EQUIPEMENT COMMERCIAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EQUIPEMENT COMMERCIAL"

Transcription

1 e > Offre globale Chiffres clés Vocation > Composition commerciale Les grandes enseignes Les magasins > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL

2 OFFRE GLOBALE Chiffres-clés Nombre et surface GLA Départements Nombre de centres commerciaux Surfaces GLA en m² Le département accueille 18 centres commerciaux, dont 3 à vocation régionale et 15 à vocation intercommunale Hauts-de-Seine Il compte également une cinquantaine de galeries marchandes, passages couverts... à vocation locale. Seine-Saint-Denis Val-de-Marne Vocation Les centres du département Centres Communes Date d'ouverture Surface GLA Vocation régionale FORUM DES HALLES 1er arrondissement sept m² ITALIE 2 13ème arrondissement sept m² MAINE MONTPARNASSE 15ème arrondissement sept m² Vocation intercommunale MASSENA 13 13ème arrondissement mars m² BEAUGRENELLE 15ème arrondissement avr m² BERCY VILLAGE 12ème arrondissement déc m² LES BOUTIQUES DU PALAIS DES CONGRES 17ème arrondissement mars m² HAVRE 9ème arrondissement juin m² LES 3 QUARTIERS 1er arrondissement oct m² SAINT DIDIER 16ème arrondissement avr m² CARROUSEL DU LOUVRE 1er arrondissement oct m² GAITE MONTPARNASSE 14ème arrondissement déc m² POINT SHOW 8ème arrondissement juin m² LES ARCADES DE MONTMARTRE 18ème arrondissement sept m² GARE SAINT LAZARE 8ème arrondissement m² LES CHAMPS 8ème arrondissement mars m² PASSY PLAZA 16ème arrondissement sept m² FALGUIERE VAUGIRARD 15ème arrondissement juin m² 1

3 OFFRE GLOBALE Cartographie Surface GLA et Vocation Centre à vocation régionale m² m² m² Centre à vocation intercommunale m² m² m² 2

4 COMPOSITION COMMERCIALE Les grandes enseignes Principales grandes enseignes Centres Grandes enseignes Secteur d'activité Surface de vente Vocation régionale FORUM DES HALLES ITALIE 2 MAINE MONTPARNASSE FNAC GRAND MULTISPECIALISTE CULTUREL m² H & M PRET-A-PORTER MIXTE m² PRINTEMPS GRAND MAGASIN m² FNAC GRAND MULTISPECIALISTE CULTUREL m² GALERIES LAFAYETTE GRAND MAGASIN m² C&A PRET-A-PORTER MIXTE m² Vocation intercommunale MASSENA 13 BEAUGRENELLE BERCY VILLAGE (12ème arrondissement) LES BOUTIQUES DU PALAIS DES CONGRES (17ème arrondissement) HAVRE (9ème arrondissement) LES 3 QUARTIERS SAINT DIDIER CARROUSEL DU LOUVRE GAITE MONTPARNASSE (14ème arrondissement) POINT SHOW LES ARCADES DE MONTMARTRE (18ème arrondissement) GARE SAINT LAZARE LES CHAMPS PASSY PLAZA FALGUIERE VAUGIRARD CASINO HYPERMARCHE m² MONOPRIX MAGASIN POPULAIRE m² DARTY GENERALISTE ELECTROMENAGER-RADIO-TV-HIFI m² TRUFFAUT JARDINERIE m² ANDASKA GENERALISTE SPORTS m² GALERIES GOURMANDES SUPERMARCHE CLASSIQUE m² GAP PRET-A-PORTER MIXTE 794 m² FNAC GRAND MULTISPECIALISTE CULTUREL m² H & M PRET-A-PORTER MIXTE 700 m² MADELIOS PRET-A-PORTER HOMME m² DECATHLON GENERALISTE SPORTS m² CASINO SUPERMARCHE CLASSIQUE m² PIER IMPORT GENERALISTE EQUIPEMENT DU FOYER 468 m² VIRGIN GRAND MULTISPECIALISTE CULTUREL m² SEPHORA PARFUMERIE PRODUITS DE BEAUTE 354 m² DARTY GENERALISTE ELECTROMENAGER-RADIO-TV-HIFI 928 m² GO SPORT GENERALISTE SPORTS m² BENETTON PRET-A-PORTER HOMME 899 m² CASTORAMA BRICOLAGE m² INNO MAGASIN POPULAIRE m² LA GRANDE RECRE JEUX JOUETS 900 m² FRANPRIX SUPERMARCHE CLASSIQUE m² Part de la surface de vente des principales enseignes dans l ensemble des centres commerciaux (en %) Projets autorisés 5% 7% 5% 3% 2% 2% 2%1% 2% 2% 22% 16% FNAC CASINO GALERIES LAFAYETTE PRINTEMPS MADELIOS MONOPRIX CASTORAMA VIRGIN INNO TRUFFAUT FRANPRIX GALERIES GOURMANDES DARTY BENETTON Depuis 2001, 9 projets de création ou d extension ont été autorisés, dont 6 n étaient pas réalisés en Ces projets concernent : - Forum des Halles : extensions des magasins Fnac (culture loisirs) et Darty (spécialiste électroménager), - Italie 2 : création d un magasin Tati la rue est à nous (activités multiples) de 890 m². Extensions des magasins Nature & Découvertes (produits d éveil à la nature), Lévis Foot Locker (habillement sport), - Gaîté Montparnasse : extension du magasin Go Sport (articles de sport). 15% 16% 3

