EQUIPEMENT COMMERCIAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EQUIPEMENT COMMERCIAL"

Transcription

1 e > Offre globale Chiffres clés Vocation > Composition commerciale Les grandes enseignes Les magasins > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL

2 OFFRE GLOBALE Chiffres-clés Nombre et surface GLA Départements Nombre de centres commerciaux Surfaces GLA en m² Le département accueille 18 centres commerciaux, dont 3 à vocation régionale et 15 à vocation intercommunale Hauts-de-Seine Il compte également une cinquantaine de galeries marchandes, passages couverts... à vocation locale. Seine-Saint-Denis Val-de-Marne Vocation Les centres du département Centres Communes Date d'ouverture Surface GLA Vocation régionale FORUM DES HALLES 1er arrondissement sept m² ITALIE 2 13ème arrondissement sept m² MAINE MONTPARNASSE 15ème arrondissement sept m² Vocation intercommunale MASSENA 13 13ème arrondissement mars m² BEAUGRENELLE 15ème arrondissement avr m² BERCY VILLAGE 12ème arrondissement déc m² LES BOUTIQUES DU PALAIS DES CONGRES 17ème arrondissement mars m² HAVRE 9ème arrondissement juin m² LES 3 QUARTIERS 1er arrondissement oct m² SAINT DIDIER 16ème arrondissement avr m² CARROUSEL DU LOUVRE 1er arrondissement oct m² GAITE MONTPARNASSE 14ème arrondissement déc m² POINT SHOW 8ème arrondissement juin m² LES ARCADES DE MONTMARTRE 18ème arrondissement sept m² GARE SAINT LAZARE 8ème arrondissement m² LES CHAMPS 8ème arrondissement mars m² PASSY PLAZA 16ème arrondissement sept m² FALGUIERE VAUGIRARD 15ème arrondissement juin m² 1

3 OFFRE GLOBALE Cartographie Surface GLA et Vocation Centre à vocation régionale m² m² m² Centre à vocation intercommunale m² m² m² 2

4 COMPOSITION COMMERCIALE Les grandes enseignes Principales grandes enseignes Centres Grandes enseignes Secteur d'activité Surface de vente Vocation régionale FORUM DES HALLES ITALIE 2 MAINE MONTPARNASSE FNAC GRAND MULTISPECIALISTE CULTUREL m² H & M PRET-A-PORTER MIXTE m² PRINTEMPS GRAND MAGASIN m² FNAC GRAND MULTISPECIALISTE CULTUREL m² GALERIES LAFAYETTE GRAND MAGASIN m² C&A PRET-A-PORTER MIXTE m² Vocation intercommunale MASSENA 13 BEAUGRENELLE BERCY VILLAGE (12ème arrondissement) LES BOUTIQUES DU PALAIS DES CONGRES (17ème arrondissement) HAVRE (9ème arrondissement) LES 3 QUARTIERS SAINT DIDIER CARROUSEL DU LOUVRE GAITE MONTPARNASSE (14ème arrondissement) POINT SHOW LES ARCADES DE MONTMARTRE (18ème arrondissement) GARE SAINT LAZARE LES CHAMPS PASSY PLAZA FALGUIERE VAUGIRARD CASINO HYPERMARCHE m² MONOPRIX MAGASIN POPULAIRE m² DARTY GENERALISTE ELECTROMENAGER-RADIO-TV-HIFI m² TRUFFAUT JARDINERIE m² ANDASKA GENERALISTE SPORTS m² GALERIES GOURMANDES SUPERMARCHE CLASSIQUE m² GAP PRET-A-PORTER MIXTE 794 m² FNAC GRAND MULTISPECIALISTE CULTUREL m² H & M PRET-A-PORTER MIXTE 700 m² MADELIOS PRET-A-PORTER HOMME m² DECATHLON GENERALISTE SPORTS m² CASINO SUPERMARCHE CLASSIQUE m² PIER IMPORT GENERALISTE EQUIPEMENT DU FOYER 468 m² VIRGIN GRAND MULTISPECIALISTE CULTUREL m² SEPHORA PARFUMERIE PRODUITS DE BEAUTE 354 m² DARTY GENERALISTE ELECTROMENAGER-RADIO-TV-HIFI 928 m² GO SPORT GENERALISTE SPORTS m² BENETTON PRET-A-PORTER HOMME 899 m² CASTORAMA BRICOLAGE m² INNO MAGASIN POPULAIRE m² LA GRANDE RECRE JEUX JOUETS 900 m² FRANPRIX SUPERMARCHE CLASSIQUE m² Part de la surface de vente des principales enseignes dans l ensemble des centres commerciaux (en %) Projets autorisés 5% 7% 5% 3% 2% 2% 2%1% 2% 2% 22% 16% FNAC CASINO GALERIES LAFAYETTE PRINTEMPS MADELIOS MONOPRIX CASTORAMA VIRGIN INNO TRUFFAUT FRANPRIX GALERIES GOURMANDES DARTY BENETTON Depuis 2001, 9 projets de création ou d extension ont été autorisés, dont 6 n étaient pas réalisés en Ces projets concernent : - Forum des Halles : extensions des magasins Fnac (culture loisirs) et Darty (spécialiste électroménager), - Italie 2 : création d un magasin Tati la rue est à nous (activités multiples) de 890 m². Extensions des magasins Nature & Découvertes (produits d éveil à la nature), Lévis Foot Locker (habillement sport), - Gaîté Montparnasse : extension du magasin Go Sport (articles de sport). 15% 16% 3

