. L histoire de Caïus et Marcus. Scénario C. Lorenz Illustration F. ATELIER PÉDAGOGIQUE SITE GALLO-ROMAIN DES BOUCHAUDS Atelier BD L histoire de Caïus et Marcus Scénario C. Lorenz Illustration F. Tribes Tu viens de lire l histoire de deux adolescents Caïus et Marcus qui

Plus en détail

Supplément 28. Cultes et sanctuaires de l île de Cos. Stéphanie Paul

Supplément 28. Cultes et sanctuaires de l île de Cos. Stéphanie Paul Supplément 28 Cultes et sanctuaires de l île de Cos Stéphanie Paul Table des matières Introduction... 13 Les cultes de l île de Cos : un état des lieux Chapitre I Les dieux de la cité... 29 1. Zeus...

Plus en détail

Sujet abordé : le pouvoir impérial dans l Empire romain.

Sujet abordé : le pouvoir impérial dans l Empire romain. Sujet abordé : le pouvoir impérial dans l Empire romain. Choix de l enseignant : Volonté de lier l étude du pouvoir impérial et de la personne de l empereur avec les représentations qui en sont faites.

Plus en détail

A. L INSTAURATION DE L EMPIRE

A. L INSTAURATION DE L EMPIRE II. L EMPIRE ROMAIN A. L INSTAURATION DE L EMPIRE 1. César, vers une monarchie? Ce qui provoqua contre César la haine la plus manifeste, ce fut son désir d être roi. Il fournit ainsi au peuple le premier

Plus en détail