5 COMPOSITION COMMERCIALE Cartographie Surface de vente des principales grandes enseignes dans les centres commerciaux Surface de vente Part de la principale enseigne dans la surface de vente totale Part de l enseigne secondaire dans la surface de vente totale Part des enseignes restantes dans la surface de vente totale 4

6 COMPOSITION COMMERCIALE Les magasins Cellules commerciales Centres Ouvertes Vacantes FORUM DES HALLES ITALIE 2 MAINE MONTPARNASSE Totales (ouvertes + vacantes) LES BOUTIQUES DU PALAIS DES CONGRES (17ème arrondissement) BEAUGRENELLE CARROUSEL DU LOUVRE POINT SHOW LES CHAMPS GARE SAINT LAZARE MASSENA 13 HAVRE (9ème arrondissement) SAINT DIDIER FALGUIERE VAUGIRARD BERCY VILLAGE (12ème arrondissement) PASSY PLAZA LES 3 QUARTIERS GAITE MONTPARNASSE (14ème arrondissement) LES ARCADES DE MONTMARTRE (18ème arrondissement)

7 COMPOSITION COMMERCIALE Les magasins Domaines d activités (nombres de points de ventes) Commerces alimentaires Commerces non alimentaires Centre commercial Généralistes Spécialisés Equipement de la personne Equipement de la maison Bricolage / Jardinage Sport / Loisirs / Culture Beauté / Hygiène / Santé Services aux particuliers et agences Hôtels / Cafés / Restaurants Grands magasins FORUM DES HALLES ITALIE MAINE MONTPARNASSE Cinémas LES BOUTIQUES DU (17ème arrondissement) BEAUGRENELLE CARROUSEL DU LOUVRE POINT SHOW LES CHAMPS GARE SAINT LAZARE MASSENA HAVRE (9ème arrondissement) SAINT DIDIER FALGUIERE VAUGIRARD BERCY VILLAGE (12ème arrondissement) PASSY PLAZA LES 3 QUARTIERS GAITE MONTPARNASSE (14ème arrondissement) LES ARCADES DE (18ème arrondissement) 6

8 COMPOSITION COMMERCIALE Cartographie Domaines d activités des cellules commerciales Poids des activités Alimentaire Non alimentaire Services aux particuliers et agences Hôtels Cafés Restaurants 7

9 METHODOLOGIE La typologie des centres commerciaux s appuie sur la définition de Panorama Points de Vente 2001, soit : «Groupe de magasins de détail généralement bâti sur un plan d ensemble et comportant des parties et services communs, notamment un parc de stationnement.» Le classement se compose de trois catégories : Les centres commerciaux à vocation régionale à partir de m². Les centres commerciaux à vocation intercommunale de à m². Les centres commerciaux à vocation locale inférieurs à m². Dans ce document, seuls les centres commerciaux à vocations régionales et intercommunales sont présentés. Les cellules commerciales comprennent les commerces et services aux particuliers, et les locaux vacants. La surface GLA (Gross Leasing Area) correspond à la surface totale du centre commercial (surface de vente + surface de circulation + surface de stockage). Les projets autorisés correspondent aux projets de création ou d extension autorisés en Commission Départementale d Equipement Commercial (CDEC) ou en Commission Nationale d Equipement Commercial (CNEC) et non encore ouverts au public à la date du recensement. Les sources utilisées: La cartographie de l équipement commercial réalisée à partir d un recensement terrain de l ensemble des commerces et services aux particuliers, effectué en 2002 par la Chambre de Commerce et d Industrie de, ainsi que de la BDCOM 2003 issue d un partenariat CCIP Délégation de APUR Mairie de pour le territoire parisien. Le listing des surfaces supérieures à 300 m² de surfaces de vente des Directions Départementales de la Concurrence, de la Consommation et la Répression des Fraudes de la petite couronne. Panorama Points de Vente