5 COMPOSITION COMMERCIALE Cartographie Surface de vente des principales grandes enseignes dans les centres commerciaux Surface de vente Part de la principale enseigne dans la surface de vente totale Part de l enseigne secondaire dans la surface de vente totale Part des enseignes restantes dans la surface de vente totale 4

6 COMPOSITION COMMERCIALE Les magasins Cellules commerciales Centres Ouvertes Vacantes FORUM DES HALLES ITALIE 2 MAINE MONTPARNASSE Totales (ouvertes + vacantes) LES BOUTIQUES DU PALAIS DES CONGRES (17ème arrondissement) BEAUGRENELLE CARROUSEL DU LOUVRE POINT SHOW LES CHAMPS GARE SAINT LAZARE MASSENA 13 HAVRE (9ème arrondissement) SAINT DIDIER FALGUIERE VAUGIRARD BERCY VILLAGE (12ème arrondissement) PASSY PLAZA LES 3 QUARTIERS GAITE MONTPARNASSE (14ème arrondissement) LES ARCADES DE MONTMARTRE (18ème arrondissement)

7 COMPOSITION COMMERCIALE Les magasins Domaines d activités (nombres de points de ventes) Commerces alimentaires Commerces non alimentaires Centre commercial Généralistes Spécialisés Equipement de la personne Equipement de la maison Bricolage / Jardinage Sport / Loisirs / Culture Beauté / Hygiène / Santé Services aux particuliers et agences Hôtels / Cafés / Restaurants Grands magasins FORUM DES HALLES ITALIE MAINE MONTPARNASSE Cinémas LES BOUTIQUES DU (17ème arrondissement) BEAUGRENELLE CARROUSEL DU LOUVRE POINT SHOW LES CHAMPS GARE SAINT LAZARE MASSENA HAVRE (9ème arrondissement) SAINT DIDIER FALGUIERE VAUGIRARD BERCY VILLAGE (12ème arrondissement) PASSY PLAZA LES 3 QUARTIERS GAITE MONTPARNASSE (14ème arrondissement) LES ARCADES DE (18ème arrondissement) 6

8 COMPOSITION COMMERCIALE Cartographie Domaines d activités des cellules commerciales Poids des activités Alimentaire Non alimentaire Services aux particuliers et agences Hôtels Cafés Restaurants 7

9 METHODOLOGIE La typologie des centres commerciaux s appuie sur la définition de Panorama Points de Vente 2001, soit : «Groupe de magasins de détail généralement bâti sur un plan d ensemble et comportant des parties et services communs, notamment un parc de stationnement.» Le classement se compose de trois catégories : Les centres commerciaux à vocation régionale à partir de m². Les centres commerciaux à vocation intercommunale de à m². Les centres commerciaux à vocation locale inférieurs à m². Dans ce document, seuls les centres commerciaux à vocations régionales et intercommunales sont présentés. Les cellules commerciales comprennent les commerces et services aux particuliers, et les locaux vacants. La surface GLA (Gross Leasing Area) correspond à la surface totale du centre commercial (surface de vente + surface de circulation + surface de stockage). Les projets autorisés correspondent aux projets de création ou d extension autorisés en Commission Départementale d Equipement Commercial (CDEC) ou en Commission Nationale d Equipement Commercial (CNEC) et non encore ouverts au public à la date du recensement. Les sources utilisées: La cartographie de l équipement commercial réalisée à partir d un recensement terrain de l ensemble des commerces et services aux particuliers, effectué en 2002 par la Chambre de Commerce et d Industrie de, ainsi que de la BDCOM 2003 issue d un partenariat CCIP Délégation de APUR Mairie de pour le territoire parisien. Le listing des surfaces supérieures à 300 m² de surfaces de vente des Directions Départementales de la Concurrence, de la Consommation et la Répression des Fraudes de la petite couronne. Panorama Points de Vente

10 Les Collections TERRitem Modalités de diffusion: Gratuit en téléchargement Payant Profil socio-économique - Petite couronne Départements :, Hauts-de-Seine, Communes/ Arrondissements pour Chiffres-clés sectoriels - Petite couronne Industrie, Commerce, Services. Départements :, Hauts-de-Seine, Industrie, Industrie de biens intermédiaires, Industrie de biens d équipement, Industrie de biens de consommation, Construction, Commerce de gros, Commerce, Services, Services marchands rendus aux particuliers, Services marchands rendus aux entreprises, Conseil. Réalisation de chiffres-clés sur mesure (regroupement de secteurs d activité à la demande, au niveau départemental) Equipement commercial Le commerce à la carte Communes/ Arrondissements pour Centres commerciaux Départements :, Hauts-de-Seine, Hôtels de tourisme Départements :, Hauts-de-Seine, Commerces alimentaires de plus de 300m² Départements :, Hauts-de-Seine, Commerces non alimentaires de plus de 300m² Départements :, Hauts-de-Seine, DIFFUSION: CCIP - Délégation de Vente de publication 2 rue de Viarmes fax : CCIP - Délégation des Hauts-de-Seine 6-8, rue des Trois Fontanot Nanterre CCIP - Délégation de Seine-Saint-Denis 191, av. Paul Vaillant Couturier Bobigny CENTRES COMMERCIAUX Gratuit en téléchargement REALISATION: CCIP EDITION: 2004 Copyright CCIP N ISSN en cours CCIP - Délégation du Val-de-Marne 8, place Salvador Allende Créteil

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2008-2011 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2011-2014 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort quand vous pouvez les avoir moins chers?

Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort quand vous pouvez les avoir moins chers? Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort quand vous pouvez les avoir moins chers? www.tempeos.com Bon à savoir «100% de collaborateurs heureux, 0% de charges sociales!» Information utile Si vous

Plus en détail

Sens de la décision. du projet. d implantation. activités. Existante Sollicitée Totale. ensemble commercial. 4 4 50 m² dont ///

Sens de la décision. du projet. d implantation. activités. Existante Sollicitée Totale. ensemble commercial. 4 4 50 m² dont /// d impntation 4 4 50 m² dont CRAPONNE SAS ALFA SARL EM2C PROMOTION Modifications substantielles INTERMARCHE (supermarché) Supermarché 2 200 m² Galerie march. Optique Parfumerie équipt foyer Sports & Loisirs

Plus en détail

Les commerces en réseaux tissent leur toile à Paris

Les commerces en réseaux tissent leur toile à Paris AVRIL 23 XXX 23 n 62 Atelier Parisien d Urbanisme 7, boulevard Morland 754 Paris 42 76 22 58 http://www.apur.org Les commerces en réseaux tissent leur toile à Paris RÉSUMÉ Cette note, issue d un partenariat

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

«Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort lorsque vous pouvez les obtenir moins chers?»

«Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort lorsque vous pouvez les obtenir moins chers?» Tempeos, partenaire de vos opérations chèques cadeaux «Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort lorsque vous pouvez les obtenir moins chers?» CHÈQUES CADEAUX www.tempeos.com SOMMAIRE 5. TIR GROUPÉ

Plus en détail

Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 23 Septembre 2014 Agenda Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes Principaux enseignements de l étude OC&C

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution Évolution par produit octobre Indice Indice Indice Tendance Variation(*) Indices et variations

Plus en détail

SCI des FRENES ACCORDE 01/03/11 11/07/11 Projet ACCORDE

SCI des FRENES ACCORDE 01/03/11 11/07/11 Projet ACCORDE DATE 11/01/11 avenue de la Société des Nations MONTEVRAIN Création d un ensemble commercial totalisant 3 102 m² de surface de vente comprenant : un supermarché à l enseigne SUPER U de 2300 m² de surface

Plus en détail

Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient

Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient de l'économie à l'aménagement du territoire Environnement Habitat Économie Sites d'activités Emploi Formation Déplacements Tourisme Population Social Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient Observatoire

Plus en détail

Suivi des mutations commerciales sur 56 voies commerçantes parisiennes

Suivi des mutations commerciales sur 56 voies commerçantes parisiennes Suivi des mutations commerciales sur 56 voies commerçantes parisiennes Note BDRues 2012 Direction du développement économique, de l emploi et de l enseignement supérieur février 2013 Directrice de la publication

Plus en détail

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36)

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La famille distribution-vad se classe en 7 e position des annonceurs de la TV hertzienne. Elle totalise 5,7 %

Plus en détail

CRĖATION OU REPRISE D ENTREPRISE

CRĖATION OU REPRISE D ENTREPRISE CRĖATION OU REPRISE D ENTREPRISE La Chambre de Commerce et d Industrie de Paris (CCIP) aide et accompagne les créateurs ou repreneurs d entreprise tout au long de leurs projets. Dans chacune de nos délégations

Plus en détail

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs 6 e édition 27 février 2013 L étude image prix 2012 : 6 e édition Méthodologie Etude internationale menée

Plus en détail

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 5 e édition 15 Février 2012 L image prix en 2011 : la 5 e édition! Méthodologie Le baromètre annuel d OC&C sur

Plus en détail

Tempeos, partenaire de vos opérations chèques cadeaux CHÈQUES CADEAUX. www.tempeos.com

Tempeos, partenaire de vos opérations chèques cadeaux CHÈQUES CADEAUX. www.tempeos.com Tempeos, partenaire de vos opérations chèques cadeaux CHÈQUES CADEAUX www.tempeos.com Sommaire p.4 Best p.6 Kadéos p.8 Kyrielles p.10 Tir Groupé p.12 Illicado p.13 CA DO Chèque p.14 3 Suisses p.16 La Redoute

Plus en détail

Commission départementale d'équipement commercial / Commission nationale d'équipement commercial. Décisions prises au cours de l'année 2004

Commission départementale d'équipement commercial / Commission nationale d'équipement commercial. Décisions prises au cours de l'année 2004 Date Décision Extension du supermarché exploité sous l'enseigne "INTERMARCHE" à LUGRIN, pour porter sa surface totale de vente de 1.970 m2 à 2.337 m2, et création d'une galerie marchande, d'une surface

Plus en détail

ETUDE IMAGE PRIX 2010. La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs. 4 e édition. Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010

ETUDE IMAGE PRIX 2010. La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs. 4 e édition. Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010 ETUDE IMAGE PRIX 2010 La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 4 e édition Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010 Sous embargo jusqu au 9 décembre à 5h00 2010 La 4 e édition!