10 Les Collections TERRitem Modalités de diffusion: Gratuit en téléchargement Payant Profil socio-économique - Petite couronne Départements :, Hauts-de-Seine, Communes/ Arrondissements pour Chiffres-clés sectoriels - Petite couronne Industrie, Commerce, Services. Départements :, Hauts-de-Seine, Industrie, Industrie de biens intermédiaires, Industrie de biens d équipement, Industrie de biens de consommation, Construction, Commerce de gros, Commerce, Services, Services marchands rendus aux particuliers, Services marchands rendus aux entreprises, Conseil. Réalisation de chiffres-clés sur mesure (regroupement de secteurs d activité à la demande, au niveau départemental) Equipement commercial Le commerce à la carte Communes/ Arrondissements pour Centres commerciaux Départements :, Hauts-de-Seine, Hôtels de tourisme Départements :, Hauts-de-Seine, Commerces alimentaires de plus de 300m² Départements :, Hauts-de-Seine, Commerces non alimentaires de plus de 300m² Départements :, Hauts-de-Seine, DIFFUSION: CCIP - Délégation de Vente de publication 2 rue de Viarmes fax : CCIP - Délégation des Hauts-de-Seine 6-8, rue des Trois Fontanot Nanterre CCIP - Délégation de Seine-Saint-Denis 191, av. Paul Vaillant Couturier Bobigny CENTRES COMMERCIAUX Gratuit en téléchargement REALISATION: CCIP EDITION: 2004 Copyright CCIP N ISSN en cours CCIP - Délégation du Val-de-Marne 8, place Salvador Allende Créteil

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2008-2011 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2011-2014 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

LES COMMERCES DE PLUS DE 300 m 2

LES COMMERCES DE PLUS DE 300 m 2 ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 754 PARIS TÉL: 142712814 FAX: 14276245 http://www.apur.org LES COMMERCES DE PLUS DE 3 m 2 Analyse par arrondissement et par secteur d activité Février 25 DIRECTION

Plus en détail

Sens de la décision. du projet. d implantation. activités. Existante Sollicitée Totale. ensemble commercial. 4 4 50 m² dont ///

Sens de la décision. du projet. d implantation. activités. Existante Sollicitée Totale. ensemble commercial. 4 4 50 m² dont /// d impntation 4 4 50 m² dont CRAPONNE SAS ALFA SARL EM2C PROMOTION Modifications substantielles INTERMARCHE (supermarché) Supermarché 2 200 m² Galerie march. Optique Parfumerie équipt foyer Sports & Loisirs

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort quand vous pouvez les avoir moins chers?

Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort quand vous pouvez les avoir moins chers? Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort quand vous pouvez les avoir moins chers? www.tempeos.com Bon à savoir «100% de collaborateurs heureux, 0% de charges sociales!» Information utile Si vous

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

Les commerces en réseaux tissent leur toile à Paris

Les commerces en réseaux tissent leur toile à Paris AVRIL 23 XXX 23 n 62 Atelier Parisien d Urbanisme 7, boulevard Morland 754 Paris 42 76 22 58 http://www.apur.org Les commerces en réseaux tissent leur toile à Paris RÉSUMÉ Cette note, issue d un partenariat

Plus en détail

Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 23 Septembre 2014 Agenda Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes Principaux enseignements de l étude OC&C

Plus en détail

- Communauté d Agglomération Royan Atlantique -

- Communauté d Agglomération Royan Atlantique - 3 avenue Condorcet. 69100 Villeurbanne. Tél : 04 78 93 12 81 2 rue Crucy. 44005 Nantes Cedex 1. Tél : 02 40 12 75 83 24 rue Louis Blanc. 75010 Paris. Tél : 01 77 75 97 46 www.aidobservatoire.fr Elaboration

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

CHIFFRES-CLES SECTORIELS

CHIFFRES-CLES SECTORIELS Territe, au service des entreprises Inforation territoriale 2015-2016 > > Chiffres clés Établisseents Effectifs salariés Dynaique du secteur ecréation d établisseents Cartographies Établisseents Effectifs

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2008-2011 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

Schéma de Développement Commercial du Département de Vaucluse. Annexe : Fiches pôles

Schéma de Développement Commercial du Département de Vaucluse. Annexe : Fiches pôles Schéma de Développement Commercial du Département de Vaucluse Annexe : Fiches pôles Juillet 2004 Avec le concours financier de : Et la participation des équipes de : La Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

l urbanisme commercial et sa réglementation

l urbanisme commercial et sa réglementation l urbanisme commercial et sa réglementation Objectif : L élève doit être capable de dégager les principaux points des lois qui réglementent l appareil commercial. M I SE EN SITUATION : L urbanisme commercial

Plus en détail

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Problématique : Depuis 2004, on observe une perte de dynamisme commercial sur le secteur de l Intra-Muros avec une augmentation du nombre

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

Suivi des mutations commerciales sur 56 voies commerçantes parisiennes

Suivi des mutations commerciales sur 56 voies commerçantes parisiennes Suivi des mutations commerciales sur 56 voies commerçantes parisiennes Note BDRues 2012 Direction du développement économique, de l emploi et de l enseignement supérieur février 2013 Directrice de la publication

Plus en détail

ENREGISTREMENT DES DEMANDES D'EXPLOITATION COMMERCIALES DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'EQUIPEMENT COMMERCIAL DE LA SOMME Année 2007

ENREGISTREMENT DES DEMANDES D'EXPLOITATION COMMERCIALES DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'EQUIPEMENT COMMERCIAL DE LA SOMME Année 2007 ENREGISTREMENT DES DEMANDES D'EXPLOITATION COMMERCIALES DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'EQUIPEMENT COMMERCIAL DE LA SOMME Année 2007 Comme d'impntation 17.11.2006 406 Camon S.A. «Bnche Tâche» Extension