Plus en détail

SCI BRUVER IMMO. Projet accordé. 17/01/2012 ZAC de la Fontaine du Berger à SAINT- MARD 77230. 01/02/12 02/05/12 Projet autorisé

SCI BRUVER IMMO. Projet accordé. 17/01/2012 ZAC de la Fontaine du Berger à SAINT- MARD 77230. 01/02/12 02/05/12 Projet autorisé 17/01/2012 ZAC de la Fontaine du Berger à SAINT- MARD 77230 création d un ensemble commercial d une surface de vente de 29 432 m² composé de 11 petites cellules (galerie marchande) pour 849 m² ; 15 petites

Plus en détail

ETUDE DE PROGRAMMATION PREALABLE AU PROJET DE RENOVATION DU QUARTIER DES HALLES

ETUDE DE PROGRAMMATION PREALABLE AU PROJET DE RENOVATION DU QUARTIER DES HALLES ETUDE DE PROGRAMMATION PREALABLE AU PROJET DE RENOVATION DU QUARTIER DES HALLES MAIRIE DE PARIS Diagnostic et enjeux commerciaux Version actualisée d octobre 2006 Bérénice, Pour la Ville et le Commerce

Plus en détail

l urbanisme commercial et sa réglementation

l urbanisme commercial et sa réglementation l urbanisme commercial et sa réglementation Objectif : L élève doit être capable de dégager les principaux points des lois qui réglementent l appareil commercial. M I SE EN SITUATION : L urbanisme commercial

Plus en détail

PRESQU ILE 29 janvier 2008

PRESQU ILE 29 janvier 2008 PRESQU ILE 29 janvier 2008 Les partenaires de la 8 ème enquête : CCI de Lyon Grand Lyon Conseil Général Ville de Lyon Chambre de Métiers et de l Artisanat du Rhône CCI de Villefranche SCOT Beaujolais PLAN

Plus en détail

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution par Didier Robert et Laurent Pianese Étude géomarketing des évolutions de la population au sein des grands réseaux de la distribution

Plus en détail

Paris II 6 6 rue d'aboukir 7 BOURSE - Place de la Bourse. Paris III 8 Rue Perrée, face 14 - proche Mairie

Paris II 6 6 rue d'aboukir 7 BOURSE - Place de la Bourse. Paris III 8 Rue Perrée, face 14 - proche Mairie Paris I 1 Rue de l'amiral de Coligny - Mairie 2 SEBASTOPOL - 37 Bd de Sébastopol 3 ST-EUSTACHE - rue Coquillière 4 VENDOME - Place Vendôme 5 ST-GERMAIN l'auxerrois - Place du Louvre (Parc de stationnement)

Plus en détail

RETAIL PARK À SAINT-PAUL-LÈS-ROMANS

RETAIL PARK À SAINT-PAUL-LÈS-ROMANS Le Parc Saint Paul RETAIL PARK À SAINT-PAUL-LÈS-ROMANS Agglomération de Romans-sur-Isère (Drôme) 1 Le Parc Saint Paul Au cœur du principal pôle commercial d entrée de ville de l agglomération Romans-sur-Isère/Bourg-de-Péage

Plus en détail

CIBLEZ LES SHOPPING ADDICTS!

CIBLEZ LES SHOPPING ADDICTS! F-Shopping CIBLEZ LES SHOPPING ADDICTS! Affichez vous dans les stations proches des quartiers commerçants parisiens, et des grands centres commerciaux Des faces 100% doubles dans le métro et sur la ligne

Plus en détail

Communiqué de Presse 16 juin 2010. ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM

Communiqué de Presse 16 juin 2010. ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM Communiqué de Presse 16 juin 2010 ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM ALTAREA COGEDIM, foncière spécialisée en centres commerciaux

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

activités Supermarché + cordonnerie + vente pizzas INTERMARCHE CALUIRE & CUIRE S.A.S. ATAC Extension ATAC Supermarché 1 561 m² 439 m² 2 000 m²

activités Supermarché + cordonnerie + vente pizzas INTERMARCHE CALUIRE & CUIRE S.A.S. ATAC Extension ATAC Supermarché 1 561 m² 439 m² 2 000 m² S.C.I. THOMIMMO Extension + création à titre de régularisation INTERMARCHE + cordonnerie + vente pizzas 1 983,50 m² 550,50 m² 2 534 m² + 6,50 + 9,50 CALUIRE & CUIRE S.A.S. ATAC Extension ATAC 1 561 m²

Plus en détail

ENREGISTREMENT DES DEMANDES OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'AMENAGEMENT COMMERCIAL DE LA SOMME Année 2012

ENREGISTREMENT DES DEMANDES OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'AMENAGEMENT COMMERCIAL DE LA SOMME Année 2012 ENREGISTREMENT DES DEMANDES OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'AMENAGEMENT COMMERCIAL DE LA SOMME Année 2012 N Enseigne(s) actue la d'affichage 3/01/12 39 D AIRAINES SASU Prom Eco M. Bernard

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE

ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT DES MENAGES sur le territoire du SCOT de l Agglomération MESSINE États généraux du Commerce 21 février 2011 avec le soutien financier ETUDE SUR LE COMPORTEMENT D ACHAT

Plus en détail

VOTATION CITOYENNE. PARIS 5-11 décembre 2005

VOTATION CITOYENNE. PARIS 5-11 décembre 2005 VOTATION CITOYENNE PARIS 5-11 décembre 2005 Liste des bureaux de vote par arrondissement : Paris 1 Jardin des Halles (débouché des rues Montorgueil, Montmartre et Turbigo) 18h 20h Paris 2 Mairie du 2 ème

Plus en détail

CHARTE D ORIENTATION & DE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE LA CHAPELLE ST MESMIN

CHARTE D ORIENTATION & DE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE LA CHAPELLE ST MESMIN ORMES INGRE SARAN ST JEAN DE LA RUELLE FLEURY LES AUBRAIS ORLEANS CHANTEAU SEMOY ST JEAN DE BRAYE COMBLEUX MARIGNY LES USAGES BOIGNY SUR BIONNE CHECY CHARTE D ORIENTATION & DE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014

L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014 L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014 Le Click & Collect, de A à Z AU SOMMAIRE De A à Z De Alinéa à Zara, l étude «Click & Collect» a passé

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

Communiqué de presse 10 janvier 2006

Communiqué de presse 10 janvier 2006 10 janvier 2006 ACQUISITIONS 2005 KLEPIERRE CONFIRME SON LEADERSHIP EUROPEEN Klépierre a poursuivi en 2005 son développement dans les centres commerciaux à un rythme très soutenu, élargissant notamment

Plus en détail

Enjeux. Ile-de-France. Le paysage commercial du Grand Paris en pleine mutation. n 173 - mai 2015. L économie francilienne en bref

Enjeux. Ile-de-France. Le paysage commercial du Grand Paris en pleine mutation. n 173 - mai 2015. L économie francilienne en bref n 173 - mai 2015 Enjeux Le paysage commercial du Grand Paris en pleine mutation Avec une hausse de 2 % du nombre de commerces actifs entre 2002 et 2014, la dynamique commerciale du Grand Paris est globalement

Plus en détail

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 10 Septembre 2012 Agenda Présentation d OC&C Strategy Consultants Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes

Plus en détail

Le commerce alimentaire en Val-de-Marne

Le commerce alimentaire en Val-de-Marne n 33 Mai 2013 Le commerce alimentaire en Val-de-Marne Ce Flash Eco est issu de l étude «le tissu commercial du Val-de-Marne : rétrospectives et perspectives «réalisée par la CCI Val-de-Marne. Crise économique,

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Méthodologie. de hiérarchisation. des fonctions commerciales PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV PARTIE V

Méthodologie. de hiérarchisation. des fonctions commerciales PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV PARTIE V PARTIE I PARTIE II PARTIE III PARTIE IV Méthodologie de hiérarchisation PARTIE V des fonctions commerciales photo : stephanecouchet.com - Hiérarchisation des pôles commerciaux - Déclinaison des orientations

Plus en détail

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT LES CENTRES COMMERCIAUX : CHIFFRES CLEFS ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT Jean-Michel SILBERSTEIN Délégué Général du CNCC Les chiffres-clefs des centres commerciaux En 2012, selon la définition du CNCC*

Plus en détail

Commission départementale d'équipement commercial / Commission nationale d'équipement commercial. Décisions prises au cours de l'année 2005

Commission départementale d'équipement commercial / Commission nationale d'équipement commercial. Décisions prises au cours de l'année 2005 Extension du magasin spécialisé dans la vente de matériaux et accessoires pour la construction, exploité sous l'enseigne "CASTORAMA"à METZ TESSY, pour porter sa surface totale de vente de 4180 m2 à 6000

Plus en détail

Elaboration d une stratégie commerciale

Elaboration d une stratégie commerciale ARMATURE COMMERCIALE DU TERRITOIRE DU SCOTERS Elaboration d une stratégie commerciale CONCERTATION SECTEUR LOISIRS/CULTURE, ÉQUIPEMENT DE LA MAISON/BRICOLAGE, ÉQUIPEMENT DE LA PERSONNE 5 SEPTEMBRE 2012

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

Date butoir Date. Expiration C.D.A.C. M2. Extension St Zacharie B 1 100,00 700,00 1 800,00 12-déc.-11 18-nov.-11 18 janvier 2012 16-janv.

Date butoir Date. Expiration C.D.A.C. M2. Extension St Zacharie B 1 100,00 700,00 1 800,00 12-déc.-11 18-nov.-11 18 janvier 2012 16-janv. 2012 Surface Surface Surface butoir V I L L E ARR Initiale Suppl Totale d'envoi aux Résultat Arrête Réception Expiration C.D.A.C. services St Zacharie B 1 100,00 700,00 1 800,00 12-déc.-11 18-nov.-11 18

Plus en détail

Préfecture des Deux-Sèvres. Secrétariat de la C.D.A.C. Mise à jour le 18 décembre 2014

Préfecture des Deux-Sèvres. Secrétariat de la C.D.A.C. Mise à jour le 18 décembre 2014 Préfecture des Deux-Sèvres Secrétariat de la C.D.A.C Taau annuel des décisions prises et avis émis du 1 er janvier au 31 décembre par la Commission Départementale d Aménagement Comm des Deux-Sèvres Mise

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Atlas du commerce Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Analyse du pôle commercial NOGENT Edition 2014 Présentation du pôle de Nogent A proximité de Chaumont et Langres, la ville de Nogent est la 4 ème

Plus en détail

Les méthodes de vente

Les méthodes de vente Les méthodes de vente Doc PROF Document A Définition : C'est l'ensemble des techniques utilisées pour vendre un produit. La méthode de vente est fonction du lieu de la vente (magasin, domicile, rue..),

Plus en détail

MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION

MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION ZAC CŒUR DE POULFANC MISSION DE DIAGNOSTIC COMMERCIAL ET D AIDE À LA CONCEPTION REUNION PUBLIQUE 10 SEPTEMBRE 2012 Maitre d Ouvrage SOMMAIRE PARTIE 1 : DIAGNOSTIC CONTEXTE ET OBJECTIFS ANLYSE DU TISSU