Plus en détail

SCI des FRENES ACCORDE 01/03/11 11/07/11 Projet ACCORDE

SCI des FRENES ACCORDE 01/03/11 11/07/11 Projet ACCORDE DATE 11/01/11 avenue de la Société des Nations MONTEVRAIN Création d un ensemble commercial totalisant 3 102 m² de surface de vente comprenant : un supermarché à l enseigne SUPER U de 2300 m² de surface

Plus en détail

PRESQU ILE 29 janvier 2008

PRESQU ILE 29 janvier 2008 PRESQU ILE 29 janvier 2008 Les partenaires de la 8 ème enquête : CCI de Lyon Grand Lyon Conseil Général Ville de Lyon Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône CCI de Villefranche SCOT Beaujolais PLAN

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution Évolution par produit octobre Indice Indice Indice Tendance Variation(*) Indices et variations

Plus en détail

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo.

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo. JUILLET 2008 AMIENS -0 PIVADIS SM CONSEIL ETUDE DE POTENTIEL ET DE RESTRUCTURATION DU CENTRE COMMERCIAL «LE COLVERT» AMIENS Proposition de programme commercial PIVADIS 24, Rue de la Bredauche 45380 LA

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS. du commerce. Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS. du commerce. Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CHIFFRES CLÉS du commerce Édition 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Le commerce dans son ensemble Les principaux indicateurs Emploi d'entreprises total 2013 2014* (en milliers)

Plus en détail

Typologie Commerciale

Typologie Commerciale Schéma de développement commercial de l agglomération Rouen-Elbeuf Diagnostic Schéma de développement commercial de l agglomération de Rouen-Elbeuf Typologie Commerciale Février 2005 Chambre de Commerce

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008

Loi de modernisation de l économie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 Septembre 2008 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

CRĖATION OU REPRISE D ENTREPRISE

CRĖATION OU REPRISE D ENTREPRISE CRĖATION OU REPRISE D ENTREPRISE La Chambre de Commerce et d Industrie de Paris (CCIP) aide et accompagne les créateurs ou repreneurs d entreprise tout au long de leurs projets. Dans chacune de nos délégations

Plus en détail

Les indicateurs de la Plaine de France

Les indicateurs de la Plaine de France Demandes d'implantations traitées en Commission Départementale d'aménagement Commercial (CDAC) Année 2009 Le Blanc-Mesnil Création d un nouvel établissement cinématographique par transfert et extension

Plus en détail

COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL

COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1 MIEUX CONNAITRE SON TISSU COMMERCIAL 1 ER OCTOBRE 2013 Les intervenants Animation : Gaëlle BONNEFOY CUDRAZ, CCI de Lyon Intervenants : -Gaëlle BONNEFOY CUDRAZ, responsable

Plus en détail

Deuxième pilier de la croissance

Deuxième pilier de la croissance Un potentiel de développement pour l économie résidentielle Commerce, construction, services financiers, services publics : l économie résidentielle est bien représentée au sein du SCoT du Pays du Mans.

Plus en détail

La logistique urbaine Phase 1- Schéma d orientation pour le territoire parisien

La logistique urbaine Phase 1- Schéma d orientation pour le territoire parisien La logistique urbaine Phase 1- Schéma d orientation pour le territoire parisien Synthèse janvier 2015 17 bd Morland- 75 004 Paris tél : + 33 (0)1 42 76 22 58 - fax : + 33 (0)1 42 76 24 05 http://www.apur.org

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Analyses commerciales Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Avril 2012 Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle

Plus en détail

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 5 e édition 15 Février 2012 L image prix en 2011 : la 5 e édition! Méthodologie Le baromètre annuel d OC&C sur

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

Grande distribution dans le Beaujolais

Grande distribution dans le Beaujolais Grande distribution dans le Beaujolais Observatoire du Commerce du Beaujolais Juillet 2013 1 Commerce et grande distribution Répartition de l offre commerciale Les 91 communes du territoire Beaujolais

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une

Plus en détail

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA

ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA ELABORATION DU DOCUMENT D AMENAGEMENT COMMERCIAL A L ECHELLE DU SCOT DU HAUT-JURA Comité de pilotage de lancement de la démarche Réalisation: PIVADIS 24, rue de la Bredauche 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN

Plus en détail

PROFIL COMMERCE DORDOGNE

PROFIL COMMERCE DORDOGNE CCI DORDOGNE Espace Entreprises PROFIL COMMERCE DORDOGNE 15 20 www.dordogne.cci.fr MARCHÉ POTENTIEL 3,2 Milliards d de potentiel de consommation 416 384 habitants en 2012 +2,5% d habitants en 5 ans, soit

Plus en détail

ENREGISTREMENT DES DEMANDES OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'AMENAGEMENT COMMERCIAL DE LA SOMME Année 2012