Plus en détail

CENTRE REGIONAL D OBSERVATION DU COMMERCE DE L INDUSTRIE ET DES SERVICES ENJEUX

CENTRE REGIONAL D OBSERVATION DU COMMERCE DE L INDUSTRIE ET DES SERVICES ENJEUX CENTRE REGIONAL D OBSERVATION DU COMMERCE DE L INDUSTRIE ET DES SERVICES ENJEUX UNE DYNAMIQUE COMMERCIALE RENFORCÉE À PARIS-PETITE COURONNE La dynamique commerciale à Paris- Petite couronne est globalement

Plus en détail

LE PATRIMOINE PARISIEN VU PAR LES TERMINALES L : UN PASSE COMPOSE

LE PATRIMOINE PARISIEN VU PAR LES TERMINALES L : UN PASSE COMPOSE LE PATRIMOINE PARISIEN VU PAR LES TERMINALES L : UN PASSE COMPOSE Le palais du Louvre et la pyramide La colonne de Juillet et l Opéra Bastille Le Palais Royal et les colonnes de Buren Paysages urbains

Plus en détail

ENREGISTREMENT D'UNE DEMANDE OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D' AMENAGEMENT COMMERCIAL DES HAUTES-ALPES

ENREGISTREMENT D'UNE DEMANDE OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D' AMENAGEMENT COMMERCIAL DES HAUTES-ALPES ENREGISTREMENT DATE (1) Numéro et type de demande D = Pour décision A = pour avis (1) COMMUNE d'implantation (1) ENREGISTREMENT D'UNE DEMANDE OU RESULTATS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D' AMENAGEMENT

Plus en détail

CYCLE VILLE ET COMMERCE COMMERCE ET

CYCLE VILLE ET COMMERCE COMMERCE ET LES RENDEZ-VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE COMMERCE ET MODE DE VI(LL)E PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE VILLE ET COMMERCE SONT INTRINSÈQUEMENT LIÉS Certains historiens

Plus en détail

(2013/2014) bilan de diffusion. éditions GRAND PUblIC

(2013/2014) bilan de diffusion. éditions GRAND PUblIC (2013/2014) bilan de diffusion éditions GRAND PUblIC SOMMAIRE OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS 25 rue des Pyramides 75001 Paris www.parisinfo.com contacts Sandrine Petit Directrice de lʼinformation

Plus en détail

SA BOUYGUES IMMOBILIER. SCI ARILI Projet accordé. L Immobilière Européenne des Mousquetaires

SA BOUYGUES IMMOBILIER. SCI ARILI Projet accordé. L Immobilière Européenne des Mousquetaires ²&DATECDAC SITUATION PROJET DEMANDEUR DECIS RECOURS DATECNAC DECIS DU PROJET CDAC CNAC 09/01/14 ZAC des Fresnes MONTEVRAI N (77144) Création d un ensemble commercial comprenant 20 cellules de moins de

Plus en détail

Liste des hôtels à proximité du CECODEV. 16 rue de St Petersbourg 75008 Paris

Liste des hôtels à proximité du CECODEV. 16 rue de St Petersbourg 75008 Paris Liste des hôtels à proximité du CECODEV 16 rue de St Petersbourg 75008 Paris 1. Hôtel CERVANTES ***- Distance 172 m 19 rue de Berne 75008 Paris.Chambre à partir de 70 L'Hôtel Cervantès, situé dans un élégant

Plus en détail

Schéma directeur du réseau des CCI de Paris Ile-de-France

Schéma directeur du réseau des CCI de Paris Ile-de-France Schéma directeur du réseau des CCI de Paris Ile-de-France 1 INTRODUCTION Le présent schéma directeur définit, conformément aux dispositions du code du commerce, le réseau consulaire dans la circonscription

Plus en détail

Marché Secrétan Présentation des quatre projets en compétition

Marché Secrétan Présentation des quatre projets en compétition L association des habitants et amis du quartier Secrétan 55 rue de Meaux 75 019 Paris vivre.secretan@orange.fr Marché Secrétan Présentation des quatre projets en compétition En mai et juin 2007, la Commission

Plus en détail

Typologie Commerciale

Typologie Commerciale Schéma de développement commercial de l agglomération Rouen-Elbeuf Diagnostic Schéma de développement commercial de l agglomération de Rouen-Elbeuf Typologie Commerciale Février 2005 Chambre de Commerce

Plus en détail

HISTORIQUE DES DECISIONS DE LA CDAC

HISTORIQUE DES DECISIONS DE LA CDAC HISTORIQUE DES S DE LA DEMANDEUR ACTIVITE NATURE DU PROJET DATE ANNEE 2009 Société Vicquoise d'alimentation et de Distribution Vic en Bigorre Supermarché "Carrefour" Extension 2.135m² 768 m² 19/05/2009

Plus en détail

RAPPORT AU MINISTRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITE

RAPPORT AU MINISTRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITE PREFECTURE DE PARIS RAPPORT AU MINISTRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITE Ouverture dominicale des magasins à Paris Délimitation des zones touristiques d affluence exceptionnelle

Plus en détail

En 2008, le commerce de détail, y compris

En 2008, le commerce de détail, y compris 3.1 Panorama du commerce de détail En 28, le commerce de détail, y compris l artisanat commercial, regroupe environ 446 entreprises qui réalisent un chiffre d affaires de 434 milliards d euros. Il emploie