ENREGISTREMENT DES DEMANDES OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'AMENAGEMENT COMMERCIAL DE LA SOMME Année 2012 ENREGISTREMENT DES DEMANDES OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'AMENAGEMENT COMMERCIAL DE LA SOMME Année 2012 N Enseigne(s) actue la d'affichage 3/01/12 39 D AIRAINES SASU Prom Eco M. Bernard

Plus en détail

Elaboration d une stratégie commerciale

Elaboration d une stratégie commerciale ARMATURE COMMERCIALE DU TERRITOIRE DU SCOTERS Elaboration d une stratégie commerciale CONCERTATION SECTEUR LOISIRS/CULTURE, ÉQUIPEMENT DE LA MAISON/BRICOLAGE, ÉQUIPEMENT DE LA PERSONNE 5 SEPTEMBRE 2012

Plus en détail

La Galerie du Palais, Tours (37) Ici visuel récent

La Galerie du Palais, Tours (37) Ici visuel récent La Galerie du Palais, Tours (37) Ici visuel récent Octobre 2010 La Galerie du Palais, un centre commercial en plein cœur de la ville de Tours La Galerie du Palais, place Jean Jaurès : 1 supermarché, 2

Plus en détail

1 Les principaux critères

1 Les principaux critères C H A P I T R E 1 Les principaux critères de différenciation des points de vente Compétences C.4.1.1. Situer le point de vente dans l appareil commercial Repérer la forme de commerce du point de vente

Plus en détail

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution par Didier Robert et Laurent Pianese Étude géomarketing des évolutions de la population au sein des grands réseaux de la distribution

Plus en détail

FOCUS LE COMMERCE EN VILLE CB RICHARD ELLIS I FRANCE OCTOBRE 2009

FOCUS LE COMMERCE EN VILLE CB RICHARD ELLIS I FRANCE OCTOBRE 2009 FOCUS LE COMMERCE EN VILLE CB RICHARD ELLIS I FRANCE OCTOBRE 2009 Le commerce au cœur de l attractivité de la ville Chris Igwe, Senior Director European Retail Leasing, CBRE Qu apporte une adresse à Paris

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

Communiqué de Presse 16 juin 2010. ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM

Communiqué de Presse 16 juin 2010. ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM Communiqué de Presse 16 juin 2010 ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM ALTAREA COGEDIM, foncière spécialisée en centres commerciaux

Plus en détail

Avec la CCI, savoir pour décider.

Avec la CCI, savoir pour décider. Avec la CCI, savoir pour décider. N 1 Octobre 2012 Ligne à Grande Vitesse Le 30 mars 2012, le Ministère des Transports a approuvé le tracé et les fonctionnalités des lignes nouvelles Bordeaux-Toulouse

Plus en détail

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36)

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La famille distribution-vad se classe en 7 e position des annonceurs de la TV hertzienne. Elle totalise 5,7 %

Plus en détail

SCI BRUVER IMMO. Projet accordé. 17/01/2012 ZAC de la Fontaine du Berger à SAINT- MARD 77230. 01/02/12 02/05/12 Projet autorisé

SCI BRUVER IMMO. Projet accordé. 17/01/2012 ZAC de la Fontaine du Berger à SAINT- MARD 77230. 01/02/12 02/05/12 Projet autorisé 17/01/2012 ZAC de la Fontaine du Berger à SAINT- MARD 77230 création d un ensemble commercial d une surface de vente de 29 432 m² composé de 11 petites cellules (galerie marchande) pour 849 m² ; 15 petites

Plus en détail

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de 1 2 3 Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de durabilité. SDUC : document informel de référence

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

«Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort lorsque vous pouvez les obtenir moins chers?»

«Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort lorsque vous pouvez les obtenir moins chers?» Tempeos, partenaire de vos opérations chèques cadeaux «Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort lorsque vous pouvez les obtenir moins chers?» CHÈQUES CADEAUX www.tempeos.com SOMMAIRE 5. TIR GROUPÉ

Plus en détail

CIBLEZ LES SHOPPING ADDICTS!

CIBLEZ LES SHOPPING ADDICTS! F-Shopping CIBLEZ LES SHOPPING ADDICTS! Affichez vous dans les stations proches des quartiers commerçants parisiens, et des grands centres commerciaux Des faces 100% doubles dans le métro et sur la ligne

Plus en détail

La lettre du. Le repos dominical obligatoire dans le commerce date de 1906.