Plus en détail

Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8

Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8 Tableau de bord n 107 Juin 2015 Page 1/8 Arrivées hôtelières à Paris et dans le (Données Insee) ARRIVÉES HÔTELIÈRES À PARIS ET DANS LE GRAND PARIS (DONNÉES INSEE) Arrivées hôtelières août 2015 - Paris

Plus en détail

HAUSSMANN SAINT-LAZARE 92, rue Saint-Lazare 75009 Paris

HAUSSMANN SAINT-LAZARE 92, rue Saint-Lazare 75009 Paris Séminaires Salles de Réunions - Salles de Formations - Conférences HAUSSMANN SAINT-LAZARE 92, rue Saint-Lazare 75009 Paris Tél : +33 (0) 1 45 62 40 74 Standard : +33 (0) 1 45 62 17 18 Fax : +33 (0) 1 45

Plus en détail

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4(

Arrivées hôtelières : 22,4 millions (-1,4( Selon MKG Hospitality, le taux d occupation des hôtels du grand Paris à la fin du mois de janvier était de 65,4 %, soit un léger recul de 1,1 pt par rapport à. Le prix moyen est resté stable à 125,4 tandis

Plus en détail

La logistique urbaine Phase 1- Schéma d orientation pour le territoire parisien

La logistique urbaine Phase 1- Schéma d orientation pour le territoire parisien La logistique urbaine Phase 1- Schéma d orientation pour le territoire parisien Synthèse janvier 2015 17 bd Morland- 75 004 Paris tél : + 33 (0)1 42 76 22 58 - fax : + 33 (0)1 42 76 24 05 http://www.apur.org

Plus en détail

Le patrimoine architectural parisien

Le patrimoine architectural parisien Le patrimoine architectural parisien Une notion évolutive et ouverte Base de données en ligne :www. 360.com (plus de 100 monuments parisiens présentés sous la forme de photos panoramiquesapplicationqtvrjava)

Plus en détail

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie

Analyses commerciales. Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Analyses commerciales Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Avril 2012 Le commerce de détail de la chaussure et de la maroquinerie Définition et méthodologie Cette monographie sectorielle

Plus en détail

Observation des effets économiques du Tramway des Maréchaux Sud sur les commerces et activités de proximité riverains du tracé

Observation des effets économiques du Tramway des Maréchaux Sud sur les commerces et activités de proximité riverains du tracé Observation des effets économiques du Tramway des Maréchaux Sud sur les commerces et activités de proximité riverains du tracé 3 ans après sa mise en service. 12 ème volet d enquêtes juin 2010 Sommaire

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS CABINET DU PREFET N Spécial 3 juillet 2013 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial CABINET du PREFET du 3 juillet 2013 SOMMAIRE Arrêté

Plus en détail

Le trafic. Le trafic annuel. Évolution du nombre de voyages annuels par mode base 100 en 2000. La fréquentation annuelle

Le trafic. Le trafic annuel. Évolution du nombre de voyages annuels par mode base 100 en 2000. La fréquentation annuelle Le trafic 3 3 Le trafic Le trafic annuel i La fréquentation annuelle Dans le métro, on comptabilise le nombre d utilisations en provenance de la voie publique, du réseau de surface et du RER. En revanche,

Plus en détail

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 10 Septembre 2012 Agenda Présentation d OC&C Strategy Consultants Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes

Plus en détail

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Cdiscount Direction de la Communication : 06 80 39 50 71 directiondelacommunication@cdiscount.com

Plus en détail

Part du crédit renouvelable dans l encours total de crédit à la consommation des établissements de crédit spécialisés

Part du crédit renouvelable dans l encours total de crédit à la consommation des établissements de crédit spécialisés 12. ILLUSTRATIONS 12.1. La part du crédit renouvelable dans l encours total des établissements de crédit spécialisés Part du crédit renouvelable dans l encours total de crédit à la consommation des établissements

Plus en détail

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris Agreste N 109 - Mai 2011 Île-de- Enquête sur les services publics de l eau potable et de l assainissement en 2008. Un prix de l eau élevé en Île-de-, sauf à Paris A 3,69 /m³, le prix moyen de l eau potable

Plus en détail

BILAN DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'EQUIPEMENT COMMERCIAL ET CINEMATOGRAPHIQUE ANNEE 2006

BILAN DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'EQUIPEMENT COMMERCIAL ET CINEMATOGRAPHIQUE ANNEE 2006 BILAN DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D'EQUIPEMENT COMMERCIAL ET CINEMATOGRAPHIQUE ANNEE 2006 N 382 LES ULIS SARL SOSPACLIF 2 19/01/2006 Autorisé 6 Extension de 15 chambres en vue de porter la capacité

Plus en détail

ETUDE IMAGE PRIX 2009. La réalité des prix des enseignes et l'image qu en ont les consommateurs. 3 e édition. Déjeuner de Presse - 20 octobre 2009

ETUDE IMAGE PRIX 2009. La réalité des prix des enseignes et l'image qu en ont les consommateurs. 3 e édition. Déjeuner de Presse - 20 octobre 2009 ETUDE IMAGE PRIX 2009 La réalité des prix des enseignes et l'image qu en ont les consommateurs 3 e édition Déjeuner de Presse - 20 octobre 2009 Sous embargo jusqu au jeudi 22 octobre à 5h00 La réalité

Plus en détail

Statistiques du commerce et de la distribution

Statistiques du commerce et de la distribution Photo :Marc Benoun Statistiques du commerce et de la distribution 1 Cette présentation vous permettra d avoir une vue d ensemble des formats, des structures et du poids économique du commerce en France

Plus en détail

LA VISIBILITÉ NATURELLE DES ACTEURS DANS LE SECTEUR HÔTELIER PARISIEN http://www.referencement-vrdci.com

LA VISIBILITÉ NATURELLE DES ACTEURS DANS LE SECTEUR HÔTELIER PARISIEN http://www.referencement-vrdci.com Novembre 2013 LA VISIBILITÉ NATURELLE DES ACTEURS DANS LE SECTEUR HÔTELIER PARISIEN http://www.referencement-vrdci.com SITES AUDITÉS HÔTEL PARIS www.accorhotels.com www.bestwestern.fr www.booking.com www.campanile.com

Plus en détail

Les unités commerciales : définition et unités commerciales physiques

Les unités commerciales : définition et unités commerciales physiques 01 Une unité commerciale est un lieu physique ou virtuel permettant à un client potentiel d accéder à une offre de produits ou de services. C est un concept qui peut prendre des formes diverses : magasin,

Plus en détail

Clear Channel. Acteur incontournable à Paris. Des solutions publicitaires performantes et diversifiées pour vos communications locales.

Clear Channel. Acteur incontournable à Paris. Des solutions publicitaires performantes et diversifiées pour vos communications locales. Clear Channel Acteur incontournable à Paris Des solutions publicitaires performantes et diversifiées pour vos communications locales * Tour Eiffel L Île de France en chiffres 12 millions d habitants, soit

Plus en détail

LES DECISIONS DES COMMISSIONS DEPARTEMENTALES D'AMENAGEMENT COMMERCIAL EN 2010

LES DECISIONS DES COMMISSIONS DEPARTEMENTALES D'AMENAGEMENT COMMERCIAL EN 2010 LES DECISIONS DES COMMISSIONS DEPARTEMENTALES D'AMENAGEMENT COMMERCIAL EN 200 Nombre s 9/0/200 39 77, avenue de ELECTRO DEPOT Recours ELECTRO DEPOT C Secteur N 2 CAMBRAI Valenciennes (RD C 500,00 Frnace

Plus en détail

LA FERMETURE DE LA SAMARITAINE ET SON IMPACT SUR LE QUARTIER ENVIRONNANT

LA FERMETURE DE LA SAMARITAINE ET SON IMPACT SUR LE QUARTIER ENVIRONNANT ATELIER PARISIEN D URBANISME 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org LA FERMETURE DE LA SAMARITAINE ET SON IMPACT SUR LE QUARTIER ENVIRONNANT Juin 2007

Plus en détail

TABLEAU ANNUEL DES DECISIONS PRISES DU 1 er JANVIER 2006 au 31 DECEMBRE 2006 PAR LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D EQUIPEMENT COMMERCIAL DES DEUX SEVRES

TABLEAU ANNUEL DES DECISIONS PRISES DU 1 er JANVIER 2006 au 31 DECEMBRE 2006 PAR LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D EQUIPEMENT COMMERCIAL DES DEUX SEVRES Préfecture des Deux-Sèvres Mis à jour le 19 décembre 2007 Secrétariat de la C.D.E.C TABLEAU ANNUEL DES DECISIONS PRISES DU 1 er JANVIER 2006 au 31 DECEMBRE 2006 PAR LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D EQUIPEMENT

Plus en détail

Panorama des bases de données sur l activité économique

Panorama des bases de données sur l activité économique Panorama des bases de données sur l activité économique Revue (non exhaustive) de l INSEE Lionel Doisneau INSEE, Pôle Etudes économiques régionales Comment observer l activité économique sur les territoires?

Plus en détail

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de 1 2 3 Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de durabilité. SDUC : document informel de référence

Plus en détail

ÉTUDE DESIGN DÉCORS PRODUCTION

ÉTUDE DESIGN DÉCORS PRODUCTION ÉTUDE DESIGN DÉCORS PRODUCTION NOTRE MÉTIER CRÉER L IDENTITÉ GRAPHIQUE DE VOTRE ÉVÉNEMENT... LE METTRE EN OEUVRE! ASSEMBLÉES GÉNÉRALES CONVENTIONS SEMINAIRES HABILLER vos évènements TRADUIRE dans l espace

Plus en détail

Economie, commerce et emploi

Economie, commerce et emploi 1 Economie, commerce et emploi Le tissu économique asniérois est aujourd hui en pleine mutation : les industries traditionnelles, en perte de vitesse, disparaissent depuis longtemps au profit des services.

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une

Plus en détail

SOMMAIRE. Les raisons qui incitent les commerçants à recourir au design page 3. Les principaux impacts du design sur les commerces page 4

SOMMAIRE. Les raisons qui incitent les commerçants à recourir au design page 3. Les principaux impacts du design sur les commerces page 4 Etude d impact Créé en 2004 par la CCI de Lyon, le concours Lyon Shop & Design, inspiré d une idée originale de la ville de Montréal, vise à distinguer des tandems de commerçants et de professionnels de

Plus en détail

Document d Aménagement Commercial Définition

Document d Aménagement Commercial Définition Projet de DAC Document d Aménagement Commercial Définition Instrument de planification territoriale commerciale Volet commercial du SCoT Avec la loi Grenelle 2 : élément obligatoire du DOO, volet règlementaire

Plus en détail