La lettre du. Le repos dominical obligatoire dans le commerce date de 1906. La lettre du N 9 Décembre 2009 Travail du dimanche Le travail dominical a toujours été un sujet controversé, porteur d une réflexion relative aux transformations sociales et culturelles de la société,

Plus en détail

HISTORIQUE DES DECISIONS DE LA CDAC

HISTORIQUE DES DECISIONS DE LA CDAC HISTORIQUE DES S DE LA DEMANDEUR ACTIVITE NATURE DU PROJET DATE ANNEE 2009 Société Vicquoise d'alimentation et de Distribution Vic en Bigorre Supermarché "Carrefour" Extension 2.135m² 768 m² 19/05/2009

Plus en détail

Appel à candidature. Commerce d alimentation à Veyrac APPEL A PROJETS

Appel à candidature. Commerce d alimentation à Veyrac APPEL A PROJETS Commune de Veyrac (87) APPEL A PROJETS La Mairie de Veyrac (87520) recherche des candidats à l installation pour un commerce alimentaire dans le centre-bourg Présentation de la Commune Contexte et synthèse

Plus en détail

CHARTE D ORIENTATION & DE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE LA CHAPELLE ST MESMIN

CHARTE D ORIENTATION & DE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE LA CHAPELLE ST MESMIN ORMES INGRE SARAN ST JEAN DE LA RUELLE FLEURY LES AUBRAIS ORLEANS CHANTEAU SEMOY ST JEAN DE BRAYE COMBLEUX MARIGNY LES USAGES BOIGNY SUR BIONNE CHECY CHARTE D ORIENTATION & DE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE

Plus en détail

Le commerce alimentaire en Val-de-Marne

Le commerce alimentaire en Val-de-Marne n 33 Mai 2013 Le commerce alimentaire en Val-de-Marne Ce Flash Eco est issu de l étude «le tissu commercial du Val-de-Marne : rétrospectives et perspectives «réalisée par la CCI Val-de-Marne. Crise économique,

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

LA CROISSANCE, L ACTIVITÉ ET L ÉGALITÉ DES CHANCES ÉCONOMIQUES

LA CROISSANCE, L ACTIVITÉ ET L ÉGALITÉ DES CHANCES ÉCONOMIQUES Principales mesures du projet de loi pour LA CROISSANCE, L ACTIVITÉ ET L ÉGALITÉ DES CHANCES ÉCONOMIQUES à l issue de son adoption définitive par l Assemblée nationale Dossier de présentation juillet 2015

Plus en détail

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs 6 e édition 27 février 2013 L étude image prix 2012 : 6 e édition Méthodologie Etude internationale menée

Plus en détail

Paris II 6 6 rue d'aboukir 7 BOURSE - Place de la Bourse. Paris III 8 Rue Perrée, face 14 - proche Mairie

Paris II 6 6 rue d'aboukir 7 BOURSE - Place de la Bourse. Paris III 8 Rue Perrée, face 14 - proche Mairie Paris I 1 Rue de l'amiral de Coligny - Mairie 2 SEBASTOPOL - 37 Bd de Sébastopol 3 ST-EUSTACHE - rue Coquillière 4 VENDOME - Place Vendôme 5 ST-GERMAIN l'auxerrois - Place du Louvre (Parc de stationnement)

Plus en détail

et de l Artisanat de Saint-André

et de l Artisanat de Saint-André Ville de Saint-André-Lez-Lille U n i on C o mmerc i a l e & A rt i s a n a l e D e S a i n t - An d ré Charte de Développement du Commerce et de l Artisanat de Saint-André CHARTE DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL

Plus en détail

VAL-DE-MARNE (94) ALFORTVILLE Quartiers Sud (Grand Ensemble) (ZRU, Liste supplémentaire Anru) CENTRE COMMERCIAL DU GRAND ENSEMBLE

VAL-DE-MARNE (94) ALFORTVILLE Quartiers Sud (Grand Ensemble) (ZRU, Liste supplémentaire Anru) CENTRE COMMERCIAL DU GRAND ENSEMBLE VAL-DE-MARNE (94) ALFORTVILLE (ZRU, Liste supplémentaire Anru) Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial comprenant une dizaine d activités Le pôle marchand est entouré

Plus en détail

DONNÉES PDV & ENTREPRISES

DONNÉES PDV & ENTREPRISES Annuaire des entreprises Base de données grande distribution LSA + Parabellum Base des équipements par quartiers et communes des entreprises Nos bases de données «Entreprises et points de vente» sont adaptées

Plus en détail

Commission départementale d'équipement commercial / Commission nationale d'équipement commercial. Décisions prises au cours de l'année 2004

Commission départementale d'équipement commercial / Commission nationale d'équipement commercial. Décisions prises au cours de l'année 2004 Date Décision Extension du supermarché exploité sous l'enseigne "INTERMARCHE" à LUGRIN, pour porter sa surface totale de vente de 1.970 m2 à 2.337 m2, et création d'une galerie marchande, d'une surface

Plus en détail

Panorama des bases de données sur l activité économique

Panorama des bases de données sur l activité économique Panorama des bases de données sur l activité économique Revue (non exhaustive) de l INSEE Lionel Doisneau INSEE, Pôle Etudes économiques régionales Comment observer l activité économique sur les territoires?

Plus en détail

Méthodologie. de hiérarchisation. des fonctions commerciales PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV PARTIE V

Méthodologie. de hiérarchisation. des fonctions commerciales PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV PARTIE V PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV Méthodologie de hiérarchisation PARTIE V des fonctions commerciales photo : stephanecouchet.com - Hiérarchisation des pôles commerciaux - Déclinaison des orientations

Plus en détail

commerce 1 Armature commerciale du territoire a L évolution du commerce * sur Saint-Malo Agglomération de 2006 à 2012

commerce 1 Armature commerciale du territoire a L évolution du commerce * sur Saint-Malo Agglomération de 2006 à 2012 ...... LE... LE......... 1 Armature commerciale du territoire a L évolution du * sur Saint-Malo Agglomération de 2006 à 2012 740 730 720 710 700 690 710 711 *Tout type de s hors restauration traditionnelle,

Plus en détail

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN Quartier situé sur la commune de CAEN 4 611 habitants en 2011, soit 2 % de la population de solida territ rités oriales ui n 2015 J La Grâce de Dieu O RVATO I RE Portraits de quartiers prioritaires de

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS CABINET DU PREFET N Spécial 3 juillet 2013 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial CABINET du PREFET du 3 juillet 2013 SOMMAIRE Arrêté

Plus en détail

Clear Channel. Acteur incontournable à Paris. Des solutions publicitaires performantes et diversifiées pour vos communications locales.

Clear Channel. Acteur incontournable à Paris. Des solutions publicitaires performantes et diversifiées pour vos communications locales. Clear Channel Acteur incontournable à Paris Des solutions publicitaires performantes et diversifiées pour vos communications locales * Tour Eiffel L Île de France en chiffres 12 millions d habitants, soit

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE États généraux du Commerce 21 février 2011 avec le soutien financier ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT

Plus en détail

activités Supermarché + cordonnerie + vente pizzas INTERMARCHE CALUIRE & CUIRE S.A.S. ATAC Extension ATAC Supermarché 1 561 m² 439 m² 2 000 m²

activités Supermarché + cordonnerie + vente pizzas INTERMARCHE CALUIRE & CUIRE S.A.S. ATAC Extension ATAC Supermarché 1 561 m² 439 m² 2 000 m² S.C.I. THOMIMMO Extension + création à titre de régularisation INTERMARCHE + cordonnerie + vente pizzas 1 983,50 m² 550,50 m² 2 534 m² + 6,50 + 9,50 CALUIRE & CUIRE S.A.S. ATAC Extension ATAC 1 561 m²

Plus en détail

activités GALERIES LAFAYETTE ensemble commercial à dominante alimentaire E. LECLERC (hypermarché) supermarché à dominante alimentaire

activités GALERIES LAFAYETTE ensemble commercial à dominante alimentaire E. LECLERC (hypermarché) supermarché à dominante alimentaire LYON 3 ème MAGASINS GALERIES LAFAYETTE GALERIES LAFAYETTE grand 10 475 m² 2 200 m² 12 675 m² GENAY NEUDIS d un E. LECLERC (hypermarché) à 6 054 m² comprenant - hypermarché : 5 654 m² - galerie marchande

Plus en détail

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1

SCOT de l'arc Comtat Ventoux annexes. Version arrêtée du 20 juin 2012 1 ANNEXES DU SCOT DE L ARC COMTAT VENTOUX Version arrêtée du 20 juin 2012 1 SOMMAIRE 1. ANNEXE 1 METHODOLOGIE DE DEFINITION DE LA TACHE URBAINE ET DE LA CONSOMMATION FONCIERE SUR LE TERRITOIRE 2. ANNEXE

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail

ÉTUDE DESIGN DÉCORS PRODUCTION

ÉTUDE DESIGN DÉCORS PRODUCTION ÉTUDE DESIGN DÉCORS PRODUCTION NOTRE MÉTIER CRÉER L IDENTITÉ GRAPHIQUE DE VOTRE ÉVÉNEMENT... LE METTRE EN OEUVRE! ASSEMBLÉES GÉNÉRALES CONVENTIONS SEMINAIRES HABILLER vos évènements TRADUIRE dans l espace

Plus en détail

Rencontrez les acheteurs du groupe : Géant-Casino-Monoprix Tunisie

Rencontrez les acheteurs du groupe : Géant-Casino-Monoprix Tunisie Vendre au groupe Produits hors alimentaire dont MDD Tunisie - Tunis 16-17 octobre 2012 Rencontrez les acheteurs du groupe : UNE PRESTATION DE QUALITE : La sélection préalable des participants français,

Plus en détail

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux

La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux FÉDÉRATION POUR L URBANISME ET LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE SPÉCIALISÉ Paris - 5 novembre 2014 La vacance commerciale s emballe dans les centres commerciaux La vacance commerciale a augmenté de 50 % dans

Plus en détail

L équipement du centre ville. Zone d attraction et courants d achats des ménages. Enquête auprès des socioprofessionnels

L équipement du centre ville. Zone d attraction et courants d achats des ménages. Enquête auprès des socioprofessionnels ETUDE DE L ACTIVITE COMMERCIALE, ARTISANALE ET DE SERVICES DE HYERES L équipement du centre ville Zone d attraction et courants d achats des ménages Enquête auprès des socioprofessionnels ETUDE DE L APPAREIL

Plus en détail

Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient

Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient de l'économie à l'aménagement du territoire Environnement Habitat Économie Sites d'activités Emploi Formation Déplacements Tourisme Population Social Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient Observatoire

Plus en détail

udesté on it ecl Col 1 1

udesté on it ecl Col 1 1 Collection études 1 ÉVOLUTION DÉMOGRAPHIQUE Evolution démographique 1 550 000 1 434 661 1 450 000 1 350 000 1 287 535 1 250 000 1 213 499 1 150 000 1 127 546 1 050 000 950 000 1 009 390 1 061 480 850 000

Plus en détail

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état Dossier de presse Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état le mercredi 11 janvier 2015 à la Clusaz Contact : Service

Plus en détail

Recréer une dynamique de centre-ville à Mulhouse

Recréer une dynamique de centre-ville à Mulhouse Juin 2007 Vie du centre-ville : Recréer une dynamique de centre-ville à Mulhouse «MULHOUSE j y crois.» est une association dont le but est de faire émerger des idées concrètes, réalistes et constructives

Plus en détail

ENREGISTREMENT D'UNE DEMANDE OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D' AMENAGEMENT COMMERCIAL DES HAUTES-ALPES

ENREGISTREMENT D'UNE DEMANDE OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D' AMENAGEMENT COMMERCIAL DES HAUTES-ALPES ENREGISTREMENT DATE (1) Numéro et type de demande D = Pour décision A = pour avis (1) COMMUNE d'implantation (1) ENREGISTREMENT D'UNE DEMANDE OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D' AMENAGEMENT

Plus en détail

10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe

10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe 10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe 31 060 habitants 55 hectares 11,5% de logements SRU Périmètre modifié Présentation Le quartier Porte St Denis

Plus en détail

ETUDE IMAGE PRIX 2010. La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs. 4 e édition. Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010

ETUDE IMAGE PRIX 2010. La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs. 4 e édition. Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010 ETUDE IMAGE PRIX 2010 La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 4 e édition Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010 Sous embargo jusqu au 9 décembre à 5h00 2010 La 4 e édition!

Plus en détail

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales.

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales. THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 2 : Diversité et caractéristiques des unités commerciales. I. Les unités commerciales physiques. Une unité commerciale physique nécessite le déplacement réel du client

Plus en détail

20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers

20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers 20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers Présentation 37 000 habitants 86 hectares 36% de logements sociaux SRU Quartier reconduit (en partie ZUS) Situé au nord-ouest du 20è arrondissement,

Plus en détail

Document non contractuel

Document non contractuel SOMMAIRE Le promoteur MULTI Development met en vente 8 lots contigus au centre commercial «Les Arcades Rougé» situé dans le centre-ville de Cholet. Ces lots se situent à proximité immédiate des deux principales

Plus en détail

Liste des hôtels à proximité du CECODEV. 16 rue de St Petersbourg 75008 Paris

Liste des hôtels à proximité du CECODEV. 16 rue de St Petersbourg 75008 Paris Liste des hôtels à proximité du CECODEV 16 rue de St Petersbourg 75008 Paris 1. Hôtel CERVANTES ***- Distance 172 m 19 rue de Berne 75008 Paris.Chambre à partir de 70 L'Hôtel Cervantès, situé dans un élégant

Plus en détail

Enjeux. Ile-de-France. Le paysage commercial du Grand Paris en pleine mutation. n 173 - mai 2015. L économie francilienne en bref

Enjeux. Ile-de-France. Le paysage commercial du Grand Paris en pleine mutation. n 173 - mai 2015. L économie francilienne en bref n 173 - mai 2015 Enjeux Le paysage commercial du Grand Paris en pleine mutation Avec une hausse de 2 % du nombre de commerces actifs entre 2002 et 2014, la dynamique commerciale du Grand Paris est globalement

Plus en détail

ETUDE DE PROGRAMMATION PREALABLE AU PROJET DE RENOVATION DU QUARTIER DES HALLES

ETUDE DE PROGRAMMATION PREALABLE AU PROJET DE RENOVATION DU QUARTIER DES HALLES ETUDE DE PROGRAMMATION PREALABLE AU PROJET DE RENOVATION DU QUARTIER DES HALLES MAIRIE DE PARIS Diagnostic et enjeux commerciaux Version actualisée d octobre 2006 Bérénice, Pour la Ville et le Commerce

Plus en détail

AUBE (10) TROYES Vouldy, Jules Guesde, Trévois, Les Sénardes (ZRU) BOULEVARD JULES GUESDE

AUBE (10) TROYES Vouldy, Jules Guesde, Trévois, Les Sénardes (ZRU) BOULEVARD JULES GUESDE AUBE (10) TROYES (ZRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition 9 commerces (dont 1 vacant) en rez-de-chaussée d immeubles sans locomotive alimentaire Une offre mixte de commerces de bouche

Plus en détail

Aménagement Centre Ville Historique

Aménagement Centre Ville Historique Aménagement Centre Ville Historique Présentation publique 2 Etat actuel Cours au nord de la rue Pierre Brossolette Secteur de concertation / Secteur d étude Périmètre de concertation Périmètre du projet

Plus en détail